Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 1

Pokemon adala community

« J’ai juste envie de profiter de cette soirée, et de ce nouveau début de vie… Même si je sais que je ne suis pas encore au bout de mes surprises. »
en savoir plus ?
« Cette mission est déjà un calvaire, alors stp essaie de pas la rendre encore pire, ça m’arrangerait. »
en savoir plus ?
« Je ne suis pas sûr qu’il soit l’heure de distribuer de l’eau bénite, nous savons déjà tous que vous êtes un ange Ranya, mais je suis touché de votre bénédiction. »
en savoir plus ?
« Je me déteste. Je me déteste de toutes mes forces. »
en savoir plus ?
« C'est un fantôme que tu enlaces, Faulkner. »
en savoir plus ?
Le soleil tape. Les gens hurlent. Il en a marre. Ce n’est pas un tournoi. C’est un poisson d’avril.
en savoir plus ?
« Il est beau... Tu en as de la chance... »
en savoir plus ?
Le Deal du moment : -21%
Console Nintendo Switch + Mario Kart 8 Deluxe + ...
Voir le deal
267 €

Yamato Ishida
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t320-yamato-ishida-voltali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t324-yamato-ishida-voltali
Région d'origine : Johto
Âge : 14 ans
Niveau : 23
Jetons : 1196
Points d'Expériences : 447
Johto
14 ans
23
1196
447
pokemon
Johto
14 ans
23
1196
447
Yamato Ishida
est un Coordinateur Performer
Il était encore très tôt lorsqu’un objet assez lourd percuta le sol de ma chambre, provoquant ainsi un fort bruit à cette heure si silencieuse du petit matin. Je me réveillai donc en sursaut, cherchant la cause de se réveil non désiré. Sur mon bureau, non loin de mon lit, se tenait Shiraz, la Chacripan qui avait rejoint mon équipe récemment. Son ancienne dresseuse, Faith, me l’avait échangé car son pokémon ne s’entendait pas du tout avec le reste de son équipe. J’avais espéré que cela soit différent avec moi, mais le pokémon ténèbre ne semblait pas m’apprécier plus que ça et elle se faisait un malin plaisir à m’énerver, surtout en me réveillant de cette façon.

- Shiraz, descend de là tout de suite.

Pour seule réponse, la minette agita doucement la queue et leva la tête fièrement, comme si elle me défiait pour que je vienne l’enlever moi-même du bureau. Il en était hors de question et mon réveil matin n’affichait que 4h50. Je n’avais aucunement envie de me battre avec elle, je devais profiter des dernières heures de sommeil que j’avais devant moi. D’ailleurs... comment avait-elle pu sortir de sa pokéball ? J’étais pourtant certain de les avoir tous enfermés dans leurs balls respectives, excepté trois d’entre eux. Ma Lianaja, ma Goupix et mon Lixy se trouvaient toujours près de moi. Si cette petite peste commençait à sortir de sa pokéball comme elle le désirait, je ne n’étais pas encore sorti de l’auberge avec elle.

- Shiraz, je ne plaisante pas. Descend du bureau tout de suite, si tu ne veux pas avoir de grosses conséquences.

Encore une fois, cela ne fut pas suffisant. Le pokémon ténèbre, qui ignorait complètement mes paroles, était sur le point de faire tomber un autre objet, soit mon étui à crayon. La rage monta en flèche en moi et je sortis rapidement la pokéball de la Chacripan pour la remettre à l’intérieur. Surprise, Shiraz tenta de sauter pour échapper à l’emprise du rayon rouge, mais rien n’y fit. Le calme retomba donc dans la chambre lorsqu’elle disparue et je ne pu m’empêcher de laisser échapper un soupir de soulagement. Cette Chacripan n’était vraiment pas un cadeau, mais je savais que j’étais capable de la dresser suffisamment pour qu’elle m’obéisse dans les concours de coordination.

Le lendemain matin, malgré la nuit difficile que j’avais eu, je me présentais au salon commun du dortoir Voltali, mon sac sur le dos. Étant donné que je n’avais pas de cours ce matin, j’avais bien l’intention de m’avancer un peu dans mes devoirs. Certes, ma chambre aurait été un endroit plus convenable pour travailler, mais je ne supportais pas le silence trop longtemps. Et puis, le dortoir n’était pas très achalandé, pas comme celui des Noctali. Je pris donc place sur un sofa qui se trouvait tout près d’une grande fenêtre, avec une table basse où j’y déposai mes affaires. Toujours accompagné par mes trois pokémons de la veille, ceux-ci prirent place sur le sofa pour relaxer un peu, le temps que je termine mes travaux.

- Je suis vraiment désolé de vous infliger ça, je vais essayer de me dépêcher, dis-je à mes pokémons. Après ça, on pourra aller jouer dehors, qu’en pensez-vous ?

Évidemment, mes pokémons étaient tous d’accord. Ayuna, ma starter, s’approcha de moi pour observer ce que je faisais, désirant que je prenne le temps nécessaire pour terminer tous mes devoirs. Si je ne m’appliquai pas suffisamment, c’était ma réussite scolaire qui était mise en jeu. Tout en observant les élèves qui passaient devant moi, je me mis à la tâche. Premier devoir ; un travail de cinq pages à faire pour le cours de botanique... super. J’allais bien m’amuser.


.: Prez' | T-Card | Carnet | Atelier :.
Achat d'un pokémon dragon [Pv Eric] Signay10

Achat d'un pokémon dragon [Pv Eric] Signay10
Nicholas Addler
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8981-608-nicholas-addler-reroll-voltali?nid=1#90951
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8984-nicholas-addler-voltali#90953
Icon : Achat d'un pokémon dragon [Pv Eric] Icon_n10
Taille de l'équipe : 1
Région d'origine : Hoenn
Âge : 15 ans
Niveau : 13
Jetons : 145
Points d'Expériences : 182
Achat d'un pokémon dragon [Pv Eric] Icon_n10
1
Hoenn
15 ans
13
145
182
pokemon
Achat d'un pokémon dragon [Pv Eric] Icon_n10
1
Hoenn
15 ans
13
145
182
Nicholas Addler
est un Topdresseur Novice
Une autre journée de plus, sans succès avec mon nouveau pokémon. Ce Draby était un véritable problème. Même si je pouvais ressentir ses émotions, il se refermait tel un Kokiyas. J’avais essayé diverses méthodes, l’approche avec de la nourriture ou avec un de mes pokémons. Il ne voulait rien savoir et les seules fois qu’il avait réagi, c’était avec agressivité envers Ryuusa. Il n’avait sûrement pas digéré sa défaite contre elle et j’évitais de les mettre ensemble. Je lui avais même laissé du temps seul, pour qu’il se ressource, mais rien à faire. Je n’étais pas du genre à  reculer devant la première difficulté, mais ce pokémon dragon était très coriace. Ikazuchi était un jeu d’avance à dresser et encore là, il me donne encore des chocs électriques de temps en temps.

Une nouvelle journée commençait et j’étais assez content d’avoir la matinée de libre. Je pourrais m’occuper de mes pokémons et un devoir ou deux, si le désir se manifestait durant la matinée. Je préparais mes affaires et après une douche, je me dirigeais vers la salle commune de mon dortoir. Je pensais y être tranquille, puisqu’en général, le Voltali n’était pas du genre à tous se ramener en même temps dans le même endroit à moins d’une occasion spéciale. L’endroit était moins vide, car il y avait un élève, accompagné de trois pokémons. Je l’avais croisée à plusieurs reprises. Il semblait faire un devoir et s’était placé sur un sofa proche de la fenêtre. C’était un des meilleurs endroits de cette pièce et il y avait même un autre sofa l’autre côté de la table basse, à l’opposée du coordinateur. La lumière du soleil éclairait cet endroit vide et c’était parfait pour mon oeuf. Il commençait de plus en plus à bouger et je l’avais emmené avec moi, pour m’en occuper. Je m’étais assied en face de lui, déposant mon oeuf entre mes jambes pour lentement le frotter à l’aide de mes mains. Ce dernier bougeait entre mes mains à intervalle régulier.

« Je ne te dérangerai pas, continue à faire tes devoirs. » disais-je à mon confrère de dortoir. C’était en disant cela que j’avais fait sortir mes pokémons. Kame, Ryuusa, Taka, Ikazuchi et ... le Draby mécontent. Ce dernier s’était rapidement éloigné des autres, se plaçant à une distance respectable. Mon Carabaffe semblait curieux des nouveaux pokémons de celui qui me faisait face. Avant même qu’il commençait à démontrer sa grande joie, j’avais mis mon doigt sur ma bouche, en signe de silence. Ce message s’adressait à tous mes pokémons.

« Ne parlez pas trop fort, mes amis. » chuchotais-je à mes compagnons. Ils semblaient tous agir comme d’habitude, en étant simplement plus silencieux que d’habitude. J’espérais ne pas trop déranger le coordinateur. Taka, mon Roucoups, était venu se placer à mes côtés en sautillant pour profiter de la lumière du soleil. Les yeux fermés, elle restait silencieuse et paisible.

Je continuais toujours de m’occuper de mon oeuf et je ne remarquais pas encore que Ryuusa s’approchait du pokémon boudeur. Je jetais un oeil et après avoir analysé ses sentiments, je pouvais conclure qu’elle tentait de faire la paix. L’état d’alerte était aussi vite parti qu’il était arrivé, mais je gardais un oeil sur mes deux pokémons. Je ne voudrais pas qu’ils commencent à se battre.
Yamato Ishida
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t320-yamato-ishida-voltali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t324-yamato-ishida-voltali
Région d'origine : Johto
Âge : 14 ans
Niveau : 23
Jetons : 1196
Points d'Expériences : 447
Johto
14 ans
23
1196
447
pokemon
Johto
14 ans
23
1196
447
Yamato Ishida
est un Coordinateur Performer
Cela faisait un petit moment que j’écrivais lorsque j’entendis un bruit qui attira mon attention. Étant plongé dans ma petite bulle pour bien travailler, je n’avais pas remarqué que Raito s’était endormi à mes côtés, allongé sur le sofa. Le pauvre petit Lixy venait de bailler à s’en décrocher la mâchoire, provoquant ainsi le petit bruit qui m’avait intrigué. J’observais mon pokémon chromatique avec un petit sourire, attendri par cette scène. Lorsque mon regard revint vers mon devoir, je fus surpris et satisfait à la fois de voir que j’avais bien avancé jusqu’à maintenant. Les cinq pages requises pour le cours de botanique allaient êtres faites assez rapidement si je continuais d’écrire à ce rythme.

À peine avais-je recommencer à récrire, soudainement inspiré, que j’aperçu un mouvement du coin de l’œil qui attira à nouveau mon attention, m’arrêtant ainsi dans mon élan. Un jeune garçon s’était rapproché de notre petit groupe et son visage ne m’était pas inconnu. Il devait s’agir d’un autre Voltali pour qu’il ait un air si familier. Je lui répondis avec un sourire lorsqu’il me dit qu’il n’avait pas l’intention de me déranger, mais je n’en étais guère convaincu. D’ailleurs, il ne tarda pas à faire sortir ses pokémons, ce qui eut pour effet de réveiller le petit Lixy, toujours couché sur le sofa. Avec toutes leurs présences tout près de moi, il m’était inutile de continuer mon devoir, étant donné que la concentration n’était plus au rendez-vous.

- Non ça va, ils peuvent parler, je vais prendre une petite pause je crois, j’ai bien avancé jusqu’à présent. Sinon... je ne crois pas qu’on se soit déjà présenté. Je m’appelle Yamato Ishida, enchanté, ajoutai-je, toujours en souriant.

Décidément, je connaissais ce jeune homme, je l’avais vu plusieurs fois dans l’établissement, sûrement lors des cours ou même dans le dortoir. Mon regard s’attarda quelques instants sur son équipe de pokémon, composée d’un Carabaffe, d’une Sabelette, d’une Roucoups, d’un Elekid et d’un... Draby qui, visiblement, préférait rester à l’écart du petit groupe. Son comportement m’intrigua, puisqu’il semblait être le seul pokémon à détester son dresseur. Tandis que mon regard était dirigé vers lui, mes pokémons semblaient êtres bien intéressés par les autres qui s’étaient présentés devant eux.

Toute contente, Flaya se leva pour aller saluer la Roucoups qui profitait du soleil près de son maître, paisible. Étant l’une des plus sociables de mon équipe, la petite Goupix s’approcha de l’oiseau en espérant se faire une nouvelle amie, tout en agitant ses nombreuses queues pour démontrer sa joie. Curieux, Raito suivit son amie pour aller saluer le Carabaffe et l’Elekid, constatant par la même occasion que ce dernier était du même type que lui. Toujours en retrait, Ayuna salua les nouveaux arrivants d’un signe de tête, préférant observer de loin les évènements, fidèle à ses habitudes.

- Dis-moi, ce Draby... est-ce que tu l’as depuis longtemps ? Votre relation ne semble pas être au point, enfin... ce n’est sûrement pas de mes affaires, mais est-ce que je peux faire quelque chose ?

Je désirais seulement lui proposer mon aide, étant donné que je connaissais très bien sa situation. J’avais du mal avec l’un de mes pokémons, soit Shiraz, depuis l’échange avec Faith. La Chacripan pouvait être gentille à ses heures, mais j’avas comme l’impression qu’elle tentait de me faire payer pour quelque chose que j’avais fais. J’aurai aimé recevoir un peu d’aide pour améliorer notre relation, mais je savais que tout ce qu’il y avait à faire pour le moment était de laisser le temps faire son œuvre.

De ce fait, si je pouvais aider ce garçon avec son pokémon, c’était bien la moindre des choses.


.: Prez' | T-Card | Carnet | Atelier :.
Achat d'un pokémon dragon [Pv Eric] Signay10

Achat d'un pokémon dragon [Pv Eric] Signay10
Nicholas Addler
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8981-608-nicholas-addler-reroll-voltali?nid=1#90951
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8984-nicholas-addler-voltali#90953
Icon : Achat d'un pokémon dragon [Pv Eric] Icon_n10
Taille de l'équipe : 1
Région d'origine : Hoenn
Âge : 15 ans
Niveau : 13
Jetons : 145
Points d'Expériences : 182
Achat d'un pokémon dragon [Pv Eric] Icon_n10
1
Hoenn
15 ans
13
145
182
pokemon
Achat d'un pokémon dragon [Pv Eric] Icon_n10
1
Hoenn
15 ans
13
145
182
Nicholas Addler
est un Topdresseur Novice
« Je suis Eric Stone, enchanté Yamato Ishida. » répondais-je au jeune Voltali. Des images me revenaient de lui à des cours communs comme ceux de botanique ou de géographie.

Je jetais un oeil à son Goupix qui avait rejoint Taka. Cette dernière ouvrait un oeil pour l’observer, se demandant bien ce que voulait la nouvelle venue. Je ne ressentais aucune animosité de la part de ces deux pokémons. La petite renarde agitait ses nombreuses queues pour manifester sa joie et ma Roucoups décida d’ouvrir ses deux yeux pour porter son attention vers la petite venue. Une forme de discussion semblait démarrer entre elles. Un petit Lixy chromatique avait suivi son amie pour aller rejoindre ensuite Kame et Ikazuchi. Des petits éclairs étaient échangés entre eux et ils semblaient tous les deux apprécié ce petit moment. Cela devait être une forme de communication chez les pokémons de type électrique. Mon Carabaffe se tenait loin d’eau, ne voulant pas prendre un coup de jus. Je pouvais voir la Lianaja nous observer (en particulier mes pokémons) en gardant ses distances. J’avais profité de ce moment pour utiliser mon iPok avec l’application Pokédex pour les enregistrer, en particulier la forme chromatique du Lixy de Yamato. C’était le deuxième pokémon à la coloration unique que je rencontrais, avec le Noctali de Ambre.

« Je l’ai capturé à la dernière sortie capture, au Parc Safari. Il arrivait du désert et il semblait être mal en point. Je l’ai capturé après un combat assez corsé. Ce Draby en a dans le ventre, même blessé. J’ai essayé plein de trucs, mais ce pokémon semble très rancunier. Il ne veut rien savoir de Ryuusa, ma sabelette. Il semble être fâché d’être attrapé par moi. Peut-être parce qu’il n’était pas à pleine capacité lors de notre combat ? Je ne pourrais pas te le dire. Il n’est pas du tout réceptif ... » disais-je, en m’occupant de mon oeuf pokémon qui bougeait un peu toutes les minutes. Le moment était proche. Il allait bientôt éclore.

Je n’avais pas encore remarqué, mais mon pokémon jaune s’était rapproché du Draby. Peut-être était-ce ses intentions pacifiques qui faisaient que je ne remarquais pas sa tentative de « cessez-le-feu » avec la créature de type dragon. Mes pokémons étaient relativement calmes en général. Kame était toujours aussi jovial, mais bougeait moins que lorsqu’il était un Carapuce. Ikazuchi était « spécial », mais je l’avais vite cerné, reconnaissait facilement ses sauts d’humeur et je crois qu’il était trop content d’avoir rencontré un camarade électrique pour pouvoir s’énerver.

Si quelqu’un observait la scène, on pouvait voir Ryuusa faire face au dos du Draby, lui tendant sa patte. Elle avait quelque chose et cela semblait être de la nourriture pokémon. Est-ce qu’elle en avait gardé secrètement depuis le repas ? Ce n’était pas le point de la situation. L’entêté ne réagissait pas.

« belette ! » disait-elle, d’une voix plus forte, mais qui n’avait pas attiré mon attention. Il y avait sept pokémons dans la pièce et m’occuper de mon oeuf ainsi que parler avec Yamato occupait une bonne partie de mon attention.

Le boudeur avait détourné sa tête et lorsqu’il avait vu mon pokémon jaune, il avait dû dire en langage pokémon de dégager, car Ryuusa insistait, mais cela ne plaisait pas au fraichement capturé. D’un coup de patte, il avait frappé ce que tendait mon amie et cette dernière commençait à s’énerver, élevant sa petite voix. C’était à ce moment que je sentis une colère montant en flèche, attirant mon attention. Deux colères s’accumulaient et cela ne présageait rien de bon. Je m’étais levé, mon oeuf dans les mains pour les observer. C’était avec soulagement que je voyais ma belle Ryuusa lâcher prise, s’éloignant du colérique. Ce fut de courte durée, car le corps du petit dragon s’illuminait soudainement et il était en position d’attaque.

* Non ... c’est l’attaque Puissance ! * pensais-je instinctivement, me mettant en mode stratégie.

« Yamato, garde-moi ça ! » lui disais-je, en lui donnant sans attendre de réponse mon oeuf pokémon, qui bougeait de plus en plus. Je ne l’avais pas remarqué, mon attention était sur le sac à problème. Maintenant, c’était seulement la partie dur de sa tête qui brillait et ce n’était pas bon signe. Une attaque Coup de Boule pourrait s’avérer très puissante avec Puissance, surtout avec Ryuusa le dos tourné. Je ne pouvais pas permettre une bataille en plein milieu de la salle commune du dortoir. C’était au pas de course que je me précipitais pour intercepter ce Draby. C’était fou, je pouvais être gravement blessé, mais rester sans rien faire était inadmissible. Alors que j’arrivais face à la petite créature bleue, il avait déjà commencé son attaque et le point de non-retour était dépassé. Je pouvoir voir dans ses yeux et ses émotions qu’il était pris de panique. Il ne voulait pas s’attaquer à moi. Rien ne pouvait être arrêté. Un courant d’air faisait secouer mes cheveux. Je ne pouvais pas voir, mais c’était Taka qui avait attrapé Ryuusa avec ses pattes pour l’éloigner.  

C’était maintenant noir. Mon ventre me faisait souffrir énormément et je cherchais à respirer. Je paniquais, mais une toux interminable qui me fit cracher un peu de sang prouvait que j’arrivais à respirer à nouveau. De l’extérieur, on pouvait voir que j’avais fait un vol plané d’un mètre ou deux avant de m’écraser sur le sol. L’air de mes poumons avait été expulsé, d’où le fait que je prenais difficilement ma respiration. Ma vision était floue, mais je pouvais ressentir que mes pokémons m’entouraient, sauf le Draby. Lorsque j’avais pu réussi à me redresser légèrement, au prix d’une énorme douleur, je pouvais voir le petit dragon loin, contre un mur, terrifié de son acte. Cela me surprenait d’elle. Je ne pensais pas qu’elle pouvait réagir de la sorte, avec toute cette amertume. En détournant le regard, je pouvais aussi voir mon petit Ikazuchi s’approcher de la fautive. L’électricité la parcourait rapidement, comme si mon Elekid allait décharger toute son énergie. Lentement, cette dernière s’était rassemblée dans un de ses petits poings. L’attaque Poing-Éclair. Terriblement efficace, j’avais peur que le coupable soit blessé gravement par la créature à la fourrure noire et jaune. Je voulais parler, pour l’empêcher d’agir, mais aucun son ne pouvait sortir de ma bouche. Je pouvais ressentir la colère de mes autres pokémons et je ne pouvais pas les empêcher d’agir s’il se joignait à l’Elekid. Impuissant, j’étais allongé à nouveau, n’ayant pas de force à cause de la douleur.

Une minute s’était passée entre ma perte de conscience et mon réveil, moment où j’avais vu Ikazuchi s’approcher de l’attaquante. Pendant ce laps de temps, mon oeuf dans les mains de Yamato avait craquelé plusieurs fois pour laisser sortir un pokémon à la couleur blanche et bleue. Un  Goélise. Le nouveau-né semblait calme et détendu.

« Goéliseeee » disais le pokémon, en regardant Yamato avec des yeux du chat poté. Le pokémon prenait pour son parent la première personne qu’il voyait : le coordinateur cuisinier, Yamato Ishida.
Yamato Ishida
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t320-yamato-ishida-voltali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t324-yamato-ishida-voltali
Région d'origine : Johto
Âge : 14 ans
Niveau : 23
Jetons : 1196
Points d'Expériences : 447
Johto
14 ans
23
1196
447
pokemon
Johto
14 ans
23
1196
447
Yamato Ishida
est un Coordinateur Performer
Il avait capturé cette Draby au Parc Safari ? J’avais été présent lors de cette capture et je trouvais ça dommage de ne pas avoir croisé Eric là-bas, mais nous n’avions sûrement pas choisi les mêmes parcours. M’enfin... là n’était pas la question, mais j’étais déçu pour lui, étant donné que malgré tous ses efforts, le pokémon dragon refusait de lui pardonner. Comme il le disait, elle semblait être très rancunière. Sa relation avec elle me faisait vraiment penser à Shiraz, la Chacripan qui avait été capturée par Faith et qui n’aimait ni elle ni son équipe. Certes, elle ne s’entendait pas très bien avec moi depuis l’échange, mais j’avais l’impression qu’elle s’adaptait mieux à mes pokémons.

D’ailleurs, je me demandais si cela pouvait être la même chose avec ce Draby. Après tout, les pokémons ne s’entendent pas bien avec tout le monde, c’est connu, mais je n’osais pas aborder le sujet de l’échange tout de suite. J’avais déjà un pokémon difficile dans mon équipe, voulais-je vraiment en avoir un deuxième ? D’un autre côté, peut-être que cela aiderait le dragon a avoir une meilleure vie, mais bon... je devais y réfléchir. Perdu dans mes pensées, mon regard étant rivé sur le pokémon bleu à la tête d’acier, je vis clairement la petite Sabelette s’approcher d’elle par derrière, mais jamais je n’aurai cru que celle-ci avait bien l’intention de l’attaquer.

Tout se déroula trop vite par la suite pour que je puisse comprendre ce qui se passait réellement. Le corps du Draby s’illumina, mais cela n’avait rien à voir avec une quelconque évolution. Sa tête brilla un moment et juste à voir l’expression sur son visage, elle semblait être très en colère pour une raison qui m’échappait. D’un coup, je sursautai légèrement lorsque l’autre jeune homme se leva du canapé sur lequel il était assis pour me tendre l’œuf qu’il avait dans les bras, me demandant de le garder. Où comptait-il aller comme ça ? Je n’eus même pas le temps de réagir à ce geste, ni même de répondre, que je vis le jeune Voltali se diriger vers ses deux pokémons.

- Eric, fait attention !

Malgré mon avertissement, il était déjà trop tard. La Draby s’était élancée vers son maître, tête la première et le frappa de plein avec une attaque Coup D’Boule dans le ventre. Le jeune homme fut projeté à quelques mètres plus loin, bien vite rejoint par ses pokémons. Témoin de cette scène absolument horrible, je me redressai vivement, l’œuf toujours dans les bras, me demandant si Eric allait bien malgré tout. Je n’osai pas approcher, de peur d’être moi-même coincé dans cette bataille qui risquait d’éclater à nouveau entre la Draby et la Sabelette après ce qui venait de se passer. D’ailleurs, je devais veiller à la protection de l’œuf et pour cela, je devais rester à distance.

- Eric ? Est-ce que ça va ?

Par chance, j’entendis bientôt ce dernier se mettre à tousser, prouvant qu’il respirait toujours. Il cracha rapidement un peu de sang, ce qui m’inquiéta davantage sur son état. Lorsque je détournai à nouveau la tête en direction du Draby, je vis celle-ci plaquée contre un mur, face à l’Elekid du jeune homme qui s’approchait dangereusement d’elle, prêt à lui asséner une attaque Poing Éclair. Je ne pouvais pas rester là les bras croisés, puisque l’équipe entière du Voltali semblait être léguée contre cette Draby. Sans perdre davantage de temps, je fis sortir mon Galekid et mon Obalie, pour qu’ils puissent venir me prêter main forte. Pour le moment, c’était le pokémon électrique qui était le plus dangereux.

- Ayuna, fait quelque chose !

Mais la Lianaja était déjà sur le coup. D’un bond, elle vola au secours du Draby, se déplaçant avec beaucoup d’agilité. Lorsqu’elle fut tout près, elle s’empressa de sortir ses lianes pour agrippa l’Elekid et ainsi le garder à une distance convenable du dragon bleu. Même si le pokémon plante se faisait électrocuter, elle s’en fichait bien, étant très peu vulnérable à ce type d’attaque. Pendant ce temps, mes autres pokémons s’occupèrent de faire un « barrage » entre la Draby et le reste de l’équipe d’Eric, temporairement bien entendu, juste pour que ceux-ci prennent le temps nécessaire pour se calmer. Pour ma part, que pouvais-je bien faire pour régler ce conflit ? La pauvre Draby était complètement terrifiée. Je devais faire quelque chose pour l’aider.

- Draby, viens par ici, je ne te veux aucun mal. Tout ceci n’est qu’un simple accident, ce n’est pas ta faute.

J’espérais vraiment qu’elle allait venir à moi, peut-être allais-je réussir à créer un certain lien avec elle. M’enfin, je pouvais bien rêver. L’instant suivant, l’œuf qui se trouvait toujours dans mes bras s’agitait tellement que la coquille commença à se fissurer doucement. Surpris, je me figeai littéralement sur place, tandis qu’un petit Goélise réussissait à s’extirper de sa prison. Son regard croisa le mien juste après et je cru comprendre que ce dernier me prenait véritablement pour son père. Mince... mais ce pokémon ne m’appartenait pas du tout ! Ce n’était pas moi qu’il était censé voir dès le premier instant, mais Eric ! D’ailleurs, était-il en état de venir voir son nouveau pokémon ?

- Euh... Eric ? Ton œuf vient tout juste d’éclore. Il s’agit d’un Goélise et... je crois qu’il me prend pour son maître.


.: Prez' | T-Card | Carnet | Atelier :.
Achat d'un pokémon dragon [Pv Eric] Signay10

Achat d'un pokémon dragon [Pv Eric] Signay10
Nicholas Addler
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8981-608-nicholas-addler-reroll-voltali?nid=1#90951
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8984-nicholas-addler-voltali#90953
Icon : Achat d'un pokémon dragon [Pv Eric] Icon_n10
Taille de l'équipe : 1
Région d'origine : Hoenn
Âge : 15 ans
Niveau : 13
Jetons : 145
Points d'Expériences : 182
Achat d'un pokémon dragon [Pv Eric] Icon_n10
1
Hoenn
15 ans
13
145
182
pokemon
Achat d'un pokémon dragon [Pv Eric] Icon_n10
1
Hoenn
15 ans
13
145
182
Nicholas Addler
est un Topdresseur Novice
Je n’avais pas vraiment entendu l’avertissement de Yamato. Tout s’était passé si vite. L’adrénaline et la douleur au niveau de mon ventre. La difficulté à respirer et le sang. J’avais bien peur d’être blessé assez sévèrement au niveau abdominal. Je n’avais pas de connaissances très pointues, mais c’était à ce niveau qu’il y avait beaucoup d’organes. Un coup aussi fort ne devait pas être très bon pour ces trucs qui me tiennent en vie. Je croyais entendre la voix du Voltali, mais elle semblait si loin alors qu’il n’était pas si éloigné de moi.

J’entendais à nouveau la voix du jeune homme, mais il ne s’adressait plus à moi. En relevant légèrement la tête, je pouvais voir une forme verte qui se déplaçait avec agilité pour venir immobilisé à l’aide de cordes vertes une petite créature jaune et noir. Ikazuchi. Je commençais à voir plus clairement lorsque j’assistais à la scène, où mon Elekid envoyait des chocs électriques à Ayuna, mais cette dernière résistait, ne montrant pas de signes de faiblesses. C’était rapidement que ma créature avait arrêté son offensive, préférant attendre la suite puisque le pokémon de Yamato ne semblait pas hostile. Mes autres amis semblaient vouloir s’approcher du Draby, mais un obstacle leur barrait le chemin. Je ne connaissais pas ces « pockets monsters ».

* Cela doit être d’autres pokémons à Ishida... * pensais-je, notant quelque part dans ma tête qu’il faudrait que je les passe sous mon iPok.

J’entendais à nouveau une voix familière qui m’expliquait que mon oeuf avait éclos. Un Goélise. J’étais faible, mais encore conscient. J’essayais de réfléchir, mais il y avait toujours un seul truc qui me revenait en tête.

« Il te prend pour son père... Tu pourrais donc le garder. Je ne voudrais pas le rendre malheureux en te l’arrachant. Il ne peut pas comprendre puisqu’il sort de l’oeuf. » disais-je, mais je me sentais de plus en plus faible. Je ne savais pas ce qui m’arrivait, mais je me devais de calmer la situation. Avec difficulté, j’avais réussi à sortir mes monsterballs et avec succès, j’avais fait tout rentrer mes pokémons à leur place sauf Draby. À chaque fois que je le pointais, elle sautait pour éviter le retour en poussant des petits cris. Elle s’était réfugiée derrière les jambes de Yamato. J’étais trop faible pour lutter. C’était à ce moment que tout commençait à tourner autour de moi.

« Pourquoi ça tourneee... » disais-je alors que ma vision s’embrouillait pour faire place au noir. J’avais perdu conscience, laissant tomber la balle safari du Draby de ma main, roulant tranquillement dans la direction du coordinateur cuisinier.

Le bruit avait alerté d’autres élèves du dortoir Voltali, qui se dirigeait vers la salle commune.
Yamato Ishida
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t320-yamato-ishida-voltali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t324-yamato-ishida-voltali
Région d'origine : Johto
Âge : 14 ans
Niveau : 23
Jetons : 1196
Points d'Expériences : 447
Johto
14 ans
23
1196
447
pokemon
Johto
14 ans
23
1196
447
Yamato Ishida
est un Coordinateur Performer
Horrifié, j’observais la scène de loin, ne pouvant rien faire pour venir en aide à Eric. Enfin, pour le moment, puisque ses pokémons me barraient la route. Je devais à tout prix trouver une solution pour régler ce problème, sinon le combat allait perdurer et je ne croyais pas que le dortoir allait tenir debout suite aux éventuels assauts des pokémons. Malgré ma demande, la Draby ne semblait pas vouloir s’approcher de moi, même si c’était peut-être le meilleur moyen de la protéger pour le moment. De plus, avec le Goélise nouveau-né dans le bras, je n’arrivai plus à me concentrer. Le petit oiseau me regardait avec des yeux brillants d’adminration, la tête penchée sur le côté.

Toujours allongé sur le sol, Eric ne semblait pas être en très bon état. Il m’annonça que je pouvais garder le Goélise, puisque ce dernier semblait me considérer comme son propre père, visiblement. Il n’avait pas l’intention de l’arracher à la personne à laquelle il tenait le plus. Incertain, je baissai le regard sur la petite créature qui se trouvait toujours dans mes bras et j’ignorais si c’était une bonne idée de le garder. Certes, j’avais déjà un pokémon eau et un autre de type vol, mais j’avais déjà deux jeunes pokémons dans mon équipe. Je ne souhaitais pas en obtenir un troisième, étant donné qu’ils demandaient tous beaucoup plus de temps que des pokémons adultes. Mais bon, s’il le désirait... je pouvais bien le garder un temps.

Bien vite, avant que je n’ai pu faire quoique se soit, Eric, au bord de l’évanouissement, fit rentrer tous ses pokémons dans leurs pokéballs respectives, à l’exception de la Draby qui refusait de se faire attraper par le rayon rouge. Elle s'était même cachée derrière mes jambes pour se protéger, à ma plus grande surprise. Le calme revint rapidement dans le salon du dortoir et je remerciai mentalement le jeune homme d’avoir pensé à cela, c’était sans doute la meilleure solution pour éviter que la bataille n’éclate de nouveau. Par contre, même si l’agitation ne régnait plus autour de moi, j’avais toujours autant de mal à me concentrer, le regard du pokémon aquatique toujours rivé sur mon visage. J’allais devoir poser ce dernier quelque part si je voulais venir en aide au jeune homme.

- Eric, est-ce que tout vas bien ? demandai-je, en voyant qu’il avait lâché la Safariball et que cette dernière avait roulée jusqu’à mes pieds. Eric, tu m’entends ?

Aucune réponse. De l’endroit où je me trouvais, je cru voir que les paupières du Voltali était fermée, ce qui ne présageait rien de bon. Sans perdre davantage de temps, je déposai mon Goélise sur le sofa pour me rapprocher du jeune homme, inquiet. Je constatai rapidement qu’il était évanouit, même si je n’arrivais pas à y croire. Il avait reçu un puissant coup de tête dans le ventre, mais comment pouvait-il avoir perdu connaissance ? Oui, il avait craché un peu de sang, mais cela ne me semblait pas être suffisant. Les dommages intérieurs devaient êtres plus importants que je ne le pensais. Le mieux à faire pour le moment était de l’emmener à l’infirmerie pour m’assurer qu’il n’avait rien de grave.

À peine fut-il séparé de moi quelques secondes que le Goélise quémandait déjà mon attention. Dépliant ses petites ailes, il s’envola du canapé sur lequel il se trouvait toujours pour venir se poser sur mon épaule, un endroit que j’appréciai davantage que dans mes bras, comme cela je pouvais aider Eric sans problème. Je fis revenir mes autres pokémons à l’exception d’Ayuna, car elle allait m’être utile pour la suite des évènements. Avant de partir, je m’empressai de ranger mon matériel d’école dans mon sac à dos, n’ayant pas du l’intention de le laisser dans le salon commun du dortoir.

- Très bien Ayuna, tu vas m’aider. Je dois emmener Eric à l’infirmerie le plus rapidement possible. Tu crois être capable de le soulever avec tes lianes ?

La Lianaja approuva d’un signe de tête. Grâce à son aide, je réussis à soulever suffisamment le jeune homme pour le déplacer. N’étant pas très fort des bras, j’étais probablement capable de le déplacer sur une courte distance et j’espérais vraiment être en mesure de me rendre jusqu’à l’infirmerie. Avant de quitter les lieux, je jetai un dernier regard à la Draby qui se trouvait tout juste derrière moi, sa Safariball se trouvant désormais dans mon sac à dos. J’ignorais si elle allait me suivre, mais elle avait bien intérêt à le faire... Mais bon, j’avais d’autres préoccupations pour le moment.

Les minutes qui suivirent furent plutôt pénible pour ma part. Je ne pus m’empêcher de lâcher un soupir de soulagement lorsque je vis la porte menant à l’infirmerie juste devant moi. L’infirmière qui me vit arriver avec un jeune homme dans les bras vint à ma rencontre assez rapidement, tout en me demandant ce qu’il s’était passé. Tandis que je lui racontai les évènements, la jeune femme déposa le blessé sur l’un des lits qui se trouvait dans la grande pièce peinte en blanc et l’examina rapidement. Elle m’expliqua en même temps que ce genre d’accident pouvait être très grave, mais heureusement, le jeune homme semblait s’en être bien tiré malgré tout, puisqu’il n’avait pas recraché de sang depuis un bon moment déjà.

Elle prit quand même le temps de bien l’ausculter et elle me conseilla de m’asseoir près du lit si je tenais à être présent lors de son réveil. N’ayant pas revu sa Draby depuis, je préférais rester à ses côtés pour au moins lui rendre sa Safariball... et aussi pour savoir s’il allait bien. Je m’installai donc sur une chaise non loin de là en attendant, Ayuna toujours à mes côtés. J’ignorais si l’attente allait être bien longue, mais cela ne me dérangeait pas. Sinon, si cela tardait trop, je pouvais toujours continuer mon devoir de botanique...


.: Prez' | T-Card | Carnet | Atelier :.
Achat d'un pokémon dragon [Pv Eric] Signay10

Achat d'un pokémon dragon [Pv Eric] Signay10
Nicholas Addler
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8981-608-nicholas-addler-reroll-voltali?nid=1#90951
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8984-nicholas-addler-voltali#90953
Icon : Achat d'un pokémon dragon [Pv Eric] Icon_n10
Taille de l'équipe : 1
Région d'origine : Hoenn
Âge : 15 ans
Niveau : 13
Jetons : 145
Points d'Expériences : 182
Achat d'un pokémon dragon [Pv Eric] Icon_n10
1
Hoenn
15 ans
13
145
182
pokemon
Achat d'un pokémon dragon [Pv Eric] Icon_n10
1
Hoenn
15 ans
13
145
182
Nicholas Addler
est un Topdresseur Novice
J’évoluais dans la noirceur la plus totale. Je faisais face à l’inconnu, seul avec mon âme. J’essayais de remonter à la surface, mais c’était seulement pour entrevoir des brides de la réalité. Mon corps était soulevé dans les airs par des cordes vertes vers une destination inconnue. Je retombais avec aisance dans l’inconscience, telle une personne prise sous la glace d’un lac gelé. Bien sûr, je ne risquais pas la noyade. Bref, passons à autre chose.

______________________

La petite créature légèrement plus que la moitié d’un mètre s’était collée contre Yamato dans la salle commune. Les scènes se succédaient les unes après les autres. Tantôt, la Draby était menacée par les pokémons de son « dresseur » pour finalement éviter l’enfermement dans cette boule aux différentes teintes de vert. L’autre jeune était parti en compagnie d’un de ses pokémons, soulevant Eric qui avait ses bras et jambes pointant le sol, comme s’il n’avait aucune force dans ses membres. Le pokémon de type dragon suivait de loin Yamato. Elle se sentait énormément coupable de ses actes. Elle était en colère d’avoir pu être aussi faible contre la Sabelette. Elle était dans un état pitoyable lors de leur rencontre et elle aurait voulu avoir un véritable combat. Sa fierté était trop grande pour pouvoir faire ami-ami après tel outrage. L’humain ne lui avait pas causé tord de façon directe, mais malgré ses tentatives de créer des liens, la Draby n’y était tout simplement pas intéressée.

La tentative de paix avait été la goutte qui faisait déborder le vase. La créature avait analysé ce geste comme de la pitié. Quelle arrogance ! La rage prenait sur la raison et elle accumulait de la puissance pour finalement frapper à l’aide de sa puissante tête contre son ennemie. Une variable inconnue s’était mise en travers de son objectif : le garçon à la chevelure foncée s’était interposé entre les pokémons. Il était trop tard maintenant pour reculer en arrière, son attaque était lancée et il ne restait pas assez de temps avant l’impact pour pouvoir dévier. La panique et la détresse s’accumulaient en elle, impuissantes. La dragonne avait à peine vu l’oiseau arriver à toute vitesse pour attraper la belette en vue de l’éloigner. Tout s’était passé si rapidement et il était dur d’assimiler toute l’information. Dans ce moment affreux, l’autre humain lui avait demandé gentiment de le rejoindre et c’était précipitamment qu’elle l’avait rejoint pour se cacher, motivé par la tentative de rappel dans cette boule mystérieuse.

En plein dans le cadre de la porte, Draby observait les humains dans cette pièce blanche. Son dresseur était couché dans un lit, les yeux fermés. L’autre humain était en position assise sur une chaine, aux côtés du premier humain. Une autre humaine n’était pas loin, mais ne l’avait pas remarqué. Tranquillement, elle s’était approchée du lit et d’un bond, s’était retrouvée aux côtés de Eric.

______________________

J’avais toujours les yeux fermés, mais j’étais conscient de mon environnement. Étant couché dans un lit qui lui était inconnu et la douleur à son ventre lui disait qu’il devait être à l’infirmerie. Soudainement, une présence s’était « posée » à ses côtés, d’une manière brusque. J’ouvrais les yeux pour voir que c’était la Draby qui avait sauté pour me rejoindre. Elle m’observait, pleine de remords dans les yeux. Je pouvais lui pardonner, mais mes pokémons en feraient-ils autant ? Ils pourraient tous accepté ma décision, mais il y aurait toujours cette tension entre eux.

« Draby ... » disait une voix triste. Je pouvais la voir observer le coordinateur avec une étrange lueur dans les yeux. Une façon que j’aurais voulu qu’elle me regarde en étant son dresseur.

« Goéliseeee ! » disait une voix joyeuse, acclament l’attention de son « père » (Yamato) depuis son perchoir (l’épaule à Yamato). L’infirmière venait de remarquer que j’étais à nouveau conscient et voyant que je voulais me redresser, elle était venue m’aider à me placer dans une position confortable, dans les limites de ma blessure.

« Contrairement à moi, aujourd’hui sera ton jour de chance. Dû aux circonstances, je ne pourrai pas garder Draby et Goélise. La première ne pourra jamais être heureuse dans mon équipe, surtout avec cet accident et le deuxième te prends pour son parent. Je ne voudrais pas briser ce lien. » disais-je avec une légère difficulté puisque la douleur n’aidait pas à me concentrer. Je n’avais pas parlé de ce qu’il pourrait me donner en échange de ces deux pokémons, car je voulais voir avant s’il allait proposer quelque chose. Je pensais surtout qu’il ne pourrait jamais les prendre sans rien donner en retour.
Yamato Ishida
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t320-yamato-ishida-voltali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t324-yamato-ishida-voltali
Région d'origine : Johto
Âge : 14 ans
Niveau : 23
Jetons : 1196
Points d'Expériences : 447
Johto
14 ans
23
1196
447
pokemon
Johto
14 ans
23
1196
447
Yamato Ishida
est un Coordinateur Performer
L’attente ne fut pas bien longue en réalité, même si cela me semblait être une éternité. Je ne connaissais pas beaucoup Eric, étant donné que nous avions fait connaissance aujourd’hui, mais cela ne m’empêchait pas d’être inquiet à son sujet. Le fait qu’il crache du sang était assez troublant et j’espérais que son séjour à l’infirmerie ne serait pas trop long. Pour ma part, je n’avais jamais été assez blessé pour venir dans cet endroit, mais je me doutais bien que cela ne devait pas être très agréable. Peu de gens aimaient êtres hospitalisés, encore moins quand la famille du patient était loin. Par chance, sa blessure ne semblait pas être très grave et le jeune homme allait pouvoir sortir d’ici peu de temps, avec un peu de chance.

Alors que j’étais toujours assis sur la chaise de bois, ma Lianaja à mes côtés, je guettais le moindre geste de l’autre Voltali, attendant son réveil avec impatience. L’infirmière m’avait prévenu que cela pouvait prendre un certain temps avant qu’il reprenne conscience, mais cela ne me dérangeait pas vraiment. J’avais constaté avec surprise que la Draby m’avait suivi jusqu’ici et qu’elle s’était suffisamment rapprochée du lit pour bondir aux côtés de son maître. Un petit sourire en coin apparu sur mon visage en imaginant la réaction d’Eric lorsqu’il allait voir son pokémon ainsi placé à son chevet, tout aussi inquiet que nous.

Bien vite, le jeune homme ouvrit les yeux, à mon plus grand soulagement. J’interpelai rapidement l’infirmière qui se trouvait non loin de nous pour qu’elle vienne examiné le blessé un peu plus, pour s’assurer que tout allait bien. Cette dernière s’approcha et aida le jeune Voltali à s’asseoir du mieux qu’il pu sur son lit. Ce simple mouvement, facile à effectuer en tant normal, semblait être difficile, désormais. Trop content de voir qu’Eric allait bien malgré tout, je n’avais pas remarqué le regard scintillant de la Draby envers moi. Même le Goélise ne semblait pas porter attention à son maître, trop occupé à essayer d’obtenir mon attention.

Les paroles du jeune homme m’étonnèrent au plus haut point.

- Quoi ? Tu veux vraiment me donner tes deux pokémons ? répétai-je, n’arrivant pas à le croire. Bah... pour Goélise, je suis bien d’accord, il ne me lâche plus du tout depuis son éclosion et cela ne me dérange pas de le garder. Mais, pour Draby... tu crois vraiment que c’est la meilleure solution ?

L’autre Voltali ne semblait pas être bien disposé à discuter. Je n’attendis donc pas sa réponse dans l’immédiat, préférant réfléchir à tout ça avant de prendre une quelconque décision. Il était vrai que la petite dragonne aurait du mal à se faire accepter par les autres pokémons du jeune homme après ce qu’il s’était passé, mais il n’avait même pas encore essayé de les réconcilier. Bah... après tout, c’était sûrement perdu d’avance entre la Draby et la Sabelette. Je pouvais bien lui enlever ce fardeau et surtout, avec un peu de chance, peut-être que le pokémon bleu s’entendrait mieux avec mes propres pokémons.

- D’accord, je peux la prendre avec moi quelques temps pour voir comment cela se déroulera. D’ailleurs, je n’ai aucun pokémon de ce type, l’entraînement sera intéressant, ajoutai-je, avec un petit sourire.

Bien entendu, je n’avais aucunement l’intention de prendre les deux pokémons d’Eric sans rien lui donner en retour. Ne sachant pas trop ce que je pouvais lui donner en retour, j’ouvris mon sac à dos pour observer ce que j’avais sur moi en ce moment. Mes devoirs n’étaient sans doute pas intéressants, tout comme le restant de mes fournitures scolaires. Mon regard s’arrêta sur les jetons qui se trouvaient tout au fond de mon sac, ainsi que sur les balls que je traînais toujours avec moi pour les sorties captures. Ce n’était pas grand chose, mais peut-être que l’autre Voltali accepterait ma proposition.

- Étant donné que Draby devient un puissant pokémon sous sa forme finale d’évolution, je suis prêt à te donner cinq-cents jetons pour l’avoir. Et puis, pour ton Goélise... tu avais sans doute préparé une pokéball pour le bébé pokémon qui allait sortir de l’œuf, alors je suis prêt à te donner une hyperball en échange. Est-ce que cela te convient ?

Quelques instants plus tard, une autre infirmière arriva près de notre petit groupe pour me demander gentiment de quitter les lieux, disant que le blessé avait besoin de repos, maintenant. Sachant que je devais sans doute le gêner, je m’empressai de me lever, tout en souhaitant bon rétablissement à l’autre jeune homme. Je suivis la jeune femme jusqu’à la sortie de l’infirmerie, le Goélise toujours sur mon épaule, tandis que ma Lianaja et ma Draby étaient sur mes talons. La Safariball en main, j’espérais vraiment que tout allait bien se passer dan mon équipe avec l’arrivé du pokémon dragon. Tout de même nerveux face à ce qui m’attendait, je pris la direction de mon dortoir, prêt à tout pour que mes pokémons s’entendent bien ensemble.


.: Prez' | T-Card | Carnet | Atelier :.
Achat d'un pokémon dragon [Pv Eric] Signay10

Achat d'un pokémon dragon [Pv Eric] Signay10
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum