anipassion.com
[PEGI 18] Quand le Chacripan n’est pas là, les Pikachus dansent || Aaron / Alex
Nemo Kendhall
Nemo Kendhall
Région d'origine : Kalos
Âge : 15 ans
Niveau : 37
Jetons : 6099
Points d'Expériences : 849
Pokeathlète Novice
Sujet: [PEGI 18] Quand le Chacripan n’est pas là, les Pikachus dansent || Aaron / Alex   Ven 5 Aoû - 21:27
Quand le Chacripan n’est pas là, les Pikachus dansent

Tapis dans un buisson épineux, je guette l’entrée de notre hutte.

“_ Aïe !”

M’exclamai-je lorsqu’Alex, ma compagnonne d’aventures intrépides m’écrase -par mégarde, ou pas- le pied. Elle me fait signe de me taire d’un vague mouvement de la main et je retourne à la contemplation de la maisonnette, ronchon. Je ne sais même plus comment on en est arrivés là. L’idée avait germé avant même d’arriver sur l’Île Touga. Tout le monde sait bien qu’Alban et Max en pince l’un pour l’autre. Et… comme on s’est retrouvé tous les quatre -avec Alex en prime- dans la hutte pour l’été… l’idée nous est venue assez naturellement. Quoi de mieux, pour passer le temps, que de tenter de leur arranger un truc ? Sitôt l’idée prononcée, qu’on organisait une soirée camping dans la Grotte Luminescente. Autant vous dire, qu’à la base, on devait s’y rejoindre tous les quatre. Mais, évidemment, c’était sans compter notre petit manège, à Alex et moi.

Me voilà donc en train de rédiger un message à Alban pour lui dire de partir devant, en ajoutant qu’Alex et moi les rejoindrons bientôt. Pouffant dans le buisson, je vois Max et Alban sortir de notre petite maison. Il règne un silence de mort entre les deux alors qu’ils s’échappent bientôt de ma vue. Je leur laisse encore quelques secondes pour être sûr qu’ils se soient bien éloignés. Puis, je me redresse d’un bond ! Je cours jusqu’à l’entrée de la maison, dirigeant mon regard vers l’endroit où ils sont partis. Voilà une bonne chose de faite ! Je me frotte les mains en regardant Alex courir vers moi. Je lui adresse un sourire tout enjoué.

“_ Eh bien ! Voilà qui est fait !”

Je ne peux m’empêcher d’être fiers de nous, sans penser un seul instant que leur soirée en tête à tête pourrait virer au cauchemar. Épongeant mon front avec mon poignet déjà glissant de sueur, je me décide à rentrer dans la hutte pour retrouver la fraîcheur qu’elle renferme avec ses murs de terre. Tout est calme à l’intérieur. Voilà que nous nous sommes débarrassés de nos deux autres colocataires, voilà que nous ne sommes plus que tout les deux. Les restes de la préparation du picnic traîne encore ça et là. Max -ou Alban- a eu la bonté de laisser les restes ratés dans le réfrigérateur. Nous ne mourrons pas de faim ce soir.

Soudainement, l’iPok d’Alex se met à vibrer sur la table. C’est probablement Max qui tente de l’appeler, je me précipite de son côté pour m’en assurer. C’est bien son amie Givrali.

“_ Ne répond pas !”

Etrangement, et sans savoir vraiment pourquoi, elle m’écoute et laisse les différents -et nombreux- appels de Max sonner dans le vide. Mais… Alex finit par avoir un sourire mesquin et elle se met à rédiger un message presque tendancieux. Tout en nous inventant une excuse foireuse. Evidemment.

“_ Je viens de dire à Alban qui nous n’étions pas loin… T’as pas intérêt à avoir tout fait foirer !”

Je sens une colère gronder au fond de moi. Alors que tout ça n’est qu’une blague. Je la retiens, la laisse se terrer au plus profond de mon être. Pas besoin de se foutre sur la gueule maintenant. Profitons plutôt de cette soirée pour… pour quoi au juste ? C’est vrai ça… on a tellement pensés à nos deux amis qu’on ne sait absolument pas ce que NOUS allons pouvoir faire.
Un silence gênant c’est à présent installé. Euh… ? Je m’écarte un peu de la chaise de la Givrali, embarrassé. Je plonge la tête dans le frigo pour cacher ma gêne et en sort les roulés au poivrons ainsi que des tranches de pains tartinés à … quelque chose d’assez repoussant. J’hausse les épaules, si on les a laissé là, c’est que ça doit être mangeable. Certes pas présentable, mais mangeable. Je mets le tout dans une assiette avant de m’installer à côté d’Alex. Je goûte l’un des roulés avant de me rendre compte que c’est juste délicieux ! J’en enfile un autre avant de me rappeler que, nous aussi, nous nous retrouvons en tête à tête pour cette soirée. Je pose mes coudes sur la table avec un long soupir.

“_ Tu crois qu’ils se racontent quoi … ?”

Des tas d’idées défilent dans ma tête, je les vois tomber dans les bras l’un de l’autre à peine arrivés au campement. Je les vois échanger des baisers passi… Aaron ! Calme donc un peu tes hormones. Tu connais ton meilleur ami, et Max. Aussi timide l’un que l’autre en matière de sentiments. Je repense soudainement à cet après-midi au Payaya’s bar en compagnie d’Haru. Ca a failli tourner au vinaigre mais… je m’en suis tiré avec un petit cadeau. Souriant en entrant dans la chambre que je partage avec mon meilleur ami, je reviens bien vite en compagnie d’une bouteille sans étiquette. Une boisson locale qu’on m’avait dit. Je me rappel furtivement de la soirée de Noël. Un Cocktail m’avait H.S. J’hausse les épaules, cette fois-ci, Alex pourra me surveiller. Puis, mine de rien, en six mois, j’ai pris quelques centimètres, ça aide, tu crois ? Aucune idée. Qu’importe ! Je nous sers deux verres.

“_ Le premier qui finit son verre donne un gage à l’autre !”
Aaron S. Mightley

_________________

HAIL NOCTA
[PEGI 18] Quand le Chacripan n’est pas là, les Pikachus dansent || Aaron / Alex Turtwig

Spoiler:
 
Alex J. Lovell
Alex J. Lovell
Région d'origine : Kanto
Âge : 18 ans
Niveau : 29
Jetons : 245
Points d'Expériences : 571
Pokeathlète Coach
Sujet: Re: [PEGI 18] Quand le Chacripan n’est pas là, les Pikachus dansent || Aaron / Alex   Ven 5 Aoû - 23:06
PSA ; La consommation d'alcool est interdite aux mineurs. Drink responsibly.
(suivez pas l'exemple de nos deux idiots) (ils sont cons)


We're so young but we're on the road to ruin
We play dumb but we know exactly what we're doing

Tandis qu'ils surveillaient leurs deux amis depuis les buissons voisins, Alex était partagée entre une sensation d'inconfort dûe à la situation — se planquer dans un buisson, c'est pas le truc le plus confortable au monde — et uns emblant d'excitation. Ils s'amusaient bien, en mode furtif, à préparer leur petit stratagème. Ils leur avait pas fallu grand chose pour se lancer à coeur perdu dans leur plan, d'ailleurs. Alex avait encore un petit doute sur les intentions réelles d'Alban, mais d'après ce que lui en avait dit Aaron, il en pinçait lui aussi pour Max ; elle avait eu raison de surveiller ces deux-là. Mais ils étaient désespérants, à se tourner autour sans jamais s'accorder, et à se blesser dans leur maladresse. Il était temps pour leurs amis d'intervenir.

Ils s'étaient encore disputés — assez sévèrement, visiblement — au début des vacances, et le temps était à l'orage dans leur hutte partagée. Mais les deux rouquins ne se laissaient pas abattre : il fallait les forcer à se faire face et à briser la glace. Tout cela n'était qu'un gros malentendu. Et quoi de mieux pour délier les langues et les faire parler à coeur ouvert, qu'une nuit en tête à tête dans un cadre romantique au possible ? Ils avaient pensé à tout. Et alors que leurs deux étourmis s'éloignaient en silence, Alex et Aaron échangeaient un regard approbateur. Pour une fois, ils étaient sur la même longueur d'ondes.

Ils retournèrent alors à leur hutte, tout en assurant le suivi de leur plan — envoyez des messages, ne pas répondre aux appels, feindre une situation délicate et, bien évidemment, imprévue !

« Je viens de dire à Alban qui nous n’étions pas loin… T’as pas intérêt à avoir tout fait foirer ! »

Alex leva les yeux au ciel.

« Je vais rien faire foirer du tout, je suis pas si bête que ça ! » répliqua-t-elle en soupirant. « Je leur ai dit qu'on s'était fait attraper par Jackie, comme ça ils devraient se tenir tranquilles, ajouta-t-elle avec un sourire malin. »

Tout en discutant, les deux rouquins s'étaient instinctivement dirigés vers la cuisine. Alex posa alors son téléphone sur la table, et la situation vient la frapper de plein fouet — en même temps qu'Aaron, bien que la rouquine n'en sache rien. Et maintenant, ils faisaient quoi, eux ?

Ils se retrouvaient à passer la soirée tous les deux, comme deux idiots. À cette idée, Alex sentit un léger malaise s'emparer d'elle. Ce n'était pas qu'elle n'appréciait pas Aaron — bien au contraire, malgré ce que leurs premiers échanges pouvaient laisser prévoir, elle avait appris à apprécier le Phyllali. Pourtant, ça ne se voyait pas. Il faisait partie de ces gens avec lesquels elle ne savait juste pas comment se comporter ; encore moins comment être sincère. Comme Alban, en fait.

Heureusement, le garçon vint à sa rescousse en sortant quelques plats du frigo. Alex n'avait pas très faim, mais elle décida de l'accompagner, pour s'occuper. C'était bon, d'ailleurs. Quand il demanda ce que les deux autres devaient être en train de faire, Alex se contenta de hausser les épaules en silence. Elle espérait juste qu'ils avaient réussi à engager la conversation, et que la situation ne se retournerait pas contre eux... Mais elle était confiante.

Aaron s'enfuit alors de la table, à la grande surprise d'Alex, pour revenir quelques instants plus tard en brandissant fièrement une bouteille de liqueur transparente.

« Le premier qui finit son verre donne un gage à l’autre ! »

Alex hausse un sourcil.

« C'est quoi ? » demanda-t-elle, curieuse et un brin sceptique.

Le garçon déposa la bouteille sur la table le temps d'aller leur sortir deux verres (faute de shooters, ils feraient avec des verres à eau), et Alex en profita pour inspecter l'étiquette. C'était une sorte de liqueur à la banane, spécialité de l'île, visiblement. Pas étonnant, vu tous les tropius qu'ils avaient dans le coin. C'était pas une mauvaise idée finalement, bien joué Aaron ! Alex retrouva son sourire et s'arma d'une moue un peu fière.

« J'en connais un qui va bientôt faire le tour du salon à cloche pied ! »

Alex et sa bravado, toujours à se donner des airs pour relever les défis. Elle s'étonnait un peu de voir Aaron boire. Pas qu'elle soit beaucoup plus expérimentée elle-même, ceci dit, contrairement à ce qu'elle voulait laisser croire...

Elle laissa le scientifique servir les premiers verres, saisit le sien, et attendit le signal d'Aaron pour l'engloutir d'un coup. Un peu trop hâtivement, visiblement, parce qu'elle sentit sa gorge piquer, et réprima tant bien que mal une quinte de toux. Mais elle avait gagné, et ordonna donc au rouquin d'effectuer le petit tour qu'elle avait mentionné juste avant. Alex 1, Aaron 0.

Deuxième manche.

Et celle-ci revint à Aaron, Alex y étant allée plus prudemment sur la descente.

« Okay, à toi, marmonna-t-elle en attendant son gage. »

juillet 2016

_________________
Nemo Kendhall
Nemo Kendhall
Région d'origine : Kalos
Âge : 15 ans
Niveau : 37
Jetons : 6099
Points d'Expériences : 849
Pokeathlète Novice
Sujet: Re: [PEGI 18] Quand le Chacripan n’est pas là, les Pikachus dansent || Aaron / Alex   Ven 5 Aoû - 23:27
Quand le Chacripan n’est pas là, les Pikachus dansent

Apparemment aussi embêtée que moi, Alex hausse les épaules lorsque je lui demande ce qu’ils peuvent bien se raconter, là-bas dans la grotte. Pas très loquace. La soirée risque d’être longue. Et pourtant, une idée qui me paraît brillante me traverse aussitôt l’esprit. Je ramène vite fait une bouteille dont l’alcool m’est parfaitement inconnu. Ce n’est qu’en trempant mes lèvres dans le premier verre que je reconnais le goût de la banane. Avant de m’étouffer pendant quelques minutes… alors qu’Alex a déjà terminée son verre. Evidemment. Je détourne la tête lorsqu’elle m’annonce mon gage. Le tour de la pièce à cloche pied ? Fastoche !

Je me lève de ma chaise en finissant tout de même mon verre, à petites gorgées, sous les yeux de la Givrali. Avec ce que j’ai dans le ventre, je ne risque pas de faire long feu. Mais bon, autant vite s’endormir si je ne veux pas m’ennuyer trop, ce soir. Je sens l’alcool prendre peu à peu le contrôle de mes sens. Je ne repose plus que sur un pied et ça se sent ! A plusieurs reprises, je manque de de m'effondrer comme un débile. Mais c’était sans compter sur ma dextérité légendaire. Bon, d’accord, je me cogne quand même la côte droite dans un mauvais virage sur le meuble de la cuisine. Mais, après tout, elle a gagné le défi. Je finis tant bien que mal à retrouver ma place initiale : sur la chaise.

“_ Trop facile !”

Vous avez dit un peu trop sûr de moi ? Cela n’empêche pas la rousse de remplir à nouveau nos verres et que je le vide d’un trait sec alors qu’elle semble avoir perdu le rythme ! Un petit rire m’échappe et je me mets à chercher un gage en retour. Puis, une riche idée me vient en tête. Je sors du placard les piments que j’avais eu l’occasion de ramasser lors de l’un de mes balades en forêt. Vivaldy s’était trompée en les mangeant et avait faillit s’étouffer. Par Arceus, il y avait un lac non loin et elle avait pu se désaltérer pendant un bon quart d’heure. J’en pose deux devant la pokéathlète.

“_ Si tu en manges un, je vais me coucher. Si tu manges les deux, tu as le droit de me poser la question que tu veux.”


Je papillonne quelques secondes des yeux. L’alcool aidant, je me sens d’une humeur drôlement joyeuse. Un petit sourire se dessine sur mon visage, ayant simplement hâte de voir Alex tenter de manger ces piments.
Aaron S. Mightley

_________________

HAIL NOCTA
[PEGI 18] Quand le Chacripan n’est pas là, les Pikachus dansent || Aaron / Alex Turtwig

Spoiler:
 
Alex J. Lovell
Alex J. Lovell
Région d'origine : Kanto
Âge : 18 ans
Niveau : 29
Jetons : 245
Points d'Expériences : 571
Pokeathlète Coach
Sujet: Re: [PEGI 18] Quand le Chacripan n’est pas là, les Pikachus dansent || Aaron / Alex   Ven 5 Aoû - 23:55
It's poker, he can't see it in my face
But I'm about to play my Ace

Alex pouffa de rire en le voyant sautiller tout autour de la pièce — et se manger le meuble au passage. Mais pas trop fort. Juste un peu plus que ce qu'elle aurait voulu.

Mais elle fit moins la maligne quelques instant plus tard, face à son verre vide, et deux petits piments qu'Aaron venait de déposer sur la table l'air de rien. Même sans demander, Alex voyait bien de quoi il s'agissait. Vraiment. Il voulait qu'elle mange ça ? Elle fixa le garçon — qui semblait très fier de lui — pendant quelques instants, puis les deux petits condiments un peu ratatinés, d'un vert un peu fluo, pas du tout engageant. Ils étaient radioactifs ou quoi ? Elle déglutit.

Mais sa fierté éait en jeu. L'adolescente avait un ego beaucoup trop grand pour admettre la défaite. Elle allait relever ce nouveau pari. Elle allait manger les piments. Tous les deux. Sans broncher. Ouais.

Lentement, la rouquine attrapa le premier piment par la queue, et le leva à hauteur de sa bouche. Elle le fixa encore un instant en fronçant les sourcils, rassemblant toute sa détermination, et le mit tout entier dans sa bouche. Elle sentit sa langue chauffer à son simple contact. Mais il était trop gros pour qu'elle le gobe sans y toucher, alors vint le moment fatidique de croquer dedans. Et c'était soudainement comme si elle avait la bouche en feu. Elle se demanda l'espace d'un dixième de seconde si les pokémon cracheurs de feu ressentaient une sensation similaire, avant d'attraper précipitemment la bouteille de Bananastic! pour se servir un nouveau verre, dont elle engloutit la moitié. À la réflexion, du lait aurait probablement été mieux. Mais elle avait pris ce qu'elle avait sous la main, sans réfléchir.

Allez, il lui en restait encore un — hors de question qu'elle lui fasse le plaisir de l'envoyer se coucher sur une victoire pareille, c'était trop facile ! Alors elle se lança, et fourra le deuxième piment dans sa bouche, s'empressa d'activer ses mâchoires et d'avaler le tout. Une autre gorgée pour faire passer. Et maintenant, l'air de rien.

« U-un jeu d'enfant. » annonça-t-elle en crânant. Mais elle ne trompait personne : elle était toute rouge à présent, et elle avait des larmes dans les yeux. Mais elle avait le droit de lui poser une question ; n'impoooorte laquelle. Elle comptait bien prendre le temps de savourer sa petite vengeance.

Après quelques secondes d'intense réflexion, elle balança la question la plus concon du monde, sur un air parfaitement sérieux et triomphant :

« Tu as une amoureuuuse ? »

Alex, de retour en maternelle.

juillet 2016

_________________
Nemo Kendhall
Nemo Kendhall
Région d'origine : Kalos
Âge : 15 ans
Niveau : 37
Jetons : 6099
Points d'Expériences : 849
Pokeathlète Novice
Sujet: Re: [PEGI 18] Quand le Chacripan n’est pas là, les Pikachus dansent || Aaron / Alex   Sam 6 Aoû - 0:16
Quand le Chacripan n’est pas là, les Pikachus dansent

Triomphant, je regarde Alex qui elle-même me regarde puis regarde les deux piments que je lui ai donné. Son regard va et vient entre moi et les deux immondices vertes fluo. C’est vrai que si c’était à moi de les manger, je ferais beaucoup moins le malin. Mais c’est moi qui ai gagné. Mouhahahaha ! Un grand sourire aux lèvres, j’attends impatiemment le moment où elle déposera le piment sur sa langue. Elle semble hésiter un moment puis, elle se jette enfin à l’eau -ou, au feu, au choix !-. Je vois son visage se décomposer petit à petit, d’abord, au premier contact, puis, lorsqu’elle est obligée de croquer dedans. Son visage vire du rouge au cramoisie, c’est tellement hilarant que je ne peux m’empêcher de laisser échapper un rire tonitruant au moment où Alex avale son premier piment. Dommage, je rate le moment où, pour tenter de calmer sa brûlure, elle préfère se jeter sur la liqueur.

Je sens qu’elle hésite un instant. Un instant bien senti pour mimer un petit bâillement. Eh ouais. Si tu manges pas celui-ci, je file au lit. Je suis sûr qu’avec ce que j’ai ingurgité, je vais dormir comme un bébé. Ca sera parfait. Dire qu’en un petit verre, j’ai déjà oublié les deux tourtereaux, dans leur grotte. Difficile de m’imaginer ce qu’ils peuvent bien faire à cette heure-là. Je suis bien trop absorbé par la bouche d’Alex qui commence à mâchouiller le deuxième piment en réprimant ses larmes. Elle finit tout de même par l’avaler et par se vanter que c’était bien trop facile pour elle. Je suis bien trop préoccupé par le nouveau défi que je vais lui lancer si bien que j’en ai oublié mon deal. Ben oui. La Givrali est parvenue à manger les DEUX piments. DEUX PUTAINS DE PIMENTS QUE JE N’AVAIS JAMAIS CROISÉ AVANT DE ME RENDRE SUR CETTE ÎLE. Cela confirme ma pensée : cette fille est folle. Je ferais bien d’aller me foutre au pieu avant qu’elle ne me pose un nouveau défi tordu.

Je n’ai même pas le temps de faire mine de me lever de ma chaise - de toute façon, le sol tangue alors que je suis assis, même pas la peine d’essayer de monter sur mes jambes - qu’elle pose LA question fatidique. Eh merde. Pourquoi “une” ? Je suis tenté de répondre un gros bobard. Mais je crois que les brumes de l’alcool m’empêche d’y réfléchir sérieusement. Et, surtout, de trouver une fille qui pourrait faire l’affaire. Ben ouais, la seule personne qui me vient en tête à ce moment, c’est Max. Qui est actuellement en train de fricoter avec mon meilleur ami pour qui je viens d’arranger le coup du siècle. En gros, dans le genre pas crédible. C’est parfait. Je me sens rougir comme une pivoine, sans vraiment savoir si c’est le verre que je viens d’ingurgiter d’un coup sec ou cette question qui parvient tout de même à me mettre mal à l’aise. C’est vrai quoi. Alban m’a vite fait comprendre que j’avais pas le droit de l’embrasser comme ça. Même si ça a faillit arriver à nouveau. Mais je m’égars.

Suis-je amoureux ? Le visage de Léo s’impose à mon esprit. Eh merde. Il est toujours là. Même le baiser chaste que nous avons échangé avec Rod ne parvient pas à effacer de ma mémoire le visage angélique de mon préfet. Je me ratatine sur mon siège, ayant soudainement peur de croiser le regard d’Alex.

“_ Si… si je te dis … promet moi d’en faire autant, okay ?”

Je crois que j’ai même pas fais attention à sa réponse, bien trop concentré sur la suite de ce que j’allais lui annoncer.

“_ Ca fait maintenant un an que je tourne autour de Léo.”

Pour être direct. C’était direct. Eh merde ! Un an ! Sérieux Aaron… faut que tu passes à autre chose...
Aaron S. Mightley

_________________

HAIL NOCTA
[PEGI 18] Quand le Chacripan n’est pas là, les Pikachus dansent || Aaron / Alex Turtwig

Spoiler:
 
Alex J. Lovell
Alex J. Lovell
Région d'origine : Kanto
Âge : 18 ans
Niveau : 29
Jetons : 245
Points d'Expériences : 571
Pokeathlète Coach
Sujet: Re: [PEGI 18] Quand le Chacripan n’est pas là, les Pikachus dansent || Aaron / Alex   Sam 6 Aoû - 0:40
We show off our different scarlet letters—
Trust me, mine is better

« E-euh, oui oui, t'inquiète ! » avait-elle rétorqué pour qu'il passe aux aveux. Elle devait admettre qu'elle était surprise qu'il réponde aussi sérieusement à sa question, et qu'elle ne s'attendait pas à le voir rougir autant. C'était un petit timide, finalement, Aaron. Qui l'eut cru ?

Et puis, Alex s'étouffa soudainement sur la tartine — étrange — qu'elle avait entrepris d'avaler en attendant la réponse. Attends, il avait bien dit Leo ? Leo, comme Leonidas, le fameux Leonidas Blackhart, celui dont on entendait taaant parler chez les Givralis ? Le chéri de Calliope ?

Non. Plus important encore. UN MEC !?

Alex ouvrit de grands yeux ronds et les braqua sur le Phyllali rougissant. Elle avait du mal à trouver quoi répondre à ça. Par où commencer. Elle se racla la gorge. Peut-être qu'elle pouvait commencer par confirmer, on savait jamais.

« Leo...nidas Blackhart ? »

Mais un regard à la petite bouille gênée d'Aaron suffit à lui confirmer qu'elle avait bien compris. Ok. Donc. Aaron aimait les mecs. Et il falshait sur son préfet. Depuis... un an. Woah. Le pauvre.

Alex sentit une vague de compassion l'envahir. Elle avait tellement soutenu Callie dans cette affaire, elle ne s'était pas doutée un instant que dans la masse des admiratrices de Leo se trouvait son pauvre petite Aaron. Pauvre petite tête rousse avec ses sourires joyeux et ses grands yeux candides. Aaaw, pauvre petit Aaron... Loin d'elle l'idée de rire. C'était pas drôle du tout. C'était même super triste. Mais au moins, elle pouvait comprendre. Alors elle décida que, plutôt que de remuer le couteau dans la plaie, elle pouvait lui montrer, pour une fois, qu'ils étaient pas si différents que ça, finalement.

Mais pour ça, il lui fallait bien une gorgée de plus. Elle remplit le bouchon de la bouteille, avala sa rasade, et se lança.

« Ben moi aussi je vais te dire. Et tu sais, il y a que Sirius qui sait. T'es VIP, mec ! »

Allez, Alex, on se lance on a dit.

« Je me suis rendue compte il y a quelques mois que j'avais flashé sur Hanaë. Et ça fait plusieurs années. »

Et ouais, là aussi, hop, elle te battait.
Ils faisaient un peu pitié, en fait, vu comme ça.

Alex poussa un long soupir.

juillet 2016

_________________
Nemo Kendhall
Nemo Kendhall
Région d'origine : Kalos
Âge : 15 ans
Niveau : 37
Jetons : 6099
Points d'Expériences : 849
Pokeathlète Novice
Sujet: Re: [PEGI 18] Quand le Chacripan n’est pas là, les Pikachus dansent || Aaron / Alex   Sam 6 Aoû - 1:03
Quand le Chacripan n’est pas là, les Pikachus dansent

Et paf ! Une une seule et unique question, l’ambiance qui devenait de plus en plus intéressante s’est effondrée. D’un coup d’un seul. Quelle idée aussi. Bwarf. Je peux pas en vouloir à Alex, elle pouvait pas deviner. Puis merde, qu’est-ce que ça change que ça soit Léo ou un/une autre ?! Baaah, t’façon, elle va devoir s’y faire, c’est pas comme si j’avais choisi, hein Elle trouve quand même le chic de me demander si c’est bien de Leonidas Blackhart que je parle. Je lui lance un regard assez mal contrôlé, mi-boudeur, mi-choqué. Genre, elle connait plusieurs Léo ? P’têtre qu’il faudrait qu’elle m’en présente un autre, j’s’rais p’têtre capable d’un oublier un pour penser à l’autre, qui sait ?

C’est vrai que j’avais pas pensé à un truc. Bon, mes idées ne sont plus vraaaaiment claires. Mais … mais… Alex reste une Givrali. Donc, une amie proche de Calliope. Face palm intérieure. Et si… et si elle en parlait à Callie ? Autant Léo n’en a aucune idée mais qu’importe s’il l’apprend. Autant… sa nouvelle petite amie. Ca me la foutrait mal qu’elle l’apprenne. Encore plus si Léo ne sait rien. Raaaah ! Je sens que je me suis encore mis dans de beaux draps ! Jusqu’à ce soir, seul Alban était au courant. Et encore, à demi-mot. C’est bien parce que mon meilleur ami est perspicace. J’allais me précipiter vers Alex pour lui faire promettre qu’elle n’allait rien répéter à sa préfète. Mais elle est plus rapide que moi. C’est vrai qu’elle a sa part du marché à tenir, elle aussi.

Elle commence sur le ton de la confidence. En mode : il y a que Sirius qui est au courant. Hein ? Cet excentrique Noctali ? Jamais eu l’occasion de lui parler. L’alcool aidant, je parviens à me rappeler sa frimousse, en méga canon. Ca me fait rougir. Puis, comme Alex est au courant maintenant, je suis à deux doigts de lui demander de me le présenter. Je suis vraiment au bord du gouffre. Et prêt à plonger dedans avec sa phrase suivante.

Eh merde. 2 - 1 pour Alex.
J’ai presque envie de m’incliner. Elle m’a battu sur toute la ligne. Je me sens presque con à côté d’elle. C’est fou comme je ne l’aurais jamais soupçonné. Nos regards se croisent et se comprennent, plus ou moins. Puis, je repense à l’anniversaire d’Alban et aux sources d’eau chaude. Je suis pris d’un rire qui me convulse tout entier.

“_ Dommage qu’ils n’étaient pas là à l’anniversaire d’Alban !”

Et… une phrase m’échappe.

“ _ Mais quand même… Alban à un beau p’tit cul….”

Trop tard. Je relève les yeux vers Alex. Ouais, je crois qu’elle a entendu. Je me sens rougir à nouveau et je préfère nous servir deux nouveaux verres plutôt que de m’humilier dans une nouvelle tentative de phrase constructive.
Je bois, plus doucement cette fois-ci. Ne sachant plus dans quel ordre ranger mes idées. C’est drôle, je côtoie Alex depuis la fondation de l’Arborescence. Jamais on était parvenu à parler sérieusement. Enfin… si parler sous l’emprise de l’alcool est compté dans le “parler sérieusement”. De folles idées commencent à me traverser l’esprit, après tout… si on est tout les deux gays. Peut-être que… juste… genre… entre amis. Comme ça. Juste pour voir ? Je me sens rougir à nouveau. Voyons, Aaron, c’est pas corre....

“_ Je peux toucher ?”

Meuh…. j’ai le doigt bien pointé vers sa poitrine. Maieuuuh ! Quoi ?! Tous les garçons en parlent, il doit bien y avoir un truc sensationnel, non ?
Aaron S. Mightley

_________________

HAIL NOCTA
[PEGI 18] Quand le Chacripan n’est pas là, les Pikachus dansent || Aaron / Alex Turtwig

Spoiler:
 
Alex J. Lovell
Alex J. Lovell
Région d'origine : Kanto
Âge : 18 ans
Niveau : 29
Jetons : 245
Points d'Expériences : 571
Pokeathlète Coach
Sujet: Re: [PEGI 18] Quand le Chacripan n’est pas là, les Pikachus dansent || Aaron / Alex   Sam 6 Aoû - 1:34
Drunk me is the me I really want to be
confident, hilarious and, most importantly, drunk

« Dommage qu’ils n’étaient pas là à l’anniversaire d’Alban ! »

Ooooh Aaron, mais quelle idée tu venais d'avoir. L'anniversaire d'Alban, c'était quelque chose, et elle se souvenait encore des incidents des bains. Il faut dire qu'ils avaient eu l'occasion de se rincer l'oeil. Si Hanaë avait été là... Woah, rien que d'y penser, Alex rougissait de nouveau, mais pas vraiment de pudeur.

« Ça oui alors-- »
« Mais quand même… Alban à un beau p’tit cul.... »

Alex s'interrompit, pour fixer Aaron. Il s'était, lui aussi, figé. Ils avaient parlé en même temps, mais Alex avait parfaitement entendu ce qu'il venait de dire. Et là, pour le coup, après la surprise, ce fut l'hilarité qui la gagna. Si elle s'attendait à entendre ça ! En même temps, faut dire qu'il était craquant, Alban, et il prenait soin de son corps, c'était sûr ! Elle n'avait même pas pensé à le regarder ; c'était Alban, quoi ! Le mec avec lequel elle se chamaillait tout le temps, avec lequel elle passait pourtant beaucoup plus de temps qu'elle ne l'aurait pensé, et puis le chéri de Max. Impossible qu'elle le voie comme ça. Faut dire qu'à son anniversaire, elle était bien trop occupée à regarder son colloc. Et Calliope, parce que voilà. La réflexion l'avait vraiment étonnée, mais c'était logique finalement. Et c'était assez marrant, les dossiers qui ressortaient tout d'un coup !

Tandis qu'Aaron, gêné au possible, leur resservait un p'tit verre, Alex lui adressa une oeillade complice.

« T'en fais pas, ça sortira pas d'ici. »

C'était marrant, qu'ils se retrouvent là, tous les deux, comme ça. Finalement, elle arrivait à lui parler correctement, quand elle y mettait du sien. Enfin, et avec un petit coup de pouce alcoolisé, aussi. Décidément, si elle pouvait être toujours comme ça, aussi simple et naturelle, spontanée. Sans tous ses masques et faux-semblants, et les airs qu'elle se donnait en permanence. Sincère.

Tout serait tellement plus simple.


Perdue dans ses pensées, elle ne remarque pas l'hésitation qui s'empare d'Aaron. Jusqu'à ce que les mots franchissent ses lèvres, sortis de nulle part.

« Je peux toucher ? »

Elle tourne les yeux vers lui, interrogatrice, et remarque son doigt tendu. Alors, lentement, elle suit le chemin indiqué... jusqu'à sa poitrine. Quoi.

Elle recommence, comme pour vérifier. Non, c'était bien ça. Elle réécoute la phrase. Whaaaaaat ? Décidément, c'était surprise après surprise ce soir. D'abord il lui annonçait qu'il aimait un mec, ensuite il lui demandait de toucher ses seins. C'était calculé ? Non, il ne lui avait pas menti, pourtant. Peut-être qu'il était bi ; elle l'était bien, elle. Ou alors qu'il était juste curieux. C'était compréhensible. Elle aussi elle était curieuse, après tout. Ils étaient là, tous les deux, sur le ton de la confidence. Elle venait de sous-entendre que ce qui se dirait dans cette hutte ce soir n'en sortirait pas. Ils avaient été clairs sur les objets de leurs affections. Quel mal ça faisait, en fin de compte ?

La tête qui tournait un peu sous l'effet de la liqueur, la rousse hocha la tête pour acquiescer.

« Hm, si tu veux.. »

Elle recula un peu sa chaise pour se dégager de la table et se tourner un peu vers lui. Pour euh, lui faciliter l'accès ? P'tain, c'était bizarre quand même, comme situation. Elle pouvait pas empêcher son pouls de s'accélérer.

juillet 2016

_________________
Nemo Kendhall
Nemo Kendhall
Région d'origine : Kalos
Âge : 15 ans
Niveau : 37
Jetons : 6099
Points d'Expériences : 849
Pokeathlète Novice
Sujet: Re: [PEGI 18] Quand le Chacripan n’est pas là, les Pikachus dansent || Aaron / Alex   Sam 6 Aoû - 1:56
Quand le Chacripan n’est pas là, les Pikachus dansent

Nous avions parlé en même temps. Mais, évidemment, c’était ma phrase qui avait supplanté la sienne. Cela m’intriguais ce qu’elle aurait pu dire. Maaaais, ma phrase sur le popotin de mon meilleur ami -je tiens quand même à le rappeler- a fait son petit effet et voici Alex, morte de rire alors que je me laisse moi-même aller à la rigolade. Après tout… il est bien trop loin pour se douter de la moindre petite chose. Et, quand bien même, c’est vrai. Et, il le sait ! Oui oui oui ! Je le revois encore dans sa combinaison moulante pour les Hunger Games. Dire que j’avais eu l’esprit ailleurs pendant tout le reste de l’émission alors que j’aurais pu me contenter de rester derrière lui, à mâter. M’enfin. C’était peut-être mieux ainsi. En plus, Alex me confirma que tout cela resterait entre nous. C’était parfait. Et… cela valait mieux. Ma bouche pourrait encore me jouer des tours. Je ne peux m'empêcher de me sentir tout à coup plus léger.

“_ Merci… je pense que.. c’est mieux ainsi !”

Je lui répond également par un clin d’oeil… enfin, un clin d’oeil approximatif, puisque mes paupières semblent uniquement vouloir battre en même temps. Zut. Bon, elle n’a pas du remarquer. Et, mon attention est maintenant retenue par tout autre chose. Voilà que j’ai du mal à soutenir le regard de mon amie de beuverie. Mes yeux glissent sans cesse plus bas. Et voilà que ma langue va plus vite que ma pensée. Voilà que mon cerveau est simplement à la ramasse.

Et, contre toute attente, Alex J. Lovell accepte. Je répète : Alex J. Lovell -passablement éméchée, il faut le préciser, quand même- accepte que je touche sa poitrine. Comment j’en suis arrivé là ? Comment se fait-ce que ma main approche, intimidée, de la paire de seins de la jolie rousse. Elle s’est même légèrement tournée pour… pour quoi au juste ? Me laisser le champ libre ? C’est complètement improbable ! Et pourtant, ma main continue son chemin. Impossible de ne pas être gêné, même après plusieurs verres dans le coin du nez. Au moins, la rougeur produit par ma main s’approchant dangereusement de son corps ne doit pas vraiment se voir sous la couche rouge de l’alcool.

Finalement, ma paume se pose avec mille précaution sur son sein gauche. Comme si, en le touchant trop fort, il allait exploser. C’est… plutôt moelleux ? Je ne peux m’empêcher d’enfoncer un peu mes doigts, juste pour voir la texture. Comme un débile, je me mets à pouffer en laissant échapper une nouvelle phrase déplacée.

“_ … ha… hahaha ! On dirait du flan !”

Je suis pris d’un nouveau fou rire incontrôlable alors que j’approche ma seconde main de son autre nichon. Et nous voilà, comme des cons, à une distance respectable -un bon mètre, tout de même- avec un Aaron les bras tendus vers la poitrine d’Alex et celle-ci se… laissant faire, étrangement.
Le plus bizarre dans tout ça, c’est que je trouve ça drôle et… pas spécialement attirant. Même si je parviens à concevoir l’idée qu’on prenne goût à les dorloter. Il va falloir que je me fasse à l’idée de ne pas pouvoir en toucher tous les quatre matins. Ma curiosité satisfaite et mon rire rassasié, j’enlève mes mains pour les déposer sur mon verre, ne sachant pas quoi en faire d’autre. Je reprends une petite lampée pour être sûr de ne pas retomber sobre. J’aurais bien trop honte.

Un léger silence s’installe…

“_ Bon… on fait quoi maintenant ?”

Bien sûr que d’autres idées me viennent en tête. Avec ce que je viens de vivre, je suis prêt à expérimenter tout et n’importe quoi. Probablement grâce au Bananastic, aussi.
Aaron S. Mightley

_________________

HAIL NOCTA
[PEGI 18] Quand le Chacripan n’est pas là, les Pikachus dansent || Aaron / Alex Turtwig

Spoiler:
 
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: [PEGI 18] Quand le Chacripan n’est pas là, les Pikachus dansent || Aaron / Alex   
[PEGI 18] Quand le Chacripan n’est pas là, les Pikachus dansent || Aaron / Alex
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :