Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 1

Pokemon adala community

« J’ai juste envie de profiter de cette soirée, et de ce nouveau début de vie… Même si je sais que je ne suis pas encore au bout de mes surprises. »
en savoir plus ?
« Cette mission est déjà un calvaire, alors stp essaie de pas la rendre encore pire, ça m’arrangerait. »
en savoir plus ?
« Je ne suis pas sûr qu’il soit l’heure de distribuer de l’eau bénite, nous savons déjà tous que vous êtes un ange Ranya, mais je suis touché de votre bénédiction. »
en savoir plus ?
« Je me déteste. Je me déteste de toutes mes forces. »
en savoir plus ?
« C'est un fantôme que tu enlaces, Faulkner. »
en savoir plus ?
Le soleil tape. Les gens hurlent. Il en a marre. Ce n’est pas un tournoi. C’est un poisson d’avril.
en savoir plus ?
« Il est beau... Tu en as de la chance... »
en savoir plus ?

Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Tout débuta par les bruits de couloir. Des petits, et des plus grands, qui discutaient de mon prénom et mon nom. En effet, Junmai Dassan Daiginjo était une très grande marque de Saké, connue par tous, comme certaines marques de soda. Le fait que je porte ce prénom, lié à ce nom de famille, n'était pas anodin. Alors que certains avaient cru entendre d'une façon quelconque que mon père avait un problème avec la boisson, ils n'avaient pas cherché à être sûrs de leurs propos, et se contentaient de faire courir la rumeur qui se répandit comme une traînée de poudre. Je sentais cette poudre, et cette odeur minérale de fumée noire, qui s'enflammait progressivement en s'approchant de moi. J'avais sciemment pris la décision de m'échapper de toutes ces discussions pour me rendre au seul endroit où les élèves les plus stupides ne me trouveraient pas : La bibliothèque. Le sujet que je recherchais était le plus proche de mon cas, et se trouvait dans la partie "objets et ressources de boutiques". Mon but était de retrouver avec exactitude ce que buvait mon père, pour savoir pourquoi, et ce qu'il ressentait, pour se mettre dans de pareils états.

Je trouvais un livre à la couverture poussiéreuse, montrant le désintéressement des élèves de l'école quant à ce genre de conceptions, qui ne sont pas des branches de leur enseignement. En ouvrant les pages, les feuilletant avec une certaine hâte afin de trouver réponse à mes questions, je tombais sur la gourde en question, la même couleur, le même insigne, la même attache. Je lus les lignes avec une attention pointilleuse, presque trop lente pour sembler réelle.

Considéré comme la fine fleur du saké japonais, le Daiginjo est fin, parfumé, fruité et subtil. Il est brassé avec du riz dont chaque grain a été poli à 50-65%, les différentes étapes du brassage étant effectuées avec le plus grand soin. Servir frais ou à la température ambiante.


La première réponse à ma question était simple : Cette bouteille était familiale. Je possédais le nom de famille donné à cette gourde qui, cependant, avait un petit paraphe concernant le Junmai.

Les catégories Daiginjo, Ginjo, Junmai, Honjozo sont des sakés de qualité supérieure. Le Junmai sont issus de vinifications rizicoles extrêmement précises, et ne composent que 7% de la production totale des grands sakés, qui elle, ne regroupe que 5% des sakés.


Même si tout ceci était maladroit, voilà la raison de mon prénom. Du moins, je l'espérais. Une certaine forme de gloire, de prestige, un privilège à porter ce nom, qui en plus était lié à la production familiale. Tout était lié... devais-je considérer mon père comme un monstre, ayant offert à son fils le nom d'une qualité d'alcool, ou comme un père bienveillant, ne souhaitant qu'avec une forme de maladresse donner le prestige de ce nom à son petit ? Trop de questions. Trop de monde aux alentours. J'étais persuadé que ma tête se crispait au fur et à mesure de ma lecture, ce qui devait faire réfléchir les personnes alentours ayant eu comme lubie de me fixer.
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Aujourd'hui, un défi de taille se dressait devant moi. Passer une journée calme et sans problème. Ma mission si je l'accepte, est de trouver un endroit ou calme ou il n'y aurait que peu de personne. Encore une fois, je doutais de mon taux de réussite mais aujourd'hui était un jour nouveau. Sen, mon Scalpion était resté dans ma chambre pour se reposer tandis que Yumemi ma Feuforêve était calmement restée dans sa sphère.

Bingo, la bibliothèque allait être mon havre de paix. La dernière fois je m'étais légèrement mis dans le pétrin avec madame Pervenche, la bibliothécaire. En même temps, quelle idée avais je eu d'emmener Sen dans un lieu ou le silence est d'or. Chaussette, Son Chacripan m'avait laissé de belle griffure. Ah oui d'ailleurs, maintenant, j'avais moi aussi capturé un Chacripan dernièrement. La petite Suzu, qui restait sur mon épaule en permanence. Mignonne a souhait et très peu bruyante par rapport à ses collègues. Autant que Sen et Yumemi sont des aimants à problèmes, Suzu est elle très reposante.

Arrivé à la biblio, je m’arrêtais quelques instants dans l'entré, je m'étais fais repérer presque instantanément par Madame Pervenche et Chaussette. Bien que peu confiant, je lui adressa un léger signe de tête, comme pour lui montrer que je n'étais pas la pour causer des problèmes. Puis je m'éclipsais dans les allées à la recherche d'un livre intéressant pour bouquiner tranquillement, paisiblement. La mission du jour allait peu être bien se passer, enfin je ne préfère pas me prononcer maintenant.

Après avoir cherché un petit peu, j'apercevais un jeune garçon à l'allure particulière. Tout comme moi, sa façon de se vêtir était peu conventionnelle. Un masque et une gourde, ainsi qu'un kimono bleu. A première vu, il semblerait être habiller de façon traditionnelle. A contrario, j'étais aujourd'hui comme tout les autres jours, vêtue de ma tenue de spectacle. Rien de traditionnel, juste des vêtements adaptés aux représentations, me laissant une grande liberté de mouvement. L'adolescent semblait être concentré sur un livre, je n'osais pas m'approcher pour voir de quoi le livre parlait mais cela semblait le tracasser. Je remarquais son visage qui se crispait de façon progressive.

Ignorant cette personne, je regardais si je ne voyais pas un livre intéressant. Rien, rien de rien. Ah si, un miraculeux bouquin se présentait à moi. Un livre de dance traditionnelle, je n'étais pas particulièrement passionné par ces représentations mais je pouvais sans doute m'en inspirer pour faire quelque chose de bien. Je tendis le bras pour saisir l'ouvrage. Hum j'étais trop petit, heureusement Suzu était avec moi.

« Suzu, aide moi s'il te plait. Peu tu m'attraper le livre que je pointe du doigt. »

Aussi tôt, le Pokemon s’élança, bien sur après s'être étiré. Pour finalement faire tomber le livre droit dans mes bras.

« Merci. »

Et hop, elle retournait à sa place sur mon épaule. Il me fallait maintenant me trouver une place pour lire le livre. Ou pas, je me retrouvais donc a quelques mètres de l'homme masqué bouquinant comme si de rien n'était. Le livre me passionnait mais l'allure du l'adolescent qui était à mes cotés m'intriguait. Je lui posais donc directement la question, bien que ce ne soit pas à mon habitude. On ne croise pas tout les jours quelqu'un qui s'habille non conventionnellement. Il fallait bien lancer la conversation d'une façon ou d'une autre même si cela était maladroit de ma part.

« Excuse moi... Quelque chose ne va pas ? Tu fais une drôle de tête. »
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité

Après quelques secondes, je fus le centre de la discussion, qui venait de s'ouvrir en une question maladroite mais pas dénuée de sens. Je le savais, mon visage trahirait mes émotions lors de cette lecture. Je fermai très délicatement le livre pour ne pas l'abîmer, ayant malgré tout pris le soin de corner un bas de page pour pouvoir la retrouver plus facilement, avant de me lever en n'échappant qu'un soupir assez profond.

"Ah ? Oh... Non, pardonne-moi de t'avoir inquiété. Je t'avouerais que ce livre m'a causé quelques petits troubles, concernant ce que je pensais. Disons que... J'étais persuadé d'une chose qui s'avère fausse, et... oh, puis c'est un peu compliqué. Et toi, qui es-tu ?"

Je reposais le livre que je tenais dans ma main avant de me retourner vers le garçon doté d'un chapeau extrêmement particulier. Je considérais que ce dernier pouvait servir d'ombrelle à son Pokémon, mais dans un lieu où la lumière n'est que très tamisée, je n'en voyais qu'un intérêt extrêmement minime. Je me penchais alors sur le reste de sa tenue qui était elle aussi très atypique, mettant son corps et son visage en valeur, notamment ses longs cheveux blancs.

"Oh et puis... c'est un... Chaprichti ? C'est ça ? Non, attends..."

Je déposais mes mains autour de mon front, déposant index et majeurs sur mes temps, faisant mine de réfléchir. Je recherchais le nom exact de ce Pokémon si particulier, qui me disait véritablement quelque chose.

"Chacripan !"

Une dernière fois, je tournais le regard en direction du Pokémon qui venait de changer sa façon de me considérer. Prêt à me tuer d'un simple coup de griffe, il m'aurait écorché la gorge comme je l'ai fait avec son nom. Heureusement, il semblait avoir éliminé toute animosité me concernant, et s'endormait une nouvelle fois paisiblement sur l'épaule de son maître avec un calme à toute épreuve.
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Question posée, il ne me restait plus qu'a attendre sa réponse. Le jeune homme prit quand même le temps de fermer le livre avec soin avant de répliquer. Apparemment sa lecture lui avait révélé quelque chose de troublant. Troublé par un livre sur les alcools ? Pourquoi ? Je ne pouvais pas comprendre, peu être cela avait il un rapport avec la gourde qu'il portait. Celle ci ressemblait énormément à celle qui contienne le saké, mais bon un adolescent de notre âge ne se promènerait pas avec de l'alcool n'est ce pas ? Enfin bon cela n'était pas mes affaires et ma nature m’empêchait de vouloir en savoir plus. Après un cour silence, je lui répondais, ce n'était pas très poli de ne pas se présenter.

« Désoler, j'allais oublier de me présenter... Je m'appelle Al Dinok. J’espère que je ne t'ai pas dérangé, juste que ça me faisait bizarre de voir quelqu'un qui se dissociait des autres tels que toi. Ah oui c'est bien une Chacripan.»

Mon interlocuteur avait eu un petit peu de mal à trouver le nom de l’espèce de Suzu. C'était bel et bien une Chacripan. Cela semblait l'avoir fait réagir mais sans excès, elle n'est pas du genre a s'attaquer à n'importe qui. Même si elle avait tenté quelque chose, elle ne serait jamais passé à l'offensive. Quoi que pour une fois j'avais vraiment ressentis son envie d'y aller.

« Excuse la. Elle n'est pas bien méchante, juste un peu téméraire. »

Je repris une inspiration avant d'adresser une nouvelle question à l'étudiant me faisant face. L'habitude de lancer une discussion... Peu être un jour je réussirais à acquérir cette compétence. Même si je n'en est pas particulièrement besoin, cela me simplifierais amplement la vie.

« Ce masque est bien un masque d'Oni ? Ceux utilisé dans certain festival ? »

Je n'ai que très peu de connaissance sur les festivals mais ce masque me rappelait vaguement une histoire que j'avais entendu étant petit. Je ne m'en souviens plus vraiment mais je suis sur d'avoir déjà vu une image ou une photo avec un masque comme celui ci. Il fallait m'en assurer, peu être connaissait il des choses intéressantes qui pourraient me donner une idée pour un petit spectacle. Cela faisait quelques temps que je travaillais sur les différentes cultures et mes recherches n’aboutissaient pas.
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Al Dinok. Ce nom était bizarre, et plutôt court, mais il sonnait bien. "Dinok". Je trouvais la prononciation de ce nom de famille extrêmement saccadé et pointu, comparé au mien, qui se voulait long et très lié dans les syllabes. Mais je m'éloignais grandement de la discussion, et je marquais probablement un temps d'absence devant mon interlocuteur, si ce n'est à sa question concernant mon masque. Un masque de festival ? Je ne le connaissais moi-même pas comme ça. Je m'élançais donc dans une explication longue et précise de la provenance de ce masque.

"Ce masque est celui de mon père. Lorsqu'il revenait à la maison, il le portait toujours, et j'ai souhaité le conserver. Il est probablement utilisé par des festivals, mais il l'est aussi par un petit groupe de fêtards auquel mon père appartenait. Après tout, une certaine logique s'impose : Les fêtards portant ce masque se rejoignent peut-être aux festivals dont tu parles."

Al avait sûrement plus raison que moi sur ce point, cependant, mon envie de ne rien savoir me faisait partir dans une certaine notion d'obscurantisme, et ce fait d'embrouiller mes propres connaissances par simple désir de ne pas connaître la vérité pouvait s'apparenter à de la stupidité. C'était cependant un choix que j'avais fait de moi-même, et pour le coup, j'admirais le savoir du jeune garçon au chapeau si particulier. C'est dans l'ombre de ce dernier que je regardais les lignes du livre qu'il lisait, parlant de danse. Les danses traditionnelles, pour être exact. Était-il passionné par ces dernières au point de les apprendre ?

"J'ai entendu parler d'une section de dresseurs Coordinateurs. Tu en fais partie, n'est-ce pas ?"

S'il n'avait pas une tête de danseuse étoile, il possédait des traits et une certaine classe qui pouvaient s'apparenter aux membres de cette section, qui devaient au cours de concours mettre en avant la grâce de leurs Pokémon. Un proverbe s'adresse bien à ce genre de personnes : "Les hommes finissent par ressembler à leurs chiens"; qui explique que la compagnie de Pokémon gracieux et souhaitant mettre leur beauté en avant finissait par se réfléchir sur leur dresseur, qui possédait les mêmes traits. Les mêmes phénomènes pourraient se retrouver dans une liaison Pokémon-Topdresseur, et c'était mon cas, lorsque je réfléchissais à la maturité de Lockey qui me faisait progresser jour après jour. J'étais d'ailleurs déçu de ne pas pouvoir la présenter à Al, je suis sûr qu'il l'aurait trouvée jolie.
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Oups, je crois que j'ai touché un point sensible. En plus de n'avoir récupéré aucune information, il semblerait que mon interlocuteur soit réticent à en savoir plus. Heureusement pour moi, celui ci rebondit sur un autre sujet. Il avait sans doute vu le livre que je tenais dans la main... ou avait-il juste les yeux ouverts. A ma tenue, cela pouvait être que très peu probable que je sois pris pour autre chose qu'un coordinateur.

« Oui, tu as vu juste... Je suis bel et bien un étudiant de la section coordination. »

Je n'avais pas grand chose d'autre à dire, pour moi tenir une conversation de la sorte après l'avoir lancé, était très rare. Heureusement, celui ci ne semblait posséder un mauvais caractère. Même si son masque effrayant m’intriguait, il fallait que j'évite le sujet. On ne sait jamais, il vaudrait mieux éviter d'attirer des ennuis. Tiens au faite, il ne m'avait pas donner son nom.

« Au faite, comment t'appelles tu ? Et dans quel section est tu ? Tu as presque l'allure d'un coordinateur mais tu dégages une impression différente, comme celle des dresseurs qui s'affrontent entre eux... Serait tu dans la section Poke-athlète ou encore Top-dresseur ? »

Peu être était ce le manque de contact social, mais je me retrouvais à canarder mon interlocuteur de question. Récemment je commençais a prendre mes aises en communiquant, cela reste maladroit et compliqué mais je m'en sors beaucoup mieux qu'avant. Pokemon community avait un bonne effet sur moi, en plus de me socialiser et de me faire des amies, j'avais même désormais trois Pokémon en ma possession. Bref, je remettais le livre que je tenais à l'endroit ou je l'avais pris. Suzu avait très vite remarquée mon intention et avant que je n'ai l'occasion de lui demander, elle escaladait mon bras pour saisir le bouquin et le ranger. Pour finalement revenir sur mon épaule, désormais assise, elle se léchait la patte. Sans doute commençait elle à avoir faim, je sortis une petite gâterie de ma sacoche pour la lui montrer. Elle la saisit puis commença à la grignoter.
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Alors que le chat saisit le livre du jeune coordinateur, c'est l'un de ses mouvements qui m'intrigua. En effet, ceux-ci étaient aussi liés que Lockey et moi-même, preuve en était qu'il n'avait pas à lui donner d'ordres pour que ce petit chat réalise son envie. C'est en revanche en bondissant sur mon épaule, me situant encore près de la commode aux livres, que le chat eut la position adéquate pour remettre le bouquin en place. En repartant, j'avais une très légère marque de griffe sur mon épaule gauche, dénudée de vêtements, mais je n'étais pas blessé. Je souhaitais simplement en savoir plus; c'est pourquoi, en m'approchant du jeune garçon, je lui fis un petit signe du regard en le passant alternativement entre son Pokémon et lui. J'étais curieux, et intrigué par cette complicité.

"Et ta Chacripan, tu la possèdes depuis longtemps ? Vous semblez extrêmement liés l'un à l'autre. Je suis sûr qu'elle apprécierait Lockey."

Je saisis la Pokéball la renfermant dans mon sac, de ma main droite, afin de la montrer fièrement comme un bien qui m'appartenait avec une valeur immense. C'était le cas. Lockey était la présence maternelle qu'il me fallait, et aussi ma plus grande alliée dans la vie. Je donnais quelques petites impulsions contre ma Pokéball du plat de ma paume, pour faire comprendre à Lokhlass que je n'étais pas loin, et que je pensais à elle. Je relevais mon regard de ma partenaire à mon interlocuteur pour m'adresser à lui avec une certaine impulsivité qui ne me ressemblait pas, pour répondre à la question qu'il m'avait posée bien avant.

"Oh, et en rapport à ta supposition, je m'appelle Junmai Dassai Daiginjo. Junmai, mon prénom, suffira largement ! Et je ne suis ni PokéAthlète, ni coordinateur, mais bien Top-Dresseur ! J'ai comme objectif d'être le futur Champion d'Arène de type Eau."

C'est à ce moment, pensant aux arènes et à mon rôle de top-dresseur axé sur les affrontements, que j'ouvris plus grand mes yeux, comme si une idée lumineuse avait percuté mon visage de plein fouet.

"Et que dirais-tu d'un combat entre ma Lockey et ta Chacripan ? En revanche, nous devrions nous rendre vers la plage, car elle ne se bat pas hors de l'eau ! Et ça permettrait à ta petite partenaire de se faire les pattes en toute amitié ! Qu'en penses-tu ?"

J'étais très sérieux, et je comptais bien faire mon premier combat grâce à ma Lockey. En y réfléchissant, je lui avais dit le prénom de mon Pokémon, mais pas son espèce. Je pourrais peut-être profiter de cet effet de surprise au cours du duel pour élaborer une stratégie plus réfléchie que la sienne, qui se devrait d'être plus hâtive ?
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Avant de me donner son nom, on interlocuteur me questionna sur Suzu et moi. Il est vrai qu'à première vu on pourrait croire que je la possède depuis mon arriver sur l'île mais cela n'était pas. Je l'avais capturé lors de la dernière sortie capture, lors de laquelle la petite coquine était directement venue se loger sur mon épaule. D'ailleurs je m'étais bien amusé pendant cette sortie, voir Suzu jouer avec mes deux autres Pokemons les faisant tourner en bourrique était juste ahurissant.

« Non, pas du tout. Cela fait a peine quelques semaines que je l'ai. Je l'ai attraper lors de la dernière sortie capture. Enfin capturer est un bien grand mot... Elle semble très attaché à moi, je ne sais pas pourquoi. Il est vrai que par rapport à mes deux autres Pokemons, elle est de loin la plus obéissante. Lockey ? Tu veux parler de ton Pokemon ? »

Le jeune homme semblait fort amicale et pensait que Suzu pourrait s’étendre avec ce que je supposais être son Pokemon. Il est vrai que pour une Chacripan, elle était particulièrement clame, ne faisant que très rarement des bêtises depuis que je l'avais obtenue. Seulement quand je ne m'occupais pas d'elle, elle avait ce besoin de contact. Enfin je ne pouvais pas lui en vouloir.

Un top-dresseur, bien que peu précis, j'avais vu juste. Il avait cette prestance qu'on les dresseurs Pokemon. Avec pour objectif de devenir un Champion d'arène, cela me rappelle mon rêve quand j'étais plus jeune. Avant de me vouer au spectacle, j'étais persuader de devenir dresseur dans l'optique de me battre avec mes Pokemons. Mais plus maintenant, désormais il me fallait obtenir l’expérience nécessaire pour monter sur scène.

« Je m'en doutais, malgré ton apparence, tu as cette prestence qu'on les Top-dresseurs. »

Son nom était Junmai Dassai Daiginjo, pas très commun comme nom. Enfin, j'étais bien placé pour parler n'est ce pas. Cependant j’avais déjà entendu quelque chose qui y ressemblait mais impossible de me souvenir ou. Bref, sans importance surement. Son instinct de Top-dresseur avait surement prit le dessus, Junmai proposait, me proposait de me défier. Sa Lockey  contre ma Suzu. Intéressant, je n'étais pas particulièrement à l'aise dans les combats mais cela allait me donner l'occasion de voir de quoi était capable Suzu. L'adolescent avait parlé de la plage, sans doute sa Lockey était un Pokemon de type eau.

« Pourquoi pas ! Je ne suis pas sur de réussir à tenir bon contre un top-dresseur mais je devrais pouvoir faire quelque chose. Allons y ! »

Je savais que mes compétences en combats n'étaient que peu présentes. Mais j'acceptais avec l'espoir d'en ressortir avec une bonne expérience. Dès lors, je me retournais, me dirigeant vers la sortie de la bibliothèque, pour ensuite prendre la direction de la plage. Junmai semblait faire de même, je ne l'observais pas trop pendant le déplacement. Je devais réfléchir à une stratégie pour répondre à son défi.
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum