>

Partagez | .
Un nom pour une addiction [feat Matsuo]
avatar
Pokeathlète Novice

Région d'origine : Unys
Âge : 14 ans
Niveau : 12
Jetons : 2802
Points d'Expériences : 193

Sujet: Un nom pour une addiction [feat Matsuo]   Lun 3 Sep - 13:47


       

       
Les yeux rivés sur mon plan j'essayais tant bien que mal de me repérer, j'était arrivée sur Cobaba très tôt dans la matinée et j'avais dû attendre l'ouverture de l'office de tourisme pour me procurer ce plan. Et franchement, ça valait pas le coup ! La fille à l'accueil avait dit :''Il y a une rupture de stock sur les plans de cette année mais ne vous inquiétez pas on en a encore de l'année dernière !'' et avait gribouillé quelques remarques sur le plan qui étaient censées m'aider. Au final, ses espèces de gribouillages n’avaient fait que rendre le plan encore plus illisible qu’il ne l’était.

Bon, plan B.

Il faut que je trouve quelqu’un qui pourrait me renseigner, il doit bien y avoir des commerces ouverts quand même non ? 8h et quelques du matin et il n’y a personne dans les rues, ils ont l’air relax ici, c’est les vacances qui leur font ça ou c’est tout le temps pareil ? Ce qui est sûr c’est que ça change d’Illumis… Dans la rue principale à part une vieille décrépie qui a l’air de ne pas avoir bougé de sa chaise depuis une dizaine d’année et un vieux Mastouffe y a pas grand monde,  bon, quand y a pas le choix.

« Bonjour madame ! Désolée de vous déranger mais vous sauriez par hasard où je peux trouver un homme qui s’appelle le Collectionneur ? Ou bien l’endroit où vont les étudiants quand ils arrivent ici ? »

Un ange passe. La vieille a les yeux ouverts mais si ça se trouve elle dort juste comme ça ? Je m’accroupis à sa hauteur et passe une main devant ses yeux, mouais pas de réaction, je me redresse je veux pas la réveiller pour ça. Mais du coup je suis bien dans la mouise là je sens que je vais tourner, je jette un coup d’œil à droite puis un coup d’œil à gauche, j’ai fichtrement aucune idée de la direction que je dois prendre.

« Mademoiselle ? Vous avez été bien gentille de ne pas me brusquer, Pépé vous y emmènera. »

Attends quoi ? Oh elle s’est redressée ! Ah non, elle retourne faire sa sieste, les yeux fermés cette fois. Je regarde autour de moi, je l’ai rêvé cette voix ou quoi ? Et c’est qui Pépé ? Son mari revenu du royaume des morts  va me guider ?

« Mastouffe ! »

Non mais l’autre il m’aboie dessus en plus, il avance de quelques pas vers la droite puis se retourne vers moi un air totalement blasé sur le visage et là illumination : Pépé ! Je me retourne vers la vieille et lui lâche un petit merci avant de suivre la touffe de poils gris, déjà que j’avais l’impression que toute cette île marchait au ralentit lui c’est encore pire, j’ai beau essayer de marcher  plus vite que lui pour le pousser un peu on dirait qu’il traîne des poids autour de ses pattes.

« Mastouffe ! »

Quoi on est arrivés ? C’est ça le truc où on va récupérer nos Pokémons ? Je pensais que ça serait plus grand… Enfin bon.

« Merci vieux pépère t’es cool de m’avoir emmené ici ! »

Le Mastouffe aboie une nouvelle fois puis repart en petites foulées, évidemment au retour môsieur fait des efforts pour aller vite ! Mais bref, dans ce coin y a déjà un peu plus de monde, des étudiants pour la plupart et deux ou trois sont devant l’espèce de cabane où le Mastouffe m’a emmené, bon ça a l’air miteux mais au moins je n’aurais pas 15 ans d’attente parce que c’est tôt. Tiens d’ailleurs un élève sort déjà, il a l’air heureux mais perturbé en même temps, je demande à la personne devant moi depuis combien de temps il était dedans : 20 minutes. Je soupire, il va falloir au moins une heure avant que je puisse entrer ça craint, mais bon je prends mon mal en patience et j’essaierais de raccourcir autant que possible mon entretien… ou pas. Je prends mon air le plus innocent et tapote une nouvelle fois l’épaule de la fille devant moi, elle a l’air plutôt gentille ça devrait être facile de la berner, ma lettre d’admission dans la main je l’incline de sorte à ce que seul le côté vierge de l’enveloppe se voit.

« Tu penses que ça va durer encore longtemps ? Parce que je suis censée lui donner une lettre de la part de madame Snow, la directrice, mais je ne sais pas si je dois attendre ou pas… Aaaah ce stage me rend nerveuse je sais pas quoi faire ! »


J’accentue ma dernière phrase d’une sorte de sanglot et fais en sorte de parler assez fort pour que tous ceux de la file m’entendent, à ce moment-là il peut y avoir deux types de réactions : soit ils me laissent passer gentiment en prenant pitié de la pauvre stagiaire que je suis censée être soit ils me rembarrent et en plus je dois me taper leurs regards mauvais. Mais heureusement j’ai affaire à des gens crédules et ils s’empressent de me rassurer : évidemment qu’il faut que je passe devant eux pour remettre la lettre, c’est évident ! Je leur lance un merci plein de sanglots puis rentre dans la cabane, un sourire satisfait apparait sur mon visage, héhé je les ai bien eus.

« Bonjour jeune fille. »

Mon sourire disparait, j’ai la sensation qu’il sait ce que j’ai fait, et surtout, qu’il sait que je sais qu’il sait –note de l’auteur : Ouuuiiiiiii j’ai enfin pu le placer !-, il a le don de me mettre mal à l’aise ce monsieur…

« Bonjour… » ma voix fait de la peine et j’imagine même pas ma tête, allez ça suffit on se ressaisit ! « Dites je sais que vous aimez poser des questions et tout mais on pourrait faire ça vite parce que j’ai une couverture à pas griller. »

Le Collectionneur semblait sourire, mais honnêtement je saurais pas dire si c’était le cas, quoi qu’il en soit il finit par se lever pour aller vers l’étagère pleine de Pokéballs, il en prit une dans sa main mais la reposa après quelques secondes.

« N’importe quel Pokémon t’irait tu en es sûre ? N’importe lequel ? »

Wow attends il va me refiler quoi ? Un magicarpe ? Arf quoi que, ça me dérangerait pas tant que ça au moins je pourrais l’oublier dans un bocal. Je hausse donc les épaules.

« Oui oui n’importe lequel. »

Il va tout à l’arrière de son étagère et prends la dernière des dernières de la rangée du bas, ça doit vraiment être le rebus que personne veut, n’empêche il a l’air content de me la donner, ça doit faire un moment qu’elle traine au fond de ses affaires… Il me dit que ce Pokémon sera parfait pour moi mais je sens bien qu’au fond, tout au fond de lui, il est mort de rire. Je crains de savoir ce que ça cache mais je le remercie malgré tout en prenant la sphère dans ma main et en la rangeant dans ma bandoulière, je suis rentrée avec une lettre je vais pas ressortir avec une Pokéball ça cramerait ma couverture.

Je ressors de la cabane et me dirige rapidement vers un endroit loin des regards pour ouvrir la Pokéball, j’avoue avoir un peu peur de ce qu’il m’a refilé finalement, je fais rouler la sphère entre mes doigts et appuie sur le bouton blanc.

« Wow c’est quoi ces couleurs ? Bon c’est pas trop mal au final mis à part… ça. »

Le Métamorph multicolore penche la… tête ? sur le côté et me regarde avec des yeux idiots et un sourire benêt.

« Bon et bah pour le coup t’es vraiment n’importe lequel des Pokémons, plutôt utile. J’imagine qu’il faut que je te trouve un nom ? J’ai parié avec mon frère que j’appellerai tous mes Pokémons par le nom de plats, bonbons ou gâteaux… Vu tes couleurs y a pas vraiment de question à se poser, Dragibus t’ira parfaitement. »

Le blop n’a pas l’air de vraiment savoir de quoi je parle, il a jamais mangé de bonbons ou quoi ? Bon en tout cas il a l’air de bien aimer son surnom, enfin, je crois, ses expressions sont galères à interpréter. Je regarde autour de moi et repère un autre étudiant qui semblait nous observer, les couleurs flashies de Dragibus attirent l’œil faut dire.

« Tiens t’as qu’à lui en demander à lui des bonbons, il en a sûrement ça a l’air d’être le genre à gâter ses Pokémons. »

Ni une ni deux le blop se dirige vers l’étudiant et s’arrête devant lui en le fixant. Bon, niveau communication on est mal partis…

Spoiler:
 
     
Un nom pour une addiction [feat Matsuo]

       
©BBDragon

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7538-512-mikaela-hanover-j-te-kick-c-est-magique-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7551-mikaela-hanover-givrali
avatar
Todresseur Ranger

Région d'origine : Johto
Âge : 17
Niveau : 19
Jetons : 235
Points d'Expériences : 325

Sujet: Re: Un nom pour une addiction [feat Matsuo]   Ven 5 Oct - 20:39


Un nom pour une addiction
Mikaela Hanover, Matsuo Kyokai


Date : Juillet 2018

Comme souvent depuis mon arrivée sur Cobaba, j’étais sorti pour traîner en ville.
Je n’avais aucun souci avec mes colocataires, mais je les connaissais trop peu, et le traumatisme des derniers événements à Lansat avait tendance à imposer une barrière entre eux et moi.
Je n’avais pas encore terminé de faire le tour complet de l’île, et j’aimais le lieu de vacances où nous étions. Tout y était plus paisible que l’ancienne localisation de l’académie.
La vie était rythmée par le soleil et la plage. Et les habitants étaient détendus et toujours ravis de rendre service à un élève. Après mon année sur les routes et les conséquences que cela avait eues sur ma façon de voir le monde, je savourais chaque moment passé sur l’île.

Ce jour-là, plutôt que d’aller me perdre dans la nature, je décidai d’aller en ville. Je pris avec Pix, et la pokeball de Tod qui s’était mis en mode hibernation depuis deux jours.
C’était assez courant chez mon partenaire électrique. Je n’avais pas encore pu comprendre pourquoi, mais il était assez fréquent pour lui de passer plus de trois jours à dormir non-stop dans sa pokeball.
J’avais déjeuné tôt, et une fois mon estomac plein, j’étais parti prendre une douche et enfilé une tenue confortable.
Je saluais Cael en sortant de notre résidence, suivi de Pix. Sans m’attarder, je pris directement le chemin du centre-ville. Il fallait que je fasse le plein de douceurs et le seul magasin qui vendait celles que Pix adorait était unique.
Le vendeur me reconnut, ce n’était pas la première fois que je venais et on discuta quelques minutes et je fis mes achats.
Je sortis du magasin et j’allais me poser sur un muré, un peu au calme. C’était une routine qui s’était installée rapidement, et j’appréciais de pouvoir passer une heure ou deux, assis sur le muret, à observer les passants en grignotant et griffonnant sur mon carnet à dessin.

Après m’être installé plus confortablement, je sortis le paquet de biscuits pour mes pokemon en même temps que le mien, qui était rempli de sucreries.
Je donnais sa part à Pix, Tod faisant la sieste dans sa pokeball.
Ce moment paisible ne dura pas, et Tod n’en était pas responsable pour une fois.
Ce fut un métamorph aux couleurs de l’arc en ciel qui s’incrusta.
D’abord je ne fis que le fixer, surpris de le voir et de sa couleur pour le moins original. On aurait dit un paquet de dragibus.
Puis je lui fis un sourire et le saluai :

- Salut toi, tu as perdu ton dresseur ?

Il ne pouvait être sauvage, il n’aurait pas survécu. Triste, mais réaliste. Il était trop voyant pour ça. Il me regarda sans sembler comprendre ce que je lui racontais. N’insistant pas, je le regardais manger en souriant et attendit qu’il ait terminé.

- Alors qui est tu toi et a qui appartiens tu ? Je t’ai jamais vu à Lansat, est ce que tu es à un élève ou un résident ?

Il ne me répondit pas, trop occupé qu'il était à me dévaliser mes sucreries. J'en profitai pour regarder autour de moi pour voir si quelqu'un semblait avoir perdu la trace de ce pokemon, mais personne ne faisait attention à nous. Retenant de pousser un soupir, je me décidai à partir à la recherche du propriétaire, quitte à devoir le garder avec moi le temps de le trouver.
Je remarquai que Pix observait le métamorph avec suspicion.

- T'en fait pas mon vieux. Celui là on ne va le garder, je lui dit pour le rassurer.

En même temps, je ne pouvais lui en vouloir. La dernière fois qu'un pokemon nous était tombé dessus, il n'était jamais reparti et dormait à présent dans sa pokeball accrochée à ma ceinture.
Je sentis dans son regard qu'il était reconnaissant de ne pas lui imposer ça de nouveau.

- Mais, si jamais on ne retrouve pas son dresseur, il se peut qu'il reste quelques temps avec nous. Alors soit gentil, d'accord ?

Le regard qu'il me lança me fit bien comprendre ce qu'il en pensait. Il ne ferait rien au métamorph, mais il ne fallait pas lui demander de faire copain copain avec lui, et encore moins supporter plus que nécessaire sa présence près de lui.
Pour me moquer j'ajoutai :

- C'est ses couleurs qui agressent tes sens de diva c'est ça ?

Pix poussa un grognement mécontent qui me fit rire. Il ne supportait pas que je me moque de lui, même s'il ne disait rien. Je commençais à me relever, voyant que le gourmand avait terminé mes provisions de sucre et je lui dit :

- Bon maintenant que tu m'as terminé mes réserves de la journées, il est plus que temps de mettre la main sur ton dresseur pour qu'il me rembourse !

Je commençais à me relever et avec un bloup significatif de son espèce, le métamorph s'approcha de moi, tout heureux. Nous ne nous déplaçâmes pas beaucoup avant que j’aperçoive une fille se diriger vers nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5223-natsuo-kyokai-debarque-a-l-academie-fini#56478 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5260-matsuo-kyokai-noctalien-cours
Un nom pour une addiction [feat Matsuo]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: L'Île Cobaba 3.0 :: Village-