Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 1

Pokemon Community

T’façon tu m’aimes trop pour me tuer là. Et on est sur un forum tout public tu n’as pas le droit..
en savoir plus ?
Marcher puis dormir sous la lune.
Marcher puis s'enlacer jusqu'à l'aurore.
Marcher puis s'aimer pour l'éternité.
Marchaimer.
en savoir plus ?
Contrairement à ce que tu penses, les gens ne sont pas prisonniers de leurs idéaux. Et tu devrais toi-même en prendre conscience ...
en savoir plus ?
Les gosses dans ton genre n'ont aucune expérience de vie. Et certainement pas leur mot à dire pour juger les autres.
en savoir plus ?
T’es là depuis une seconde à peine et tu me casses déjà les couilles. C’est parfait.
en savoir plus ?
Je ferai tout pour que ce soit notre flamme qui reste allumée à la fin de ce combat.
en savoir plus ?
Je te l'ai dis Alex, à demi mot, que je t'aime. C'est vrai, pourtant je t'aime… Est-ce là? La fin de notre relation? Un message perdu que j'essaie de sauver au bord d'une plage alors que tu te noies dans tes sanglots? Je ne me savais pas condamné aux sables
en savoir plus ?
Tu es prêt Germain ? Reste sage et admire le spectacle, surtout n'interviens pas et sois gentil, trouve moi une cigarette.
en savoir plus ?
Je ne peux pas te contredire, tu as merdé en beauté.
en savoir plus ?
Je continuerai de t’aider, de t’assister, ou te servir, pour atteindre ton rêve. Même en sachant tout ça. Même si, pour se faire, je dois abandonner mes propres rêves.
en savoir plus ?
Son paquet d'Eucalyptus avait provoqué le chaos.
en savoir plus ?
Mademoiselle Potts ? Je suis désolée mais … est-ce que vous pourriez m’aider à trouver un partenaire, je ne connais personne et je …
en savoir plus ?

Ruby L. Jones
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t899-ruby-pas-aussi-precieuse-que-la-pierre-en-fin-de-compte-pyroli
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t903-ruby-l-jones-pyroli
Taille de l'équipe : 17
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
17
Unys
18 ans
60
821
1862
pokemon
17
Unys
18 ans
60
821
1862
Ruby L. Jones
est un Topdresseur Spé. Type
Un samedi de libre. Fantastique, non ? Un des deux jours de la semaine où Jackie ne prenait pas son bien à réveiller ses troupes à l'aube pour soi-disant les entraîner. En bref, c'était la magie du week-end. La rousse n'allait pas s'en plaindre, elle qui était la première à haïr cette torture matinale qui ne faisait aucun sens. Mais une question campait désormais aux portes de son cerveau : que faire de tout ce temps libre ? Il était encore assez tôt, pas plus de treize heures. L'étudiante venait de terminer son déjeuner et se rendit dans sa chambre.

Elle tira au sort sa tenue de la journée. Un slim bleu, un top noir voilé et de simples ballerines de la même couleur que le haut. Jour de repos, c'était fait pour ne pas se prendre la tête. Elle ne comptait pas dépenser inutilement son temps libre à réfléchir sur la tenue qu'elle portera aujourd'hui. Une fois prête pour sortir, la demoiselle regarda rapidement l’œuf de Pokémon qu'elle avait obtenu récemment. Ce n'est pas aujourd'hui qu'il allait éclore, aucun risque. Elle s'en alla donc avec les petits Hex et Pimousse, la conscience tranquille.

Au final, elle avait passé pas mal de temps à vagabonder dans le campus. Elle ne savait toujours que faire. Elle soupira, agacée, et s'abrita sous l'ombre d'un arbre. Le soleil tapait de façon assez violente aujourd'hui. L'été approchait à grands pas. Mais l'ombre d'un seul chêne ne suffit pas à rafraîchir la jeune qui râla. Là, tout de suite, elle aurait bien voulu se rendre à la montagne. Si seulement elle le pouvait. C'est alors que le Polichombr sortit de sa ball. Lui aussi semblait étouffer là-dedans. Il fit des signes de tête à sa dresseuse.

– Qu'est-ce qu'il y a Hex ..? Tu veux que je te suive ?

L'humaine avait vu juste. Elle se redressa péniblement et laissa son spectre la conduire à travers tout le campus pour finalement déboucher sur un lieu magique ; le Bois de Brume. L'endroit le plus frais et agréable en cette chaleureuse journée. Le Pokémon connaissait décidément bien sa dresseuse. Il savait très bien que ce genre de lieu à la visibilité réduite et à l'ambiance fantomatique ne pouvait que lui plaire. La rousse remercia son petit compagnon d'un câlin et se laissa submerger par l'ambiance de ce havre de paix.

Il ne semblait y avoir personne d'autre, à première vue. Ruby se permit de tourbillonner sur elle-même comme une enfant, en chantonnant de sa voix à la fois douce et inquiétante. Si personne ne la voyait ou ne l'entendait, elle pouvait très bien se le permettre. Le petit fantôme s'était rapidement joint à cette danse, ce qui donnait au final un spectacle assez ridicule et amusant pour quiconque le regarderait.

Et là, les pieds de la jeune percutèrent une épaisse racine dépassant du sol. Elle tomba à la renverse, mais toujours en riant, car elle avait réussi à entraîner son partenaire de danse dans sa chute. Elle se releva ensuite, toujours avec cette bonne humeur, et repartit gambader plus profondément dans la forêt sans s'inquiéter de quoi que ce soit. Ce genre de lieu n'était qu'une aire de jeu pour elle. Et un enfant dans une aire de jeu, ça s'amuse pardi !

L'étudiante passa entre les arbres en courant, cherchant à se cacher de son Pokémon. Ils avaient débuté un jeu très connu plus communément appelé cache-cache, ou hide & seek. L'anglais, c'est bien mieux. Mais malgré tout, Polichombr ne tarda pas à débusquer sa maîtresse qui s'était apparemment cachée dans un simple buisson. Les rôles étaient désormais inversés. La chose s'en alla en lévitant et riant comme pas deux. Au bout de quelques secondes, l'humaine partit à sa recherche. Mais le jeu ne se déroula pas comme prévu. Elle le chercha, l'appela, abandonna ... Rien. Le Pokémon ne se montrait plus.

– Hex ! Je ne joue plus ! Montre toi ! Par pitié !

Rien. Ruby commença réellement à s'inquiéter. Réaction naturelle. Elle venait de perdre son ami de vue. Ses pas se firent plus nombreux et lourds à travers la forêt. Son regard se posait sur la moindre ombre de la réserve naturelle. Son cœur palpitait comme pas deux. Et là, un bruit. Puis deux, et enfin trois. Elle ne savait les identifier. Elle ne pouvait que les entendre et se rapprocher progressivement de la source jusqu'à apercevoir une silhouette qui ne ressemblait pas à celle de son Pokémon. Malgré tout, elle tenta le coup.

