Partagez | .
Jet de spaghetti sauce béchamelle avec réception dans l'oeil gauche | PV Bellamy
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Kalos
Âge : 15
Niveau : 12
Jetons : 975
Points d'Expériences : 226

MessageSujet: Jet de spaghetti sauce béchamelle avec réception dans l'oeil gauche | PV Bellamy   Mar 29 Nov - 19:56

Une sorte de bonne humeur généralisé existait dans cette école mais en réalité, d'un point de vue plus en retrait, les choses étaient quelques peu moins rose. Il s'agissait plutôt d'un groupe d'élève assez large, de dortoir et d'âge varié qui semblaient passer leur temps à attirer les situations anormal et les rire. De l'extérieur du coup le tout semblait souvent foufou, joyeux et parfaitement homogène mais à bien y regarder, il y avait toujours une majorité d'élève pour fixer tout cela avec désintérêt voir négativité et restaient dans leur coin, au calme, chez les gens normaux comme disaient certains. Il était parfois compliqué de savoir de quel coté on se tenait et surtout de quel coté on voulait se tenir, car là où certains n'hésitaient pas une seconde à adopter des comportements inconscient, autant sur leur propre sécurité, celle des autre que sur le règlement ou les règles élémentaire de savoir vivre, pour d'autres, c'était bien plus compliqué de se laisser aller. Soan faisait malgré lui parti de ceux-là et ne pouvait s'empêcher, confronté à de tel comportement, de se demander ce qu'ils pouvaient bien avoir à l'esprit et comment pouvaient-ils juger bon d'agir ainsi.

Ce jour là, lors du déjeuner au self, le pauvre brun fut confronté à une de ces situations. L'ambiance dans ce lieu de repas et de discussion était quasiment toujours animée et des élans de bruit au loin n'attirèrent d'abords pas son attention. Peut-être est-ce ainsi que l'on vit les premières minutes ou heure d'une invasion zombi : tout semble parfaitement normal, une agitation importante dans un coin semble même normal. Mais d'un coup, d'un seul, alors qu'on lève le regard de son plat de pâte sans réelle raison, on voit un tas de purée voler dans les airs en suivant une trajectoire courbe avant de s'écraser dans un grand "splotch" humide et le hurlement d'une parfaite inconnu. De ce moment précis où on réalise que quelque chose d'anormal, tout s'écroule à une vitesse fulgurante : il n'y a plus de respect entre l'humain et pour ses possessions, chacun agit pour sa propre vie et celle de sa machine à lavé, hurlant et frappant pour la protection de la douche, quelques heures plus tot.

La pauvre créature alors que l'on est à ce moment là, dans une situation que rien dans notre vie nous avait préparé, fixa les bouts de purées et de spaghetti qui constituaient la majorité des plats disponible ce midi là, voler dans les airs dans des trajectoires plus ou moins contrôlée et aléatoire. Parfois la nature même du matériel de guerre faisait que les bombes explosaient en plein vol, arrosant les innocents qui se trouvaient en dessous. En voyant les pokemons de la cantinière arriver en poussant des hurlements terribles, certaines s'imaginaient voir le calme revenir mais ce fut plutôt le début d'une alliance. Tel les communistes et les royalistes, perdu dans leur maquis, s'unissant contre la waffen-SS, utilisant les quelques armes à leur dispositions pour luter, suant sang et eau. Les pauvres pokemons recevaient des jets de nourriture plus ou moins solide de tous les coins et de son coté, en voyant que les allemands commençaient à répliquer et envoyer des jets innommable en tout sens, l'adolescent attrapa son plateau et se glissa sous sa table. D'ici il voyait assez peu ce qui se passait mais fusait au dessus de sa tête le sifflement des munitions et les cris de détresse des victimes inconnues. Il reprit alors son repas, attendant la fin des bombardements.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5781-404-soan-hastings-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5785-soan-hastings#61376
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Kalos.
Âge : 16 ans
Niveau : 21
Jetons : 542
Points d'Expériences : 439

MessageSujet: Re: Jet de spaghetti sauce béchamelle avec réception dans l'oeil gauche | PV Bellamy   Mer 30 Nov - 18:29

"Plus de sauce c'est possible ?"

Le chapignon leva les yeux vers l'étudiante et le reconnut instantanément. Il était facile de le reconnaitre avec ses cheveux roses, son sourire solaire et ses yeux qui pétillait à chaque fois qu'elle passait devant lui. Cette fille aimait la nourriture de Mama Odie c'était certain, en témoignait ses pâtes noyé sous la béchamel, pas assez selon la rose qui en quémandait encore. En temps normal le double type se serait contenté de refuser mais il devait avouer qu'il ne voulait pas vraiment décevoir la fille. Il se sentait déjà assez coupable de ce qui s'était passé dans cet horrible cours avec la générale Jackie. Et comme un bon chapignon est un chapignon qui aime se faire pardonner, il n'hésita pas à remettre une grosse louche de sauce blanche dans l'assiette de la jeune fille. Le double type regarda ensuite partir la jeune fille avec des yeux bienveillants. On pouvait tout se faire pardonner avec de la béchamel, non ?

C'est ce que semblait aussi penser la rose qui se léchaient déjà les babines, alors qu'elle était à peine assise. Elle regarda quelques instants son soporifik s'asseoir à ses cotés et lui tendit son entrée. Puis Bellamy planta sa fourchette dans ses pâtes et commença à les aspirer produisant divers bruits de succions ne se souciant guère des quelques regards gênés qui se posaient sur elle ou du bruit ambiant. Elle bouffait et rien ne pouvait la déranger à ce moment là. Rien ? Sauf un groupe d'insupportables filles, les pires de toutes. Courtney et sa bande, un groupe de mentalie et de givralis qui commençait sérieusement à taper sur le système de la rose. Le groupe de fille entoura Bellamy, s'asseyant à sa table tout autour d'elle et comme si leur présence seule ne suffisait pas , elles commencèrent à discuter. De quel sujet ? De Bellamy bien sur. Quoi d'autre quand la rose était suffisamment prés pour entendre ? Les mentalis commencèrent à critiquer ses habits, son saroual un peu trop coloré, son sweat bien trop grands et ses converses montantes qui n'allaient pas du tout avec le reste. Puis elle attaquèrent Lolita l'accusant de cleptomanie, critiquant son poids, son espèce et arguant qu'aucune robe n'arriverait à la mettre en valeur. Bellamy avait l'habitude de tels discours, on ne survit pas chez les mentali sans savoir prendre sur soi. Elle et son starter se contentait de bouillir intérieurement. Elle n'avait pas à s'énerver pour de telles broutilles, mais il eut la goutte. La goutte de béchamel qui fait déborder l'assiette. Une Givrali commença à ricaner en affirmant que Philippe son ancien ami, ne lui donnait plus trop d'attention sans doute avait t'il était rebuté par l'aspect un peu psycho de Lolita ou bien la peur l'avait pris quand il avait su que Bellamy était une diarrhéique chronique très contagieuse. Il ne fallut pas plus de fausse rumeur pour que Bellamy éclate, oubliant un instant sa passion pour la bouffe, la rose attrapa son assiette pleine de béchamel et la renversa sur la givrali en question. Tout le groupe de fille eut un mouvement de recul avant de pousser des petits cris aigus, outré. Accusant la rose d'être une sauvage, sans éducation alors que Courtney elle-meme attrapait son assiette avant de la lancer de plein fouet vers la direction de Bellamy qui n'eut aucun mal à esquiver. Tout le groupe de fille suivit avec attention la trajectoire de l'assiette : celle ci s'écrasa de plein fouet sur le crâne de Brandon, un noctali, petit ami de Courtney. Ironique, non ? Ce hasard en tout cas suffit à faire ricaner Bellamy et Lolita, alors que la dresseuse montait déjà sur la table, mit ses mains mégaphone et cria un retentissant :

"BATAIIIIIIIIIIIILEEEEEEE !!"

Ce qui est bien dans une école c'est qu'un simple mot, un mot banal en somme suffit à provoquer le plus violent des chaos. Spaghetti volèrent rapidement en tout sens, tandis que la purée recouvrait déjà une bonne partie des murs, les plus paniqués qui couraient en tout sens faisaient des glissades incroyables sur des flaques de béchamel. Le chaos ambiant permettait au moins à Bellamy et Lolita de s'enfuir, laissant le groupe de filles criait de panique en levant les bras au ciel. Ridicule se disait Bellamy, ce n'était qu'un bataille. Il fallait savoir y survivre pour vivre dans un tel campus. Se croyant déjà dans la bataille de la porte noire, Bellamy se saisit d'un plateau et se protégea comme elle put des divers jets de nourriture, sautant de table en table, elle esquivait habilement les coins les plus dangereux et les attaques sans conséquences des pokémons combats de Mama Odie complètement désemparés face à une bataille si épique. Bien que pâtes s'étaient introduits dans son gros chignon rose, l'archéologue en herbe ne démordait pas mais face à un tel chaos, même le plus grand des guerriers vikings a le droit à du repos, sautant soudainement au sol et glissant sur ce dernier elle se retourna sous une table et fut très vite rejoint par Lolita, sa starter, recouverte de sauce béchamel et de purée. Un peu amusée, Bellamy lui tapota le crâne avant de s'en rendre compte qu'elle n'était pas seule. Elle se retourna vers le garçon avant de s'exclamer :

"Oauh ! T'as réussi à sauver ta bouffe ? Dis, tu partages ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5660-395-tu-connais-bellamy-wallace-mentali#59974 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5666-bellamy-darwin-wallace-mentali#60016
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Kalos
Âge : 15
Niveau : 12
Jetons : 975
Points d'Expériences : 226

MessageSujet: Re: Jet de spaghetti sauce béchamelle avec réception dans l'oeil gauche | PV Bellamy   Jeu 1 Déc - 3:40

Alors qu'il commençait à s'habituer au bruit et à sa situation, finissant même par se dire qu'au final il n'était pas moins au calme dans cette situation qu'à tous les autres repas qu'il avait pris, une bombe rose apparu à ses cotés. La pauvre victime dont il ignorait totalement l'importance dans cette troisième guerre culinaire était recouverte de nourriture en tout genre, même ses cheveux en étaient souillé et en émanait une odeur de gras et de féculant. Cependant ce fut un tout autre désastre de guerre qui agita les lèvres de la pauvre élève : la faim. S'extasiant de ce contenu encore intact et n'étant encore rentré en contact avec aucun vêtement ou bout de corps humain, l'assiette avait des airs de paradis et naturellement, attira la convoitise d'un estomac vide.

N'écoutant alors que son courage et sa dévotion extrême pour l'être humain, le brun fit un sourire polit avant de poser sa fourchette et lui tendre le tout. Mais a bien y regarder, même ici la guerre semblait avoir fait des ravages terrible car si les pâtes étaient accompagné d'un peu de viande et d'un fin filet blanc, la jeune fille devait dire adieu à d'immense plâtré dégoulinante : son sauveur n'avait pas vraiment été prévoyant en quantité. Prêt à tous les risques pour l'inconnu qui partageait son bunker, l'élève leva le nez vers leur plafond de fortune et sortit la main pour en tâter le dessus, grimaça à plusieurs reprises en sentant de la purée sous ses doigts et ramena de son expédition quelques serviettes en papier. En prenant une dans sa main il tourna son attention vers la jeune fille et son pokemon.

- je peux ?

Après cette simple vérification polie il commença à essuyer grossièrement les deux victimes de ces éclats d'obus. Commençant par le visage, le brun prit soin d'éviter de la déranger pendant qu'elle mangeait et une fois toutes les serviettes utilisé, fit un sourire désolé en constatant qu'elles en avaient encore plein partout.

- c'est déjà mieux ...

Il tendis sa main vers elle

- autant se présenter vu qu'on risque pas de sortir de si tot, Soan, enchanté

De son coté le garçon était toujours parfaitement éclatant et ramenait régulièrement ses jambes contre lui pour éviter de salir jusqu'à ses semelles. Aucun pokemon ne l'accompagnait et pour cause, de nature douce et timide, son partenaire avait toujours eu en horreur cet endroit odorant et bruyant que pouvait être la cafétéria. Alors à chaque fois, son dresseur lui laissait de la nourriture dans sa chambre ou simplement, le nourrissait avant ou après de s'être lui-même sustenté et grand bien lui était face, évitant de voir sa position dévoilée par le regard lumineux du spectre.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5781-404-soan-hastings-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5785-soan-hastings#61376
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Kalos.
Âge : 16 ans
Niveau : 21
Jetons : 542
Points d'Expériences : 439

MessageSujet: Re: Jet de spaghetti sauce béchamelle avec réception dans l'oeil gauche | PV Bellamy   Dim 4 Déc - 17:18

Qu'Arceus soit sanctifié d'avoir créé un tel garçon ! Sans se poser de questions et sans aucune once d'agressivité, l'étudiant tendit à la rose son plat de pâtes avec un léger sourire qui pour Bellamy ne pouvait qu'être le signe d'un coeur gros comme un Wailord. Et alors que la dresseuse aspirait les longues pâtes avec gourmandise, le pokémon lui accueillait dans son regard une brillance inhabituelle. En effet et sans que Bellamy ne le remarque, le Soporifik détaillait l'étudiant et fondait comme neige au soleil. Il était beau... Grand brun aux yeux verts et à la peau mate voilà qui suffisait à ravir le coeur de Lolita. C'est bien simple, la type psy ne pouvait s'empêcher d'observer le garçon. Le voilà qui prenait tous les risques ! Aventurier intrépide qui trouve les légendaires serviettes de papier du réfectoire, des serviettes à peu prés propres qui plus est !

"- Je peux ?"

Voilà Bellamy qui lève les yeux vers lui et qui articule la bouche plein de pâtes un "m'oui Vach'y" avant de ramener son attention sur l'assiette. Et c'est sous les yeux écarquillés du Soporifik que le bel étudiant commença à nettoyer le visage de la rose. Ce n'est pas possible ! pensait le starter. La mentali ne voyait donc pas le romantisme de la situation ? Ne se rendait t'elle pas donc qu'elle faisait face à un prince charmant moderne ? Non, cette stupide archéologue se contentait d'aspirer ses spaghettis avec d'ignobles bruits de succions. Quelle manque de civisme ! Quand le beau brun reporta son attention sur le tapir et commença à le nettoyer à son tour, ce dernier ne se fit pas prier et contrairement à sa dresseuse, il lança un regard de remerciement à l'étudiant. Un regard qui voulait dire merci mais aussi plein d'autres choses.... Un regard pleins de sous-entendus...

" - Autant se présenter vu qu'on risque pas de sortir de si tot, Soan, enchanté "

A nouveau, cette morfale de Bellamy lève les yeux vers le dénommé Soan. Elle prit quelques-instants pour aspirer les derniers spaghettis qui débordaient de sa bouche. Elle posa ensuite l'assiette au sol avant de s'essuyer les mains sur son pantalon et de serrer fermement celle de Soan, la balançant de bas en haut.

"Enchanté Soan ! Bellamy des mentalis et juste là... C'est Lolita, ma Soporifik."

La rose désigna son starter d'un mouvement de tête avant de lâcher la main de Soan, elle regarda quelque secondes Lolita faire un léger mouvement de main timide avant d'hausser les épaules.

"Je t'ai laissé un peu de spaghettis. Merci pour avoir accepté de partager"

Elle regarda ensuite l'assiette qui ne contenait plus que trois malheureuse pâtes avant de rougir et d'étouffer un petit gloussement. Puis, elle se remit une mèche en place avant de fouiller dans sa sacoche et d'en sortir deux bouts de bois. L'archéologue en herbe mit un certain temps à enrouler ses mèches - certaines encore tachées de béchamel - autour des dits bâtons. La coiffure était complexe mais Bellamy savait maniait ses cheveux, ça faisait partie de ses (nombreux) talents. Ainsi coiffée, deux chignons en longueur qui montait au ciel, elle avait un air de cefrousse ou de wapiti. Quelques minutes silencieuses s'égrenèrent durant lesquelles Bellamy s'affairait sur son chef d'oeuvre capillaire alors que Lolita faisait les yeux doux à Soan. Caché sous leur bunker, le trio ne semblait pas très loquace mais certaines rencontres se passent ainsi, non ? On n'a pas forcément besoin de parler tout le temps, si ? Bellamy en tout cas n'était pas une adepte du silence et elle ne se fit pas prier pour rompre cet insupportable silence qui lui vrillait les tympans :

"Tu mangeais tout seul Soan ?"

Facepalm de Lolita. Sa dresseuse n'avait donc aucun tact ? Mais que voulait vous, Bellamy tentait juste briser le silence, elle n'a pas réfléchi avant de parler. Et voilà le regard du tapir qui jonglait du beau brun à se dresseuse, de là où elle était elle pouvait observer avec plaisir les différentes expressions de son visage. Expressions qui ravivait son petit coeur de Tapir, aussi battant que le chant d'un ramboum, aussi brulant que le crin d'un Galopa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5660-395-tu-connais-bellamy-wallace-mentali#59974 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5666-bellamy-darwin-wallace-mentali#60016
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Kalos
Âge : 15
Niveau : 12
Jetons : 975
Points d'Expériences : 226

MessageSujet: Re: Jet de spaghetti sauce béchamelle avec réception dans l'oeil gauche | PV Bellamy   Dim 4 Déc - 18:18

Sans le savoir, le brun s'était vu propulsé de simple étudiant tapotant le dessus d'une table à la recherche de serviette au rang de preux chevalier dont le destrier était aussi blanc que le cœur du cavalier était pure. Etait-ce là la preuve d'un pouvoir de séduction inconnu ou était-il simplement le genre de garçon à faire battre le cœur des pokemons psys dans des relations mystérieuse et peu légale. Pas même le regard appuyé et plein de sous-entendu permis à l'adolescent de se rendre compte de quoi que ce soit, répondant simplement par un sourire amusé. Cela faisait du bien d'être enfin confronté à des pokemons polit et respectueux, autant de leur dresseur, des inconnus que de leurs agissements. Il ne pouvait s'en cacher mais jusque là, la propension de pokemon désobéissant limite dangereux parmi les élèves le choquait presque.

Et alors qu'il était tout à sa politesse et au fil ininterrompu de pensée parasite dans le fond de son esprit, la rose attrapa sa main pour la secouer fermement, lui faisant perdre le temps d'une demi seconde son sourire pour afficher une expression de surprise. Car si elle n'avait pas les manières d'une princesse de compte Disney, le brun ne s'attendait malgré tout pas à tant de vigueur, le faisant hésiter à serrer sa poigne à son tour, ce qu'il se décida à ne pas faire et se mettant de nouveau à sourire. Celui-ci détourna d'ailleurs son sourire vers le pokemon.

- enchanté Lolita

En voyant sa petite main se tendre timidement vers lui, son sourire s'accentua, quel adorable créature. Sans hésiter le garçon alla la lui serrer avec douceur. Ce fut les paroles de Bellamy qui le fit lâcher et détourner le regard vers elle puis l'assiette, secouant négativement la tête.

- tu peux finir si tu veux, je n'ai plus faim.

De nouveau on aurait put s'attendre à une pointe de cynisme dans le fond de sa voix mais il n'y avait rien si ce n'était cette chaleur et politesse habituelle. Dans ce contexte là, cela pouvait même passer pour une sorte de bêtise, laissant une sorte de doute si il n'avait pas remarqué que le plat était quasiment vide et qu'il ne lui restait de toute façon quasiment rien. Le garçon la regarda alors se coiffer, s'attardant sur la longueur de sa chevelure et sur le soin avec lequel elle leur donnait de l'ordre, cela devait être un tel fardeaux de les porter aussi long, entre le poids, la chaleur, les soins et même les quantité de champoings. D'un mouvement distrait et sur ces pensées, le topdresseur passa doucement sa main sur sa nuque pour en toucher les mèches, songeant qu'il pourrait y mettre un coup de ciseau et s'en libérer. En réalité il voulait parfois attraper une tondeuse pour y passer un violent coup, s'en débarrasser enfin si ce n'était leur attrait esthétique et surtout, la peur d'avoir l'air con la boule à zéro. Tout à ses rêveries il ne remarqua pas le silence et ne chercha pas tellement à le combler, ce fit la jeune fille qui le fit relever le regard sur une question. Un léger rouge lui monta aux joues, allant jusqu'à colorer le lobe de ses oreilles. Naturellement il n'était pas agréable de se voir confronté à sa solitude et à cette première gêne, s'alia une seconde, celle de ne pas savoir comment réagir, il bafouilla un instant avant de pouffer, toujours rose.

- oui, je suis encore nouveau

En réalité il avait la sensation de mentir, comment pouvait-il encore se considérer comme nouveau alors qu'il était entré à l'école en septembre, comme de nombreux autres. Il ne pouvait plus mettre cette solitude sur le compte de son arrivé ni même sur les quelques rencontres qu'il avait déjà fait. Son trouble s'accentua alors qu'il mordilla doucement sa lèvre inferieur dans un mouvement plus stressé que sensuel, le brun voulait se justifier mais en même temps s'y refusait, il déglutit avant de reprendre la parole.

- et toi?

Si la question l'avait mit mal à l'aise à aucun moment il n'avait cherché ce sentiment chez son interlocutrice mais ne sachant plus vraiment quoi faire, il s'était simplement tourné vers ces deux mots, aidant toujours à continuer les discussions.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5781-404-soan-hastings-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5785-soan-hastings#61376
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Kalos.
Âge : 16 ans
Niveau : 21
Jetons : 542
Points d'Expériences : 439

MessageSujet: Re: Jet de spaghetti sauce béchamelle avec réception dans l'oeil gauche | PV Bellamy   Jeu 15 Déc - 3:24

"-Tu peux finir si tu veux, je n'ai plus faim."

Bellamy arqua un sourcil. Sérieusement ? Revait-elle ou ce garçon venait de lui offrir le monopole de son assiette. Aussi surprise qu'heureuse, le rose se jeta sur sa victime avant de l'achever, aspirant les derniers spaghetti. Elle posa ensuite l'assiette au sol et commença à se coiffer, comme pour s'occuper l'esprit. Soan était bien gentil, mais un doute s'insinuait lentement dans l'esprit de l'étudiante : se sacrifiait t'il pour son estomac ? C'était quelque-chose d'assez dérangeant, comme si Soan était le chevalier de Bellamy emprisonnée dans la plus haute des tours pas le plus féroce des dragons - la faim - et Bellamy ne voulait surtout pas être une princesse. Elle ne voulait pas à avoir attendre dans sa tour, sa chambre d'hôpital, ou n'importe quel endroit et dépendre de telle personne à tel moment. Elle voulait sortir de la tour, défoncer sa race au dragon et dévorer la vie comme un fil de spaghetti. Et devenir mage, aussi. Et jeter des boules de feu. Pour le style.

Souriant de ses propres divagations mentales, Bellamy avait posé la question, comme ça sans réfléchir mais elle ne tarda pas à se mordre les lèvres quand elle vit cette teinte rosée, presque rouge, parcourir le visage de son héros. Se maudissant elle-meme et en se faisant maudire par cette sorcière de Lolita. La rose n'osa pas rebondir sur l'excuse un peu idiote de Soan - n'était pas tout aussi nouveau qu'elle ? Raclement de gorge, presque automatique devant la gêne partagée. C'était une situation inhabituelle pour Bellamy et O combien désagréable. Si désagréable que quand Soan lui retourna la question, elle ne réussit qu'à bégayer :

"Bah... En fait... Non... Pas Vraiment... Je veux dire... J'étais avec Lolita, moi."

Voilà notre héroïne qui se mord la lèvre inférieure et qui sert de toutes ses forces les tissus qui forment son saroual multicolore. La petite archéologue ne voulait qu'une chose à présent : sortir de sous cette table et s'enfuir en courant. Mais dans son malheur, prisonnière de bataille, voilà la princesse sans gêne et le beau prince timide, coincés. Non seulement dans le rôle mais aussi dans ce mal aise ambiant. Bellamy baissa les yeux et fixait ses pieds qui tapait le sol dans une étrange rythme incohérent. Ne surtout pas croisez son regard, la situation était bien trop gênante....

S'il y en avait une qui n'était pas gênée c'était bien Lolita. Continuant de dévorer Soan des yeux, elle sentit un frisson quand celui se mordit la lèvre inférieure. Incroyablement sensuel ! Et voilà l'autre vache rose qui lui servait de dresseuse qui imitait son beau prince. Beaucoup moins sensuel...Doucement la soporifik s'approcha du voltali, doucement elle lui saisit la main et la posa sur son crâne quémandant quelques-caresses. Ronronnant  déjà de plaisir, mais sa joie fut de bien de courte durée quand elle sentit deux mains s'accrocher à sa taille et la ramener vers sa dresseuse. Voilà le tapir collé contre le ventre de Bellamy, comme une vulgaire peluche, l'étudiante la sert de plus en plus. Comme pour se protéger, comme pour se rassurer.

Ne voyant pas le regard assassin de sa starter ou ne voulant pas le voir, Bellamy se contente de continuer son entreinte forcée. Petit bisou sur le front de Lolita, frottement de son gros nez de patate sur ce même front et voilà la rose qui renifle, tousse comme pour se purger du mal être ambiant. Intenable pour une fille comme Bellamy là voilà qui lance des regard rapides à Soan avant de rougir de plus belle. Soan, ressent t'il le même malaise ? A t'il envie de s'enfuir lui aussi ? Tant de question sans réponse, inaccessibles. Caché par ce voile mystérieux qui sépare les individus. Le temps est soluble et surtout et relatif, le voilà qui s'étend, qui s'étire rendant ces quelques secondes de silence ( F'in' de silence. Il y a toujours la bataille qui fait rage. La bas. Dehors. ) interminables. Le temps s'allonge et le le mal à l'aise grossit, devient déraisonnable. Maintenant insensé c'est certain. Et que fait la kalosienne quand elle est mal à l'aise ? Elle panique. Voilà notre héroine qui ouvre grand la bouche avant de la refermer, elle pose ses deux lèvres sur sa starter avant de la libérer et d'agiter les mains en tout sens commençant sa longue tirade :

"Je... Je demandais pas ça pour te mettre mal à l'aise, c'était pas mon but tu sais ? Je m'en fiche que t'aie pas d'amis moi. F'in' c'est pas ce que je voulais dire, ah si je m'en fiche si c'est le cas mais je dis pas que ça l'est. Ca l'est ? Non oublie, ça l'est surement pas. Mais nouveau tu vois... Fin' c'est pas que je veux dire c'est juste que j'ai l'impression que t'a était gentil avec moi parce-que... Pas que c'était pas sincère hein, mais tu vois, genre... euh. C'était pas... Pas spontané. Non, t'avais encore faim quoi, non ? Je peux me tromper mais... Je pas que tu te sentes obligé de me donner ton assiette, tu vois, tu peux dire non tu sais. T'as le droit de faire comme tu veux, ça me gênera pas moi et... Et, tu sais.... "

Grande inspiration de la rose qui n'avait pas pris le temps de respirer avant ça. Elle est d'ailleurs tellement perdue dans ses... euh, excuses. Qu'elle ne remarque pas que le tapir psychique fouille frénétiquement dans son sac.

"Parce-que moi je l'aurais pas donné. Tu vois en fait, je... Le truc c'est que je suis pas bien là. C'est pas toi, hein ! Je veux juste partir en courant parce-que t'es... Non c'est pas toi, c'est moi. Fin' c'est probablement nous deux. Mais tu vois le malaise tout ça et... Je veux dire on est coincés, tu sais je suis un mage pas une pri... Non oublie, tu comprendrais pas. En fait voilà, si on reste sous cette table, je veux pas qu'on soit gêné. J'veux dire t'étais peut-etre pas gêné et que moi qui est bizarre. Ouais, c'est ça je suis bizarre mais euh... F'in... Je... Je veux pas t'obliger à être ce que tu veux pas, à me donner des pattes, tu vois ? Si t'as faim tu peux manger tu vois, bon l'assiette est vide mais.. euh..  J'espère que t'es euh... Que t'es pas en dragon toi, f'in que t'as pas faim. Parce-que tu vois il y a plus pâtes !"

Bellamy avait fini sa phrase presque en criant, un pet de mouche dans l'agitation ambiante. Elle était rouge écrapince et aussi essoufflée qu'un camion benne. Doucement elle se saisit de l'assiette et la tendit à Soan, en toussotant.

"F'in tu vois... Tu m'a tout donné et je crois que t'avais encore faim en fait, non ?"

C'est ce moment gênant, ce moment où sa dresseuse était en bord de l'hyperventilation que Lolita choisit d'intervenir. Elle sortit de la sacoche de la rose un paquet de chewings gum artificiels, dégoulinants de rose bonbon et les tendit à Soan en battant des cils. Bellamy suivit la scène en écarquillant les yeux, essayant tant bien que mal de reprendre son souffle mais impossible pour elle de se retenir : Un fou rire. De sa bouche béante, un rire aigu et désorganisé, tordant son petit corps en deux, mouillant ses beaux yeux gris. Cela dure bien deux minutes, pauvre Soan qui n'a pas pu en placer une, il faut s'y faire quand Lolita et Bellamy sont dans les parages. Alors essuyant ses larmes de rire, la rose se met des petites claques prenant tant bien que mal une certaine contenance. Puis elle fit un grand sourire à Soan avant de déclarer avec un air nias sur le visage :

"J'crois que Lolita te kiffe."

Visage outrée de la concernée, tous ses muscles faciaux se crispent et voilà le tapir qui se retourne tour à tour vers Soan puis vers sa dresseuse, c'est à son tour de rougir et sans laisser le temps à aucun des deux humains de faire quoi que ce soit là voilà qui plonge dans la sacoche de Bellamy et s'y terre comme un taupiqueur dans son tunnel. L'archéologue en herbe suivit la scène avant d'hausser les épaules en pouffant, pus se retourna vers Soan bien plus à l'aise elle lui tendit la main.

"Bon, on recommence ? Ca nous évitera de longues discutions sur nos intentions et tout, allez on se laisse une deuxième chance de faire connaissance ?"

Toussant quelques-secondes, la rose ne tarde pas à poursuivre, en renferment sa sacoche sur Lolita. Elle fait des grands yeux et annonça avec un très mauvais jeu d'acteur :

"Bellamy Wallace. Merci de m'accueillir sous ta table !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5660-395-tu-connais-bellamy-wallace-mentali#59974 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5666-bellamy-darwin-wallace-mentali#60016
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Kalos
Âge : 15
Niveau : 12
Jetons : 975
Points d'Expériences : 226

MessageSujet: Re: Jet de spaghetti sauce béchamelle avec réception dans l'oeil gauche | PV Bellamy   Sam 31 Déc - 15:18

La réponse que la rose lui donna ne sembla aucunement le gêner tant il se concentrait bien plus sur ce que cela pouvait dire que sur ce qu'elle disait vraiment. Après tout lui aussi pouvait s'amuser à sortir son pokemon pour aller déjeuner et si la seule présence du tapir lui permettait d'affirmer ne pas avoir été seule, c'était qu'elle l'était de présence humaine. Alors au final il se sentait dans la même situation qu'elle et se détendit à mesure qu'elle s'agitait de plus en plus. Il ne compris pas tout de suite qu'elle était gênée intensément par quelque chose et quand enfin cela percuta son esprit et qu'il ouvrit la bouche pour parler, elle se jeta à corps perdu dans un monologue interminable. Soan aurait sans doute mal pris le fait qu'elle le prenne pour un sang ami, se serrait offusqué à l'idée qu'un seul repas seul ne voulait pas dire qu'il était toujours seul et tout un tas de raison plus ou moins logique pour prouver qu'il ne mangeait pas toujours seul. Il l'aurait fait si elle ne s'était pas lancé dans ce discours sans pause aucune qui ne lui laissait au final aucunement le temps d'en placer une ou de réellement prendre mal ce qu'elle était en train de dire.

Mais enfin elle s'arrêta pour respirer, le brun alors sourit doucement, jeta un regard au pokemon psy et ouvrit la bouche pour lui répondre qu'elle recommençait déjà. Alors il referma ses lèvres et attendit qu'elle finisse une bonne fois pour toute. Elle était touchante dans sa naïveté, son sourire se fit un peu plus doux encore, la regardant et l'écoutant toujours. Pour quelqu'un comme lui qui passait à ce point son temps à plaire et modifiait son comportement et ses agissements dans cet unique but, il était déjà rare de voir des gens qui s'en rendait réellement compte mais il était surtout rare d'en voir qui le réalisait sur des choses aussi minime. Il se demanda un instant si elle avait connue la faim pour à ce point se prendre la tête sur une histoire de spaghetti mais son esprit était surtout concentré sur quelque chose d'autre, sur quelque chose de plus doux. Elle s'était rendu compte d'une certaine manière de son manège et plutôt que de s'énerver ou de réagir par le rejet, celui que l'on a pour les hypocrites et les menteurs, au contraire elle s'inquiétait pour lui. Là où la plupart des gens auraient réagit avec violence ou par la colère, elle s'animait par l'empathie et l'amour. Il eu l'envie de lui faire un bisou, un câlin et lui caresser les cheveux en disant que tout allait bien et qu'elle se faisait des films. Mais alors que le calme revenait lentement et qu'il hésitait sérieusement à mettre son plan à exécution, elle recommença avec son histoire de nourriture, le faisant rire avec tendresse.

- je n'ai vraiment plus faim, ne t'inquiète pas, calme toi

Le brun baissa alors les yeux vers le tapir qui était enfin sorti du sac avec un paquet de chewing gum et sans hésiter vraiment il en prit un et ce fut le petit pokemon alors qui reçu la dose d'amour que sa dresseuse avait fait naitre en lui. Il se pencha et posa un chaste baisé sur son front en lâchant un doux "merci" avant de se redresser vers la rose dont les nerfs semblaient avoir totalement lâché. Il pouffa de nouveau avant de mettre le bon dans sa bouche et commencer à mâcher calmement, décidément elle semblait aussi émotive et expressive que lui était calme et renfermé. Ses rires lui réchauffait le cœur, et quand enfin elle se calma, ce fut pour parler, encore, visiblement rien ne l'arrêtait, mais cette fois et à cette réflexion étrange, c'est lui qui se mit à rire doucement. Toutes les deux étaient si étrange, tellement à part, il s'amusait de leurs réactions si forte, de ces vagues d'émotion qui débordaient en permanence et le bousculait avec tendresse à chaque instant. Soan se mit à rire de nouveau à ses présentations avant de faire lentement "non" de la tête.

- ne t'inquiète pas, la première chance me convient parfaitement Bellamy, si tu veux parler de tes intentions fait le, sinon ne t'y sent pas forcé et je ne me sens pas forcé de t'avoir donné mon assiette c'était avec plaisir, ne t'inquiète pas, souffle un coup, ça ira mieux


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5781-404-soan-hastings-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5785-soan-hastings#61376
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Kalos.
Âge : 16 ans
Niveau : 21
Jetons : 542
Points d'Expériences : 439

MessageSujet: Re: Jet de spaghetti sauce béchamelle avec réception dans l'oeil gauche | PV Bellamy   Jeu 26 Jan - 2:53

"Ne t'inquiète pas, la première chance me convient parfaitement Bellamy, si tu veux parler de tes intentions fait le, sinon ne t'y sent pas forcé et je ne me sens pas forcé de t'avoir donné mon assiette c'était avec plaisir, ne t'inquiète pas, souffle un coup, ça ira mieux"

Soan était aux antipodes de Bellamy et alors que celui ci faisait preuve d'un sang froid incroyable et d'un calme olympien, semblait vouloir rester rationnel, Bellamy se sentit comme un grain de sable tombée sur un tableau. Que Soan ne la suive pas dans ce jeu sur lequel elle s'était jeté corps et âme, c'était presque... Décevant. Mais la rose se dit aussi qu'elle ne pouvait en vouloir au brun... Après tout à bien analyser la situation, c'était elle la plus ridicule, c'était elle qui construisait sa gêne, mais pourquoi donc ? Bellamy n'aurait su le dire mais quelque-chose chez son interlocuteur la gênait et en même temps l'attirait d'une manière quasi gravitationnelle. Et la rose se dit un instant que peut-etre le brun lui ressemblait plus que ce qu'on pourrait penser, comme une sensibilité jumelle, tellement proches qu'elle se confrontent. Et si tout cette dissemblance frappante n'était qu'une question de contexte ? Il avait fort à parier que Soan n'avait pas grandi loin du monde, enfermé dans un hôpital. Lui ne connaissait pas ce morne ennui propre aux princesses enfermée par un dragon aux écailles polies. Mais alors qu'avait bien pu connaitre le beau Prince ? Les autres assurément. Toute une cour de nobles bourgeois et de paysans baveux. Cette proximité avec l'autre l'avait t'il rendu plus heureux que la rose ? Alors pourquoi la kalosienne avait l'impression que le brun semblait vouloir devenir un carapuce et se cacher sous sa carapace ? Oui assurément, Soan et Bellamy se ressemblait tout deux voulait éviter le malheur de leur enfance... La solitude et l'enfermement pour la fille et... autre chose pour le garçon. Quelque-chose qui ne se lisait pas, pas encore....

Secouant un sa tête comme un ponchiot sorti du bain et prenant une grande inspiration. Bellamy sortit de ses quelques secondes de pensées parce-que à quoi bon réfléchir quand on peut vivre ? Elle laissa échapper un petit rire et balança quelques instant la tête comme pour s'excuser et aplanir la discussion.

"Soan... Je... Je dois t'avouer quelque-chose de terrible..."

Bellamy prit soudain un air grave et fronça les sourcils comme pour si elle cherchait la meilleur formulation pour avouer ce qu'elle avait à avouer. Intrigué, Lolita leva la fermeture du sac et jeta un regard interrogateur à sa dresseuse alors que Soan sembla assez surpris du soudain changement de ton de l'archéologue en herbe.

"J'ai... J'ai fait quelque-chose de grave Soan..." Bellamy ne put s'empêcher de sourie un peu bêtement avant de conclure en riant : "En fait c'est moi qui ait lancé cette bataille de bouffe. Sérieusement, vous avez vu vos têtes ? J'allais pas avouer mes crimes ici tout de meme. Une bonne tueuse en série garde ses meurtres secrets. "

Et Bellamy éclata. Elle éclata d'un rire franc et gargantuesque tout en attrapant sa starter par les hanches et la ramenant sur ses genoux, elle se mit à chatouiller le tapir et articulait entre deux éclats de rire des choses comme : "Tu y a cru aussi ma diva ? Mens pas, j'ai vu la tronche que tu tirais ! Super bonne actrice non ? Allez come on avoue le..." mais les vantardises de la rose ne durèrent pas longtemps quand un horrible machopeur affublé d'un noeud rose horriblement kitch souleva la table qui protégeait les deux étudiants. Dérriére l'énorme bête bodybuildée se tenait Courtney et sa bande. Et Bellamy ne put retenir une grimace de dégout face au sourire sadique qu'affichait le groupe. Courtney prit alors la parole, avec sa voix trainante habituelle de crécelle :

"Alors Wallace ? On va se cacher dans les bras de son mec ?"

S'en fut trop pour Lolita qui se mit devant Soan et Bellamy faisant apparaitre une légère aura mauve autour d'eux mais Courtney ne semblait nullement intimidée par les pouvoirs psychiques du tapir. Elle regarda les filles de sa bande une à une et ce fut là que Bellamy remarqua que chaque fille tenait dans ses mains une grosse assiette de pâtes pleine de sauce, savoir comment ces assiettes avait survécu au milieu de cette bataille ou comment les vêtements de Courtney ne semblaient nullement salis demeurait un mystère et Bellamy lui aurait bien donné un coup de poing dans sa bouille de Gardevoir botoxée mais elle fut plus rapide et enchaine en s'adressant à Soan avec un clin d'oeil appuyé :

"Toi mon chou, tu ferais mieux de retourner à ton dortoir avec mes BFFs ont va faire la misère à ce bout de chewing-gum vaniteux."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5660-395-tu-connais-bellamy-wallace-mentali#59974 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5666-bellamy-darwin-wallace-mentali#60016
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Kalos
Âge : 15
Niveau : 12
Jetons : 975
Points d'Expériences : 226

MessageSujet: Re: Jet de spaghetti sauce béchamelle avec réception dans l'oeil gauche | PV Bellamy   Ven 3 Fév - 15:17

A la voir devenir si sérieuse il n'avait pas vraiment compris, avait-il fait quelque chose de mal, n'avait-il pas dut refuser de repartir à zéro, qu'avait-il raté, qu'avait-il fait de mal, il ne voulait pas la vexer, la rendre triste, sa mâchoire se resserra. Il la désirait tant au près de lui, il la voulait et l'idée d'avoir put rater quelque chose sans pouvoir revenir en arrière fit naître une angoisse si profonde en lui que de l'extérieur, il ne semblait pas marcher mais courir un semi-marathon. Mais quand elle reprit enfin la parole, elle s'accusa-elle, l'adolescent se faisant presque violence de ne pas nier en bloc sans savoir de quoi elle parlait, comment pouvait-elle être coupable d'un acte aussi grave ! Comment pouvait-elle avoir put agir d'une manière aussi horrible qu'elle ai à se mettre mal à ce point et en parler aussi vite ?! Comment avait-elle put ... commencer la bataille de nourriture. Le brun cligna des yeux à plusieurs reprises et poussa un léger "quoi" à mi-mot en la voyant éclater de rire et se jeter sur son pokemon pour la chatouiller.

Que venait-il de se passer ? Il ne savait plus et se rassit un peu plus convenablement en les regardant toutes les deux, que devait-on ressentir après un tel ascenseur émotionnel et comment devait-on agir ? Le garçon n'en savait plus rien et à les regarder toutes les deux, il fini malgré tout par retrouver le sourire. Sans doute se serait-il jeté sur elle pour la chatouiller également et la punir de leur avoir fait subir cela mais au fond, la toucher l'inquiétait, comme si cela resserrerait un lien beaucoup trop fort. Le voltali ne comprenait pas, tout cela n'avait aucun sens et l'illogisme de la situation l'inquiétait, ses éclats de voix, ses cheveux fou et coloré, tout chez elle l'attirait, comme un insecte près d'une flamme. Non seulement elle était tout ce qu'il n'était pas, mais elle était aussi tout ce qu'il aurait aimé être. Sa force de caractère, ce désintérêt des règles et de ce qu'on pensait d'elle, cette force de défense, ce naturel qui émanait d'elle, il avait l'impression de pouvoir croire à tout ce qu'elle disait et pouvoir se jeter dans ses bras, comme si rien qui ne venait de lui ne pouvait la faire fuir. Mais Il s'y refusait, et si c'était faux, et si elle se mettait à le fuir. Découvrir une expression de dégout ou de malaise sur son visage le terrifiait alors sans même prendre le temps d'y réfléchir, il avait choisi. Choisi de ne pas lui montrer ce qui pourrissait entre ses os, restant juste là, un pas derrière elle, à l'aimer juste comme ça, à profiter de son rire.

Qu'est-ce que Soan pouvait réclamer d'autre de toute façon à part cela ? Comment pourrait-elle l'aimer autant en sachant ce qu'il gardait au fond de lui ? Et si elle faisait partie de ces gens adorable à l'âme magnifique dont on découvre les préceptes pourris par la haine d'un groupe. Sans doute aurait-il continué comme cela pendant des heures à simplement les regarder se chamailler et à slalomer entre la tristesse et l'euphorie si un énorme pokemon n'avait pas bougé d'un coup leur table, le faisant sursauter. Un bref éclair rouge sortit de sa poche tendis qu'il se tournait en déglutissant jusqu'à croiser le regard de ces filles qu'il n'avait jamais vu. Dès la première phrase il les détesta, toutes, comment osaient-elles ces ... ces ... filles. Il bouillait littéralement et pas même les compliments qu'on les croit en couple et qu'on l'appel chou ne parvinrent à le calmer.

Mais à peine avait-elle fini, qu'un bruit étrange dans leur dos se fit entendre, comme le murmure d'une voix décharnée, une sorte de pleur sans âme qui fit se retourner l'une des Pimbêche qui face à cette chose voletante aux énormes yeux vide et lumineux, poussant un hurlement. Tendis qu'elle lâchait déjà son assiette en faisant pivoter les autres, le garçon se releva d'un bon glissant ses mains sous les assiettes pour les retourner contre elles, recouvrant au passage ses bras et une partie de son pantalon. Sans perdre de temps, il braya alors un cours avant de lui-même se mettre à filer au milieu des bombes et des cadavres de nourritures, glissant à plusieurs reprises, suivis par l'étrange spectre qui passait sans mal à travers les assiettes volantes sans en être salit ou blessé. Dehors et une fois le quatuor bien présent, il referma les portes, s'y appuyant et poussant un soupire.

- au moins on est dehors ... je vous présente Aroha

Le spectre tourna la tête vers le duo féminin et se ramassa quelque peu sur lui-même, allant se glisser contre le cou de son dresseur, s'installant sur son épaule en les fixant de ces même yeux vert.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5781-404-soan-hastings-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5785-soan-hastings#61376
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Kalos.
Âge : 16 ans
Niveau : 21
Jetons : 542
Points d'Expériences : 439

MessageSujet: Re: Jet de spaghetti sauce béchamelle avec réception dans l'oeil gauche | PV Bellamy   Lun 6 Fév - 3:20

Toujours assise au sol, Bellamy bouillonnait intérieurement. Alors que ses poings serraient de plus en plus fort son sarouel, donnant à ses phalanges un rouge si intense qu'il en devenait blanc, la rose se mordait la lèvre inférieure. Courtney et sa bande... Elle ne les avait jamais vraiment portés dans son coeur, mais là, tout de suite, elles les haïssaient au plus haut point. Ce n'était pas tant les insultes, ni qu'on puisse la croire en couple - Bellamy avait depuis longtemps dépassé, cette fierté enfantine. Mais la rose ne pouvait s'empêcher d'avoir l'étrange sensation que la bande de filles interrompaient quelque-chose. Comme si elles arrachaient les pages du conte qui s'écrivaient peu à peu, un conte un peu fou ou les dragons sont des princesses et la faim, un prince. Ou est-ce l'inverse ? C'était en tout cas une histoire absurde et pourtant tellement logique, comme une évidence cachée sous une tonne de complications amenés par l'esprit : Soan et Bellamy. Pourtant, il n't avait vraiment rien de bien extraordinaire entre eux, rien qui ne brise la routine ou qui change la vie. Une assiette de spaghettis, rien de plus, rien de moins. A moins que ce ne soit un oeuf ? Un oeuf de dragon. Un dragon chevalier parcourant des milliers de kilomètres pour nourrir sa belle princesse.... Se mettant une petite claque, Bellamy redescendit sur terre, s'éloignant de ce pays si étrange formé par son esprit. C'était ce qui s'appelait une situation délicate et même si la kalosienne ne doutait pas un instant des capacités défensives de sa starter, être en telle minorité n'était pas un point stratégique mineure, et Bellamy se dit un instant qu'être vraiment une mage qui lance des boules de feu serait pas de refus dans une telle situation....

Mais nul besoin de pyrotechnie ! La scène était digne des meilleurs films burlesque alors les pouffes par excellence jouait les gros bras, un petit fantôme se faufila derrière elles et poussa une étrange plainte. Il n'en fallut pas plus, pour que le groupe perde toute sa prestance se perdant dans une étrange danse désorganisée de cris suraigus, de bras balancés en tout sens et de fuites sans logique. Sans trop comprendre ce qui venait d'arriver Bellamy ricana. Courtney ainsi ridiculisée, c'était assez comique. Mais la rose n'eut pas le temps de sortir son Ipok pour immortaliser le moment que Soan -qui jusque-là s'était donné la peine de jouer les ninjas sous le regard admiratif de Lolita qui, elle, en oublia de garder sa barrière psychique active et se prit une assiette de béchamel en pleine face mais bref- beugla un "cours" beaucoup trop dramatique pour que Bellamy n'y obéisse pas. La rose se leva alors et saisissant son soporifik par son bras boudiné suivit Soan en riant. Mais ce n'était sans doute pas au gout de Courtney, qui essaya de les suivre comme elle les pouvait, la pimbêche lança d'ailleurs une pokéball matérialisant un Brasegali -qui avait outragement plagié la perruque de Lolita- qui lança une boule de feu sur le quatuor. Fort heureusement Bellamy commençait à connaitre sa nemesis et sa team spé combat et ne mit pas longtemps à ordonner à Lolita de soulever une table et ainsi de bloquer la boule de feu. Blocage réussi, grâce à la complicité du duo qui n'avait même plus besoin de se regarder pour se dire que cette école et ses occupants avaient vraiment tendance à s'emporter - tout ça pour quelques pâtes....

La fuite dura bien quelques-minutes -traversait la bataille de la porte noire, c'est toujours assez long- avant que la quatuor ne réussissent à sortir du réfectoire, devenu enfer sur terre. Bellamy reprit quelques-instant son souffle alors que Soan renfermait les portes et présenta le fantôme comme étant Aroha. Bellamy, elle, déplia son corps et ria de plus belle avant de déclarer :

"J'adore cette école ! C'est ouf !" la rose s'approcha ensuite du Soan et de petit fantôme et posa délicatement sa main sur la souche de ce dernier "C'est un Brocelome, c'est ça ? Et chromatique en plus ! C'est la première fois que j'en vois un... Le petit malin se cachait ? Tu mangeais pas seul finalement Soan, tu m'a bien eu"

La rose lança un regard complice à Soan tout en continuant de caresser la souche d'Aroha. C'était un petit fantôme fascinant et en même temps Bellamy ne put s'empêcher d'éprouver de la peine pour lui, après tout il était fort probable que ce soit un enfant mort et... Tout doucement, comme si elle avait peur de le casser la rose déposa un baiser sur la souche grise. Si effrayer les gens était bien pratique de temps en temps, en tant qu'enfant, ça blesse énormément. Bellamy était bien placée pour le savoir, c'était pour ça qu'elle ne parlait jamais de sa mystérieuse maladie.

"Merci petit fantôme. T'es mon héros." chuchota t'elle.

Puis la dresseuse s'éloigna du duo et non sans lancer un regard amusé à Lolita qui bouillonait de jalousie -ce stupide bout de bois avait toute l'attention de Bellamy et en plus il se blottissait contre Soan !- elle détailla un instant les trio qui n'avait malheureusement pas la capacité de se rendre intangible : Soan, Lolita et elle même étaient recouverts de sauce; les cheveux noyés sous les pâtes et dégoulinants. Bellamy écarta les bras et laisse la des gouttes de sauce tomber au sol.

"Bon. On fait quoi maintenant ? " demanda t'elle, les yeux brillant de malice "J'irais bien me changer moi..."

L'ennui c'est que Bellamy n'avait aucune envie de quitter Soan et Aroha, n'avaient t'ils pas un conte à écrire ensemble ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5660-395-tu-connais-bellamy-wallace-mentali#59974 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5666-bellamy-darwin-wallace-mentali#60016
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Kalos
Âge : 15
Niveau : 12
Jetons : 975
Points d'Expériences : 226

MessageSujet: Re: Jet de spaghetti sauce béchamelle avec réception dans l'oeil gauche | PV Bellamy   Mer 15 Fév - 22:27

Sous le regard du pokemon psy, le pauvre petit pokemon se ramassait un peu plus sur lui-même. Si il avait l'avantage du type il semblait beaucoup trop effacé pour oser faire usage de la force pour quelques regards noirs mais si il n'y avait eu que ce regard, non seulement cette chose jaune et tassée au sol semblait avoir décrété une inimitié, mais le comportement de la rose, opposé, n'était pas mieux. Sous ces caresses et ces baisers il n'avait visiblement aucune idée d'où se mettre, griffant légèrement le cou et le cuir de chevelu de son dresseur à force de s'agglutiner à celui-ci. De starter de top-dresseur, le morceau de bois n'en avait ni la gloire ni la hargne et son seul répit fut lorsqu'elle s'éloigna enfin. Quelque chose chez lui donnait une impression étrange : comment pouvait-il donc s'entendre aussi bien avec Soan alors qu'ils semblaient extérieurement si différent ?

Si ils partageaient ces même yeux vert expressifs, l'un semblait joyeux, sociable et actif, l'autre était tout autant timide, effacé et presque morne. D'ailleurs son dresseur le repris légèrement de quelques mots à peine soufflé ce qui le fit sortir, comme de faire un effort face à elle, ils devaient faire bonne impression et bien s'entendre, c'était primordiale. Si Aroha avait-eu la parole et avait put demander pourquoi, le brun n'aurait pas sut répondre, mais il s'en persuadait. Le duo masculin n'eut pas le temps de vraiment retourner dans cette bulle étrange qui se formait régulièrement lorsqu'ils étaient ensemble- sans doute la raison pour laquelle ils ne mangeaient pas ensemble, se laisser la chance à d'autre d'apparaitre- qu'elle se remit à parler, faisant rougir le pokemon, rire l'humain.

- ce n'est pas un secret, il n'aime pas trop les gens, alors le réfectoire, son bruit et tout ça, ça ne lui convient pas vraiment

La petite chose poussa un léger bruit comme pour valider ces mots tendis que son dresseur se tournait déjà vers son reflet d'une fenêtre. Fixant ses cheveux blanchit avant d'y passer ses mains dans un mouvement étrange, comme cherchant à étaler la crème plus que la retirer. Au bout d'un moment ses cheveux bruns prirent une teinte beige, des airs de glace à la vanille où quelques mèches rebelles et encore sombre étaient autant de copaux de chocolat, se tournant vers Bellamy, il sourit, ravit.

- j'ai toujours rêvé de me voir en blond

Son regard passa à Lolita.

- ça me va bien ?

Mais face à la question de la jeune fille, un semblant de sérieux lui revint alors qu'il se mit à avancer de quelques pas.

- si ça te convient je vais te raccompagner à ton dortoir

La route jusqu'au dortoir mentali sembla interminable, magnifiquement longue. Ils se mettaient parfois à parler de tout et de rien, chahutant presque, parfois un silence léger retombait sur eux, de ces silences paisible. Parfois ce genre de moment déclenchaient une gêne étrange, comme si cette absence de mot était la preuve qu'on avait rien à se dire, rien à faire ensemble, mais là, rien de tout cela, rien de son coté tout du moins. Sans doute l'adolescent s'hasarda à porter lolita si l'humeur venait et qu'elle se laissait faire, son petit pokemon se mettant alors à la scruter curieusement. En tous les cas, devant les portes mentali, une énergie nouvelle agita l'adolescent, presque angoissé à l'idée d'oublier de lui demander son numéro et de la perdre de vue, s'assurant qu'ils devaient se revoir. Et puis il fallut bien partir se nettoyer alors après avoir encore discuté un peu, le garçon fini par s'éloigner de sa rose.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5781-404-soan-hastings-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5785-soan-hastings#61376
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Jet de spaghetti sauce béchamelle avec réception dans l'oeil gauche | PV Bellamy   

Revenir en haut Aller en bas
Jet de spaghetti sauce béchamelle avec réception dans l'oeil gauche | PV Bellamy
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: archives :: Les Archives :: Année 4 :: RP-