Partagez | .
[ EVENT ÉTÉ 2016 ] Spéléologie et crise cardiaque [Pv: Idalienor]
 Topdresseur Ranger
avatar
Topdresseur Ranger
Région d'origine : Hoenn
Âge : 14
Niveau : 54
Jetons : 1318
Points d'Expériences : 1602

MessageSujet: [ EVENT ÉTÉ 2016 ] Spéléologie et crise cardiaque [Pv: Idalienor]   Jeu 15 Sep - 14:20

''Néanmoins, Mademoiselle Snow n’était pas vraiment partante pour un parcours du combattant nocturne en plein désert. Ce qui est plutôt regrettable. ''

Oooooooh...Dommage, quand même. Pour un peu, je serais presque triste pour Jackie. C,est vrai après tout, ça aurait pu être drôle une petite sortie nocturne en plein désert. De jour, je veux bien croire que c'est trop dur avec la chaleur, mais la nuit sur Touga est loin d'être aussi glaciale que ce que l'on pourrait penser. On aurait pu croiser des Pokémons impossibles à voir en temps normal...Tant pis. j'espère juste que la référente Pyroli nous a tiré du lit avec une idée de rechange, parce que j'entends déjà une partie des élèves qui commencent à grogner. Enfin , pas trop fort, vu que Godzilla veille au grain...
En revanche, lorsque la référente Pyroli se décide enfin à annoncer le véritable défi de la soirée, mon regard se porte quasi-instantanément sur l'ouverture béante qui s'offre à nous : Lors de mon bref passage pour la voir de plus près, la Grotte Luminescente était..ben, luminescente. Mais là, rien. Même pas la moindre petite leur provoqué par les cristaux qui l'envahissent, un véritable trou noir (Elle n'aurait quand même pas engagés Darkrai en CDD, juste pour être sûre de son coup?). Je dois admettre que plonger dans l'inconnu, comme ça, sans aucune garantie de retour..J'adore ça, quand est-ce qu'on part ? Hein, si j'ai oublié quelque chose ? Le genre de choses qui aiment bien se planquer dans les endroits sombres et effrayer les gens ?....Non, je vois pas, faudrait être un peu plus précis quand vous voulez me prévenir, les gens.
Bon, en attendant avec qui je vais tomber, impossible de repérer Eryn dans cette foule qui devient frénétique au signal de Jackie...Ah !

''Ida ? Hey oh, Ida !''

Effectivement, il semble que ma voisine la plus proche ne soit autre que la Pyroli Médecin, qui semble aussi étonnée que moi de se retrouver de nouveau en équipe avec votre serviteur. Et ma surprise ne fait qu'augmenter lorsque l'une des Pokéballs à ma ceinture se met soudainement à gigoter et qu'avec un bref éclair lumineux, une masse sombre et poilue fait son apparition devant la jeune fille et son Zoroark...Sol, qu'est-ce que tu manigances ?

''Comme quoi, on a le chic pour partir explorer des coins sombres tous les deux...Une idée de ce que ta référente nous réserve ?''


Toute information est bonne à prendre, surtout que notre tour ne va pas tarder à arriver. Mais manifestement, la Pyroli n'a pas été mise dans le secret...Pas grave, l'aventure n'en sera que plus savoureuse ! Alors, si j'ai bien compris, il faut récupérer une bougie * check*, attendre le signal de Jackie * check* et c'est partiiiiii !

''Le dernier arrivé au fond de la grotte offre des cookies à l'autre !''


Tout en tenant notre bougie assigné, je pars ainsi en courant, avant de mettre quelques mètres d,avance entre ma partenaire et moi. Ok, je vais bien évidemment l'attendre dès que nous serons hors de vue de Jackie, mais j'veux savoir ce qu'il y a dans cette grotte le plus vite possible ! En revanche, Sol qui s'est agrippé à mon épaule, tourne la tête dans tous les sens, comme s'il cherchait la plus petite opportunité pour faire appel à sa malice légendaire. Pas sûr que toi intervention soit nécessaire, amigo, je connais Jackie, elle t'aura déjà pris de vitesse.
Mes pas finissent par me mener à un croisement, où trois boyaux rochers différents s'enfoncent dans les profondeurs de la caverne : Si celui de gauche est complètement éteint, les deux autres semblent disposés d'un très faible éclairage en leur fond, comme si un feu follet s'était perdu à la fin des tunnels. Me retournant vers Ida, j'hésite quelque peu sur la conduite à suivre.

''Hmmm...Une préférence ? Ou alors , on pourrait..Sol ! Reviens !''

Mais c'est pas croyable, il n'en rate jamais une ! Chaque fois que je l'emmène dans une grotte, le Zorua s'arrange toujours pour me fausser compagnie ! Avec un petit saut nonchalant, le voilà qui se laisse glisser au bas de mon épaule, avant de partir en galopant de toute la force de ses quatre pattes dans le boyau le plus sombre. Un regard désolé à Idalienor...

''...Rien ne nous oblige à le suivre, mais je me sentirais coupable de le laisser tout seul. Ça ne te dérange pas, j'espère ?''

Arceus merci, cette Pyroli est gentille comme tout. Une attitude que j'avais pu constater lors de notre petit voyage au MontMémoria. C'est dire, sans elle, j'aurais probablement encore attendu quelques années avant de faire la paix avec la mort de ma mère. Mais aujourd'hui, hors de question qu'elle me porte jusqu'au bout du voyage...Cette fois, on avancera ensemble !
Nous voici donc engagés dans le boyau sombre, qui semble se rétrécir légèrement au fur et à mesure de notre avancée. Seule la lueur de notre bougie parvient à transpercer les ténèbres, mais en plus de la vue, c'est notre ouie qui ne tarde pas à être mise à l'épreuve : Un peu plus loin, de petits *Boing* *Boing* *Boing* se font entendre, jusqu'à devenir presque stridents.
Et lorsque la bougie finit par éclairer la raison de l'obscurité ambiante, c'est par réflexe que je me met à chuchoter à l'intention d'Ida, tout en me plaçant juste devant la jeune fille. Dans le même temps, je sens mes jambes qui se rigidifient très légèrement...Bien moins que d'habitude lorsque je me retrouve confronté à mes nemesis...

''Ok...On...On a un ''petit'' p...problème, droit devant.''

Moins de trois mètres en avant, une silhouette enveloppée de bandelettes et massive bloque complètement le passage, avachie d'un bord à l'autre du couloir. Massif, rond et assoupi...quelqu'un pourrait-il m'expliquer  comment Jackie a fait pour trouver un TERACLOPE AUSSI GROS ! Et Sol..ARRÊTE DE LUI SAUTER SUR LE VENTRE COMME ÇA, PAR PITIÉ !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2479-cael-joy-un-sourire-peut-tout-changer-phyllali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2486-cael-joy-phyllali#28810
 Pokéathlète Médecin
avatar
Pokéathlète Médecin
Région d'origine : Hoen
Âge : 17 ans
Niveau : 43
Jetons : 179
Points d'Expériences : 1362

MessageSujet: Re: [ EVENT ÉTÉ 2016 ] Spéléologie et crise cardiaque [Pv: Idalienor]   Dim 18 Sep - 12:31



Spéléologie et crise..
Avec Cael Joy
Depuis le début du mois d’aout et mon retour du Mont Memoria, je passe le plus clair de mon temps dans ma hutte sur mon bureau. Le matin je vais tirer dans la forêt mais tout l’aprem je le passe à travailler. Enfin à expérimenter plutôt, toujours pour la même chose. La main de Max. L’herboriste m’a donné des échantillons de tous les poisons connus à ce jour. Alors depuis je fais des tests. Lequel d’entre eux pourrait détruire celui d’un Drascore ? Certains poisons se mélangent entre eux pour en donner un plus puissant, mais d’autres se repoussent. Je dois trouver lequel aurait cet effet et surtout dans quelle quantité. Une montagne de coupelle avec inscrit dessus les mélanges fait dedans au feutre Velléda trône sur le bureau et s’agrandit au fil des jours. Rien ne fonctionne pour l’instant, ce qui a tendance à me décourager. Mais je n’ai pas du tout l’intention de m’arrêter. J’ai fait une promesse.

Le soleil se couche, et encore une journée sans résultat. Un long soupir et je pose la tête sur le bureau, les bras me servant d’oreiller. Qu’est-ce que je fais mal ? J’ai presque fait toutes les combinaisons possibles. Il doit forcément y avoir une solution quand même. Le poison des Drascores ne peut pas être invincible. Yuko m’aide beaucoup dans cette tâche. On a fait plusieurs tests avec son propre poison mais ça ne fonctionne pas. Comment vais-je faire pour dire à Max que je n’y arrive pas ? Ruru, qui veille toujours sur moi lors de mes tests, s’approche doucement et point avec une de ses griffes une soucoupe. Sans trop comprendre ce qu’elle veut, je la sors de la pile. Je l’ai faite il y a deux jours en mélangeant le poison du Drascore avec un peu de celui des Dardagnans. En fixant la coupelle, mes yeux s’écarquillent. Le poison du Drascore se désagrège. Aucun de mes autres tests n’avait été fructuant. Ça marche ! La réaction s’était faite très lentement, et je n’avais pas réalisé qu’elle avait fonctionné.

Rapidement, je saisis une nouvelle soucoupe et recommence le mélange. J’inclus toujours la même quantité de poison pour pouvoir comparer plus facilement. Une fois cela fait, je saisis le tube contenant celui du pokemon insecte pour en attraper une quantité suffisante avec la seringue. Mais lorsque j’aspire le contenant, Aria débarque en furie en hurlant dans la hutte. Mes mains se raidissent mais heureusement je n’échappe pas les flacons. Au plus vite, je les planque et vais retrouver mon amie dans l’entrée. Je ne veux pas qu’elle voit ce que je fais où elle va me poser un milliard de question auxquelles je ne pourrais pas échapper. Je ne veux pas l’inquiéter pour rien.

~~~

Il est 22 heures passé et me voilà devant la grotte luminescente au garde à vous devant le général Jackie. Qu’est ce qui se passe me direz-vous ? La référante a convoqué tous les élèves pour un petit jeu : un test de courage. Si si comme dans les mangas. Cette idée est marrante mais un peu étrange en comparaison avec ce qu’elle fait d’habitude. C’est vrai qu’au départ elle voulait qu’on fasse un parcours dans le désert de nuit. Mais visiblement l’idée n’a pas plu à la directrice. Pas étonnant non plus. Bref, on va devoir s’enfoncer dans la grotte remplie de piège pour y déposer une bougie au fond et revenir. Pas bien compliqué, si on oublie les différents pièges.

Le top départ est lancé, et je dois me trouver un partenaire. Je tourne les yeux dans tous les sens pour voir quelqu’un qui n’est pas déjà pris. Tiens, quelqu’un m’appelle ! Ruru pointe du doigt le propriétaire de cette voix. Cael ! Je m’approche de lui, toute contente de le revoir. C’est vrai qu’après notre aventure au Mont Memoria, notre relation a un peu changé. On est au courant du passé de l’un de l’autre, des choses douloureuses qu’on ne peut pas dire à n’importe qui.

Salut Cael !

Assez bizarrement lorsque je m’approche de lui, une de ses pokeballs se met à vibrer et un Zorua espiègle en sort.  Il reste planté devant Ruru et moi en nous dévisageant. Etrange.

C’est clair ! Alors là pas du tout. Tout ce que je peux te dire c’est qu’elle a passé un mois et demi à grogner parce qu’elle ne pouvait pas nous faire son entrainement matinal. Il faut bien qu’elle se défoule maintenant.

Je riais en me rappelant la référante tourner dans un coin en fulminant de notre mollesse pendant ces vacances d’été. On peut bien se reposer un peu vous ne croyez pas. Bon c’est bientôt à nous d’entrer et de se lancer dans le vif du sujet. Cael tout excité se lance le premier dans la grotte.

Ça marche, ne me sous-estime pas ou tu vas devoir me donner plus de cookies !

Ce petit jeu me fait bien rire. Comme ça on dirait mon petit frère. Encore un. Grande sœur jusqu’au bout, même quand je suis loin de ma famille il y a toujours ma deuxième famille : mes amis. Le phyllali s’enfonce dans la grotte et s’arrête devant 3 embranchements différents. Les deux situés le plus à droite sont légèrement éclairés tandis que le dernier est beaucoup plus sombre. Alors que nous nous apprêtions à choisir, le Zorua de Cael saute de son épaule avant de s’enfoncer le couloir le plus obscur. Bon bah je crois que nous n’avons pas le choix.

Bien sûr, on va le suivre pas de soucis. Et puis pour nous éclairer je peux toujours utiliser mon Poussifeu et son attaque flammèche ? Tant qu’on n’utilise pas Flash c’est bon non ?

Je sors alors de leurs pokeballs Zeno et Yuko. Le premier pour nous faire de la lumière et la seconde pour m’aider dans la traversée de la grotte. Je doute que Jackie nous laisse nous promener aussi facilement dans ce lieu. Mieux vaut être trop prudent. Plus nous avancions, et plus un drôle de bruit se faisait fort. Des boings boings répétitifs, comme un trampoline. Une fois que la bougie arrive à l’origine du son, Cael se met à trembler légèrement. Evidemment, il a fallu qu’il y ait des pokemons spectres partout et en plus Sol fait joujou avec un très gros Téraclope. En fait, en le regardant plus près j’ai un doute. Il me parait déjà bien gros et en plus je ne vois pas comment un pokemon pourrait rebondir sur un type spectre. Bon bah on va y aller à la manière forte pour débloquer le passage.

Ruru, va chercher Sol et ensuite Yuko utilise Tempête Floral !

Mes pokemons réagissent au quart de tour et exécute les ordres donnés. Après avoir reculé Sol du pokemon, Yuko utilise son attaque qui blesse le pokemon et provoque un autre effet auquel je n’avais pas pensé. Le déguisement se déchire, dévoilant un Ronflex. Voilà l’origine du boing boing. Tout de suite, il a l’air bien moins menaçant. Avant que je puisse imaginer une autre consigne pour ma Rosélia, le Ronflex s’écroule par terre et se met à dormir. Quelle défense, incroyable. Au moins, pas besoin de le blesser d’avantage.

Bon bah voilà une chose de faite. On continue ?

En confiance, je passe à côté du Ronflex pour continuer mon chemin. Mais dommage pour moi, la protection de l’arrivée n’est pas encore terminée. Un petit pshit retentit et une flèche vient se planter dans mon bras. Au plus vite, je la retire et la regarde fixement. Une fléchette et au bout de l’aiguille, les restes d’un liquide. Qu’est-ce que ça pouvait être ?

Attention Cael n’approche pas, la suite du couloir est pié…gée..

Je balbutiais, je ne sens plus mon corps. Mes membres sont pétrifiés. Ruru s’approche de moi pour me tenir.

Une flèche paralysante.
© BB Dragon



_________________
Le courage est la première des qualités humaines car elle garantit toutes les autres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4164-295-les-ambitions-d-idalienor-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4175-idalienor-edelwen-pyroli
 Topdresseur Ranger
avatar
Topdresseur Ranger
Région d'origine : Hoenn
Âge : 14
Niveau : 54
Jetons : 1318
Points d'Expériences : 1602

MessageSujet: Re: [ EVENT ÉTÉ 2016 ] Spéléologie et crise cardiaque [Pv: Idalienor]   Lun 19 Sep - 22:36

C'est pas normal...Et quand c'est pas normal, moi je fais comme tout le monde, je me pose des questions. En l’occurrence, là, j'aimerais bien comprendre pourquoi je suis encore capable de m'en poser. Je sais que c'est bizarre, mais si je n'avais pas besoin de poser cette question, c'est que je ne serais actuellement plus en état de le faire et par conséquent, je n'aurais donc pas besoin de m'interroger sur notre situation. Mais il semble que j'en sois capable, donc ça signifie bien que je dois le faire, non ?
En effet, la première question qui me vient...Bon, vous avez compris : Pourquoi est-ce que je ne suis pas actuellement au sol, roulé en petite boule, à me balancer d'avant en arrière à cause de cet énorme Teraclope ? Je passerais bien un petit moment à élucider ce mystère, mais on dirait qu'Idalienor a décidé de prendre les devants. Sur son ordre, Ruru se jette en avant et attrape Sol, malgré les couinements indignés du renardeau. Ce dernier ne se prive pas pour me jeter un regard malicieux lorsque le type Ténèbres le ramène à ma hauteur...Un regard que je n'ai aucun mal à interpréter : ''Tu ne perds rien pour attendre...La prochaine fois sera la bonne''.
Néanmoins, on dirait que la Pyroli ne compte pas s'arrêter là...

''Euh, Ida, tu es sûre ? Tu vas le réveiller !''

*Bonk*

Ah, autant pour moi. Avec un bruit sec, le tissu qui servait à déguiser l'imposant Ronflex et se déchire brutalement, pour laisser émerger la grosse masse de son propriétaire. Toujours endormi, ce dernier se laisse tomber sur le coté, tout en ronflant bruyamment. Légèrement désolé pour ce que nous venons de lui faire subir, j'emboite le pas à Ida lorsqu'elle se remet en route, tout en me demandant si l'entrainement matinale de Jackie et ses méthodes pour le moins...brutales, ne commencent pas un peu à influencer mon amie. SI ça se trouve, Idalienor a essayé de résister à tout ça et Jackie lui a fait un lavage de cerveau pour la transformer en Idalienor 2.0, arme de destruction massive ! Il faut que je fasse vachement attention, elle pourrait...! Cette sensation, je sais ce que c'est ! À force de me la faire relayer par Lucki, c'est pas dur de l'identifier, elle me signale un danger proche !

''Ida, attention !''

Trop tard. Avec un *schtong* sonore, le piège déclenchée par la Pyroli fait son office et cette dernière a tout juste le temps de se retourner dans ma direction et de balbutier quelques mots, avant de s'effondrer. Mortellement inquiet, je cours jusqu'à elle, tout en prenant bien garde de ne pas avancer jusqu'à la plaque de pression çà l'origine de nos ennuis. Arceus merci, il semblerait qu'il s'agisse juste d'un léger paralysant : Ida ne peut plus bouger le moindre muscles en dessous de la tête, mais elle peut toujours parler.
Son Zoroark, une lueur passablement inquiète dans les yeux, se rapproche alors pour al porter, mais je l'arrête d'un geste.

''Laisse-moi faire, Ruru. En cas de problèmes, tu seras beaucoup plus utile que moi, si tu as les mains libres. J'vais essayer de te porter, Ida, j'espère juste que les effets ne dureront pas trop longtemps.''

Avec l'aide du type Ténèbres et au prix de quelques contorsions, je parviens à hisser la jeune fille sur mon dos, avant de la retenir par le creux des jambes. Ses bras sont complétements immobiles et pendent de part et d'autres de mon cou, mais en ne bougeant pas trop vite, elle ne devrait pas tomber. Une fois la zone dangereuse traversée, nous nous engageons donc dans un couloir de plus en plus sombre. Les parois semblent même se resserrer petit à petit et il nous faut bientôt marcher de front. Pourtant, au vu de notre situation, je ne peux pas m’empêcher de sourire devant le manque de chance d'Idalienor. je peine un peu à la porter du fait de notre différence de aille, mais ici, c'est moi le Ranger, alors on avance !

''Si Jackie prend des photos des participants, tu penses qu'elle accepterait de nous les donner ? J'l'enverrais bien à mes parents, on doit avoir l'air malin, tous les deux !''

*ROOOOOOOOOOOOORGH*

....Euh, c'était quoi ça ? Un peu plus en avant, une faible lueur qui tout juste de s'allumer, tandis qu'un grognement sourd se met à résonner tout autour de nous. Je me fige presque instantanément, tandis que Ruru qui se tient juste devant moi, fait de même en feulant. Sol, pour sa part, n'attend pas pour se glisser entre mes jambes et courir jusqu'au bout du couloir !

''Soooool ! Mais c'est pas vrai !''

Apparemment, si. Le voila qui court à la rencontre de l'énorme bestiole qui produit ce rugissement. Cette dernière ne semble pas très contente de le voir, d'ailleurs, puisqu'un second cri retentit rapidement, tandis qu'une ombre menaçante se dessine et prend des proportions de plus en plus imposantes. Même Ruru a un mouvement de recul, lorsque des crocs aiguisés commencent à poindre au travers des ténèbres. Le souffle coupé, incapable même de crier, je recule d'un pas et manque de lâcher Idalienor.
Vu la configuration du couloir, impossible de fuir, il nous rattraperait en quelques mètres...Très bien, je sais ce qu'il me reste à faire.

''Ida, ton Zoroark connait bien Explonuit, n'est-ce pas ? Demande-lui de l'utiliser et ensuite, on pourra profiter de l'occasion pour le prendre par surprise''

Aussitôt dit, aussitôt fait. Une énorme masse d'énergie sombre s'accumule entre les pattes du Zoroark et l'explosion qui s'ensuit semble perturber notre gourmand assaillant, puisque ce dernier stoppe son avancée en hésitant. Instantanément, je me met à courir, droit sur lui, tandis que Ruru nous précède toutes griffes dehors.

''Ça va aller, ça va aller, ça va...*SBUNK* AIEUH !'


Heureusement pour Ida, mon corps a fait matelas , lorsque je m'étale de tout mon long. Mon pied a buté sur quelque chose et apparement, ce quelque chose n'a pas apprécié : Une petite masse de fourrure me saute dessus en glapissant, rapidement suivi d'un Pokemon tout rond et EXTRÊMEMENT mécontent.

''Aieuh, mais...Mais Aie, arrêtez !''

Ruru vient finalement à ma rescousse et soulève les deux responsables, tandis qu'une part des ténèbres du couloir commencent à refluer : Sol et un Chuchmur nous contemplent désormais, manifestement très fiers de leur farce. Cette fois, c'est définitif : Si je m'en sors sans faire une crise cardiaque, je le transforme en paillasson !

''Ah ah ah, vous vous trouvez drôle ?''

Même moi, je dois admettre que c'était une blague de qualité supérieure, mais en tant que victime, je ne goût pas beaucoup à la plaisanterie. Affichant un air penaud des plus ironiques, les deux petits polissons ne semblent pas le moins du monde désolé. Pourtant, lorsque Ruru les relâche, je me fige presque lorsqu'un nouveau hurlement caverneux retentit, cette fois juste derrière nous.

''C'est bon Sol, ça marchera une fois, mais pas deux.''

''Rua !''

Attendez---Si Sol est devant moi AVEC le Chuchmur...et que le cri vient de derrière nous...OK, il est temps de couriiiiiiiiir !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2479-cael-joy-un-sourire-peut-tout-changer-phyllali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2486-cael-joy-phyllali#28810
 Pokéathlète Médecin
avatar
Pokéathlète Médecin
Région d'origine : Hoen
Âge : 17 ans
Niveau : 43
Jetons : 179
Points d'Expériences : 1362

MessageSujet: Re: [ EVENT ÉTÉ 2016 ] Spéléologie et crise cardiaque [Pv: Idalienor]   Sam 8 Oct - 16:22

C’est très malin, vraiment. Je me serais bien giflée pour cette magnifique erreur mais il se trouve que je n’en ai pas les capacités actuellement. Mademoiselle Snow devrait quand même surveiller un peu les méthodes de Jackie pour nous faire bouger pendant les vacances d’été. C’est vrai quoi, une flèche paralysante c’est du grand n’importe quoi ! Déjà je ne sais même pas quel poison elle a utilisé pour me paralyser et en plus elle ne connait pas l’état de santé de tous les élèves de l’académie. Imaginez quelqu’un aurait fait une réaction plus poussée voir dangereuse au poison elle aurait eu l’air maligne. On ne peut pas utiliser des produits toxiques à la légère. J’espère qu’elle lira ma thèse quand elle sera publiée ça lui servira de leçon.

Toujours est-t-il qu’actuellement, même si je n’ai pas fait de réaction violente au produit, je suis entièrement paralysée. Ruru soutenant mon corps presque sans vie, je suis obligée de reconnaitre qu’être paralysé c’est vraiment pas drôle. Je ne sens plus du tout mon corps et je ne peux plus bouger. Je ne peux que constater mes légers tremblements de main. Heureusement que mon cou et ma tête n’ont pas été touchés par le poison, sinon j’étais définitivement un légume. Cael s’approche de moi en courant pour constater les dégâts et Ruru tente de me hisser sur son dos.

Mais de façon assez inattendu elle se fait stopper par le ranger. Il va me porter ? Je ne sous-estime pas sa force mais je suis plus grande que lui et pas toute légère (je ne suis pas grosse mais bon 45 kilos à porter c’est un peu lourd). Mais ces arguments ne sont pas tout à fait faux. Ruru pourrait nous aider en cas de nouvelles attaques. L’immobiliser sous mon poids ne serait pas de bonne augure. C’est donc avec quelques efforts que je me retrouve hissée sur le dos du phyllali.

J’espère aussi sinon nous ne sommes pas prêts de sortir d’ici. Je suis vraiment désolée j’ai manqué de vigilance.

Quand je vous dis que je suis paralysée c’est que je le suis vraiment ! Mes bras pendent à côté du cou de mon ami. Je ne sais pas qu’elle dose elle a mis mais c’était quand même assez fort. Ruru Yuko ainsi que Sol mène la marche et nous suivons doucement. Je me sens tellement bête, je ne suis pas blessée je ne devrais pas être portée, et toujours aucun mouvement possible. Pffff très drôle.

Je ne sais pas si elle connait le concept de photo mais c’est surtout moi qui aie l’air bête. Toi tu fais plus prince charmant dans tout ça.

Je ronchonne mais l’idée de la photo me plait bien. Je n’ai jamais été très fan de photo. Je préfère graver le moment dans mon esprit plutôt que de prendre une photo. Les seules photos que je possède sont une de Aria et moi quand nous étions plus jeunes, une de Maman et moi et une de toute la famille à Noël dernier, enfin sans moi puisque j’ai dû rester à l’académie. Elles sont posées sur le bureau de ma chambre à l’académie et me font toujours sourire. Rajouter une photo de cet événement serait une source de rigolade supplémentaire. Aria va bien rire aussi quand je vais lui raconter ça. D’ailleurs, je me demande avec qui elle est partie pour ce test…

C’est alors qu’un cri violent déchire le silence de la grotte et installe un sentiment de panique. Encore un pokemon, et pas très content de nous voir visiblement. Jackie ne s’arrête donc jamais. Comme quoi j’ai encore des choses à apprendre sur ma référente. Et encore une fois Sol s’échappe des pieds de son dresseur et fonce droit dans le tas. Il n’a pas l’air très docile le renardeau mais bon. On ne voit pas grand-chose dans le tunnel, à part la masse géante s’approcher de nous. On est dans la mouise. Cael tente de proposer des idées que sans trop réfléchir j’applique vu la situation.

Ruru, écoute Cael et utilise ton attaque Explonuit.

Une masse d’énergie et une explosion qui nous permettent de fuir. Le pauvre doit supporter mon poids pendant la course mais je pense qu’il pense plutôt à notre survie qu’à la douleur physique. Sauf qu’à un moment, il trébuche sur quelque chose et s’étale au sol, et moi avec. Dans l’action, je roule sur le côté mais sans pouvoir contrôler mon mouvement, toujours paralysée. Voilà Sol tout fière de lui et un Chuchmur. Un pokemon qui habite ici surement. Les deux cherchent des noises à Cael ce qui me fait sourire. Voir le garçon se débattre est assez drôle. Ruru s’approche de lui et maitrise les deux petits pokemons, toujours aussi agités. Mais le cri retentit de nouveau. On doit fuir et vite.

Cael on doit partir d’ici !

Je me relève et part en courant accompagneé de tout le groupe. Attends je suis debout ?! Dans l’affolement je ne m’en étais même pas rendu compte. Le paralysant ne fait plus son effet et même si je ne cours pas au mieux possible, ça suffit à maintenir un bon rythme. Tout en courant, j’essaie d’observer à quelle distance on se trouve de la créature de l’ombre. Il se rapproche c’est pas bon.

En faisant le chemin inverse, nous revenons à l’intersection de tout à l’heure. Bon il ne reste plus qu’une carte à jouer. J’attrape Cael et me glisse avec lui dans le couloir juste à côté, suffisamment dans l’ombre. Ruru renforce notre fuite grâce à une illusion qui devrait nous fondre avec la roche. Croisons les doigts maintenant. Un Brouabam sort de l’ombre et continue sa course droit vers la sortie. Une fois suffisamment loin, Ruru lève l’illusion et vient s’éloigne un peu de nous.

Pfiou on a eu chaud cette fois !

_________________
Le courage est la première des qualités humaines car elle garantit toutes les autres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4164-295-les-ambitions-d-idalienor-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4175-idalienor-edelwen-pyroli
 Topdresseur Ranger
avatar
Topdresseur Ranger
Région d'origine : Hoenn
Âge : 14
Niveau : 54
Jetons : 1318
Points d'Expériences : 1602

MessageSujet: Re: [ EVENT ÉTÉ 2016 ] Spéléologie et crise cardiaque [Pv: Idalienor]   Ven 14 Oct - 0:27

Ok alors...Ectoplasma? Teraclope ? Le Ronflex de tout à l'heure ? Un Rexilius ? Un Ginji affamé et enragé ? Les possibilités sont infinies. Mais quelque soit la chose qui s'approche de nous, c'est un GROS machin. Et donc, première règle du bon Ranger : Si c'est un gros machin et que vous n'avez ni l'avantage du terrain, ni de quoi lutter contre lui... Il n'y a plus qu'une seule chose à faire.

''Cael on doit partir d’ici !''

Proposition adoptée à l'unanimité ! Même Sol semble assez d'accord avec le plan proposé par Idalienor et a déjà commencé à fuir dans le tunnel, de toute la force de ses courtes pattes. Lui emboitant le pas, je tente dans le même temps de jeter un coup d’œil en arrière à intervalles réguliers : Les ténèbres de la caverne masque complétement la silhouette qui nous poursuit, mais l'écho de ses pas massifs est plus que suffisant pour me convaincre d'accélérer.
Soudain, je me sens beaucoup plus léger, alors qu'une silhouette agile me dépasse pour arriver au niveau du Zorua qui ouvre notre marche : Ida vient de récupérer suffisamment (La peur peut-elle servir d'antidote ?) pour pouvoir marcher par elle-même et c'est donc à la suite de la Pyroli que je me glisse dans le tunnel le plus proche.
Dans le même temps, je tente de trouver un plan, une idée, n'importe quoi qui puisse nous aider à lutter contre cette bestiole si elle nous rattrape...Mais rien ne vient. Pas un seul Pokémon à capsticker en plus, je suis complétement désarmé.
Heureusement, il semble que Idalienor finisse par trouver une solution à notre ''petit'' problème : Drapant les voiles de l'illusion autour de nous, Ruru ne tarde pas à faire disparaitre notre quatuor dans l'ombre d'un couloir, une seconde avant que la silhouette massive de notre poursuivant ne passe pesamment juste à coté de notre cachette.

''Un Brouhabam...Non, Sol, tu restes là !'


Malgré ses tentatives pour se libérer, le renardeau ne parvient pas à être assez vif et je l'attrape tout bonnement par le plumeau qui lui sert de queue. Impossible pour lui de signaler notre présence à l'imposant Pokémon, qui s'avance jusqu'à l'embranchement, avant de poursuivre sa route vers d'autres horizons. Plusieurs secondes s'écoulent dans le silence absolu, avant que le Zoroark n'abaisse son voile illusoire et que nous ne soyons en mesure de nouveau parler normalement.
Le calme froid et rigide qui vient de retomber dans les tunnels n'est pas beaucoup plus engageant, mais au moins, le danger immédiat est passé.

''C'est peu de le dire... Avec une grande bouche comme ça, il aurait probablement pu nous envoyer voltiger jusqu'à l'extérieur, avec un seul cri !''

Un programme peu engageant, aussi nous remettons nous en route le plus vite possible, dans l'espoir de mettre un maximum de distance entre le Brouhabam et nous. Avec un prédateur comme lui, peu de chances qu'on tombe sur d'autres Pokemons avant un moment, mais l'expérience avec la fléchette  paralysante suffit à me rendre méfiant.
Je prends donc la tête dans le tunnel, juste avant que notre avancée ne nous amène à un petit embranchement. Sans moyen de savoir quelle direction nous amènera jusqu'au fond de la grotte, il va falloir faire confiance à la force la plus puissante de l'univers.. Mon Instinct ! (Pourquoi j'en vois qui rigole au fond ?).

''Am, stram, gram...Par ici !''

Le tunnel choisi s'avère un peu plus spacieux que les précédents, suffisamment en tout cas, pour que nous puissions marcher de front. Pourtant, notre avancée se fait extrêmement lente, puisque je vérifie chaque pan de mur du couloir, dans l'espoir de déjouer les pièges que Jackie aurait disposé à notre attention.  Dans le lointain, le fond du couloir est de plus en plus lumineux, comme si une source de lumière nous attendait de l'autre coté du corridor. Avec un peu de chances, c'est...la fin de la grotte ! Rien de ce coté... Rien de l'autre... Pas de trace de plancher secret ou de gros caillou qui nous tomberait dessus au plafond...Qu'est-ce qu'elle a prévu, qu'est-ce qu'elle...*clic*.

''...Oh non. Ouaaaaaah !''

Apparement, il se pourrait que j'ai oublié un petit détail : Si les murs et le plafond ne sont pas piégés, le plancher, lui, il peut l'être. Un peu comme avec la trappe béante qui vient de s'ouvrir sous mes pieds. Mais oui, celle qui s'enfonce trois mètres sous la surface du sol. Avec les parois lisses et tout et tout, et le fond aussi doux qu'un rocher.
L'atterrissage se fait avec une douceur ''relative'' et c'est à moitié sonné que je me redresse en m'agrippant au paroi. Au-dessus de ma tête, les visages d'Idalienor et d'un Sol complétement hilare ne tarde pas à faire leur apparition.

''...Ta référente a de l'imagination. Tu peux me donner un coup de main pour sortir de là ?''

Le temps de me faire extraire de mon trou et je me laisse tomber, paumes au sol devant Ida, tout en foudroyant Sol du regard. C'est ça, marre-toi, mais en attendant, il va falloir qu'on franchisse l'obstacle... Parce que je doute que Jackie  n'ai mis qu'un seul trou en place.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2479-cael-joy-un-sourire-peut-tout-changer-phyllali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2486-cael-joy-phyllali#28810
 Pokéathlète Médecin
avatar
Pokéathlète Médecin
Région d'origine : Hoen
Âge : 17 ans
Niveau : 43
Jetons : 179
Points d'Expériences : 1362

MessageSujet: Re: [ EVENT ÉTÉ 2016 ] Spéléologie et crise cardiaque [Pv: Idalienor]   Mer 26 Oct - 11:26

Alors là c’est vraiment pas passé loin. A quelques secondes près, on était chargés par ce Brouabam, surement un des nombreux pokemons que Jackie a malencontreusement placé ici pour nous faciliter l’arrivée au bout de la grotte. Ce qui m’étonnera toujours c’est qu’aucun parent n’est jamais porté plaint contre notre référente. Pas pour les entrainements matinaux tout ça, à la limite on se débrouille avec mais tous les défis débiles qu’elle nous lance. Rien que ce parcours d’obstacle en est un bon exemple. En plus, j’ai eu la bonne idée de garder la fléchette, qui contient encore des traces du paralysant. J’ai tout ce qu’il me faut pour l’accuser devant la justice. Je secoue rapidement ma tête pour chasser cette mauvaise idée. Je crois que sa présence au sein de l’académie et sa façon de nous encadrer me manquerait trop. Syndrome de Stockholm peut être ?

C’est clair, et la sentence infligée par Jackie pour avoir loupé l’épreuve serait terrible. Surtout pour moi, Pyroli et petit soldat de notre référente.


Je rigole en disant cela mais c’est un peu comme ça qu’elle nous voit après tout : ses petits soldats. Je suis arrivée à l’académie assez âgée disons, donc j’avais déjà mes propres réflexions. Faites que les plus jeunes d’entre nous ne deviennent pas des Jackie junior sinon on ne va pas s’en sortir. Cael choisit une méthode bien à lui pour continuer notre chemin. Plouf Plouf. Bon je vais lui faire confiance pour cette fois.

Je te suis !

Le nouveau couloir est un peu plus grand que le précédent. On peut plus facilement circuler du moins. Cael marche devant moi mais tout doucement, voulant repérer le moindre piège. Normal après le coup de tout à l’heure, si j’avais été plus attentive ça ne serait pas arrivé. Mes pokemons, Ruru et Yuko, restent sur leur garde. Elles n’ont pas tout à fait tort, on ne sait pas quel autre pokemon pourrait à nouveau surgir de l’ombre.

Une lueur se distingue du fond du chemin. La technique du hasard aurait-elle fonctionné ? Est-ce qu’on a trouvé la sortie ? Faites que oui, je n’aime décidemment pas cette grotte. Mais lorsque Cael pose un pied en avant, un clic se fait entendre et le voilà qui disparait de ma vue. Un énorme trou vient de s’ouvrir sous ses pieds. Paniquée, je me jette à genoux sur le sol au bord du fossé en compagnie de son Zorua pour vérifier qu’il va bien. Même s’il a l’air un peu sonné, il tient encore debout, c’est déjà ça. Sol lui est mort de rire.

Il faut croire oui, et Sol arrête de rire ! Si Cael n’était plus là pour s’occuper de toi tu serais bien embêté tu ne penses pas.


Le petit pokemon n’a pas l’air de beaucoup réagir jusqu’à ce que Ruru le saisisse par le col et lui lançant un regard qui voulait tout dire « Respecte ton dresseur un peu ». Bizarrement, Sol parait un peu plus sérieux quand c’est Ruru qui lui fait la morale. En attendant j’ai peut-être une idée pour le faire sortir de là.

Yuko, tu veux bien utiliser ton attaque Racine pour remonter Cael en haut du trou ?

Yuko acquiesce puis commence à se concentrer pour faire sortir des racines du sol. Puis celles-ci se dirigent vers le trou et plus particulièrement vers les bras du ranger pour le faire sortir de là. En quelques instants, il revenait à mes côtés, toujours un peu étonné d’être tombé comme ça dans un si gros trou. Installée à côté de lui, j’entame à nouveau une discussion.

Bon cette fois rien de casser mais une mauvaise réception au fond d’un trou et on risque de se casser quelque chose. Il faudrait trouver un moyen de passer la suite du couloir en sachant à l’avance où sont les trous. Et envoyer nos pokemons en crashtest n’est pas une option au cas où tu y aurais pensé.

En temps normal, je sais bien que Cael n’aurait jamais fait ça mais il a l’air bien remonté contre Sol alors mieux vaut prévenir que guérir. Bon maintenant réfléchissons, comment pourrait-on faire ? Il est évident que nous en temps qu’humain on va avoir du mal mais je suis presque sûr que les pokemons ont un talent qui pourrait nous être utile. Et si…

Cael, est-ce qu’un de tes pokemons possède l’attaque Tunnel ? On pourrait déterminer la position des trous comme ça non ?

_________________
Le courage est la première des qualités humaines car elle garantit toutes les autres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4164-295-les-ambitions-d-idalienor-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4175-idalienor-edelwen-pyroli
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [ EVENT ÉTÉ 2016 ] Spéléologie et crise cardiaque [Pv: Idalienor]   

Revenir en haut Aller en bas
[ EVENT ÉTÉ 2016 ] Spéléologie et crise cardiaque [Pv: Idalienor]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: archives :: Les Archives :: Année 3 :: Ile Touga :: Village de l'Oasis-