Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 1

Pokemon adala community

Tu abandonnerais ce pauvre locataire démuni à son déménagement, en « empruntant » sa camionnette en plus… ? Je ne te pensais pas voleur, Josh.
en savoir plus ?
Cha-charmant… normalement c’est en mission avec Josh que je frôle la mort, pas en rentrant chez les Phyllalis.
en savoir plus ?
Je vais chuter, encore, et ça sera long, et ça sera douloureux, et t'auras pas envie d'être là. Parce que toi, tu as Aoi mais moi j'ai quoi maintenant que Maya est partie, dis-moi ?
en savoir plus ?
Ce n'est pas le parc que je souhaite anéantir...
en savoir plus ?
Mademoiselle Alézar, Pecheresse Caroline ! Où êtes-vous ?
en savoir plus ?
La triche sera permise évidemment.
en savoir plus ?
Q…. Quéééééééééééééé ?!
en savoir plus ?

Janet L. Collins
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t830-janet-l-collins-l-enfant-malade-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t844-janet-l-collins-givrali
Icon : Mais qu'est-ce que tu fais là ? (PV Josh, Terminé) Hfdb
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Hoenn
Âge : 21
Niveau : 33
Jetons : 2045
Points d'Expériences : 821
Mais qu'est-ce que tu fais là ? (PV Josh, Terminé) Hfdb
8
Hoenn
21
33
2045
821
pokemon
Mais qu'est-ce que tu fais là ? (PV Josh, Terminé) Hfdb
8
Hoenn
21
33
2045
821
Janet L. Collins
est un Scientifique Archéologue



New day, new friends


La fin de la journée était radieuse sur l'île Lansat. Janet rentrait d'un cours de sport qu'elle avait pu suivre du début à la fin sans tousser et sans s'arrêter. Bon, bien sûr elle était arrivée dernière mais elle ne comptait pas se caler sur les performances des autres pour gérer son effort, au risque de remettre sa santé en jeu. Puis le directeur était au courant, un gros dossier médical figurait dans son livret scolaire pour expliquer ses piètres résultats dans les pratiques physiques et inviter les professeurs à la noter de façon plus indulgente.
Elle resta plus tard pour s'étirer et faire des exercices de respiration, si bien que toutes les Givralis avaient quitté le stade quand elle rentra au dortoir. Plus personne là non plus, elles devaient avoir décidé de profiter des dernières heures de soleil en extérieur.

Janet put ainsi prendre une douche tranquille et s'étaler comme elle le voulait. Ginger eut aussi droit à sa séance de toilettage car elle avait décidé de courir avec sa dresseuse. La jeune femme prit son temps sous l'eau chaude qui la relaxait et lui massait les épaules. Les bleus de sa rencontre avec l'Ursaring disparaissaient peu à peu mais elle avait encore mal par moments. Son pokémon s'était plutôt bien remise des coups qu'elle avait reçus, bien qu'elle avait évité le pire grâce à Luné.

Encore cinq minutes et elle éteignit l'eau. Les yeux a demi fermés, elle attrapa la serviette la plus proche et s'essuya vigoureusement pendant que Ginger s'ébrouait. Rapidement, elle s'essuya les cheveux et enfila des sous-vêtements de dentelle blanche, un débardeur large bleu ciel constellé d'étoiles blanches et un legging noir. Elle ne comptait pas ressortir avant le diner alors autant se mettre à l'aise pour étudier, en plus les salles étaient surchauffées en ce moment. Une fois habillée, elle frotta bien sa compagne de route pour qu'aucune trace d'humidité ne vienne coller ses jolis poils. Elles passèrent ensuite l'une et l'autre sous le sèche cheveux et ressortirent fraiches et pimpantes de cette petite session détente. La peau de Janet sentait le citron et la vanille, parfums de son gel douche favori, et ses cheveux formaient des petites boucles rebelles qui venaient encadrer son visage.

Au détour du couloir pour aller à sa chambre, elle aperçut la silhouette immense et très peu féminine de Josh. Mais qu'est-ce qu'il faisait ici celui-là ? Doucement, elle s'approcha de lui, pieds nus, sa trousse de toilette dans une main et ses vêtements dans l'autre.

- Josh ? Je peux savoir ce que tu fais là ? C'est interdit aux Phylallis par ici ! Enfin... Aux garçons en général si tu vois ce que je veux dire.

Elle lui avait dit ça sur le ton de la rigolade et lui adressa malgré tout un sourire. Elle ne lui en voulait plus pour ce qui s'était passé au cirque, après tout il lui avait quand même sauvé la vie ! Alors qu'elle allait le raccompagner vers la sortie, elle entendit un groupe de jeunes filles qui revenaient. Si elles voyaient le garçon ici, elles allaient certainement se mettre à piailler et à raconter à qui voulait l'entendre que c'était elle qui l'avait fait venir... avec tous les sous entendus que cela impliquait ! Et sans parler de la sanction de son professeur référent... Avec précipitation, elle le poussa vers sa chambre toute proche.

- Vite, bouge toi ou on va nous voir tous les deux !

Elle sortit sa clé et ouvrit la porte en tremblant presque. Rapidement, elle poussa le jeune garçon à l'intérieur et referma à clé derrière elle.

- Ouf... On l'a échappé be...

Sa voix se coupa quand elle se retourna. Le jeune homme était bien plus proche d'elle que ce qu'elle pensait et ils se retrouvaient quand même très proches l'un de l'autre. Trop proches à son goût.



Dernière édition par Janet L. Collins le Mer 26 Mar - 18:08, édité 2 fois


 
Lately I've been thinking, I want you
to be happier
Ininja Hagane
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1951-ininja-hagane-givrali#22318
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 14
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 291
Sinnoh
14
0
0
291
pokemon
Sinnoh
14
0
0
291
Ininja Hagane
est un Topdresseur Stratège
La journée avait été longue pour toi Josh, cette journée de cour particulièrement virulente t'avais La journée avait été longue pour toi Josh, cette journée de cour particulièrement virulente t'avais presque mis hors d'état de vivre et non de nuire. Les cours t'avaient ennuyés, tu ne sais pas pourquoi , mais tu penses à autre chose, tu ne sais pas comment le décrire, c'est une personne du campus, que tu connais et apprécies, mais impossible de trouver quelle est cette personne. Le soleil que tu as dans les yeux t'agaces, tu méprises ce soleil qui malgré tous tes subterfuges pour lui échapper arrive à te rendre aveugle. Tu as demandé cinq fois pour changer de place et tu as mangé cinq violents refus bien dégelasses venant de ton prof, tu le tue du regard et il déglutit à chaque fois de plus en plus difficilement. Non pas que tu sois élèves à problèmes, mais le refus tu le connais et le déteste assez.

Quand la dernière sonnerie de la journée sonne tu sors en courant avec tes affaires puis ralentit une fois sorti tu ralentis, tu ne sais pas ou aller, en vérité tu aimerais profiter du soleil, mais au stade il y a les coachs ainsi que dans le gymnase pour certain, ça devient impraticable pour toi, alors tu soupires et décides de faire sortir Dark de sa pokéballe. Tu sais pas comment tu t'es démerdés, mais clairement t'as chié dans la colle car ton pokémon en sortant c'est jeté sur ton visage, ça t'en a l'habitude, mais les doigts de Cradopaud dans les yeux c'est pas le top. Tu lâches un cri car ça pique, tu vois flou et tu reconnais pas les gens qui passent autour de toi, tu fais rentrer ton compagnon empoisonné dans sa capsule et décide d'aller dans ta chambre pour essayer de te laver les yeux avec du désinfectant oculaire. Tes pas sont imprécis et même si tu connais la route par coeur jusqu'au dortoir tu ne la connais plus en étant à moitié aveuglée, tu t'en rends pas compte, mais tu finis même chez les Givralis, étrange, tu pénètres pour la première le dortoir ou aucun homme n'est allé jusqu'à présent, ni même dans les autres, mais tu y rentres comme si c'était ton dortoir.

La décoration à changée ou c'est toi ? Tu ne sais plus, tu veux juste aller mieux. Une silhouette devant lui l'interpelle, une voix féminine, était-ce Janet ? Ikiala ? Une admiratrice ? Que faisait une fille chez les Phylallis ? Tu ne comprenais pas ce qu'elle disait, ce lieu interdit aux Phylallis et aux garçons en général ? C'était une blague de mauvais goût, même tu avais les yeux rouges et à demi-clos il fallait pas se foutre de toi quand même. Cette fille te pousse vers ce qui est ta chambre de mémoire, mais c'est elle qui a les clefs, tu es perdu et elle ouvre la porte et t'y jette dedans d'un geste de main, tu entres sans avoir le choix. Puis quand tu es dans cette chambre tu vois cette jeune fille aux cheveux bleus près de toi, tu n'es pas sur et même si vous êtes collés l'un à l'autre tu t'avances pour vérifier son visage, vos lèvres s'effleurent, mais tu as confirmation que c'est Janet, la jeune femme que tu as sauvé d'un Ursaring sauvage il y a quelques jours, une fille pas taillée pour le combat, mais très mignonne.

-Bonjour Janet... Je suis désolé vraiment... Tu recules un peu pour la laisser respirer et tâte ta ceinture à la recherche de l'hyperballe. Dark m'a mit les doigts dans les yeux sans vouloir, j'ai pris son poison et mes yeux me brûlent. Tu la trouves et fait sortir Destrock de sa capsule. Du coup je vais mouiller un peu ton parquet pour me sauver la vision. Destrock, écume sur mes yeux !

Le pokémon inquiet hésite puis lance les bulles d'eaux sur tes yeux et rapidement ça va très bien, malgré les yeux encore un peu rouge tu y vois totalement et tu peux enfin la décrire, la propriétaire de cette chambre. Il dit ensuite à la jeune femme habillée d'un legging et d'un débardeur.

-Je m'excuse encore, mais avec le poison je me suis presque perdu, j'y voyais flou et je pensais être chez les Phylallis avant que tu ne me trouves, heureusement que c'était toi sinon j'allais passer un très mauvais quart d'heure ! Tu souris avant de faire rentrer son pokémon dans sa capsule après lui avoir caressé la coque. Voilà donc ta chambre, c'est très.... féminin dis moi !

Tu scrutes la zone, c'est très féminin c'est vrai, l'opposé de ta chambre qui n'est pas très décorée, ça pourrait t'occuper un week-end tient, tu souris à cette pensée, mais ton regard est attiré par une boîte étrange, elle contient plusieurs compartiments, elle se trouve sur le lit et tu dis à Janet en pointant l'objet.

-Tu es une gourmande en fait ! Tu manges des bonbons comme ça, en plus tu les as classés par jour, t'es maniaque dis-moi !

Tu ne sais pas ce que tu viens de dire, tu ne réalises pas, mais la claque tu vas prendre sera violente, presque autant que celle venant de ton frère le jour de son retour.
Janet L. Collins
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t830-janet-l-collins-l-enfant-malade-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t844-janet-l-collins-givrali
Icon : Mais qu'est-ce que tu fais là ? (PV Josh, Terminé) Hfdb
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Hoenn
Âge : 21
Niveau : 33
Jetons : 2045
Points d'Expériences : 821
Mais qu'est-ce que tu fais là ? (PV Josh, Terminé) Hfdb
8
Hoenn
21
33
2045
821
pokemon
Mais qu'est-ce que tu fais là ? (PV Josh, Terminé) Hfdb
8
Hoenn
21
33
2045
821
Janet L. Collins
est un Scientifique Archéologue



New day, new friends


Janet avait rougi comme une pivoine. Elle avait bien senti les lèvres de Josh effleurer les siennes... Saperlipopette, Mary Poppins aurait pu sortir de nulle part et se mettre à chanter supercalifragilisticexpialidocious qu'elle n'aurait pas été plus surprise. Il recula dès qu'il l'identifia en bafouillant un mot d'excuse. Voilà pourquoi il n'était pas chez lui, il s'était juste trompé de dortoir ! La jeune femme le laissa sortir Destrock pendant qu'elle rangeait soigneusement ses vêtements et sa trousse de toilette pour masquer sa gêne.

- Oh mais vas-y je t'en prie...

Elle en profita pour sortir une serviette de toilette propre et ainsi éponger le sol de l'eau lancée par l'écrapince. Lorsqu'il eut fini de nettoyer les yeux de son dresseur, elle se redressa et accueillit ses explications avec un demi sourire. Elle les avait devinées en parti quand il lui avait parlé de Dark.

- Oh mais ne t'inquiètes pas, ça ira... On l'a échappé belle, il y avait tout une sororité qui passait quand je t'ai poussé ici. Moins une et on te grillait sur place !

Elle sourit à sa remarque et son regard fit le tour de sa chambre.

- Oui c'est vrai... J'aime bien les pièces bien décorées et bien rangées... Mais sans que ça fasse guimauve aussi !

Contrairement aux autres filles elle n'affichait pas des posters des derniers dresseurs en vogue ou du top 10 des plus beaux coordinateurs du moment mais plutôt des photos de famille et de paysages ainsi que quelques clichés des plus beaux pokémons de l'élevage de son père. Puis tout était ordonné, impeccablement rangé... Ou presque. La jeune femme tiqua lorsqu'il évoqua ses bonbons qu'elle classait par jours. Interloquée, elle regarda vers son lit.

- Mais je ne mange pas de... Nom d'Arceus !

C'est là qu'elle les vit. Ses médicaments. Pourquoi les avait-elle laissés sortis ?! Suffocant, elle se jeta dessus et les enferma dans le tiroir de sa commode. Elle marqua une pause et s'assit piteusement sur son lit.
Quelle attitude idiote elle avait eu ! C'était encore plus suspect à présent ! Que dire, que faire ? La jeune fille était paniquée. Elle avait peur de lui dire la vérité, peur de sa réaction. Et plus que tout, peur de perdre ses amis à cause de ça, comme quand elle était enfant. Il fallait se rendre à l'évidence, elle avait plus de chance de se voir sortir des anges du trou de balle que de fréquenter des gens comme ça à nouveau.
Elle jeta un regard à Josh. De toute façon, il devait se douter de quelque chose... Autant jouer la carte de la franchise, elle n'avait plus rien à perdre.

- Josh... Ce ne sont pas des bonbons mais des pilules.

Elle déglutit et fixa le sol, incapable de soutenir son regard.

- Quand j'étais petite j'ai... J'ai eu un cancer du poumon. On a dû me greffer quand j'avais une dizaine d'années mais... Je suis toujours sous traitement. Les bonbons que tu as vu, ce sont mes médicaments anti-rejet...

Sa voix se fit tremblante, elle regardait toujours par terre.

- C'est pour ça que je ne suis pas très physique et que je n'aime pas me battre... Et puis... S'il te plait n'en parle à personne. J'ai perdu tous mes amis à cause de ça autrefois, je ne veux pas que ça recommence... J'ai enfin une vie à peu près normale...

Ce fut trop pour elle. Son arrivée, l'absence de ses parents, son combat avec l'Ursaring puis avec lui, la peur de perdre Leo quand il s'était lancé dans le sable, sa propre faiblesse... Trop d'émotions remontèrent d'un coup et elle éclata en sanglots, repliée sur elle-même. Aussitôt, Ginger s'agita et vint se dresser sur ses pattes arrières pour effleurer le visage de sa dresseuse du bout des oreilles.
Entre deux respirations sifflantes, la dresseuse articula difficilement :

- Ne fait pas ça... Ne fait pas celui qui me dit adieu... Pas encore...



Dernière édition par Janet L. Collins le Mer 26 Mar - 10:03, édité 1 fois


 
Lately I've been thinking, I want you
to be happier
Ininja Hagane
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1951-ininja-hagane-givrali#22318
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 14
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 291
Sinnoh
14
0
0
291
pokemon
Sinnoh
14
0
0
291
Ininja Hagane
est un Topdresseur Stratège
La ruade de Janet sur cette boîte de bonbons te fait tilter : et si c'était pas des bonbons ? Que serait-ce alors ? Tu ne sais pas, on peut mettre des gâteaux en boîte, mais ça revient au même, ou encore des objets de valeurs comme des fèves, ou alors quelque chose de moins joyeux comme des médicaments. Tu trouves son comportement suspect, comme si elle avait quelque chose à cacher dans cette chambre, sur elle, une chose qui la salie sans qu'elle puisse s'en débarrasser.

Ce regard qu'elle te lança avant de parler te fit frissonner, il y avait quelque chose de déstabilisant dans celui-ci et quand elle finit sa phrase tu étais satisfait de ton raisonnement, mais qui dit pilule, dit forcément maladie, de quoi souffrait-elle pour ainsi vouloir cacher. Le regard très doux tu lui dis dans un demi-sourire.

-Tu sais on a tous des vilaines grippes c'est pas un problème !

Hélas ta naïveté jouait ne la fit pas sourire et au contraire elle baissa les yeux, ton regard était-il si horrible que cela ? Elle passa aux aveux devant tes yeux et tes oreilles déjà perturbée par son comportement. La révélation qu'elle te fit te tordit l'estomac, tu a dû te faire violence pour pas poser une main sur le mur. C'est dans ces situations que tu te rends compte que même si ta vie n'est pas toute rose, à côté de celle de Janet tu passes pour un Mickey. Un cancer c'est déjà dur dans un âge avancé, alors dans un âge d'enfant les séquelles sont dramatiques, les mentalités de cet âge ne sont pas les mêmes, le rejet est partout. Depuis combien de temps devait-elle se gaver de ces cachets ? Ta question ne sort pas de ta bouche et heureusement, la situation était assez délicate. Elle avait certainement dût se faire greffer un poumon pour survivre, elle avait eu de la chance d'en trouver un, tu pensais que sa vie était un coup de chance du hasard, car elle avait survécu à cause de la mort de quelqu'un, une mort prématurée peu-être.

Maintenant que les choses étaient révélées tu comprends sa respiration difficile, ses capacités physiques amoindries aussi bien en sport qu'en combat pokémon, tu te maudis encore plus de ce combat au cirque, tu hurles contre toi-même ta bêtise, imagines qu'à cause de tes conneries elle aurait pu faire une crise quelconque, et qu'auriez-vous fait Léonidas et toi ? Rien, c'est bien ça le problème, tu aurais assisté en direct à la première représentation de la mort.

Tu étais immobile et les mots de la scientifique réussirent à te glacer le sang, elle pleure devant toi, tu ne sais pas quoi faire, tu n'es pas diplomate comme Léo justement, t'es physique, dans le feu de l'action ça va, mais quand les mots sont plus précieux que les gestes là tu disparais. Malgré tout, tu t'avances vers elle en t'agenouillant derrière Ginjer et tu relèves son visage pour lui dire avec un sourire.

-Le seul adieu que j'aimerai prononcer c'est au traitement qui te poursuit, à la maladie qui t'as frappée, qu'elle disparaisse à jamais du monde dans lequel nous sommes. Ce jour n'est certes pas près d'arriver, mais je suis là. Léonidas aussi, ainsi que Raphaël, on a besoin de toi force bleu. Il lui sourit en ébouriffant ses cheveux. Si on perd le quatrième membre de la troupe on tombe tous, alors tiens toi debout, fière et souris moi !

Tu lui embrasses le front comme lui faisait son père à l'époque puis il se lève pour laisser un peu d'espace à Janet.Tu lui tends la main pour qu'elle puisse l'agripper et d'une poigne forte, mais douce tu la soulève debout, vous êtes à nouveau collés, tu as mal dosé ta force et à présent vos souffles se confondent encore, tu rougis un peu ayant conscience que cette fois tu vois très bien et les lèvres de Janet sont très bien dessinée, mais tu te résignes à faire une bêtise et tu recules avant de regarde Ginjer, l'Evolie semblait aller mieux.

-Elle à bien récupérée au moins ?

Tu lui souris frottant discrètement ton dos qui te lance encore un peu parfois, Destrock à vraiment une attaque violente pour son gabarie, tu ferras plus attention avant de jouer au héros. Tu souris pour attirer l'attention et tu rajoutes pour faire une autre diversion.

-Tu comptes partir en fouille ou en expédition bientôt ?
Janet L. Collins
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t830-janet-l-collins-l-enfant-malade-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t844-janet-l-collins-givrali
Icon : Mais qu'est-ce que tu fais là ? (PV Josh, Terminé) Hfdb
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Hoenn
Âge : 21
Niveau : 33
Jetons : 2045
Points d'Expériences : 821
Mais qu'est-ce que tu fais là ? (PV Josh, Terminé) Hfdb
8
Hoenn
21
33
2045
821
pokemon
Mais qu'est-ce que tu fais là ? (PV Josh, Terminé) Hfdb
8
Hoenn
21
33
2045
821
Janet L. Collins
est un Scientifique Archéologue



New day, new friends


Il fut extrêmement difficile pour la jeune fille de passer aux aveux. Comment se regarder en face, comment oser avouer le plus lourd fardeau de son existence alors qu'elle venait juste de retrouver des amis sur qui elle pouvait enfin compter ? Elle ne saurait pas expliquer ce qui l'avait poussée à se confier à Josh. Celui-ci ne dit rien, sans doute était-il trop dégoûté par la perspective infecte de la maladie qui l'avait rongée et diminuée à tout jamais.
Elle l'entendit se déplacer mais n'osa pas le regarder, jusqu'à-ce que ses doigts effleurent sa peau pour la forcer à relever les yeux vers lui.

Il souriait. Incrédule, les yeux toujours baignés de larmes, elle l'écouta parler. Il ne la laisserait pas. Il voulait que sa maladie disparaisse, il voulait qu'elle aille mieux. Il lui raconta à quel point ses amis avaient besoin d'elle en lui donnant un petit nom qui la fit sourire.
Elle ne perdrait pas ses amis. De l'eau avait coulé sous les ponts depuis son hospitalisation, les gens avaient changé, les mentalités aussi. Elle avait des amis sur lesquels elle pouvait compter. Il était là pour elle... Elle ferma les yeux quand il ébourriffa ses cheveux qu'elle venait de coiffer. C'était agréable, tellement doux... Elle se sentait protégée. C'était si agréable...
Une rougeur apparut sur ses joues lorsqu'il l'embrassa sur le front. Ce témoignage de tendresse lui réchauffa le cœur. Doucement, elle saisit la main qu'il lui tendit et se laissa soulever. Ils étaient à nouveau si proches... Ses joues se colorèrent davantage sous l'effet de la gêne.

- M... Merci, Josh.

Il s'éloigna un peu d'elle pour la laisser respirer. Ginger s'assit sagement près d'elle et leva son museau dans sa direction. Maternelle, elle l'accueillit dans ses bras et embrassa sa douce fourrure avant de sourire au jeune garçon qui s'inquiétait de son état.

- Oui, elle est complètement guérie... Mais je ne compte plus me battre avant un moment.

Elle l'observa toucher son dos plusieurs fois. Avait-il mal ? C'était compréhensible, avec le coup qu'il avait reçu ! Sa question la fit réfléchir un bref instant.

- Eh bien... Oui, j'aimerais bien trouver une Pierre Eau pour Ginger afin de l'aider à évoluer... elle est vulnérable et je ne suis pas assez bonne pour la défendre. Alors je dois l'aider à devenir plus forte ! Mais j'ai peur de partir seule et de faire une bêtise ou de me perdre... Je ne suis pas assez expérimentée.

Elle regarda le sol un instant puis reporta son attention sur le garçon.

- J'ai entendu parler d'une évolution puissante appelée Nymphali... Mais je ne sais pas comment faire pour l'y amener. Je ne crois pas que l'on ait besoin d'une pierre mais je n'ai aucune précision, c'est tellement flou...

Elle se tourna ensuite vers lui. Il avait l'air de vraiment souffrir du dos... Elle prenait à cœur de l'aider après tout ce qu'il avait fait pour elle. Timidement, elle s'approcha et reposa Ginger à terre. L'animal alla se blottir dans son petit panier à côté de son lit.

- Si tu veux j'ai une pommade pour les commotions de ce genre... Je peux t'en mettre un peu si ça peut te soulager.

Elle alla fouiller dans un de ses tiroirs et en sortit un tube vert avec un dessin de plante médicinale dessus. Janet regarda ensuite son ami et bafouilla.

- Il faudrait que tu t'allonges sur le ventre et que tu retires ton Tshirt... Ne va pas penser que je te fais des avances hein ! Mais sinon je vais avoir du mal à appliquer ce truc...

Elle rougit jusqu'aux oreilles. Mais qu'est-ce qu'elle disait bon sang ?! Elle était en train de passer pour la dernière des idiotes !



Dernière édition par Janet L. Collins le Mer 26 Mar - 10:04, édité 1 fois


 
Lately I've been thinking, I want you
to be happier
Ininja Hagane
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1951-ininja-hagane-givrali#22318
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 14
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 291
Sinnoh
14
0
0
291
pokemon
Sinnoh
14
0
0
291
Ininja Hagane
est un Topdresseur Stratège
Tu es soulagé d'entendre que Ginjer est totalement guérie de ses mésaventures, quelque part tu t'en veux encore, le combat forcé après sa bataille contre Ursaring était une idée stupide, la preuve, cela t'en coûtais une partie de ta mobilité, quand il fallait courir tu courrais et ignorais la douleur, tu n'es pas du genre à te plaindre, tu n'aimes pas qu'on s'occupe trop de toi, car personne ne l'a vraiment jamais fait justement. Être là pour les autres te gêne pas, mais l'inverse est proscrit à tes yeux. Elle te parle de son projet d'évolution pour Ginjer quand tu lui parles d'expédition. Elle n'a pas tort, son Evolie n'est pas très forte et surtout avec la voix de scientifique qu'elle a choisie elle aura du mal à l'entraîner convenablement. Elle te parle de pierre eau, tu penses à l'élément qui peut détruire ton frère. Elle te parle de Nymphali, un pokémon qu'il est rare de voir, tu sais peu de choses sur cette forme d'Evoli, mais tu lui dis rassurant.

-Pour ce qui est de la force d'Evoli je peux t'aider à l'entraîner une fois par semaine si tu veux, bon il paraît que je suis mauvais pédagogue, car je m'enflamme lors des combats, mais on fera avec. Si tu veux partir dans le domaine scientifique je te conseil de jongler sur un Aquali, un Voltali, un Mentali, un Noctali de préférence. Le premier aidera aux recherches sous-marines, le second à éclairer les grottes, le troisième à soulever les objets lourds ou à sonder les alentours avec ses sens et enfin le dernier éclaire bien les grottes et y vois sans soucis dans les ténèbres que tu ne perces pas. Quant-à Nymphali.. il y a une rumeur qui court concernant le bonheur du pokémon, mais je ne suis pas certain.

Elle déposa Ginjer au sol qui partit se lover dans un panier très joli puis elle s'approcha un peu, elle regardait ton ventre, plus précisément ton dos, elle l'avait vu et tu détournas le regard. Quand elle te proposa de l'aide tu répondis sans attendre qu'elle prenne à nouveau sa respiration.

-Ne t'occupes pas de cela, je vais bien...

Elle ne t'avait pas écoutée, elle sortait déjà de la pommade pour te soulager, tu la regardas sans montrer ta gêne et la remercie d'un hochement de tête très visible. Tu devais t'allonger sur le lit, ça encore ça va et retirer ton tee-shirt ? Tu fais de grands yeux à ses mots et regarde à droite et à gauche, tu ne pouvais pas refuser, si elle voulait le punir elle n'aurait qu'à crier au voleur, au violeur, au voyeur pour qu'il se fasse renvoyer et vu la crasse que t'avais fait à son Evoli ça pourrait éventuellement se passer. Elle ne voulait pas te faire d'avance, tu n'en doutais pas, après tout il y avait Léonidas avec qui elle était très proche, un ami d'enfance ça trompe pas, même si elle était belle et un sourire incomparable il fallait te rendre à l'évidence, son premier baiser sera pour ton voison de dortoir, tu ne l'aimes pas, tu la trouves mignonne à regarder, un couple ça ne t'intéresse pas, les souvenirs de tes soeurs en pleurs à cause d'une rupture te viennent en tête et te la broie à cause du souvenir du bruit.

Tu sors de tes pensées et dit à Janet d'une voix à peine audible.

-Très bien... Mais ce qui se passe dans cette chambre, reste dans cette chambre, je n'ai pas l'habitude qu'on s'occupe de moi...

Sur ces mots il retire ton débardeur noir, un parmi la dizaine que tu possèdes, faire ce geste devant une femme est gênant pour toi, car petit c'était ton père qui te lavais, il faisait tous quand il était question de toi, sauf pour les engueulades, à la oui, maman était là, papa travaillait, il ne pouvait savoir. Ton corps est bien fuselé, trois paires d'abdominaux bien dessinés, des pectoraux développés, tu as le physique pour toi, grand, gueule d'ange et aussi la musculature qui va avec, tes bras sont bien musclés, tes mains puissantes et larges, tu en fais jalouser plus d'un. Mais ils te jalousent uniquement, car tu es habillés, car en vérité tes années de jeune forgeron n'ont pas forgés que ton muscles, mais aussi ta peau. Et oui, un faux geste en sortant l'acier de la fonderie ça pardonne pas, ton flanc gauche laisse une longue cicatrice rosée en forme de coulée de liquide, la même que les traînées d'eaux sur un carreau de cuisine fraîchement lavé. Sur le torse, équitablement réparti entre les pectoraux et les abdominaux plusieurs tâches rosées aussi, les éclaboussures de l'acier battu au marteau et pas encore homogène et unit dans la structure quand il vogue entre état solide et liquide. T'en est pas fière de ces cicatrices, mais ton savoir faire en forgeage ça oui. Tu glisses à Janet quand tu sens son regard couler sur toi comme l'acier sur le corps.

-Sans commentaire...

Puis tu t'allonges, peu fière de ces traces qui ne sont pas prêtes de disparaître, tu attends le début du massage, maintenant que ton ventre est caché tu te sens mieux, plus beau à regarder qu'avant.
Janet L. Collins
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t830-janet-l-collins-l-enfant-malade-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t844-janet-l-collins-givrali
Icon : Mais qu'est-ce que tu fais là ? (PV Josh, Terminé) Hfdb
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Hoenn
Âge : 21
Niveau : 33
Jetons : 2045
Points d'Expériences : 821
Mais qu'est-ce que tu fais là ? (PV Josh, Terminé) Hfdb
8
Hoenn
21
33
2045
821
pokemon
Mais qu'est-ce que tu fais là ? (PV Josh, Terminé) Hfdb
8
Hoenn
21
33
2045
821
Janet L. Collins
est un Scientifique Archéologue



New day, new friends


La jeune femme écoutait Josh lui faire part de ses idées concernant l'évolution de son pokémon. Ainsi un Aquali lui serait plus utile qu'un Nymphali... C'était vrai, elle allait avoir besoin d'aide pour explorer les fonds marins, d'autant plus que la plongée sous marine faisait partie des nombreux sports qu'il lui étaient déconseillés de pratiquer. Elle jeta un coup d'oeil à Ginger qui ne disait rien, se contentant de bouger les oreilles avec une indolence certaine, les yeux mi-clos à présent.

- Bien... Il ne me reste plus qu'à partir à la recherche d'une Pierre Eau du coup ! Je verrai pour l'entrainement, c'est vrai que les cours en scientifique demandent beaucoup de travail et j'ai peur que mon temps libre ne coïncide pas avec le tien... Enfin, on verra ! Mais ça me fait vraiment plaisir que tu proposes ça.

Il avait l'air de ne pas trop vouloir qu'elle l'aide mais Janet était poussée par ce sentiment assez stupide parfois de penser qu'elle lui était redevable. Elle alla chercher la crème dans sa commode. Josh quant à lui semblait perdu dans les méandres de ses pensées et ne réagit pas tout de suite à ce qu'elle lui dit, un peu embêtée.

- Ne t'inquiètes pas, personne ne saura rien... Puis ça pourrait être tellement mal interprété, tu sais comment sont les filles ici ! Toujours à tout colporter et à tout déformer.

Elle le regarda enlever son Tshirt et dût se faire violence pour ne pas rougir. Pour son âge, Josh était étonnament bien bâti, on aurait dit un homme. Beaucoup de filles devaient être ''à fond sur lui'' comme disaient les collégiennes d'ici. Et il y avait de quoi en attirer plus d'une, elle devait le reconnaître. A le voir comme ça, elle lui aurait donné presque dix huit ans, sans penser se tromper. Puis les cicatrices lui sautèrent aux yeux. Des marques rosées en forme de goutelettes et une, en particulier sur son flanc, qui prenait le pli d'une trainée de liquide. Comment s'était-il fait ça ? Janet n'osa pas le lui demander et de toute façon, le ton était sans appel. Pas de commentaires.

Elle hocha la tête pour marquer son entendement et l'invita à s'allonger sur son lit d'un geste de la main. Quand ce fut fait, elle s'assit le plus près de lui, n'osant pas se mettre à califourchon au niveau de ses reins, ce qui pourtant lui aurait offert la meilleure des libertés de mouvement. De dos aussi il était particulièrement agréable à regarder. Ses muscles saillaient sans être trop proéminents, comme ceux des mannequins que certaines de ses collègues de dortoir se montraient parfois. Doucement, elle ouvrit le tube et déposa une longue trainée de crème au milieu de sa colonne et commença à masser délicatement pour la faire pénétrer. Ses mains fines et douces allaient et venaient, du bas vers le haut, en petits mouvements circulaires d'abord. Puis après s'être assurée qu'elle ne faisait pas mal au jeune homme, elle appuya un peu plus pour masser en profondeur. Janet n'avait jamais fait ça sur quelqu'un d'autre qu'elle-même et la plupart du temps, c'était sur ses jambes. Elle espérait ne pas être trop mauvaise...

Penchée sur son ouvrage, son souffle frais effleurait la peau de son ami sans qu'elle ne le veuille vraiment. Elle était concentrée, active à essayer de le soulager au maximum. Elle ne parlait plus.
Après une dizaine de minutes, la crème fut entièrement absorbée et ses mains abandonnèrent le corps de son ami. La dresseuse reboucha alors le tube et se leva pour aller essuyer ses mains sur la serviette la plus proche.

- C'est bon, tu peux te relever !

Elle rangea ses affaires soigneusement et lui dédia un nouveau regard.

- C'est allé ? Je ne suis vraiment pas une pro en la matière... J'espère que tu as un peu moins mal à présent.

Un coup d'oeil à sa montre lui fit prendre conscience de l'heure. Ils allaient bientôt devoir aller dîner ! Mais Janet n'allait quand même pas sortir dans cette tenue qu'elle assimilait à un pyjama... C'était un manque de rigueur et de respect...

- Oups, je n'ai pas vu le temps passer... On va profiter de l'appel au réfectoire pour sortir en douce quand les autres Givralis seront sorties. Si elles te voient ici avec moi elles te feront la peau et on sera définitivement catalogués !

Elle tourna sur elle-même nerveusement et bafouilla.

- Par contre je ne peux pas sortir comme ça... Alors si tu pouvais aller dans le coin là bas pendant que je me change, s'il te plait... Et face au mur hein !

Elle avait dit ça sur le ton de la plaisanterie et un rire cristallin franchit ses lèvres fines. Quand Josh se fut tourné, elle attrapa dans son armoire un jean marron, un chemisier crème et un bandeau assorti ainsi que des bottines. Le plus rapidement possible, elle se déshabilla et fourra son pyjama sous son oreiller avant d'enfiler ce qui serait sa tenue du lendemain. Même si il ne la regardait pas, elle était gêée d'être en sous-vêtements dans la même pièce que lui, ce qui augmenta encore sa précipitation. En quelques dizaines de secondes elle fut habillée convenablement. Alors qu'elle nouait son bandeau, elle se tourna vers lui.

- C'est bon !



 
Lately I've been thinking, I want you
to be happier
Ininja Hagane
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1951-ininja-hagane-givrali#22318
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 14
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 291
Sinnoh
14
0
0
291
pokemon
Sinnoh
14
0
0
291
Ininja Hagane
est un Topdresseur Stratège
Tu t'es mis sur le dos pour la laisser te masser, après tout elle était dans sa chambre et tu n'avais presque pas ton mot à dire. Son lit est confortable, tu retrouves son odeur, la même que tu as senti quand vous étiez collés sans le vouloir, une odeur fraîche et délicate, féminine, discrète et sensuelle à tes narines. Tu trembles de surprise quand tu sens la crème couler comme une traînée sur le dos, bien que froide, cette traînée ne te fais rien, au contraire elle t'apaise et tu commences enfin à te détendre. Ses mains se mettent à l'ouvrage, tu ne dis rien, silencieux, les yeux fermés dans tes bras croisés sur son oreiller. Ses gestes étaient délicats, féminins et bien placés, tu sais toi même que faire un massage aussi doux est nécessite un peu d'entraînement puisque tu te massais toi-même les bras quand tu étais à la forge familiale. C'était agréable et tu ne sentais pas le temps passais, chaque geste venant d'elle était une éternité de douceur, tu voulais qu'elle continue, mais il ne fallait pas trop rêver Josh, la crème s'incorporera bientôt dans ton corps. Elle se leva, tu le sentis à cause du lit qui perdit un point de pression et aussi à ses mains qui quittèrent ta peau. Tu envies de rester ici encore un peu, baigner dans cette douce odeur, mais hélas tu te relèves et cache ta pâle déception.

À ton tour te lève et t'étires quelques secondes avant de la regarder avec moins de gêne, il lui répondit dans un petit sourire.

-Tu te débrouilles très bien, tu te masses souvent non ? Car tu as ce même mode opératoire que moi quand je devais masser mes bras après une longue journée à la forge !

Tu en avais parlé sans vouloir, mais aborder ton passé était en vérité une erreur après réflexion, même si tu connaissais son passé, le fait qu'elle connaisse ta petite vie tranquille ne t'emballes pas trop, tu penses qu'un retour de flamme serait possible, alors pour rapidement changer de sujet tu lui rétorques avec empressement.

-C'est vrai qu'un homme si laid que moi dans le dortoir qui accueil le plus de coordinatrice du campus serait mal vu, à la limite si tu avais bons goûts en terme d'hommes elles pourraient te pardonner, mais en me voyant il est sûr qu'elle t'expulseront de ta chambre!

Tu dis ça sur le ton de la plaisanterie et lui fis un grand sourire pour lui montrer que tu plaisantais, même si tu n'avais pas totalement tord puisque Léonidas était selon toi bien mieux fait que ta personne, au moins lui, aucunes cicatrices ne couvrait son corps, il lui manquait dix kilos de muscles, mais aussi dix cicatrices.

Quand la jeune femme te dis qu'il fallait qu'il se mette dans un coin, tu rougis un peu et ne sais pas quoi lui répondre comme ça, là, tout de suite. Tu ne dis finalement rien et te mets juste face au mur le plus proche et le regarde, tu imagines quelque chose de tellement étrange que cela doit absolument capter toute ton attention. Quand tu l'entends signaler la fin de l'épreuve tu te retournes encore un peu rouge.

-Très bel ensemble Janet!

Le compliment le plus banal du monde qu'il soit, tu lui avais fait le pire compliment au monde, toi, le jour où tu trouves une femme faut qu'elle soit sourde, pas aveugle ou muette, mais sourde, juste ça, au moins elle entendra pas t'es compliments sortis des paquets carambars. Tu ouvres la porte et tu entends des voix dans le couloir, tu fermes la porte et te colle dos à elle, malheureusement Janet avait commencée à avancer elle aussi et encore une fois vous êtes l'un contre l'autre, cette fois ton souffle s'accélère d'un seul coup, tu ne sais pas pourquoi cela ce produit. Tes yeux sont dans les siens et tu cherches à savoir ce qu'elle veut et elle aussi doit certainement se demander quelle sera la suite du programme. Sans comprendre vraiment pourquoi tu avances un peu ton visage vers elle, tes lèvres sont à quelques centimètres des tiennes. Prit d'une totale panique tu repousses un peu en mordillant ta lèvre et ouvre la porte alors quelques filles passent et dis de manière très naturelle.

-Voilà pour la crème pokémon dont je t'avais parlé, tu me la rendra quand tu n'en auras pas besoin, Dark lui préfère l'eau à cette crème et Destrock brille toujours, alors garde-là autant que tu voudras. Bon je file, déjà qu'il est peu recommandé de traîner ailleurs que son dortoir. Je file. À plus.

Sur ces mots tu traces, tu ne réponds pas aux avances verbales aguicheuses des trois coordinatrices derrière toi, tu files jusqu'à ta chambre sans jamais te retourner, ton dos va beaucoup mieux. Pour un service rendu voilà ce que tu lui fais : Un compliment idiot, une maladresse jamais vue et tu pars sans vraiment lui dire au-revoir t'es verbalement hideux, faut vraiment que ta femme soit sourde.

[HRP: Fin du rp pour Josh/HRP]
Janet L. Collins
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t830-janet-l-collins-l-enfant-malade-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t844-janet-l-collins-givrali
Icon : Mais qu'est-ce que tu fais là ? (PV Josh, Terminé) Hfdb
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Hoenn
Âge : 21
Niveau : 33
Jetons : 2045
Points d'Expériences : 821
Mais qu'est-ce que tu fais là ? (PV Josh, Terminé) Hfdb
8
Hoenn
21
33
2045
821
pokemon
Mais qu'est-ce que tu fais là ? (PV Josh, Terminé) Hfdb
8
Hoenn
21
33
2045
821
Janet L. Collins
est un Scientifique Archéologue



New day, new friends


Le massage était terminé, Janet se recula pour permettre à Josh de se relever. Il avait l'air de se sentir mieux. Elle avait réussi, c'était une bonne chose. A son compliment, elle sourit doucement et se massa la nuque, un peu gênée. La suite de sa phrase l'interloqua. Ainsi, il forgeait des armes dans son enfance ?

- Merci... A vrai dire j'ai souvent les jambes lourdes donc je les masse régulièrement. Tu travaillais à la forge quand tu était petit ?

Cela aurait expliqué ces marques étranges sur son corps d'athlète ainsi que sa musculature importante... Mais Josh ne voulut pas répondre et changea de sujet aussi sec. Bien, elle n'insisterait pas davantage si il n'y tenait pas. Elle rit à sa remarque qu'elle trouvait stupide. Où est-ce qu'il allait chercher des idioties pareilles ?
Avec un sourire fraternel, elle le couva du regard.

- Mais n'importe quoi, tu n'es pas laid du tout ! Je suis même sûre que plusieurs filles en pincent pour toi ici. Puis si elles essayent de m'expulser, Ginger leur ruinera leurs belles robes avec ses dents. Pas vrai ma belle ?

Comme pour approuver, la petite bête se releva et jappa de contentement deux fois. Elle lui intima ensuite de se tourner pour qu'elle puisse se changer en toute tranquilité. Elle rosit sous le compliment, pourtant banal, qu'il lui fit sur sa tenue.

- Eh bien... Merci beaucoup ça fait plaisir !

Il alla ouvrir la porte pour sortir. C'était l'heure. Instinctivement, elle le suivit mais au dernier moment, il se tourna. A nouveau ils étaient collés l'un à l'autre. Son visage tourné vers le sien, les yeux écarquillés, elle ne savait plus quoi dire ou quoi faire. Elle se sentait soudain très bête et démunie sans savoir pour quoi. Elle le vit avancer son visage en rougissant. Que lui voulait-il ? Qu'allaient-ils faire ? Son cœur battait la chamade mais il finit par se reculer. Et un inexplicable sentiment de déception l'envahit sans qu'elle put comprendre pourquoi.

Ils purent enfin sortir et elle apprécia l'attention du jeune homme de commencer une conversation factice pour expliquer aux oreilles et yeux indiscrets la raison de sa présence ici. Réceptive, elle entra tout de suite dans son jeu.

- Merci beaucoup je sens qu'elle va bien me servir !

Alors qu'elle allait ajouter quelque chose il s'éloigna presque comme un voleur, la plantant là.

- Bon ben... a plus !

Elle se tourna ensuite vers Ginger.

- Bon, tu viens ? C'est l'heure d'aller manger !

La petite bête accourut au triple galop et Janet referma soigneusement sa porte à clé avant de se diriger vers la sortie, un vague sourire aux lèvres.

Spoiler :
Fin du RP pour Janet, sujet terminé.




 
Lately I've been thinking, I want you
to be happier
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum