Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 2

Pokemon adala community

Tu abandonnerais ce pauvre locataire démuni à son déménagement, en « empruntant » sa camionnette en plus… ? Je ne te pensais pas voleur, Josh.
en savoir plus ?
Cha-charmant… normalement c’est en mission avec Josh que je frôle la mort, pas en rentrant chez les Phyllalis.
en savoir plus ?
Je vais chuter, encore, et ça sera long, et ça sera douloureux, et t'auras pas envie d'être là. Parce que toi, tu as Aoi mais moi j'ai quoi maintenant que Maya est partie, dis-moi ?
en savoir plus ?
Ce n'est pas le parc que je souhaite anéantir...
en savoir plus ?
Mademoiselle Alézar, Pecheresse Caroline ! Où êtes-vous ?
en savoir plus ?
La triche sera permise évidemment.
en savoir plus ?
Q…. Quéééééééééééééé ?!
en savoir plus ?
Le Deal du moment : -42%
NVIDIA Passerelle multimédia SHIELD TV 2019
Voir le deal
124.99 €

Soraya Mercier
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3732-0267-il-me-manque-plus-qu-un-alohomora-pour-ouvrir-toutes-les-portes-que-je-desire-fini-voltali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3746-mercier-soraya-voltali
Taille de l'équipe : 1
Région d'origine : Lavanville → Kantô
Âge : 15
Niveau : 24
Jetons : 168
Points d'Expériences : 500
1
Lavanville → Kantô
15
24
168
500
pokemon
1
Lavanville → Kantô
15
24
168
500
Soraya Mercier
est un Scientifique Novice

Je m'étais levé de bonne heure. Il n'y avait pas cours aujourd'hui, et je pouvais en profiter pour faire autre chose. Il me fallait un bon quart d'heure pour me préparer avant d'aller faire un tour dehors, accompagné de mon petit pokemon. Winnie l'ourson m'accompagnait quasiment partout, nous étions devenus quasiment inséparables. Disons que je m'occupais bien de lui et qu'il me le rendait bien. C'était plus qu'un simple pokemon, cette tête de mule était aussi un véritable compagnon dans la vie de tout les jours. Personne dehors, si ce n'est un vent frais balayant mes cheveux m'accompagnant pendant tout le trajet. Aujourd'hui c'était une sortie assez spéciale pour nous deux. J'avais prévu le coup avant de sortir, c'est pour cette raison que j'avais un sac à dos sur l'épaule. Il était que très peu chargé, mais ce qui était à l'intérieur suffisait pour la journée. Un short en guise de maillot, quelques serviettes et de quoi manger. Du gel douche également pour éviter de puer le chlore, et un shampooing afin que mes cheveux ne se dégradent pas trop - Oui le chlore n'est pas très bon pour les cheveux voyez-vous !

Oui. Vous l'avez compris. En ce matin du mois de Septembre, nous allions devoir faire quelques longueurs à la piscine de Lansat. Et pas pour n'importe quelle raison. Souvenez-vous, il y a quelques temps sur l'île Cobaba. Je m'étais battu contre une dresseuse possédant un Tiplouf. Et lorsque celui-ci à "poussé" Boo dans la flotte, j'ai eu la trouille de ma vie. Celui-ci ne savant pas nager, s'était presque noyé. Il lui fallait un entraînement digne de ce nom. Il fallait surmonter ses peurs, et c'est pour ça que j'avais contacté Kathleen assez tôt. Dans la soirée d'hier, je lui avais envoyé un message pour lui demander si elle pouvait m'aider demain dans la matinée. Je lui avais demandé de prévoir un maillot de bain si jamais, de prendre Tiplouf avec elle et de me rejoindre à la piscine de l'Académie tôt dans la matinée. Oui, sept heures c'était suffisamment tôt.  Une fois dans la bâtisse, après avoir passé le portique,  Boo quitta sa pokeball comprenant qu'il allait devoir affronter ce qui me semblait être sa plus grande phobie. Il ne semblait pas supporter l'eau pourtant il me semble que les Ursaring savent nager. D'ailleurs j'ai toujours entendu dire qu'ils étaient friands de poissons, donc s'il devait se débrouiller dans un milieu naturel par la suite, il devait apprendre à nager. De plus je comptais moi aussi faire quelques longueurs. Je n'étais pas venu pour rien. J'attendais patiemment la demoiselle, passant avant tout au vestiaires pour me changer. Ni une ni deux, je regardai les lunettes et les bonnets, tous aussi moches les uns que les autres. Un dilemme s'imposait : Avoir une sale tronche toute la journée, ou rester ainsi et peut être qui sait, se brûler les yeux avec le chlore. La réponse était simple, je préférais quand même me brûler les yeux. Tant pis pour l'équipement, je ferais sans.

Je briefa Boo avant que Kath n'arrive. Il fallait qu'il soit au courant et que je vois sa réaction. Je savais très bien qu'il n'aimait pas le Tiplouf de la Givrali. Après tout, il s'était fait battre par lui. Mais pour ce matin, ce sera son maître nageur, et c'est pour cette raison qu'il devait accepter le fait de se faire entraîner par un « ennemi » même si je préfère dire un rival.

▬ Bon écoute mon p'tit père. Le Tiplouf qui t'avais battu va t'entraîner à nager. Il faudra surmonter tes peurs, être à l'affût de tout ce qu'il pourra te dire mais aussi de ses gestes. Certes il a bien plus de facilités que toi à nager, puisque c'est un pokemon de type eau, mais je suis certain de tes capacités. T'est un battant, il suffit juste d'être attentif et ouvert à ce Tiplouf. Après tout, il n'est pas si méchant que ça, juste qu'il est un peu... Farceur ? Enfin bon, là n'est pas la question. J'ai juste pas envie que tu foute la matinée en l'air, c'est bien compris ?

Il semblait un peu désemparé, mais acquiesça d'un signe de tête. Ça ne lui faisait pas tant plaisir que ça de revoir ce petit pingouin bombant le torse, mais il se fit à l'idée qu'il devra faire avec afin de progresser. Ce pokemon m'était réellement destiné ! Il était comme moi, ne lâchait pas l'affaire devant l'adversité, il était intelligent et utilisait sa tête, certes contrairement à moi c'était aussi une tête de mule, mais bon. Nous formions un bon « couple » pokemon-dresseur et je suis certain que nous ferrions de grandes choses par le futur.  Kathleen n'allait pas tarder à arriver, j'étais à peine arrivé en avance. Sur l'horloge de la piscine, la petit aiguille pointait sept heures.
Tarja Jensen
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3742-0268-a-la-recherche-des-legendes-tarja-termine-mentali#40486
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3745-tarja-jensen-mentali
Taille de l'équipe : 2
Région d'origine : Sinnoh - Charbourg
Âge : 15
Niveau : 24
Jetons : 633
Points d'Expériences : 476
2
Sinnoh - Charbourg
15
24
633
476
pokemon
2
Sinnoh - Charbourg
15
24
633
476
Tarja Jensen
est un Scientifique Novice


 
❝ Surmonter ses peurs et ravaler sa fierté ❞
† Kaleb Blake †

Le soir vers vingt et une heure, mon Ipok vibra pendant quelques instants. En y regardant de plus près, c’était mon ami – oui puisque je le considérais ainsi vu que nous avions l’air de nous entendre à merveille, même si ce n’était pas forcément le cas de nos deux compagnons – Kaleb. Il souhaitait que je le rejoigne très tôt à la piscine, avec un maillot de bain. Le blondinet voulait mon aide, mais je ne savais pas encore à quoi m’attendre, il me demanda juste d’emmener Tiplouf, ledit maillot et de le rejoindre aux alentours de sept heures du matin. Même si je ne savais pas à quoi m’attendre, je ne pensais pas qu’il voulait me défier dans un tel endroit, surtout que son ourson ne savait pas nager. Et si c’était pour cette raison justement ? Enfin, la réponse serait vite là puisque j’allais le découvrir demain à sept heures du matin ! Direction le lit pour effectuer sa nuit dans le plus grand calme,  et surtout être en forme pour demain car j’allais devoir me mouiller ! Une nuit sans encombre, sans cauchemar ni rêve, une nuit parfaite donc... Le soleil se levait déjà, me rappelant qu’il fallait que je me prépare au plus vite afin de ne pas le faire poireauter devant les bassins trop longtemps !

Quelques instants plus tard, et j’avais mis tout ce qu’il y avait à mettre dans le sac. Maillot bleuté, avec quelques motifs blancs dessus, un bonnet stylisé à ma façon, avec un petit bec de Tiplouf et des yeux dessus. Des lunettes de plongées pour éviter que le chlore n’attaque mes petits yeux, une grande serviette, et aussi tout le nécessaire à nettoyage afin d’enlever tout les résidus de piscine sur les parties de mon corps découvert. Je ne voulais pas sentir le produit toute la journée, et avoir une peau desséchée pour le restant de la semaine ! Car même si je venais à me doucher dans les plus brefs délais après être entrée dans un des bassins, ma peau ne redeviendrait pas aussi douce qu’elle l’est actuellement. Enfin, passons les détails beautés ! L’heure filait et je devais moi aussi me dépêcher. J’allais finir par être en retard. Pour une fois, je laissais mademoiselle Mime à la maison, histoire qu’elle se repose tranquillement. Et je pris Akty à mes côtés. Direction le gymnase. Là où se trouvait l’endroit préféré de mon Pokémon eau je pense.

On sentait l’odeur du chlore nous chatouiller les narines à des mètres avant d’entrer dans l’enceinte du bâtiment. Akty ne mit pas plus d’une seconde à sortir de sa PokeBall tellement cette odeur l’excitait. La nage, il adorait ça. Quoi de plus normal pour un Pokémon de son type, mais là… En sachant qu’il allait certainement voir le Teddiursa de mon cher ami des Voltali, je me demandais s’il allait réellement apprécier la journée. Avant d’aller me changer, je souhaitais mettre les choses au clair avec lui. Kaleb avait certainement dû faire la même chose, pour éviter un massacre en pleine piscine !

‘Akty, écoute-moi attentivement. Ton rival se trouve certainement dans cet endroit, je sais que tu ne le supporte pas beaucoup mais il va falloir être gentil pour une fois. Sinon, tu vas recevoir mon courroux, et je t’assure que ce ne sera ni drôle pour toi, ni pour moi. Alors soit coopératif quoiqu’on nous demande aujourd’hui.’

Akty me répondit de manière assez désobligeante, en trainant sur le ‘Ti’ de ‘Tiplouf’. Mais je savais pertinemment qu’il ne me tiendrait pas tête, j’avais quand même appris à le dresser légèrement, et à maîtriser ses humeurs vagabondes. Alors nous nous dirigions ensemble vers les vestiaires, où j’y déposais mes affaires et me changeais pour rejoindre Kaleb. Sept heures passées déjà, et je n’étais pas encore tout à fait prête, j’enfilais le bonnet Tiplouf sur ma tête, et comme il était de couleur transparente, on pouvait voir mes cheveux remontés en chignon. Les lunettes étaient posées sur ma tête, je ne voulais pas les mettre de suite, tant que je n’étais pas dans l’eau. Et puis, la serviette enroulée autour de mon corps mince et élancé, je rejoignis les bassins où se trouvaient déjà Kaleb et son ourson, comme je m’y attendais. Je m’approchais tranquillement afin de le saluer, et mon Tiplouf m’agrippa la jambe de ses petites nageoires, je pense qu’il voulait me dire quelque chose mais je ne pouvais pas déterminer quoi.

‘Salut Kaleb, alors qu’est ce que tu nous as prévu pour aujourd’hui ? Dis moi tout, Akty a l’air impatient de commencer !’

Et effectivement, sans plus tarder, il plongea telle une sirène dans l’eau de la piscine pour nager sur quelques mètres en nous montrant à quel point il était doué. Il avait juste envie de faire son malin et cela ne m’étonnait absolument pas de lui !


Soraya Mercier
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3732-0267-il-me-manque-plus-qu-un-alohomora-pour-ouvrir-toutes-les-portes-que-je-desire-fini-voltali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3746-mercier-soraya-voltali
Taille de l'équipe : 1
Région d'origine : Lavanville → Kantô
Âge : 15
Niveau : 24
Jetons : 168
Points d'Expériences : 500
1
Lavanville → Kantô
15
24
168
500
pokemon
1
Lavanville → Kantô
15
24
168
500
Soraya Mercier
est un Scientifique Novice
La jeune femme venait d'arriver, et bon sang ce qu'elle était mignonne en y repensant. Enfin là n'était pas la question. Son petit pingouin était présent également, nous étions uniquement tout les quatre, et avions la piscine pour nous tout seuls. Je comptais entraîner Teddiursa dans le petit bassin pour débuter, mais Tiplouf s'était jeté dans le grand directement, sans même chercher à comprendre. Il avait l'air comme un « poisson dans l'eau » en même temps nous en étions pas très loin.

▬ Salut Kath ! J'avais eu pour idée d'entraîner Boo à nager, et justement je pensais que ton Tiplouf pouvait l'entraîner. Et bon, autant en profiter pour faire quelques longueurs nous aussi tant qu'à faire. J'ai lu quelques tracts sur l'Académie, et je pensais faire une carrière dans le sport, c'est vraiment quelque chose qui me plaît ! Et toi au fait, tu compte faire quoi ? T'a déjà des projets pour ton futur ?

Je venais de me rendre compte que je l'avais blindé de question. C'était pas réellement voulu, mais comme c'était une proche j'avais envie de savoir ce qu'elle comptait faire plus tard, histoire de voir si nous pourrions faire des « trucs » ensemble, comme partager des sorties, des entraînements, ce genre de trucs. Certes, c'était pas l'amour fou entre nos deux starters, mais il y avait moyen que ces deux-là commencent à s'apprécier. Aujourd'hui, ils devaient coopérer «patte dans la patte » pour ne pas dire main dans la main, afin que mon mini-ourson puisse apprendre à nager. Peut être qu'il n'y arrivera pas dès le premier entraînement, mais je suis certain qu'il ne pouvait pas faire pire. Pour le moment, il était resté au bord de l'eau, attendant que je lui dise quoi faire. Il semblait admirer le Tiplouf, regardant chacun de ses faits et gestes. Je me jetai à l'eau par la suite, ayant éclaboussé certainement tout le monde autour de moi. Puis, sans avoir pied, je fis quelques cercles avec mes bras pour stagner à ce niveau là.

▬ Pour commencer, reste calme Boo. Prend une respiration normale, fais quelques mouvements de bras et ne te débat pas dans tout les sens. Viens me rejoindre maintenant.

Il n'avait réellement pas envie de venir. Je fis un clin d'oeil à Kathleen lui faisant comprendre qu'elle devrait le pousser légèrement au cul pour qu'il vienne. Une fois dans l'eau, il me fit la gueule et se débattait dans tout les sens. Je l'attrapa par la tête, et le déposai sur le bord de la piscine. Puis, je lui demanda de sauter sur mon dos pour « surfer » sur moi le temps de lui montrer les gestes simples.

▬ Regarde. Pour commencer, tu garde tes doigts bien scotchés les uns aux autres. Puis tu rabat l'eau d'un côté, puis de l'autre, le tout pour avancer. Et telle une torpille tu peux aussi faire des mouvements de pieds pour fluidifier le passage de l'eau en dessous. C'est assez simple, essaye de faire comme moi sur mon dos.

Puis à l'unisson, je nageais pendant qu'il écrasait son ventre contre mon dos afin de tâter l'eau lui aussi. Ses gestes n'étaient pas mauvais, mais j'avais comme l'impression qu'il n'aimait pas avoir ses pieds dans le vide. A mon humble avis, il devait avoir un petit problème avec ça. Peut être qu'il n'aimait pas quand ses pieds n'étaient pas sur quelque chose de stable sur laquelle on pourrait marcher. Enfin bon, il n'y avait aucune excuse pour aujourd'hui. Il allait s'entraîner un point c'est tout. Je lui demandai de quitter mon dos maintenant pour essayer de nager tout seul, tout en briefant Tiplouf. Il fallait le surveiller, et le repêcher si jamais il se noyait. Par la suite, tout en crawlant, je pris un peu de vitesse pour aller terminer ma longueur. Puis une fois vers le bord, je plongeai la tête sous l'eau tout en tournant mon corps, pour que mes pieds soient au niveau du bord et puissent appuyer contre afin de me donner la vitesse de faire la rotation et directement repartir dans l'autre sens. Un peu comme dans une compétition olympique de natation en fait.

Boo avait l'air d'écouter le Tiplouf qui lui donnait des instructions. Il m'avait l'air pour une fois sérieux et à l'écoute de mon ours. Peut être qu'il avait envie de se trouver un copain avec qui partager un bon moment, plutôt que le prendre au dépourvu et se foutre de sa gueule. Il avait peut être fait du chemin depuis le temps, qui sait. Enfin bon là n'était pas la question.
Tarja Jensen
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3742-0268-a-la-recherche-des-legendes-tarja-termine-mentali#40486
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3745-tarja-jensen-mentali
Taille de l'équipe : 2
Région d'origine : Sinnoh - Charbourg
Âge : 15
Niveau : 24
Jetons : 633
Points d'Expériences : 476
2
Sinnoh - Charbourg
15
24
633
476
pokemon
2
Sinnoh - Charbourg
15
24
633
476
Tarja Jensen
est un Scientifique Novice


 
❝ 'La leçon de natation' by Tiplouf ❞

Après les salutations, Kaleb m’expliqua sans aucune divagation ce qu’il comptait faire aussi tôt à la piscine. Son but était d’apprendre à son ourson les techniques de nage pour ainsi, éviter de se noyer lors d’un éventuel incident. Et cela pouvait servir dans la majeure partie des situations aquatiques. Lors de notre escapade à la rivière, Boo aurait pu s’infiltrer avec Akty s’il savait nager, mais il n’a pas pu. Enfin, la question était résolue puisque nous avions tout de même trouver le moyen de dégager cette entrée. Là n’était pas la question, j’allais bien sûr accepter d’entrainer son ours à nager, et surtout le soutenir car apprendre la nage n’était pas une chose aisée. Et pour preuve, tout le monde ne sait pas forcément nager. Néanmoins, ce n’était pas mon cas. J’adorais l’eau et patauger dans la piscine me rendait terriblement contente. Cela faisait un moment que je n’avais pas mit les pieds dans l’eau malgré la présence de l’océan non loin de l’Académie. Alors j’allais me faire une joie de faire trempette avec les Pokémons et l’homme aux cheveux électriques.

Et puis quelques questions subsistaient dans son esprit et il me les annonça sans plus tarder. Lui souhaitait devenir un athlète, j’avais du mal à l’imaginer mais pourquoi pas ? C’était quelque chose d’intéressant et peu commun à ce que j’ai entendu dire. Je lui souhaitais de réussir dans cette voie, car en ce qui me concerne, c’est une toute autre chose. Je voulais faire ce que beaucoup d’entre nous faisait déjà : Ranger. Aider les Pokémons, en apprendre plus sur eux, faire équipe et coopérer avec des Pokémons Sauvages pour accomplir des choses, cela me bottait tellement les fesses ! J’aimais vraiment la compagnie de ces créatures, peut-être parce que j’en ai été privé étant gamine ? La seule compagnie des Ecrémeuh m’émerveillait, mais le fait de ne pouvoir en avoir juste pour moi m’avait certainement poussé à devenir une dresseuse accompagnée de pleins de Pokémons. Même si la plupart ne m’appartiendront pas réellement, je pouvais au moins les voir dans leur activité, les connaître, et qui sait… Devenir leur alliée !

‘Je te souhaite de réussir car le sport, ce n’est pas du tout ma tasse de thé pour tout t’avouer ! Mais si cela te plait, c’est le principal. J’ai pour projet de devenir Ranger. J’adore la compagnie des Pokémons et pouvoir m’allier avec eux pour des missions ou autres, c’est tellement passionnant ! Bon allez, c’est pas tout, mais il faut aller à l’eau maintenant ! Si Teddiursa à peur, on va le faire entrer progressivement dans le bassin, histoire de l’habituer !’

Je pris les précautions nécessaires afin d’éviter le choc thermique et je me mis à l’eau. Mais l’ourson ne semblait vraiment pas en confiance et recula d’un pas. Kaleb lui, semblait beaucoup plus à l’aise, tandis que Tiplouf… Dois-je vraiment dire qu’il se sentait dans son élément ? Mon compagnon commençait par lui expliquer comment faire pour pouvoir au moins tenir dans l’eau, garder une respiration calme, faire des petits mouvements, et surtout le point essentiel : ne pas paniquer. L’eau est comme les sables mouvants. Ils attendent de vous épuiser pour mieux vous attirer vers le fond. Une fois que vous n’avez plus de force pour tenter de tenir à la surface, il ne vous reste plus qu’à couler et attendre les secours ou mourir. Triste fin. Alors, je sortis de l’eau tranquillement et me posta derrière le petit ours qui se sentait mal à l’aise tout à coup. Attendant le signal du blondinet, je poussais le Pokémon normal à l’eau et comme nous nous y attendions tous, il paniqua et se débattait comme la fois où Akty l’avait mis dans l’océan. Une fois ne lui avait pas suffit, il recommençait la même erreur. Alors son dresseur le posa sur le bord et continua ses explications. Akty écoutait tranquillement lui aussi, et tentait de lui montrer l’exemple.

Sauf que pour mon Tiplouf, c’était bien plus simple. Car avec des nageoires, il n’avait aucun problème pour fendre l’eau et ses pattes lui servaient pour l’adhérence, la vitesse… Boo devra trouver un moyen légèrement différent pour obtenir un résultat similaire. Je me remis à l’eau avec eux afin de faire un peu d’exercice à mon tour et je regardais l’ours brun tenter de suivre les mouvements sur le dos de Kaleb. Mais à un moment, il fallait qu’il y aille par lui-même et Tiplouf le briefa pour qu’il puisse au moins stagner à la surface sans s’épuiser. Je continuais ma longueur en surveillant les deux Pokémons qui semblaient s’entendre à merveille pour une fois. Et j’attrapais Kaleb en plein milieu de la piscine.

‘Dis, il faudrait les laisser encore un peu tout seul, continuons à nager et peut-être qu’ils vont enfin devenir ami aujourd’hui ! Tu peux compter sur mon petit Akty, il saura y faire et je pense que ton ourson aura les bases de la nage en un rien de temps !’

A les regarder, c’était vraiment mignon de les voir en pleine discussion de Pokémon. Tiplouf lui montrait ensuite les mouvements à faire avec les pattes pour pouvoir avancer lentement mais sûrement ! Et je regardais Boo faire la même chose, il semblait encore avoir un peu de difficulté, mais je pense que tout rentrait petit à petit. Il serait intéressant de faire un bilan à la fin, pour voir comment le Teddiursa se débrouille dans l’eau. Avoir Akty comme professeur devait être une expérience assez étrange, mais c’était le mieux placé ici pour apprendre la nage à un autre Pokémon. Surtout qu’ils avaient à peu près la même taille !


Soraya Mercier
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3732-0267-il-me-manque-plus-qu-un-alohomora-pour-ouvrir-toutes-les-portes-que-je-desire-fini-voltali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3746-mercier-soraya-voltali
Taille de l'équipe : 1
Région d'origine : Lavanville → Kantô
Âge : 15
Niveau : 24
Jetons : 168
Points d'Expériences : 500
1
Lavanville → Kantô
15
24
168
500
pokemon
1
Lavanville → Kantô
15
24
168
500
Soraya Mercier
est un Scientifique Novice
Ranger ? Pourquoi pas. Personnellement cela ne me bottait pas, apparemment tout comme elle avec l'athlétisme. Mais bon, c'est un choix purement personnel, donc nous n'avions pas à chipoter là-dessus. De mon côté, je suis un gros mangeur, j'aime beaucoup faire la cuisine, et il faut perdre ce que je gagnais en me régalant. C'est pour ça que je comptais me faire un corps d'athlète. Bon je vise pas à être une montagne de muscles, mais c'est vrai que ça me plaisait beaucoup de faire du sport avec quelques pauses de temps en temps. Courir le matin ça me faisais un bien fou tout en écoutant la musique. Et ce qui était cool, c'est que Boo suivait le délire, je n'y allais pas en solitaire. Pour le moment, il suivait tranquillement le Tiplouf de ma partenaire d'entraînement. Il semblait toujours un peu peureux dans cet élément, mais à force ça avait l'air de commencer à venir. Puis, je jetai un coup d’œil aux alentours. Il y avait quelques plongeoirs. Un mètre. Trois. Cinq. Sept. Le plus haut me semblait un bon défi, néanmoins il ne fallait pas avoir peur du vide. Et il fallait bien sauter hein ! Imaginez que vous glissez. Sept mètres et vous taper le rebord ou le sol. A mon avis, la mort est quasi subite. Mais je ne préfère pas penser à ce genre de choses. Nous étions trop jeunes pour mourir, et ça serait très stupide de crever de cette façon, en faisant quelque chose de bon pour la santé comme du sport. Puis, d'un air de défi, je l'incita à me suivre au plongeoir.

▬ Viens on tente le plus haut plongeoir. A moins que tu n'ai peur ?

A vrai dire, moi aussi cette hauteur me donnait froid dans le dos. Mais maintenant que j'avais proposé l'idée, il fallait aller jusqu'au bout de la chose. Je venais tout juste de terminer ma longueur, jetant un petit coup d’œil aux deux pokemons en train de continuer l'entraînement. Mon petit Boo semblait à peine plus à l'aise que tantôt néanmoins ce n'était pas trop ça. J'indiquai aux deux pokemons de peut être tenter la chose dans le petit bassin histoire qu'il puisse avoir pied si jamais. Ça le mettrait déjà à peine plus en confiance. Si jamais il se débat de trop, il pourra se redresser sur ses petites pattes et ne plus avoir peur. Et c'était également pour avoir la piscine pour nous seuls. Après tout, imaginez si en sautant de si haut j'arrose et crée des petits remous dangereux pour une personne ne sachant pas vraiment nager.

Je grimpais sur cette échelle qui semblait être infinie. Chacun son tour, et moi en tête de file. Barreau par barreau, je jetai un petit coup d’œil en bas. Il ne fallait pas avoir peur du vide hein ! Si je tombe de cet hauteur, je finirais aussi aplati qu'une Limonde ayant le charisme d'un Magicarpe, et ayant le cerveau complètement en bouilli, tel un Ramoloss. A y réfléchir de plus près, je venais de citer trois pokemons ressemblant à des poissons. Enfin, un peu moins pour Ramoloss. Bref, perdu dans mes pensées, je venais de remarquer qu'il n'y avait plus de barreau. Tout en haut du plongeoir, je me sentais presque invincible. Il ne fallait pas avoir peur d'entendre le grincement de la planche qui me semblait un peu vieillotte. J'espère que le mécanisme ne va pas lâcher tout de suite... Très peu épaisse, il ne fallait pas bouger dans tout les sens. Maintenant, il fallait penser au plongeon. Est-ce que je plonge comme un professionnel ? Je souci est que si j'y vais la tête la première, il faudra se retourner rapidement une fois arrivé dans l'eau et me propulser sur le sol pour remonter. Si je me loupe, il y a des chances que je m'écrase sur le fond de la piscine. En fait, mon idée était assez dangereuse. Mais bon, ça m'avait tenté ! Je zieutai encore l'ourson et le pingouin avant de prendre mon courage à deux mains. Si je ne le faisais pas maintenant, je le ferais certainement jamais. Je sautillais sur la planche. Une fois. Deux fois. Trois fois. Ne glisse pas ! Saute !!

Ce fut plus long d'y monter que d'y descendre. Même avec la hauteur, mon corps fut propulsé très rapidement dans l'eau. Je n'eût même pas le temps de penser à une figure que j'ai éclaté telle une bombe sous-marine envoyant de l'eau par-ci par-là tout autour de moi. Ma figure ? Le Wailord qui s'écrase. Tu connais ? Bah c'est simple, jette-le du haut d'une falaise dans l'eau et ça donne le même résultat. Certes je pesais un peu moins – même beaucoup – mais au final le résultat était quasiment équivalent. Ricanant de ma prouesse technique, je fis un léger clin d'oeil complice à Kath,

▬ En fait, c'est plus dur d'y monter que d'y descendre. Mais ça reste super drôle à faire. Du coup, tu tente ou tu as peur ? Si tu veux, je peux t'accompagner tout en haut !
Tarja Jensen
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3742-0268-a-la-recherche-des-legendes-tarja-termine-mentali#40486
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3745-tarja-jensen-mentali
Taille de l'équipe : 2
Région d'origine : Sinnoh - Charbourg
Âge : 15
Niveau : 24
Jetons : 633
Points d'Expériences : 476
2
Sinnoh - Charbourg
15
24
633
476
pokemon
2
Sinnoh - Charbourg
15
24
633
476
Tarja Jensen
est un Scientifique Novice


 
❝ Les joies de la piscine - Vol. 1 ❞

Après avoir regardé les deux compères du jour s’entrainer, il était temps pour nous de nous amuser un peu. Quelques longueurs de plus pour s’échauffer et mon partenaire me lança une sorte de défi. Il fallait qu’il fasse attention car je ne reculais devant rien et surtout pas sur les choses qui pouvaient me procurer de l’adrénaline pure, et aussi légèrement d’anxiété. Et ce qu’il venait de proposer était réellement un challenge. Car il venait de me défier d’aller sauter du plus haut plongeoir de la piscine, et dieu que c’était haut ! Non pas un, ni deux, ni quatre mais bien sept mètres qui me sépareraient alors du sol. Et rien pour se tenir, évidemment sinon… Cela serait bien trop facile ! Mais comme je n’ai pas peur, et que j’aime les défis, aussi difficile et dangereux soient-ils, j’acceptai avec un grand sourire qui tentait tant bien que mal de cacher une petite inquiétude. Mais si ce plongeoir était là, ce n’était certainement pas pour faire joli, et la profondeur de la piscine était proportionnelle à la hauteur de ce truc à rebond. Pour éviter que nous nous écrasions comme des Stari au fond du bassin, les concepteurs avaient prévus cinq ou six mètres de profondeurs.

‘Moi peur ? Ne t’y méprends pas, je ne recule devant rien ! Et surtout pas un défi, prépare bien ton slip mon petit, ça serait gênant qu’il se retrouve au fond de la piscine !’

Les deux Pokémons qui continuaient toujours leurs exercices se dirigeaient vers le petit bassin pour éviter que les remous, ou plutôt les vagues que nous allions provoquer, ne gêne ce pauvre Boo. Déjà qu’il semblait avoir du mal à garder son calme dans tant de profondeur, alors avec des vagues, je vous laisse imaginer ! Une fois en sûreté, nous nous occupions de nos affaires. Kaleb prit les devants et commença à grimper l’échelle qui semblait interminable. Je pris un petit panneau blanc qui traînait dans un coin et cherchais de quoi écrire dessus. Planqué derrière mon dos, je le regardais monter petit à petit. Au fur et à mesure, il semblait tout de même pas mal loin de moi, il était assez haut et il ne paraissait pas trembler. Ou alors, on ne voyait absolument rien ! Une fois en haut, il avançait prudemment vers le bord, et j’attendais le moment fatidique du saut. J’angoissais à peine, tant que j’avais encore pied sur terre. Une fois dans les hauteurs du bâtiment, ce serait une autre histoire !

Je le voyais ainsi au bord, préparant alors mon petit panneau avec un gros dix sur dix et un petit cœur pour le féliciter de réussir à sauter d’aussi haut. Même si j’allais faire de même dans quelques instants ! Et puis après quelques rebonds, je le vis dans les airs, puis en une seconde il s’écrasa dans l’eau. S’écraser était le mot juste, car il n’avait même pas tenté un plongeon de professionnel. En même temps, il n’était pas un professionnel ! Et ma prestation allait être tout aussi grotesque, car j’allais moi aussi m’écraser comme un vieux Ronflex dans cette étendue d’eau. J’élançais mon joli tableau en l’air pour afficher ma superbe note à ses yeux et je reçu un clin d’œil qui me fit sourire légèrement. Il me demanda par la suite si j’avais peur, ou si je voulais tenter et s’il fallait qu’il m’accompagne ou non.

‘Bien sûr que je vais y aller ! Et comme une grande fille d’ailleurs, je vais te montrer que je peux moi aussi plonger gracieusement comme tu viens de me le montrer !’

Mes pas m’emmenèrent directement vers l’échelle, seule, et je grimpais un à un les barreaux métalliques. Ils étaient froids et légèrement humides. Je continuais à monter en m’efforcant de ne pas regarder vers le bas, c’était le pire truc à faire. Le genre de chose qui vous rend malade et qui vous tétanise. Non pas que j’avais peur du vide, mais la hauteur restait une chose effrayante et vous rend tellement vulnérable. Le haut du plongeoir ne semblait plus si loin, du moins le sol était plus loin pour moi que le plafond. Une fois au dessus, j’hurlais un Whouhou qui résonnait dans toute la salle et Tiplouf se retourna dans ma direction !

‘C’est vachement flippant du dessus !’

J’étais obligée d’hurler pour être certaine qu’il m’entende et je m’approchais du bord qui pliait sous mon poids. Cela me fît légèrement sursauter car je ne m’attendais pas à ce qu’elle descende si bas. Quand je dis bas, c’est sur quelques centimètres à peine, mais pour sept mètres de hauteur, c’est déjà beaucoup trop ! Mais puisque j’étais là, le seul moyen de descendre était de sauter et il n’y avait plus le choix. Redescendre l’échelle était trop dangereux, je préférais finir comme une crêpe dans l’eau plutôt que sur le sol. Tendant les bras, je pris un petit élan et sautillait une fois, deux fois, trois fois… Et ce fût le grand saut ! Je me sentais comme un Papillusion dans les airs. Et en moins de temps qu’il n’en fallait pour le dire, je m’écrasais en boule sur la surface de l’eau. La grâce du Papillusion s’était transformée en gros tas de Ronflex. Et puis je remontais tranquillement à la surface, attendant une moquerie de la part de mon compagnon !

‘C’était vraiment drôle mais tellement flippant ! Etre au dessus n’est pas rassurant, et une fois qu’on a sauté, c’est vraiment le pied !’


Soraya Mercier
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3732-0267-il-me-manque-plus-qu-un-alohomora-pour-ouvrir-toutes-les-portes-que-je-desire-fini-voltali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3746-mercier-soraya-voltali
Taille de l'équipe : 1
Région d'origine : Lavanville → Kantô
Âge : 15
Niveau : 24
Jetons : 168
Points d'Expériences : 500
1
Lavanville → Kantô
15
24
168
500
pokemon
1
Lavanville → Kantô
15
24
168
500
Soraya Mercier
est un Scientifique Novice
Un magnifique dix sur dix. Voilà la note qu'elle m'avait attribué. En fait je ne savais pas vraiment si c'était parce qu'elle m'aimait bien, ou si c'est parce que j'avais eu le cran. Quoi que c'était aussi peut être pour ma prestation, malgré qu'elle était assez simpliste. Je remarquai aussi le petit cœur qui me fit presque rougir. Ma collègue fut impressionnante lorsqu'elle s'étendait tout en haut du plongeoir. En fait, je ne pensais pas qu'elle aurait eu le cran de le faire. J'étais vachement étonné pour ne pas dire surpris. Elle qui semblait ne pas être attirée par le sport, était une vraie compétitrice, et j'aimais vachement cet état d'esprit. Avec Boo, on se lance pas mal de défis. Comme par exemple pendant notre mission à Cobaba, lorsqu'il fallait secourir les pokémons. Après tant d'efforts physique, nous avions fait une course pour rentrer à la maison, le gagnant aurait le dernier paquet de chips pour lui tout seul.

Quel réel plaisir de les avoir mangés pendant qu'il me regardait utilisant les Croco-larmes pour me faire culpabiliser. Bien entendu, je n'étais pas un sagouin, je lui avais laissé la fin du paquet histoire d'être un minimum sympathique avec lui. C'était pas grand chose, peut être une quarantaine de chips, mais c'était le geste qui comptait. Il avait quand même accepté le défi et s'était battu corps et âme pour me dépasser. Hélas, son endurance était moins bonne que la mienne. Certainement dû à notre écart de morphologie. J'étais plus athlétique que lui, alors qu'il semblait encore frêle et fragile. Le jour où il évoluera, ce sera certainement moi qui passerait pour un petit frêle et fragile. Mais nous en sommes pas encore là, du moins je pense. C'est quasi sûr qu'il n'évoluera pas tout de suite. Il était jeune, insouciant, et ça ne faisais pas si longtemps que ça qu'il faisait partie de mon équipe. Je me souviens du collectionneur qui m'avait posé plein de question loufoques et sans but réel. Est-ce que je préfère les insectes plutôt que les pokemons feu. Est-ce que j'aimais manger ? Qu'est-ce que je pensais des pokemons « mammifères » ? Plutôt rouge ou plutôt vert ? Bleu peut être ? Et au final, il me dit que ce pokemon m'est destiné à cent pour cent. En rentrant, j'ai eu peur d'ouvrir la pokeball. Je ne savais pas ce qui allait en sortir. Et une fois chez moi j'ai essayé.

J'espérais que ce n'était pas un trop gros pokemon, car la taille de ma chambre était bien trop petite pour l'accueillir. Mais quand je vis Teddiursa, je me suis dis que la taille de cette pièce n'était pas un réel soucis, par contre elle me semblait même bien trop vaste pour lui, j'avais eu peur de le perdre. J'avais tenté de lui faire peur et de le faire sursauter. Je suis arrivé par derrière et j'ai fais « BOUH ! » puis c'est resté ainsi, il fut surnommé : Boo. La première chose qui m'était arrivé par la tête fut son surnom. Bien entendu j'étais content de l'avoir. Je m'étais dis que j'aurais quand même préféré quelque chose de plus puissant, de plus féroce ou de plus terrifiant pour inspirer la crainte à ceux qui voulaient me défier. Certes il n'est pas une machine de guerre, mais au final c'est ce que je pouvais avoir de mieux. Mon petit ourson est devenu ma joie de vivre. Il n'est pas le pokemon le plus balèze au monde, mais son esprit de compétition, son caractère à la fois calme, challenger aimant les défis, prudent mais qui devient facilement remonté lorsqu'on essaye de s'en prendre à moi – alors qu'il est haut comme trois pommes... Enfin bref, je vivais une sacré histoire avec lui, et ce n'était que le début !

Pour en revenir à l'entraînement, il barbotait dans le petit bassin. En me penchant un peu plus sur la question, je me suis demandé comme je savais nager. À Auffrac-Les-Congères, la ville est plongée dans l'hiver éternel. Il n'y a pas de piscine, mais on peut patiner si l'envie nous viens. Pourtant je connais les gestes – je regarde beaucoup la télévision – et je n'ai eu aucun mal à les appliquer. C'était peut être une certaine facilité à reproduire ce que j'avais vu. Car c'est exactement la même chose pour la cuisine. Je n'y connais absolument rien, mais je me démerde toujours à faire quelque chose de bon pour Teddiursa et moi-même. Bref ! Ceci est complètement hors sujet. En fait mon esprit s'est déconnecté depuis le moment où j'ai remarqué le petit cœur. Mon cerveau fusait à cent à l'heure, cherchant toutes les réponses possibles et inimaginables. En fait, ce simple petit symbole de rien du tout m'avait beaucoup perturbé. J'essayais d'y voir une réponse, puis je me suis souvenu des quelques mots que m'avait dit mon professeur à domicile. Elle me parlait de mes relations avec les autres filles d'Auffrac, mais à cet époque je n'en avais que faire. Tout ce que je voulais, c'était avoir un pokemon et me battre contre d'autres dresseurs. Ça c'était avant de lire les tracts d'ici. J'ai préféré me lancer dans une carrière sportive. Pour en revenir à la prof' donc, elle m'avait donné un petit secret. Il paraît qu'elles utilisent un procédé maléfique nommé « La psychologie inversée. » En gros, elle te disait que non elle s'en foutait que tu rentre plus tard que prévu alors que c'était le contraire et qu'elle te voulait à tes côtés. Tu pouvais lui demander si elle voulait aller au restaurant, et du coup elle te faisais comprendre que ça ne la dérangeait pas – au lieu d'exploser de joie. Du coup je me demande aussi si ça fonctionnait aussi mais de l'autre côté. Si elle te dessinait un petit cœur sur une pancarte, est-ce que ça voulait utiliser l'effet inverse et dire en gros « Je me fais bien chier avec toi, par Arceus, j'ai envie de rentre me faire une manucure et dormir. » malgré que je ne pensais pas Kath comme ça. Alors tout simplement, je pris le symbole tel qu'il était. Mais pourquoi je me fais autant chier avec ce cœur ?

▬ Sympa le p'tit cœur, ça m'touche vraiment ! Allons voir comment se démerdent Tiplouf & Boo !

Oui, j'ai radicalement changé de sujet au moment où je pu entendre quelques cris provenant du petit bassin. En fait Tiplouf s'amusait à passer pour Teddiursa et utiliser l'attaque Ecume pour le projeter en l'air et le faire retomber, imitant alors nos plongeons. Ils n'avaient guère envie de sauter de sept mètres, mais ça avait l'air d'amuser les deux comparses. Une fois que je remarquai qu'il semblait bien s'amuser, je pouvais revenir à nos Wattouats. A ce moment, je m'étais demandé si elle avait un p'tit copain. En fait sur le coup, j'avais presque eu peur qu'il vienne s'embrouiller avec moi parce que je la monopolise. Mais bon, c'était de la curiosité mal placée, et au final je n'avais pas oser poser la question. Autre chose me trottait l'esprit.

▬ T'a quelque chose de prévu après ce petit entraînement ? Je pense que Boo à eu suffisamment les pattes dans l'eau pour la journée. Je vais tenter de voir ce qu'il vaux dans le grand bassin en solitaire, puis après on pourrait voir pour faire autre chose... Si t'a du temps libre bien évidemment !
Tarja Jensen
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3742-0268-a-la-recherche-des-legendes-tarja-termine-mentali#40486
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3745-tarja-jensen-mentali
Taille de l'équipe : 2
Région d'origine : Sinnoh - Charbourg
Âge : 15
Niveau : 24
Jetons : 633
Points d'Expériences : 476
2
Sinnoh - Charbourg
15
24
633
476
pokemon
2
Sinnoh - Charbourg
15
24
633
476
Tarja Jensen
est un Scientifique Novice


❝ Le mauvais côté des joies de la piscine ❞

Après être remontée à la surface, mon cœur battait la chamade. Je ne m’étais jamais sentie aussi vivante de toute ma vie. C’est le genre d’expérience dont vous ressortez tout émoustillé, fou, et vivant. Tout semblait si important lorsque vous faîtes des trucs aussi dangereux que ce plongeon de sept mètres. Tout le monde n’aurait pas tenté une telle chose, seuls les plus cinglés osent et réussissent ! A vrai dire, j’avais légèrement peur qu’une fois en haut, mon corps se tétanise et plus rien ne me réponde. Que plus rien ne voulait agir, et que je sois obligée de redescendre. Mais comme j’ai un esprit assez fort, je ne recule pas aussi facilement devant l’adversité et surtout pas devant ce genre de défi que je trouvais amusant au final. Pourquoi ne pas retenter l’expérience encore une fois ? Mais mon compagnon semblait ailleurs, je le dévisageais mais rien n’y faisait. Il était dans le néant, le vide total. Ses yeux ne bougeaient pas, son corps semblait cryogénisé, bloqué dans les trames du temps. J’avais beau lui faire signe, il était perdu dans ses plus profondes pensées.

Vous savez, ce phénomène qui nous arrive à tous lorsque notre cerveau se déconnecte partiellement. Que vous avez l’impression de ne penser à rien, de regarder le néant, d’être complètement ailleurs et qu’aucun son ne vous atteint. C’est ce que j’appellerais le phénomène du trou noir. Vous êtes aspiré ailleurs, pendant quelques instants qui semblent une éternité et pourtant qui ne sont que de petites secondes. Toutes les pensées vous traversent en un éclair, rien d’autre ne vous sort de là, et rien ne peut vous réveiller. Comme si vos yeux restaient ouverts sans jamais se fermer, votre esprit semble dans une autre dimension tandis que votre corps est là, inerte. Un phénomène assez flippant quand on y pense car même en gigotant, il ne voulait réellement pas sortir de là. Alors j’attendais, c’est ce qu’il y avait de mieux à faire. Moi aussi, je me laissais submerger par mes pensées en le regardant. Qu’y avait-il dans sa tête en ce moment ? Je me posais toutes les questions possibles maintenant. Pensait-il à son petit Teddiursa ? Travaillant d’arrache-pied pour enfin apprendre à nager. A ma petite pancarte ?

En y pensant bien, j’avais remarqué son regard fuyant et son teint changer légèrement de couleur lorsqu’il avait vu ce petit cœur qui lui était destiné, est-ce que ça l’avait déstabilisé tant que ça ? Je pensais bien faire, c’était comme un signe pour lui montrer que je tenais à lui. Cela faisait peut-être peu de temps que nous nous connaissions mais je le prenais pour une personne importante à mes yeux. J’étais quand même la première personne à qui il pensait pour l’aider dans sa quête d’entrainement avec son Pokémon. Mais c’est aussi lui, la première personne sur qui je suis tombée à mon arrivée. Certes, la rencontre ne fût pas forcément agréable pour nos Pokémons mais pour nous, c’était tout autre chose. Et puis, ce jour où l’éboulement à eu lieu, il était aussi à mes côtés. Alors le destin souhaiterait-il nous dire quelque chose ? Si oui, qu’il me l’annonce clairement ! Je n’aimais pas les choses qui tournaient autour du pot. Alors, je n’attendais que le réel signe. Etais-je juste une amie proche, ou plus que ça à ses yeux ?

Mais pour le moment, je ne pouvais me prononcer. Je n’aimais pas montrer mes sentiments d’ailleurs, et encore moins les avouer ! Alors j’attendais… Et il sortit enfin de son coma de quelques instants au moment où les deux autres zigotos se mirent à crier dans toute la piscine. Et puis, il me remercia pour le petit cœur. Je lui fis alors un clin d’œil et un sourire afin qu’il comprenne que c’était un petit quelque chose en retour de son amitié. Nous nous dirigeâmes ensuite vers le petit bassin où étaient les deux futurs amis, et on remarquait que Tiplouf s’amusait à faire sauter Teddiursa en l’air avant de le laisser plonger la tête la première dans l’eau. Pour un début, l’ourson semblait se débrouiller mieux que moi lorsque je fis mes premières nages. J’étais bien plus peureuse que lui, et je n’arrivais pas à rester dans l’eau sans couler. Mais contrairement à lui, je ne me débattais pas ! J’attendais tout simplement de couler en attendant que quelqu’un vienne me repêcher. Jusqu’au jour où j’ai dû apprendre pour je ne sais plus quelle raison, et me voici aujourd’hui dans l’eau, sans aucun souci !

Et puis quelques moments plus tard, Kaleb me proposa de faire quelque chose d’autre après que la peluche brune nous ait montré de quoi il était capable dans six mètres de profondeur, toujours accompagné par mon pingouin au cas où. J’avais beau réfléchir, je n’avais rien à faire après, j’étais libre comme le vent et je pensais accepter sa proposition de faire un truc différent ensuite. Sur le moment, mon ventre gargouillait légèrement car la piscine, ca creuse ! Alors pourquoi ne pas aller dévorer un petit quelque chose dans la ville. Il devait certainement y avoir un restaurant ou un truc similaire.

‘Bien sûr, je n’ai rien à faire ! Absolument rien, alors pourquoi ne pas aller se trouver un coin tranquille afin de manger un bout. Mon estomac vient de me faire remarquer qu’il avait besoin de s’occuper lui aussi !’

J’espérais qu’il accepte, sinon j’attendais une énième proposition de sa part. Je suis partante pour tout ! Cette sortie piscine m’avait mise de bonne humeur dès le matin, alors pourquoi pas partir à l’aventure !


Soraya Mercier
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3732-0267-il-me-manque-plus-qu-un-alohomora-pour-ouvrir-toutes-les-portes-que-je-desire-fini-voltali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3746-mercier-soraya-voltali
Taille de l'équipe : 1
Région d'origine : Lavanville → Kantô
Âge : 15
Niveau : 24
Jetons : 168
Points d'Expériences : 500
1
Lavanville → Kantô
15
24
168
500
pokemon
1
Lavanville → Kantô
15
24
168
500
Soraya Mercier
est un Scientifique Novice
Un dernier effort. Il fallait que je termine cet entraînement en bonne et due forme. Avant d'aller manger, il fallait s'épuiser un bon coup, comme si le repas serait une récompense pour ce dur boulot. Teddiursa semblait moins effrayé par la nappe aqueuse, c'était une bonne chose. Tel que je le connais, il n'allait pas hésiter une seule seconde à prendre mon futur défi. A moins que... C'était possible qu'il le refuse malgré qu'il ne l'ai encore jamais fait. On est jamais préparé à tout, et il avait ce don de pouvoir m'étonner n'importe quand, peu importe la situation. J'avais une bien drôle d'idée en tête, de quoi terminer ce que nous avions tantôt commencé. Ça allait être intensif, pas sûr que tout le monde y soit apte, peut être qu'il y aura un abandon, mais bon. Je me devais de le tenter, à vrai dire je ne squatte pas tellement la piscine du gymnase, donc autant tout faire d'un coup. Et puis un réel entraînement de pokéathlète c'est pas cinq minutes à patauger dans l'eau. Donc il fallait mettre les bouchées doubles pour bien terminer cette matinée qui était déjà pas mal agitée.

▬ Ce que je vous propose, avant qu'on aille casser la croûte. Au lieu de se faire une petite longueur, on va se faire toute la piscine ! On part d'ici et on fais un tour complet afin de revenir à notre point de départ. Vous avez le droit d'abandonner si jamais vous vous sentez épuisés hein !

J'en connais un qui n'aimait pas du tout ce mot « abandonner » car Boo ne lâchait jamais l'affaire. Une fois que je me motivais à faire quelque chose, il suffisait que je dise qu'il avait le droit de faire sa poule mouillée pour qu'il décide de me suivre jusqu'au bout du monde. Je suis même certain qu'il accepterai de partir de notre Île Lansat jusqu'à Kalos si je lui en faisais la proposition. Pas sûr qu'on y arriverai, mais avec une bonne phrase il le ferait ! Nous avions pris part sur le côté de la piscine, regardant la vaste étendue d'eau. Il devait bien y avoir trois cent mètres, peut être même plus. Je ne suis pas très mathématicien, je n'ai pas le compas dans l’œil comme on dit et pour mesurer les choses j'étais foncièrement mauvais. Donc bon, ne vous fiez pas à ces trois cent mètres, il y avait peut être beaucoup moins, voir beaucoup plus. En tout cas ça semblait infini d'ici.

Une fois dans la flotte, Boo semblait plus en osmose avec cet élément. A croire que le petit pingouin fut un bon formateur ! Après tout, il n'y avait rien de mieux qu'un pokemon aquatique pour apprendre le rudiment de la nage ! L'ours fronça les sourcils avant de se jeter dans la gueule du loup. Je commençais lentement mais sûrement ma traversée à la nage, puis je jetai un petit coup d'oeil sur le côté. Tiplouf nous avait mis un sacré trou le tricheur ! Mon pokemon quant à lui m'avait énormément dépassé, il utilisait toutes ses forces pour arriver le plus vite possible de l'autre côté afin de me battre. Hélas pour lui, ce qu'il n'avait pas encore compris, c'est que ce n'était pas une course de vitesse, mais plutôt d'endurance. Et après deux bonnes minutes intensives, le voilà en train de prendre une petite pause alors qu'il n'était même pas à mi-chemin. Un véritable petit imbécile ! Mes muscles commençaient à chauffer, et j'avais déjà bu deux fois la tasse. Véritable pisse l'eau chlorée. C'était carrément infâme, je ne sais pas ce qui est pire entre l'eau chlorée et l'eau salée, mais bon sang c'était vraiment pas un régal ! Fort heureusement ce n'était pas des grosses gorgées, disons que je reprenais mon souffle trop rapidement. Les rudiments du crawl... J'étais pas encore très perfectionné dans cet art, mais je le maîtrisais pas trop mal non plus. Disons que j'étais le juste milieu dans ce domaine. Le temps s'écoulait lentement, moi qui pensait que les minutes défilaient, en fait il n'était rien. Vachement physique comme exercice. J'avais mes trapèze qui se chauffaient en plus de mes bras, et mes jambes suivaient le délire, battant la surface derrière moi pour me propulser plus rapidement. Répéter la même action encore et encore. En jetant de brefs regards derrière moi, je ne voyais plus Boo. A mon avis il devait être bien loin, crevé comme le dernier des idiots d'avoir sprinté sur quinze mètres avant de s’essouffler bêtement.

▬ Alors on est nul ?  Lui avais-je lancé entre deux respirations sans trop m'attarder à parler.

Inutile de dire qu'en ce moment il m'était quasiment impossible d'ouvrir un débat sans m'arrêter de nager. Donc j'avais clairement pesé mes mots pour pas perdre trop de temps. Sans m'en rendre compte, je venais de faire la moitié du chemin. Hourra ! Il me restait exactement la même distance mais de l'autre côté...

Je venais d'apercevoir mon pokemon. Il faisait ce qu'on appelle dans le milieu de la natation « La Planche » Ce crétin était sur le dos, bronzant face à la lumière artificielle et attendant tranquillement que l'eau guide ses mouvements. Sauf que dans une piscine, il n'y a pas de marée, donc il stagnait bêtement. Je rigolais. Je repris donc une bouffée d'eau dans la gueule. Cette fois-ci j'eus envie de dégueuler. Autant boire directement du chlore à peine dissous. Infâme. Infecte. Dégueulasse. Tout les adjectifs étaient bons à placer. En m'approchant de Teddiursa je fis exprès de taper des pieds sur la surface de l'eau provoquant un sacré boucan et l'arrosant en même temps. Mes bras n'arrivaient plus à suivre, j'avais l'impression d'avoir deux baguettes de pain trempées, c'était mou et ça brûlait de plus en plus. Lorsque le corps ne suit plus, c'était le mental qui reprenait le dessus. J'avais fais un peu plus de la moitié, impossible d'arrêter maintenant. Quelques foulées, un petit arrêt histoire de reprendre son souffle une bonne fois pour toutes, et les derniers mètres devront être tracés d'un seul coup. Je m'approchais de plus en plus du rebord, alors je doublais d'effort en sprintant une bonne fois pour toutes. Je ne sais pas vraiment si Kath me suivait, j'étais tellement dans ma bulle – une Bulle d'O »  que je ne faisais attention à rien d'autre que ce putain de rebord. Et une fois que je l'ai touché de mes mains, je me sentais le plus heureux des hommes ! Une véritable satisfaction ! Par contre j'étais mort. Exténué. Trop d'acharnement sur cet exercice. La piscine était bien grande, et je préfère faire des longueurs tout compte fait. Enfin bon, maintenant c'était derrière moi. J'envoyais une bouée à mon pokemon, qui fit signe de tête me faisant comprendre qu'il avait la flemme de l'attraper. Il préférait être rappeler par sa pokeball et y rester. Sage décision. C'est ce que je fis. Voilà une bonne chose de faite. Maintenant, nous pouvions aller manger tranquillement, car après l'effort le réconfort. Mais avant tout, une douche s'imposait.

▬ Je vais prendre une douche et on se rejoins à l'entrée de la piscine par la suite ! A toute !

Le chlore me grattait la tête. En fait j'aurais peut être dû mettre un bonnet et avoir l'air d'un con tout compte fait...
Pour la modé : Teddiursa possède 1 point d'Athlétisme (et par déduction je suppose que Kaleb également... Bah quoi ça compte pas ? Il s'entraîne lui aussi voir même plus que l'autre glandeur... Haha. #Le mec qui raconte sa vie entre des parenthèses) Que la chance du dés soit avec moi !

Edit : Dés de merde. u_u'


Dernière édition par Kaleb Blake le Ven 5 Sep - 2:09, édité 4 fois
Potiron
https://pokemoncommunity.forumactif.org
https://pokemoncommunity.forumactif.org
Icon : Surmonter ses peurs et ravaler sa fierté. [Pv : Kath] [RP Entraînement] Amj0Bjs
Taille de l'équipe : 0
Région d'origine : Kalos
Âge : 5 ans
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 2836
Surmonter ses peurs et ravaler sa fierté. [Pv : Kath] [RP Entraînement] Amj0Bjs
0
Kalos
5 ans
0
0
2836
pokemon
Surmonter ses peurs et ravaler sa fierté. [Pv : Kath] [RP Entraînement] Amj0Bjs
0
Kalos
5 ans
0
0
2836
Potiron
est un Annonceur
Le membre 'Kaleb Blake' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'ENTRAINEMENT' : 2
Tarja Jensen
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3742-0268-a-la-recherche-des-legendes-tarja-termine-mentali#40486
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3745-tarja-jensen-mentali
Taille de l'équipe : 2
Région d'origine : Sinnoh - Charbourg
Âge : 15
Niveau : 24
Jetons : 633
Points d'Expériences : 476
2
Sinnoh - Charbourg
15
24
633
476
pokemon
2
Sinnoh - Charbourg
15
24
633
476
Tarja Jensen
est un Scientifique Novice


   
❝ And the winner is... Akty ! Too easy... ❞

Après que nos Pokémons aient finis leur petit entraînement matinal, le blondinet appartenant aux Voltali nous proposa un duel. Ou plutôt un autre défi, comme il sait si bien les trouver. Faire toute la piscine à la nage, le tour complet donc. Plutôt facile… A dire ! Parce qu’à faire, c’était une autre affaire. Et j’avais déjà ma petite idée sur le vainqueur, Tiplouf allait nous mettre la raclée puisqu’il ne pouvait pas s’épuiser sur une distance si petite… Petite pour lui, mais immense pour nous. Avec ses nageoires, il allait arriver très rapidement au bout et j’étais quasi certaine qu’il pourrait refaire un tour alors que nous serions encore de patauger comme des idiots. Cette fois-ci je lui accorderais bien un petit moment de plaisir et il pourrait se foutre de nos tronches. Vu qu’il adore ça, pourquoi l’en priver ! Je me préparais mentalement comme physiquement car ce dernier effort allait nous coûter tout ce qu’il nous restait d’énergie. Une fois les pieds dans l’eau, le décompte était lancé et Tiplouf partait comme une fusée. Trop prévisible d’ailleurs. Il n’allait pas nous attendre puisque dans une minute à peine, il serait toute patte dehors. Teddiursa tenta la même stratégie, sauf que pour lui c’était vraiment différent.

Il était plus petit que nous, moins lourd, mais venait tout juste d’apprendre à nager. Alors autant vous dire qu’il allait s’épuiser en moins de deux ! Je restais derrière Kaleb, puisque nous avancions à peu près à vitesse égale. Plus tôt, il avait annoncé que l’abandon était une option. Mais encore faut-il que ce mot fasse partie de mon vocabulaire ! Il était hors de question pour moi d’abandonner quoique ce soit. Peu importe les enjeux, même si c’était pour s’amuser. J’étais une battante dans l’âme, une guerrière ! Rien ne m’arrêterait, surtout pas deux longueurs de suite. Je prenais mon temps en avançant avec la brasse. Une technique très connue, puisqu’elle ne demandait pas énormément d’efforts et pourtant elle permettait d’avancer très rapidement sous l’eau. Après trois allers et retour de bras, je remontais à la surface, au même niveau que mon compagnon aux cheveux dorés. Comme quoi cette nage n’était pas si inutile ! Mais la meilleure technique réside dans le changement de nage en plein milieu de la piscine. Vous savez pourquoi ? Car elle permet de se donner à fond sur une moitié, et de se reposer sur l’autre moitié sans perdre la vitesse et permet même de l’accumuler. Et quand je voyais la ligne transversale au fond, je changeais mes bras de position et commençait un dos crawlé.

Pourquoi cette nage-ci et pas le crawl ? Parce que sur le dos, on avance sans se soucier de ce qu’il se trouve derrière. Il suffit de compter les carreaux au plafond pour savoir quand on allait arriver au bord, ou jeter un œil toutes les dix secondes. Mais j’aimais cette nage car elle était tellement insouciante et amusante. J’avançais à une vitesse incroyable mais je commençais quand même à ressentir la fatigue et l’essoufflement. Je venais de passer devant Teddiursa en le laissant dans la galère. En me voyant sur le dos, il décida de faire de même. Sauf qu’il n’avait pas la technique, et je remarquais alors qu’il stagnait en plein milieu de la piscine, légèrement à la dérive. Cela me fît sourire, voir même rire un petit coup, que j’en ai oublié le bord et… Paf ! Ma tête venait de taper le mur du fond. Le chignon que je portais sous le bonnet avait fait office de pare-choc et m’avait évité une grande douleur. Alors je continuais tranquillement à rejoindre l’autre côté avant de voir que j’avais fait la moitié du chemin.

Sans plus tarder, je repris ma technique de la brasse qui me permit de reprendre mon souffle tout en dévorant les mètres qui me séparaient de la victoire ! Ou plutôt de la deuxième place, puisque je voyais Tiplouf nous attendre au niveau des échelles de sorties. Alors je faisais ma route, voyant que Kaleb n’était pas très loin derrière non plus, et Boo… Et bien, il était toujours là en plein milieu, sans voir qu’il n’avançait pas plus que ça et que la victoire était déjà très loin pour lui ! Tous les muscles de mon corps me brûlaient, cela faisait trop longtemps que je n’avais pas fait de tels exercices et cela me rafraichissait un peu l’intérieur, fluidifiait mon sang et ma circulation. C’était parfait ! Arrivée de nouveau au centre, je me remis sur le dos et donnait tout encore et encore. Jusqu’à l’épuisement total, mais au final, j’arrivais seconde ex aequo avec mon ami. Il avait réussi à tout donner pour me rattraper. Nous étions quand même bien sur la même longueur d’onde, et j’aimais bien cela ! Alors que Boo trainait toujours dans l’eau, Kaleb le rappela, et je remerciais Tiplouf pour son coaching.

‘Tu vois quand tu veux, tu peux te donner à fond pour aider un ami ! N’oublie jamais ça Akty, mais ça veut aussi dire Soda Cool pour toi ! Tiens… Oh et à tout à l’heure Kaleb ! Après la douche, je te rejoins devant la piscine car je pense être plus longue que toi !’

Même si j’avais un bonnet pour me protéger, mes cheveux sentaient le chlore et semblaient asséchés. Je devais moi aussi me shampooiner et me laver afin d’ôter ces résidus si gênant. Le jet me faisait du bien, et je commençais réellement à me détendre…


Pour la modération:
Akty n'a pas de point en athlétisme, malheureusement pour lui !




Dernière édition par Kathleen Arktycia le Ven 5 Sep - 2:43, édité 1 fois
Potiron
https://pokemoncommunity.forumactif.org
https://pokemoncommunity.forumactif.org
Icon : Surmonter ses peurs et ravaler sa fierté. [Pv : Kath] [RP Entraînement] Amj0Bjs
Taille de l'équipe : 0
Région d'origine : Kalos
Âge : 5 ans
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 2836
Surmonter ses peurs et ravaler sa fierté. [Pv : Kath] [RP Entraînement] Amj0Bjs
0
Kalos
5 ans
0
0
2836
pokemon
Surmonter ses peurs et ravaler sa fierté. [Pv : Kath] [RP Entraînement] Amj0Bjs
0
Kalos
5 ans
0
0
2836
Potiron
est un Annonceur
Le membre 'Kathleen Arktycia' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'ENTRAINEMENT' : 1
Sir Trouille
Icon : Surmonter ses peurs et ravaler sa fierté. [Pv : Kath] [RP Entraînement] CeOUB4f
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 13090
Surmonter ses peurs et ravaler sa fierté. [Pv : Kath] [RP Entraînement] CeOUB4f
-
-
0
0
13090
pokemon
Surmonter ses peurs et ravaler sa fierté. [Pv : Kath] [RP Entraînement] CeOUB4f
-
-
0
0
13090
Sir Trouille
est un PNJs
MOdération Kaleb Blake

Appréciation Venir s'entraîner à la piscine pour combler une lacune de Teddiursa est bien pensé. On suit son apprentissage du début à la fin malgré qu'un peu plus d'implication dans l'entraînement de la part du personnage aurait été agréable. La qualité de rp est correcte, avec peu de fautes. Attention néanmoins à la conjugaison ; une relecture pourrait éviter quelques fautes.
Gain Tu gagnes 8 xp !



MOdération Kathleen Arktycia

Appréciation Bien que l'entraînement soit à l'origine pour le Teddiursa, la présence de Kathleen sur les lieux est parfaitement justifiée. Le rôle de mentor du Tiplouf l'aide à apprécier son rival ; on suit donc également une évolution du lien qu'ils entretiennent en plus de l'entraînement. Comme Kaleb, une meilleure implication du personnage dans l'entraînement aurait été appréciable. Le rp reste cependant agréable à lire, avec des fautes quasiment absentes.
Gain Tu gagnes 6 xp !

Soraya Mercier
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3732-0267-il-me-manque-plus-qu-un-alohomora-pour-ouvrir-toutes-les-portes-que-je-desire-fini-voltali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3746-mercier-soraya-voltali
Taille de l'équipe : 1
Région d'origine : Lavanville → Kantô
Âge : 15
Niveau : 24
Jetons : 168
Points d'Expériences : 500
1
Lavanville → Kantô
15
24
168
500
pokemon
1
Lavanville → Kantô
15
24
168
500
Soraya Mercier
est un Scientifique Novice

En effet. Elle ne m'avait pas menti lorsqu'elle avait dit qu'elle serait plus longue que moi. Boo faisait même un drôle de geste. Il me regardait, et tapotait via un de ses doigts, l'endroit où nous les humains, mettons des montres. Il tapotait également du pied sur le sol, histoire de faire comprendre qu'il détestait attendre. Et je le comprend. Rien de plus frustrant qu'attendre quelqu'un sans savoir quand est-ce qu'il arrivera. Les secondes semblent être des minutes et les minutes des heures. Cela pouvait me faire du bien d'attendre, car pendant ce temps je pouvais être dans mes pensées, tranquille et limite un peu coupé du monde. Mais en fait rien de tout cela. Je regardait les nuages défiler, j'attends que quelque chose se passe histoire que le temps passe plus vite. Rien à faire. Alors je commence à me mordiller la lèvre tout en remuant ma jambe par nervosité. A la longue, j'ai bien crû décamper à force ! Boo s'était allongé par-terre, scrutant le ciel. Je me demande à quoi il pouvait bien penser. Et le connaissant, j'avais la réponse. Un Teddiursa ne souhaitait qu'une chose à cette heure-ci après une matinée sportive : MANGER !

Je comptais le gâter bien évidemment. Je pouvais me démerder à faire un poil de cuisine de temps en temps même si je n'étais pas spécialiser là-dedans. Un bon steack d'Ecremeuh baignée dans une sauce miellée relevé avec quelques herbes. Un vrai régal pour les fins gourmets ! Ça ne valait pas un steak rôti à la « Cramois'ïllienne » mais quand même ça valait le détour ! Tout du moins, il fallait aimer le mélange sucré-salé ce qui était mon cas, mais tout dépend de ce que l'on mélange. Car oui, prendre un steak et rajouter de la banane, du sucre, et du ketchup... Je suis pas certain que ce soit véritablement bon. On tournait en rond, et la jeune fille venait enfin de sortir. Combien de temps ça faisait ? Interminable pour moi. J'avais décidé de la raccompagner jusqu'à son dortoir, et par la suite on ressortira dans la journée voir ce qu'il y a à faire sur Lansat. Peut être une visite de la ville, car je ne sais pas si les élèves sont autorisés dans les dortoirs des autres élèves. Du coup j'avais pas osé l'inviter chez les Voltalis. J'irais demander à mon préfet s'il est possible et imaginable qu'une fille entre dans notre dortoir. J'ai quand même un doute, il paraît que dans notre dortoir il y a un sacré type qui possède la réputation de sauter à la gorge des filles dès qu'il en a l'occasion. Le Smackeur Fou que je le surnommais. En fait j'avais déjà oublié son nom. Moi les cons comme ça, je préférais m'en abstenir.

Une fois retourné sur place, chacun pris sa route. Je regardais mon petit compère faire quelques signes à Tiplouf, à charge de revanche peut être que la prochaine fois le pokemon eau désirera un entraînement dans lequel Teddiursa excellerait. Qui sait ? Mon pokemon possède pas mal de ressources ! On ne dirait pas comme ça mais c'est un vrai battant. Il n'est jamais le dernier pour faire une connerie ça c'est sûr.

▬ Merci pour cette matinée. J'vais voir pour me décrasser encore un coup car ça sent fort le chlore. J't'appelle dans la journée pour qu'on sorte un coup en ville si ça te tente ! A toute ! K.

Un petit message puis mon Ipok fut « jeté » dans le fond de mon sac. Le sac jeté sur mon dos. Et mon dos... Je le laisse là où il est, en attendant de le jeter bien confortablement contre un matelas dans la soirée.

[Fini pour moi. A peine plus court. Moins d'inspi pour finir :/]
Tarja Jensen
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3742-0268-a-la-recherche-des-legendes-tarja-termine-mentali#40486
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3745-tarja-jensen-mentali
Taille de l'équipe : 2
Région d'origine : Sinnoh - Charbourg
Âge : 15
Niveau : 24
Jetons : 633
Points d'Expériences : 476
2
Sinnoh - Charbourg
15
24
633
476
pokemon
2
Sinnoh - Charbourg
15
24
633
476
Tarja Jensen
est un Scientifique Novice


   
❝ Chacun sa route, chacun son chemin ❞

Sorti du grand bassin, mon Pokémon et moi-même nous dirigions vers la salle des douches. Là où tout le monde se bat pour avoir son pommeau pour lui tout seul et profiter de l’eau glacée avant que cette pièce ne se transforme en vrai sauna. Il y avait bien les douches individuelles, mais les places étaient très chères. Premier arrivé, premier servi. Et pour aujourd’hui, j’étais la seule et unique puisque la piscine n’était pas ouverte au public. C’était soit un coup de chance, soit une réservation faite par mon cher compagnon. Je ne m’étais pas posée la question plus longtemps et j’étais partie chercher mes affaires de toilettes dans le vestiaire ainsi que de quoi me changer et m’essuyer en sortant de la séance décrassage. Shampooing et gel douche à la mangue dans les bras, je retournais dans la grande cabine avec mon pingouin, mâle. J’avais omis ce détail et il était sacrément pervers ! Mais je m’en fichais, ce n’étais pas un humain, mais un Pokémon. Mon Pokémon. Alors je n’allais pas le mettre à la porte de la douchette. Il s’amusait à glisser sur le sol carrelé mouillé pour faire son petit mariole et passait de temps à autre sous le jet.

Cela me faisait rire et il continuait puisqu’apparemment il adorait quand j’étais heureuse. Quoi de plus normal après tout ce que j’ai vécu avec lui. Nous nous sommes habitués l’un à l’autre, même si cela ne faisait pas encore un mois entier que nous vivions ensemble. J’appliquais mon shampooing sur la tête et le faisait mousser un maximum afin d’enlever le plus de l’odeur chlorée. L’envie que tout le monde se retourne sur mon chemin parce que je sentais super fort ne m’égayait pas vraiment. Et puis, la mousse glissait le long de mon corps dénudé, et finissait par atterrir sur Tiplouf qui m’imitait entrain de me frotter. Il était tellement mignon quand il faisait ça, on dirait un vrai gamin qui apprend les habitudes de la vie quotidienne. Ensuite, je me frottais le corps énergiquement et Akty fit de même avec ses petites nageoires. J’essayais d’accélérer le mouvement pour voir jusqu’où il pouvait me suivre. Et un moment, il s’arrêta, comprenant que je me moquais de lui gentiment.

Et puis le temps passait, tellement que je n’avais pas remarqué le bon quart d’heure qui venait de s’écouler. Je venais de penser au fait que Kaleb m’attendait certainement dehors et qu’il fallait que j’aille le rejoindre au plus vite avant qu’il ne s’impatiente. Il n’y a rien de plus chiant que d’attendre une personne, alors je sortis en vitesse en attrapant Tiplouf et lui demandais de retourner dans la salle de devant, vérifier que mon ami Voltatli était toujours bien présent. Pendant ce temps là, je pris une cabine et commençais à me sécher le plus vite possible, oubliant la moitié de l’eau dégoulinant de mes cheveux argentés. Mes vêtements blancs commençaient à s’humidifier et à devenir transparent. Mais peu importe, j’étais prête et Tiplouf me fit signe de me dépêcher en sautillant. Il avait certainement remarqué que le jeune homme et son ourson étaient entrain de s’impatienter devant la piscine du gymnase. Alors je mis mes chaussures et emmenais le reste de mes affaires avant de sortir par la porte de devant.

‘Désolée pour l’attente ! J’avais prévenu que je serais longue mais je ne pensais pas mettre autant de temps.’

Une vingtaine de minutes plus tard et je l’avais rejoins, je ne sais pas depuis combien de temps il était sorti, mais à la vue de la tête de son Teddiursa, je pense qu’un quart d’heure éternel s’était écoulé. Et puis, nous commencions à prendre le chemin du retour, aussi court soit-il. On discutait rapidement de cette journée, et puis une fois devant le croisement des dortoirs, chacun reprit sa route pour rentrer dans nos dortoirs respectifs. Le faire venir chez les Givralis sans autorisation était trop dangereux et je ne voulais pas risquer une sanction si jamais quelqu’un le voyait. Trop risqué pour le moment, nous n’étions pas encore habitués à tous les recoins de l’école. Peut-être que plus tard, ca sera différent. En attendant, j’étais entrée dans ma chambre et je félicitais Akty pour ses prouesses et son aide. Comme quoi il pouvait bien s’entendre avec cet ours mal luné ! Je lui offris un Soda Cool et lui permit de prendre ce qu’il voulait à grignoter. Cadeau de récompense. Quelques instants plus tard, mon iPok se mit à vibrer et un message de Kaleb apparut. Il me remercia pour cette matinée d’entrainement, et qu’on pourrait sortir un coup dans la journée. Je lui envoyais une réponse concrète !

‘De rien, je me suis bien amusée ! N’hésite pas à me contacter, je suis toujours disponible pour mon Voltali préféré. A plus tard ♥’

Je ne savais pas comment il allait prendre le message, mais j’avais bien le droit d’exprimer mes sentiments. Et comme je l’aimais bien, je ne lésinais pas sur les petits messages qui font plaisir !



Fin du RP donc ! Merci pour la modération ♥


pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum