Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 8

Pokemon adala community

« J’ai juste envie de profiter de cette soirée, et de ce nouveau début de vie… Même si je sais que je ne suis pas encore au bout de mes surprises. »
en savoir plus ?
« Cette mission est déjà un calvaire, alors stp essaie de pas la rendre encore pire, ça m’arrangerait. »
en savoir plus ?
« Je ne suis pas sûr qu’il soit l’heure de distribuer de l’eau bénite, nous savons déjà tous que vous êtes un ange Ranya, mais je suis touché de votre bénédiction. »
en savoir plus ?
« Je me déteste. Je me déteste de toutes mes forces. »
en savoir plus ?
« C'est un fantôme que tu enlaces, Faulkner. »
en savoir plus ?
Le soleil tape. Les gens hurlent. Il en a marre. Ce n’est pas un tournoi. C’est un poisson d’avril.
en savoir plus ?
« Il est beau... Tu en as de la chance... »
en savoir plus ?
-50%
Le deal à ne pas rater :
Calendrier de l’Avent Funko Pop Harry Potter 2021 à -50%
30 € 60 €
Voir le deal

Isadora de Mérode
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8437-isadora-de-merode-she-s-a-maniac-on-the-floor
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8440-isadora-de-merode
Icon : Dancing's not a crime ♥
Taille de l'équipe : 3
Région d'origine : Kalos
Âge : 22 ans
Niveau : 6
Jetons : 388
Points d'Expériences : 67
Dancing's not a crime ♥
3
Kalos
22 ans
6
388
67
pokemon
Dancing's not a crime ♥
3
Kalos
22 ans
6
388
67
Isadora de Mérode
est un Adulte Petit rat de l'Opéra





Bienvenue au Perchoir !

Mission solo



Isadora était assommée par la chaleur. Accoudée au comptoir, la nuque rafraîchie par le seul ventilateur de l’estancot, bercée par le lointain bruit des vagues et le chant des cigales, elle aurait pu s’endormir sur place…

Si un énorme coup donné contre le sol ne l’avait pas immédiatement sortie de sa torpeur. En face d’elle, un Machopeur vêtu d’un short de bain à fleurs et de lunettes de soleil s’était assis et la toisait d’un air pas tout à fait sympathique.
D’un air précipité, la jeune femme se redressa et lissa les plis de son uniforme de barista.

Mais pourquoi avait-elle pris ce petit boulot déjà ?

- Maaaaa ! Maa chop, maa !

Elle se pencha par dessus le comptoir, à la recherche d’un autre humain. Ce pokémon n’était certainement pas sauvage… Il s’était perdu ? Avait-il semé son dresseur ? Peut-être qu’il cherchait de l’aide.
Le Machopeur la regarda effectuer son manège d’un air plus que circonspect et éleva le ton. Visiblement, la bête était plus qu’impatiente, et elle aurait été plus que ravie de l’aider si elle pouvait comprendre quelque chose à son foutu charabia !

Avait-elle pensé à réactiver son oreillette ?

Machinalement, la blonde porta sa main à son oreille gauche et sentit un petit objet dur fiché dans  son pavillon. Elle pressa la protubérance qu’elle identifia comme un bouton et un petit bip retentit. Face à elle, le Pokémon combat croisait les bras et tapotait ses doigts en signe d’agacement.

- Bon, c’est pour aujourd’hui ou pour demain ce latte matcha à l’hibiscus ?

- Oh, euh oui ! Tout de suite !

Isadora plongea derrière le comptoir pour récupérer du lait au frigo, attrapa la poudre verte sur une étagère et se mis au travail. Un coup de fouet, des glaçons, un mouvement sec du poignet, un trait de sirop de fleurs, le tout versé dans un verre…
Une paille en carton, des pétales rouges, quelques graines de canneberge et un peu de poudre de thé sur le dessus et hop !

Depuis quand savait-elle préparer à boire ?

Une fois son office achevé, elle tendit la boisson au Pokémon avec un sourire et il la remercia d’un simple hochement de tête. Quelle amabilité !
En soupirant, elle s’appliqua à essuyer son plan de travail lorsque le tintement de la clochette lui fit relever la tête.

- Bonjour, bienvenue au Perchoir !

Personne. Un courant d’air peut-être ?
Elle se pencha par dessus le comptoir, rien non plus. Au même moment, le Machopeur se leva, repoussa son verre vide sur le comptoir et lâcha une poignée de glands devant elle.

- Excusez moi mais qu’est-ce que c’est que ça ?

Le Machopeur haussa les épaules et montra vaguement la carte affichée en haut du placard à bouteilles.