– Hex, c'est toi ..?
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité

Le début de la semaine fut une véritable épreuve pour la trentenaire qui n'arrivait pas à s'habituer à l'air de l'île. Trop coloré, trop joyeux, trop beau, trop frais. Trop de trop bonnes choses en quelque sorte. Elle qui était habituée depuis sa plus tendre enfance à vivre dans les coins reculés, obscurs et autres épaves ou décombres, c'était un changement radical. Bien qu'actuellement à la recherche d'un appartement ainsi que d'un emploi stable lui servant de couverture, elle avait réussi à se dénicher un minuscule hôtel en pleine ville pour éviter les nuits à la belle étoile qui, il fallait l'avouer, n'était pas forcément sa tasse de thé. Après tout, elle avait beau être une dure, son ancienne position au sein de son organisation lui avait évité tout sommeil hors d'un bon lit douillé. Sunny pouvait remercier son bon vieux paternel pour tout ça.

Mais bon, en ce premier samedi à Lansat, Park avait bien décidé de prendre sa journée rien qu'à elle, histoire de faire un repérage des alentours. C'est bien gentil d'être un méchant, mais maintenant que ses deux supérieurs n'étaient plus là pour la surprendre à glandouiller avec ses Pokémons, elle pouvait en profiter et prendre le temps qu'elle voulait pour s'occuper un peu d'elle et son de son grade. Sans perdre une seconde, elle sauta du lit où elle avait élu domicile depuis quelques heures de sorti Gengar de son cocon, ah ce bon vieux Gengar et son regard méchant ne voulant dire qu'une seule chose « Comment une petite humaine comme toi oses sortir ma personne de son humble demeure ? », le lui rendant, Sunny fini par lâcher un soupir en farfouillant dans son énorme valise dans l'espoir de trouver quelque chose d'intéressant à se mettre. Le pokémon spectre en profita pour jurer contre sa dresseuse en partant dans son coin, elle ne put s'empêcher de lâcher un petit rire suivit d'un « Gengar, t'es vraiment devenu un vieux con en évoluant. » Qui ne fit qu'agacer un peu plus son Pokémon.

Finalement, la rousse trouva quelque chose de potable, enfilant rapidement un simple top blanc avec par-dessus une veste camouflage à capuche, un sarouel noir qu'elle rentra avec quelques difficultés dans ses grosses bottes d'armée. S'attachant rapidement les cheveux en une queue-de-cheval faite à la va vite, elle ordonna au monstre de poche de la suivre dehors, mais comme elle s'y attendait, le concerné ne répondit pas présent à l'appel, faisant mine de ne pas avoir entendu sa dresseuse en restant dans son coin. L'ancienne admin ne put que soupirer d'agacement, alors que la journée était bien partie, voilà que son vieux pépère avait décidé de tout gâcher avec sa mauvaise humeur habituelle. Elle l'appela une deuxième fois, puis une troisième fois, commençant à perdre patience, une injure passa la barrière de ses lèvres alors qu'elle rappela son pokémon à l'ordre dans sa pokéball. « Après tout si tu préfères moisir dans ce si minuscule endroit, t'as le choix. » Fut sa dernière phrase avant qu'elle ne sorte de sa chambre, donne les clés à l'accueil et sorte du bâtiment.

Plissant les yeux face à la lumière de l'extérieur, Sunny remonta sa capuche sur le haut de son crâne en sortant un petit bout de papier fourré dans ses poches quelques minutes auparavant, mot sur lequel était marqué tous les lieux visiblement importants qu'elle se devait de visiter, savoir culturel oblige comme elle dirait si bien. Pourtant face à cette chaleur, elle se tâta un instant à retourner dans la froideur et l'obscurité de sa petite pièce d'hôtel, se frottant la nuque un instant, elle prit cependant la route lui inspirant le plus. Il était hors de question qu'elle se défile et puis il allait bien falloir qu'elle s'y habitue à cette chaleur, ce n'était pas demain la veille qu'elle allait reposer le pied à Rhode, oh ça non !

Traçant sa route sans grande conviction, elle se contenta de suivre un plan de la ville et de ses alentours qu'elle avait emprunté chez un marchand de journaux, enfin ... Nous sommes d'accord pour dire que la rousse ne faisait qu'emprunté ce mot de papier dépliable pour une durée ... Indéterminée ? Ce n'était pas sa faute si voler eu une place aussi importante qu'apprendre à marcher dans sa pauvre éducation. En attendant, elle devait bien avouer que ce plan était fort utile pour l'aider à trouver une destination et après maintes réflexions entre la forêt et le lac, son choix se tourna vers les bois.

Après un moment à marcher à la recherche de l'endroit désiré, la Rhodienne arriva enfin à destination, posant le pied dans le bois tant recherché, pourtant en jetant un coup d'œil rapide sur sa carte, elle remarqua un endroit attisant sa curiosité ; le Bois de Brume, un nom plus qu'intriguant qui fit légèrement sourire la rousse continuant sa route d'un pas tranquille. Sunny porta une main à sa ceinture, y attrapant deux de ses pokéballs pour laisser sortir deux de ses compagnons : Lugulabre et Magirêve. Ses deux-là étaient les plus aptes à suivre leur dresseuse sans se perdre, alors que sa Branette et sa Banshitrouye étaient si peu douées que les garder prêts de soi était chose impossible, elles étaient pires que des gosses hyperactifs. Park salua rapidement ses deux spectres en souriant légèrement, ces deux-là se ressemblaient énormément, calmes et silencieuses, c'était le contraire des autres membres de l'équipe qui étaient soient de grands emmerdeurs, aka. Son vieil Ectoplasma ou un duo de gosses lourds à gérer, sans oublier la narcissique de service ayant toujours raison. Au moins elle pouvait se reposer tranquillement en faisant profiter deux de ses plus obéissants pokémons.

Continuant son chemin en fourrant ses mains dans les poches, elle finit finalement par s'engouffrer dans une épaisse brume, visiblement elle était arrivée à destination, ses lèvres s'étirèrent en un léger sourire victorieux, en fin de compte c'était l'endroit parfait. Lugubre, sombre, étouffant, tout ce qu'elle aimait. Se posant contre un arbre, elle ne put retenir un soupir de soulagement tout en s'étirant. Ses billes bleues se relevèrent vers sa fidèle Chandelia qui s'était légèrement approché d'elle. Lees posant ensuite vers Muumajii, la rousse remarqua que son pokémon fixait quelque chose au loin, suivant du regard les yeux du monstre, elle aperçut avec d'énormes difficultés une silhouette au loin, se relevant en grognant de mécontentement, elle posa son regard sur ses deux pokémons à tour de rôle puis décida finalement de s'approcher doucement, faisant craquer une brindille sous ses pieds, la trentenaire se stoppa un instant, attendant une réaction de la part de l'individu en face d'elle avant de continuer. Humain ou Pokémon ? Elle eut une réponse rapide lorsque la chose en face d'elle ouvrit la bouche pour parler dans le même langage qu'elle. S'approchant de l'être humain, la rousse sortie des fourrés pour tomber nez à nez avec une gamine bien plus jeune et petite qu'elle. Attrapant le bout de sa capuche, elle dévoila son visage alors que ses deux pokémons s'étaient approchés de leur dresseuse.

« Tout dépend de qui est Hex, mais visiblement tu te trompes de personne. En attendant, je peux savoir ce que fait une gamine comme toi dans un endroit aussi flippant que celui-là ? Elle croisa les bras en affichant un petit sourire moqueur. Tu n'as pas peur de te faire agresser ? »

HRP :
J'espère que ça te conviendras, si tu veux que je changes quelque chose dis le moi ;w; Je n'ai pas encore corrigé mon post, je le fais tout de suite mais j'espère que ce n'est pas trop bourré de fautes.

Ruby L. Jones
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t899-ruby-pas-aussi-precieuse-que-la-pierre-en-fin-de-compte-pyroli
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t903-ruby-l-jones-pyroli
Taille de l'équipe : 17
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
17
Unys
18 ans
60
821
1862
pokemon
17
Unys
18 ans
60
821
1862
Ruby L. Jones
est un Topdresseur Spé. Type
Une réponse. Bien évidemment. La silhouette ne semblait pas du tout être celle de son petit Pokémon. Mais c'était étonnant que quelqu'un soit ici, surtout en week-end. Et une femme qui plus est. Remarque, la jeune n'avait rien à dire. N'ayant même pas atteint l'âge adulte, c'est à se demander ce qu'elle faisait ici. Les propos de la dame furent donc parfaitement justifiés, bien que le terme de "gamine" était légèrement piquant. Mais la jeune fut directement attirée par les deux spectres accompagnant l'adulte. Ils étaient déjà à un stade bien avancé. Ruby les observa avec tant d'entrain qu'elle en oublia son objectif pendant quelques instants.

– Peur ? J'aime bien cet endroit au contraire. L'atmosphère y est agréable eeet-... Elle paniqua. Hex ! Voilà pourquoi j'ai l'air si paniquée ! C'est mon petit Polichombr, il a disparu !

Elle tourna la tête à gauche, à droite, puis encore à gauche, et en haut pour finir par le bas. Ses yeux bruns se posèrent sur le moindre élément du décor, espérant tomber sur une trace du spectre manquant. Mais dans ce décor, c'était comme jouer à "Trouvez Charly" avec la difficulté bloquée au plus haut niveau. En somme, ce n'était pas une tâche des plus aisées. Mais le plus étrange dans cet histoire, c'est que le fantôme ne montrait aucun signe de vie. Pas un cri, pas une apparition même provisoire. Lui était-il arrivé quelque chose ? Non. La rousse ne préférait pas l'imaginer.

– E-euh ... C'est un peu précipité et injustifié mais ... Tu peux m'aider à la retrouver ? Il est petit comme ça, dit-elle en montrant à son interlocutrice la taille du Pokémon, il ronchonne après les gens qu'il ne connait pas et aime bien me faire des petites fray-... ATTENDS UN PEU.

Ruby se retourna rapidement. Dans son dos, le spectre, limite en train de rigoler tel un idiot. Il s'était fait si discret pendant tout ce temps. Il a simplement joué au jeu que tout enfant qui se respecte a participé un jour. Ce jeu, sans raccourcir le titre, il s'appelle "Se cacher dans le dos de quelqu'un et y rester dans ce que ce quelqu'un ne remarque la présence de la personne qui se cache". Jeu tellement hilarant qu'il aurait mérité un nom officiel. Je ne sais pas moi. "Le jeu idiot" par exemple. Ou mieux ; "Fais peur à ton dresseur" !

La demoiselle soupira bruyamment et regarda son petit compagnon hilare en arquant un sourcil. La petite chose venait de lui faire une frayeur pas possible, et il en rigolait à s'en briser les côtes, bien qu'il n'en ait pas. Ahah. Quel plaisantin de premier ordre, Hex. Si Ruby ne l'aimait pas, elle lui aurait littéralement hurlé dessus. Attendez un peu ... Si elle ne l'aimait pas, elle l'aurait libéré depuis longtemps. Elle l'appréciait donc. Logique, non ?

– Toi ! Tu m'as fait peur ... Et s'il quelque chose t'était arrivé, j'aurais fait quoi moi ? Hein ? Tu peux me le dire ? Franchement ... Elle soupira, prit son Pokémon dans ses bras et se retourna face à la majeure. Ce petit plaisantin, c'est Hex. Si un jour je meurs d'une crise cardiaque, tu pourras lui dire que je l'avais prévenu ..? Sinon, moi c'est Ruby. Et qui sont ces beaux Pokémons ici ?

Oui. Elle passait presque du coq à l'âne. Cela rendit le Polichombr jaloux, qui percuta alors le menton de sa dresseuse avec son crâne spectral. Le choc ne fut pas violent, mais mentalement gênant. Gloire au type spectre.

– Oui oui ! Tu es beau aussi ! Ne t'en fais pas ...


HRP :
Désolé pour la petitesse du post, par contre. ;w;
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité

Rire ou soupirer ? Elle ne savait pas vraiment comment réagir face à ça, devait-elle être désespérée ou au contraire être heureuse que cette gamine ait retrouvé ce pokémon ? C'était ces questions qui trottinaient dans la tête de l'adulte, la communication n'était pas son point fort après tout, le paternel n'avait pas jugé ça utile de lui apprendre comment parler à des personnes normales. Du coup Sunny se retrouva quelque peu désemparée face à la situation, relevant rapidement la tête vers Chandelia, son amie se retourna vers elle alors que Muumajii affichait un air faussement compatissant envers sa dresseuse alors qu'au fond : elle s'en fichait totalement.

La rousse décida de jouer la carte de la gentillesse, et puis le pokémon en question n'était pas de n'importe quel type, un spectre. En temps normal elle se serait jetée dessus pour le câliner mais elle se retenait, se contentant de sourire légèrement devant le spectacle lui étant offert, elle se massa doucement la nuque, ils étaient mignons tous les deux, ça lui rappelait vaguement sa jeunesse lorsque Gengar n'était qu'un Fantominus joueur et aussi capricieux que sa maîtresse, avec l'âge s'est devenu une plaie inimaginable.

La plus jeune la coupa dans ses pensées, reposant son attention vers elle, Sunny leva le regard vers ses deux pokémons avant de répondre, un léger sourire collé aux lèvres.

« Moi c'est Sunny, enchantée. Ces pokémons, ce sont Chandelia et Muumajii, deux de mes plus puissants pokémons spectres. Ça va faire plus de quinze ans que cette Lugulabre m'accompagne. Pour tout t'avouer, je suis une spécialiste des types spectre et mon équipe n'est composée que de ces spécimens et ils sont ma plus grande fierté. Voilà, elle était partie et elle savait qu'il lui serait impossible de s'arrêter. Les spectres sont sa plus grande passion, bien devant le vol ou la supériorité. Ils sont une de ses raisons de vivre, toujours là pour elle malgré les nombreux désagréments et embrouilles. Sunny se baissa légèrement en s'approchant du Polichombr encore dans les bras de sa dresseuse. C'est un beau pokémon que tu as là, il a l'âme d'un combattant j'en suis sûre. Cherchant parmi ses pokéballs, Park sortie une d'entre elles, pour en laisser sortir un de ses pokémons : sa petite Branette qui s'étira doucement avant de s'accrocher à la jambe de la Rhodienne qui ne put s'empêcher de soupirer. Je ne vais pas m'envoler Jupetta, tu peux me lâcher. »

Quoique, elle serait capable de se perdre en étant à quelques centimètres de la rousse, au moins elle était un minimum calme pour le moment, c'était le principal étant donné que sa patronne n'avait aucune envie de lui courir après. Posant une main sur la tête de son Pokémon pour la caresser, la faisant enfin lâcher sa jambe. Les gens pensaient toujours que les Branettes n'étaient que haine et terreur, cherchant à tuer leurs propriétaires, la plupart du temps, c'était le genre de pokémon qui terrifiait les autres mais Jupetta devait être l'exception à la règle. Elle était limite effrayer par les autres pokémons spectres, en particulier le vieux Gengar qui s'amusait à la faire paniquer, c'était encore une grosse peluche toute mignonne et Sunny pourra dire n'importe quoi à son sujet, la marionnette est un véritable amour.

« Je te présente Jupetta, c'est une autre de mes Pokémons, elle n'est certes pas très puissante mais c'est une grosse peluche qui ne cherche qu'à faire des câlins. C'est un paradoxe quand on connaît les rumeurs qui courent sur les pokémons spectres, tu n'es pas d'accord ? »

Beaucoup de personnes ne pouvaient pas comprendre ces êtres maudits, ne pouvant pas communiquer avec eux, ils fuyaient, les esquivaient et racontaient bon nombres de rumeurs néfastes à leur sujet, résultat des courses : ils étaient maintenant craints par la plupart. Pour Sunny s'était le contraire, en parler était source de joie et de bonne humeur.

« Excuse-moi si je parle trop, les spectres c'est une véritable passion, ou plutôt devrais-je dire obsession ? J'en suis totalement folle ! Sinon tu ne veux pas qu'on aille se poser quelque part ? J'ai marché depuis la ville et je commence à avoir les jambes qui fatiguent, c'est que je suis plus toute jeune moi. Lâcha-t-elle en souriant, invitant Ruby à la suivre d'un simple signe de tête. »

Ces sourires, cette bonne humeur, était-elle réelle ou était-ce juste une facette ? Allez savoir, même Sunny ne pourrait répondre à cette question ...

HRP :
T'inquiète, moi non plus c'est pas très long ><
Ruby L. Jones
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t899-ruby-pas-aussi-precieuse-que-la-pierre-en-fin-de-compte-pyroli
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t903-ruby-l-jones-pyroli
Taille de l'équipe : 17
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
17
Unys
18 ans
60
821
1862
pokemon
17
Unys
18 ans
60
821
1862
Ruby L. Jones
est un Topdresseur Spé. Type
Hex continuait de râler. Il ne supportait pas que l'attention de sa dresseuse soit retenue par d'autres Pokémons que lui. Jaloux, rien que ça ? Non. C'en était même de la jalousie maladive. Désormais, le voilà qui boudait, fermant péniblement les yeux en poussant un cri de plainte. L'humaine, un tantinet désespérée, lui ouvrit tout de même un câlin qui n'y changea rien. Qu'est-ce qu'il pouvait être râleur, ce spectre. Il savait très bien que sa compagne était passionnée par les types spectre elle aussi. Et pour détourner l'attention de la rousse, le Polichombr s'éleva un peu au dessus de Ruby et se permit de donner des petits coups de boule consécutifs sur le sommet du crâne de la belle. Elle grimaça mais fit comme si de rien était.

– Mais c'est génial ! Moi qui veux me spécialiser dans ce type plus tard ! Comme quoi, à traîner dans ce genre de lieu, je me demande si on ne ressemble pas un peu à nos Pokémons ! répondit Ruby, lâchant un petit rire avant de reprendre sa tirade. Si vous saviez ... Quand il en a l'occasion, il veut toujours prouver qu'il est le meilleur. Une vraie tête de mule !

À l'entente de ces mots, le petit Pokémon s'énerva davantage et se posa sur la tête de sa dresseuse, bloquant sa vue à l'aide de son petit voile spectrale. L'étudiante soupira et souleva simplement ce qui lui faisait obstacle. Ce n'était pas très lourd, après tout. Pour s'amuser, elle se rapprocha ensuite des dénommés Chandelia et Muumajii. De beaux spécimens en effet. Et pour des spectres, ils semblaient assez calme en plus de ça. Cela faisait une énorme contraste avec les rumeurs concernant les fantômes. Rumeurs infondées, ceci dit.

Puis un Branette fit son apparition. Ruby l'avait observé de A à Z, de haut en bas. Après tout, c'est l'apparence que son Pokémon allait revêtir à son évolution. Il y avait de quoi vouloir en apprendre davantage, si bien qu'Hex lui-même arrêta d'embêter sa compagne pour analyser sa future enveloppe. La présence de bras lui faciliterait encore plus la vie pour embêter sa dresseuse. Rien qu'à cette idée, il poussa un rire sinistre et lévita jusqu'à Jupetta. Un compagnon câlin ? Et si le Polichombr allait aussi adapter ce caractère plus tard ? Ah ça non. Ruby en avait déjà assez de Pimousse, le Grindur qui semblait encore dormir, sans quoi il serait sorti de sa ball pour aller câliner tout le monde.

– Si ces rumeurs étaient vraies, je pense que le monde serait plus dans le chaos qu'il ne l'est déjà. Les spectres ne sont pas méchants. Ils ont juste leur façon à eux de s'amuser. Mais je n'en ai pas vu un seul penser en mal jusqu'à présent. Les gens ne peuvent juste pas les comprendre. C'est plus dur qu'ils ne le pensent de vivre dans une enveloppe qui n'inspire pas forcément confiance ...

Ruby repêcha alors Hex par la pointe de son crâne et lui sourit. Même lui était capable de faire peur à certaines personnes. Mais il le faisait tout simplement car il n'aime pas la compagnie des inconnus, voilà sa raison à lui. Mais jamais le fantôme ne s'était senti complexé vis-à-vis de son type. Il l'adorait même. C'était une véritable aubaine pour lui, de pouvoir faire fuir les indésirables.

– Je peux comprendre, ce n'est pas un problème ! C'est rare de tomber sur quelqu'un avec qui on peut parler de ce qu'on aime réellement. Et d'ailleurs, je connais le lieu idéal ! Vous me suivez ?

Elle la vouvoyait. Normal, après tout. Bonne entente ou pas, elle parlait avant tout à une adulte. Ruby n'avait pas été élevée comme une clocharde, si je puis dire. Elle sourit donc à son interlocutrice et entama la marche. Bien heureusement, ça n'allait pas être long. D'après son iPok qu'elle consultait régulièrement, il n'y avait qu'à avancer de quelques dizaines de mètres vers l'ouest. Et de toutes manières, même s'il fallait beaucoup marcher, ce n'était pas dérangeant de le faire dans un lieu si agréable. Mais comme prévu, ce ne fut pas long. Les voilà désormais face à une petite clairière. L'absence d'arbre sur ce petit périmètre permettait à la brume de s'y inviter sournoisement, rendant la visibilité extrêmement réduite. Mais cela ne devait pas être gênant, pour ce genre de personne.

– J'espère que ça conviendra ! Hex et moi aimons venir ici. On trouve ça relaxant et paisible.

HRP :
J'ai essayé de faire un peu plus sur ce coup. x)
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Cette gamine souhaitait elle aussi se spécialiser dans les types spectres ? Quelle aubaine. À l'entente de ses mots, la trentenaire ne put s'empêcher de sourire telle une idiote, voir des gens s'intéresser au même type qu'elle lui faisait chaud au cœur. Quand elle était encore à Rhode, bon nombre de sbires n'arrivaient pas à comprendre pourquoi elle s'intéressait tant à eux et pas à un autre type. Tout comme elle se souviendra longtemps du jour où sa supérieure, il avait lâché un « Ils sont super moches en plus ! » Qui lui valut une mauvaise pique de la roussette qui n'avait pas laissé passer cette occasion pour mettre les points sur les i avec cette sale narcissique.

Ressembler à ses pokémons ? C'était bien vrai, ou plutôt le contraire pour elle, déteignant un peu sur chacun de ses pokémons : son côté solitaire pour Gengar, son côté mystérieux pour Chandelia, kleptomanie pour Jupetta, supériorité pour Yukimenoko, silencieuse pour Muunajii et fêtarde pour Panpujin. Le rendu donnant pourtant quelque chose de comique, et ce malgré son côté de « grosse méchante ». Ah si seulement Ruby savait qui elle était réellement, peut-être ne parlerait-elle pas comme ça, mais Sunny préférait lui cacher, après tout elle commençait à l'apprécier, elle et son petit Hex.

« Tu as raison, enfin j'ai plutôt déteint sur mes Pokémons, surtout Gengar qui est devenu un vieux con en évoluant, un peu comme moi on va dire. Elle se mit à rire légèrement. Mais aussi Jupetta qui est devenue une véritable kleptomane avec moi, c'est maladif. »

Au début, ce n'était pas tout rose avec Jupetta, mais le temps à permit aux deux êtres vivants de se rapprocher pour devenir de vraies gosses chapardeuses au grand désarroi de Chandelia qui devait s'occuper d'eux comme le ferait une mère. Lâchant un nouveau petit soupir, Park rappela Jupetta à l'ordre dans sa pokéball, il valait mieux qu'elle reste au chaud au risque de la perdre, et puis elle semblait apeurée par Hex en le fixant d'un air surpris, quel paradoxe en sachant qu'il s'agissait de sa pré-évolution. Elle en profita pour laisser sortir un autre de ses compagnons, changeant son côté joyeux en une mine mauvaise qui lui fut rendu par son partenaire. Le rappelant à l'ordre d'une tape derrière le crâne, il grogna une nouvelle fois.

« J'espère que tu t'es calmé Gengar, sinon tu vas rester dans la pokéball qui te plais tant pendant un moment, je peux te l'assurer. Râlant un bon coup, elle finit par reposer son regard sur Ruby en lui souriant d'un air désolé. Pardon, Gengar est comme ça, c'est pas forcément le grand amour entre nous deux, mais au fond on s'adore. Pas vrai, le vieux ? Il grogna de nouveau, s'éloignant un peu de sa dresseuse qui lui ordonna de se stopper, ce qu'il fit à contre cœur. C'est un gros jaloux qui veut toujours prouver qu'il est le meilleur, dès que tu m'as parlé d'Hex j'ai tout de suite pensé à lui, ils se ressemblent beaucoup, j'ai l'impression. Surtout avant, quand c'était un Fantominus, c'était un joueur fier et jaloux. J'ai pas raison Chandelia ? Demanda-t-elle en se retournant vers le chandelier qui affirma d'un air serein tout en ignorant le regard méchant du concerné. »

Ces deux-là ont toujours été élevés ensemble, étrangement ils s'appréciaient et se connaissaient mieux que quiconque, et ce malgré leur caractère si différent, l'une était calme en permanence, l'autre était en quelque sorte violent et agressif, mais ils se complétaient et la Rhodienne connaissait bien leur capacité d'adaptation en combat duo.

« Tu n'as peux être jamais rencontré de gens pensant du mal d'eux, mais là d'où je viens ils n'étaient pas forcément très appréciés, mais pour moi ils restent un type comme un autre, certes effrayant mais au moins ils se démarquent un peu des autres pokémons. Et puis trouver des spécialistes de ce type est moins courant qu'un pro des types feu, eau, foudre ou plantes, ce n'est pas plus mal je trouve, ça leur donne un semblant de rareté à mes yeux. Peut-être que je me trompe. »

Tout en disant ça, elle ne put s'empêcher de sourire face au spectacle que Ruby et Hex lui offraient, amusement que remarqué Gengar qui, vexé par l'ignorance que pouvait lui porter sa dresseuse, s'approcha d'elle en la bousculant violemment. Sunny fit de même tout en grognant, quesqu'il était chiant. Elle lui tira la langue d'un air moqueur avant de suivre la rousse qui l'invita dans un endroit de la forêt apparemment « idéal », Muunajii passa à côté du Pokémon gaz en affichant un air faussement désolé, Chandelia se descendu de plusieurs centimètres pour pousser le seul mâle de l'équipe avant de suivre sa dresseuse. Et finalement il traça dernièrement eux à une distance convenable, il n'allait pas se laisser ignorer par sa patronne, ah ça non !

Au bout de plusieurs minutes, ils arrivèrent finalement, une clairière se dévoilant devant eux. La brume était si épaisse qu'il était difficile d'y voir ou de distinguer les formes lointaines, affichant un sourire joyeux, Sunny devança la plus jeune. C'était l'endroit parfait, lugubre, étouffant, sombre, terrifiant, tout ce qu'elle rêvait de retrouver dans cet endroit. Loin de cette bonne humeur qu'était la ville, loin de cette fraicheur pourtant étouffante à ses yeux, elle était à son aise ici. Trifouillant dans une de ses pokéballs, elle laissa sorti un nouvel être qui s'afficha dans une pose fière, la tête relevée et le regard lointain comme si elle voulait montrer au monde sa splendeur. Voilà ce qu'était Yukimenoko, une sale princesse narcissique qui prouvait en permanence à quel point elle était belle et le reste du monde n'était qu'une vulgaire décharge, ce qui avait le don d'énerver Park il fallait l'avouer.

« Cet endroit est parfait, cette atmosphère lugubre, j'adore ça ! Merci beaucoup Ruby ! Au faite, voici Yukimenoko la narcissique comme je l'appelle, elle sort de moins en moins souvent de sa pokéball donc j'en profite. Elle se posa à terre en tailleur, Gengar s'approcha enfin de sa dresseuse et vint s'asseoir dos à elle en croisant les bras, l'air boudeur. Quand j'y pense, je viens d'arriver en début de semaine donc corrige-moi si je me trompe, mais tu ne ferais pas partie de l'académie ? J'ai entendu dire qu'elle était vraiment grandiose. »

HRP :
T'inquiètes, mon post parle surtout pour rien dire :'D
Ruby L. Jones
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t899-ruby-pas-aussi-precieuse-que-la-pierre-en-fin-de-compte-pyroli
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t903-ruby-l-jones-pyroli
Taille de l'équipe : 17
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
17
Unys
18 ans
60
821
1862
pokemon
17
Unys
18 ans
60
821
1862
Ruby L. Jones
est un Topdresseur Spé. Type
L'équipe de Sunny était réellement intéressante. Remarque, quand il s'agit de type spectre, ça ne peut qu'être positif, n'est-ce pas ? C'est de cette façon que Ruby pensait. Après tout, ce n'est pas pour rien qu'elle est auparavant tombée amoureuse de ce type et pas d'un autre. Peu importe à quoi ils ressemblaient, elle les aimait tous. Enfin, Gringolem et son évolution étant les exceptions confirmant la règle. Pour la rousse, ils ressemblaient à tout sauf à des fantômes, ce qui était assez illogique en soit pour des spectres.

Mais Ruby ne pouvait que plussoyer les propos de sa rencontre du jour. Il est vrai que les spectres avaient leur caractère bien à eux. Mais d'un côté, ça ne les rendaient que plus attachants. Mieux vaut un Pokémon un peu bizarre avec sa propre personnalité qu'un Pokémon dit normal avec une personnalité toute aussi plate.

– Ce n'est pas plus mal ainsi ! Je dirais que si votre personnalité à déteint sur eux, c'est que vous êtes une sorte de modèle pour vos Pokémons, non ? S'ils ne voulaient pas vous ressembler, je pense qu'ils auraient lutté pour ne pas que ça arrive.

Encore une autre de ses façons de penser. Mais c'était assez logique, d'un côté. La rousse s'assit donc sur la pelouse légèrement humide à cause de la brume et contempla le paysage. De la brume. On ne voyait que ça à perte de vue. Un spectacle que seuls les vrais étaient capables d'apprécier. Vrais ? Qu'est-ce que ce terme désignait, au final ? Les dresseurs aux spectres ? Les spectres eux-mêmes ? Qui sait. Une toile dont le mystère n'était pas résolu, voilà comment on pourrait qualifier cette interrogation.

– Mais bon ! Les gens auront beau dire ce qu'ils veulent sur les spectres, je m'en fiche un peu. Ils ne savent pas ce qu'ils ratent, ce sont de loin les meilleurs. Mortimer, Kiméra et autres maîtres des spectres ne diront pas le contraire je pense !

En parlant d'eux, ils étaient d'ailleurs des idoles pour la jeune. Si elle avait des modèles dans la vie, c'étaient bien eux. De véritables professionnels en la matière. Mais qui sait, peut-être que l'adulte était aussi comme ça, faisant un peu parler d'elle et de ses Pokémons. Ce serait bien en y repensant. Une nouvelle idole que la rousse pourrait voir en chair et en os. Mais peut-être que, de là où cette Sunny venait, elle y était connue. Ce n'était pas une impossibilité. L'étudiante tenta donc sa chance.

– Mais j'y pense, d'où vous venez exactement ? Pour ma part, je suis d'Unys et suis en effet en séjour à l'académie. J'espère y apprendre un maximum de chose et devenir une grande spécialiste du type spectre ! Ainsi, je pourrais montrer aux autres la véritable valeur de mes petits compagnons !

Un objectif. Qu'il soit noble ou non, elle s'en fichait. Elle ne faisait que défendre ses idéaux, ses goûts et ses couleurs. Tant que cela lui convenait à elle, il y avait déjà assez de raisons pour qu'elle reste fixé à cet idylle. Et d'ailleurs, le petit Hex partageait ce but avec sa dresseuse. Voulant être le meilleur, c'était évident. Et qui sait, peut-être qu'un jour il aura à croiser le fer avec l'équipe de l'adulte. D'un côté, ce ne serait pas si mal.

– Un jour, on s'affrontera peut-être ! Je pense que c'est une bonne idée. Mais en toute amitié bien sûr, hein ?


HRP :
Et moi donc ... x)
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Une sorte de modèle ? Elle n'y avait jamais pensé, pourtant elle n'avait surement pas tort bien qu'elle avait des doutes pour Jupetta et Muumajii. Après tout Jupetta était terrifiée au début et Muumajii n'a jamais eu une vie facile en tant que Feuforêve. Mais c'était surement vrai. Sunny poussa légèrement Gengar en s'appuyant contre lui tout en pouffant, il fit de même en grognant, imaginer qu'il prenait la rousse comme un modèle, c'était amusant surtout avec son caractère habituel.

Tout ceci lui arracha un nouveau sourire, se surprenant elle-même a de nouveau étiré les lèvres pour quelque chose qui n'était pas mauvais ou faux. C'est fou ce qu'un sujet commun pouvait faire du bien, surtout lorsque ça concernant les pokémons spectres. Pendant l'espace d'un moment, la Rhodienne se sentait bien, libérée de cette pression quotidienne, de cette couverture l'obligeant à s'éloigner de la société. Elle se sentait comme la petite fille qu'elle était autrefois : joueuse, souriante et bavarde. Toute cette bonne humeur, quelle sensation étrange.

« Je vais t'avouer que ... Je ne connais ni Mortimer, ni Kiméra. Ce sont des champions d'arènes, c'est bien ça ? Je viens de Rhode et là-bas, nous n'avons ni arènes, ni ligue pokémon mais par contre il y a des Colosseum vraiment impressionnants ! Ce sont des espèces de tournois récompensant les meilleurs participants. Elle allait continuer sa phrase lorsqu'elle se stoppa, cette jeunette n'avait pas besoin de connaître les prix donnés aux gagnants, et puis Sunny ne voulait pas donner une mauvaise image d'elle. Je ne connais Unys que de nom, comme les autres régions d'ailleurs, il faut dire que Rhode est pas mal coupée du monde, surtout à cause de son atmosphère pesante. Les organisations maléfiques on prisent une grande importance et dirigent plusieurs villes. Si je suis venue ici c'est pour échapper à cet air terrifiant et ne pas être victime de ces malotrus. »

Mensonge, énorme mensonge. Mais ce n'était peut-être pas plus mal pour ne pas se mettre Ruby à dos, que pourrait-elle bien penser en apprenant que Sunny en faisait partie, de ces organisations malfaisantes et qu'elle était plutôt bien gradée ? Surement du mal, beaucoup de mal. Donc elle se contenta de sourire en se frottant l'arrière de la tête. Ses yeux se levèrent vers ses trois spectres volants qui ne dirent rien, faisant comme si de rien n'était, seul le vieux Gengar poussa de nouveau, mais cette fois légèrement, sa dresseuse comme pour lui faire comprendre que ce qu'elle avait fait est ... Mauvais ? Quelle bonne blague venant de lui.

« En tout cas, j'espère que tu arriveras à faire de ton but une réalité. C'est aussi une de mes ambitions pour prouver au monde leur puissance. Depuis que je suis gamine, j'ai toujours adoré le Spiritomb de mon père qui faisait d'énormes dégâts, un vrai tank de combat celui-là ! »

Park ne pouvait que se rappeler de ce moment, où un lieutenant trop sûr de lui avait provoqué le chef de section du Labo Ombre, son cher père ne lui avait laissé aucune chance et tout cela fut réglé avec ce seul pokémon aussi beau que puissant et terrifiant. De quoi bien remettre les plus audacieux à leur place, et c'est surement pour ça que Sunny s'était autant intéressé à ce type. Pourtant elle aurait pu se tourner vers les types ténèbres mais voilà, elle avait tranché pour l'autre à cause de sa petite Funécire qui était maintenant devenue une alliée de choix et elle n'a jamais eu un seul regret bien au contraire.

L'idée d'un combat amical avait survolé l'esprit de Sunny pendant un instant avant de l'oublier mais visiblement Ruby était du même avis qu'elle. C'est le mot « amical » qui coincé pour la rousse, elle l'espérait au fond d'elle, mais en même temps elle se disait que ce ne serait peut-être pas dans ces conditions qu'elles s'affronteront un jour. Après tout, Park était dû côté ennemi alors que la jeune étudiante semblait suivre un chemin baigné de lumière. Il fallait à présenter toucher du bois.

« Je pense que ça serait une bonne idée effectivement, j'ai hâte de défier Hex et le reste de ta future équipe. Et puis tu peux me tutoyer tu sais, c'est pas parce que je suis trentenaire que je suis forcément vielle. »

Encore un mensonge. La Rhodienne voulait qu'on la vouvoie, cela n'avait aucun rapport avec son âge, mais pour elle s'était une marque de respect, de supériorité et de puissance, tout ce qu'elle avait toujours apprécié. Mais pour une fois, et surtout parce qu'elle commençait à apprécier cette Ruby un peu plus à chaque minute, la rousse pouvait bien faire une exception.

« Si jamais tu as besoin d'aide ou quoique ce soit, tu peux toujours venir me demander, bon je ne peux pas dire que je suis une réelle experte mais j'ai commencé à m'y intéresser à l'âge de quinze ans, donc ça va faire ... euuh ... Sunny compta rapidement sur ses doigts, les maths n'étaient pas vraiment son point fort, ou plutôt, l'école elle-même n'était pas sa tasse de thé, au contraire. Dix-sept ans environ donc je pense avoir accumulé un bon nombre de connaissances, enfin j'espère. En plus c'est un réel plaisir de parler avec quelqu'un comme toi, j'ai l'impression que notre façon de penser concernant les spectres se ressemble un peu. »

C'était bien la première fois qu'elle tombait sur quelqu'un comme ça, finalement cette île allait lui réserver bon nombre de surprise.

HRP :
Désolé, c'est pas super super ;w; Je me suis un peu dépêchée sur ce post, demain je reprends les cours donc fini les couchés à 5h du mat', bonjour levés à 7h, bonjour heures de français interminables et siestes en cours d'espagnol. Brefouille voilà, surtout qu'en plus je n'ai rien fait pendant mes vacances, je viens de découvrir les devoirs à rendre que je vais faire à toute vitesse lundi soir pour les rendre à la bourre. Donc je ne suis pas sûre de pouvoir répondre demain vu le corpus qui m'attends. En plus dois finaliser mon cosplay pour samedi prochain, mais au pire des cas si jamais je suis vraiment dans l'impossibilité de te répondre, je te préviendrais ><
Ruby L. Jones
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t899-ruby-pas-aussi-precieuse-que-la-pierre-en-fin-de-compte-pyroli
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t903-ruby-l-jones-pyroli
Taille de l'équipe : 17
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
17
Unys
18 ans
60
821
1862
pokemon
17
Unys
18 ans
60
821
1862
Ruby L. Jones
est un Topdresseur Spé. Type
Ruby leva les yeux au ciel. Avec toute cette brume, on pourrait presque croire qu'il faisait nuit. Seuls quelques rares rayons de soleil réussissaient à percer l'épaisse couche gazeuse pour atterrir sur le gazon humide. Cette vision était assez harmonieuse et chaotique à la fois. Un rendu visuel s'opposant et s'unifiant parfois, un peu comme le clair-obscur dont le père de la rousse lui avait parfois touché quelques mots. Etant peintre, c'était une des bases que le paternel se devait de connaître. D'ailleurs, si sa fille avait accepté de s'intéresser à l'art, peut-être aurait-elle pris le temps de faire une belle toile en l'honneur de cet endroit. Il ne lui manquerait plus qu'un titre, la tâche la plus pénible que tout artiste se doit de passer avec brio. Dit comme ça, donner un titre était une mince affaire. Mais il fallait y réfléchir mûrement et pas donner un simple groupe de mot se basant uniquement sur l'image première que renvoie le tableau.

De Rhode ? Où est-ce que ça se trouvait ? Quelles y étaient les spécialités culinaires ? Et les Pokémons alors ? Est-ce qu'il y a des espèces dont la rousse ne connait pas une traître information ? Mais apparemment, il n'y avait pas d'arènes. Qu'est-ce que les gens y faisaient, dans ce cas ? L'adulte avait parlé d'infrastructures nommées Colosseum, hébergeant des tournois apparemment. Remplacer les célèbres arènes au détriment de tournois ? C'est original, au moins. Peut-être faut-il que Ruby pose un pied là-bas, un jour. Ce sera l'occasion de découvrir de nouvelles coutumes. Mais ce n'était pas un endroit des plus sûrs. Terrier à organisations criminelles, hein ? Si elles n'étaient pas délogées depuis le temps, c'est qu'elles devaient être pas mal puissantes.

– C'est vrai que ça doit causer pas mal de frayeur aux gens, tout ça. Mais si ça les dérangeait tant que ça, ils chercheraient à s'en aller comme vous l'avez fait, non ? Elle se coupa en pleine élan, déformant son visage pour une petite grimace. Comme tu l'as fait, désolée, acheva-t-elle en souriant finalement.

L'étudiante se plongea à nouveau totalement dans la conversation. Un Spiritomb ? Ça l'intéressait, et pas qu'un peu. Elle n'avait eût l'occasion que d'en voir un lors de son séjour à Unys, ou même celui de Cynthia à la télé. Mais elle n'en savait pas plus sur le Pokémon, excepté qu'il s'agissait d'un spectre ayant hérité d'un double-type se rapprochant du premier, les ténèbres.

– On y arrivera ! Tu sais quoi ? On va se donner à fond pour ça ! Et notre combat pourra suivre après avoir réalisé nos objectifs ! Elle s'arrêta à nouveau au milieu de sa tirade pour rire. Je trouve ça bizarre de tutoyer un adulte ... Je n'en ai vraiment pas l'habitude et j'ai l'impression de paraître impolie.

Son regard se posa sur son petit Pokémon. Il s'amusait à faire des tours dans la brume à quelques centimètres du sol, laissant derrière lui des toutes petites flammes pourpres. Il se divertissait avec son attaque Feu Follet. Sa dresseuse ne tarda pas de le reprendre et de l'avertir. Il y avait de l'herbe autour, après tout.

– Hex ! Fais attention, je n'ai pas envie de me retrouver responsable d'un feu de forêt. Alors vas-y doucement, ok ?

Ses yeux se posèrent cette fois-ci sur Sunny. Ruby la trouvait gentille et aimable. Et puis elle avait enfin quelqu'un avec qui elle pouvait parler librement de sa passion sans subir telle ou telle critique. De quoi apaiser une âme. En plus de ça, voilà qu'elle lui proposait de l'aide. Il n'y a pas à dire, c'était une belle rencontre et aussi une aubaine.

– Il n'y a pas de soucis ! Ce serait avec plaisir que je te demanderai quelques astuces ! Je n'ai pas encore de cours spécialisés pour mon type à l'académie. Ça m'aiderait bien !


HRP :
Prends ton temps. ^^
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
S’en aller ? Sunny avait envie de rire. Les gens pouvaient bien fuir Rhode, cela ne changeait en rien les plans de la Team Ombre. Bien au contraire cela évitait les fauteurs de troubles qui voulaient que leur région retrouve son âge d’or sans ces organisations maléfiques. Et puis ce n’est pas comme si la rousse était partie de son plein gré, mais le dire à Ruby de manière aussi directe ne serait que mauvais pour elle.

« A part ça, Rhode est une belle région, bien qu’elle soit désertique et toute petite, il y a quelques belles villes. Et même s’il n’y a pas de champions d’arènes, il y a une spécialiste de type spectre assez puissante. Mais elle fait partie d’une de ses organisations j’en suis sûre et certaine. »

Il en va s’en dire qu’elle parlait d’elle, qui d’autre aimait les spectres dans la Team Ombre ? A part son père bien sûr ? Personne. Tout le monde pensait qu’en se spécialisant dans un seul type, elle se menait elle-même à sa perte. Et pourtant, elle a su grimper les échelons facilement, mais es-ce vraiment grâce à son équipe ou grâce à son père ? Elle-même ne le sait pas vraiment.

« Mais tu sais, fuir n’est pas forcément la meilleure solution. Il faut être discret et donc tout laisser derrière soit ou alors prendre le minimum pour survivre. »

Quand la plus jeune se reprit dans sa phrase pour la tutoyer, elle se mit à sourire légèrement, très légèrement. Si seulement elle pouvait la ramener avec elle, à l’organisation ombre. Cette gamine l’intriguait, la faisait sourire et avait les mêmes passions qu’elle. Une première depuis trente ans.

« Tu n’es pas impoli ne t’en fais pas, mais si tu préfères me vouvoyer alors je ne t’en empêche pas. Et j’ai hâte de pouvoir te combattre, mais ce n’est pas pour autant que je serais gentille avec toi. »

Pourtant au fond, elle espérait que ce combat ne voit pas le jour. L’affronter pour de vrai, en étant dans deux clans opposés lui donnait froid dans le dos. Lui prendre un de ses pokémons ? Si s’était un ordre de son père, elle ne pourrait pas faire autrement, mais en même temps elle n’en avait absolument aucune envie. Que fallait-il faire ? Lui dire maintenant pour l’apeurer ou alors continuer à mentir ? Elle devait réfléchir à la question pour ne pas commettre une erreur. Ruby la sortie de ses pensées en lui adressant de nouveau la parole, visiblement elle ne voulait pas la laisser dans ses pensées.

« C’est normal entre spécialistes d’un même type. Elle se stoppa un instant, relevant le regard vers Chandelia qui avait compris, en un seul regard, ce que voulait dire la rousse. Sunny lâchant un soupir en se massant la nuque. Dis-moi Ruby, j’ai une question sérieuse. Si tu savais qu’une personne que tu connaissais faisait partie d’une organisation maléfique et qu’elle était donc une menace pour toi. Comment réagirais-tu ? »

Elle lâcha un soupir, maintenant elle était fichue …

HRP :
Navrée pour le retard, vraiment vraiment. Les profs m'ont prit la tête avec des devoirs, punitions et contrôles. J'essayerai de garder un rythme normal la semaine prochaine ><

Ruby L. Jones
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t899-ruby-pas-aussi-precieuse-que-la-pierre-en-fin-de-compte-pyroli
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t903-ruby-l-jones-pyroli
Taille de l'équipe : 17
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
17
Unys
18 ans
60
821
1862
pokemon
17
Unys
18 ans
60
821
1862
Ruby L. Jones
est un Topdresseur Spé. Type
Sunny parlait de sa région. Ce n'était pas dérangeant, bien au contraire. La jeune appréciait ces petits récits. Elle n'avait jamais visité de telle région, c'était l'occasion pour elle d'élargir ses horizons. Et même si ce n'était que par une histoire racontée, c'était pas mal. La rousse arrivait désormais à se faire une petite idée visuelle du territoire nommé Rhode. Et bien que cette organisation y régnait apparemment, ça ne devait pas être gênant pour certaines personnes. Après tout, ce groupe maléfique ne torturait pas quand même la population, si ?

Puis l'adulte conta un petit récit sur une spécialiste des spectres et faisant partie de cette organisation. À cet instant, l'étudiante ne pensa pas trop en mal. Elle n'était pas une personne se permettant de juger sur quelques mots. Pour elle, qui avait été élevée de façon assez peu banale mais pas pour autant mauvaise, le monde restait bon, peu importe où on allait. Il ne peut y avoir d'obscurité sans lumière et inversement. Noble pensée ? Juste une valeur que son père lui avait inculqué.

– Et bien ... Je suppose que cette personne a ses raisons. Je vais peut-être passer pour une pauvre fille un peu trop rêveuse mais je suis persuadée qu'on ne peut pas faire le mal sans bonne raison. La violence gratuite et tout ce qui rejoint ce registre est, pour moi, le masque des sentiments.

Elle leva les yeux au ciel, soupirant. Ces mots n'étaient pas d'elle, mais de son cher paternel. Et malgré tout, la fille ne pouvait cesser de croire aux idéaux de son géniteur. Bien que son amour était parfois trop étouffant, c'était tout de même son père. Comment le détester ? On ne change pas les vieilles habitudes. Et d'ailleurs, la dame lui proposait même de reprendre le vouvoiement si l'envie lui venait. N'étant tout de même pas enthousiaste, la dresseuse le reprit tout de même par habitude et par respect.

– Ne vous en faites pas pour ça. Combat amical ou non, il faut toujours se donner à fond ! Et pour être honnête, je n'apprécierais pas trop qu'on ait pitié de moi ou encore qu'on ne me prenne pas au sérieux.

Et de toute manière, le petit Polichombr aurait fait son rebelle, ne supportant pas cela lui aussi. On peut dire qu'il faisait un peu la paire avec sa dresseuse. Cette dernière se demandait même s'il accepterait de combattre quelqu'un qui le sous-estime. Probablement pas, avec son caractère actuel. Qui sait, peut-être qu'il changera plus tard.

Puis la question. Celle-ci avait eu le mérite de surprendre la jeune qui ne s'y attendait évidemment pas. Mais c'était bizarre, que l'adulte demande ça d'un coup. Est-ce qu'elle était en train de parler d'elle-même ? Et alors ? Ce n'est pas pour ça qu'elle fallait prendre ses jambes à son cou. La rousse était actuellement surprise, mais elle n'en avait pas peur pour autant. Elle préféra jouer les optimistes et ne voir que le bon côté des choses.

– Et bien pour être honnête, tant que cette personne ne me porte pas préjudice par elle-même, je m'en fiche un peu. J'ai appris à vivre avec les spectres, je peux bien apprendre à vivre avec ça ! déclara-t-elle, souriant radieusement à son interlocutrice. Juger les gens pour ce qu'ils sont réellement et pas pour ce qui est dit sur eux ou pour leur paraître. C'est une idée en laquelle je crois.


HRP :
Il n'y a pas de soucis hein. ^^ Tant que tu réponds au bout d'un moment ça va. x)



pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum