Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 2

Pokemon adala community

Tu abandonnerais ce pauvre locataire démuni à son déménagement, en « empruntant » sa camionnette en plus… ? Je ne te pensais pas voleur, Josh.
en savoir plus ?
Cha-charmant… normalement c’est en mission avec Josh que je frôle la mort, pas en rentrant chez les Phyllalis.
en savoir plus ?
Je vais chuter, encore, et ça sera long, et ça sera douloureux, et t'auras pas envie d'être là. Parce que toi, tu as Aoi mais moi j'ai quoi maintenant que Maya est partie, dis-moi ?
en savoir plus ?
Ce n'est pas le parc que je souhaite anéantir...
en savoir plus ?
Mademoiselle Alézar, Pecheresse Caroline ! Où êtes-vous ?
en savoir plus ?
La triche sera permise évidemment.
en savoir plus ?
Q…. Quéééééééééééééé ?!
en savoir plus ?
Le Deal du moment : -48%
Prix cassé sur la TV OLED LG 55BX3 55″ ...
Voir le deal
879.99 €

Warren Lightning
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1723-warren-lightning-the-perfect-beauty-and-your-worst-nightmare-voltali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1737-warren-lightmare-voltali
Région d'origine : Unys.
Âge : 15 ans.
Niveau : 25
Jetons : 37
Points d'Expériences : 475
Unys.
15 ans.
25
37
475
pokemon
Unys.
15 ans.
25
37
475
Warren Lightning
est un Topdresseur Spé. Type
Brownies, crêpes, flans, mousses au chocolat, tiramisus, fraisiers et pleins d'autres pâtisseries. Tu baves devant le livre de cuisine dans la bibliothèque. Bien que tu fusses au chapitre « desserts », tu pouvais toujours tourner les pages pour trouver le sommaire des plats de résistance comme la pizza, la viande de bœuf avec quelques frites au tour et un bol de salade ou bien même une soupe aux légumes. Il y avait de tout ! De toutes les tailles, de toutes les formes et de tous les goûts, de quoi ravir ton ventre. Ah ... Il faudrait qu'un jour, tu viennes goûter au restaurant trois-étoiles d'Illumis, ce lieu à une forte réputation. Ces clients viennent avec l'appétit et ressortent le ventre plein, redemandant à revenir, quoi que le prix en coûte, même si tu devais t'arracher la peau des fesses. Ton rêve de bouffe s'est stoppé lors du son de ta messagerie iPok, qui était soigneusement rangé dans l'arrière poche de ton jeans. Tu paries encore que la messagerie vient d'Ezra Plume qui n'a rien d'autre à faire que de spam ta boîte aux lettres en concrétisant des bruits de couloir ou en invitant à acheter les nouveaux desserts de Mama Odie ... Malgré ça, tu sors tout de même l'engin caché dans ta poche, intrigué par le nouveau message reçu.

« Destinataire : Tout les élèves.
Par : Ezra Plume.

Message : Bonjour, chers amis de Pokémon Community !
Une nouvelle mission est apparue dans le panneau d'affichage des missions. La mission se nomme " Duel en double mouvement " dont les topdresseurs peuvent être fortement intéressés. Et je vous répète, merci de faire gaffe à vos Pokémons, il se pourrait que la team Rouage réapparaisse dans l'enceint de l'école.
Xoxo, Ezra Plume, ta journaliste de Pokémon Community préférée !
»

Pour une fois qu'elle ne fait pas de publicités ridicules sur le nouveau anti-rides des scientifiques... En tout cas, toi, tu es bien intrigué par cette mission. Tu boucles ton livre et tu le ranges dans le rayon où il était placé. Tu tournes les talons et tu te diriges vers la sortie de la bibliothèque, circulant difficilement dans les couloirs, évitant de bousculer le moindre individu, voulant rejoindre ton dortoir Voltalien. Tu prends tes clefs et tu ouvres la porte, déposant alors tes affaires d'études sur le bureau avant de partir scruter le tableau des missions, si ce n'est pas trop tard. Porte claquée, affaires rangées, tu arpentes le couloir en direction du panneau pour voir la description de la mission, si ça pouvait t'intéresser. Cinq minutes de marche intensive et tu arrives au pied du tableau d'affichage, voyant personne aux alentours. Il semblerait que personne n'ait envie de participer à cette mission. Tu lis en suivant la pointe de ton doigt, lisant mots par mots, lignes par lignes.

« Duel en double mouvements,
Profil recherché : Topdresseur
Description de la mission : Le personnel du métro de combat d'Unys a récemment eu une idée supplémentaire pour attirer des nouveaux dresseurs venus du monde entier. Il souhaite développer les combats aériens fort populaires à Kalos dans un métro à toit ouvert, mais il a besoin pour cela de jeunes dresseurs volontaires pour tester le système. Accompagnés pour ce duel de Chamsin et de Chammal, vous devez vous concentrez à la fois sur vos pokémons volants et sur le métro qui file à toute allure, manquant de vous faire chuter encore plus que lorsque vous combattez normalement dedans. Vous devrez ensuite remplir un sondage sur ordinateur pour déterminer à quel point l'idée vous a plu et si elle a des chances d'être bien vue du public ! Si vous ne possédez pas de pokémons capables de combattre dans les airs, l'équipe du métro vous en prêtera volontiers mais cela constituera une difficulté supplémentaire puisque ce ne seront pas les vôtres.
Nombre d'étudiants recherché : 2 min / 3 max.
»

Tu comprends maintenant pourquoi aucun élève était intéressé par cette annonce. Chamsin et Chammal sont deux grands dresseurs Pokémons, chefs du métro de combat, à Unys, plus précisément à Méanville. Chamsin et Chammal sont deux grands dresseurs Pokémons, chefs du métro de combat, à Unys, plus précisément à Méanville. Et puis, le but des combats dans le métro c'est le terrain où vous combattez puisque le combat démarrera seulement lorsque le métro fait un millimètre en avant, c'est alors que le combat s'engage dans les tremblements du transport. Cette mission n'était pas pour les faibles. Convaincu que tu es apte à faire cette mission, tu saisis le stylo à côté de l'affiche et tu écris ton prénom, suivant ton nom.

« Warren Lightning - Topdresseur spécialiste de type Spectre »

Et tu signes sur la case demandée. Inscription faîte, tu retournes dans ton dortoir réviser la biologie, impatient d'être lundi prochain, car c'est le jour où ton départ vers Méanville se déroulera, en gros, d'ici quatre jours.

L'heure de ton réveil à sonner, c'était le jour J ! Tu te lèves, de bon pied, et tu te diriges vers la salle de bain où tu te brosses tes belles dents, te nettoies le visage et te mouilles tes jolis cheveux roux. Tu tournes les talons et tu tournes la poignée de l'armoire, prenant un jogging blanc, un t-shirt orange et un gilet vert kaki que tu attaches sur la taille. Tu pris également une paire de chaussures noires toutes nouvelles que tu as achetées pour l'occasion. Tu prends un petit déjeuné équilibré avant de claquer la porte, avec ton sac à l'épaule.
Tu devais te dépêcher pour arriver au port car tu devais prendre le bateau pour rejoindre Méanville, la ville où Chamsin et Chammal sont censés vous accueillir, toi et ton/ta/tes collègue(s) et te diriger directement vers le métro.

Une fois arrivé, tu es amené vers une jeune fille portant le nom de "Sophitia", qui est ta collaboratrice pour cette mission. Tu étais enchanté de la voir, et heureux de pouvoir faire cette mission sans être seul. À pas rapides, tu te diriges vers la jeune fille, la saluant en lui faisant des gestes de mains.

« Tiens, c'est toi Sophitia ? Tu es ma collègue pour cette mission nan ? En tous les cas je suis enchanté, moi c'est Warren, dortoir voltali et topdresseur spécial type. Vu ta tête, tu me sembles une scientifique en herbe, je ne me trompe ? »

Tu es interrompu par un bruit qui vous demande d'embarquer. Tu donnes tes bagages au porteur et tu te diriges vers ton dortoir provisoire, ayant l'obligeance d'y rester durant tout le voyage. Mais il n'y avait pas quoi se plaindre, il était censé y avoir des toilettes, une cuisine et un espace repos avec une télé et un canapé, de quoi tenir deux trois heures.
Sophitia A. Longstride
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2255-globetrotteuse-dans-l-ame-sophitia-debarque-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2269-sophitia-10-givrali
Région d'origine : Kantô × Parmanie
Âge : 15 ans
Niveau : 15
Jetons : 780
Points d'Expériences : 284
Kantô × Parmanie
15 ans
15
780
284
pokemon
Kantô × Parmanie
15 ans
15
780
284
Sophitia A. Longstride
est un Scientifique Chercheur Pokemon
J-4 ▬ Publipostage de la Mission

Allons allons, ce n'est pas le tout de démarrer les récits en faisant état de choses passées, par de brefs récits sans saveurs qui ne font que polluer inutilement la pensée. Non pas que je suis du genre à zapper tout ce que je vis du moment que je n'ai plus à le revivre, bien sûr que non, mais avec moi, il ne faut pas s'attendre à ce qu'il y ait beaucoup de réminiscences faites au bon plaisir ... non ... bon, dernièrement, par exemple, il y avait eu cette petite session de fouille abracadabrante, avec une rencontre tout à fait singulière avec cette charmante Faith Quinn. Un sacré numéro celle-là ! Et je n'allais pas tarder à la revoir je pense, au sein de cette Pokémon Community. Du moins, c'est ce que j'espérais. Mais pour le moment, je me réveille, j'ouvre mes yeux de cette longue nuit de repos. Je m'habille très simplement de mes quelques tenues exotiques favorites, et j'engloutis alors un petit déjeuner en la compagnie de mes trois compagnons : Athéna ma Kungfouine, Thémis ma Meditikka, et enfin ma douce et tendre Prismillon. D'ailleurs, pendant ce déjeuner, mon iPok me fit part d'une alerte information, provenant de l'intelligence artificielle chargée de seconder l'administration, Ezra Plume. A savoir, qu'une nouvelle mission venait d'être postée sur le tableau généraux des dortoirs. Mais pour le moment, je m'en contrefichai et retournai vaquer à ma petite séance de bequetage à trois. Il fallait dire qu'à cette heure si tardive de la matinée, peu de mes camarades étaient encore présentes, du fait de leur préoccupations premières comme des rédactions de thèses, des rapports analytiques de mécaniques, ou encore des séances d'entrainements physiques et statistiques. Pour ma part, je n'avais pas encore tout à fait préciser ma discipline de spécialité, même si pour sûr, j'allais me diriger vers le domaine du Scientifique. Enfin ... je dis que je n'ai pas encore décidé, mais sur le papier, je suis déjà assignée en tant que membre de la promotion des scientifiques de l'année en cours. D'ailleurs, il allait peut-être falloir que je m'active moi aussi pour commencer à prendre du galon dans l'académie. Allez hop ! Finir de se préparer en me débarbouillant le visage avec un petit brin de toilette et de parfum pour dire de rendre ma compagnie un minimum agréable.

Une fois dehors, vers le tableau général du dortoir des Givrali, je repérai alors une photocopie de la nouvelle mission postée. « Duel en double mouvements ». Une mission initialement prévue pour des élèves de la filière du topdressage, mais visiblement, n'importe quel autre type d'élève pouvait se porter volontaire pour accompagner un autre élève. Bien évidemment, le registre de base à signer se trouvait vers le tableau du hall d'entrée de la Pokémon Community. Une petite séance de footing matinal me ferait certainement du bien. Accompagnée de mes trois petites friponnes, je ralliai le fameux étendard des missions en l'espace de quelques dizaines de minutes, de quoi faire monter le palpitant à un rythme intéressant pour dire de réellement produire un effort salvateur sur le système musculaire. Oui, j'en sais beaucoup sur le corps humain, mais pas autant que je le voudrais, simplement des choses de base comme ce que je viens de vous narrer à propos de la pratique sportive. Une fois devant le tableau, je scrutai les environs, histoire d'apercevoir d'éventuels minois trop timides pour faire le premier pas vers le critérium qui servirait de signature papier pour une participation physique. En regardant le bout de papier avec l'intitulé exacte de la mission, ses tenants et ses aboutissants, je finis par voir qu'un seul nom figurait sur la liste des volontaires : Warren Lightning. Un topdresseur spécialisé dans le type spectre ... brrrr ! A en faire froid dans le dos ! Le spectre, c'est vraiment le seul domaine où je serais capable de flipper comme une midinette en culotte courte. Non pas que les pokémons de ce type me foutent la frousse, mais plutôt que les dresseurs qui se familiarisent avec cet élément sont ... généralement - allez, dis le, DIS-LE ! - pervers. C'était le mot que j'avais en tête dès le moment où j'ai vu le mot. Peut-être me fais-je des idées à propos de ces personnes, mais ne croyant que ce que je suis en la capacité de voir, hors de question de changer mon fusil d'épaule et de me radoucir pour autant. Mais désireuse de connaitre une nouvelle expérience dans le domaine du dressage de pokémon, j'inscrivis mon nom sur le papier, car surement que cette mission serait le parfait apport en connaissances. Puis la journée fila aussi vite qu'elle n'avait commencée. Je me mis au lit.


Jour J ▬ A vos marques ... prêts ... missionnez !

C'était enfin le jour tant attendu pour mes débuts de carrière au sein de la Pokémon Community. Bon d'accord, la fouille d'il y a quelques jours faisait également partie de mon curriculum scolaire, mais là, j'allais être lâchée en plein cœur de l'action. Par précaution, j'avais décidé de placer mes petites chipies dans leur ball respective, accrochées à ma ceinture de dresseuse. Non pas que je n'avais pas confiance en elles, mais la future rencontre avec le seul et autre unique élève prédisposé à m'accompagner pour la mission allait peut-être devenir un obstacle. Ce n'est vraiment pas ce que je souhaitais, mais mieux valait prévenir que guérir ! Je fis alors ma petite toilette quotidienne, et me mit sur mon plus bel habit casuel pour dire de paraitre normale auprès de mon futur coéquipier spécialisé dans les spectres. Un petit frisson dans le dos plus tard, et je prenais la direction de l'entrée principale de la Pokémon Community, pour y récupérer mon tickets d'embarquement pour le port de Lansat, qui me mènerait vers une destination qui me rappelait vaguement quelques souvenirs : le métro de combat de Méanville. Un endroit réputé pour ses duels atypiques, offrant de nouvelles perspectives dans le monde du dressage pokémon. Les figures emblématiques du lieu répondaient en une fratrie de nom, à savoir Chammal et Chamsin. Deux barroudeurs à l'historique vertigineuse en la matière de duel en coopération. Mais le plus surprenant, était cette dernière lubie de leur part, partie intégrante de la mission : des combats aériens, sur les toits mêmes des voiturettes composant le réseau souterrain. Un mode de combat qui nécessitait du cran, de la ténacité face à la vitesse et l'adrénaline, et une variété de pokémon apte à pouvoir voler ou léviter au-dessus du sol, pour garder une stabilité et une mobilité conséquente. Une fois cette idée en tête, me subtilisant un sourire et une petite flamme dans le regard des plus incandescentes de désir et de témérité. Direction le port.

Une fois arrivée là-bas, je balayai du regard la population environnante. Des femmes et des hommes d'âges mûrs qui vagabondaient de-ci et de-là, pour des raisons professionnelles ou personnelles. Quelques enfants encore loin de la tranche de vie pouvant les amener jusqu'à la Pokémon Community, et qui devaient encore être au cours préparatoire sur l'île. Quelques pokémons gambadant ou voletant autour de leurs propriétaires, l'air tantôt ravi, tantôt résigné, comme si le quotidien qui leur était offert n'avait plus aucune fougue dans son épreuve, ni de grain de folie pour égayer la journée. Moi ? Eh bien je restais planté non loin du quai vers le paquebot qui était arrimé en partance pour Méanville. Il fallait dire que l'île Lansat était idéale pour ce qui était des voyages vers les différents continents, car elle se situait à portée de n'importe laquelle, en plus ou moins autant de temps. Il allait donc falloir que j'attende, et je commençai à siffloter pour faire passer les secondes, puis les minutes, et enfin, une heure. Au moment où j'allai fulminer du retard que prenais mon partenaire masculin, une voix étrangère et bien plus grave dans la tonalité que la mienne m'apostropha, comme si cette personne me connaissait depuis toujours. Il s'agissait de ce fameux Warren. M'aborder aussi légèrement ? Moi, Sophitia ? Je crois que le bougre ne me connaissait pas très bien, et il allait très vite être au parfum ... à ma façon, bien entendu !

« Non, moi c'est Jean-Luc. J'ai trente ans mais j'en fais la moitié. J'ai deux enfants, un chien. Je suis routier, et j'aspire à devenir ballerine. Oh, et j'adore les churros ! Hmm ! »

Sur le coup, je pouvais parier que le garçon aux cheveux de feu ne comprenait pas ce qu'il se passait. Je venais de prendre une voix plus grave que prévue, et j'agis comme une racaille, prétendant répondre sous une autre identité que celle si justement annoncée par ce cher Warren. Je ne pris pas le temps de regarder si son visage s'était décomposé en d'étranges mimiques de stupéfaction, de dégoût, de peur ou de quelque autre sentiment soudain, et je me mis à me marrer comme une gamine, ravie d'avoir pu enfin sortir cette blague à un inconnu. En ce contexte aussi large que vague, ça passait bien mieux qu'auprès d'une mamie à qui j'avais fait la plaisanterie à Safrania lorsque j'avais cinq ans. Oui, ok, à l'époque j'étais ultra gamine. Et aujourd'hui, simplement gamine. Ce n'est pas rien comme évolution ... si, si ... je vous l'assure ! Mais il fallait remettre en confiance le membre du dortoir des Voltali, et reprendre de son sérieux.

« Je plaisantais bien évidemment. Excuse-moi pour cette petite blague sortie de derrière un bosquet de chenipottes. Je suis bel et bien Sophitia. Sophitia Artémis Longstride. Mais tu peux m'appeler Sophie si tu le souhaites. Je suis ta collègue sur cette mission, en qualité de Scientifique comme tu t'y attendais. *bruit de klaxon plaisancier* Ah ! Je crois que nous devrions embarquer. Allons-y ! »

En la compagnie de cet étudiant que tu venais à peine de connaitre sous le nom de Warren Lightning, j'embarquai sur le navire, et me dirigeai vers le dortoir qui avait été réservé grâce à mon billet. D'ailleurs, si j'en croyais le trajet du rouquin, son espace personnel se trouvait juste à côté du mien. Mais sans vouloir le déranger, je le laissai prendre congés de ma présence pour se retrancher dans sa garçonnière temporaire. Moi ? Ben ... j'allais également dans ma pièce, en attendant les quelques heures qui nous séparait, Warren, mes amies et moi, de la destination. Le trajet se fit sans grosse turbulence, si bien que votre arrivée se fit avec un peu plus de rapidité qu'escompté. Je pris alors mes affaires, raccrochai ma ceinture autour de ma taille, en vérifiant bien que mes chères collaboratrices étaient bien au chaud. Je descendis sur le quai, constatant que Warren n'était pas encore descendu. Chouette ! Encore une petite occasion de lui faire une blague avant d'attendre la zone du réseau de transport souterrain, communément appelé métro. J'attendis qu'il descende, me mis en retrait pour m'assurer qu'il ne m'ait pas vu avant, et une fois qu'il entama sa marche vers le poste de réception, je le surpris par l'arrière, apposant mes mains sur ses yeux, voire tout son visage en fait. Et avec ma voix grave utilisée plus tôt pendant le voyage, je fis marcher mon esprit farceur.

« Alorrrs pétit, on essaie d'échapper à la mafiiia du couaing ! Yé vé té lé rrrépété pétit ... si tout mé donne pas cé que yé veux, yé vé te fairrre enferrrmer pourrr dé bon ! *commençant par pouffer de rire, puis éclatant en éclats tout en enlevant les mais pour faire face à lui* Pfouahahahah ! Si tu voyais ta tête ! Merveilleux ! Et moi qui croyait que tu serais le plus étrange de nous deux ! Va falloir que je revois mes classiques ! Ha ha ha ! »
Warren Lightning
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1723-warren-lightning-the-perfect-beauty-and-your-worst-nightmare-voltali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1737-warren-lightmare-voltali
Région d'origine : Unys.
Âge : 15 ans.
Niveau : 25
Jetons : 37
Points d'Expériences : 475
Unys.
15 ans.
25
37
475
pokemon
Unys.
15 ans.
25
37
475
Warren Lightning
est un Topdresseur Spé. Type
Te dirigeant vers elle, tu crois que tu es tombé sur un travelo de sexe masculin qui s'appelle en fait Jean-Luc, qui est père de famille avec un chien et qui adore les churros... -ouais ben ce n'était pas nécessaire de citer qu'il aimait les churros.- Eh merde, ça t'aurait bien intéressé d'avoir une fille aussi belle comme coéquipière, même si tu ne voulais rien d'elle que de petites choses... coquines, qui sait. Dans tous les cas, tu devais te concentrer sur ta mission, c'était le plus important à tes yeux, les actes cochons viendraient plus tard. Tout d'abord, tu dois trouver la fille portant le nom de Sophitia. Tu t'apprêtes à tourner les talons lorsque "Jean-Luc" t'avoue que c'était une blague. Franchement, la naïveté et toi, ça fait un. Finalement, c'était une jeune fille d'un âge similaire au tien, portant le nom de Sophitia, plus précisément Sophitia Artémis Longstride. Mais tu pouvais l'appeler Sophie, car c'est vrai que Sophitia fait trop compliquer à énoncer. Mais les informations les plus intéressantes viennent lorsqu'elle s'exclame être ta coéquipière et qu'effectivement, c'est une scientifique. Ton instinct ne t'avait donc pas trompé, on va dire que c'est ton instinct masculin.

« Ah ah ! Enchanté Sophie.. Effectivement, mon instinct masculin ne m'a pas déçu, tu es bel et bien une scientifique en herbe ! J'ai hâte de commencer la mission à tes côtés, on fera des merveilles. »

Ta dernière phrase avait une pointe perverse, mais tu ne t'en es rendu compte seulement après l'avoir dite.
Une fois embarqué dans le bateau, tu restes cloué dans le canapé avec Knight assis sur ton ventre, Ironclaw posé entre tes deux jambes et Grimm affalé sur ton visage. Vous étiez en train de dormir. Le voyage n'était pas turbulent ni bruyant. Les seuls bruitages étaient ceux de la télé allumée et les Goélises volant dans les airs en chantonnant. Une alarme t'interrompt dans ton sommeil, toi et tes trois Pokémons. Réveil violent, le bateau était arrivé à destination. Tu pris tes affaires, et tu fais rentrer tes trois Pokémons dans leur Pokéball respective. Tu fermes le dortoir où tu étais censé y rester, et tu descends le quai, avec un léger retard. Plus personne était au bord du bateau, tu descends sur le quai à pas de course avant de te disperser dans la foule, les bagages en main.
Tu étais en sandwich contre les milliers de personnes qui te collaient. C'est une voix ridicule qui t'arrête de marcher à pas de course.

« Alorrrs pétit, on essaie d'échapper à la mafiiia du couaing ! Yé vé té lé rrrépété pétit ... si tout mé donne pas cé que yé veux, yé vé te fairrre enferrrmer pourrr dé bon ! »
« Ah ah ah. C'est quoi c'te voix Sophie ? Elle est ridicule ! » - fis-tu en t'éclatant des barres avec elle.
« Pfouahahahah ! Si tu voyais ta tête ! Merveilleux ! Et moi qui croyait que tu serais le plus étrange de nous deux ! Va falloir que je revois mes classiques ! Ha ha ha ! »

C'est alors que vous riez comme si vous aviez un Chacripan dans la gorge que deux cris vous interpellent dans vos ricanements. Un homme habillé en noir et un autre homme, cette fois-ci, habillé en blanc. Ils avaient les mêmes airs, sûrement de la même famille. C'est alors que tu remarques qu'ils ont une ressemblance assez peu commune, des frères jumeaux ?! C'est ça, ça ne peut qu'être eux. Tu pousses Sophie à te suivre, et tu te diriges vers les deux jumeaux, ayant environ la trentaine d'années. Tu t'exclames d'une voix grave.

« Chammal et Chamsin ? »

Chammal était le jumeau habillé de noir et qui fait souvent la tronche, quant au jumeau habillé de blanc se nomme Chamsin, et à première vue semble chaleureux. Tu t'approches d'eux afin de te présenter, en parlant bien distinctement afin de bien articuler, et donc de te faire comprendre clairement.

« Je me nomme Warren Lightning, je suis étudiant à Pokémon Community et je suis TopDresseur Spécialiste type Spectre. Heureux de vous connaître. »
« Oh, un spécialiste de type Spectre... C'est assez rare d'en voir, tu sais. Ne m'en veux pas si je suis un peu surpris ! Quant à toi, mademoiselle ? ... Si je peux me permettre, il faudrait embarquer dans le métro, on pourrait être en retard. On vous expliquera le fonctionnement une fois arrivé. » - fit Chamsin.

Tu hoches de la tête pour donner une réponse affirmative afin de les suivre, en gardant le silence. Les frères jumeaux marchaient de pas rapides, ils ne semblaient pas avoir mal aux jambes à force de marcher aussi rapidement, mais toi, tu commençais à avoir des crampes.
Dizaine de minutes de marche intensive et tu es enfin arrivé au métro où se déroulera le combat. Bien qu'il fût serré et étroit, et comme tu t'attendais, à toit ouvert, utile pour combattre en plein vol ! Chammal, le jumeau habillé de noir prit la parole. À vrai dire, tu n'as jamais pu entendre le moindre son sortant de lui, il était réservé et calme, contrairement à son frère.

« Ça sera un combat, 2 contre 2. Et comme vous le doutez, vous devrez affronter moi et mon frère dans un combat sans pitié. Le but est de faire palpiter le cœur des gens dans le métro en les offrants un maximum de surprise dans notre combat ! Le duo n'ayant plus aucun Pokémon pour se battre aura perdu. Une fois arrivé, vous devrez remplir un questionnaire comme quoi, c'est une bonne idée de faire des combats dans le métro, et tout le tralala... Aucune question ... ? Ah et j'allais oublier, aucune retenue ! Il faut épater les personnes présentes dans le métro ! »
« Compris Chammal ! »


Dernière édition par Warren Lightning le Mer 15 Oct - 10:54, édité 1 fois
Sophitia A. Longstride
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2255-globetrotteuse-dans-l-ame-sophitia-debarque-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2269-sophitia-10-givrali
Région d'origine : Kantô × Parmanie
Âge : 15 ans
Niveau : 15
Jetons : 780
Points d'Expériences : 284
Kantô × Parmanie
15 ans
15
780
284
pokemon
Kantô × Parmanie
15 ans
15
780
284
Sophitia A. Longstride
est un Scientifique Chercheur Pokemon
La situation était plus que cocasse aux yeux du public environnant sur le quai. Une fille, moi, qui faisait des farces sur un ton grave et délictueux à un garçon de son âge, Warren, qui riait en retour aux éclats comme si le quai lui-même ne suffisait pas en espace sonore pour rendre compte des décibels produits. Il est vrai qu'au final, je m'étais fait beaucoup de fausses idées à son sujet, ce rouquin était bel et bien un type qui voguait sur la même longueur d'onde que moi en terme de connerie. Je sentais alors que la mission se passerait mieux qu'escompté, et quelque part, ça me rassurait. Enfin un adorateur du type spectre plus ou moins abordable. Enfin ça ... c'était ma première impression, superficielle qui plus est. Il fallait que je creuse un peu plus la personnalité de ce faux naïf qui, dans son comportement, tentait un petit jeu de séduction presque trop subtil pour être honnête. Oui, je devais faire attention, car les pervers pouvaient se dissimuler au sein de n'importe quel esprit.

Mais voilà, la joie fut de courte durée lorsque deux hommes habillées d'une bien étrange manière nous abordèrent. Deux grandes silhouettes emmitouflées dans deux vestes de la même longueur, couleur unie, mais deux tons différents. L'un était tout vêtu de noir, tandis que l'autre était dans un blanc presque cassé. Deux casquettes aux allures de képis comme ceux que portent les contrôleurs des réseaux de transports urbains. Mais alors que je réfléchissais à un moyen de mettre un nom sur leur identité respective, Warren me tapota l'épaule comme pour me dire de le suivre. Ce que je fis, d'instinct. Moi ? Me soumettre à la folie de ce gamin ? Non. J'étais curieuse, autant que lui, enfin, je crois. Et alors, ton coéquipier aux cheveux roussis prit la parole. Ils les apostropha par leur nom respectif : Chammal et Chamsin. Mais oui ! Qu'est-ce que j'avais pu être gourdasse sur ce coup ... il ne pouvait s'agir que d'eux ! Qui d'autre pouvait bien essayer de se porter un vêtement aussi long pour une allure aussi mystérieuse que la fratrie du métro de Méanville ? Je mis ma main sur la figure comme pour trahit ma honte de ne les avoir pas reconnu du premier coup. Ce fut Chamsin, le frère animé par un regard intense et aussi curieux que le tien, qui répondit à Warren, lorsque ce dernier se présenta à lui, d'une façon bien trop claire et bien trop hachée pour avoir été très confiante. Mais soit. La grande gigue blanche au sourire de clown s'étonna de la spécialisation du rouquin, tout en l'intimant de la rareté d'un tel feeling. Puis il croisa mon regard, et me demanda quelques informations en guise de présentation rapide.

« Je m'appelle Sophitia Arté- »

Une bien courte présentation, trop courte en fait. Pourquoi ? Eh bien, il se trouvait que Chamsin avait eu comme l'idée de m'interrompre pour nous faire savoir à Warren et moi qu'il fallait le suivre dans le réseau souterrain, car nous serions à même de prendre du retard sur l'horaire. Bien entendu, je restais béate de bêtise tellement la coupure de ma présentation m'était apparue comme odieuse. Pourquoi ce rouquin aux attitudes de lèche-bottes avait eu le droit à une présentation complète et une réaction positive ? Pourquoi n'avais-je pas pu bénéficier d'un traitement de gentleman ? Les hommes sont définitivement indignes de ma considération en définitive ... sauf papa, bien évidemment. Mon papa, lui, il est l'incarnation de la perfection chez le genre masculin. Haut la main ! M'enfin ... il fallait suivre la marche rapide qu'imposaient les jumeaux du métro, et après une bonne dizaine de minutes plus tard, nous arrivâmes à l'intérieur de l'une des voiturettes.

A l'intérieur, un espace restreint, étriqué même. Et ce toit éventré ... c'était quoi le problème ? Ne pouvaient-ils pas juste faire une sorte de rampe ou d'escalier intérieur donnant sur une trappe au plafond pour dire de s'aventurer en hauteur, sur le toit du métro ? Les esprits louches devaient avoir carburé en termes d'ingéniosité à ce que je voyais. Et alors que je levais les yeux au ciel encore noir de béton, Chammal prit la parole. Il nous expliqua qu'il s'agirait d'un combat en duo, et que nos adversaires du jour serait ... nul autre qu'eux deux. Les frères jouissant d'une renommée presque intercontinentale serait nos adversaires. Rien que ça ! Et là, tout à coup, je repris un peu d'entrain à la mission. Je devenais de plus en plus excitée à l'idée de pouvoir participer à une confrontation avec eux. Quel honneur ! J'avais touché le jackpot en signant pour cette mission, en fait ! Gé-nial ! Je ne fis pas attention aux modalités de fin de combat, tellement elles me paraissaient évidentes : dès lors que nous ne pouvions plus donner le change pendant la confrontation, nous serions déclarés perdants, et inversement. Puis le moment des questions subsidiaires pour dire de réellement capter l'intérêt de la mission ... ce n'était pas tout de participer à une sorte de test avec questionnaire de satisfaction. Surtout que ce fayot de Warren acquiesçait niaisement sans broncher. Moi, j'avais une présentation à faire, et une question primordiale à poser, ce que je m'empressai de faire.

« Eh oh ! Je ne vais pas rester sur cet affront fait plus tôt. Monsieur Chammal ... Monsieur Chamsin ... Je m'appelle Sophitia Longstride. Je viens également de la Pokémon Community, et je fais partie des étudiantes de la filière des Scientifiques.
- Pardonnez-moi chère demoiselle ! Nous ne voulions pas vous vexer de la sorte, bien que votre élan de témérité nous surprenne agréablement ! Avez-vous des questions ?
- J'en ai une, et contrairement à la tête de linotte qui me sert d'équipier, j'aimerais savoir le type de pokémon à utiliser pour un tel combat. Je veux dire, nous combattrons à toit ouvert, au gré du vent et des turbulences sur les rails alors ... sûrement que vous avez des conditions sur le type des pokémons utilisés, non ? Surtout qu'on a le droit à un chacun, alors autant être sur un pied d'égalité ...
- Et perspicace en plus ! J'aime votre tempérament mademoiselle. Mon frère, Chammal, me faisait part pendant que nous marchions jusqu'ici que vous dégagiez une sorte d'aura trop mature pour votre jeune âge. Mais je vois qu'il ne s'est visiblement pas trompé, et ça en devient bien plus intéressant ! Un duo très intriguant que voilà !
- Pour répondre à votre question ... désolé, mon frère aime bien parler ... nous n'autorisons que les pokémons pouvant voler, léviter ou bénéficier d'un contrôle significatif que la gravité, pour pouvoir se mouvoir dans les airs, et ne pas être victime d'une sortie de terrain malencontreuse. Nous ne voudrions pas nous mettre en porte-à-faux.
- C'est bien ce que je pensais. Merci de votre réponse Monsieur Chammal. Je n'ai pas d'autres questions pour le moment. Warren ?

[...]

- Alors, mes chers étudiants, quels seront vos choix respectifs quant aux compagnons que nous aurons l'honneur de pouvoir défier ? »

Cette dernière phrase n'était pas venue par hasard. Les jumeaux avaient attendu une telle question, et l'expression sur leurs visages en disait long. Ils en attendaient beaucoup de notre future prestation, et les lueurs plus que lumineuses de leurs regards trahissaient leur excitation quant à cet affrontement. A croire que de nos retours lors du futur questionnaire, dépendrait leur gain en renommée et en crédibilité. Bon, il était vrai que le Pokémon Community était aussi populaire que leur existence, mais là, la tension était à son comble. Cela dépassait même l'entendement. Mais ils comptaient sur une réponse de notre part, et j'allai prendre, pour une fois, les devants pour mettre Warren en confiance.

« Si vous n'y voyez pas d'inconvénients, je vais faire appel à Prismillon. Je ne suis pas douée en la matière des duels en coopération, mais je tâcherai de faire de mon mieux pour ne pas vous décevoir ... de notre mieux, en fait. Pas vrai Warren ? »
Warren Lightning
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1723-warren-lightning-the-perfect-beauty-and-your-worst-nightmare-voltali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1737-warren-lightmare-voltali
Région d'origine : Unys.
Âge : 15 ans.
Niveau : 25
Jetons : 37
Points d'Expériences : 475
Unys.
15 ans.
25
37
475
pokemon
Unys.
15 ans.
25
37
475
Warren Lightning
est un Topdresseur Spé. Type
Sophie, vexée par la coupure de sa présentation tout à l'heure, s'est permise de se représenter, laissant alors une forte impression envers Chammal, appréciant ce caractère dur et excessif. À vrai dire, toi aussi tu aimais les filles avec un fort caractère. Plus elle est dure à saisir, plus amusante elle est au li-... Tu fais retomber ta jauge de perversité avant de reprendre la conversation. Chammal, l'interrompant, lui demandant s'elle avait des questions. Effectivement, elle avait beaucoup de questions à dire.

« J'en ai une, et contrairement à la tête de linotte qui me sert d'équipier, j'aimerais savoir le type de pokémon à utiliser pour un tel combat. Je veux dire, nous combattrons à toit ouvert, au gré du vent et des turbulences sur les rails alors ... sûrement que vous avez des conditions sur le type des pokémons utilisés, non ? Surtout qu'on a le droit à un chacun, alors autant être sur un pied d'égalité ... »

C'est alors que Chammal, voulait parler pour rien dire, son frère lui coupa son élan dans son loooooooooooong monologue en répondant aux questions de ta coéquipière, Sophie. Le métro, à toit ouvert était là pour une seule et unique raison : seuls les Pokémons capables de voler, de léviter ou de quelques façons qu'il soit, de se maintenir dans les airs pourraient participer au combat. Pas de panique, tes trois Pokémons pouvaient léviter dans les airs s'en problème. Feuforêve et Skelénox, dotés de lévitation et ton Terhal qui se maintient dans les airs sans problèmes, c'est plus pour Sophie que tu te poses des questions. Enfin, si jamais elle n'a pas de Pokémons, tu pouvais toujours lui prêter tes Pokémons, qui sait... C'est alors qu'elle prit la parole.

« C'est bien ce que je pensais. Merci de votre réponse Monsieur Chammal. Je n'ai pas d'autres questions pour le moment. Warren ? »
« Nope. Je ne me pose pas de questions ! Mon seul but est de vous battre ! Quoi qu'il m'en coûte ! -enfin pas trop cher hein...- »
« Bien, j'adore votre façon de penser... Alors, mes chers étudiants, quels seront vos choix respectifs quant aux compagnons que nous aurons l'honneur de pouvoir défier ? »

Tu saisis tes trois Pokéballs, posés délicatement sur ta main. Partant de droite à gauche se trouvait Grimm, Skelénox et Terhal. Sachant que Terhal est encore jeune et n'est pas prêt pour un tel combat, ton choix se limite désormais à tes deux spectres. Grimm manquait encore un peu d'expérience, surtout que Chamsin et Chammal ne sont pas de banals dresseurs Pokémons qu'on croise à tous les coins de rue, non. C'est alors que ton choix se jette sur ton Pokémon Strident, Knight. Ton Pokémon de départ était le seul apte à combattre dans les airs sans avoir de difficultés particulières.

« Si vous n'y voyez pas d'inconvénients, je vais faire appel à Prismillon. Je ne suis pas douée en la matière des duels en coopération, mais je tâcherai de faire de mon mieux pour ne pas vous décevoir ... de notre mieux, en fait. Pas vrai Warren ? »
« Oui ! On fera de notre mieux ! Quant à moi, mon choix se résume à mon Feuforêve, je crois qu'il est apte à régler vos comptes. »
« Bien, jeunes guerriers. Vos choix faits, je vous résume le mien. »

Celui-ci -Chammal- saisit une sphère bicolore et la fait virevolter dans les airs avant de faire apparaître d'une lumière aveuglante un Grodrive, le pokémon Ballon qui porte le type spectre et le type vol. Tu connais ce Pokémon comme ta poche ! À vrai dire, tu en connais un tas de Pokémons de type spectre, et ce n'est pas celui-là qui va te décourager. Quoi de mieux qu'un combat entre deux Pokémons qui portent le type spectre ?! Le vieux Chammal prit la parole.

« Je vous présente Baloon, mon grodriv-... » se fit interrompre par son frère aux vêtements blancs.
« Quant à moi, je choisirais mon Rhinolove que j'affectionne particulièrement ! Et son surnom est Bisounours. »

Une lueur se dégagea de la Pokéball, lancée dans les airs par Chamsin et fit apparaître son Rhinolove. Il avait l'air effrayant, son regard pervers te mit mal à l'aise.

« Si cela ne vous dérange pas, j'aimerais qu'on commence le combat ! Ça m'a l'air un combat bien prometteur ! Ouvrez les portes du métro, et que le combat commence ! »

Les portes du métro se sont ouvertes, laissant alors les passagers monter à bord. Toi et Sophie, vous étiez tout au fond du wagon du métro tant dis que Chammal et Chamsin étaient eux, à l'autre extrémité du wagon, leur Pokémon dressé devant eux. Tu tends la sphère bicolore dans les airs, faisant ainsi apparaître le spectre strident, qui te servait de combattant pour ce duel. Il rugit, faisant ainsi ramener l'attention des voyageurs. Du haut de ses 70 centimètres, il s'imposait parmi les deux titans d'adversaires. Tu lui caresses la tête avant de l'envoyer au terrain, combattre.

« Je compte sur toi Knight, ne me déçois pas... Bon courage Sophi... À vous aussi les jumeaux ! »
Sophitia A. Longstride
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2255-globetrotteuse-dans-l-ame-sophitia-debarque-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2269-sophitia-10-givrali
Région d'origine : Kantô × Parmanie
Âge : 15 ans
Niveau : 15
Jetons : 780
Points d'Expériences : 284
Kantô × Parmanie
15 ans
15
780
284
pokemon
Kantô × Parmanie
15 ans
15
780
284
Sophitia A. Longstride
est un Scientifique Chercheur Pokemon
Quant à Warren ? Eh bien ce dernier n'avait que la fougue du topdresseur comme arme sentimentale. C'était d'une évidence telle que remarquer la flamme qui brûlait ardemment dans ses yeux relevait du jeu d'enfant. Pas que je ne pouvais pas saluer cet élan de confiance, mais nous faisions face à un duo de la rue très spécial : Chammal et Chamsin, les maitres dans l'art du duel urbain. Ce ne serait sûrement pas une mince affaire, surtout que de mon côté, je ne possédais aucune prédisposition à délivrer des matches intéressants ou tonitruants. Après, il était vrai que je me sentais rassurée quant au choix de pokémon de mon acolyte rouquin : un Feuforêve. Certainement un pokémon relié au type spectre, vu que c'était son dada. Après quoi, les jumeaux nous firent signe qu'ils étaient également prêts : Chammal prendrait un Grodrive, qu'il avait surnommée Baloon - un indice plutôt explicite pour la forme de cet être destiné au duel - alors que Chasmin, coupant la parole à son frangin, annonça qu'il ferait appel à un Rhinolove, surnommée Bisounours - ok là, je commence vraiment à flipper sur la nature de leur relation avec leur pokémon ... mais vraiment !

Suite à quoi, les jumeaux firent venir leur pokémon respectif sur le terrain, et là, je pus enfin saisir les moindres détails visuels de ces derniers : un Grodrive aux allures de mini-montgolfière, de couleur violette, et animé d'un regard plutôt ... perdu ? Ou complètement à l'ouest ouais ; et juste à ses côtés, le Rhinolove, cette sorte de chauve-souris à tête pointue, et possédant un groin plutôt énorme au milieu de la figure, qui arborait une forme tout à fait étonnante, un cœur. Là, je comprenais le pourquoi du surnom donné par Chamsin ... pas étonnant qu'un élan d'amour pour cet être volant aux mimiques souricières eut été de la partie. Puis la fratrie nous conseilla de bien nous installer au fond de l'extrémité opposé du wagonnet, face à eux, pour pouvoir débuter les commodités du duel. Et d'un coup d'un seul, la structure de la voiturette se déploya latéralement, pour laisser place à une sorte de wagon décapotable, donnant sur l'air libre, du fait que la ligne empruntée par le métro eut été pourvue d'ouverture sur l'extérieur. Une sorte d'ambiance de discothèque, où la lumière et l'obscurité se chevauchaient bientôt à vive allure, comme une boule à facette ferait tourbillonner ses filets de lumière.

Warren sortit alors sa pokéball accrochée à sa ceinture, et invoqua alors son compagnon, Feuforêve. Un petit spectre aux allures de fantômette, pourvue d'une robe de ténèbres, et des yeux presque maquillés, donnant un air raffiné et ô combien féminin au compagnon du rouquin. Quelque part, cela me rassurait de pouvoir assister à la venue d'un spectre qui ne faisait pas trop peur, ou qui aurait pu m'arracher quelques frissons dans le dos. Galvanisée par son élan de témérité, je fis de même, et activa ma ball pour en faire sortir mon magnifique papillon pourpre, Prismillon. Le combat allait bientôt commencer, et Warren affichait déjà sa détermination, en stimulant son compagnon, et en m'adressant un petit message d'encouragement. Ah, et aussi un mot d'encouragement également pour les jumeaux ... comme s'ils en avaient eu besoin quoi. Tch ! Alors pendant qu'il continuait ses courbettes face au duo fraternel, je sortis mon iPok, afin de pouvoir dresser une composante importante pour ce début de combat : l'ordre de passage des pokémons. Je n'avais pas encore beaucoup de connaissances à ce sujet, mais je savais que plus la statistique vitesse était élevée chez un pokémon, et plus il pourrait agir rapidement en situation de duel. J'activai mon petit appareil électronique, et me laissait guider à travers ses constatations.

« Mode : Duel en équipe de deux. Pokémon présents : Grodrive, Rhinolove, Feuforêve et Prismillon. Détection de la statistique vitesse en cours ... Comparatif des données relevées en cours ... Génération de la simulation pour détermination de l'ordre de passage en cours ... Ordre de passage déterminé : Rhinolove puis Prismillon puis Feuforêve puis Grodrive. Processus terminé. »

Chouette ! Mon charmant papillon allait pouvoir attaquer en seconde position ! Oui bon, j'allai faire office de chair à canon en cas de bévue dans mon approche du combat, mais j'allais pouvoir donner à Warren de la marge de manœuvre, agissant juste après moi. Si jamais je venais à faire une erreur, il pourrait me couvrir et prendre l'avantage avec un mouvement inattendu ou audacieux. Bon, alors, il fallait que je me prépare à donner l'offensive, mais avant ça, c'était au tour de Chamsin de donner la première estocade. Et quelle première mise en jambe : « Bisounours, prends l'initiative et lance Tornade sur Prismillon, maintenant ! » fut ordonné à l'encontre de mon papillon, pour bénéficier d'une puissance de frappe propice à une perte de mon temps d'action. Le flux de vent généré par la chauve-souris était prodigieuse, mais bien trop longue à mettre en place - du fait de l'obligation de se stabiliser pour pouvoir prendre en compte l'impact du glissement aérien pour positionner sa technique -  pour me laisser coi, alors du coup, je pris les devants en faisant un clin d’œil à Warren, et lançai mon tout premier ordre d'attaque en duel coopératif.

« Prismillon, profite du temps de préparation de la tornade de Rhinolove pour t'approcher de lui, et lancer un Mur Lumière sur Feuforêve et toi ! Vite ! »

Grâce cette petite anticipation instinctive et qui avait eu l'effet de m'étonner moi-même, le papillon pourpre s'activa dans les airs, et générant une sorte de mur translucide et lumineux, faisant office de barrière vitrée devant lui et son compagnon du jour, Feuforêve. En refaisant appel à mon iPok, je compris que la technique me permettrait de réduire par deux tiers l'efficacité des attaques spéciales adverses pendant un laps de temps plutôt intéressant. Et grâce à ce timing serré mais trouvé, l'attaque de type vol que libéra le Rhinolove ne ferait pas autant de dégâts qu'escompté, mais toucherait quand même un mon pokémon à moi, du fait du caractère individuel du ciblage de l'attaque du type vol. Et cela avait attisé le regard soucieux et intéressé chez Chamsin, qui ne s'attendait pas à une réaction aussi rapide de ma part - à croire que les hommes prennent les filles pour des nunuches ... Pfeuh ! Prismillon serait le plus affecté en ce début de combat, du fait de sa faible expérience du combat, et du niveau que nous possédions. Mais au moins, ça pouvait faire office de soutien pour mon pote à la chevelure de feu, lui qui s'y connaissait certainement mieux que moi en duel pokémon.

« Warren, j'espère que mon mouvement t'aidera. Je vais faire mon maximum pour soutenir une bonne défense. Allez, à toi de jouer ! »

Spoiler :
Tour 1 → Rhinolove attaque Tornade ; Prismillon lance Mur Lumière.
Warren Lightning
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1723-warren-lightning-the-perfect-beauty-and-your-worst-nightmare-voltali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1737-warren-lightmare-voltali
Région d'origine : Unys.
Âge : 15 ans.
Niveau : 25
Jetons : 37
Points d'Expériences : 475
Unys.
15 ans.
25
37
475
pokemon
Unys.
15 ans.
25
37
475
Warren Lightning
est un Topdresseur Spé. Type
Sophie n'avait pas l'air sûr sur ce combat, contrairement à toi. Elle le redoutait un peu, de ton point de vue. Enfin, c'était normal, c'était sûrement sa première mission combat... comme toi quoi. -tu commences à parler comme les vieeeux- Seulement, insouciant et inconscient comme tu l'es, tu ne redoutes en aucun cas cet affrontement. C'est l'occasion idéale pour t'entraîner et te faire connaître en tant que topdresseur spécialiste de type spectre. Avec un peu de chance, Mortimer, THE idole, reconnaîtra tes capacités et viendrai un de ces jours te voir à Pokémon Community... Enfin, c'est beau de rêver. Cependant, tu es toujours à la traine concernant les combats Pokémon. Avoir ton grade ne fait pas tout, il faut avoir de l'expérience, et pour en avoir, il faut bosser. Bosser dur jusqu'à que tes muscles lâchent, les tiens et ceux de tes Pokémons, aussi. C'est ça être un dresseur Pokémon, et ce n'est pas bosser au glandage devant la télé avec tes trois Pokémons, non. Bon, ce n'est pas le sujet, tu pars un peu à côté, ce n'est pas sûr ton temps d'entraînement par semaine que tu dois te concentrer, mais par le combat qui se dispute entre toi, sophie, et les deux zigotos frères d'adversaires, Chammal et Chamsin.

Sourcils froncés, yeux avec un air déterminé, tu écoutes l'iPok de ta coéquipière, déterminant ainsi l'ordre d'attaque classé par vitesse. Selon lui, Bisounours serait le premier à attaquer, juste avant Prismillon, le joli papillon de Sophie. Quant à ton Pokémon, il est classé troisième, juste avant le Baloon de Chammal. Cet ordre te convient, même si ton Pokémon est l'un des derniers à attaquer. Tu regardes Sophie et tu lui fais un signe de main, lui disant de s'éclater quel que ce soit le résultat à la fin du combat. C'est alors que Chamsin engage le combat en donnant l'initiative de lancer une attaque tornade sur le papillon de Sophitia à sa chauve-souris en manque d'affection -vu son coeur marqué sur son nez-. C'est alors que le rhinolove fait échapper une aura. En quelques secondes, le Prismillon exécuta une attaque Mur Lumière afin de réduire les attaques spéciales, à toi et à ton Feuforêve. Une paroi psychique, lumineuse et invisible apparu alors devant les deux Pokémons. Rhinolove, prêt pour son attaque, lança une énorme tornade qui ne blessa que légèrement l'insecte.
Et puis, vint à ton tour d'attaquer. Tu décides de mettre les choses directement au clair avec Grodrive et son coéquipier amateur des feux de l'amour en les lançant un vibroscur sur sa gueule de ballon dégonflé et de chauve-sourire en manque. L'avantage de cette attaque était que n'importe quel Pokémon sur le terrain serait touché. Et puis le bonus -car oui il y en a-, c'est que le Pokémon à des chances de finir peureux à la fin de ton attaque.

« Knight ! Allez, à ton tour de briller ! Lance Vibrobscur sur ces deux abrutis ! »

C'est alors que le Pokémon strident dégagea un rayon qui blessa gravement les deux adversaires. Mettant ainsi Grodrive en état de peur, contrairement au Rhinolove. Le ballon violet se mit à gigoter dans tous les sens de douleur, ayant comme seul ami la peur tandis que le Rhinolove montra quelques signes de faiblesse, car oui, les Pokémons ténèbres craignent eux aussi les attaques de leur type. Le monde dans le métro était surpris de ton attaque, ils ne s'attendaient pas à qu'un Pokémon à l'air aussi angélique pour un Pokémon de type spectre puisse mettre Grodrive hors d'état de combattre pour ce tour. Mais un imprévu va te coûter la peau des fesses. Ton Pokémon à encore besoin d'entraînement pour apprendre ses attaques à l'excellence, brise alors toutes les vitres du wagon, laissant les voyageurs en admiration. C'est alors que tu te tournes vers Sophitia, lui dressant la main, et en lui souhaitant ainsi du courage pour ce tour, car ce combat partait d'un bon pied.

« High five Sophie ! Bonne chance pour ce tour, il faut qu'on continue ! »

Soudain, les gens se mirent à applaudir et à vous encourager.

HRP :
Tour 1 → Rhinolove attaque Tornade ; Prismillon lance Mur Lumière. ; Feuforêve lance Vibrobscur ; Grodrive à peur.


Dernière édition par Warren Lightning le Jeu 16 Oct - 17:35, édité 1 fois
Sophitia A. Longstride
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2255-globetrotteuse-dans-l-ame-sophitia-debarque-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2269-sophitia-10-givrali
Région d'origine : Kantô × Parmanie
Âge : 15 ans
Niveau : 15
Jetons : 780
Points d'Expériences : 284
Kantô × Parmanie
15 ans
15
780
284
pokemon
Kantô × Parmanie
15 ans
15
780
284
Sophitia A. Longstride
est un Scientifique Chercheur Pokemon

Warren me fit signe qu'il ne fallait pas que je m'inquiète pour lui, et qu'au contraire, je devais apprécier ce combat à son maximum. Plus facile à dire qu'à faire car les premières offensives avaient eu raison de mon optimisme : Prismillon venait de se prendre la tornade du Rhinolove dans la figure, et le petit papillon peinait à reprendre de l'altitude pour battre des ailes et se stabiliser. Je le sentais au plus profond de mon être, mon ami commençait à éprouver les douleurs qu'un duel coopératif procurait, et j'en pris des crampes à l'estomac. Me pinçant furtivement la peau de ventre comme pour contre la douleur par la douleur, je me mordis la lèvre comme pour contenir ma détresse, et espérai mentalement que mon Prismillon retrouve la force de s'élever de nouveau dans les airs. Et à mon grand soulagement, ce fut le cas, et le petit papillon pourpre poussa une petite série de couinement pour me faire comprendre qu'il était encore de la partie, et que cette tornade avait fait beaucou plus peur que mal. Me voilà rassurée. Enfin ...

... jusqu'à ce que vint le tour de Warren qui, dans son esprit fugace et impétueux, lança la contre-offensive à l'aide d'une attaque Vibrobscur, à l'encontre des deux pokémons adverses. Une sorte de rayon brûnatre, voire légèrement teinté de violet, fit comme une trajectoire en oscillation, et frappa Bisounours ainsi que Baloon. Les pokémons de Chammal et Chamsin quoi ... si le rayon n'avait eu aucun effet de peur sur le pokémon chauve-souris, il prit quand même quelques dégâts, mais celui en forme de montgolfière, lui, avait été pris de plein fouet, et semblait apeuré, au point de ne pas pouvoir être dans la mesure d'attaquer ou de se défendre de quoi que ce soit. Si bien que Chammal paraissait comme inquiet au sujet de son pokémon.

« Baloon ? Ballon ! Ça va mon grand ? Hésite pas à me dire si tu es mal en point, et je te ferai revenir dans la ball, ce n'est pas grave ! Ok ?
- Groooo .... drive. Gro ! »

Mais voilà, une situation inquiétante étant souvent poursuivie par une autre, la technique utilisée par Warren venait de déclencher un nouveau danger, alors que ce dernier commençait à élever sa main en l'air pour opérer un highfive amical. Les vitres se fissuraient au fur et à mesure que la technique du type ténèbres du Fauforêve se répercutait contre elles. Et quelques secondes plus tard, ces mêmes surfaces vitrées cédèrent sous le potentiel des contraintes énergétiques des vibrations, volant en éclat au-dehors du métro, faisant s'engouffrer le glissement aérien provoquer par la friction entre l'air ambiant et le wagon qui filait à vive allure. Une bourrasque de vent s’infiltra par toutes les ouvertures nouvelles créées à cause de - ou grâce à ... vous verrez pourquoi plus loin, ce pervers quand même ... - Warren. Mes cheveux, bien que mi-longs, valdinguait au gré du tumulte des tourbillons qui se matérialisait dans le compartiment où nous nous trouvions, et mon Prismillon peinait de plus en plus à se maintenir dans les airs avec autant de précision que de concentration.

La situation commençait à devenir tendue, et dans un moment d'inadvertance, secouée par une rafale inattendue, je perdis l'équilibre. Mais ma chute fut arrêtée par je ne sais quel ... QUOI ! Une main venait de s'intercaler entre ma ceinture de dresseur et la partie de mes habits recouvrant mon postérieur ! Que ... comment ? Qui ? WARREN ! C'était ce maudit rouquin qui venait de s'octroyer une gestuelle héroïque pour me sauver, tout en satisfaisant son besoin tactile masculin. Même si sa paume ne me caressait pas, ni me pelotait, ou ne m'effleurait volontairement, je sentais tout de même la puissance libérée dans sa pogne pour retenir mes miches. Choquée et quelque peu décontenancée, je fis un bond pour me remettre sur pied, et je rougis aussi ardemment qu'un Dracaufeu libérant sa technique du lance-flamme. Quand je vous disais que les adorateurs du type spectre étaient forcément pervers ... je ne m'étais pas trompé !

Mais la foule qui assistait au match continuait de vous applaudir malgré les bourrasques, vous prenant en sympathie de par ces actions si soudaines et pourtant si connectées. Il vous encourageait comme si vous étiez deux coéquipiers qui officiaient dans le monde du duel en double depuis des années. Un sentiment de gêne à l'encontre de Warren, mêlé à une sorte de reconnaissance pour l'ardeur de ce public inconnu. Mais le seul feeling qui reprit instantanément le dessus sur ta psyché, c'était cette envie de montrer aux deux frères que je n'étais pas qu'une pauvre fille incapable d'avoir confiance en ses capacités, juste bonne pour s'inquiéter pour son compagnon au lieu de s'endurcir, et l'endurcir aussi au cas où. Et la réplique que me lança Chamsin n'arrangerait en rien la donne.

« Alors mes p'tits loups ! On peine à rester debout ? Allez ... faites au moins preuve de résistance, que ce combat ne soit pas inutile ! On a un standing à respecter vous savez ? Et nous aimerions ...
- Allez au diable ! Je vais vous montrer ce qu'une fille de ma trempe cache sous son pare-choc ! *se rendant compte de la connerie lancée* Et je vous déconseille de me reluquer, sinon, vos parties goûteront à une décennie de supplice !
- A la bonne heure jeune fille ! Bisounours ! Lance Assurance, charge maximale ! »

Ce que je craignais arrivait de pleine face sur mon Prismillon. La technique utilisée par le Rhinolove avait pour but de faire une nouvelle fois du dégât sur mon papillon pourpre, mais avec un potentiel de force doublé du fait que mon insecte eut déjà été attaqué et touché auparavant. L'impact fut brutal et je ne pus m'empêcher de fermer les yeux comme pour atténuer la douleur psychologique que cela me procurerait. Mais mon Prismillon résista tant bien que mal à l'attaque, et même bien amoché, il ne comptait pas abandonné le duel pour autant. Il vint alors virevolter autour de moi pour me faire sentir toute sa bienveillance et sa confiance à mon égard. Plein de petites étoiles dans ses petites prunelles oculaires, je retrouvai tout le courage qu'il me fallait pour lancer une offensive nouvelle.

« Ok Prismillon ! Montrons-leur que tu n'es pas qu'un simple insecte à la merci d'une chauve-souris ! Utilise ta technique Survinsecte pour attaquer automatiquement en riposte sur Rhinolove et malmener encore un peu plus le Grodrive ! Go ! »

Spoiler :
Tour 2 → Rhinolove lance Assurance sur Prismillon ; Prismillon utilise Survinsecte sur Rhinolove et Grodrive.


Dernière édition par Sophitia A. Longstride le Jeu 16 Oct - 17:29, édité 2 fois
Warren Lightning
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1723-warren-lightning-the-perfect-beauty-and-your-worst-nightmare-voltali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1737-warren-lightmare-voltali
Région d'origine : Unys.
Âge : 15 ans.
Niveau : 25
Jetons : 37
Points d'Expériences : 475
Unys.
15 ans.
25
37
475
pokemon
Unys.
15 ans.
25
37
475
Warren Lightning
est un Topdresseur Spé. Type
Les applaudissements, les cris et les sifflements des spectateurs te donnaient espoir, même où tout semble perdu. Ces encouragements te redonnaient confiance et te poussaient à aller de l'avant et à te défoncer, quitte à en chier ou à en perdre quelques dents -qui diminuerait fortement ta beauté-. Tes beaux traits du visage et tes cheveux flamboyants faisaient craquer toutes les filles présentes dans le wagon, jeunes de huit ans jusqu'à mémé de quatre-vingt sept ans, t'admiraient avec des étoiles dans les yeux. La foule était sur le point de sortir le champagne ainsi que les paillettes, mais ce qui a suit n'était pas très élégant et festif puisque le papillon de ta coéquipière restaient à peine dans les airs, pouvant à peine bouger ses ailes féeriques. Soudain, le calme a régné dans tout le métro. Les yeux rivés sur le Pokémon lépidécaille, tu pries de toutes tes forces que le Pokémon se relève, avec assez de forces pour continuer à combattre. Tu fermes les yeux, et tu sens ton espoir s'en aller, laissant place à un doute qui décide sûrement de l'avenir du combat. C'est dans les moments les plus inespérés que le papillon se décide de battre les ailes avant de chantonner à sa dresseuse. Tu avais eu chaud, tu étais au bord de l'échec.
Le silence comblé par des cris d'espoir, le vent se glisse entre les vitres brisées par le vibrobscur de ton Pokémon, laissant alors un énorme coup de vent dans le wagon. D'un geste sec, tu ordonnes à Knight de s'envoler vers les airs afin de ne pas recevoir de turbulences niveau aération.
Prise au piège par le vent, Sophie perd l'équilibre face à la bourrasque de vent et bascule en arrière. Pris de panique que la jeune fille soit blessée par ta faute, tu tends la main. Et par le puuuuuuuuuuuur des hasards et des coïncidences, ta main a finit coincée entre les deux montgolfières moelleuses qui sert de fessier à Sophie. Le moment était gênant. Elle pourrait croire que c'est une mauvaise approche de drague au mauvais endroit et au mauvais moment de ta part, mais non. Tu ne l'as pas fait expr-... Bon ok, tu voulais la draguer à un moment où à un autre, mais ce n'était sûrement pas au bord d'un wagon déchainé, en plein combat et au milieu d'une mission, non. Celle-ci se relève en faisant un rebond, gênée par l'acte que tu as fait. D'une voix à faible volume et bégayante, affectée par ta gêne, tu t'excuses et tu reprends le combat.

C'était au tour du papillon lépidécaille d'attaquer. Bien que ton Pokémon équipier fût faible et imprécis, tu décides de l'encourager de toutes tes forces en lui répétant que vous allez gagner ce combat, ce qui n'était pas encore joué, car les frères avaient encore quelques forces avant de déclarer défaite. Soudain, une voix provocatrice du grand Chamsin appela la colère de Sophie, qui n'avait pas froid aux yeux, et pour lui démontrer, elle décida de jouer offensif en attaquant une attaque de type insecte assez connue à cause de son otage de niveau dans les statistiques de l'attaque spéciale des Pokémons visés. C'est alors que le papillon, battant des ailes comme un aigle, se dirige vers les deux Pokémons. Fouetté de pleins fouets, le pokémon lépidécaille a pleinement eu sa revanche en lui faisant d'énormes dégâts qui firent le Pokémon chauve-souris à peine debout, quant à Baloon, le Pokémon n'avait que des blessures superficielles outre ton attaque de type ténèbre qui l'a carrément défoncé. Les deux Pokémons adversaires étaient en mauvaise posture, c'est alors que tu décides de porter le coup final et ainsi abréger leur souffrance en réutilisant l'attaque "Vibrobscur". D'une voix faible, causée par le violant vent, tu ordonnes ton Pokémon spectre de départ d'attaquer.

« Knight ! Encore un petit effort, on y est presque ! Donne le coup de grâce en réutilisant une dernière fois ton attaque fétiche : vibrobscur ! »

Celui-ci s'exécute.

Spoiler :
Tour 2 → Rhinolove lance Assurance sur Prismillon ; Prismillon utilise Survinsecte ; Feuforêve lance vibrobscur ;


Dernière édition par Warren Lightning le Jeu 16 Oct - 18:31, édité 1 fois
Sophitia A. Longstride
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2255-globetrotteuse-dans-l-ame-sophitia-debarque-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2269-sophitia-10-givrali
Région d'origine : Kantô × Parmanie
Âge : 15 ans
Niveau : 15
Jetons : 780
Points d'Expériences : 284
Kantô × Parmanie
15 ans
15
780
284
pokemon
Kantô × Parmanie
15 ans
15
780
284
Sophitia A. Longstride
est un Scientifique Chercheur Pokemon
Mon petit et charmant Prismillon s'arma de toute sa bonne volonté et de son esprit de petit guerrier, et alla faire face à ses deux adversaires. Et dans une série de battements d'ailes assurées et furieuses, le petit papillon pourpré infligea quelques dégâts non négligeables auprès de Rhinolove et Grodrive, tout en ayant pour effet secondaire de baisser significativement l'attaque spéciale de ces derniers. La revanche avait été prise grâce à mon ami ailé, mais pour autant, le sentiment d'accomplissement n'était toujours pas mien, ni même plein. J'avais soif de victoire depuis que l'un des deux jumeaux avait osé me prendre de haut avec son petit discours piquant à vif. La seule image qui me ravissait était l'état du Grodrive qui commençait à afficher une mine de détresse, car encore un peu dans le cirage des suites du premier tout d'actions par Warren.

En parlant de lui, ce gamin dégageait une aura tout à fait incroyable. Une atmosphère d'assurance, de force mentale et de puissance dans l'intensité et la façon de manœuvrer ses compagnons. L'abnégation et la témérité qui habitaient son regard le rendait quelque peu séduisant ... du moins, assez pour subjuguer toutes les jeunes filles présentes dans la foule du public, et l'intérêt des plus mâtures, qui s'octroyaient quelques fantasmes de couguar ponctuels. Non pas que le rouquin était désagréable au regard, mais de mon point de vue, cette éventualité qu'il puisse saisir n'importe quelle occasion pour faire du gringue ou tenter une approche, c'était franchement déstabilisant. Je ne m'y connais pas vraiment en garçons et en relations mais ... était-ce qu'on appelait un comportement "entreprenant" et "de lover" ? Il faudrait que je m'en assure plus tard lorsqu'on prendrait le chemin du retour lui et moi, car à vrai dire, je suis encore étrangère au sentiment de l'attirance physique et affective. Je ne demande qu'à apprendre d'ailleurs ... mais Warren était-il celui qu'il me fallait ? Pour le moment, laissez-moi en douter, car surement qu'il devait y avoir des tas de gentils garçons prêts à m'attendre. J'en suis persuadé.

Ahem ... et le combat ? Bah en fait ... tout s’enchaîna à la vitesse de la lumière, me laissant bouche bée, yeux écarquillés, et mentalement stupéfaite. La raison ? Warren. Oui, encore lui. Décidément, il portait le rythme du duel en binôme à lui tout seul, et lorsqu'il s'engouffra dans la brèche que j'avais ouverte grâce à Prismillon, il libéra alors via son Feuforêve, un Vibrobscur plus maîtrisé et moins foufou dans sa libération. Cette fois, tu en étais sure, la technique ferait du dégâts, et ne détériorerait pas non plus le métro, pour une fois de plus vous mettre en danger niveau sécurité des alentours. Un danger ? Bah quand même ... déjà que livrer un combat avec l'air ambiant vous balayant les cheveux et les vêtements, continuellement, vous forçant à rester en alerte permanente pour dire de rester stable sur ses appuis. Un travail qui relève d'un entrainement pour dresseur alerte dans le domaine du PokéAthlétisme. Mais voilà, le combat allait bientôt trouver conclusion. L'attaque ténèbres libérée par Feuforêve cloua au sol le Grodrive, qui n'en pouvait juste plus de se faire attaquer inlassablement via son point faible : au sol, il afficha alors un regard qui, littéralement, tournait dans le vide, inapte à se relever, et à poursuivre le combat. Le Rhinolove, lui, succombait enfin à la peur que provoquait l'attaque ténèbres bien placée. Donnant alors le déclenchement d'une conversation houleuse et presque fratricide.

« Baloon ? Baloon ! Mon Baloooooooon ! Reviens, tu as bien combattu ! *rappelant son pokémon dans la ball* Très bien joué Warren ! Tu as su tirer partie de la faiblesse de type de mon Baloon. Mais attention, Bisounours est encore...
- ...ouais c'est ça ! Il est encore là lui ! Tu auras fais le faiblard frangin ! Tu me déçois pour un peu.
- Comment ça je l'ai jouée faiblarde ?! Tu t'es vu avec ton Rhinolove qui ne se concentre que sur un pokémon au lieu de viser les deux ?! C'est de ta faute si Baloon a été mis au tapis !
- Je t'interdis de remettre la faute sur Bisounours ! Tu m'entends ?! Jamais ! Et puis ...
- Attention les jumeaux ! J'arriiiiiiiiive ! Prismillon, lance Tornade sur Rhinolove ! Prends ta chance au vol mon ami ! Et fais s'abattre le courroux des vents avec tes ailes pourpres ! »

Je me servais de la discorde créée entre les deux frères pour prendre de court le Rhinolove qui ne pouvait pas attaquer de nouveau. Mon pokémon insecte prit alors la voie des airs, pour s'élever juste au-dessus du Rhinolove adverse, prêt à concentrer les flux qui s'engouffraient dans la voiturette du métro, et à les rediriger en une mini-tornade sur le pokémon chauve-souris qui ne demandait rien d'autre qu'à ce que l'action se passe le plus rapidement possible, et ce, sans douleur. Quelque part, je ressentais un peu de la pitié pour le Rhinolove qui se retrouvait pris au piège, impuissant, comme je l'avais été plus tôt dans la partie, prise de panique face à l'enjeu du combat, et aussi, face à la pression de cet univers des combats pokémons. Mais mon sentiment pathétique pour l'adversaire fit place à un sentiment de fierté pour mon petit Prismillon qui allait faire une dernière prouesse, avant de laisser le Feuforêve de Warren s'occuper du finishing move.

La tornade commençait alors à se diriger vers le Rhinolove, prête à s'abattre sur son groin en forme de cœur. Un baiser tumultueux et aérien. Un spectacle que je m'offrais pour le panache, et aussi, pour augmenter un peu ma côte de popularité auprès du public qu n'en avait décidément que pour le rouquin. Fichtre !

Spoiler :
Tour Final → Grodrive est KO ; Rhinolove est apeuré ; Prismillon utilise Tornade sur Rhinolove.
Warren Lightning
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1723-warren-lightning-the-perfect-beauty-and-your-worst-nightmare-voltali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1737-warren-lightmare-voltali
Région d'origine : Unys.
Âge : 15 ans.
Niveau : 25
Jetons : 37
Points d'Expériences : 475
Unys.
15 ans.
25
37
475
pokemon
Unys.
15 ans.
25
37
475
Warren Lightning
est un Topdresseur Spé. Type
Ton pokémon départ s'élève dans les airs et dégagea de ses pensées un rayon brunâtre à reflets violets sur les deux Pokémons adversaire. Balayé par le choc de ton attaque, le Grodrive ennemi part se réfugier au sol, gravement blessé par l'attaque que tu lui as lancé, sûrement épuisé et à bout de forces par les attaques synchronisées que vous lui avez faites. Quant au pitre de Bisounours, lui aussi a été gravement blessé par cette attaque, néanmoins, celui-ci rassemble ses dernières forces pour se maintenir dans les airs, sans perdre connaissance. Tu comptais bien lui régler ses comptes, et donc, de venger le Pokémon de Sophie. Comme son pote, le Rhinolove a finit apeuré par ton attaque de type ténèbre. -comme quoi ton feuforêve fait peur- et donc, incapable de combattre pendant ce tour. Chammal rappela son Grodrive, KO par tes attaques. Il te félicita de ton combat, avant que les deux frères se prennent le chignon à propos de "qui est fautif", alors que c'est eux deux qui sont fautifs.

Tu jettes un coup d'œil dans le regard de Sophie. C'était à son tour, et elle devait se venger. Celle-ci, ordonna à son Prismillon d'attaquer une attaque de type "vol", se nommant tornade. Oui, l'attaque lancée par Bisounours lors du premier tour. Celle-ci s'élève dans les airs avant de créer une furieuse tornade qui fait tournoyer le Bisounours jusqu'à lui blesser gravement. Il tient tout de même à résister, en zigzagant dans les airs, avec ses peu de forces qu'il lui restait. Le Prismillon a frappé fort cette fois-ci. C'est alors que tu ordonnes à ton feuforêve, en pleines forces, de mettre en état d'incapacité à combattre en lui lançant une dernière attaque, et sûrement, la toute dernière du combat. De paroles claires et fortes.

« Knight ! DONNE TOI A FOND ET DEGOMME TOUT AVEC TON ULTIME ATTAQUE ! UTILISE RAFALE PSY SUR BISOUNOURS ! »

Celui-ci dégage alors une rafale rosâtre qui atterrit sur le nez en forme de cœur de Bisounours, lui faisant alors atterrir devant les pieds de Chamsin, comme état : KO. Chamsin prit la Pokéball de son pokémon remis en place et le rappelle, lui remerciant et lui félicitant de son match. Tu demandes à Knight de redescendre et tu le caresses le visage lourdement, fatigué par le combat, le remerciant. Tu jettes ton regard vers Sophie et tu lui high five, signifiant qu'on a gagné le combat, et donc, que les élèves de Pokémon Community ont de la chose dans leur froc, et non pas du vent. De paroles faibles.

« Alors, qu'est-ce que vous en dîtes ? C'était un beau combat ! Je vous félicite, même si on vous a fichu une bonne raclée. Vous féliciterez vos Pokémons de ma part, ils ont très bien combattu. »
« C'est surtout vous qui avez très bien combattu, et ça, on ne s'y attendait pas. »
« Je te félicite Warren, tu es un remarquable topdresseur et j'en suis sûr que tu le sauras encore plus les années à venir... Quant à toi, ma belle. Tu as l'étoffe d'une héroïne, ne te fais pas rabaisser par les autres. Tu es refourguée de potentiel, et comme ton ami Warren, tu seras aussi remarquable que lui en matière de scientifisme. »
« De sciences, on dit mon frère. »
« Le vocabulaire a bien changé ces temps-ci... »

C'est alors que tu es rouge d'avoir eu autant de compliments. Soudain, les gens se levèrent et applaudissent votre duel. Malgré les dégâts, tu as réussi avec succès ta mission, et tu as alors montré quelle était l'impression du combat dans un métro. Soudain, un souvenir t'interpelle : la mission n'est pas bien finie, il est bien dit qu'il faut que tu remplisses un questionnaire une fois arrivé à l'ordinateur. C'est dans tes pensées que le wagon -en très mauvais état- s'arrêta brusquement et une voix un peu amochée se fit entendre. "Terminus. Tout le monde descend"

« Ouais ben merde... l'école va devoir rembourser tout le matériel qu'on a défoncé hein, Sophie ? »

Tu descends du wagon, tes affaires en mains, et tes trois Pokémons rentrés se reposer dans leur Pokéball respective. Tu descends et tu rejoins Chamsin et Chammal, qui t'attendait, toi et Sophie. De pas lents, suivi de très près par Sophie, tu te diriges vers les deux frères. Chamsin s'exclame.

« Tiens, voilà nos deux tourtereaux. »
« M-M... Moi ?! » - fis-tu rouge.
« Ça été un véritable délice de combattre contre deux perles rares que vous êtes. Au plaisir de vous revoir et de prendre notre vengeance ! Sur ce, on doit se quitter, une urgence nous attend. À plus, mes choux. Ah et euh, le questionnaire, vous devrez le remplir normalement en suivant tout droit. Vous arriverez à une maisonnette à la toiture verte. Vous entrerez et vous serez très vite dirigés vers un ordinateur. »

Ils s'éclipsent. Tu décides alors de prendre la route vers cette fameuse maisonnette. À vrai dire, elle n'était pas très difficile à trouver puisqu'elle se trouvait à une dizaine de pas du terminus. Tu approches la poignée avec tes mains, tu l'as saisis et tu l'as tourne. Tu pousses la porte. Tu te trouves confronté à deux ordinateurs très récents, ouverts sur une page internet en commun. Les ordis étaient côte à côte, posé sur une table. Tu t'asseois le poste droit tant dis que Sophie s'installe au poste gauche. Tu saisis la poignée de la souris et tu es confronté à une dizaine de questions... un peu ridicules.

« Avez-vous aimé le trajet ? Oui - Non
Avez-vous trouvé ça génial le système de duel dans le wagon ? Oui - Non
Avez-vous trouvé Chammal sexy ? Oui - Non - Bof

[...] »

Bref, le questionnaire était remplit de questions inutiles et indiscrètes comme, quel slip tu portes actuellement, as-tu eu des rapports sexuels pendant le trajet [...]. Une fois les réponses faîtes, tu te relèves de la chaise dont tu étais assis et tu dis au revoir à Sophia, en lui souhaitant bonne chance à l'avenir.

« Bon, je ne vais pas tarder. La nuit va bientôt tomber, je devrai prendre le dernier wagon de la journée pour rentrer à temps à l'école. Si tu veux, tu peux venir avec moi, ça sera avec plaisir ! Si tu ne veux pas, ce n'est pas grave, dans tous les cas, ça a été un énorme combat et une agréable mission à tes côtés ! J'espère avoir encore d'autres missions en ce genre avec toi, car ça serait carrément cool de se revoir. »

Tu saisis tes affaires et tu repars en direction du métro pour un nouveau voyage et cette fois-ci... sans un wagon défoncé.

HRP :
Merci infiniment à Sophitia pour avoir pris autant de rapidité dans ses réponses, ça a été un énorme rp avec toi, merci ♥. RP finit pour Warren ~
Sophitia A. Longstride
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2255-globetrotteuse-dans-l-ame-sophitia-debarque-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2269-sophitia-10-givrali
Région d'origine : Kantô × Parmanie
Âge : 15 ans
Niveau : 15
Jetons : 780
Points d'Expériences : 284
Kantô × Parmanie
15 ans
15
780
284
pokemon
Kantô × Parmanie
15 ans
15
780
284
Sophitia A. Longstride
est un Scientifique Chercheur Pokemon

La valse des airs produite par ton Prismillon avait fait un petit peu mouche lorsque le Rhinolove s'était retrouvé balancé de droite à gauche pendant quelques petites secondes qui eurent très vite l'effet escompté : faire en sorte que le pokémon volant se démène pour retrouver la stabilité, et s'épuiser à la tâche. Une fois la bourrasque de vent terminée, du moins, celle provoquée par mon papillon - puisque celles qui s'engouffraient dans la voiturette n'en terminaient pas de nous mettre des bâtons dans les roues - le pokémon de Chamsin, seul rescapé du tour précédent, redescendit vers l'altitude qu'était la sienne, sans se douter de l'horrible stratagème qui s'était profilé au sol. En effet, Warren avait suivi mon action à merveille, et allait faire connecter une technique d'une redoutable efficacité avec le moment où Rhinolove effectuerait le dernier battement d'ailes pour se stabiliser. Une fois les conditions réunies, Feuforêve, animé d'un regard plus vainqueur que jamais, se lança à la poursuite de la chauve-souris, et lui balança sur le coin de son groin, l'attaque kinésique de la Rafale Psy, cette sorte de vague multicolore, intangible, et au redoutable pouvoir assommant pour les pokémons comme pour les humains.

Comme prévu, la technique fut très efficace sur le Rhinolove qui poussa un cri de désespoir alors qu'il s'approchait de son point de chute imminent. Encore une fois, une pointe d'amertume et de pitié vint me prendre aux tripes, faisant monter mes larmes à la vitesse grand V. Je ne pouvais en supporter plus, mais heureusement pour moi, et avant que le pokémon adverse ne touche le sol, Chamsin, son propriétaire, le rappela à l'intérieur de sa pokéball, et mit fin au match. Un sentiment de soulagement s'empara aussitôt de mon esprit. Je ne souhaitais à aucun pokémon, même sauvage et/ou ennemi de vivre une pareille situation. Ma naïveté y était surement pour quelque chose, mais voir un pokémon en détresse, ça me rappelait à quel point maman avait été affaiblie lorsqu'elle était dans sa phase critique de sa maladie incurable. J'étais pourtant petite, mais la tristesse, la souffrance et l'impuissance que j'avais ressenti en ce temps-là, me poursuivait encore aujourd'hui, à travers le règne de pokémons. S'il était arrivé la même chose à mon Prismillon, ou même à Athéna voire Thémis, je crois que sur le coup, j'aurais pu en crever. Je les aime ces petits êtres sensibles et doués d'une âme entière et authentique. Je les aime vraiment, du plus profond de mon être. Et alors que j'étais en proie à mes sentiments les plus vicéraux, Warren fit s'élever sa voix avec une arrogance et une complaisance presque grisante. Sommant les jumeaux de reconnaître leur défaite, tout en les prenant presque de haut par la victoire qu'il venait de nous donner. En mon for intérieur, je n'étais pas une fan de ce type de comportement.

« C'est surtout vous qui avez très bien combattu, et ça, on ne s'y attendait pas.
- En tous les cas, Monsieur Chammal et Monsieur Chamsin, j'espère que nous n'aurons pas été trop bruts avec vos pokémons. Je suis désolée d'avoir participé leur défaite. Leur cri m'ont arraché plusieurs haut-le-coeur ... je ...
- Ne vous inquiétez pas Mademoiselle Longstride. C'est tout à votre honneur que d'être aussi sensible que vous l'êtiez envers les pokémons. Mais vous êtes encore jeune, et avez tout le temps de vous forger votre caractère. Poursuivez sur votre voie !
- Ouais ouais, bref. Je te félicite Warren, tu es un remarquable topdresseur et j'en suis sûr que tu le sauras encore plus les années à venir... Quant à toi, ma belle. Tu as l'étoffe d'une héroïne, ne te fais pas rabaisser par les autres. Tu es refourguée de potentiel, et comme ton ami Warren, tu seras aussi remarquable que lui en matière de scientifisme.
- Ne dit-on pas plus tôt ...
- De sciences, on dit mon frère.
- Le vocabulaire a bien changé ces temps-ci...
- Ah ah ah ! Vous faites une sacré paire de clowns !»

Le stress que je ressentais jusqu'à lors laissa place à la liesse de la situation de comique que venait de créer Chamsin. A n'en point douter, ces jumeaux m'avaient fait forte impression, et leurs caractères aussi différents que bien trempés m'avaient inspirée au plus haut point. Si un jour je devais devenir une scientifique de renommée, je pense que je serais un peu comme eux, mais au féminin, et avec peut-être un goût pour la folie plus prononcé. Après tout, j'ai été assez folle pour venir les affronter alors que je n'étais encore une novice dans le milieu ! Si ça ce n'est pas de la folie furieuse, je ne m'appelle plus Sophitia ... ahem ... non ! Ah ! J'ai rien dit ! Chuuuuut ! Sur ces entre-faits, la franche rigolade fut remplacée par une nuée sonore et gestuelle d'applaudissements et de sifflement sen tout genre à notre égard, Warren et moi. Le public avait grandement apprécié le duel qui s'était déroulé sous leurs yeux, et ce, malgré les quelques aléas intervenus pendant ladite confrontation. Une bouffée de joie, de fierté et de rêve m'envahit alors sur place, me laissant dans l'euphorie du moment, ignorant alors tout ces détails qui étaient extérieurs à ma pensée. J'étais complète en ce moment précis, et j'avais trouvé un sens à ma vie d'adolescente : devenir une dresseuse scientifique, à l'aise sur le terrain qu'au milieu des recherches en laboratoire. J'aspirerai à devenir la meilleure, et je ne reculerai devant rien. Du moins, c'est ce que j'espérais.

Lorsque je descendis du wagon, Warren fut pris à part par Chamsin, qui lui indiqua alors le lieu où les fameux questionnaires nous attendaient. Il fallait s'y rendre en marchant, pendant environ une bonne petite dizaine de minutes, jusqu'à atteindre une maisonnette verte. La traversée de la rame de métro, ainsi que le ralliement jusqu'à la sortie de la bouche du réseau souterrain se fit dans un mutisme à la fois léger mais écrasant de sens. Le rouquin et moi étions dans notre bulle, moi accompagnée tous mon petit pokémon ailé, celui de Warren étant revenu plus tôt dans sa ball, profitant alors à leur façon de ce moment de félicité qu'ils nous avaient apportés avec pugnacité, courage et confiance. Ce Prismillion prenait de plus en plus de valeur à mes yeux, et j'étais tout simplement fière de l'avoir à mes côtés, en cet instant précis. Je profitai de ce moment de marche pour lui faire part de mes plus beaux sourires, ainsi que de mes yeux les plus pétillants possibles. Et enfin, nous arrivâmes tous les trois dans l'infrastructure plein-pied, faisant office de salle informatique.

Au fond de la salle, deux ordinateurs allumés, n'attendant que notre venue pour s'activer et se prêter à l'emploi qui était le leur. Warren se dirigea vers celui de droite, alors je pris logiquement celui de gauche. Je pris sous ma pogne le contrôle de la souris pourvu d'une petite mollette pour faire défiler le menu déroulant qui s'offrit à nous. Le questionnaire s'afficha instantanément, et me mit alors en situation de réflexion et de composition. Les questions étaient diverses et variées, et pas forcément fermées dans leurs intitulés. Comment avez-vous abordé le combat au sein même du wagon de métro ?, une question qui avait eut toute mon attention, moi qui ne connaissait pas ce moyen de livrer bataille, surtout en milieu aussi peuplée et potentiellement périlleux de par le petit épisode des vitres brisées. Qu'avez-vous appris au contact de Chammal et Chamsin, les jumeaux loufoques ? Ah  ! J'avais raison de croire qu'ils étaient fous ces deux-là ! Si vous deviez changer quelque chose au niveau du système de combat, ou concernant l'infrastructure des combats en métro, que feriez-vous ? Oulah ! Énumérer ces choses relèverait de l'autobiographie, et ça pourrait prendre des jours, pour la peine, je vous épargne la réponse. Enfin ... toutes les autres aussi d'ailleurs, qui étaient toutes aussi inspirées les unes que les autres. Quelques-unes eurent cependant le mérite de me tirer des rictus parfois insensés : Êtes-vous d'accord avec le placement des caméras en contre-plongée ? Han les pervers qui ont dû se rincer l’œil lors de la manœuvre de rescousse osée de Warren envers mon postérieur ... Avez-vous trouvé Chammal sexy dans son habit ténébreux ?Heu ... vraiment ?! Ah ah ! Ils ne manquent pas d'imagination ces deux-là ! Et ainsi défila le questionnaire que j'avais sous les yeux, jusqu'au moment où je cliquai sur Terminer la procédure, marquant alors la fin réelle de la mission.

Une fois ceci fait, Warren mis quelques minutes pour terminer à son tour. Oui, les filles sont toujours très douées et très rapides sur ce genre d'exercice. Hi hi ! Lorsque le garçon aux cheveux de feu, spécialiste des pokémons de type spectre, eut fini, il se retourna vers moi, et me fit part de ses projets pour cette fin de journée. Il comptait repartir via le dernier train disponible en gare de Méanville, histoire de rentrer à temps à l'école. Il te proposa également de le rejoindre dans cette entreprise.

« J'accepte volontiers ta compagnie ! Merci encore pour cette merveilleuse aventure ! J'en avais besoin, j'ai horreur de rester au même endroit tout le temps. Ce combat était extraordinaire, et tu es extrêmement doué tu sais ? J'espère pouvoir un jour te tenir la dragée haute en un contre un, si toutefois je développe un peu plus mes aptitudes de terrain ! Allez, rejoignons ce train avant qu'on ne le loupe !»

Nous courûmes aussi vite que nous pûmes vers la gare la plus proche. Nos tickets en main, nous les compostâmes, et prîmes place dans l'un des compartiment du train, au calme, le sifflet du train n'étant que le seul et unique son que nous pûmes entendre lorsque le moyen de locomotion se mut pour prendre la direction du port le plus proche pour rallier l'île de Lansat, là où la Pokémon Community siégeait fièrement, recelant d'individus aussi talentueux et impliquées que nous l'étions, Warren et moi. D'ailleurs, j'avais une question à lui poser à celui-là tiens ! Une question qui me trottait depuis le tout début de la journée ... concernant son comportement à mon égard ... vous savez ... cet attrait manifeste pour mon postérieur pendant le match, ou cette manière de me regarder presque de la tête au pied pendant que je parle ... oui ... cette attitude de lover, presque de macho man. Fallait que j'en ai le cœur net !

« Au fait, Warren, il faut que je te demande. Est-ce que j'ai tapé dans ...  uh ?!»

Il dormait. Paisiblement. Exténué. Moi ? J'étais encore en l'état de bouquiner pendant encore un bon quart d'heure, voire un peu plus si je ne m'attardais pas trop sur les détails de l'histoire. Mon Prismillon, en revanche, avait rejoint les deux autres zigotos dans leur démarche, et dormait paisiblement, trônant sur mon épaule droite, pour en plus, bénéficier du chauffage qui circulait via une grille d’aération à même les vitres du compartiment. La tranquillité. La paix. La quiétude.

Spoiler :
Je remercie de même Warren pour sa répartie immédiate et toujours de bon goût ! C'est terminé aussi de mon côté ! Merci ♥
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum