Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 1

Pokemon adala community

« J’ai juste envie de profiter de cette soirée, et de ce nouveau début de vie… Même si je sais que je ne suis pas encore au bout de mes surprises. »
en savoir plus ?
« Cette mission est déjà un calvaire, alors stp essaie de pas la rendre encore pire, ça m’arrangerait. »
en savoir plus ?
« Je ne suis pas sûr qu’il soit l’heure de distribuer de l’eau bénite, nous savons déjà tous que vous êtes un ange Ranya, mais je suis touché de votre bénédiction. »
en savoir plus ?
« Je me déteste. Je me déteste de toutes mes forces. »
en savoir plus ?
« C'est un fantôme que tu enlaces, Faulkner. »
en savoir plus ?
Le soleil tape. Les gens hurlent. Il en a marre. Ce n’est pas un tournoi. C’est un poisson d’avril.
en savoir plus ?
« Il est beau... Tu en as de la chance... »
en savoir plus ?
-15%
Le deal à ne pas rater :
Manette Xbox sans fil Édition Limitée 20ème Anniversaire
56.43 € 66.39 €
Voir le deal

Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Je venais de quitter la plage pour me rendre en direction du Lac Corail. Ce dernier était connu pour ses nombreux fossiles, qui attiraient les scientifiques et archéologues les plus émérites. Je ne connaissais rien en archéologie, en étude de fossiles, de terres marines, ou de sols sablonneux ou argileux, cependant, je me doutais que ce lac était bien plus qu'une simple zone pour Lockey. Cette dernière était d'une espèce disparue, et tous ses chants nuptiaux s'avéraient être composés pour eux, comme un requiem. Je ne pouvais m'empêcher de baisser la tête, écoutant sa voix avec une certaine mélancolie mêlée à une forme de honte de la "posséder", même si je me doutais que ma présence lui plaisait. Ce sentiment était plus fort que moi.

C'est donc en sa compagnie que nous nous déplacions sur le sable du lac. Je courais sur les plages avec un certain engouement, tentant de prendre de vitesse mon camarade marin, qui me dépassait cependant largement. Toutefois, la vue d'une jeune fille me fit stopper ma course, ainsi que Lokhlass, qui semblait curieuse de savoir ce que cette dernière faisait. Elle semblait accroupie, observant ou recherchant. La logique voudrait que cette fille, habillée d'un haut rapiécé de quelques coutures brunes et bleues, arborait une certaine candeur qui ne me laissait pas de marbre. Enfin, lorsque mon regard se déposait sur ses cheveux, je restais fixe, la bouche légèrement entrebâillée, en me remémorant ce que portait ma mère lorsqu'elle se faisait belle. De petits nœuds papillons colorés, qui accentuaient la candeur qui se dégageait de la tenue de la jeunette. Mais tout ceci n'était que suppositions.

Je m'approchais d'elle avec une certaine timidité. Les relations sociales n'étaient pas mon fort, mais la rencontre faite précédemment me donnait des ailes. Des ailes d'archange, dont les plumes brillaient d'un éclat cristallin, et repoussaient le vent en faisant danser le souffle continu de l'air face à moi. Je perçais ce courant imaginaire, me retrouvant désormais nez-à-dos à la fille aux cheveux bruns. Je balbutiai, dans un premier temps, ne sachant pas comment l'aborder de façon gentille pour lui indiquer que je n'étais pas méchant ou pire, un séducteur. Je voulais simplement... en savoir plus sur la raison de sa présence.

"Bonjour ? Enfin non, bonsoir ? Enfin..."

Aller de but en blanc ne menait à rien. Je me devais de me présenter dans un premier temps, pour reprendre mon calme habituel.

"Pardonne-moi. Je m'appelle Junmai, et je suis un nouvel étudiant. J'espère ne pas te déranger, puis-je regarder ce que tu fais ? Je serais discret, c'est promis."

Si à ces mots je m'agenouillais dans un calme respectueux faisant comprendre mon intérêt et mon envie de ne pas déranger, ce n'était pas le cas de Lockey, qui projeta son visage en direction de la petite, à quelques centimètres, pour la voir de plus près. Elle me semblait être une mère regardant la nouvelle petite amie de son fils, et ce regard qu'elle lui jetait m'offrait un sentiment rare, mêlant honte, amusement, et confiance.
Ambre Lawford
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t103-ambre-lawford-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t121-ambre-lawford-givrali
Taille de l'équipe : 19
Région d'origine : Hoenn
Âge : 20 ans
Niveau : 54
Jetons : 1312
Points d'Expériences : 1697
19
Hoenn
20 ans
54
1312
1697
pokemon
19
Hoenn
20 ans
54
1312
1697
Ambre Lawford
est un Nouveau Membre
Le lac corail était l’une des merveilles de l’école pour sa beauté et sa grandeur. Mais pour y parvenir, il faillait avoir l’audace de se faufiler dans ces grottes incertaines. Connaissant les lieux et éprise d’une passion de nouveauté, cela ne pouvait que m’entrainer à faire des découvertes improbables et incroyables. Ainsi, traverser les grottes ne m’effrayait pas, même si je devais même ramper au sol et me salir. J’étais une exploratrice, une aventurière et j’étais toujours prête à tout pour parvenir à mes fins. Malgré tout, je faisais attention un minimum à moi, prenant de temps à autre du délai devant le miroir avant de quitter le dortoir. Aujourd’hui, j’étais vêtue simplement, n’ayant fait quelques folies dans ma longue chevelure bleutée en y accrochant divers rubans. J’adorais habiller ma chevelure de cette façon –ou même d’une autre-, prenant un certain plaisir à le faire chaque matin.

Devant cette immensité d’eau aux reflets violets, je me laissais caresser par le vent. Les bras tendus de chaque côté de mon corps, je fermais les yeux et respirais lentement. Il ne faisait ni trop chaud, ni trop froid, une température idéale qui pouvait me permettre de me ressourcer. A cette heure-ci, il n’y avait personne et je pouvais vaquer à mes occupations sans crainte d’être interrompue. Meian m’accompagnait toujours, se déplaçait un peu plus loin. Une odeur devait l’avoir intriguée. Je le suivais habituellement sans attendre mais quelque chose avait attiré mon regard juste sur le côté gauche. Etincelant avec les rayons du soleil, je m’approchais prêt de l’objet de mes convoitises et m’accroupissais pour l’examiner d’un simple regard. Je souriais presque immédiatement en me rendant compte qu’il ne s’agissait que d’un corail. Et pas n’importe lequel, celui d’un Corayon. Je me rappelais alors cette fameuse journée avec Noctis et Chiho, là où nous avions du étudier cette espèce mais surtout la découvrir. Dire que je tombais directement face à cette merveille alors que l’on avait pris beaucoup de temps à mettre la main dessus…

Eprise dans mes souvenirs, je sursautais lorsque j’entendais quelqu’un derrière moi. Je me rattrapais en posant une main au sol, au milieu du sable humide. Je tournais en même temps ma tête, me décalant légèrement pour constater qu’il s’agissait d’un jeune homme. J’avais un peu de mal à déterminer son âge… Il paraissait assez âgé. Sa chevelure était attachée par le biais d’un ruban blanc. Oui, il s’agissait bien d’un garçon. Ses traits me permettaient de discerner son sexe bien qu’aux premiers abords, on pouvait en douter.

« Heu… Salut… »

C’était une simple réponse, préférant l’écouter par la suite. Il se présentait, encore hésitant. Etais-je si effrayante que cela ? Je me tournais discrètement pour me positionner en face de lui. Voyant que cette situation le mettait mal à l’aise, je lui souriais pour apaiser un peu l’atmosphère alors qu’il s’agenouillait devant moi. Je plaçais ma main sur son épaule pour le redresser, exerçant une légère pression. Presque aussitôt, une masse impressionnante se plaçait juste devant me visage. Surprise, je reculais d’un coup et tombais sur mon arrière train tout en poussant un léger cri. Un… Lokhlass ? Mais, il n’était pas d’une couleur habituelle. Il n’avait pas l’air très menaçant non plus, son regard avait quelque chose d’apaisant.
Mon cri avait alerté mon ami qui revenait en courant. Aussitôt, il se plaçait entre moi et l’inconnu, forçant ce dernier à prendre un peu de recul. Ses poils hérissés et ses crocs ne disait rien de bon et le rendait menaçant. Je le tirais contre moi pour lui assurer que tout allait bien et qu’il n’avait pas de raison à se comporter ainsi. J’avais juste été surprise.

« Désolée, mais je pense qu’il s’est inquiété pour moi. Je te présente Meian, mon Noctali. »

Le concerné soufflait légèrement et retournait derrière moi, mécontent car il s’agissait encore d’un homme. Je me relevais et adressais ma main au garçon pour que je puisse l’aider. Se faire agresser de la sorte, il y avait de quoi avoir des sueurs froides. J’espérais pour autant qu’il ne soit pas non plus traumatiser par cette apparition de mon ami. Je me rappelais alors ce qu’il m’avait dit avant et prenais la peine de me présenter à mon tour.

« Je suis Ambre… Ambre Lawford. Sauf que je suis à l’académie depuis septembre. Tu fais ta pré-rentrée ? »

Il était évident que oui, puisque nous étions fin juin et que les nouveaux élèves pour la rentrée prochaine bénéficiaient d’une sorte d’avant-première. Je me souvenais aussi qu’il se demandait ce que j’étais en train de faire ici. Ainsi, je me tournais légèrement pour constater que la marée était en train de monter.

« Au début, j’étais là pour me reposer et revoir le lac une dernière fois avant de partir en vacances. Et, finalement, je suis tombée sur un corail. Tu sais, le genre de corail que les Corayon ont sur leur crane. On peut en trouver ici. Ainsi que bien d’autres trésors. »


Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Je fus interrompu dans mes pensées par l'arrivée d'une ombre noirâtre, dont seuls certains liserais bleutés tranchaient cette silhouette en mouvement. Elle se voyait être extrêmement rapide, et je n'eus que le temps de trébucher vers l'arrière pour m'en éloigner. Celle-ci s'arrêtant, je remarquais le symbole de l'un des dortoirs de la Pokémon Community, un Noctali. C'était la première fois que j'en voyais un pour de vrai, et il était extrêmement gracieux. Même s'il s'avérait être un tantinet agressif, les crocs sortis et les poils hérissés, il ne me faisait pas si peur, étant donné que je ne me donnais à aucun acte néfaste. Je savais que je pourrais lui faire comprendre, et j'attendais patiemment que ce dernier se calme. C'est à ce moment que la main de mon interlocutrice se disposa devant moi, que je m'empressai de saisir alors qu'elle se présenta à moi.

"Je fais en effet ma pré-rentrée, je ne suis là que depuis quelques jours."

C'est alors qu'elle m'expliquai cette histoire de Corayon, un Pokémon que je ne connaissais pas de visu, si ce n'est de nom car il s'agissait d'un Pokémon de type Eau.

"Je t'avouerais être un véritable novice en ce qui concerne les trésors. Je ne connais pas grand chose tout court, en fait."

Il est vrai que les Pokémon avaient beau m'intéresser au plus haut point, je ne les connaissais pas tous contrairement à beaucoup de mes partenaires, et leur monde ainsi que leur histoire m'étaient totalement étrangers. C'est néanmoins ce Noctali qui m'intriguait grandement. En relâchant la main d'Ambre, je me déposais une nouvelle fois au sol, les genoux sur le sable, pour me rapprocher du gracieux Pokémon sombre. J'avais le visage à une vingtaine de centimètres du sien, distance suffisante à ce dernier pour me lacérer la joue et les yeux d'un coup de griffe s'il le souhaitait, mais j'étais persuadé qu'il ne le ferait pas.

"Il tient à toi. C'est indéniable."

Je tendais ma main droite vers l'avant, comme pour montrer que je n'avais aucune animosité. Je me contentais de faire passer le plat de ma paume sur le haut du visage du Noctali, d'une simple caresse entre ses oreilles. Une seule caresse, car si plus l'avait dérangé, il se serait retiré. Je ne souhaitais bien évidemment pas en faire trop, mais ce Pokémon semblait, derrière ses allures protectrices, avoir un côté joueur que j'avais à cœur de découvrir.
Ambre Lawford
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t103-ambre-lawford-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t121-ambre-lawford-givrali
Taille de l'équipe : 19
Région d'origine : Hoenn
Âge : 20 ans
Niveau : 54
Jetons : 1312
Points d'Expériences : 1697
19
Hoenn
20 ans
54
1312
1697
pokemon
19
Hoenn
20 ans
54
1312
1697
Ambre Lawford
est un Nouveau Membre
Je ne m’étais pas trompée en pensant que ce garçon était nouveau dans l’académie. Il le confirmait tandis que je l’aidais à se redresser après l’offensive surprenante de mon protecteur ténébreux. Celui-ci se sentait assez content de son intervention bien qu’il n’appréciait guère que je l’empêche à agir davantage. De toute manière, il ne pouvait que se résoudre à m’obéir… C’était mon acolyte et un ami de taille, un lien étrange nous unissait, à tel point que parfois, un simple regard suffisait pour que l’on se comprenne. Malheureusement, je ne m’attendais pas du tout à ce qu’il allait se produire. L’inconnu s’agenouillait, se retrouvant de nouveau sur le sable. Prise de panique, je reculais d’un pas en arquant un sourcil tout en me demandant ce qui lui prenait. Finalement, il s’approchait de Meian progressivement, se sentant en total confiance. Une grave erreur… Espérons qu’il ne tente rien de plus.

« Je tiens à lui tout autant. » soufflais-je légèrement entre mes lèvres, juste assez pour qu’il l’entende.

J’étais totalement sur mes gardes, guettant la moindre réaction de mon partenaire. Plus un pas de plus, plus un geste, même pas un murmure. Contentes-toi juste de le regarder et de respirer lentement… C’était des ordres que je dictais silencieusement, dans mon esprit. J’espérais inconsciemment que le garçon m’entende, il en allait pour son intérêt et sa survie. Je fronçais les sourcils en voyant sa main se lever. NON ! Arrêtes-toi, pauvre fou… Du coin de l’œil, je pouvais observer le Noctali reculer à l’approche de ce membre, retroussant de nouveau ses babines. Il grognait en signe d’avertissement. Mais le jeune homme ne l’entendait pas de cette oreille puisqu’il posait avec aisance la paume de cette main entre les deux oreilles de Meian.

« St… ! »

Cela se passait si rapidement que je n’avais même pas le temps de réagir… Je n’avais même pas le temps de retenir mon compagnon qui poussait sur ses pattes arrières pour gagner de la vitesse et attraper la main de sa victime. Ouvrant grand sa gueule, il plantait ses crocs sans retenue dans la poigne du garçon imprudent. Puis, la créature se retirait aussitôt, trouvant ce gout tellement insupportable qu'il crachait à côté le peu de sang qui coulait.

« Meian... Tu… »

Ça se passait de commentaire. Je soupirais et m’approchais de l’inconnu en prenant sa main entre les miennes. J’examinais la plaie d’un coup d’œil rapide. Pendant ce temps, le Noctali levait les yeux vers le ciel et pestait. Il était dans son droit et voulait me le faire comprendre. Je le savais bien, mais cela n’était pas une raison de se montrer si violent… Il aurait juste du l’effrayer pour lui montrer qu’il n’avait pas intérêt à recommencer. Au moins, là, les choses étaient claires. Je lançais tout de même un regard noir à mon ami et me concentrais sur le blessé, compressant la blessure comme je le pouvais.

« C-ca va ? » m’inquiétais-je.
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Aucun réflexe lorsque le Noctali bondit vers moi. Une sorte d'autorisation à l'animal à s'en prendre à moi, comme si j'avais commis un crime et que je devais recevoir pénitence. De cette blessure, j'en tirais un sentiment repenti, que j'acceptais en serrant les dents. Si la blessure était terrible, je me sentais surtout blessé moralement de ne pas avoir réussi à "apprivoiser" entre guillemets ce Pokémon, dont les crocs étaient désormais recouverts de mon sang.

Si lui ne semblait pas attaqué par le remord, ce n'était pas le cas de sa dresseuse qui, je le distinguais entre deux battements de paupière, semblait inquiète pour moi. Ça se comprenait, mais je ne partageais par son sentiment. Je ne pouvais m'en prendre qu'à moi-même. Avant de lui répondre, je pris le soin d'appuyer sur la plaie pour limiter l'hémorragie, avant de former une petite dune du sable de la plage avec mon pied, dune dans laquelle j'enfonçais mon bras dans ce dernier pour que le sable humidifié s'entasse, et que la coagulation de mon sang forme un plâtre sableux.

"Ça va, ça va... Ne t'en fais pas pour moi. Tu m'avais mis en garde après tout."

J'observais le Noctali d'un regard moqueur, comme si ce qu'il m'avait fait n'avait aucune importance. Mes pupilles se dilataient au fur et à mesure que je l'observais, tant par le soleil que par la colère. Cette hargne que je possédais désormais n'était pas physique, comme pourraient le faire certains hommes à se battre, mais plutôt morale. Une violence exprimée par un mépris d'ignorance, qui ferait à mon avis bien plus mal au Pokémon ─ que je pensais fier comme un coq ─.

"Il est vrai que j'ai rarement vu des Pokémon aussi peu apprivoisés. J'ai certes pris un risque inutile en tentant de le caresser, mais il a peut-être des raisons de te protéger. Si c'est le cas, je m'adressais autant à Ambre qu'au Noctali pour le coup, je m'en excuse."

Rares sont mes excuses, mais elles ont toujours été sincères. Pourtant, des occasions de demander pardon, j'en ai eu. Il me suffisait de porter mon masque, boire quelques gorgées dans ma gourde, et j'entreprenais une danse frénétique dont chaque pas briserait une amitié, et la révérence de fin n'attirerait que haine et dégoût de la part de ceux ayant assisté à mon spectacle.
Ambre Lawford
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t103-ambre-lawford-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t121-ambre-lawford-givrali
Taille de l'équipe : 19
Région d'origine : Hoenn
Âge : 20 ans
Niveau : 54
Jetons : 1312
Points d'Expériences : 1697
19
Hoenn
20 ans
54
1312
1697
pokemon
19
Hoenn
20 ans
54
1312
1697
Ambre Lawford
est un Nouveau Membre
Le jeune homme se montrait plutôt courageux face à cette offensive, ce qui me surprenait. Il plongeait sa main dans le sable dans l’espoir d’arrêter l’hémorragie. Je trouvais que c’était une très mauvaise idée mais je n’avais pas eu le temps de l’en empêcher. En faisant ce geste, il risquait énormément ses chances d’être infecté… En me m’étant à sa place, j’aurais plutôt opté de baigner ma main dans le lac afin de dégager ce surplus de sang et de mieux voir la plaie. Je regardais donc d’un drôle d’œil Junmai qui se contentait de fixer mon Pokemon. Ce dernier pestait et levait son museau en l’air, préférant cette fois-ci l’ignorer… Sage décision ne pouvais-je m’empêcher de penser. Décidément, c’était une situation délicate et je ne savais même quoi pas faire pour me rattraper. En tout cas, les prochaines paroles de mon interlocuteur me faisaient tiquer. Un Pokemon peu apprivoisé… Il se moquait de moi là ? Finalement, je ne sentais que très peu de compassion cet être qui venait de m’insulter indirectement. Je me levais sans un mot et le regardais silencieusement. Aucune inquiétude ne pouvait se lire sur mon visage à présent.

« Je pourrais accepter tes excuses si tu n’avais pas déclaré que Meian n’est pas apprivoisé. Sache que c’est le contraire et que, malheureusement pour toi, cela fait partie de son caractère. Je t’avais pourtant mis en garde et tu as voulu tenter ta chance : tu ne peux t’en prendre qu’à toi, je suis désolée. »

Mon regard devenait dur, mes traits se tiraient pour montrer mon mécontentement. Mais dès que mes yeux retombaient sur la plaie, je m’adoucissais en prenant son poignet et en le tirant vers moi. Il n’y avait aucun raison de s’énerver… Chacun d’entre nous avait ses torts et on devait s’en rendre compte. Je n’avais pas envie de me mettre à froid avec cet individu mais il avait intérêt d’arrêter ce genre de commentaire. Je me rapprochais de l’eau, mes pieds touchant ce liquide frais. Meian, quant à lui, partait un peu plus loin, sachant pertinemment qu’il ne pouvait pas voir ce garçon en ma compagnie. Il restait juste en retrait, assez pour garder un œil sur moi. Il n’avait plus envie de se faire réprimander.

« Je serais toi, je plongerais ta plaie là pour limiter les dégâts. »

Sans perdre un instant, je le forçais à le faire, prenant le soin de faire le nettoyage avec délicatesse. Je me sentais toujours mal à l’aise et essayais de ne pas le transmettre. Une fois ce travail effectué, je ressortais la main et déchirais un bout de tissu que j’avais toujours dans mon sac –pour emballer et protéger les fossiles- à l’aide de mes dents. J’emballais alors soigneusement sa main.

« Tu veux voir l’infirmière … ? Je peux t’accompagner si tu veux. C’est en quelque sorte ma faute, dans le fond. »
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
J'étais perdu dans tous les signes complètement contradictoires que m'envoyait Ambre. Si au premier abord elle semblait inquiète et tracassée par ma blessure, son visage se durcit brusquement, avant de redevenir soucieux, et de nouveau hargneux. Je ne savais vraiment pas à qui ou à quoi j'avais à faire, et je m'effrayais presque d'avoir dit quelque chose de grave. C'est lorsqu'elle s'expliqua sur le sens d'apprivoisement qu'elle n'avait pas compris ce que je souhaitais dire, ou même simplement que je m'étais mal expliqué.

Je la laissais saisir mon poignet pour me soigner de façon assez peu précise, en se contentant de rincer abondamment la plaie. C'est évidemment ce qu'il fallait faire, mais le fait qu'elle s'assure de bander ma main d'un tissu montrait qu'elle était impliquée dans ces soins. Lorsqu'elle me suggéra d'aller voir l'infirmière, je répondais de façon instinctive.

"Ça ira, ne t'en fais pas. J'ai vu pire que ça, haha !... du moins, je crois. Après tout, ça m'apprendra. Et puis le saignement a cessé."

J'enchaînais soudainement, en la jugeant du regard comme si elle venait de suggérer un suicide. Mon regard était dur, comme jamais il ne l'avait été.

"Je t'interdis de dire que c'est ta faute. Je n'ai reçu que ce que je méritais. Et, tu as mal compris ce que je souhaitais dire Ambre. Je reprenais lentement mon souffle avant d'approfondir ma pensée. J'ai peut-être moi-même mal expliqué ce que je voulais dire. Je ne parlais surtout pas de domestication par apprivoisement, ton Noctali n'est pas un Ponchiot. J'entendais simplement qu'il n'était pas dans une optique d'amitié Humains-Pokémon."

C'est alors que je déportais mon regard sur le Noctali, qui avait baissé les yeux. Non pas en signe de honte, mais en signe de mépris et de dépit. Je réagissais mentalement, faisant une suite de théories et d'idées, avant de saisir la raison pour laquelle il avait été si brutal avec moi.

"Ou alors, il n'aime tout simplement pas qu'un garçon s'approche de toi ? Un garçon ou une fille d'ailleurs. Ne te méprend pas, le fait que je me sois fait attaquer par ton Pokémon ne convoite pas ma haine, au contraire. J'essaye de comprendre la raison pour laquelle il a agi."
Ambre Lawford
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t103-ambre-lawford-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t121-ambre-lawford-givrali
Taille de l'équipe : 19
Région d'origine : Hoenn
Âge : 20 ans
Niveau : 54
Jetons : 1312
Points d'Expériences : 1697
19
Hoenn
20 ans
54
1312
1697
pokemon
19
Hoenn
20 ans
54
1312
1697
Ambre Lawford
est un Nouveau Membre
Il se laissait faire sans broncher, fort heureusement… Et quand je lui proposais de rendre visite à l’infirmière de l’établissement, le fameux Junmai refusait poliment en déclarant qu’il avait vécu pire. Arquant un sourcil, le doute m’envahissait pendant une fraction de seconde. Puis, je me résignais en me disant qu’il racontait certainement la vérité. Après tout, je ne connaissais pas son vécu par cœur. En tout cas, il se montrait bien courageux car la douleur devait vraiment être désagréable. Comme quoi, on avait tous un ressenti différent face à cette dernière. Très vite, il enchainait sur ces anciennes paroles, réexpliquant au mieux le message qu’il voulait faire passer. Je ne me braquais pas et écoutais ce qu’il avait à dire. Je l’avais mal compris apparemment.

« Désolée, je croyais que c’est ce que tu voulais dire au début… Disons qu’il est vraiment protecteur. Néanmoins, c’est la première fois qu’il s’en prend ainsi à quelqu’un. En fait, il n’aime pas les inconnus, donc le caresser, c’était vraiment une mauvaise idée. »

J’aurais pu ajouter qu’il pourrait même bien s’entendre avec lui et le caresser sans problème. Mais vu comment c’était partie, cela n’était pas prêt d’arriver. Je me retenais donc ce commentaire, me contentant de sourire lorsqu’il évoquait ma relation avec les autres.

« En effet, il n’apprécie pas que les garçons s’approchent trop de moi. »

Je jetais un coup d’œil au concerné qui détournait aussitôt le regard. J’ajoutais alors rapidement, au creux de l’oreille de Jun pour qu’il soit l’unique être à entendre mes propos et ainsi éviter que mon ami ne se vexe.

« Il est jaloux. »

Dit de cette façon, ça pouvait paraitre étrange. Malheureusement, je ne pouvais pas expliquer ce lien si particulier qui m’unissait à cette créature ténébreuse et j’espérais vraiment que le jeune homme le comprenne rien qu’en nous observant. Chacun était une partie de l’autre, c’était ainsi depuis un an déjà. Et au fur et à mesure des jours passés ensembles, ce lien se renforçait. Il était incassable… Même Noctis, mon petit ami, n’avait su passer outre. Meian avait eu du mal à l’accepter, mais depuis qu’il y avait Shiva, tout se passait mieux.

La marée montait toujours progressivement. Ici depuis quelques temps déjà, j’avais perdu la notion de l’heure. Après tout, je ne m’y intéressais guère, intriguer d’en apprendre d’avantage sur mon interlocuteur. Meian filait s’occuper plus loin, préférant s’éloigner du groupe et surtout pour éviter de poser son regard sur le brun.

« Au fait, pourquoi es-tu venu ici au juste ? »


Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Je ne comprenais pas forcément la jalousie dont parlait Ambre, avant un petit moment. La façon dont elle avait de parler de ce lien me rappelait celui qui nous liait, Lockey et moi, et il est vrai qu'elle était elle aussi jalouse. Non pas au point de blesser mais de se méfier, comme le ferait une mère si son fils venait à aimer une peste. Peut-être que le Noctali agissait ainsi, et se considérait comme un père pour Ambre, ce qui était tout à fait compréhensible sur ce point. La jalousie, l'agressivité, la méfiance.

"Si je suis venu, c'est simplement pour m'amuser un peu av-..."

Je n'eus pas le temps de finir ma phrase que le spectacle m'horrifiait. Profitant d'un angle mort de sa position, Lockey avait propulsé un Pistolet À O dévastateur en direction du flanc droit du Noctali dans le but de l'éjecter au loin. Elle avait remarqué son attaque, et mon poignet plongé dans l'eau; je l'avais complètement oubliée à cause de la douleur. Réagissant comme une mère furieuse, furibonde, elle venait de s'en prendre au Noctali pour lui faire comprendre que son acte était répréhensible, et après son Pistolet À O, je remarquais les puissants tremblements de son corps qui n'annonçaient rien de bon.

"Lockey, non ! Je m'expulsais brusquement d'un coup de pied contre le sol, enjambant Ambre pour me mettre au plus vite dans l'axe de l'attaque de mon Pokémon. Lockey, arrête ! C'est moi qui l'ai énervé, c'est ma faute, ne t'en prend pas à lui."

Le regard de mon Pokémon venait de changer envers moi, comme si elle mêlait un sentiment de regret et de déception. Je la comprenais, je m'en prenais presque à elle qui me protégeait, il fallait bien qu'elle comprenne que ce n'était pas contre elle, mais contre moi.

"Eh, Lock. T'en fais pas, d'accord ? Je m'approchais lentement d'elle, avant de reprendre le cours de mes phrases. C'est pas grave, je vais bien. Ambre s'est occupée de ma blessure, regarde. Le Noctali l'a défendue comme tu es en train de le faire pour moi. D'accord ma belle ?"

Je déposais ma main intacte sur le sommet du front de mon Pokémon. Si je lui avais ironiquement dit "regarde", c'est en lui montrant le mauvais poignet pour ne pas l'inquiéter, cachant l'autre bras encore sanguinolent dans mon dos, duquel s'écoulait un flot rouge constant. Je me rendais compte de la stupidité de la situation, mais je ne tenais pas à ce qu'un combat empire les choses, encore moins que le Noctali s'en prenne à ma Lockey. De plus, après ces mots, je redoutais la réaction d'Ambre, qui pourrait me voir comme un demeuré parlant à son Pokémon comme à une amie, elle qui était si différente de son sombre protecteur.
Ambre Lawford
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t103-ambre-lawford-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t121-ambre-lawford-givrali
Taille de l'équipe : 19
Région d'origine : Hoenn
Âge : 20 ans
Niveau : 54
Jetons : 1312
Points d'Expériences : 1697
19
Hoenn
20 ans
54
1312
1697
pokemon
19
Hoenn
20 ans
54
1312
1697
Ambre Lawford
est un Nouveau Membre
Eprise dans mes explications par rapport au lien qui m’unissait moi et Meian, Junmai ne répondait pas. Je ne savais même pas s’il comprenait un mot de ce que je lui disais… De toute façon, je n’avais pas vraiment l’obligation de me justifier. Même dressés, il faillait toujours se méfier des Pokemon que l’on ne connaissait pas. Il faillait toujours l’analyser leur comportement avant de s’avancer de cette façon. On n’était jamais sûre de rien.

D’ailleurs, son Lokhlass réagissait au même moment où le garçon m’expliquait sa venue en ce lieu serein. Je tournais la tête au même instant et la grande créature aux couleurs violettes lançait une attaque Pistolet à O droit sur mon ami à quatre pattes. Heureusement que mon Noctali avait entendu le beuglement de jeune homme puisqu’il avait le temps de sauter en arrière pour éviter cette offensive surprise. Oui, il était rapide, bien plus que cette masse maternelle. Je haussais les épaules. Après tout, c’était son droit. De toute façon, Meian ne répondait même pas, se contentant de regarder de haut la Lokhlass, d’un air moqueur, pour repartir de nouveau à ses occupations.

Entre temps, Junmai s’était avancé jusqu’à son amie pour qu’elle s’arrête. Elle semblait vraiment énervée mais je n’y prenais pas compte. De toute façon, cette réaction était normale, je n’avais pas mon mot à dire. Je restais donc à l’écart le temps que mon interlocuteur, patientant calmement que tout cela cesse. Il expliquait tout tranquillement et je souriais. Je retrouvais en quelque sorte ce lien étrange en les observant. Un lien peut-être différent mais tout de même, d’un certain côté, similaire.

« Tu vois, c’est exactement ce que j’essayais de t’expliquer. » déclarais-je enfin, le sourire aux lèvres. Je regardais ensuite silencieusement la belle créature aquatique. Tout comme Meian, elle était particulière dans sa couleur : une rareté. « Je pense que le mieux, c’est de se séparer, avant que cela ne dégénère. » De toute façon, le Noctali restait à l’écart, gardant tout de même un œil sur le groupe. Il n’était pas du genre à répliquer. Juste qu’il ne fallait pas se montrer sûr en face de lui et se permettre de le toucher sans autorisation. Non, il ne portait pas Junmai dans son cœur, c’était indéniable. Je saluais alors le garçon d'un signe de main et m'éloignais progressivement de lui...
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum