>

Partagez | .
Comment te dire que... Non. [Solo]
avatar
Todresseur Stratège

Région d'origine : Johto
Âge : 18
Niveau : 49
Jetons : 1345
Points d'Expériences : 1301

Sujet: Comment te dire que... Non. [Solo]   Ven 6 Avr - 17:11

Aujourd’hui semblait être une journée parfaitement normale. Paul s’était levé de bon matin, s’était encore battu avec Stalgamin sous la douche, avait pris son petit déjeuner avec un bras prisonnier dans la glace… Oui, tout se déroulait exactement comme d’habitude. Qui aurait cru que cela pourrait changer ? Absolument tout le monde, parce qu’aucune journée n’est normale à la Pokémon Community !
En effet le Noctali était rentré à son dortoir après son tour au réfectoire. Aligatueur et les autres l’attendaient, parés pour leur footing matinal. Depuis le départ de Jacky, Paul s’était remis à s’entraîner seul… Et aussi à flemmarder au réveil. Malgré la rigidité de la Général, il était vraiment déçu qu’elle soit partie, à l’instar d’Ace dont le départ sonnait comme une douce mélodie à ses oreilles. Elle s’était montrée vraiment bienveillante avec lui et avait accepté de le prendre dans son entrainement quotidien. Si certaines Pyrolis avaient longtemps rêvé de s’en défaire, lui avait été extrêmement heureux qu’on lui fasse cette proposition. Dès lors, il avait pu s’entraîner avec beaucoup plus de rigueur et si dernièrement ces efforts étaient moindres, il sentait que le travail effectué avec la Général l’avait aidé à progresser, lui mais aussi ses Pokémons.

- Les gars, en avant ! Dit-il en ouvrant la marche dans un survêtement aux couleurs de son dortoir.

Le petit footing débuta avec à l’avant Paul et Aligatueur, suivis de Ouisticram et bien plus loin derrière eux, Chartor devant supporter la présence de Stalgamin sur sa carapace. Celui-ci essaya tant bien que mal de la déloger en expulsant des gerbes de flammes de son dos, mais la demoiselle satanique les esquivait avec une facilité déconcertante. Paul pensa que si elle s’entraînait sérieusement, elle serait sûrement dix mètres devant eux. Puis il se ravisa quand il imagina devoir la porter sur les cinq derniers kilomètres suite à une mauvaise gestion de son énergie. Mouais. Mieux valait la laisser avec Chartor.

- Allez, on lève les genoux. Je veux voir vos jambes se plier et former de beaux angles droits !

Par moment, le garçon se tournait pour observer les autres. Aligatueur n’avait aucun mal à suivre ses directives. Cet entraînement, il le faisait tous les jours depuis l’arrivée de Paul à l’académie. Il se souvenait encore des premières fois où son dresseur finissait par le trainer derrière lui pour le ramener tant il était ko. Et avec le temps il arriva à finir le parcours et ensuite à améliorer sa vitesse. Ces exercices l’avaient rendu plus rapide, mais surtout plus endurant. Derrière lui, Ouisticram avait un peu plus de mal. Son jeu de jambe était régulier, mais il manquait de condition physique pour tenir dans la longueur. Petit à petit le Noctali le voyait ralentir. Il jeta rapidement un œil aux deux zigotos en arrière qui de toute façon, ne pouvaient faire ce genre de mouvements avec leurs toutes petites pattes. Cependant, Chartor s’y essayait et cela amusait beaucoup Stalgamin qui se retrouvait à faire du rodéo sous les secousses de la grosse tortue.

- Tu connais le chemin Aligatueur. Continue, je vais aider Ouisticram. Le grand rose hocha positivement de la tête et prit les devants, tandis que Paul se laissa rattraper par le singe de feu. C’est pas mal ce que tu fais Ouisticram, tu bouges bien les jambes mais tu ne poses pas ton pied comme il faut sur le sol et c’est pour ça que tu finis par ralentir.
- Ouisti ? Questionna-t-il.
- Lorsque tu poses ton pied au sol, tu ne dois pas le marteler à plat. Laisse d’abord ton talon se poser et ensuite, presque comme si tu basculais, tu pousses en apposant le reste de ton pied. Et au moment où ta pointe touche le sol, l’arrière doit déjà être reparti pour te permettre de te propulser vers l’avant.
Pas sûr de bien avoir tout compris, Ouisticram regardait son dresseur comme s’il attendait de lui de nouvelles explications.
- Comme ça. Mima le Noctali avec ses mains le mouvement, de manière quelque peu ridicule.
Néanmoins, l’exemple eut l’effet de permettre à Ouisticram de comprendre où il voulait en venir et le petit se concentra sur l’application du geste, plus que sur l’effort qu’il fournissait. Rapidement, il sentit qu’il était plus simple d’avancer maintenant qu’avant et il avait presque l’impression de pouvoir accélérer. Tout heureux, il fonça à vive allure dans l’espoir de tester ses limites, mais il se heurta sur une masse rose avant de se ramasser par terre.

- Attention Ouisticram. Ça va ? S’inquiéta Paul en arrivant près de lui.
-Ouisticrrr… am.

Visiblement, plus de peur que de mal. Toutefois, le Noctali se redressa et interrogea Aligatueur du regard. Ce dernier lui tendit une lettre, qu’il venait de trouver accrochée à la branche d’un arbre du parc. Sur celle-ci était inscrit « Wesh, je me casse. Bye ! », une lettre anonyme d’une personne distinguée. Paul aurait peut-être dû l’apporter au secrétariat… Sa curiosité prit le dessus, il l’ouvrit. A l’intérieur, pas de lettre. Rien d’écrit si ce n’est une carte avec une croix dessinée dessus, quelques indications farfelues et une clé.

- Une carte au trésor !

Si les autres avaient pu faire un « oooooooh » général, ils l’auraient assurément fait. Mais la simple entente du mot trésor réveilla une bête qui s’était presque faite oubliée. Stalgamin bondit de nulle part dans les bras de Paul. Le Noctali n’eut pas le temps de dire « wouf », notamment parce qu’un chat fait « miaou » et pas « wouf », mais aussi parce que l’expression c’est de ne pas avoir le temps de dire « ouf » et pas « wouf », donc le temps de penser à tout cela, Stalgamin avait déjà pris la fuite avec la carte et la clé. Bingo !

- Reviens ici Stalgamin !!!

Le footing matinal se transforma rapidement à une course à la Stalgamin. Cette fois-ci, aucune cadence imposée, le premier qui l’attraperait serait déclaré vainqueur ! Sur le starting block… Personne ! Enfin si, Chartor. Mais il n’a jamais vraiment été doué pour les courses, à moins que… En tête de file, Aligatueur semblait fendre l’air. Penché comme un ninja dans les séries animées japonaises, il fusait vers sa cible. Nul doute que l’impact aurait bien lieu ! Pendant ce temps, en seconde position Ouisticram se débrouillait assez bien. Le petit singe qui n’était pas le plus à son aise sur terre, l’était beaucoup plus dans les arbres. Ses quatre membres s’accrochaient dans un ballet d’acrobaties aux branches, bondissant d’un arbre à un arbre avec une agilité certaine. Enfin, Paul fermait la course. Piètre humain, il n’était pas capable de courir à une allure phénoménale, ni même de voler ou encore sauter d’arbre en arbre. Pour un être descendant du Simiabraz, c’était quand même assez pittoresque. Ahlala, que notre Dieu Arceus tout-puissant s’est lamentablement trompé en créant ces êtres inférieurs.
Bref ! Revenons sur la tête de la course ! Stalgamin alternait les stratagèmes pour ralentir ses poursuivants. Un peu de glace par-ci, un peu de glace par-là et Oh ! J’oublais ! Encore de la glace ! Aligatueur n’avait que faire de toutes ces embûches, en prenant une position primitive à quatre pattes, il pouvait à l’aide de ses griffes percer la patinoire et la traverser sans aucune difficulté. Il était maintenant proche. Oui, voilà qu’il abordait le dernier tournant. La victoire était maintenant à portée de griffe !!! Mais… OH ! QUE VOIS-JE ?! UNE TOUPIE DE FEU SE DIRIGE DROIT VERS LUI ! Attendez, je contact mon envoyé sur place. Paul, dites-nous ce que vous voyez.

- Eh bien écoutez mon cher Jean-Pierre, la situation vient complètement de changer. Chartor est passé en mode hypervitesse et s’est entouré de flammes, alors qu’il s’apprête à percuter simultanément Aligatueur et Stalgamin.

On peut dire que c’est un strike hahaha.

- Tout à fait.

Hey oh ! On se calme, je t’ai pas adressé la parole.



Voilà, c’est mieux. Donc je disais que c’est un strike, Aligatueur qui était sur le point de remporter la victoire vient littéralement de se faire éjecter et Stalgamin est maintenant écrasé sous une carapace de plus de quatre-vingts kilos ! C’est énorme ! Heureusement, la carte et la clé ne semblaient pas avoir souffert de la chaleur générée par Chartor. Cependant quand Paul les ramassa, il vit quelque chose apparaitre. La croix qui était auparavant située au milieu d’une page blanche, se retrouva pointée dans une chute d’eau.

- C’était donc ça que cette personne voulait dire, lorsqu’elle disait « par le feu, soyez purifiés ». Les inscriptions n’étaient visibles qu’une fois la carte chauffée ! Ou alors c’était simplement une menace de mort.
- Chartor Tor Tor Tor ?!
- Nous ne pouvons nous permettre de la relâcher, elle risquerait de compromettre cette mission.

Ainsi Stalgamin fut libérée du poids assommant de son ami tortue, tronquant la carapace pour les menottes de lianes. Reliée à Aligatueur, la petite avait peu de chance de s’échapper. Sachant sa marge de manœuvre faible, elle suivit le reste du groupe bien sagement. Paul connaissait la chute d’eau dont faisait mention la carte. Elle était située dans la jungle proche du bois de brume. Une source d’eau s’écoulait calmement lorsqu’ils arrivèrent.

- On a juste à remonter le cours de l’eau et elle devrait être à mi-chemin derrière la cascade. Facile, non ?!

Et puis un Magicarpe qui remontait le cours d’eau se transforma en un Leviator sous leurs yeux.

- Peut-être pas si facile que ça. (Hey, vous êtes obligés de rajouter des trucs immenses qui peuvent nous bouffer alors qu’on touche au but) Chuchota Paul au narrateur. (Vous moquez pas de moi ! Répondez !) Déclara-t-il vigoureusement. (Rooh et puis crotte, on va se démerdez sans vous. Nyah !) Conclue-t-il.

Les cinq compagnons scrutaient la chute d’eau, mais ils avaient beau réfléchir à un moyen de passer, ils ne voyaient pas comment ils pourraient y arriver autrement qu’en se jetant à l’eau et en priant pour ne pas se faire dévorer. Laissant leurs cerveaux chauffer, ils contemplaient les Magicarpes qui les uns après les autres devenaient des monstres ignobles à la bouche béante. Comme quoi, cela confirme bien qu’être grand et musclé ça rend pas plus intelligent. Heureusement, une aide inattendue se présenta à eux.

- Magicarpe.
- Heeeey ! Magicarpe, comment vas-tu ? Tu sais que tu as beaucoup manqué aux lecteurs dans notre dernier article ?
- Magicarpe.
- Ouais carrément ! Ils voulaient même que tu me vires pour continuer tout seul, si ça c’est pas géni… Wait. Grrrr, les fils d’Evoli ! Ils vont me le payer ! Sinon à part ça, qu’est-ce que tu deviens ? La famille, les enfants, ça va ? Et cette petite Magicarpe dont tu me parlais tant, c’en est où petit coquin ?
- Magicarpe.
- QUOI ?!!! Comment elle a pu te tromper avec Magicarpe… J’en reviens pas, il y a vraiment des gens horribles dans ta marre. Mais t’en fais pas, tu sais ce qu’on dit. Une de perdue… Bah une de perdue. Bon écoute, j’ai besoin de te demander un petit service. En fait j’ai trouvé cette carte, Paul montra la carte, et il se trouve qu’elle indique ta cascade, Paul montra la cascade. Je me disais que ce serait cool si tu pouvais aller nous chercher ce qui est caché derrière.
- Magicarpe.
- Comment ça tu peux pas ? o.O
- Magicarpe.
- Ah oui… Si tu montes cette cascade tu risques d’être transformé en Léviator et alors tout serait fini pour toi, tu aurais perdu tout ton style et plus aucune demoiselle n’oserait te serrer dans ses bras. Je te comprends… Bon, tu connaitrais pas un moyen de nous aider alors ? Parce que tes potos Magi-Leviator, ils vont nous nomnom si on s’approche de trop.
- Magicarpe.

Permettez ce petit interlude le temps que cette conversation fort peu intéressante soit terminée. En attendant, nous vous proposons d’aller voir ce que les autres Pokémons font. Nous sommes donc en milieu de journée, le soleil est haut dans le ciel et les Poichigeons chantent. Chantaient. Ils chantaient, c’est pas beau un Poichigeon qui chante et c’est meilleur dans l’assiette à l’heure du repas. Donc nos amis étaient tous à table entrain de manger quand… RETOUR A L’ACTION PRINCIPALE.

_________________
Moodboard:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3874-0280-paul-nyllis-noctali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3876-paul-nyllis-noctali En ligne
avatar
Todresseur Stratège

Région d'origine : Johto
Âge : 18
Niveau : 49
Jetons : 1345
Points d'Expériences : 1301

Sujet: Re: Comment te dire que... Non. [Solo]   Ven 6 Avr - 17:22

Au bord de la petite étendue d’eau, Aligatueur effectuait des pompes, des étirements, quelques tractions sur un arbre,… Non pas pour poursuivre l’exercice matinal, mais bien pour se préparer à se jeter à l’eau, littéralement ! Avant de partir dans une expédition qui se révélait évidemment suicidaire, l’alligator jugea bon de jauger la température de l’eau avec sa queue. Il en ressortit qu’elle était mordante, tout comme la mâchoire de ce Ramoloss. Après s’être débarrassé du parasite, le Pokémon s’apprêtait à se jeter à l’eau lorsque Paul le retint par le bras.

- Tu t’en tiens au plan, hein. Hors de question que je te perde aujourd’hui.

Muet, Aligatueur hocha une nouvelle fois la tête pour acquiescer. La seconde suivante, il plongeait dans le bassin, rejoignant les abysses de ces eaux troubles. Les quatre compagnons restés à la surface se penchèrent à la surface de l’eau dans l’espoir de voir leur ami revenir sain et sauf. Mais il n’en était rien. Pas même une bulle pour les rassurer. Plutôt même de grands remous au centre de l’eau. Oh, mais ne serait-ce pas un Aligatueur volant ? Le Pokémon était en pleine débâcle avec l’un de ces affreux Leviator. Paul se tourna vers Stalgamin, qu’on s’était empressé de libérer.
- Maintenant ! Hein ? Mais elle est passée où ?
- Ouistiti !! S’écria Ouisticram en pointant le flanc droit du bassin.
Stalgamin s’était élancée bien plus tôt qu’il ne l’était prévu dans leur plan, mais tout semblait se passer comme prévu pour le moment. Paul profita que Leviator soit hors de l’eau aux mains et nageoires avec Aligatueur pour lancer une offensive enflammée depuis la rive. Les flammes déferlèrent sur le géant d’eau qui s’effondra, mais à peine avait-il coulé qu’un autre venait prendre sa place. La lutte semblait sans fin. En attendant, Stalgamin continuait de progresser sur des plaques de glace, elle était maintenant au-dessous de la cascade. D’ici, elle percevait la lueur brillante de ce qui s’apparentait à un coffre au travers de la cascade. A partir de là, elle se tourna vers le Leviator et chargea un Laser Glace.

- Cessez le feu ! Aligatueur éloigne toi !

Les ordres furent rapidement exécutés et Stalgamin lança son attaque sur le gros ver d’eau. Sa nageoire droite se figea dans la glace instantanément, ce qui provoqua la furie du Pokémon. Celui-ci abandonna totalement son ancien adversaire et se précipita vers Stalgamin. C’est alors que sa queue sortit de l’eau, venant fouetter la plaque de glace sur laquelle se trouvait le diablotin. Avec un sourire angélique, elle fut propulsée dans les airs au travers de la cascade. Elle eut tout juste le temps d’attraper la boite et de la lancer au plus loin qu’elle pouvait avant de s’envoler vers d’autres cieux. La boite atterrit dans les pattes d’Aligatueur et au prix d’un dernier marathon aquatique, il rejoignit la rive. Il était sauf, Stalgamin n’était plus une menace et ils avaient récupéré la boite de la carte. Le plan était une réussite totale !

- Voyons maintenant ce que peut bien contenir cette boite.

Dans une lueur d’or, la boite s’ouvrit. Les yeux émerveillés des quatre compagnons encore présents brillèrent de milles et une façon en découvrant… Rien. Absolument rien, si ce n’est un petit mot.
- « Haha, j’espère que vous vous êtes bien amusés parce que moi et Magicarpe oui, en vous préparant cette petit blague. » … Tu étais de mèche avec elle ?!
- Magicarpe.
- La prochaine fois que tu me laisses pendant la rédaction d’un article pour aller batifoler, tu seras viré !
- Magicarpe.
- Comment ça regarde au dos ? Ah oui ! « Le vrai trésor se trouve dans la première chambre à gauche à l’étage du dortoir Mentali. Bisous <3 »

Et c’est ainsi que nos braves compagnons repartirent en direction du dortoir Mentali au pas de course. Qui sait ce qui les attendrait là-bas ?!


HRP:
 

_________________
Moodboard:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3874-0280-paul-nyllis-noctali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3876-paul-nyllis-noctali En ligne
avatar
Annonceur

Région d'origine : Kalos
Âge : 5 ans
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 1756

Sujet: Re: Comment te dire que... Non. [Solo]   Ven 6 Avr - 17:22

Le membre 'Paul Nyllis' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'ENTRAINEMENT' : 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 10515

Sujet: Re: Comment te dire que... Non. [Solo]   Sam 12 Mai - 21:18

Modération

Appréciation L'équipe de Paul part une drôle de mission. Ce qui semble être un footing de routine se transforme de manière totalement rocambolesque en une chasse aux trésors (mais aussi au Stalgamin visiblement). Les efforts de Paul pour montrer à ses pokemons comment courir sont appréciables (mention spécial au Ouisticram trop chou en galère) mais au final les capacités des pokemons en elle-même sont très laissées de côté. Il aurait fallu tirer d'avantage profit des capacités spéciales de chacun, de manière à ce que cela ressemble plus à un entrainement pour pokemon qu'à un entrainement pour athlète. Le rp était agréable à lire avec ses touches d'humour mais la partie entrainement pur est un peu faible à mon goût.
Gain Tu gagnes 5 XPs !


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Sujet: Re: Comment te dire que... Non. [Solo]   

Revenir en haut Aller en bas
Comment te dire que... Non. [Solo]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 5-