Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 7

Pokemon adala community

Tu abandonnerais ce pauvre locataire démuni à son déménagement, en « empruntant » sa camionnette en plus… ? Je ne te pensais pas voleur, Josh.
en savoir plus ?
Cha-charmant… normalement c’est en mission avec Josh que je frôle la mort, pas en rentrant chez les Phyllalis.
en savoir plus ?
Je vais chuter, encore, et ça sera long, et ça sera douloureux, et t'auras pas envie d'être là. Parce que toi, tu as Aoi mais moi j'ai quoi maintenant que Maya est partie, dis-moi ?
en savoir plus ?
Ce n'est pas le parc que je souhaite anéantir...
en savoir plus ?
Mademoiselle Alézar, Pecheresse Caroline ! Où êtes-vous ?
en savoir plus ?
La triche sera permise évidemment.
en savoir plus ?
Q…. Quéééééééééééééé ?!
en savoir plus ?
Le Deal du moment : -67%
Carte Fnac+ à 4,99€ la première ...
Voir le deal
4.99 €

Paul Nyllis
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3874-0280-paul-nyllis-noctali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3876-paul-nyllis-noctali
Icon : Diner aux chandelles [PV Miriam] NLyjW
Taille de l'équipe : 32/33
Région d'origine : Rosalia, Johto
Âge : 19
Niveau : 64
Jetons : 5563
Points d'Expériences : 2088
Diner aux chandelles [PV Miriam] NLyjW
32/33
Rosalia, Johto
19
64
5563
2088
pokemon
Diner aux chandelles [PV Miriam] NLyjW
32/33
Rosalia, Johto
19
64
5563
2088
Paul Nyllis
est un Topdresseur Stratège
De retour à l’académie après un week-end d’exploration à Sinnoh, Paul était heureux de pouvoir retirer ses trois couches d’écharpes et de doudounes. Comment Cynthia faisait-elle pour survivre dans un tel froid avec une simple écharpe en laine et une robe en tissu ? Visiblement, le type Glace n’était pas la faiblesse de tous les dragons. Dans tous les cas, Paul était ravi de l’avoir revue et d’avoir pu étudier une fois de plus dans la bibliothèque secrète de Joliberges. Il ramenait avec lui un nouveau carnet de la Maître de Ligue, l’ancien ayant été complété en l’espace d’une année d’étude. Dans sa chambre l’attendait Sirius, son broloc de toujours, avec qui il discuta de ses aventures une partie de la soirée. En effet, le coordinateur n’avait pas que ça à faire que de l’écouter. Avant de retourner à ses projets, il lui donna une lettre qui lui était destiné.

- Elle arrivée pendant ton absence. Tu devrais la lire, t’as rendez-vous demain soir avec Miriam.

- Heeeein ?! Depuis quand tu lis mon courrier ! S’indigna le stratège. QUOI ? C’est quand ? C’est où ? Comment je vais pouvoir m’habiller ?

- Assurément pas en doudoune. Ce n’est plus tendance depuis janvier. Laisse-moi faire, je te prépare ça pour demain soir.

- C’est vrai ? Tu me sauves Sisi. T’es le meilleur !

Le coordinateur sourit à son ami et fit pivoter sa chaise vers son bureau, signe que la conversation était désormais close. Pour Paul, l’affaire ne faisait que commencer. Il avait certes éludé le mystère de la tenue vestimentaire, qui était un sujet souvent épineux, mais il se demandait encore pourquoi sa belle ne l’avait pas invité par iPok mais avec ce joli carton. Oh ! Mais si, ça ne pouvait dire qu’une chose : elle allait le demander en mariage !!! Le cœur de Paul fit un bond et il tomba à la renverse dans son lit. Sa tête percuta le rebord de celui-ci et le Noctali s’assomma en bonne et due forme pour la nuit.

A son réveil, les choses lui parurent un peu plus claire que la veille. Outre le terrible mal de crâne qui l’assénait, il comprenait que Miriam n’allait pas lui faire sa demande maintenant. Pour deux bonnes raisons : la première était qu’elle devait savoir que Paul voudrait la faire de lui-même, même si inverser les rôles l’amuserait aussi, la seconde était évidemment que c’était BEAUCOUP trop tôt. Ils n’étaient ensemble que depuis huit mois. Et bien qu’ils se connaissent presque par cœur, une demande en mariage était un acte à ne pas prendre à la légère, qui exigeait beaucoup de préparation de soi et de son partenaire. A savoir qu’en l’occurrence, ils n’en avaient jamais discuté. Donc non… Ça ne devait pas être ça, mais Paul était persuadé qu’il s’agissait de quelque chose d’important pour qu’elle y mette autant de formes.

Devant son miroir, il regarda les fringues choisis par Sirius. Un costume trois pièces avec une veste longue en laine, le tout de couleur sobre. Le Noctali fut agréablement surpris que son colocataire n’ait rien choisi d’extravagant à porter et se changea. Dès qu’il fut prêt, il donna à Arcanin, Ali et Ecto les rennes de l’équipe.

- Les gars, ce soir c’est ma soirée mais aussi la vôtre. Amusez-vous, jouez aux jeux vidéo, au pictionnary ou à geler les conduits d’eau chaude, mais ne veillez pas non plus trop tard. Et n’embêtez surtout pas Sirius lorsqu’il rentrera. Allez, bonne soirée.

Il leur fit un petit sourire accompagné d’un clin d’œil et emprunta le bus pour se rendre en ville. Miriam n’avait pas fait les choses à moitié, elle leur avait commandé une table dans le meilleur restaurant italien de Nuevo. Et il n’y avait rien de plus romantique qu’un resto italien, si ce n’est un resto italien à Venise en 1800. Ce détail passé, il fit un check de sa tenue, de son haleine et de son brushing à l’approche de l’enseigne. Son gel avait l’air de tenir, ses mains n’étaient pas moites et sa voix était claire. Parfait, il pouvait y aller.

- Ana ???

Paul s’arrêta à deux pas de la porte d’entrée en voyant la Mentali débarquer. Surpris, il la dévisagea un instant pour s’assurer que c’était bien elle.

- C’est bien Ana ? C’est toi qui m’avait donné un œuf de Lockhlass.

Effectivement, le Noctali avait bonne mémoire. La jeune métisse lui avait confié un œuf lors d’une soirée barbecue sur la plage. Ça remontait à une ou deux années maintenant, d’où sa difficulté de s’assurer que c’était bien elle. Son physique avait pas mal changé. Il avait un je-ne-sais-quoi de familier.

- C’est marrant, j’ai aussi rendez-vous dans ce restaurant. Comme quoi, le monde est petit ! Et pourtant si grand, à l’académie on ne se croise jamais haha.

C’était sûrement la dernière fois que cette phrase était vraie. Après ce court échange, ils entrèrent dans le restaurant et se souhaitèrent une bonne soirée. Paul allait s’adresser au serveur de l’accueil pour trouver sa table, lorsqu’il vit Miriam cachée dans un coin. Génial, ils allaient être peinards dans ce coin du restaurant. Redressant son dos droit, il s’avança à pas décidé vers elle. Il ne lui fallut pas longtemps pour remarquer qu’Ana était au coude-à-coude avec lui. Mince, c’était mauvais plan qu’Ana le voit avec Miriam, elle pourrait balancer des rumeurs à l’académie et ça finirait par l’agacer. Tant pis, toutes les tables devaient être réservées longtemps à l’avance dans un tel restaurant, donc ils ne pourraient pas en changer. Il pressa tout de même le pas pour la distancer.

Une petite course amicale s’enclencha à qui rejoindrait sa table le premier. Paul remporta la victoire et alla directement saluer Miriam. Elle ne s’était pas levée, ce qui était bizarre, mais ça ne l’empêcha pas de lui faire un petit bisous en lui demandant si ça allait, puis il alla s’asseoir de l’autre côté. C’est approximativement à ce moment-là, que Paul commença à se douter de quelque chose. Ça ne fait pas un peu beaucoup quatre couverts pour une soirée en tête-à-tête ? Et qui est cet autre garçon assis à sa droite ? Pourquoi Ana reste-elle buguée devant notre table ? Tour à tour, le Noctali regarda chacune des trois personnes qui composaient son entourage. Puis il ravala sa salive.

- Miriam… Pourquoi j’ai la nette impression que ce n’est pas un rendez-vous romantique dans le plus romantique des lieux de cette ville ? Est-ce que tu peux m’expliquer ce qui se passe ?

Il n'avait pas enlevé sa veste qu'il se sentait déjà sur le point de partir.


Moodboard :
Diner aux chandelles [PV Miriam] 1543863697-signa-par-max
Merchiii Max pour cette superbe signature !
Miriam Haere
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7489-509-miriam-haere-maybe-it-s-my-own-fault-as-usual-adulte
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7497-miriam-haere-aquali
Icon : Diner aux chandelles [PV Miriam] BXe08
Taille de l'équipe : 11 + 1
Région d'origine : Alola / Kalos
Âge : 31 ans
Niveau : 27
Jetons : 623
Points d'Expériences : 589
Diner aux chandelles [PV Miriam] BXe08
11 + 1
Alola / Kalos
31 ans
27
623
589
pokemon
Diner aux chandelles [PV Miriam] BXe08
11 + 1
Alola / Kalos
31 ans
27
623
589
Miriam Haere
est un Adulte Zoologiste


La zoologiste n'avait jamais été aussi stressée de toute sa vie. Assise sur le canapé, les jambes croisées, le regard perdu dans le vide, son pied ne faisait que de bouger, ce qui avait le don d'agacer sa Mustébouée. La métisse sursaute quand son téléphone vibre. Elle lit le message, c'est Miguel qui lui avait répondu. Il peut venir. Ok. Ana aussi. Super.

« Par Solgaleo, faites que cette soirée ne soit pas catastrophique. » dit-elle en s'affaissant dans son canapé.

Bon. Un restaurant sympa dans Nuevo, une ambiance chill, une petite lettre à Paul pour l'inviter parce que c'est drôle et romantique. Non, tout devrait bien se passer. Elle se redresse et part dans la salle de bain. Elle ferait mieux de se préparer maintenant pour ne pas être en retard. Surtout que ça serait une catastrophe si elle arrivait en retard. Et s'ils se croisaient avant qu'elle n'explique la situation ? Oh là là... Mais pas le temps de paniquer. Elle se prépare à la vitesse de l'éclair. Un pantalon droit, classe, un pull assez ample et pas un chemisier, c'est important, des talons et son long manteau. Classe, décontracté, les cheveux détachés ça fera l'affaire. Bon par contre, y aller en dos de Cerfrousse, c'est pas la classe absolu mais elle n'a pas le choix. Il peut au moins la déposer au centre-ville, elle rejoindra le restaurant à pied.

« Bon, soyez sage, et ne regardez pas la télé trop tard ! » dit-elle.

Octillery, Mustébouée et Otaquin se retournèrent et acquiescèrent avant de se refocaliser sur une émission de compétition de danse pokémon. Miriam soupire et sort de l'appartement en prenant soin de fermer à clef. Elle sort de la résidence Aquali et siffle un coup. Nervis apparaît au détour d'un arbre, complètement blasé.

« Oh ça va, je te demande pas tout le temps de m'emmener quelque part. Je veux juste que tu me déposes à Nuevo, j'ai des talons, je peux pas marcher vite. »

Il roule des yeux avant de s'avancer vers sa dresseuse et de s'abaisser légèrement. Elle grimpe sur lui, se place bien puis lui fait signe qu'il peut y aller. Il se relève avant de trottiner vers la sortie.

« Tu peux galoper ? » demande-t-elle avec un sourire complice.

Il semble refuser l'idée.

« Alleeeeer, ça fait longtemps, c'est trop agréable, s'il te plaît ! »

Il soupire avant de s'élancer. Un énorme sourire apparaît sur le visage de Miriam, s'accrochant fermement au Cerfrousse. Elle semble presque oublier le dîner de ce soir, pourtant important. Arrivé aux abords de Nuevo, le pokémon ralenti. Il finit par la déposer à quelques rues du restaurant. Elle le remercie et lui fait signe de rentrer. La métisse prend une profonde inspiration. Bon. Ça va aller.

Elle se dirige vers le restaurant, déterminée. Elle a 10 minutes d'avance. Elle arrive devant l'enseigne, n'attend pas et rentre. Le serveur lui montre la table sur laquelle elle va dîner, un coin du restaurant, tranquille. Elle s'installe et sort son iPok pour tapoter dessus. Miguel est en chemin. Il vient séparément d'Ana parce qu'elle devait faire un truc avec Melty. Peu importe. Le garçon finit par arrivé. Elle lui fait un petit signe.

« Salut ! Wow. Quatre assiettes ? »

Le métisse beug un instant puis un éclair semble l'illuminer. Il se retient de lâcher un cri mais forme un O avec sa bouche, les sourcils levés.

« Tu nous le présentes enfiiiiiin !? ... Putain Ana avait parier que oui et moi que non. Je vais devoir m'occuper de sa serre... Flemme. »

La jeune femme roule des yeux. Miguel s'installe et les deux autres invités arrivèrent quelques minutes après et en même temps.

« Oh c'est marrant, il est dans l'académie lui, j'crois. » remarque Miguel en voyant entrer sa cousine et Paul dans le restaurant.

Mais la coordinatrice semblait au comble du malaise. Peut-être à cause d'un certain œuf de Lokhlass qui avait provoqué la rupture entre Miguel et son ex et dont Paul avait été inconsciemment impliqué. Mais soit. Le brun accélère le rythme. Ana derrière fait un signe à Miguel que seuls les deux peuvent comprendre. Mais Miriam ne le remarque pas, trop absorbée par son prince. Ils s'embrassent. Miguel se décomposent. Ana, un sourire forcée regarde sa tante puis son cousin avant de s'asseoir précipitamment en face de Miguel.

« Bon. Assieds-toi Paul. »

Le coeur de Miriam battait à cent à l'heure.

« Ana, Miguel. Je me doute que vous savez qui j'allais vous présenter aujourd'hui. Voici Paul. Mon copain. »

Miguel fixait le brun sans la moindre émotion. Il le fixait, simplement. Ana préférait jouer avec sa fourchette, la faisant scintiller avec les lumières du restaurant. Tout autour d'eux, un léger brouhaha résonnait. C'était un restaurant très demandé, il était toujours rempli.

« Paul. Je ne t'ai jamais expliqué cette partie là de ma vie.. »

Miguel se redressa soudainement en écarquillant les yeux.

« Ah parce qu'en plus, il le sait pas ? »

Il fait la moue, mi-indigné, mi-énervé, mi-abasourdi et mi pleins d'autres trucs.

« Je te présente Miguel, mon fils et Ana, ma nièce. »

Elle sourit légèrement mais enchaîne directement.

« Avant que tu ne te lèves et quitte le restaurant, ce que je trouverais légitime, laisse-moi au moins t'expliquer deux-trois choses. Bon, Ana, c'est la fille de ma grande sœur. Je t'en avais déjà parlé, Sonya, celle qui a un restaurant à Alola. Et.. Je t'avais aussi expliqué que ma première relation n'avait pas été un franc succès et que je suis partie à Kalos par la suite ? Eh bien, je n'ai pas quitté Alola simplement pour ne plus revoir mon ex violent mais parce que j'étais tombé enceinte. Et je ne voulais pas que ma famille et mon village l’apprennent. J'avais 16 ans, j'étais perdue. Je voulais un nouveau départ et je me suis dis que je pourrais avoir une vie meilleure avec mon petit garçon. Et j'ai passé 14 années formidables. Mais mes origines me manquait et j'ai finis par reprendre contact avec ma soeur. Et je suis rentré. J'ai mis Miguel dans la même école qu'Ana et après tu connais la suite. J'ai bossé dans le resto de ma soeur un an avant de venir bosser au parc zoologique ici. En fait, si je suis venue sur Adala, c'était pour être plus proche d'Ana et Miguel à cause de ce qu'il s'est produit sur Lansat. »

Des larmes perlaient de temps en temps sur ses joues au fur et à mesure qu'elle parlait. Elle finit par les essuyer avant de soupirer.

« Voilà toute la vraie histoire. »

Miguel les bras croisés, mais les larmes aux yeux, semblait fixer ses pieds. Il renifla bruyamment avant de passer une main dans ses cheveux.

« Ma mère sort avec un de mes camarades, tout va bien. Ma mère est une couguar. »

Ana redressa la tête avant de donner un coup de pied dans le tibia du garçon.

« Arrête, dis pas ça. » dit-elle en fronçant les sourcils.

Il lança un regard noir à la coordinatrice.

« Bah quoi ? C'est vrai non ? Il est plus proche en âge de nous plutôt que d'elle ! »

Il se tourna vers sa mère.

« Tu pouvais pas sortir avec quelques de plus âgé ? Même un de nos profs, je m'en tape. Mais un élève de l'académie, t'es sérieuse ? »

Puis il se tourna vers Paul.

« Et toi, tu peux pas sortir avec des filles de ton âge ? Y'en a pleins dans l'académie, j'sais pas ! »

Il se leva brusquement pour s'éloigner et sortir du restaurant. Ana se leva à son tour.

« Je vais lui parler, faut juste qu'il accepte... je suppose ? »

D'un air désolée, elle sortit à son tour pour rejoindre son cousin à l'extérieur.

« Je savais que c'était une mauvaise idée.. » dit Miriam en baissant la tête, dépitée.
Paul Nyllis
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3874-0280-paul-nyllis-noctali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3876-paul-nyllis-noctali
Icon : Diner aux chandelles [PV Miriam] NLyjW
Taille de l'équipe : 32/33
Région d'origine : Rosalia, Johto
Âge : 19
Niveau : 64
Jetons : 5563
Points d'Expériences : 2088
Diner aux chandelles [PV Miriam] NLyjW
32/33
Rosalia, Johto
19
64
5563
2088
pokemon
Diner aux chandelles [PV Miriam] NLyjW
32/33
Rosalia, Johto
19
64
5563
2088
Paul Nyllis
est un Topdresseur Stratège
Assis à l’autre bout de la table, Paul attendait avec nervosité les explications de sa brune. Dans quel traquenard était-il tombé ? Qu’est-ce que tout ça signifie ? Pourquoi Miriam est-elle stressée comme jamais ? Même un aveugle aurait vu la révélation arriver gros comme une maison. Miriam débuta par des présentations, irritant un peu Paul.

- Tu veux bien m’expliquer ce qu’ils font là ? Reprit le garçon sur un ton légèrement plus sec.

Lui et Miriam ne s’étaient encore jamais disputés. Paul étant quelqu’un de plutôt jovial, il était rare de le voir s’énerver, mais Miriam risquait de bientôt voir ce que pouvait donner le Noctali une fois poussé à bout. Ses mains étaient crispées sur son pantalon et devenaient moites. Sentant l’impatience monter en lui, il ferma les yeux deux secondes et souffla en tentant de reprendre son calme. C’est à ce moment-là, que Miriam lui dit exactement ce qu’il espérait ne pas entendre : qu’elle lui avait menti par omission. Aussitôt, le regard du Noctali se fit plus dur et son esprit passa en mode « détective ». A partir de là, chaque mot que dirait Miriam pourrait se retourner contre elle. Miguel, le gamin déjà assis que Paul ne connaissait pas avant ce soir, intervint pour s’indigner de l’absence de confession de Miriam.

Puis vint la révélation. Comme un coup de poing dans le ventre. Une balayette donnée de dos. Un craquage de nuque. Qu’Ana soit sa nièce passait encore, mais… Miriam avait un fils. Un fils presque aussi âgé que lui qui plus est. Abasourdi par cette révélation, Paul se tourna les yeux écarquillés vers Miguel et le dévisagea. Sans laisser le temps au garçon de répondre, la zoologiste enchaîna. Paul se retourna vers elle avec un rictus nerveux. Bien sûr qu’il avait envie de se lever et de partir. Qui ne l’aurait pas fait ? Sûrement quelqu’un pour qui la trahison n’avait pas d’importance. Oui, car Paul le vivait comme une trahison. Un sombre mensonge qui n’était pas sans répercussion et l’atteignait directement. Alors Miriam pouvait très bien raconter ce qu’elle voulait sur sa vie d’avant et sur sa manière d’élever son gamin seule, Paul s’en moquait royalement.

Néanmoins, les larmes de Miriam n’était pas sans poids dans son cœur. La colère bouillonnant en lui était rongée par la tristesse de voir l’être aimé malheureux. Toutes ces émotions qui l’affligeaient étaient difficiles à contenir. D’un côté, Miriam ne méritait pas qu’il lui réponde, d’un autre, elle avait surmonter quelque chose de difficile seule et elle ne méritait pas non plus qu’il l’abandonne. Les paroles de Miguel ne vinrent pas aider et si Miguel n’était pas sorti, Paul aurait pris sa place à l’extérieur du restaurant. Mais le voilà coincer contre son grès face à Miriam. Il songea aux possibilités qui lui restait et finit par prendre la parole, la gorge nouée.

- T’aurais dû me le dire dès le départ… Tu pensais que je n’étais pas assez fort pour l’accepter ? Au regret de te décevoir, je trouve le mensonge, même par omission, pire que la révélation…

Il se leva ensuite et se dirigea vers les toilettes. Dès que la porte de sa cabine fut fermée, il frappa contre le carrelage du mur.

- Fais chier ! Lâcha-t-il énervé en laissant tomber plusieurs larmes.

Si Aligatueur avait été là, il aurait sûrement broyé Miriam pour avoir mis son dresseur dans cet état. Heureusement, qu’il s’amusait sagement à la chambre. Paul s’assit sur l’abattant de la cuvette et plongea dans ses pensées. Un cruel dilemme le tiraillait et il avait beau tourner le problème dans tous les sens, il avait du mal à en percevoir la solution. Si seulement Sirius était là lui aussi, il aurait eu les mots. Il aurait su quoi faire aussi. Mais le Noctali ne pensait pas que son broloc’ se serait embarrassé d’une femme lui ayant caché un gamin.

- Pourquoi faut-il toujours que les choses tournent mal ? J’ai pas le droit d’être juste heureux et tranquille ?

A chaque fois que Paul éprouvait des sentiments pour quelqu’un, ça se finissait mal… Finalement, il avait peut-être eu de la chance qu’il ne se passe rien avec Idalienor et que les choses se soient estompées. Comment refaire confiance à Miriam maintenant ? S’il retournait à table, ça n’aurait aucun sens. Pas tant qu’il n’aurait pas une réponse à apporter. Et puis, même s’il en apportait une. Qu’est-ce que ça changerait ? Miguel est lui aussi sous le choc et contre lui… Depuis combien de temps avait-il quitter la table ?  Paul sortit son téléphone pour voir l’heure.

- Hey, mais… Sisi n’est peut-être pas là, mais je peux lui écrire.

Ainsi, Paul alla sur le profil de Sirius et commença à rédiger un long message pour lui expliquer la situation, espérant que son broloc’ aurait quelque chose à lui proposer.


Moodboard :
Diner aux chandelles [PV Miriam] 1543863697-signa-par-max
Merchiii Max pour cette superbe signature !
Miriam Haere
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7489-509-miriam-haere-maybe-it-s-my-own-fault-as-usual-adulte
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7497-miriam-haere-aquali
Icon : Diner aux chandelles [PV Miriam] BXe08
Taille de l'équipe : 11 + 1
Région d'origine : Alola / Kalos
Âge : 31 ans
Niveau : 27
Jetons : 623
Points d'Expériences : 589
Diner aux chandelles [PV Miriam] BXe08
11 + 1
Alola / Kalos
31 ans
27
623
589
pokemon
Diner aux chandelles [PV Miriam] BXe08
11 + 1
Alola / Kalos
31 ans
27
623
589
Miriam Haere
est un Adulte Zoologiste


Miriam plonge son visage dans ses mains, complètement désemparée. Elle a l'impression que toute la misère du monde lui tombe dessus. Elle pensait qu'en avouant tout, elle se sentirait soulagée mais c'est tout le contraire. On ne lui a pas retiré l'épine du pied, on l'a enfoncé encore plus. Son visage est rouge. Assise, seule à la table, elle jette quelques regards aux alentours. Quelques clients indiscrets l'observaient de coin, intrigués de savoir ce qu'il peut bien lui arriver. Elle est idiote de les avoir invité au restaurant. Un repas chez elle -enfin, un repas si on veut- aurait été plus intime. Mais elle pèse le pour et le contre, dans son appartement, Miguel ne se serait pas retenu. Il aurait hurlé et claqué toutes les portes. Peut-être qu'Ana aurait été moins compréhensive. Peut-être que Paul aussi aurait hurlé. Elle n'en sait rien. Et de toute manière, elle ne peut plus rien changé, elle ne peut plus revenir en arrière. Elle se déteste. Si elle pouvait, elle se rouerait de coup. Elle n'a même pas osé regarder Paul dans les yeux. Pas parce qu'elle avait honte de cette révélation, mais parce qu'elle avait peur. Cette peur qui revient sans cesse quand elle met en colère un homme. Cette question qui trotte dans sa tête: va-t-il me frapper ? Cette douleur, elle n'en a jamais parlé, même pas à sa soeur. Elle est seule face à cette douleur, et par peur de la revivre, elle fait souffrir les autres en commençant par la chair de sa chair, l'être à qui elle tient le plus au monde: son fils.

« Vous avez fait votre choix ? »

Elle tourne la tête, les yeux bouffis par les larmes. A côté d'elle se tenait une jeune serveuse, probablement nouvelle dans l'établissement. Elle haussa légèrement les sourcils, surprise par toutes les émotions que Miriam montrait sur son visage.

« Je repasserai tout à l'heure.. »

Elle s'éloigna, complètement désemparée. La métisse soupire avant d'enfouir à nouveau son visage dans la paume de ses mains. Mais quel enfer. A cet instant précis, elle voudrait fuir, partir et se retrouver dans l'océan. Loin de tout ça. Avec ses pokémons. Mais elle ne doit pas fuir ses problèmes, elle le sait. Alors elle se redresse, essuyant ses larmes. Elle croise les bras et s'installe au fond de sa chaise. L'un des trois reviendra vers elle un moment ou à un autre. Que ça soit Paul pour lui dire que c'est terminé, Miguel pour lui dire qu'il ne lui parle plus ou Ana pour lui dire que Miguel ne lui parle plus parce qu'il a vraiment décidé de ne plus lui parler. Dans tous les cas, elle sent que cette soirée ne va pas se dérouler comme elle espérait. En même temps, elle ne sait même pas à quoi elle devait s'attendre, après tout, elle a caché la vérité à tout le monde. Elle a menti parce que c'était plus simple et parce qu'elle n'avait pas envie de se compliquer la vie. Quelle idiote.

Pendant ce temps, à l'extérieur du restaurant.

« NON MAIS TU TE RENDS PAS COMPTE !? TU PEUX PAS COMPRENDRE, C'EST PAS TA MÈRE. ELLE SORT AVEC UN ÉLÈVE PUTAIN ! T'IMAGINE SI CA S'APPREND A L’ACADÉMIE. JE VAIS ÊTRE LE FILS DE LA COUGUAR QUI SE TAPE UN ÉLÈVE NAN MAIS... »

Miguel faisait les cent pas tout en extériorisant sa rage. Il finit par s'asseoir sur un banc. Ana s'avance vers lui, ne sachant quoi faire.

« Calme-toi. C'est sûr qu'en hurlant comme ça, tout le monde va finir par le savoir. Oui, elle a fait une connerie, elle aurait dû nous le dire plus tôt, nous en parler, qu'on en discute.. au lieu de tout balancer comme ça.. Mais tu la connais, elle a toujours été hyper mystérieuse sur sa vie sentimentale et faut la comprendre, après ce qui lui ait arrivé.. Moi, je la comprends.. »

La coordinatrice attrape les mains de son cousin avant de s'accroupir devant lui.

« NON TU COMPRENDS PAS ! »

Il se relève brusquement, la repoussant. Ana perd l'équilibre et tombe en arrière. Elle serre la mâchoire.

« PUTAIN MAIS T'ES COMME LOGAN, JE FAIS CE QUE JE PEUX POUR TE RÉCONFORTER, TU ME REPOUSSES ET ME FAIS MAL. LES MECS VOUS AVEZ UN PROBLÈME VOUS ETES INUTILES, VIENS MÊME PLUS ME VOIR QUAND TU VAS MAL. SI C'EST POUR ME REPOUSSER, BAH CONSOLE TOI TOUT SEUL. »

Elle se relève, pousse Miguel qui retombe sur le banc avant de refaire son apparition dans le restaurant. Elle attrape son sac et sa veste laissés sur la chaise.

« Bon, moi, je me casse, tous aussi inutiles les uns que les autres. Je suis désolée Miriam, bon courage. »

Elle tourne les talons et ressors du restaurant. Miriam, sans dire un mot, la regarde s'éloigner. La jeune fille sortit une pokéball de sa poche. Son Bruyverne apparut. Elle s'envola, puis Miriam la perdit de vue. Elle soupire. Bon. Ce premier affrontement entre l'un des trois n'était pas si terrible. Du moins, elle pense ?
Paul Nyllis
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3874-0280-paul-nyllis-noctali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3876-paul-nyllis-noctali
Icon : Diner aux chandelles [PV Miriam] NLyjW
Taille de l'équipe : 32/33
Région d'origine : Rosalia, Johto
Âge : 19
Niveau : 64
Jetons : 5563
Points d'Expériences : 2088
Diner aux chandelles [PV Miriam] NLyjW
32/33
Rosalia, Johto
19
64
5563
2088
pokemon
Diner aux chandelles [PV Miriam] NLyjW
32/33
Rosalia, Johto
19
64
5563
2088
Paul Nyllis
est un Topdresseur Stratège
Paul souffla.

Voilà plus d’une dizaine de minutes qu’il était assis sur l’abattant du toilettes à discuter avec Sirius B. Powell, son coloc, son bro, son sauveur. Le garçon n’avait pas hésité une seconde en entendant les faits et s’était directement proposé pour venir en personne sortir son pote de là. C’était la plus belle preuve d’amitié qu’il pouvait lui faire. Il arriverait d’ici quelques minutes et toute cette histoire serait terminée… pour ce soir seulement. Paul doutait que fuir ce repas mettrait un terme définitif à tout cela. D’ailleurs, il était temps de sortir de là et d’aller voir Miriam avant que Sirius n’intervienne.

Dans la poche de sa veste, il chercha un mouchoir pour s’essuyer les yeux et se moucher. Inspirant à plein poumon, il se redressa ensuite et quitta son cabinet. Il sortit après s’être lavé les mains et s’être regardé dans un miroir, plein d’interrogations. Miriam n’avait pas bougé de sa place, en revanche Ana était revenue et elle s’en allait à nouveau. Paul eut à peine le temps de l’apercevoir prendre la porte et disparaître dans la rue. A la table, il ne s’assit pas et resta debout, son iPok en main pour regarder l’heure défiler de temps en temps.

En cet instant, la femme qu’il avait devant lui ne lui inspirait rien de positif. Aucun mot n’avait envie de sortir de sa bouche. Seule de la tristesse et de la colère habitaient son cœur. Il aurait pu s’en prendre à elle verbalement, mais il avait déjà vu combien elle s’en voulait tout à l’heure. De toute façon, ça n’aurait rien arrangé à la situation. Les choses n’auraient pu que dégénérer en empruntant cette voix se dit-il. Il la toisa donc, pour ne pas la fuir. Il s’obligea à soutenir son regard.

- Tu m’as extrêmement déçu. Expliqua-t-il calmement. Ne cherche pas à me joindre dans les prochains jours, j’ai besoin de temps pour avaler tout ça.

A chaud, le garçon avait du mal à s’éclaircir les idées pour comprendre Miriam. Le fait qu’il n’ait pas non plus envie de la comprendre n’aidait pas. C’est pourquoi, parfaitement lucide de ses réactions, il préférait prendre de la distance pour réfléchir au calme et prendre la décision qui lui paraîtrait appropriée.

L’heure défilait encore. Avec impatience, il attendait que Sirius franchisse le pas de la porte pour le récupérer. En attendant, il mettait les choses au clair.

- Je croyais que c’était du sérieux entre nous, qu’on se disait tout. Bien sûr qu’on a aussi chacun nos petits secrets, mais pas quelque chose d’aussi gros et impactant. Plus rien ne sera comme avant. En fait… Je me demande si je peux encore te faire confiance. Eeeet sur quoi d’autre est-ce que tu m’as menti ? T’as un gamin, t’es mariée aussi ? Je me rends compte, qu’au final je sais rien de toi…

Sur cette conclusion, son téléphone bipa, Sirius n’allait pas tarder à apparaître d’une seconde à l’autre.


Moodboard :
Diner aux chandelles [PV Miriam] 1543863697-signa-par-max
Merchiii Max pour cette superbe signature !
Sirius B. Powell
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t4167-sirius-b-powell-sending-your-selfies-to-nasa-because-you-re-a-star
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t4169-sirius-b-powell-noctali
Icon : Diner aux chandelles [PV Miriam] BHJ22Y
Taille de l'équipe : 12
Région d'origine : Algatia - Hoenn
Âge : 19 yo
Niveau : 51
Jetons : 7892
Points d'Expériences : 1589
Diner aux chandelles [PV Miriam] BHJ22Y
12
Algatia - Hoenn
19 yo
51
7892
1589
pokemon
Diner aux chandelles [PV Miriam] BHJ22Y
12
Algatia - Hoenn
19 yo
51
7892
1589
Sirius B. Powell
est un Coordinateur Mode


dîner aux chandelles
don't mess with me cause if you mess with me you're messing with my family

Sirius est penché sur un quelconque croquis quand son téléphone vibre. Une fois, deux fois. Plusieurs fois. Si il n’aurait probablement pas fait attention aux premiers messages, l’insistance finit par l’étonner et il jette un coup d’œil sur son téléphone. Paul. Arrêtant immédiatement ses réflexions et son travail, il attrape l’appareil et le déverrouille sans lire les prévisualisations des messages.

Pour que Paul lui envoie une telle quantité de message alors qu’il est sensé être en rendez-vous amoureux avec sa douce, c’est qu’il doit y avoir un problème. Un gros problème. Il espère un instant que c’est pas à cause de la tenue qu’il a concocté à son bro pour l’occasion … Puis il pose son regard sur les messages. Enfin. Et …

Panique à bord.

Très investi dans la relation de son bro et sa belle grâce aux histoires du premier, c’est le cœur brisé qu’il apprend le léger détail que Miriam avait caché. Quelle sa … Ahum. Refrénant les envies plus que colériques qui se réveillent à la lecture des mots qui révèlent la blessure profonde de son frère de cœur, Sirius lui répond, presque aussitôt, hésitant et honnête.

Plus que la révélation, c’est voir son meilleur ami, aussi profondément blessé qui l’énerve. Miriam, il a jamais eu l’occasion de la rencontrer et visiblement, leur première rencontre ne leur laissera, ni à l’un, ni à l’autre une bonne impression.

Il ne suffit que de l’accord de Paul et de l’adresse pour que Sirius enfile une grosse veste sur son survêtement et appelle sa Roucarnage pour rejoindre au plus vite son bro en détresse. Hors de question de le laisser plus longtemps dans les bras de cette sorcière.

Sur le dos de l’oiseau, Sirius a le temps de vaguement méditer sur la situation. Il est presque sûr que c’est pas le gosse qui emmerde vraiment Paul. Il est mature et entre nous, Sirius trouve pas que ça serait trop bizarre, Paul beau-papa. Il saurait gérer la situation, il en est certain. Non, ce qu’il blesse son « J’ai le cœur sur la main et je dis ce que je pense » de bro c’est le mensonge.

Ça c’est pas un des problèmes qu’ils sont eut eux. Sirius et Paul ils ont toujours été parfaitement honnêtes l’un envers l’autre. Jamais de mensonges ou alors, si mensonges il y a eut, c’est du mensonge qui dit que « non c’est pas moi qui est piqué ton sweat ». (même si bon, ça serait un véritable affront.) Mais aucun mensonge de catégorie « j’ai un gosse qui a trois ans de moins que toi » et franchement, Sirius n’arrive pas à s’imaginer dans pareille situation.

Soleil entame la descente puis se pose en toute délicatesse devant le restaurant. Sur son dos, Sirius envoie un rapide message de « Je suis là » à Paul, pour le prévenir. Du restaurant sort, d’un pas très déterminé, une jeune fille que Sirius connaît. Ana, l’une des coordinatrices de l’école. Sirius lui adresse un demi-sourire avant de se diriger vers le restaurant et d’y entrer.

Il fait un peu tâche ce grand gugusse, dans son survêtement fait pour rester à la maison, son gros manteau qui l’englobe et ses cheveux dans tous les sens. Dans n’importe quelle autre situation, Sirius se serait tué plutôt que d’être vu dans pareil état de désinvolture mais là, c’est une urgence, c’est un appel à l’aide de la personne qu’il n’aurait jamais vu tomber.

Il est pas difficile de le trouver. Tous les regards sont tournés vers une large table où il ne reste qu’une belle femme. Une belle femme qui se fait incendier par un jeune homme. Son bro. Déterminé, Sirius s’avance, ignorant à moitié la pauvre serveuse qui ne sait plus vraiment quoi faire.

- Paul, j’suis là. On y va quand tu veux.

Il place une main sur l’épaule de son meilleur ami. Soutient silencieux. Puis, quand il est rassuré que son bro tiendra, il tourne son regard curieux vers Miriam. Elle a l’air au fond du trou. Tu m’étonnes. Sa belle petite famille, toutes les personnes qu’elle aime … tout le monde lui tourne le dos. Pourtant, Sirius n’arrive pas à avoir de la peine. Il ne voit que le tristesse et la colère de Paul et devient hermétique à celle de Miriam.

- Aller bro, faut y aller.


sirius
liens
atelier
Miriam Haere
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7489-509-miriam-haere-maybe-it-s-my-own-fault-as-usual-adulte
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7497-miriam-haere-aquali
Icon : Diner aux chandelles [PV Miriam] BXe08
Taille de l'équipe : 11 + 1
Région d'origine : Alola / Kalos
Âge : 31 ans
Niveau : 27
Jetons : 623
Points d'Expériences : 589
Diner aux chandelles [PV Miriam] BXe08
11 + 1
Alola / Kalos
31 ans
27
623
589
pokemon
Diner aux chandelles [PV Miriam] BXe08
11 + 1
Alola / Kalos
31 ans
27
623
589
Miriam Haere
est un Adulte Zoologiste


Mais Miriam n'a pas le temps de souffler. Paul revient et reste debout devant la table. Elle se force à le regarder dans les yeux, même si elle voit trouble à cause des larmes. La phrase du brun lui transperce le coeur. Elle l'a déçu. Oui. Elle se déçoit elle-même. Elle joint ses mains sur ses genoux et baisse la tête, retenant un énième torrent de larme.

Il est peut-être simplement trop jeune pour comprendre. Du moins, c'est ce qu'elle se dit pour essayer de se rassurer. Elle avait à peine 16 ans quand le premier homme de sa vie, alors âgé de 19 ans, la manipulait, la torturait psychologiquement. Il l'a roué de coup en lui répétant qu'elle n'était bonne à rien, qu'elle devrait avoir honte de vivre, qu'elle le décevait tout le temps. Et le résultat de cette passion, à prendre en son sens initial, c'est un enfant. Un enfant qu'elle a dû élever seule. Et pendant 14 ans, elle n'a pas eu une seule relation amoureuse. Parce qu'elle avait peur. Peur de souffrir à nouveau, peur d'être à nouveau abandonnée. Et pour la première fois depuis ces années, elle s'est laissé aller, comme une adolescente. Mais quand elle s'en est rendu compte, il était trop tard. Elle n'a jamais osé avouer à Paul qu'elle avait un fils et qu'il était dans la même académie que lui. Pas seulement par honte, mais toujours tiraillée par la peur qu'il l'abandonne.

Et finalement, maintenant que la vérité éclate, il se passe exactement ce qu'elle ne voulait pas qu'il se passe. Elle l'a déçu. Elle a encore déçu. Elle est décevante. Le téléphone de Paul sonne. Puis un silence. La métisse n'osait plus rien dire, n'osait plus bouger. Elle semble se recroqueviller sur elle-même. Quelques minutes après, un garçon arrive, posant une main sur l'épaule de Paul. Miriam redresse un peu la tête. Elle écarquille légèrement les yeux. Elle le reconnaît. C'est lui qui lui a donné son Cerfrousse au Nouvel An. Ce serait lui, le fameux broloc de Paul ? Elle soupire, peu importe. Ça ne change absolument rien. Elle détourne la tête pour ne pas les voir partir, observant le pied d'une chaise. Quel enfer. Elle voudrait revenir en arrière, ne pas sortir avec Paul et rester seule. Parce qu'elle l'a toujours été et elle n'a jamais eu de problème. Qu'est-ce qu'il lui a pris ? Son fils et sa nièce lui suffisait. Elle n'avait pas besoin de rajouter une personne dans l'équation. Elle est bête. Bête d'avoir cru à cette idylle qui ne pouvait pas bien se terminer. C'était évident.

« Je suis désolée.. » murmura-t-elle.

Peut-être que Paul était déjà partie, ou avec le bruit, ce murmure, cette excuse vaine, s'échappa dans l'air et ne parvint à l'oreille de personne. Mais à quoi bon ? Elle sait que c'est inutile. Elle n'a qu'une hâte, c'est rentrer chez elle et se fourrer dans son lit pour ne plus jamais y ressortir.
Paul Nyllis
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3874-0280-paul-nyllis-noctali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3876-paul-nyllis-noctali
Icon : Diner aux chandelles [PV Miriam] NLyjW
Taille de l'équipe : 32/33
Région d'origine : Rosalia, Johto
Âge : 19
Niveau : 64
Jetons : 5563
Points d'Expériences : 2088
Diner aux chandelles [PV Miriam] NLyjW
32/33
Rosalia, Johto
19
64
5563
2088
pokemon
Diner aux chandelles [PV Miriam] NLyjW
32/33
Rosalia, Johto
19
64
5563
2088
Paul Nyllis
est un Topdresseur Stratège
Ce calvaire allait enfin prendre fin. Sirius, bro et sauveur à ses heures perdues, venait de débarquer tel un beau prince dans son plus bel apparat. Il n’avait besoin d’aucune fioriture pour être lui-même et briller au milieu de cette assemblée de gens ordinaires. Lorsque sa main chaude vint se poser sur l’épaule de Paul, le Noctali ressentit toute la puissance de son soutient. Sa présence arrivait à embaumer son cœur meurtri, venant apaiser ses tourments. Il pouvait désormais souffler.

Une dernière fois, il regarda Miriam. Il ne l’avait jamais vue aussi effondrée, mais elle ne pipait mot. Son silence fut interrompu par la remarque fort bien avisée de son camarade. Il était temps pour eux de prendre le large et de rentrer chez eux, dans leur cocon douillet ou Paul pourrait se remettre tranquillement de cette soirée mouvementée. Alors, il tourna les talons. Ce simple geste lui arracha une autre part de son cœur qui lui intimait de ne pas abandonner Miriam, mais le mal était fait et il ne pouvait remonter son cœur des abîmes dans lesquelles Miriam l’avait jetée.

Se dirigeant vers la sortie, il eut un moment d’hésitation. Miguel n’était pas réapparu depuis tout à l’heure. Peut-être était-il encore dehors et l’attendait pour avoir une conversation ? Le garçon avait lui aussi mal pris la nouvelle, mais pour d’autres raisons. A présent, Paul savait qu’à chaque fois qu’il le croiserait à l’académie, une tension ou une gêne surviendrait et celle-ci ne serait que le masque d’une blessure plus profonde en chacun d’eux. Pour autant, soutenu par son broloc Sirius, il quitta le restaurant et rejoignit son dortoir.

A celui-ci, il ne put cacher très longtemps la vérité à ses Pokémon qui l’assénaient de questions. De chaudes larmes se remirent à couler sur son visage et il se demanda à quel moment il avait cru que ce serait une bonne idée de sortir avec Miriam. Cette femme était intelligente, charmante, drôle et fougueuse. C’est ce qui lui avait plu au départ et l’avait poussé à vouloir en savoir plus à son propos. Mais aujourd’hui, il regrettait que tout cela se soit produit. Il aurait parfaitement pu accepter qui elle était et son passé si elle avait dénié le lui confier. Mais le temps de ce genre de confidences était révolu.

La peine était difficilement consolable en cette nuit d’hiver, alors le Noctali se dit qu’il était peut-être temps pour lui de se coucher. Toutes ses angoisses, toutes ses questions, toutes ses frustrations se seraient calmées à l’aube et même si la douleur ne serait pas partie, elle serait au moins un peu plus supportable. Il se posa tout de même une ultime interrogation avec de fermer les paupières et de se laisser aller au pays de Morphée :

Y aurait-il un futur pour lui et Miriam ?


Moodboard :
Diner aux chandelles [PV Miriam] 1543863697-signa-par-max
Merchiii Max pour cette superbe signature !
Miriam Haere
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7489-509-miriam-haere-maybe-it-s-my-own-fault-as-usual-adulte
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7497-miriam-haere-aquali
Icon : Diner aux chandelles [PV Miriam] BXe08
Taille de l'équipe : 11 + 1
Région d'origine : Alola / Kalos
Âge : 31 ans
Niveau : 27
Jetons : 623
Points d'Expériences : 589
Diner aux chandelles [PV Miriam] BXe08
11 + 1
Alola / Kalos
31 ans
27
623
589
pokemon
Diner aux chandelles [PV Miriam] BXe08
11 + 1
Alola / Kalos
31 ans
27
623
589
Miriam Haere
est un Adulte Zoologiste


Finalement, elle relève la tête. Plus aucune larmes ne coulaient, tant elle avait déjà trop pleuré. Paul et Sirius n'étaient plus là. Elle passe ses mains sur son visage en soupirant. Les personnes dans le restaurant avaient repris le cours de leur dîner comme s'il ne s'était absolument rien passé. La serveuse revient vers elle.

« Offert par la maison. »

Elle pose un grand verre d'eau rempli de glaçons. Miriam roule des yeux, c'était plutôt des shots de vodka qui lui fallait, mais peu importe. Elle la remercie avant de boire quelques gorgées du liquide froid. Finalement, le troisième protagoniste de cette histoire refait son apparition. Miguel s'avance vers sa mère sans dire un mot pour récupérer son sac.

« M'appelle pas pendant ces prochains jours, j'ai pas envie de te voir. » dit-il sèchement avant de tourner les talons et de s'en aller à son tour.

Bon. La zoologiste reste encore assise là pendant de nombreuses minutes à observer les serveurs qui se démenaient pour répondre à tant aux besoins des clients, elle voyait ces familles qui riaient aux éclats, ces amoureux qui se lançaient des regards complices et malicieux. Ce trop pleins de bonheur lui donne envie de vomir. Elle finit par se lever en laissant un pourboire conséquent à la serveuse avant de quitter le restaurant, le coeur et le ventre vide. Elle décide de rentrer à pied, le temps est encore assez doux pour la saison, marcher va lui aérer l'esprit.

« Mais qu'est-ce qu'il m'a pris d'avoir cru que cela marcherait ? Je suis vraiment une pauvre idiote.. » murmure-t-elle à elle-même.

Elle longe les rues de la ville, silencieuse. De temps en temps, un léger brouhaha parvient à ses oreilles, provenant d'un bar, d'une boîte, d'un appartement faisant office de boîte.. La ville avait commencé quelques installations de Noël. Dans quelques jours à peine, ce sera le mois de décembre. Mais Miriam n'a absolument pas le coeur à avoir l'esprit de Noël. Au vue de la réaction des trois personnes qu'elle aime, elle risque de passer Noël sous un plaid en buvant du vin chaud devant un téléfilm ridicule qui la fera toujours autant pleurer.

Maintenant, elle se demande juste comment cette histoire va se terminer. Va-t-elle officiellement rompre avec Paul ? Doit-elle lui envoyer un message dans quelques jours ? Non. Elle suppose qu'elle doit attendre qu'il le fasse de lui-même, peu importe la raison. Attendre qu'il soit prêt et ne pas l'embêter. C'est ce qu'elle aurait probablement voulu si elle était à sa place, donc c'est ce qu'elle fera. Elle n'a plus qu'à attendre et à acheter plusieurs paquet de mouchoir et de doliprane pour les jours à venir.


moodboard :
Diner aux chandelles [PV Miriam] WemQw
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum