Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 1

Pokemon Community

T’façon tu m’aimes trop pour me tuer là. Et on est sur un forum tout public tu n’as pas le droit..
en savoir plus ?
Marcher puis dormir sous la lune.
Marcher puis s'enlacer jusqu'à l'aurore.
Marcher puis s'aimer pour l'éternité.
Marchaimer.
en savoir plus ?
Contrairement à ce que tu penses, les gens ne sont pas prisonniers de leurs idéaux. Et tu devrais toi-même en prendre conscience ...
en savoir plus ?
Les gosses dans ton genre n'ont aucune expérience de vie. Et certainement pas leur mot à dire pour juger les autres.
en savoir plus ?
T’es là depuis une seconde à peine et tu me casses déjà les couilles. C’est parfait.
en savoir plus ?
Je ferai tout pour que ce soit notre flamme qui reste allumée à la fin de ce combat.
en savoir plus ?
Je te l'ai dis Alex, à demi mot, que je t'aime. C'est vrai, pourtant je t'aime… Est-ce là? La fin de notre relation? Un message perdu que j'essaie de sauver au bord d'une plage alors que tu te noies dans tes sanglots? Je ne me savais pas condamné aux sables
en savoir plus ?
Tu es prêt Germain ? Reste sage et admire le spectacle, surtout n'interviens pas et sois gentil, trouve moi une cigarette.
en savoir plus ?
Je ne peux pas te contredire, tu as merdé en beauté.
en savoir plus ?
Je continuerai de t’aider, de t’assister, ou te servir, pour atteindre ton rêve. Même en sachant tout ça. Même si, pour se faire, je dois abandonner mes propres rêves.
en savoir plus ?
Son paquet d'Eucalyptus avait provoqué le chaos.
en savoir plus ?
Mademoiselle Potts ? Je suis désolée mais … est-ce que vous pourriez m’aider à trouver un partenaire, je ne connais personne et je …
en savoir plus ?

Janet L. Collins
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t830-janet-l-collins-l-enfant-malade-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t844-janet-l-collins-givrali
Icon : [MISSION] Chassons les déloyaux ! [Samaël, Yuki, Janet] Hfdb
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Hoenn
Âge : 21
Niveau : 33
Jetons : 2045
Points d'Expériences : 808
[MISSION] Chassons les déloyaux ! [Samaël, Yuki, Janet] Hfdb
8
Hoenn
21
33
2045
808
pokemon
[MISSION] Chassons les déloyaux ! [Samaël, Yuki, Janet] Hfdb
8
Hoenn
21
33
2045
808
Janet L. Collins
est un Scientifique Archéologue



Let's chase them away !


Bi-bip ! Bi-bip ! Bi-bip !

Janet bondit hors de son lit avec une telle violence qu'elle fit sursauter Ginger qui manifesta sa surprise par un petit grognement. C'était aujourd'hui qu'elle partait en mission !
Depuis qu'elle avait été convoquée auprès du directeur, elle n'attendait plus que ce jour. Elle allait mener l'enquête sur les combats clandestins qui se déroulaient en ville avec deux élèves du dortoir Notali. Un petit garçon à la bouille d'ange, Samaël et un adolescent de son âge à l'air quelque peu ténébreux et au charme certain. Yuki devait être son nom. Ils avaient l'air tous les deux bien assurés, elle espérait ne pas passer pour un boulet auprès d'eux.

Vite, elle fila sous la douche pour se réveiller après avoir avalé trois barres de céréales en guise de petit déjeuner. Ses dents furent brossées ainsi que ses cheveux, dans lesquels elle attacha un bandeau noir. Elle avait opté pour une tenue simple et confortable : un jean, des baskets blanches, un T shirt noir et un pull à imprimé fleuri pour ne pas avoir trop froid. (les fleurs étaient plus une fantaisie qu'autre chose mais la jeune fille tenait à conserver une touche d'élégance, que diable ! )
En repassant devant son lit, elle attrapa son sac à dos dans lequel elle avait enfourné le minimum sindical : son iPok, des sandwiches, de l'eau, une lampe de poche, des crayons et son carnet, on ne savait jamais. Alors qu'elle allait franchir la porte, un jappement la rappela à l'ordre : Ginger tournait autour de la table de chevet, sur laquelle trônaient les boîtes de médicaments. En grimaçant, elle en ingurgita un de chaque et fourra les étuis dans son sac, au cas où.

En souriant, elle flatta la tête de l'animal.

- Qu'est-ce que je ferais sans toi ? Bon, dépêchons-nous, je ne tiens pas à arriver en retard.

Le rendez-vous avait été fixé en ville, non loin du centre commercial. En arrivant à l'extérieur de l'établissement, Janet se dirigea vers les vélos et décadenassa le sien, une bicyclette bleu ciel avec un panier sur le devant, dans lequel s'installa son pokémon. Après avoir vérifié que rien ne lui manquait, elle s'élança sur la route, vers le centre ville.

Elle y arriva une petite heure plus tard, un peu avant l'heure prévue. Sa peut d'être en retard l'avait encore mise en avance !
Pour s'occuper, elle trouva un endroit calme où elle pouvait cadenasser son vélo sans risque de se le faire voler et s'assit sur un muret, en face du centre commercial. Peu de temps après, les autres arrivèrent. Avec un sourire avenant, elle se leva pour aller les saluer, Ginger sur ses talons.

- Bonjour ! Vous allez bien tous les deux ?

Désireuse d'être le plus efficace possible et de ne pas perdre de temps, elle se dirigea vers un plan destiné aux touristes, qui était affiché tout près.

- A votre avis, par quel endroit devrions-nous commencer nos recherches ? J'avoue que je viens d'arriver... Je n'ai pas encore eu vent de rumeurs qui pourraient nous guider vers un lieu spécifique.

Elle leur adressa un sourire gêné, espérant que cela ne les dérangerait pas plus que ça.



Dernière édition par Janet L. Collins le Mer 26 Mar - 9:59, édité 2 fois


 
Lately I've been thinking, I want you
to be happier
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Il y a déjà un moment qu'il a été convoqué chez le directeur, et il commence à croire que ce dernier a fini par oublier sa demande, ce qui prouverait que parfois les prières peuvent être exaucées. Certes, la mission qu'on lui a proposée quelques jours auparavant lui a plu au premier abord, puisqu'il s'agit de traquer les collégiens qui se livrent à la lâcheté en attaquant les dresseurs et non pas le pokémon adverse à l'aide de leurs propres créatures de combat et qu'il a ainsi l'occasion de venger ses camarades envoyés par paquet de dix à l'infirmerie, mais dès qu'il a su que le moment venu, il devrait agir en équipe et non pas en solitaire, il a pour ainsi dire fait un blocage nerveux. Il se souvient parfaitement avoir essuyé le refus du directeur après avoir questionné ce dernier pour savoir s'il ne lui était pas possible de faire la mission seul, et il en rage encore une semaine plus tard, alors qu'il est assis sur son lit. Certes, ce n'est pas comme s'il y'a baleine sous gravillon et il sait bien que sa venue au collège a aussi un but de sociabilisation, mais quand même.. Il aimerait bien faire quelque chose sans avoir à lier amitié ou à faire causette aux gens, de temps en temps, et il se dit que bientôt il lui faudra aller dans une zone comme la grotte granite ou les souterrains afin de faire des recherches sans croiser quelqu'un d'autre dans les lieux. Faudrait d'ailleurs qu'il devienne con comme.. N'importe quoi qui ne soit pas un humain ou un pokémon, con comme un baobab tiens, pour renoncer à sa nature solitaire. On ne lutte pas contre le vent comme cela.

Ce n'est que le lendemain qu'il a, à son grand regret, enfin des nouvelles du gérant du collège. Il est occupé à traîner près des scientifiques, ou du moins de leur salle de classe en les observant à travers la vitre et avec intérêt utiliser des alambics pour préparer il ne sait quoi lorsqu'une jeune fille qui se présente comme étant du dortoir Mentali et dont il ne retiendra pas l'identité l'informe que le directeur l'attends dans son bureau. Et c'est ainsi que le fils Winchester fait la connaissance de deux de ses camarades qui l'accompagneront dans sa chasse envers les collégiens déloyaux. Janet pour commencer, une jeune fille aux cheveux bleus assez jolie et soignée d'apparence qui a été envoyée dans le dortoir Givralis, ainsi que Yuki, un adolescent aux cheveux longs et ébènes qu'il reconnaît comme appartenant également au groupe des Noctalis. Le directeur leur adresse quelques mots pur leur ré-expliquer ce qu'il attends d'eux puis pour les encourager avant de les chasser de son bureau, ordonnant au passage une délocalisation du collège jusqu'à la ville Portuaire. Super ! Il a hâte de crever de chaud en sachant qu'il ne pourra sans doute pas enlever son tee shirt puisqu'il sera en présence d'une fille, le tout au beau milieu d'une foule qui sera probablement dense. Après quelques paroles échangées, ils se fixèrent un rendez vous un autre jour pour mener leur mission à bien, puis s'en allèrent chacun de leurs côtés.

« Samaël Winchester, douze ans, Noctali, topdresseur. Je vais bien, et vous ? J'ai un Héricendre, un Osselait ainsi qu'un Minidraco. On pars à la chasse aux chapardeurs quand vous voulez, j'vous suis. »

Il y est. Le jour J est enfin arrivé et, devant Janet et Yuki qui sont arrivés, il se présente rapidement ainsi que son équipe, se surprenant lui même du nombre de paroles qu'il vient d'enchaîner. Un ton curieux, dans lequel on pourrait sentir malgré tout en creusant un peu que former une équipe le blase un peu. Il se passe une main dans les cheveux avant de se frotter la nuque du bout des doigts pour enfin esquisser un sourire gêné.

« Euh.. J'parle toujours comme ça, faut pas le prendre mal hein. C'est juste une habitude. »

A tout les coups, l'un des jeunes si ce n'est pas les deux est en train de le maudire mentalement, en pensant un truc du style déshonneur sur toi, déshonneur sur ta famille, déshonneur sur ta vache de connaître une personne aussi chiante, mais Samaël n'y prête pas vraiment attention, ne comprenant d'ailleurs pas bien ce que viennent faire les Ecrémeuh dans ses pensées. Mais il ne s'en soucie pas davantage, se détournant pour le moment de ses camarades pour réfléchir avant de parler aux moyens qu'il peuvent employer pour coincer les collégiens qu'ils doivent chercher.

HS : Je suis désolée pour le temps de réponse ><
Yuki Yutaka
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t817-yuki-yutaka-noctali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t842-yuki-yutaka-noctali
Taille de l'équipe : 11
Région d'origine : Kalos
Âge : 16
Niveau : 39
Jetons : 1400
Points d'Expériences : 925
11
Kalos
16
39
1400
925
pokemon
11
Kalos
16
39
1400
925
Yuki Yutaka
est un Topdresseur Spé. Type
Le réveil sonna. Machinalement, j'avais tendu le bras et l'avais laissé tomber, sur la petite machine nerveuse qui agressait mes oreilles, comme le marteau d'un juge. Coupable ! La peine du réveil fut 24h de silence fermes. Toutefois, je ne sortais pas du lit, me tournant sur le dos, les yeux rivés sur le plafond. J'étais fatigué, n'ayant que peu dormi cette nuit. Le regard perdu dans l'étendue monochrome qui s'offrait à ma vue, je réfléchissais et le sujet de ma réflexion n'était autre que la Team Rouage qui faisait pas mal parler d'elle ces derniers temps. Avec les derniers événements en ville et à l’académie, on ne pouvait simplement les ignorer. Il fallait agir ! Agir oui, mais pas de manière effrontée. Il fallait procéder méthodiquement et avancer pas à pas pour pouvoir mettre le plus de chances de notre côté afin de les combattre. Aujourd'hui allait être une bonne occasion d'avancer en ce sens, mais aussi de sociabiliser, pour moi qui n'était pas encore intégré à un groupe d'amis. En même temps, je n'en avais pas eu plus l'envie que ça, évitant les attroupements comme la peste et préférant toujours la compagnie de Pokémon à celle d'humains de mon âge.  
Hikari me sauta dessus. Elle se positionna sur mon torse, debout, penchée vers mon visage comme on se pense sur un lac pour en voir le fond, plongeant son regard intelligent dans le mien. Un échange visuel et silencieux eut alors lieu entre elle et moi. La finalité en fut une tape sur le front, de sa part, à laquelle je répondis par un sourire chaleureux. Décidément, j'avais une perle comme amie. Je ne regrettais en rien de l'avoir eu elle en Starter à mon arrivée. Elle s'écarta et je me levais enfin. Il était temps ! Je n'avais que trop paressé et le temps, lui, n'avait pas demandé son reste et avais filé tel un Galopa devant l'arrivée de nuages grisonnants.

J'avais bondi du lit, marchant sur la Pokéball de mon Héricendre et manquant de peu de m'affaler de tout mon long sur le sol de ma chambre. Voilà pourquoi je n'aimais pas le désordre, veillant toujours à ce que tout parfaitement rangé comme il se devait. Ainsi, pas de mauvaises surprises et nul besoin de chercher quoi que ce soit. La Ball posée sur le sol et celle d'Hikari un peu plus loin, signifiait clairement qu'ils avaient encore chahutés dans la nuit, en jouant avec leur Pokéball, l'un de leur jeu favori. Je ne leur en tins pas rigueur et de toute manière, je n'en avais pas le temps. Filant sous la douche, je ne traînais pas comme à mon habitude, faisant tout rapidement, mais efficacement. Habillage, coiffage, préparation de ma sacoche, tout fut exécuté en un rien de temps. Mon Pokémon primate de feu sur ma tête, le hérisson de feu dans mes bras et leurs Balls préalablement ramassées, trônant à leur place sur ma ceinture, je quittais la chambre pour regagner le lieu de mon rendez vous.

Quelques jours auparavant, j'avais été convoqué chez le directeur. Surpris plus qu'effrayé, je m'étais rendu jusqu'à son bureau, curieux de connaitre le motif de cet appel. Je n'avais rien à me reprocher alors j'étais serein. Deux élèves étaient déjà sur les lieux et je fus invité à les rejoindre, les saluant d'un simple signe de tête fuyant. J'avais préféré éviter jusqu'aux échanges de regard afin de ne pas laisser de chances d'initiations à un éventuel dialogue. Pourquoi ? Peut être simplement parce que je ne m'étais jamais vraiment entendu avec les jeune de mon âge qui se moquaient souvent de moi pour X ou Y raison, et plus encore lorsque je leur disais avoir vu Sulfura et que je rêvais de le revoir et de l'avoir dans mon équipe. Ce qui m'affectait, ce n'était pas tant les moqueries elles-même, mais le fond. Je ne supportais et ne tolérais pas qu'on se moque d'un rêve, peu en importait l'ambition. Un rêve était un sens donné à une vie, une raison d'être, d'avancer. Chacun, sa vie, chacun son chemin, nul n'a droit de se moquer.
Le directeur nous avait présentés et je détaillais sommairement mes deux futurs collègues. Janet, la fille aux cheveux bleus, m'avait alors parut sympathique. Elle était mignonne, mais me semblait quelque peu réservée et pas très assurée. Je lui donnais mon âge. Samaël, quant à lui, était visiblement plus jeune, mais cela ne me dérangeait pas. Il avait un visage angélique, mais quelque chose dans son attitude dénotait avec l'ensemble. Toutefois, je ne m'attardais pas sur eux, monsieur Cadigan ayant pris la parole. Il nous avait alors expliqué le but de notre venue en lieu, à savoir, une mission. Quelle aubaine ! Enquêter sur les personnes qui se livraient à cette nouvelle mode de combat qui consistait à viser directement le dresseur. C'était une action louable et cela ne me dérangeait pas d'y consacrer mon temps. Après tout, ce n'était pas comme si j'avais de nombreuses choses de prévues. Une fois le briefing passé, tous avions repris nos vies respectives.

C'était repensant à cette convocation que je me pointais à notre lieu de rencontre préalablement convenu. Hikari, un pied sur chaque épaule et les mains sur mon crâne, pointa la dénommée Janet du doigt alors que je me rapprochais. Je n'étais pas encore à sa hauteur qu'elle m'accueillis d'un sourire et qu'elle prit la parole. Tous les deux ? Un peu surpris, je me retournais pour constater que le jeune Samaël était lui aussi présent.  Nous étions donc tous à l'heure. Le jeune homme prit le tour de parole, se présentant. Je ne pus m'empêcher de le détailler. Il avait l'air du petit frère parfait, mais il me faisait un peu pensé à moi, comme si quelque chose de lointain et d'inaccessible gardait une partie de lui prisonnière, l'empêchant de vivre pleinement. Malgré ma curiosité, je me gardais de poursuivre mon investigation et détournais le regard quelques instants, ne voulant pas le mettre mal à l'aise et aussi... Les vieilles habitudes avaient la dent dure. Je secouais la tête, m'accroupis et tout en posant Asobu  au sol, je pris la parole à mon tour. Nous allions travailler en équipe alors au moins pour cette tâche, je devais faire un effort d'intégration.

" Yuki... Yutaka Yuki, 15 ans, du dortoir Noctali. Enchanté ! "

J'étais à présent debout, leur faisant face un sourire se voulant amical aux lèvres, mais quelque peu timide et maladroit. La Ouisticram au pelage noir postée au dessus de ma tête, y tapa du poing et me tira un peu l'oreille.

"Oh ! Et voici Hikari, et Asobu, mon Héricendre. Nous allons travailler ensemble alors j'espère que nous nous entendrons bien. "

Je m'inclinais poliment, marquant un temps d'arrêt.

" Parle comme bon te semble, personnellement, je ne t'en tiendrai pas rigueur, mais pour en revenir à la question, je ne sais pas non plus. Peut être devrions-nous commencer par essayer de récolter des informations. Les commerçants du coin auront peut être vu ou entendu des choses. Ils sont une bonne source d'informations en général. De là, en recoupant nos découvertes, nous pourrions certainement établir des zones prioritaires et établir un périmètre de recherche, tout en ayant pris soin d'élaborer un plan, si nécessaire. Qu'en pensez-vous ? "

J'avais parlé naturellement. Silencieux, j'attendais leur réponse, mes yeux passant de l'un à l'autre, pour finalement s'arrêter sur celui ou celle qui parlerait.


[MISSION] Chassons les déloyaux ! [Samaël, Yuki, Janet] Sans_t17
Janet L. Collins
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t830-janet-l-collins-l-enfant-malade-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t844-janet-l-collins-givrali
Icon : [MISSION] Chassons les déloyaux ! [Samaël, Yuki, Janet] Hfdb
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Hoenn
Âge : 21
Niveau : 33
Jetons : 2045
Points d'Expériences : 808
[MISSION] Chassons les déloyaux ! [Samaël, Yuki, Janet] Hfdb
8
Hoenn
21
33
2045
808
pokemon
[MISSION] Chassons les déloyaux ! [Samaël, Yuki, Janet] Hfdb
8
Hoenn
21
33
2045
808
Janet L. Collins
est un Scientifique Archéologue



Let's chase them away !


Ils étaient tous au complet, la mission pouvait commencer ! Samaël commença par se présenter d'une façon très brève mais néanmoins concise qui la fit se sentir un peu mal à l'aise. Malgré son jeune âge, il semblait très énergique et autoritaire, voire même un peu versatile. Sauraient-ils coopérer convenablement ? Ils le verraient dans la journée. En tout cas, elle était prête à mettre tous ses griefs de côté si cela lui permettait de mener à bien leur mission.
Ce fut au tour de Yuki de se présenter. Elle trouvait ce garçon vraiment très charmant mais rechignait à l'aborder par crainte d'être tout de suite cataloguée dans les séductrices du campus. Lui aussi venait du dortoir Noctali, il devait certainement connaître un minimum Samaël.

Elle se trouva bien embêtée quand il présenta ses pokemons. Ils en avaient donc tous autant ? Mais pour quoi allait-elle passer ? On allait certainement la voir comme un poids mort avec sa petite boule de poils... Janet jeta un œil à son Evoli qui sembla l'encourager d'un mouvement d'oreilles. Bon, hop hop hop ! Il fallait vraiment qu'elle se ressaisisse et qu'elle arrête d'être mièvre comme ça !
Ce fut avec un sourire jovial et un air décontracté qu'elle s'adressa à ses coéquipiers.

- Je suis Janet Collins, du dortoir Givrali et j'ai quinze ans. Et voici Ginger, mon Evoli.

Samaël s'excusa ensuite de sa façon de parler. La jeune fille lui sourit, fraternelle, avant de regarder en direction du panneau le plus proche.

- Il n'y a aucun souci, ne t'en fait pas. Personnellement ça ne me dérange absolument pas.

A sa question sur le point de départ des recherches, Yuki émis l'excellente idée d'aller interroger les commerçants de la zone. Bien sûr, pourquoi n'y avait-elle pas pensé ? Elle hocha de la tête d'un air très approbateur et rejeta un coup d'oeil au plan.

- Bien... On devrait se diviser pour aller plus vite. Je pourrais par exemple prendre l'allée de droite, Yuki l'allée de gauche et Samaël l'allée centrale, qu'en pensez-vous ?

Elle jeta un coup d'oeil à sa montre. Il était dix heures du matin.

- Je pense qu'on devrait avoir fait le tour en une heure, non ? On pourrait se retrouver au même endroit et mettre en commun nos trouvailles ? Ah ! Et il faudrait peut-être qu'on échange nos numéros d'iPok aussi. Si l'un de nous a un problème il pourra tout de suite prévenir les autres dans ce cas.

Une fois les enregistrements de coordonnées terminées, Janet quitta ses deux compagnons pour filer dans sa zone de recherches. Le premier magasin qu'elle trouva était une boutique de vêtements tenue par une vieille dame au style très casanier : pantalon de survêtement, Tshirt large, baskets qui n'étaient pas de première jeunesse... elle devait avoir donné une crise cardiaque à tous les coordonnateurs du coin ! D'un air assez endormi, la femme lui confia qu'elle n'avait strictement rien vu de notable ces derniers temps.
Assez déconfite, elle passa à la boutique suivante, un fleuriste. Lui non plus n'avait rien vu mais il avait eu vent de rumeurs selon lesquelles un groupe de jeunes dresseurs un peu louches trainaient dans le centre commercial après la fermeture, ou alors près des locaux de stockage des marchandises. Remerciant chaleureusement le vieil homme, elle sortit et nota ses informations sur son calepin.
Les indices qu'elle parvint à récolter furent maigres mais allaient néanmoins dans le sens de la déclaration du fleuriste. Alors qu'elle progressait dans les rues, un bruit dans une traverse annexe la fit s'arrêter. Discrètement, elle se cacha derrière un pilier et jeta un œil.
Là bas, une bande de jeunes à l'air belliqueux discutaient, affalés entre deux packs de canettes d'alcool. Ils riaient grassement et causaient de choses qu'elle ne pouvait pas entendre distinctement. Soudain, elle put saisir quelques bribes de l'un d'entre eux, qui parlait un peu plus fort.

- Bah... stupide... Cet imbécile... laissé prendre dans le duel... Envoyé à l'hosto ce con... L'avait bien mérité !

La jeune femme se raidit. Avait-elle bien entendu ce qu'elle avait entendu ? Vite, avant d'être repérée, elle s'éloigna et envoya un message aux garçons, résumant brièvement la situation ainsi que ce qu'elle avait entendu.



Dernière édition par Janet L. Collins le Mer 26 Mar - 9:59, édité 1 fois


 
Lately I've been thinking, I want you
to be happier
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Les présentations s'effectuent assez rapidement, et le jeune garçon, après avoir observé un instant le Ouisticram et l'Héricendre de Yuki, se décide à sortir également ses compagnons. Minidraco, Osselait et un autre Héricendre se montrent donc un par un tandis qu'il accroche et raccroche leurs sphères de repos. Souriant, il les désigne un par un en les présentant dans l'ordre d'apparition sous les prénoms de Sundae, Réglisse et Pimousse avant de prendre le dernier dans ses bras et de le poser sur son épaule gauche. La femelle de type dragon quand à elle repère immédiatement l'Evoli de Janet et commence à aller se frotter contre elle dans un geste affectueux et saluant. Samaël détourne son regard pour ne pas peindre une expression blasée sur son visage devant de telles futilités, avant d'approuver d'un mouvement de tête simple et efficace l'idée de la Givrali. Échangeant son numéro d'Ipok avec les deux autres étudiants, il se dirige ensuite vers la direction qui lui a été donnée pour récolter des informations, suivant ainsi l'idée proposée par Yuki. Osselait se mettant directement à trottiner derrière lui, Minidraco se séparant tant bien que mal de sa nouvelle amie et Héricendre pionçant comme à son habitude, le garçon prends la rue en face de lui et commence à l'arpenter, s'arrêtant dans chacun des magasins pour tenter de saisir des informations.

Le résultat est assez maigre, et il apprends simplement que des rôdeurs traînent parfois la nuit du côt du centre commercial de la ville Portuaire, ce qui ne lui paraît pas extraordinaire étant donné que cela pourrait être des collégiens défiant le couvre tout autant que des enfants des familles de la cité. Il note malgré tout soigneusement les informations dans un coin de sa tête au cas ou la première option soit la bonne, en espérant que ses camarades ont réussi à en savoir plus. Ce n'est qu'au bout de quelques minutes, alors qu'il interroge un vendeur de baies et de noigrumes qui profite de la chaleur naissante sur le pas de sa porte de travail que quelque chose d'intéressant se produit. Un gamin d'une dizaine d'années tout au plus descend lentement l'allée dans laquelle il patrouille, larmoyant et hurlant dans ce qui semble être une expression de douleur. Les cheveux bruns et courts, habillé d'un short et d'un tee shirt à manches longues, il tient dans ses mains tremblantes une superball. En s'approchant, Samaël constate qu'une balafre encore ensanglantée lui barre la joue gauche et que l’œil du côté opposé est poché, tandis que ses vêtements sont salis et déchirés par endroit. Nerveux, le Noctali interroge immédiatement le gamin qui l'informe s'être bien fait attaqué par des dresseurs plus âgés, ou plutôt par les pokémons de ces derniers alors qu'il était en train d'en battre un avec son Solochi, confirmant ses doutes. Il n'a pas le temps de s'y attarder pour le moment malgré tout, puisque son Ipok émet une sonnerie indiquant la réception d'un message. Il doit se rendre du côté de Janet et, n'ayant pourtant pas envie de laisser le gosse en plan alors qu'il a visiblement besoin d'être soigné ou qu'il peut leur montrer l'endroit ou il a été attaqué, il se décide à lui faire signe de marcher sur ses pas. Chemin faisant, il discute avec l'enfant pour essayer de le distraire après lui avoir passé un mouchoir en tissu qu'il garde dans sa poche pour que la plaie à sa joue cesse de saigner. Il ne tarde pas à retrouver la jeune femme et, en attendant Yuki, il constate avec plaisir que le gamin à au moins arrêté de pleurer, ce qui est un plus pour leur éviter de se faire repérer. Son camarade de dortoir aux cheveux longs ne tarde pas à venir les rejoindre, et comme ils sont à nouveau au complet Samaël reprends la parole pour exposer les deux solutions s'offrant à eux qui lui viennent en tête.

« Alors, qu'est ce qu'on fait ? On fonce directement dans le tas, ou on se rapproche pour écouter davantage la conversation histoire de ne pas se tromper ? Au fait, lui c'est Ephram. Apparemment, des dresseurs lui sont tombés dessus alors qu'il jouait avec le Solochi d'un de ses parents, lui ont proposé de combattre et comme il se débrouillait plutôt bien à ce que j'ai compris, ils s'en sont pris à lui directement. »

Il marque une pause de quelques secondes comme s'il pense avoir trop parlé et qu'il a besoin de reprendre sa respiration, avant de regarder à nouveau ses deux camarades puis le gosse trouvé son chemin. Il s'étire dans un mouvement félin et nerveux avant de recommencer sur sa lancée.

« Il pourra nous être utile pour trouver d'autres de ces dresseurs débiles, sauf si son cas a aussi un rapport avec ce que tu as entendu Janet. »
Janet L. Collins
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t830-janet-l-collins-l-enfant-malade-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t844-janet-l-collins-givrali
Icon : [MISSION] Chassons les déloyaux ! [Samaël, Yuki, Janet] Hfdb
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Hoenn
Âge : 21
Niveau : 33
Jetons : 2045
Points d'Expériences : 808
[MISSION] Chassons les déloyaux ! [Samaël, Yuki, Janet] Hfdb
8
Hoenn
21
33
2045
808
pokemon
[MISSION] Chassons les déloyaux ! [Samaël, Yuki, Janet] Hfdb
8
Hoenn
21
33
2045
808
Janet L. Collins
est un Scientifique Archéologue



Let's chase them away !


Janet s'était retirée un peu plus loin en attendant les autres. Heureusement, Samaël ne tarda pas à arriver avec un petit garçon qui semblait bien amoché. Samaël le présenta comme Ephram, un pauvre gamin sans histoire qui avait été agressé par des dresseurs qui, semble-t-il, l'avaient provoqué en duel. Instinctivement, la jeune fille se tourna vers l'enfant et le rassura en lui caressant les cheveux, pendant que Ginger lui léchouillait la main.

- Pauvre petit... Tiens, prends un bonbon !

Janet avait emporté deux ou trois douceurs avec elle pour ne pas tomber en panne de glucose dans le feu de l'action mais elle partageait ses rations avec les autres. Son regard croisa celui de Samaël.

- Ils sont beaucoup plus nombreux et âgés que nous... On ira droit à la catastrophe si on les attaque de front. Puis, je ne suis pas sûre que cela ait un rapport...

Elle regarda l'enfant et s'accroupit pour se mettre à sa hauteur avant de lui parler d'une voix douce et rassurante.

- Ephram, nous allons avoir besoin de ton aide... Il va falloir que tu me suives discrètement et que tu me dises si tu connais les gens que je vais te montrer, sans te faire remarquer surtout ! Tu crois que tu peux le faire ?

Le petit renifla et hocha positivement la tête. La jeune fille caressa sa joue et pris sa petite main dans la sienne avant d'avancer vers la ruelle. Elle rassura ses coéquipiers d'un petit mouvement de tête et progressa à pas de loups. A nouveau accroupie à l'angle de la ruelle, elle s'assura que personne ne les regardait et intima au petit garçon de jeter un œil. L'enfant s'exécuta et recula seulement quelques secondes plus tard, les yeux à nouveau humides. Aussitôt, Janet recula avec lui pour revenir vers ses deux équipiers.

- Alors, c'est bien eux ?

Le petit annôna un pâle ''oui'' avant de baisser la tête. La dresseuse le serra dans ses bras et le regarda fièrement.

- Bien joué petit héros, grâce à toi on va pouvoir s'occuper des méchants !

Enfin, s'occuper des méchants... C'était vite dit ! Janet se mordit la lèvre en se redressant.

- Ils doivent être huit et on est que trois... On aura jamais le dessus ! Et si on attend la nuit, j'ai peur que l'on y laisse des plumes. Puis, le directeur a bien dit qu'il fallait seulement les intimider !

Elle se gratta le crâne, cherchant désespérément une solution.

- On pourrait peut-être retrouver les parents du petit ? Les adultes auront de l'effet sur eux, même sans qu'ils aient besoin d'intervenir... Enfin j'espère ! Est-ce que vous avez des idées ?

Janet semblait un peu perdue dans sa réflexion. Voir ce petit si mal en point l'avait profondément révoltée.

[HRP/ Yuki, je me suis permise de répondre pour faire avancer un peu le chmilblic car l'échéance se rapproche dangereusement ! XD Allez les gars, on peut le faire ! o/]

[HRP BIS/ Après demande auprès de Belle Courbedor, nous avons obtenu un délai supplémentaire de cinq jours, nous avons donc jusqu'au 6 avril ^^ courage et ne les décevons pas :p /HRP BIS]



 
Lately I've been thinking, I want you
to be happier
Yuki Yutaka
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t817-yuki-yutaka-noctali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t842-yuki-yutaka-noctali
Taille de l'équipe : 11
Région d'origine : Kalos
Âge : 16
Niveau : 39
Jetons : 1400
Points d'Expériences : 925
11
Kalos
16
39
1400
925
pokemon
11
Kalos
16
39
1400
925
Yuki Yutaka
est un Topdresseur Spé. Type
Je n'eus pas longtemps à attendre pour avoir une réaction. Ce fut la dénommée Janet qui prit la parole la première. Elle qui disait ne pas avoir la moindre idée du tout et qui semblait complètement perdue quelques instants auparavant, était en train de s'approprier l'idée que j'avais lancée sans aucune hésitation. Je bloquais un instant sur elle, comme si j'avais cru halluciner, puis je ne pus m'empêcher de lui sourire. Elle était intelligente, il n'y avait pas à dire. Sous ses airs de jeune fille fragile se cachait un véritable cerveau. Elle devait être une bonne stratège. Du moins, c'était ce que je m'étais dit sur le moment. Son plan avait été rapidement établi et il était tout à fait acceptable. Samaël restait silencieux. Nous échangeâmes nos numéros d'iPok et chacun se dirigea de suite vers la direction prédéfinie par la jeune dresseuse aux cheveux marins. Je les regardais s'en aller, immobile, les mains sur les hanches et silencieux. Lorsqu'ils ne furent bientôt plus en vue, je pris une grande inspiration, poussais un profond soupir et me plaçait face à ma destination.

"Eh bien les amis... A notre tour à présent. Essayons de nous mettre à l'oeuvre et d'avoir des résultats."

Les deux Pokemon poussèrent un cri enthousiaste et passèrent devant moi, marchant à vive allure, mais restant assez près de moi pour pouvoir entendre ce que j'avais à dire sans avoir besoin de hurler. Nous commençâmes par un vendeur de légumes, puis un épicier et à la troisième échoppe, nous en étions arrivé à un poissonnier. Tous c'était assez rapidement enchaîné. Les deux premiers avaient frémit lorsque j'avais évoqué l'affaire des agressions de dresseurs en ces lieux. Visiblement, il se tramait quelque chose de bien sombre là dessous. Le poissonnier eut le même mouvement de recul, mais il ne se braqua pas comme les deux précédents qui m'avaient limite viré de leur magasin en me lançant des articles à la tête, me disant que si je n'achetais pas, je ne devais pas les importuner.

Il plaça son index devant ses lèvres et après avoir regardé de part et d'autre, il m'avait fait signe de m'approcher plus près et me demanda de parler moins fort. Il m'expliqua alors ce qu'il savait, ce dont il avait été témoin et répondis au mieux aux quelques questions que j'avais à lui poser. Avant de partir, il me demanda d'être prudent car tout ceci était bien trop dangereux si on ne s'y préparait pas un temps soit peu. Il rigola et me souhaita bonne chance. Je lui souris alors, le remerciant pour sa gentillesse, ses précieuses informations et le temps qu'il avait pu me consacrer. Après l'avoir quitté, je me rendis donc en direction du lieu qu'il m'avait indiqué un peu plus loin. Arrivé sur place, je ne trouvais personne. Son chemin était un cul de sac, mais rien de surprenant. Il m'avait déjà prévenu. Ce lieu était l'un des endroits où les délinquants venaient se poster de temps à autre. visiblement, ils ne devaient pas être là. Je décidais tout de même de pousser un peu plus loin l'investigation, cherchant des indices quelconques dans la ruelle. L'endroit était assez souillé par des canettes, des mégots et des morceaux de papiers. On sentait que le niveau des personnes qui se recueillaient ici n'était pas très haut et qu'il ne faisait pas bon traîner là. Parcourant le sol des yeux, je ne tardais pas à trouver quelque chose, ou plutôt, deux choses. Un prospectus
du Cirque des Boulons qui était en train de s'installer de puis peu en ville et le deuxième, un peu plus loin, était un bout de papier déchiré, mais sur lequel je pus reconnaître le symbole de la Team Rouage. Cette dernière ne m'était pas inconnue pour certaines raisons... Je ramassais alors ces deux morceaux de papiers et les fourraient dans mon sac.

"Eh bien, je crois que nous avançons les amis. Essayons d'en savoir un peu plus. Retournons voir ce poissonnier afin de lui poser quelques questions et d'enquêter ailleurs pour confirmer mes soupçons et de là, allons retrouver les autres pour partager nos découvertes, ok ? "

Les deux Pokémon passèrent une fois de plus devant en courant, mais lorsque je voulus sortir de l'impasse à mon tour, des bras passèrent sous les miens et me décollèrent du sol et quelque chose placé sur ma tête, m'empêchant de voir quoi que ce soit. Je fus entraîné en arrière et reposé au sol.

"C't'un dresseur, mais visiblement, s'Pokémon sont pas avec lui, M'sieur."

Une voix qui semblait être déformée par l'alcool venait de retentir sur ma droite. Hikari et Asobu ! J'eux alors une pensée pour eux. J'espèrais qu'ils ne reviendraient pas de suite ou qu'ils ne se feraient pas capturer. Je ne voulais pas qu'ils me soient enlevés eux aussi.

" Tant mieux ou tant pis... De toute façon, ça nous facilitera les choses. Il est des affaires dans lesquelles il ne faut pas fourrer son nez gamin. Prend ceci comme un avertissement veux-tu ? Si tu parles, on te rendras un gentille petite visite et cette fois, on s'arrangera pour te faire comprendre ton erreur. Tu ne veux pas qu'il arrive quelque chose de fâcheux à ton joli petit minois de fillette ? "

Des rires éclatèrent. Cette voix, me disait quelque chose, mais je n'eux pas le temps de m'y attarder. Son propriétaire venait de demander à son Pokémon de "me faire dormir un peu". Comment ai-je su qu'il s'agissait d'un pokémon ? Au nom qu'il prononça avant de s’exécuter. Il avait prononcé Makogneur, puis un violent coups sur la tête m'envoya dans le néant.

Combien de temps étais-je resté ainsi ? Je ne le savais pas. Toujours était-il que ce qui me tira de ma retraite forcée, fut l'acharnement de mes deux amis qui me mordillaient, me secouaient et me sautaient dessus pour essayer de me faire réagir. Il me fallut quelques temps pour que tout se remette en place dans mon esprit et que mes idées deviennent légèrement plus claires. e film se rejoua dans ma tête. Rien ne semblait me manquer, je soupirais de soulagement. Machinalement, je pris en main mon iPok. Je devais avertir le autres. Un message de Janet ? Quel soulagement, il ne datait pas de bien longtemps. Je bondis alors sur mes jambes. Des vertiges s'emparèrent de moi, mais je ne devais pas me laisser aller. L'idée qu'ils puissent subir le même sort que moi ou pire encore, qu'ils soient envoyés à l'hôpital me transperça le crâne de part en part et tant bien que mal, je me mis à courir.

Lorsque j'arrivais sur les lieux, ils étaient là et en un seul morceau. J'étais rassuré. Mais très vite, je notais une troisième personne. Il s'agissait d'un petit garçon. Tandis que je reprenais mon souffle tant bien que mal et que j'essayais de retrouver pleinement mes esprits, je les écoutais parler. Ephram, le jeune enfant traumatisé par les brutes, avait suivi Janet pour tenter d'identifier ses agresseurs et je les suivis également. Je n'avais pas pu voir les miens, mais à cette distance, je pouvais les entendre parler et je reconnus formellement la première voix que j'avais entendu dans l'impasse. tout en moi sembla se figer un instant avant de se remettre en marche avec précipitation et frénésie. Je m'éloignais quelque peu, essayant de réfléchir.

"Je... Je ne pense pas que nous devrions leur rentrer dedans de la sorte. Ce ne serait pas très prudent, voir même carrément stupide de notre part vu les circonstances. Le petit est blessé et je doute que son Pokémon soit en état de se battre. Même si tel est le cas, ils le viseraient lui de nouveau pour le mettre hors-jeu d'entrée. Perso, c'est ce que je ferai. Il est clairement notre point faible. Ensuite, second point faible, moi. Je vais revenir dessus, mais j'ai reconnu une voix et s'ils me reconnaissent, ce dont je ne doute pas, je serai moins chanceux. Vous deux, vous avez toute votre tête, mais étant avec Ephram et moi, vous seriez considérés comme des témoins gênants, à défaut qu'ils croient que vous soyez des renforts que nous ayons appelés ou de mini-justiciers. Il nous faudrait donc nous retirer et en parler au directeur pour agir par la suite, à moins que vous n'ayez un un plan à proposer qui nous soit favorable. Mais avant que vous ne preniez la parole, laissez-moi vous expliquer ce que j'ai appris et ce qu'il m'est arrivé je vous prie..."

Je me raclais la gorge afin d'éclaircir ma voix et je me mis à leur relater ma mésaventure dans les moindres détails que ma mémoire me le permettait. L'attitude des commerçants, le poissonnier et les combats dont il avait été soit-disant témoin, sa pseudo gentillesse et ses indications un peu trop précises qui m'avaient emmenées dans la ruelle dans laquelle je m'étais fait assommer. Je leur dis tout ce mes trouvailles en ces lieux, sortant les deux papiers que j'avais ramassé et les leur tendis. Je leur expliquais alors que l'un de ceux qui m'avait tenu était l'un de ceux que nous espionnions et que la voix de celui qui semblait les guider, n'était nulle autre, pour moi, que celle du poissonnier. J'étais sûr qu'il était dans le coups. Je ne pensais pas qu'il soit le leader, loin de là, mais simplement qu'en tant qu'adulte, il avait assez d'influence sur ces jeunes pour les solidariser et les guider quand besoin était. Sa voix était plus grave qu'au magasin, mais j'en étais sûr. Sinon, pourquoi prendre soin de me cagouler ? Et son Mackogneur... Il me semblait avoir vu deux mains gauche, tenant un couteau de coupe chacune, dépassant de la porte, s'élever et s'abattre en même temps sur la planche de coupe. En finissant, j'émis alors l'éventuelle idée d'aller vérifier pour en avoir le cœur net, que le Pokemon qui m'avait assommé, pouvait bel et bien être celui du poissonnier et pour se faire, Janet et Samaël, pourraient éventuellement entrer dans la boutique, feignant un intérêt pour la marchandise. Peut être le verraient-ils, ce colosse à quatre bras. Pour ma part, je devrais rester en arrière afin de ne pas attirer les soupçons de ce dernier et leur éviter les peines que le jeune enfant et moi avions subies. Alors que j'attendais leurs réactions et avis, mon regard se posa sur le jeune garçon. décidément, ils ne l'avaient pas épargnés. Un pincement au cœur, je lui adressais un sourire, lui caressant le sommet du crâne, lui soufflant simplement de ne pas s'en faire et que nous allions veiller sur lui jusqu'à ce qu'il soit hors de danger, chez lui, ou chez un docteur. Une idée germa soudainement en moi.

" Oh !!! Je viens de me souvenir qu'ils n'avaient aucun Pokémon de sortis lorsque Janet à demandé à notre petit héros d'identifier ses agresseurs. Si nous sortions tous nous Pokemon en simultané et que, profitant de l'effet de surprise total, nous les placions de telle sorte qu'ils aient en joue, à eux tous, tous les malotrus, ça devrait le faire. Ils n'auraient pas le temps d'appeler leurs Pokémon à la rescousse et nous leur couperions toute retraite. Ainsi prisonniers et à notre merci, ils paniqueront à coups sûr vu leur niveau intellectuel encore rabaissé par l'alcool. Voir qu'ils pourraient subir le sort qu'ils font subir aux autres devrait les calmer pour un bon moment. Qu'en dites-vous ? "

Tête penchée légèrement en avant, accoudé sur la tête du petit bonhomme et mon menton posé sur la poing fermé de ce même bras, mes mèches de cheveux me tombant ça et là devant le visage et les yeux, le regard et un sourire déments, j'arborais fièrement une expression des plus machiavélique qui soit. Une partie de moi réclamais vengeance, mais je ne pouvais décemment pas demander à mes Pokémon de les attaquer. Toutefois, leur flanquer la trouille de leur vie, voilà qui faisait danser mon palpitant.



HRP :
Il  n'y a pas de problème Janet, tu as bien fait.

Je m'excuse de par la même pour le temps assez long de ma réponse. Etant en dehors de chez moi, le pc que  j'utilise n'étant pas le mien, je n'ai donc pas accès aussi indéfiniment que je le veux au forum et mon rythme de RP s'en voit donc chamboulé, mais c'est bientôt fini. Désolé de vous avoir fait attendre, j'espère que ma réponse vous conviendra. Sinon, j'éditerai sans problème ! Very Happy


[MISSION] Chassons les déloyaux ! [Samaël, Yuki, Janet] Sans_t17
Janet L. Collins
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t830-janet-l-collins-l-enfant-malade-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t844-janet-l-collins-givrali
Icon : [MISSION] Chassons les déloyaux ! [Samaël, Yuki, Janet] Hfdb
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Hoenn
Âge : 21
Niveau : 33
Jetons : 2045
Points d'Expériences : 808
[MISSION] Chassons les déloyaux ! [Samaël, Yuki, Janet] Hfdb
8
Hoenn
21
33
2045
808
pokemon
[MISSION] Chassons les déloyaux ! [Samaël, Yuki, Janet] Hfdb
8
Hoenn
21
33
2045
808
Janet L. Collins
est un Scientifique Archéologue



Let's chase them away !


Yuki était arrivé bien après Samaël. Il semblait perturbé, lui était-il arrivé quelque chose ? Toujours était-il qu'il la suivit avec Ephram pour espionner la bande de brutes dans la ruelle. Cela ne dura pas très longtemps, Janet n'avait aucune envie de se faire repérer et de faire courir plus de risques à Ephram que ce qu'il avait déjà pris.

Le jeune homme à la longue chevelure partageait son avis, il ne fallait en aucun cas tenter une attaque de front tout de suite. Il avait raison, le petit serait un énorme poids mort de par son jeune âge et les coups qu'il avait déjà re çu. Puis ça aurait été vraiment cruel de le renvoyer dans une bagarre entre pokémons alors qu'il avait déjà l'air passablement traumatisé par cette histoire. Il revint ensuite sur un autre point qui la fit tiquer. Lui ? Un second point faible ? Il était bâti comme un roc, semblait intelligent et sûr de lui, comment aurait-il pu les gêner ? Si il y avait une autre faiblesse dans le groupe, elle devait sans doute venir d'elle mais pas de lui.
C'est alors qu'il parla d'être reconnu... Mais qu'est-ce que c'était que toute cette histoire ?
Ils ne tardèrent pas à le savoir. Yuki s'était fait piéger lors de son investigation par le poissonnier qui lui avait donné suffisamment d'informations pour qu'il aille se jeter droit dans la gueule du loup. Il semblait s'être fait assommer par un Mackogneur. Quant à la voix, il semblait avoir reconnu celle du poissonnier... Nul doute qu'il devait être un des dirigeants de la bande, un genre de coordonateur...
La jeune fille eut un air désolé envers Yuki.

- J'espère que ça ira... Ce n'était peut-être pas une bonne idée de se séparer en fait, tu aurais pu te faire enlever ou... Enfin, je suis désolée.

Elle regarda le sol et se gratta la nuque, un peu embêtée. Pourquoi tout tournait mal à chaque fois qu'elle avait une idée ? Ils auraient pu perdre leur coéquipier par sa faute ! Qu'aurait-elle fait à ce moment là ?

Alors, l'adolescent eut une autre idée. Pourquoi ne pas les intimider ? C'était la meilleure façon de régler tout ceci ! Et nul doute que ces abrutis à moitiés saoûls perdraient tous leurs moyens en face de ces pokémons organisés et parés à l'assaut.

- Excellente idée Yuki ! Pas de temps à perdre alors, Ginger, suis-moi !

Alors que l'Evoli trottinait dans sa direction, Ephram saisit sa manche, lui faisant tourner la tête.

- Qu'est-ce qu'il y a mon bonhomme ?

- Moi aussi j'veux venir. J'veux faire peur aux méchants.

L'air décidé dans les yeux du gamin la firent céder. Il obtint de venir avec eux à condition qu'il reste un peu derrière afin qu'ils puissent le protéger en cas de problème. Une fois organisés, ils pénétrèrent dans la ruelle, attirant les regards torves des ripailleurs. Janet laissa un des garçons les apostropher, ce serait plus crédible que si c'était elle qui prenait les devants... Jamais une fille ne les intimiderait.

Ils se relevèrent en titubant et le plus courageux d'entre eux les interpella.

- Qu'est-ce qu'vous voulez, bande d'morpions ? C'pas un endroit pour les gosses ici alors foutez l'camp !

La jeune fille serrait les poings. Celui-là commençait à lui taper sévèrement sur le système. Il ne perdait rien pour attendre ce voyou des bacs à sable !

- C'est toi qui va déguerpir avec tes potes ! Ginger, en position !

Le pokémon bondit, touts crocs dehors, le poil hérissé. Janet eut un sourire en coin. Même sa compagne faisait exprès de paraître le plus énervé possible pour effrayer l'adversaire. Quand ils furent tous en place, elle toisa le groupe malgré sa taille plutôt inférieure et se retint de rire en les voyants chercher lamentablement leurs pokéballs.

- T'ain mais sont où ces trucs ?

- J'les trouve paaas !

- C'est c'con d'poissonnier qui les a récupérées à tous les coups !

Un des soudards les regarda et pris de grands airs de lion dominant.

- Rien à fout' on peut les avoir comme ça !

Il fonça alors vers eux, prêt à leur décoller une droite. Vu son imposante stature, nul doute qu'ils allaient se retrouver terriblement amochés s'ils ne réagissaient pas très vite. Janet décida alors de prendre les devants.

- Ginger, attaque Rugissement !

- RWAAAAAAAAAR !

Jamais elle n'avait vu son pokémon pousser un cri aussi terrifiant. C'en était presque déroutant pour un Evoli ! La dresseuse avait fait exprès de ne pas attaquer physiquement. Elle devait intimider l'adversaire et le directeur avait bien stipulé qu'il ne voulait en aucun cas de blessés sur les bras.



 
Lately I've been thinking, I want you
to be happier
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Yuki tarde à arriver et Samaël commence à penser qu'il s'est fait pincer à son tour par les dresseurs qu'ils sont sensés traquer lorsque son camarade de dortoir pointe enfin le bout de son nez. Souriant, le Noctali de douze ans lâche un soupir de soulagement avant de reporter son attention sur Ephram et Janet. Suivis par l'adolescent aux cheveux longs, ils partent dans la ruelle ou la Givrali à entendu les morveux discuter ensemble tandis que Samaël reste faire le guet, le cœur serré par des pensées qui ne regardent que lui. Un gosse blessé, du sang, des bleus.. Il déglutit, cache son mal-être avec peine mais en réussissant au final, d'autant plus que le petit groupe de trois personnes est en train de revenir à ses côtés. Les quelques émotions douloureuses qui animaient son visage disparaissent, laissant place à un air sombre, et il redevient Samaël l'insensible, en écoutant cependant ses deux camarades parler.

« Yuki à raison, il est préférable de les surprendre... J'espère aussi que tu ira mieux. »

Il sort ses pokémons, Osselait et Minidraco trotinnant derrière lui tandis que l'Héricendre prends sa placer favorite, et pénètre donc à son tour dans la ruelle, adressant un regard nerveux aux adolescents déloyaux en cherchant s'il en reconnaît un plus que les autres. Pimousse se débat dans ses bras, avant de sauter brutalement au sol pour émettre un grognement qui réponds au rugissement de Ginger. Sans attendre d'ordre de son dresseur, il se rue vers l'un des garçons et le mord au niveau de la cheville comme pour montrer qu'il peut lui aussi parfois sortir de sa bulle et agir. Il ne résulte rien de bon de cette action impulsive, et Pimousse se retrouve projeté à quelques mètres par un coup de pied, probablement sans avoir le temps de comprendre ce qui lui arrive. Réglisse rugit immédiatement de rage, tandis que la femelle de type dragon fait jaillir des étincelles de plus en plus puissantes d'entre sa bouche, préparant sans aucun doute une attaque cage-éclair.

« Sundae, non ! Ligotage, contente toi de les empêcher d'agir ! »

Elle ne l'écoute pas pour autant, trop désireuse de venger son camarade de feu qui s'est réfugié après avoir repris conscience dans les jambes de son dresseur, de simples flammes de colères jaillissant de son dos sans qu'il n'ose à nouveau agir. Et Sundae finit par exploser, son assaut destiné à paralyser les adversaires éclatant dans la ruelle et l'éclairant fortement.

« Bon sang Réglisse, retiens la ! Réagis avec intelligence toi au moins ! Utilise Groz'yeux. Et toi Pimousse, riposte avec Brouillard ! »
Yuki Yutaka
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t817-yuki-yutaka-noctali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t842-yuki-yutaka-noctali
Taille de l'équipe : 11
Région d'origine : Kalos
Âge : 16
Niveau : 39
Jetons : 1400
Points d'Expériences : 925
11
Kalos
16
39
1400
925
pokemon
11
Kalos
16
39
1400
925
Yuki Yutaka
est un Topdresseur Spé. Type
Mes deux compagnon du moment s'étaient inquiété de mon état. Je sentais une certaine sincérité dans tout ça et cela me réchauffa le cœur. A cela, je n'avais répondu que d'un simple hochement de tête en levant le pouce, un sourire non feint aux lèvres. Les mots de Janet résonnèrent dans ma tête.

" Non, ne dis pas cela voyons. Ton plan était excellent, seulement, il y a toujours des imprévus qu'on ne peut pas forcément prévoir. Et puis si on doit blâmer quelqu'un ici, c'est bien moi pour m'être jeté dans la gueule du loup sans même vous avoir prévenu, ou attendu. Allez... N'y pensons plus, nous avons du pain sur la planche. "

Passant à la suite de mes deux collègues, je les suivis pour mettre en pratique le plan que je venais de leur pondre. Comme je l'avais prévu, Ephram se joignais à nous. Il était téméraire le petit, un digne Noctali s'il avait été de notre génération et dans notre établissement. Plus nous nous approchions de la bande de fauteurs de trouble et plus mon rythme cardiaque s'emballait. De la peur ? Non ! De l'excitation. C'était une montée d'adrénaline. Janet fut la première sur les lieux. Un gaillard pas très dégourdis l'alpagua de manière un peu trop grossière à mon goût, tandis que son Evoli se gonflait pour impressionner la troupe. Elle était trop mignonne ! Je me secouais la tête. L'heure n'était pas à l'adoration de Pokémon Kawai. Je me recentrai sur la scène. Il n'y avait pas de place pour la moindre erreur. C'était mon plan, j'étais responsable d'eux. Ephram avait sort son Pokémon, qui même si mal en point, se dressait hargneusement devant la troupe de badauds éméchés. Le petit garçon s'était caché ensuite derrière Janet. Samael n'avait pas non plus tardé à passer à l'action, s'attaquant au groupe. Son Héricendre avait réçu coup de pied et son pokémon de type dragon sembla devenir hors de contrôle. Pendant ce temps là, celui qui avait alpagué la jeune femme aux cheveux bleus de notre groupe, la chargeait, le bras positionné d'une manière bien définissable. Il comptait la frapper. Tout était en train de dégénérer. Il fallait que j'agisse, mais je n'avais pas le temps d'observer plus, ni de réflechir. Le sang n'avait fait qu'un tour et je me ruais alors vers le furieux. Je m'interposais alors entre Janet, Ephram et lui, arrêtant son poing de ma main. S'il n'avait pas été aussi imbibé, j'aurais certainement pris un mauvais coup, mais là, nulle inquiétude à avoir.

" Je te déconseille de faire ça toi... Frapper une aussi ravissante demoiselle, tu n'as pas honte ? Ta mère ne t'a donc rien appris petit garnement ? "

Je le fixais, un air moralisateur clairement visible sur mon faciès. Alors que je le détaillais, mes yeux s'écarquillaient.

" Oh ? Mais je te connais toi ! Tu étais le mec qui était assis derrière moi en cours ce matin ! Éméché, violent avec des demoiselles et te livrant à des combats illicites, allant même jusqu'à te servir d'un enfant comme punching-ball  pour tes Pokémon ? Je me demande bien ce que dirait le directeur, mais pire... Tes parents... "

Je pus lire de la peur dans ses yeux alors que toute animosité semblait quitter son corps vitesse grand V. Son poing quitta de lui même ma main, pour finalement venir battre nerveusement le côté de sa cuisse. Il était hébété. Intimidation réussie ! J'allais sourire, mais il mourut avant même de poindre là où il aurait dû le faire.  Les Pokémon de mon camarade de dortoir Noctali passaient à l'action. Deux essayaient de contenir le Minidraco qui visaient sciemment les jeunes gens, parmi lesquels je reconnus alors quelques têtes de Pokémon Community. Peu importait son attaque, il ne fallait pas qu'elle porte de coup aux vilains garnements car cela pourrait être assimilé aux actes auxquels s'adonnaient nos "ennemis". Si un des étudiants venait à se plaindre de s'être fait attaquer par Samaël, il subirait très certainement le même sort qu'eux.

"Asobu, je compte sur toi, Vive Attaque sur Sundae, suivie de brouillard, mais contente-toi de la déstabiliser, le but n'est pas de lui faire du mal, au contraire. Vite !"

Le petit héricendre, démarra au quart de tour et fonça sur le Minidraco. Son attaque se fit comme je le lui avais demandé, bousculant le dragon bleu, qui perdit quelque peu l'équilibre. Un petit brouillard se leva et la ruelle s'éclaira fortement.

« Bon sang Réglisse, retiens la ! Réagis avec intelligence toi au moins ! Utilise Groz'yeux. Et toi Pimousse, riposte avec Brouillard ! »

"NON ! Attends !"

J'avais demandé à l'adolescent de stopper toute action. Le voile opaque s'estompait pour très vite disparaître totalement. Je pus alors voir que nul n'avait été touché sauf Asobu, mon Héricendre, qui avait reçu l'attaque de plein fouet et qui semblait peiner à se mouvoir. Il semblait crispé de douleur. Devant lui, bras écartés se dressait Hikari qui faisait face au Minidraco, faisant rempart de son petit corps pour protéger son compagnon. Je ne devais pas me laisser attendrir plus que raison, quoique... Je saisis alors rapidement mon appareil photo, et pris une photo de la scène, puis de plus petits plans, centrés sur les individus. Ces clichés feraient alors foi. Dans la foulée, je pris alors la parole.

"Eh bien... Je pense que nous avons tous eu notre dose d'émotions fortes pour la journée. Comme vous pouvez le voir, mon camarade ici présent et ses Pokémon sont très remontés et je ne pense pas pouvoir les retenir longtemps. Vous avez attaqué son petit frère ici présent alors je pense que vous comprendrez bien sa colère. Quant à toi..." Je me tournais vers le badaud qui avait chargé Janet. "Tu as attaqué ma petite amie. Je meurs d'envie de t'éclater contre le mur, d'autant plus que je sais que tu es un de ceux qui me tenaient lorsque je me suis fait agresser tout à l'heure."

Mon ton était des plus glacial et mon regard, des plus assassin. Bien sûr, tout ceci n'était que pure comédie. Ephram, n'était pas le frère de Samaël, ses Poké n’étaient pas aussi déchaînes et Janet n'était pas ma petite amie. En fait, tout ceci n'était là que pour gonfler le tout et donner plus de crédit à mes paroles. De l’esbroufe, les gens, c'est tout ce que c'était. La seconde d'après, j'étais de nouveau tout sourire, poursuivant alors ma tirade.

"Toutefois, dans ma grande mansuétude, je vous laisse une seule et unique chance de vous échapper et de ne plus paraître devant nous et sans aucune attaque de notre part, à condition que vous ne fassiez rien de louche. Vous avez 10 secondes pour partir avant qu'on ne déchaîne la colère de nos Pokémon sur vous, ainsi que mes poings ! HORS DE MA VUE ! "

Les derniers mots avaient claqués avec force, semblant promettre les pires mots du monde alors que je les regardais avec un air des plus sadique qui soit. Ils se regardaient et me regardaient bêtement. D'un geste vif, je pointais un point derrière moi. Ils le comprirent instantanément et déguerpirent sans demander leur reste. Victoire !

Je m'approchais alors du Minidraco pour aller m'excuser d'avoir dû l'attaquer et lui expliquais, accroupis, lui caressant la tête, pourquoi ce qu'il avait voulu faire n'était pas bien et les conséquences que cela aurait eu sur son maître. Je levais un pouce victorieux à mes camarades en me relevant, tout sourire.

"Hikari et Asobu, je suis fier de vous, vous avez été sensationnels. Merci. Ephram, tu es un Héros ! Tu peux être fier de toi. Je crois qu'ils ont eu la peur de leur vie, ils ne t'embêteront plus et quand tu seras rétabli, viens me trouver, je serai heureux de me mesurer à un dresseur aussi fort que toi. Quant à vous deux, je m'excuse d'avoir menti, mais c'est tout ce que j'ai trouvé pour les effrayer et visiblement, ça a marché. A présent, nous pouvons rentrer et profiter d'un repos amplement mérité. Par contre... je... je crois... que... "

Je vacillais. Ma tête me faisait très mal. Ma vue se troubla et je me sentis partir, tombant en avant. Le coup du Machoc était plus sérieux que prévu. Bientôt, ciel et terre s'inversèrent et ce fut le néant. Je venais de perdre connaissance.



HRP :
Pour ma part, la mission est finie. A vous de voir si vous voulez poster ou non. En tout cas, ce fut un plaisir et je serai ravi de pouvoir RP avec vous à l'occasion. ^^


[MISSION] Chassons les déloyaux ! [Samaël, Yuki, Janet] Sans_t17
Janet L. Collins
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t830-janet-l-collins-l-enfant-malade-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t844-janet-l-collins-givrali
Icon : [MISSION] Chassons les déloyaux ! [Samaël, Yuki, Janet] Hfdb
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Hoenn
Âge : 21
Niveau : 33
Jetons : 2045
Points d'Expériences : 808
[MISSION] Chassons les déloyaux ! [Samaël, Yuki, Janet] Hfdb
8
Hoenn
21
33
2045
808
pokemon
[MISSION] Chassons les déloyaux ! [Samaël, Yuki, Janet] Hfdb
8
Hoenn
21
33
2045
808
Janet L. Collins
est un Scientifique Archéologue



Let's chase them away !


Janet crut que le poing allait atterrir dans sa figure. Heureusement, Yuki fut là pour l'arrêter à temps. Elle ne put s'empêcher de rougir au ''ravissante demoiselle''... ça commençait à faire plusieurs fois qu'on la complimentait sur son physique, elle allait finir par croire qu'elle était mignonne.

Tout de suite après, il réussit à l'intimider. Bravo Yuki, quel coup de génie ! C'était presque risible de voir à quel point, sous leurs airs de durs et de roublards, ces garçons étaient effrayés de voir leurs frasques rapportées à leurs parents. Elle allait en rajouter quand Samaël lâcha ses pokémons. Erreur fatale ! Si jamais ils rentraient dans le jeu de leurs adversaires ils allaient en pâtir lourdement. Le directeur avait bien précisé qu'aucune violence ne devait être commise !

- Samaël, essaye de les arrêter !

Mais Yuki avait déjà pris la situation en main. Alors que Sundae semblait avoir été maîtrisé, le jeune garçon commença à donner des indications offensives. Mais qu'est-ce qu'il fabriquait ? Il ne fallait pas qu'il se laisse dépasser par ses émotions !
Elle protégea ses voies respiratoires quand le nuage se leva et attendit, les yeux fermés. Quand il se dissipa, elle aperçut le héricendre touché. Instinctivement elle se précipita vers lui pour s'assurer qu'il n'avait rien de grave. Yuki avait déjà repris des photos et s'assurait de fnir d'intimider la bande de loubards. Elle se retint de tiquer quand il présenta Ephram comme le frère de Samaël. Une ruse, évidemment... Espérons que personne ne vendrait la mèche.
Par contre, la suite la fit rougir jusqu'aux oreilles. Il s'était tourné vers le pataud qui avait failli la frapper et la fit passer pour sa petite amie... SA PETITE AMIE ?!
Un hoquet discret s'échappa de sa gorge alors qu'elle vérifiait méticuleusement chaque pokémon.

Peu de temps après, elle se redressa et se remis en position, prête à se battre s'il le fallait. Ginger montrait toujours les dents, prête à déchirer la première jambe de pantalon qui passerait à sa portée. Mais elle n'en eut pas l'occasion. Yuki avait achevé de leur faire peur et le groupe de déloyaux, dans lequel elle n'avait d'ailleurs reconnu personne, tâcha de prendre la fuite.
C'était fini et tout cela grâce à lui. Admirative, Janet lui décocha un sourire franc pendant que son pokémon lissait son poil avec application.

- Bravo Yuki ! Je ne sais pas dans quel état on serait si tu n'avais pas été là... Tu as vraiment géré !

Il remercia alors ses pokémons et Ephram puis s'embarqua encore dans une grande tirade à leur intention quand soudain il se mit à tituber... Visiblement il ne s'était pas entièrement remis du coup ! Avant que Janet ait pu intervenir, il s'était écroulé.

- Oh bon sang !

Elle se précipita à ses côtés et examina doucement sa tête en écartant délicatement ses longs cheveux. Il avait un bel hématome, suffisamment grave pour le faire tomber dans les pommes. Une commotion ? En tout cas ils ne pouvaient pas le bouger, il fallait que les secours viennent sur place pour leur éviter de faire plus de mal en voulant déplacer leur camarade.

- On va devoir appeler le lycée... Il faut faire venir l'infirmière le plus vite possible !

HRP :
Janet a terminé aussi ^^ à toi de finir Samaël Razz




 
Lately I've been thinking, I want you
to be happier
Compte PNJ
Icon : [MISSION] Chassons les déloyaux ! [Samaël, Yuki, Janet] CeOUB4f
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 12829
[MISSION] Chassons les déloyaux ! [Samaël, Yuki, Janet] CeOUB4f
-
-
0
0
12829
pokemon
[MISSION] Chassons les déloyaux ! [Samaël, Yuki, Janet] CeOUB4f
-
-
0
0
12829
Compte PNJ
est un PNJs
■■■□□ - Trois étoiles : c'est bien ! Rien à redire si ce n'est que vous pouvez quand même faire mieux, montrez vous plus originaux, étoffez vos rps ! Explorez la mission jusque dans ses moindres recoins ! Vous recevez 50 jetons et 10 expérience supplémentaire.

Un rp très bien écrit, agréable à lire du début à la fin, surtout que les posts sont assez longs, en général. Chaque personnage apporte un petit bout d’intrigue à sa façon, ce qui rend la lecture beaucoup plus intéressante. Il y a quelques fautes d’orthographes, mais rien de bien méchant. Cependant, le rp devient un peu difficile à suivre lorsque l’action principale se met vraiment en place, c’est-à-dire quand le petit groupe décide d’intimider leurs adversaires. Franchement, j’ai été un peu déstabilisé lors des attaques de tous vos pokémons, puisqu’elles se produisent presque toutes au même moment. Ce n’était pas vraiment clair et même que Samaël n’a pas fait de post de fin, ce qui n’aide pas à la compréhension finale du rp...
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum