Fugit reparabile memoria.
Ginji Labelvi
Ginji Labelvi
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 18 ans
Niveau : 100
Jetons : 3167
Points d'Expériences : 3964
Todresseur Spé. Type
Sujet: Fugit reparabile memoria.   Lun 18 Mar - 10:04
GINJI LABELVI

feat Logan C. Alduin
« Fugit reparabile memoria »

Je cligne des yeux, perplexe.

« -… Je ne comprends pas. »

Je dévisage un à un les trois adultes postés devant moi. Accompagnés de leurs Pokémon respectifs, ils m’observent d’un air expectatif et imperturbable.

« -C’est pourtant bien simple ! » reprend le Directeur Snow  « Nous te demandons simplement de cohabiter avec lui le temps qu’il se remette de son traumatisme. »

Puisque je suis ici assis devant son bureau, ses yeux sont pratiquement à la hauteur des miens, ce qui est assez perturbant compte tenu de la petite taille du vieil homme. Mon attention est ensuite attirée par le Docteur Ghost, qui se tient debout à sa gauche, et prend la relève.

« -Le jeune Alduin ne s’est toujours pas remis de son amnésie post-coma. En attendant qu’il recouvre la mémoire, il est très vulnérable : tout pour lui est complètement inédit. Nous avons juste besoin d’une assistance interne au dortoir pour garantir sa sécurité durant ses premières nuits ici. »

Andreas, posté à droite, enchaîne.

« -Il s’agit uniquement de partager une chambre pour quelques jours, voire semaines. Peut-être devras-tu dans un premier temps l’aider pour qu’il ne perde pas son chemin, ne manque aucun cours ou s’occupe simplement de ses Pokémon…
-Logan finira alors par reprendre le pli de son quotidien, et avec les itérations, récupérera ses souvenirs.
-Dès que nous le jugerons suffisamment indépendant, nous mettrons fin à votre colocation, et tu pourras réintégrer ta chambre actuelle. »

Je secoue la tête de droite à gauche.

« -Non. Je veux dire…  » je marque une pause, hésitant « Si, je l’ai compris, tout ça. Mais je ne comprends pas pourquoi vous me demandez ça à môa. Un professeur… Ou même un surveillant, ne serait pas plus qualifié ? »

Archibald acquiesce paisiblement.

« -Il ne doit pas se sentir écarté des autres élèves. Être avec un autre étudiant l’aidera à se réintégrer plus facilement dans son dortoir que s’il était sous surveillance spéciale.
-Tu es sans doute l’un des plus anciens élèves de cette académie. Tu fais partie intégrante du paysage des Voltali, et nous avoir espoir que cette ancienneté serve de point d’ancrage à Logan.
-De ce qu’on nous a rapporté, lui et toi n’étiez pas spécialement proches, aussi tu ne devrais pas être trop perturbé par sa perte de mémoire.
-Tu as été l’un des premiers à dénoncer les exactions dont il a été victime lors de la Saint Valentin. Et surtout…
-.. Tu es passé par là, toi aussi. Nous savons que surmonter ton coma n’a pas été une chose aisée, et même si Logan y a passé moins de temps que toi, il pourrait avoir besoin de ton expérience pour s’en remettre lorsqu’il prendra pleinement conscience de sa situation. »

A la fin de leurs explications, je reste parfaitement silencieux, un peu pris de court par la succession des arguments. On dirait qu’ils ont mûrement réfléchi ce choix… Je reprends mentalement une à une les justifications avancées, et les juge majoritairement pertinentes. En tout cas, ça a l’air de se tenir…

Je fronce toutefois les sourcils, encore pas tout à fait convaincu. Il y a quelque chose dont je dois encore m’assurer…

« -… C’est vrai, ce qu’on raconte à son sujet ? Il aurait fait du mal à d’autres élèves et Pokémon. Vous pensez qu’il pourrait recommencer ? »

Andreas et Ghost se tournent tous deux vers Archibald. Le directeur prend le temps de réfléchir à sa réponse, et finit par lentement acquiescer.

« -Il est vrai que Monsieur Alduin a rencontré quelques déconvenues, par le passé. Il a toutefois effectué sa pénitence et n’a pas montré les signes d’une récidive, depuis.
-N’oublie pas que je serai toujours à proximité. En cas de problème, moi et Smeagol pourrons intervenir immédiatement.  »

Le Crapustule approuve d’un lent hochement de tête. Une fois encore, je reste mutique le temps de peser le pour et le contre. L’idée de passer mes nuits aux côtés d’une personne aussi sanguine ne me plaît pas du tout, surtout si celle-ci n’a pas toute sa tête. Pour autant, Logan ne m’a jamais posé le moindre problème – je l’ai même vu aider un Libégon sauvage le jour de notre rencontre. Et surtout, je lui ai laissé un message disant que je serai là pour l’aider une fois sorti du coma… Il va bien falloir que je tienne mes engagements.

« -Au moindre soucis, mes Pokémon et moi réintégrerons notre chambre, nous sommes bien d’accord ?  »

Le directeur acquiesce. Je plisse les yeux, et inspire calmement.

« -… Alors j’accepte. »

Il sourit.

« -Bien ! Nous te remercions pour ta sollicitude. »

Je me demande s’ils ont prévu quoi que ce soit en guise de remerciement. Au pire, je leur ferai bien savoir qu’ils me sont redevables le jour où j’en aurai besoin… Puisque le silence s’installe dans la pièce et que la conversation paraît close, Archibald me congédie.

« -Je t’en prie, nous t’avons suffisamment retenu. Tu peux retourner à tes occupations.  »

Je hoche la tête, et me lève. Je rejoints la sortie en quelques pas, et après avoir posé ma main sur la poignée, ouvre la porte pour quitter la salle.

Une fois de l’autre côté, je la referme, et me retrouve seul dans le couloir. J’ignore dans quoi je me suis engagé, mais… J’ose espérer qu’ils ne m’auraient rien demandé s’ils avaient jugé cela dangereux.

***
Quelques jours plus tard

« -… C’est clair pour tout le monde ? »

Mes Pokémon acquiescent. Tous rassemblés dans cette nouvelle chambre aux proportions bien supérieures à la nôtre, je leur ai fait un dernier point sur la situation avant l’arrivée de notre colocataire temporaire. Je me suis même arrangé avec eux pour mettre en place un système de relai nocturne… Pas question de passer une nuit complète en laissant un amnésique sans surveillance.

Bon, par contre, concernant la chambre en elle-même c’est le vide absolu. J’ai juste pris la peine de changer mes vêtements d’armoires ; en dehors, la majorité de mes affaires personnelles sont restées dans l’ancienne. J’espère que ça n’empêchera pas une bonne ambiance à l’intérieur…

Quelqu’un vient de toquer à la porte. On dirait que Logan est arrivé. J’adresse un dernier coup d’œil à l’ensemble de mes compagnons, et vais pour ouvrir. Pourvu que toute cette horde de Pokémon ne l’effraye pas… Mais mes compagnons ont toujours passé toutes leurs nuits à l’extérieur de leurs Pokéballs, et ça, je refuse que ça change. Donc autant les lui introduire directement…

J’entrouvre la porte, pour découvrir le garçon derrière le seuil. Je lui souris, et lui tends la main.

« -Salut, Logan ! » après avoir serré la sienne, je ramène mon bras « Hum, tu ne dois pas te souvenir de môa, donc je présume que je dois me présenter… Je m’appelle Ginji Labelvi ! J’avais laissé un mot sur ta table de chevet à l’hôpital, ch’ais pas si tu l’as lu… L’académie souhaite que nous partagions notre chambre le temps que tu retrouves tes marques, j’espère que tu n’y vois pas d’inconvénient.  »

Je me recule un peu, et m’apprête à révéler le reste de la pièce.

« -Je te préviens, j’ai beaucoup de Pokémon, donc ne sois pas surpris... »

Je tire complètement la porte, et tends les bras pour présenter le reste de mon équipe.

« -… Tadaaaaa ! »

_________________

« Il y aura des hauts, il y aura des bas… Et je ne serai pas là pour t’aider à les traverser. »
Logan C. Alduin
Logan C. Alduin
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 4775
Points d'Expériences : 2016
Scientifique Chercheur Pokemon
Sujet: Re: Fugit reparabile memoria.   Mar 4 Juin - 1:51
Je venais de passer la journée avec Yuna. C’était une bonne journée car j’ai pu enfin sortir de ce foutu hôpital. Bon, maintenant que je suis rentré, je me suis fait accueillir par un clown, passe partout avec l’âge de père fourras, et un gars qui m’inspire plus une cantate au diable qu’autre chose. Mais voilà que Père partout prend la parole.

-Bienvenue, bienvenue Logan. Allez, on ne perd pas de temps on va dans mon bureau et je t’expliquerais tout avec les deux professeurs ici.

Sans vraiment me faire prier, je suis le vieil homme dans les couloirs remplit d’élèves qui me regarde étrangement, je peux même voir des chuchotements, je peux lire sur leur lèvre. Des questionnements ? Ce serait plutôt à moi de les avoir. Et ce piaf qui me suit depuis un bout de temps, il commence à me faire chier. Il n’appartient à personne ? Je peux l’emplumer ?

Encore 5 min et je vous jure qu’il finissait en déco de salon. Avec ces piaillements ignobles j’avais l’impression de perdre mes oreilles, mais heureusement, nous rentrons dans les bureaux du vieux.

-Installe toi, prends une chaise et … un bonbon ?

Il me tend un pot remplit de sucrerie et avec ce que j’ai appris aujourd’hui j’en ai bien besoin.

-Déjà bon retour parmi nous. Ça fait plaisir qu’il n’y est pas encore un mort dans notre académie…

-Monsieur !

-Oui, oublie ce que je viens de dire. Ça fait un petit moment que tu t’es absenté des cours, aussi, tu ne les reprendras pas tout de suite. Du moins pas ceux auquel tu devrais théoriquement participer. Mais des cours de remise à niveau express. Je m’explique. Avec ton accident et ta perte de mémoire nous jugeons que te mettre directement dans le bain avec les autres élèves pourraient te perdre au lieu de t’aider. Scolairement parlant tu seras suivit par ton référent Voltali que voici.

-Oui, je vais devoir m’occuper de toi pour que tu puisses au plus vite réintégrer les autres au niveau scolaire. J’entends par là les deux mois de cours que tu as manqués et non ceux que tu as oubliés de par ton amnésie.

-Et psychologiquement, tu seras suivit par le Docteur Ghost.

-Avant ton accident, on avait des séances régulières donc ne t’en fait pas, je sais m’y prendre avec ta tête. Mon objectif est simple, je vais essayer de faire parler ton subconscient pour faciliter ton conscient à reprendre pied à la réalité.

-Tu as des questions ?

-Oui, je viens juste d’apprendre l’existence des Pokémons. Mais d’après Yuna, j’en ai quelques-uns. Je dois tous les récupérer maintenant ? Parce que je flippe un peu je vous avouerais. Déjà que la belette qui me suit comme mon ombre pourrait me trancher la gorge de 3000 milles manière différente. Alors si j’en ai d’autre je risque de flipper sévère.

-Le plus tôt sera le mieux. Car ils faisaient partie intégrante de ta scolarité, même si tu as eu quelques soucis avec. Mais pour le moment le collectionneur s’occupe du reste de tes Pokémons jusqu’à ce que tu te sentes prêt à les prendre avec toi. Je mets juste une obligation de garder tout ceux en ta possession.

-…Je n’ai pas le choix quoi. Hé toi ! … Terry c’est ça ? Tu promets de pas me tuer dans mon sommeil ? Et que les deux autres ne me crament pas ?

Il acquiesce la tête doucement.

-Si je n’ai pas le choix. Et je dors où ?

-Dans ta chambre avec un de tes camarades.

-Et il a des Pokémons ?

-Quelques-uns.

Je ne suis pas vraiment rassuré à l’idée de dormir avec encore plus de Pokémons parce que même le plus petit peut me tuer alors que pour un humain il ne peut pas cracher des flammes ou la jouer à la Wolverine.

C’est avec une certaine anxiété que je sors du bureau du vieux. Je n’ai même pas pensé à leurs demander leurs noms. Plus tard je suppose.

Bon, maintenant, je dois trouver le dortoir Voltali. C’est un dortoir de garçon donc si je croise des filles c’est que ce n’est pas la bonne direction. Ou que y a des choses qui se font dans les dortoirs aussi.

Le voilà le dortoir Voltali, fin sauf si entretemps ils l’ont changé de nom. Ça a l’air sympa comme endroit. Je le visiterais plus tard lui.

Tout d’abord, aller rencontrer mon coloc’. Et ses Pokémons. J’arrive devant ladite chambre sans vraiment trop de difficulté. Même si les indications sont vagues « suivre les Pikachus » ne sont pas des indications. J’ai réussi à la trouver.

Je toque doucement avant de me faire accueillir par un joyeux luron qui se fait appeler Ginji Labelvi.

-Ouais je crois que je l’ai lu mais c’est gentil d’être passé me voir même si je n’étais pas franchement présentable.

Il me laisse voir l’intérieur de la pièce. Et j’ai eu un seul réflexe. Donner la main à Terry. Bon j’ai aussi paniqué et je me tiens volontairement le plus loin possible éloigner de la Horde. Mais si j’ai Terry avec moi, je ne peux pas me faire électrocuter. Ils me regardent tous, je dois peut-être me présenter ou ils vont m’électrocuter.

-Je… Bonjour… Je suis gentil, je vous veux aucun mal, je ne veux juste pas me faire électrocuter en pleine nuit.

Je sens mes genoux qui claquent, ma respiration qui s’accélère, des larmes montent aux yeux. Je suis terrifié. Je ne sais pas pourquoi j’ai peur, je ne devrais pas avoir peur si je suis habitué à ça. Fin si j’étais. Je crois que je commence à paniquer.

Je commence à murmurer en fermant les yeux.

-C’est une blague, c’est juste un mauvais rêve, ils ne sont pas réels, ils sont le fruit de mon imagination, quand je vais rouvrir les yeux ils ne seront plus…

Je rouvre les yeux.

-ILS SONT LA !!!! VOUS M’APPROCHEZ PAS !!! VOUS RESTEZ LOIN DE MOI !!! ET TOI POURQUOI TU AS AUTANT DE CES CHOSES LA !!! ELLES PEUVENT TE BUTER SANS QUE TU T’EN RENDES COMPTE !!! C’EST QUOI CE MONDE DE TARE !!!

Je sens une patte se poser sur ma jambe et je vois Terry qui essaye de me calmer. Je recule encore plus avant de percuter le mur de plein fouet.

-NE ME TOUCHE PAS !!!

J’arrache les deux balls de ma ceinture et les jettent loin de moi.

-JE VEUX RIEN AVOIR AFFAIRE AVEC CES CREATURES !!!

Je suis blanc comme un linge et tout tremblant. Doucement, je m’affaisse contre le mur et me saisit d’un oreiller non loin de là pour me protéger.

-VOUS M’APPROCHEZ JE VOUS TAPE !!!
Ginji Labelvi
Ginji Labelvi
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 18 ans
Niveau : 100
Jetons : 3167
Points d'Expériences : 3964
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Fugit reparabile memoria.   Mar 16 Juil - 12:52
GINJI LABELVI

feat Logan C. Alduin
« Fugit reparabile memoria »


S’il paraît certes gentil, Logan n’a pas l’air pour autant hyper à l’aise. Le fait qu’il tienne la main de son Pokémon a quelque chose de très mignon, mais je m’abstiens de le souligner, et le laisse plutôt se présenter au reste de mon équipe. Sa remarque m’arrache d’ailleurs un léger rire amusé.

« -Oh, ne t’en fais pas. Tant que t’es sage, ils n’ont aucune raison de te faire le moindre mal ! »

Mais mon sourire se défait bien vite en comprenant que sa phrase n’est en rien un trait d’humour. Logan… Il a peur ? Réellement ? S’il est facile de croire que le claquement de ses jambes est en fait lié à la température, je vois difficilement comment justifier sa rapide respiration et son regard terrifié. Lorsqu’il ferme d’ailleurs les yeux pour se murmurer d’obscures paroles, j’entrouvre la bouche pour m’enquérir de ce qui ne va pas, mais…

La situation s’échappe de mon contrôle bien avant. Quand il les rouvre, Logan rejette son propre Pokémon, pris de panique, et vient s’accoler à un des murs de la chambre. Certains de mes compagnons se tendent immédiatement, mais d’un signe de la main, je les dissuade de faire le moindre mouvement. Hurlant de terreur, il refuse d’avoir le moindre contact avec « ces créatures » dont il a vraisemblablement oublié l’existence et surtout, la domestication.

Après s’être affalé le long du mur, et armé d’un coussin, il dissuade une dernière fois les Pokémon de la pièce de s’approcher. Je plisse légèrement les yeux, et lâche un profond soupir. D’accord, donc… Cela va être beaucoup plus difficile qu’escompté. Les professeurs se sont gardés de me prévenir qu’il a développé une phobie des Pokémon ?… Hmm, cela dit, ils ne sont peut-être même pas encore au courant. Peut-être devrai-je prévenir Ghost à ce sujet.

Même si pour l’heure…

Faisant fi de ses menaces – je ne suis même pas certain qu’elles me soient adressées – je franchis la distance qui me sépare de Logan, et viens me poster en face de lui. Le surplombant, je ne me penche qu’à peine en avant pour le toiser droit dans les yeux.

« -Je te trouve vraiment culotté. C’est toi qui viens dormir chez nous, et c’est eux qui représentent un danger ? Tu pourrais te montrer un peu plus reconnaissant envers tes hôtes. Ça ne serait pas plutôt à eux, de se méfier de toi ? »

Je m’agenouille, pour me retrouver à sa hauteur.

« -Pourquoi as-tu si peur, Logan ? Les Pokémon t’ont fait quelque chose ?… Parce que même si c’est le cas, ça ne justifie pas ta colère envers eux tous. Ils sont parfaitement pacifistes, et… Certains sont peut-être même plus civilisés que d’autres humains. »

Je me relève, et me retourne.

« -Oz ?»

Après avoir levé les yeux au ciel, mon Raichu d’Alola se détache du reste du groupe pour s’avancer. En lévitation sur sa queue, il s’avance nonchalamment jusqu’à Logan, et s’arrête une fois à mon niveau. Procédurier, il lui tend ensuite une patte en guise de salutation.

« -Bonjour. »

La réaction de Logan ne se fait pas attendre, puisqu’il met à exécution sa menace. Le coussin fuse en direction du visage de mon starter, et… S’immobilise en suspension dans l’air. Auréolée d’une lueur violette, il renvoie l’oreiller droit sur le lit correspondant via sa télékinésie, puis m’adresse une œillade blasée.

« -Je ne sais pas si je vais arriver à rester poli. »

Je souris, amusé.

« -Ça serait sympa que tu y parviennes. » et je me reconcentre sur Logan « Regarde ! Oz communique même comme un humain. Franchement, t’as pas de quoi avoir peur. Tu trouves sa bouille terrifiante, toi ? »

Pour illustrer mon propos, je commence à pincer les adorables et moelleuses petites joues de mon cher Pokémon. Ce dernier me lance un regard assassin.

« -Va pas croire que sous-prétexte qu’il est flippé, je vais m’abstenir de te... »

Je cesse immédiatement, et ramène mes mains dans mon dos en un large sourire.

« -Tu vois ? Parfaitement inoffensif. »

Je reprends une expression plus sérieuse, et me penche à nouveau vers le garçon.

« -Franchement, je ne comprends pas ce qui te pose problème. Un Pokémon ou un humain, c’est la même histoire : si tu l’énerves, il a de fortes chances de mal le prendre et de répliquer. Tu as bien vu comment tu as toi-même réagi, non ?… Pour certains, tu es peut-être plus dangereux qu’eux. » je hausse les épaules « Alors détends-toi, ok ?… Et excuse-toi auprès de ton Pokémon. Le pauvre essaye de te soutenir, mais tu ne lui facilites pas vraiment les choses… »  


_________________

« Il y aura des hauts, il y aura des bas… Et je ne serai pas là pour t’aider à les traverser. »
Logan C. Alduin
Logan C. Alduin
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 4775
Points d'Expériences : 2016
Scientifique Chercheur Pokemon
Sujet: Re: Fugit reparabile memoria.   Mar 16 Juil - 22:25
Pourquoi il flotte lui ? Hein ? C’est quoi une sorte de magicien ? Il arrive vers moi et me parle. Je le comprends, mais j’ai trop peur et je lui balance mon arme létal en pleine face. Arme qui s’en va virevolter dans les aires de manière contrôler pour aller se ranger sur le lit.

C’est un sketch… il peuvent faire de la télékinésie aussi ? Je te jure, je vais me barrer d’ici, je vais fuir, je vais m’enfuir loin sur une île déserte, loin de ces trucs. Quand mes genoux iront mieux, quand ils arrêteront de trembler.

Il a beau me montrer qu’il est inoffensif je ne le crois pas. Je ne le croirais pas, jamais. Et il me demande pourquoi j’ai des problèmes avec eux ???

-Attends de quoi ??? Tu dis que je suis plus dangereux qu’eux ? Même ton plus petit peux me tuer par inadvertance ou en le voulant. Je ne te parle même pas des gros…

Mon regard passe rapidement sur le gros machin avec des ailes qui a l’air d’être en cailloux avant de me reconcentrer sur ce que je dis.

-Même si je pense que je survivrais à une décharge de ton petit rat électrique avec les moustaches radios, je pourrais avoir des complications rénales, avoir une accélération ou une nécrose du myocarde. Je peux juste me faire brûler, ou me faire paralyser un membre. Je suis largement moins un danger que tes Pokémons. Et même sans parler des dégâts électriques, mon Pokémon peut aisément me trancher avec ses griffes, ton gros truc avec les ailes il peut me croquer et ton machin qui lévite il peut juste me balancer à travers la fenêtre. ET JE SUIS DANGEREUX ?? Mais va voir un psy parce que je ne donne pas cher de ma peau contre un seul Pokémon quel qu’il soit. Le moins dangereux ici c’est toi-même avec une grenade dans la main. Si je les attaque je me prends une châtaigne ou je me fais bouffer.  ALORS VIENT PAS DIRE QU’ILS SONT DANGEREUX !!! TU L’AS ENTENDU COMME MOI TON MAGICIEN IL T’A MENACE MAIS T’AS FAIT SEMBLANT DE RIEN !!! NE ME PREND PAS POUR UN CON !!! TU CROIS QUE MA CICATRICE ELLE VIENT D’OU HEIN ?!! TU CROIS QUE J’AI PERDU MES SOUVENIRS A CAUSE DE QUOI HEIN ?!!

Pourquoi je cris comme ça ?? Pour éviter d’être paralysé par la peur. Pour pouvoir petit à petit me mettre dans un angle de la pièce pour m’éloigner du magicien. Avant de poser la Pokéball de Phoën à mes côtés.

-Et celui là peunt me cramer alors vient pas me dire que les Pokémons ne sont pas dangereux. Et puis sérieusement pourquoi t’es pas encore mort ? T’es un fantôme ? Un esprit ? Non je sais je suis encore dans le coma et en fait c’est un rêve artificiel créé par les docs pour maintenir une activité cérébrale. Donc en fait t’es le fruit de mon imagination et je vais te le prouver.

Je me saisis d’un stylo que je plante dans ma main mine sortie.

-Aïe !

Par réflexe je retire le stylo avant d’appuyer contre avec mon autre pouce. Pendant 30s je me tiens la main avant de réaliser.

Je suis parfaitement hors du coma.

Je me recroqueville dans mon coin avant de mettre les bras en défense par rapport à eux ma plaie à la main vers eux.

-Pitié…

Et de plus belle je me remets à trembler comme une feuille en transpirant la peur et la crainte.
Ginji Labelvi
Ginji Labelvi
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 18 ans
Niveau : 100
Jetons : 3167
Points d'Expériences : 3964
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Fugit reparabile memoria.   Mar 20 Aoû - 18:02
GINJI LABELVI

feat Logan C. Alduin
« Fugit reparabile memoria »


« -…  
-…
-…  
-…
-Comment il peut parler de nécrose du myocarde et ne pas se souvenir de ce qu’est un Pokémon ?
-J’en sais rien. Je m’en fous. Tu ne veux pas qu’on le mette dehors, juste ?
-Non, Oz, on ne fera pas ça...
-Mais pourquoi ? Il suffirait juste de…  
-J’ai dit non.
-Pfffff. » après une profonde expiration, il se détourne « Débrouille-toi tout seul, moi j’abandonne. »

Mes Pokémon ont donc jugé bon d’établir une distance de sécurité de quelques mètres entre eux et Logan ; ce dernier s’étant mis en position fœtale dans un coin de la pièce après avoir déblatéré une sublime tirade dont je serai presque jaloux. Ah, et en plus de ça, il m’a même demandé d’aller voir un psy… Non pas que je déprécie Ghost, hein, c’même tout le contraire, mais je pense clairement que de nous deux, celui qui devrait voir un psy, c’est plutôt mon nouveau camarade de chambrée…

Remarquez, il vient tout juste d’en parler à un, et ça a empiré la situation.

De Psy.

Oz, quoi.

Raichu d’Alola, type Electrick et Psy, tout ça tout ça, toi-même tu sais.



… Ooooook, j’ai compris, j’arrête mes blagues à deux jetons et je m’occupe de lui.

« -Bon, euh… Écoute Logan…  »

Hésitant, je me rapproche de lui. Je m’accroupis à proximité, et tente une approche plus posée que la précédente.

« -Déjà, tu… Vas me rendre ce stylo. Vala. La mine est complètement défoncée, maintenant mais... C’pas grave. Tu sais quoi ? On oublie. Un peu de la même manière dont tu as oublié les… Hum. Les Pokémon. Ces créatures qui resteront gentilles et pacifiques avec toi pour peu que tu fasses de même. »

Après avoir récupéré le stylo, je me redresse, et désigne mon propre torse.

« -Tu crois que je suis mort ? Bah non, pas du tout. Et si je suis parfaitement en vie, c’est parce que mes Pokémon ont toujours été là pour m’aider.  »

Je pose le stylo sur une table, et soupire légèrement.

« -Tu es tombé dans le coma à cause d’eux ?.. Moi aussi, j’ai fini dans le coma, tu sais ? Et plus longtemps que toi. Et tu sais à cause de quoi ? D’un humain. Même que sans l’intervention d’un Pokémon, j’aurai tout simplement été tué sur le coup. Donc… Je ne vois pas pourquoi tous les Pokémon seraient mauvais sous prétexte que certains l’ont été avec toi. Sinon, selon ta logique, tous les humains seraient aussi mes ennemis.  »

Mon expression se fait plus sévère.

« -Je te l’ai dit, d’ailleurs. Nous sommes tout autant dangereux qu’eux le sont. C’est nous qui capturons les Pokémon, les commandons et leur faisons exécuter certaines basses besognes. Mais à côté de ça… La majorité des humains et des Pokémon parviennent à vivre en parfaite symbiose et cohésion. Un peu comme môa, et… Tous ces trucs, derrière. »

Fais-je en désignant nonchalamment mon équipe. Certains rigolent, d’autres m’octroient un regard en coin ; mais je n’y accorde pas plus d’attention que cela, et continue de parlementer.

« -Toi aussi, tu as vécu de cette manière. D’ailleurs… Tu penses que tu peux essayer de te souvenir de notre première rencontre ? Je veux dire… Notre VRAIE rencontre ?... »

Je m’assois en tailleur, juste devant lui.

« -Tout le dortoir Voltali a participé à une grande partie de Policer et de Voleur. Nous étions dans le même groupe. Malheureusement, pendant le jeu, nous avons été interrompus par une Tempête de Sable… Elle était liée à une mère Libégon. Attends, je vais te montrer...  »

Je sors mon Ipok de ma poche, et lui montre une image du Pokémon grâce au Pokédex.

« -C’est ça. Eh bien, cette mère Libégon… Elle avait des difficultés à mettre à bas, et c’est pour cela qu’elle s’est dissimulée dans une tempête. Et… C’est toi qui l’as aidée. Tu es allé la voir, tu lui as parlé tout doucement, et tu l'as aidée à pondre un œuf, qui a sans doute éclos depuis. »

Je souris.

« -Au final, tout s’est bien passé, et nous avons fini notre partie tranquillement. Donc… Tu vois bien que c’pas si terrible, de vivre avec eux, pas vrai ?  »

Je me recule légèrement, et hausse les épaules.

« -De toute façon, je ne vois pas comment tu voudrais vivre dans un monde sans Pokémon. Ils nous sont tellement indispensables… Je ne suis même pas sûr qu’un univers sans eux soit viable. »

_________________

« Il y aura des hauts, il y aura des bas… Et je ne serai pas là pour t’aider à les traverser. »
Logan C. Alduin
Logan C. Alduin
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 4775
Points d'Expériences : 2016
Scientifique Chercheur Pokemon
Sujet: Re: Fugit reparabile memoria.   Ven 23 Aoû - 11:03
Il me prend le stylo des mains sans que je ne fasse rien et me parle longuement. Alors comme ça lui aussi il à été dans le coma ? Alors pourquoi il se souvient de tout ? C’est quoi cette injustice ? Moi je veux juste me souvenir, savoir qui j’étais, comment j’étais. Et pas avec ces photos à la con. Je veux juste me rappeler.

Pas le temps d’en placer une avec lui, si bien qu’il parle de notre rencontre… stop… Ce type, je suis censé le connaître ? Parce que il me dit rien, je sais juste qu’il m’a laissé un mot dans ma chambre à l’hosto pendant mon séjour forcé et que c’est un gars du même dortoir que moi mas c’est tout.

-Vas y…

Il s’assoit en tailleur face à moi et me baratine comme pas permis sur le fait que moi Logan, étudiant dans ce bahut, ai volé à la rescousse d’un fucking dragon de 2m avec des yeux de libellule et une crète grave chelou. Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiii. Mais bien sûr. Et mes parents sont en fait des connards qui m’ont adopté et caché la vérité durant tout ce temps. Lol. XD. PTDR. Et on pourrait très bien se passer d’eux. De ces créatures.

-Ce que tu dis ne fait aucun sens. T’es en train de dire que moi avec mon petit corps d’être humain est aller porter secours à cette monstruosité, dis-je en pointant le petit portable du doigt, c’est n’importe quoi. Et puis quoi encore, je suis un super héros qui vole au secours du veuf et de l’orphelin. Arrête de te foutre de ma gueule. Et pour ton coma comment t’explique que toi tu as des souvenirs et moi non ? Je sais bien que les humains sont des toquards et soumis à des pulsions meurtrières. Mais bordel, eux ils ne vont pas te buter en te foudroyant sur place. Et je ne parle pas que de la foudre. Tu veux un listing. Déjà on commence par le dérèglement du climat, sécheresse, mousson, tornade, tout ça dans un petit cocktail. L’homme lui est incapable de faire de telle chose. Ou du moins s’il le fait ce n’est pas en 2min chrono. On peut très bien se passer des Pokémons pour vivre. Imagine, ton machin a moustache radio. Tu peux le remplacer par une poste de radio qui peut émettre. Et ton magicien là, si t’avais pas autant la flemme de te bouger le cul ses pouvoirs psys ne te serviraient à rien.

Je me rends compte à quel point je parle de manière très crue.

-Désolé, j’ai juste aucun souvenir et je ne parviens pas à me rappeler quoi que ce soit. Mais si tu compte trop sur tes créatures. Tu deviendras juste une personne inutile qui ne sait rien faire d’elle-même. Je ne vois même pas à quoi ça sert d’avoir ces choses-là. Tu veux allumer un feu ? Fait comme tout le monde tu prends un briquet ou une allumette et hop. Pas besoin de prendre la puissance de ces choses pour.

Je me resserre encore plus sur moi-même.

-Si je parviens a me souvenir de quelque chose avant mon accident, peut-être que je pourrais accepter ces trucs. Mais pour l’instant… je préfère qu’ils me laissent tranquille.




Ginji Labelvi
Ginji Labelvi
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 18 ans
Niveau : 100
Jetons : 3167
Points d'Expériences : 3964
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Fugit reparabile memoria.   Mar 15 Oct - 15:45
GINJI LABELVI

feat Logan C. Alduin
« Fugit reparabile memoria »


Il n’est résolument pas convaincu parce que j’avance. Pire que tout, il m’émet pas l’ombre d’une amélioration dans ses propos… J’ai l’impression de parler à un mur.

Quoi que j’en dise sur leur bon fond, quoi que les Hommes puissent avoir fait, pour lui, les Pokémon restent les créatures à éviter. Il va même jusqu’à prétendre que cohabiter avec eux va s’avérer pour moi plus nocif qu’autre chose… Grmbl. C’est qu’il commence à me courir sur le haricot, à rester buté comme ça… S’il veut bien admettre que tous les humains ne sont pas bons, pourquoi ne pas accepter que tous les Pokémon ne sont pas forcément mauvais ?… Peut-être que je lui en demande un peu trop, dès la sortie de son coma… Son esprit doit encore être pas mal embrumé. Je crois. J’espère. Je ne suis pas vraiment passé par la phase de l’amnésie et du déni, en fait… Donc difficile de savoir quelle attitude adopter.

« -Tu penses que je suis devenu trop dépendant d’eux ? »

Je prends appui sur mon genoux, et me redresse. De haut, je fixe Logan.

« -Je le suis. Mais pas pour profiter de leur pouvoir, ou par crainte de me faire foudroyer. » je plisse les yeux « Je suis dépendant d’eux comme je suis dépendant d’un ami. Et qu’ils soient humains ou Pokémon ne change rien à cela.  »

Je hausse les épaules, et me détourne pour retourner auprès de mes compagnons.

« -Tu souhaites qu’ils te laissent tranquille ? Soit. Si tu ne veux pas leur faire confiance, alors fais au moins confiance à celui qui vit avec eux, ou à défaut, à ceux qui t’ont placé avec moi. Je te garantis que si tu es ici, c’est bien parce que tu n’encours aucun danger. »

Je m’arrête, et lui lance un dernier regard.

« -Du moins, tant que toi aussi, tu les laisses tranquilles. » je marque une courte pause, et lui tourne le dos « Tant que tu nous laisses tranquilles. Il y aura bien assez de place dans cette pièce pour nous tous… Et même pour tes propres Pokémon. Avant de tous les juger, tu ferais peut-être mieux d’apprendre à les connaître, d’ailleurs. »

A nouveau, je hausse les épaules.

« -Just sayin’. »

Et je m’en désintéresse. Je me doutais que notre cohabitation ne serait pas aussi facile, mais je m’attendais à tout sauf ça.

Logan… Moi qui pensais que toutes les rumeurs à son sujet n’étaient que fabulations ou déformation, j’en viens à craindre pour la sécurité de mes Pokémon. Dans l’état où il est, je doute qu’il attente quoi que ce soit contre eux, mais pour peu qu’il se sente menacé à un moment ou un autre, il pourrait parfaitement mal agir. Je le sens particulièrement impulsif… Aussi, je me sens bien obligé d’adresser un message mental à l’intention de mon starter.

Bon. ‘Faudra mettre en place une ronde.

Sa réponse ne se fait pas attendre.

Comme si j’allais pouvoir fermer l’œil avec ce type à côté...

Je soupire. Cette colocation va s’avérer compliquée…

HRP:
 

_________________

« Il y aura des hauts, il y aura des bas… Et je ne serai pas là pour t’aider à les traverser. »
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Fugit reparabile memoria.   
Fugit reparabile memoria.
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :