Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 2

Pokemon adala community

Tu abandonnerais ce pauvre locataire démuni à son déménagement, en « empruntant » sa camionnette en plus… ? Je ne te pensais pas voleur, Josh.
en savoir plus ?
Cha-charmant… normalement c’est en mission avec Josh que je frôle la mort, pas en rentrant chez les Phyllalis.
en savoir plus ?
Je vais chuter, encore, et ça sera long, et ça sera douloureux, et t'auras pas envie d'être là. Parce que toi, tu as Aoi mais moi j'ai quoi maintenant que Maya est partie, dis-moi ?
en savoir plus ?
Ce n'est pas le parc que je souhaite anéantir...
en savoir plus ?
Mademoiselle Alézar, Pecheresse Caroline ! Où êtes-vous ?
en savoir plus ?
La triche sera permise évidemment.
en savoir plus ?
Q…. Quéééééééééééééé ?!
en savoir plus ?
Le deal à ne pas rater :
iPhone 13 Pro : où précommander le nouvel iPhone 13 d’Apple ?
Voir le deal

Ininja Hagane
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1951-ininja-hagane-givrali#22318
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 14
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 291
Sinnoh
14
0
0
291
pokemon
Sinnoh
14
0
0
291
Ininja Hagane
est un Topdresseur Stratège
J'écumais les rues du centre-ville de l'île, cette île dans laquelle on m'avait envoyé sans un véritable consentement, mais si mon père m'a dit que je devais y aller c'est que je le devais. Quel genre de fille serai-je si jamais je n’obéissais pas aux ordres de mon propre père ? Cependant je dois avouer que je me retrouve perdu ici, seule, sans mon père, ma maison, mes livres et ma routine culturelle. Je profitais de ce mercredi après-midi pour découvrir la ville à proximité du campus.

La rentrée s'était donc faite hier, j'avais découvert ma classe, mais aussi pu intégrer ma spécialité, celle des top dresseurs, il paraît que dans mon dortoir, d'après la préfète ce dortoir était le repère des scientifiques en général, pourtant elle était elle-même top-dresseur. Voilà quelque chose de bien singulier encore, mais après tout il ne pouvait pas y avoir un dortoir féminin et masculin pour chaque dortoir. Quoi qu'il en soit maintenant je vais essayer d'arriver à gagner mon parcours stratège afin de pouvoir reprendre la rédaction d'articles sur le monde pokémon. J'ai remarqué aussi dans la bibliothèque qu'on disposait de très peu d'informations sur l'influence du climat sur certains pokémons. Je tacherai d'y remédier.

Ainsi j'étais en ville, un peu perdue étant la seule demoiselle aux cheveux rouges dans cette foule de cheveux noirâtres. Un regard vers le ciel pour penser à ma défunte gardienne et je reprenais un peu d'aplomb pour continuer cette route. Le premier mois sera sûrement très éprouvant pour moi, mais je devais faire l'effort de grandir, mûrir pour ne pas décevoir mon père, mais aussi réussir à trouver les informations nécessaires sur cette team rouage. J'étais d'ailleurs ici en ville car j'avais eu des rumeurs sur une dispute entre le maire et un autre homme, mais c'était bien flou... Bien plus que la population face à moi. Le bruit et le mouvement me déconcentré, ha.. ce n'était pas comme ça à Rivamar, les gens étaient doux et calmes, ils marchaient lentement et aidaient même parfois les marins, ici c'était un peu chacun pour soit... moi qui n'ai jamais eut d'amis ça va être compliqué.

Gardant un œil sur la montre et le soleil j'arrivais difficilement à avancer, Jima n'avait pas ce problème dans sa capsule, ce petit Grenousse noir était muet comme une tombe et discret comme un ninja, un allié de taille pour la pêche aux informations, en plus il retrouvait toujours mes vêtements manquant, un vrai génie ce petit, je serai encore plus perdue sans lui.

Mes pas me menèrent à une délicate fontaine, d'une architecture romane en respectant les codes de construction par la forme, la hauteur et la profondeur, le jet d'eau fin et doux laissait entendre un son délectable. Quelle magnifique architecture. Je laisse ainsi Jima sortir de sa pokéball, le Grenousse noir se laisse donc glisser dans l'eau dans un plongeon discret, je le regardai d'un regard tendre, il était adorable... nageant ainsi avec une grande aisance. Il fit ainsi plusieurs tours sans bruits pendant que je regardais les inscriptions sur les murs fac à moi, c'était une version ancienne de la langue dans laquelle nous sommes aujourd'hui. J'en profitai alors pour prendre notes de ces écritures pour les étudier ce soir au calme. Alors que je commençais à prendre note, voilà qu'une forme humaine se met pile poil entre moi et les inscriptions. Je m'arrête donc d'écrire, pendant qu'une personne normal ne resterait pas longtemps à observer. Mais non, celle-ci prend son temps me gâchant le paysage et le tousse de manière très audible en disant.

-Excusez moi, mais vous me gênez dans mes réflexions, pourriez-vous, s'il vous plaît vous pousser pour que je puisse prendre note, mademoiselle ?
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum