Piste noire
Soraya Mercier
Soraya Mercier
Région d'origine : Lavanville → Kantô
Âge : 15
Niveau : 24
Jetons : 168
Points d'Expériences : 500
Scientifique Novice
Sujet: Piste noire   Ven 26 Déc - 0:53
Un type était posté avec un petit colis empaqueté, cela faisait dix minutes qu'il était devant la maisonnette de Kaleb, sans bouger. Arpentant le froid polaire, il semblait congelé, mais surtout, il semblait attendre. Attendre oui, mais quoi ? Le déluge ? Si c'était le cas, il n'en avait pas pour réellement long. La curiosité fit que Kaleb s'était préparé, et était allé le voir. Emmenant avec lui, sa fidèle équipe composée des pires bras cassés que possédait le collectionneur. D'ailleurs en parlant de ça, il avait fait un nouvel achat. Blake aimait énormément le risque, il jouait son équipe au poker. Chacun de ses pokemons – hormis les échangés – n'étaient qu'un ramassis d’œufs aléatoires achetés au collectionneur, et des braves gaillards trouvés en sortie capture. Boo, fut le premier d'une longue liste, à laquelle s'était rajouté Traüma, le Lewsor qui faisait aujourd'hui partie de l'équipe de Kaeko, la préfète Mentali. Il l'avait échangé contre Domingo, un Tauros très colérique qui aujourd'hui, semblait plus ou moins assagit. Vint ensuite le duo Dior-Awk. Deux œufs, deux échecs. Dior n'aime pas le sport, ni le combat, en clair elle est inutile au groupe. Et Awkward le Charpenti, bah... Il pourrait être bon s'il n'était pas autant maladroit. Puis pour finir, il avait eu un Caninos, qui semblait plus attiré par Kathleen. Raison pour laquelle il l'avait cédé pour une poignée de jetons. Sabelette était donc le dernier de l'équipe. Néanmoins, il était trop timide pour pointer le bout de son nez hors de la pokeball. Raison pour laquelle, il finira certainement ailleurs que dans son équipe. Et puis, vint Merle. Merle, la petite écorchure qu'on a sur le bout des lèvres, celle qui nous tiraille, nous enquiquine. Le Passerouge est tout neuf dans l'équipe, et le petit dernier n'est guère intimidé par les autres leaders. Non, il leur chie dessus, littéralement. Des petits cacas par-ci par-là, en guise de fraternité. Drôle d'équipe n'est-ce pas ?

▬ Vous cherchez quelque chose monsieur ? Avait demandé le jeune homme poliment.

▬ Quelque chose ? Non. Quelqu'un ? Oui. Je cherche un jeune homme, Kaleb Blake, j'ai un colis pour lui.

Présentant ses papiers comme s'il le faisait à un officier de police agréé, le jeune homme put récupérer le colis. Il s'agissait d'un œuf – encore un me direz-vous ! - qu'il avait acheté via l'application iCollectionneur. Ceci lui permettait de faire ses achats jusqu'ici, et d'être livré ! Le tout, sans frais ajoutés ! Encore une bonne idée du collectionneur pour s'en mettre plein les fouilles, lui qui abuse légèrement du système. Et encore une fois très certainement, il allait remettre à Kaleb l'une de ses innombrables merdes qui arpentait son mur. Quoique, peut être pour une fois, celui-ci sera plus clément ? A moins qu'il n'y aille également au pif, prenant le premier qui vient. Allez savoir comment il se débrouille. En tout cas, Kaleb n'était guère surpris s'il s'agissait d'avance d'un pokemon inutile, ou encore, possédant un caractère bien trempé.

Puis une fois après avoir déposé l'oeuf dans la maisonnette, le jeune homme était parti skier. Premièrement, la location du matériel. Est-ce qu'il y aura des conditions ? Et bien... Non ! Sachez-le ou non, Riven avait plus ou moins couvert les frais de matériel. Comme quoi, la Pokemon Community n'était peut être pas si pauvre. Et puis le fait qu'un coach sportif plus ou moins connu s'intéresse au ski était peut être une bonne idée de marketing pour le chalet qui lui les louait. D'autres personnes de la PC semblaient être dans ce chalet pour louer ski ou snowboard. La gérante, amusée, profita de la situation en proposant aux jeunes, une petite course à qui veut bien. Il n'y avait pas grand chose à gagner, si ce n'est une photo dans le chalet, celle du gagnant. Bien évidemment, Kaleb fut l'un des premiers inscrits, cela va de soit. Qui d'autre osera relever le défi ?

information modération:
 
Hope Spettell
Hope Spettell
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 74
Jetons : 11719
Points d'Expériences : 2567
Todresseur Ranger
Sujet: Re: Piste noire   Sam 27 Déc - 2:58
29/12/14 Ces derniers jours, j'avais été un peu occupée et donc avais laissé les pistes de côté. C'est pourquoi, ce matin, en me levant, j'eus envie de prendre mes skis. Pas bien compliqué, la toilette habituelle faite, je me pris un bol de céréales avant de sortir chercher Gum'. Malware aurait pu servir également, mais disons que c'était un peu plus compliqué de marchander avec lui, et surtout, il est trop lent. Quant à Twin', je préfère pas retrouvr mes skis loués au fond d'un étang gelé, donc voilà. Pas qu'il était dangereux, mais disons qu'il avait des envies bizarres, parfois. Emmitouflée dans mon ciré avec l'intérieur en fausse fourrure, je fis donc le tour du quartier, tentant de mettre la main sur ce spectre bien chiant. Après quelques minutes de recherches durant lesquelles j'eus profité de m'acheter un gobelet de chocolat chaud, des grésillements attirèrent mon attention. Me retournant, je remarquai que c'était Trojka. Mouis ? Qu'est-ce qu'il foutait là, lui ? Il passa devant moi pour me pousser en arrière. Hé, mais... Ah, oui. Apparemment, il voulait que je rentre. Intriguée, je suivis alors le Yanma qui malgré tout semblait calme. Jetant mes basket dans un coin du salon, je me hâtai de rattraper la libellule qui me menait vers la salle de bain. Et-... Euh, ouais nan. 'Fin...

« Euh, pourquoi il y a du sang dans la baignoire ? »

Trojka me fixa quelques secondes, puis il secoua la tête, comme désespéré. Ok, ok, c'était pas du sang. Je me disais aussi, car ça paraissait un peu trop... Liquide. J'avançai d'un pas avant de sursauter.

« PUTAIN DE MERDE, QU-... Je me rappelai que je n'étais pas seule dans cette baraque où des choses étranges semblaient s'être passées. NE VOUS EN FAITES PAS LES FILLES, TOUT VA BIEN. »

Ou pas. Mais ça, c'était ce qu'il fallait leur faire croire pour tenter de sauver ma peau. Surtout l'autre jour après avoir foutu du popcorn partout, le jour du réveillon. Ceci était donc un mystère à résoudre un peu plus tard, étant donné de ma flemme, mais je pris néanmoins la peine de kidnapper mon starter pour qu'il m'aide à transporter mon matériel de ski, ce qu'il fit bizarrement sans trop réchigner. Ok, il y avait vraiment un truc bizarre qui s'était passé. À côté, Troj' semblait excedé. Par quoi ? On s'en fout pour le moment. Pour le découvrir, lisez le prochain RP qu'ouvrira la miss sans neurone juste derrière l'écran qui est en train de rédiger à l'instant même ces quelques mots. Non, ce n'est pas du placement de produit.
Kof kof, et donc c'est d'un pas tranquille que je pus enfin me diriger vers les pistes. Enfin, plus ou moins tranquillement. Jusqu'à ce que j'entende deux élèves de l'incroyable générosité qu'avait eu Riven en couvrant les frais de location pour les skis. Rivardi ? Faire ça ? Pfff, pas possibl-NON MAIS ATTENDEZ. ALORS J'AVAIS PAYÉ POUR RIEN ? Je sentis comme un puissant courant d'air frais passer à côté de moi alors que je m'étais arrêté au milieu de la route, comme un Magicarpe en train de buller. Non, mais... NON ! GUM, ON CHANGE LE TRAJET. Et c'est ainsi que je me ramenai dans le cabanon des locations.

Cabanon où un connard ne voulait pas me rembourser sous prétexte que « Ce qui est payé est payé. ». Lui... Je vais lui faire manger mes skis. Quoique... Ouais, je récupérerai mon argent volé en  douce dans quelques heures. Au final, ce n'était pas ça qui posait le plus problème. En parallèle, la partenaire de ce dernier proposa une course. J'expirai un bon coup. Pourquoi pas après tout ? Je pourrai décompresser un peu. Et ce fut donc sur ces dernières pensées que je remplis la feuille avec mon nom. Sur le même tableau se trouvait déjà inscrit un certain « Kaleb Blake ». Mmm, ça me disait quelque chose d'ailleurs, mais je n'arrivais pas à mettre la main dessus.

Spoiler:
 
Abel Ezhyr
Abel Ezhyr
Région d'origine : Unys
Âge : 15
Niveau : 13
Jetons : 2052
Points d'Expériences : 199
Scientifique Mécano
Sujet: Re: Piste noire   Dim 28 Déc - 3:27
« Arf »
Voilà le seul mot qu'avait pu prononcer Abel après une nuit entière à faire une paire de chaussures totalement hermétiques à la neigé et aussi et surtout faite pour être clipsées sur un snowboard ! Mais pourquoi avoir fait des bottes pareilles ? Abel en possédait bien une pour ce sport. Certes mais elles étaient moches MOCHES ! Et alors ? On fait du sport pas un défilé de mode me direz-vous ? Et alors ? Je suis désolé (nous sommes dans les pensées d'Abel pas de narratrice aujourd'hui, elle est d'ailleurs en train de pleurer sur le fait qu'elle ne peut pas trop s'inculquer dans les rps de son mécano, bref fermeture de parenthèse merci) mais on ne peut pas avoir la classe avec des bottes pareilles, les couleurs flashis qui ne vont pas ensembles et la masse astronomique de la paire faisait que c'était laid et que le Noctali n'en pouvait plus de les chausser sans se sentir honteux ! Mais alors pourquoi ce arf si singulier ? Tout simplement parce que ça lui avait prit un temps considérable et qu'une nuit entière à bosser dessus c'est éreintant. Il n'en était pas moins très fière de sa création qu'il exhiberait, dès maintenant !

Il n'allait pas être fatigué par cette nuit blanche pour faire du snowboard dès les premières lueurs du matin ? Bien sûr que non, il était insomniaque le salaud et avait l'habitude de faire des nuits blanches pour ensuite passer une journée frais comme un Bargantua le salauuud. À pas de Grahyèna, il cambriola le mini frigo en prenant une bouteille de jus d'oran qu'il descendit d'une traite avant de prendre de yaourts qu'il s'enfila tout aussi vite que le jus. Il prit dans le plus grand des silences une rapide douche presque inutilisée d'ailleurs, les gars de son chalet seraient aussi dégeu qu'il y paraît? avant de s'enfiler une tenue pour faire du snowboard.

Il sortit rapidement dehors, son visage se faisant fouetter par le grand froid qu'il faisait dehors. Accompagné par son fidèle starter, il puis voir au loin le Soleil se lever. Avec un grand sourire, il s'en alla voir au magasin s'il n'y avait pas de nouveaux arrivage de masques pour skier sans problème dans la montagne. Il ne voulait pas s’abîmer ses beaux yeux après tout, ce n'est pas avec des lunettes noires d'encre qu'il pourrait draguer dans les meilleurs conditions ! De plus il avait perdu son précédent masque lors d'une descente en enfer de piste noire au crépuscule, lui, fou ? Mais bien sûr que non ! Gaiement, son starter sur les épaules il alla au magasin et y entra avec un magnifique sourire ravageur :
« Bonjour monsieur Scroodge, vous avez reçu les masques ? » Puis il vit une tête blonde qui ne lui était pas totalement inconnu, Hope, la fille qu'il avait rencontré avant le réveillon et avec qui il s'était amusé à faire du pop corn !

Toujours aussi souriant il la salua vivement :
« Hey salut beauté, la forme ? Toujours aussi jolie ! Tu vas faire du ski à ce que je vois ! Si tu veux je t'accompagne ! » Il rapprocha un peu plus sa tête de celle de la demoiselle avant d'ajouter : « Par contre ce n'était pas une question♥ » Tombeur de pacotille, playboy des bacs à sable ! M'enfin, il était content de ne pas faire du snowboard tout seul, puis il s'adressa au vendeur Picsou avec un immense sourire tout aussi ravageur :
« Alors les masques mon bon monsieur ? »
« Tu tombes bien, j'en ai des nouveaux par contre le prix est assez important, ils sont de marque mon cher Abel ! » Répondit l'homme avec un sourire n'envisageant rien de bon. Tout aussi radin, le vert s'accouda au comptoir et sourit encore plus :
« Vous savez ma bourse n'est pas très grande... » Il prit alors une fausse pause tragique pourtant crédible aux yeux de l'homme en fasse de lui. « Voyez vous, ma sœur malade je dois la soigner, je gagne en faisant des courses de snowboards et en vendant un peu de mes services... » Il se tint le cœur et semblait étinceler de toute part, le vendeur semblait troublé par de tels aveux aussi faux que le visage de Nabila. Le Mécanicien surenchérit : « Et comme j'ai des yeux fragiles, j'ai grandement besoin d'un masque protecteur voyez-vous ? Il faut que j'arrive à faire cette compétition pour ma sœur, pour que mon père soit fier de moi et qu'il arrête de me frapper ! Oups, j'ai dit quelque chose qu'il ne fallait pas ! C'est un secret ne le dîtes à personne ! » fit le dragueur usant de son charme et faisant semblant de pleurer. Tout ce manège pour un masque qu'il pouvait se permettre d'acheter facilement. On est radin ou on ne l'est pas !
« Mon pauvre petit, écoute je te le cède gratuitement, Rivardi va me rembourser ce masque, tu fais parti de la Pokémon Community non ? » Demanda l'homme avec un œil accusateur. La comédie doit être jouée jusqu'au bout.
« Je m'en sers pour être Pokéathlète et gagner des compétitions de snowboards, pour ma sœur mais surtout pour fuir mon père.. » Fit-il en versant des larmes de Crocoribles. Excellent menteur manipulateur Muhahaha, le vendeur lui tapota l'épaule en lui donnant son maque au reflet orangé et à l'allure un peu steampunk. Il avait réussi son coup.
« Je vous remercie beaucoup monsieur ! »
« Bah ce n'est rien, c'est ton dirlo qui rembourse, toujours mieux que toi qui paye moitié prix ! Allez va, oh et avec ta petite-amie vous allez faire la compétition avec le blondinet ? N'oublie pas de t'inscrire ! T'as intérêt de gagner sinon tu payes ! » Fit monsieur Scroodge en indiquant le morceau de papier où était marqué deux noms, Kleb Blake et Hope Spettel. Sympa. Abel y mit son nom rapidement avant de répondre avec un sourire malicieux :
« Ce n'est pas ma petite amie, dommage elle est canon non ? Mais pas touche! » Il fit un clin d'oeil à la bonde dont il était question et sur ces belles paroles il sortit attendre le premier inscrit dehors, il allait gagner c'était clair, sinon ces quinze années de souffrances n'auraient servi à que dalle. Non non il ne perdrait pas ! Son honneur (la bonne blague) était en jeu ! GO !

_________________
Piste noire 1417817140-poker-face-600-396849
Soraya Mercier
Soraya Mercier
Région d'origine : Lavanville → Kantô
Âge : 15
Niveau : 24
Jetons : 168
Points d'Expériences : 500
Scientifique Novice
Sujet: Re: Piste noire   Ven 2 Jan - 20:24
C'était marrant pour Kaleb, de voir à quel point une tierce personne se démenait, et mentait – très mal au passage – pour tenter d'obtenir quelque chose. Oui, c'était marrant, car il avait eu des masques gratuitement afin de promouvoir la marque. C'était peut être le seul bénéfice à être PokéAthlète. La personne affirmait être PokéAth également. Pourtant, sur le registre, au gymnase ou même au Grand Stade, il ne l'avait jamais vu de sa vie. Et il y passait le plus clair de son temps. Même lors du cours cette personne ne lui semblait pas présente. Peut être qu'il se trompait sur son cas, mais pour Kaleb c'était certain, il avait en face de lui, un piètre menteur. Ceci étant, dans un élan de bonté et de gentillesse, Blake n'avait pas révélé la fausse information. Loin de là. Il en avait rajouté des caisses.

▬ Oui, il est avec moi. Ce gamin c'est un petit prodige ! Avoua t-il en parlant du scientifique.

Le vendeur fut rapidement contraint d'offrir des masques de marque au jeune homme, puis au final, tout le monde était reparti avec. A présent, ils pouvaient dévaler les pistes. Bien entendu, la piste fut une piste noire pour la course. Et quelques photographes y étaient postés pour prendre des photos un peu style paparazzi. Histoire que la station puisse écouler quelques jours heureux par la suite. Car là où la Pokemon Community passait, il y avait toujours un sacré fric à se faire. Riven avait fait de cet établissement, une sorte de garantie. Il y a quelques jours, Kaleb était sur l'île Mago pour un parc aquatique. Et apparemment, il serait en pleine expansion à ce jour. Il le savait, car c'était retransmis à la télévision ou même sur son Ipok lors des deux trois derniers messages. Enfin, là n'était pas la question. Une fois sorti, Kaleb se sentait comme un poisson dans l'eau. La température était basse, proche du zéro. D'où le fait que la neige tenait aussi bien. Et le natif d'Auffrac-les-Congères avait l'habitude de ce genre de températures. Vint l'épreuve du tire-fesse pour monter la pente aride, et les voilà tout les trois en haut du sommet. Une vue imprenable sur toute une partie de l'île Pumkin leur était offerte. Ses petits yeux furent ébahis devant une telle beauté. Du blanc de partout, une vue d'enfer. Il ne put s'empêcher de sortir son Ipok et d'en prendre une photo histoire de garder un souvenir de cette sortie en dehors de Lansat. Puis, il l'avait envoyé à son amie en pièce jointe d'un message qui stipulait qu'il allait partir faire une course, mais qu'il avait pas envie de descendre tant la vue d'en haut était belle. Mais bon, pour gagner la course il était obligé de dévaler la piste, et ce à toute vitesse. Il y avait quelques conifères, la pente était rude. Piste noire. Des rocs, quelques petits tremplins naturels histoire de faire de magnifiques sauts. Mais bien évidemment, il fallait être préparé pour ce genre de choses. Ce n'est pas tout les jours qu'on peut pratiquer du ski.

▬ C'parti !

Ni une ni deux, il usait de la force de ses bras pour entamer son amorce de la bête. Plus il piquait fortement, plus il avait cette sensation d'avancer. Le vent frais balayait ses cheveux dans tout les sens, mais grâce au masque, ses yeux étaient protégés. Son écharpe flottait au gré de la brise hivernale, et même en combinaison – toute blanche – il se caillait tout de même un minimum. Il faut dire que cela fait presque un an qu'il vit sur Lansat, et la température ici est bien plus clémente que chez lui à Kalos. Son premier tremplin fut certainement le dernier. Depuis sa position, il ne pouvait pas voir ce qu'il y avait en dessous. Le tremplin dissimulait une partie de la descente. Et il l'avait pris trop rapidement pour manœuvrer. Une fois en plein vol, il venait de le remarquer. Un type skiait tranquillement, sans trop se fouler. Il zigzaguait de gauche à droite pour éviter de descendre trop rapidement. Le coach lui gueulait dessus pour tenter de le faire bouger mais c'était trop tard. En position de fœtus pour essayer de protéger son corps, il fonçait telle une boule dans ce pauvre homme qui avait très certainement du se tromper de piste. Son genou avait fracassé la colonne vertébrale du gars, et tout deux, ils dévalèrent la pente à même le sol. Quelques roulés boulés, et ils finirent leur course contre un sapin qui les avaient interceptés. Le gars ne répondait plus, ne bougeait plus. Il semblait sonné. Au même titre, Kaleb s'était blessé à son tour. Sa jambe ne répondait plus présente. Tout était allé si vite. Sa première pensée fut « Putain, j'espère qu'elle est pas cassée » et sa seconde pensée fut « Qui va gagner la course du coup ? » Maintenant, il n'avait qu'un espoir, qu'un des deux participants puissent prévenir les secours pour tenter de les sortir de cette position très inconfortable. Allongé à même le sol blanc, maculé de quelques tâches de sang provenant certainement du nez d'un des deux skieurs. Voir des deux.
Hope Spettell
Hope Spettell
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 74
Jetons : 11719
Points d'Expériences : 2567
Todresseur Ranger
Sujet: Re: Piste noire   Dim 11 Jan - 20:58
Une voix familière retentit soudainement. Au contenu de la tirade, je ne tardai pas à deviner de qui il s'agissait. De l'air consciencieuse que j'avais sur le visage en lisant la liste des participants se limitant qu'à deux noms pour le moment, je passai au grand sourire amical en tournant la tête vers une silhouette masculine à la chevelure verte.

« Saluut Joker Junior ! Si tu arrives à suivre, bien sûre ! »

Puis je l'observai se diriger vers le comptoir pour négocier des masques. Le spectacle fut assez magnifique à vrai dire. Parce que bon, les explications superficielles tout droit sorties d'un film de tragédie, c'est comment dire... Pas extrêmement crédible ? Enfin bref, ça restait beau à voir. C'est à dire que j'étais en train de me plier en deux de rire derrière. Il y avait presque tout d'une scène de drague entre gay, sauf que le vendeur étant un petit peu vieux, c'était assez malsain aussi. En attendant, je sortis mon iPok et activai le flash pour l'appareil photo. Des yeux fragiles, hein ? On va rire. Une fois les négociation terminée...

« Psssht, Abel. »

La seconde suivante, il eut droit au flash dans les yeux. Sa tronche sur la photo était sympathique aussi. Ravie de ma contribution, je lançai un sourire moqueur au Noctali.

« Des yeux fragiles, hein ? Je garde une photo souvenir du coup ! »

Sur ces douces paroles, je fis tournoyer quelques secondes l'appareil devant sa tronche avant de le fourrer en sécurité dans une des poches de ma veste.

« Hum, je crois qu'on doit filer, à part ça. »

Sur ce, je suivis le blondinet et l'organisatrice de cette petite compétition à l'extérieur et m'arrêtai quelques minutes le temps d'enfiler mes chaussures de ski que mon cher spectre avait soigneusement jeté sur le sol à l'entrée du cabanon, tout comme mes skis. Trop sympa la bestiole, hein ? D'ailleurs, entre-temps, ce fantôme s'était barré aussi. Enfin bon, je confiai mon sac avec mes baskets à Dakine. En effet, étant donné que celui-là allait sûrement passé sa journée sur le toit d'une des baraques à observer les gens skier ou faire jenesaisquoi, il n'allait pas vraiment bouger et gardera mes affaires sans trop rechigner. Une fois les gants aux mains, le casque sur la tête et les lunettes sur les yeux, j'attrapai mes ski pour aller les mettre un peu plus loin, et un peu plus proche des pistes. Le lézard, lui, mon sac sur ses épaules, avait grimpé sur le resto du coin et cherchait désormais une bonne position pour passer les heures suivantes. Bref, deux click plus tard, je rattrapai le petit groupe et attrapai une arbalète qui m'amènera au sommet de la pente, après avoir fait la file non sans avoir essayé de dépasser habilement deux-trois personnes. Allez savoir comment, j'arrivai en haut quand même après m'sieur le blond Kaleb, qu'on va surnommer Kebab parce que c'est plus facile à retenir, qui était déjà en train de se préparer.

Quelques secondes plus tard, le signal était lancé. Je jetai un rapide coup d'oeil à mes deux adversaires avant de me lancer moi-aussi. Si j'avais prévu au départ de dévaler tout le départ en schuss, je fus contrainte de commencer à ralentir un peu sur certaines zones quand même et ne tardai pas à voir le blondinet de l'équipe élargir l'espace qui nous séparait. Grimaçant, je tentai alors de reprendre de la vitesse. Sans le quitter de mon objectif, je le vis foncer sur le tremplin, puis disparaître. Je suivis donc ses traces, et une fois en l'air, tentai de repérer le casque du Kebab. Je l'aperçus seulement au bout de quelques instants de recherche, un peu plus loin, dans une position un peu étrange. Je fronçai les sourcils alors que mes skis touchaient à nouveau la neige. Et deux secondes plus tard, j'écarquillai les yeux en l'apercevant foncer sans pouvoir éviter un bonhomme devant lui. Mes yeux restèrent ouvert quand ils commencèrent à dévaler la pente, mais je fus contrainte de me reprendre pour ne pas perdre l'équilibre à mon tour.
Je ralentis progressivement mon rythme alors que je m'approchais de l'endroit où l'accident s'était terminé. Voyant les taches rougeâtres sur le blanc immaculé de la neige, je me mordis la lèvre. Merde. Merde. Merde. Qu'étais-je censé faire ? Je regardais tout autour de moi, cherchant une connaissance. Je n'osais pas voir plus longtemps les deux silhouettes enchevêtrés entre-eux.

_________________



Abel Ezhyr
Abel Ezhyr
Région d'origine : Unys
Âge : 15
Niveau : 13
Jetons : 2052
Points d'Expériences : 199
Scientifique Mécano
Sujet: Re: Piste noire   Sam 24 Jan - 23:08
Pas crédible, piètre menteur oui oui ce sont bien les défaut du jeune vert. Il n'arrivait d'ailleurs pas à tromper le blond du nom de Kaleb qui le regardait en haussant un sourcil. Couverture cramée je répète, couverture cramée fuyez pauvres fous ! Wait non, le blondinet venait de... Couvrir Abel en disant qu'il était un Pokéathlète avec lui ! La solidarité masculine c'est beau quand même ! Dans un coin de sa tête, l'algue sur patte nota la dette qu'il avait avec son camarade de compétition ! Yes ! Bref, avant de partir attendre dehors, le Noctali se fit complètement flashé par une blonde qu'il commençait peu à peu à connaître : Hope Spettel. Certes ce qu'il avait raconté sur le fait qu'il était fragile des yeux  s'avérait être un bobard si gros que même un Leviator ne pourrait le gober, mais se prendre un éclair de lumière pique toujours un peu la rétine ! Il tira alors une tête abominable sur la photo avant de plaquer ses mains contre ses globes oculaires ! La jeune fille fit tournoyer son appareil de torture photo avant de le ranger dans sa poche en mode western.

« Arf, Hope tu m'as pris de cours vilaine ! » Déclara-t'il avant de recouvrer peu à peu une vue normale. Puis il se rapprocha de l'intrépide demoiselle avant de chuchoter à son oreille avec une voix si suave que ça sonnait plus faux qu'un concert de Justine Biebeur.
« Je me Ven-gerais ♥ » Comment ? Bah il verrait plus tard, il avait d'autres Chaglam à fouetter comme la course sur la piste noire par exemple. Remporter la compétition ? Bien évidemment, enfin il n'aimait pas les compétitions plus que cela mais gagner était toujours quelque chose de jouissif ! Finalement ces années d’entraînement intensif n'aurait pas complètement servi à rien ! Cependant, il allait avoir n rival de taille, le Pokéathlète de la troupe. À bien y regarder, on voyait dans son allure svelte quelqu'un qui s'entraîne souvent. À votre avis il doit subir les cours du général Jackie lui aussi ? Si c'est ça ce serait vraiment une destinée horrible. Rien que de penser à un cours en compagnie de la référente Pyroli, Abel en frissonna. Brr ça doit jeter un froid en même temps avec Godzilla vous vous attendiez à quoi?.

Bref, les trois élèves de la Pokémon Community sortirent afin de se diriger sur la piste mais avant, ce cher vert avait quelqu chose à dire à Kaleb, non non ce n'est pas une déclaration d'amour vils pervers ! 
« Merci beaucoup, Kaleb je présume ? Je te dois une fière chandelle ! Abel Ezhyr scientifique du dortoir Noctali enchanté ! Bon vous êtes prêts à gagner la course pour le bien de la Pokémon Community ? Non mais parce que moi oui ! » S'exclama le Noctali en faisant style de s'embraser à la manière d'un héros de Shonen stéréotypé. Ridicule. M'enfin, une fois devant la piste à parcourir, le vert chaussa son snowboard et attendit comme tous le monde le coup de feu sonnant le départ. Moment le plus important, il ne fallait surtout pas se rater ! Afin de ne pas blesser son starter s'il tombait malencontreusement dans la neige, Abel le remit dans sa Pokéball qu'il accrocha bien fermement à sa ceinture contenant aussi la Pokéball de l'autre débile ! Oui je parle de toi l'Azurill type fée ! Il sourit avant d'observer un peu le cadre où il se situait pour la mini compétition.

Les montagnes étaient tout de même superbe dans leur revêtement d'un blanc pur, les arbres ressemblaient à d'immense chocolat glacé qui fit presque immédiatement baver le gourmand de service. Chocolat... Il s'en achèterait plus tard le voulez-vous ? Pourquoi plus tard ? Tout simplement parce que le blond venait de lancer le top départ. Il fallait tout donner pour cette course ! Sans plus attendre, le vert se jeta sur la piste, glissant avec facilité sur la neige totalement lisse. Aucune adhésion, une pente parfaitement incliné et un temps propice pour ce genre d'activité ! Que pourrait-il arriver d'horrible dans une journée si magnifique !

Zigzagant sur la piste, Abel pu s'amuser à sauter sur plusieurs tremplins naturels afin de faire des figures pour épater Hope. Dommage qu'elle n'était pas là pour voir ça, tout comme Kaleb qui avait alors pris une avance considérable sur le vert qui se retrouvait... Dernier ? Impensable ! Il se devait de rattraper à tout prix son retard sinon son enfance torturé je suis trop dark tavu aurait vraiment été totalement inutile ! Il accélera alors son rythme afin d'essayer de les talonner. Seulement il y eut un petit soucis, un léger soucis, un tout petit soucis vraiment minime. Il venait de trouver Kaleb et un skieur gisant sur le sol des tâches de sang salissant le blanc immaculé de la neige. Glauque. Abel ralenti un peu le rythme afin de voir ce qu'il a bien pu se passer entre les deux. Il vit alors Hope cherchant frénétiquement aux alentours afin de prévenir de l'accident de deux personnes. Sans plus chercher à comprendre, le vert se déchaussa et courut vers la blonde, snowboard en main et une question en tête.

« Hope que s'est-t'il passé ici ? En fait tu me le diras plus tard, appelles les secours maintenant je me charge d'aider Kaleb et l'autre skieur... ça ne va pas ? » Demanda Abel avant d'aller voir ce qui était arrivé au Pokéathlète. Urf il semblait salement amoché ! On remettra la compétition à plus tard ce qui tombe bien il était dernier il fallait le soigner et l'aider de toute urgence !
« J'imagine que te demander si tout va bien est une mauvaise idée ! Je vais t'aider à te relever, tu t'appuieras à mon ! Je t'emmène tout de suite voir quelqu'un ! Hope doit être en train d'appeler les secours, ils devront vite rappliquer ! » Fit le gazon ambulant en tendant la main vers le blondinet. Le skieur semblait être un peu moins mal en point, il avait juste les règles du nez, ça va.

« Rien de casser mon bon monsieur ? » Demanda-t'il, pour simple réponse l'homme jeta un regard dédaigneux sur le jeune garçon ne voulant que faire son job d'humain, à savoir aider ses confrères en difficulté ! 
« Peuh, vous devriez faire un peu attention ! Vous êtes aveugles ou bien ? J'aurais pu mourir à cause de cet abruti ! Pas besoin de votre pitié ! Je me barre ! » Dit-il en sortant un mouchoir afin d'éponger son nez avant de repartir en piste. Sympa le bonhomme, vraiment ! Mais on s'en fout un peu de lui, le plus grave était l'état de Kaleb. Pitié les secours magnez-vous !


HRP- J'espère que ça conviendra 'A' veuillez m'excuser pour le retard T-T

_________________
Piste noire 1417817140-poker-face-600-396849
Soraya Mercier
Soraya Mercier
Région d'origine : Lavanville → Kantô
Âge : 15
Niveau : 24
Jetons : 168
Points d'Expériences : 500
Scientifique Novice
Sujet: Re: Piste noire   Lun 26 Jan - 0:43

La douleur, violente. Le teint pâlot, Kaleb remuait frénétiquement son pied pour essayer de faire bouger sa jambe. Aucune réaction. La jambe ne répondait plus. Il ne sentait plus rien, si ce n'est la douleur constante. Était-il paralysé ? Allait-il être paraplégique ? Tant de questions qui demeurent sans réponses. Évidemment, à cause du gel, du froid, et du choc, il ne pouvait plus bouger la jambe. Mais il n'allait pas être amputé pour si peu. Il n'avait pas d'os apparent, et en soit c'était une bonne nouvelle. Mais le jeune homme était très apeuré par son cas. Par la suite, Abel & Hope étaient arrivés. Le gars s'était pris le genou de Kaleb en plein dans le dos, mais sa plus grande douleur était au nez. En fait, il avait tapé le conifère - puis qu'on se le dise, le gars n'était qu'un con et on pouvait rien y faire - de plein fouet avec sa tête. Comme les pokemons qui essayent de mettre un coup de crâne dans les arbustes pour en faire tomber des surprises. Bah là, il avait ses menstruations mensuelles, mais du pif. Abel avait demandé comment il allait.

▬ Cette douleur de picotement dans la jambe, c'est aussi agréable qu'un cactus dans le cul.

Ou un Maracachi dans son fondement personnel si vous préférez la version classe. Oui Kaleb était quand même un garçon très bien éduqué. Des parents présents - si présents qu'il n'a plus de nouvelle depuis cet été - et surtout scientifique limite un peu bourge sur les bords. Belle maison familiale à Auffrac, ils pouvaient se permettre de déménager dans les quartiers huppés d'Illumis, mais Kaleb était accroché à sa ville natale tel un Kokiyas à sa queue de Ramoloss. Vous voyez le délire ? La petite - oui elle semblait vraiment petite - blonde avait les secours au bout du  téléphone et en quelques minutes à peine, ils étaient arrivés. Kaleb se tortillait. Il avait réussi à se relever - avec une seule patte, un peu comme Hoothoot - tout en s'appuyant sur Abel pour garder son équilibre. Il lui servait de pilier - ou de porte-con ? - pour que Blondin puisse rester debout. Les gaillards l'emmenèrent tout de suite aux urgences dans un chalet du coin qui servait d'hôpital plus ou moins. Il y avait pas mal de médecins, d'urgentistes, de chirurgiens si jamais. Oui, le complexe était quand même une bâtisse très sérieuse. Et aujourd'hui, ils avaient même le droit à un Clown. Un Clown bien dégueulasse, dont le maquillage n'inspirait que la frousse à Kaleb. Lui, il était pas net. Soit il faisait parti de la Team Rouage, soit il aimait les Spectres. Mais rien qu'à sa gueule, Blake ne l'appréciait pas. Les invités devaient patienter dans la salle d'attente. Le Coach était parti tout seul plus loin dans la bâtisse, accompagné d'une fine équipe de choc.

Sa chambre était toute petite. Deux lits, une télévision minuscule et un chauffage. Ce qui dérangeait Kaleb au plus haut point était cette odeur qui flottait dans les airs. Les médicaments, les produits pour se laver les mains. Tout ce remue ménage d'odeurs d'hospice lui donnait la gerbe. Le Clown était rentré dans la chambre, avec une petite épée en plastique et un sourire vicieux. Vous savez le genre de sourire qui disait "Viens t'asseoir sur mes genoux" ou encore, lors d'un procès "J'ai jamais abusé d'enfants... Sauf une fois au chalet." Blake voulait lui coller son poing dans la gueule juste pour le faire dégager lui et sa gueule de connard. Sa blessure et son éthique morale pour la personne qui était payée pour porter cet accoutrement ridicule afin de faire sourire - ou faire peur - l'en ont empêchés. Le Clown regardait les deux garçons - oui Kaleb avait un coloc' - avant de leur proposer un tour de magie avec cette épée pliable en plastique ridicule.

▬ Aujourd'hui je vais vous faire un tour de magie, je vais faire disparaître cet épée et croyez-moi elle ne passera pas par la bouche!

▬ J'suis pas d'humeur à rigoler. Dégage avant que ton épée finisse autre part que dans ta bouche si tu vois ce que je veux dire.

Le Pseudo-Joker fut à la fois surpris et gêné. Il râlait un bon coup et avait claqué la porte en partant. Plus tard une infirmière était passée. Puis un médecin. Puis un autre gars. Puis une radio de la jambe. Diagnostic sur diagnostic, il aura fallut une heure et demie en tout pour que le verdict tombe. Car oui, il y avait que très peu de patient, donc ça allait plutôt vite - pas comme en vrai !

▬ J'ai une bonne et une mauvaise nouvelle.

Si toi aussi tu aime quand les phrases commencent comme ça lorsque tu es dans le rôle du patient d'hôpital.

▬ La bonne c'est que t'a rien de cassé. Quelques contusions, d'ici un mois voir moins tu devrais être sur patte. La mauvaise nouvelle par contre, c'est que tu ne dois pas pratiquer d'activité trop physique pour ta jambe. Elle devra être au repos. Tu marcheras avec des béquilles en attendant. Comme tu es élève à la PC, j'ai envoyé le dossier directement au Docteur Needle pour qu'elle puisse te suivre une fois de retour sur Lansat. Tout les frais sont pris en charge par votre directeur, dont les béquilles. Du coup je te laisse rentrer. As-tu besoin qu'on t'y dépose à dos de Seracrawl ?

Non merci qu'il lui avait répondu. La mine triste, il avait préférer opter pour une canne plutôt que des béquilles. Au moins, il avait toujours une main de libre si jamais il tombait en glissant. Le comble de se péter la gueule en plus de la jambe. Blondin quittait la chambre, sans penser revoir les deux jeunes. Sauf qu'ils l'attendaient tout deux pour prendre de ses nouvelles. Le Coach souriait. Il était content de voir que ses inconnus l'avaient pas laissé tomber.

▬ C'est gentil de m'avoir attendu. Venez, j'vous offre un truc à boire à la cafet'.  

Spoiler:
 
Hope Spettell
Hope Spettell
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 74
Jetons : 11719
Points d'Expériences : 2567
Todresseur Ranger
Sujet: Re: Piste noire   Dim 1 Fév - 2:15
« Hope que s'est-il passé ici ?
- C'est q-...
- En fait tu me le diras plus tard, appelles les secours maintenant je me charge d'aider Kaleb et l'autre skieur... »


Ok, donc les secours. Meeerde, c'était quoi le numéro déjà ? Ah, mais en plus ça doit être celui de Pumkin ! Re-meeerde. Puis fuck, j'ai pas de réseau. Je tentai alors de descendre un peu plus bas, d'un pas lourd et maladroit, chaussée des boots de ski. Finalement, je réussis enfin à trouver un endroit avec une certaine inclinaison où je parvenais à capter un petit peu de réseau. Peut-être que ce n'était que une petite minute, mais ça me paraissait déjà trop pour l'état dans lequel se trouvait Kaleb. Raaah, comme je n'aimais pas me retrouver impliquée dans ce genre de situation. En deux trois mouvements, je parvins à trouver le numéro des secours, et, sans plus attendre, je le composai. L'appel se passa brièvement même si après avoir raccroché, je me mis à paniquer. J'avais presque rien dit, je n'arrivais pas à trouver les bons mots. Avaient-ils compris ? Arriveront-ils à temps ? Ou bien, même, arriveront-ils ici, tout simplement ?
Pour pouvoir taper sur l'iPok, j'avais enlevé un de mes gants un peu plus tôt. Ma main était désormais gelée. Je rangeai l'appareil avant de le renfiler, puis tentai de remonter la piste, pour retourner là où avait eu lieu l'accident. Tout en marchant avec peine, je remarquai un bonhomme descendre la piste avec un mouchoir ensanglanté devant le nez.

De retour sur les lieux, il ne restait plus que Kaleb. Ah, donc l'autre... ... L'arrivée des secours me soulagea. Mais ce n'était pas terminé. Je suivis Abel qui de toute évidence semblait préféré restait avec le blondinet, et les accompagnai donc au centre médical. L'organisatrice du concours, elle, apprenant la nouvelle s'était empressée de descendre à son tour, l'air un peu perdue. Elle ne pu néanmoins pas partir et resta à la station.

Arrivés au centre, on nous laissa dans la halle d'entrée. En effet, le centre était simplement un chalet qu'ils avaient plus ou moins aménagé de sorte que ça puisse servir d'hôpital. Assis sur une chaise en plastique, j'attendais de pouvoir avoir au moins une nouvelle histoire de savoir un minimum sur ce qui s'était passé. Quand même, il n'avait vraiment pas eu de chance. Juste après Noël en plus, quoi. Est-ce qu'on y avait été pour quelque chose ? Peut-être que si on n'aurait pas participé à cette course, celle-ci n'aurait pas eu lieu d'être. D'ailleurs, en parlant des pistes, Dakine était toujours sur le toit d'un des bâtiments de la stations. Je fis sortir Yanma et lui demanda alors d'aller prévenir ce dernier. Celui-ci, après un hochement de tête à peine perceptible, disparu dans l'encadrement de l'entrée.

« Il y a de quoi plomber la journée, hein ? »

M'adressai-je au Noctali à côté de moi. Après plusieurs minutes, l'athlète finit par redescendre, une canne à la main. Il nous annonça qu'il nous offrait quelque chose à boire à la cafétéria. Je me retins de hausser les sourcils. Il voulait faire tout le trajet au campus dans cet état-là ? Ok. Enfin, je ne serai pas d'une grande aide, de toute manière.

« Sinon, Kaleb, alors ? T'as eu quoi ? »

_________________



Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Piste noire   
Piste noire
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :