Skyfall, le remake bon marché | [COURS NOEL #4] | feat. Leonidas
Aller à la page : Précédent  1, 2
Leonidas Blackhart
Leonidas Blackhart
Région d'origine : Hoenn
Âge : 20 ans
Niveau : 45
Jetons : 2756
Points d'Expériences : 1109
Scientifique Archéologue
Sujet: Re: Skyfall, le remake bon marché | [COURS NOEL #4] | feat. Leonidas    Dim 18 Jan - 0:41

ROAR Lion Cub


Les claquements des talons d'Estelle, tu ne les entends presque pas. Tu es bien trop occupé à te chamailler avec ton Pokemon qui a fourbement prit ton apparence pour se jouer de toi. C'est que Luné s'était trouvé une certaine passion pour l'illusion instantané. Ce n'était plus vraiment comme le Pokedex  disait. «  Zoroark utilise principalement ses illusions pour protéger son environnement. » Mon œil oui ! Luné lui n'avait qu'une seule chose en tête, t'embêter et c'est sans mal qu'il y parvient. Sous tes traits de jeune homme, il marque un temps d’arrêt et te lorgne de haut en bas, t'analyse attentivement et te copie comme le ferait un Mr.Mime.

Où avait-il apprit a être aussi minutieux ? Le soucis du détail n'était pourtant pas quelque chose dont Luné faisait véritablement attention.  Du moins dans tes souvenirs. Quand il était encore un Zorua, le Sombrenard était souvent distrait et maladroit, bien qu’excessivement fourbe, il lui manquait toujours un petit quelque chose pour vraiment en imposer. Hors là, ton Zoroark n'avait pas fait une seule fausse note.

Il joue sa comédie comme le plus fin des acteurs. Cependant, son acte est coupé par l'arrivé d'Estelle et quand celle ci vous adresse la parole, toi et ton pokemon vous retournez en même temps pour lui faire face. Allez savoir lequel des deux étaient le vrai maintenant. Sans plus attendre, ne pouvant décemment perdre contre ton propre pokemon, tu prends la parole et t'avances d'un pas gracieux, une main derrière le dos et l'autre tendue vers la demoiselle.

▬ Si vous me le permettez, je serez votre homme.

Néanmoins, il semblerait que ton Polymorfox ne l'entende pas de la même oreille. Le voilà qu'il prend un air choqué, offusqué même, si réel que tu en es toi même surpris. Tu croirais te voir dans un miroir. Il s'avance a son tour, de cette même manière qui est la tienne et tend également sa main a Estelle. Tu te relâches, détends tes muscles et observe ton pokemon te jouer a la perfection. Tu sais au fond de toi qu'il ne s'agit là que d'une illusion, mais tu ne peux t’empêcher d'afficher ce sourire quelque peu satisfait sur ta frimousse de garçon. Finalement, Luné se glisse agilement derrière Estelle et la pousse gentiment vers toi alors qu'au contact il reprend sa forme originelle. Peur que la Mentali ne perde définitivement son équilibre sur le haut de ses talons aiguilles tu t'empresses de la rattraper et foudroie ton pokemon au travers de tes lumières opaques. Après avoir fait en sorte qu'Estelle tienne bien sur ses gambettes vous allez tout les deux accueillir les premiers invités alors que déjà le groupe que vous aviez demandés se met a jouer un morceau jazzy particulièrement relaxant.

La soirée se passe à merveille. Les convives sont enjoués du thème choisis et la plus part d'entre eux ne manque pas de jouer la comédie. Envoûtaient par les mélodies qui se succèdent, hommes et femmes se mettent à danser. De ton coté tu surveilles le tout, avec une certaine attention. Tu passes prêt des tables de jeu, lorgnes la roulette et les cartes qui défilent sur le tapis rouge. Il est rare d'y croiser une femme, et pourtant, entourée d'hommes, l'une d'elle maintient ses cartes en mains, le regard droit, plein de concentration et de réflexion.  Tu n'as pas le temps de suivre la partie que ton Zoroark, adroitement « déguisé » en un serveur judicieusement copier dans les pages d'un magasine t'interpelle. La fête c'est bien déroulé et elle touche bientôt a sa fin. Tu cherches machinalement Estelle du regard, comme si vous aviez répétés, encore et encore la même scène durant toute la journée. Elle croise ton regard et alors que tu t’apprêtes a lancer le bouquet final, Mr.Bond, qui était évidement invité, coupe court a ton geste.

▬ Mesdames et messieurs, cette fête fut un franc succès et j'invite nos deux organisateurs a rejoindre la piste pour une danse en duo. Que tout le monde l'est applaudisse !

Discrétion zéro. Tout ça n'était pas prévue et c'est le pas lent et gêné que tu t'approches du carré de danse pour y rejoindre Estelle. Tout les regards son sur vous et tu déglutis, vraisemblablement mal à l'aise. Mais quel meilleur moment pour enclencher votre plan machiavélique ? Toute l'attention du publique est rivée sur vous, il n'y a donc plus aucun obstacle a l'organisation du grand final ! Alors que tu agis le plus simplement du monde en entrelaçant la main de ta partenaire de danse, et que vous commencez vos premiers pas, la machine à fumée s'emballe, les lumières clignotent pour finalement s'éteindre, plongeant la foule dans le noir.  Voilà déjà certain qui panique, mais cette émotion est voulue. D'un coup d'un seul, le toit s'ouvre et un hélicoptère survole les invités. Des cordes dévalent de l'appareil, ainsi qu'une échelle de corde et un attroupement de soldats en uniformes prennent place. Un acteur spécialement convié pour la soirée hurle tout en continuant de jouer la comédie, invitant tout le monde à prendre la poudre d'escampette.

C'est ainsi que tout le monde s'échappe en rigolant, d'autres en criant. Il n'y a rien a redire, les illusions de ton Zoroark sont juste parfaites. Toujours les mimines entremêlaient, tu jettes un regard pétillant, bien que caché par tes lunettes, à la Mentali.  Tu souris, content, émerveillé par tant de réussite. Tu avais envie de la prendre dans tes bras, rien que pour célébrer ce moment qui t'avais surélevé a un rang de fierté que tu n'avais encore jamais atteint. Mais tu t'en dispenses, gardant cependant sa main dans la tienne.

▬ On a vraiment assuré !




© EKKINOX


_________________
selkies mood


Skyfall, le remake bon marché | [COURS NOEL #4] | feat. Leonidas  - Page 2 Hmtm3bv
kado:
 
Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: Skyfall, le remake bon marché | [COURS NOEL #4] | feat. Leonidas    Dim 18 Jan - 4:43

Je suivi leur petit numéro des yeux, un sourire aux lèvres, tentant de ne pas m'esclaffer et ainsi gâcher l'attitude que j'avais tant travaillé devant le miroir. Heureusement, Leo fini par s'avancer, me permettant de savoir hors de tout doute lequel des deux était le bon. Après tout je ne pensais pas que Luné soit capable d'imiter la voix de son dresseur quand même, si? Remarque dans son cas je pense que  je ne serais même pas surprise, ce ne serait après tout pas la première fois aujourd'hui que ce Pokémon m'impressionnait. J'allais m'avancer timidement pour prendre sa main lorsque, l'air outré, l'autre Leo s'avance à son tour. Petit regard vers le Leo initial, juste pour être certaine. Voilà, je n'avais besoin de rien de plus pour savoir lequel était le vrai. Un simple détail, mais qui pour moi avait été suffisant. Le hic, c'est que pendant que je vérifiais mon hypothèse, le Zoroark sous couverture s'était déplacé jusqu'à se retrouver derrière moi et, alors que je voulais me retourner pour le suivre des yeux, il me poussa vers son dresseur. Wait... what?! Heureusement que Leo était là pour m'empêcher de chuter et que, cette fois, mes pieds soient réellement dans des talons hauts. Parce que bon, c'était quand même plus facile comme ça que de se voir en talons lorsqu'on ne l'est pas. Chute évitée, d'accord, mais je venais de rêver ou le Zoroark avait décidé de me pousser intentionnellement vers son dresseur?! Pour le coup, ce grand renard était en train de me rendre plus mal à l'aise qu'autre chose et un certain petit serpent ne se priva pas pour faire son apparition, un noeud papillon au cou. C'est donc flanquée de Leo d'un côté et de mon Vipelierre de l'autre que je me préparai à accueillir les premiers invités. Espérons que la soirée se déroule bien.

Nous n'avions rencontré aucun imprévu jusque là et la soirée battait son plein. Je jetais parfois un regard vers les tables de jeu, regardant Ouji-sama distribuer les cartes de ses lianes expertes. Puis je regardais Sephiroth, s'amusant à tourner avec la roulette en grimaçant, espérant ainsi dérider les visages des joueurs assis à sa table. Il faut dire qu'ils se débrouillaient plutôt bien, comme quoi la formation qu'on leur avait donné s'avérait être un franc succès. Souhaitant me désaltérer, je me dirigeai vers le buffet, me servant un petit verre de punch, vérifiant bien sur qu'il s'agissait du non-alcoolisé. De quoi aurais-je l'air, grande sur mes talons et en splendide robe, à marcher de travers dites moi? Voilà, donc autant ne pas essayer ça ce soir. Malheureusement, tout le monde n'était pas de mon avis il semblerait et un homme -pas un jeune là, un homme avec de la moustache- s'approcha et pris appui sur le buffet, tournant ensuite vers moi un regard inquiétant alors que je déglutis, espérant qu'il ne me jetait pas vraiment le regard qu'il me jetait. Et puis... c'est un oeuf qu'il avait avec lui?!

- Hey, la mignonne, avoue que tu meurs d'envie de danser avec moi. Je te laisserai même toucher mon oeuf de Pichu si tu veux!

Euuuuuh.... pardon?! Je ne sais pas qu'est-ce qui était le plus étonnant là. Qu'on me drague dans une soirée? Vu la robe ça pouvait être compréhensible un tout petit peu, mais par un homme si vieux?! Et puis c'était quoi cette technique vraiment beaucoup trop louche et vraiment immorale?! Se servir d'un oeuf comme ça?!! C'était tout simplement révoltant! Et puis ce type puait l'alcool, à croire qu'il avait bu avant même de se rendre à la soirée. Je ne pouvais pas décemment lui laisser cet oeuf entre les mains dans cet état, je ne lui aurais même pas laissé des clés de voiture alors une vie? Jamais.

- Il me fera plaisir de danser avec vous, mais est-ce que je pourrais avoir votre oeuf avant? Ils ne sont pas autorisés dans la salle, donc je vais aller le mettre au vestiaire et vous allez pouvoir le récupérer à la fin de la soirée, ça vous va?

- Oh? Le vestiaire? Petit co--

- PHANPYYYYY!!

De toute ma vie, je n'ai jamais été aussi contente d'avoir un Pokémon qui connaisse l'attaque roulade. En deux temps trois mouvements, me voilà en fuite dans la foule, oeuf de Pichu dans les bras, Phanpy dans mon sillage, concentrée à ne pas trébucher avec mes imposants talons. Vite vite vite! Ah! Leo! Bien sûr! Il avait dit vouloir être mon homme pour la soirée? Alors maintenant qu'il assume et me défende de cet ivrogne, parce que je n'allais pas non plus demander à Ash de lui rouler dessus jusqu'à ce qu'il s'écroule hein! Oh, il y avait aussi Monsieur Bond! Ouais non... quatre secondes plus tard, ce dernier venait de passer de "sauveur potentiel" à "pire salaud de la terre", sans passer par go ni toucher deux cent jetons. Une danse en duo au plein milieu de la scène pendant que j'essayais de sauver un oeuf de Pichu? Très bien!

- Vous pouvez garder ceci pour moi le temps de la danse, monsieur Bond?

Il accepta, bien sûr. Mains vides, c'était ça de gagné! Je n'aurais qu'à récupérer l'oeuf plus tard et le tour était joué. Maintenant rejoindre Leo sur la piste et lui faire savoir que nous devions probablement prendre la fuite avant que le sale type ne s'énerve pour de bon. Voilà qui serait compliqué tiens, d'autant plus que tous les regards étaient braqués sur nous. Et dire que Leo avait l'air des plus mal à l'aise, d'autant plus que ses lunettes m'empêchaient de savoir s'il avait remarqué mes regards paniqués alors que, plus loin dans la foule, j'entendais encore l'homme en train de râler, poussant des gens pour se rapprocher de la piste de danse et, ultimement, de nous. Je laissai Leo prendre ma main et m'entraîner dans les premiers pas de danse et, heureusement, nous fûmes aussi chronométrés que si tout ceci eut été planifié d'avance. La diversion du siècle, pile au bon moment! Je levai les yeux vers le plafond, me rapprochant un peu plus de Leo par réflexe, l'illusion étant si réelle que j'avais ressenti le besoin de m'en protéger l'espace d'un instant. Les gens commencèrent vite à partir à la course et, pleine d'espoir, je cherchai l'alcoolique de mon regard chocolat. Merde! Il ne savait pas quand abandonner celui-là?! Je me tournai vers Leo qui, tout content, me dis que l'on avait vraiment assuré, la main encore serrée dans la mienne. Toujours en mode panique, je me tournai vers lui, l'incitant à me suivre.

- Ouais je sais, mais là on est vraiment poursuivis! Cours!

Le tirant derrière moi, je m'engouffrai dans la masse de gens qui fuyaient, espérant que nous puissions ainsi semer notre poursuivant. Ce n'était peut-être pas une bonne idée remarque, surtout pour moi qui n'avait même pas un manteau alors que nous étions en plein hiver, mais osef! Là je n'avais qu'une priorité et je ne laisserais personne se mettre au travers de mon chemin! Pas même cette vaste plaque de glace qui se rapprochait de nous! Oui bon, vous la voyez venir celle-là, je sais. Elle était évidente comme le nez au milieu du visage. Eh bien pourtant, détrompez vous. J'ai glissé, oui, mais je ne suis pas tombée. Même pas. Pas à cause de la glace en tout cas. Par contre, mon Phanpy, lui, a glissé. Deviné les jambes de qui il est venu happer? Devinez c'est la cheville de qui qui a tout encaissé? Aie. Tiens, bonjour à toi sol gelé et couvert de givre, tu m'avais tellement manqué.

- Merde! Merde merde merde! Ça fait un mal de Caninos! Oh merde... Leo! Tu vois un type trop louche qui porte la moustache? On est encore poursuivit tu crois?! Raaah! Je pourrai plus courir comme ça, c'est fichu!  


HRP:
 
Leonidas Blackhart
Leonidas Blackhart
Région d'origine : Hoenn
Âge : 20 ans
Niveau : 45
Jetons : 2756
Points d'Expériences : 1109
Scientifique Archéologue
Sujet: Re: Skyfall, le remake bon marché | [COURS NOEL #4] | feat. Leonidas    Dim 18 Jan - 11:20

run you fools


▬ Quoi ?!

Avais-tu bien entendu ? Courir ? Mais pourquoi ? Ta timidité t'avais drôlement voilé le regard Leo'. Tu n'avais pas remarqué qu'Estelle était en panique, que quelque chose l'avait troublé au point que sa voix soit brisée par un souffle d'épuisement. En même temps, avec cette foule et la brume qui surplombe le tout, difficile de voir avec discernement quoi que se soit, surtout quand on porte des lunettes comme les tiennes. Tu te mords discrètement les lèvres, blessé en quelque sorte de n'avoir rien remarqué. Vous vous êtes séparés pour superviser les activités de la fête et quelque chose c'était passé. Un grognement s'échappe de ta gorge avant que la Mentali ne t’entraîne dans sa course. Tu regardes derrière ton épaule, pour voir le dit problème, alors qu'a votre tour vous vous engouffrez dans la foule pour tenter de vous sauver. C'est dans le noir le plus complet que vous progressez, écrasés l'un contre l'autre.

Finalement, c'est une lumière vorace qui vous noies une fois que vous atteignez la sortie. La foule se disperse, comprenant que tout ceci avaient été organisé. Tu continues de suivre Estelle en ne lui lâchant la main pour rien au monde. Manqué plus que cette dernière ne tombe, dans la neige en plus ! C'est qu'il caille dehors. Tu fixes avec attention ses épaules dénudés et penses a lui donner ta veste avant qu'elle n'attrape froid. Mais le destin est bien plus fourbe que ça. Comme si Luné lui même avait prévue le coup, le Phampy de la demoiselle tombe et glisse sur une grosse plaque de verglas. Il fauche sa dresseuse comme du blé et cette événement inattendu te fait lâché sa main, ou plutôt, ta prise glisse entre ta poigne. Elle s'éloigne, glisse, tourne et finalement tombe sans que tu puisses faire quoi que se soit. Toi même en perte d'équilibre tu balances tes bras pour ne pas tomber. Heureusement mère nature t'avais munie d'un meilleur équilibre que la Mentali. Tu regagnes une certaine droiture et glisse jusqu'à la demoiselle qui se retrouve par terre, sans aucun doute frigorifiée.

Tu te défais de ton épaisse veste noire et la lui offre. Luné qui vous suivez d'un peu plus loin fini par pour rattraper. Sans que tu n'es a lui demander il vient se coller naturellement a Estelle. Son épaisse fourrure d'hiver aura au moins le mérite de la tenir un peu au chaud.

▬ Ne gesticules pas trop. Tu regardes derrière toi et demande doucement a Luné de former une illusion autour de vous. Le Polymorfox s’exécute et quand le dit moustachu se présente sous votre lampadaire, il ne trouve qu'un plaque de verglas vide et quelques traces de pas dans la neige, qui évidement, sont fausses. Alors que tu observes l'étrange monsieur se rué vers ses soit disant indices, tu reportes ton attention sur la jeune coordinatrice. Ça va ? Lui demandes-tu en réflexe alors que tu te doutes que son « Raaah! Je pourrai plus courir comme ça, c'est fichu ! » n'était pas sorti sur un coup de tête.

Alors qu'une poche de buée s'échappe d'entre tes dents, tu tentes de redresser la jeune fille. Il faisait froid et une brise glaciale alla se loger sur sa nuque découverte. Brr. Un frisson te parcoure l'échine mais tu ne fléchis pas. Ton Zoroark n’hésites pas resté près d'Estelle pour la garder au chaud. Tu l'épaules, évidement. Pour vous la fête est finie. Clairement. Mais il ne fallait pas s’apitoyer sur le sort d'Estelle. Il ne s’agissait là que d'une petite entorse de rien du tout. Trois fois rien, vraiment.

Soudain, surgissant de nul part, Mr.Bond – a croire qu'il était un super espion dans une double vie – rapporte l’œuf en question. Il a l'air cependant étouffé.  Il s'esclaffe d'un compliment tout en rendant l’œuf a sa « propriétaire » ( Luné s'en charge pour elle, en le collant contre sa poitrine). Tu arques un sourcil, vraisemblablement surpris de voir cet œuf dont tu ignorais a même l’existence.  Tu ne soupçonnes rien et vous dites au revoir a Mister Bond qui ni une ni deux, c'est évanouie dans l'obscurité. Un espion j'te dis Leo ! UN VRAI !

Tu reprends tes esprits et propose finalement a Estelle de grimper sur ton dos. Elle fera ainsi moins d'effort sur sa cheville endommagée et tu pourras plus facilement voir où tu mets les pieds.

▬ Je vais te ramener au chalet.




© EKKINOX


_________________
selkies mood


Skyfall, le remake bon marché | [COURS NOEL #4] | feat. Leonidas  - Page 2 Hmtm3bv
kado:
 
Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: Skyfall, le remake bon marché | [COURS NOEL #4] | feat. Leonidas    Lun 19 Jan - 4:28

J'étais tombée, tout bêtement. Une vilaine chute qui m'avait causé une toute aussi vilaine blessure à la cheville, ce qui ne me faisait franchement pas plaisir. Passer Noël avec une blessure comme celle-là, ce ne serait pas ce qu'il y avait de plus agréable quand même. Quoi qu'il en soit, j'eu à peine le temps de relever mon regard chocolat vers Leo qu'il déposait déjà son veston sur mes épaules, pour me tenir au chaud. Puis, ce fut au tour de Luné de venir se proposer, me laissant me coller à lui comme à une robe de chambre particulièrement douce, bien qu'accompagnée d'une odeur de fauve. Leo m'intima au silence et j'acquiesçai d'un simple signe de tête pendant que son starter et lui s'occupaient du moustachu. Entre temps, Ash s'était rapproché de moi et me regardait avec un air désolé, l'air infiniment déçu d'avoir fait trébucher sa dresseuse. Je lui adressai donc un sourire chaleureux tout en haussant les épaules, pour montrer que ce n'était pas grave, que c'était le genre de chose qui arrivait. Il sembla ensuite plus détendu, mais je sentais bien qu'il n'allait pas laisser la même chose se produire une seconde fois.

Heureusement que les illusions du Zoroark étaient efficaces, le moustachu poursuivit son chemin en titubant dans la neige, maudissant ce satané oeuf de Pichu qu'il aurait du faire en omelette, je cite. Pour le coup, mystérieusement, je n'arrivais pas à me sentir coupable de ce que j'avais fait. Au contraire, j'étais surtout inquiète pour ce pauvre oeuf qui avait été sans doute très négligé. Pourvu que le fameux Pichu se développe bien à l'intérieur. Je me mordis la lèvre inférieure, oubliant presque ma propre douleur à la cheville à cause de l'inquiétude. Malgré cela, j'entendis tout de même Leo me demander si j'allais bien et je m'armai une fois de plus de mon sourire de façade, espérant qu'il ne s'inquiète pas trop.

- Oui oui, ce n'était qu'une mauvaise chute, pas de quoi s'inquiéter.

Affirmation qui fut démentie très peu de temps après, lorsque le jeune homme m'aida à me remettre d'aplomb et que je du m'accrocher à lui pour ne pas retomber, me tenant par la suite en équilibre sur ma jambe indemne. Je passai également mes bras dans les manches du veston de Leo et en refermai l'avant. C'était une véritable chance qu'il ait pensé à porter un veston, autrement je serais en train de me transformer en Grelaçon à vitesse grand v. Plus qu'à libérer ma longue chevelure rose, histoire de couper un peu le vent, et je me sentis déjà plus confortable. Quoi qu'il en soit, c'est le moment que choisi Monsieur Bond pour faire son grand retour, me faisant presque sursauter au passage tant il avait été discret. En fait ce type il avait aussi un Zorua, c'est ça?! Parce qu'autrement je vois pas hein! Bref, il m'avait ramené l'oeuf de Pichu et je le remerciai infiniment. À son air, je vis qu'il avait tout compris de ma petite maneuvre, mais son sourire complice était signe de son approbation. Je le remerciai donc une dernière fois et il disparu aussi vite qu'il était arrivé, laissant l'oeuf aux bons soins de Luné pour l'instant. J'avais déjà hâte d'être de retour au chalet pour l'examiner, m'assurer que les parois de l'oeuf étaient encore bien solides et ainsi de suite, sans oublier que je devais déterminer le temps restant avant l'éclosion et j'en passe. Au final, Leo me proposa de grimper sur son dos pour qu'il puisse me ramener au chalet. Raah! Mais je voulais avoir l'air indépendante moi!

- Non ça va, je t'assure que je...

- Vyyyy!

Je tournai mes yeux vers la source de cette protestation, pour voir arriver un petit Vipelierre à bout de souffle et un Fantominus ricanant. Contente qu'ils aient pu nous rejoindre, je ne me serais pas sentie à l'aise à l'idée de les laisser là-bas sans surveillance. Quoi qu'il en soit, si le Fantominus se contenta de se mettre en orbite autour de nous, le petit Prince s'avança avec la tête haute, toisant Ash du regard, puis ma cheville, et finalement le blond. Il semblait interdit, comme ne sachant pas ce qu'il devait décider. Parce que, clairement, c'était à lui de décider dans sa petite tête verte. Pas ce soir.

- D'accord, mais si je suis trop lourde on trouvera une autre solution.

J'avais accepté l'offre du blond, d'une part pour contrarier le serpent, d'autre part parce qu'en toute honnêteté, je n'arriverais pas à marcher jusqu'au chalet que je partageais avec Kaeko et Ruby. Si Ash et Sephiroth semblèrent soulagés -oui bon, juste Ash, Sephiroth c'était un peu plus ambigu-, mon starter semblait complètement désemparé, mais il suivit le reste de la troupe sans se plaindre. Si si, il suivit. Il ne menait pas tout son petit monde pour une fois, ça changeait. Je devinais son regard sur mon dos, mais ne me retournai pas vers lui. Qu'il rumine dans son coin autant qu'il le voudrait, il finirait par comprendre éventuellement que ça ne lui apporterait rien. Bref, je me retrouvai donc portée par Leo, espérant que le froid de janvier ne le ferait pas trop souffrir. Ma cheville était encore douloureuse, mais je préférai garder cela pour moi, tentant plutôt d'orienter la conversation vers autre chose et, surtout, de créer une conversation.

- Merci, Leo. Je ne me suis jamais sentie aussi grande, haha! Et je ne suis pas trop lourde j'espère?
Leonidas Blackhart
Leonidas Blackhart
Région d'origine : Hoenn
Âge : 20 ans
Niveau : 45
Jetons : 2756
Points d'Expériences : 1109
Scientifique Archéologue
Sujet: Re: Skyfall, le remake bon marché | [COURS NOEL #4] | feat. Leonidas    Lun 19 Jan - 21:28

Leo Lionheart

Tu roules des yeux, mais derrière tes verres opaques, Estelle ne peut pas y voir ce regard que tu lui lances. Un regard plutôt ironique, proche du cynisme. Comme si la Mentali allait être aussi lourde qu'un Ronflex. Ah les filles j'vous jure. Tu souris pour effacer un soupire et t'abaisses pour qu'elle puisse tranquillement monter sur ton dos. Elle hésite l'espace d'un instant, mais tu insistes, sans un mot, et même si elle ne voit pas l'ambre de tes yeux, elle comprend où tu veux en venir et qu'elle n'avait de toute évidence plus le choix. Certes, elle aurait put simplement boiter le long de la route, pendant que tu l’accompagnerais, mais quelle était les chances qu'elle retombe malencontreusement sur une plaque de verglas ? Hm ? Franchement ? Tu avais assez observer la demoiselle pour comprendre qu'elle et la chance, ça faisait deux. Tu ricanes doucement alors qu'elle s'installe confortablement sur ton dos, passant ses bras autour de ton cou alors que tu agrippes ses jambes en faisant bien attention a sa cheville meurtrie.

De plus, tu t'étais franchement épaissie depuis ton accident. Ta rééducation t'avais obligé à muscler chaque partie de ton corps. Bras, jambes, torse et abdomens. Le sport, ce n'était pourtant pas ton truc. Plutôt calme, sage, tu avais toujours suivit l'odeur des livres, mais depuis que tu es à PC, c'est les grands horizons et parfois même l'humidité d'une grotte inexplorée qui t'attire. Tu es devenu un jeune homme friand d'aventures, de mystères, et surtout de trésor. Tu avais bien changé depuis cet accident, autant sur le plan physique que morale, et bien qu'on pouvait facilement te considérer comme un handicapé avec tes lunettes de presque aveugle, tu avais dépassé ( ne serait-ce qu'un peu ) ce gène de différence.

Soyons honnête, Estelle est bien plus légère que tu ne l'aurais imaginé. Tu aurais put courir avec la demoiselle sur ton dos, que ça ne t'aurais pas vraiment plus gêné que ça. Peut-être étais-tu simplement plus à l'aise qu'il y a quelques jours et que rien, pas même le froid ne pouvait t’arrêter.  Tes épaules n'étaient plus aussi nerveuse qu'autre fois et c'est avec une certaine fierté que tu continuais de t'avancer vers les chalets. La Coordinatrice fini cependant par te demander si elle n'était pas trop lourde. Tu aurais voulu enlever tes lunettes, pour la regarder droit dans les yeux, mais tu n'en étais pas capable. Tu te contentes de lâcher un rire cristallin et de soupirer doucement :

▬ Tu sais, je pourrais te porter sur mes épaules ; au cas où tu aimerais être encore plus grande !  

Tu espères que cela suffira a lui faire comprendre que de une, elle était toute légère et de deux, que même si il t'étais arrivé de ne pas avoir la force nécessaire pour la transporter jusqu'à ses quartiers, tu l'aurais quand même fais, sans la moindre hésitation, quitte a en souffrir. Estelle souffrait sans doute déjà bien plus que toi avec sa cheville tordue, alors un petit mal de dos tandis que tu aurais sans doute rejoins ton lit après l'avoir déposer chez elle, n'était rien de comparable.

Sur le chemin, vous discutez, sans gêne, libre de vos mots et de vos pensées. Vous parlez de la fête, de cette superbe journée. Vous semblez si complice que personne ne croirait que vous vous êtes juste rencontré aujourd'hui. C'est fou comme parfois le destin fit bien les choses. A bien y penser, sans l'attaque de la Team Rouage tu n'aurais jamais rencontrer Estelle. Tu te mord la lèvre inférieure a cette réflexion étrange. Tout ça est encore trop jeune pour que tu puisses vraiment t'y replonger, y réfléchir, la tête posée. Finalement, tu arrives a destination, sous les consignes très précise de ta cavalière ( pas de danse cette fois ). Tu t'avances vers la porte de la petite maison en bois. Tu sillonnes un chemin un peu enneigé, et t’arrêtes devant la porte.

▬ Vous voilà arrivez à destination mademoiselle. Tu as tes clés ?




© EKKINOX


_________________
selkies mood


Skyfall, le remake bon marché | [COURS NOEL #4] | feat. Leonidas  - Page 2 Hmtm3bv
kado:
 
Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: Skyfall, le remake bon marché | [COURS NOEL #4] | feat. Leonidas    Mar 20 Jan - 3:10

Au final, je m'étais retrouvée sur le dos du Phyllali, faisant bien attention pour ne pas lui serrer le cou avec mes bras. J'étais d'ailleurs impressionnée, il n'avait pas l'air d'avoir tant de mal que ça à me porter. Un peu plus et j'aurais pu me prendre pour un sac à dos. Non, mieux! J'aurais pu me prendre pour un jetpack! Remarque c'était peut-être un peu disgracieux comme image... vite, je devais penser à autre chose pour ne pas éclater de rire toute seule. C'est ainsi que je lui avais demandé si je n'étais pas trop lourde, puis que j'avais fait un commentaire sur la hauteur que j'atteignais maintenant. Son rire s'éleva, un rire clair et léger qui me fit sourire à mon tour. Ce que j'aimais l'entendre rire comme ça. Il le méritait, d'être heureux, et j'étais on ne peut plus fière d'arriver à l'égayer comme cela. C'est ainsi que, quand il m'offrit de me hisser sur ses épaules pour que je sois encore plus haute, je répondis sans réfléchir, espérant l'amuser une fois de plus, quitte à sembler un peu niaise peut-être.

- Tu veux me faire toucher les nuages en fait, c'est ça? Je préfère encore rester ici sur Terre avec toi, si ça ne te dérange pas.

Dis-je donc sous le ton de la plaisanterie. Nous poursuivîmes comme ça un bon moment, parlant de tout et de rien, le coeur léger et le rire facile. J'en oubliais presque ma blessure et les quelques frissons qui me traversaient parfois. Pauvre Leo, il devait avoir encore plus froid que moi maintenant qu'il avait retiré sa veste pour me la prêter. Par chance que cette activité physique devait l'aider à lutter contre le froid, autrement je me serais sentie plus coupable encore. Aussi, il ne nous fallu pas beaucoup de temps pour gagner le chalet que je partageais avec mes amies -Ou peut-être le trajet sembla-t-il plus court alors que nous étions occupés à parler à qui mieux mieux?-. Il s'arrêta devant la porte, me donnant du mademoiselle une fois de plus, ce qui me fit simplement sourire.

- Bien sûr, monsieur Blackhart. Elles devraient être dans mes... poches....

Ma main s'était portée naturellement aux poches du veston de Leo, avant de réaliser ma petite erreur. Elles étaient dans mes poches de manteau, bien sûr. Je glissai donc ma main sous le veston, tout en demeurant accrochée à Leo de l'autre pour m'assurer de ne pas glisser. Tiens? Ma main rencontra le tissu rougeoyant de la robe, mais aucune poche. Bravo Estelle. Je n'avais absolument pas prévu d'abandonner mes trucs là-bas et de revenir à dos de Leo! Et puis avec cette histoire de moustachu, j'avais complètement oublié de faire demi-tour pour aller chercher mes effets et il en allait sans doute de même pour le blond. Sa compagnie avait été si distrayante que j'avais oublié quelque chose d'aussi essentiel.

- J'ai une mauvaise nouvelle.... Je ne les ai pas, elles sont restées là-bas avec mes vêtements. Il va falloir trouver un autre moyen d'entrer. Oh! Je sais. Sephiroth, traverse la porte et ouvre nous, tu devrais pouvoir faire ça, non?

Le fantominus tournoya à quelques reprises, manifestant son enthousiasme à l'idée de pouvoir aider, et traversa ensuite la dite porte. Il n'y eu alors pas besoin d'attendre longtemps avant que ne résonne le petit bruit de la serrure, nous pouvions entrer. Je descendis de mon perchoir avec précautions, gagnant tout de suite la chaise la plus proche pour retirer mes souliers, tout en m'assurant de ne pas poser le pied au sol. Maintenant que nous étions à la maison, Ouji-sama nous laissa pour aller retrouver son lit dans ma chambre, Ash en fit de même pour aller retrouver son oeuf et seul Sephiroth demeura en notre compagnie, comme à son habitude. Maintenant que nous étions arrivés, je du m'exprimer à voix basse, offrant à Leo le gîte pour la nuit vu qu'il avait probablement oublié ses clés lui aussi vu que ni lui ni moi n'avions eu le loisir de passer par le vestiaire en partant.

- Si tu n'as pas tes clés, tu peux rester pour cette nuit si tu veux. On a une chambre de libre et comme ça on pourra y retourner ensemble demain matin pour aller ranger et récupérer nos choses. Je peux aller essayer de nous faire des chocolats chaud si tu veux, tu mérites au moins ça après cet exploit!

Sur ce, je tentai de me lever et de sautiller sur mon pied valide jusqu'à la petite cuisine, espérant ne pas faire trop de bruit. Espérons que j'arrive à ne pas réveiller toute la maisonnée, j'ignorais l'heure qu'il était, mais j'étais prête à parier que nous étions quelque part en plein milieu de la nuit et ce n'était donc pas le meilleur moment pour déclencher un incendie en préparant des breuvages.
Leonidas Blackhart
Leonidas Blackhart
Région d'origine : Hoenn
Âge : 20 ans
Niveau : 45
Jetons : 2756
Points d'Expériences : 1109
Scientifique Archéologue
Sujet: Re: Skyfall, le remake bon marché | [COURS NOEL #4] | feat. Leonidas    Mer 21 Jan - 18:47

Leo Lionheart



Évidement. Pourquoi ne pas y avoir pensé plus tôt !? Vous aviez détallés comme des Laporeilles quand cet homme moustachu s'en était prit a la Mentali et qu'en même temps, la foule s'était éparpillée à droite et à gauche de la salle pour rejoindre les portes de sortie. Vous y aviez laisser sacoches et bien sur, vêtements. Heureusement que tu portais ta ceinture où était accrochée tes pokeballs. Tu n'aurais sans doute pas supporter d'avoir en quelque sorte abandonné Arkhan dans les vestiaires.  

Alors que tu exécutes un facepalm mental pour avoir momentanément oublier tes affaires, Estelle fait appel à son Fantominus. La boule spectrale tourbillonne, voltige dans l'air glacial et s’exécute en traversant d'une seule traite la porte du chalet. L'espace d'un instant tu soupçonnais le fantôme e vous avoir jouer une belle farce. Tu savais pour l'avoir lu dans plus d'un bouquin que ces pokemon étaient aussi fourbe et espiègle que ton Zoroark.

Cependant, il s'agissait là du pokemon d'Estelle, il ne pouvait être aussi maléfique que tu ne te l'imaginais. Il s'avère que tu es raison et que le Fantominus vous ouvre la porte. Un grincement de verrou, un rire étrangement déplaisant et  vous voilà à l’intérieure. Estelle descend calmement de sur ton dos et va trouver la première chaise qui lui tombe sous la main pour se défaire de ses souliers qui doivent, tu en es sûr, lui faire momo aux pieds. Luné qui était rentré en dernier alla déposer l’œuf qu'il tenait contre sa poitrine dans un endroit calme, soit sur le canapé du salon, près de la cheminée donc le feu crépitait encore sous sa propre cendre.

De ton coté tu te fais tout petit et surtout silencieux. Il ne faudrait pas que l'une des colocataires d'Estelle ne te voient ici. Tu n'avais rien a te reproché, tu n'avais fait qu'aider, mais même la vérité ne pouvait repousser un début de rumeur.

Tu soupires alors, battu sans que tu n'es pus dire le moindre mot quand Estelle te propose sur la tas de rester dormir ici. Tu ne pouvais de toute évidence pas passer la nuit dehors, mais tu pouvais au moins penser a réveiller ceux avec qui tu partageais ton chalet. Non ? Eh bien non. Pas tant qu’Estelle serait réveillée en tout cas. Elle ne te laissa aucun choix et se redressa de nouveau pour aller vous préparer un chocolat chaud. Même avec un pied meurtri, elle ne manquait assurément pas d’énergie. Tu soupire a nouveau t'approchant de sa silhouette sautillante, tel un Spoink surexcité. Tu ne pouvais vraisemblablement pas la renvoyer s’asseoir, car il y a de forte chance qu'elle t'envoie balader avec un «  Je ne suis pas en sucre ! » que tu n'imagines que trop bien.

▬ Laisses moi t'aider alors. On  fait chacun le chocolat de l'autre, puis ce que je dois aussi te remercier pour toute cette journée. J'ai passé un super moment en ta compagnie. Merci Estelle.  

Elle ne savait sans doute pas a quel point elle t'avait aider. Retrouver un semblant de sourire, pouvoir rire aussi librement ne s'était pas produit depuis presque 6mois. Et Arceus sait que ce fut long et fastidieux de se lever chaque matin avec cette envie inexplicable de ne pas sourire et de ravaler tout rire, quel qu'il soit. Tu n'avais certes pas encore pleurer, mais il valait mieux ne pas brûler les étapes. Un jour peut-être, arriveras-tu complètement a te libérer le cœur de ce poids qui te tue.  Mais pour l'instant, l'heure n'était pas a l'apitoiement et sûrement a trouver une quelconque solution.

Tu te glisses dans la cuisine a sa suite et cherches les ingrédients que tu déposes sur la table. Brique de lait, chocolat en poudre et bien sur des tasses. Cependant quelque chose attire ton regard. Une montagne d'ustensiles sales dans le lavabo. Tu ris pour toi même et t'installes en attendant que les chocolats chauds soient prêts.

▬ Ta cheville, ça va un peu mieux ?   Elle n'avait pas l'air de souffrir le martyre, mais tu étais comme ça, toujours inquiet.

Luné lui s'était lové sur le canapé, autour de l’œuf qu'avait ramené Estelle. A croire que les pokemons étaient très protecteur envers les plus petits, même si ces derniers ne leur appartenait pas.



© EKKINOX


_________________
selkies mood


Skyfall, le remake bon marché | [COURS NOEL #4] | feat. Leonidas  - Page 2 Hmtm3bv
kado:
 
Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: Skyfall, le remake bon marché | [COURS NOEL #4] | feat. Leonidas    Jeu 22 Jan - 2:11

Je vis Leo s'approcher de moi avec le sourire pendant mon parcours de combattant et je dardai sur lui mon regard chocolat. Je le défiais presque de me renvoyer m'asseoir. Après toutes les gaffes que j'avais faite aujourd'hui -si voler un oeuf de Pokémon à son irresponsable de propriétaire comptait comme telle-, je devais bien trouver une façon de me racheter. Si en plus je devais le laisser faire les breuvages après qu'il m'ait porté jusqu'ici, ce serait le coup de grâce. Je me sentais déjà assez inutile comme ça, hors de question de le laisser me chouchouter comme une poupée en plus! Et puis ça ne faisait pas si mal que ça... Enfin, oui bon, c'était douloureux et j'avais fichtrement hâte de m'étaler quelque part et de ne plus bouger, mais ce n'était pas une raison! Ainsi, j'attendais ses mots de pied ferme -celui qui allait encore bien- lorsqu'il me demanda finalement de le laisser m'aider. Selon sa proposition, nous pourrions chacun faire le chocolat de l'autre puisqu'il devait aussi me remercier pour ce super moment passé en ma compagnie. Je ne pu retenir mon sourire, acquiesçant avec joie. Voilà un compromis qui m'allait à merveille.

- Ça me va.

C'est ainsi que se poursuivis notre chemin jusqu'à la cuisine pour y découvrir... les restes de mes expériences culinaires de ce matin. Heureusement les biscuits cramés avaient pris le chemin de la poubelle, mais je n'avais pas eu l'occasion de faire la vaisselle vu la précipitation dans laquelle j'avais quitté les lieux du crime. Merde merde merde! Je n'avais pas prévu de ramener un gars le soir venu quoi! Oui bon, ça sonne vraiment étrange dit comme ça, mais vous avez compris! La honte que je me tapais là quoi. Encore heureuse que ça n'ait pas été Allen, je serais morte de honte dans la seconde. Pourtant, bien poli, Leo n'en souffla pas mot et je ne savais pas trop si c'était une bonne chose ou pas. Aller, autant me concentrer sur la confection de ce fameux chocolat chaud. Ça ne pouvait pas être si compliqué, si? Oui bon, je me disais pareil pour les biscuits, mais c'est secondaire. Et puis c'est à force de cuisiner que je deviendrais douée, voilà! Le phyllali avait presque déjà tout sorti et j'haussai un sourcil, amusée. Je voyais bien clair dans son jeu! Éviter de me froisser en ne m'envoyant pas m'asseoir, mais se débrouiller tout de même pour faire discrètement la plus grosse part du travail et ainsi m'épargner. Et dire que je ne pouvais même pas m'en plaindre, juste sourire pour le remercier de cette attitude bienveillante, comme lorsqu'il était tombé avec moi plus tôt, lors de notre danse. D'ailleurs, il semblait toujours inquiet de mon état puisqu'il me questionna à ce sujet et c'est avec un doux sourire que je lui répondis.

- J'avoue que ça fait un peu mal, mais je peux gérer. Je suis une super espionne après tout.

Donc, le lait, le chocolat en poudre et un petit coup au micro-ondes probablement? Humm, ce ne serait pas assez bien. Pourquoi pas rajouter un petit peu de sucre, pour m'assurer que ce soit bien sucré? Oui, voilà! Me dis-je en sortant une petite boite du placard, ne prenant pas la peine d'ouvrir la lumière juste pour lire l'intitulé. Et puis c'était blanc, comme du sucre, je ne pouvais quand même pas m'être trompée, allons.... -Oui bon, je vous le dis à vous, c'était du bicarbonate de sodium, mais c'est rien de grave voyons!- Hum, donc, retour au moment présent alors que je sortis ensuite les guimauves pour les couper en petits morceaux, faisant bien attention de ne pas me couper dans la maneuvre. Plus qu'à les ajouter et voilà, le tour était joué! Je me tournai vers Leo, tout sourire, si fière d'avoir réussi mon coup que je ne regardai même pas mon propre breuvage pour le résultat de ses propres expériences culinaires. J'avais trop hâte que Leo goûte au sien pour me dire si c'était bon ou pas.

- Je vais te laisser les porter jusqu'au salon si ça ne te dérange pas, autrement je vais sans doute en mettre partout et ce serait dommage. D'ailleurs, désolé, mais je vais devoir allumer la lumière pour examiner l'oeuf.

Sur ce, j'allai rejoindre Luné, prenant la peine d'ouvrir la lumière au passage après avoir vérifié que les filles avaient bien fermé la porte de leur chambre, histoire de ne pas les déranger avec ça. Le Zoroark me laissa le récupérer et je déposai délicatement l'oeuf de Pichu sur ma personne, faisant glisser mes mains sur la surface pour le palper tout en l'examinant sous différents angles avec la lumière. Je n'avais pas encore parlé que l'on pouvait déjà voir ma mine s'assombrir. C'était peut-être du vol de Pokémon, mais dans ce cas ci, je pense que l'on peut dire que c'était justifié.

- La coquille est amincie par endroits, on le voit très bien avec la lumière. La paroi est aussi un peu trop molle, au touché on peut sentir que la courbe n'est plus parfaite partout, presque comme si l'oeuf avait été cogné contre quelque chose ou comme si on y avait appliqué une pression. Heureusement il n'y a pas de fissures dans la coquille, autrement il serait peut-être déjà trop tard. Et dire que cet oeuf a l'air encore si jeune... Je vais devoir l'emporter à un spécialiste demain pour le faire examiner d'avantage. J'espère qu'il n'est pas trop tard. C'était peut-être une mauvaise chose à faire, mais je suis contente d'avoir volé cet oeuf.
Leonidas Blackhart
Leonidas Blackhart
Région d'origine : Hoenn
Âge : 20 ans
Niveau : 45
Jetons : 2756
Points d'Expériences : 1109
Scientifique Archéologue
Sujet: Re: Skyfall, le remake bon marché | [COURS NOEL #4] | feat. Leonidas    Jeu 22 Jan - 19:12

Leo Lionheart


Tu tentes, avec une certaine difficulté, de ne pas jeter certains coups d'yeux curieux au niveau de la montagne de vaisselle, mais c'est plus fort que toi. A chaque fois que tu t'en approches d'assez près, tu essayes de deviner avec précision ce qu'elle ou une autre fille de son chalet avait put faire ce matin là. Mais c'est trop fouillis pour que tu puisses y comprendre quoi que ce soit, surtout venant de la couleur qui, était loin d'être habituel. En allant placer la tasse d'Estelle tu crue entre voir quelque chose de... cramé. Tu retiens in extrémiste un rire un peu trop moqueur et le ravale comme si de rien n'était, tout en revenant a la table.

La Mentali fini par te répondre, le sourire aux lèvres. Évidement que ça lui faisait mal, mais elle le prenait plutôt bien. Elle évoque son coté espionne et c'est a ton tour de rire clairement amusé.

Elle fini par quitter la table et sautille jusqu'au salon t'intimant de te charger des boisons le temps qu'elle aille jeter un coup d’œil a son nouvel œuf. Luné, qui était lové autour de se dernier se déplace en faisant bien attention où mettre ses pattes. Il laisse la coordinatrice s'installer sur le canapé et place son long museau sur l’accoudoir pour garder un œil sur le futur bébé pokemon. Le Zoroark est attentionné, curieux, il jette quelque regards vers Estelle, l'écoutant décomposer la structure de l’œuf. Il gigote quand elle tapote légèrement dessus et se replace, tentant de rapprocher doucement son museau. Papa Luné, c'était encore du jamais vue.

De là où tu es, tu ne peux pas vraiment voir ce qu'il en est. Tu reste concentré sur les chocolats chauds qui tournent dans le micro-ondes. Tu bailles, fatigué de toute cette journée et quand enfin le « ding » raisonne dans la cuisine, tu te précipites vers la boite blanche pour y retirer les tasses. Tu y sors les douceurs et les amènes comme convenu dans le salon. Tu y retrouves Estelle et Luné qui est concentré sur l’œuf. Tu déposes les tasses sur la table base et t'installes sur le canapé avant qu'un Phampy surexcité ne bondisse devant vous.

▬ Ça va pas Ash ?

[ rp fini for mee ! ♥ ]


© EKKINOX


_________________
selkies mood


Skyfall, le remake bon marché | [COURS NOEL #4] | feat. Leonidas  - Page 2 Hmtm3bv
kado:
 
Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: Skyfall, le remake bon marché | [COURS NOEL #4] | feat. Leonidas    Sam 24 Jan - 20:53

J'étais perdue en pleine réflexion lorsque Leo vint finalement me rejoindre au salon. Je levai mon regard chocolat vers lui, prête à le remercier pour les chocolats chauds, mais fut soudainement coupée dans mon élan. Débarquant comme un éléphant en panique -oui bon, ma comparaison est sans faille- Ash fit irruption dans le salon, l'air tout énervé, gesticulant silencieusement de la trompe pour m'inciter à le suivre. Je me figeai sur place, mes yeux s'agrandissant alors que ma bouche fit un petit "oh". Bientôt, l'adrénaline se propageait de mon Pokémon à moi et de moi à mon Pokémon. Même pas besoin de me dire, je savais déjà ce qui était en train de se passer. Ça ne pouvait être que ça. Je me tournai vers Luné, lui confiant l'oeuf de Pichu, sachant que je pouvais faire confiance au Pokémon de Leo.

- Je te le confie. Je reviens. C'est maintenant! C'est en train de se passer! Enfin! Viens Leo!

Et j'avais quitté le salon sans plus de cérémonie, dans une démarche alternant croche pied, jurons étouffés et cheville douloureuse, m'aidant de mes bras sur les murs pour ne pas chuter. Bon, j'avais peut-être réveillé tout la maisonnée dans mon périple, mais osef! Une naissance est une événement assez heureux pour réveiller tout le monde! Depuis le temps que nous l'attendions celui-là, je n'allais certainement pas me priver de crier sur tous les toits! Enfin, je me garderais une petite gêne quand même, mais bon. J'entrai dans ma chambre en trombe, me laissant tomber aux côtés de l'oeuf craquelé. Toute la petite troupe était rassemblée, suivant la scène avec de grands yeux alors qu'Ash s'approcha de son oeuf. Est-ce que j'aurais le temps de prévenir Lucas? Non, l'éclosion était déjà trop avancée, il ne serait pas ici à temps. J'allais devoir attendre au lendemain pour le prévenir.

L'oeuf bougeait, oscillait, se craquelait. Bientôt, ça allait y être. Une intense lumière blanche se fraya un chemin dans les imperfections de la coquille et je du plisser les yeux, resistant à l'envie de me protéger de toute cette lumière d'une main. Puis, la lumière disparu, laissant la place à un tout petit ponyta qui s'ébroua alors que sa crinière brûlait doucement. Il regarda autour de lui, un peu perdu, et Ash s'en approcha pour aller se blottir contre le nouveau né, pour le rassurer. De mon côté, je caressai le museau du cheval avec douceur et il se laissa faire, comme apaisé d'avoir déjà des repères aimants. Sephiroth vint même tournoyer autour de lui avec un sourire presque, je dis bien presque, bienveillant. Shaw, pour sa part, était venu se blottir de l'autre côté du poney, visiblement attiré par la chaleur qui s'en dégageait. Ouji-sama le regardait de plus loin, le nez un peu levé, le torse plein de fierté à l'idée que son peuple s'agrandisse en cette heureuse nuit. Le coeur léger et la tête pleine de rêves pour notre équipe qui s'agrandissait, je serai la ponyta contre moi, oubliant jusqu'à ma cheville blessée.  

- Bienvenue parmi nous, Epona.



HRP:
 
Compte PNJ
Compte PNJ
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 11840
PNJs
Sujet: Re: Skyfall, le remake bon marché | [COURS NOEL #4] | feat. Leonidas    Sam 7 Fév - 22:18
MOdération

Appréciation Vos RP sont complets, nombreux ce qui permet d'exploiter totalement le "cours". Ca fait plaisir de voir sa, bravo ! De plus, la rencontre entre vos deux personnages donne envie d'avoir une suite. ♥ C'est donc sans surprise que le cours est validé.


_________________
Skyfall, le remake bon marché | [COURS NOEL #4] | feat. Leonidas  - Page 2 7z5c
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Skyfall, le remake bon marché | [COURS NOEL #4] | feat. Leonidas    
Skyfall, le remake bon marché | [COURS NOEL #4] | feat. Leonidas
Page 2 sur 2
Aller à la page : Précédent  1, 2
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :