Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 1

Pokemon adala community

Tu abandonnerais ce pauvre locataire démuni à son déménagement, en « empruntant » sa camionnette en plus… ? Je ne te pensais pas voleur, Josh.
en savoir plus ?
Cha-charmant… normalement c’est en mission avec Josh que je frôle la mort, pas en rentrant chez les Phyllalis.
en savoir plus ?
Je vais chuter, encore, et ça sera long, et ça sera douloureux, et t'auras pas envie d'être là. Parce que toi, tu as Aoi mais moi j'ai quoi maintenant que Maya est partie, dis-moi ?
en savoir plus ?
Ce n'est pas le parc que je souhaite anéantir...
en savoir plus ?
Mademoiselle Alézar, Pecheresse Caroline ! Où êtes-vous ?
en savoir plus ?
La triche sera permise évidemment.
en savoir plus ?
Q…. Quéééééééééééééé ?!
en savoir plus ?
-15%
Le deal à ne pas rater :
Manette Xbox sans fil Pulse Red
50.99 € 59.99 €
Voir le deal

Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
« Je suis assez loin là ? C’est bon ? »

La rencontre avec le collectionneur ne laisse jamais indifférent, ce fut le cas pour moi aussi. Et oui, on est pas ménagé ici ! D’abord un voyage éprouvant en bateau, puis l’arrivée sur l’ile de Lansat, ensuite, l’attribution du dortoir de chacun, et enfin l’installation dans ma chambre. Et, après une journée aussi mouvementée, on nous demande de parcourir de sombres et inquiétants souterrains, à la recherche d’un bonhomme plus proche de la folie que quoi que ce soit d’autre pour qu’on obtienne notre premier Pokémon, qui nous accompagnera le long de notre scolarité. Éprouvant n’est ce pas ? Imaginez tout ceci, avec une insomnie en plus. Oui, assez fatiguant pour me mettre dans l’état du collectionneur ! Voila à peu près l’état de mes nerfs en ce moment. Imaginez donc ma réaction après la série de question super bizarre du collectionneur : je me suis enfui, à peine la pokéball  qui contenait mon starter à la main. Pour ma défense, il faisait vraiment peur hein !

« Est-ce que je suis le seul ici, à trouver tout ça VRAIMENT trop bizarre ! Et pourquoi c’est un fou furieux qui nous le donne, notre starter ? »

Enfin, tout ça pour dire que j’avais juste besoin d’une pause, rien que cinq petites minutes…

Après quelques minutes à « fermer juste un peu les yeux »,  je m’éveillai, la tête encore dans le brouillard, dans un endroit des souterrains que je ne connaissais pas. En y repensant, je n’avais pas la moindre connaissance du terrain, même pas un repère ! Je n’avais pas pu m’égarer si facilement ! Si ? Ils avaient prévenu pourtant, que c’était un vrai labyrinthe ce souterrain ! Ça me faisais mal de le reconnaitre, mais j’étais bien perdu.

Je tâtai alors les alentours, dans l’obscurité presque étouffante de la grotte. Le mur sur lequel je m’étais adossé montait haut, plus haut que mes bras ne peuvent toucher. Le sol semblait très irrégulier, à se demander comment j’ai pu arriver ici se me fouler un cheville. Et pour le reste, et bien j’étais absolument incapable le dire : La lumière ne perçait que difficilement jusqu’ici !

« Réfléchis, réfléchis ! Je peux peut être appeler à l’aide. Non, idée stupide, je risquerais de réveiller tout les Pokémons sauvages du coin et de me faire attaquer…Mon Ipok ! »

Je sortais l’Ipok de ma poche pour contacter l’école, que l’on m’envoi de l’aide. Le seul détail que j’avais négligé, c’est qu’un Ipok, ça ne capte PAS dans un souterrain ! La malchance s’acharnait sur moi. Il ne me restait plus qu’a chercher la sortie en marchant, aidé seulement de la lumière de mon Ipok. C’est un bon départ dans cette nouvelle école je trouve...
Loan McNellis
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1371-sir-mcnellis-pour-vous-servir-termine
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1378-loan-mcnellis-voltali#16890
Taille de l'équipe : 13/15
Région d'origine : Kalos
Âge : 16 ans
Niveau : 27
Jetons : 942
Points d'Expériences : 589
13/15
Kalos
16 ans
27
942
589
pokemon
13/15
Kalos
16 ans
27
942
589
Loan McNellis
est un Pokeathlète Agent
Note du XX/02/XXXX

Déguisement du jour : Simple...j'ai mis une perruque brune avec laquelle j'ai fais une longue tresse...Côté vestimentaires : Des cavalières, un jean, une chemise, une écharpe et un long manteau unisexe, nous sommes toujours en hiver.....oui juste ça je suis soft aujourd'hui.

Ce jour était le second dans cette académie. Je devais partir dans les souterrains afin de récupérer un pokémon. L'organisation de cette académie était originale, enfin c'était ce que je pensais. Tous les étudiants arrivaient sur un même pied d'égalité on avait ni argent de maman ni argent de papa, riche pauvre modeste on arrivait ici sans rien dans les poches sans aucun pokémon bref nous avec une valise, plusieurs dans mon cas. En tout cas j'appréciais grandement ce principe, j'étais un enfant comme les autres ici je serai juste Loan le gars qui aime se déguiser. Je m'étais dirigé vers le souterrain de l'académie. C'est ici que je vais rencontrer un membre du personnel que l'on appelait le collectionneur. Celui-ci nous donnait un pokémon en tant que starter. Pour cela il fallait répondre à un questionnaire. J'avais croisé plein d'étudiants qui allaient de leur petit commentaire sur les questions posées par ce dernier, j'avais vraiment hâte de pouvoir passer ce questionnaire à mon tour. D'ailleurs mon tour arrive, je vais vous conter la suite bien plus tard....


Je rangeais mon petit calepin de notes dans mon sac et entrain à mon tour dans le souterrain. Je me dirigeais difficilement vers l'endroit où se trouvait le fameux collectionneur. J'ai dû demander trois fois mon chemin à des étudiants qui ressortaient avec leur pokeball fraîchement acquise à la main. Un camarade bien aimable m'avait aidé à trouver la fameuse salle. Je le remerciais puis rentrais dans la salle. Elle était sombre et glauque tout comme le propriétaire de ce lieu, je trouvais cela tellement différent de la décoration du salon de grand-mère, s'en était fascinant. Pas de lustre en cristal, de fauteuils à l'ancienne, juste des murs...si on pouvait qualifier ces bouts de roches pointues comme ceci, un comptoir en bois, où se trouvais le propriétaire du lieu, une étagère avec des pokéballs et une autres avec des œufs. Bref Fascinant. Le collectionneur, derrière son comptoir, il était de dos et semblait ne pas avoir remarqué ma présence.

« Bonjour » disais-je d'une voix joyeuse

« Bonjour jeune homme... » le collectionneur se retourna « Oh pardon Mademoiselle... »

Je rigolais suite à son hésitation, pourtant je n'avais pas fait grand-chose, j'avais juste mis une simple perruque « Non non le jeune homme était bon je suis bien un garçon »

« Ah ! » il ne semblait pas plus étonné que ça, comparé aux personnes que j'avais choquées. Je ne lui laissais pas trop le temps de digérer l'information que je continuais sur ma lancer avec le même enthousiasme.« Je suis prêt pour le questionnaire, alors on commence quand»

« On n'en aura pas besoin » Il parti chercher une pokéball puis il me la posa en face de moi « Tenez votre starter ! Je pense que vous allez bien vous entendre vous deux »

« Quoi ! vous en êtes sur ? Pas une seule question »

« Certain, vous êtes fait l'un pour l'autre »

« Même pas une petite » insistais-je ; il me regardait comprenant enfin que je voulais être questionné

« Tu aimes te déguiser ?» me disait-il « Oui » un silence se posait entre nous et le monsieur rajouta avec un sourire capable de faire trembler les Branettes, selon moi « Alors, vous allez vraiment bien vous entendre. » après m'avoir dit cette phrase le collectionneur partait au fond de la salle me demandant de fermer la porte quand je sortais.

Je fus dépité et très dégoutté de ne pas avoir eu droit moi aussi au questionnaire comme les autres. Je sortais le pokémon en question et vis un Girafarig *UNE*
« Ah pardon une gir...Qu'est-ce que ??? » le pokémon psy me parlait par télépathie, sur le coup je fut surpris même si j'avais déjà fait cela avec le Symbios de mon père, je ne m'attendait pas à tomber sur un pokémon qui utilisait aussi ce procédé de communication. Mon air surprit n’empêcha  pas le pokémon de continuer de communiquer ainsi avec moi.
*Humaine tu aimes te déguiser ?*
« Euh oui.....EH ! C'est HUMAIN je suis un garçon ma petite, mais pour toi ça sera LOAN et non HUMAIN. J'ai un prénom ce n'est pas pour rien...» Je fixais le pokémon tout en continuant «...D'ailleurs tu seras GRIMM à présent » Il valait mieux que je lui donne un surnom au lieu de l'appeler La Girafarig cela faisait très impersonnel pour un pokémon qui était censé m'accompagner jusqu'à la fin de ma vie. La Girafarig me regardait, tout en sondant mon esprit, je la laissais faire puis, je l'entendis me dire par la suite *Hihihihi!!! Je t'aime bien toi. C'est décidé, je t'adopte tu es de ma famille maintenant* Je rigolais à sa phrase lui demandant qui adoptait qui.

La Girafarig vint frotter sa tête contre moi toute joyeuse, elle était très contente d'avoir enfin un dresseur qui avait la même passion qu'elle pour le déguisement. Elle me disait qu'elle regrettait de ne pas être un Zorua au moins elle aurait pu exprimer sa passion avec beaucoup de facilité. Je lui caressais la tête toujours en grande discussion avec cette nouvelle amie. Nous sortions tout deux hors de l'antre du collectionneur et marchions en parlant de tout et de rien, comme si je parlais à une amie que je n'avais pas vue depuis des années. Nous n'avions pas vu que nous ne nous dirigions point vers la sortie, mais que nous nous enfoncions encore plus dans les souterrains. Ce n'est que quelque instant après que commençais à me poser des questions. On devait être déjà dehors depuis un long moment.*C'est vrai on devrait déjà être dehors depuis longtemps* Se serait-on perdu * C'est probable* je regardais mon pokémon lui disant qu'il faudra qu'elle arrête de faire ça *Tu peux toujours rêver, LOAN* Elle avait bien accentué sur mon prénom, je vais adorer ce pokémon * je l'espère bien u_u* Je lui demandais s'il m'était possible d'avoir un peu d'intimité* C'est mort avec un pokémon psy. Le mot "intimité" ils ne connaissent pas*

« Je note. Allez suit moi »

On avait continué notre chemin s'enfonçant de plus en plus dans la grotte sombre, j'essayais de voir s'il y avait du réseau afin que je puisse utiliser le Gps, peut-être qu'il y avait une carte du souterrain on ne savait jamais. Malheureusement mon Ipok ne me servait absolument à rien, à part de lampe torche improvisée, mais mon compagnon pokémon me conseilla de l'utiliser ainsi, mais de faire attention cela pouvait attirer des pokémons sauvages. On était arrivé à une intersection où nous avions le choix entre plusieurs galeries. A croire que cet endroit avait été creusé par de Minotaupe. Je choisissais la première la galerie à ma gauche, espérant qu'elle me ramène vers la sortie.

Nous avancions pendant un long moment encore quand je vis au loin une lumière qui flottait et s'avançait vers notre direction. Celle-ci m'avait fait sursauter, Un pokémon ? On ne savait jamais « Grimm lance Choc mental... » *...je ne crois pas que ça soit un...* commençait-elle à me dire
« Immobilise le juste sans le blesser » La petite Girafarig soupirait et se plaçait devant moi pour exécuter son attaque. Elle avait pris, grâce à ses pouvoirs psychiques, des pierres présentent dans le tunnel et fit une sorte de bouclier de rocher autour de cette lumière.

Quand le ''Bouclier'' fut fini je me rapprochais de la source et vis que celle-ci n'était pas un pokémon, mais un garçon d'à peu près mon âge. Je pouvais entendre Grimm me dire un j'allais te le dire et lui ordonnais d'arrêter son attaque. Je regardais le jeune garçon tout en joignant les mains pour m'excuser.

« Oups pardon je pensais que c'était un pokémon...On ne t'a pas fait mal ? »

Hrp :
désolée pour l'attente >_<
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum