Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 1

Pokemon adala community

« J’ai juste envie de profiter de cette soirée, et de ce nouveau début de vie… Même si je sais que je ne suis pas encore au bout de mes surprises. »
en savoir plus ?
« Cette mission est déjà un calvaire, alors stp essaie de pas la rendre encore pire, ça m’arrangerait. »
en savoir plus ?
« Je ne suis pas sûr qu’il soit l’heure de distribuer de l’eau bénite, nous savons déjà tous que vous êtes un ange Ranya, mais je suis touché de votre bénédiction. »
en savoir plus ?
« Je me déteste. Je me déteste de toutes mes forces. »
en savoir plus ?
« C'est un fantôme que tu enlaces, Faulkner. »
en savoir plus ?
Le soleil tape. Les gens hurlent. Il en a marre. Ce n’est pas un tournoi. C’est un poisson d’avril.
en savoir plus ?
« Il est beau... Tu en as de la chance... »
en savoir plus ?
Le Deal du moment : -38%
LEGO® Harry Potter™ – Le Magicobus
Voir le deal
24.99 €

Ambre Lawford
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t103-ambre-lawford-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t121-ambre-lawford-givrali
Taille de l'équipe : 19
Région d'origine : Hoenn
Âge : 20 ans
Niveau : 54
Jetons : 1312
Points d'Expériences : 1697
19
Hoenn
20 ans
54
1312
1697
pokemon
19
Hoenn
20 ans
54
1312
1697
Ambre Lawford
est un Nouveau Membre
Non, je ne suis absolument pas stressée. Non, je ne tremble pas. Non, je ne transpire pas. Non, je n’ai pas du mal à respirer. Stop. Fais le vide dans ta tête, ne pense plus à rien. Je reste allongée dans mon lit, le regard vide. Je pars dans quelques instants, je pars vers des terres inconnues, dans cette académie. J’en étais heureuse. Mais maintenant, j’ai peur. Car j’ai réfléchi et je pense que je ne serais capable de rien. Pourquoi j’y pense ? Parce que c’est comme ça. Je suis une humaine. Je suis une idiote. Et pourtant, j’en rêve depuis si longtemps... Je tourne alors ma tête sur le côté et fixe le sol. Je me dois de me motiver. Je prends donc mon courage à demain et file derrière mon miroir pour retoucher à ma coiffure qui s’est un peu emmêlée. Voilà, maintenant c’est parfait. J’attrape mon sac à mes pieds. En descendant dans le salon, je remarque que ma mère et ma petite sœur m’attendent, le sourire aux lèvres. Quand je les vois ainsi, elles me rendent heureuse. C’est leur manière de m’encourager. Je les embrasse et échange quelques mots avec eux avant de m’envoler. J’ouvre la porte d’entrée, respire l’air frais et avance. Au bout de quelques minutes, je me retourne et adresse un signe de main aux deux êtres que j’aimais par-dessus tout. Ca y est, je suis partie ! Mon cœur bat si fort dans ma poitrine… Je me rends compte que maintenant, je suis toute excitée.

On me tirait de mes songes. Comme si une chose avait osé pénétrer dans mes pensées pour venir m’y extirper. C’était si dur de revenir à la réalité. J’étais assise contre le tronc de cet arbre nu et rêvais. Mes songes me paraissaient si vrais que je ne savais plus où se trouvait la réalité. C’est mon compagnon qui m’en avait extirpé en se lovant contre moi, comme s’il voyait que je n’arrivais plus à refaire surface. Respirant lentement, j’ouvrais les yeux et regardais droit devant moi. Le paysage était le même que tout à l’heure, sauf que le soleil était au point le plus culminant. Le ciel se réduisait puis s’évanouissait d’un opaque paysage gris. Le vent s’était levé. Je le regarde et soupire, éblouie par sa lumière divine. Encore ce maudit rêve. Comme s’il avait été réel un jour… Comme s’il s’agissait de mon tout premier départ. Malheureusement, cela ne s’était pas passé ainsi. Idéaliste, rêve de tout enfant partant pour la première fois et quittant le domicile parental. Moi ? J’avais fuis, tout simplement. Non je ne regrettais pas ma mère, ni ma sœur. Cet ardent désir de partir m’avait rendu totalement impassible. Je n’avais rien ressenti mise à part la joie de découvrir cette école. Je me demandais alors si les autres élèves avaient vécu la même situation que moi ou si cela s’était très bien passé pour eux. Certainement les deux cas, je ne suis pas exclusive sur ce point. Beaucoup d’êtres humains ont des problèmes avec les individus de leur famille.

Je me retournais vers Meian et le contemplais. Son pelage virevoltait selon le désir du vent enjôleur. Il me fixait à son tour et poussait un petit grognement avant de mettre sa tête contre ma cuisse, cherchant les caresses. Je ne pouvais m’empêcher de passer mes doigts entre ses poils soyeux. J’aimais Nolctali comme lui m’adulait. Il était l’être le plus cher que je possédais dans ce monde abrupt. Je continuais à le flatter jusqu’à ce que je me relève péniblement. La pause était terminée, nous en avions assez profité. Il faillait reprendre cet entrainement délicat afin que Gobou se révèle utile. Cela faisait plusieurs jours que nous nous perfectionnons, sans réellement en voir le bout. Je l’appréciais, lui et sa petite bouille. Il ne pensait qu’à s’amuser. Néanmoins, les résultats étaient présents et je ne cessais de l’encourager. Il était d’accord cela avait pour but de le rendre encore plus fort qu’il ne pouvait l’être. Nous étions éloignés du bâtiment, dans le parc, assez pour que personne ne vienne nous déranger. Meian l’aidait dans son apprentissage.

« Allez Rei’, courage ! »

Le concerné poussait un  cri joyeux et se replaçait en face de son adversaire. J’avais demandé à Meian d’y aller doucement car l’être d’eau était encore bien jeune. Je tenais dans mes bras mon nouvel ami, un Riolu. Il était plutôt craintif et préférait rester avec moi ce qui, parfois, attisait la jalousie du Noctali bleu. Kuu était le surnom que je lui avais accordé. Une extase chassait l’autre, le temps s’enroulait autour de moi, interminable fil étrangleur. Du fond de mon cocon opaque, j’attendais un miracle : ne jamais vieillir. Comment devenir intemporelle ? Je devais répandre mon âme sur la terre. Je suis les mots, dans les clameurs, dans les larmes. Je suis une brûlure qui purifie, une douleur qui sculpte. Je traverse les saisons et je brille comme une étoile. Je suis… le sourire mélancolique des hommes désireux. On dit que la beauté ne fait pas le bonheur. J’en crois le contraire car c’est grâce à cette dernière que j’ai pu avancer. La séduction est un atout majeur et je commençais à en savoir quelque chose à ce sujet. Ces hommes ne se doutent de rien.

« Viens là, Kuu… »

Je l’enroulais correctement à l’intérieur de mon manteau et contre mon écharpe blanche. Meian  prenait un petit plaisir à affronter le jeune Gobou. Ils s’amusaient tous les deux, une chose primordiale. De temps en temps, le Noctali faisait peur à la créature aquatique en s’avançant d’un coup vers lui et en montrant ses crocs. Ensuite, il attendait que ce dernier réplique. Chose qu’il faisait en utilisant Pistolet à O enchainé à Lance Boue. Pas mal ! Une bonne combinaison. Le « combat » se faisait un peu plus sérieusement. Gobou était certainement conscient de ce que cela pouvait lui apporter. J’étais contente de pouvoir l’aider, surtout à obtenir plus de confiance en soi et de garder un minimum de sérieux. Et, au bout de quelques minutes, voilà que son corps commençait à s’illuminer. Je me levais alors doucement et observais la scène sans même savoir que quelqu’un d’autre plus loin devait certainement en faire de même.

Informations :
Evolution de Gobou en Foblio

L'entrainement porte ses fruits ! 258 >>> L'entrainement porte ses fruits ! 259


Dernière édition par Ambre Lawford le Sam 19 Avr - 21:40, édité 3 fois
Noctis Flavelle
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t590-noctis-flavelle-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t591-noctis-flavelle-phyllali#4824
Taille de l'équipe : 18 / 60
Région d'origine : Kalos
Âge : 17 ans
Niveau : 52
Jetons : 1036
Points d'Expériences : 1540
18 / 60
Kalos
17 ans
52
1036
1540
pokemon
18 / 60
Kalos
17 ans
52
1036
1540
Noctis Flavelle
est un Scientifique Chercheur Pokemon
Une journée calme et paisible. Le soleil était haut dans le ciel, et un jeune brun vagabondait sans réellement savoir où il allait. Il n'était pas seulement perdu physiquement ; ses pensées étaient lointaines, tordues, comme un ouragan qui tournait et tourbillonnait. Des questions qui restaient sans réponses, des sensations qu'il découvrait et s'efforçait d'analyser. Des sentiments, des émotions sans noms qu'il classait méticuleusement par catégorie, des souvenirs soigneusement rangés sur des étagères. Il avait le souvenir d'une journée très proche de celle-ci, avec le même temps et le même soleil. Il était parti un après-midi avec sa sœur, ils s'étaient perdus, ils avaient rigolé, ils avaient souris. Il ne gardait de Lyph que de très bons souvenirs, et il était très rare de trouver des souvenirs où il lui en voulait ou la détestait. Il y en avait quelques uns, bien sûr, mais la conclusion jouait toujours en la faveur de la demoiselle. Rien d'étonnant, avec son regard si touchant.

Il lâcha un profond soupir, visiblement un peu amer de se remémorer tout cela. Il attrapa la pokéball de son Tylton, qu'il fixa longuement. Nul n'aurait su dire s'il tentait de déterminer la courbe de la ball, l'intensité de son rouge ou juste son fonctionnement, mais cet instant qui parut durer une éternité se termina au moment où il la lâcha et qu'en jaillit un oiseau or et blanc, aux petites ailes cotonneuses. Son ami flotta un moment dans les airs, jusqu'à ce que le garçon lui ouvre ses bras avec un air presque attristé. Sans demander son reste, Plush alla se fourrer contre lui, avec la plus grande affection. Son dresseur la serra très fort, comme s'il avait besoin de réconfort. D'accord, peut être que sa sœur lui manquait un petit peu. Mais il n'était pas seul. Cette seule pensée suffit à lui faire afficher un sourire. Il gratta la tête du pokémon d'une main, qui roucoula de plaisir, ne faisant qu'agrandir son sourire.

Il écarta légèrement son pokémon, tout en le fixant. La couleur doré et inhabituelle de son compagnon avait ses avantages et ses inconvénients, mais pour rien au monde il ne l'aurait échangé. Il releva la tête, et se rendit compte qu'il n'avait aucune idée d'où il était. Quelques secondes suffirent à son esprit pour que le parc s'affiche dans sa tête. Les arbres, la pelouse, et les gens. Les gens ? Une jeune fille était là. De longs cheveux noirs, accompagnée de deux pokémons : un Gobou et un Noctali. Le Noctali semblait partager un caractéristique avec son propre Tylton : sa couleur était inhabituelle. Brusquement intéressé par la propriétaire de ces pokémons, il s'approcha silencieusement.

Il s'arrêta en constatant que le dit Gobou se mit à scintiller et grandir. Impressionné, il observa la scène avec beaucoup d'attention et d'émerveillement, tout comme Plush. Le phénomène eut aussi vite fait de s'arrêter qu'il avait commencé, et un Flobio faisait désormais place. Noc termina d'avancer vers sa camarade, quoiqu'un peu mal à l'aise.

« Félicitations. Il a été bien entraîné. »
Ambre Lawford
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t103-ambre-lawford-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t121-ambre-lawford-givrali
Taille de l'équipe : 19
Région d'origine : Hoenn
Âge : 20 ans
Niveau : 54
Jetons : 1312
Points d'Expériences : 1697
19
Hoenn
20 ans
54
1312
1697
pokemon
19
Hoenn
20 ans
54
1312
1697
Ambre Lawford
est un Nouveau Membre
Le phénomène d’évolution ne durait que quelques secondes à peine… Le petit corps de Gobou se voyait transformé, métamorphosé en une toute autre créature. Il avait gardé quelques points caractéristiques de sa physionomie, notamment ses belles grosses joues et ses nageoires. Il était aussi un peu plus grand et ne se tenait plus sur ces quatre pattes mais sur celle de derrière. Une fois terminée, je m’approchais de lui et lui souriais. Il avait fourni tellement d’effort que cela était amplement mérité. Fière de lui mais aussi de Meian, je leur adressais à chacun une caresse et leur disais qu’ils pouvaient maintenant s’amuser ou se reposer. Meian se lovait contre moi pendant que Rei découvrait son nouveau corps.

Je me retournais brusquement lorsque j’entendais quelqu’un m’adresser la parole. Je savais que cela m’étais destiné car il n’y avait personne d’autre, surtout quelqu’un en train de s’entrainer. C’était un jeune homme à la chevelure ébène, le visage enfantin. Il était accompagné d’une créature volante, au plumage or. Elle était mignonne, ses ailes faisant penser à des nuages. Je savais pertinemment de quelle espèce il s’agissait car j’étais originaire de Hoenn, sa région aussi d’origine. Sauf qu’elle n’avait pas sa couleur habituelle, soit le bleu. J’étais donc d’abord intéressée par le petit oiseau plutôt que son dresseur. Je m’avançais vers lui, Kuu toujours dans mes bras et Meian me suivant de près. Une fois en face de l’inconnu, le Pokemon ténèbres reniflait légèrement son pantalon pour l’identifier.

« Tylton… Il est si beau ! »

Je penchais ma main en avant, réclamant le droit de poser ma main sur lui. J’attendais une approbation pendant que je le contemplais. Son plumage ne ressemblait à aucun autre mais je ne m’attardais pas à des réflexions : je savais déjà pourquoi il était ainsi. En effet, il était de même pour mon compagnon. Et le collectionneur m’avait expliqué cette caractéristique incroyable. Les Pokemon chromatique, c’est ce qu’il m’avait dit. Et bien évidemment, j’avais effectué quelques recherches. C’était très rare. On avait donc de la chance en quelque sorte, même si un Evoli « normal » m’aurait amplement suffit, ou tout autre créature.

Le jeune homme semblait mal à l’aise… Me connaissait-il ? Peut-être. Surtout s’il avait lu cette fichue gazette. Mon regard jonchait le sol, je n’osais pas le regarder droit de les yeux de peur qu’il me juge sans même apprendre à me connaître. De ce fait, j’étais moi-même entrainée dans cette gêne que je n’avais pas généré. Bon… Tant pis, il fallait bien se jeter à l’eau, non ? Respirant un bon coup, je redressais la tête et observais mon interlocuteur, un sourire aux lèvres.

« S-Salut ! Moi, c’est Ambre Lawford du dortoir des Givrali ! Tu m’observes depuis longtemps … ? »

Voilà une question bien intéressante car je ne m’en étais même pas aperçue… Et Meian était trop occupée pour m’avertir.  Mon regard était interrogateur. Soit il allait me dire la vérité, soit il allait me sortir un mensonge le plus tordu possible…

« En tout cas, c’était amplement mérité… Reisui s’entraine depuis si longtemps. Tu as Tylton depuis longtemps ? »
Noctis Flavelle
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t590-noctis-flavelle-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t591-noctis-flavelle-phyllali#4824
Taille de l'équipe : 18 / 60
Région d'origine : Kalos
Âge : 17 ans
Niveau : 52
Jetons : 1036
Points d'Expériences : 1540
18 / 60
Kalos
17 ans
52
1036
1540
pokemon
18 / 60
Kalos
17 ans
52
1036
1540
Noctis Flavelle
est un Scientifique Chercheur Pokemon
La jeune fille en face de lui se retourna brusquement à l'entente de sa voix. Il remarqua alors un troisième pokémon : un Riolu. Il y eut un flottement dans l'air, et très vite, la demoiselle s'intéressa à son propre pokémon. Il était vrai que Plush attirait facilement le regard, de par sa couleur. Mais c'était un tout autre genre d'attention que lui portait la dresseuse : un regard doux et concerné. Il apparaissait comme une évidence qu'elle aimait les pokémons beaucoup plus que la plupart des gens. Elle complimenta le pokémon avant d'approcher doucement sa main. Cependant, elle s'arrêta un peu avant, attendant visiblement que la Tylton accepte le contact. D’ordinaire, le pokémon oiseau se sentait intimidée par les gens. Mais là, avec toute la douceur et l'affection qui émanait de la fille, Plush se sentit immédiatement en confiance et accepta le contact sans difficultés. Il sifflota de plaisir, dans un couinement adorable et agréable à l'oreille. Le Noctali chromatique renfilait le pantalon de Noctis, qui retint un rire. La gêne de Noctis se dissipait peu à peu tandis qu'elle contaminait sa camarade.

« S-Salut ! Moi, c’est Ambre Lawford du dortoir des Givrali ! Tu m’observes depuis longtemps … ? »

Il eut un léger sourire innocent à l'entente de la voix de la jeune femme. Elle ressemblait à sa sœur, quelque part. De part son allure, de part son comportement, de part son aura... Il y avait quelque chose chez elle qui le mettait naturellement en confiance. Cela était à la fois angoissant et apaisant. Angoissant parce qu'il ne la connaissait pas réellement : elle n'était pas sa sœur, et il ne savait pas s'il pouvait vraiment lui faire confiance. Apaisant parce que pour une fois, il ne se posait pas de question pour son comportement, il savait qu'il pouvait répondre naturellement, sans faux-semblant. Après cette divaguation qui lui parut durer, il répondit d'une voix plus douce qu'il ne l'aurait voulu :

« Non, pas depuis très longtemps. J'étais perdu dans mes pensées. Ton Noctali a attiré mon attention, puis j'ai vu l'évolution. Je m'appelle Noctis Flavelle. »

Il laissa Plush voleter dans les airs tandis qu'il se mettait à la hauteur du Noctali, pour l'observer. Ses anneaux bleutés, ses yeux violacés... Oui, c'était définitivement un pokémon particulier. L'Evoli qu'il avait eu chez lui - celui de sa mère en fait - n'avait jamais évolué, et ce n'était sûrement pas près d'arriver parce que ni lui ni sa famille ne le désirait. Pour autant, s'il avait eu un Evoli bien à lui, il l'aurait fait sans hésiter évoluer en Noctali. Il aimait ce pokémon, pour sa démarche souple et agile, pour son aisance dans l'obscurité et pour ses anneaux brillants qui offrait de l'espoir. Le pelage de celui-ci semblait plus doux que la moyenne. Ayant très envie de caresser - voir de câliner - le pokémon, il s'adressa directement à lui :

« Je peux ? »

Il le regarda fixement, attendant un quelconque signe de sa part. Son Tylton avait pendant ce temps mené sa petite enquête sur la fille en lui volant doucement autour, avant de se poser sur son épaule en rentrant son petit bec dans ses ailes. Oui, parfaitement en confiance. A l'entente de sa deuxième question, Noc releva la tête vers elle.

« Depuis que je suis arrivé ici. C'est le Collectionneur qui m'a donné Plush. Il a ajouté en me la donnant que c'était ce dont j'avais besoin : de tendresse pour mes pokémons. »
Ambre Lawford
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t103-ambre-lawford-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t121-ambre-lawford-givrali
Taille de l'équipe : 19
Région d'origine : Hoenn
Âge : 20 ans
Niveau : 54
Jetons : 1312
Points d'Expériences : 1697
19
Hoenn
20 ans
54
1312
1697
pokemon
19
Hoenn
20 ans
54
1312
1697
Ambre Lawford
est un Nouveau Membre
Le bout de mes doigts effleurait finalement le plumage de cet oiseau d’or. Puis ils plongeaient tous entre ses plumes soyeuses Un petit sifflotement reflétait le plaisir qu’il pouvait ressentir. Cette acceptation me ravivait et j’en profitais un maximum. Ce n’était pas la première fois que je me comportais ainsi avec les Pokemon des autres Néanmoins, cela restait rare et c’est ce qui provoquait en outre ma gêne. Je n’insistais pas, replongeant ma main dans la poche de mon manteau pour recentrer mon attention sur le jeune et me présenter. Il ne semblait pas méchant, ni même arrogant comme la plupart des garçons que j’avais pu rencontrer –sois dit en passant, ces derniers appartenaient tous au même dortoir étrangement, celui des Noctali. Peut-être n’en faisait-il pas partie ? Sa voix douce m’entrainait à observer ses lèvres, comme si cela passait superficiel… Mais ça n’en était pas, c’était réellement le ton de sa voix.

Je relevais mon regard droit dans ses yeux. Il s’appelait donc Noctis. Cela me faisait sourire car il me rappelait brièvement le prénom « Noctali » ou même le mot « nocturne »…  De quoi assimiler les ténèbres. Et pourtant, il n’y avait rien de tel dans son comportement. Il s’accroupissait, juste pour être à la hauteur de Meian. Celui-ci ne bougeait pas d’un poil, les oreilles légèrement en arrière.  Il n’appréciait pas tellement cette observation insistante. Qu’est-ce qu’il recherchait ? C’est aussi ce que je me demandais, le regard interrogateur, une mou sur le visage. Pouvoir ? Comme si cela était un dû de premier ordre ? Juste parce que son Pokemon a lui avait accepté ? Et donc, en retour, Meian le devait aussi ?

« … »

Non. Pas maintenant… Meian se méfiait de trop. Il n’aimait pas vraiment les inconnus et Noctis l’était encore car cela ne faisait que quelques minutes que nous discutions. Il baissait alors directement les oreilles et montrait les crocs, ne grognant pas pour autant. C’était assez pour lui prouver son désaccord.  Je ne réagissais pas et ne le réprimandais pas. En effet, pour moi, cette réaction était tout à fait naturelle et adéquate. J’étais juste ravie de constater que mon ami ne se laissait pas amadouer aussi facilement. Je lui appartenais, moi et moi seule. Et c’était réciproque. Je ne l’excusais donc pas.

Pendant ce temps, le petit oiseau s’était posé sur mon épaule, ce qui m’avait surpris. Contrairement à mon Noctali, il semblait relativement en confiance avec les autres humains. Il était vrai que je ne m’étais pas montrée agressive. Pour autant, il était de même pour le jeune homme envers Meian. Comme quoi, les réactions et les sentiments des Pokemon n’étaient jamais les mêmes. Chacun d’entre eux possède un caractère qui lui est propre. Maintenant qu’il était là, confortablement installé, je n’osais plus bouger de crainte de l’effrayer. Je retenais même mon souffle, paralysée. Je cherchais des yeux l’aide de mon interlocuteur. Il devait penser que j’étais une idiote de réagir ainsi. Je fermais donc les yeux quelques secondes et respirais un bon coup pour me calmer.

« Plush ? Quel drôle de nom… Je l’aime bien. D’une certaine manière, ça le caractérise bien. » souriais-je de nouveau. « De même pour Meian. » reprenais-je. « Ça signifie ombre et lumière. »

Oui, ce surnom lui allait tout aussi bien. Ombre pour sa noirceur et le type ténèbres. Lumière pour les quelques arceaux bleutés présents sur diverses parties de son corps. Ce nom lui était prédestiné, depuis que je l’avais obtenu auprès du collectionneur en tant qu’Evoli.

« Dis-voir, si le collectionneur a dit que tu devais avoir de la tendresse envers tes Pokemon, c’est parce que tu veux devenir éleveur ? »

Bien entendu, je m’avançais trop vite dans mes réflexions. Mais c’était plus fort que moi, je voulais connaître sa spécialité. J’entrainais finalement mon interlocuteur près de moi pour que l’on s’assoit contre le tronc de cet arbre. J’en avais marre de rester debout…  Et puis, cela voulait dire que je devais tout le temps le regarder droit dans les yeux, par politesse, et ça m’exaspérait. Je préférais fixer l’horizon. Je déposais Kuu sur le sol pour qu’il puisse s’occuper un peu plus loin, puis je rabattais mes jambes contre ma poitrine et appuyais ma tête contre mes genoux. Mes bras encerclaient ses derniers. Je bougeais comme un robot, peu à l’aise avec l’oiseau sur mon épaule. J’avais vraiment peur de le déranger. C’était d’ailleurs la première fois qu’une créature se postait ici. Meian, quant à lui, s'était allonger près de moi, juste de l'autre côté.

« Surtout, ne crois pas que Plush me gêne… C’est juste que… C’est la première fois. Surtout que ce n’était pas comme si je le connaissais depuis longtemps. Mais je l'apprécie, vraiment... Il m’apaise. »

Je rougissais et enfuyais ma tête dans mes genoux.

*Idiote. Il va penser des choses absurdes.*
Noctis Flavelle
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t590-noctis-flavelle-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t591-noctis-flavelle-phyllali#4824
Taille de l'équipe : 18 / 60
Région d'origine : Kalos
Âge : 17 ans
Niveau : 52
Jetons : 1036
Points d'Expériences : 1540
18 / 60
Kalos
17 ans
52
1036
1540
pokemon
18 / 60
Kalos
17 ans
52
1036
1540
Noctis Flavelle
est un Scientifique Chercheur Pokemon
Le Noctali qui lui faisait fasse baissa les oreilles et montra les crocs. Dans un seul mouvement, le brun releva les mains pour affirmer qu'il ne ferait rien et prit un sourire amusé, tout en se redressant. Cela ne le contrariait pas, à vrai dire, il trouvait cela plus intéressant qu'une acceptation directe. Cette réaction lui permettait de mieux cerner le caractère du pokémon ténèbres. Prudent, hein ? Une attitude qu'un certain Tylton n'adoptait visiblement pas, confortablement installé sur l'épaule de la demoiselle. Il replaça ses mains dans ses poches, plus à l'aise. Cette dernière précisa le nom de son pokémon. Ombre et lumière. Effectivement, un nom très approprié au Noctali. Plush lui même ressemblait à une peluche. L'inspiration n'avait pas été cherchée très loin, d'autant que finalement, la Tylton réagissait tout aussi bien à ce nom qu'à à peu près n'importe laquelle de ses interpellations, que ce fut sur la couleur ou juste par un regard. Il y avait quelque chose, un lien inexplicable qui s'était tissé entre lui et son pokémon. Quelque chose qui leur permettait de se comprendre, de deviner les intentions de l'un et de l'autre, de savoir ce qui allait et ce qui n'allait pas. Noctis n'était pas vraiment sûr de savoir comment ce lien avait pu se mettre en place, mais il était malgré tout content de son existence.

« Dis-voir, si le collectionneur a dit que tu devais avoir de la tendresse envers tes Pokemon, c’est parce que tu veux devenir éleveur ? »

A l'entente de cette question, le garçon ne put s'empêcher de lâcher un léger rire, qui eut vite fait de se transformer en un sourire doux. Il suivit la jeune femme qui alla s’asseoir contre le tronc d'un arbre non loin, en repliant ses genoux contre elle-même. Il préféra une pose plus détendue, une jambe repliée vers lui mais pas non plus complètement contre et l'autre étendue. Le Riolu alla s'occuper dès que sa maîtresse l'eut posé au sol, et Meian s'allongea à ses côtés.

« Non, je pense que c'est plutôt parce que je suis relativement indifférent à tout ce qui m'entoure. J'ai du mal à être gentil avec les autres, cela me demande beaucoup d'efforts. Mais il me suffit de regarder Plush pour fondre complètement et devenir doux comme un Wattouat. Etre froid avec un Pokémon n'apporte rien de bon, ça ne permet pas de tisser des liens... J'ai besoin de m'ouvrir aux autres. Je suis très intéressé par les pokémons et j'aurais sans doute pu devenir éleveur, mais je préfère m'orienter vers la recherche pokémon. »

Elle ne put visiblement pas s'empêcher de lui expliquer qu'elle était mal à l'aise avec le petit oiseaucoton sur son épaule. Le sourire du garçon s'affranchit tandis qu'elle plongeait la tête dans ses genoux, embarrassée. Adorable. Juste tout bonnement adorable. Il y avait ce côté féminin ; cette délicatesse, cette douceur qui avait amadoué Plush. Mais il savait aussi qu'il y avait un côté plus affirmé : celui de la dresseuse, qui avait sans doute déjà beaucoup plus d'assurance. L'oiseau ouvrit un œil en regardant son dresseur. Le regard qu'ils s'échangèrent suffit à faire passer une demande silencieuse. Déployant doucement ses ailes, Plush s'éleva pour venir se poser sur la tête de son maître.

« Elle peut être très apaisante quand elle le veut. »

Aussitôt, la Tylton ouvrit son bec et des notes commencèrent à en sortir. Une douce mélopée envahit le silence, un air calme et apaisant, avec pour but de détendre la demoiselle. La musique virevoltait, tournoyait, elle valsait, même. Noc ferma les yeux, pour laisser ses rêves l'emporter quelques minutes. Un instant figé dans le temps, un souvenir qui se grave et qu'on ne revivra jamais de la même façon.
Ambre Lawford
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t103-ambre-lawford-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t121-ambre-lawford-givrali
Taille de l'équipe : 19
Région d'origine : Hoenn
Âge : 20 ans
Niveau : 54
Jetons : 1312
Points d'Expériences : 1697
19
Hoenn
20 ans
54
1312
1697
pokemon
19
Hoenn
20 ans
54
1312
1697
Ambre Lawford
est un Nouveau Membre
J’étais intriguée d’observer la réaction du jeune homme après cet échec cuisant. Il avait tenté de se rapprocher de mon Noctali et attendait son approbation pour le caresser. Sauf que celui-ci ne désirait pas qu’on le touche ainsi, même si son approche avait été délicate et attentionnée. Comprenant la réponse, le brun relevait sa main, un sourire aux lèvres, comme amusé. J’étais soulagée. Finalement, il ne s’était pas vexé et ne déclarait rien à ce propos. Je n’aurais donc pas à justifier le geste de Meian. Je rebondissais immédiatement en lui demandant directement s’il voulait devenir éleveur. C’était non seulement pour combler le silence qui commençait à s’installer –et qui ne ferait que de progresser ma gêne occasionnelle- mais aussi parce que je désirais savoir, en connaître d’avantage sur ce garçon plutôt sympathique. Je l’invitais à m’asseoir à mes côtés, pendant qu’il riait de bon cœur. Apparemment, je m’étais trompée.  Une moue se dessinait sur mon visage. Je détestais que l’on se moque de moi. Habituellement, c’était l’inverse.

S’en suivait une longue explication de la part de mon interlocuteur. Il dévoilait une facette de sa personnalité si facilement ! Comme si j’avais toujours été sa confidente alors que l’on se connaissait que depuis très peu de temps. Pour autant, je le laissais continuer, l’écoutant sans même l’interrompre. S’il avait vraiment du mal à être gentil avec les autres, comme il le prétendait, pourquoi ne l’était-il pas avec moi ? Mon regard se posait irrémédiablement vers Meian : il était uniquement intéressé par lui, et non par moi. Evidemment, ça semblait beaucoup plus logique d’un coup. Déçue. C’était le mot qui prônait dans mon esprit. Qu’est-ce que j’y pouvais ? Chacun avait son propre caractère et le mien n’était pas parfait non plus –même si je le pensais toujours.

« Tu as intérêt à te comporter correctement avec les Pokemon, sinon, je te botte le cul. » déclarais-je en m’approchant d’un coup vers lui, soulevant le col de son sweet pour que nos visages se retrouvent l’un en face de l’autre, à quelques centimètres.

C’était sorti tout seul et ça venait du cœur. Je n’acceptais pas que l’on fasse du mal à ces créatures. Si par malheur, je croisais un jour ce genre de personne, il en payerait les frais. J’étais on ne peut plus sérieuse et mon regard était dur. Puis, je le lâchais enfin, reprenant ma position initiale. D’un coup, je montrais une autre facette de ma personnalité. Je pouvais être à la fois douce et cruelle. Tout dépendait de la situation. Et je n’avais aucun mal de basculer sur l’un ou sur l’autre. Je me reprenais donc en déclarant de façon maladroite que Tylton était la source de ma gêne. Il s’envolait alors de mon épaule pour se poser sur la tête de son dresseur. Je lui adressais un sourire et me réinstallais confortablement, me retrouvant avec moi-même. Je respirais un bon coup et écoutant ce chant qu’il nous offrait.  Je me sentais beaucoup mieux.  Malheureusement, cette atmosphère était si apaisante que je ne voulais pas la briser. Ainsi, un silence s’installait… Cette fois ci, il ne me perturbait pas. Je l’appréciais. C’était étrange tout de même de la partager avec quelqu’un d’autre. Dommage que ce chant ne me soit pas uniquement destiné.

HRPG :
Désolée, je n'ai pas trop avancé mais... Je ne savais pas quoi faire et javais envie te laisser prendre les rênes un peu ! ;p Si ça te dérange, j'éditerai. MP moi !
Noctis Flavelle
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t590-noctis-flavelle-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t591-noctis-flavelle-phyllali#4824
Taille de l'équipe : 18 / 60
Région d'origine : Kalos
Âge : 17 ans
Niveau : 52
Jetons : 1036
Points d'Expériences : 1540
18 / 60
Kalos
17 ans
52
1036
1540
pokemon
18 / 60
Kalos
17 ans
52
1036
1540
Noctis Flavelle
est un Scientifique Chercheur Pokemon
Lorsqu'elle l'avait agrippé par le col en lui demandant fermement d'être correct avec les pokémons, Noctis avait pris peur. Pas par la menace, non, loin de là. Par la soudaine proximité qu'elle avait installée entre son visage et le sien. Instinctivement, une partie de son esprit lui avait demandé s'il ne voulait pas en profiter. Il contenait désormais difficilement le sang qui bouillonnait en lui. Non mais merde quoi. Il était peut être uniquement centrée sur sa sœur et les pokémons, mais il restait quand même un homme et... Et...
Et elle était jolie. Elle était adorable, terriblement mignonne, et le fait qu'elle ressemble à sa sœur sans être sa sœur offrait tout un tas de possibilités à sa tête. Dans son esprit trottait en boucle la phrase qu'elle avait déclamé, tout en imaginant le Noctali surprotecteur à ses côtés. Le chant de Plush lui permit de reprendre quelque peu ses esprits, pour autant, une partie de son esprit semblait définitivement refuser de se taire et le poussait à l'observer du coin de l’œil, le plus discrètement possible. L'oiseau posé sur sa tête sembla soudainement comprendre sa tension, et fixa longuement son dresseur. Si Plush avait pu sourire, elle l'aurait fait. Un grand sourire à la fois doux et sadique. Oh oh oh. Elle ne devinait que trop clairement le dialogue mental qui se déroulait inlassablement dans la tête du garçon. Bien sûr. Un garçon qui avait besoin de tendresse. Evidemment. Mais qu'il était maladroit ! Souplement, la Tylton décolla pour venir se caler juste en fasse de la tête de la jeune Ambre, en poussant un petit cri suraiguë. Noctis reprit conscience à ce moment là. Oh. Bien sûr. Parler.

« Mais euh... »

Le voilà qui hésitait maintenant. Il hésitait, il cherchait ses mots inlassablement, comme un gamin mal assuré d'une dizaine d'années. Il fallait qu'il se reprenne.

« T-Tu ne m'en as pas dis beaucoup à ton sujet, Miss. J'ai eu l'occasion de voir tes pokémons mais finalement... Je ne sais pas grand chose sur toi. Je connais ton dortoir et ton nom. »

Il avait bégayé. Comme un idiot. Comme un crétin, même. Une irrésistible envie de la câlinait le prenait maintenant. D'accord. D'accord, elle est adorable, cria-t-il à lui-même, mais ce n'est pas une raison pour fondre ! Tu ne la connais pas, tu ne sais rien d'elle, tu ne peux pas fondre devant une parfaite inconnue ! Il parvint à retrouver une certaine stabilité. Bon. Très bien. Se focaliser sur ses yeux. La regarder dans les yeux devrait lui permettre de se calmer, de s'apaiser. Il plongea ses yeux noisettes excessivement clairs dans ceux sombres de la jeune femme. Un noir profond, uni, tellement uni qu'il ne percevait pas ses pupilles, il les devinait péniblement. Il se sentit complètement aspiré par la couleur et la profondeur, comme si un grand ciel nocturne se peignait sous ses yeux. Ses yeux à lui étaient si différents. Il les avait toujours connu clair, aussi clair qu'un soleil, et pourtant si peu uni ! Tellement saturés, par des petites nuances ici et là, par une couronne autour de sa pupille, beaucoup plus clair que le reste. Ils avaient tout deux un point commun : leurs cheveux étaient sombres. Elle lui semblait fragile, mais en même temps, elle n'avait pas hésité une demie-seconde à lui faire face. Soudainement, Noc se sentit d'humeur joueuse et taquine. Mais que pouvait-il se permettre de faire. Il regarda l'arbre au-dessus d'eux. Son sourire se fit plus franc. Il se doutait qu'elle ne le suivrait pas, mais ce n'était pas grave. Tout en se relevant, il la regarda d'une lueur malicieuse.

« Bon ! J'ai besoin de bouger un peu. Si ça ne te dérange pas, je vais prendre un peu de hauteur... »

Il sauta souplement et agrippa à la branche la plus grosse près de lui, avant de se hisser dessus. Accroupi sur la branche, dans un équilibre précaire, il regarda Ambre.

« Tu restes là, Miss ? »


HRP :
Non, pas de soucis, mais ça risque de faire des folies, Noctis est instable xD
Ambre Lawford
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t103-ambre-lawford-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t121-ambre-lawford-givrali
Taille de l'équipe : 19
Région d'origine : Hoenn
Âge : 20 ans
Niveau : 54
Jetons : 1312
Points d'Expériences : 1697
19
Hoenn
20 ans
54
1312
1697
pokemon
19
Hoenn
20 ans
54
1312
1697
Ambre Lawford
est un Nouveau Membre
Aucune réaction mais de la peur se lisait dans ses yeux. Très bien, il avait compris le message. Je pouvais dès à présent profiter de ce chant mélodieux que nous offrait Plush. Je m’étirais les bras et m’installais confortablement, appréciant cette initiative qui faisait régner le silence. J’en avais juste besoin, pour me remettre de tout ce qu’il venait de se passer. C’était comme si je n’étais plus moi-même. Comme si une part en moi avait évolué sans que je n’y prenne gare. Il était rare que l’on me mette mal à l’aise. La plupart du temps, je savais contrôler mes émotions et donc rester stoïque. Sauf que cet oiseau était trop merveilleux pour continuer à soutenir ce masque que je m’étais greffée au visage. Ma respiration était calme et régulière, je n’étais plus crispée. Je fermais les yeux, me perdant dans mes pensées, là où aucunes réflexions ne pouvaient submerger mon esprit. Je rêvais de ce bien être depuis si longtemps que je ne m’étais même pas accordée une minute rien qu’à moi. Plush m’offrait gracieusement ce temps tant espéré. Un temps coupé bien trop vite puisque je rouvrais les yeux à l’instant même où l’oiseau arrêtait de gazouiller pour pousser un rugissement juste en face de moi.

« Mmh … ? »

Je ne savais pas ce qu’il avait et ne comprenait pas ce qu’il désirait. J’observais donc Noctis pour voir si lui au moins connaissait les raisons de ce braillement aiguë, n’étant plus la mélopée que j’avais pu écouter précédemment. Et je n’en saurais pas plus car le jeune homme déclarait subitement qu’il ne savait rien de moi. Cette réplique me prenait de cours. La bouche entre ouverte, aucun son n’y sortait. J’étais perplexe. Pourquoi s’intéressait-il à moi d’un coup ? Était-ce juste pour briser ce blanc ? Certainement… Sauf que je n’aimais pas parler de moi. Surtout si facilement. J’évitais, généralement. Surtout si cela concernait ma famille. L’histoire était trop douloureuse et y revenir ne ferait que rouvrir ce trou que j’avais bouché petit à petit, sans même aucun remord.  Ce pincement au cœur que je ressentais prouvait le contraire. Sœur me manquait terriblement, sans oublier mon père. Quand à cette femme infâme… Je serais le poing de rage et préférais chassez ce souvenir. Rien ne m’empêchait de parler uniquement de l’école.

« Miss … ? » murmurais-je à mon égard.

C’était un peu trop… familier. Mais bon. Je restais muette. Tout du long, il n’avait pas décroché son regard de mes yeux. Que cherchait-l ? Bonne question. Il ne trouverait rien, j’étais un mur. On ne lisait pas en moi comme dans un livre. S’il tentait de m’analyser, c’était peine perdu. Mais il ne le savait pas encore. Il s’en rendrait compte bien rapidement.

Et le voilà qui commençait à grimper dans l’arbre, prétextant qu’il ne pouvait rester en place. Ah bon ? Et que viens-tu de faire il y a quelques instants, idiot ? Je le laissais faire. Je n’avais ni à l’encourager, ni à l’en empêcher. Il faisait ce qu’il voulait et il était hors de question que je le suive quand il me le demandait. Pour me casser la tronche par terre ? Non merci, je pouvais m’en passer. Et puis… N’oublions pas une de mes faiblesses : j’avais le vertige. Pourtant, plus jeune, je pouvais prendre du plaisir à monter haut dans les arbres. En tout cas, j’étais très bien là de toute façon. Ma main se plaquait directement sur le sommet de la tête de Meian pour lui adresser quelques caresses.

« Oui, je reste ici. Par contre, toi tu fais attention. Parce que si tu tombes, je ne te serais d’aucune aide. »

C’était tentant tout de même… Voir cette agilité me remémorait de vagues souvenirs. Si infimes que je ne percevais qu’une parcelle d’images succinctes. Je restais dos à l'arbre et ne le regardais plus.

« Il fait juste son intéressant, ne nous préoccupons pas de lui. » déclarais-je à Meian.

J’enchainais donc, de voix plus vive pour être cette fois si audible.

« Je suis dans la filière scientifique et j’ai décidé de me spécialiser dans l’archéologie. D’ailleurs, j’ai déjà trouvé un fossile dans les souterrain de l’école mais je dois encore faire des recherches. Je suis certaine de pouvoir le ramener à la vie ! »

Ma détermination faisait surface ainsi que ma fierté. Je voulais flatter mon égo et impressionner Noctis.  Sauf que… Aussitôt, mes mains se plaquaient devant ma bouche. On aurait pu croire que j’avais sorti la pire des absurdités ou même des paroles outrageuses. Il n’en était pas le cas. J’avais juste dévoilé ce que je m’étais promis de garder secret jusqu’à ce que je réussisse de mes propres mains cette résurrection. Je me frappais le front légèrement et détournais le regard. N’oublions pas que lui aussi était un scientifique et donc un rival potentiel !

« Tu n’étais pas censé le savoir… Tant pis, ça m’apprendra à trop parler. » Je croisais les bras, vexée. « Je te préviens, si tu dis un mot sur… sur ça… … Je ne donne pas chère à ta peau. »

Réplique basique, provenant tout droit d’un scénario banal. Mes menaces accompagnaient un geste en direction de Meian pour bien faire comprendre au jeune homme qu’il se chargerait aussi bien du travail que moi. Pour protéger mes petits secrets, j’étais prête à tout, même de la plus grande cruauté. De toute manière, j’avais l’habitude d’en user, Noctis n’était pas spécialement une exception. Je laissais échapper un soupire et espérais l’avoir convaincu.
Noctis Flavelle
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t590-noctis-flavelle-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t591-noctis-flavelle-phyllali#4824
Taille de l'équipe : 18 / 60
Région d'origine : Kalos
Âge : 17 ans
Niveau : 52
Jetons : 1036
Points d'Expériences : 1540
18 / 60
Kalos
17 ans
52
1036
1540
pokemon
18 / 60
Kalos
17 ans
52
1036
1540
Noctis Flavelle
est un Scientifique Chercheur Pokemon
Perché dans son arbre, Noctis sourit en voyant la demoiselle lâcher subitement quelque chose qui apparemment devait rester secret. Elle n'était très causante. En fait, il se doutait qu'il serait difficile de l'approcher d'une quelconque façon. Il leva la tête vers le ciel, camouflé par les feuilles de l'arbre. Il répondit doucement :

« Ne t'inquiètes donc pas. Ramener un fossile à la vie est une expérience difficile, mais tu as l'air déterminée. Moi, les fossiles, ça me passionne pas des masses. C'est trop... enfin, je sais bien que ce sont des pokémons à l'origine, mais c'est trop abstrait pour moi. »

Il lui jeta un regard intrigué, se demandant bien comment il allait pouvoir faire quelque chose pour cette demoiselle définitivement trop méfiante. Plush, toujours perché sur le genoux de la dite demoiselle, s'envola avec douceur, lui flanquant un coup de bec affectueux sur le haut du crâne, pour s'approcher de son dresseur et se poser sur la branche. Il la caressa comme à l'habitude, le regard perdu dans le vague. Il fut brusquement tiré de ses pensées en entendant un bruit qui ne présageait rien de bon. Il se retourna brusquement. La branche allait céder d'une seconde à l'autre. Son esprit se divisa en deux : la première partie cherchait à comprendre pourquoi, l'autre cherchait à lui dire que ce n'était pas le moment de poser des questions, mais plutôt de partir. Plush s'envola à la seconde où la branche bascula, tout en agrippant ses petites serres au sweat du garçon, pour essayer d'amortir la chute. Etant donné qu'il n'était pas très haut, la chute fut brève et finalement peu douloureuse. Etalé sur le sol, il croisa les bras en regardant l'arbre. Son Tylton gémit à côté de lui, comme pour lui signaler qu'il avait essayé. Distraitement, il tapota sa tête de la main droite avant de recroiser les bras.

« Ce n'est pas normal. La branche a soutenu mon poids, et Tylton n'est pas si lourd que ça... A peine plus d'un kilo... Il y avait quelque chose d'autre sur cette branche, ce n'est pas possible... »

Il avait marmonné, plus pour lui-même que pour s'expliquer. Il fixa un moment l'arbre, toujours aussi perplexe. Il soupira et se redressa. Ah. Bien sûr. Sa réponse était tombée avec lui. Au sol, en compagnie de la branche, il y avait un Parecool (qui avait sûrement dû s'installer sur la branche pour paresser) qui n'avait pas l'air plus contrarié que ça par le fait que sa branche ne soit plus fixé à l'arbre. Il dormait toujours aussi paisiblement, comme s'il ne s'était rien passé. Il ouvrit avec difficultés ses yeux, pour constater que son environnement avait changé. Ah... Il se redressa pour être assis et regarda à tour de rôle Ambre et Noctis, comme s'il ne comprenait pas ce qu'ils faisaient là. Il leur adressa un petit salut à sa manière : en murmurant son nom et se frottant les yeux.

« ... J'avoue que je ne m'attendais pas à ça... »

Il s'accroupit en observant l'autre, sous les yeux d'un Tylton exaspéré. Elle lui flanqua un coup de bec sur la main, qui n'avait rien d'affectueux vu la vitesse à laquelle il retira sa main. Il lui jeta un regard qui demandait probablement ce qu'il avait fait, et cette fois-ci, Plush alla se planter plus haut dans l'arbre. Il soupira, résigné, avant de se lever.

« Tu ne vas quand même pas me bouder, Plush ? »

Plush lui tourna le dos, en émettant un petit cri qui affirmait le contraire. Noctis se gratta nerveusement la tête, avant de sourire plus sadiquement.

« Ah là, là, j'ai tellement envie de câliner quelqu'un... Dommage que je ne puisse pas le faire ! »

Le Tylton eut une seconde d'hésitation, et se retourna pour fixer le garçon. Ce fut sa plus grande erreur, parce qu'il avait prit un air qui avait l'air fichtrement sincère, à la fois déçu et triste. Elle se sentit prête à s'envoler et se figea. Non, non, elle ne pouvait pas faire ça ! Mais il... Cédant à son dresseur, Plush fila à toute allure vers les bras du garçon, qui, dans un sourire, les referma sur le pokémon, cette dernière poussant des petits cris contrariés.

« Oui, oui, je sais tu me détestes. »

Pourtant, entre le sourire attendri du garçon et les yeux à la fois contrariés et heureux du Tylton, il était certain que ça tenait plus du jeu que de la réelle bouderie pour eux. Il gratouilla la tête du pokémon qui roucoula de plaisir, et voulu se replacer aux côtés d'Ambre quand il remarqua que sa jambe droite avait soudain prit du poids. Ah oui. Un Parecool y était fermement accroché et ne semblait pas avoir l'intention de bouger, en train de dormir. Vu qu'il vivait en plein milieu de l'Académie, Noc fut pratiquement sûr qu'il avait l'habitude d'être dérangé dans sa sieste par toutes sortes de personnes, et que le terme "sauvage" était loin d'être approprié pour lui. Noc essaya de décoller ses pattes, mais dans son état de sommeil, elles étaient aussi dures que du bois et complètement figées.

« Heu, Miss... J'ai comme qui dirait un petit souci... Tu peux m'aider ? »

Plush se fourra dans le sweat de son dresseur pour cacher son rire, mais comme il le sentit, il lui jeta un regard dépité. Comment il allait bien pouvoir réveiller ce petit pokémon définitivement trop paresseux...?
Ambre Lawford
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t103-ambre-lawford-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t121-ambre-lawford-givrali
Taille de l'équipe : 19
Région d'origine : Hoenn
Âge : 20 ans
Niveau : 54
Jetons : 1312
Points d'Expériences : 1697
19
Hoenn
20 ans
54
1312
1697
pokemon
19
Hoenn
20 ans
54
1312
1697
Ambre Lawford
est un Nouveau Membre
Allait-il se taire ou préféré en parler tout autour de lui ? Comment le savoir ? Il pouvait me dire l’un comme pour penser le contraire. Tellement apaisée et calme, j’avais dévoilé bien trop rapidement le plus grand secret de ma réussite future. Je ne pouvais m’en prendre qu’à moi et au fait que j’avais été distraite. Je m’en voulais terriblement… Seule une personne était au courant de cette découverte : il s’agissait du jeune homme avec lequel j’avais effectué la recherche, Yamato. Et lui, je lui faisais vraiment confiance. Surtout qu’il ne savait même pas que je tenais de le ramener à la vie, bien qu’il devait s’en douter. Espérons que ce soit aussi le cas de Noctis, sinon, je l’étranglerais sur place. Ou du moins, je rendrais sa vie un véritable calvaire. Malgré le fait qu’il soit agréable et gentil avec moi, j’étais prête de cruauté incroyable juste pour défendre mes idées et mes convictions. Que les fossiles l’intéressent où non, là n’était pas la question. Je pestais intérieurement et décidais de ne plus l’écouter. Si jamais la moindre rumeur courrait dans les couloirs, je saurais vers qui me tourner pour rendre ma sentence.

L’oiseau s’éloignait de moi pour finalement rejoindre son dresseur que je n’entendais plus. Là-haut perché, il devait avoir un vue incroyable. Je l’enviais d’une certaine manière mais n’osais le rejoindre à cause de la crainte qui me submergeait. Ce vertige était d’une certaine manière handicapant. Je vivais pour autant très bien. C’est alors qu’une masse tombait au sol, juste près de moi. Je ne remarquais même pas la deuxième. Je sursautais d’un coup, totalement surprise et inquiète. Il s’agissait de Noctis… Je me levais précipitamment et allais le rejoindre pour voir s’il allait bien. Heureusement, il ne semblait rien n'avoir de cassé car il se redressait presque aussitôt en soupirant. Mon cœur battait à la chamade, j’avais du mal à me calmer sur l’instant. Il était blessé, forcément ! Mais non… Je me relevais en même temps que lui.

« Crétin ! » déclarais-je en lui adressant un coup dans le bras.

C’est le seul mot que je réussissais à prononcer et qui résumait à la perfection mes pensées actuelles. Sauf qu’il ne s’en préoccupait pas puisqu’il semblait intrigué par autre chose. En suivant son regard, je constatais qu’une créature jonchait le sol elle aussi… Sauf qu’elle était inconsciente. Je quittais bien rapidement le jeune homme pour rejoindre ce qui ressemblait à un paresseux. Il n’était pas mal au point et il respirait, comme s’il était en train de dormir. Puis, une minute après sa chute, il se réveillait enfin. Je le regardais d’une drôle de façon, ne comprenant pas ce temps de réaction. Plush était en colère contre son dresseur et il y avait de quoi. S’il avait fait plus attention, ce Pokemon ne serait pas là !

« Ça va… ? Attends, j’ai peut-être quelque chose pour toi… »

Accroupie pour être à sa hauteur, je fouillais dans mes poches tout en gardant un œil et une oreille attentifs aux deux autres. Tylton boudait Noctis et celui-ci tentait de se rattraper. Je soupirais d’un air las et sortais de ma poche quelques croquettes. C’était de la nourriture pour Pokemon et je comptais en donner à la créature devant moi pour qu’il excuse Noctis de sa maladresse. Je tendais ma main à plat, dans sa direction. Je me voulais rassurante et aspirais à son acceptation bien qu’il était en droit de refuser. Je les posais finalement au sol et me relevais pour observer de nouveau mes voisins à présents réconciliés et ne remarquais même pas que le petit paresseux s’était éloigné. Je les fixais sans dire un mot, la colère grandissante et bouillonnant dans mon esprit.

Le jeune homme à la chevelure noirâtre commençait à me rejoindre, une difficulté apparente. Baissant les yeux, je remarquais le Parecool accroché à sa jambe. Il osait me quémander de l’aide. D’un geste brusque, je me rabaissais pour prendre les croquettes laissées au sol et rejoignais rapidement ce fichu protagoniste. Je m’abaissais sans crier gare, au niveau de sa jambe et attrapais le Parecool  avant qu’il ne sombre dans un sommeil profond. Je plaçais même les croquettes au niveau de son museau pour qu’il puisse s’y intéresser un petit peu. C’est ainsi que je n’eus aucun mal à l’extirper de sa jambe. Je connaissais bien ces créatures et savais comment me comporter avec. Il fallait réagir vite avant qu’ils s’endorment réellement, sinon, le décrocher serait presque impossible. Maintenant dans mes bras, je regagnais l’arbre et l’invitais à y regrimper. C’est ce qu’il faisait, dans une lenteur incroyable. Et je l’observais, jusqu’à ce qu’il soit installé. Le silence planait pendant tout ce temps, ainsi qu’une atmosphère pesante.  Je me tournais doucement, en direction du jeune scientifique, le regard noir. Je faisais peur à voir.

« Toi… »

J’étais hors de moi. J’allais mettre ma menace à exécution. Il ne prenait pas soin des Pokemon, il avait risqué de blesser ce pauvre Parecool. Mes pas étaient rapides quand je m’avançais vers lui. Il y avait aucune échappatoire possible. Un fois à sa hauteur, je le poussais en arrière, donnant des coups plus ou moins forts sur son torse et de façons succinctes tout en prononçant cette phrase. J’étais en train de « l’agresser » avec le peu de force que j’avais. Au vue de mon énervement, Meian m'avait rejoins mais ne réagissait pas.

« Tu as … » premiers coup, « … de la chance  … » deuxième coup, « … qu’il n’a RIEN. » troisième et dernier coup. Je le choppais de nouveau part le col à l’aide de mes deux mains. « Tu vas devoir te racheter » rajoutais-je en murmurant, juste assez pour qu’il m’entende.
Noctis Flavelle
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t590-noctis-flavelle-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t591-noctis-flavelle-phyllali#4824
Taille de l'équipe : 18 / 60
Région d'origine : Kalos
Âge : 17 ans
Niveau : 52
Jetons : 1036
Points d'Expériences : 1540
18 / 60
Kalos
17 ans
52
1036
1540
pokemon
18 / 60
Kalos
17 ans
52
1036
1540
Noctis Flavelle
est un Scientifique Chercheur Pokemon
Noctis garda son calme. Il garda son calme uniquement parce qu'elle ressemblait à sa sœur. Intérieurement, il lui aurait bien fait comprendre que ça ne servait à rien de s'acharner sur de lui de la sorte ou de se croire toute puissante. Elle le tenait pas le col, mais cette situation ne dura pas. Il attrapa fermement les deux poignets de la jeune femme qu'il décolla sans trop de difficultés de son col, car la colère qui bouillonnait en lui provoquait une montée soudaine d'adrénaline. Il la toisa quelque seconde, d'un regard trop sombre pour ses yeux clairs. Une certaine froideur se dégageait de lui, alors qu'un masque d'indifférence s'était posé sur son visage. Il s'approcha d'elle, lui tenant les poignets plus haut que nécessaire. Pas envie de se reprendre des coups. Il lui murmura alors dans l'oreille, d'une voix grave et sans appel, son souffle se répercutant sur le cou de la jeune femme :

« Miss, j'ai beaucoup de respect pour toi. Mais n'abuse pas de ma patience s'il te plaît. Je ne suis pas aussi inconscient qu'il n'y paraît, et je sais très bien quelle est la valeur d'une vie, quelle qu'elle soit. »

Il savait que le Noctali allait réagir, mais il savait aussi que Plush s'interposerait. Plush était d'un naturel doux et cajoleur, mais pour autant, détestait que l'on s'en prenne à ceux qu'elle aime. Elle savait que son dresseur ne ferait pas de mal à une mouche, et elle savait aussi qu'ici, Ambre avait déjà porté la main sur son dresseur, ce qu'elle n'appréciait pas. Avant que le Noctali ne réagisse, elle lui demanda calmement de ne pas perdre son sang froid car Noc ne lui ferait pas de mal, tout ça dans quelques petits cris doux. Avec un sourire plus doux bien qu'encore agacé, et peut être aussi un peu forcé, il lâcha son poignet gauche et la fit tournoyer d'une main du poignet droit, comme on l'aurait fait lors d'une danse.

« Ne soit donc pas si méfiante et fermée. Je n'ai aucune mauvaise intention. »

Il la lâcha, et, reprenant contenance, s'inclina doucement devant elle. Plush le regarda, comme approuvant l'attitude. Il fallait qu'il s'excuse. Elle trouvait également que son comportement avait été déplacé, mais le connaissait si bien qu'elle pouvait l'excuser sans souci. Ambre en revanche n'était pas aussi proche de lui.

« Je suis désolé de t'avoir offensé. Et d'avoir causé du tort à ce pokémon. Y a-t-il quelque chose que je puisse faire pour toi, en signe d'excuse ? »

Plush revint se poser sur l'épaule d'Ambre, et sifflota vaguement un air. Le petit pokémon se doutait qu'actuellement, la demoiselle devait en vouloir beaucoup au garçon. Noctis n'avait jamais su quelles étaient les limites à ne pas franchir. Elle avait besoin de se calmer et de retrouver son sang-froid, sinon c'était Noctis qui allait perdre le sien, et Plush savait à quel point il pouvait être désagréable quand il le perdait. Noctis de son côté, se redressa, tout en ayant un regard désormais plus froid. Il restait agacé. Très agacé même. Aussi, la chansonnette qu'elle poussa fut autant pour Ambre que pour le brun. L'adrénaline retomba quelque peu, et il songea que même en lui tapant dessus, elle ne lui avait pas fait mal. Pas très forte, hein ? Il retint un soupir en tentant de retrouver ses esprits. Dans l'arbre, le Parecool roupillait sans se soucier du reste. Noc n'en voulait pas particulièrement à la jeune fille. Disons plutôt qu'il préférait laisser sa rancœur de côté. Sa patience n'était pas arrivée à bout, donc il pouvait se permettre de passer l'éponge.
Dans tous les cas, Noctis finirait toujours par passer l'éponge. Pour autant, il lui était plus difficile de le faire dans certains cas, et cela pouvait prendre plus de temps. Ici, tant qu'elle ne continuait pas à l'engueuler de la sorte, ça irait. Il n'aimait pas ça. Qu'on l'engueule pour quelque chose qu'il ne maîtrisait pas. Qu'on se permette de lui dire ce qu'il fallait qu'il fasse. Noc était quelqu'un d'extrêmement compréhensif. Pour autant, il exigeait la même compréhension et la même ouverture d'esprit que ce qu'il était lui-même capable de faire. Le garçon oubliait trop facilement que tout le monde avait une conception des choses différente. Il attendit qu'Ambre prenne la parole.
Ambre Lawford
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t103-ambre-lawford-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t121-ambre-lawford-givrali
Taille de l'équipe : 19
Région d'origine : Hoenn
Âge : 20 ans
Niveau : 54
Jetons : 1312
Points d'Expériences : 1697
19
Hoenn
20 ans
54
1312
1697
pokemon
19
Hoenn
20 ans
54
1312
1697
Ambre Lawford
est un Nouveau Membre
Mes deux poignets se retrouveraient bien vite emprisonnés dans l’emprise des mains de Noctis. Bien sûr, qu’il était le plus fort… Juste parce que sa physionomie le lui permettait. Néanmoins, je ne me laissais pas faire, je tentais de me libérer de son emprise, en vain. J’étais furieuse, les joues rouge. Je bouillonnais littéralement. Je le voyais enfin, le réel Noctis, le véritable comme il avait pu se décrire précédemment. Son véritable visage, aussi froid que le mien. Je n’en démordais pas, aucunement impressionnée. Les bras levés, c’était moi qui se retrouvais avec aucune échappatoire. Je me contentais donc de le toiser pendant qu’il me murmurait des paroles absurdes à l’oreille. Du respect ? Il vaudrait mieux qu’il en ait pour les Pokemon aussi alors !

« NON ! »

Cette négation ne lui était pas destiné mais bel et bien à mon Noctali que j’observais du coin de l’œil. Celui-ci s’apprêtait à lui sauter dessus. L’envie le démangeait mais de savoir que je l’en empêchais le frustrait au plus haut point. Je jugeais qu’il n’y avait pas de raison pour le moment. Meian grondait, les crocs apparents. Au moindre signe ou tout autre geste envers sa maitresse, il n’hésiterait plus. Que cet oiseau le lui demande ou non, ce n’était pas à lui de lui dicter ce qu’il devait faire. De toute façon, il me lâchait enfin, s’inclinant même. Je détournais le regard, honteuse de mon comportement. Mes mains frottaient l’une après l’autre mes poignets. Je ne m’étais pas imaginée cette réaction. Répliquer aurait été beaucoup plus simple. Lui était resté calme. Je lui tournis finalement le dos et commençait à m’éloigner.

« Ne te crois pas plus fort parce que tu es un homme. » pestais-je entre les dents.

Il fallait avouer que mon élan d’agressivité n’était pas tellement approprié. C’était la première fois depuis longtemps que je m’étais emportée ainsi. En tout cas, la première fois à l’académie. Habituellement, je savais garder cette impassibilité qui se lisait en permanence sur mon visage. Pour autant, je jugeais que c’était mérité. Ce pauvre Parecool n’avait rien demandé et cela aurait pu se terminer autrement. Sauf que je voyais le noir partout : il n’avait rien eu.

Plush regagnait mon épaule et commençait à pousser sa chansonnette, comme pour apaiser cette lourde atmosphère. C’était peine perdue, je n’arriverais sûrement pas à le pardonner. Ces excuses verbales ne suffisaient pas selon moi. Je la chassais de sa place d’un geste de la main et rappelais tous mes Pokemon dans leur Pokeball respective, prête quitter le lieu. Même Meian regagnait sa « maison ». Contre son gré bien entendu mais un simple ordre de ma part le faisait obéir à ses contraintes. Il ne voulait pas me laisser seule avec mais puisque je partais, ça allait. Ce n’est qu’à l’instant où il me demandait comment il pouvait se faire gracier que je m’arrêtais, la tête baissée.

« Tu vas devoir me prouver ton affection pour les Pokemon. Et me promettre de… de faire plus attention à eux, même si… »

Même si … ? Non, c’était trop difficile à avouer. Je savais qu’il ne l’avait pas fait exprès parce qu’il n’avait pas vu ce Parecool. Mais je refusais de l’admettre. Une meilleure observation aurait pu… Je trouvais tout un tas d’excuse même si cela aurait pu arriver à n’importe qui. Sauf que pour moi, c’était une erreur à ne pas commettre.
Noctis Flavelle
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t590-noctis-flavelle-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t591-noctis-flavelle-phyllali#4824
Taille de l'équipe : 18 / 60
Région d'origine : Kalos
Âge : 17 ans
Niveau : 52
Jetons : 1036
Points d'Expériences : 1540
18 / 60
Kalos
17 ans
52
1036
1540
pokemon
18 / 60
Kalos
17 ans
52
1036
1540
Noctis Flavelle
est un Scientifique Chercheur Pokemon
Comme prévu le Noctali avait failli lui sauter dessus. Seulement sa maîtresse l'avait retenu. Il retint un rire à l'entente de sa phrase sur le plus fort et l'homme. Toutes les filles étaient pareilles. Elles clamaient toutes haut et fort qu'il ne fallait pas qu'il s'y croit parce qu'il était un garçon. Il le savait très bien. Il avait peut être l'avantage physique, mais il n'aimait pas jouer dessus. Il ne voyait même pas l'intérêt d'affirmer qu'il était le plus fort. Elle ramena ses pokémons dans leurs pokéballs, y comprit le Noctali. Elle allait partir, mais se ravisa à la dernière seconde.

« Tu vas devoir me prouver ton affection pour les Pokemon. Et me promettre de… de faire plus attention à eux, même si… »

Elle ne termina pas sa phrase. Même si ce n'était pas voulu, pas vrai ? Un léger rictus se forma sur le coin des lèvres de Noctis. Qu'elle pouvait être sotte. Elle était têtue, bornée, et refusait tout bonnement d'admettre les choses. Il ne lui en fit cependant pas part. Plush était retournée à ses côtés, légèrement triste de s'être fait chassée de la sorte. Noc, frottant sa joue contre le plumage du Tylton, lui fit comprendre que la jeune femme avait besoin d'un peu de temps.

« Allons, Miss. Tu devrais le savoir, pourtant. Je te l'ai dit : je n'ai aucune mauvaise intention. Tu es juste encore plus concernée que moi par les pokémons. J'ai rarement vu quelqu'un qui se souciait autant d'eux. Je vais tâcher d'être aussi soucieux que toi sur ce point. Mais sache qu'il existe des gens qui ne les considèrent que comme des objets, et c'est peut être sur eux que tu devrais rabattre ta colère. »

Il se rapprocha d'elle tout en gardant une distance raisonnable. Il songea en son fort intérieur qu'elle ressemblait à un pokémon. Un pokémon blessé et apeuré. Pourquoi se concentrer ainsi sur les pokémons et fuir tous ceux qui n'en étaient pas...? Pourquoi rager de la sorte contre les humains ? Elle ne lui avait rien dit à son sujet, et il se doutait que ce n'était pas seulement une question de confiance : elle ne voulait pas en parler, à qui que ce soit. Il la regarda avec plus d'attention, et lui fit un grand sourire, comme il savait en faire parfois. Le plus sincère de ses sourires.

« Je te le promets, Ambre. Et tu auras le droit de me tabasser autant que tu veux si un jour je venais à manquer à cette promesse. »

Il grava dans sa petite bibliothèque intérieur qu'il avait promis d'être extrêmement soucieux envers les pokémons, tout particulièrement en la présence de la jeune dresseuse. Plush, sur son épaule, continuer à fixer la dresseuse d'un regard triste. La Tylton ne voulait que protéger ceux qu'elle aimait, et elle appréciait la jeune femme. Elle voulait encore - surtout - profiter des caresses et de la douceur qu'elle pouvait apporter. Il lui gratta un peu la joue, conscient que cela ne la réconforterait pas. Puis, il fixa de nouveau la jeune femme, attendant un quelconque signe de sa part. Il la regardait maintenant avec un regard  plus inquiet. Il attendrait. Noc avait toujours su attendre.
Ambre Lawford
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t103-ambre-lawford-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t121-ambre-lawford-givrali
Taille de l'équipe : 19
Région d'origine : Hoenn
Âge : 20 ans
Niveau : 54
Jetons : 1312
Points d'Expériences : 1697
19
Hoenn
20 ans
54
1312
1697
pokemon
19
Hoenn
20 ans
54
1312
1697
Ambre Lawford
est un Nouveau Membre
Je lui imposais carrément la promesse que je voulais qu’il tienne. C’était le seul moyen de se racheter, s’il le désirait vraiment… Alors, que vas-tu dire ? Oui, non ? J’attendais sa réponse, la tête toujours baissée et le poing serré, lui tournant encore le dos. Je n’avais aucunement envie de le regarder. On pourrait penser que j’étais une véritable gamine. Et pourtant, c’était purement justifiable. Il confirmait ce que je voulais entendre mais ne me le promettais pas pour autant. Ma rage était encore présente, à tel point qu’une larme coulait le long de ma joue. Qu’attendait-il pour le promettre ? Oui, les Pokemon me tenaient à cœur… Depuis toujours. Il était impensable pour moi de leur faire du mal, comme il pouvait me l’expliquer.

« Je sais qu’il en existe, je le sais pertinemment ! Je ne suis pas stupide. Et ils sont tous condamnables. »

Il s’était rapproché de moi. Je levais vivement la main pour essuyer cette larme qui n’avait pas à être là et me retournais. Il n’était plus en colère, il me souriait même. Et je n savais pas pourquoi mais… je me sentais obligée de le lui rendre. Ce que je faisais, un petit, juste au coin des lèvres, sans même me forcer. Mon regard c’était immédiatement radoucis. Et c’est à cet instant qu’il exprimait la promesse que je lui avais quémandé. Mon cœur avait fait un bon dans ma poitrine et mon sourire grandissait. Voilà qui était fait, j’avais gagné. Je posais ensuite mon regard sur Plush qui me regardait tristement. Je devais l’avoir peinée tout à l’heure et… je m’en voulais.

« Je m’excuse. » déclarais-je d’un coup. « Désolée pour ce comportement. Mais… C’était plus fort que moi. Des fois, je suis hors de contrôle. Et crois-moi, c’est plutôt rare. » Mon visage s’était refermé. « Pardon aussi, Plush. »

Mes mains se joignaient derrière mon dos. Et maintenant que tout le monde s’était calmé, je ne savais même plus quoi faire ni dire… J’étais encore un peu honteuse de m’être dévoilée sous ce mauvais jour. Je me promettais à moi-même de ne plus recommencer. De toute façon, c’était complètement idiot et puéril. Pour me rattraper, je proposais à mon interlocuteur une ballade accompagnée d’une chose que je ne proposerais certainement jamais et que je n’avais jamais proposé avant. Noctis était le premier.

« Et moi, que dois-je faire pour m’excuser de mon comportement … ? »


Noctis Flavelle
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t590-noctis-flavelle-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t591-noctis-flavelle-phyllali#4824
Taille de l'équipe : 18 / 60
Région d'origine : Kalos
Âge : 17 ans
Niveau : 52
Jetons : 1036
Points d'Expériences : 1540
18 / 60
Kalos
17 ans
52
1036
1540
pokemon
18 / 60
Kalos
17 ans
52
1036
1540
Noctis Flavelle
est un Scientifique Chercheur Pokemon
Il comprenait. Noc comprenait très bien ce que c'était de sortir de ses gonds. Lorsque quelque chose nous tenait à cœur, il était normal de le protéger de toutes ses forces. Il avait perçu qu'elle pleurait à l'instant où elle avait levé sa main, même de dos. Ce geste n'était pas naturel, excepté lorsque l'on pleurait. Et c'est seulement à cet instant là qu'il comprit à quel point les pokémons comptaient pour elle. C'était ça. Deux côtés : un fragile, doux, et adorable, l'autre plus ferme, dur et violent. Il continuait de sourire, et lorsqu'elle lui demanda ce qu'elle pouvait faire pour s'excuser. Une partie de lui lui fit remarquer que c'était sans doute déjà très bien qu'elle parvienne à prendre sur elle. Cela devait sans doute lui demander plus d'efforts qu'elle ne voulait bien le laisser paraître. Alors, le plus naturellement du monde, Noc lui répondit, d'un ton presque bienfaisant :

« Un sourire suffira, Miss. Mais un vrai sourire. Pour me montrer que tu vas bien. »

Plush referma ses serres sur l'épaule du garçon avec plus de fermeté. Il lui jeta un regard intrigué, et rien qu'à la petite tête inquiète du Tylton, il comprit. Il lui sourit doucement, en lui murmurant qu'elle était bête. C'était loin d'être une insulte, c'était plutôt une façon d'exprimer toute son affection pour elle, avec ce ton doux et protecteur à la fois.

« ... Et je crois qu'un certain pokémon voudrait des câlins. »

Décrochant sans difficulté le petit oiseau, il la cajola dans ses bras quelques secondes, avant de la tendre à Ambre. Plush observait la jeune femme un peu inquiète, ne sachant trop si elle lui en voulait ou non. Elle avait beau s'être excusée, Plush s'en fichait. Elle ne voulait pas qu'on lui en veuille. Le petit oiseaucoton était beaucoup plus sensible qu'elle ne le laissait paraître au premier abord. Mais elle avait apprécié l'intérêt que lui avait porté Ambre, elle avait apprécié son amour franc et net pour les pokémons. Elle ne voulait pas que les choses aillent mal entre elles.

« Va pour une balade, Miss. Avons-nous une destination précise, ou nous nous laissons guider par notre cœur ? »

Noc aimait marcher. Il aimait flâner pendant des heures en contemplant tout ce qui l'entourait. Ne penser à rien, être dans le vague, entre le monde de l'imaginaire et le réel. Être là, perdu entre le ciel, l'océan et la terre. Il se souvenait vaguement d'une phrase que sa soeur répétait sans cesse, lorsqu'il était dans cet état, se posant mille et une questions sur les choses. Il cherchait les mots, et lorsqu'il les trouva, ne se rendit pas compte qu'il parlait à voix haute.

« Il y a une différence entre vivre et exister. »
Ambre Lawford
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t103-ambre-lawford-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t121-ambre-lawford-givrali
Taille de l'équipe : 19
Région d'origine : Hoenn
Âge : 20 ans
Niveau : 54
Jetons : 1312
Points d'Expériences : 1697
19
Hoenn
20 ans
54
1312
1697
pokemon
19
Hoenn
20 ans
54
1312
1697
Ambre Lawford
est un Nouveau Membre
Juste un sourire ? Il n’était vraiment pas difficile en affaire… aussitôt dit, aussitôt fait. Je fermais les yeux et souriais de bon cœur. Un si beau sourire qui était devenue facile parce qu’il m’avait faire rire d’une certain manière en me demandant cela mais aussi parce que je commençais vraiment à l’apprécier. Et bien sûr que j’acceptais cette petite boule cotonneuse. Je ne pouvais pas refuser, ni même l’ignorer. Je l’attrapais donc dans mes bras lorsqu’il me l’avait tendu et la serrais tendrement contre moi, ma joue se frottant contre elle. Plush sentait bon et j’appréciais être en contact avec. Sauf que ce n’était plus la même « relation ». Cette fois ci, je n’étais plus gênée de sa présence, au contraire. J’en profitais donc un maximum avant que ce soit elle qui en ait marre. La balade débutait donc et confirmais les propos du jeune homme en acquiesçant silencieusement, d’un mouvement de tête. On se laissait guider, c’était toujours mieux… De toute manière, je ne savais pas vraiment où aller. A moins que lui avait une idée ?

« Quelle est-elle… ? » lui demandais-je. Il se tournait vers moi, se demandant ce que je disais. Je précisais donc. « La différence ? »

Pour réagir comme ça, il devait être vraiment éprit dans ses pensées. C’est ainsi que je concluais que ces paroles ne m’étaient pas destinées. Mais je ne déclarais rien et attendait qu’il réponde. J’aurais éventuellement le droit à quelques explications. Surtout que moi-même, je ne connaissais pas cette différence. Et cela m’intriguait maintenant. Je me concentrais ensuite sur ma marche, percutant un caillou qui ne devait aucunement se trouver là, manquant de chuter. Mais je me retapais, retrouvant l’équilibre parfait.

« Ouf… »

Je soulevais Plush dans les airs et la recalait contre moi. Ce serait le plus gros câlin du monde, j’en souriais même. Je fermais les yeux quelques secondes lorsque le vent se levait pour caresser mon visage. Je commençais à connaitre de plus en plus le jeune homme… Alors, pourquoi ne pas creuser un peu plus, histoire de resserrer les liens ? Par contre, je ne savais pas quel sujet aborder. Le plus banal ? Comme d’habitude. Je n’oserais jamais les questions délicates de toute manière.

« Tu as déjà choisi ton parcours en tant que futur scientifique ? L’école en propose trois je crois… »


Noctis Flavelle
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t590-noctis-flavelle-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t591-noctis-flavelle-phyllali#4824
Taille de l'équipe : 18 / 60
Région d'origine : Kalos
Âge : 17 ans
Niveau : 52
Jetons : 1036
Points d'Expériences : 1540
18 / 60
Kalos
17 ans
52
1036
1540
pokemon
18 / 60
Kalos
17 ans
52
1036
1540
Noctis Flavelle
est un Scientifique Chercheur Pokemon
Noctis reprit soudainement conscience en voyant la demoiselle qui lui posait une question. Il regarda le ciel en soupirant.

« Je ne l'ai jamais su. Ma sœur disait ça tout le temps. Quand je lui demandais quelle était la différence, elle me souriait juste... Mais avec le temps, je crois que j'ai finis par émettre ma propre hypothèse. On n'a pas forcément besoin de vivre, pour exister. »

Il remarqua que Plush était aux anges, calée contre la demoiselle. Un sourire moqueur se forma sur ses lèvres. Il vit Ambre manquer de chuter, et instinctivement, s'apprêta à la rattraper, mais elle se rattrapa avant qu'il n'ait à le faire. Elle avait soulevé Plush pour mieux la recaler contre elle. Noc rigola intérieurement en imaginant à quel point le petit pokémon devait apprécier cet instant. Ambre était désormais beaucoup plus calme, et le sourire qu'elle lui avait offert quelques instants auparavant témoignait bien qu'elle serait plus à l'aise. Il répondit nonchalamment à sa question.

« Chercheur, sans hésitation. Le bricolage, c'est pas mon truc, et tu sais déjà ce que je pense des fossiles. Trop abstraits. Je voudrais voir chaque espèce de pokémon et apprendre à les connaître... Chacun a son caractère, sa personnalité, chacun d'entre eux est unique. Je veux voir à quels points ils peuvent être similaires et différents. Je veux connaître leurs sentiments, sentir s'ils sont heureux ou désespérés. Un cœur représente beaucoup de choses : une vie, des sentiments, une personnalité, et tellement plus... On nous a donné un cœur, à tous. Je veux comprendre d'où viennent ces sensations, et pourquoi je ressens le besoin de toutes les explorer. »

Il s'était un peu laissé emporté. Plus nerveux, des rougeurs pointèrent sur ses joues, incapable de retenir sa gêne. Comme à chaque fois qu'il était embarrassé, il se gratta les cheveux, détournant le regard vers l'horizon. Il n'en avait jamais parlé à personne, excepté Plush. Cette dernière lui jeta un regard bienveillant, heureuse qu'il ait enfin des contacts avec d'autres membres de son espèce. Elle chantonna gaiement, tout en jetant un regard joyeux à Ambre. Comprenait-elle ce qu'il ressentait ? Ce besoin étrange de se sentir rempli d'émotions, vivant ?

« J-Je suis désolé, je me suis laissé emporté. Et... Et toi, tu es archéologue, alors ? »

Il essayait de reprendre contenance, mais rien n'y faisait, se passant encore et toujours une main dans ses cheveux sombres. Il la regarda, cherchant quelque chose pour le calmer. Son visage pâle, ses yeux sombres, ou juste le délicat sourire sur ses lèvres ? Il enchaîna très rapidement :

« Tu sais, tu ressembles énormément à quelqu'un que je connais... J'ai... J'ai un peu de mal à prendre de la distance avec toi. »

Il baissa la tête, visiblement inquiet à l'idée de dévoiler plus ouvertement ses pensées. Noctis avait du mal à accorder sa confiance, sa véritable confiance. Il y avait tout un tas d'informations qu'il jugeait superficielles et donnait sans même sourciller, mais il y en avait d'autres qui avaient une réelle importance pour lui, et il redoutait toujours de savoir si les autres allaient les accepter. A quelle catégorie appartenait Ambre ? Il aurait voulu la ranger dans celle de ceux qui comprenait, mais c'était par pur égoïsme et ressemblance. La vraie Ambre, celle dont il apercevait la personnalité, où se rangeait-elle ?
Ambre Lawford
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t103-ambre-lawford-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t121-ambre-lawford-givrali
Taille de l'équipe : 19
Région d'origine : Hoenn
Âge : 20 ans
Niveau : 54
Jetons : 1312
Points d'Expériences : 1697
19
Hoenn
20 ans
54
1312
1697
pokemon
19
Hoenn
20 ans
54
1312
1697
Ambre Lawford
est un Nouveau Membre
Son explication était recevable… Je comprenais plus ou moins ses propos et je les approuvais. On pouvait toujours exister dans l’esprit de l’autre, même si on était mort. Comment ? Par le souvenir, tout simplement. C’était une belle philosophie, une belle façon de penser. Je souriais à cette idée, continuant à marcher tout en câlinant l’oiseau doré. J’étais vraiment à l’aise avec eux, je n’avais pas besoin de mettre mon masque, ‘m’obligeant ainsi à me montrer froide ou distante. Une première. Et tant mieux car discuter vraiment avec quelque, cela faisait beaucoup de bien. Malheureusement, il arrivait bien un moment où je ne savais plus quoi dire. Le silence était tout à fait appréciable mais il mettait mal à l’aise. Je le comblais en lui demandant la première chose qui m’était passée par l’esprit. Sa spécialité ? Chercheur Pokemon. Celle avec laquelle j’avais longuement hésité. Et son argumentation était incroyable que je buvais chacun de ses mots. Oui, les créatures étaient intéressantes aussi de cette manière.

« Ne soit pas gêné, je partage aussi ton opinion. » riais-je en voyant son comportement. Ses joues avaient rougi et il me fuyait du regard. « Oui, j’ai choisis l’archéologie ! J’apprécie vraiment faire des recherches et surtout mettre la main sur quelque chose. Mais j’étudie aussi… D’ailleurs, je pense faire une thèse sur les évolutions d’Evoli. Je rêve même d’avoir toutes ses formes ! Je n’ai que Meian pour l’instant, j’espère vite en compter un de plus dans les jours à venir. »

J’avais déjà une petite idée pour l’acquisition de ce nouveau Evoli. En effet, il y a quelques jours déjà, j’avais entendu deux élèves au coin d’un couloir parler des œufs du collectionneur. Ce serait donc l’occasion de s’en procurer un. Sauf qu’il paraissait qu’ils étaient hors de prix. Je le découvrirais bien assez vite… Heureuse de partager mes ambitions, j’observais mon interlocuteur qui lui, semblait toujours mal à l’aise. C’était comique d’une certaine manière. Un coup c’était moi, puis lui et encore inversement… Je me demandais comment les personnes extérieures pouvaient analyser ce qu’il se passait en ce moment. Finalement, il donnait une explication à son mal être. Je ressemblais à quelqu’un… Sa sœur sans doute, puisqu’il y pensait avant. Ceci expliquait cela, notamment le fait de sa familiarité avec moi. Sans oublier sa douceur. J’étais à la fois heureuse et déçue.

« Cela veut dire que tu te comportes ainsi uniquement parce que je te rappelle quelqu’un ? Pas parce que je suis, d’une certaine manière, unique… ? »

N’oublions pas le fait que j’appréciais l’exclusivité. S’il s’intéressait à moi uniquement pour cette raison, je n’avais pas de raison à en apprendre davantage sur lui. Mon regard c’était fermé, mes lèvres pincées. Le visage détendu, sans sourire ni aucune émotion. Ou du alors, au moins une once de tristesse. Ce masque revenait comme s’il avait toujours été là. Je me sentais blessée. Je lui posais alors la question décisive.

« Tu t’intéresses à moi ou uniquement à cette personne ? »


Noctis Flavelle
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t590-noctis-flavelle-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t591-noctis-flavelle-phyllali#4824
Taille de l'équipe : 18 / 60
Région d'origine : Kalos
Âge : 17 ans
Niveau : 52
Jetons : 1036
Points d'Expériences : 1540
18 / 60
Kalos
17 ans
52
1036
1540
pokemon
18 / 60
Kalos
17 ans
52
1036
1540
Noctis Flavelle
est un Scientifique Chercheur Pokemon
La question avait été posée. Celle qui lui tenait à cœur, qui leur tenait à cœur. Noctis eut un sourire léger, ses yeux cherchant un point invisible à fixer, pour éviter le regard de sa camarade. Encore une fois, il se gratta nerveusement la tête. Comment expliquer...? Elle n'était pas une copie, bien sûr que non. Elle était une personne à part entière. Il ne fallait pas qu'elle en doute. Bien sûr, elle avait de nombreux points communs avec sa sœur, mais ça ne faisait pas d'elle sa sœur non plus. Elle était différente. Il l'appréciait comme ça, comme elle était. Il n'aurait pas voulu qu'elle devienne quelqu'un d'autre. Plus doucement encore, il lui répondit :

« Tu n'es pas elle, et je le sais. C'est justement pour ça que je t'apprécie. Parce que même en lui ressemblant, tu es différente. Alors oui, je m'intéresse à toi. Pas seulement parce que tu es une dresseuse... »

Il mit un temps avant de finir sa phrase. Ces mots risquaient de coûter cher à son orgueil.

« ... Mais aussi parce que tu une personne. J'ai envie de te connaître. Seulement, j'ai un peu de mal à rester raisonnable avec toi, je m'emporte trop vite. Ce n'est pas gênant pour moi, mais... J'ai un peu peur de te mettre mal à l'aise. Et du coup, je suis mal à l'aise. »

Plush le regarda, attendrit. Noc était si maladroit. Il ne savait vraiment pas comment exprimer ses ressentis. Son regard se fit insistant et le brun comprit qu'elle voulait qu'il approfondisse, qu'il n'en reste pas là, qu'il lui montre qu'elle était quelqu'un, qu'elle était elle-même. Noc leva les yeux pour les plonger dans ceux de la jeune femme. Ses cheveux noirs retombaient souplement sur ses épaules, et elle avait toujours son Tylton dans ses bras. Sa démarche était relativement gracieuse, et elle avait un visage qui se voulait sans émotion, mais Noc en devinait la légère pointe de tristesse qui dépassait. Il lui sourit, presque tendrement.

« Mais tu m'as déjà montré que tu étais unique, Ambre. »

Il avait dit cela d'un ton légèrement amusé. La folle envie de la câliner le reprit, et il se contint du mieux qu'il put. Elle était adorable. Et cette pensée cette fois-ci témoignait plus de la véritable elle que de la ressemblance. Sa manière d'être, sa manière d'agir, quoi qu'elle aurait eu besoin d'un peu de tempérance, avait quelque chose qui lui plaisait. Elle était là, à côté de lui, et marchait. Ils étaient là tous les deux. Une partie de son esprit lui fit part d'une réflexion qu'il chassa à toute allure. Pas maintenant. Pour l'instant, il voulait juste être là, à discuter avec elle.

« Allez, Miss. Tu m'as fais dire suffisamment de choses embarrassantes pour aujourd'hui, tu ne crois pas ? Si ça continue comme ça, bientôt je te câlinerais sans répit ! »

Une lueur malicieuse avait pris place dans ses yeux, en se demandant une fraction de seconde si elle allait le taper ou partir en courant. Plush se frotta contre elle, comme pour la rassurer sur la blague de son dresseur.
Ambre Lawford
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t103-ambre-lawford-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t121-ambre-lawford-givrali
Taille de l'équipe : 19
Région d'origine : Hoenn
Âge : 20 ans
Niveau : 54
Jetons : 1312
Points d'Expériences : 1697
19
Hoenn
20 ans
54
1312
1697
pokemon
19
Hoenn
20 ans
54
1312
1697
Ambre Lawford
est un Nouveau Membre
Le regard en biais, j’observais chacun de ses mouvements pour tenter de les identifier, de les crypter… Mais il me fuyait, sûrement surpris de la question posée. Il se grattait la tête, cherchait à regarder ailleurs… C’était significatif. Alors, je me demandais ce qu’il allait me répondre. Je ne m’attendais pas à des explications exceptionnelles… Tout ce que je désirais savoir, c’était si je l’intéressais un peu, non pas en tant que cette personne à laquelle je ressemblais mais en ma personne propre. En l’écoutant, un sourire se dessinait de nouveau sur mes lèvres. Bien sûr, que j’étais différente. Que croyait-il ? Je comprenais alors que je devais lui ressembler physiquement, ainsi que quelques attraits de ma personnalité. Noctis exprimait aussi sa gêne vis-à-vis d’un comportement qu’il ne pouvait pas avoir avec moi. Pourquoi ne pas rester naturel … ? C’est justement ce que j’attendais : voir les personnes telles qu’elles étaient. Je pensais cela alors que moi-même, je jouais un jeu parfois. Je me décalais alors de ma trajectoire initiale pour me placer devant lui et donc stopper sa progression.

« Sois toi-même alors. N’ai pas peur des ressentis des autres, sinon, c’est toi que tu risques de blesser. Voir même la personne concernée, puisqu’elle ne te voit pas réellement. Je désire te voir toi, le vrai Noctis. »

Savoir que j’étais unique à ses yeux flattait mon égo. J’étais ravie de l’apprendre et ne cherchais pas davantage à en tirer. Seules ses paroles comptaient. Mon visage reprenait son expression précédente, c’est-à-dire la joie. Et puis, il déclarait qu’il en avait marre de me voir ce côté de ma personnalité, autant garder le sourire scotché sur mes lèvres, cela me permettrait aussi de passer un agréable moment. J’étais toujours en conflit avec les autres, je trouvais toujours le moyens de l’être en cherchant toujours un prétexte pour justifier mes actes. Je reculais d’ailleurs d’un pas, le visage crispé lorsqu’il me menacer de me câliner si jamais je recommençais. Je riais nerveusement pour dissiper mon embarrât.

« Q-Quelle menace horrible ! »

Cette réplique était stupide mais c’était la seule que j’avais trouvé. C’était mieux que ne rien dire… Enfin, je le pensais. Puis, je décidais de mettre à profit cette menace en la retournant contre lui. A ton tour de te sentir mal ! Je m’amusais intérieurement. Les yeux demis pliés, un sourire narquois… Tout pour le déstabiliser.

« De toute manière, tu en serais incapable. »


Noctis Flavelle
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t590-noctis-flavelle-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t591-noctis-flavelle-phyllali#4824
Taille de l'équipe : 18 / 60
Région d'origine : Kalos
Âge : 17 ans
Niveau : 52
Jetons : 1036
Points d'Expériences : 1540
18 / 60
Kalos
17 ans
52
1036
1540
pokemon
18 / 60
Kalos
17 ans
52
1036
1540
Noctis Flavelle
est un Scientifique Chercheur Pokemon
Une lueur de défi avait brillée dans les yeux du brun. Lui ? Incapable de faire un câlin ? C'était bien mal le connaître. Plush reconnut cette expression avec facilité et intérieurement, ricana. La jeune femme arborait un sourire narquois, et il espérait qu'elle le perdrait bien vite. Son sourire se fit beaucoup plus sadique, et il la fixa avec intensité, curieux. Il imaginait tout un tas de répliques possible, et s'amusa à l'imaginer, gênée, agacée, adorable, ou juste timide. Tout cela devenait définitivement très amusant. Son côté joueur s'éveillait brusquement, et de la plus douce des manières. D'un ton moqueur, il déclama tout en approchant doucement :

« Tu crois vraiment ça, Miss ? »

Sans prévenir - et en espérant qu'elle ne le prendrait pas mal - il l'enlaça et la serra un peu contre lui. Elle était tout contre lui, il pouvait sentir aussi Plush entre eux deux, trop heureuse de pouvoir profiter de cet instant. Elle frissonna avant de lâcher un roucoulement heureux, et observa les deux jeunes gens. Comme il était plus grand qu'elle, une de ses mains se posa sur la tête de la jeune femme qu'il frotta affectueusement, avant de lui chuchoter à l'oreille :

« Me dire que je ne suis pas capable de câliner quelque chose d'adorable, c'est comme tendre une baie devant un pokémon affamé en lui disant qu'il ne peut pas la manger. »

Il lui sourit tendrement, hésitant à l'embrasser sur le front. Ne pas abuser, quand même. Là pour le coup, il allait la faire fuir ! Cette pensée l'amusa tout autant qu'elle l'attrista. Il relâcha son étreinte, fier de sa connerie. Noctis était bien des choses. Mais il était avant tout un gosse, et relevait même le plus stupide des défis. Le monde lui semblait incroyablement beau en cet instant. Il avait non seulement pu satisfaire l'une de ses envies sans en toucher un mot, et se sentait, pour la première fois depuis son arrivée ici, chez lui. Il sentait qu'il y avait maintenant au moins une personne dont il pouvait être proche et lui même. Il eut un léger rire et lui sourit avec un air à la fois de protecteur et tortionnaire.

« J'espère que ce n'était pas si horrible que ça, Miss ! »
Ambre Lawford
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t103-ambre-lawford-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t121-ambre-lawford-givrali
Taille de l'équipe : 19
Région d'origine : Hoenn
Âge : 20 ans
Niveau : 54
Jetons : 1312
Points d'Expériences : 1697
19
Hoenn
20 ans
54
1312
1697
pokemon
19
Hoenn
20 ans
54
1312
1697
Ambre Lawford
est un Nouveau Membre
Je pensais vraiment que me défit l’aurait amené à réagir de façon incompréhensible. Je l’imaginais, ne sachant quoi dire, mise à part balbutier quelques paroles, tout en bougeant ses mains dans ses cheveux ou en ayant les joues rosies. Sauf qu’il me fixait, de façon très intense. J’avais alors ce moment d’hésitation : devais-je me mettre à courir pour le fuir ? Parce qu’il faillait dire que son sourire ne me disait rien de bon. Finalement, j’étais prise au propre piège que j’avais tenté de créer. En voyant sa réaction, je ne pouvais douter qu’il en était incapable. Et c’est à cet instant même qu’il m’attrapait dans ses bras. Les miens étaient recroquevillés parce que je tenais Plush. D’ailleurs, celle-ci se retrouvait entre nous deux, une chose qui devait la ravir. Sauf que je ne pensais pas à elle à cet instant.

« … »

Je ne ressentais plus rien autour de moi. Comme si le monde avait disparu. J’étais dans ma petite bulle. Il n’y avait même plus aucun son… Bien entendu, je sentais mon cœur battre dans ma poitrine. Malgré tout, je n’y prêtais aucunement attention. Je ne pouvais tout bonnement rien faire, ni même l’enlacer en même temps puisque la créature dorée était dans mes mains. Ainsi, je me surprenais à poser ma tête contre son épaule. Néanmoins, à peine le contacte établi que je me redressais d’un coup. Je n’allais pas non plus être attendrit de la sorte ! Et pourtant, je fondais littéralement. Il frottait ma tête et je le regardais d’un drôle d’air. Pourquoi il faisait ça ? Je n’étais quand même pas un chien ou autre animal de compagnie ! Non, c’était purement affectueux… Bien que cela portait à confusion. Il me lâchait finalement. Je ne bougeais plus d’un poil.

« Moi, adorable ? Je ne crois pas. Je suis cruelle, aussi… Souvent. »

Pas contre les Pokemon, cela va de soi. Je parlais des êtres humains, ceux que je ne portais absolument pas dans mon cœur parce qu’ils étaient des êtres infâmes ou tout bonnement parce que j’avais décrété que je ne les aimais pas. Je jugeais très vite et généralement, mon intuition ne me tombait jamais, ainsi que ma première opinion. Une qualité tout en étant un défaut. Cela dépendait comment c’était perçu. Je suis subjective, d’une certaine manière.

« Et non. Je dirais même que… J’ai apprécié. »

Depuis combien de temps je n’avais pas eu de tel contact avec les humains ? Mon enfance, très certainement. Je ne savais plus. Et le fait d’y goûter de nouveau me donnait encore envie. N’abusons pas des choses bonnes. Noctis était vraiment la seule personne avec laquelle je me comportais… Normalement. Mon vrai moi. Pas cette carapace. Comment y était-il parvenu ? Simple chance, je me sentais juste de bonne humeur à sa rencontre et il avait réussi à me garder sous « contrôle ».

« Tu m’en feras encore, les jours à venir … ? »


Noctis Flavelle
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t590-noctis-flavelle-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t591-noctis-flavelle-phyllali#4824
Taille de l'équipe : 18 / 60
Région d'origine : Kalos
Âge : 17 ans
Niveau : 52
Jetons : 1036
Points d'Expériences : 1540
18 / 60
Kalos
17 ans
52
1036
1540
pokemon
18 / 60
Kalos
17 ans
52
1036
1540
Noctis Flavelle
est un Scientifique Chercheur Pokemon
Un terrible sourire plein de douceur s'était installé sur les lèvres du garçon. Elle en redemandait. Si elle savait à quel point lui aimait ça. Son cœur battait bizarrement plus vite. Joie ? C'était plus que ça. Il était heureux d'entendre cette question. Il était heureux d'avoir quelqu'un avec qui il pouvait se permettre d'être lui-même. Elle était là. Et il serait là aussi. Quoiqu'il arrive. Ah... C'était agréable. Il ne l'avouerait sans doute pas, mais il lui était plus agréable encore de savoir qu'il pouvait faire des câlins à la demoiselle aussi souvent que l'envie lui en prendrait. Enfin, peut être pas à chaque fois. Mais assez régulièrement. Il lui répondit avec douceur.

« Autant que tu voudras, Miss. Mes bras te seront toujours ouverts. »

Plush, dans les bras d'Ambre, avait finit par s'assoupir. Un doux roucoulement s'échappait régulièrement de son bec, comme à chaque fois qu'elle ronflait. Noctis gratta la tête de l'oiseau, qui frémit dans son sommeil. Délicatement, il reprit la Tylton à la demoiselle qu'il berça quelques secondes. Il l'observa plus attentivement. La journée avait dû être longue pour cette petite tête emplumée. Ses ailes semblables à du coton était visiblement un oreiller confortable, et son petit bec blanc reflétait sa propre couleur dorée. Il murmura avec affection :

« Petite dormeuse... »

Il attrapa la pokéball de Plush et la rappela, pour que sa sieste puisse continuer tranquillement. Puis, il reporta son regard sur la jeune fille à ses côtés et lui sourit, avant de poursuivre.

« Il se fait tard, Miss. Cela a été un plaisir pour moi de passer un moment avec toi... Si jamais tu me cherches, je suis au dortoir des Phyllali. Et passe quand tu veux pour un câlin, si ce n'est pas moi qui t'attrape d'abord. »

Son sourire se fit taquin, et il s'approcha d'elle pour l'embrasser sur la joue, comme l'aurait fait un ami. Il sentit bien la légère pulsion de son cœur à cet instant, mais l'ignora délibérément. Il aurait voulu rester. Rester même pour ne rien faire. Mais Plush avait besoin de repos, et lui aussi se sentait fatigué. De plus, il sentait qu'il avait dû se faire un sacré bleu à la jambe, car cette dernière lui faisait très mal. Le plus naturellement du monde, il fit son possible pour ignorer la douleur et s'éloigna progressivement. Il jeta un dernier regard à Ambre, et avant de continuer son chemin, lui souffla :

« A très bientôt, Miss. »


HRP :
Bon, comme je n'ai plus trop d'idées sur la suite, je fait une fin, mais si jamais toi tu as une idée, n'hésite pas à me MP et je modifierais de manière à ce qu'on puisse continuer.
Ambre Lawford
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t103-ambre-lawford-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t121-ambre-lawford-givrali
Taille de l'équipe : 19
Région d'origine : Hoenn
Âge : 20 ans
Niveau : 54
Jetons : 1312
Points d'Expériences : 1697
19
Hoenn
20 ans
54
1312
1697
pokemon
19
Hoenn
20 ans
54
1312
1697
Ambre Lawford
est un Nouveau Membre
Ma question ne semblait pas lui poser de problème. Il était devenu une sorte de confident, bien que nous nous connaissions depuis peu. Malgré tout, je lui accordais mon entière confiance. Il était rare de l’obtenir, Noctis devenait donc une personne particulière à mes yeux et j’espérais vraiment qu’il ne trahisse pas cette confiance que j’avais en lui depuis cet instant. Mon sourire ne quittait pas mes lèvres, comme si je vivais un rêve parfait. Sauf que c’était bel et bien la réalité, ce que j’avais encore à peu du mal à croire. Cette alchimie restait particulière et méritait d’être plus développé. Mais pas pour l’instant.

Plush s’était endormie dans mes bras cajoleurs. Je la tendais doucement à son dresseur qui la réclamait, cette dernière frémissant légèrement. Elle retournait donc dans sa Pokeball. La journée se terminait déjà et il était temps de repartir chacun de notre côté. Cette séparation me déchirait. Néanmoins, je savais que l’on serait amené à se rencontrer de nouveau. Je me ravivais déjà face à cette pensée et il me tardait de le recroiser un de ces jours. Je ne décrochais toujours pas mon sourire et le commençait à le saluer d’un signe de main.

« Pas de soucis, je sais où te trouver ! »

Je ne m’attendais pas du tout à ce geste de sa part. S’approchant de moi, il déposait un baisé sur ma joue. Je me mettais soudainement à rougir, la chaleur m’envahissant. Je restais stupéfaite, ne réagissant même pas. L’étonnement me paralysait. Je finissais par décrocher ces quelques mots, au moment même où il partait.

« A bientôt … »


pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum