Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 4
 :: RP

Pokemon adala community

« J’ai juste envie de profiter de cette soirée, et de ce nouveau début de vie… Même si je sais que je ne suis pas encore au bout de mes surprises. »
en savoir plus ?
« Cette mission est déjà un calvaire, alors stp essaie de pas la rendre encore pire, ça m’arrangerait. »
en savoir plus ?
« Je ne suis pas sûr qu’il soit l’heure de distribuer de l’eau bénite, nous savons déjà tous que vous êtes un ange Ranya, mais je suis touché de votre bénédiction. »
en savoir plus ?
« Je me déteste. Je me déteste de toutes mes forces. »
en savoir plus ?
« C'est un fantôme que tu enlaces, Faulkner. »
en savoir plus ?
Le soleil tape. Les gens hurlent. Il en a marre. Ce n’est pas un tournoi. C’est un poisson d’avril.
en savoir plus ?
« Il est beau... Tu en as de la chance... »
en savoir plus ?
Le deal à ne pas rater :
Pack PlayStation : Spider-Man Miles Morales PS5 + Manette DualSense ...
99.99 €
Voir le deal

Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Les vacances s’étaient terminées sur une note plutôt joyeuse, maintenant il était temps de passer aux choses sérieuses. Cassandra avait fait sa rentrée sur l’île de Lansat et avait également reçu un adorable petit Tiplouf juste avant, qu’elle avait renommé Opale. L’Académie était immense aux yeux de l’adolescente aux cheveux colorés et ça n’avait clairement rien à voir avec les établissements qu’elle avait fréquentés plus jeune niveau hauteur. Pour elle, tout était surdimensionné, sachant que le Campus disposait également d’impressionnants alentours. Aie aie, pas facile pour s’y retrouver quand on avait aucun sens de l’orientation ! Heureusement ce n’était pas le cas de la jeune dresseuse, sinon les conséquences auraient été plutôt catastrophiques vous me direz. Elle avait donc intégré l’Académie et après un petit moment d’adaptation, avait su trouver ses marques. L’école avait l’air moins grande et imposante et désormais elle prenait un petit plaisir à la découvrir sous tous ses aspects. C’était un fait, elle adorait explorer tous les endroits qui se trouvaient sous son nez. Pour certains c’était un défaut adorable, pour d’autres un défaut plutôt agaçant, c’était au choix. Bien sûr, ici elle veillait toujours à se tenir à carreaux malgré quelques légères remontrances venant de ses professeurs et éducateurs.

Sauf qu’en ce moment, un petit souci embêtait la future top dresseuse. Étant une fan inconditionnée de rock et de métal, former un groupe avec des gens ayant la même passion était son second rêve à réaliser. Jusque là tout va bien. Le souci c’est que devenir chanteuse et musicienne à la fois requiert une chanson et également une composition. Hors en ce moment, Cassandra n’était absolument pas inspirée ! Elle avait beau passer des heures et des heures à se triturer les méninges pour faire sortir quelques paroles et mélodies de son malheureux crayon, rien ne daignait se produire. Misère de la page blanche ! Pourtant en général, elle n’avait jamais eu de problèmes de ce genre lorsqu’il s’agissait d’écrire des chansons pour ses proches !
Si l’inspiration ne venait pas dans sa chambre ou en intérieur tout court, il fallait trouver ailleurs ! Dehors par exemple ! Un endroit beau et reposant, peut-être serait l’idéal non ? Une idée tilta alors dans le crâne de l’étudiante. Mais oui, le Lac Corail serait parfait ! Sans prendre le temps de réfléchir à une autre solution, Cassandra s’y hâta le plus rapidement possible en attrapant au passage le matériel dont elle avait besoin pour composer.

Il faisait incroyablement beau dehors et c’était une occasion à saisir. Dans quelques jours, l’automne fera son grand retour et sera ensuite suivie de l’impitoyable hiver. Autant profiter du beau temps ! Elle s’installa alors dans l’herbe en poussant un long soupir de bien-être. Vraiment, c’était agréable comme ambiance.
Bellamy Wallace
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t5660-395-tu-connais-bellamy-wallace-mentali#59974
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t5666-bellamy-darwin-wallace-mentali#60016
Icon : Un petit coup de pouce? PV Bellamy Wallace ♥  Cf18c511
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kalos.
Âge : 18 ans
Niveau : 41
Jetons : 324
Points d'Expériences : 1084
Un petit coup de pouce? PV Bellamy Wallace ♥  Cf18c511
8
Kalos.
18 ans
41
324
1084
pokemon
Un petit coup de pouce? PV Bellamy Wallace ♥  Cf18c511
8
Kalos.
18 ans
41
324
1084
Bellamy Wallace
est un Scientifique Archéologue
La journée avait pourtant commencé calmement. Le jeune Soporifik était avait passé la nuit à lire des revues de modes. Lui n’avait pas besoin de sommeil et même s’il voulait dormir il en était incapable. Sa dresseuse s’était levé tout en douceur, elle immergeait tranquillement d’un sommeil sans songes et s’était trainé vers les douches. Elle y avait passé une bonne heure surement encore endormie sous la chaleur des jets d’eau. Puis  la dresseuse et son pokémon s’était rendu au réfectoire. Bellamy avait englouti tout ce qui passait sous sa main tandis que son pokémon s’était contenté de flocons d’avoine. En rentrant au dortoir, la rose demanda à son starter ce qu’il voulait faire aujourd’hui n’ayant pas cours ce matin. Et c’est là que le drame se produit. Après de multiples propositions d’activités, la rose demanda à son starter si elle voulait faire du roller. Le pokémon ne réfléchit pas plus que ça et accepta… Pauvre de lui. La journée avait pourtant commencé calmement.

Comment un simple pokémon psy comme lui aurait pu deviner ce qu’il allait se passer ? En moins de temps qu’il ne lui fallait pour mettre du rouge à lèvres, le voilà agrippé aux épaules de sa maitresse tandis qu’elle traverse les couloirs de l’académie à toute vitesse. La panique se lisait sur le visage du pokémon, bien peu habitué à un tel moyen de transport. Comme si cela ne suffisait pas , Bellamy avait décidé de faire prendre un peu l’air à son bazooka et tirait allègrement sur tous les gens qu’elle croisait. Le Soporifik imaginait la réaction des pauvres dresseurs et de leur pokémon qui avait à peine le temps d’apercevoir un éclair rose, d’entendre un « boum » retentir et qui se trouvait recouvert de pailletes multicolores…

Le duo infernal eut le temps de faire des dizaines et des dizaines de victimes avant que Bellamy ne décide de se reposer un petit peu...

"Un p'tit tour au lac, Fucking Tapir ?"

Le soporifik leva les yeux au ciel. Déjà ce sobriquet n'était pas celui qu'il appréciait le plus et il devait avouer que bien que le lac était un endroit agréable, il en avait un peu assez de s'y rendre à chaque instant de liberté. Certes sa dresseuse aimait s'y baigner ou du moins y tremper son corps mais il y avait une limite à l'amusement... Est-ce que la dresseuse comptait toujours se tremper avec l'arrivée de l'automne ? Elle qui craignait pourtant la maladie...

Mais le soporifik n'eut pas le temps de protester que déjà se dresseuse était repartie, infligeant de nouveau la vitesse à son starter qui avala une mouche au passage. La journée avait pourtant commencé calmement. Pauvre Soporifik, lui qui voulait juste regarder les concours de coordination à la télé.

Arrivés au lac, le pokémon sauta au sol et s'allongea dans l'herbe prête à prendre son bain de soleil. C'était toujours ainsi, Bellamy allait se baigner et vaquait à ses occupations tandis que son starter bronzait mais la journée ne pouvait pas être aussi calme. La rose ne se déshabilla pas comme à son habitude et elle saisit son pokémon par le poignet pour l'attirer vers une dresseuse au look improbable. Ses yeux s'étaient soudain illuminés d'une drôle de lueur et le soporifik savait ce que cela allait laissait présager... La dresseuse allait ordonner à la mystérieuse inconnue de faire quelque-chose... C'était toujours comme cela avec Bellamy, elle demandait des trucs aux gens mais oubliait toujours de dire "s'il-te-plait" comme si le monde lui était redevable. Et cette fois encore ça ne loupa pas... A quelques-métres seulement de l'inconnue Bellamy cria "Salut toi !" en levant la main. Elle s'approcha ensuite de la fille et s'assit en face en d'elle.

"On se connait non ? T'es une menta aussi ?"

La rose souriait de toutes ces dents et elle lui tendit la main.

"Moi c'est Bellamy et le truc qui ronchonne et léve les yeux au ciel, c'est mon soporifik."

Puis Bellamy fit des larges mouvements de bras pour désigner tout le matériel de sa nouvelle amie. Ses yeux alternaient entre les partitions et le visage de son interlocutrice. Pendant ce temps le Soporifik se cognait le visage contre sa paume. Qu'allait demander se dresseuse à la pauvre inconnue ?

"T'es musicienne ? C'es génial j'adore la musique : Joue moi quelque-chose !"

Le pokémon leva les yeux au ciel. Bellamy, Bellamy, Bellamy.. Un s'il-te-plait c'était trop demander. Restez à voir si l'autre dresseuse allait en être vexée....
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Pour écrire et donc composer correctement, Cassandra avait un millier de thèmes sous la main. Le problème était juste qu’elle avait du mal à se concentrer aujourd’hui et en conséquence ça l’empêchait d’écrire la moindre phrase. La jeune fille était bien embêtée, elle avait vraiment l’envie d’écrire quelque chose et de pouvoir par la suite le jouer et le chanter sauf que c’était apparemment le mauvais moment. Elle poussa alors un juron tout en lâchant un gros soupir. Quand l’inspiration allait-elle se pointer ? Parce que Cassandra avait la désagréable sensation que l’inspiration finirait par faire une entrée spectaculaire au bout de 2 mois et ça c’était plutôt mauvais signe en fait. Cassie n’aimait pas être à la traîne et aimait aboutir à ses projets dans un ordre bien précis.

Un cri retentit plutôt brutalement à ses oreilles. C’était un peu normal quand on était plongée en plein dans ses pensées et que ça nous torturait l’esprit. Elle ne faisait plus attention à ce qui l’entourait et logiquement même le moindre petit son sonnait fort à ses oreilles. En deux trois mouvements, Cassandra se tourna en direction du bruit en question. La voix venait d’une adolescente qui devait avoir dans les environs de quinze ans, tout comme elle. Tout comme elle aussi, elle abordait un look style excentrique. Ses cheveux étaient d’un rose pétant et elle était également accompagnée d’un Soporifik qui avait l’air plus ennuyé qu’autre chose.

Elle n’eut même pas le temps de réagir que l’inconnue se mit à parler de façon plus rapide. Le genre de fille dynamique. Cassandra ne  la connaissait uniquement depuis quelques secondes mais elle savait d’avance qu’elles s’entendraient bien toutes les deux.  Elle lui sourit largement à son tour. Elle s’intéressait à ce qu’elle faisait et ça avait le don de lui faire extrêmement plaisir. Alors elle s’exécuta. D’un geste rapide mais tout de même teinté de précaution, elle s’empara de Diamond alias sa guitare électrique et laissa ses doigts s’y activer. En quelques secondes, le son entraînant et dynamique de l’instrument emplit l’atmosphère.

« En effet je suis une menta, il me semble t’avoir croisée ! Enchantée Bellamy, moi c’est Cassandra ! Mais tu peux m’appeler Cass ou Cassie, c’est beaucoup moins long !

Elle émit un petit rire en voyant que le Pokémon de type psy avait conservé son air désespéré face à l’attitude de sa dresseuse. Dans le fond, elle le comprenait. Ça n’aurait peut-être pas plu aux autres personnes sérieuses et chiantes de se faire déranger en pleine réflexion intense.

« C’est dommage qu’Opale ne soit pas présent...Ils auraient pu jouer ensemble tous les deux ! C’est un adorable Tiplouf au passage !


Mais passons aux choses sérieuses. Bellamy s’était pointée volontairement dans son champ de vision...Alors pourrait-elle lui donner un petit coup de pouce pour trouver l’inspiration ?

« Dis-moi Bellamy...Est-ce que tu aimerais me rendre un petit service ? Comme je suis en panne totale d’inspiration et que tu es là...Est-ce que ça te dirait de m’aider à composer un morceau...Ou du moins m’aider à trouver l’inspi ?
Bellamy Wallace
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t5660-395-tu-connais-bellamy-wallace-mentali#59974
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t5666-bellamy-darwin-wallace-mentali#60016
Icon : Un petit coup de pouce? PV Bellamy Wallace ♥  Cf18c511
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kalos.
Âge : 18 ans
Niveau : 41
Jetons : 324
Points d'Expériences : 1084
Un petit coup de pouce? PV Bellamy Wallace ♥  Cf18c511
8
Kalos.
18 ans
41
324
1084
pokemon
Un petit coup de pouce? PV Bellamy Wallace ♥  Cf18c511
8
Kalos.
18 ans
41
324
1084
Bellamy Wallace
est un Scientifique Archéologue
Cassandra -ou Cass ou Cassie- n'avait pas l'ai vexée de l'altitude un poil familière de l'archéologue en herbe et ce n'était pas pour déplaire au Soporifik qui ne pensait pas pouvoir supporter une autre crise de sa dresseuse. Le pokémon psy souffla donc un peu et s'autorisa même un moment de relaxation en s'essayant tranquillement dans l'herbe... Ecoutant vaguement les deux filles échanger des banalités. La nouvelle amie de Bellamy parla d'un certain Opale, tiplouf de son état, subjectivement adorable ce qui eut le don d'irriter le starter de la rose... Bien sur il était facile d'être adorable quand on naissait TIplouf mais essayait de garder la ligne et d'approcher de l'élégance d'une reine de concours en étant coincé dans le corps d'un Tapir obèse ayant une réputation assez malsaine... Ce Tiplouf n'avait certainement aucun mérite mais le starter devait avouer qu'il se sentait un peu amère, en partie envieux et submergé par la jalousie. Mais ses pensées ne s'assombrirent vraiment que plus tard quand Bellamy aka la dresseuse sans aucun respect lui frotta le crâne avec son poing fermé.

"Je suis pas certaine que ma Diva soit vraiment du genre à jouer avec les autres..."

Tu crois ? Bravo meilleure dresseuse au monde. Et ce geste. Ce fichu geste qui avait le don d'agacer le tapir et en prime de le décoiffer et de former des petits épis de poil sur son crâne brossé. Le pokémon psy ne se gêna d'ailleurs pas pour lancer un regard noir à sa dresseuse. Elle était bien plus agréable il y a quelques minutes, quand elle était silencieuse et immobile écoutant avec délectation la mélodie entrainante aux accents rocks. Malgré la haine qui se dégageait du regard noir du Tapir, il ne possédait pas cette réellement cette attaque et de ce fait cela ne fit rien à la dresseuse aux cheveux roses qui se contenta de pouffer et de dire à la compositrice :

"Il déteste que je fasse ça."

Nouveau regard noir du Soporifik. Dédoublement de rire pour l'ancienne mourante.

"Et IL déteste que je l'appelle IL. Hein, jeune MEC... Tu préfére le ELLE, non ?"

Le soporifik leva les yeux eu ciel une nouvelle fois et souffla de sa trompe pendante. Sa dresseuse le taquinait et il le savait. Mais le duo n'avait pas le même humour et on aurait même pu douter que le Tapir en avait un quelconque... Mais la vérité c'était que le pokémon psy se fichait bien du "il" ou du "elle" tant qu'il se sentait en accord avec lui-meme et qu'il était ce qu'il voulait. Il se contenta donc d'un mouvement de tête faussement vexé et s'allongea en boule aux pieds de sa dresseuse qui le regarda en souriant et lui lui fit des petites tapes amicales dans le dos.

"En tout cas Cass j'aime beaucoup ce que t'a joué. Bon je suis assez bon public c'est vrai mais ta petite mélodie a tout de même illuminé ma journée mine de rien..."

L'archéologue en herbe arrachait maintenant des brins de la pelouse et formait un petit tas vert sur le dos de son pokémon.

"C'est ça le pouvoir de la musique... Ca te change les idées, te transporte..."

Bellamy avait découvert la musique il y a quelques années avec le groupe Queen et ça avait changé sa vie. Elle avait beau être coincée dans une chambre d'hôpital elle partageait tellement d'émotions et d'images avec le groupe anglais. Bien sur elle associait aussi la musique avec Pillow, son complice de toujours... Et c'est en construisant une petite montagne de brin d'herbe sur le dos de son nouveau complice qu'un brun de nostalgie envahit la rose. Son phogleur lui manquait et elle n'avait pas la même sorte de complicité avec le pokémon psy. La rose se mit à fixer son tapir et entrouvrit légèrement les lèvres comme pour laisser échapper un trop plein d'émotions et de pensées.

"...Dans le passé mais aussi dans le présent, non ? Et puis ça te fait vivre des trucs que t'a jamais vécu. Chaque mélodie c'est une expérience. Et les musiciens ce sont tes guides... Je veux dire il te montre un chemin que t'aurais jamais emprunté tout seul.."

Alors que le tas d'herbe devenait de plus en plus gros, la future archéologue posa sa main délicatement sur la guitare de sa camarade de dortoir.

"T'as beaucoup de chance d'être un tel guide, Cassie..."

Puis comme si elle s'était sentie trop spirituelle, la rose donna un coup violent à sa montagne d'herbe. Et c'est sous les rires de la jeune rose que les brins d'herbe s'envolèrent et recouvrirent pleinement la fourrure du Tapir. Le pokémon psy se contenta de pester et de râler tout en levant les yeux au ciel et s'éloigna du duo de mentali pour se rincer dans l'eau du lac.

La rose ria de plus belle en regardant son starter faire sa toilette décollant les brins d'herbe de sa fourrure au poil ras. Elle se tourna vers Cassie et lui avoua :

"J'adore l'embeter... C'est pas hyper gentil c'est vrai mais c'es pas méchant non plus. C'est un bon moyen pour construire une relation, non ?"

La courte discussion de deux jeunes mentalies avait du créer une certaine confiance entre les deux filles car Cassandra en profita pour se confier sur son manque d'inspiration et pour demander de l'aide à Bellamy :

" Dis-moi Bellamy...Est-ce que tu aimerais me rendre un petit service ? Comme je suis en panne totale d’inspiration et que tu es là...Est-ce que ça te dirait de m’aider à composer un morceau...Ou du moins m’aider à trouver l’inspi ?"


Bellamy eut un petit sourire gêné et commença à dénouer les lacets de ses rollers. Elle n'était pas musicienne, pas plus que compositrice ou parolière. Que Cassandra lui demande de l'aide la mettait dans l'embarras. Elle avait vraiment envie de l'aider mais n'avait aucune idée d'où trouver de l'inspiration...

"Je veux bien essayer... Mais ne t'attends pas à ce que je sois ta muse ou quoi que ce soit.."

Composer ? De l'inspiration ? Ce n'était pas à la porté e de tous et ça Bellamy le savait. Elle pouvait bien essayer de guider la guitariste mais ne pouvait certainement pas lui offrir ce qu'elle cherchait sur un plateau.

"Je dirais qu'il y a trois sortes de compositeurs..."

Bellamy avait fini de défaire ses lacets et enleva complètement ses rollers plongeant ses pieds dans la pelouse. Elle commença à se faire un chignon tout en complétant son discours :

"Il y a ceux qu'ont un message. Les chansons engagées tout ça, tu vois ? Tu peux parler d'un sujet politique ou polémique, d'une idéologie ou d'un combat social.."

Bellamy avait nouer ses cheveux dans une sorte de casse tête insoluble. Elle s'attrapa ensuite les chevilles et fixa son pokémon qui continuait sa toilette au loin.

"J'sais pas moi.. Tu peux parler des abattoirs d'écrémeuh, du harcèlement de rue ou du racisme.. Ou alors carrément plagier les pokémons du coeur."

Bellamy sourit à sa propre remarque : les pokémons du coeur, ce groupe de célébrité aux nobles intentions mais à la musicalité discutable...

"Après, t'a ceux qui travaille que la forme. Ce qui font une rhapsodie. C'est comme ça que ça s'appelle, non ? Comme la chanson de Queen."

"MAMAAAAA. OuuuOuhhoOuOuouUUoUUUuuo" se mit à chanter la rose. Avec un sens du rythme et une voix plus que discutable.. En écartant les bras et en pouffant à moitié de son propre manque de talent

"Mais je pense que là faut assurer musicalement. Je suis même pas certaine de ce que je dis... J'y connais vraiment rien."

La rose ria de plus belle. Puis s'arrêta un instant, fixant sans rien dire son starter. La rose fit craquer ses doigts d'un seul mouvement et jeta un regard au ciel. Quelques nuages semblait vouloir s'imposer. La rose ramena ses jambes vers elle et s'assit en tailleurs.

"Puis t'a ceux qui se livrent... Ceux qui parle de leurs sentiments, de leurs rencontres, de leurs expériences."

La rose fixa le visage de sa camarade de dortoir et se gratte le menton comme si elle tentait d'analyser ses propres propos.

"Là t'es beaucoup moins dans le travail musical. C'est plus une introspection... Je sais pas tu peux parler de l'académie, de ton Tiplouf, de tes amies, tes ennemies, ton passé et même tes profs. Il faut voir ce qui te touche le plus.."

Bellamy se remit à regarder son pokémon. Elle se gratta la plante du pied et enchaina rapidement :

"Tu sais... Je suis pas certaine de pouvoir t'aider. La composition c'est un travail pour soi, par soi et sur soi.. Je pense d'abord qu'il faut que tu fixe tes envies..."

Bellamy se retourna vers Cassandra et pencha la tête avec un sourire moqueur. Imitant une voix sortie d'on ne sait où, la rose demanda à sa camarade :

"Alors, Cassandra... Quelles sont tes envies ?"
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Cassandra était vraiment contente. Elle avait beau être sociable et être en parfaite capacité de discuter avec n’importe quel individu, Bellamy était bien le genre de personne sur qui elle adorait tomber. Puis voir qu’elle s’intéressait à ce qu’elle faisait lui procurait un sentiment intense de plaisir. La musique, c’était sa vie. Incontestablement. Depuis toute petite, Cassandra se complaisait à écouter les plus vieux groupes de rock avec son père, à participer à des festivals et avoir des rêves plein la tête concernant une éventuelle carrière dans la musique. En rêve, elle s’imaginait devant une immense foule en train de se laisser ses doigts gratter énergiquement sur la guitare, limite à se les arracher, tout en laissant un flot de paroles déferler de sa voix la plus puissante.

Cassandra, elle aimait le rythme, cette sensation palpitante et agréable qui vous prenait lorsque vous tombiez sur un putain de bon morceau. Alors vous voyez, la musique classique ou les chansons niaises à deux balles, très peu son style. Ce qu’elle adorait par-dessus tout, c’était la manière dont ses chanteurs et groupes préférés composaient. Ils avaient une de ces façons de retranscrire leurs pensées qui réussissaient tout bonnement à lui procurer des centaines et des centaines de frissons agréables. Et ça, c’était exactement ce qu’elle voulait faire. Retranscrire ses pensées, dénoncer des réalités absurdes, bouleverser les gens avec ses paroles et sa voix.

Alors elle l’écouta, parler encore et encore. Certaines personnes pouvaient trouver cela agaçant, de voir quelqu’un autant parler, mais pas Cassie. Elle écoutait avec la plus grande des attentions tout ce que sa nouvelle amie lui proposait et lui conseillait. Elle avait même eu le temps de noter quelques idées sur son bloc-notes, ça pouvait toujours servir !

« Eh ben ! Autant de paroles pour d’aussi bonnes idées ! Je ne m’attendais pas à tout ça mais sache que ça m’a bien éclairée maintenant. »

C’était fou comme une seule personne pouvait vous orienter sur vos choix rien qu’avec sa présence et sa voix. Décidément, c’était la journée du miracle pour la future rockstar. La jeune fille aux mèches colorées et asymétriques se laissa alors tomber sur l’herbe, fixant d’un air rêveur le ciel qui avait conservé sa magnifique couleur d’automne. L’hiver n’allait pas tarder, et bientôt les arbres seront dénués de leurs feuilles et l’herbe recouverte d’un merveilleux manteau blanc.

«  Là, j’ai envie de parler d’un sujet polémique. Mais tu vois, un peu de façon subtile. Parce que si je me dévoile trop vite à travers mes paroles, ça risque de passer banale. J’adore jouer avec les mots, comme Melanie Martinez par exemple. D’accord, elle n’a aucun rapport avec le rock mais je suis une grande fan des sujets qu’elle aborde. »

D’un bond, le corps de l’adolescente fut projeté en hauteur, ce qui humainement possible, lui permit d’être cette fois-ci debout.

«  Mon rêve c’est de transporter le monde dans un autre univers, lui faire comprendre que notre société se dégrade au fur et à mesure. »

Se munissant à nouveau de son calepin, l’adolescente y’ inscrivit en lettres capitales le thème qu’elle avait choisi d’aborder.

« J’ai envie de parler de la condition de la femme dans notre société actuelle. Je suis pas forcément féministe, mais j’ai envie de faire passer un message. Celui qu’on est autant libre que les hommes et que personne n’a à juger notre façon d’être, notre physique et nous dicter ce à quoi l’on devrait ressembler pour être parfaites. »
Bellamy Wallace
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t5660-395-tu-connais-bellamy-wallace-mentali#59974
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t5666-bellamy-darwin-wallace-mentali#60016
Icon : Un petit coup de pouce? PV Bellamy Wallace ♥  Cf18c511
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kalos.
Âge : 18 ans
Niveau : 41
Jetons : 324
Points d'Expériences : 1084
Un petit coup de pouce? PV Bellamy Wallace ♥  Cf18c511
8
Kalos.
18 ans
41
324
1084
pokemon
Un petit coup de pouce? PV Bellamy Wallace ♥  Cf18c511
8
Kalos.
18 ans
41
324
1084
Bellamy Wallace
est un Scientifique Archéologue
" Eh ben ! Autant de paroles pour d’aussi bonnes idées ! Je ne m’attendais pas à tout ça mais sache que ça m’a bien éclairée maintenant. "

Bellamy fit mine de poser sa main sur sa bouche en riant. Avait t'elle vraiment trop parler ? Oh bien sur Cassie ne semblait pas critiquer cela mais la rose ne put s'empêcher de penser que peut-etre avait elle monopolisé la conversation. Et ce n'était pas toujours agréable, Bellamy se souvenait par exemple de cette Luna qui parlait beaucoup trop, elle s'était même demandé si c'était toujours une discussion...

Cassandra se laissa tomber dans l'herbe et Bellamy l'imita très vite, il ne fallait pas la prier pour observer le ciel et toutes les promesses de liberté qu'il offrait. C'était si beau. Si calme et immensément grand. Sa camarade parla de ses envies, elle voulait polémiquer mais en finesse comme... Qui ça ? Bellamy n'en avait jamais entendu parler, elle se promit de rechercher cette artiste, plus tard. Cassandra continua elle aimait les mots, comme tout bonne parolière et elle voulait crier au monde de se bouger les fesses, elle voulait que les gens se rendent compte du déclin. Bellamy haussa les épaules, Cassie était pétrie de bonnes intentions mais la rose doutait d'elle. Du haut de son statut d'étudiante, avait t'elle vraiment le pouvoir de parler au monde entier ? Et même si on l'entendait et la comprenait, est-ce que ses chansons aurait un impact suffisant ? Bellamy pensait sincèrement que dire au monde qui n'allait pas était quelque-chose de gentil et d'important mais il fallait autre chose pour proposer des solutions.... La rose se craqua les doigts en prenant une grande inspiration. Ce n'était pas vraiment son rôle. Son objectif était bien plus égoïste, elle voulait découvrir et apprendre mais qui sait peut-etre que l'archéologie pouvait proposer des solutions ? La clé de tout ça a peut-etre déjà était fabriquée...

Cassandra sortit soudain Bellamy de ses pensées, elle semblait continuer une tirade que la rose n'avait pas vraiment suivie :

"J’ai envie de parler de la condition de la femme dans notre société actuelle. Je suis pas forcément féministe, mais j’ai envie de faire passer un message. Celui qu’on est autant libre que les hommes et que personne n’a à juger notre façon d’être, notre physique et nous dicter ce à quoi l’on devrait ressembler pour être parfaites. "

Depuis quand était t'elle debout au juste ? Q'importe. Bellamy buvait ses paroles. La condition de la femme ? La rose n'a jamais vraiment était confronté à un quelconque misogynie. Personne ne lui a jamais dis que ce n'était pas bien de faire ce qu'elle voulait comme elle voulait en étant ce qu'elle voulait. Mais c'est vrai qu'en l'imaginant, elle était un petit peu révoltée. L'archéologue en herbe releva son buste en se rassit en tailleurs en fixant son starter qui revenait... Elle n'arrêtait pas de le charrier, elle n'était pas la mieux placée pour s'indigner des répressions liés au sexe de l'individu... Mais l'entrain et l'engagement de sa camarade était contagieux et Bellamy cria "Une femme est un homme comme les autres !" en riant et en se laissant tomber au sol. La rose était certaine que les femmes et les hommes étaient égaux. Alors pourquoi les salaires ne suivait par exemple ?

"Elles sont là attrapez les !"

Intrigué par ce soudain cri, la rose leva les yeux et ce qu'elle vit l'horrifia : Sa lolita courait vers elle, avec un air paniqué gravé sur son visage. Derrière elle une dizaine d'élèves recouverts de paillettes multicolores et brillantes.

"Oups" ne put s'empêcher de dire Bellamy. Puis elle reprit ses affaires parla à toute vitesse à Cassie :

"Dis il est possible que cette vague humaine en colère, chasse la sorcière, en l'occurence moi. Comme je t'ai aidé pour ta chanson, tu pourrais m'aider à les semer ?"

Ne la laissant pas répondre, Bellamy rechaussa ses rollers et alors que son Soporifik arrivait à sa hauteur et sautait sur ses épaules, la rose se saisit du poignet de sa camarade et commença à patiner laissant Cassie courir à ses cotés. Presque joyeusement, Bellamy lança :

"De toute façon, tu n'a plus le choix, dans leurs esprits t'es associé à moi maintenant. j'espère que tu sais courir !"

Et Bellamy patina de plus en plus vite alors que la foule en colère sortirent les fourches quelques pokémons chargés de les poursuivent. Le tapir souffla, la journée avait pourtant si bien commencé...
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Les machos, ou communément les sexistes si vous préférez, Cassie en avait connu des tas. Des pauvres connards qui s’imaginaient que le fait qu’il s’agissait d’une femme faisait d’elle un être faible. Les gens comme ça, honnêtement, ça avait le don de la dégoûter grave. Elle ne comprenait toujours pas comment des personnes pouvaient raisonner encore de cette manière à l’époque où ils se trouvaient. On est plus au Moyen-Age, putain ! Mais ce qu’elle détestait par-dessus tout, c’étaient les gars qui se permettaient de la critiquer en avançant des propos aussi odieux du style « Le rock et le métal c’est pas pour les femmelettes.». De ce que la Mentali se rappelait, elle s’était énervée ce jour-là et avait balancé son poing dans la gueule du type. Encore heureux que ses amis avaient essayé de la calmer, il aurait fini à l’hôpital sinon.

Chassant ses mauvaises pensées et ses terribles souvenirs, Cassandra sourit légèrement à son amie qui venait de crier un fabuleux « Une femme est un homme comme les autres !» avant d’émettre un rire à son tour.  Mais la bonne ambiance de rigolade et de confessions finit par s’arrêter plutôt « brutalement ». En tournant le regard, Cassie remarqua en même temps que son amie qu’une foule d’étudiants et de Pokémons étaient à leurs trousses. Elle redescendit alors de son petit nuage tout de suite, prenant en compte le fait qu’elles avaient intérêt à bouger plutôt vite de là si elles voulaient absolument être tranquilles toutes les deux.

"De toute façon, tu n'a plus le choix, dans leurs esprits t'es associé à moi maintenant. j'espère que tu sais courir !"

« T’en fais pas pour ça, Sweetie ! Je suis une véritable flèche en ce qui concerne semer les autres ! »

Déclara t-elle d’une voix énergique. Et elle avait raison la Cassandra, elle pratiquait également l’athlétisme plus jeune alors semer toute une foule en colère était loin d’être compliqué pour elle.

Elle continua donc à sprinter, essayant de rester à la même hauteur que Bellamy, qui elle se déplaçait grâce à ses rollers. Cassandra ne put s’empêcher de lâcher quelques petits gloussements pendant leur course. Elle trouvait vraiment la situation amusante et comique. Une fille clichée se serait plainte de devoir courir, mais elle, ça ne la dérangeait absolument pas. Elle adorait courir, ça lui permettait de décompresser également.

« Bon...Je pense qu’on les a semé... »

Fit-elle remarquer en reprenant son souffle. Elles n’entendaient plus les bruits de pas qui les poursuivaient et on pouvait dire qu’elles avaient tracé une bonne distance. Ah ah ! Dommage pour les autres !

« Enfin seules….En fait...Qu’est-ce qu’ils te voulaient ? Je suis pas sûre d’avoir tout saisi en fait. Peut-être parce que j’étais trop plongée dans notre conversation. »

Elle se passa une main dans les cheveux en lâchant un autre petit rire. Heureusement qu’Opale n’était pas présent, il lui aurait vraiment fait la tête pendant une semaine au moins, haha ! Mais bon, le Soporifik avait l’air également de regretter ce moment de course forcée.
Bellamy Wallace
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t5660-395-tu-connais-bellamy-wallace-mentali#59974
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t5666-bellamy-darwin-wallace-mentali#60016
Icon : Un petit coup de pouce? PV Bellamy Wallace ♥  Cf18c511
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kalos.
Âge : 18 ans
Niveau : 41
Jetons : 324
Points d'Expériences : 1084
Un petit coup de pouce? PV Bellamy Wallace ♥  Cf18c511
8
Kalos.
18 ans
41
324
1084
pokemon
Un petit coup de pouce? PV Bellamy Wallace ♥  Cf18c511
8
Kalos.
18 ans
41
324
1084
Bellamy Wallace
est un Scientifique Archéologue
Waa. Casandra n'avait pas menti. Cassandra courait vite. Bellamy avait beau patiner assez fort, sa camarade n'avait aucun mal à la suivre. Elle poussait même quelques-petits gloussements. Est-ce que la situation la faisait vraiment rire ? N'avait t'elle pas remarqué cette foule de gens en colère prêt à les étriper pour quelques malheureuses paillettes ? Ou alors c'était un rire nerveux. La kalosienne hocha un sourcil en plein course. Si ça tournait mal elle pourrait toujours utiliser Cassandra comme diversion et en profiter pour s'enfuir. C'était une bonne idée, pas très gentille mais bonne.

Mais l'archéologue en herbe n'eut pas à trahir sa camarade. Ayant tourné à gauche, puis à droite et enfin encore à droite, en s'étant un peu perdu dans l'académie, le duo avait fini par semer la foule en colère. Ce fut Cassandra qui le fit remarquer à Bellamy. Elle s'était arêté et avait tiré sur le poignet de la rose comme pour l'inviter à faire de même.

« Bon...Je pense qu’on les a semé... » dit elle un peu essoufflée.

Lolita en profita pour descendre de Bellamy et de sauter au sol, elle essuya de la poussière imaginaire de ses genoux. Alors que sa dresseuse, toujours méfiante recula de quelques-pas et lança un regard suspicieux derrière elle.

"Tu a probablement raison.." répondit t'elle en dénouant les lacets de ses rollers.

Bellamy enleva ensuite ses rollers et s'assit au sol. Fouillant quelques-minutes dans son sac, elle en profita pour lancer une bouteille d'eau à Cassandra. Avant de lancer joyeusement et avec un petit sourire moqueur :

"Tiens, désaltère toi !"

La kalosienne remit ensuite une de ses mèches en place et plaça ses rollers sur ses épaules. Lolita vint s'accroupir à son niveau et posa sa tête contre l'épaule de Bellamy. Autant profiter de ce temps d'accalmie pour se reposer, le tapir sentait que ça n'allait pas durer longtemps. La musicienne profita aussi de ce temps d'accalmie pour demander à l'archéologue en herbe ce que lui voulait cette foule en colère. Elle lâcha un petit rire, très vite suivie par la rose qui se leva ensuite fièrement et attrapa sa bazooka à paillettes qui.... N'était pas là !

"OH MY ARCEUS !"

La kalosienne un peu paniquée attrapa la musicienne par les épaules et la secoua dans tous les sens. Elle lui expliqua à toute vitesse qu'elle avait oubliée son bazooka à paillettes au lac et qu'il fallait ABSOLUMENT le retrouver avant que cet horde de gens en colère ne s'aperçoive que l'arme du crime était juste sous leurs yeux et qu'il le détruise ou le cache. La rose secouait de plus en plus fort la musicienne, elle bougeait la tête d'avant en arrière défaisant son chignon qui devint des dizaines et des centaines de filaments roses qui bougeaient en tout sens. Au bout de quelques-minutes, la kalosienne lâcha finalement Cassandra mais continua son monologue, apeurée presque tremblante :

"Mais tu comprends Cassie ! Si on y retourne ils vont nous tomber dessus et nous passer un savon ! On peut pas y retourner comme ça, mais ile le faut ! Il le faut absolument !"

Bellamy se disait qu'elle ne pouvait pas perdre ce bazooka car outre le prix exorbitant du "jouet", c'était un cadeau de son grand-frére, de son géant. Cet objet était important pour elle, comme le symbole de l'époque où elle n'avait pas complètement brisée sa famille en demandant pour son père. L'époque où Evan lui chantait ses chansons, où il la prenait dans ses bras et lui embrassaient le front. L'époque où elle oubliait parfois qu'elle était orpheline. Ce bazooka c'était un symbole d'amour et de joie.

Et alors que sa dresseuse était en pleine panique, implorant sa camarade d'être une professionnelle du camouflage, priant pour que son bazooka ne soit pas encore détruit, se maudissant d'être aussi étourdie et tête en l'air. Lolita leva les yeux au ciel, la journée avait pourtant si bien commencée...
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Eh bien ! Quel retournement de situation ! Cassie ne s’y attendait vraiment pas ! Mais courir un peu et se dépenser ainsi, lui avait fait le plus grand bien. Ça faisait même un moment qu’elle n’avait plus eu l’occasion d’être ainsi poursuivie. Pas qu’elle trouvait ça particulièrement amusant et agréable(même si elle avait lâché quelques gloussements, mais ça, c’était surtout dans sa nature), c’était juste que ça faisait un moment qu’elle n’avait plus ressenti ce taux d’adrénaline l’envahir, tout en sachant qu’elle devait courir aussi vite que possible pour éviter de se faire griller. Dans tous les cas, Cassandra était remise un peu en forme.

Lorsque sa nouvelle amie lui lança une bouteille d’eau après leur petite course surprise, Cassandra lui rendit alors son petit sourire moqueur, avant de porter le précieux liquide à ses lèvres. Pfiouu, qu’est-ce que ça faisait du bien de se désaltérer un peu ! L’adolescente se sentait comme revigorée. Mais l’ambiance qui semblait être revenue au calme plat fut brusquement interrompue par une exclamation de l’adolescente aux cheveux roses.

En l’entendant crier ainsi, la jeune fille aux cheveux colorés comptait lui demander ce qu’il se passait mais elle fut à son tour interrompue. Bellamy s’était mise à la secouer et Cassandra comprit tout de suite que ça avait un rapport avec leur course poursuite. Bellamy lui expliqua donc pourquoi les autres s’étaient mis à les poursuivre toutes les deux tout en ajoutant que c’était son fameux bazooka qui était la cause de tout ce grabuge. C’était donc ça ! Cassandra n’eut plus envie de rire ou quoi que ce soit, ce serait totalement irrespectueux. Son amie aux cheveux roses avait l’air totalement paniquée et au bord de la crise d’angoisse, et elle ne pouvait laisser passer ça. Elle allait l’aider.

"Mais tu comprends Cassie ! Si on y retourne ils vont nous tomber dessus et nous passer un savon ! On peut pas y retourner comme ça, mais ile le faut ! Il le faut absolument !"

« ...C’était donc ça. T’en fais pas poulette, on va trouver une solution. »

Cassandra lui offrit alors un petit sourire avant de ne se mettre à réfléchir. C’était loin d’être son truc à elle, la réflexion, mais aujourd’hui elle avait tout, sauf le choix. Pas question de se lancer à l’impulsive, c’était impensable. Après avoir songé un moment à une solution, mais pas trop longtemps non plus, la jeune fille attrapa son téléphone portable et se mit à sélectionner à toute vitesse un des numéros dans son répertoire.

« Allo Ashley ? Comment tu vas ? Bien, merci ! En fait...Comme tu comptais passer te balader au lac avec ton Pokémon, j’ai un énorme service à te demander… ! »

En attendant la réaction et surtout l’accord de cette fameuse Ashley, Cassandra se lança ensuite dans l’explication de cette situation pour le moins particulière et stressante. Enfin, c’était surtout pour Bellamy qu’elle l’était. En bonne camarade, Cassie avait promis de l’aider et c’était la seule solution qui lui paraissait efficace.

«Tu es vraiment un amour Ashley ! Je te revaudrais ça, promis ! Tu nous aides beaucoup ! Allez, bisou ! »


Après avoir raccroché et rangé son mobile, Cassandra se tourna vers Bellamy, un grand sourire au visage, comme pour essayer de la rassurer.

« Mon amie a bien voulu nous rendre service ! Elle va essayer de les distraire en prétextant une excuse bidon et nous on foncera pour récupérer ton bazooka….Ça te va ? »
Bellamy Wallace
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t5660-395-tu-connais-bellamy-wallace-mentali#59974
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t5666-bellamy-darwin-wallace-mentali#60016
Icon : Un petit coup de pouce? PV Bellamy Wallace ♥  Cf18c511
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kalos.
Âge : 18 ans
Niveau : 41
Jetons : 324
Points d'Expériences : 1084
Un petit coup de pouce? PV Bellamy Wallace ♥  Cf18c511
8
Kalos.
18 ans
41
324
1084
pokemon
Un petit coup de pouce? PV Bellamy Wallace ♥  Cf18c511
8
Kalos.
18 ans
41
324
1084
Bellamy Wallace
est un Scientifique Archéologue
Cassandra était une bonne coureuse mais pas seulement. Cassandra était surtout et avant tout son héroïne. L'héroïne qui allait récupérer son jouet fétiche, son bazooka à paillettes. Mais parce-que tout Batman a son Robin, la jeune punk, après avoir tenté de rassurer Bellamy pianota quelques-instant sur son ipok, pour invoquer sa side kick : Ashley. Bellamy n'avait aucune idée de qui ça pouvait bien être mais si cette personne pouvait l'aider à retrouver son bazooka, elle prenait une grande place dans le coeur de Bellamy. A la question de Cassandra, Bellamy se contenta d'hocher vigoureusement et de se calmer grâce à un petit exercice de respiration. Elle craqua ses doigts avant de tapoter le crâne de Lolita, l'invitant à les suivre. Le trio revient ensuite rapidement sur ses pas. En chemin, l'archéologue en herbe n'hésita pas à dire :

"Merci beaucoup Cass' ! Mon bazoo, c'est plus qu'un jouet. Tu vois, c'est idiot. Mais c'est un objet à valeur sentimentale"

Trés rapidement le lac fut à portée de vue et le trio se cacha derrière un buisson à l'iniative de Bellamy, cette dernier plaça ses mains au dessus de ses yeux comme pour se protéger du soleil. La rose promena son regard et tomba finalement sur l'objet de son désir : son bazooka était posé là, bien en évidence sur la pelouse. Et à quelques-métres seulement le groupe d'étudiants en colère qui formaient un cercle - surement autour d'Ashley, l'amie de Cassandra. L'archéologue en herbe regarde son soporifik puis Cassandra avant de chuchoter :

"Je vais y aller, si quelque-chose ne va pas vous avez qu'à crier"

Bellamy sortit du buisson et se dirigea lentement vers son bazooka. La discrétion tout ça, ce n'était pas vraiment son genre mais elle s'appliquait, faisant rouler ses muscles comme le plus agile des chacripan, d'un pas léger elle réussit à atteindre son bazooka et à le passer en bandoulière autour de ses épaules mais quand elle se tourna et leva un pouce victorieux en direction de Cassandra et Lolita, elle entendit aussi un cri. Un cri d'oiseau. Un cri d'Etouraptor qui fonçait vers la rose comme un prédateur fonçait sur sa proie. L'oiseau était suivi de très prés par le groupe de pokémons et d'humains. Il n'en fallut pas plus pour que Bellamy pousse un petit cri de panique et se mette à courir en panique vers ses alliées. Oui mais voilà si Bellamy est rapide en roller, elle est loin d'être une coureuse hors pair comme Cassandra et la foule en colère ne fut pas lente à se trouver à seulement quelques-métres de la rose de plus en plus paniquée.

Heureusement pour elle, tout Batman à son robin et son robin à elle était un rondouillet petit Soporifik qui aurait aimé être plus fab'. C'est ainsi que la rose vit passer plusieurs jets de gaz empoisonnés et d'étranges ondes colorées. Face à elle Lolita était sortie de son buisson et lançait allègrement des gaz toxik et des hypnoses. Ce n'était sans doute pas autorisé par le règlement mais il n'y avait ni préfet, ni personnel dans les parages. Risquait t'elle vraiment quelque-chose de pire que la mort, comme un renvoi ? Arrivée à la hauteur de ses alliées, la rose lança un retentissant :

"Merci ma Diva ! Prêtes à courir encore une fois ?"

Avant de saisir la trompe de son pokémon et de le trainer sur plusieurs centaines de mètres, laissant Cassandra les suivre. C'était une coureuse hors pair, il ne devait donc avoir aucun soucis, non ? Fort heureusement pour les poumons de la rose, les attaques répétées de Lolita semblaient avoir calmé les ardeurs de la foule en colère. Etre endormi ou empoisonné n'aide pas à poursuivre une lanceuse de paillettes compulsive. S'écroulant littéralement sur le sol, Bellamy réussit à articuler entre deux souffles :

"Je... J'crois qu'on les a semés... J'suis... Pas certaine que ce soit autorisé par le règlement... Mais Fuck it.... On peut.... Reprendre notre.... Souffle... Maintenant..."

Au bout de quelques minutes la dresseuse et son starter avait retrouvé une respiration normale et alors que Lolita se facepalmait de plus en plus fort. Bellamy s'écria :

"Oula ! Quelle aventure ! Merci encore Cassie !"

La rose se releva péniblement avant de s'étirer et de continuer :

"Si t'as pas d'autres quêtes Cassie, je crois que je vais aller prendre une douche parce-que..."

L'archéologue en herbe leva les bras en l'air laissant voir à Cassandra deux grosses auréoles de sueur. Courir n'était pas facile. Elle tendit ensuite son Ipok à Cassandra lui demandant son numéro au cas où et l'invitant à lui envoyer au moindre souci parce-qu'entre Mentalie il fallait bien s'entraider parfois...
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum