[457] Cloé Nosya - Souvenirs, souvenirs. [MENTALI]
Cloé Nosya
Région d'origine : Rhode
Âge : 13
Niveau : 13
Jetons : 2214
Points d'Expériences : 506
Coordinateur Éleveur
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: [457] Cloé Nosya - Souvenirs, souvenirs. [MENTALI]   Dim 3 Sep - 21:56
Nom du personnage
Nom. NOSYA
Prénom. Cloé
Âge. 12 ans
Région d'origine. Rhôde
Ambitions futures. Cloé  veut devenir une éleveuse de Pokémon pour pouvoir les chouchouter à leurs jeunes âges et particulièrement pour pouvoir créer une équipe capable de remporter la plus grande compétitions de course de Rhinocorne au monde.
Si je suis trop petite pour y arrivée ? Et alors ? Au moins j'aurais essayé de le faire.
Description
-Cloé, c'est ton tour ma grande, monte sur la balance.

La petite fille monte sur la balance et le médecin à ses côtés regarde alors l'affichage de la balance.

-29,7 Kg dis moi, tu as bien mangé ces derniers temps. On va te mesure maintenant. Place toi ici et tiens toi droite, les talons contre la poutre en bois. Parfait. Ne bouge plus. 1M42. Tu as bien grandi depuis la dernière fois.

Il passa sa main dans les couettes mauves de la jeune fille avant de s’asseoir derrière son bureau. Il écrivit des choses incompréhensibles aux yeux bruns de Cloé.

-Dis moi Cloé, et tu allergique à quelque chose en particulier ?

-J'aime pas beaucoup les carottes.

-Mais tu en manges ?


-Maman me force à en manger mais c'est pas bon.


-Alors qu'est-ce qui ne va pas ?


La tête baissée, la petite fille ne voulait pas parler de ses problèmes ses parents s'en chargèrent pour elle. Sa mère commença.

-Docteur, depuis quelque temps elle ne mange presque plus et elle parle toute seule avec sa peluche.

Le père de Cloé mit sa main sur celle de son épouse avant d'enchaîner.

-C'est comme ça chaque année à la même époque depuis déjà quatre année.

-Je vois, elle à subit un traitement au cour des années suivantes ?

-Non.

-Il s'est passé un événement qui pourrait, selon vous, perturbé votre fille ?


Les parents de Cloé affichèrent une mine grave jusqu'à ce que sa mère se lève et emmène Cloé.

-Tu viens ma puce ? On va aller jouer dans le parc entre fille.


-D'accord Maman.

Et entraînant son irremplaçable peluche les deux filles s'en allèrent dans le parc situé de l'autre côté de la route du cabinet du docteur laissant ainsi le père et le médecin discuter de l'état de Cloé à l'insu de cette dernière. Il y a des choses qu'une fillette de 12 ans n'a pas à entendre, pas à son âge. La mère et la fille sortirent du cabinet avant de traverser la route. Cloé courrait vers la balançoire avant de s'installer dessus avec sa peluche sur ses genoux et que sa mère ne vienne la pousser doucement.

Pendant de longues minutes, Cloé riait beaucoup et s'amusait à lancer sa peluche jusqu'à ce que celle-ci tombe par terre avec Cloé. Elle s'était écorchée le genou et des larmes commençait à couler le long de ses joues blanches. Cloé était fragile, la moindre petite blessure la mettait en larmes. Mais  pourtant cette frêle et innocente jeune fille pratique la course de Rhinocorne. Elle à même un excellent niveau mais depuis quatre ans à chaque fois qu'elle participe à une course elle se montre intransigeante et dure avec sa monture et une fois la course terminée elle redevient une petite fille douce et fragile. A part les différents Rhinocorne qu'elle à montés et les peluches Pokémons chez elle sa proximité avec les Pokémons est, sans conteste, absente.

-Regarde moi Cloé, voilà ça va passer, c'est qu'une petite écorchure. Maman va te soigner ça.

La mère de Cloé sortit de son sac à main un petit pansement et le posa sur la plaie de l'enfant avant que son père revienne du cabinet du médecin et s'avança vers sa fille avant de se mettre à genou.

-Cloé demain nous allons voir un autre docteur d'accord ?

-Pourquoi faire Papa ?

-Pour regarder l'origine de tes problèmes.

-Il va me faire une piqûre ?

De nouvelles larmes arriva sur ses joues avant que son père ne le rassure.

-Mais non, ne t'en fait pas je suis la pour te protéger.

-Merci Papa.

Elle s'avança vers lui avant de l'enlacer avec sa peluche dans les mains.

-Allons-y, rentrons à la maison avant qu'une tempête de sable n'envahisse Phénacit.
Histoire
-La famille Nosya je vous prie.

Les trois membres de la famille s'en allèrent hors de la salle d'attente et avancèrent vers la salle du psychologue.

-Docteur Franck, la famille Nosya et la petite Cloé.


-Très bien merci, mais entrez voyons n'ayez pas peur.

Bien que le psychologue ai sa salle à Phénacit l'intérieur ne ressemblait en rien aux habitations moyenne de l'oasis. Les dalles et les murs de grès sont d'origine ainsi que c'est irremplaçable volet bleu mais un divan rouge moelleux était installé en plein milieux avec un fauteuil tout aussi confortable ainsi qu'un bureau sobre entouré de trois chaises et un fauteil de bureau. Il y avait aussi cet armoire avec des vitres à travers lesquelles Cloé pouvait apercevoir des feuilles de dessin, des Feutres, et des peluches.

-Regarde, fit-elle à la sienne, des amis à toi.

La petite famille s'assit et Cloé afficha un gentil sourire au psychologue qui le lui rendit rapidement avant de passer au cœur du problème.

-J'ai reçu le dossier de Cloé et j'en suis arrivé à la conclusion suivante. Elle se créé de faux souvenir pour se persuader d'une chose. Et pourtant tout coordonne parfaitement. Regardez.


Il se tourna vers Cloé en posant son regard de psy sur la gamine fragile.

-Ma petite on va faire un jeu, je vais te poser des questions simples et tu me réponds par oui ou par non et si tu gagne tu as le droit à une sucette.


-C'est vrai ?


Les yeux de la fillette s'illuminèrent en entendant le mot sucette.

-Oui ma petite, alors première question. As tu toujours vécu à Phénacit ?

-Oui.

-As tu déménagée ?


-Non.


-As tu un frère ou une sœur ?

-Non.

-Que s'est-il passé il y a 4 ans lors de la finale Régional de course de Rhinocorne ?


-J'ai gagnée la course et Rhinny à été emmené dans une autre région car il avait un grand potentiel mais Papa et Maman n'ont pas voulu que je le suive et je suis restée ici. J'ai perdu mon trophée peu après et je n'ai pas été contente.

-Merci, tiens ta sucette.

-Merci monsieur... Maman pourquoi tu pleures ?


-Pour rien ma chérie... Pour rien.

-Cloé tu peux aller en salle d'attente. Ma secrétaire s'occupera de toi, tu verras elle est très gentille surtout avec les petites filles polies comme toi.

-D'accord.

La petite fille se leva sans comprendre pourquoi sa mère pleurait et sortit de la salle du psychologue avant d'aller voir la secrétaire. Elle tira doucement sur sa robe pour attiré son attention.

-Madame, le monsieur dans la salle m'a dit que vous vous occuperiez de moi pendant qu'il parle à mes parents.

-Je n'ai pas le temps mais va prendre une feuille et fais moi un beau dessin.

-D'accord madame.

La petite s'installa et commença à dessiner un quadrupède avec des pattes rouges. Elle dessina aussi la ville de Phénacit et ses parents. Elle essaya de s'appliquer un maximum mais son dessin ressemblait plus à de l'abstrait qu'à du réalisme. En même temps un quadrupède avec des pattes rouge ça n'existe pas. A la fin de son dessin elle attendit sagement que ses parents reviennent la chercher. Seul son père sortit et alla la chercher.

-Cloé le docteur veut te voir encore ça ne te dérange pas ?


-Non, Papa.

Elle se leva et suivit son père dans la salle du psychologue. Rien n'avait changé si ce n'est la présence d'un Eoko sûrement provenant du psychologue. La petite s'assit sur le divan à la demande du docteur. Il sortit un espèce de pendule et s'assit sur le fauteuil face à la fillette.

-Je te présente mon assistant Eoko. Avec l'accord de tes parents je vais pratiquer une petite expérience sur toi, rassure toi tu vas juste croire que tu t'es endormie et c'est tout. Mais pour moi je pourrais peut-être trouver la cause de tes problèmes et essayer de trouver une solution avec toi d'accord ?

-Oui monsieur.


-Madame vous supporterez le choc ?


-Je... Oui.

-T'en fait pas maman je vais juste dormir un peu.

-D'accord ma chérie.

Le psychologue avança le pendule devant les yeux de la jeune fille avant de demander à son Eoko d'utiliser un faible hypnose sur le pendule. La voix du docteur se fit plus profonde.

-Je vais compter jusqu'à dix et tu te transportera 4 ans dans le passée à la date anniversaire de la libération de la ville du groupe ombre. Regarde fixement le pendule. Un. Deux. Trois. Quatre.

Le fillette commença à cligner des yeux mais suivit le médaillon dans son perpétuel va-et-vient et le décompte final arriva.

-Dix. Tu vas me raconter toute ta journée dans les moindre détails de ton réveil jusqu'à ce que tu te couches sauf si je dois te réveiller avant.

-Mon Papa vient me réveiller dans ma chambre et part me préparer mon petit déjeuner avant de revenir me chercher et me porte jusqu'à la cuisine. Je mange trois tartine de miel et un bol de chocolat chaud avant de regarder par la fenêtre. Une fois encore il fait beau mais je trouve ça normal puisque je suis dans un désert. Je me lève et part me doucher avant que Maman ne me dise que Rhinny m'attend pour le préparer pour la course. Je suis contente car il y a cette course de Rhinocorne, a laquelle Maman m'a inscrite, pour la fête de la ville. Je termine de me laver et sors face à la fontaine central avant de me diriger dans les écuries fraîchement construites depuis que ce sport est arrivé à Rhode. J'arrive devant Rhinny mon Rhinocorne avec lequel j'ai fait mes débuts de coureuse mais c'est un Pokémon très gentil et doux avec moi. Il ne ferait pas de mal à quelqu'un ou à un autre Pokémon. Je luis fais un câlin avant d'installer sa selle et son harnais pour la course. Je suis la benjamine des participants mais aussi la favorite. Moi, je trouve que tout le mérite en revient à Rhinny parce que c'est lui qui court et pas moi. Je monte dessus et m'échauffe un peu avant d'aller installer Rhinny sur la ligne de départ. Il reste plus de deux heures avant le départ mais il aime bien profiter de l'ombre des portiques de départ pour faire une petite sieste alors j'en profite pour aller voir mon petit frère de 3 ans. Je passe le temps qu'il reste avec lui en m'amusant à le chatouiller et à le faire tourner puis je pars me préparer pour la course. J'enfile ma tenue de course qui ressemble à un gros sac à patate tout moche, comme une salopette mais qui part des chevilles jusqu'au poignet et couvre bien le cou. La mienne est jaune parce que c'est la couleur du soleil et que même si je pleure souvent je suis une fille qui aime vivre. J'enfile mon casque de course avant de me diriger aux indications de l'arbitre et sous les ovations du publique. Je suis un peu tendue même si je connais parfaitement le parcours et que ma famille, placée derrière les barrières de sécurité, m'encourage avec mon petit frère dans sa poussette. Je monte sur Rhinny et lui caresse l'encolure pour le réveiller en douceur. Le départ est lancé et nous partons tout deux pour faire cinq fois le tour de la ville. Je me cramponne tant que je peux et encourage Rhinny doucement. Le premier tour passe sans accroc mais à l'arrivée du deuxième tour je perds le contrôle de Rhinny qui va tout droit sur les barrières de sécurité.

La jeune fille marqua une pose alors que des larmes viennent défigurer son joli petit visage. Elle reprit peu après.

-Le choc avec les barrières m'avait fait baisser mon casque sur les yeux mais quand je relève mon casque tout les spectateur ont disparu hormis Papa et Maman qui sont tétanisés. Je suis leur regard et je commence à avoir peur. Une grande flaque de sang sort de sous Rhinny. Il recule avant que je puisse voir ce qu'il s'est passé. La poussette est en miette et mon petit frère est allongée dans la flaque de sang avec une jambe arraché et la tête écrasé. Il est mort sur le coup. Les pattes de Rhinny sont rouges sang et le sable garde l'empreinte de sa marche. Des gens encerclent Rhinny et l'attachent avant de m'enlever de son dos. Un adulte arrive avec une seringue et pique Rhinny entre ses muscles et il pousse un énorme rugissement avant de s'effondrer par terre et je... et je …

Le petite file avait les yeux exorbités et pleurait à chaude larme. Tout son corps tremblait de peur. Cette vision d'horreur, elle en faisait des cauchemars. Au vu de son état, le psychologue la ramena aussitôt avant de la regarder et de lui tendre un mouchoir.

-Tu vas bien Cloé ?


-Oui monsieur. Mais pourquoi mon visage est humide ?


-Pour rien ma petite.
Il se leva et s'assit face aux parents. La mère était mal en point à l'écoute de ces souvenirs douloureux.


-Ecoutez, votre fille à subit ce choc émotionnel durant son enfance et malheureusement je ne peux rien y faire mais j'ai un confrère qui est spécialisé dans ce type de problème lié à l'enfance. Mais il est psychologue dans une académie à Lansat. La meilleure chose que je peux faire pour votre fille c'est de vous proposer de l'inscrire là-bas. Ne vous en faîtes pas du prix de l'année. Puisque c'est un cas exceptionnel je vais m'arranger avec votre assurance qu'elle rembourse en intégralité la somme des années qu'elle passera à la Pokémon Community. Vous avez le choix.

Les parents réfléchirent longuement pendant de nombreux jours avant de se décider d'envoyer leur petite Cloé avant de se décider à l'envoyer là-bas. C'est la seule solution pour qu'elle puisse arrêter de se cacher la vérité en inventant de faux souvenirs. Si bien que trois semaines plus tard tout les papiers avait été fait et le petite fille fut emmené à Port-Amarée avant d'embarquer pour Kanto puis pour Lansat. Le père l'accompagna durant tout le voyage et s'assura que le psychologue de l'école avait bien reçu le dossier avant de laisser sa fille dans cet immense endroit. Il retourna chez lui et rassura sa femme du mieux qu'il puisse.
Surnom. Kenaï
Espece. Teddiursa
Nature. Doux
Description. Kenaï est un jeune Teddiursa qui adore le miel et qui aime se faire câliner par sa dresseuse. Cloé dort avec lui et le promène dans ses bras. Elle ne supporte pas d'être séparée de lui très longtemps mais un câlin de Kenaï lui fait envoler tout ses soucis. Il à une tendance à aller vers les personnes de grande taille car il croit qu'il y a du miel en haut de ces personnes. Il aime aussi beaucoup jouer et apprendre de nouvelle chose.
Pseudo ou prénom. Logan Atkinson ou le ...
âge. 20 ans
Comment avez vous connu le forum ? Ça va faire plus d'un an que j'ai découvert le rp ici
Quelque chose à ajouter ? Reroll de Regal Mariel avec autorisation de Elisabeth Snow (donc nouveau DC de Logan Atkinson)

Serait-ce possible de lui faire éviter les pyrolis ?



Compte PNJ
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 11669
PNJs
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: [457] Cloé Nosya - Souvenirs, souvenirs. [MENTALI]   Mar 5 Sep - 17:42
J'avoue avoir un peu tiqué pour le coté ''Future championne de 8 ans'', mais à la relecture, ça n'est finalement pas si choquant. Et ça amène un bon potentiel : De GROS problèmes émotionnels, ça augure pour la suite...Mais bon, si la stabilité mentale était un critère pour rentrer à la Pokemon Community, on devrait probablement virer tous les élèves du dortoir Voltali.
Re-Bienvenue parmi nous, donc ! Et oublie pas de changer de vava, sinon ta petite bestiole cute aura l'air un peu plus...musclée que prévu xD


Bienvenue dans le Dortoir Mentali ♀ et bonne intégration parmi tes confrères ! N'hésites pas à poser tes questions si tu as le moindre soucis ta préfète qui est Mikato Sozuy ou aux membres de ton dortoir (www). Tu peux dès lors poster ta T-CARD dans la partie correspondante, ainsi que gérer tes RPs grâce à aux RECHERCHES DE RPs ET RELATIONS. N'oublie pas de remplir les champs de ton profil dès que possible (T-card et Fiche de Présentation) pour faciliter la navigation aux autres joueurs, et de réserver ton AVATAR dans la partie adéquate ! Tu repars aussi avec 2 Pokeball, données par le Collectionneur. Ton numéro étudiant est 457. Bon jeu sur Pokémon Community !

_________________
[457] Cloé Nosya - Souvenirs, souvenirs. [MENTALI] 7z5c
Elisabeth Snow
Région d'origine : Kalos
Âge : 28 ans
Niveau : 0
Jetons : 5000000
Points d'Expériences : 368
Directeur
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: [457] Cloé Nosya - Souvenirs, souvenirs. [MENTALI]   Mar 5 Sep - 20:13
Bonjour et rebienvenue sur le forum. =)

Avant de t'attribuer ta couleur et donc te valider définitivement, je précise qu'actuellement, c'est la semaine des Shiny ! Donc si tu le souhaites, tu peux avoir un Teddiursa Shiny. Juste, précise que tu le veux à la suite de mon message et change son sprite dans ta fiche. Je te donnerais ta couleur par la suite. Wink

Je me charge ensuite de modifier ton pseudo.

Comme il s'agit d'un reroll, tu récupères 1/2 des jetons et 3/4 de l'expérience :
- Jetons : 1830 > 915
- Points d'Expériences : 66 > 50
Logan C. Alduin
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2137
Points d'Expériences : 1975
Scientifique Chercheur Pokemon
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: [457] Cloé Nosya - Souvenirs, souvenirs. [MENTALI]   Mar 5 Sep - 23:48
J'accepte le teddiursa shiney merci beaucoup mais le sprite attendra un peu je ne l'ai pas mis au frigo vu que je tâtonne pour changer sa couleur a ma convenance. Merci de votre compréhension.
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: [457] Cloé Nosya - Souvenirs, souvenirs. [MENTALI]   
[457] Cloé Nosya - Souvenirs, souvenirs. [MENTALI]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :