Partagez | .
Dresseuse égarée
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Kalos.
Âge : 16 ans
Niveau : 26
Jetons : 1228
Points d'Expériences : 618

MessageSujet: Dresseuse égarée   Mer 8 Nov - 21:22


Dresseuse égarée.


La foule; incandescente, évanescente ; semblait tout enfermer dans un mouvement infini et désorganisé. Les bruits de pas des passants se répercutaient les uns aux autres, alors que leurs longues jambes colorées se diluait dans une sorte de masse informe et anonyme. Cela formait comme un rideau de pluie multicolore, de genre de ceux qui sont si intense qu'il est impossible de les traverser. Aussi le petit groupe de pokémon n'était pas follement rassurés et la claustrophobie peser bien lourd sur leurs épaules.

Lolita, toujours affublé de sa fidèle perruque blonde criait en tout sens mais dans ce brouhaha de personnes ses supplications semblaient ne tomber nulle part. Aussi le soporifik prit la tête du groupe et se fraya de ses petits bras boudinés un chemin entre les jambes des passants. Lancelot, en bon amoureux ne tarda pas à la suivre en grognant sur les jambes qui le percutaient. Il faut dire que le mustéflott avait une grosse responsabilité dans les bras : Hamataro, le bébé qulbutoké, toujours petit et chétif... Toujours endormi. Le trio ne tarda pas à trouver un coin un peu plus dégagé et investissérent un banc à l'ombre d'un lampadaire éteint.

Sous le regard conquis du type eau, elle se frotta les tempes cherchant une quelconque trace psychique de Dolores, avec un peu de chance ce stupide poiscal comprendrait et avertirait Bellamy de leur emplacement et situation. Mais malheureusement quand le denticrisse arriva en rebondissant sur le sol, c'était sans Bellamy. Le poisson -suivi de prés par Pom, la dernière arrivée- rejoignit le groupe en leur lançant des regards noirs puis alla se poser en s'appuyant sur le lampadaire. Pom de son coté suivait en trottinant, lorsqu'elle arriva à hauteur du groupe, elle se saisit délicatement d'Hamtaro: la nanméouïe était bien plus efficace que Lancelot en ce qui concernait le babysitting. Plus douce. Plus mère.

Les quatre pokémons non endormis se regardèrent un instant dans le blanc des yeux. Aucun n'osait prendre la parole pour énoncer un fait connu de tous. Finalement ce fut Dolores qui claqua des dents, faisant comprendre à tout le groupe que : oui ils s'étaient séparés de Bellamy et perdu, que oui la rose se retrouvait sans pokémon et que oui, il n'y en avait pas un pour rattraper l'autre. Loin de se soucier des sarcasmes de sa rivale, Lolita demanda au nanméouïe s'il il n'entendait pas la trace de Bellamy grâce à sa super ouïe, tout en se focalisant au maximum sur sa trace psychique.

Mais aucune trace de leur dresseuse.

Lolita voulait faire bonne figure, en tant que leader du groupe, mais quinconque la connaissait un peu sentait qu'elle avait perdu de son assurance légendaire. Heureusement que Lancelot était là pour l'encourager, car alors que Dolores proposait de tuer des passants pour attirer son attention, le tapir transexuel devinait ce qu'il se allait se passer si il ne trouvait pas très rapidement Bellamy : Hamtaro allait paniquer, ce qui mettrait sur les nerf tout le monde et laisserait sortir la part la plus sombre et sauvage des deux types eau. Si Lancelot ne l'inquiétait pas outre mesure, Dolores était une toute autre question et si le poisson ne lorgnait pas encore sur sa place bien chauffée de leader, ça ne saurait tarder.

Car sans Bellamy : tout l'équilibre précaire du groupe était menacé. Restait néanmoins Pom qui servirait peut-être de balance, Lolita ne connaissait pas assez le nanméouïe pour prévoir ses réactions. Bien que son intégration se soit faite sans soucis (Pom étant un peu la maman poule du groupe, toujours au petit soin pour les autres) le type normal avait développé une affection un peu étrange pour Dolores, sans compter que Nanméouïe était bête comme sa trompe. Aussi Lolita espérait seulement que cette amitié naissante et la stupidité de Pom ne donne pas plus de poids au coup d'état du poisson.

M'enfin pour le moment Dolores semblait plus occupé à ronger le poteau sans rien faire de plus. Lolita avisa rapidement le petit groupe : seuls, isolés, sans Bellamy. Tout ça avait toutes les chances de tourner au drame. Alors -et comme pour imposer son autorité- elle se mit debout sur le banc laissa ses cheveux blonds volaient au vent et regarda de haut ses compagnons.

Mais déjà le qulbutoke nain s'éveillait, amenant avec lui toute sa faim... Et les pleurs.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5660-395-tu-connais-bellamy-wallace-mentali#59974 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5666-bellamy-darwin-wallace-mentali#60016
avatar
Nouvel(le) Etudiant(e)
Région d'origine : Alola, Poni
Âge : Jeune adulte
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 9

MessageSujet: Re: Dresseuse égarée   Jeu 9 Nov - 12:52

Information !:
 

Poubelle. C'est vraiment géniale comme invention une poubelle ! C'est une espèce de corbeille de différente taille que les humains utilisent pour jeter ce qu'ils appellent des déchets. Mais parfois, assez souvent même, on y trouve de véritables petits trésors ! Sur l'île de Poni se trouve par exemple une petite pizzeria. Il s'en dégage toujours une odeur qui me transforme irrésistiblement en fontaine de bave au grand désespoir de ma Tala (elle peut parler, elle aussi bave devant une superbe pizza au chorizo!). Les poubelles de cette pizzeria sont tout simplement une caverne au trésor ! De quoi en devenir obèse ! Bon parfois on y découvre des choses bizarres il est vrai... Épargnons nous les mauvais souvenirs du genre.

Aujourd'hui mon Déclic était en congé. Il s'était rendu au village avec un autre employé de l'élevage de pokémon et les deux humains discutaient gaiement. Ma douce Tala était couchée au pied de notre dresseur et me surveillait. Car moi j'était occupé ! Je déambulais entre les tables en reniflant par terre : il y avait pleins de miettes de viennoiseries, j'ai même trouvé un petit morceau de pomme !! Une jeune femme poussa un gémissement attendri en me voyant : il ne m'en fallu pas plus pour m'asseoir à côté d'elle en la fixant intensément du regard. Ce fut presque immédiatement le jackpot ! Elle affirma que j'étais mignon, me fit une caresse et me donna un morceau de son gâteau à la fraise. Mmm quel délice ! Je resta prêt d'elle à quémander un certain temps jusqu'à ce qu'un aboiement unique mais sonore me ramène à la réalité : c'était ma Tala ! La jolie caninos me faisait comprendre que s'en était assez et surtout me fit réaliser que Déclic m’appelait. Entre mon dresseur et un gâteau d'une jolie fille ? Je choisi le gâteau ! Entre le gâteau et ma Tala ? Je choisi Tala ! Sous l'éclat de rire de la demoiselle je rejoignit mon amour de caninos. Elle me regardait avec sévérité, Déclic devait sûrement m’appeler depuis un certains temps. Oups !

C'est oreilles tenues en arrières que je m'approcha d'elle, comme si je voulais m'excuser mais ma queue joyeuse trahissait mon absence total de culpabilité. Je m'approcha tout prêt et déposa un petit coup de langue sur sa joue. Tala, exaspérée mais sous le charme, leva les yeux au ciel et me repoussa gentiment avec sa douce patte avant de suivre notre dresseur. Déclic avait choisi un itinéraire ou il y avait peu de passant et heureusement car je poursuivais ma Tala pour jouer ! Après quelques minutes de jeu, Déclic nous rappela et demanda à ce que l'on marche à côté de lui. Tala alla immédiatement au pied de notre humain et moi naturellement je marchai à côté de mon amoureuse.

Après quelques minutes de marche, Tala redressa la tête : un bébé pokémon pleurait ! C'est au détour de la rue qu'il apparu : Une bande de pokémon se tenait là. Une Soporifique avec une perruque debout sur un banc qui regardait les autres en essayant de faire la petite cheffe de bande, un mustéflott sombre qui la regardait avec amour, un denticrisse qui rongeait un poteau et un Nanméoui tenant dans ces bras un bébé Qulbutoke qui pleurait. Ne tenant pas, ma Tala s'élança et lança un regard si attendri au bébé que j'en fut presque jaloux ! Je m'approchai avec un peu plus de réticence, lançant un regard à la soporifique que je trouvais extrêmement bizarre. Je me senti immédiatement en rivalité avec ce Musteflott ! Je ne le connaissais pas mais je ne l'aimais pas. Tant qu'il laissait ma Tala tranquille... Je m'approchai de la caninos et m'assit à côté d'elle, montrant clairement à la loutre que cette fifille là c'est la mienne !

Déclic arriva quelques secondes plus tard et demanda

« Et bien les amis, vous êtes perdu ? Qu'est-ce qu'il lui arrive à ce petit bout ? Il a faim peut être... Djim' soit gentil, trouve nous quelque chose. »

Je n'étais pas du tout d'accord ! Je ne voulais pas laisser ma Tala seule avec ce Musteflott. Je le fis savoir en refusant de bouger mais le regard que me lança la caninos me fit céder... Levant les yeux au ciel, je me dirigea droit vers la poubelle la plus proche dans laquelle je plongea la truffe.

« Djiminy non ! »

Mais c'était trop tard ! Je me ramenais déjà avec un emballage en papier tout graisseux renfermant toute une poignée de succulentes frites. L'humain me lança un regard de reproche. Mais quoi? Il m'a demandé de trouvé de la nourriture, j'en ai trouvé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Kalos.
Âge : 16 ans
Niveau : 26
Jetons : 1228
Points d'Expériences : 618

MessageSujet: Re: Dresseuse égarée   Lun 13 Nov - 2:02


Dresseuse égarée.


Pom fut la première à les voir arriver, il faut dire que c'était la seule qui n'était pas complètement dans un état de panique. Pour une raison qui échappait à la nanméouïe, le starter de leur dresseuse avait concentré toute son attention sur Dolores. Étrange... C'était pourtant Hamtaro qui pleurait, Dolores ne faisait que ronger un poteau. Mais en voyant le regard de défi que lançait le poisson au tapir, Pom comprit qu'il se jouait au sein du groupe une dynamisme qui lui échappait.

Elle haussa les épaules. Elle savait qu'elle ne comprenait jamais vraiment tout, mais cela ne la dérangeait pas outre mesure. Alors, elle ignorait totalement le petit jeu de pouvoir qui se jouait entre ses deux amies et s'évertuer à essayer de nourrir Hamtaro. Mais cela faisait déjà plusieurs minutes que le bébé bleu refusait de manger la moindre miette de chocolat... Et Pom n'avait rien d'autre.

C'est sans doute parce-qu'elle recherchait du regard une autre source de nourriture que Pom fut la première à les voir arriver : des étranges. Deux chiens très différents et un humain qui accourait vers eux, alertée par les pleurs d'Hamtaro. Très rapidement et spontanément Pom se dirigea vers les deux chiens qui s'asseyaient sagement -sans doute attendant leur dresseur, mais elle fut stoppé par la patte de Lancelot. La loutre se positionna entre les deux chiens et le reste du groupe, tendit tous ses muscles et grogna sur les pokémons inconnus. Pom était reconnaissante à Lancelot d'ainsi les protéger, et il est vrai qu'il ne fallait jamais jamais mais alors jamais accorder sa confiance à des inconnus mais... Cette caninos avait un regard si gentil et attendri ! Et à nouveau Pom comprit qu'elle ne comprenait pas. Il y avait une rivalité évidente entre Lancelot et le mustéflott, mais deux pokémons pouvaient t'il vraiment ne pas s'aimer sans se connaitre ?

Quoi qu'il en soit les grognements du musteflott redoublèrent lorsque l'humain rattrapa les deux chiens et arriva au niveau du groupe.

- Et bien les amis, vous êtes perdu ? Qu'est-ce qu'il lui arrive à ce petit bout ? Il a faim peut être... Djim' soit gentil, trouve nous quelque chose.

Pom, rassurée par une présence humaine, avança d'un pas et hocha positivement la tête. Mais elle fut reprise par les protestations simultanées de Lolita et Dolores, méfiante. Alors, obéissante, un peu soumise, Pom recula à nouveau d'un pas et imita ses camarades en lançant aux trois nouveaux arrivés un regard noir qui se voulait menaçant - elle en devenait ridicule.

Mais voilà déjà le lougaroc donc nommé Djim' (sans doute un diminutif) qui revenait nonchalamment une boite de frites entres les crocs, il voulut s'approcher de Hamtaro mais Lancelot se mit sur son chemin et gonfla le torse. Hors de question de le laisser passer... N'empêche il avait des frites, pensait Pom en jetant un coup d'oeil à Lolita qui jaugeait toujours de la situation perchée sur son banc. Finalement le tapir acquiesça et presque immédiatement, Lancelot se retira laissant passer le loup, mais il le fixait toujours d'un regard qui faisait frissonner la nanméouïe. Elle tenta d'en fair abstraction quant elle attrapa les frites et les écrasa avec quelques attaques Torgnoles avant de donner un peu de sa pâtée de frites à Hamtaro qui avait l'air d'apprécier son repas. Alors Pom fit un sourire chaleureux au loup et à l'humain et se précipita dans les bras de ce dernier. Toute confiance était acquise, il leur avait donné des frites...

Toute non. Voilà d'ailleurs déjà Lancelot qui s'était furtivement dressé, dominant maintenant de sa hauteur le Lougaroc. Et Dolores qui avait rebondi jusqu'au caninos et qui faisait luire ses crocs d'une étrange et inquiétante teinte noire. Lolita quant à elle n'avait pas bougé de son banc, trop occupé à essayer de garder son poste de leader plutôt qu'a l'assumer et à tenter de calmer la tension montante.

Et sentant tout ça, Pom eut un peu peur de toutes les émotions négatives qu'elle resentait alors comme protéger le bébé, elle le recouvrit d'une de ses antennes. Inutile : il s'était rendormi. Moins inutile : lancer un regard de détresse à l'humain. Si une bagarre éclatait se serait terrible !

Ah si Bellamy était là...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5660-395-tu-connais-bellamy-wallace-mentali#59974 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5666-bellamy-darwin-wallace-mentali#60016
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Dresseuse égarée   

Revenir en haut Aller en bas
Dresseuse égarée
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: Village portuaire :: Centre Ville-