Partagez | .
Si on dit que la faim pousse à faire n'importe quoi, ce n'est pas pour rien... [ Ariania / Lyra ]
 Pokéathlète Médecin
avatar
Pokéathlète Médecin
Région d'origine : Kalos - Aufrac-les-Congères
Âge : 16 ans
Niveau : 32
Jetons : 528
Points d'Expériences : 818

MessageSujet: Si on dit que la faim pousse à faire n'importe quoi, ce n'est pas pour rien... [ Ariania / Lyra ]   Lun 3 Oct - 20:35

-J'ai...

    Elle avançait, en plein milieu des couloirs, une main posée sur son ventre. La Givrali tirait une tête de six pieds de longs pendant que sa starter la dévisageait avec l'air de la trouver stupide. Son estomac gargouillait.

-Faim, bon sang.

    Peut-être à force de ne jamais rien manger? Il fallait dire qu'elle mangeait assez peu, même si elle se nourrissait assez pour être le minimum en forme. Cela faisait environs deux jours qu'elle ne mangeait presque rien, que son appétit s'était comme évaporé. Et le mieux dans tout ça, c'est qu'elle ne savait même pas pourquoi. Sans doute parce qu'elle ne se sentait motivée à rien? Hm, pas sûr, pourtant. Mais aujourd'hui, son estomac criait famine. En plein milieu de l'après-midi. En même temps, c'était ça de n'avoir rien mangé, à midi. Oui parce que, même si elle avait fait mine d'avaler quelque chose, elle n'avait pas voulu prendre quoi que ce soit, pensant qu'elle n'avait pas faim. Enfin, c'est surtout que le repas n'avait pas l'air appétissant... Et dedans, il y avait des concombres de la famille des cucurbitacées. C'est ce qu'elle s'était dit dans sa tête, enfin, cette phrase plutôt documentaire avait jaillit dans son esprit. Et maintenant, comme par magie, son appétit se réveillait, et son estomac lui hurlait d'aller manger quelque chose. Lyra grogna, et un étudiant, qui passait juste à coté d'elle, se mit à rire moqueusement. C'est vrai qu'elle était drôle a voir. Elle était presque à ramper sur le sol. Elle en était presque à se tenir au mur. Ce n'était pas vraiment de la comédie, même si elle exagérait légèrement. Cependant, elle jeta un regard noir à celui qui venait de passer près d'elle. Il la dévisagea, et manqua d'exploser de rire. D'un seul coup, une aura noire se dressa autour de la Givrali, et ses deux mains vinrent saisir le col du jeune homme, qui n'était pas bien grand pour l'âge qu'il devait avoir. Elle le plaqua contre le mur avec force, chose qu'il n'aurait jamais soupçonnée. Elle le fusilla du regard, alors qu'une lueur inquiétante, mauvaise, planait dans ses yeux. Il ne put s'empêcher de rire nerveusement, même si ses sourcils s'étaient arqués vers le bas, signe qu'il commençait à paniquer. Intérieurement, il tentait simplement de se convaincre que c'était une fille, et qu'elle ne pouvait pas lui faire grand chose de mal, mais il avait tort de penser ça de Lyra. Grandement tort. Elle resserra son emprise sur le col du garçon, et lui envoya un violent coup de genoux sur la hanche. Elle le lâcha aussitôt et il se pinça les lèvres pour empêcher un cri d'en sortir, même si il semblait se tordre de douleur. La brune ne put s'empêcher de lâcher un rire mauvais.

-Pff, tu devrais te réjouir que j'ai simplement frappé ta hanche...

    Et elle poursuivit son chemin. Mysti affichait un regard toujours aussi neutre, même si on pouvait deviner dans son attitude qu'elle était fière de sa dresseuse et amusée de sa réaction. La colère était montée, et même si, en soit, l'attitude du garçon n'avait pas spécialement mérité un violent coup de genoux dans la hanche... Et bien Lyra jugeait qu'il l'avait amplement mérité. Elle n'aimait pas, non, elle détestait qu'on la juge, qu'on rie d'elle de cette manière. Cette simple attitude, même si elle ne visait pas à la frapper, avait le don de la mettre en colère. Elle poussa un long soupir avant de continuer son chemin.
          Inconsciemment, ses pas la guidaient vers le réfectoire. Elle marchait sans but précis, pourtant, elle avançait en direction du réfectoire sans vraiment s'en rendre compte. Elle passa nonchalamment une main dans ses cheveux, marchant tout aussi nonchalamment. Son attitude assez blasée et distraite la caractérisaient, tout comme le changement violent de comportement qu'elle pouvait avoir. Si, en sortant de sa chambre, elle revêtait sa carapace de glace, en revanche, lorsqu'elle était en compagnie de personnes qu'elle aimait, de ses amis, comme Eve ou Sirius, elle se brisait sans que la brune ne le contrôle vraiment. Et lorsque sa carapace se brisait, c'était là que ça devenait pire. Si elle se montrait timide et gentille, en revanche, c'était là qu'elle était le plus vulnérable. C'était là qu'on pouvait plus facilement la faire craquer, mais ses réactions seraient différentes que si elle portait sa carapace.

    Une délicieuse odeur lui monta aux narines. Elle releva brusquement la tête, avant d'humer l'air plus attentivement. Cette odeur... C'était comme une délicate odeur de Muffins au Chocolat. Est-ce qu'elle se rapprochait donc du réfectoire? Très probablement. Cependant, elle pesta contre elle-même, se murmurant que non, elle ne devait pas succomber à la tentation d'aller piquer quelque chose au réfectoire. Surtout qu'il n'était plus l'heure de manger quelque chose. Plus du tout, même... Pourtant, le regard de Mysti posé sur elle semblait lui dire de... De succomber à la tentation d'aller manger quelque chose. Comme si Mysti était le petit démon posé sur son épaule qui lui murmurait « Vas-y... Va manger quelque chose, tu as faiiim... Tu peux faire ça, non? Et puis bon, tu vas pas crever la dalle, non plus. ». Le petit démon qui essayait de prouver que ses arguments étaient meilleurs que ceux du petit ange. Sauf que là, il n'y avait pas de petit ange. Et l'odeur continuait de monter aux narines de la jeune fille. Son estomac gargouillait de plus en plus. Et comme si cela ne suffisait pas, une autre odeur vint se mélanger alors que Lyra continuait d'avancer. Une odeur de Brioche meringuée, cette fois...
         La brune s'immobilisa devant la porte du réfectoire. Elle se mit à trembler. Mysti semblait lui dire d'aller la pousser, tandis que dans sa tête, la Givrali essayait de se convaincre qu'elle ne devait surtout pas y aller. Elle se frappa la tête dans la main, avant de grogner après elle-même.

    Et la voilà qui arrivait dans un réfectoire totalement vide, mais pourtant ouvert. Il y avait de nombreuses tables, comme à chaque fois que Lyra s'y rendait. Cela n'avait rien de très surprenant. Les tables étaient propres, tout comme le réfectoire tout entier. Maintenant, il fallait trouver les cuisines... Et quelque chose disait à Lyra qu'elles ne seraient très probablement pas faciles d'accès. Ah ça non... Pourtant, elle ne se découragea pas pour autant. Impossible de rebrousser chemin, elle avait trop faim pour ça. Il fallait juste espérer que personne ne la prenne en flagrant délit, si elle cherchait à dévaliser la cuisine. Non, quand même pas pousser jusque là... Elle allait juste prendre quelque chose à manger, juste une chose...
         Elle se mit à parcourir le réfectoire, pour avancer jusqu'aux cuisines. Il fallait simplement qu'elle trouvait l'entrée, mais le réfectoire était immense. Espérons juste qu'il n'y avait personne, mais pour le moment, la Givrali ne sentait pas de présence. Elle avait juste à ne pas faire trop de bruit, et surtout, à éviter de se faire repérer. Ce serait bête qu'elle tombe nez à nez avec un membre du personnel... Mysti, elle, cherchait activement, comme si elle cherchait justement de la nourriture. Mais tout ce qu'elle trouvait, c'était des miettes de cookie qu'avaient sûrement laissé tomber les élèves si ils avaient mangé les dis biscuits. Pas grand chose de bien concluant, donc. La brune continuait sa route, jusqu'à ce que finalement, elle arrive près des cuisines. Elle mit quelques minutes à en chercher l'accès, et finalement, elle se faufila à l'intérieur, et commença à fouiller.

-C'est... Vide...

    Elle soupira de désespoir. C'est vrai, elle ne trouvait pas grand chose. Mais elle n'allait pas se laisser décourager. Donc, elle continua à fouiller. Et elle fouilla, fouilla, fouilla... Jusqu'à entendre des pas. Elle s'immobilisa, et se cacha derrière un meuble. Silencieusement. Cependant, la silhouette d'un petit Pokémon qui apparaissait lui fit comprendre que ce n'était pas vraiment face à un adulte qu'elle allait se retrouver... Plutôt un adolescent.


Dernière édition par Lyra Scarlet le Dim 27 Nov - 17:32, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4483-317-je-n-ai-qu-un-objectif-et-je-ferais-tout-pour-l-atteindre-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4494-lyra-scarlet-givrali
 Pokéathlète Espion
avatar
Pokéathlète Espion
Région d'origine : Kanto
Âge : 16
Niveau : 21
Jetons : 2775
Points d'Expériences : 439

MessageSujet: Re: Si on dit que la faim pousse à faire n'importe quoi, ce n'est pas pour rien... [ Ariania / Lyra ]   Mar 25 Oct - 10:20

Aria ouvrit le dernier placard avec une lueur d'espoir dans les yeux. Malheureusement , celle-ci s'éteindit immédiatement à la vue de son contenu.

- Là non plus, finit-elle par soupirer.

Elle avait cherché par tout et elle n'en avait trouvé aucune. Il n'y avait plus de baies en stock ! Elle se releva un peu dépitée et dut affrontrer les regards encore remplis d'espoir de ses pokemons. Cela faisait longtemps, une éternité d'après eux, qu'elle ne leur avait pas fait des poffins (à tel point que Nuts et Jira n'avaient jamais mangé ses poffins maison), et leur addiction commençait à en redemander. Aria était d'accord, elle aussi trouvait qu'il s'était écoulé trop de temps depuis qu'elle s'était mis la main à la pâte. Elle aimait cuisiner après tout ! Sentir l'odeur des biscuits en train de dorer au four lui manquait autant que croquer à pleine dents dans un poffin encore chaud pour ses pokemons. Il avait donc été décidé, à la majorité générale (les deux blancs avaient été Jira, qui était toujours en train de dormir, et Nuts qui, comme d'habitude ne se préoccupait pas de ce qui se passait autour de lui), que cette après-midi serait une après-midi cuisine !

Mais impossible de retrouver la moindre petite baie dans les placards ! Le stock avait du être consommé à la dernière recette, et ne s'était pas renouvelé depuis. Pour ça, Ariania ne pouvait s'en prendre qu'à elle-même. Toutes les baies qu'elle utilisait provenaient déjà de la serre d'Ida qui était assez gentille pour leur faire aumône contre quelques poffins pour Ruru et les autres. Aria n'avait pas de serre à elle, et elle avait fait une seule cueillette depuis son arrivée. Résultat, elle n'avait que deux baies à elle : une Ceriz et une Oran.

Voilà justement Pachi qui lui tend la baie Ceriz, plein d'espoir.

- Non désolé Pachi, dit-elle en repoussant la baie, cette baie est très épicée et pas du tout sucrée. On ne peut pas faire des poffins avec.

Par contre, en théorie, elle pourrait utilisé la baie Oran. Sa lère faisait bien des tartes à la baie Oran pour leurs anniversaires. Même si cette baie n'était pas la préférée d'Aria elle pouvait donner de bons poffins ! Seulement... Si jamais elle voulait ouvrir une serre il fallait qu'elle ait quelque chose à planter dedans au moins ! C'était pour ça qu'elle n'avait pas très envie d'utiliser ces baies. De plus, il fallait beaucoup plus de baies pour faire assez de poffins pour cette bande affamée ! Il fallait qu'elle trouve d'autres baies !

Elle n'avait pas envie de redemander à Ida. Elle lui avait déjà fourni toutes les baies jusque là, malgré que normalement elle gérait sa serre pour étudier leurs propriétés médicinales. Cette fois, elle ne voulait pas l'embêter avec ça. Et puis... il y avait un endroit où elle pouvait trouver plein de baies après tout, un moyen plus rapide que la cueillette !

Titik était monté dans ses cheveux et commençait à s'agiter : lui aussi avait faim !

- C'est décidé, affirma Aria devant ses pokemons. Préparez-vous on sort en mission !

Seule Mysdi lui jeta un petit regard douteux sur la destination, qui elle se doutait ne serait pas la forêt, tous les autres se tinrent près au garde à vous, non sans avoir attrapé quelques affaires au passage. Pachi, tout excité, serrait contre lui la pierre qu'Aria lui avait offert à Tonga. Celle-ci se rappela que le vendeur lui avait raconté que cette pierre aidait aux recherches et qu'avec elle, elle trouvera plus facilement ce qu'elle avait perdu. Pour la recherche, ça correspondait assez bien à ce qu'ils allaient faire. Bon choix, murmura-t-elle en tapotant la tête du Pachirisu.

Contrairement à Pachi qui sortait cette pierre rarement, Mysdi se baladait toujours avec le pendentif qu'Aria lui avait offert à la même occasion. Pour lui, pas de pouvoir particulier si elle se souvenait bien, le vendeur lui avait juste assuré en riant que c'était le cadeau idéal pour un pokemon coquet. Il avait raison, car depuis qu'elle l'avait reçu Mysdi ne le quittait plus et Aria trouvait qu'il lui allait bien. La mysdibule, elle, ne prenait donc rien de particulier, mais sa présence était déjà une grande aide. L'équipe avait besoin de sa grande soeur pour se tenir calme !

Loki, lui, avait pris la longue vue qu'Aria avait trouvé par terre, il y a quelques jours. Elle n'était pas trop grande et le minidraco pouvait s'en servir facilement. Il semblait fasciné par ce tube étrange, qui était vite devenu son objet fétiche. Aria avait fini par le lui donner et elle s'amusait de le voir le sortir dès que l'occasion se présentait.

Quand Aria se retourna vers Nuts, elle s'attendait à que, comme à son habitude, il ne s'intresse pas à ce qui se passe. Mais elle se trompait. Le kraknoix était en train de faire les cent pas près de la porte, et ses machoires énormes claquaient au ryhtme d'une marche militaire. Titik, qui était resté dans les cheveux d'Aria, émit un petit choc, effrayé par les énormes dents de Nuts. En lissant ses cheveux devenus éléctriques, Aria s'agenouilla vers Nuts, ravie qu'il semble enfin prendre part aux activités quotidiennes.

- Tu as faim c'est ça ? lui demanda-t-elle en lui caressant la tête. Ne t'inquiètes pas, tu auras bientôt des poffins ! N'empêche... ce sera mieux si tu étais tout le temps comme ça ! Tu sais, tu n'as pas à te retenir ou à ne pas montrer tes émotions avec nous ! C'est plus marrant si on se dispute que si tu nous tires une tête blasée toute la journée !

Une étincelle sembla s'allumer dans les yeux de Nuts et Aria finit par rapporter son attention sur Jira, qui était endormi sur son lit. Elle le souleva et essaya de le réveiller mais c'était peine perdue. Elle soupira. Jira était un cadeau d'Ida et elle l'adorait mais elle l'aimerait quand même un peu plus s'il ouvrait les yeux de temps en temps ! Elle renonça pour le moment et après avoir attrapé son sac en bandoulière, elle glissa le marcassin dedans. Là, il pourrait dormir tranquillement.

- Et c'est parti, cria-t-elle en sortant de la chambre, direction les cuisines !

Mysdi soupira, elle s'en doutait... Maintenant, il n'y avait plus qu'à espérer qu'ils ne se fassent pas avoir...


Lorsqu'ils arrivèrent au réfectoire celui-ci était complétement vide. Cela faisait maintenant plus de deux heures que le service s'était terminé et tout le personnel de cuisine avait du rentré chez eux. Par mesure de sécurité, Aria imposa quand même le silence à ses pokemons. "Comme une mission secrète !" leur murmura-t-elle. Ils ne s'attardèrent pas devant les tables vides du réfectoire et se faufilèrent dans les cuisines dès la première porte.

C'était la première fois qu'Aria rentrait dans les cuisines (les élèves n'y étant pas autorisés s'était normal) et elle ne put s'empêcher de sourire en pénétrant dans ce lieu interdit. Même si les cuisines étaient insonorisées, elle n'autorisa pas tout de suite ses pokemons à reparler, il valait mieux faire le tour du propriétaire avant. On ne savait jamais !

Ariania n'aurait pas imaginer que les cuisines étaient aussi grandes. Elle était rentrée dans une salle mais dû encore en traverser trois avant d'attendre la cuisine principale. En entrant, elle se figea. Plusieurs tiroirs avaient été ouverts et des portes de placards étaient simplement entrebaillées : quelqu'un d'autre avait visité les cuisines avant elle. Mais était-elle repartie ou s'y trouvait-elle toujours ? Aria ne voyait personne dans la pièce mais elle savait très bien que ça ne voulait rien dire : des cachettes, il y en avait partout ! Elle hésita à faire demi-tour mais ça n'aurait servi à rien. Seul un sourd ne l'aurait pas entendu arriver avec les grincements stridents des portes ! Elle se maudit pour ne pas avoir fait plus attention, mais elle finit par entrer. Elle n'avait plus qu'à espérer que ce visiteur ne soit pas Mama Odie mais un autre affamé de l'académie, ça serait plus simple !

Ses pokemons se séparèrent et elle s'avança entre les rangées de placards et les fournaux, regardant à droite et à gauche, en cherchant l'autre invité à cette fringale tardive.

- Y a quelqu'un ? demanda-t-elle.

Avant que la personne puisse répondre, Pachi poussa des petits cris victorieux (signe qu'il avait trouvé l'autre visiteuse) et Aria le rejoignit. Lorsqu'elle aperçut la jeune fille, Aria hésita un instant, elle la connaissait mais d'où... avant de s'exclamer :

- Lyra !

_________________

 
Always remember sweet times
and love

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4684-328-ariania-blue-close-your-eyes-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4751-ariania-blue-pyroli
 Pokéathlète Médecin
avatar
Pokéathlète Médecin
Région d'origine : Kalos - Aufrac-les-Congères
Âge : 16 ans
Niveau : 32
Jetons : 528
Points d'Expériences : 818

MessageSujet: Re: Si on dit que la faim pousse à faire n'importe quoi, ce n'est pas pour rien... [ Ariania / Lyra ]   Dim 27 Nov - 18:43

- Y a quelqu'un ?

    Dans un sursaut, la brune fut tant surprise qu'elle manqua de tomber a la renverse, et de finir à l'intérieur du placard qu'elle venait juste d'ouvrir. Donc, elle ne rêvait pas. Il y avait bel et bien quelqu'un dans les cuisines. Mais cette voix lui était surtout familière, et ressemblait d'avantages à celle d'une adolescente. Toujours à quatre pattes, la brune se figea, les sens en alerte. Si elle ne bougea pas de l'endroit où elle se trouvait, ses pupilles se mirent à bouger, et elle se mordit les lèvres pour éviter de prononcer le moindre mot. Elle tourna doucement la tête, un sourcil levé, alors que Mysti et le Capumain rouge se baladaient discrètement à l'intérieur des cuisines, voulant apporter leur aide à leur chère dresseuse.

- Lyra !

    La tête toujours glissée dans l'ouverture du placard, la Givrali sursauta à l'entente de son nom. Sursaut qui lui valut de se cogner le sommet du crâne, et elle lâcha un grognement sourd. Elle vint masser le haut de sa tête d'une main, tandis qu'elle cherchait à se retourner, mais un râle jaillit d'entre ses lèvres lorsqu'elle constata qu'elle s'était coincée. Enfin, qu'elle n'était pas dans une bonne position et se retrouvait le haut du corps bloqué à l'intérieur du placard. Placard sombre, dont elle n'arrivait pour le moment pas à distinguer le contenu. Cependant, il lui tardait de savoir qui venait d'arriver, en espérant qu'il ne s'agisse pas d'un adulte... Mais l'indifférence de ces Pokémons face à l'intrus put lui faire comprendre que ce n'était pas le cas, ce qui réussit à soulager la brune.
         Elle finit par se sortir elle-même de son pétrin au bout de longues secondes, avant de lâcher un puissant grognement. Son visage était recouvert d'une expression plutôt froide et mécontente, et elle était affamée. Disons qu'elle était venue ici dans le simple but de trouver de la nourriture, et rien d'autre... s'appuyant contre le sol, la brune se redressa, se massant toujours le sommet du crâne. D'un pas prudent, elle se décida à avancer. Qui pouvait bien être le suicidaire qui osait se risquer dans la cuisine? Lyra, mais ça ce n'était pas le propos. Reformulons. Qui était aussi « suicidaire » qu'elle pour oser se risquer dans une cuisine totalement vide et dont l'accès était probablement interdit? Voilà ce que la brune se disait, lorsque ses yeux se posèrent sur la jeune fille qui se tenait juste en face d'elle. Jeune fille qui lui rappelait quelqu'un, et c'est en fouillant dans ses souvenirs que tout cela lui revint clairement. Elle avait rencontré cette adolescente a la grotte luminescente, a Touga. Et elle s'appelait...

-Oh, Ariania.

    Lyra avait retrouvé cette expression blasée et indifférente qui la caractérisait si bien. La brune avait reconnu la jeune fille dont le Pachirisu avait tenté de lui voler son œuf, mais le principal était qu'elle était parvenue à le récupérer. Depuis le temps, les deux jeunes filles ne s'étaient pas recroisées, ou du moins elles ne s'étaient pas adressé la parole depuis leur rencontre à Touga. Elles n'étaient pas du même dortoir, et visiblement pas de la même classe non plus. La brune ne savait pas véritablement quelle réaction adopter, même si une seule et unique question lui titillait les lèvres: Qu'est-ce qu'elle pouvait bien faire ici? En la voyant accompagnée de Pokémons, la brune se mit à penser que sa camarade était là pour trouver de la nourriture, elle aussi. Il y avait très peu de chances qu'elle ai été envoyée par un adulte pour patrouiller dans l'endroit... D'autant plus qu'elle n'était pas très discrète. Enfin, Lyra pouvait en dire de même concernant elle-même. Après tout, ce n'était pas Ariania qui s'était cognée la tête contre un placard et s'était retrouvée coincée dedans. Teigne, un grand sourire sur les lèvres, vint retrouver sa dresseuse. D'un seul bond, il se hissa sur sa tête, et la brune leva les yeux au ciel, avec un léger air agacé. Dans n'importe quelles circonstances, il ne savait pas être calme.

-Qu'est-ce que tu fiches ici? Fit la brune, promenant son air désintéressé sur l'endroit. Ne me dit pas que toi aussi...

    Un bruit semblable à celui d'un plateau de métal se heurtant contre le carrelage fit sursauter l'adolescente, qui par réflexe se baissa. Elle vit l'air faussement désolé de sa starter dirigé vers elle, mais ne lui adressa même pas un regard. Elle se contenta de « l'insulter » dans son esprit, avant de reporter son regard sur la jeune Pyroli.

-Que toi aussi, tu es venue pour chercher de la nourriture?

    Sur ses gardes, la brune recula d'un pas. Les mains légèrement levées vers Ariania, sa voix devint plus sombre, et plus basse, se transformant en un murmure.

-J'espère que tu n'es pas envoyée en patrouille par les adultes, auquel cas je trouverais un moyen pour t'empêcher de dire que je me suis infiltrée dans les cuisines...

    Ses gestes et ses paroles pouvaient la faire passer pour stupide, et l'air sérieux sur son visage pouvait la rendre complètement stupide aux yeux de la jeune fille. Elle se mit à soupirer, joignit ses jambes l'une contre l'autre et ses bras contre sa poitrine, avant de fermer les yeux et de parler d'une voix possédant un léger timbre agacé.

-Pardonne-moi. A croire que la faim me fait délirer. Je n'ai rien mangé à midi. Et toi, t'es là pourquoi? J'espérais trouver de la nourriture mais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4483-317-je-n-ai-qu-un-objectif-et-je-ferais-tout-pour-l-atteindre-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4494-lyra-scarlet-givrali
 Pokéathlète Espion
avatar
Pokéathlète Espion
Région d'origine : Kanto
Âge : 16
Niveau : 21
Jetons : 2775
Points d'Expériences : 439

MessageSujet: Re: Si on dit que la faim pousse à faire n'importe quoi, ce n'est pas pour rien... [ Ariania / Lyra ]   Mar 4 Avr - 13:12

Un coup sourd suivi d'un grognement avait retenti. Lyra avait manifestement été étonnée d'entendre son nom. Ariania vit les mains de la Givrali sortirent pêle-mêle de la cachette alors qu'elle essayait de s'y extirper. Elle étouffa un petit rire. De là où elle se trouvait, Lyra ressemblait à un poulpe qui avait laissé échapper sa proie et qui, furieux, tentait de la rattraper, sans succès. D'ailleurs, quand Lyra fut enfin debout et releva la tête vers Ariania, l'humeur affichée par son visage ne se différençiait pas vraiment de celle du poulpe. Un regard noir, qui demandait clairement qui était la personne qui venait de la déranger et qu'est-ce qu'elle faisait là. Après avoir reconnu Ariania, ses traits s'adoucirent cependant un peu, et son masque n'affichait plus qu'une expression froide et indifférente. Ariania était certes toujours ravie de voir des connaissances et discuter avec elle, mais là elle ne répondit pas à Lyra. La Givrali n'avait pas l'air contente, et certains côtés de sa personnalité invitaient au combat. Aria, ayant le détenteur facile pour ça, préférait attendre que Lyra se soit un peu calmée. Elle se contenta de sourire. Le silence qui s'était installé entre les dresseuses n'affectait pas les pokemons, en effet, dès que l'équipe d'Aria avait vu les pokemons de Lyra ils étaient tout de suite allés vers eux. Un capumin venait d'ailleurs de sauter sur la tête de sa dresseuse, ça devait être un nouveau pokemon car Aria ne se rappelait pas de l'avoir vu sur Touga.

-Qu'est-ce que tu fiches ici? demanda Lyra d'un air qui apparut à Aria comme un peu trop faussement intéréssé.

Après avoir été interrompue par une bêtise de Mysti, elle lui demanda si elle aussi été venue chercher de la nourriture. Aria sourit, et s'apprêta à répondre que oui, elle aussi, elle était là pour ça, qu'elle voulait faire des poffins et qu'elle avait besoin de baies et qu'elle était comme Lyra en mission secrète dans les cuisines ! Mais Lyra ne lui laissa pas le temps, et, alors qu'Aria se disait que l'ambiance s'améliorait un peu, la menaça pour une histoire de patrouille d'adultes. Aria fut piquée à vif. Normalement si quelqu'un la menaçait, pour n'importe quelle raison que ce soit, il se prenait un bon coup de poing dans l'estomac et restait agonisant pendant plusieurs minutes au sol. Ce n'était pas pour rien que c'était la reine des bagarres de quartier avant qu'elle vienne sur Lansat. Mais là, Lyra ne lui apparaissait pas comme un vraie menace. Ca l'énervait que la Givrali soit sur la défensive dès qu'elle était avec elle et qu'elle la considère comme un ennemi, mais ce n'était pas une raison suffisante à ces yeux pour se battre. Et elle avait dit qu'elle ne se battrait plus sur Lansat. Surtout que Lyra n'était pas très crédible. Contre un crétin qui ne s'était jamais battu, elle pouvait faire illusion, mais là, tout ce que Aria voyait c'était une fille de son âge morte de faim et sur les nerfs.

Elle soupira. Elle eut même la flemme de lui répondre. Lyra avait posé une question dont elle savait déjà la réponse de toute façon. Quel adulte sain d'esprit demanderait à une gamine d'aller surveiller les cuisines ? Je ne sais pas, ce serait comme dire à un voleur de surveiller un sac rempli d'or ! Dans les deux cas, c'est la personne qui surveille qui se remplira les poches ! D'ailleurs, la Givrali se calma toute seule, sans qu'Aria n'ait eu à intervenir. Elle s'excusa, et même si son ton était toujours agacé, elle devenait plus agréable. Après avoir expliqué qu'elle n'avait pas mangé à midi, elle demanda enfin à Aria ce qu'elle faisait là, sans, cette fois, répondre à la question elle-même.

- Comme toi, répondit-elle, enfin sauf que moi je cherche un aliment en particulier. Des baies ! D'ailleurs si tu en as vu dans les placards, dis moi où. C'est pour faire des poffins.

Elle allait s'arrêter quand elle remarqua que depuis leur rencontre, elle n'avait pas dit un mot et c'était seulement Lyra qui avait fait la conversation. Ca n'allait pas, il fallait qu'elle se rattrape. Elle oublia qu'elle était toujours un peu fachée de comment l'avait traité Lyra et retrouva son humeur naturelle en parlant.

- Ca fait des semaines que Pachi et les autres m'en demandent ! enchaina-t-elle rapidement, mais on n'en avait plus au dortoir ! Du coup, on est venu fouiller ici !

Une fois qu'elle était lancée, Aria ne s'arrêtait plus. Devoir se taire pendant cinq minutes avait visiblement été une expérience trop traumatisante pour la retenter.

- Ils adorent ça les poffins ! Il faut absolument que tu goûtes toi aussi ! C'est trop bon ! continua-t-elle donc sans s'interrompre, tu n'auras qu'à venir avec nous quand on les aura trouvé ! Ca te fera un truc à manger ! Je sais pas comment tu as fait pour ne pas manger à midi ! Moi, je crois que je décéderais si je sautais un repas ! Déjà quand j'en saute pas, j'ai faim alors si j'en sautais je serais capable de manger un mur tellement j'aurais faim ! Ou une personne ! Parce qu'une personne y a quand même plus de chose à manger dessus ! Enfin je veux pas finir cannibale, du coup je saute pas de repas, c'est plus simple ! ... Quoi Mysdi ?

Son starter tirait sur sa manche. Elle lui montra ce qu'elle portait. Un bocal de baies ! Mention spéciale "Pour tartes et poffins" !

- Mais c'est super ça ! Bravo ! Tu l'as trouvé où ?!

La Mysdi désigna d'un regard vague la pièce précédente. Aria avait bien remarqué que Mysdi n'avait pas été jouer avec les pokemons de Lyra comme les autres, et c'était pour ça ! Elle était fière d'elle et la remercia encore une fois. La mysdibule garda un air blasé. Elle avait surtout fait ça pour qu'ils sortent le plus vite possible des cuisines avant de se faire attraper.

- On a trouvé les baies !
dit Aria en rappelant les autres pokemons, maintenant on rentre et dans une demi-heure vous aurez de bons poffins fraîchement sortis du four !

Ariania se retourna vers Lyra.

- Tu viens avec nous ? Je pense que ce sera quand même plus rapide que de fouiller toute la cuisine de fond en comble ! Surtout que Maman Odie déteste la gaspillage et force les élèves à tout manger sans en laisser une miette à la fin de chaque service !

Elle avait peur que la Givrali continue à hésiter. Après un court silence, elle ajouta :

- Et tu sais tu n'as pas besoin d'être sur tes gardes quand tu es avec moi.

_________________

 
Always remember sweet times
and love

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4684-328-ariania-blue-close-your-eyes-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4751-ariania-blue-pyroli
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Si on dit que la faim pousse à faire n'importe quoi, ce n'est pas pour rien... [ Ariania / Lyra ]   

Revenir en haut Aller en bas
Si on dit que la faim pousse à faire n'importe quoi, ce n'est pas pour rien... [ Ariania / Lyra ]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: archives :: Les Archives :: Année 4 :: RP-