Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 1

Pokemon adala community

« J’ai juste envie de profiter de cette soirée, et de ce nouveau début de vie… Même si je sais que je ne suis pas encore au bout de mes surprises. »
en savoir plus ?
« Cette mission est déjà un calvaire, alors stp essaie de pas la rendre encore pire, ça m’arrangerait. »
en savoir plus ?
« Je ne suis pas sûr qu’il soit l’heure de distribuer de l’eau bénite, nous savons déjà tous que vous êtes un ange Ranya, mais je suis touché de votre bénédiction. »
en savoir plus ?
« Je me déteste. Je me déteste de toutes mes forces. »
en savoir plus ?
« C'est un fantôme que tu enlaces, Faulkner. »
en savoir plus ?
Le soleil tape. Les gens hurlent. Il en a marre. Ce n’est pas un tournoi. C’est un poisson d’avril.
en savoir plus ?
« Il est beau... Tu en as de la chance... »
en savoir plus ?
Le Deal du moment : -30%
Baskets Nike Air Max Genome
Voir le deal
119 €

Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
La nourriture, ça fait peur.

Me voilà officiellement membre de la Pokemon Community ! Après le discours et les différents événements qui ont eu lieu, je préférai me faire discret et attendre un peu que tout le monde prenne sa chambre. Déjà que je m'étais bien fait remarquer tout à l'heure, si en plus je remets le couvert pendant la distribution des chambres, je vais mal commencer mon année. Qui plus est, depuis que mon Fantominus m'a fait peur, je n'ai réussie à remettre la main dessus. Un sacré numéros celui-là. Enfin, j'imagine qu'on me la donner pour une bonne raison après tout ... ou pas. L'avenir nous le dira.

Par conséquent, il était temps pour moi d'aller voir la personne qui s'occupe de remettre les chambres. Après quelques minutes de marches, je tombais pile devant lui. Le bougre était assis derrière son bureau, en train de signer quelques papiers. Tout en le saluant et en me présentant, je lui demandai le nom de mon dortoir et le numéro de ma chambre. L'homme stoppa ses « autographe » et me donna les renseignements que je convoitais. J'étais donc au dortoir Voltali. En remerciant le vieil homme, je pris congé pour me diriger vers ma nouvelle demeure. Sur la brochure, il était marqué que le dortoir occupait la zone Ouest et qu'il était le plus merveilleux de tous. Enfin, d'un point de vue esthétique bien sûr. Il y avait plein de couleurs vives et joyeuses. On sentait que le bâtiment dégage une sorte d'aura positive. Il fait bon vivre dans ses locaux. Du coup, ça contrastait pas mal avec mon état d'esprit actuel. Enfin, même si j'étais là de force, rien ne m'empêche de profiter de cet endroit. À première vue, l'endroit semble calme et paisible. Je vais donc pouvoir me reposer tranquillement. J'étais maintenant dans le hall qui était immense. C'était vraiment impressionnant. Qui plus est, le hall était très lumineux de par ses nombreuses fenêtres. Il y avait plein de jeux sur le sol et les armoires de cette pièce semblaient en cacher d'autre.

Je me dirigeai maintenant vers ma chambre. Celle-ci n'étais pas de grande taille, mais c'était amplement suffisant. Un bureau, un lit, un petit coin avec un lavabo, des placards etc. C'était chaleureux. Bien sûr, la couleur des murs étaient bien différentes de celles vu jusqu'à présent. En effet, il n'y a pas de couleur qui vous saute aux yeux, mais un blanc, simple et sobre. Il faut croire que les directeurs veulent laisser la décoration de la chambre à l'élève qui si trouve. Ce n'est d'ailleurs, pas plus mal. Je posai mon sac sur mon lit et déballai son contenue. Les vêtements dans les armoires, les cahiers et stylos dans le tiroir du bureau, la photo de mon frère sur le bureau. Voilà, c'était un bon début je pense.

Il fait faim ! Je n'ai rien mangé depuis ce matin et j'ai vraiment très très faim. Je pris donc la carte sur moi, sortis dehors et ferma la porte à clé. En consultant la map, je vis que le réfectoire n'était pas très si loin que ça, mais qu'il fallait quand même un peu marcher. Je rangeai la carte dans ma poche et me dirigeai vers la cantine. Au bout de quelques minutes, je vis un panneau indiquant que le réfectoire était devant moi. J'étais au bon endroit. J'entrai dans le complexe et fus abasourdi par sa grandeur. Il y avait un nombre incalculable de table et de chaise. C'était juste over méga grand. Je vis, à ma gauche, toute la nourriture qui était prévue pour aujourd'hui. Pas mal de personne avait déjà manger et j'étais donc seul, enfin, c'est tellement grand que je ne peux affirmer mes propos. Enfin, il était temps pour moi de manger. Je pris une assiette, des couverts et je me servis. Je pris dans une petite assiette des tomates et dans une plus grande, une tranche de jambon. Je voulus prendre une louche de pâtes quand soudain, une boule de gaz se nommant Fantominus déboula de nulle part, en passant à travers les pâtes, bien sûr.

« AAAAAAAAHHHHHHHHHHH ! »

La victime dans tout ça, c'était le plateau. Je le tenais dans mes mains au moment où cet idiot est apparu ! Du coup, dans un élan de peur, j'ai fait passer mon plateau par-dessus moi. Les tomates ont volé par terre, ainsi que le jambon. J'espère que personne ne m'a vu ...
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
La nourriture, ça fait peur [Ellie] 0s5aZjwynx

Ce matin, j’en ai peut-être fait un peu trop. On ne passe plus trop aperçu aux yeux de tous lorsque dans la même journée, on cogne un mec et on beugle comme une débile pour rire de la gueule d’un autre type, tout en l’injuriant avec tendresse et amour. Surtout si vous possédez une longue chevelure sarcelle chatoyante comme la mienne. Là, vous êtes foutu ! Cependant, ce fut un début de journée qui restera à jamais gravé dans ma mémoire ; les occasions de rigoler telle qu’elles l’ont été lors du discours du vice-directeur sont plutôt rarissimes, à moins que ce soit ma dérisoire personne qui ait été trop longtemps à l’écart de la société de notre monde. Et puis, c’est toujours dans cette même journée que j’ai reçu mon nouvel ami, qui sera mon éternel compagnon et celui qui assistera du début à la fin ma carrière de dresseuse.

Après ces événements époustouflants, j’avais passé la plupart de l’après-midi à visiter les lieux sur le campus de l’académie. En effet, la Pokémon Community s’est conçue sur une île absente de présence humaine à la base, pratiquement hors de portée de la civilisation moderne, alors tout ce qui est présent ici est tout nouveau pour chacun et chacune. Par conséquent, il est de mon devoir de visiter les différents endroits de l’institut. Je me suis vite lassé des emplacements comme la bibliothèque, ou encore les serres. J’y trouverai certainement une utilité dans un futur proche, mais disons dans de termes simples que pour le moment, les livres et les baies sont le cadet de mes soucis. Or, les coins comme l’arène de combat, les distincts dortoirs et la fameuse boutique ont été digne de mon intérêt et de ma curiosité.

Nous approchons le soir, l’heure du dîner est pratiquement passée et je n’ai toujours rien avalée pour assouvir la faim de mon pauvre petit estomac. Celui de la petite souris commence également à émettre un grognement peu agréable à l’oreille. Certes, j’avais complètement oublié qu’il faut que je le nourrisse, lui aussi ! On va donc sortir les instincts maternels ! Néanmoins, comme je viens d’arriver et qu’il y a rien dans le frigo du dortoir – comme si on en avait un de toute façon – direction la cantine pour mettre fin à ce supplice ! Et puis, il n’y a pas d’épicerie dans le coin, alors on va faire avec ce qu’on a.

Après une petite promenade, nous fûmes ravis d’entrer dans le complexe qu’est la cafétéria pour assister au spectacle de fermeture de la journée ! J’entre, je fais deux pas et que vois-je ? Un Fantominus qui fait donne la chair de poule à un brun et ce dernier échappe son plateau et son contenu dans les airs. Direct, sa gueule me fait pouffer de rire, j’appose mes mains sur ma bouche et mon nez pour ne pas faire de bruit avant de me cacher derrière une table en m’accroupissant. Après m’être calmé un peu, je me remémorais du visage de la victime : tronche assez fine, crinière noir et violette, borgne de l’œil droit. Un plan se dessinait dans ma tête alors que je susurrais des commandes à Pika. La créature leva le pouce en guise de compréhension sur un sourire narquois. Parfait, on est bon pour y aller.

M’assurant que le jouvenceau s’était penché pour ramasser son gâchis, je pris Pika et m’approcha du martyr discrètement – car oui, c’est un véritable martyr que nous avons ici. Tous ces bandages sur la peau, il doit bien y avoir une raison derrière ça ! Tel un ninja, adepte des arts de l’assassinat en silence, je me précipite vers lui en utilisant son angle mort comme atout puis lorsqu’il eut fini, et fis volte-face dans ma direction, je lui braquai mon Pikachu direct dans sa gueule. Mais la souris électrique faisait une grimace plutôt… amicale !

La nourriture, ça fait peur [Ellie] Wr41joxRMN

Place au spectacle !
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
La nourriture, ça fait peur.

Je hais ce Fantominus. Pourquoi on m'a donné ce pokemon qui ne fait que me faire peur et me tendre des pièges tous aussi fourbe les uns que les autres. Franchement, j'en ai ma claque. Nous sommes le premier jour de la pré-rentré et j'ai déjà envie de partir. Enfin, ce n'est pas comme si j'avais vraiment le choix. Car oui, je ne suis pas là, car j'en ai envie, mais bien parce que mes parents m'ont obligé à venir. J'étais trop mauvais à leur goût. Alalal ... c'est beau l'amour d'une famille. Enfin, de toute façon, si je me plis à leur pseudo exigence, c'est surtout pour poursuivre le rêve de mon défunt frère. Celui-ci voulait aller dans cette école afin de devenir un Top dresseur. Personnellement, j'étais plus intéressé par la spécialisation en scientifique. Après tout, même si d'après mon père, j'étais le pire élève qu'il n'est jamais vu, j'avais noté pas mal de ses recherches et autre base dans mon cahier. Ainsi, j'étais plus apte à devenir scientifique, mais quelque part, pourrais-je ainsi trahir la mémoire de mon frère ? Je verrais cela plus tard.

En tout cas, il me fallait maintenant ramasser tout mon plateau et même nettoyer. Moi qui avais vraiment envie de manger, ce n'était pas pour tout de suite. Mon Fant' volait autour de moi en rigolant avec la langue qui pendouille. Cette saloperie de bestiole ... En plus, pour ce qui est tombé par terre, je vais devoir me resservir. Non franchement, ce n'est vraiment pas sympa. Enfin, venant d'un vieux pokemon qui ne fait que me faire peur, je ne peux que m'attendre à ça. Par conséquent, je m'abaissai pour dans un premier temps, remettre ce qui était propre sur mon plateau. Étonnement, ma tarte au citron était resté dans sa petite assiette. Un peu de chance dans cette malchance quand même. L'assiette de mon principal ne ce n'était pas cassé non plus, mais ce n'était pas le cas de mon verre. Je pris un balais et une pelle qui étaient à disposition et je commençai à ramasser les petits bouts de verre. Sans déconner, c'est vraiment énervant. Bon, je mis les débris à la poubelle et recommençai à me servir. Cette fois-ci c'était bon !

Soudain, une jeune fille arriva directement sur moi. Je ne l'avais même pas entendu arriver, mais bon, j'étais concentré à autres choses. La jeune fille était plutôt jolie à regarder avec sa crinière bleu-vert. Elle présente une peau claire et une silhouette fine et élégante. En tout cas, elle semblait sympathique et conviviale, enfin, à première vue bien sûr. Elle s'approcha de moi assez rapidement et d'un coup, me présenta son pokemon. C'était une jolie créature toute jaune avec les joues rouges. C'était un Pikachu. Néanmoins, celui-ci fit un sourire des plus ... inquiétant. J'étais totalement tétanisé. Aucun de mes membres voulaient bouger et ce n'était pas pratique ... Mon pokemon tournait autour de moi en rigolant comme un idiot. Il savait très bien que j'allais craquer. Je ne pouvais pas retenir ma peur plus longtemps.

« AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH ! »

J'en ai marre ! Franchement être aussi peureux, c'est vraiment pathétique. Enfin, essayons de rattraper tout cela.

« Tu m'as fait super peur ! J'ai cru que j'allais mourir. ! Enfin, je vois que tu as une façon bien différente de te présenter. Enfin, je m'appelle Peter et voici mon Fantominus. »

A défaut d'être fier, au temps être polie. D'ailleurs ... Pourquoi mon pokemon est en train de leur tirer la langue ?
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
La nourriture, ça fait peur [Ellie] 0s5aZjwynx

C’est sur un sourire d’outre-tombe de la part du rongeur chromatique que le brun à l’unique perle améthyste devint tétanisé par la terreur. Le jeune mortel de sexe masculin étant trop occupé à ramasser son gâchis avant de faire volte-face en direction de son bourreau, ce dernier eut droit à une véritable surprise ! La tête qu’afficha le borgne lors de son cri de détresse était un spectacle tout à lui, une œuvre – si capturée par un quelconque appareil numérique – qui vaudrait des milliards si jamais reproduit par un artiste de renom – tel Léonard de Vinci ou Picasso, quoiqu’admettons que pour ce dernier, le résultat final ne serait pas autant prodigieux comme nous avons tendance à l’imager. Contrairement au Pikachu qui se sentait un peu mal à l’aise après la frousse qu’il a infligé à son martyr, la luxuriante adolescente était tortillée par sa respiration saccadée et irrégulière. Son faciès débutait à prendre des teintes incarnats à force de manquer son souffle. D’ailleurs, même le spectre du dresseur prenait une bonne dose de rigolade face à ce divertissement qui semblait bien lui plaire.

Après s’être apaisé, le cœur assurément plus léger, la victime de la native de la région du Kanto appris à cette dernière qu’elle lui a fait peur. Un fait qu’elle ne savait guère ! Ellie croyait sérieusement que le jeune homme avait réagi de la sorte pour lui faire plaisir et finir cette première journée sur le campus de la Pokémon Community en tout bonheur et en toute joie… Évidemment, ceci est du sarcasme de pauvre niveau de la part de votre narrateur bien-aimé. Alors que la Drystan croyait avoir tout vu, des larmes de rigolade commencèrent à lui monter aux yeux, cédant un effet miroitant à ses scintillantes perles sarcelle et elle se plia de rire à nouveau. Le garçon venait tout juste de se présenter, de décliner son identité. Une impression de pathétisme s’imprimait dans l’esprit de notre protagoniste à propos de ce Peter. Ce type la distrayait – dans un sens favorable et non discriminatoire. Comme quoi la meilleure chose à faire lorsque l’on frôle l’arrêt cardiaque, c’est de se présenter. Sa voix enchanteresse, bridée par son souffle intermittent, résonna dans le désert absolu qu’est la seule et unique cafétéria du campus.

  • Vr… Vraiment ? J’ai passé à deux cheveux de t’envoyer dans l’au-delà via une crise de panique, et tu ne trouves rien mieux d’autre que de faire ami-ami avec ton bourreau ?


Ne parlons pas de la longueur des cheveux céleste de la dresseuse, ce n’est pas ce qu’il y a de plus exact pour correspondre à la métaphore. Le rongeur électrique sur ses épaules, se grattant l’arrière-tête en guise d’excuse envers sa proie, contrairement à la riche adolescente encapuchonnée qui tenait de ses deux mains son ventre, tentant tant bien que mal de reprendre un semblant de calme. Quelques secondes passèrent avant que la maîtresse du Pikachu chromatique se relève, bien droite, passant son index et son pouce sur chaque paupière pour évacuer le liquide qui y perlait.

  • Je suis Ellie Drystan, du dortoir Pyroli. Et voici mon partenaire, Pika. A défaut d’être légèrement polie – car la courtoisie veut que l’on décline notre nom complet lorsque l’on se présente à une femme – je ne pensais pas que tu sois un grand trouillard ! Le sursaut, quiconque aurait compris, mais la terreur absolue ? Ahaha !


Le bout de son index vint pointer le fantôme qui tirait la langue au duo – à moins que ce soit une grimace à l’intention du tous. Son sourire ravissant et joyeux, révélant ses dents d’un blanc brillant, témoignait qu’elle n’était vexée au rien au monde. Ce Pokémon l’amusait, au contraire.

  • Je vois également que ton compagnon est ton revers de la médaille – le caractère opposé au tiens.


Faisant volte-face dans la direction inverse au brun pour aller s’approprier un cabaret à son tour, elle se dirigea vers l’endroit pour s’emparer de ce qui est disponible. Mais une fois sur place, elle s’aperçue du manque de variété dans le menu. La conséquence de venir se servir trop tard, probablement.
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum