[Cours été 2015 : Éthologie] Étude Journalistique
Soraya Mercier
Région d'origine : Lavanville → Kantô
Âge : 15
Niveau : 24
Jetons : 168
Points d'Expériences : 500
Scientifique Novice
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: [Cours été 2015 : Éthologie] Étude Journalistique    Mar 18 Aoû - 7:51
Étude Journalistique - Almia


- Un grand journal vous réquisitionne pour effectuer un article sur une zone particulière. Cela comprend l'étude des zones, les possibilités de capture, un guide pour comprendre les comportements des Pokémon présents et leur description complète.

Une semaine qu'il bossait dessus, et le voilà fin prêt. Tout son dossier était prêt à être monté. Il fallait dès à présent s'atteler à la tâche finale, préparer l'article complet pour le journal local très célèbre dans tout Almia. Le papelard devait être terminé et envoyé avant ce soir minuit, afin de paraître demain tôt dans la matinée. Une tâche qui demandait qu'on travaille très rapidement. Se trouvant dans les locaux du journal pour pouvoir taper ça sur ordinateur, la minutie et la rapidité étaient de mise. C'est parti !

«La forêt de Véter est coupée en deux parties très distinctes. La première est une route en terre qui relie la ville de Véterville et celle de Bonport. La seconde est une zone boisée, d'arbres et d'ombres qui offre fraîcheur et obscurité à ceux ou celles qui le désirent. Les bois s'arrêtent là où commencent les villes et bordent parfaitement cette forêt singulière. Plusieurs arbres fruitiers notamment de baie kika, pêcha et fraive font parti du panorama, offrant assez de nourriture pour tout ceux qui vivent en communauté ici. On y trouve aussi des tables en bois et des poubelles pour tout les adeptes de pique-nique.»

C'était déjà un bon point. Soraya mâchouillait frénétiquement son crayon. Maintenant qu'on avait une idée sur la forêt, il fallait expliquer ceux qui vivaient dedans, et faire une description complète de chaque pokemon vivant dans le coin. Bien entendu, recopier la description du pokedex n'était pas une solution. Il fallait que tout vienne de l'écrivain. Bien.

«On dénombre pas moins de cinq espèces dans la forêt. L'une des plus communes est le Chenipotte. Il s'agit d'une petite chenille de couleur blanche et rouge avec des petites excroissances en forme de cornes ou de pics qui leur sert à se protéger des prédateurs de type vol. Persécutés par les types vols, ils vivent ici en communauté. Chenipotte se nourrit exclusivement de sève d'arbres ainsi que de baies. Vivre dans la forêt de Véter lui est certainement bénéfique à son développement. »

Un de fait. Plus que quatre...

«Parlant de son développement, on remarque également qu'il y a deux de ses évolutions dans la même zone. Blindalys et Armulys. Le premier ressemble à un cocon avec une ouverture pour que le Papinox à l'intérieur puisse voir le monde qui l'entoure. Blindalys est de couleur violette symbole atypique de son type poison. De l'autre côté, Armulys symbolise la pureté et l'innocence. De couleur blanc, un Charmillon regarde par la même petite ouverture le monde qui l'entoure avant d'éclore. Les deux possèdent des pics jaillissant de leurs cocons afin de repousser l'attaque de prédateurs. Qui s'y frotte s'y pique !  Armulys se nourrit d'eau de pluie et attend patiemment son évolution. Tandis que d'un côté, Blindalys se nourrit exclusivement de haine et de vengeance, il est assez patient pour attendre que quelqu'un vienne l'enquiquiner et se vengeant par la suite, une fois évolué. Hélas, aucune de ses évolutions ne sont présentes dans la zone. Ce qui nous laisse croire qu'un prédateur vit dans le coin... »

Parfaite introduction pour celui-ci.

«Et en effet, la zone possède quelques prédateurs sournois et cruellement agressifs. Des Scorvols. Ils vivent haut perchés dans les arbres et profitent d'une vue globale sur la forêt. Il possède un corps couleur métallique, et des pupilles jaunâtres. Son corps est le mélange parfait entre un Scorplane et un Nosferalto. En quelques mots, ce pokemon est vif, silencieux et extrêmement brutal avec ses proies. Les Chenipottes, les Armulys et les Blindalys forment un garde-manger assez vaste pour ses assassins à la fois nocturnes et diurnes. »

Nickel. On approche du dénouement final.

«C'est sans oublier la présence d'un grand nombre de Pomdepik. Facilement camouflé par leur apparence similaire à une pomme de pin, leur robuste carapace les protège des attaques par inadvertance des pokemons oiseaux. Ils vivent perchés au sommet des arbres. Il n'y a pas grand chose à dire sur eux si ce n'est qu'ils sont d'un calme olympien et vivent en parfaite harmonie avec la nature. 

Ci joint, une petite carte de la zone tout autant détaillée. »


[Cours été 2015 : Éthologie] Étude Journalistique  1439880414-cartologie


Et bien voilà. Espérons que ça soit bon. Le dossier était prêt, et monté avant minuit. Soraya envoyait le dossier avec la pièce jointe – l'image – depuis l'ordinateur du journal jusqu'à son contact d'ici, une dénommée Charline, la gérante de son journal, Charline Hebdo. Maintenant, il fallait attendre la parution et le coup de fil de cette demoiselle pour savoir si le travail en question était bon ou non. Dans tout les cas, Soraya allait attendre le petit matin pour récupérer un des journaux et présenter son devoir d'été.

[Cours été 2015 : Éthologie] Étude Journalistique
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :