Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 7

Pokemon Community

T’façon tu m’aimes trop pour me tuer là. Et on est sur un forum tout public tu n’as pas le droit..
en savoir plus ?
Marcher puis dormir sous la lune.
Marcher puis s'enlacer jusqu'à l'aurore.
Marcher puis s'aimer pour l'éternité.
Marchaimer.
en savoir plus ?
Contrairement à ce que tu penses, les gens ne sont pas prisonniers de leurs idéaux. Et tu devrais toi-même en prendre conscience ...
en savoir plus ?
Les gosses dans ton genre n'ont aucune expérience de vie. Et certainement pas leur mot à dire pour juger les autres.
en savoir plus ?
T’es là depuis une seconde à peine et tu me casses déjà les couilles. C’est parfait.
en savoir plus ?
Je ferai tout pour que ce soit notre flamme qui reste allumée à la fin de ce combat.
en savoir plus ?
Je te l'ai dis Alex, à demi mot, que je t'aime. C'est vrai, pourtant je t'aime… Est-ce là? La fin de notre relation? Un message perdu que j'essaie de sauver au bord d'une plage alors que tu te noies dans tes sanglots? Je ne me savais pas condamné aux sables
en savoir plus ?
Tu es prêt Germain ? Reste sage et admire le spectacle, surtout n'interviens pas et sois gentil, trouve moi une cigarette.
en savoir plus ?
Je ne peux pas te contredire, tu as merdé en beauté.
en savoir plus ?
Je continuerai de t’aider, de t’assister, ou te servir, pour atteindre ton rêve. Même en sachant tout ça. Même si, pour se faire, je dois abandonner mes propres rêves.
en savoir plus ?
Son paquet d'Eucalyptus avait provoqué le chaos.
en savoir plus ?
Mademoiselle Potts ? Je suis désolée mais … est-ce que vous pourriez m’aider à trouver un partenaire, je ne connais personne et je …
en savoir plus ?

Raudhr Akai
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6608-452-red-guardian-raudhr-akai-phyllali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6615-raudhr-akai-phyllali
Icon : "ɪꜱ ɪᴛ ʟᴜᴄᴋ ᴏʀ ꜱᴋɪʟʟ ᴛʜᴀᴛ'ꜱ ᴋᴇᴇᴩɪɴɢ yᴏᴜ ᴀʟɪᴠᴇ?"
Taille de l'équipe : 10/12
Région d'origine : Sinnoh.
Âge : 19.
Niveau : 20
Jetons : 14442
Points d'Expériences : 403
"ɪꜱ ɪᴛ ʟᴜᴄᴋ ᴏʀ ꜱᴋɪʟʟ ᴛʜᴀᴛ'ꜱ ᴋᴇᴇᴩɪɴɢ yᴏᴜ ᴀʟɪᴠᴇ?"
10/12
Sinnoh.
19.
20
14442
403
pokemon
"ɪꜱ ɪᴛ ʟᴜᴄᴋ ᴏʀ ꜱᴋɪʟʟ ᴛʜᴀᴛ'ꜱ ᴋᴇᴇᴩɪɴɢ yᴏᴜ ᴀʟɪᴠᴇ?"
10/12
Sinnoh.
19.
20
14442
403
Raudhr Akai
est un Topdresseur Stratège



『 ᴅᴏᴍᴩᴛᴇʀ ʟᴇ ᴅʀᴀɢᴏɴ 』
______________

Un soupir. Encore un.

La Pokéball de Blädrn en main, Raudhr n'osait pas le laisser sortir. Il savait, encore une fois, que le Drattak allait se montrer féroce. Il avait même peur de refaire une crise, après sa dernière. Depuis, il avait été particulièrement sensible, et ce sentiment de culpabilité, bien qu'atténué par l'attitude beaucoup trop câline de Fyrn pour sa taille, continuait de lui trotter dans la tête. L'Arcanin noir et rouge l'avait vite pardonné, et s'en était donné à cœur joie de lui montrer sa nouvelle force, mais l'apprenti Stratège avait du mal à se pardonner, pour avoir manqué à sa propre promesse malgré lui. Il n'en voulait pas particulièrement à Skölir, mais ce dernier était dur envers lui-même. 11 abordait maintenant cet air boudeur et rebelle naturellement depuis son évolution, mais il avait arrêté ses crises, confirmant la théorie du Noctali. Effectivement, c'était un passage rebelle, pré-évolution. Il avait encore quelques réflexes boudeurs, mais globalement, l'événement avait fait un choc à toute l'équipe. Raudhr aurait voulu éviter montrer ce côté de lui-même au reste de ses compagnons, mais finalement, c'était trop tard. Cependant, d'un côté, il préférait que ce soit ainsi. Malgré le choc sur le coup, ses Pokémon n'avaient pas changé d'attitude pour autant. Ils étaient compréhensifs de son état, bien étrangement, et Skölir avait sans doute du leur en parler. Peut-être était-ce mieux ainsi, pour renforcer leur lien de confiance, et prévoir les éventuelles crises à venir. Le Dresseur allait avoir encore du travail à faire sur lui-même, et la suppression de ses émotions allait encore prendre du temps, mais cela faisait bientôt 3 ans, et il avait grandement changé.
Et ce n'était que le début.


Maintenant, il allait falloir dompter le dernier, qui justement, avait une relation beaucoup trop étroite avec son autre lui. Il restait son Pokémon, et le Noctali n'était pas cruel avec son équipe. Cependant, il ne savait pas comment le lui prouver, et donc palier à ce manque de confiance envers les humains, même envers le reste de l'équipe. Ça faisait plus d'un an qu'il était dans l'équipe, et Raudhr n'avait toujours pas correctement pu se pencher sur son cas. Il connaissait le problème, mais ne savait pas encore comment le palier. Et désormais, il allait vraiment falloir qu'il se ressaisisse. L'évolution forcée de Fyrn lui avait fait un choc assez conséquent, alors il ne voulait pas laisser le temps et le hasard prendre encore une fois les choses en main. Fyrn avait été assez sage et compréhensif, et ne s'était pas attardé plus que ça sur le sujet, ou la rancune. La flamme dans ses yeux s'était vite ranimée, et il avait très vite compris la situation. Il avait beaucoup gagné en maturité.
Blädrn, c'était autre chose. Le dragon était féroce, et énormément basé sur la relation de force et de respect. Il laissait bien Raudhr approcher, mais restait terriblement méfiant,et son obéissance n'était que ponctuelle. Il fallait qu'il y remédie, désormais. Quitte à tenter le tout pour le tout.

Pour l'instant, le Noctali s'était reconcentré sur le moment présent. Il ne voulait pas se morfondre à nouveau, après tout ce changement passé. Ce qui était fait devait être derrière lui, et il n'avait pas le choix que d'aller de l'avant. Du coup, il s'était tourné vers une activité dont il avait entendu parler sur l'ile annexe de la région de Galar, l'Isolarmure. Un entraînement spécialisé par type, dont il pourrait peut-être utiliser comme parfait entraînement après ses longues semaines de dure labeur à étudier la stratégie. Ce serait enfin l'occasion de mettre à profit ce qu'il avait appris, et d'utiliser son esprit d'analyse et de réflexion un peu plus en profondeur. Après tout, il ne s'était pas noyé dans le travail pour rien. Et peut-être serait-il l'occasion de montrer à Blädrn qu'il était digne et capable, lui aussi, de contrôler sa puissance. Puisque le dragon fonctionnait au respect et à la force, alors il allait lui en donner.  

Voilà son objectif. Et il comptait bien l'atteindre.






Le voyage avait été relativement rapide, pour ce qu'il aurait attendu. Il ne lui avait fallut que quelques heures de ferry pour arriver dans la région de Galar, avant de finalement mettre pied sur la petite île d'Isolarmure. Il avait, au passage, pu commencer à apercevoir beaucoup de nouvelles espèces, toutes plus curieuses les unes que les autres. Quelques Pokémon avaient d'ailleurs retenu son attention, et il s'était fait une note mentale pour effectuer des recherches sur eux une fois rentré.

La terre Galarienne était bien différente de l’île d'Adala, ou même de Sinnoh. La végétation était bien différente et les structures semblaient également étrangères. Déjà, il y avait des gigantesques tours qui trônaient au loin sur l'île, qui rappelaient étrangement Jotho.  De longues plages de sable fin s'étiraient à perte de vue, avec des dispositions de rochers pour le moins intrigantes. Certaines pierres semblaient même émettre une lueur rouge, et Raudhr avait haussé un sourcil à leur vue. Était-ce le phénomène Dynamax ? Peut-être un jour aura-t-il l'occasion de le tester, bien qu'à première vue, il trouvait ça particulièrement dangereux. Il n'imaginait pas la dévastation que pouvait faire un Blädrn dynamaxé.
Chassant ces pensées de sa tête, il arriva finalement sur l'île ensoleillée, Skölir à côté de lui. Maintenant que le Luxio avait évolué, hors de question de le faire monter sur son épaule. Par réflexe et habitude, ce dernier avait bien tenté, mais lorsque le Noctali s'était rendu compte du poids et de la taille du type Electrik, il fut bien vite ramené à la réalité, et eut une courbature pendant trois jours. De ce fait, le Luxio n'avait plus tenté, et abordait toujours une mine boudeuse lorsqu'il devait marcher à côté de son Dresseur, habitué à se la couler douce sur son épaule, ce à quoi Raudhr avait répliqué « ça te fera les pattes. »

Marchant sur la plage de sable fin, l'apprenti Stratège repéra une petite pente non loin, avec un imposant dojo au toit jaune. De ce qu'il savait, c'était derrière ce dojo que se trouvait l'exercice spécialisé auquel il s'était inscrit. Il sortit de sa sacoche, tout en continuant de marcher, un petit pass avec un numéro de candidat. Dans le fond de la carte, il y avait une photo du dojo, confirmant qu'il s'agissait bien du lieu en question. En arrivant devant après quelques minutes, il confirma bien qu'il s'agissait du bon dojo.

En ouvrant les portes au style très traditionnel, il se retrouva dans une très grande salle, pourvue d'un  terrain central pour Combats Pokémon. Quatre imposants piliers surplombaient la pièce et maintenaient le plafond solide, alors que les planches de bois qui faisaient office de sol donnaient. une atmosphère très particulière au dojo. La couleur prédominante était le jaune, et le Noctali retint un rictus : il avait horreur du jaune. Tout du moins, en telle abondance. D'ailleurs, les présumés Dresseurs portaient tous un uniforme de type Kimono jaune, aux mêmes couleurs que le dojo, et Raudhr fit une petite prière à Arceus pour éviter de devoir porter une atrocité pareille. Il était très bien dans ses habits noirs et uniquement noirs. Par ailleurs, il avait gardé ses gants de cuir, par sécurité, et ne les enlevait sous aucun prétexte lorsqu'il n'était pas seul. Bien que maintenant, au moins, toute son équipe, sauf Blädrn, était au courant.
Il y avait beaucoup de monde, et tout le monde semblait discuter entre eux, ou se préparer dans un coin. C'était effectivement les préparatifs pour l'exercice spécialisé. Il y avait des personnes en tenues du dojo, d'autres dans leurs tenues traditionnelles, donc le Dresseur put en déduire qu'il s'agissait d'étrangers au dojo également, et donc des participants venus d'ailleurs. Il y avait pas mal de Pokémon dans la salle, dont beaucoup qu'il n'avait jamais vus en vrai, spécifiques à la région de Galar.

S'asseyant dans un coin, Skölir à côté de lui, Raudhr sortit son iPok. Il allait falloir faire preuve de stratégie, mais le Dresseur n'était pas inquiet. Il avait foi en ses connaissances, et en son esprit de réflexion. Cela faisait des années qu'il s'était habitué à tout analyser, son esprit était vif, et réactif.
Il réprima un sourire. Ça devrait le faire.

-Tiens, tu m'aurais presque eut l'air intéressant, toi.

Le Stratège leva la tête de son écran et fixa son interlocuteur pendant quelques secondes, en gardant l'expression la plus neutre possible.
En face de lui se tenait un adolescent, visiblement assez jeune, entièrement vêtu de noir et une main sur la hanche, un Arrozard à côté de lui. Il avait des cheveux noirs ébène, coiffés dans un sens unique couvrant à moitié ses yeux tel un chanteur rock. Peut-être un fan ? Il avait un long manteau noir, plus ou moins similaire à celui que portait le Noctali, mais qui semblait être un poil trop grand pour lui, à la vue de la traîne qui reposait tranquillement sur le sol, et ses mains presque cachées dans ses manches déjà bien retroussées. Il ne devait pas originellement lui appartenir, en conclut le Dresseur. Il avait un t-shirt noir uni, avec un icône d'un ours aux yeux blancs sur la poitrine, dans un coin, qui ressemblait à un logo de groupe de rock. Son jean était également un peu trop grand pour lui, et une chaînette en argent pendant de sa poche droite. Ses bottes noires, quant à elles, n'étaient pas particulières et montaient jusqu'à ses chevilles, sans motif spécifiques. Elles avaient un simple petit talon à l'arrière.

Après l'avoir toisé, Raudhr revint sur l'expression du garçon. Il avait un air presque dédaigneux, curieusement identique à celui de son Pokémon Eau à côté de lui. Il mesurait à vue d’œil un petit mètre soixante cinq ou soixante-dix, et observait le Noctali d'en haut, puisque ce dernier était assis. A en juger par son apparence, aux rondeurs de ses joues et à sa voix, il devait avoir environ 14 ou 15 ans.
Fièrement, il leva un peu le menton, avant de plaquer ses cheveux un peu trop huileux selon le jeune homme sur sa tête d'un geste de la main, que son Pokémon s'empressa d'imiter. Ils restèrent plantés là, attendant sans doute une réaction à la légère provocation qu'il venait de lancer.. qui ne vint pas.
Raudhr était retourné sur son iPok, oubliant déjà à moité l’existence du personnage singulier en face de lui. Il était concentré dans ses notes et recherches sur les Pokémon de Galar, histoire de mémoriser les divers types. Après tout, cet exercice consistait à apprendre à palier les faiblesses d'un type. De ce qu'il avait prévu, il fallait qu'il se focalise sur les faiblesses du type Feu qu'il comptait utiliser : Sol, Eau, Roche. Il allait donc devoir jouer sur la vitesse de Fyrn afin de--

-Hmph... Moi, c'est Hayden. Tâche de t'en souvenir. Allez, viens, Kayn.

Interrompu dans son flot de pensées, le Stratège leva un sourcil. Qu'est-ce que diable ce gosse lui voulait-il ? Il avait horreur des enfants. Sa patience, d'habitude si conséquente, se retrouvait subitement à zéro avec des personnes beaucoup plus jeunes que lui. Il le regarda s'éloigner avec son Arrozard d'un pas fier, son manteau traînant derrière lui. Par déduction, le-dit Hayden devait sans doute se retrouver ici pour l'exercice spécialisé, mais Raudhr se demandait si c'était bien responsable de lâcher un enfant tout seul sans surveillance avec une attitude pareille. Quoi que, en soi, il avait bien intégré la Pokémon Community il y a trois ans, mais il avait eut un passé très autonome. Et dans tous les cas, ce n'était pas son problème. Légèrement irrité, il se replongea dans ses notes, espérant ne pas tomber sur cet individu en combat tout à l'heure.


Les minutes passèrent. Dix, quinze, trente. L'attente se faisait longue, et les numéros étaient appelés au fil du temps. Le numéro de Raudhr se rapprochait, et la tension montait. Il se demandait à quel genre d'adversaires il allait devoir faire face, et surtout, quels types.S'il se retrouvait face à un type contre lequel il n'avait pas l'avantage, ça risquait d'être plus compliqué à gérer. Mais d'un côté, le challenge lui permettrait de se renforcer, lui et son équipe. Et il avait également prévu de faire cette démonstration devant Blädrn. Le dragon n'était pas dangereux, mais ne se laissait pas approcher. Aussi, il avait prévu de le mettre dans un petit coin éloigné du terrain afin de le laisser observer son Dresseur, lui prouvant qu'il était tout aussi capable que son « autre lui », et que son aura était tout aussi puissante. Après tout, il était lui-même.
Serrant légèrement le poing, Raudhr ferma un instant son œil unique. Il fit le vide dans son esprit.

« Concentre-toi. »



« Concentre-toi... »

Il parvint à extérioriser ses pensées, et finit par entrer dans une phase de silence bienfaiteur. Ses muscles se détendirent, et il souffla.  A cet instant-même, il entendit son nom.

-Numéro 29, Raudhr Akai !

Rouvrant les yeux, il se leva, et rangea son iPok. Sa sacoche sur son épaule, il se dirigea lentement vers la porte arrière du dojo, où un homme adulte en tenue du dojo tenait une liste dans ses mains et filtrait les entrées. Il jeta un rapide coup d'oeil à la salle encore remplie de concurrent, et n’aperçu pas l'enfant dont il avait déjà oublié le nom. Tant mieux, peut-être était-il déjà passé. En arrivant, il salua l'adulte d'un signe de tête, auquel ce dernier répondit de la même manière avant de regarder un instant sa liste.

-Raudhr Akai, Numéro 29 ?

Il hocha la tête.

-Lui-même.

-Votre Pass ?

Ouvrant la coque de son iPok où il avait glissé son Pass avec son numéro d'inscription, il lui tendit le petit bout de papier cartonné, que le gérant scruta quelques secondes, avant de hocher la tête à son tour. Il prit son crayon et effectua une petite note, avant de lever la tête vers le Noctali.

-Type choisi : Feu. Inscrits : Arcanin, Pyroli, et Malosse. Pour rappel, les Potions et Rappels sont interdis en combat. Vous n'avez le droit qu'à une session de soin pour les trois combats qui vont suivre, à utiliser après la défaite d'un Dresseur et de ses trois Pokémon. Le Phénomène Dynamax ne sera pas utilisé durant cet exercice, ni les Méga Évolutions ou les Attaques Z. Au bout du troisième combat remporté, vous sortez vainqueur et remportez un prix.

Il se décala d'un pas, et lui indiqua un long tunnel creusé qui menait vers un grand terrain à l’extérieur.

-Par ici. Bonne chance à vous.


-Merci.

Suivant le tunnel pendant une vingtaine de secondes, il déboucha sur une sorte de canyon, entouré de falaises comme des gigantesques murs. Le terrain était immense, sans doute adapté au Dynamax au vue de sa superficie titanesque comparée à un terrain classique. Un arbitre était posté au milieu du terrain, et il y avait des infirmières de part et d'autre du terrain pour la session de soins. Regardant tout à droite, Raudhr n'y vit pas encore son adversaire, aussi il profita de ce temps pour faire le point avec son équipe, et surtout Blädrn. Cette session d'exercice n'était pas anodine, il ne devait pas l'oublier.
Se plaçant à l'extrémité du terrain, il salua l'infirmière d'un signe de tête, auquel elle répondit par un sourire, et il alla poser sa sacoche contre une falaise. Ce faisant, il s'étira un instant, avant de sortir trois Pokéball de sa poche, appuyant sur le bouton du milieu pour les faire gagner en taille. Ce faisant, il prit une inspiration, et en lança deux en l'air. Elles s'ouvrirent, et deux grands faisceau lumineux s'en échappèrent pour former la silhouette de deux Pokémon de son équipe :  Vindr et Manin. Skölir s'était posté sur le côté, la mine concentrée. Manin s'ébroua, la mine toute aussi sérieuse : le molosse était remonté. Lors des combats, son côté petite brute reprenait le dessus sur sa timidité.

Cependant, c'est au Voltali noir et crème que Raudhr s'adressa.

-Tu ne vas pas combattre aujourd'hui. Au contraire, je veux que tu observes ce que je ferai avec Fyrn tout à l'heure. C'est une technique que je veux t'enseigner plus tard.

Il se tourna vers le Luxio.

-Et ça vaut pour toi aussi.

Les deux Electriks acquiescèrent, concentrés. Maintenant que ça c'était fait, le plus dur restait à venir. La troisième Pokéball en main, le Dresseur serra le poing. Il était temps de dompter le Dragon.

Lançant la capsule en l'air, elle s'ouvrit, et son faisceau de lumière prit une forme gigantesque, imposante. Un long cou musclé se dessina, suivi de trois griffes opalines sur la patte avant. Une longue queue prit forme par la suite, et finalement, une paire d'ailes imposantes s'ouvrirent avec lenteur et puissance, créant une grande bourrasque d'air. Des écailles bleues brillèrent au soleil, tandis qu'une lueur rouge vif apparut dans son champ de vision. Un ventre blanc se soulevait au rythme d'une respiration, et le Drattak se matérialisa, soufflant un souffle chaud depuis ses narines. Il baissa la tête vers Raudhr, exposant sa grande balafre qui parcourait sa tête, alors que ses deux yeux noirs et féroces le fixaient intensément. Ses griffes étaient plantées dans le sol, et un grognement rauque et dangereux s'échappait de sa gorge.

Blädrn était enfin sorti de sa Pokéball.

Le Dragon fixa le jeune homme en face de lui, qui n'avait pas flanché malgré les signaux de danger qu'il envoyait. Il finit par tourner légèrement la tête vers le terrain à sa gauche, puis vers le reste de l'équipe, qui s'était légèrement mise en retrait, connaissant bien les manières de la bête. Reportant ensuite son attention sur le Noctali, le Blädrn arqua le cou, dégourdissant légèrement ses ailes.
Raudhr s'approcha un instant, guettant une réaction du Drattak, qui ne bougea pas. Il s'arrêta à mi-chemin, pour finalement tourner la tête vers le terrain encore vide, alors qu'une silhouette au loin semblait arriver et sortir du tunnel pour se poster du côté adverse.

- Aujourd'hui, tu vas apprendre.

Son ton était ferme, et ne laissai rien transparaître, pas plus que son langage corporel ou son expression ; il savait que le Drattak le scrutait fixement, et ne manquait rien de ses faits et gestes. Il avait le même œil perçant que son Dresseur, et ce dernier en était parfaitement conscient. Il continua sur le même ton.

- Puisque tu cherches la même échelle de force, et de respect, je vais te la prouver.

Son œil rouge pâle fixa fermement la pupille noire ébène du dragon bleu, qui se contenta de le fixer en retour.

-Même si je ne suis pas lui.

Ils savaient l'un comme l'autre de quoi il parlait.
Blädrn ne dit rien. Il se contenta de le fixer, de son air naturellement féroce et méfiant. Cela faisait plus d'un an et demi. Il était temps que son Dresseur prenne, lui aussi, du poil de la bête. Il savait s'affirmer, il était temps de le mettre en pratique.

Il s'avança vers la bordure du terrain, marquée d'une ligne blanche. De loin, il pouvait bien voir son adversaire : une jeune femme rousse, portant un chapeau de cowboy et des bottines sur le même thème. Elle avait même un lasso autour de la taille.

« Excentrique, mais pourquoi pas. »

Le garçon se reprit, et passa instinctivement sa main sur un de ses bracelets de cuir. Au final, il n'avait peut-être rien à dire sur ce sujet-là. Il les ajusta autour de ses poignets, alors qu'il s'étira un instant. C'était le moment, l'arbitre venait de lever sa main.
Après une brève salutation à son adversaire, Raudhr se mit en place. Mais au moment où il allait ordonner Manin d'entrer en scène, son adversaire se mit à crier.

- Ahhhhyeeeee ! Moi c'est Marina, super pro du type Normal ! Parce que être normal c'est souscôté, je vais montrer la puissance de la Normalité !

« Ironique, vu ton accoutrement. », jugea le jeune homme, sans rien dire.

Il fit une geste de la main en avant.

-Manin, tu ouvres la danse.


Le molosse de Feu sauta sur le terrain, en position d'attaque après avoir lâché un grognement démonstratif de sa détermination actuelle.

-Ecrémeuh, vas-y !

Un faisceau de lumière apparut, et la Pokémon vachalait se manifesta sur le terrain en atterrissant dans un amas de poussière. Raudhr retint un rictus.

« Même jusque-là, elle est dans le rôle- »

Il soupira. Que le combat commence.



« They told me I was dangerous... I asked why? They said "Because you don't need anyone." That's when I smiled. »
_____________

[Cours été 2020- TopDresseur] 『ᴅᴏᴍᴩᴛᴇʀ ʟᴇ ᴅʀᴀɢᴏɴ』 Mood
Moodboard by Sirius: :
[Cours été 2020- TopDresseur] 『ᴅᴏᴍᴩᴛᴇʀ ʟᴇ ᴅʀᴀɢᴏɴ』 SPOILER_raudhr

____________
Code RP, Moodboard / design de T-Card codé par Sirius, merci beaucoup.
Raudhr Akai
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6608-452-red-guardian-raudhr-akai-phyllali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6615-raudhr-akai-phyllali
Icon : "ɪꜱ ɪᴛ ʟᴜᴄᴋ ᴏʀ ꜱᴋɪʟʟ ᴛʜᴀᴛ'ꜱ ᴋᴇᴇᴩɪɴɢ yᴏᴜ ᴀʟɪᴠᴇ?"
Taille de l'équipe : 10/12
Région d'origine : Sinnoh.
Âge : 19.
Niveau : 20
Jetons : 14442
Points d'Expériences : 403
"ɪꜱ ɪᴛ ʟᴜᴄᴋ ᴏʀ ꜱᴋɪʟʟ ᴛʜᴀᴛ'ꜱ ᴋᴇᴇᴩɪɴɢ yᴏᴜ ᴀʟɪᴠᴇ?"
10/12
Sinnoh.
19.
20
14442
403
pokemon
"ɪꜱ ɪᴛ ʟᴜᴄᴋ ᴏʀ ꜱᴋɪʟʟ ᴛʜᴀᴛ'ꜱ ᴋᴇᴇᴩɪɴɢ yᴏᴜ ᴀʟɪᴠᴇ?"
10/12
Sinnoh.
19.
20
14442
403
Raudhr Akai
est un Topdresseur Stratège



『 ᴅᴏᴍᴩᴛᴇʀ ʟᴇ ᴅʀᴀɢᴏɴ 』
______________



Les combats furent rudes. Le premier avait été compliqué à mettre en place, sans efficacité de type des deux côtés, il s'était terminé à l'usure grâce à Esterni. La maman avait une endurance hors norme avec les petits à gérer, qui lui servait plutôt bien dans les combats. Elle s'était d'ailleurs bien mieux débrouillée que Raudhr l'aurait imaginé en combat contre des tanks pareils. Marina avait enchaîné les Pokémon très résistants physiquement, jusqu'à que le Noctali comprenne que leur défense spéciale n'était pas du tout aussi impénétrable que leur défense physique. Il s'en était cependant rappelé qu'un peu tard, ce qui lui avait fallu Manin en sale état, et forcé un switch de sa part. Fort heureusement, il n'avait pas encore eu à utiliser Fyrn. L'Arcanin était en pleine forme dans sa Pokéball. Pour une raison dont il n'était pas encore sûr, il était nerveux à l'idée de sortir le chromatique. Il avait chassé cette pensée et s'était néanmoins reconcentré sur le combat.

Durant le deuxième round, le rythme de la dance avait radicalement changé. Fort heureusement, encore une fois, pour lui, le Dresseur en face de lui était un botanique spécialisé dans le type Insecte, et d'ailleurs un peu trop attaché à eux. Les deux premiers Pokémon du Dresseur avaient pu être plus ou moins facilement être éliminés par une Esterni remontée à bloc, jusqu'à l'arrivée de son Cheniselle et sa grande défense spéciale malgré sa faiblesse au type Feu. Son type Sol avait eut raison de la Pyroli, et Manin avait achevé le travail in-extremis. Raudhr, à cet instant là, avait lui-même eut une petite sueur froide, et il avait soufflé de soulagement lorsque l'arbitre avait annoncé le KO du Cheniselle.

Pendant ce temps, l'infirmière s'occupa de son équipe blessée, accordant une petite pause au TopDresseur. Il se posa à l'ombre de la falaise, soufflant un peu. Les combats avaient duré beaucoup de temps, et cela faisait au moins une bonne demi heure qu'il était sous le soleil, avec un terrain réchauffé à cause des attaques Feu qu'il lançait. Il enleva son long manteau noir, qu'il plia et posa sur son sac, toujours à l'ombre. Passant sa main gantée sur son front, il leva la tête. Avant le début du combat, Blädrn s'était envolé pour se percher en haut de la falaise. Il observait le match avec attention, la mine féroce. Il était impossible de savoir ce qu'il pensait, mais le Noctali se devait d'être ferme et fort. Le dragon avait ses propres démons, et il s'était lié avec son autre lui en priorité. Ce combat était autant pour le Drattak que pour lui-même, comme une cicatrice à refermer impérativement.
Attrapant sa bouteille d'eau, le Noctali en but quelques gorgées. C'était la dernière ligne droite, maintenant. Il ne lui restait plus qu'un adversaire, et son premier objectif serait accompli. C'était un pas à faire en avant, et il ne pouvait se permettre de se manquer. Son esprit d'analyste était en ébullition, si bien qu'il ne remarqua pas la silhouette du dernier adversaire se diriger vers le bout du terrain.

-Et voilà, vos Pokémon sont en pleine forme !

Refermant sa bouteille d'eau, Raudhr tourna la tête vers l'infirmière qui lui tendait ses deux Pokéballs, avec un grand sourire. Il s'approcha d'elle pour les prendre, et lui fit un signe respectueux de la tête.

-Merci à vous.

Elle s'inclina, et se retira.
S'étirant légèrement, il remua son poignet droit, son œil unique fermé par la concentration. Il allait devoir faire preuve de ruse et ne surtout pas se laisser distraire, ou se reposer sur ses lauriers. Il était conscient que les deux derniers matchs avaient été compliqués mais faisables, et même après un soin de son équipe, il ne devait surtout pas penser à la victoire trop tôt. C'était justement une erreur de débutant que de sous estimer son adversaire, et il en était parfaitement conscient. Il espérait, au fond de lui, avoir affaire à un type au moins neutre. Même lorsqu'il était tombé sur l'Insecte, il avait eut du mal malgré l'avantage sur le papier. En tant que futur stratège, il savait très bien que l'avantage du type ne faisait pas forcément la victoire, et qu'il y avait beaucoup d'autres facteurs à prendre en compte. L'attaque, la défense, l'expérience, les objets, le Dresseur, les stratégies, les--

-Alors comme ça, tu t'appelles Raudhr ?


Il s'arrêta une nouvelle fois dans son flot de pensées. Était-ce une impression de déjà-vu ? Cette voix était déjà insupportable.

« C'est pas vrai. »

Rouvrant son œil rouge pâle, la main toujours sur son poignet, Raudhr ne bougea pas de sa position. Cette fois-ci, Arceus n'avait pas entendu sa prière. En face de lui se tenait le gosse au manteau trop long de tout à l'heure. Eden ? Voyant que son adversaire n'avait plus son long manteau, il déposa le sien contre le mur également.

-Hayden entre en scène, hahaha..

Ah, certes.
Le garçon plissa légèrement les yeux, et passa sa main devant son visage, ne laissant apparaître ses yeux qu'entre ses doigts. Il prit une sorte de pose, qu'encore une fois, son Arrozard s'empressa d'imiter malgré l'absence de.. doigts. Même de loin, ses cheveux noirs semblaient très luisants, et parfaitement plaqués à quarante cinq degrés, mi longs. D'ailleurs, Raudhr remarqua qu'il portait ce qui ressemblait à un choker un peu fin autour du cou, comme le sien, bien qu'il n'en possédait pas tout à l'heure. Était-ce ce pourquoi il ne l'avait pas vu dans la salle d'attente lorsqu'il était entré ?
Poussant un soupir las, le Noctali se plaça sur le terrain, et termina d'échauffer ses poignets. Il ajusta un instant ses gants, et regarda sur le côté, cherchant à éviter la vision de la personne en face de lui. Il abordait une expression particulièrement lasse pour ce qu'il avait l'habitude d'exprimer, mais il ne valait mieux pas qu'il se laisse déconcentrer. Quel pouvait être le type spécialisé de cet Hayden ? S'il voulait pousser le cliché, étrangement, Raudhr aurait pu parier sur le type Ténèbres. Qui sait.
Ajustant maintenant son bracelet de cuir, il finit par retrousser ses manches, et lever la tête vers son adversaire, avant de lever un sourcil. Ce dernier était en train de, lui aussi ajuster il ne savait quoi à son poignet, et de finalement retrousser ses manches à son tour, avant de capter le regard du jeune homme et d'immédiatement arrêter son geste, l'air de rien. Est-ce qu'il était bien en train de .. ?

-Le combat va commencer, opposant Raudhr Akai et Hayden Satoru. Trois Pokémon chacun, la victoire revient à celui qui aura mit l'équipe adverse entièrement K.O. Tenez-vous prêts..

L'arbitre interrompu les doutes du jeune homme, avant qu'il ne se mette à siffler, annonçant officiellement le début du combat.

-Hmph. Tu vas goûter à ma puissance...

Il fit un mouvement de la main, plissant à nouveau les yeux, alors qu'il tenait une Pokéball dans sa main.

- Ahri, montre-lui !

Il lança la Pokéball en l'air, et une sorte de serpent des sables émergea du faisceau blanc. Sa forme était très familière, et Raudhr réfléchit un instant. Quel était ce Pokémon, et son type ? Sortant son iPok, il pointa l'appareil sur le Pokémon adverse.

-Sssssaaaandaaa..

« - Sandaconda, le Pokémon Serpensable. Il possède une poche autour de son cou qui peut contenir plus de 100kg de sable qu'il expulse pour attaquer. Bien qu'il peut apparaître confiant et fort, sa lâcheté ressurgit lorsqu'il tombe à court de sable. »

Haussant un sourcil, la dernière information était particulièrement intéressante. Un lâche une fois à court de sable ? L'avoir à l'usure semblait être une possibilité.
Un Sandaconda, de type Sol donc, qui venait justement de la région de Galar. Alors, le type spécialisé serait le type Sol ? Le TopDresseur serra les dents. Effectivement, il serait désavantagé avec le type Feu. Mais ce n'était pas le moment d'être découragé.. ni déconcentré. En face, Hayden était en train de garder la même pose, la main devant le visage, les jambes écartées.

« Effectivement, le ridicule de tue pas. »


Plus modeste, le jeune homme aux cheveux rouge sang secoua légèrement la tête, et lança sa propre Pokéball en l'air.

-Allez, j'ai encore besoin de toi Manin.

Le Malosse apparut, revigoré. Il se posta sur le terrain, et planta ses pattes noires dans le sol poussiéreux. Le terrain avait déjà été quelque peu amoché par les précédents combats, si bien que les dernières traces du gazon étaient uniquement visibles sur l'extrémité du terrain, rendant le reste rocailleux et fissuré. C'était justement quelque chose à utiliser, mais qui, en théorie, serait plus avantageux au-dit type Sol en face de lui. Le combat s'annonçait corsé.
Il valait mieux la jouer prudent pour l'instant, Sandaconda étant un Pokémon à l'apparence déjà coriace.

-Ahri, ma belle, lance Lilliput !

Les hostilités étaient ouvertes. Le Sandaconda s'enroula sur lui-même avec un sifflement, semblant presque s'écraser sur lui-même, voire rétrécir, le rendant déjà beaucoup plus difficile à toucher. Il avait également l'air d'être gorgé de sable, et sa couleur camouflage le rendait assez compliqué à repérer si jamais il se mettait en mouvement rapide. Il valait mieux en finir le plus rapidement possible avec lui avant qu'il ne devienne ingérable.
Soufflant, Raudhr tendit son bras en avant.

-Manin, utilise Groz'Yeux.


Le Malosse se concentra, et grogna longuement, de manière intimidante en fixant sa cible. Ce dernier s'affaissa sur lui-même, nerveux par le regard menaçant du type Feu. Sa défense venait de baisser, c'était le moment.

-Maintenant, Morsure !


Chargeant à pleine vitesse, les crocs relevés, Manin fonça sur son adversaire d'un bond puissant. Il réduisit la distance entre lui et le Sandaconda, ouvrant grand la gueule pour une violente attaque Morsure.

-Ha~ Esquive-moi ça.

Le serpent des sables disparut d'un seul coup, quelques secondes avant la morsure du molosse. Perdu après avoir mordu l'air, ce dernier s'arrêta dans sa course effrénée, pour regarder autour de lui.

-Regard Médusant !

-Ssssssandaaaa !

Regardant en l'air, puis sur sa gauche, le Malosse capta le regard du serpent, à quelques mètres de lui après une esquive rapide. Il tenta de détourner le regard, mais ce fut trop tard. Ses muscles refusèrent de répondre, et il serra les dents, forçant ses griffes dans le sol pour se ramener à la réalité : en vain. S'effondrant à moitié sur le sol en pliant une de ses pattes, Manin grogna tant bien que mal, la paralysie gagnant son corps, alors que Hayden éclatait d'un rire strident en face de lui.

-Hahaha, tu ne croyais quand même pas qu'une telle attaque m'attendrait, moi ? Ma chère Ahri est d'une puissance incontestable, que dis-je, paralysante ! Hahahahaha, quel dommage~ …

Son air fier pour une condition de statut fit hausser un sourcil à Raudhr. Ce gosse avait-il un problème d'ego au point de ne pas savoir rester humble? Il émit un claquement de langue agacé. Manin était mal en point, et la paralysie l'empêchait de se déplacer correctement. D'autant plus que l'attitude de son adversaire était quelque peu irritante, et bien qu'il ne soit qu'un jeune, la patience du Noctali était déjà atteinte. Décidément, la pédagogie, ce n'était pas son truc.
Soufflant pour se détendre, Raudhr laissa son adversaire se noyer dans sa vantardise. Pendant ce temps, il réfléchit. Une condition de statut ? Il en avait une aussi, et visiblement, ce Pokémon était physique. Parfait.

-Manin, lance Purédpois, et cache-toi derrière.

Soufflant également, le type Feu et Ténèbres puisa dans sa volonté pour forcer son corps à obéir. Il se leva d'un bond, inhalant profondément, avant de cracher une fumée violette et toxique, embuant une bonne partie du terrain où se trouvait le serpensable. Ce dernier recula pour l'éviter, alors que son adversaire était devenu invisible, caché par l'épaisse brume violette. Il atterrit sur ses pattes, tandis que le Sandaconda avait évité la brume et son potentiel empoisonnement avec agilité.
Son Dresseur ne put s'empêcher un nouveau commentaire.

-Bah quoi, c'est tout? Hahaha, franchement, je te pensais quand même plus-

-Feu Follet.


Une boule de flammes oranges et violettes émergea d'un coup de la brume toxique alors que l'autre vantard était en train de rouvrir son clapet. Le but de la majorité était maintenaient de le lui faire fermer, tant il devenait agaçant. C'était un combat Pokémon, pas un concours de décibels.
La boule de feu virevolta autour du Sandaconda, avant de foncer vers lui, brûlant sévèrement sa peau sablée. Le serpent se contorsionna dans un cri de douleur, sous la brûlure vive. Sa peau noircit à certains endroits, et rougit à d'autres. La créature s'était recroquevillée sur elle-même sous l'effet de la brûlure, tentant de s'en dégager : en vain.
Affichant un léger sourire satisfait malgré lui, Raudhr releva la tête.

« Tu n'es pas le seul à pouvoir infliger des conditions de statut. »

La tête de Hayden était sans prix. Il était passé d'une pose fier comme un coq à une expression incrédule. Pensait-il s'en tirer ainsi ? Le Stratège n'était pas facilement découragé, bien au contraire. Une main gantée sur la hanche, ce dernier ne cria pas victoire pour autant. Cependant, avec la brûlure, le serpensable allait avoir du mal à infliger beaucoup de dégâts physiques, la brûlure entravant énormément sa force. Raudhr jeta un regard furtif à Blädrn, perché en haut de la falaise. Le dragon observait le combat avec attention, jugeant les moindres faits et gestes des deux adversaires. Cela lui mettait une sorte de pression supplémentaire, mais il n'était pas question de se laisser déconcentrer. Reportant son attention sur le duo adverse, le Noctali réfléchit. Certes, il avait réussi à égaliser et à rendre le Sandaconda presque inoffensif physiquement, mais Manin était tout de même mal en point avec sa paralysie, freinant ses mouvements. Avec la brûlure et la lâcheté du serpent, il n'y voyait qu'une solution : l'avoir à l'usure. Il fallait ensuite que Manin tienne la cadence.
Hochant la tête, le Dresseur se reprit.

« Très bien, voyons un peu le vrai visage de ce serpent.. »

Il fit un geste de la main.

-Manin, lance un Crocs Feu !


Le Malosse sortit de la brume causée par Puréedpois, qui commençait à se dissiper pour de bon, la gueule grande ouverte. Il grogna, alors que les pointes de ses dents semblaient s'illuminer vivement, formant des flammes virevoltant près du coin de sa bouche. Il fonça vers le Sandaconda, toujours en train de se tortiller sous la brûlure.
Hayden, quant à lui, était toujours crispé. Sa voix semblait plus tremblante.

-Cache-toi avec Tunnel !

Réagissant tout de même vivement, le serpent rouvrit les yeux et s'enfonça vivement dans le sol, creusant une profonde galerie en quelques secondes pour s'y cacher et disparaître. Manin manqua son attaque et referma à nouveau ses crocs sur l'air, alors qu'il venait de ralentir, tournant vivement la tête en tentant d'anticiper la sortie du type Sol. Le silence planait sur le terrain, et Raudhr n'avait aucun moyen de prédire d'où il sortirait. Il fallait qu'il réagisse vite.
Mais alors qu'il réfléchissait, il n'eut que quelques secondes pour sa réflexion alors que le serpent sortait déjà du sol dans un violent vacarme, pile sous le ventre du Malosse. Il le cogna de plein fouet en l'envoyant valser dans les airs, alors que le canin tentait tant bien que mal d'aspirer de l'air, la respiration coupée par l'attaque Sol. Il atterrit violemment sur le terrain, et roula quelques mètres non loin de son Dresseur, qui venait de voir le spectacle se dérouler sous son œil unique grand ouvert. La peau du type Feu avait été gravement éraflée par le terrain rocailleux, et il s'était retrouvé allongé, les yeux fermé dans un râle souffrant, cherchant sa respiration. Tunnel était une attaque Sol, terriblement efficace sur le type Feu du Malosse.

-Manin, est-ce que tu tiens debout ?


Raudhr gardait une apparence calme, mais son poing était serré. L'état actuel de son Pokémon lui rappelait son était lorsqu'il l'avait trouvé trempé et blessé à Kalos, tremblant de fiève. Ses tremblements frénétiques et sa patte en sang lui revinrent en tête, et il serra les dents. Derrière, Hayden éclatait d'un rire vraisemblablement nerveux.

-Tu pensais que ça suffirait ? Hahahaha !


« Ris tant que tu le peux, petit. »


Raudhr cligna des yeux. Sa propre pensée lui semblait étrangère, mais il ne s'y attarda pas. Le Malosse s'était lentement relevé, haletant malgré sa paralysie. Il n'allait pas pouvoir encaisser trop d'attaques de ce type.

-Tu me suis, Manin ?


-Maa.

Répondant d'un grognement remonté mais tremblant, le Pokémon s'ébroua, chassant la poussière de son poil noir ébène. Son regard était déterminé, malgré les douleurs lancinantes de ses écorchures.

-Bien.


Relevant la tête, le Stratège observa le Sandaconda. Il le fixa longuement, avant de remarquer sa peau couverte de poussière. Elle semblait plus rouge qu'avant la brûlure, pourtant, Manin ne l'avait pas touché. Qu'est-ce qui avait pu provoquer ces rougeurs ?

« La brûlure ? »

Non, c'était autre chose. Et là, le Noctali comprit. Creuser dans la roche et des galeries souterraines créait un frottement rapide sur la peau déjà brûlée du serpent, rendant la douleur beaucoup moins soutenable. C'est ce qui valait au serpent son état déjà particulièrement amoché, malgré le fait que le Malosse ne l'ait pas encore touché. Cependant, Hayden ne semblait pas l'avoir encore remarqué.

-Allez Ahri, encore Tunnel !

Le serpent s’exécuta, non sans ce qui semblait être un rictus de douleur. Il plongea à nouveau dans le sol, créant un nouveau trou et laissant une légère poussière de sable derrière lui. Utilisait-il ce sable pour se propulser, ou se protéger des parois de terre ?

-Manin, utilise Flair, et piste la trace du Sandaconda.


Plaquant sa truffe au sol, le canin prit une grande inspiration, et s'avança sur le terrain silencieux. Il y avait une terrible tension presque palpable, et Raudhr commençait à avoir particulièrement chaud après tous ces combats enchaînés à réfléchir aussi vivement. Sa tête était en pleine ébullition, quoi qu'en accord avec son type choisi. Un vent frais se leva légèrement, rafraîchissant le Dresseur, alors que son Pokémon venait de lever légèrement la tête pour humer la-dite brise. Alors, il dressa très subitement les oreilles, et aboya.

-Esquive-le !


Sautant sur le côté d'un bond vif alors que le sol était en train de se dérober sous ses pattes, la Malosse esquiva de justesse le Sandaconda qui sortait à nouveau de la terre par une nouvelle galerie. Cependant, il réussit quand même à toucher sa patte arrière en expulsant un peu de sable de sa poche autour de son cou. En se concentrant légèrement dessus, Raudhr eut même l'impression qu'elle avait réduit en taille. Tombait-il à cours de sable ?
Manin atterrit tant bien que mal sur le sol. Il avait manqué son bond, ralentit par la paralysie, alors qu'il serrait visiblement les dents. Son endurance arrivait bientôt à terme.

« Tiens bon, il n'y en a plus pour longtemps. »

Fort heureusement, à cause de la brûlure, les attaques d'Ahri étaient considérablement affaiblies, permettant au Malosse de les encaisser au moins du mieux qu'il pouvait. Sans le Feu Follet, la différence de force entre les deux Pokémon, dont l'un étant déjà évolué, aurait été trop compliquée à palier.

« Comme quoi, l'évolution, ça ne fait pas tout. »


Se redressant, Manin souffla, alors que Hayden, en face, avait fait un énième geste de la main.

-Recommence Tunnel !

Il ne savait donc qu'utiliser la même attaque ? C'était la troisième d'affilée.
Raudhr haussa un sourcil.

« Change de disque, tu deviens lassant.»


-Tsk.

Le serpensable prit quelques milisecondes de plus à obéir, sa peau devenue bien plus profondément écorchée. A cause de la brûlure, sa protection naturelle était affaiblie, rendant ses attaques aussi douloureuses pour lui.
Calculant, le Stratège devenait agacé malgré son calme olympien. Le fait que le Dresseur en face de lui ne remarque même pas la souffrance de son propre Pokémon et se contentait de vouloir utiliser les attaques efficaces l'agaçait. Il avait également mit sa main sur la hanche et se tenait dans la même pose que le Noctali, ce qui avait également fait lever un sourcil à ce dernier. Qu'est-ce qu'il fichait ?

-Relance Flair, Manin, et cette fois, dès que le sens, saute en l'air. Ne te fatigue pas à te déplacer sur le terrain.

Le Malosse acquiesça, et plaqua une nouvelle fois sa truffe au sol. Il dressa les oreilles, concentré malgré la douleur. Il ne bougea pas de sa position centrale, au milieu de terrain, et avait même fermé les yeux. La douleur était vive, et il n'était plus très loin de l'évanouissement. Sa patte arrière lui faisait terriblement mal, et ça, son Dresseur l'avait senti. Il fallait qu'il mise tout sur une dernière attaque qui n'échoue pas, tout en prenant en compte la dose de sable restante de l'Ahri adverse.

Manin rouvrit les yeux vivement. Sans attendre l'ordre de son Dresseur cette fois-ci, il rassembla toutes ses forces, malgré la paralysie, et fit preuve d'une volonté extrême. Il fit un bond énorme en l'air, alors que le Sandaconda ressortait encore une fois du sol, mais à une vitesse moindre par rapport à sa première attaque. Sa peau était écorchée vivement, et la poche autour de son cou était presque dégonflée.

-Maintenant Manin ! Lance Grondement !

Au dessus de lui, le Malosse fixait son adversaire avec une détermination sans faille. Il retroussa ses babines, montrant ses crocs acérés, légèrement sanguinolents. Et avec toute l'ardeur de son type Feu, il poussa un grognement venant de ses entrailles-même, un rugissement digne d'un dragon, poussé par sa détermination et le rush d'adrénaline dans ses veines. L'écho de son Grondement créa une nouvelle et ultime vague d'adrénaline qui parcourut ses veines et ses muscles, augmentant considérablement son attaque. En entendant le puissant écho de rage du molosse en face de lui, le serpent se tortilla, et s'empressa d'atterrir sur le sol, paniqué. Sa poche de sable était arrivée à sec, et soudainement, le Pokémon Sol changea complètement d'attitude. Il paniqua, et rampa sur le sol, tentant de s'éloigner le plus loin possible de son adversaire.

-Tu n'iras nul part. Achève-le, Manin, lance Morsure !


Et il s'exécuta une dernière fois, sous une rage de vaincre temporaire. Fonçant sur son adversaire, il ouvrit grand la gueule.

-Non !! Ahri, Coup d'Boule ! Finis-le !


Mais le serpent n'obéit pas dans la panique, n'entendant pas son Dresseur. Il souhaitait s'éloigner le plus loin possible de son adversaire, hors, ce fut trop tard. Le Malosse parvint cette fois à enfin le toucher, et planta ses crocs acérées en une ultime attaque stabbée. Il referma sa mâchoire puissante en plein sur les brûlures et plaies du Sandaconda, qui se mit à hurler de douleur et à se tortiller pour échapper à la morsure : en vain. Le molosse ne lâcha pas prise, et planta ses crocs encore plus profondément, arrachant un dernier râle au serpentsable. Finalement, après de longues secondes, il lâcha son adversaire, et recula de quelques pas, haletant.

-Ahri !!! Relève-toi !

Le Sandaconda ne bougea pas, inerte sur le sol. L'arbitre s'approcha, et l'inspecta quelque secondes, avant de lever la main.

-Sandaconda ne peut plus se battre ! Victoire de Malosse !


Soufflant d'un grand soulagement Raudhr leva la tête et passa son bras sur son front, détendant ses muscles de force. Le combat avait été terriblement rude pour un premier duel. Mais ce n'était justement qu'une bataille de gagnée, pas la guerre.
Un bruit sourd le tira de ses pensées. Il regarda le terrain, pour y voir son Pokémon effondré au sol. Les dernières secondes d'adrénaline s'étaient apaisées à l'annonce de sa victoire, et le molosse de feu s'était effondré de fatigue et de douleur : il était KO.

Le Stratège hocha la tête en direction de l’arbitre : il savait son Pokémon incapable de se battre. Sortant sa Pokéball, il le rappela par le faisceau rouge si familier de la sphère de capture. Il la fixa quelques secondes, avant de la ranger. Il allait féliciter son molosse une fois rentré.
Levant la tête droit vers son adversaire, sa mine était fermée. Ce combat n'avait pas particulièrement plu au Noctali, et Hayden l'agaçait doucement. Ce dernier avait justement imité Raudhr dans ses manières, après avoir rappelé son Sandaconda. Cependant, sa mine respirait la frustration, il semblait avoir du mal à perdre.

-Pff, ce n'était qu'une petite victoire, pas de quoi s'emballer.

Il avait la tête baissée, et Raudhr haussa un sourcil, une main sur la hanche. Il poussa un soupir, mais ignora le garçon aux cheveux noirs pour sortir sa deuxième Pokéball. Il la lança en l'air, et la rattrapa après qu'elle se soit ouverte, laissant entre-voir la forme de son prochain Pokémon. Se matérialisant, le halo blanc laissa place à une épaisse fourrure et deux grandes oreilles pointées vers le haut. Une queue touffue apparut, alors que la lumière disparaissait pour laisser place à Esterni, la femelle Pyroli. Elle s'ébroua, et lâcha un cri aiguë, déterminé.
En face de lui, Hayden imitait la même gestuelle pour appeler son deuxième Pokémon. Lorsque le halo de lumière se dissipa, la forme du type Sol adverse laissa Raudhr perplexe. Quel hasard.

-Esssscrocoooo !

Un Escroco, identique à Deloï, s'était matérialisé sur le terrain.

-Montre-lui ta puissance ténébreuse, Lloyd !


« Je rêve. »

Même la tonalité du nom était similaire à Deloi. Quelles étaient les chances ? Cette fois-ci, Raudhr ne pu retenir un rictus quelque peu irrité sur sa mine si inexpressive. Ça faisait beaucoup, quand même.


L'arbitre siffla. Début du second match.


« They told me I was dangerous... I asked why? They said "Because you don't need anyone." That's when I smiled. »
_____________

[Cours été 2020- TopDresseur] 『ᴅᴏᴍᴩᴛᴇʀ ʟᴇ ᴅʀᴀɢᴏɴ』 Mood
Moodboard by Sirius: :
[Cours été 2020- TopDresseur] 『ᴅᴏᴍᴩᴛᴇʀ ʟᴇ ᴅʀᴀɢᴏɴ』 SPOILER_raudhr

____________
Code RP, Moodboard / design de T-Card codé par Sirius, merci beaucoup.
Raudhr Akai
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6608-452-red-guardian-raudhr-akai-phyllali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6615-raudhr-akai-phyllali
Icon : "ɪꜱ ɪᴛ ʟᴜᴄᴋ ᴏʀ ꜱᴋɪʟʟ ᴛʜᴀᴛ'ꜱ ᴋᴇᴇᴩɪɴɢ yᴏᴜ ᴀʟɪᴠᴇ?"
Taille de l'équipe : 10/12
Région d'origine : Sinnoh.
Âge : 19.
Niveau : 20
Jetons : 14442
Points d'Expériences : 403
"ɪꜱ ɪᴛ ʟᴜᴄᴋ ᴏʀ ꜱᴋɪʟʟ ᴛʜᴀᴛ'ꜱ ᴋᴇᴇᴩɪɴɢ yᴏᴜ ᴀʟɪᴠᴇ?"
10/12
Sinnoh.
19.
20
14442
403
pokemon
"ɪꜱ ɪᴛ ʟᴜᴄᴋ ᴏʀ ꜱᴋɪʟʟ ᴛʜᴀᴛ'ꜱ ᴋᴇᴇᴩɪɴɢ yᴏᴜ ᴀʟɪᴠᴇ?"
10/12
Sinnoh.
19.
20
14442
403
Raudhr Akai
est un Topdresseur Stratège



『 ᴅᴏᴍᴩᴛᴇʀ ʟᴇ ᴅʀᴀɢᴏɴ 』
______________



Connaissant le Pokémon adverse, il lui était déjà plus facile d'anticiper ses réactions : et c'était la même chose pour Esterni. La femelle Pyroli s'était mise en position de combat, ses deux yeux noirs à l'affût du moindre mouvement. Elle souffla un petit jet de flammes, indiquant qu'elle était prête à en découdre. En face d'elle, Lloyd était en train d'affûter ses griffes, avant de lui faire un signe provocatif, l'invitant à attaquer. Il n'avait certainement pas la même prestance que Deloi, avait jugé le Noctali.
Mais cette fois-ci, Raudhr comptait bien mener la danse.

-Ouvre le bal avec un Regard Touchant.


-Pfeuh. Tunnel !

« C'est une blague. »

Plus rapide, la Pyroli eut le temps de baisser les oreilles sur le côté et de s'asseoir, un air terriblement attendrissant sur le visage. Ses pupilles sétaient agrandies, alors qu'elle avait même incliné la tête.

-Pyyyy.. ? ~


L'Escroco en face resta bouche bée, avant de secouer la tête et de s'enfoncer dans le sol, creusant une nouvelle galerie souterraine.
Derrière, Hayden passait sa main sur ses cheveux lisses et noirs.

-Heh. Voilà une vraie attaque de mec.


Raudhr n'en revenait pas. Sa provocation devenait hilare et gratuite, et il dut se retenir de ne pas y répondre. Il lui mit ça sur le dos de la jeunesse, et passa à autre chose. Pour l'instant, il devait contrer, pour la quatrième fois une attaque Tunnel. C'était terriblement redondant. Hors, cette fois-ci, Esterni était vive comme ses flammes, et en pleine forme. L'attaque ne le toucherai pas une troisième fois.

-Lance Brouillard,
ordonna calmement le Noctali, monte sur un rocher et ne bouge plus.

Inspirant profondément, Esterni garda l'air dans ses joues gonflées, alors que sa queue s'agitait. Elle recracha soudainement une grosse fumée opaque et noire, similaire à une combustion de charbon. Après quelques secondes, le Topdresseur en conclut qu'elle en avait également l'odeur. Recouvrant une bonne partie du terrain, Raudhr appliqua la même tactique. Cependant, l'efficacité serait doublée avec la vivacité du Pyroli. Cette dernière s'était ensuite perchée sur son rocher, toujours sur le terrain, et avait entièrement arrêté de bouger, à tel point qu'elle en avait fermé les yeux, concentrée. Aucune onde de choc, aucun mouvement, ni même vibration, elle n'émettait absolument aucun son. Et donc, aucun moyen de la repérer depuis les souterrains. Elle était parfaitement sereine.

Bingo.

Sortant de son trou, l'Escroco manqua sa cible, forcé de remonter à la surface. Il toussota à cause de la fumée, et se retrourna pour chercher la Pyroli.

-Feu Follet.

Des flammes émergèrent du brouillard, et à leur tour, brûlèrent l'Escroco. Raudhr haussa les sourcils. Il ne pensait pas que cette technique fonctionnerait deux fois d'affilée et qu'il se laissera avoir par exactement le même pattern d'attaque, à tel point qu'il avait même prévu un plan de rechange pour le brûler. Peut-être avait-il surestimé son adversaire ? Ou du moins, surestimé sa capacité d'apprentissage et d'adaptation.

Un air las sur le visage, le Noctali garda son calme. Son but ? Reprendre la main. Pyroli avait le désavantage du type, mais la puissance et l'expérience, que son adversaire n'avait pas l'air d'avoir. L’œil aiguisé du TopDresseur analysait sans cesse les mouvements et techniques ennemies, pour mieux les comprendre, et mieux les contrer. Et c'était ce qu'il voulait également monter au Drattak, perché là haut. Qu'il était maître des situations, et savait gérer la puissance de son équipe avec un calme et une stratégie à toute épreuve.
Et maintenant, le crocodile des sables voyait son attaque réduite, comme son prédécesseur.

-Deux fois d'affilée ? Hé bien.

Cette fois-là, il ne put s'empêcher de commenter à son tour, en secouant la tête comme par désapprobation. Puisqu'il voulait jouer sur le mental, il s'attaquait au mauvais adversaire pour ce domaine-ci.
Furieux, Hayden ne répondit pas. Il s'était fait avoir deux fois d'affilée par la même stratégie, et son ego en avait prit un coup. A la place, il s'était massé l'épaule, avant de prendre une grande inspiration, suivie d'un rictus quelque peu déformé par l'énervement. Il avait l'air d'y être particulièrement sensible.

-Ok, tu l'auras cherché. Llyod, attaque Séisme, et dissipe cette fumée !


Raudhr cligna des yeux. Comment pouvait-il connaître Séisme ? Une CT ?
Pas le temps d'y réfléchir, le crocodile s'était déjà mis en place. Détruire entièrement le terrain pour dissiper la fumée était une solution plutôt radicale, mais que le Stratège ne pouvait que reconnaître comme efficace. D'un coup sec, l'Escroco planta ses griffes dans le sol, et le terrain se mit à trembler violemment. Les plaques bougèrent, créant un mini tremblement de terre à l'échelle du terrain, faisant voler de nombreux rochers sous la puissance du coup. Des fissures se créèrent, certaines allant jusqu'aux trous creusés par les nombreuses attaques Tunnel précédentes, rendant le sol complètement irrégulier et instable. Les ondes de chocs créés et les nombreux débris envoyés en l'air finirent par entièrement dissiper le Brouillard noir de la femelle Pyroli.

Le Noctali réagit rapidement.

-Esterni, esquive en sautant de rochers en rochers avec une Vive-Attaque défensive.


Tenant à peine l'équilibre sur le rocher où elle était perchée, Esterni, prit de l'élan et bondit hors d'atteinte, prenant le temps d'utiliser les autres rochers comme réceptacles pour ses bonds hors de la zone d'action du Séisme. Elle finit par prendre beaucoup d'altitude grâce à l'élan donné par la Vive-Attaque, évitant avec brio la puissante attaque Séisme, pour finalement atterrir sur ses deux pattes sereinement lorsque la capacité prit fin.

-Contre-attaque en te rapprochant rapidement avec Vive-Attaque, puis utilise Crocs Feu.

Pyroli reprit rapidement de l'élan, une lumière blanche enveloppant à nouveau son corps lors de l'utilisation de la capacité. Elle chargea à toute vitesse, ne laissant aucun temps de réaction à l'Escroco désemparé et se plaça derrière lui, avant d'ouvrir grand la gueule et de générer plusieurs flammes dans un puissant Crocs Feu. Elle mordit le crocodile des sables au cou, alors que celui-ci cria de douleur.

-Dégage-toi avec un jet de Sable, Lloyd !


Tapant fermement de la queue malgré la douleur, il envoya un violent jet de sable dans les yeux d'Esterni, qui lâcha prise pour se frotter les yeux avec sa patte avant.
Emettant un claquement de langue agacé, Raudhr observa l'Escroco adverse, qui s'était dégagé et éloigné de quelques mètres, haletant. La morsure, en plus de sa brûlure, l'avaient très visiblement affaibli ; il avait moins d'endurance que le Sandaconda, et ce qui semblait être aussi moins de complicité avec son Dresseur. Il était temps d'écourter ce combat.

-Esterni, ça va ?


Elle s'ébroua, rouvrant ses yeux. Un grain de sable n'allait pas l'arrêter.

-Ok, utilise Mor--


-Tourbi-Sable !!

Interrompant l'ordre du Noctali, ce dernier leva la tête, agacé. Il était vraiment temps d'en finir. Sa patience atteignait ses limites avec le gosse sans manières d'en face. Ne lui avait-on jamais appris à ne pas couper la parole ?

-Abri !

-Pyro !

Se roulant en boule sur elle-même, Esterni créa une bulle protectrice, la rendant intouchable. La tempête tourbillonnante de sable ne l'atteint pas, et elle ressortit de sa bulle intacte.

-Utilise Morsure, disais-je, et termine-moi ce combat.


D'un mouvement vif, les crocs de la Pyroli se plantèrent à nouveau sur le crocodile, avant qu'elle ne l'envoie valser contre la falaise. Elle avait vraisemblablement beaucoup de ressources, pour une maman poule.
S'écrasant violemment contre la falaise, l'Escroco tomba au sol, hors d'état.

L'arbitre leva la main.

-Escroco ne peut plus se battre ! Victoire de Pyroli !



Furieux, Hayden tapa du pied, la mine distordue par la colère. Effectivement, ce combat-ci avait été plutôt expéditif, et peu compliqué pour la maman Pyroli, encore en pleine forme. Elle vint se replacer devant son Dresseur, l'air déterminée et fière. Derrière elle, Vindr et Skölir l'acclamaient. Réconfortée par les encouragements des types Electrik, elle bomba le torse. En haut de son perchoir, Blädrn s'était couché, sans rien dire. Il était très attentif à son Dresseur. Ce dernier entra en contract visuel avec le dragon, avant de regarder son adversaire. Inutile de dire qu'il était rouge de colère, crispé comme il était.

-Tu te crois fort et malin, hein ?

Le Stratège haussa un sourcil. Pour cette fois, il lui répondit.

-Je n'ai rien dit de tel.


Hayden eut l'air surpris, puis il sourit sarcastiquement.

-Ouais, hein. Tu crois que t'es plus fort parce que t'es grand. Et que comme je suis petit, je suis plus faible que toi, hein ?

« Un gosse frustré ? »

Raudhr souffla. Il n'était pas psychologue et n'avait pas la patience. Sa tête commençait à lanciner. Il fallait qu'il enchaîne.

Hayden devint silencieux. Il prit sa dernière Pokéball, et la lança en l'air. La capsule s'ouvrit, et le faisceau de lumière blanche familier en sortit, pour prendre une forme serpentine. Grande. Très grande. Gigantesque. Raudhr observa la silhouette prendre forme, et il sentit l'adrénaline s'engouffrer dans ses veines à la vue du Pokémon en face de lui. Un corps de serpent, une taille d'au moins huit mètres, un corps rocheux.

Un grondement sourd.

Un Onix.

L'arbitre siffla. Début du dernier combat.

-Nagini, Lame de Roc.

Pas le temps de réagir, que les hostilités étaient déjà ouvertes, avec une attaque aussi puissante que Lame de Roc. Encore une CT ?
Le colosse de pierre gronda, frappant le sol de sa queue. Des débris énormes se détachèrent, qu'il envoya valser d'un mouvement brusque. Il fallait réagir vite.

-Esterni, Abri !


La femelle se roula en boule, mais reçu un projectile avant d'avoir pu achever sa défense. Elle grogna, puis forma sa protection, évitant les dernières lames de roches envoyées sur sa tête, et qui vinrent s'écraser non loin avec une puissance fulgurante. L'une d'elle s'écrasa même contre la falaise derrière Raudhr, que Vindr esquiva d'un bond. Au dessus, Blädrn avait agité sa queue, fixant le serpenroc de ses yeux féroces.
Soufflant, le Noctali observa la bête, alors qu'une goutte de sueur roula sur sa tempe. Quelle vivacité, pour sa taille. Cependant, Esterni avait été touchée à l'épaule, mais elle tint tout de même debout : Abri avait été efficace.

Cependant, une contre-attaque physique allait être compliquée, et le Dresseur n'avait pas beaucoup de choix.

-Esterni, utilise Flammèche.

La Pyroli s'ébroua, et inspira longuement. Elle recracha un jet de braises ardentes, directement dans les yeux du serpenroc. Celui-ci gronda à nouveau, mais balaya les flammes d'un mouvement de la queue ; elle fut très légèrement égratignée, mais le colosse n'en avait que faire. Retombant sur ses pattes, Esterni fut surprise : son attaque n'avait eut presque aucun effet.

-Alors, c'est tout ?


Hayden continua sa provocation, mais Raudhr n'en avait que faire. Légèrement ébranlé, il tenta de garder son calme. Il fallait qu'il reste concentré. Il sentait le regard du Drattak peser sur lui, ainsi que le reste de son équipe. Serrant les dents, il se sentait acculé. Onix était un colosse de pierre à la défense particulièrement robuste, et Esterni n'avait qu'une palette d'attaques spécialisées dans le corps à corps physique. En plus de son désavantage de type, la résistance du serpent était renforcée par son double type Roche, lui-même efficace contre le Feu. Alors il fallait qu'il trouve un moyen de le contrer, malgré son désavantage, pourtant il--

-Recommence Lame de Roc.


Le serpent de pierre se mouva. Interrompu dans ses pensées, le Noctali n'eut pas le temps de mettre en place sa stratégie. Des débris gigantesques foncèrent à nouveau à toute vitesse vers la Pyroli. Des fissures supplémentaires se créèrent sur le sol, alors que la Pyroli se raidissant. Elle tenta de bondir d'un rocher à un autre, mais ce fut trop tard ; les débris la heurtèrent de plein fouet, tandis qu'une énorme lame de roche sortit d'une fissure pour la percuter dans le flanc. L'avalanche de rochets s’abattit sur elle sans qu'elle ne puisse riposter, et l'envoya valser contre le flanc de la falaise. Elle se cogna la tête violemment.

« Non.. »


Glissant le long de la paroi rocheuse, elle s'effondra au sol, les yeux grands ouverts. Sa fourrure si soyeuse était pleine de poussière, et couverte d'entailles, certaines bien profondes. Elle était couverte de boue et avait quelques gouttes de sang entachant sa robe immaculée.

« Non... »


Aucun mouvement. L'arbitre leva la main.

-Pyroli ne peut plus se battre ! Victoire d'Onix.

Cependant, il fit signe de la main à l'infirmière en retrait d'approcher. Cette dernière accourut, s'inclinant poliment devant Raudhr pour attendre qu'il lui donne la Pokéball de la Pyroli. Ce dernier était bouche bée, mais rappela bel et bien Esterni dans sa sphère, avant de rapidement la donner à l'infirmière ainsi que celle de Manin. Elle prit les deux capsules, fit une dernière révérence, et se mit en retrait pour s'occuper des deux Pokémon mal en points.
Pendant ce temps, Hayden avait un sourire mauvais et fier.

-Tiens tiens, tu ne dis plus rien, maintenant ? Hahahahaha...

Raudhr avait l'oeil grand ouvert. Esterni avait été mise K.O en un seul coup, malgré la robustesse de la Pyroli. Il n'avait suffit que d'un seul coup. Et maintenant, elle était hors combat. En un seul coup. Comment avait-il mit la main sur une CT aussi puissante ? Il ne lui restait qu'un seul Pokémon, et c'était celui qui justement le rendait nerveux, pour une raison qu'il ignorait. Il avait cette culpabilité qui revenait à la charge en pensant au chromatique dans sa Pokéball, comme s'il n'était pas.. digne de sa puissance ? Qu'il ne la méritait pas, après sa promesse rompue. Pourtant, le chien noir lui avait bien fait comprendre qu'il ne lui en voulait pas, et qu'il était fier de cette nouvelle force qu'il avait enfin acquéri après tant d'années à apprendre à se contrôler, et que justement, il était prêt à la lui donner comme il l'avait toujours fait. Alors pourquoi cette culpabilité le rongeait-il autant ?
La Pokéball du canin en main, Raudhr la serra. Ce n'était pas le moment d'hésiter. Surtout pas dans le rush final. En face de lui, Hayden avait déjà prit une pose victorieuse. Son Onix s'était remis en place, attendant la suite. Et derrière lui, son équipe était silencieuse.

Il souffla, et lança finalement la Pokéball en l'air.

Dans un faisceau de lumière, l'Arcanin chromatique fit son apparition, vif et agile. Sa prestance se fit ressentir à l'instant où il entra sur le terrain, et son aura puissante était palpable. Il émit un long grognement imposant, alors que son talent Intimidation s’immisçait déjà, forçant le Onix ennemi à baisser les yeux, détournant le regard. Sa fourrure rouge se déploya avec grâce et beauté, alors que son pelage noire ébène contrastait avec le reste de ses couleurs. Il poussa un cri majestueux, qui pouvait être entendu des mètres à la ronde. Au dessus de sa falaise, Blädrn grogna, comme en réponse. Avait-il reconnu la puissance de canin ? Ouvrant ses deux yeux oranges, une flamme brûlante de détermination y était reflétée. Sa longue queue rouge volait au gré du vent, dans une danse hypnotique et gracieuse.
L'Arcanin chromatique portait parfaitement son titre de Pokémon Légendaire pour sa beauté et sa force.
Se tournant vers son Dresseur, Fyrn poussa un nouvel aboiement, déterminé. Il se mit ensuite en position d'attaque, prêt à recevoir ses ordres, alors que l'arbitre avait déjà sifflé le début du combat final.

Hayden regarda l'Arcanin avec un air ahuri pour finalement vivement détourner la tête,  Il mit sa main dans sa poche, et passa son autre main devant son visage, la tête baissée.

-Nagini... attaque Éboulement.

Le Onix bougea, et frappa une nouvelle fois le sol de sa queue. Une terrible onde de choc envoya les débris précédents dans les airs, prêts à être lâchés sur Fyrn.

-Vengeance.


L'ordre était clair, pourtant, la voix de Raudhr était beaucoup plus sombre, déchirée par beaucoup de remords. Il savait que cette attaque allait faire mouche, avec la puissance du Arcanin. Mais était-il digne de cette puissance ?
Fyrn posa ses deux pattes avants noires et rouges dans les sol, qui craquela sous la force. Il se raidit, et contracta ses muscles, alors que ses deux yeux perçants fixaient sa cible. Une vague de force envahit son corps momentanément alors que ses yeux émirent une lueur blanche, et, dans un bond rapide et maîtrisé, il plaqua le Onix contre le sol, créant une onde de choc violente, qui creusa un cratère dans le terrain. Un violent tumulte put se faire entendre à cause de l'entrechoc de la roche, et dans un fracas assourdissant, le serpent de roche fut écrasé par la rage de l'Arcanin noir et rouge. La vengeance d'Esterni rendit l'attaque plus forte, comme si le canin était empli d'une rage et d'une émotion nouvelle, étrangère, qui ne lui appartenait pas. Il hurla de colère, et alors que son hurlement faisait écho dans le ravin qu'était le terrain, le Pokémon Roche et Sol fut projeté par une force colossale encore plus profondément dans le sol, le faisant lâcher un terrible grondement sourd. La poussière créée par l'entrechoc empêchait de voir la scène, mais quelques secondes plus tard, Fyrn ressortit du cratère d'un bond vif, se replaçant devant son dresseur. Ses yeux avaient repris leur couleur vive et naturelle, alors qu'il avait les babines retroussées.
Il y eut un long silence, puis un mouvement venant de l'amas de poussière. Le Onix se relevait, non sans peine : l'attaque avait réussi à écorcher sa carapace rocheuse, malgré sa défense physique monstrueuse. Il émit un nouveau grondement sourd, se replaçant sur le terrain, alors que son Dresseur avait le poing serré. Il semblait plongé dans une sorte de réflexion emplie de frustration.
Finalement, il secoua la tête.

-Ne pense pas que ça suffira, je suis loin d'en avoir fini avec toi... Nagini, attaque Tunnel !


Encore l'attaque Tunnel, pourtant Raudhr ne dit rien. La puissance de son Arcanin était comme il l'avait imaginée : nouvelle, terriblement monstrueuse. Légèrement tremblant, il força son esprit à rester concentré sur le combat : en vain. Ses pensées se faisaient lentement entraîner dans un tourbillon noir de négativité. Il repensait à l'évolution de Fyrn, et des flashs lui revenaient en tête. Des coups violents, un désir de violence, un plaisir presque sadique.

« Non, pas maintenant. Pas maintenant ! »

Le TopDresseur serra le poing. Sa tête lui faisait mal, et il avait l'impression de perdre pied. Le combat derrière lui n'était qu'une sorte d'amas de couleurs lointaines, alors que la culpabilité le tirait vers le fond. Voir Fyrn, ce qu'il était devenu aujourd'hui, le rendait à la fois fier et honteux de lui-même.
Il était presque paralysé, alors qu'il avait l'impression qu'un battement de cœur, en plus du sien, s'était dédoublé en désaccord. Comme un deuxième cœur, dont le rythme s'était réveillé.
En haut de la falaise, Blädrn, souffla, et tourna la tête vers Raudhr. Il le sentait. Il le sentait, non loin.

Un cri le tira une fraction de seconde hors de sa bulle noire. Fyrn était resté sur le terrain, en l'attente d'un ordre, qui n'était pas venu, et s'était prit l'attaque du Onix dans le ventre, qui était sorti de terre pas un trou, encore plus gros que ceux gisant déjà sur le terrain. Atterrissant sur ses quatre pattes malgré l'attaque, le canin ouvrit la gueule et prépara ses flammes, prêt à un ordre de contre-attaque.. qui ne vint pas non plus.

-Alors, tu as peur et tu n'oses plus ? Hahahaha ! Recommence Tunnel !

Et le serpent creusa à nouveau. Paniqué, Fyrn chercha l'adversaire, puis se tourna vers son Dresseur. Mais ce dernier avait un regard vide, fixé sur le sol. Il était encore perdu, en train de sombrer. Et l'attaque Sol le toucha à nouveau.

« Si tu ne sais pas contrôler Fyrn, comment penses-tu contrôler Blädrn ? »

Cette voix, c'était toujours la même. Mais elle avait raison. Comment pouvait-il dompter la puissance du dragon, s'il ne maîtrisait pas celle du canin noir ?
Un coup à la jambe le ramena à la réalité. Il regarda à gauche, pour y voir son Luxio, qui venait de lui donner un coup de tête. Il fallait qu'il se ressaisisse et comprendre, mais le Pokémon n'y allait pas de manière douce. Son Dresseur devait s'en rendre compte.

- Luux !


Sur le terrain, Fyrn avait prit les devants, et s'était déplacé de son propre chef tant bien que mal sur le terrain accidenté. Il s'arrêta, et émit un long hurlement puissant, fixant son Dresseur.
Sa force était à lui. Il fallait qu'il le comprenne.

-Ton petit Arcanin n'a aucune force, finalement, hahaha. Tu n'es pas si fort que tu prétends l'être, en plus. Pathétique.


Raudhr cligna des yeux. Il releva lentement la tête, alors que son Arcanin s'était replacé devant lui, émettant un grognement désapprobateur. Il releva ses babines, montrant ses crocs acérés, alors que le Onix s'était enroulé sur lui-même, prêt à l'attaque.

-... Pour qui te prends-tu ?


Sa voix était remplie d'une colère maîtrisée. Il avait relevé la tête, retrouvant le contrôle de lui-même. Son ton était grave, mais d'un froid glacial.

-Les gosses dans ton genre n'ont aucune expérience de vie. Et certainement pas leur mot à dire pour juger les autres.

Hayden s'énerva, mais alors qu'il allait répliquer, le Stratège de lui en laissa pas le temps.

-Pardonne-moi, Fyrn. La fête se termine ici.



Le vrai combat, c'était maintenant.
Raudhr releva son bras droit, et ramena sa main devant lui. Alors, d'un geste lent et maîtrisé, il enleva son gant droit, puis fit de même avec le gauche. Il n'y avait plus aucune trace de lassitude ou de fausse sympathie sur son visage. Son inexpressivité s'était changée en une colère froide, ne laissant place qu'à un regard assassin. En retirant le dernier doigt de son gant gauche, Raudhr souffla, la tête relevée. De son mètre quatre vingt quatre, alors que le soleil commençait à descendre dans le ciel, il eut un changement d'attitude radical. En haut, le Drattak releva la tête. Il battit des ailes, se redressant, alors qu'il fixait le Noctali de ses yeux noirs. Il entrouvrait la gueule, et sortit sa langue, comme dardant l'air à la recherche de puissance, cherchant à goûter la puissance de l'aura du jeune homme. A comparer, à goûter, à comprendre. Il la jugeait.
En contre-bas, Fyrn avait compris. Il s'était mis en place, prêt à combattre. Sa détermination était sans faille, et soudainement, il eut l'impression que son corps s'était synchronisé avec la volonté de son Dresseur. Comme dans un cliquetis mécanique, dans un accord parfait. Les deux étaient en symbiose parfaite, accordés comme les cordes du même instrument. Des années d’entraînement, d'expérience, et de lien. Voilà où était la différence, la distinction entre de vrai et le faux-semblant.

Quelque chose d'inimitable.



-Nagini, attaque Tunnel !


Le serpent de roche plongea encore une fois dans le sol, s'y réfugiant à l'abri des regards. Hayden semblait fier de cette attaque. Il semblerait qu'il avait émit un rire, mais plus rien n'atteignait le Stratège ; il ne l'entendit même pas. A la place, il leva sa main gauche, étendit son bras au maximum le côté gauche, et claqua des doigts.

Alors bats-toi. Pour toi et moi.

Fyrn réagit au quart de tour. Ses oreilles se dressèrent, et il se raidit. Décontenancé, Hayden eut un air surpris en face. Il se préparait à attaquer sans ordre vocal ? L'Arcanin ferma les yeux. Ses oreilles étaient dressées, et sans un seul mot, Raudhr leva la tête en même temps qu'il fit un bond, comme synchronisés dans leurs mouvements. Entouré d'une lumière blanche, il zigzaguait habilement sur le terrain si rapidement qu'il donnait l'impression de se téléporter avec une grâce et beauté hors norme, comme si l'air n'était que son terrain de jeu. Alors que le serpent remontait à la surface, et au moment où il sortit entièrement, une flèche blanche fonça sur lui avec une Vitesse Extrême. Fyrn envoya le poids de son corps valser contre le Onix, qui fut envoyé contre la falaise.

-Onix !


Raudhr attendit que l'Arcanin vienne se replacer devant lui, pour frapper deux fois dans ses mains. Alors, d'un geste vif, le Pokémon commença à sautiller sur place, pour se déplacer de gauche à droite de plus en plus vite, en une capacité Hâte, augmentant sa vitesse déjà considérable. S'arrêtant d'un pas maîtrisé, il s’agrippa au sol en sortant ses griffes dans un nuage de poussière, alors que son dresseur avait balancé le poids de son corps sur sa jambe gauche, une main sur la hanche. Sa mèche rouge sang qui couvrait son œil droit faisait ressortir son regard perçant, alors qu'il fixait son adversaire sans aucune émotion ou pitié. C'était un combat sans merci, qu'il avait décidé de livrer. Lorsque ses limites étaient franchies, c'était son instinct qui prenait le dessus.
Hayden ordonna une nouvelle attaque Tunnel, et Raudhr plissa légèrement son œil, un sourire se dessinant sur ses lèvres fines. Il était temps d'en finir.

-Tu n'apprends donc pas ?

Son sourire ne quittait pas ses lèvres. Son regard aurait pu sembler doux, si son sourire ne trahissait pas sa moquerie et satisfaction. Il avait repris son attitude hautaine.

-De quoi tu parles ?


La voix de Hayden était tendue. Il semblait presque perdu.

Raudhr émit un léger rire, alors que son sourire s'était agrandi, et que sa voix était devenue légèrement plus grave.

-Ahhh..

Il inclina la tête sur le côté.

-Tu as creusé ta propre tombe avec tes attaques Tunnel à répétition. Mais c'est trop tard, désormais.

Hayden regarda le terrain.
Le sol, qui au départ était simplement rocailleux et retourné, était parsemé de nombreux trous et galeries souterraines, toutes reliées les unes entre les autres. Les rochers étaient détruits, et les fissures du sol constituaient également à relier les entrées entre elles. La terre était retournée, mais surtout de nombreux cratères étaient parsemés ça et là. Certains rochers avaient même bouché certaines entrées et sorties souterraines après les nombreux séismes et attaques Sol.
Son type s'était retourné contre lui-même, où il aurait eut l'avantage théorique.


Dans un mouvement lent, le sourire du Dresseur avait disparu, ne laissant place qu'à une expression froide. Une ombre sur son visage rendait son regard glacial, malgré la couleur rosée qu'arborait son iris. Finalement, il leva sa main droite, et claqua des doigts une dernière fois, alors que pour cette fois, son ordre fut également oral.

-Déflagration.


Les yeux de l'Arcanin chromatique devinrent blancs, d'une lumière vive. Il se raidit, juste devant une entrée du souterrain. Concentrant sa force et toute sa puissance en une attaque, sa gueule s'ouvrit peu à peu et de plus en plus. L'intérieur de son corps sembla briller, et ses flammes se concentrer en un point culminant. Toute sa fourrure et son pelage dégagèrent une chaleur intense, alors qu'au plus profond de ses entrailles, une force monstrueuse était en train d'être accumulée.

Alors, Hayden pâlit, et il finit par comprendre. Dans la panique, il s'exclama à l'intention de son Pokémon.

-Nagini !! Sort de là !

Trop tard.

Renversant la tête en arrière au même moment où le Stratège avait fait un pas en arrière, Fyrn expira son jet de flammes brûlantes et gigantesques directement dans le trou relié à la galerie souterraine. En quelques millisecondes, elles s'engouffrèrent dans la galerie de roches et de terres, alimentées par la rage du duo. Cinq bras de flammes creusèrent la roche dans une danse de force cataclysmique. Tout son pouvoir et sa rage de vaincre étaient concentrés dans cette attaque ultime, mais aussi les regrets et démons de son Dresseur. Ce tourbillon négatif, cette aura puissante, combinée et redirigée dans des flammes ardentes, brûlantes au rythme des battements des deux cœurs du duo. Cette synchronisation presque surnaturelle et parfaite bien que temporaire leur accordait un lien unique et une compréhension commune hors du commun. L'humain pouvait presque goûter à la force brûlante de son Pokémon, alors que le Pokémon ressentait ses regrets et ses peurs, dans un lien silencieux et unique, incompréhensible par d'autres. Ces flammes rongèrent la roche et ressortirent par les fissures déjà créées au préalable, laissant la chaleur s'accumuler juste assez pour en créer de nouvelles. Prisonnières de la terre comme le Dresseur était prisonnier de ses doutes, elles dansèrent sous la terre, s'engouffrant dans chaque recoin, chaque ouverture. Et après quelques secondes, des colonnes de feu surgirent dans une lumière aveuglante, contrôlées par l'Arcanin au corps à moitié enveloppé dans les flammes et lumineux malgré son pelage noir ébène. La terre commença à surchauffer, et les fissures se firent plus violentes, remplies de craquèlements. Alors, d'un seul coup, tout explosa. Des morceaux entiers de terre volèrent en éclat sous la pression de la Déflagration, fusant dans les airs comme si leur poids n'était rien sous la puissance des braises, consumant la roche pour la réduire en centres. Le Onix ressortit de la terre avec un grondement de douleur colossal, comme si la terre elle-même communiquait sa souffrance. L'arbitre dû reculer, ainsi que les deux Dresseurs pour éviter la pluie violente de cendres et de braises, parsemée de rochers. Le souffle de l'explosion avait également projeté l'Arrozard en arrière, alors que Skölir s'était cramponné tant bien que mal et que Fyrn crachait toujours ses flammes ardentes, radieux. Perdu dans la lumière, il était une tache noire vivante, et pendant un seul instant, il s'apparentait à un Soleil miniature, brillant et étincelant. Ses deux yeux étaient d'une lumière blanche apaisante et forçant le respect, alors que son Dresseur n'avait pas bougé d'un centimètre de sa position.

Le jet de flammes s'arrêta, et le Onix s'arrêta de gronder, immobilisé sur ce qu'il restait de terrain. Fyrn retomba au sol après avoir été propulsé par ses propres flammes, ses yeux toujours légèrement lumineux mais ayant repris leur couleur dominante. Il haletait, de la salive pendant de ses babines et de la vapeur brûlante s'échappant de sa gueule ouverte. Des débris de rochers continuèrent de tomber, forçant l'adversaire et l'arbitre à se réfugier sous la falaise pour éviter les dégâts. Un rocher  frôla le Noctali, mais il ne bougea pas, à moitié haletant lui aussi, comme s'il sentait la fatigue de son Pokémon. Une goutte de sueur perla sur son front, et alors qu'il allait pousser un soupir, une ombre passa en rafale au dessus de lui. Levant la tête, il aperçu Blädrn foncer vers un rocher en chute vers son Dresseur, déviant sa trajectoire d'un puissant coup de queue et l'envoyant s'écraser contre un mur de la falaise. Il se posa ensuite dans une grande bourrasque d'air derrière Raudhr, le fixa longuement avant d'incliner légèrement la tête, et se tourna vers le Onix.

Le serpent de pierre n'avait pas bougé. Mais finalement, après de longues secondes, il s'effondra au sol dans un grand fracas et un amas de poussière, inerte.
Il y eut un grand silence, et aucun mot de la part de quiconque, si bien que le nuage de poussière retomba. Puis finalement, un mouvement.

-Onix de peut plus se battre ! Victoire d'Arcanin! Raudhr remporte le match !

Toute l'équipe du gagnant s'exclama et vinrent à la rencontre de Fyrn, félicitant ce dernier. Raudhr, lui s'était tourné vers Blädrn, qui le fixait, les ailes ouvertes. L'imposant dragon à la grande balafre ne dit rien, mais la compréhension fut mutuelle. Il avait enfin gagné un respect mutuel avec le véritable lui. Un silence suffit, et le Stratège hocha la tête. Il avait fait ses preuves.

En face, c'était une autre histoire. L'ambiance n'était pas du tout la même. Ce qui semblait ressortir, c'était de la frustration. Hayden avait le visage fermé de colère et de frustration par sa défaite. Il rappela son Pokémon, et enleva le semblant de choker qu'il avait autour du cou. Raudhr ne pouvait pas l'affirmer par certitude à cause de la distance, mais il avait l'air de trembler. Il ramassa son manteau, et suivi de son Arrozard, s'éclipsa de la scène sans un mot. Il lança un dernier regard au Stratège, mais ce dernier ne lui accorda aucune attention, ou même regard, et se contenta de remettre ses gants noirs. Vous pensiez que toutes les histoires finissaient bien ? Il n'en était rien. Une sorte de rancune semblait être née dans l'esprit du garçon, alors qu'il s'engouffrait dans le tunnel menant à la sortie. Le TopDresseur le savait lui-même que ça ne se serait pas fini niaisement avec une belle et amicale rivalité. Après tout, il ne supportait pas les gosses irrespectueux.  

L'arbitre s'approcha de Raudhr, le tirant hors de ses pensées alors qu'il venait de remettre son dernier gant. L'homme s'inclina, et lui tendit la main pour une poignée de mains.

-Félicitations pour ce combat, commenta-t-il en lui tendant ensuite un ticket doré. Grâce à vos trois victoires consécutives, vous remportez le prix de cet exercice spécialisé. En le donnant au gérant à l'entrée, vous obtiendrez votre récompense.  

-Merci à vous.


Et le Dresseur s'inclina. Il souffla, alors que le temps s'était gâté sans qu'il ne s'en rende compte. Une averse se préparait bientôt, et il fallait qu'il rentre sans trop tarder. Rappelant un à un ses Pokémon, il laissa uniquement Skölir le suivre dans le tunnel de sortie après avoir enfilé son long manteau noir. Il marcha lentement dans le couloir, et arriva à la porte d'entrée. Lorsqu'il vit le gérant avec sa liste, il lui présenta le ticket d'or que l'arbitre venait de lui remettre, et put le voir ouvrir grand les yeux. Il s'inclina respectueusement, avant de l'inciter à le suivre dans un bureau un peu plus loin. Poussant la porte coulissante, il lui présenta un œuf Pokémon qui trônait fièrement sur un coussin de velours bleu marine, et lui expliqua qu'il lui revenait après avoir gagné trois victoires consécutives. Raudhr l'accepta, et prit l’œuf dans ses bras, étonné de son poids particulièrement léger comparé à celui de Kveykva. Puis après un remerciement, il sortit du bureau et traversa la salle d'attente encore remplie. Il sortit entièrement du dojo, pour trouver plusieurs dresseurs qui avaient sans doute participé plus tôt. Il vit Hayden au loin, mais n'y prêta aucune attention. Au bout de quelques mètres, il lui passa devant sans un dernier regard, et continua tout droit en direction de la plage, où le Ferry l'attendait non loin. Son œuf dans les bras et son Luxio trottinant derrière lui, il finit par rentrer tranquillement à Adala, laissant Galar derrière lui.

Il avait gagné plusieurs choses, aujourd'hui. L’œuf, après ses trois combats intenses. Il n'avait d'ailleurs aucune idée de son contenu.
Il avait ensuite renforcé son lien avec Fyrn, bien qu'en théorie, il ne soit pas son starter. Cependant, il avait rencontré Fyrn presque en même temps que Skölir, et leur complicité était similaire à celle qu'il avait avec le Luxio. Il avait même pu sentir la nouvelle force du Pokémon, et sentir son sentiment de culpabilité s'envoler avec les flammes dansantes dans les airs.
Il avait également gagné le respect de Blädrn. Le Dragon l'avait protégé d'un débris et s'était à demi incliné devant sa force, en signe de respect. Il avait enfin pu prouver que son autre lui n'était pas le seul à posséder une aura écrasante et à forcer le respect. La compréhension avait enfin, après plus d'un an et demi, été mutuelle.
Il avait aussi gagné encore plus de respect de la part de son équipe, après sa démonstration de force et de sang froid pour la plupart du temps. C'était quelque chose qui comptait pour lui, après tout.

Et finalement, il avait sans doute gagné un ennemi.




HRP : :
Acquisition d'un oeuf de Minisange Chromatique.


« They told me I was dangerous... I asked why? They said "Because you don't need anyone." That's when I smiled. »
_____________

[Cours été 2020- TopDresseur] 『ᴅᴏᴍᴩᴛᴇʀ ʟᴇ ᴅʀᴀɢᴏɴ』 Mood
Moodboard by Sirius: :
[Cours été 2020- TopDresseur] 『ᴅᴏᴍᴩᴛᴇʀ ʟᴇ ᴅʀᴀɢᴏɴ』 SPOILER_raudhr

____________
Code RP, Moodboard / design de T-Card codé par Sirius, merci beaucoup.
Compte PNJ
Icon : [Cours été 2020- TopDresseur] 『ᴅᴏᴍᴩᴛᴇʀ ʟᴇ ᴅʀᴀɢᴏɴ』 CeOUB4f
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 12829
[Cours été 2020- TopDresseur] 『ᴅᴏᴍᴩᴛᴇʀ ʟᴇ ᴅʀᴀɢᴏɴ』 CeOUB4f
-
-
0
0
12829
pokemon
[Cours été 2020- TopDresseur] 『ᴅᴏᴍᴩᴛᴇʀ ʟᴇ ᴅʀᴀɢᴏɴ』 CeOUB4f
-
-
0
0
12829
Compte PNJ
est un PNJs
Modération Cours Raudhr


Appréciation
Je m'attendais à un combat empli de feu, de ténèbres et des hurlements de tes ennemis qui agonisent dans le soleil couchant (quoi, comment ça, j'en fais trop ?)...Et en un sens, on peut dire que c'est ce que j'ai eu.
Les deux premiers combats sont rapidement expédiés, mais on sent que c'est pour mieux poser le dernier affrontement.
Et concernant ce dernier, j'ai pas mal de compliments et une petite remarque. D'abord, on sent que tu t'es investi à fond pour l'écrire, les paragraphes ont tous leur thématique propre ou transmette un message précis (combat > réflexion > décision). Le coté stratégique du combat est également bien mis en oeuvre, et on arrive à le suivre sans mal. Enfin, les relations de Raudhr et de ses Pokémons sont mises à plat et exploitées au maximum.
Cela dit, j'aurais presque (presque) aimé voir un peu plus de...talent ? chez Hayden, avec son Onyx par exemple. Aucune critique sur le combat trop facile ou autre, c'est juste que le voir mettre Raudhr en difficulté alors qu'il a le bon sens d'un débutant stratège (spammer Tunnel...*facepalm*), ça amoindrit un petit peu l'impact du combat final. Pour le coup, j'espère le revoir dans d'autres RP avec un peu plus de technique et de stratégie, ça pourrait être une évolution intéressante !
Quelques petites fautes (Hors à la place de or) à relever, mais le tout se lit bien et s'enchaine assez rapidement !

PS : Le switch entre les noms anglais et français est perturbant mais sur le coup, ça m'a fait rire, j'ai cru avoir raté un surnom de pokémon.

Gain Tu gagnes 15 xps !



[Cours été 2020- TopDresseur] 『ᴅᴏᴍᴩᴛᴇʀ ʟᴇ ᴅʀᴀɢᴏɴ』 7z5c
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum