Partagez | .
[Mission Topdresseur] Crise de Star
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 17 ans
Niveau : 38
Jetons : 565
Points d'Expériences : 1186

MessageSujet: [Mission Topdresseur] Crise de Star   Ven 5 Sep - 9:26



A l'orée de la reprise des cours, nous devions déjà quitter l'île.

Durant cette semaine de pré-rentrée, je ne m'accordais pas de répit. Depuis mon retour sur l'Île Lansat, ma volonté me guidait vers la bibliothèque de l'école, l'endroit le plus adapté pour construire son devoir. C'était le deuxième jour. La poussière des livres, le silence pesant et la solitude étaient devenus mes seuls alliés. Oups, pardon Henné, tu étais là toi aussi. Mine de rien, le travail que j'avais fourni la veille était fructueux, il faudrait que je remercie encore la petite sœur de Noctis une fois que j'aurais terminé. Une drôle de rencontre pleine de rebondissements.

Un petit son particulier vint rompre l'équilibre silencieux de la pièce. Ce n'était pas une sonnerie, ce n'était pas un chant, mais plutôt un bruit. Le bruit significatif que quelque chose bougeait, que quelque chose vibrait. Ah, mon iPok. Avec une certaine désinvolture, j'attrapais l'appareil à une main, histoire de ne pas perdre trop de temps à identifier la raison de ce dérangement. Ah. La direction n'avait pas perdu de temps en tout cas. L'heure de la pause déjeuner approchait, c'était sans doute le bon moment pour sortir d'ici. Je rangeais mes affaires dans mon sac, avant de remettre la chaise à sa place, comme il le fallait, et quitter la bibliothèque, avec mon Evoli sur mes pas. En traversant les couloirs du bâtiments, j'en profitais pour envoyer un message à deux personnes en particulier.



<"On se retrouve à midi à la cafétéria.">



Les mains de nouveau dans mes poches, je suivais la direction de la cafétéria, l'esprit perdu ailleurs. Le message que j'avais reçu un peu plus tôt était un ordre de mission. Pas comme celui de la bibliothèque, ou alors celui de la maison infestée d'araignées, mais bien comme notre déplacement à Céladopole. Un grand voyage dès le début de l'année, la popularité de l'académie grimpait à vitesse grand V.

J'étais arrivé à destination. Il n'y avait pratiquement personne au sein du réfectoire, cela ne m'étonnait guère, seule une partie de la population du campus était arrivée sur l'île. On n'est que mardi après tout. Je pris un plateau et une gamelle pour Henné, avant de nous servir copieusement, sous le regard attentif de Madame Odie. Elle semblait joyeuse pour une certaine raison, ce n'était pas plus mal en soi. Par la suite, je scrutais les environs à la recherche de mes coéquipiers, et mon regard tomba sur une silhouette que je connaissais fort bien, celle de Ginji. Je comprenais mieux pourquoi Madame Odie avait le sourire. Avec un sacré ventre sur pattes comme le Voltali, n'importe quel cuisinier serait ravi. Haha. Sans me faire prier, j'allais le rejoindre à sa table.



➖"Salut Ginji ! Je me doutais bien que tu serais le premier d'entre nous à arriver ici."



Je déposais mon plateau sur la table, avant de donner à Henné sa gamelle. Je sortis ensuite un ouvrage que j'avais emprunté à la bibliothèque, il s'intitulait "Table des Types - Anomalies et Exceptions".



➖"Au fait, félicitations pour ton Grade 2, tu l'as bien mérité, bienvenue parmi nous.", je lui adressais un sourire empli de fierté, avant de replonger mon regard sur mon livre, "C'est un tout autre sujet mais, je suppose que tu as reçu toi aussi un ordre de mission de la direction."



Entre deux bouchées, je jetais un coup d’œil au livre, alors qu'une silhouette féminine s'approchait de nous. Par pur instinct, mes eux se levaient vers elle. Une longue chevelure rousse, un visage fin que je voyais éclater de rire dans mon esprit. Cette fille... Ruby !




_________________
"J'ai conquéris." - Noctis Flavelle 2015



meilleur topdresseur
le plus ambitieux
véritable pur noctali
le plus beau gosse
jamais avec audrey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t215-allen-wills-noctali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t220-allen-wills-noctali
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 17 ans
Niveau : 66
Jetons : 2740
Points d'Expériences : 2629

MessageSujet: Re: [Mission Topdresseur] Crise de Star   Sam 6 Sep - 22:05

Ginji Labelvi
Feat. Allen Wills and Ruby L. Jones



« Crise de Star »


Les vacances, c'était terminé. R.I.P.
Les cours, ils reprenaient. Toutes mes condoléances.
La cafétéria, on pouvait y retourner.

« -A L'ASSAUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUT ! »

Depuis tout ce temps, le réfectoire me manquait cruellement. Deux mois c'est long mine de rien. C'est pour cela que, dès le jour de la rentrée à la Pokémon Community, j'avais voulu me précipiter là-bas. Hélas l'administration en décida autrement, puisqu'on me demanda de retrouver le collectionneur dans l'une des salles de l'académie. Aïe, j'avais encore rien fais pourtant ? J'espère qu'ils ne m'envoyaient pas chez lui pour m'annoncer que suite à une restriction budgétaire, la cafétéria allait fermer et que pour nourrir tout le monde, on allait réquisitionner les baies de ma serre ! Double catastrophe. La fin du monde ce n'est rien à côté !
Quel ne fut pas ma joie lorsque je compris que la raison de ma venue était tout autre. D'un autre côté, pourquoi m'envoyer chez le collectionneur pour m'annoncer ce genre de nouvelle ? Autant me dire ça dans une morgue, ça faciliterait bien des choses.
Bref, la raison de ma venue disais-je. Il se trouve que ma demande de passage en grade que j'avais envoyé il y a peu venait d'être accepté. Lorsque le collectionneur me tendit la Pokéball contenant un merveilleux Motisma, j'étais aux anges ! N'était-ce pas merveilleux ? En plus de ce nouvel ami, je pouvais désormais suivre des cours plus approfondis de Coordination. Pourquoi Coordination ? Car je vais pouvoir me lancer dans la confection de Poffins afin de faire plaisir à mes Pokémons et perfectionner leurs pouvoirs pour devenir encore plus puissants !
Pokémon Community m'a vraiment changé. Avant, la simple pensée de cuisiner me donnait la nausée. Mais entre temps il s'en est passé des choses. Ma mission avec Ruby et Yamato, l'aide souvent apportée à Mama Odie, ou tout simplement l'envie de me surpasser. Cette académie me fera aller loin, j'en suis persuadé !

Les cours reprirent donc, et la routine allant avec. Dix longs mois de monotonie... Enfin, il allait sûrement se passer des événements brisant le train-train quotidien durant cette nouvelle année scolaire, mais ça n'arrivera pas demain la vieille !
… Quoique.
Quelques jours après l'obtention du petit nouveau baptisé Smegta, je reçus un message sur mon Ipok. A peine étions-nous de retour de Cobaba qu'on proposait déjà de nous envoyer à l'autre bout du monde. Cela pourrait être vexant, à la longue.
A peine avais-je pris connaissance du premier message qu'un second arriva. Allen voulait me voir à midi à la cafétéria. Je regardais l'heure vite fait : onze heures quarante-deux. Pour l’horaire, il fallait attendre un peu. Pour le lieu, j'y étais déjà depuis un petit quart d'heure.
Je balayais le réfectoire des yeux, au cas où le Noctali prévoyait de venir en avance. La salle était plutôt vide malgré l'heure, mais Mama Odie avait déjà suffisamment à faire avec moi. Cette dernière était aux anges, surtout depuis que je lui ai annoncé que je comptais me lancer dans l'art culinaire. Des cours particuliers seront de rigueur, ça c'est sûr, mais je suis sûr que je peux me débrouiller. Si j'avais su que je changerai si vite d'avis sur la cuisine, j'aurai profité de mon voyage à Illumis pour en apprendre un peu plus, mais je suppose qu'il est un peu tard maintenant.
Une tignasse blonde finit par pointer le bout de son nez. Allen prit un plateau et commença à se servir sans me remarquer, puis scruta la salle, à ma recherche sûrement. Je m'apprêtais à lui faire signe, mais le garçon me remarqua juste avant et se dirigeait déjà vers moi. Il me salua, peu surpris de me voir déjà là, donna sa gamelle à Henné, puis sortit un bouquin dont je ne vis pas le sujet avant d'entamer la discussion. Je lui répondis entre deux cuillères d'un potage à la fois étrange et délicieux, un grand sourire aux lèvres.

« -Ahah, merci beaucoup! » j'avalais une cuillère de l'étrange liquide verdâtre avant de reprendre « En effet oui, aussitôt suivi de ton message... Ah tiens, Rouquine ! »

La Pyroli se dirigeait vers nous et était déjà à notre table lorsque je la saluais. Est-ce qu'elle et Allen se connaissait ? Quelque chose me dit que je n'allais pas tarder à le savoir...

@Eques sur Never-utopia.

_________________



« Mais euh, ch'uis pas qu'un paysan môa d'abord, hein ! »

Merci Môman Callie!

Diancie Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t780-c-est-par-la-la-sortie-oups-je-suis-alle-trop-vite http://pokemoncommunity.forumactif.org/t799-ginji-labelvi-voltali
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862

MessageSujet: Re: [Mission Topdresseur] Crise de Star   Dim 7 Sep - 14:30

Bon sang ! Cette semaine était réservée à l'intégration des nouveaux ; et alors ? Général Jackie s'en fichait royalement. Les Pyroli se devaient de participer à l'entraînement de façon quotidienne, sous peine de subir de terribles représailles. Courir, escalader, nager, combattre, frapper... Tant de choses à faire en cette matinée. Bien évidemment, la torture se déroula sous le signe de la bonne humeur, des sourires béats des Pyroli. Non, franchement. C'était toujours la même rengaine. Des sales tronches, des plaintes, des engueulades. Deux à trois heures de cet enfer et les voilà en forme - ou pas - pour la journée.

Ruby fonça immédiatement à la douche... après deux bonnes heures de repos. Suite à quoi, elle fut forcée de se rendre à la cafétéria par deux facteurs. Le premier était bien évidemment la faim alors que le second n'était autre qu'un message d'Allen. Ruby sourit à la vue du message. Pourquoi ? Parce que la rousse attribuait un petit surnom à tout le monde. Celui du Noctali n'était autre que Monsieur mouchoir, en souvenir du bon vieux temps où elle avait ri un bon coup. Ce message faisait mention d'un rendez-vous. Et bien qu'elle ne soit plus dans les nuages, la Pyroli n'arriva guère à mettre le doigt sur le motif de cette rencontre. Elle haussa bien rapidement les épaules et se rendit sur les lieux, y débarquant quelques minutes avant l'heure.

Bien rapidement, elle prit ses repères et trouva Allen, en compagnie de Ginji. Mais avant de les rejoindre, elle s'en alla prendre un plateau et prit une petite entrée, un plat de résistance et un dessert. Comme d'habitude, en somme. Après avoir rajouté ce qu'il manquait telle l'argenterie, la rousse s'avança en direction des deux garçons et se posa à leur table après les avoir salués. Un regard au goinfre, puis un autre au blond. Elle s'arrêta sur ce dernier et ne put s'empêcher de sourire face à lui ; elle était presque sur le point de rire. Elle but finalement une gorgée d'eau et se mit à manger. Entre deux bouchées, quelques mots lui vinrent enfin à l'esprit.

– Alors ! Je suppose que c'est toi qui as invité Ginji, Allen ? Je ne pense pas que ce soit simplement pour manger et discuter du bon vieux temps, à moins que tu ne veuilles qu'on reparle de ce mouchoir ? Trop tard. Ça avait été bien plus fort qu'elle. Mais en y repensant, il y avait aussi un bon nombre de choses à dire sur Ginji. Quoique... en y repensant, lui aussi avait quelques dossiers, mieux vaut ne pas trop faire resurgir ça. Mais bon. J'écoute !

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t899-ruby-pas-aussi-precieuse-que-la-pierre-en-fin-de-compte-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t903-ruby-l-jones-pyroli
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 17 ans
Niveau : 38
Jetons : 565
Points d'Expériences : 1186

MessageSujet: Re: [Mission Topdresseur] Crise de Star   Lun 22 Sep - 12:42



Gh ! Elle n'avait pas perdu de temps.

Cela faisait plusieurs mois déjà. Ne pouvait-elle pas oublier cette infortune qui me coûta une humiliation des plus risibles de cette école ? Enfin, dis comme ça il était impossible d'oublier ce genre de choses. Je ne devais pas m'attarder sur ce genre de détails. Tous les protagonistes étaient présents, je pouvais donc commencer les explications.


➖"Hm, je vois. Tu n'as donc pas reçu de message de la direction, Ruby. Ça me parait bizarre cela dit, puisque ton nom était affiché parmi les personnes sélectionnées pour y participer.", je pris un verre d'eau avant de continuer, ➖"Quoi qu'il en soit, voici de quoi il s'agit."



Reprenant mon iPok en main, je faisais défiler les lignes tout en lisant le contenu du message. Nous devions nous rendre dans la région d'Unys à Ondes-sur-Mer pour aider une star à retrouver son Capumain égaré. Si elle n'avait pas fait à la Police, c'était parce que sa requête contenait un point assez spécial, le fait de lui apprendre les rudiments du Combat Pokémon. L'importance de la cliente et la particularité de cette demande justifiait de nous envoyer à l'autre bout du monde pour remplir notre mission.



➖"Voila. Notre vol décolle demain à 8h30 à l'Aérogare de Lansat près du port. Notre point de rendez-vous sera donc la grille de l'école à 7h. Ne soyez pas en retard."



Des consignes claires et précises, je m'étais d'ores et déjà imprimé le rôle de leader dans la tête. Ce n'était pas mon but, mais mon instinct me faisait agir ainsi. C'était sans doute pour ça que l'on m'avait choisi pour le nouveau programme hiérarchique de l'académie : les Préfets. Des délégués pour chaque dortoir, en somme, peut-être pour réduire l'affluence des élèves vers les professeurs, ou alors pour mieux structurer les discussions entre élèves et professeurs. Dans tous les cas, j'avais été nommé Préfet du Dortoir Noctali. Cela voulait aussi dire que j'allais devoir faire face à notre star de référent beaucoup plus souvent, tu parles d'un privilège. J’espérais d'ailleurs que celle que nous allions aider ne ressemblait pas à cet énergumène ultra narcissique. Ce serait un véritable cauchemar.

Alors que l'on terminait notre repas, Henné monta sur la table pour montrer qu'elle était là, et par pur égoïsme, elle piqua une bouchée dans l'assiette de Ginji avant de partir aussi loin. En voyant cette action, j'avais failli m'étouffer. Elle voulait ma mort ou quoi ?! Je m'excusais aussitôt auprès du Voltali, avant de me lever pour rattraper mon Pokémon. Quelle veine !



---



Brr. Froid, hein. Rendez-moi ma brise tiède de ces doux matins estivaux. Rendez-moi mes sorties en t-shirt et short. Rendez-moi l'Île Cobaba ! Résigné à traverser la cour intérieure de l'école, je me pointais devant la grille de l'école, où une silhouette m'attendait. Il s'agissait de Ruby, forcément. S'il y avait bien une personne qui pouvait être à l'heure aussi tôt, c'était bien une Pyroli. Je suis sûre que même les jours d'examens ou de missions Général Jackie ne leur offre pas de répit. Je la rejoignis plutôt rapidement, tenant mon Evoli dans mon manteau, n'ayant que sa tête qui dépasse. Il ne manquait plus que notre ami Voltali, mais il ne tarda pas non plus à se montrer. Notre groupe enfin réuni, un coup de klaxon attira notre attention. Notre carrosse luxueux des années préhistoriques nous attendait, avec son chauffeur des plus appropriés pour un tel tas de ferrailles : Gaston Fooly. Encore un fois, c'était lui qui allait me conduire pour notre mission en dehors du campus scolaire. C'était à croire qu'on l'obligeait à le faire - non, je ne dirais pas "le pauvre", vu qu'il délègue tout son boulot à des élèves comme moi par exemple !
. Je posais mon sac dans le coffre, avant de monter à l'arrière de la voiture, par pure habitude. Tout le monde était à bord, c'est parti.

Notre route jusqu'à l'aérogare de l'île était une rallye sans nom. Peut-être que ce cher Gaston s'était levé du mauvais pied, mais en tout cas le sien ne semblait pas vouloir se décoller de l'accélérateur. Mais au moins, nous étions en un seul morceau. Après m'être remis de mes multiples visionnages de ma propre vie, je récupérais mon bagage pour me diriger vers le hall de la bâtisse, accompagné de mes partenaires du jour. Un autre coup de klaxon retint mon attention, apparemment Gaston n'en avait pas fini avec moi.



➖"Hep, Wills. Tu peux m'rapporter un autographe ? Et j'peux te filer des tuyaux pour tes Pokémons Acier."

➖"Deal !"



Ce maudit Gaston, il savait comme m'appâter pour me faire servir de larbin. Ce devoir pour ma spécialité était ma priorité absolue, je ne pouvais pas louper une chance pareille. Bien, ne perdons pas une minute de plus. Direction Ondes sur Mer. Notre avion ne tarda pas à décoller, pour nous maintenir dans le royaume des cieux pour environ quatre heures. L'atterrissage n'avait rien d'exceptionnel non plus, pour moi en tout cas. Ces voyages ne m'impressionnaient guère plus désormais. A l'aérogare de Volucité - vous ne croyez quand même pas qu'il y a un aéroport à Ondes sur Mer j'espère - on entamait une marche à pied vers le port de la ville. Se déplacer dans la plus grande capitale de la région d'Unys faisait son effet, cela changeait du paysage plutôt naturel de l'Île Lansat. Des immeubles immenses, une population très dense, un brouhaha incessant, c'était ça une mégalopole. Il y avait pas mal de différences avec Unionpolis, car celle-ci restait un tantinet traditionnel sur les bords, de quoi ralentir le rythme de vie de ses habitants. Bref, port en vue.

Faire la traversée de la baie ne prit environ qu'une dizaine de minutes, le temps de monter à bord, de naviguer et d'amarrer le bateau à l'arrivée. Fiou, nous y étions enfin, Ondes sur Mer ! Cette ville ne possédait pas grande chose d'unique ou de d'impressionnant, mais la plupart des bâtiments, rues et autres quartiers s'étaient déjà retrouvés dans au moins un film du Pokéwood. Waouh, on se croirait dans un film ! Hm. Bref. Je sortis mon iPok pour regarder l'heure, il était à peine un peu plus d'une heure de l'après-midi. Ce grognement, c'était donc l'estomac de Ginji qui nous criait dessus comme un Granbull enragé. Il fallait qu'on aille manger avant de ses faire dévorer à la place.



➖"Voila ce que je vous propose. On va manger à l'hotel que l'école nous a réservé, puis on se rendra au Pokéwood pour prendre contact avec noter cliente. Des questions ?"



Oui, nous avions une chambre d'hôtel réservée pour la journée et la nuit, faire deux vols en une journée ne nous laisserait pas le temps d'effectuer notre mission. Ce bâtiment était luxueux, très luxueux, je n'imaginais pas ce que l'on aurait pu trouver là-dedans. D'après la réception, nous avions une chambre par personne, avec lit deux places, bureau, salle de bain équipée d'un jacuzzi, de quoi avoir une nuit de rêve. Pressé de profiter d'un tel luxe, je montais au premier étage pour ouvrir la porte de ma chambre. Et là, c'est le drame. Une fille aux cheveux blonds couleur beurre était en sous-vêtements en train de se changer. Je n'attendis pas une seule seconde de plus, je refermais la porte avec un air blasé sur le visage. Il y avait comme un air de déjà-vu, ah oui, c'était quand j'avais refermé la porte devant Estelle qui était portée par un Ectoplasma géant. Non, ça ne pouvait pas m'arriver. Pas encore. Je regardais la clé que l'on m'avait donné, elle portait bien le numéro "11", le numéro de la porte qui me faisait face. Je soupirais avant de me diriger vers la réception, en laissant derrière moi un "Kyaaaaaaaaaaaaaaaaaaah !" totalement prévisible. J'avais donc annoncé au réceptionniste qu'il y avait une fille dans ma chambre, et je voyais les gouttes de transpiration qui dégoulinait de son visage. Il savait déjà qui c'était, j'en suis sûr !



➖"Je suis désolé Monsieur... Je..."

➖"Non, je ne veux rien savoir. Faites-la sortir de là, ou alors donnez-moi une autre chambre."

➖"HÉ TOI !"



La jeune fille qui venait de m'interpeller avait pour ainsi dire fini de se changer. Le teint rouge de colère et de gêne, elle vint se stopper devant moi sans doute pour se plaindre de mon action mais je plaçai un doigt sur ma bouche et tendit de l'autre main les clés qui m'avaient été données, en montrant bien le nombre "11" qui y était inscrit. Je ne démordais pas du regard, je n'allais pas me faire accuser à tord, pas cette fois ! Le réceptionniste vint nous calmer hors de son comptoir.



➖"Pour tout vous dire Monsieur... Cette jeune femme a acheté l'hôtel tout entier... Elle possède toutes les clés du bâtiment, je ne savais pas qu'elle se trouvait dans une chambre en particulier. Et pardonnez-moi Mademoiselle, j'aurai du vérifier vos déplacements avant de donner une chambre à quelqu'un..."

➖"C'est absurde, vous voulez que j'avais une chance sur je n'sais pas combien de tomber sur cette fille ?"

➖"Hé ! Surveille ton langage, pervers ! Tu ne sais pas qui je suis ! Je suis Justine Bibeurre, alors tu ferais mieux de faire attention à ce que tu dis !"



Ah, ça y est. Je plaçais une main sur mon visage, tout en partant en quête d'un fauteuil dans la salle de réception. Qu'avais-je fait à Arceus pour mériter ça ? Notre cliente devait faire l'âge de Ginji à tout casser, et en plus il avait fallu que cet incident arrive. Notre mission commençait super bien, ça allait être long, je le sentais. Dans un énième soupir, j'envoyais un message sur iPok pour prévenir mes camarades de la situation. Quelle plaie, mais quelle plaie !




_________________
"J'ai conquéris." - Noctis Flavelle 2015



meilleur topdresseur
le plus ambitieux
véritable pur noctali
le plus beau gosse
jamais avec audrey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t215-allen-wills-noctali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t220-allen-wills-noctali
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 17 ans
Niveau : 66
Jetons : 2740
Points d'Expériences : 2629

MessageSujet: Re: [Mission Topdresseur] Crise de Star   Mer 24 Sep - 19:27

Ginji Labelvi
      Feat. Allen Wills and Ruby L. Jones



« Crise de Star »


Une mission. Ouais pourquoi pas ? A partir du moment que j'ai de quoi me nourrir correctement durant celle-ci, je n'y voyais pas d'inconvénient.
Comme Ruby semblait ne pas avoir reçu le message de l'académie, Allen lui fit un petit résumé. D'ailleurs, j'observais une légère tension chez ces deux là... Enfin, surtout chez Allen, la Pyroli semblait plus taquine qu'autre chose. J'espère que cela n'allait pas entacher la mission... Je ne veux pas que l'administration m'impose un régime alimentaire strict pour me punir en cas d'échec ! Nous devions réussir !
Nous devions assister l'une des stars du Pokéwood. Justine Bibeurre. Qui ne la connaissait pas ? Bien que j'étais un grand amateur de film, il fallait avouer qu'elle ne m’intéressait pas vraiment. Elle était le genre typique de star populaire pour ado dont la vie se résumait à maquillage, argent et scandale. Pas quelque chose de très palpitant... Ce qui m'étonne, c'est pourquoi faire appel à une académie de dresseur pour lui enseigner les combats ? Elle pouvait pas faire appel à un maître de ligue, avec l'influence qu'elle a ? Ah, peut-être voulait-elle que ce soit Ace qui lui enseigne l'art et la manière des duels, mais comme toujours, il a refourgué le travail à des moins que rien pour aller draguer. Enfin, au final, on allait à Ondes-sur-Mer. Mes grands-parents du côté de mon père vivaient là-bas, l'occasion de faire un petit coucou ?
L'organisation mise en place, je m'apprêtais à finir mon repas lorsque l'Evoli d'Allen m'en piqua un morceau. Le Noctali la rattrapa aussitôt avant de s'excuser... Je faisais si peur que ça lorsque j'étais affamé ?
Le lendemain, j'étais devant le portail de l'académie. J'étais arrivé le dernier, Ruby et Allen étant déjà en dehors de l'établissement. La voiture de Gastoon ne tarda pas à arriver, et nous filions prendre notre avion pour Unys. Le trajet dura quelques heures, mais ce ne fut pas si dur de patienter grâce aux plateaux repas que nous amenaient les hôtesses. On arrivais à Volucité, et je fus plutôt étonné par la quantité de personnes vivant là. J'aurai bien voulu m'arrêter pour prendre l'une des fameuses « Glaces Volutes », mais il y avait une file d'attente bien trop longue et nous n'avions que peu de temps. Un bateau plus tard, nous étions à Ondes-sur-Mer !
Apparemment, j'étais vraiment flippant, affamé, puisque dès que mon estomac cria famine, Allen nous proposa de manger un bout à l’hôtel. Il faudrait que lors de nos prochains combats, je vienne le ventre vide, ça le fera peut-être peur et il perdra ses moyens ?... Optimisme, optimisme.
Nous arrivions au bâtiment luxueux dont lequel nous allions séjourné. Dire que nous avions du faire quelques petits boulots lors de notre voyage à Illumis pour nous payer le très cher hôtel Le Crésus, avec Samaël et Raven. Je suppose que notre star influençait grandement les choses ?
Allen nous laissa aller au restaurant tandis que lui souhaitait découvrir sa chambre en avance. Mes yeux pétillaient tandis que j'attrapais le bras de Rouquine pour l'entraîner avec moi, direction : MIAM !
Je passais la porte du restaurant, bousculais le serveur qui nous proposer de nous installer à une table, et allais m'asseoir à l'une d'entre elles. J'avais besoin d'aide pour savoir où manger maintenant ? Pfeuh ! Le serveur vint vers nous, légèrement déconcerté, tandis que je lui arrachais des mains le menu que je commençais à lire, impatient.

« -Je vais prendre le menu un, le menu deux, le menu quatre et le menu cinq ! Rajoutez à cela l'entrée du menu trois et le dessert du sept s'il vous plaît... Ah ! Et vous avez du soda ? »

Oui, du soda, dans restaurant de luxe, mais qu'importe. Le pauvre homme nota ma-, mes commandes tant bien que mal avant de passer à Ruby que j'avais trimballé jusque là sans demander son avis. A croire que ça allait devenir une habitude, de la trimballer à gauche et à droite lors des missions. Enfin, elle ne devait pas m'en tenir rigueur, non ? J'espère qu'elle me le dirait si c'était le cas...
Je saisissais la fourchette et le couteau posés sur la table et les tins tous deux droits, en fixant intensément la porte de la cuisine. Dès qu'un serveur en sortait, je ne le lâchais pas des yeux en espérant qu'il vienne à notre rencontre, mais hélas, une comme comme la mienne ne se faisait pas en cinq minutes. Je continuais cet exercice cérébrale sans faire plus attention à Rouquine que ça, lorsque la sonnerie de mon Ipok retentit. Sans lâcher la porte des yeux, je dégainais l'appareil avant d'orienter mon regard vers celui-ci. Allen venait apparemment de faire la connaissance de notre cliente... On devait le rejoindre ? Maintenant ? Et... Et mon repas ? Qu'allait-il devenir ? Je... je ne pouvais pas le laisser ici, dans un tel territoire hostile !
Il fallait choisir, la mission, ou le repas. C'est à contre cœur que je choisissais la première option tandis que je traînais les pieds jusqu'à la sortie du restaurant. Allen s'était assis sur l'un des fauteuils du hall, tandis qu'une jeune fille était en train d'engueuler un standardiste. J'allais rejoindre le Noctali sans y faire plus attention que ça. Une fois près de lui, je me laissais tomber sur un fauteuil à ses côtés, tandis qu'il nous expliquait que l'hystérique était en vérité Justine. Je me retournais pour mieux la regarder et la reconnu après quelques observations. Sans ses habits de scène farfelu, et avec une coupe de cheveux changeant en permanence, il était difficile de la reconnaître du premier coup d’œil, mais oui, c'est bien elle. Je me levais de mon fauteuil.

« -Ah super ! On va la voir, on lui explique qui on est et on retourne manger !  »

Sans attendre une quelconque réponse, je me dirigeais vers Justine. Elle faisait beaucoup moins grande que lors de ses quelques apparitions à la télévision... Espérons que son caractère soit lui aussi différent qu'à la télévision, parce que du peu que j'ai vu d'elle à son sujet, elle était loin d'être un ange. Je lui fis signe en affichant un grand sourire.

« -Hey, Justine ! » je lui montre Ruby et Allen qui sont restés sur leur fauteuil « On est les élèves de la Pokémon Community venu retrouver ton Pokémon ! »

Je n'avais pas rajouté qu'on venait lui apprendre les bases du combat Pokémon, puisqu'il me semble que personne n'était censé savoir qu'elle n'y connaissait rien. Elle se tourna vers moi, me regarda de la tête aux pieds, puis commença à défouler sa rage sur moi.

« -Super ! J'ai perdu mon Capumain chéri, et on ne trouve rien d'autre que des dresseurs en apprentissage à m'envoyer ?! » Elle montre Allen du doigt « Et en plus il y a un gros pervers parmi eux, je suis foutu, FOUTU ! Qu'on appelle mon impresario, je quitte cet endroit moisi et retourne à Papeloa !  »

Tandis qu'elle tourne les talons, je lance un regard incrédule à Allen. Mais qu'est-ce qu'il avait fait ? Les rumeurs de l'académie n'avait pas pu atterrir dans les oreilles d'une star quand même ! Cela voudrait dire que.... Le Noctali avait récidivé ?!
Sceptique, je retournais auprès de ce dernier.

« -Allen, tu trouves pas que t’exagères un peu ? C'est une célébrité quand même, t'imagines les répercussions qu'il pourrait y avoir sur l'académie ? Oh Arceus, pourvu qu'ils s'en prennent pas à Mama Odie ! Comment je vais faire moi s'il y a plus rien à manger à l'académie ?! »

Je commençais à paniquer à cette idée lorsqu'Allen me calma. Il commençait à nous expliquer qu'il y avait méprise, et qu'il valait mieux qu'il évite de côtoyer Justine pour l'instant. Il décidait donc de nous laisser commencer à l'entraîner tandis qu'il partait à la recherche du Capumain.

« -Hmm... Tu crois qu'il est vraiment nécessaire qu'on soit deux pour l'entraîner ? On aurait plus de chance de trouver son Capumain à deux tandis que l'un d'entre nous reste pour entraîner notre starlette. Et dans la situation actuelle, je pense qu'il vaudrait mieux que Ruby s'en charge... Elle ne voudra  probablement jamais voir Allen et apparemment elle semble pas m’apprécier.... Par contre, bonne chance pour la calmer, elle à l'air assez énervé. Je sais pas, papotes de maquillage et faîtes-vous des confidences de filles! »

Ouais ouais, c'était bien à Ruby que je m'adressais....

HRP:
 

@Eques sur Never-utopia.

_________________



« Mais euh, ch'uis pas qu'un paysan môa d'abord, hein ! »

Merci Môman Callie!

Diancie Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t780-c-est-par-la-la-sortie-oups-je-suis-alle-trop-vite http://pokemoncommunity.forumactif.org/t799-ginji-labelvi-voltali
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862

MessageSujet: Re: [Mission Topdresseur] Crise de Star   Mar 30 Sep - 19:35

Enfin, le vif du sujet s'empara de conversation. Ruby haussa les épaules lorsqu'on lui parla du message de la direction. Jamais vu. Dire qu'elle avait fait révisé son iPok il y a peu, à cause d'une malheureuse chute dans l'eau. Le réparateur l'aurait-il escroquée ? C'est fort probable. Mais qu'à cela ne tienne, puisque les grandes lignes lui furent rapidement montrées. La mission ne paraissait pas très enchanteresse, au passage. Cette Justine Bibeurre était réputée pour être une vraie pile électrique - pas de blague sur ce pauvre Ginji svp - et une petite peste aussi bien sur les plateaux qu'en dehors. Ruby soupira, se demandant bien pourquoi elle avait été choisie pour ce genre de corvée. Qui plus est, LE Noctali de l'académie ainsi qu'un ventre sur pattes, quel merveilleux combo ! Heureusement que l'estomac ambulant ne s'était d'ailleurs par énervé lorsqu'un Evoli lui vola son repas. Pauvre petite bête. Si elle savait ce qui pouvait l'attendre.

Quoiqu'il en soit, la rousse termina bien vite de manger, puisqu'elle n'eût d'autres choix. De toutes manières, c'était ça, ou l'Evoli qui venait répéter son action précédente. Et bon sang, ce qu'on avait le ventre vide après un entraînement de Jackie ! En parlant de ça, il fallait que Ruby aille demander une dispense - hallelujah - pour celui de demain. Retiens-toi de sourire face à Jackie, ma petite. Retiens-toi ou tu finiras chez Needle à cause d'acouphènes. Ce fut compliqué, mais elle réussit. Finalement, elle aurait pu rester un peu plus longtemps au réfectoire, histoire de papoter. Mais maintenant qu'elle savait ce à quoi elle aurait affaire, la spécialiste type préféra de loin profiter de sa journée en flemmardant, envoyant quelques messages de temps à autres. Ouah ! Quel bon sens ! Pour sûr que la journée de Ruby avait été excellente.

Le lendemain venu, elle se réveilla en même temps que ses camarades Pyroli, ne serait-ce que par respect. Ok, j'avoue. Elle n'avait surtout pas le choix, puisqu'Allen eût la merveilleuse idée de donner un rendez-vous tôt le matin. Si on soustrayait le temps de préparation, de manger et enfin de se rendre devant les grilles, l'heure était tout juste respectée, quoique... La jeune était en fait en avance. Quelle galère, d'attendre dans ce froid matinal. Heureusement qu'Allen ne tarda pas, bien que Ginji débarqua en dernier. Alors quoi ? C'est parce qu'il avait pris double ration de croissants, ce matin ?

S'en suivit d'un rallye en compagnie de Gaston Fooly, ce merveilleux concierge un peu pénible sur les bords lorsqu'on le croise dans les couloirs. Et bon sang ! Ce que sa façon de conduire était brutale ! Heureusement que Ruby avait l'estomac bien accroché, mais surtout que le voyage en avion fut bien plus paisible. La rousse put d'ailleurs y gratter une ou deux heures de sommeil en plus, après quoi elle ne ferma plus l’œil. Combien de temps avait duré le voyage ? Elle ne le savait guère. Et la voilà pourtant à Volucité, déjà. Si elle avait eu le temps, peut-être serait-elle partie saluer ses parents. Malheureusement, cette notion de temps lui manquait, elle filait à toute vitesse, si bien qu'il fallut rapidement se rendre au port, là où un bateau était sur le point de partir. Direction Ondes-Sur-Mer !

Quelques temps après, encore une fois, ils y arrivèrent. Premier constat de Ruby : la ville était un peu plus insalubre que le Pokéwoord que l'on nous montrait à la télé, pour sûr. C'est comme si qu'une partie de la ville n'était composée que de taudis. Heureusement, plus on se rapprochait du fameux lieux des stars, plus la ville se faisait présentable. Enfin, l'hôtel compris dans les frais de la mission était assez prestigieux, bien que la rousse s'en fichait un peu. En réalité, elle avait surtout hâte de se poser, mais aussi de terminer tout ça au plus vite. Pourquoi ? Parce que Justine Bibeurre, voyons.

Mais elle n'eût pas plus de temps pour penser à tout cela. Ginji l'entraîna aussitôt dans le restaurant du fameux hôtel, sans même demander un quelconque avis. Certes, la petite dame avait un peu faim. Mais ce n'est pas une raison ! Une fois assise, elle souffla et se retînt malgré tout de rire devant l'enthousiasme du Voltali. Quand il s'agissait de nourriture, il était toujours le premier à réclamer, à faire l'idiot, si bien que certaines personnes se demandèrent ce qu'un tel "sauvage" pouvait faire ici. Mais qu'à cela ne tienne. Elle passa sa commande sans s'en préoccuper, mais s'abstînt tout de même de suivre le brun dans sa plainte continuelle. Et lorsque les plats arrivèrent, quelque chose vibra. Rapidement, Ruby se saisit de son iPok alors que Ginji fît de même. Rien que par cette simultanéité, ça ne pouvait être qu'Allen. Qui d'autre enverrait un message à ces deux personnes en même temps ? Bingo ! Elle avait vu juste. Mais dommage, il leur fallait donc se débarrasser de leurs envies de manger. En somme, une épreuve qui avait dû être compliquée mentalement pour le malheureux jaune.

Ils se rendirent donc à l'accueil de l'hôtel, là où une scène des plus comiques se présentait au public. Allen subissant les blâmes de notre starlette internationale, le standardiste tentant vainement de s'excuser. Mais d'un côté, c'était assez mauvais, puisque la cliente semblait déjà mécontente. Il serait malheureux de faire de la mauvaise publicité pour la Pokémon Community alors que celle-ci est en plein essor. La demoiselle du groupe de missionnaires soupira donc, se retenant bien évidemment de sermonner Allen puisque Ginji s'en chargeait déjà. À la place, elle s'en alla voir Justine dont elle tapota une épaule. Petit geste que la princesse n'appréciait visiblement pas. Ruby tenta de se rattraper, évidemment.

– Allez, ne t'en fais pas ! Il est juste... maladroit ? Oui, c'est ça. Et il va se faire pardonner en retrouvant ton Capumain. Hein Allen ? HEIN ? fit-elle en insistant sur la fin de ses propos, fixant le concerné du regard. Mais cela avait été une mauvaise idée, puisque Ginji décida se défila aussitôt, préférant s'en aller avec le blond. Voilà donc une Ruby bien arrangée, seule à s'occuper de la petite capricieuse. Oui, évidemment. On ira se faire des masques de beauté, des bains de boue, tout ça... Bien sûr Ginji, bien sûr.

Malgré tout, il semblerait qu'elle n'eût pas d'autres choix que d'accepter, sous peine de briser le cœur de la jeunette. Tu parles. Cet organe vital ne sera plus que silicone et botox pour cette fille, d'ici cinq ou six ans. Quoiqu'il en soit, il fallait trouver quels étaient ses centres d'intérêt, histoire de pouvoir lui apprendre les bases du combat. Peut-être que ça n'allait pas être si dur que ça, au final. Ruby souffla, laissant finalement les deux autres s'en aller, bien que désespérée. Suite à quoi, elle prit calmement place sur un fauteuil en espérant que Justine veuille bien en faire de même. Il n'avait suffi que d'un seul regard pour trouver la solution appropriée.

– Alors... Capumain est de type normal, on va commencer par ça. Tu sais quels sont ses points forts et ou faiblesses ?
– Naaaan ! C'est nul ! Je m'en fiche ! Je veux savoir me battre comme Monsieur Creed ! C'est pour ça que j'ai fait appel à votre académie, en espérant qu'elle ne soit pas remplie d'incompétents ! Mais j'me suis trompée. On m'envoie une potiche, un idiot et un pervers ! GÉNIAL !
– Calme, calme... se chuchota la rousse à elle-même. Pour faire simple, il est vulnérable au type combat. Par exemple... Imagine que ton Capumain soit "identique" à une robe rouge, il n'aimera naturellement pas les bottes bleues. Voilà ! Compare les types à des habits, et ça devrait rentrer tout seul !
– Han ouais je vois ! Mais en quoi ça va m'aider ? Je veux me battre, moi !

Et en parallèle, une supplication par message. « Pitié, faites vite ». Rien que ça.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t899-ruby-pas-aussi-precieuse-que-la-pierre-en-fin-de-compte-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t903-ruby-l-jones-pyroli
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 17 ans
Niveau : 38
Jetons : 565
Points d'Expériences : 1186

MessageSujet: Re: [Mission Topdresseur] Crise de Star   Lun 6 Oct - 5:06



Hein ? HEIN ?!

Une veine grossissait à vue d'oeil sur mon front, face aux dires du Voltali. "Tu ne trouves pas que tu exagères ?" QUOI ? MOI ?! Dites-moi que c'est une blague hein. Bon, calmons-nous, encastrer la tête du petit brun dans le fauteuil n'arrangerait pas les choses. Je ne tentais cependant de justifier la situation, de la salive et du temps que l'on ne pouvait pas perdre. Je laissais donc couler ces accusations et ce manque de confiance total de la part de mes coéquipiers pour passer aux choses sérieuses : la mission. Il fallait retrouver le Capumain de la starlette égocentrique, tout en lui apprenant les rudiments des Combats Pokémons. Une épreuve qui nous obligeait malgré tout à nous séparer en plusieurs groupes. J'avais en premier lieu proposé que je parte chercher le singe rieur, mais Ginji se servit de cette opportunité pour échapper à la garde de la star. Il était vrai que cette ville était grande, ce n'était pas qu'un simple moyen de fuir le travail méticuleux qui attendait désormais la Pyroli du groupe. Qu'il en soit ainsi, moins je voyais la face de Rattata de cette idole du cinéma, mieux je me portais.

Bien. On allait donc se diriger en deux groupes. Ginji chercherait vers le sud, et moi vers le nord. Apparemment, le Capumain de l'actrice ne possédait aucun signe particulier, si ce n'était un ruban rouge attaché à sa queue. Un détail qui nous avancerait beaucoup, surtout si on devait tomber sur plusieurs Capumain durant cette recherche. Accompagnée de ma fidèle Evoli, je marchais en direction du nord de la ville, iPok à la main. Etant donné que les informations concernant les Pokémons étaient stockées dans nos iPok, il était donc facile de montrer aux personnes alentours une photo plutôt réaliste du Pokémon. En posant ces questions aux habitants de la ville, je fis bien attention de ne pas mentionner le nom de Justine Bibeurre, afin d'éviter un regroupement de fans invétérés. Cependant, ce n'était pas très fructueux.

Cela faisait bien dix minutes que je tournais un peu en rond, sans résultat. Où avait bien pu passer ce singe ? Je levais la tête vers le ciel, priant Arceus de nous laisser rentrer sans encombre sur l'Île Lansat. A ce moment-là, je l'aperçus, posé sur un toit, dansant en sautant d'une jambe à l'autre. Capumain ! L'espiègle créature nous nargua avant de se fondre dans ces ruelles sombres entourées de grandes maisons. Henné partit la première à sa poursuite, se faufilant plus facilement à travers la foule que moi. Une course poursuite eut lieu alors dans ces bas quartiers du nord de la ville, bousculant les malheureux qui se trouvaient sur notre chemin. Mais, une situation nous empêcha d'aller plus loin. Alors que le primate continuait de courir de toit en toit, Henné et moi étions bloqués dans une petite cour pavée de dalles rocheuses par un groupe de ce que je pourrais facilement appeler des malfrats. Un petit garçon semblait apeuré au milieu d'eux, il avait du se faire racketter.



➖"Oh ~ C'est notre jour de chance aujourd'hui dis donc, un autre gringalet se ramène. Plus de fric pour nous ! N'est-ce pas les gars ?!"

➖"Je n'ai pas de temps à perdre avec des Tadmorv' comme vous, laissez-moi passer !"

➖"Haaaa ?! Répète ça pour voir minus ?!"



Inévitablement, les quatre voleurs sortirent leurs Pokéballs, pour appeler un Tadmorv, un Miasmax, un Smogo et un Arbok. Au vu de leurs Pokémons, je ne comprenais pas pourquoi ils étaient offusqués, au final. Mais le temps filait ! J'envoyais mon Evoli mordre le Arbok avec Morsure alors que ma main se portait à ma ceinture. Henné fut alors rejetée en arrière par le serpent, mais les dégâts avaient été faits. C'était à mon tour de jouer.



➖"Abstrak ! En avant ! Attaque Séisme !!"



L'entrée du serpent de fer était impressionnante, assez pour faire reculer d'un pas mes opposants, mais son offensive fut beaucoup plus dévastatrice. Trois Pokémons K.O. sur quatre, c'était un bon début. Henné se chargea du dernier, Smogo, avec une attaque Bélier. Justice était faite. Rappelant leurs Pokémons, les gredins se mirent à fuir, alors que le petit garçon se dirigea vers moi. Il me donna une grosse bille de couleur rouge vive, pour me remercier. Soit, mais j'étais pressé. Étrangement, le Capumain m'avait attendu sur un toit pas loin, comme si ça l'amusait de se faire courser. Grr ! Reprenant ainsi notre folle course, je percutais un peu plus loin un homme plutôt rondelet, avec un monocle. Pleins de feuilles volèrent alors dans les airs, appartenant surement à ce même homme. Je me relevais rapidement pour l'aider à ramasser ces documents.



➖"Je suis désolé ! Je suis un peu pressé, donc je n'ai pas fait attention..."

➖"Nan mais j'vous jure ! Aujourd'hui les gosses de nos jo... OOOOOH !!"



Ce cri me fit sursauter, mais l'homme à la moustache plus que douteuse se jeta à mes pieds pour ramasser la bille qui était tombée de ma poche. Apparemment, cet homme était un collectionneur, et cette bille était une pièce rare qui manquait à sa collection. Il me demanda si ça me dérangeait de la lui laisser, demande à laquelle j'acquiesçai sans broncher, je voulais juste attraper ce maudit Capumain ! Pour me remercier, il me laissa deux tickets d'entrée VIP au Pokéwood, avant de poursuivre son chemin en sautillant et chantonnant comme s'il était devenu l'homme le plus heureux du monde. Soit ! Qu'il en soit ainsi ! Capumain, tu es à moi !! Courir, courir, encore courir ! Je ne faisais que ça depuis que mes yeux étaient tombés sur le Pokémon normal. Mais là, nous étions déboussolés. Deux chemins s'offraient à nous, et je n'avais pas vu dans quelle direction était parti le primate. Au milieu de ces deux voies, il y avait un banc, et sur ce banc, il y avait un couple qui batifolait à tue-tête, en répétant la plupart de tous les clichés amoureux. La jeune fille tenait un ballon à l'effigie de Psystigri à la main, tout ce qu'il fallait pour que je ne vienne pas leur parler, mais je n'avais pas le choix.



➖"Excusez-moi, vous n'auriez pas vu un Capumain passer dans les parages ?..."

➖"Oh, bonjourno ! ~ Mais oui, un petit singe qui run, run sur les toits ! Il est parti par là, pas vrai honey ? ~"

➖"Owi darling ! ~ Il nous a fait peur le petiot. Oh ! Mais... Ce ne sont pas des tickets pour le Pokéwood qui dépasse de ta poche mon garçon ?"



J'avais tellement envie de lui dire que cela ne la regardait pas, mais j'en étais au point où je m'en fichais un peu, beaucoup même. Je leur tendis les billets, et, contents de ma gentillesse, ils m'offrirent le fameux ballon... J'en fais quoi moi ?! Bref, trève de plaisanteries, j'avais un Capumain à attraper. A gauche donc. Henné semblait plus que déterminée à rattraper ce farceur, mais mon corps lui commençait à montrer ses limites. Une longue ruelle en descente nous menait vers une place commençante, j'avais quitté le nord de la ville. Je m'arrêtais un moment pour faire une pause, mais mes oreilles étaient agressées par les pleurs d'un gamin, accompagnant sa mère au marché. Je le fixais, il me fixait, je le fixais, il me fixait. Bon, hein. Je lui tendis le ballon en forme de Psystigri, ce qui eut pour effet immédiat de le faire taire. Complètement soulagée de pouvoir respirer un peu, sa mère me remercia infiniment, en m'offrant des Baies Nanab qu'elle venait d'acheter. Perplexe, je continuais à avancer avec les baies dans mes mains, en retraçant dans ma tête tout le chemin que j'avais parcouru. Tout était lié ! Tout !

Afin de tester ma théorie, je continuais de marcher tout droit, laissant chaque personne passer, sans pousser qui que ce soit, et là, et là ! Qui je vois en train de chercher un Capumain ? Ginji. Mais oui, tout ceci était un message d'Arceus ! Je me dirigeais vers mon coéquipier, en lui tendant les Baie Nanab.



➖"Gnji, tu tombes à pic. Tiens. Utilise ces Baies Nanab pour attirer le Capumain. Il n'est pas très loin d'ici. Je vais rentrer au Pokéwood voir comment Ruby s'en sort. A toute."



Je n'attendis même pas sa réponse, j'avançais les mains dans les poches, sous le regard légèrement perdu de la part de mon Evoli. Elle ne comprenait pas du tout pourquoi je souriais, ni pourquoi on retournait au point de départ. Elle voulait l'attraper ce macaque, elle n'aimait pas abandonner sans rien faire. Mais bon, ma petite, c'est la vie, haha.




_________________
"J'ai conquéris." - Noctis Flavelle 2015



meilleur topdresseur
le plus ambitieux
véritable pur noctali
le plus beau gosse
jamais avec audrey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t215-allen-wills-noctali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t220-allen-wills-noctali
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 17 ans
Niveau : 66
Jetons : 2740
Points d'Expériences : 2629

MessageSujet: Re: [Mission Topdresseur] Crise de Star   Mar 7 Oct - 17:48

Ginji Labelvi
      Feat. Allen Wills and Ruby L. Jones



« Crise de Star »


Rouquine, je suis vraiment désolé !
Allen et moi quittons l’hôtel, laissant la Pyroli avec Justine. J'espère qu'elle m'en voudra pas trop... Et puis, avec un peu de chance, elle s'entendra bien avec elle, non ?... Je suis foutu.
Enfin, il faut que l'on se sépare pour couvrir le plus de terrain possible. On doit trouver le Capumain au plus vite ! Surtout que si un fan excentrique met la main dessus, on est pas prêt de le revoir. Pauvre créature, il ne doit pas avoir la belle vie... Si ça se trouve c'est pour cela qu'il s'est échappé... Est-ce une bonne chose de le remettre dans les mains de Justine ? S'il est parti c'est qu'il y a bien une raison non? Quoique, si ça se trouve sa dresseuse l'a juste perdu lors d'une balade où je ne sais quoi. Même s'il faut vraiment être doué pour perdre un Pokémon, cela dit. Ah, c'est vrai, Justine est une mauvaise dresseuse...
La partie sud de la ville, donc. Il était marrant lui, Ondes-Sur-Mer reste une grande ville, je ne me vois pas fouiller dans toute la partie sud ! Remarque, j'ai pas vraiment le choix.... Let's go, alors. Je décoche une Pokéball et une Safariball de ma ceinture et les envoie au sol. Une lumière en jaillit, avant de laisser place à Harissa et Lucina, respectivement une Emolga et une Luxio. La première pourra essayer de repérer le Capumain des airs, taandis que Lucina pourra tenter de le flairer. Je salue Allen et pars ensuite vers le sud de la ville... C'est dommage qu'il ne m’ait pas laissé la partie nord, j'aurai pu faire un saut chez ma famille, mais nous sommes en mission, je ne devais pas me laisser distraire !

« -Ooooh un restaurant !  » Lucina lâche un grognement puis me mord la main « Aïe ! Rooh ça va... Mais si jamais le Capumain est à l'intérieur ? Il faudrait aller vérif... D'accord d'accord, je plaisante ! »

La Luxio vient de me lancer un regard noir lourd de sens avant de lâcher un soupir. Harissa, au dessus de nos têtes, ricane d'un petit rire sadique à la vue de la scène. Je commence à me demander lequel d'entre nous est le dresseur ici...
Je demande à l'Emolga de prendre un peu d'altitude pour me dire si elle voit quelque chose, tandis que Lucina tente tant bien que mal de repérer une odeur de Capumain parmi toutes celles présentes en ville. Pour ma part, j'arrête les passants pour leur demander s'ils n'auraient pas vu le singe, mais hélas, aucune réponse positive. Nous cherchons ainsi pendant un petit quart d'heure jusqu'à ce que je décide de prendre une pause. Je m'appuie contre un mur et lâche un soupir, las, avant que Lucina ne lance un cri. Je me tourne pour voir qu'elle fixe le toit d'une maison sur lequel se trouve un espère de ouistiti violet avec un ruban rouge attaché à la queue. Ce dernier est un peu sali, mais le Pokémon semble bien s'en moquer, puisqu'il est occupé à faire des grimaces aux passants, ce qui semble irriter la Luxio. Je m'apprête à partir à sa poursuite lorsqu'une voix familière m'interpelle. Allen vient vers moi, me donne un sachet de Baies Nanab, et repart aussitôt.

« Att... Attends ! Le Capumain est juste là !...  »

Trop tard, le Noctali est déjà loin et ne m'entend plus. Mes yeux se posent sur les baies se trouvant dans mes mains. Non mais j'hallucine ! Je fais de mon mieux pour chercher le Capumain en me retenant d'aller dans les restaurants devant lesquels je passe... Et pendant ce temps, il s'achète un goûter ! Il croit qu'en m'en donnant une partie je peux lui pardonner ?
Le Pokémon de Justine se met soudainement à gigoter. Ah oui, il faut que je trouve un moyen de le faire descendre lui... Son regard croise le mien, et il se met alors à faire des signes dans ma direction avec sa queue. Qu'est-ce qu'il me veut ? Je fixe les baies que je tiens fermement, regarde à nouveau le Capumain, puis à nouveau les baies, et encore une fois le Capumain. Je fronce alors les sourcils.

« -Même pas en rêve ! C'est MON goûter ! »

Hors de question que je lui passe ces baies ! En plus, Allen a dit que c'était les miennes ! Euh... Il a dit quoi déjà ? « -Ginji, tu... pic-niques... avec ces Baies Nanab... sans le Capumain. »   Un truc comme ça non ? Raah, peu importe ! Elles sont à MOI !
Je pars en courant tandis que le Capumain saute du toit pour partir à ma poursuite. Même si je m'éloigne, j'ai le temps d'entendre Harissa pouffer et Lucina grogner.
Je continue d'avancer le plus vite possible, mais je m’essouffle au bout d'une minute à peine. Capumain me rattrape vite et arrive à ma hauteur. Histoire de me narguer, il saute sur mon épaule et fait une pirouette pour atterrir sur l'autre. Je tourne la tête et le regarde droit dans les yeux, les joues gonflées comme celles d'un Dedenne, avant de passer mon doigt sur le coin de ma bouche où un petit bout de baie est resté collé. Je tente alors d'articuler tant bien que mal malgré l’intégralité du contenu du sachet de baie Nanab se trouvant dans ma bouche.

« -Miom, MON goûter à moi ch'ai dis ! »

Le visage du Capumain se décompose, avant qu'une chose passant à vive allure ne le percute pour le faire tomber de mon épaule. Cette chose, c'est Harissa qui nous a rejoint aux côtés de Lucina, et qui prend la posture d'un chasseur posant le pied sur son trophée de chasse qu'est le Capumain. Elle lui lance un petit Frotte-Frimousse pour qu'il arrête de gigoter tandis que je termine d'avaler les baies avant de saisir le Pokémon fugueur. Ma Luxio me lance un regard noir pour réprimander mon comportement enfantin, mais j'ignore son regard et sautille joyeusement en direction du Pokéwood.
Quelques minutes plus tard, j'arrive dans le hall de notre hôtel. Comme je m'y attends, mes partenaires ne sont pas là. Je demande à l'accueil où ils sont passés avant de me diriger vers le studio inoccupé dans lequel sont partis s’entraîner les deux spécialistes types et la star. Je file au bâtiment dont il est question et rentre à l'intérieur, toujours en tenant le Capumain, et suivi par mes deux Pokémons.

« -Me voilà ! ♪ J'ai fais comme tu m'as dis Allen, j'ai rattrapé le Capumain et je l'ai laissé manger AUCUNE baie !  »

@Eques sur Never-utopia.

_________________



« Mais euh, ch'uis pas qu'un paysan môa d'abord, hein ! »

Merci Môman Callie!

Diancie Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t780-c-est-par-la-la-sortie-oups-je-suis-alle-trop-vite http://pokemoncommunity.forumactif.org/t799-ginji-labelvi-voltali
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862

MessageSujet: Re: [Mission Topdresseur] Crise de Star   Sam 18 Oct - 19:48

Ce calvaire n'allait-il jamais s'achever ? Bon ! Au moins, Ruby avait trouvé comment s'y prendre avec cette fille. Associer les types à des vêtements, cela semblait bien marcher puisque la star un peu trop impulsive comprenait plus vite que la rousse ne l'aurait espéré. La table des types fut donc abordées, assez sommairement certes, mais c'était déjà ça. Bien évidemment, cela n'avait pas suffi pour que Justine se sente plus intelligente, ou même plus douée encore. Ruby soupira discrètement - histoire de ne pas se faire agresser par cette demoiselle un peu trop belliqueuse, m'voyez - et pria à de nombreuses reprises pour qu'Allen et Ginji se pointent enfin. Et là - Ô Bonheur - le premier montra justement le bout de son nez. Et Ginji ? Sans doute en train de s'occuper du Pokémon.

– Ah ! C'est pas trop tôt ! Rapidement, elle se leva et s'approcha du Noctali histoire de lui chuchoter quelques mots que Justine n'aurait très certainement pas apprécié entendre. Elle est stupide ! Totalement ! Je n'en pouvais plus ! Je n'ai eu le temps que d'aborder la théorie de façon totalement bâclée, à cause de ça... Elle se retourna ensuite vers la petite dame. Bon ! Vu qu'on ne peut pas apprendre sans avoir recours à la pratique... est-ce que tu ne connaîtrais pas un lieu du type, hmm... Quelque chose comme un studio inutilisé ? Qu'on puisse utiliser ça pour une démonstration en temps réel.

Inconsciemment, Ruby pensa surtout "pour qu'on puisse te taper sans que personne ne le remarque", bien qu'elle ne l'aurait jamais fait. Jackpot ! Il y en avait quelques-uns, apparemment. Elle accepta de conduire la troupe à celui qui permettait le plus de choses, soit le plus grand. Seul inconvénient de la chose, c'est que la petite star continua à pinailler sur ses divers problèmes, comme son acné naissante et j'en passe. La rousse en grinça des dents à de nombreuses reprises mais réussit au final à réprimer toute remarque négative, pour le bien de la mission. Dix minutes de marche, quand même. Dix longues minutes pour trouver ce studio inutilisé. Cela voulait dire dix affreuses minutes à supporter la naine et ses anecdotes face auxquelles Ruby feintait l'intérêt. Mais enfin, le petit groupe rentra à l'intérieur tandis qu'aucune nouvelle de Ginji ne leur parvînt. Ne s'était-il pas enfui pour aller déguster de délicieux mets dans un restaurant de la ville ? Qui sait ? Il en serait peut-être capable.

– Bon et bien... Justine, tu peux te trouver un endroit où te poser ? On a assez de place ici, mais il ne faudrait pas que tu prennes un coup. Si seulement ça pouvait arriver... Et toi, Allen ! J'aimerais bien profiter de l'occasion pour te combattre ! Justine assistera au combat, et après on pourra lui expliquer pourquoi telle action au milieu du combat. On n'a pas besoin de se donner à fond et de tout casser, non plus. Je n'ai pas particulièrement envie d'avoir une immense facture sur les bras, malgré que ça ne devrait pas être impossible à payer...

Aussitôt, Ruby se plaça d'un côté du studio sans même attendre une réponse particulière de la part de blond. Maintenant qu'il était là, il était obligé de s'impliquer dans cette démonstration, à moins de vouloir d'une furie frustrée par une fausse promesse. Rapidement, la spécialiste des spectres fouilla ses effets personnels pour jeter son dévolu sur une sphère toute particulière, de laquelle s'échappa Midnight, le Spiritomb chromatique. Ce dernier, sortit pour de rares occasions, en profita pour étendre son aura néfaste aux quatre coins de la pièce. Quant à Allen, qu'allait-il envoyer pour cette simple démonstration ? La réponse fut donnée quelques instants après. Celui qu'il appelait Abstrak, son Steelix. Un mastodonte, en somme. "Pas besoin de se donner à fond" avai dit Ruby. Mais soit !

– Bon et bien... je suppose qu'au final, ça va peut-être bouger un peu. Midnight ! T'es prêt ? On ne va pas se laisser marcher sur les pieds !

Le spectre acquiesça. Comment faisait-il cela ? Pas la moindre idée. Mais il semblait approuver l'idée, là est le principal. S'en suivit donc d'un affrontement aux situations diverses et variés, mais néanmoins intéressantes. Un gros monstre d'acier contre un petit fou aux 108 esprits. Heureusement qu'il y avait eu assez de place pour combattre. Il n'empêche qu'une bonne partie du plateau se retrouva avec quelques dommages pour la plupart assez... voyants. Un mur quasiment troué, de grands décors totalement renversés, des projecteurs échoués au sol, et j'en passe. Que s'était-il passé, exactement ? Si vous saviez.

– Me voilà ! ♪ J'ai fais comme tu m'as dis Allen, j'ai rattrapé le Capumain et je l'ai laissé manger AUCUNE baie !

Oh ! Le retour de Ginji. Mais de quoi parlait-il ? Qu'importe, puisque Ruby prit d'abord peur avant de s'apercevoir qu'il s'agissait du Voltali. Elle retira immédiatement Midnight, dans l'espoir de faire porter le chapeau à Allen. Méchante ? Non, pas vraiment. Juste un peu... irresponsable ? Mettons cela sur le dos de la jeunesse. Mais elle soupira finalement après avoir regardé Ginji. Pas de doute, c'était bien lui et non pas un adulte déguisé. Si. Je vous promets qu'elle a même pensé à cette éventualité. Ruby soupira donc et alla se poser à côté de Justine qui avait profité de l'affrontement pour se refaire les ongles. Sérieusement ? Avec tout ce vacarme, elle avait réussi ?

– Ah ! Bon et bien... maintenant qu'on a fini ça... ça vous dit un peu de rangement ? Allez ! Tous en chœur ! Faut débarrasser ce bazar au plus vite pendant que... pendant que j'aide Justine avec sa manucure. Allez, hop !

Non, elle n'est toujours pas méchante. C'était un peu une sorte de châtiment pour l'abandon de tout à l'heure.


HRP:
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t899-ruby-pas-aussi-precieuse-que-la-pierre-en-fin-de-compte-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t903-ruby-l-jones-pyroli
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 17 ans
Niveau : 38
Jetons : 565
Points d'Expériences : 1186

MessageSujet: Re: [Mission Topdresseur] Crise de Star   Dim 2 Nov - 2:01



J'étais entré dans le bâtiment finalement.

Après toutes ces péripéties, mon voyage s'achevait au Pokéwood. Les filles avaient changé d'endroit pour commencer l'apprentissage, l'hotel n'aurait pas été un bon endroit pour ça. A peine avais-je foulé le sol de la bâtisse que Ruby fonça droit vers moi sans hésitation. Elle était vraiment contente de me voir, la célèbre n'était pas simple à vivre apparemment. D'ailleurs, la Pyroli me le fit comprendre au travers de ses diverses critiques, je ne m'attendais pas à connaitre de si tôt cette partie de la personnalité de la fille qui s'était moqué de moi des mois auparavant. M'enfin. La starlette était toujours au point zéro malgré le temps que j'ai mis à revenir. Ce n'était pas bon signe. Cependant, la rousse eut une idée. Plutôt que de perdre notre temps en paroles perdues, une démonstration était plus efficace à tout point de vue. Pourquoi pas.

Changer de lieu était une bonne idée, il ne fallait pas transformer le hall d'accueil en champ de bataille. L'idée d'affronter Ruby me plaisait bien, je ne refusais jamais une occasion de me battre. Après plusieurs changements de décors plus connus les uns que les autres, on se retrouvait dans une grande salle pratiquement vide, avec tout l'espace nécessaire pour un Combat Pokémon. Sans hésitation, ma main se posa sur la Pokéball de mon très cher ami serpent de fer, Abstrak. La rouquine m'avait spécifié de ne pas aller à fond, mais cela ne voulait pas dire que je ne pouvais pas utiliser mes autres ressources. J'allais voir une bonne fois pour toutes ce que valait cette Topdresseuse de second semestre.

Contrairement à ce que j'aurai pu penser, elle était très forte. Nos assauts furent sans merci et violents, causant des dégâts non négligeables sur notre environnement. Ce capharnaüm risquait de nous attirer des ennuis, surtout à l'académie. Au milieu du combat, Ruby rappela son Pokémon en entendant une voix très familière dans son dos qu'elle crut celle d'un adulte, celle du Voltali parti à la recherche du Capumain perdu, Ginji. Il avait donc réussi à le ramener. Il le tenait dans ses bras, celui-ci mangeant avec bon cœur une Baie Nanab. Instantanément, Justine se leva de son coin pour foncer sur le brun. Elle lui arracha complètement le singe des mains, en gloussant et en tournant sur elle-même, avant de frotter son visage contre la joue du Pokémon. Après cette scène plutôt touchante, elle nous regarda avant de rougir et de blesser les yeux au sol.



➖"M... Merci d'avoir retrouvé Fifi... Mais ça ne veut pas dire que je vous fais plus confiance hein !"



Rebelle était un faible mot. Je connaissais ce type de comportement, pas mal de filles de l'académie agissent de la même façon. Ne pas montrer ses véritables sentiments, dire le contraire de ce qu'elle pense, un comportement très cliché depuis que je suis entré à la Pokemon Community. Il faudrait inventer un mot dans notre langage pour désigner ce type de caractère ! - ou simplement dire tsundere. Mais les réjouissances se terminaient là, il fallait ranger ce désordre avant que quelqu'un nous voit. Les filles s'étaient assises pour se refaire les ongles, tandis que Ginji et moi on s'attelait à remettre la salle en état. Au bout d'une dizaine de minutes, tout était de nouveau nickel, mis à part les multiples trous dans les décors et dans le mur. On était foutus. Une voix émergea de l'autre pièce, appelant la jeune star par son prénom. Il fallait sortir d'ici !

Instinctivement, j'attrapais la main de Justine, en sommant aux autres de me suivre. On allait sortir par derrière. Au moment où on allait atteindre la porte, plusieurs voix traversèrent celles-ci, indiquant que des gens se rapprochaient. Danger ! Il fallait qu'on se cache ! Ma vue se porta sur un casier à balais et mon premier réflexe fut de pousser Justine et son Capumain dedans et de nous y enfermer. J'espérais que les autres avaient aussi réussi à se dissimuler dans le décor, afin de laisser les inconnus traverser la salle sans que l'on se fasse repérer. La boîte métallique était étroite, mais j'avais encore assez d'espace pour ne pas écraser le primate contre la starlette, qui n'hésita quand même pas à manifester son mécontentement.



*chuchotement*

➖"Espèce de pervers ! On n'était pas obligés de s'enfermer là-dedans !"

➖"C'était la solution la plus rapide que j'ai trouvée. Vous auriez préféré être désignée coupable pour ce grabuge ? Ça coûte cher tout cet équipement. Et puis, de notre côté, on ne doit pas ternir la réputation de l'école."



Un argument qui n'avait pas du tout convaincu Justine, mais elle cessa de parler quand elle constata que j'avais placé ma main derrière son dos pour lui éviter de subir la pression des balais placés derrière elle. Je me tordais le cou pour vérifier si les passants étaient partis, et ce fut en effet le cas. Il me suffit de forcer un peu pour rouvrir le casier, mais il s'ouvrit sans problèmes. Manquerait plus que l'on soit resté bloqués dedans. Dépoussiérant mes vêtements, je demandais à la chanteuse si tout allait bien. Mon regard se posa ensuite sur Ruby et Ginji sortis bien avant nous de leur cachette. Tout ce petit monde se dirigea vers la sortie, discrètement, avant de faire le tour du bâtiment pour se retrouver de nouveau à l'entrée. Le manager nous y attendait, questionnant Justine sur le pourquoi de sa disparition. Elle lui expliqua que ce n'était pas ses oignons, mais je répondis qu'elle était avec nous tout ce temps pour apprendre quelques rudiments de Topdresseur. Je l'avais couvert. Apparemment, c'était l'heure de filmer.

Par principe, je m'éloignais de Justine, qui me retint avec sa main. Au final, elle voulait qu'on apparaisse dans le clip. QUOI ? Apparaitre dans le clip d'une chanteuse connue ? Revenir à l'académie après ça ne sera plus pareil.Je fixais mes deux acolytes, afin de savoir ce qu'ils en pensaient personnellement.



_________________
"J'ai conquéris." - Noctis Flavelle 2015



meilleur topdresseur
le plus ambitieux
véritable pur noctali
le plus beau gosse
jamais avec audrey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t215-allen-wills-noctali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t220-allen-wills-noctali
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 17 ans
Niveau : 66
Jetons : 2740
Points d'Expériences : 2629

MessageSujet: Re: [Mission Topdresseur] Crise de Star   Ven 7 Nov - 11:21

Ginji Labelvi
      Feat. Allen Wills and Ruby L. Jones



« Crise de Star »


Il n'y a que Justine, Allen et Ruby dans le studio. Ah non, aussi le Steelix d'Allen qui fait face à Ruby... Elle le combat à mains nues ?! Ouah, faut dire qu'elle s'investit à fond dans la mission ! Mais pourquoi pas se servir de son Pokémon ? Bah, c'est eux les maîtres hein, moi ch'uis là que pour bouffer des baies... Euh ramener le Capumain, pardon.
En parlant de celui-ci, la starlette me bondit littéralement dessus pour prendre le Pokémon dans ses bras. Et même si cela s'apparente plus à une technique de blocage respiratoire comme dans les films d'espions, Justine semble vraiment contente de retrouver son Pokémon. Marrant, moi qui croyais qu'elle était le genre de fille à dire « Pas grave, rachetez-moi en un autre ». Comme quoi, faut pas se fier aux apparences.
Enfin, ce n'est qu'après coup que je remarque que le studio est dans un sale état. Qu'est-ce qui s'est passé, ils ont libéré un Wailord par mégarde ? Ou alors c'est Rouquine qui a en vérité une puissance sur-humaine et qui a envoyé le Steelix aux quatre coins de la pièce... Brr, je ferai plus attention à ce que je lui dis dorénavant.
Toujours épaulé par Lucina et Harissa, j'aide Allen à ranger tout ce magnifique bordel tandis que Ruby et Justine... Se font les ongles ? Rouquine n'est une fille vraiment que quand ça l'arrange. Elle a de la chance que Jackie ne soit pas dans les environs...
Il nous faut quelques minutes au Noctali et à moi pour réussir à nettoyer ce qui peut l'être. Par contre, pour les énormes trous dans le mur, et à moins d'avoir un Bétochef sous le bras, je ne vois pas vraiment ce qu'on peut faire...
Des voix se font entendre, et aussitôt Allen saisit le bras de Justine pour l'entraîner plus loin. Je les suis, avant de les voir faire demi-tour pour s'enfermer dans un placard.

« -Euh, Allen, t'es sûr que c'est le moment de faire çaAAAH »

Lucina vient de me bondir dessus pour me faire chuter derrière une série de caisse. Sans descendre de mon torse, la Luxio s'abaisse pour ne pas que son pelage ne dépasse. J'entends alors une porte s'ouvrir et des voix mécontentes de voir tout ce bordel. Se demandant où nous sommes passés et à quoi tout cela riment, les personnes finissent par quitter le studio. Lucina détend ses muscles et me libère, me laissant la possibilité de me relever. Harissa s'était planquée en hauteur et me rejoint, tandis que Ruby et moi rejoignons le placard à balais. Ne voyant personne sortir, je m'approche de la porte pour l'ouvrir.

« -Dîtes, vous voulez pas attendre qu'on soit à nouveau à l’hôtel pour... »

Une fois de plus, je n'ai pas le temps de finir ma phrase qu'Allen sort du placard l'air de rien, dépoussiérant tranquillement ses vêtements. Je m'apprête à lui demander ce qu'il a fait de Justine quand celle-ci sort à son tour, rouge comme une pivoine. Celle-ci toussote avant de nous suivre en dehors du studio. Je hausse les épaules et commence plutôt à réfléchir à la suite du programme, mais je suis interrompu dans ma réflexion par un manager paniqué. Apparemment, c'est l'heure à Justine de tourner un clip, il va donc falloir remettre nos cours à plus tard. Surtout que la starlette est toujours aussi capricieuse et retient Allen pour nous demander d'apparaître dans son clip.... Ouais pourquoi, après tout c'est juste- PARDON ?
J'écarquille les yeux. Ça serait vachement fun !... Mais elle veut qu'on fasse quoi exactement ? De la figuration ? De la danse ? Nan parce que je danse un peu comme un pied moi. Et puis si c'est pour au final se retrouver dans un clip du style de l'autre Maïley Serious, ça sera sans moi...
… Quoique. Qui dit clip dit tournage, qui dit tournage dit boulot, qui dit boulot dit pause et qui dit pause dit casse croûte. Et si c'est Justine qui nous propose de venir, c'est que ça risque d'être gratos....
Je me tourne vers Ruby, les yeux illuminés.

« -On y va ? Dis dis dis, on y va hein ? Pas vrai qu'on y va Rouquiiiiiiiine ? S'il te plaiiiiiiiiiiiiit ! »

@Eques sur Never-utopia.

_________________



« Mais euh, ch'uis pas qu'un paysan môa d'abord, hein ! »

Merci Môman Callie!

Diancie Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t780-c-est-par-la-la-sortie-oups-je-suis-alle-trop-vite http://pokemoncommunity.forumactif.org/t799-ginji-labelvi-voltali
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862

MessageSujet: Re: [Mission Topdresseur] Crise de Star   Mar 11 Nov - 12:18

Être une fille avait ses inconvénients, mais aussi son lot d'avantages comme celui de pouvoir trouver une excuse au dernier moment pour ne pas ranger. Même si ça n'avait été que l'affaire de quelques minutes, c'était toujours ça de gagné. Mais à peine cette lourde tâche achevée - avoue Ruby, tu en es exténuée - des bruits se firent entendre de l'autre côté de la porte. Il n'en fallut pas plus pour que Justine et Allen aillent se cacher ensembles dans un placard. Ensembles. Si une certaine demoiselle apprenait ça... Bref ! Ginji, ne comprenant visiblement pas, dût se faire pousser de force par un de ses Pokémon tandis que la rousse chercha désespéramment la cachette la plus proche. Cible repérée. Plongée héroïque en cours. Et boum ! La voilà derrière un grand tableau calé contre un mur. Dommage que celui-ci n'a pas de trous au niveau des yeux. Vous savez ? Comme dans les films d'horreur.

Les voix s'éloignèrent lentement après avoir jeté un bref coup d’œil au studio. Sérieusement ? Ils n'avaient pas vu les traces du combat sur les murs ? Bah ! Ce n'est pas plus mal. Ruby sortit donc de sa cachette improvisée en soupirant tandis que Ginji fut libéré de son Pokémon. Parfois, on se demande qui est à la tête pensante et qui est la créature. Bref ! Une petite inspection du placard à balai plus tard, le second duo en ressortit comme si rien ne s'était passé. Surtout Allen. Justine semblait bien plus perturbée. Et bien que la rousse ne soit pas particulièrement à l'aise avec les sentiments, le langage corporel des filles ne lui était plus inconnu. Il se tramait quelque chose dans la tête de Justine. Le Noctali y semblait d'ailleurs particulièrement présent.

Après ces quelques pensées, le groupe sortit enfin du studio, non pas sur la marche la plus lente qui soit, mais conservant néanmoins une certaine prudence afin de ne pas se faire repérer. Retour aux origines ! Après ces quelques péripéties, Justine se devait de répondre à ses obligations de star. Génial ! Cela veut dire que la mission est terminée ? Non, non, noooon ! Ce serait bien trop facile de passer par cette éventualité. La mission n'est pas finie, loin de là. La question plus appropriée serait donc : quel obstacle va se dresser devant les étudiants de la Pokémon Community ? Un clip ! Rien que ça ? Un clip dans lequel il fallait tourner. Allen semblait particulièrement sollicité par Justine, tandis que Ginji réussit à se convaincre lui-même que c'était une bonne idée. Lui, il a trouvé comment manger gratuitement. Il ne restait plus que la rousse, encore indécise.

– Euh... je ne suis pas sûre que ce soit une bonne id-- Elle s'arrêta net, le temps de remarquer que tous les regards étaient présentement posés sur elle. D'accord ! D'accord !

Elle soupira, ne sachant même pas quel rôle jouer dans ce fameux clip. Quoique ce n'est pas plus mal. Faire la figurante, c'était mieux que de se retrouver avec un rôle, là où tout le monde est capable de reconnaître n'importe qui. Soit ! Il en sera donc ainsi. La personne qui semblait être le manager s'approcha donc, sceptique, doutant visiblement de l'expérience des étudiants en ce qui concerne le milieu des paillettes. L'insistance de Justine fit néanmoins ses petits effets puisque le professionnel céda, non pas sans avoir subit quelques arguments de chantage de la part de la star. Des scripts furent par la suite donnés aux étudiants. À en voir la tête d'Allen, ce dernier ne semblait pas particulièrement enchanté par ce qui allait se passer. Ginji semblait plutôt attiré par autre chose. On se demande de quoi il s'agit ! Quant à Ruby... elle profitait encore des réactions de ses partenaires avant de regarder l'éventuelle horreur qui l'attendait.

Finalement, elle loucha quelques instants vers les feuilles de papier. "Amie numéro 3". Génial ! C'était un rôle secondaire, mais où on allait tout de même la voir. Ruby soupira, ayant une irrépressible envie de demander un rôle encore moins important. Une fore mystérieuse l'en empêcha cependant. La peur ? Sans doute. On aurait dit que le moindre salarié ici était au bord de la crise de nerf, comme si que leur vie était rendue impossible. Bref, ça n'avait vraiment rien d'enchanteur. Ils ne pouvaient s'empêcher de le rappeler par quelques murmures du style "pff, les heures supp' devraient être mieux payées". Quoiqu'il en soit, le groupe n'avait que quelques minutes pour mémoriser leurs rôles. Bah oui ! C'est ça, de s'y prendre au dernier moment. Ruby soupira en s'asseyant sur un fauteuil non-loin.

– Bon ! Vous avez eu quel rôle, vous ? demanda-t-elle aux deux garçons. Je serai l'amie numéro 3, perso'. C'est... géniaaaaal ?

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t899-ruby-pas-aussi-precieuse-que-la-pierre-en-fin-de-compte-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t903-ruby-l-jones-pyroli
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 17 ans
Niveau : 38
Jetons : 565
Points d'Expériences : 1186

MessageSujet: Re: [Mission Topdresseur] Crise de Star   Mar 2 Déc - 13:20



Voila. Un clip.

Les yeux illuminés de Ginji avaient entrainé une réponse positive de Ruby, notre sort était scellé. A tous les coups, ce clip passerait à la télévision, sur les chaines internationales, donc sur les antennes de l'Île Lansat. Il en faudrait très peu pour qu'Ezra ne mette la main sur une telle information croustillante. Quoi qu'il en soit, les scripts furent distribués, et les rôles étaient tout aussi vagues qu'intrigants. "Ami #1". Qu'est-ce que ça voulait dire ? J'étais plutôt sceptique quand à la réalisation de ce tournage, mais on n'avait apparemment pas vraiment le choix.

Petit briefing sur les paroles de la chanson. Comme je l'avais soupçonné, c'était une chanson "d'idol". Vous savez, le type de chanson où la chanteuse agit de manière "mignonne", chante et danse des chorégraphies très spéciales, avec des couleurs pétantes un peu partout. Oui, ce type de chanson. L'histoire semblait simple, très simple. Un groupe de quatre amis, les deux garçons du groupe se battent pour une fille - Justine en l'occurence - puis l'autre fille s'en mêle et se bat avec elle à son tour. Au final, tout le monde trouve son compte, deux couples sont créés, et tout finit bien ! Le tout saupoudré de chorégraphies et de changements de plan, avec des passages de nos Pokémons pour ponctuer la scène. D'ailleurs, il était préférable d'utiliser des petits Pokémons mignons, histoire de ne pas briser l'atmosphère du clip. Ok, message reçu.

Je possédais le Pokémon idéal pour ça, il s'agissait d'Ancy, bien évidemment. Mon petit Emolga avait suscité pas mal de réaction à l'académie de la part des filles, brisant un peu mon côté sérieux et distant. Ces derniers temps, je le laissais dans sa Pokéball au profit de Henné, qui jalousait cette position avec un grand intérêt. J'avais l'impression de revoir Mindhi à ses débuts, qui sortait de sa Pokéball à chaque fois qu'une fille m'approchait de près ou de loin. La petite Evoli gonflait ses joues, alors je m'accroupis à côté d'elle pour lui caresser la tête.



➖"Ne t'en fais pas Henné, tu me remercieras plus tard de ne pas t'avoir laissé passer derrière la caméra."



Première étape : le maquillage et le costume. Aussitôt l'annonce faite, les quelques stylistes présentes foncèrent droit sur moi, se battant pour savoir laquelle d'entre elles allait s'occuper de moi. Cela ne me disait rien qui vaille, mais rien du tout ! Au final, un homme s'imposa et interrompit cette querelle pour décider de prendre cette place. J'étais rassuré. Une fois entré dans la cabine, je commençais à revêtir mon costume, tandis que l'homme ravivait le teint de mon Emolga. Mes habits ne me paraissaient pas trop bizarre, puisqu'il s'agissait en fait d'un uniforme scolaire. Quand l'homme se retourna vers moi, il arborait un sourire qui me fit froid dans l'dos, j'avais un mauvais pressentiment. Sa posture, son menton posé sur ma main, son regard doux et mielleux, tout me poussait à croire que je n'étais pas plus en sécurité qu'avec ces femmes. "Je vais bien m'occuper de toi", laissa t-il échapper avec une voix à moitié suave. Noooooon !

Plusieurs minutes plus tard, je ressortais de la cabine, rayonnant de toute part. Mes cheveux étaient coiffés soigneusement vers l'arrière, avec de la laque et d'autres produits que je ne connaissais pas, mon visage devait paraitre aussi lisse que la plupart de tous les mannequins connus, je me sentais... beau. Ce n'était pas si terrible au final. Justine sortait elle aussi de sa cabine, l'air légèrement contrarié, mais quand ses yeux se posèrent sur moi, elle ne pouvait s'empêcher de poser une main sur sa bouche et de se retourner, le visage aussi rouge qu'un Voltorbe. Mes deux autres camarades nous rejoignirent, eux aussi dans leur rôle d'étudiants épanouis. On pouvait commencer.

Deuxième étape : apprendre la chorégraphie. Parce qu'évidemment, nous n'étions pas des danseurs érudits, il nous fallait nous entrainer avant. Accompagnés de nos fidèles partenaires, on imprimait nos pas de danses les uns après les autres, lentement mais surement. Entre deux entrainements, on passait derrière la caméra pour les scènes non dansées, comme le fameux combat où nos Pokémons se tapaient, ou encore lorsque Justine faisait ses pas en solo. J'en profitais également pour donner des conseils à notre employeuse, avec Ruby et Ginji, histoire que tout se passe dans les meilleures conditions. Avec toutes ces répétitions, je commençais à apprécier ces moments, je commençais à me faire peur.

Dernière étape : le tournage. Là, on passait aux choses sérieuses. Le titre de la chanson : "Mon Lovdisc, Notre Lovdisc". Oui, aucun commentaire. Personnellement, les multiples regards échangés avec la starlette, les gamelles, les buffets, les rires, le stress, la concentration, si tout ceci ne finissait pas par atterrir sur les chaines de télévision du monde, j'aurai pu dire que c'était une belle expérience. Au final, tout était dans la boîte, mission accomplie. Fiou, cette journée était très longue. Maintenant, il ne restait plus qu'à attendre quelques jours pour que le clip sorte, car il ne s'agissait que de la première partie de l'édition. Cependant, notre rôle s'achevait ici, et c'était tant mieux.

Au moment de se dire au revoir, toute l'équipe de tournage nous applaudissait, c'était pas mal pour une première fois. Le Capumain de Justine dansait tout en tournant sur lui-même, il nous aura causé des ennuis celui-là. La principale star se rapprocha de nous, avant de s'incliner plus que légèrement.



➖"Merci, merci pour tout ! Je n'oublierai jamais ce que vous avez fait pour moi ! Ca fait longtemps que je n'avais pas pris autant de plaisir à tourner un clip. En-Enfin... ce n'est pas parce que vous étiez ou quoi que ce soit hein..."



On commençait à la connaitre la Justine. Après ces paroles, elle se jeta dans les bras de Ruby, pour la serrer dans ses bras, du "skinship" féminin à coup sûr. Elle se contenta de serrer la main à Ginji, puis à moi, avant de reprendre place près de son équipe. Il était temps de partir. Alors qu'on quittait le Pokéwood, la starlette revint vers nous en courant, avant de prendre ma tête à deux mains et de me laisser une bise sur la joue. Elle repartit ensuite comme elle était venue, s'arrêtant un instant juste pour nous tirer la langue, avant de disparaitre. Quelle drôle de fille. Je fixais mes camarades dont le regard devait être dubitatif.



➖"Ne me regardez pas comme ça, j'ai rien fait !"



Encore une histoire à ébruiter, mais bon, ce n'était pas si mal d'être une star d'un jour. Haha.


[HRP] C'est fini pour moi, si vous voulez poster derrière, vous pouvez. x)




_________________
"J'ai conquéris." - Noctis Flavelle 2015



meilleur topdresseur
le plus ambitieux
véritable pur noctali
le plus beau gosse
jamais avec audrey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t215-allen-wills-noctali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t220-allen-wills-noctali
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 17 ans
Niveau : 66
Jetons : 2740
Points d'Expériences : 2629

MessageSujet: Re: [Mission Topdresseur] Crise de Star   Mar 16 Déc - 13:12

Ginji Labelvi
      Feat. Allen Wills and Ruby L. Jones



« Crise de Star »


« -NAAAAAAAAAN je veux pas je veux pas je veux pas, reculez filles de Giratina ! »

Caché sous une table, je protège mon visage à l'aide de mes mains. Autour de moi, trois jeunes femmes tentent de me faire sortir de là, trousses de maquillages à la main. Hors de question qu'on me maquille ! Je proteste !
Hélas, enfermé dans une loge, je vais pas pouvoir aller bien loin. Aaaaargh, si j'avais su que passer dans un clip veut forcement dire maquillage... Bon d'accord, j'aurai pu m'en douter, je ne pense pas que Justine soit dans le genre à tout faire au naturel...
A la base, seule une styliste devait s'occuper de moi, mais face à ma réticence, elles sont obligées de s'y mettre à trois pour tenter de me raisonner. Il faut dire que je ne suis pas facilement influençable !

« -Vous m'aurez pas ! Pour rien au monde je ne quitterai ma cach...
-Laisse toi faire et t'auras le droit à une collation !
-MANGER ! »

***

Grr. Ne jamais passer de pacte avec le diable. Même s'il vous propose à manger.
Quoique. Au final ils étaient vachement bon leurs macarons...
Je quitte ma loge d'un pas maladroit. On m'a retiré ma casquette et ébouriffé mes cheveux avec du gel, je porte un T-shirt d'un beau bleu azur et un jean troué à certains endroits. La dame a été gentille et ne m'a pas mit trop de produits sur le visage, juste un peu de je-ne-sais-quoi censé m'éviter d'avoir un teint trop clair à cause de la luminosité du studio ou un truc dans le genre. J'avoue ne pas avoir trop écouté, j'étais trop occupé à manger mes macarons.
Je rejoints Allen, Ruby, et Justine, et l'on doit passer à l'apprentissage de la chorégraphie... Ah parce qu'on doit danser aussi ?...
Apparemment, il nous faut des Pokémons « mignons ». Et après m'être fait engueulé pendant une demi-heure parce que Soul, mon Limonde, n'est pas « mignon », je me retrouve avec Harissa et Oz à mes côtés. Lucina a tout simplement fuit la scène pour se planquer dans sa Pokéball, tout ça ce n'est pas fait pour elle.
Pendant le tournage, ma Emolga semble avoir un véritable coup de foudre pour Henné, l'Emolga d'Allen... Durant les pauses, elle n'a cessé d'aller le voir pour lui faire quelques mesquineries et s'amuser à le faire tourner en bourrique. Sa façon à elle de dire qu'elle l'aime. J'ai beau lui dire que le sadisme c'est mal, je crois qu'elle en a un peu rien à faire...
Sinon, il n'y a que trois choses que je retiens de ce tournage. D'une, les stars sont très bien nourris : je n'ai jamais mangé de tartes aux citrons meringués aussi bonnes. Deux, Oz déteste le gel, il l'empêche de se poster correctement sur le haut de mon crâne. Trois, Allen fait étrangement peur quand il s'amuse...
Le clip terminé, on nous reconduit à l'hôtel où nous voyons une dernière fois Justine. La jeune fille, qui était totalement indifférente à notre égard au début de la mission, a craqué pour Allen. Ah moins que... Pendant qu'ils étaient enfermés dans le placard, il en a profité pour prendre des photos compromettantes de la star et il la fait chanter !... Ouais nan, quand même pas. Ça serait pas digne du Noctali, c'est pas comme si c'était un gros perv... Oh, Arceus, je n'ai rien vu rien entendu, je ne suis au courant de rieeeeeen ♪
C'est donc en dévisageant de manière étrange le Topdresseur Acier que nous rentrons à Lansat. Et au final, j'ai même pas pu manger au restaurant de l'hôtel...

HRP:
 

@Eques sur Never-utopia.

_________________



« Mais euh, ch'uis pas qu'un paysan môa d'abord, hein ! »

Merci Môman Callie!

Diancie Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t780-c-est-par-la-la-sortie-oups-je-suis-alle-trop-vite http://pokemoncommunity.forumactif.org/t799-ginji-labelvi-voltali
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862

MessageSujet: Re: [Mission Topdresseur] Crise de Star   Mar 23 Déc - 2:04

Génial ! Franchement, génial. Après avoir lu le script en détail, Ruby resta sceptique quelques instants. Crêpage de chignon, ok ! Ça reste raisonnable. Mais la suite... deux couples. Quatre acteurs, deux couples. Euh... ouais ok ok ok ok. Non ! C'est pas possible ! Et que se passerait-il si Orren tombait sur ce clip, hein, hein, HEIN ? Bah ! Avec l'avenir très radieux qui attend Ruby, on n'est plus vraiment à ça près. Mais qu'est-ce que ça voulait dire, "couples" ? C'est genre... câlins, caresses gentilles, compliments bon enfant ou bien... baiser langoureux, pelotage et PEGI 18 ? Parce que ça, c'est juste impossible. Et quitte à passer pour on ne sait quel type douteux de personne, Ruby se leva de son fauteuil pour aller subtilement interpréter un adulte du staff sur ce point précis. Arceus merci, il semblerait que ce clip soit bon enfant, finalement. Mais il restait tout de même un point à éclairer. Allen, Ginji. Qui sera l'heureux - quelques toussotements se font entendre chez le roleplayer - élu ? Si on se fiait aux regards que Justin jetait à Allen lorsqu'elle en avait l'occasion, ce sera certainement Ginji. A.k.a comment provoquer une brèche spatio-temporelle si grande qu'elle pourrait engloutir la Terre en une fraction de seconde. Prions pour que cette brèche soit invoquée un peu plus loin.

Une fois ces interrogations - aussi futiles soient-elles - passées, tout le monde put se rendre dans une petite loge privée. Au final, la vie de star avait ses avantages, mais aussi ses inconvénients, surtout si on prend en compte le fait qu'il y avait bien plus de maquilleuses que d'acteurs. Résultat, il fut très facile pour les employées de maîtriser leurs pauvres sujets d'expérimentation. Elles allèrent jusqu'à se permettre quelques fantaisies. Mais soit, tant que leur travail était fait, les patrons ne disaient visiblement rien. Ruby se leva donc une fois prête et alla se regarder dans une glace. C'est... comment dire ? Colorée. On se croirait dans un clip de pop d'un certain pays dont je ne citerai guère le nom afin d'éviter les clichés dessus, cordialement. Mais histoire de vous donner une idée, le style vestimentaire donnait quelque chose assez similaire à cette Kyary. Si ! Je vous le jure ! C'en était presque hilarant. Pauvre Ruby. Mais il fallait voir le bon côté des choses. Peut-être que, dans cet accoutrement, personne la reconnaîtra, ce qui n'est pas plus mal en soi. Bref ! Sortons et rejoignons la troupe.

Quelques minutes plus tard, tout le monde fut réuni sur le plateau de tournage, aussi bien acteurs principaux que figurants. Les scènes furent tournées une à une, sans son, sans réel texte. Juste quelques mimiques, par conséquent. La chanson enregistrée en studio et autotunée - comme d'habitude - sera sans doute ajoutée au montage. Vînt finalement la fin tant redoutée, la scène finale que je ne décrirai guère pour des raisons que je ne citerai pas -pasenviedemefairefrapper-. Tout ça pour dire qu'au final, une faille doit être ouverte quelque part dans l'espace, en espérant qu'elle n'engloutisse pas la Terre hein.

Rien que pour vous, une scène bonus. Des adieux déchirants, ou presque. Au final, elle était plus sympathique qu'il n'y paraît, cette Justine. Bon, elle n'est pas toujours blanche, pour sûr (ce serait regrettable qu'elle ait un Ecrémeuh m'voyez). Mais quelque chose disait à Ruby que les médias ne faisait que ressortir davantage les mauvais côtés de la starlette. Elle n'est pas si mauvaise que ça, et cette étreinte amicale - et presque sororale si vous voulez mon avis - en est la preuve matérielle. Bref ! Il fut tout aussi distrayant de regarder à quel point elle prenait de fausses distances avec Allen. Mais embrasse-le, ma vieille ! Quoique... Estelle ne sera sans doute pas si joyeuse en apprenant ça. Alors... tu fais bien, ma vieille ! Ahem. Tout ça pour dire qu'au final, les étudiants devaient dès à présent retourner à Lansat, histoire de faire valider cette fichue mission qui s'est visiblement plus attardé que prévu. Au moins, ça en valait la peine !


HRP:
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t899-ruby-pas-aussi-precieuse-que-la-pierre-en-fin-de-compte-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t903-ruby-l-jones-pyroli
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 9046

MessageSujet: Re: [Mission Topdresseur] Crise de Star   Mar 27 Jan - 11:07

MOdération

Appréciation Général Vos RP sont respectables, très agréables à lire. On retrouve vraiment la personnalité (mais aussi les rumeurs) de chacun, ce qui apporte une touche sympathique dans vos écrits. Chacun met en scène cette Justine à sa manière, bien que ça reste assez cohérent. ^^ Franchement, c'était assez drôle et la mission est respectée. o/
Malheureusement, le délai n'est pas respecté : vous n'obtenez donc aucun gain. Dommage... Néanmoins, la mission reste valide. ^^


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Mission Topdresseur] Crise de Star   

Revenir en haut Aller en bas
[Mission Topdresseur] Crise de Star
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: archives :: Les Archives :: Année 2-