- Votre paiement c’te question. C’est bien écrit là-haut, latte matcha c’est quinze glands de calibre moyen à coque brillante. Voilà.

La jeune femme secoua la tête, regarda la pancarte, les glands, la pancarte, les glands et re la pancarte.

- Ah je, euh… Oui, merci, bonne journée !

Les sourcils froncés, Isadora ramassa les akènes pour les glisser dans la caisse.

Tout semblait si étrange et normal à la fois…

Elle se tourna vers ses bouteilles et lâcha ensuite un grand cri, devant la demi douzaine d’yeux flottants qui l’observaient.

- Mais qu’est-ce que c’est que ce délire encore ?!

Au même moment, l’air autour des formes s’opacifia, pour donner corps à une bande de pokémons spectres. Le plus proche d’elle, un Ectoplasma avec un bob et une chemise hawaïenne, la gratifia d’un sourire en biais.

- Eeeh calmos mamzelle ! Avec les potos on est venus pour boire un coup, à la cool quoi.

La jeune femme massa son front et soupira légèrement.

- Oui, bien sûr, pas de souci, mais si vous pouviez vous installer sur une table de l’autre côté du comptoir, j’aimerais autant.

Un rire aérien résonna dans l’air. La jeune femme cligna des yeux et l’instant d’après, les spectres avaient disparus.

- Eeeeh mamzelle, tu peux te retourner si tu veux !

Isadora pivota sur ses talons. Les sagouins s’étaient téléporté de l’autre côté du bar et attendaient patiemment.

- Alooors jvais prendre un smoothie myrtille et un muffin aux graines de pavot !

Le Polthégeist à sa gauche renchérit.

- Moi ce sera un Earl Grey et un cookie au thé vert. Corsé l’Earl Grey et pas une goutte de lait s’il vous plaît ! Ça perturbe ma digestion

- Moi j’veux un chocolat chaud avec pleiiiiin de chantilly ! Et un brownie ! s’exclama une Branette.

- Un grand lait fraise ! demanda un Osselait de sa voix de bambin.

- Une infusion de jasmin avec des bulles de tapioca. Et une part de cheesecake au citron. ajouta un Magirêve.

- Un jus d’ananas et des biscuits ! termina un Mimiki qui dépassait à peine de sa chaise.

Sur le point de saturer, Isadora nota tout sur un papier et pria pour que son propriétaire ait suffisamment rempli le rayon des pâtisseries. Si tous les clients étaient aussi prompts à manger que ceux-ci, elle allait vite tomber à court.



☾ anesidora
Isadora de Mérode
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8437-isadora-de-merode-she-s-a-maniac-on-the-floor
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8440-isadora-de-merode
Icon : Dancing's not a crime ♥
Taille de l'équipe : 3
Région d'origine : Kalos
Âge : 22 ans
Niveau : 6
Jetons : 388
Points d'Expériences : 67
Dancing's not a crime ♥
3
Kalos
22 ans
6
388
67
pokemon
Dancing's not a crime ♥
3
Kalos
22 ans
6
388
67
Isadora de Mérode
est un Adulte Petit rat de l'Opéra





Bienvenue au Perchoir !

Mission solo



La serveuse improvisée enclencha sa bouilloire puis quitta la salle principale pour la pièce du fond, une petite cuisine d’appoint pour stocker et faire réchauffer les pâtisseries fournies par un cuisinier de la région. Devant la vitrine réfrigérée, elle s’arma d’une pince et de plusieurs petites assiettes à dessert.

- Alors… Il y avait un muffin au pavot, un cookie au thé vert,  un brownie, un cheesecake au citron et les biscuits …

Elle attrapa la jarre et en déposa une bonne poignée dans un petit bol blanc. Le cuisinier avait eu la fantaisie de faire ses sablés en forme de pikachus aujourd’hui, que c’était mignon !
Elle rassembla ses assiettes sur un grand plateau et revint dans la salle pour préparer les boissons. Les spectres riaient entre eux et s’amusaient à faire les pitres en mettant leurs petites cuillères en lévitation. La bouilloire sifflait. Elle utilisa l’eau pour préparer l’infusion et le thé puis s’occupa des boissons fraîches pendant que le reste infusait. Un dernier coup de chiffon sur les verres, une généreuse dose de chantilly pour parachever le chocolat chaud et le tour fut joué. Avec un grand sourire, elle distribua les commandes aux clients visiblement pressés de se restaurer.

- Et voilà, bon appétit !

Au même moment, un un Posipi et un Négapi entrèrent et s’installèrent à une petite table, en retrait. Ils avaient l’air proches et semblaient se porter beaucoup d’affection. Laissant sa bande de spectres avec leurs plateaux, Isadora se dirigea dans leur direction pour prendre leur commande.

- Un grand milk shake fraise-vanille à partager s’il vous plaît ! Demanda le Posipi alors que le Négapi acquiesçait discrètement. La jeune femme nota dans son calepin la demande de ses deux clients. Soudain, un grondement rauque retentit derrière elle. Le Mimiqui s’était mis à émaner une lueur violacée très étrange et lévitait à quelques centimètres au-dessus de sa chaise

- Vous avez osé… Vous avez osé me donner des biscuits Pikachu… Vous êtes sérieuse là ??

- Euh… Je suis désolée, ce n’est pas de ma faute, le boulanger a utilisé des moules pikachus pour la fournée du jour, mais je vous assure qu’ils ont le même goût !

La bande de spectres semblait être devenue plus transparente et reculait déjà de quelques pas.

- C’est une insulte terrible ! Un manque de respect sans nom ! Comment osez vous me mettre sous le nez la figure niaise de cette pitoyable souris qui me pourrit déjà tous les jours de ma vie ?? J’le déteste, lui et ses petits yeux trop mignons que tous les publicitaires s’arrachent ! Je ne supporte pas sa tête d’abruti qui me nargue !!

Interloquée, isadora chercha de l’aide dans les yeux de l’ectoplasma qui se racla la gorge.

- Non mais poto, détends toi c’est pas grave… Elle va te donner un autre gâteau, tranquille.

- Oui ! J’ai plein d’autres choses, je peux vous offrir le gâteau de votre choix, c’est la maison qui offre !

La tête du Mimiqui bascula soudainement sur le côté dans un craquement sourd et menaçant.

- C’est trop tard… TROP TARD !! L’affront a été commis et mon petit cœur a été blessé une fois de trop ! LA GUERRE CONTRE LES CHUS EST DÉCLARÉE !

Soudainement, il se retourna face au couple du fond de la salle, qui sursauta immédiatement. Le mimiqui commença à générer une énorme boule ténébreuse alors que les deux souris se serraient dans un coin.

- Vous… Vous allez payer pour ce suppôt du merchandising ! Je vais vous EXTERMINEEEEEER !

Isadora se tourna une fois de plus vers les spectres. L’ectoplasma semblait décontenancé, le Magirêve essayait de se fondre dans le mur et la Branette s’était réfugiée sous un siège en prenant bien soin d’emporter son chocolat chaud et son brownie avec elle.

- Mais faites quelque chose, nom d’un Rocabot ! C’est votre ami !

- Je pense pas qu’on puisse faire quelque chose mam’zelle... Il est incontrôlable quand il est comme ça !.

Les ustensiles et la vaisselle avaient commencé à léviter autour d’elle. La boule sombre, nuageuse, arborait d’étrange reflets violets et grésillait. Il y avait de l’électricité statique dans l’air. Tout risquait de péter d’une seconde à l’autre.

- Je peux voir la peur dans votre cœur… Vous êtes misérables !

Les pauvres pokémons étaient en danger. Isadora n’avait pas une seconde à perdre. Il n’y aurait pas de meurtre. Pas dans SON café. Pas sous SA garde. Alors elle courut à toute allure en direction des deux souris et les plaqua au sol, au moment où l’attaque ténèbre filait dans leur direction. Elle explosa juste au dessus de leur tête, les recouvrant de poussière. Isadora faisait un pont au dessus des deux clients pour les empêcher de recevoir des débris.
Le Mimiqui, visiblement dépité d’avoir raté son coup, recommença à canaliser son énergie de plus belle.

- Abandonnez maintenant, même la mort tremble devant moi !

Isadora chercha une issue. Les néons clignotaient et le vent soufflait dans le café. Il faisait froid et sombre. D’un grand coup sec, la jeune femme défonça du pied une bouche d’aération qui se trouvait au pied du mur. Elle libéra ensuite le posipi et le négapi de son étreinte. Malheureusement, si l’entrée du conduit était assez large pour deux petites bêtes de leur taille, il se réduisait très vite et rendait toute fuite impossible.

- Cachez vous là, je vais essayer de le maîtriser !

Les deux souris hochèrent la tête et refermèrent la grille derrière eux.  L’instant d’après, la jeune femme était propulsée contre le comptoir par une bourrasque.

- Très bien, puisque je ne peux pas les avoir eux je vais commencer par toi ! JE. VAIS. AVALER. TON. ÂÂÂÂÂÂÂÂME !!!

Oh. Là elle était mal. Vraiment mal. L’espèce d’affreuse poupée de chiffon se rapprochait d’elle en faisant osciller sa tête d’un air menaçant. Il fallait qu’elle trouve quelque chose pour se défendre, n’importe quoi.
Encore sonnée, elle attrapa la théière qui avait été laissée sur le plan de travail et la lança de toutes ses forces sur le Mimiqui.

- Waaahaaaaaaah pourquoi moiiiiii ? J’ai rien demandéééééééééééééééé !

Le pauvre Polthégeist alla s’écraser en plein sur son collègue, l’ébouillantant au passage. Profitant de ce moment de flottement, Isadora roula derrière le comptoir alors que les autres spectres riaient du spectacle pathétique qui s’offrait sous leurs yeux.

- Ça brûle, ça brûûûle ! Va-t-en !!!
- Ce serait tout de même plus facile si on ne m’avait pas fait faire un vol plané sans mon consentement ! Nous sommes en 2020 mais personne ne demande l’autorisation avant de manipuler les théières, c’est scandaleux n’est-il pas !

- Je suis coincé ! Et vous, arrêtez de rire, je suis le MAAAAAAAAAL !

Il allait se dégager d’ici peu et sans doute tout casser sur son passage et elle devait encore libérer les deux pauvres pokémons coincés derrière la grille d’aération… Comment faire ?
Coincée derrière son meuble, elle détailla toute la pièce, à la recherche d’un indice, un outil qui aurait pu la sortir de là. Soudain, elle nota une trappe dissimulée dans la cloison, frappée d’un panneau « à n’ouvrir qu’en cas d’urgence ». Est-ce que la présence d’un spectre fou dans le café était suffisant pour être considéré comme un cas d’urgence ? Très certainement.

La jeune femme ouvrit la trappe et en sortit un genre de pistolet bariolé, comme ceux qui tiraient des balles en mousse, que les enfants s’arrachaient à l’école en ce moment.
Elle le soupesa et tapota le revêtement avec son ongle pour déterminer la matière. C’était carrément du plastique ! Elle tourna l’objet sur l’autre face. La marque AXONE se distinguait nettement et ne laissait aucun doute sur l’utilisation ludique de l’objet. À moins que…

En essayant de ne pas se faire repérer (ce n’était pas difficile vu le boucan de la bande de spectres), elle ouvrit le tiroir caisse et en sortit une grosse poignée de glands. De la même forme que les billes de mousse, mais beaucoup moins mous à la réception… Voilà de quoi dissuader fermement le Mimiqui de recommencer un caprice !

Ni une ni deux, elle chargea le pistolet et constitua une réserve de munitions dans les poches de son tablier. Elle utilisa du marc de café pour se faire deux traits de peintures de guerre sur chaque joue et attacha son bandeau au milieu du front. Enfin, elle sauta sur le comptoir et enclencha la première cartouche.

- Bon écoute moi mon p’tit pote. Ailleurs tu fais peut-être ta loi mais ici, la loi c’est moi. Alors fais pas chier. Fais pas chier ou je te ferai une guerre comme t’en as jamais vue.


☾ anesidora
Isadora de Mérode
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8437-isadora-de-merode-she-s-a-maniac-on-the-floor
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8440-isadora-de-merode
Icon : Dancing's not a crime ♥
Taille de l'équipe : 3
Région d'origine : Kalos
Âge : 22 ans
Niveau : 6
Jetons : 388
Points d'Expériences : 67
Dancing's not a crime ♥
3
Kalos
22 ans
6
388
67
pokemon
Dancing's not a crime ♥
3
Kalos
22 ans
6
388
67
Isadora de Mérode
est un Adulte Petit rat de l'Opéra





Bienvenue au Perchoir !

Mission solo



Cette fois, Isadora allait leur montrer qui commandait dans ce foutu café. Le mimiqui avisa son pistolet en plastique et éclata d’un rire malsain alors que son corps crépitait d’éclairs.

- Vos ordres me fatiguent… Puisque vous ne voulez pas vous plier, votre âme viendra me servir de force !

Il s’éleva dans les airs, laissant le Polthégeist rouler à terre en lâchant un cri de panique étouffé. L’air devint lourd et de plus en plus menaçant. Isadora tira un premier gland qui passa tout près du pokémon spectre.

Presque !

Elle roula sur le côté pour esquiver une boule d’énergie qui alla défoncer l’armoire derrière elle, dans un grand fracas de céramique et de verre brisé.

- Sale bête… Non seulement tu fais peur aux autres clients mais en plus tu saccages pour des centaines de pokédollars de vaisselle !

Elle tira à nouveau, et cette fois, elle toucha son oreille droite, arrachant au spectre un couinement digne d’un jouet en plastique de mauvaise qualité.

- Alors on fait moins le malin quand c’est à son tour de prendre des coups de glands n’est-ce pas ?

De nouveaux objets se mirent à léviter autour d’elle, mais de façon beaucoup plus erratique et fragile. Le Mimiqui avait perdu en puissance et réagissait directement à la douleur qu’on lui infligeait. La vaisselle cassée ou encore entière allait lui être envoyée dessus d’un moment à l’autre. Isadora devina qu’il voulait se servir des morceaux pour la blesser.

- Ah non mais ça suffit enfin ! Je refuse de servir d’arme de destruction massive, repose moi tout de suite espèce de crétin ! Au secours, il va ébrécher mon revêtement cet âne bâté !

Le Polthégeist était à nouveau victime de la fureur de son compagnon et tremblait de peur alors que les pouvoirs du spectre le faisaient virevolter dans la pièce avec le reste des assiettes.

- Mais repose moi enfin ! Tu n’as pas la moindre idée de ce que tu vas abîmer, je ne suis pas une vulgaire contrefaçon !! Sauvez moiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !

Alors qu’il était jusqu’à présent paralysé par la peur, l’Ectoplasma fronça les sourcils et fit mine de se retrousser les manches.

- Tiens bon poto j’arrive !

Soudain, tout explosa. Le mimiqui envoya l’ensemble de la porcelaine sur la position d’Isadora qui se plaqua à terre et se protégea avec ses bras. Au dernier moment, l’Ectoplasma s’interposa et récupéra au creux de ses bras le Polthégeist qui se voyait déjà s’écraser contre le mur. Distrait par ce mouvement inattendu, le spectre lâcha le reste des assiettes et s’éleva au plafond.

- Vous me gênez, j’ai failli vous faire mal espèce d’idiots !

La théière couvait son sauveur d’un air béat d’admiration.

- Tu m’as vraiment sauvé la vie… Je- je ne pensais pas que tu aurais été prêt à faire ça pour moi..

L’ectoplasma sortit (d’on ne sait où) des lunettes de soleil aux côtés aiguisés qu’il plaça sur son nez en prenant une pose travaillée.

- J’ferais n’importe quoi pour toi poto.

L’œil aiguisé de la jeune blonde saisit l’opportunité qui se présentait. Sans plus hésiter, elle reprit son pistolet et tira une rafale de coups dans le Mimiqui. Sous la puissance des chocs, il lâcha un cri et laissa soudain son déguisement tomber à terre, révélant aux yeux de tous un spectacle abominable, indicible. Alors qu’Isadora se sentait aspirée par le vide, elle entendit une voix, comme celle d’un ange sauveur qui lui rappelait le sens que sa vie devait avoir.

- Isadora....

C’était la fin, elle le sentait. Les trompettes du paradis sonnaient pour marquer son entrée.
- Isadora !

Ça y est, elle était morte.

- Isadora bordel de merde tu vas te réveiller ?!

Dans une grande inspiration, Isadora ouvrit les yeux et regarda autour d’elle d’un air hagard. Il n’y avait rien, plus rien que le café Let’s Go désert alors que la nuit tombait. En face d’elle, la patronne la fixait d’un air compatissant et désespéré à la fois. La jeune blonde secoua la bouteille de whisky qui trônait devant elle.

Elle était vide.


☾ anesidora

Sir Trouille
Icon : Bienvenue au Perchoir ! CeOUB4f
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 13090
Bienvenue au Perchoir ! CeOUB4f
-
-
0
0
13090
pokemon
Bienvenue au Perchoir ! CeOUB4f
-
-
0
0
13090
Sir Trouille
est un PNJs
Modération

Appréciationomg quoi ?
cette mission est un bordel complet et je suis totalement là pour ça c'était absolument hilarant d'absurdité !
le coup du mimiqui qui se vénère pour les gâteaux pikachu ? la guerre des chus ? c'est juste si si drôle ?
tu as réussit à rendre une mission relativement lambda et classique en quelque chose de vraiment drôle avec juste ce qu'il faut d'absurde et de n'importe quoi pour que ça marche et franchement bravo. le désespoir d'isadora face à la situation m'a tué de rire !
excellente mission !
■■■■□ - Quatre étoiles, c'est génial ! Vous vous êtes vraiment appliqués et montrés originaux dans l'écriture et dans le déroulement !
Gain Vous recevez 160 (80) jetons et 40 (20) expérience supplémentaire ! Mission Solo donc gains /2.



Bienvenue au Perchoir ! 7z5c
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum