Partagez | .
[Mission] Quand le moteur fait boum. Leonidas Blackhart.
 Pokéathlète Médecin
avatar
Pokéathlète Médecin
Région d'origine : Unys.
Âge : 18 ans
Niveau : 51
Jetons : 2130
Points d'Expériences : 1530

MessageSujet: [Mission] Quand le moteur fait boum. Leonidas Blackhart.   Sam 21 Fév - 21:25

Il était tôt ce matin lorsque la jeune fille se réveillait… Le soleil avait doucement caressé sa peau, profitant d’une ouverture du rideau mal fermé pour la tirer de ses songes. Callie plongeait alors sous sa couette, sentant cette chaleur mortelle lui dévorer la chair. Puis, elle soupirait longuement en se disant qu’elle n’avait plus le choix à présent. D’un coup, elle tirait les draps et se levait rapidement afin de se protéger de ces UV malsains. Elle ne s’était pas énormément reposée, juste assez pour se dire qu’elle ne voulait pas revenir dans son lit à présent qu’elle était debout. Hana se retournait contre Voltali, lâchant un petit soupire d’endormissement qui faisait sourire sa dresseuse. Ses autres compagnons étaient restés dans leur Pokeball respective. La demoiselle prenait alors le temps de s’étirer avant de prendre la direction de la douche et d’y faire sa toilette tranquillement. Aujourd’hui, il n’y avait pas de cours… C’était le Week End et Calliope n’avait rien de prévu malheureusement. C’est pour cela qu’elle s’était décidée à descendre du dortoir afin de parcourir les diverses annonces postées sur le tableau d’affichage. Mais c’est surtout en regardant son iPok avant de partir de sa chambre qu’elle trouvait quelque chose d’intéressant.

« Panique au centre Pokemon. » Tel était le titre de l’information du journal local de Lansat. Cela ne datait que de quelques minutes seulement… Intriguée, la demoiselle appuyait sur l’écran afin d’en apprendre davantage. Du à un cours circuit encore inexpliqué, le centre avait subi des lourds dégâts, permettant alors à ses Pokemon blessés de prendre la fuite. Suite à ce bref article, une notification expliquait qu’ils étaient à la recherche de personne –de préférence des étudiants suivant le cursus Pokeathlète– afin de trouver les créatures ayant encore besoin de soins importants. Et la rouquine se sentait particulièrement visée, d’autant plus qu’elle était médecin, ce qui laissait penser qu’elle pourrait être d’une bonne aide. A présent déterminée, elle s’était redressée avec hâte afin de préparer le nécessaire rapidement. Mais avant toute chose, elle envoyait un message à un ami : le fameux Leonidas. (Aller savoir pourquoi… xD) Peut-être que ce dernier accepterait de l’accompagner ? Voyant que la réponse tardait à arriver, Calliope ne pouvait plus trop attendre, se disant qu’il devait encore dormir –normal, pour ce premier jour de repos. Elle partait donc en direction de l’arrêt de bus sans plus tarder, Hana dans ses bras et Voltali la suivant à la trace.

Il y avait peu d’élèves debout à cette heure-ci, préférant bien entendu faire la grâce matinée. A son arrivée, il n’y avait personne. La demoiselle patientait alors en silence jusqu’à ce que le bus s’arrête devant elle. Mais au même instant, une vibration dans son sac attirait son attention. D’un geste rapide, elle en sortait son iPok afin de constater qu’il s’agissait d’une réponse de Leo, apparemment intéressé par sa proposition. La jeune Givrali effectuait finalement un pas en arrière, se résignant à monter dans le transport en commun. Il allait arriver, alors autant faire le trajet ensemble. Cela n’était pas très long, car quelques minutes après, le blond arrivait comme prévu.

_ Coucou ! Merci d’avoir accepté, c’est vraiment gentil de ta part.

Un large sourire accompagnait les paroles de la rouquine, réellement ravie de voir Leo arriver. C'était un très bon ami. Un nouveau bus arrivait et les deux adolescents montaient. Ce dernier était totalement vide, leur permettant de choisir la place qu'ils désiraient. Une fois installés, Callie se mordillait la lèvre inférieure et se plaçait un peu plus prêt du garçon afin lui placer son iPok sous les yeux.

_ Tu as vu, il y a un article sur le journal… Ils n’en savent pas plus. J’espère que les Pokemon vont bien…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1231-0116-calliope-callie-pryde-givrali#13904 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1233-calliope-callie-pryde-givrali#13937
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Hoenn
Âge : 18 ans
Niveau : 42
Jetons : 2572
Points d'Expériences : 1064

MessageSujet: Re: [Mission] Quand le moteur fait boum. Leonidas Blackhart.   Dim 22 Fév - 13:28

QUAND LE MOTEUR FAIT BOOM

Aujourd'hui, ta chambre est vide. Cael est partit en mission hier matin et a amené Estelle avec lui. Tu ne sais pas en quoi consiste leur mission, mais tu sais qu'ils sont partis pour trois longs jours dans la région de Kalos. Tu sais aussi que tu as eu la visite d'Eryn pour qu'elle vienne récupérer Katara, la Mustebouée de ton coloc'. Charmante demoiselle, un peu espiègle.  Une Mentali après tout. Il n'y avait pas besoin de se poser la moindre question à son sujet, sa nature était déjà fichée. En tout cas, tu pouvais admettre que monsieur Joy avait bon goût en matière de fille.

Tu ris à cette pensée alors que tu te trouves toujours dans ton lit. Tu tournes, tu vires, tu as envie de faire la grasse mat', de gribouiller ta Voltali sur ton carnet de croquis. Mais il y a des choses qui passent avant l'envie et d'un bond, tu quittes ton lit douillé pour partir te doucher. Tu n'avais rien prévue de spécial aujourd'hui, mais quelque part une partie de toi te disait que faire la larve n'était pas non plus une bonne idée. Sous la douche, lumière tamisée, tu prends le temps de finir de te réveiller. L'eau ruisselle le long de ta nuque, de ton dos. Tu ne le diras jamais assez, mais ça fait vraiment un bien fou.

Maintenant propre comme un sous neuf, séché, ou presque, tu remarques qu'on t'as envoyé un message sur ton Ipok. Hm ? Oh, Callie. Elle te propose de l'accompagner en ville car il semblerait que le Centre Pokemon de l'île est quelque soucis électrique et qu'ils ont besoin d'un coup de main avec des pokemons blessés en fuite. Comment refuser ? Tu t'empresses de répondre, un peu maladroitement, certes, mais soudainement, le temps t'avait pris entre ses griffes. Tu finis de te préparer en t'habillant. Oh, rien de fantaisiste hein, juste un t-shirt doublé d'une légère chemise, un boxer, une paire de jean et bien évidement, tes lunettes. Déjà en chemin vers l’arrêt de bus, tu te permet d'envoyer un nouveau message pour prévenir ton acolyte.

LEONIDAS - 21 février 2015 ; 8h50
Haha j'suis bête, j'arrive tout de suite ! Je suis en chemin


Elle t'avait prit de cour, mais tu avais tout fait pour ne pas arriver trop en retard. Tu trottines alors en direction de votre point de rendez-vous.  Tu peux déjà apercevoir la demoiselle près de l’arrêt et tu lui fais signe. Tu t'excuses de ton mini retard en passant l'une de tes mains sur ta nuque, mais visiblement tu n'étais pas si en retard que ça. Tant mieux ! Quelque part soulagé tu lui adresse un bonjour amical suivit d'un sourire qu'elle te rend tout naturellement.

▬ Je n'allais pas refuser une demande d'une amie, surtout si il s'agit d'aider des Pokemons.

Le bus arrive et vous vous installés sur l'une des nombreuses places libres. Tu laisses Callie choisir pour toi et t'installes a ses cotés. Sans attendre, elle te place son Ipok sous le nez et tu te permets de le prendre dans tes mains pour lire l'annonce. Pour toi, il s'agissait plutôt là d'un appel à l'aide. Grimace, inquiétude, tu parcours la page en faisant défiler les infos sous vos yeux respectifs. L’appréhension de Callie est compréhensible. Des pokemons, blessés de surcroît, étaient autant des ennemies pour les hommes qu'ils ne l'étaient pour eux mêmes. Concentré sur cette « mission » tu continues de faire défiler l'article du bout de tes doigts.


▬ J'espère seulement qu'il n'y a pas d- hm !

Le conducteur du bus pile soudainement vous projetant un peu en avant. Tu manques de t'écraser le nez contre le dossier de devant et sur le moment du recul c'est l'arrière de ta tête qui en prend un coup. Sonné, tu grognes dut à la petite douleur qui remonte le long de ta nuque mais tu préfères t’inquiéter pour la Givrali. Regard flouté, le cœur aux pas de course, tu redresses un peu le torse pour chercher a reprendre tes esprits tout en t'assurant que Callie n'avait rien de casser.

▬ Ça va ?!

Le chauffeur vacille jusqu'à vous, inquiet de la sécurité de ses deux seuls passagers. Il reprend un peu de son souffle, tousse sous la violence du choc et vous demande faiblement :

▬ Rien de cassé les jeunes ?
▬ Qu'est qui c'est passé ? Craches-tu profitant de sa présence pour avoir des explications. Curieux en plus d'être soucieux, tu regardes par la fenêtre pour comprendre pourquoi le bus avait quitté la route si brusquement... Car oui, vous aviez subitement abandonné le chemin de goudron pour finir le nez dans un faussé.

▬ J-je ne l'ai pas vue venir... Un Torterra m'a soudainement coupé la route en sortant de nulle part ! Vous croyez que cela a un lien avec les pokemons en fuitent du Centre Pokemon de la ville ?
▬ Peut-être bien...

Tu essayes déjà de t'extirper de ton siège, alors que le bus est penché et en suspension en prenant appuie sur l'un de ses quatre pneus. La carcasse du véhicule balance, vibre sous tes mouvements. Ton but actuel est non seulement de sortir pour ramener ce Torterra kamikaze au centre pokemon, mais aussi pour permettre a Callie de sortir sans se casser une jambe. Votre mission commence maintenant !




crackle bones

_________________

Roar little lion man

kado:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t787-leo-this-is-not-sparta-phyllali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t795-leonidas-blackhart-phyllali
 Pokéathlète Médecin
avatar
Pokéathlète Médecin
Région d'origine : Unys.
Âge : 18 ans
Niveau : 51
Jetons : 2130
Points d'Expériences : 1530

MessageSujet: Re: [Mission] Quand le moteur fait boum. Leonidas Blackhart.   Lun 23 Fév - 15:29

Comme prévu, le jeune homme n'avait pas tardé et était arrivé près de la demoiselle bien plus vite qu'elle ne l'avait imaginé. Pile dans les temps car voilà que le bus arrivait et ils pouvaient monter dedans sans problème. C'est une fois confortablement installé que Calliope se permettait de donner plus d'informations à son partenaire du jour, n'hésitant pas à lui mettre l'article sous les yeux. Bien entendu, elle était fortement inquiète. Suivant le cursus de la médecine, c'était tout à fait compréhensible : elle s'inquiétait des Pokemon blessés. C'est d'ailleurs à cet instant qu'elle espérait ne pas trop tarder afin d'être sur place le plus rapidement possible. Malheureusement, ce n'était pas de son ressort mais plutôt du conducteur du bus qui freinait pile à ce moment, alors que Leo était en train de lui répondre. Le choc était assez violent. Partant dans un premier temps en avant, Calliope avait eu la justesse de place ses bras, lui permettant de ne pas se blesser sur le siège devant elle. Et la seconde suivante, dès que l'autocar s'était stoppé, elle repartait en arrière. Les yeux fermés, tout se passait si vite qu'elle ne comprenait même pas ce qu'il lui arrivait exactement. Les secousses avaient été si violentes ! Ce n'était quand il n'y avait plus aucun mouvement qu'elle daignait enfin à ouvrir un œil, à l'instant même où le garçon lui demandait si ça allait.

_ O-oui... Enfin, je crois.

Sonnée, la jeune fille tentait de reprendre ses esprits rapidement. Son cœur battait tellement qu'elle reprenait calmement sa respiration. Ils avaient eu un accident. Très vite, et pendant qu'elle tentait de se dégager -ce avec un peu de difficulté, elle entendait le conducteur qui donnait des explications à son ami. Un Torterra ? Cette nouvelle la forçait à tourner la tête en direction de ce qu'on venait de leur avouer. Et en effet, il s'agissait bien de ce Pokemon. On pouvait facilement distinguer sa avançant silhouette au loin.

_ Vite, il faut le voir !

Mais actuellement, le problème majeur était de sortir indemne du bus en suspension. Ce dernier vacillait sous le poids des poids, inquiétant davantage Callie qui n'osait même plus bouger. Les bruits n'étaient pas plus rassurant. Pourtant, ce n'était pas comme si le transport était suspendu au vide... Finalement, elle se donnait du courage grâce aux belles paroles de Leo et arrivait enfin à se hisser à l'extérieur. Ce n'est qu'une fois qu'elle posait ses pieds sur la terre ferme qu'elle se sentait beaucoup mieux, se préoccupant à présent de la créature.

_ Je ne sais pas comment on va s'y prendre mais on a d'abord intérêt à le rattraper !

Callie n'était pas sportive, mais alors pas du tout... Et Leo en avait déjà eu la malheureuse expérience lors de leur première rencontre. Et pourtant, la demoiselle se mettait à courir vers leur but, sans non plus trop forcer afin de ne pas s'épuiser. De toute façon, elle faisait appel à son Voltali pour lui couper le chemin et arrêter d'avancer. Les deux adolescents arrivaient finalement devant cette masse imposante. Impressionnée, Calliope le détaillait de haut en bas. Ce Pokemon portait fièrement sur sa carapace un arbre et des pierres, il était gigantesque et la jeune fille comprenait pourquoi il avait comme appellation le "Pokemon continent" ! Très vite, l'apprenti médecin découvrait après son analyse la source du potentiel problème. Bien qu'il arrivait à se mouvoir, c'était avec une difficulté apparente. La patte blessée, cette créature devait trouver un endroit loin de la ville, très certainement dans la nature, afin de se reposer.

_ Regarde, juste là... indiquait-elle à Leo en pointant son doigt dans la direction de ce qu'elle avait pu observer. Il est bien blessé. C'est sûrement l'un des Pokemon du centre ! Je pense que je vais pouvoir l'aider...

En effet, la rouquine avait une idée derrière la tête qu'elle s'empressait d'exécuter. S'approchant doucement du Torterra, elle analysait davantage la "blessure". Posant un doigt dessus, elle reniflait légèrement, juste assez pour murmurer qu'il s'agissait de poison. En fouillant dans son sac, elle ressortait la Pokeball contenant Hana, sa Chlorobule. Créature de type plante, elle s'avérait notamment utile pour les soins. Ses attaques étaient un atout majeur, surtout son Poudre Dodo. Sauf qu'en l'occurrence, ce n'était pas ce dont elle avait besoin, mais plutôt quelque chose pour soigner.

- Hana, utilise Aromathérapie !

Sa starter usait alors de ses talents, permettant ainsi de stopper l'empoisonnement qui faisait souffrir le Pokemon Juste devant lui, Callie essayait de comprendre et semblait voir que ce dernier était soulagé. La seconde suivante, il l'observait droit dans les yeux et la Givrali eu une idée qu'elle trouvait formidable. Elle se tournait donc directement vers Leo, tout excitée.

_ Et si on l'utilisait pour se rendre au centre-ville ? Il nous serait bien utile pour transporter les autres ! Mais... Comment le convaincre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1231-0116-calliope-callie-pryde-givrali#13904 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1233-calliope-callie-pryde-givrali#13937
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Hoenn
Âge : 18 ans
Niveau : 42
Jetons : 2572
Points d'Expériences : 1064

MessageSujet: Re: [Mission] Quand le moteur fait boum. Leonidas Blackhart.   Mar 24 Fév - 12:14

QUAND LE MOTEUR FAIT BOOM

Tu t'extirpes enfin du bus, vacillant encore un peu dut au choc de l'accident. Peut-être ta tête avait-elle taper contre l'un des sièges...Reprenant un brin de logique une fois dehors, tu regardes autour de toi cherchant frénétiquement le Torterra. Un pokemon aussi gros ne pouvait pas passer inaperçu. Vous vous séparés l'espace d'un instant. Pendant que Callie s'occupe du perimetre avant du bus, tu part vers l'arrière pour en faire de même. Tu es aidé du chauffeur durant une bonne minute jusqu'à ce qu'il aille vérifier l'état de son véhicule. C'est la Givrali qui l'aperçois en premier, a quelque pas de là, le pokemon essayant de se réfugier dans le petit bois voisin. Elle crie, t'informant de sa position et elle commence déjà aux pas de course à rejoindre la bête. Tu ne perds pas une seconde pour en faire de même, rattrapant avec une certaine facilité le trottinement de ta coéquipière.

Une fois arrivé devant l’énorme tortue, tu es surpris de voir à quel point l'animal boite. Souffrant sans aucun doute, tu t'approches doucement, déposant ta main sur son museau d'écailles. Mais c'est plus facile à dire qu'a faire, le gigantesque Pokemon n'a pas pour intention de te laisser trop l'approcher. Mais tu te montres insistant, n'en déplaise docile et amicaux. Tu ne connais pas toutes les techniques des Poke-athletes pour rassurer un patient nerveux, mais tu n'avais pas d'autre choix que de t’essayai a une approche peut-être un peu barbare. Pas lent, gestes travaillés, tu reviens poser ta paume sur ses naseaux reptiliens. Un soupire, une caresse de sa part et tu souris doucement en t'approchant d'avantage, prenant l'intégralité de sa tête entre tes mains.

▬ Ça c'est un bon garçon.

Sage, quoi qu'un peu grognon, tu sens la tension aux travers de sa peau sèche. Alors que tu distrais le Torterra en lui parlant, caressant le dessous de sa gueule, il fini par fermer ses yeux et a se laisser faire, s'abandonnant à toi. Tu fais confiance a Callie en se qui concerne les premiers soins qu'elle peut lui apporter. Elle observe la blessure, la touche du bout du doigt et tu es obligé de faire pression sur la cuirasse du Pokemon plante pour qu'il reste tranquille et se détende. Tu lui chuchotes que tout vas bien se passer et il vient coller son front verre contre ton torse, te bousculant un peu.

La Givrali ne manque pas de courage et de concentration. Elle fait appel a l'un de ses pokemons et tu l'observes avec attention. Hana, la petite plante que tu avais rencontré sur la plage, plutôt timide et pourtant, la voilà face a un Pokemon capable de l'écraser d'un seul mouvement. Comme connecté avec sa dresseuse, elle ne perd pas un seul instant et conduit par de la fierté et un professionnalisme sans nom elle s’exécute sur le champ, déclenchant un parfum particulièrement apaisant. Tu céderais sous  cette effluve si tu n'étais pas face a un Pokemon capable de te broyer les os sous un coup de folie. Tu gardes tête droite et continues de fixer de cette même douceur votre patient à la patte endolorie.

Calme, serein, posé, le Torterra se laisse totalement allé sous la douceur de l'arôme de l'attaque Aromatherapi. Ce pokemon ne semblait pas mauvais, hors son comportement de méfiance qui était tout a fait naturel, il n'y avait rien a craindre de lui. Passant sur ses flanc pour s'assurer que sa patte était la seule blessure tu finis d'en faire le tour et reviens vers Callie.

▬ J'ai quelque pokebloc et des Pofiteroles dans mon sac, on peut peut-être s'en servir pour l’appâter et le rendre plus coopératif. Bien qu'il n'a pas l'air d'être un vilain bougre. Pas vrai ? Finis-tu en lui flattant le museau et les cornes. Un râlement d'approbation et une nouvelle bousculade pour signer ce petit lien qui maintenant vous unis. Tu n'étais pas Ranger, ni même éleveur mais ton propre traumatisme avec les Pokemon t'avait rendu plus sage, plus avisé aussi. Quand a tes choix ils semblaient plus judicieux et réfléchis.

Semblant comprendre ce qu'il en retourne le Pokemon Tortue incite la demoiselle a lui grimper sur le dos. Tu t’apprêtes a en faire de même, t'approchant sur son flanc gauche pour monter sur sa gigantesque carapace moussue, mais le refus est catégorique et le Torterra t'empêche d'un pas brutal de faire le moindre geste. Appelez ça comme vous voulez, arrogance masculine ou simplement un trop plein d’orgueil, tu étais condamné a marcher le long de la route. Ne pouvant décemment lui forcer la main tu ne cherches pas a aller contre sa volonté et te place donc a ses côtés lui offrant, main plate, un Pofiterole mentholé simple.

Finalement tu fais appel a ton Zoroark pour qu'il parte en éclaireur. Luné n'avait que hâte de sortir et s'empresse de partir en avant pour ensuite vous indiquer le chemin. Il vous faut tout au plus une vingtaine de minute a dos de Torterra pour arriver en ville. Le centre pokemon n'est pas très loin et tu vois déjà une infirmière courir vers vous, ses cheveux naturellement rosés virevoltant dans sa course.

▬ Vous voilà enfin! Vous devais être les étudiants à qui j'ai demandé de l'aide, j- Elle ne fini pas sa phrase qu'elle s'approche directement du pokemon continent lui cajolant la tête. Arceus merci vous avez déjà retrouvez Toph ! Cette pauvre Torterra est aveugle d'un œil, ce n'est pas évident pour elle...Hein, pas vrai ma puce, tu as eu très peur.


Que soudainement tu te sens minable d'avoir crut un seul instant que ce Pokemon était un mâle. Pas étonnant qu'elle n'est pas voulue te laisser monter ! Tu t'excuses platement en lui donnant un nouveau Pofiterole mais têtu qu'elle semble être, ce n'est pas gagné.

▬ Vous avez une liste des pokemons qui se sont enfuis ?
▬ Oui bien sûr ! La voilà. Il y a 8 patients qui n'ont pas été retrouvé en comptant Toph. En tout cas merci de vous êtres portés volontaire.. on ne sait plus où donner de la tête ici.



crackle bones

_________________

Roar little lion man

kado:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t787-leo-this-is-not-sparta-phyllali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t795-leonidas-blackhart-phyllali
 Pokéathlète Médecin
avatar
Pokéathlète Médecin
Région d'origine : Unys.
Âge : 18 ans
Niveau : 51
Jetons : 2130
Points d'Expériences : 1530

MessageSujet: Re: [Mission] Quand le moteur fait boum. Leonidas Blackhart.   Jeu 26 Fév - 16:36

Pendant que la demoiselle s’occupait à examinait la plaie, Leonidas avait eu l’excellente idée de s’approcher de la créature pour la rassurer. Calliope le laissait faire, se disant que ce n’était pas plus mal car généralement, lorsque l’on prodiguait des soins, ça angoissait la personne –et en l’occurrence, le Pokemon. Torterra avait beau être imposant, cela n’empêchait pas la souffrance qu’il éprouvait au niveau de la patte. La jeune fille n pouvait déterminer la cause de cet empoisonnement, tout ce qui l’intéressait, c’était de le soulager. Hana se révélait donc très efficace grâce à son attaque qui permettait de faire dissiper tout problème comme la paralysie ou encore le poison. En se redressant, la rouquine ressentait le soulagement qu’éprouvait le Pokemon blessé. Au centre, ils n’avaient certainement pas eu le temps d’effectuer ce soin au moment où le cours circuit s’était produit. En tout cas, Callie était bien contente de l’avoir rattrapé. Et puis, Leo semblait s’être plus ou moins familiarisé avec : l’appel de l’estomac était toujours un bon moyen pour conquérir les autres.

_ Haha… Torterra t’apprécie déjà. Tu es vraiment doué… Tu n’as jamais pensé être éleveur ?

C’est vrai que ce genre de capacité était assez connu chez ce genre de personne. Callie se trompait peut-être mais en tout cas, c’était vraiment caractéristique. Le garçon n’y avait surement jamais songé ? Mais pas le temps de s’en préoccuper car voilà que Torterra invite la fille du dortoir des Givrali à grimper dessus. Contente de vivre une nouvelle expérience sur le dos de cette créature, la demoiselle n’hésite pas une seconde et s’installe confortablement, attendant que le garçon la rejoigne. Mais leur nouvel ami en avait décidé autrement et le pauvre Phyllali était contraint de les suivre en marchant à côté. Se mordillant la lèvre inférieure, Callie lançait un regard désolée à Leo qui décidait d’appeler son Zoroak pour faire office d’éclaireur.

Le trajet jusqu’au centre-ville avait été un peu plus long que prévu mais au moins, les deux adolescents étaient arrivés comme prévu ! A peine distinguaient-ils le centre Pokemon qu’une femme courait dans leur direction. Vu sa tenue, Calliope en déduisait immédiatement qu’il s’agissait de l’infirmière. A leur hauteur, cette dernière confirmait cette déduction, montrant son soulagement à l’arrivée des étudiants. C’est à ce moment-là que Callie descendait de sa monture, en faisant bien entendu attention. (Ce n’est pas le moment de se vautrer !) Torterra, aveugle ? Cette nouvelle faisait tourner brusquement la tête de Calliope qui n’avait même pas noté cette information tout à l’heure. Pour autant, cela ne l’empêchait pas de ricaner quand Leo comprenait qu’il s’agissait en réalité d’une femelle. Calliope l’avait remarquée mais avait préféré garder le secret au risque de le contrarier. De toute façon, la situation revenait bien vite au sérieux lorsque le jeune homme avait eu la bonne idée de demander une liste des Pokemon disparu.

_ Huit ?! S’exclamait Callie. Mais… C’est beaucoup ! Comment allons-nous procédez ? La ville n’est peut-être pas grande mais il y a pas mal de ruelles. Pouvez-vous au moins nous nommer les espèces ?
_ C’est écrit sur la liste.

La demoiselle aux cheveux roux se penchait alors en direction du blondinet qui tenait la feuille entre les mains. Calliope ne connaissait pas toutes ses espèces, juste assez ceux de sa région et encore.

_ Un Miamiasme ! Bon, lui, je pense qu’on le trouvera facilement en fouillant les poubelles. Quant aux autres, je n’ai vraiment aucune idée…

C’était vraiment délicat. Cette situation ne plaisait vraiment pas à Calliope car elle se sentait totalement impuissante alors qu’elle voulait absolument aider. Tous ces Pokemon qui étaient blessés… Soupirant doucement, cette dernière fouille dans son sac sans réelle conviction jusqu’à ce qu’elle pense à Stahl, son Passerouge.

_ Mais bien sûr ! Stahl va nous aider ! En volant, il repéra facilement les Pokemon et viendra directement nous prévenir afin de nous montrer le chemin à suivre. Et puis… Voltali et Korra pourraient aisément parcourir les ruelles. Avec leur vitesse, on va remettre la main sur tout le monde en moins de deux ! L’infirmière semblait tout enthousiaste à cette idée, tout comme celle qui venait de la proposer. Tu crois qu’Arkhan pourrait en flairer ?

Ce n’était que des propositions mais elles semblaient justes aux yeux du médecin. Et puis, avec Hana, elle n’avait aucun souci à se faire quant aux soins à donner. Il n’y avait donc plus de temps à perdre, chaque secondes étaient précieuses. Voltali et Stahl avaient reçu leurs consignes et partaient directement. Le temps qu’ils reviennent la retrouver, Callie préférait elle aussi chercher. Inutile de se presser et de s’épuiser, la marche allait suffire largement pour ça. Il valait mieux que les deux adolescents restent ensembles, la rouquine préférait. L’objectif premier de la demoiselle était au moins de repérer les poubelles. Après tout, ils pouvaient en croiser partout, notamment dans les culs de sac. D’ailleurs, elle s’enfonçait dans l’un d’eux, la lumière s’assombrissant de plus en plus.

_ Pouah, quelle odeur nauséabonde… se plaignait-elle en bouchant son nez. Tient ? Du mouvement.

Elle s’approchait à pas de loup et s’emparait du tas en mouvement pour ensuite soulever fermement ce qu’elle avait attrapé. Il s’agissait d’un Miamiasme mais… Il ne semblait pas vraiment blessé. Au contraire, il était en train de se payer un festin dans cette poubelle. Dans les mains de Callie, il se débattait avec force, commençant alors à hurler pour avertir sa… famille ?

_ Euh… Désolée ? Déclarait-elle, le visage légèrement grimaçant en voyant d'autres créatures apparaitre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1231-0116-calliope-callie-pryde-givrali#13904 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1233-calliope-callie-pryde-givrali#13937
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Hoenn
Âge : 18 ans
Niveau : 42
Jetons : 2572
Points d'Expériences : 1064

MessageSujet: Re: [Mission] Quand le moteur fait boum. Leonidas Blackhart.   Ven 27 Fév - 11:59

QUAND LE MOTEUR FAIT BOOM

Te sentant mal vis à vis de la Torterra tu cherches son pardon en flatterie sur le museau et en lui offrant cette fois ci des Pokeblocs. Semblant gourmande elle ne se fait pas prier en râpant d'un grand coup de langue visqueuse la paume de ta main. Tu grimaces et la grosse tortue ricane doucement, te repoussant encore une fois de son nez reptilien. L’infirmière ne peut s'empêcher de glousser a son tour venant amicalement te donner une petite tapote dans le dos.

▬ C'est que vraiment elle vous aimes bien.

Tu esquisses un fin sourire, mêlant dégoût et joie, puis finalement l'appel du devoir revient au galop.

[...]

La liste était longue, vous y passerez sans doute la journée a mettre patte sur tout ces Pokemons blessés. Mais que faire du temps quand on a des pauvres animaux en dangers ? Rien ci ce n'est de ne pas en perdre. Tu t'approches de Callie pour regarder au dessus de son épaule, lisant la dite liste. Commencé par le Miamiasme n'était pas en soit une si mauvaise idée. Le rapport indiquait qu'il s'agissait du Pokemon le plus blessé de tous. Grandes brûlure... Difficulté a se mouvoir, une dent cassée... Tu commençais a douter sur la raison de son état actuel. Comment un dresseur aurait-il put laisser son compagnon ce faire malmener de la sorte... ? A moins que ce soit le dresseur lui même qui l'est mit dans un état pareil.

Rognant tout ce que tu as de haine envers ce genre d'individu tu viens flatter l'encolure de ton Zoroark qui n'était autre qu'a tes côtés. Il fallait mieux se dépêcher. Ni une ni deux vous vous organisez. La Givrali fait appel a son Passerouge, prénommé Stahl, ce dernier virevolte au dessus de la tête de la jeune fille pour finalement trouver place sur son épaule. Minuscule, mais attachant tu l'observes avec attention pour finalement faire appel a ta propre troupe de Pokemon. Korra, ta Voltali, qui sera en duo avec celui de Callie, Arkhan ton Caninos qui munit de son incroyable flair serait retrouver une aiguille dans une botte de foin et Terezi, ta Statitik, qui bondit sur ta tête pour s'enfouir dans ta crinière blonde.

Prenant les devants, exauçant le souhait de Calliope de ne pas se séparer durant cette mission, tu suis le flair acéré de ton Caninos. Truffe au sol, queue battante, tu pouvais dire sans te tromper que ce dernier avait bien grandit. Tu ne l'avais pas mesuré, ni même pesé, mais rien qu'en a juger par son poil et sa carrure devenue plus épaisse, tu savais que la thérapie Highwind avait été et est encore aujourd'hui très efficace.

▬ Occupons-nous d'abord de ce Miamiasme. Ensuite – Tu pointe du doigt le dossier suivant, le tout intelligemment munie d'une photo. - On s'occupera de ce Lineon dont la queue a été coupée. Si j'en crois le rapport sa blessure n'a pas fini de cicatriser et ses points de sutures sont  fragiles.

Vous prenez donc la direction des différentes petites ruelles afin de retrouver le patient. L'odeur y est forte et désagréable. Tu éternues même, un petit quelque chose t'ayant adroitement chatouillé les naseaux. Arkhan lui ne s’arrête pas de renifler. Ce parfum de poubelle n'a pas l'air de le gêner ce qui n'est pas le cas de la demoiselle qui s'est déjà bouché le nez. Pendant que tu cherches dans ton coin, éclairé par ta Statitik, Callie elle s'empare de quelque chose, ou plutôt de quelqu'un. Le crie est strident et tu te retournes en un instant. Trop énergétique pour être le Miamiasme que vous cherchez, tu t'approches de la Givrali lui priant de lâcher le Pokemon.

▬ Je crois qu'on s’est trompé de « quartier » celui ci est déjà occupé. Luné utilise une de tes illusions pour les déstabiliser ! Un lampion sur la tête, tu lances un regard à ton Pokemon qui s’exécute sur le champ, bondissant en avant pour que vous ne soyez pas pris dans son mirage. Tu attrapes instinctivement le bras de Callie pour faire demi-tour. Vous retrouvez la grande rue, puis finalement rejoins par ton Polymorfox, tu ris à l'intention de ta partenaire de mission.

▬ Détaler comme les Laporeilles c'est notre truc on dirait haha !

Arkhan, qui vous a suivit dans votre course redresse son museau. Droit, fier, patte redressée en signe de chasse, tu l'observe un instant jusqu'à tenter de suivre où allé son regard. Une silhouette ronde et lente agrippe le regard. Tu l'as montre du doigt alors qu'elle roule avec difficulté dans une rue sombre à une dizaine de mètres de là.

▬ Il est là bas ! Prépares Hana, c'est un cas difficile celui là.  

Ne pouvant aller très loin avec sa blessure tu n'envoie aucun de tes pokemons l'intercepter.


crackle bones

_________________

Roar little lion man

kado:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t787-leo-this-is-not-sparta-phyllali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t795-leonidas-blackhart-phyllali
 Pokéathlète Médecin
avatar
Pokéathlète Médecin
Région d'origine : Unys.
Âge : 18 ans
Niveau : 51
Jetons : 2130
Points d'Expériences : 1530

MessageSujet: Re: [Mission] Quand le moteur fait boum. Leonidas Blackhart.   Dim 1 Mar - 15:29

Ce cri perçant résonnait dans toute la ruelle et Calliope ne savait plus quoi faire, totalement figée. Elle observait avec de gros yeux la créature qui voulait par dessus tout se libérer de son emprise, ne cessant de gesticulant dans tous les sens. Il finissait alors par approcher sa bouche dangereusement au niveau de son bras ce qui inquiétait immédiatement la demoiselle qui ne se faisait plus prier pour le lâcher d'un coup. Toujours choquée, la jeune fille restait quelques secondes dans cette position. Elle baissait finalement ses bras, n'étant plus du tout maître de la situation. Heureusement, Leo savait parfaitement comment les tirer de là et n'hésitait pas à faire appel aux dons de son Pokemon ténèbres pour fuir. D'un bon, ce dernier s'était retrouvé devant les adolescents. Le garçon attrapait donc Callie qui se laissait faire totalement. Pourquoi faillait-il toujours fuir exactement ? Etait-ce sa mal chance qui la mettait sans arrêt dans ce genre de situation ?! A croire que oui... C'en était désespérant. Mais bon, la rouquine ne se laissait pas démoraliser et riait de bon cœur au commentaire du Phyllali.

_ Je crois que c'est notre destiné !

Dire qu' ils s'étaient rencontrés de cette façon. .. Haussant les épaules, la Givrali ne tardait pas à donner toute son attention au Caninos de son ami qui semblait avoir repérer quelque chose. En effet, elle notait que son attitude était différente car il prenait une drôle de posture. Posture que Leo décodait bien rapidement car le voilà qui pointait du doigt une silhouette au loin. De part sa forme, Callie reconnaissait bien la créature, surtout qu'ils avaient tous les signes évoqués sur la feuille que l'infirmière leur avait donné : il vacillait de droite à gauche, avec une grande difficulté à avancer. Si on écoutait bien, il gémissait de douleur. La demoiselle ne comprenait pas pourquoi il continuait de bouger s'il avait si mal... Il devait chercher un abri pour se reposer sans être dérangé. Malheureusement, au vu de son état, cela ne pouvait pas suffire.

_ Tu as raison, c'est pour ça que je voulais le trouver en premier.

La jeune fille s'avançait prudemment vers le blessé qui ne semblait même pas les entendre. Il y avait bien des brûlures de part et d'autre du corps. Elles étaient vraiment inquiétant et la jeune fille s'avait déjà par avance qu'elle ne pourrait y faire grand chose. Elle avait Hana, certes, mais c'était surtout dans le but de soulager : elle n'avait pas le matériel ni toutes les potions adéquates.

_ Hey... ! Le Miamiasme se retournait à cette interpellation. Arrêtes donc, tu vas t'affaiblir plus que tu ne l'es. Montre moi ça ?

La fameuse dent cassée... Oui bon, là, c'était certain : à part atténuer la douleur, elle ne pouvait strictement rien faire. Mais ce n'était pas ce qui inquiétait le plus notre médecin. Être à l'air libre alors que la peau était à vif, ce n'était pas vraiment conseillé. La rouquine essayait d'ausculter mieux la petite créature qui ne voulait pas du tout se faire. Décidément... ! Heureusement que la demoiselle avait plus d'un tour dans son sac. Elle demandait sans plus attendre à Hana d'endormir ce malheureux pour qu'elle puisse déjà l'apaiser mais aussi le ramener sans qu'il ne se débat. Dans son sac, elle avait une crème pour les brûles, concoctée grâce aux plantes de sa Chlorobule. Ce n'était pas suffisant mais au moins, cela pourrait le soulager, sans oublier que l'attaque Amorathérapie.

_ Bon... déclarait-elle en se redressant tout en maintenant la créature dans ses bras. Plus que six. En espérant ne pas trop tarder, je n'aime pas les savoir dans la nature dans leur état...

Callie repartait en compagnie de Leo dans la rue principal, guettant les moindres mouvements, observant les moindres recoins. Les minutes passaient sans qu'il n'y ait un seul indice. Cela ne faisait qu'augmenter l'inquiétude de la jeune fille. C'est alors que Voltali surgissait de nulle part, essayant de communiquer avec sa dresseuse pour ensuite l'emmener dans une direction.

_ Pas trop vite quand même ! Attends nous... !!

Calliope marchait le plus rapidement qu'elle pouvait mais elle avait déjà un point de côté qui la forçait à ralentir le rythme. Finalement, ils trouvaient le Ferosinge dont la patte avant était cassée. De nouveau accroupi, la demoiselle tendait sa main en avant pour mettre en confiance le Pokemon singe. Ce dernier reniflait légèrement, comme à la recherche de nourriture. Sur le coup, la demoiselle riait doucement pour ensuite lancer un regard en direction du blond.

_ C'est lui qui a toute la réserve ! Hep hep, pas trop vite, je te vois venir coquin. Avant, je te voir bouger, je trouve ta démarche étrange.

Ferosinge était dans un premier temps hésitant voir méfiant. Mais en voyant le visage doux de la fille, il avançait doucement dans sa direction, permettant alors à cette dernière de faire un rapide pronostic.

_ Ah ! Il a un problème d'articulation, c'est évident...Mais... Attends voir... Je sais ! Nagini ! Nagini ? Oui, son serpent ! Enfin, son Seviper... Calliope l'appelait. J'ai mis au point une sorte de sérum grâce au venin de ma Seviper... Et, ce dernier permet, à long terme, de guérir les problèmes d'arthrite. Enfin, le tout est de ne pas empoisonner ce malheureux et je compte sur toi Hana pour que ce ne soit pas le cas. Bien, c'est parti !

Hana et Nagini ne sentaient pas très bien, c'était vrai. Mais ensembles, elles arrivaient à faire de bonne choses. La queue de Seviper contenait du venin capable d'empoisonner. Mais ce dernier était aussi thérapeutique. Le tout était de le doser mais aussi de combiner l'attaque Aromathérapie pour neutraliser le poison et ne garder que les molécules du venin capable de soigner. Rigoureusement, Callie attrapait une aiguille sur le corps de Voltali ce qui lui donnait un petit coup de jus. Elle piquait ensuite le Ferosinge au niveau dans la chair de l'épaule, profondément.

_ Ça va paralyser son bras et donc engendrer aucune douleur. Là, voilà. Le singe avait eu un petit soubresaut lorsque Callie avait piqué. Ensuite, cette dernière se concentrait au prélèvement du poison, s'aidant toujours de l'aiguille de son Voltali. Bon, j'injecte le venin. Hana, prépare toi !


[Je stop le RP là parce que bon, je ne m'arrête plus... ^^' N'hésites pas à faire des trucs surtout, ne te sens pas limité. Je te fais confiance, tu l'as déjà fait de toute façon. Si ça ne va pas, je changerai, donc dis-le moi. (; Bonne lecture ! o/]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1231-0116-calliope-callie-pryde-givrali#13904 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1233-calliope-callie-pryde-givrali#13937
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Hoenn
Âge : 18 ans
Niveau : 42
Jetons : 2572
Points d'Expériences : 1064

MessageSujet: Re: [Mission] Quand le moteur fait boum. Leonidas Blackhart.   Ven 6 Mar - 10:29

QUAND LE MOTEUR FAIT BOOM

L'affaire Miamiasme se passant dans les règles de l'art. Arkhan trouva sa trace et vous la suivirent le tout en trottinant. Il s'était malencontreusement retrouver dans une impasse et bien que la fuite était son seul salue, il ne tenta rien pour vous échapper. Résolu ; il laissa tout d'abord Callie approcher. Ou plutôt c'est toi qui laissas la demoiselle s'avancer en premier. Hormones féminins que voulez vous, ils ont toujours été plus ou moins rassurants et la relation Pokemons-Humains se basée sur cette même hypothèse. Tu n'étais pas certain de tes pensées, mais tu l'avais déjà observer mille et une fois au cour de ton année dans cette académie. Car l’inquiétude d'un homme et l’inquiétude d'une femme ne dégage pas la même chose.

Une fois que le patient se lova contre la Givrali, tu te permis d'avancer a ton tour pour observer. Il était vraiment dans un piteux état et cette même vue n'eut d'autre mérite que de te rappeler ton accident. Pokemon en cage, griffés, brûlés, en sang... Il était pénible pour toi d'y penser, d'imaginer ne serait-ce qu'un instant de voir tes pokemons dans un état aussi déplorable. Tu croises les bras pour en cacher tes tremblements, tentant du mieux que tu peux de ne pas repenser a ce qui s'était passé ce jour là.

Ton Caninos, lui même une victime, pour avoir des problèmes de croissances inexpliqués, s'approcha pour passer entre tes jambes, sentant une soudaine tension t'envahir. Tu le remercie d'une caresse, qu'il apprécie tout particulièrement, et vient machinalement coller ton nez chaud sur sa truffe froide. Tu lui susurres des «  Ne t’inquiètes pas » un peu en retrait et d'une douceur presque inaudible, dans le but de le rassurer lui et de ne pas inquiéter Calliope. Tu te redresses et ayant reprit un peu du poil de la bête, étudies avec attention les mimiques du médecin en devenir. Elle appliqua les soins de son Pokemon et de sa voix rassura ce dernier. Il fallait avouer que cette dernière était mélodieuse et particulièrement apaisante. Sans doute te serais-tu détendu d'avantage si tu n'étais pas en mission. Le tout se termina en sieste forcé pour le Miamiasme qui pour la première fois, souriait un peu.

Vous repartez, plus nombreux que jamais, bien évidement suivit de vos pokemons respectif, mais aussi du Pokemon Sac Poubelle ( pokedex oblige ! ) que Callie transporte dans ses bras. Il fallu au moins une bonne dizaine de minutes avant qu'une nouvelle piste se présente a vous. Sortit de l'ombre d'une ruelle, le Voltali de la Givrali. Jappant avec joie, sans aucun doute pour vous avoir retrouver aussi rapidement, il repart plus vite que la lumière, vous indiquant le chemin.

La suite fut plus simple vue qu'il s'agissait d'un Pokemon bien moins blessé. Un Férosinge dont la patte cassée gesticulé bizarrement. Une nouvelle fois tu laissas la demoiselle s'avancer en premier et quand elle gagna sa confiance tu t'approchas. Ce n'était sans compter sur la truffe de se dernier qui se redressa bien vite sur ta frimousse d'ado'. Nourriture, évidement et en plus Callie venait de vendre la mèche ! Plus aucun moyen de reculer, tu soupires en jeu d'acteur maladroit et t’accroupis pour ouvrir ton sac remplis de Pokeblocs et de Pofiterols.  Échangeant ces casses dalles contre sa patiente et son immobilité, tu maintenais son attention rivé sur toi.  Pas une seule fois il tourna la tête pour s’inquiéter du procédé médical de Callie. Tout ce qu'il voulait c'était grignoter ce qu'il y avait dans ton sac.

Cependant ce qui allait venir n'était plus de l'ordre de la gourmandise. Certes le Ferosinge n'avait pas encore bien remarqué la Seviper, mais quand vint l'injection du venin tu dus forcer le singe a s'immobiliser de ta propre force. Mais c'était sans compté sur la puissance de ce dernier qui, même blessé, était bien capable de te lancer contre un mur. Il gesticule, se débat si fort que tu te prends un coup de griffes au visage. Superficiellement taillé au niveau des pommettes tu ne détend pas tes bras.

▬ Continues Callie, ne t- Une nouvelle attaque griffe qui cette fois ci eu raison de ton jean au nouveau de la cuisse. - t’arrêtes pas, ce ne sont que des griffures.   Tant qu'il ne te balancé pas d'une attaque Balayage, il n'y avait rien a craindre !

Le Ferosinge, déjà blessé, se laissa porter par la fatigue et pour ton plus grand plaisir, arrêta de se débattre. Tu te permets de lâcher un soupire avant de défaire ta poigne sur le corps velus du Pokemon combat. Pour le féliciter de son courage tu lui offrit une novelle friandise qu'il ne manqua pas de dévorer avec un certain plaisir. Tu te redresses donc, avec le Porsinge dans tes bras, tout en faisant bien attention de ne pas abîmer d’avantage sa patte. Plus que chargé, tu proposes ceci.

▬ Ramenons déjà ces deux là au centre Pokemon, avant de partir à la recherche des autres.

Tu n'avais pas encore vue Korra, ni même le Passerouge de Callie', peut-être n'avaient-ils encore rien trouver. Une chose est sûre, vous retournez au centre pour confier vos deux protégés a l’infirmière de tout à l'heure. Elle vous accueil avec cette même énergie et aider de deux de ses collègues, elles prennent en charge le Miamiasme et le Ferosinge.

▬ Merci ! Et désolée de ne pas pouvoir vous aider dans les recherches, mais nous sommes trop peu nombreuses ici pour s'occuper de tout ce beau monde.

N'ayant pas le temps de discuter, tu repars en hochement de tête en guise de réponse. La ville est grande mais tu as confiance en tes pokemons. D'ailleurs, il ne faut pas plus de temps pour l'écrire que voilà eu Korra pointe le bout de son museau électrique. Elle jappe et s'illumine pour attirer votre attention et  tu te mets a courir dans sa direction. Il manquait cinq Pokemon, il ne fallait donc pas traîner. Parcourant ruelle sur ruelle, tu finis par arriver, en premier, sur une petite place ronde.

Une fontaine en son centre, visiblement hors d'usage en cet fin d'hiver t’intrigue autant qu'elle n'intrigue ta Voltali. Entre les sculptures trois Zigzaton s'y dissimulent. Ils n'ont pas l'air très grand, et a en croire la liste, ce ne sont pas des Pokemon appartenant a des dresseurs. Penché au dessus d'eux tu peux voir qu'ils sont très bien caché et vous n'auriez sans doute jamais mis la main sur eux si Korra ne les avaient pas sentis. Tu tentes d'y faire glisser l'une de tes mains. Le trou en question est très étroit et tu commences a te demander comment ils sont arrivés là.

Par chance, tu arrives a sortir l'un des bébés hors de sa cachette. Il est minuscule dans tes bras et ne cherche ni a fuir, ni a combattre.

▬  Je dirais qu'ils n'ont pas plus de trois jours...  

Tu le tend tout doucement a Callie pour qu'elle l'examine et essayes de nouveau de passer ton bras dans l'ouverture rocheuse dans laquelle ils ont été placés. Alors que tu es toujours penché au dessus des petites décorations aux pieds de cette grande statue afin d'extirper ces petits Zigzaton, tu entends le grognement de ton Caninos et tu sens les poils de ton Zoroark s'hérisser. Malheureusement tu ne peux pas retirer ta main d'une traite, au risque de t'en arracher la peau. Aveugle de la situation, tu demandes des infos a ta partenaire.

▬ Qu'est qui se passe Callie ?

Il s'agissait enfaîte de la Lineon dont tu avais parlé précédemment. Queue coupée, collerette dressée de férocité et babines retroussées, elle n'avait d'yeux que pour ses tous petits.


[ désolé du retard nyuh !]

crackle bones

_________________

Roar little lion man

kado:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t787-leo-this-is-not-sparta-phyllali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t795-leonidas-blackhart-phyllali
 Pokéathlète Médecin
avatar
Pokéathlète Médecin
Région d'origine : Unys.
Âge : 18 ans
Niveau : 51
Jetons : 2130
Points d'Expériences : 1530

MessageSujet: Re: [Mission] Quand le moteur fait boum. Leonidas Blackhart.   Ven 13 Mar - 16:40

Leonidas détournait parfaitement la situation ce qui permettait à Calliope de préparer les soins mais aussi de les débuter sans que le Ferosinge ne s’inquiète d’avance. Malheureusement, lorsque les mains délicates de la jeune demoiselle forçaient cette aiguille à rentrer dans la peau de son patient, ce dernier avait une toute autre réaction. Brusquement, il tentait de se dégager forçant Callie à se reculer pour ne pas recevoir un coup ni même se blesser avec son matériel de fortune. Le cœur battant à la chamade, elle tentait tant bien que de mal à continuer son processus de guérison, effectuant des gestes amples. C’était bien entendu contre la volonté du singe mais ces soins étaient nécessaires. Et Leo semblait l’avoir compris car il n’avait pas hésité une seule seconde à immobiliser le Pokemon. Evidemment, avec la force que ce dernier dégageait, c’était une tâche très difficile. Très vite, des gouttes de sueur perlaient sur le front de la rouquine qui se concentrait au maximum pour ne pas se louper alors que son partenaire subissait les contres coups. Griffer au visage, elle s’était dans un premier temps stoppée. La bouche grande ouverte par la surprise, elle préférait tout arrêter afin d’évider à son ami d’être blessé davantage. Mais ce dernier la priait de continuer et elle s’exécutait sans perdre une seconde.

_ O-oui !

Quelques minutes après, épuisé, le Ferosinge se laissait totalement faire. La paralysie avait-elle fonctionné ? Sans aucun doute. Le Pokemon avait juste eu peur de l’aiguille comme l’aurait été un enfant. Calliope pouvait donc terminer sans craindre que Leo ne soit trop amoché. Se redressant d’un coup, la jeune fille étirait son dos endolorie et souriait, satisfaite de son travail. Leo faisait de même en prenant la créature blessée dans ses bras. Le regard attendrissant Callie ne pouvait s’empêcher de poser ses doigts prêts de l’égratignure sur sa joue afin d’observer cette dernière. Ce n’était que superficielle mais le risque était quand même la contamination : on ne savait pas où avait trainé les pattes de ce Ferosinge !

_ Attends, avant, je désinfecte ça ! Avec les feuilles d’Hana, j’ai pu faire de la crème antiseptique. Jute le temps de t’en mettre et… Là, voilà ! expliquait la jeune fille tout en joignant des actes à ses propos. Elle avait sorti le tube de crème dont elle parlait et l’avait appliqué que la joue et la cuisse du blondinet après les avoir nettoyées avec un mouchoir humide.

Un dernier échange de regard suivit d’un sourire et les deux adolescents rebroussaient chemin afin de rejoindre le centre Pokemon. Non seulement les Pokemon retrouvés seraient mieux pris en charge mais en plus, cela allait libérer les deux étudiants et donc leur permettre de mieux avancer et d’être plus efficace. Car après tout, il restait encore pas mal de patient à retrouver ! L’infirmière les remerciait et ils repartaient de plus belle. Très vite, c’était la Voltali de son compagnon qui parvenait jusqu’à eux.  Elle les dirigeait jusqu’à une place où se tenait à son centre une fontaine asséchée. En avançant jusqu’à cette dernière, Calliope constatait des petits mouvements entre les sculptures, se rendant compte très vite qu’il s’agissait de Zigzaton.  Leonidas prenait les devant et plongeait sa main dans le trou dans l’espoir de les récupérer. Callie le regardait, un peu inquiète. Et lorsqu’il en tenait un entre ses bras, elle hoquetait de surprise. Il semblait si jeune !

_ Je pense que tu as raison. Mais… Où est leur mère ? répondait-elle tandis qu’elle le prenait dans ses bras car Leo repartait à la « pêche ».

Entre ses mains, la rouquine avait tout le loisir de l’observer mais aussi de l’analyser. Il ne semblait pas spécialement blessé. Tout jeune, légèrement déshydraté et sans compagnie, il était évident pour la demoiselle que ces bébés avaient été abandonnés. Redressant la tête à la demande de son partenaire, Calliope constatait avec effroi un Lineon juste devant elle. Et pas n’importe lequel puisqu’il s’agissait de celui qu’ils recherchaient. Il semblait vraiment mécontent et Callie faisait rapidement le rapprochement en voyant comment ce dernier observait les petits. Etait-ce … ?

_ C-c’est… Commençait-elle avec difficulté… C’est Lineon. Celui de notre liste. On dirait que… HA ! Attention !!

Le Pokemon sauvage et blessé se jetait directement vers les deux adolescents. Callie se plaçait instinctivement devant Leonidas qui était dans l’incapacité de se mouvoir. Elle tournait ensuite le dos à la créature en colère afin de protéger non seulement le petit qu’elle avait dans les bras mais aussi son partenaire. La tête posée sur son dos, elle attendait la sentence qui… n’arrivait pas. Tout simplement parce que le Zoroark c’était interposé. Alors, la rouquine se redressait, quelque peu paniquée par la situation qu’elle n’arrivait pas à gérer. Cette bestiole était trop en rogne.

_ Ça doit être leur mère. Mais… Comment est-ce possible ? S’ils n’ont que trois jours, ça veut dire qu’elle était au centre Pokemon sans eux ?! Mais… C’est horrible !

Imaginez-vous, abandonner de force vos enfants… Cela devait être dur à endurer. Malgré tout, Lineon restait une créature mal en point avec sa queue coupée. Callie ne savait pas dans quelle circonstance cela s’était produit mais ce n’était pas ce qui l’inquiétait le plus. Pour le moment, il fallait absolument calmer la créature dont les points de suture au niveau de la queue ne semblaient plus tenir. Hana ne pouvait rien faire, son poudre dodo restait inefficace car cette attaque n’atteignait pas sa cible qui restait rapide malgré les circonstances.

_ Celà ne sert à rien de l’attaquer… On va l’effrayer plus qu’autre chose et ça n’arrangera rien à la situation. Lineon, écoute-moi… On ne veut pas leur faire de mal. Bien au contraire. Tient, regardes.

Calliope s’accroupissait au sol, s’avançant prudemment vers la créature en rogne. Elle posait ensuite au sol le petit Zigzaton qui avait du mal encore à se mouvoir. C’est Lineon qui avançait vers son petit, avec de grandes précautions. Elle s’arrêtait au moindre mouvement et redressait la tête pour voir si on n’allait pas se jeter sur elle. Vu que ce n’était pas le cas, elle continuait à avancer prudemment. Juste devant son petit, elle le reniflait légèrement comme pour s’assurer qu’il n’avait rien. Callie regardait la mère d’une certaine façon qui voulait dire : « Tu vois ? » Malheureusement, cela ne suffisait pas à gagner entièrement sa confiance. Voltali régissait alors pile au bon moment, utilisant son cage éclair pour paralyser Lineon qui s’était fait prendre par surprise.

_ Ouf… Soupirait Callie qui pouvait à présent se redresser et essuyer son front. Récupères tous les petits, on les amène tous directement au centre. Ils pourront mieux s’en occuper et on pourra chercher les autres.

Car oui, en comptant Lineon, il restait un total de quatre Pokemon à récupérer. Cela faisait encore beaucoup mais d’un côté, cela rassurait Calliope qui se disait qu’ils en étaient à la moitié. Et puis, il restait cette famille de Funécire qui devait avancer en troupeaux. Et c’est Stahl qui mettait la main sur ces derniers. De pars les airs, il prévenait les deux étudiants de l’académie qui repartait déjà à la recherche des autres Pokemon après avoir ramené Lineon et ses petits à l’infirmière qui semblait bien surprise de les découvrir. A l’opposé de leur position, ils se retrouvaient dans une ruelle bien trop sombre. C’est la lumière au fond, faisant penser à des lucioles qui interpellait Callie.

_ Tu crois qu’il peut s’agir des Funécire ? Questionnait-elle.

Prudente, elle avançait doucement en se tenant contre la paroi du mur pour ne pas tomber. Proche d’une des sources lumineuse, elle ne distinguait que la flamme flottant dans les airs et non le Pokemon. Tendant la main en avant, elle allait essayer de l’attraper sauf qu’elle ne se doutait pas qu’elle pouvait se brûler. Imprudente, le mal arrivait bien vite que prévu et la jeune fille retirait sa main rapidement dans un mouvement brusque, arrachant un petit cri de douleur. Elle pressait la paume de sa main à l’aide de l’autre pour faire passer la douleur. C’en était insupportable et elle ne pensait qu’à faire passer sa main sous de l’eau froide sauf qu’il n’y en avait pas à disposition.

_ Purée… Je suis vraiment un boulet… se plaignait-elle, les larmes aux yeux à cause de la douleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1231-0116-calliope-callie-pryde-givrali#13904 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1233-calliope-callie-pryde-givrali#13937
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Hoenn
Âge : 18 ans
Niveau : 42
Jetons : 2572
Points d'Expériences : 1064

MessageSujet: Re: [Mission] Quand le moteur fait boum. Leonidas Blackhart.   Ven 27 Mar - 21:00

QUAND LE MOTEUR FAIT BOOM

Penchais en avant, dans cette vieille fontaine sale, tu ne vois pas ce qui se passe, mais la tension qui survole tes épaules te fais bien vite comprendre qu'il y a quelque chose qui ne va pas. Luné a les poils hérissés, toutes griffes dehors, le regard fin et sauvage, il s'impose en déposant ses pattes avants sur le sol. La crinière ébouriffée de violence, il grogne a s'en faire grincer les crocs. La Lineon quand à elle se fait méfiante et rusée. Elle n'a de toute évidence pas envie d'abandonner  ses petits, ni de vous les laisser En même temps c'est tout a fait compréhensible. Alors que tu fais de ton mieux pour dégager le deuxième petit de sa « tanière » rocheuse, tu perçois une forme de stress qui n'est pas animale. Callie ne sait pas vraiment où se mettre, son mélange d'angoisse et de trouble face à l'horreur de la situation n'aide en rien la maman pokemon. Mais tu ne peux ni voir, ni vraiment appréhender les conditions actuelles. Qui plus est, le deuxième petit Zigzaton se fait difficile. Bien collé contre son petit frère ou sa petite sœur, il fuit ta main en jappant, mais finalement un mauvais mouvement de son compère le fait glisser dans la paume de ta main. Il est si petit... Tu n'as pas de mal a le ramener a la surface.

Tu n'as pas le temps de réagir qu'un éclair flamboyant électrise l'ambiance, paralysant sur l'instant la  Lineon sans queue. Tu es peiné par tant de rage lisible dans ses mirettes remplies de rage. Cette queue coupée n'est pas sa plus grosse cicatrice... Tu n'es pas un Pokemon, mais tu sais que cette fureur qui lui hérisse le poil n'est pas naturelle. Il y a de ça un an, tu n'aimais pas les pokemons, mais jamais Ô grand jamais tu n'aurais maltraité une de ces créatures. Ton imagination te joue des tours et machinalement, blessé, compréhensif, victime toi aussi de la connerie humaine, tu t'approches avec le tout petit pour le lui rendre.

▬ Il n'arrivera pas la même chose a tes petits, je te le promet.

L'inconscience même te pousse a approcher ta main de sa tête. Mais comme prévue la Lineon ne vous fais pas confiance et même paralysé, elle tente de te donner un coup de crocs. Ne pouvant aller contre sa volonté tu te redresses et va récupérer le dernier petit Zigzaton. Une main furtive, une agilité que tu ne te soupçonné pas jusqu'à te retrouver comme ça, tu pêches le dernier rejeton. Vous vous en servirez pour faire suivre la jeune maman.

Choses dites, choses faites, avec l'aide de la garde spéciale électrique qui n'est autre que le Voltali de ta coéquipière vous ramener la petite famille au centre Pokemon. Là-bas, on vous accueille un peu a la vas vite. Ça cour partout, ça crie, ça sonne. On vous remercie encore et encore et tu commences a te demander si chaque demoiselle que tu croises et la même personne ou quelqu'un de totalement différent... Puis soudainement, comme venue de nulle part, un infirmier cette fois. Un homme charmant qui dépose les petiots dans une couverture, elle même installée dans un panier en osier. Un jappement perçant, une petite bouille audacieuse qui vous fixe de sa panière, et pour vous, un rire cristallin. Adorable. Comme si tu les avais vue naître tu leurs dis bye bye avant que l'appel du devoir ne refasse surface. Il y a d'autres patients a sauver !

Ni une ni deux, alors que vous repartez a la chasse aux blessés, un Passerouge familier pointe le bout de son bec. Tout feu tout flamme, en piaillement endiablé, il vous montre le chemin. Suivis de ton Starter et de ton Caninos tu arrives bien assez tôt dans une ruelle sombre. Ce n'est pas avec tes lunettes opaques que tu aurais put remarquer la toute petite lueur du fond. Heureusement que Callie était là pour t'avertir. Ensemble, vous vous enfoncés dans l'obscurité. Tu avoues ne pas voir grand chose... Tu avances avec prudence, à tâtons comme on dit, doublé par tes pokemons qui eux, sont nyctalopes.

Finalement, en avançant un peu plus tu arrives a percevoir une faible flamme. Tu suis « aveuglement » la silhouette féminine de Calliope, jusqu'à tomber sur l'objet de votre recherche. Un groupe de Funécire s'y trouve. L'un d'eux n'est pas très flamboyant et nquiet de cette faible clarté tu t'en approches doucement pour finalement être bloqué par le reste du groupe, qui cherche sans aucun doute a le protéger. Il fait sombre et d'un coup d'un seul, une flamme bleu virevolte dans ce couloir de béton, éclairant les lieux. Ce n'est pas un Funecire qui vient de vous lancer un attention de toute beauté, mais plutôt un Melancolux. Cependant, tantôt, Callie avait approcher sa main, d'un peu trop près. Un couinement, et tu te retournes vers elle, la distinguant a peine. Seulement éclairait par des Pokemons lampes tu t'approches de ton amie, inquiet.

▬ Ça va ?

Tu es très tactile, tu ne peux pas t’empêcher de lui attraper la main. De l'autre tu te saisis d'une bouteille d'eau se trouvant dans ton sac. Avec tes dents tu dévisses le capuchon et applique le liquide frais sur la brûlure.

▬ Ce n'est pas grand chose... Je n'ai aucun pansement a te proposer, mais ça te fera du bien.

Cependant, vous n'avez pas le temps de vous «  reposer » ou même de discuter d'avantage que le Melancolux vous fais vite comprendre que votre présence n'est pas la bienvenue. Il protege les siens, trois autres Funecires, mais surtout celui qui à l'air d'être le plus faible. Vaguement, en reportant ta mémoire a la lecture des dossiers, tu te rappel avoir lu quelque chose du genre : « Groupe de Funecire + Melancolux. L'un d'eux n'a pas encore reçu de soin. Ils sont très protecteurs les uns envers les autres. Faire très attention. »

▬ Eh bien voilà nos derniers patients...

Tu fais signes a ton Zoroark de s'approcher, ainsi qu'Arkhan, juste au cas où... Ce chandelier enflammé ne t'as pas l'air très coopératif. Cependant, tu remarques à peine que l'une des petites bougies de cire cherche a vous observer, virevoltant autour de son aîné.

[désolé encore du retard, x.x je pense qu'on peut encore faire un poste ou deux, et finir sur les funecires. Qu'en penses tu :3 ? ]
crackle bones

_________________

Roar little lion man

kado:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t787-leo-this-is-not-sparta-phyllali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t795-leonidas-blackhart-phyllali
 Pokéathlète Médecin
avatar
Pokéathlète Médecin
Région d'origine : Unys.
Âge : 18 ans
Niveau : 51
Jetons : 2130
Points d'Expériences : 1530

MessageSujet: Re: [Mission] Quand le moteur fait boum. Leonidas Blackhart.   Mer 1 Avr - 11:25

La douleur était insupportable et presser la paume de la main n’arrangeait pas les choses. Immédiatement, Leonidas s’était retourné afin d’attraper la main blessée de Callie. En quelques secondes seulement, il versait de l’eau qui provenait d’une bouteille d’eau qu’il avait dans son sac. A croire que le garçon lisait dans ses pensées… Cela  la soulageait grandement et elle lui expliquait de ne pas tout verser d’un coup afin que la brûlure reste le plus longtemps dans ce liquide frais. Des picotements continuaient de la tirailler un peu mais c’était bien normal…  Dans cette pénombre, la rouquine avait bien du mal à juger sa blessure. Elle déchirait juste un bout de tissu qu’elle humidifiait pour ensuite enrouler ce dernier autour de la main. Leonidas l’avait aidé afin que tout tienne en place. La demoiselle s’apprêtait à lui sortir une petite blague, histoire de détendre l’atmosphère mais elle n’en avait pas le temps. (Oui oui, Leo faisait un bon apprenti ! *sors loin*) Le Melancolux n’appréciait guère la présence des humains et il le faisait bien comprendre. Le regard triste, Callie se tournait vers son partenaire qui avait quémandé à ses Pokemon de se rapprocher.

_ Attends.

Un Funécire était en train de voler autour de leur protecteur, comme intrigué par la présence des adolescents. Calliope ne comprenait pas pourquoi il avait ce comportement… L’observant d’avantage, Callie se rappelait de la particularité de ces Pokemon et pour en avoir confirmation, elle consultait rapidement son iPok.

_ Mais bien sûr ! Funécire cherche juste à tirer notre force vitale mais le Mélancolux l’en empêche parce qu’il semble ne pas avoir confiance en nous et s’inquiète de celui qui se sent faible. Peut-être que ce dernier n’a pas eu assez d’énergie vitale pour que sa flamme soit ainsi ? Enfin, je crois...

Ce n’était qu’une supposition, mais aux yeux de la jeune médecin, ça tenait plutôt la route. Le tout était maintenant de convaincre l’ainé des Funécire à les laisser s’approcher. Une tâche bien délicate car le Mélancolux était vraiment prêt à en découdre. Un petit soupire s’échappait de la bouche de la rouquine qui perdait espoir. Le raisonnement ne fonctionnait pas du tout, un véritable têtu ! D’autant plus que cela l’avait agacé et qu’il lançait directement l’offensive en direction des adolescents.  Le visage crispé, Calliope effectuait un mouvement en arrière en tirant par le bras son partenaire, l’invitant ainsi à faire de même. Le Voltali de la jeune fille se plaçait alors devant eux, les poils tous hérissés et l’air agressif.

_ Non, Voltali … !

Tout ce qu’elle voulait, c’était que son Pokemon électrique ne se batte pas afin de ne pas les effrayer d’avantage et perdre toute chance de les rassurer. Mais c’était trop tard, le quadrupède n’en faisait qu’à sa tête et bondissait en direction de celui qu’il prenait pour son adversaire. Manque de chance –ou non- Voltali traversait le corps du Mélancolux. De type spectre, les attaques normales ne l’affectaient pas du tout. L’attaque Onde Folie touchait alors de plein fouet la créature électrique qui commençait à attaquer le mur sans aucune raison, se blessant alors.

_ Reviens ! Lançait la jeune fille, une Pokeball en main.

Une lueur rouge atteignait le corps de son ami, le forçant à réintégrer son « domicile ». Hors de question de le laisser. De un, il ne ferait que de se blesser. De deux, si son état passait, il allait continuer à attaquer.

_ Qu’est-ce qu’on fait… ? Questionnait Callie, totalement désespérée. Doit-on vraiment se battre pour les faire entendre raison ? Si on mettait juste le Mélancolux hors d’état de nuire, on pourrait certainement s’approcher du petit Funécire. Mais… Je ne suis pas très douée quand il s’agit de combattre…


[Bien entendu. (: Du coup je te laisse clore avec un magnifique combat ! XD Je reposterais ensuite ma conclusion à mon tour. :3]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1231-0116-calliope-callie-pryde-givrali#13904 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1233-calliope-callie-pryde-givrali#13937
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Hoenn
Âge : 18 ans
Niveau : 42
Jetons : 2572
Points d'Expériences : 1064

MessageSujet: Re: [Mission] Quand le moteur fait boum. Leonidas Blackhart.   Mar 7 Avr - 9:45

QUAND LE MOTEUR FAIT BOOM

Tu l'as laisse faire. Tu l'observes, attentif, à l’écoute. Sa brûlure, bien que douloureuse, semble lui avoir donner un coup de fouet. Elle reprend du poil de la bête, bombe sa poitrine, remonte la tête et fixe les pokemons pour en comprendre leurs comportements. Tu en fais de même, curieux, vigilant, au cas ou l'un d'eux se montrerait plus agressif que prévue. Car il y avait bien de la tension dans l'air et cela ne venait pas uniquement de vous, humains méfiants que vous êtes. Le Melancolux était réceptif a tout vos mouvements. Tu te penchais sur la droite, il te copiait. Il suivait tes moindres faits et gestes  avec une précaution quasi spontané. Terrifiant, particulièrement hostile avec ses flammes virevoltantes a tout vas; de bas en haut; au fur et a mesure qu'il se déplace dans cette ruelle plutôt étroite.

Tu recules, un peu intimidé malgré tout et ton starter s'approche de lui même, pour garder un œil sur ce « patient » inamical. Il n'est pas en position de combat, son poil et collé a son corps, ses babines restes baissés. Il renifle cependant, oreilles pointées vers le ciel, il jappe. Il essaye de communiquer, visiblement intrigué par cette agitation et Arkhan ton Caninos en fait de même. Il n'est peut-être pas aussi gros que ton Zoroark et pourtant les petits Funecires sembles prudents à son approche. Cela t'étonnes d'ailleurs. Il était vrai qu'Arkhan avait eu certain soucis de croissance et que ses flammes n'étaient pas aussi brûlantes qu'elles devaient l'être et là pourtant, tu redécouvre ton petit chiot foufou. Truffe remontée, poil saillant, queue en panache, tu l'observes l'espace d'un instant avant de replacer ton regard voilé sur le chandelier enflammé.

Soudain, Callie te happe le bras et te tire en arrière. Une flamme, bleutée, particulièrement chaude caresse ta joue, marquant ton visage d'un fin trait de feu. Tu grimaces, mais la douleur n'est rien face à l'intervention franche et sauvage du Voltali de la demoiselle. Il bondit en avant mais les attaques normales ne fonctionne pas sur les pokemons Spectre... Revanche du Melacolux, le renard électrique part à la déroute...C'est a ce moment précis que Luné prend les devants, se montrant plus imposant que jamais.

▬ Je crois qu'on ne va pas avoir le choix... Je vais m'occuper de ça avec Luné.

Toi même, tu n'étais pas très doué en combat. Ce n'était pas ta vocation, loin de là... et pourtant, tu n'avais d'autre choix que de calmer les folies de ce Melancolux un peu trop protecteur. Après tout, il suffisait de le mettre K.O non ? De plus, il te semble avoir lu dans un bouquin quelque part, que les pokemon ténèbres avait un certain avantage face aux pokemon spectre. C'était le moment idéal pour mettre en avant tes capacités refoulés de dresseur Pokemon Leo'. Montre nous que tu n'es pas juste un scientifique cloîtrer dans sa chambre a faire des recherches hasardeuses sur des sujets farfelus et sans le moindre sens.

Aux cotés de ton Polymorfox, tu commences le combat. Une patte en avant, babines retroussés, fièrement posté dans ce couloir sombre, Luné n'a d'yeux que pour son adversaire. Mis à part sa fourberie, Luné est très obéissant et sous tes conseils et tes idées, il mélange sa ruse a ses attaques.  Il commence avec une illusion étrange, où il fait disparaître les petits Funecires si cher a son cœur. Le Melancolux se retourne alors, perdu, confus. C'est a ce moment précis que Luné s'élance avec une double attaque Tranche-nuit. Fulgurant, bien mené, bondissant sur les murs confinés de cette ruelle sombre. L'attaque atteint son but et le PokéLampe titube sur le sol. L'illusion se brise alors et les petits Funecires s'approchent inquiet de leur gardien, sauf le plus petit et le plus faible qui reste en lévitation, un peu en arrière.

▬ Occupes toi du petit Funecire malade, je m'occupes des autres.

Chose dite, chose faite, alors que tu laisses la doc s'occuper du vrai patient blessé, tu prends en charge les trois autres dans le but de les ramener saint et sauf au centre pokemon. Le retour est cependant un peu long et fastidieux. Surtout avec le Melancolux qui fini par reprendre conscience. Mais finalement, ce « combat » lui a ouvert l'esprit sur vos intentions et c'est sans ronchonner qu'il vous laisses faire ce que vous avez a faire. Une fois sur place, on peut facilement voir que les infirmiers et infirmières ont retrouvés un parfait contrôle de la situation et ils sont très heureux de vous revoir venir avec les derniers évadés.

▬ Super vous les avez tous retrouvés ! Qu'est qu'on aurait fait sans vous...

Bien évidement, dans un dernier petit effort, vous amener les Funecires et le Melacolux jusqu'à l'intérieur où ont les prends bien vite en charge. On vous remercies, encore et encore et finalement, ne pouvant empiéter d'avantage sur leur lieu de travail, vous partez, plutôt fier.

Mission réussi


[ Fini pour moi, encore désolé pour le retard, la fin de l'année, c'est hard x.x ]
crackle bones

_________________

Roar little lion man

kado:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t787-leo-this-is-not-sparta-phyllali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t795-leonidas-blackhart-phyllali
 Pokéathlète Médecin
avatar
Pokéathlète Médecin
Région d'origine : Unys.
Âge : 18 ans
Niveau : 51
Jetons : 2130
Points d'Expériences : 1530

MessageSujet: Re: [Mission] Quand le moteur fait boum. Leonidas Blackhart.   Jeu 9 Avr - 10:58

D’après le coéquipier de Calliope, ils n’avaient pas le choix d’affronter le Mélancolux en colère. Cela ne plaisait guère à la demoiselle mais elle faisait totalement confiance à Leo. Prenant donc les rênes en mains, son Pokemon s’avançait, prêt à en découdre. C’est le regard quelque peu inquiet que la rouquine observait le combat, spectatrice  apparemment d’un effet illusoire incroyable car la créature spectrale semblait perdue. Les talents de ce Zoroark s’avéraient très utiles… Tout se passait relativement vite, les petits Funécire angoissant pour leur protecteur sauf le petit là-bas, la flamme moins brillante. Callie s’avance alors, dès que le jeune homme lui accorde le feu vert. Ses pas sont lents, les yeux s’accommodant à l’obscurité et se voulant rassurant. La petite chose ne bougeait pas d’un pouce, se contentant d’observer cette humaine s’approcher de lui.

_ Pourquoi tu ne prends pas de l’énergie vitale ? C’est pour cela que tu te sens faible…

Cela paraissait logique aux yeux de la jeune fille. Les Funécire volaient l’énergie vitale aux autres êtres afin d’entretenir leur flamme alors pourquoi celui qui se dressait devant elle ne le faisait pas ? C’était bien au-delà de ses capacités et malheureusement, Callie ne pouvait pas y faire grand-chose. Le mieux était de le ramener directement au centre Pokemon afin que l’on puisse le prendre en charge. Eux devaient savoir comment faire. Impuissante, la jeune médecin n’avait aucun remède. Elle conviait donc à la créature spectrale de venir avec elle. C’est sans difficulté qu’elle réussissait à le convaincre. Ainsi, les deux adolescents repartaient en compagnie de toute la famille. Bien entendu, la rouquine s’était inquiétée du réveil du Mélancolux, bondissant en arrière pour s’éloigner. Mais finalement, tout se passait bien et ils rentraient tranquillement vers le centre Pokemon. Les infirmiers les attendaient de pied ferme, se chargeant de prendre le relais pour les créatures qu’ils ramenaient.

_ Merci pour tout.

C’était assez gratifiant et Calliope s’était sentie vraiment utile lors de cette mission. Un large sourire parcourait son visage, heureuse d’avoir apporté de l’aide. La mission avait été un succès. Cela avait pris pas mal de temps et elle se sentait tout d’un coup énormément fatiguée. Il lui tardait donc de rentrer afin de se reposer au calme dans sa chambre. Elle lançait alors un regard à son coéquipier, lui signalant qu’il était tant de partir. Callie ne regrettait vraiment pas d’avoir contacté Leonidas pour cette mission. Grâce à lui, ils avaient pu faire quelque chose. En sa présence, elle s’était sentie rassurée, plus apte à conduire la mission, plus forte… Quittant l’établissement, ils se rendaient vers l’arrêt du bus. Mais avant même de franchir la porte, une main retenait le bras de la demoiselle, forçant cette dernière à se retourner. Face à elle, l’infirmière qui les avait accueillis et présentés la liste. Elle avait dans son autre bras un œuf dans une coque de protection en verre, permettant certainement de conserver la chaleur.

_ C’est pour vous, afin de vous remercier.

Calliope ne savait plus vraiment où se mettre. Les joues rouge, elle détournait le regard et avait beaucoup de mal à accepter ce présent. Elle balbutiait un petit merci et se saisissait de l’œuf. Elle n’y connaissait pas grand chose et elle se disait qu’elle risquait de mal s’en occuper. Le garçon blond la rassurait et Callie se confortait dans l’idée de se documenter.


[Je comprends, ne t'inquiète pas ! (: Merci pour ce RP. ♥]
[Obtention de l'oeuf de Tarsal et fin de la mission !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1231-0116-calliope-callie-pryde-givrali#13904 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1233-calliope-callie-pryde-givrali#13937
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 8922

MessageSujet: Re: [Mission] Quand le moteur fait boum. Leonidas Blackhart.   Mer 29 Avr - 12:19

MOdération

Appréciation Calliope > Un début de mission des plus sympathiques. C’est plus que le devoir qui pousse Calliope à aller aider le Centre Pokémon en demandant à Leonidas de venir l’aider. La jeune demoiselle se rend utile tout le long, utilisant sa formation de Médecin pour rassurer et soigner sommairement les Pokémon blessés avant de les ramener au Centre Pokémon. Son abnégation est tellement forte qu’elle se brûle sur les flammes d’un Funécire en essayant de l’aider. En soi, ta participation à la mission est très bonne.

Leonidas > De même, un début de mission très sympathique, où l’amitié le pousse à aller aider Calliope qui a besoin de son aide. Leonidas a beau ne pas être un médecin, il n’en est pas pour autant inutile pendant la mission, aidant sa camarade à s’occuper des Pokémon en gérant par exemple la Torterra borgne pendant que Calliope soigne sa patte. Pendant tout le long de la mission, le jeune garçon agit comme un protecteur, autant avec les Pokémon blessés qu’avec la Givrali, en soignant par exemple sa main brûlée. La participation à la mission est très bonne, félicitations.

Conclusion > Comme le dit Leonidas sur la fin, mission réussie ! Pour le moins mouvementée, la mission entraîne les deux élèves dans les rues de Lansat pour récupérer les protégés qui vous ont été alloués. Malheureusement, on a l’impression, à la lecture du rp, que les Pokémon s’enchaînent les uns après les autres à un rythme plutôt soutenu, et que la recherche est bouclée en deux heures à peine alors que ça aurait dû vous prendre la journée. La ville est suffisamment grande pour vous faire galérer un peu ! De plus, vous n’étiez sans doute pas les seuls volontaires sur le coup. Croiser d’autres personnes en train de gérer d’autres Pokémon aurait été très crédible, voire même croiser des Pokémon n’étant pas sur votre liste.

■■■■□ - Quatre étoiles, c'est génial ! Vous vous êtes vraiment appliqués et montrés originaux dans l'écriture et dans le déroulement ! Vous recevez 80 jetons et 20 expérience supplémentaire !
Calliope : Tu reçois un Bracelet-éponge rouge (+1 en Athlétisme) !


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Mission] Quand le moteur fait boum. Leonidas Blackhart.   

Revenir en haut Aller en bas
[Mission] Quand le moteur fait boum. Leonidas Blackhart.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: archives :: Les Archives :: Année 2-