Partagez | .
[#NOËL 2016 - 7G] Des fleurs en Hiver [Solo] [Terminé]
 Pokéathlète Coach
avatar
Pokéathlète Coach
Région d'origine : Hoenn
Âge : 16 ans
Niveau : 60
Jetons : 11899
Points d'Expériences : 1961

MessageSujet: [#NOËL 2016 - 7G] Des fleurs en Hiver [Solo] [Terminé]   Lun 26 Déc - 14:48




Des fleurs en Hiver
RP Solo

Les deux derniers mois n’avaient pas forcément été évidents pour Alban. Après avoir retrouvé la joie de participer à une course aérienne, il avait dû faire la douloureuse expérience de perdre un ami cher pour la seconde fois dans sa vie. On pouvait dire que sa semaine au Dôme Pokéathlète lui avait fait vivre un véritable grand-huit émotionnel. Entre joie, soulagement, tristesse, doute et honte… Il aurait fait une belle toile bien colorée, si on supposait qu’une émotion était reliée à une teinte. Chell - ou Cirrus, aurait-il dû dire - n’était néanmoins pas la seule chose qu’il avait perdue, dans le courant du mois de Novembre. Car, après s’être ridiculisé auprès de Calliope qu’il pensait être sa petite amie, Alban avait appris par le Docteur Ghost que sa mémoire avait été modifiée. Envolés, ses souvenirs. Voilà qu’ils avaient été remplacés par une sorte d’enchevêtrement sans queue ni tête. Là où Leonidas pleurait son amour disparu, Estelle Highwind. Là où Calliope s’était réfugiée dans ses bras, répondant enfin positivement à des sentiments qu’il avait nourris pour elle depuis leur première rencontre. Là où la petite Givrali, Maxine Arago, n’avait jamais existé. C’était étrange, à quel point son monde avait pu basculer du jour au lendemain, sans qu’il ne s’en rende réellement compte. Il n’aurait même pas su dire depuis quand ses souvenirs avaient été modifiés. Ils lui paraissaient si réels, comme une évidence. Pourtant… Dès qu’il y pensait plus en détail, il se rendait compte des incohérences. Certaines zones d’ombre. Comment s’était-il finalement retrouvé avec Calliope ? Comment était-il passé d’un stade, à Noël dernier, où il avait renoncé à elle, à celui où il sortait finalement avec ? De plus, il avait l’impression de connaître Maxine. Pourtant, lorsqu’il essayait de se rappeler d’un souvenir avec elle, il en était incapable. Les éléments lui échappaient. Plus il essayait d’y penser, et plus les détails disparaissaient ; comme une sorte de rêve qui laisse une empreinte, mais dont on n’arrive plus à se rappeler. Il avait essayé de chercher des pistes. Il avait retrouvé ses vieux Polaroïd, ses photos d’anniversaires, ses lettres et ses cadeaux qu’il gardait dans une boîte à trésors. Maxine existait bien. Elle était sur des photos dont il ne se rappelait même plus. Elle était forcément importante. Comme une amie ? Une meilleure amie ? Une petite sœur de cœur ? Autre chose ?

C’était à la fois douloureux et compliqué d’y repenser. Autour de lui, il avait l’impression que plus rien n’était réel. Comment savoir qu’une chose était vraie ou pas ? Si on remettait en cause au moins deux de ses souvenirs, comment pouvait-il être certain que le reste l’était ? Il se sentait complètement perdu. Il avait l’impression de douter de tout et de tout le monde. Pourtant, il souhaitait se raccrocher à certaines choses. Se dire qu’Aaron était bel et bien son meilleur ami, malgré leurs nombreuses disputes. Se dire que Nolan était son colocataire adoré. Il se rappelait de Khal, également. Il se rappelait d’Orren, son Préfet. Il se rappelait d’Audrey. Il se rappelait de sa famille. Et il se rappelait de Marie, surtout. De tous ses souvenirs, c’était ceux avec Marie qui étaient les plus forts. Peut-être parce qu’elle était avec lui, le jour où il avait été attaqué par le Pokémon Psy.

Alors Alban avait commencé une thérapie avec le Docteur Ghost pour partir à la recherche de ses souvenirs perdus. Il devait le voir au moins une fois toutes les semaines ; plus, si le psychologue estimait qu’il en avait besoin. Ensemble, ils plongeaient dans le mystérieux domaine des rêves. Là où Alban pourrait retrouver la vérité. C’était un travail de longue haleine qui lui prenait énormément de temps, mais le châtain estimait que c’était la chose la plus importante dans sa vie, actuellement. Il avait temporairement laissé de côté ses thèses pour se concentrer sur sa thérapie. Progressivement, il parvenait à retrouver des bribes de souvenirs. Des sensations. Des couleurs. Des odeurs. C’était comme ouvrir une fenêtre sur ses propres souvenirs pour les regarder d’un point de vue extérieur. Les rêves ne mentaient pas. Ils conservaient ce qu’on avait de plus précieux, mais ne les livraient qu’à ceux qui faisaient assez d’effort pour aller à leur rencontre.

Au début du mois de Décembre, Alban avait fini par se convaincre que Calliope et lui n’étaient jamais sortis ensemble. Il avait eu du mal, les deux semaines suivant la terrible nouvelle de son amnésie. Il avait essayé d’éviter la rouquine pour ne pas se montrer envahissant - rien de pire qu’un lourd qui est persuadé que vous êtes en couple avec lui -. Elle s’était néanmoins montrée toujours aussi gentille et avenante qu’à son habitude. Ce qui avait énormément aidé Alban à sa prise de conscience. Car il n’avait pas envie de la blesser ou de lui faire du mal. Il lui faisait confiance, et il avait su à la réaction de ses autres amis, que c’était lui qui était dans le faux. Progressivement, il tentait de se guérir de cette peine. C’était plutôt douloureux, que d’apprendre du jour au lendemain que la personne que vous pensiez aimer et avec qui vous pensiez être en couple, ne vous avait en fait jamais réellement aimé. Et que tous vos souvenirs ensemble n’étaient qu’un tissu de mensonge. Quelque part au fond de lui néanmoins, Alban sentait que ce sentiment amoureux pour Calliope était quelque chose de contre nature. Il l’avait aimée, certes. Mais il avait la sensation que cela venait d’une époque déjà révolue. Et puis surtout… il y avait Maxine Arago.

Alban se connaissait. Il avait été éduqué avec des valeurs très traditionnelles. Jamais il n’aurait regardé une autre fille, s’il avait été réellement en couple et réellement amoureux. Et pourtant, Maxine… Elle était mignonne, c’était indéniable. Depuis le premier jour où il l’avait vue - dans ses souvenirs d’amnésique -, elle l’avait marqué. Ce qui n’aurait pas dû arriver, s’il avait été en couple. Elle avait probablement été quelqu’un de spécial, pour lui. Il était certain du fait qu’elle était une amie proche. Sinon, jamais il ne l’aurait invitée pour son anniversaire. Une petite amie, peut-être ? Si tel était le cas, il comprenait mieux sa réaction lorsqu’il avait essayé d’embrasser Calliope. Mais aurait-il réellement oublié jusqu’à sa petite amie ? Et pourquoi ni Maxine, ni ses meilleurs amis ne l’avaient tenu au courant de ce fait ? Il savait que le Docteur Ghost avait conseillé à ses proches de ne pas le brusquer et de ne pas lui raconter en détail sa vie d’avant-amnésie ; le psychologue estimait que c’était à lui de se rappeler de ce qu’il y avait d’important, pour mieux pouvoir l’accepter. Mais tout de même…

Au fond de lui, il avait cependant envie d’apprendre à connaître Maxine. Ou apprendre à la connaître de nouveau. Cette fille l’intriguait. Elle ne se montrait pas forcément très naturelle avec lui, ni forcément très ouverte - ce qui était normal, compte tenu du fait qu’il l’avait… ben… oubliée -, mais il la trouvait intéressante tout de même. Il avait un bon feeling, comme s’il avait besoin d’elle. C’était plutôt compliqué à gérer, d’ailleurs, puisqu’il se battait encore toujours un peu avec le souvenir de Calliope. Mais il avait envie de passer du temps avec elle, sans que cette pensée soit rationnelle. Il avait bel et bien conscience de la déranger. Elle avait souvent l’air très mal à l’aise lorsqu’il venait lui parler… Mais il n’y pouvait rien. Il était égoïste. Et il avait envie de la voir.

Il y avait néanmoins un point qu’il devait gérer au plus tôt, s’il voulait passer d’un stade « instable » à un stade « un peu plus stable ». Et c’était sa relation avec Calliope. Depuis la mi-Novembre, Alban avait discuté avec elle, sans prendre le temps d’avoir une réelle conversation d’adulte à adulte. A présent qu’il était plus serein sur ses souvenirs vis-à-vis d’elle, il souhaitait s’excuser en bonnes et dues formes. Ce n’était pas de sa faute, certes. Et il aurait bien étranglé le Pokémon qui avait semé un tel foutoir dans son esprit s’il l’avait sous la main. Mais tout de même… Quoi qu’il en soit, il était certain qu’il devait se changer un peu les idées.

La Sortie Capture spéciale de l’Hiver fut donc une excellente occasion pour lui. Si Alban était sûr de quelque chose, c’était bien de sa passion pour les voyages et la découverte. Et, avec cette île mobile abritant les Pokémon d’Alola, la nouvelle région découverte, Alban était certain que cela lui remonterait le moral. Cadeau de Noël avant l’heure ! Il s’était donc empressé de s’inscrire - comme tout le reste de l’école -, à cette fameuse excursion. Qui sait, peut-être allait rencontrer de nouveaux oiseaux ?

La traversée en ferry avait été relativement calme. Seul avec ses Pokémon, Alban avait décidé de ne pas trop embêter ses autres amis. Les traversées pour les Sorties Captures s’étaient toujours faites de cette façon-là, avait-il l’impression de se souvenir. Zéphyr et Ether dans les bras, le châtain se laissa donc porter par le roulis agréable de l’embarcation. Comme à leur habitude, Aura et Hélios étaient en train de chahuter, sous l’œil réprobateur d’Auster. Ceres avait quant à elle été confiée à Mikato, il y a de cela plusieurs semaines. Apaisé par les températures incroyablement douces pour un mois de Décembre, Alban se laissa aller à rêvasser et ne sortit de sa torpeur que lorsque le ferry accosta. Là, il rejoignit le groupe dont l’accompagnatrice était Mademoiselle Hortense.

De tous les enseignants au courant de son amnésie, Mademoiselle Hortense était celle qui lui avait montré le plus de compassion. Depuis ses débuts, elle avait toujours encouragé Alban et l’avait motivé - parfois de façon plus que discutable - à vaincre ses peurs. Probablement avait-elle elle-même demandé à ce qu’il soit dans son groupe, puisqu’il ne se rappelait pas de s’y être inscrit à un moment ou à un autre. Ou peut-être avait-il simplement oublié ; comme beaucoup de choses depuis le départ. Suivant donc la belle Pokéathlète, Alban se figea lorsqu’il remarqua que Nolan et Calliope faisaient également partie du groupe. Oh.

- Bonjour, salua-t-il la rousse, ayant déjà vu son colocataire le matin-même.

Il paraissait un peu plus gêné qu’il n’aurait dû l’être. Le groupe se mit cependant rapidement en marche, et Alban avança, trop occupé à regarder la Préfète Givrali pour faire attention au paysage. Puis, prenant sa décision, il l’attrapa doucement par le bras.

- Erm. Excuse-moi, Calliope… Ce serait possible que je te parle deux minutes ?

Il l’entraîna alors à l’écart des autres après s’être excusé auprès de Nolan - à qui il avait promis de revenir vite -. Depuis le début de son amnésie, il avait eu du mal à appeler Calliope par le surnom qu’il lui donnait. C’était comme s’il sentait qu’il n’avait plus le droit.

Elle était là à le regarder, avec ses grands yeux. Il prit une grande inspiration. Il était temps de se jeter à l’eau !

- Hm, écoute… Je sais que c’est un peu bizarre entre nous depuis mon… amnésie. On a beau faire semblant d’agir à peu près normalement, je sais qu’on est tous les deux gênés… Non non, pas la peine de faire semblant, je le sens. Alors je voudrais te dire que heu… Avec les séances de Ghost, j’ai réussi à faire un peu le ménage dans mes souvenirs et… je suis un peu moins perdu vis-à-vis de toi et moi. J’ai eu du mal à me faire à l’idée qu’on n’était pas… enfin, tu sais... Même si tu me l’as dit et que je te fais confiance, ça a été dur de se défaire de ce que je croyais être la vérité. Mais c’est bon, maintenant. On peut redevenir comme on était avant que mes souvenirs soient modifiés…

Il lui fit un sourire et s’interrompit lorsqu’il entendit des cris devant lui. Se hissant sur la pointe des pieds, il vit Hortense, au loin, encerclée par une myriade de drôles de Pokémon en forme de collier de fleurs. Wow. C’était quoi, ça ? Ils n’avaient pas l’air bien inoffensifs, mais mieux valait rester sur ses gardes. Voyant une de ces guirlandes passer près de lui, Alban fit un pas en arrière, avant de rejoindre Nolan, Calliope sur les talons.

- Tout va bien, Nolan ? demanda-t-il à son colocataire, avant de remarquer que des premiers Semestre venaient de se faire la malle en profitant de l’inattention d’Hortense.

Un juron traversa ses lèvres. Ils devaient rester groupés, les professeurs avaient très bien insisté là-dessus. L’île mobile était sûrement bien plus dangereuse que leurs autres destinations, et il fallait absolument qu’ils restent disciplinés s’ils voulaient que tout se passe bien. Agacé de voir autant de désobéissance, Alban laissa Nolan et Calliope ensemble, puis amorça un pas vers les fuyards.

- Je vais aller les chercher. Restez groupés, il ne faut pas que le groupe se sépare. Je reviens vite, c’est promis !

Puis, s’engouffrant dans la jungle, il disparut à la recherche de ses cadets.

HRP : Alban possède 5 Pokéballs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3557-alban-abernaty-le-ciel-se-nourrit-d-ailes http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3559-alban-abernaty-voltali
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 8532

MessageSujet: Re: [#NOËL 2016 - 7G] Des fleurs en Hiver [Solo] [Terminé]   Lun 26 Déc - 17:30

ETAPE 1

Voici les six Pokémon que tu peux rencontrer, choisis-en trois dans ce lot et la chance décidera sur lequel tu tomberas. Inutile de faire un post RP pour dire lesquels tu sélectionnes.



Vous possédez 5 PokéBalls.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Pokéathlète Coach
avatar
Pokéathlète Coach
Région d'origine : Hoenn
Âge : 16 ans
Niveau : 60
Jetons : 11899
Points d'Expériences : 1961

MessageSujet: Re: [#NOËL 2016 - 7G] Des fleurs en Hiver [Solo] [Terminé]   Lun 26 Déc - 21:43



       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3557-alban-abernaty-le-ciel-se-nourrit-d-ailes http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3559-alban-abernaty-voltali
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 8532

MessageSujet: Re: [#NOËL 2016 - 7G] Des fleurs en Hiver [Solo] [Terminé]   Jeu 29 Déc - 1:13

ETAPE 2

Tu rencontres Flamiaou caché ! A présent tu peux écrire un post RP décrivant ta confrontation avec ce Pokémon. Merci de préciser à la fin de ton post si tu souhaites [Lancer une PokéBall] [Mettre K.O le Pokémon sauvage] ou la [Fuite du Pokémon sauvage] (rappel : les Pokémon que vous rencontrez ont le même niveau que vous. Donc considérez qu'ils ont appris les attaques correspondant à votre grade)
Bon courage !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Pokéathlète Coach
avatar
Pokéathlète Coach
Région d'origine : Hoenn
Âge : 16 ans
Niveau : 60
Jetons : 11899
Points d'Expériences : 1961

MessageSujet: Re: [#NOËL 2016 - 7G] Des fleurs en Hiver [Solo] [Terminé]   Jeu 29 Déc - 15:09




Des fleurs en Hiver
RP Solo

Il s’engouffra dans la jungle dense, se baissant pour éviter les lianes qui serpentaient entre les troncs d’arbre. Devant lui, il entendait des bruits de pas et des exclamations surprises. Des cris de Pokémon qu’il ne parvenait pas à reconnaitre, également. Il se força à ne pas se laisser distraire. Sa priorité actuellement, c’était de retrouver les deux élèves qui s’étaient enfuis. Ils allaient voir de quel bois il pouvait se chauffer, quand on était insolent envers Mademoiselle Hortense ! Préfet ou pas, il n’en avait rien à faire ; il était un aîné et, en tant que tel, se devait de surveiller ses cadets. Il slaloma une nouvelle fois, heureux de constater qu’il parvenait à courir sans mal utiliser sa jambe droite, anciennement blessée. Il avait retrouvé ses capacités d’antan. L’entraînement avec Finn lui avait permis de retrouver un meilleur équilibre. Ce sprint, c’était simplement une balade de santé.

Derrière lui, ses Pokémon le suivaient avec plus ou moins d’aisance. Mistral avait cependant attrapé Hélios, Aura et Ether pour les mettre sur son dos afin qu’ils retardent moins le groupe. Comme un spectre blanc, l’oiseau chromatique volait entre les branches en les esquivant habilement. Encadrant cette petite procession, Auster et Zéphyr se frayaient un passage à coups de Coupe ou d’attaque Vibraqua. Alban vit deux silhouettes devant lui, un peu plus loin. Des voix s’élevèrent, semblant se chamailler. Le châtain soupira et ne ralentit l’allure qu’après avoir rattrapé les deux garçons.

Il les trouva debout près d’un ruisseau. En train de se disputer pour savoir qui allait attraper le Pokémon qu’ils venaient de voir en même temps. Bien peu sensible, Alban s’approcha et posa une main sur leurs épaules.

- Eh. Les professeurs ont été clairs là-dessus ; il faut que nous restions groupés. Dépêchez-vous de retrouver le groupe et Mademoiselle Hortense, sinon vous pouvez être sûrs que j’en toucherai deux mots à Jackie et-

Il s’interrompit lors qu’un des garçons poussa une exclamation. Le Pokémon devant eux ; une sorte de chat rouge et noir aux grands yeux jaunes, cessa de laper l’eau du ruisseau et, après les avoir toisé une demi seconde, pris la fuite en miaulant.

- Att-… Reviens ici ! cria un des gamins, en partant à sa poursuite.

Alban essaya de lui dire de rester là, mais le gosse avait déjà disparu derrière les arbres. L’autre garçon, lui jetant un regard lourd de reproches, le poussa au niveau du ventre sans le faire réellement bouger pour autant. Le châtain fronça un sourcil.

- Tu l’as fait fuir ! Espèce de fayot !

Ah ouais ? Alban claqua des doigts et les lianes autour de ses jambes s’animèrent comme si elles avaient une volonté propre. Puis, attrapant le garçon par une cheville, elles le soulevèrent et le suspendirent tête en bas à une branche. Hélios leva la tête, fier de son intervention, et se drapa dans sa feuille comme si cette entrée en matière était le summum de la classe. Alban résista à l’envie de soupirer. D’un même bond, Hélios et Aura sautèrent au sol. Mistral se pencha légèrement sur le côté pour faire tomber Ether dans l’eau et aller chercher son nouveau passager : l’élève récalcitrant.

- Mistral, ramène-le auprès de Mademoiselle Hortense, tu veux bien ? Le temps que j’aille rattraper l’autre.
- T’as pas le droit ! T’as pas le droit t’as pas le droit ! T’es en train de gâcher ma Sortie Capture !
- Si tu penses que tu as le droit de défier l’autorité d’un professeur en prenant la fuite dès qu’il est occupé, j’estime qu’il est également de mon droit de te pendre à une branche. Mais si tu as des arguments, je t’écoute.

Le nouvel élève garda le silence, et sur le dos de Mistral, il disparut parmi les branches. Alban attendit de n’entendre plus aucun bruit pour observer les alentours. Bon… Par où l’autre était-il parti ? Il s’avança prudemment en essayant de chercher des empreintes sur le sol. Auster, son Noctali, s’avança doucement devant lui et se mit à renifler le sol afin de trouver une piste. Alban lui donna une caresse puis le laissa faire, le temps d’aller chercher Ether qui barbotait dans l’eau après s’être paresseusement laissé couler jusqu’au fond. Un air toujours aussi crétin sur le visage, le Ramoloss blanc émit un râle lent et monotone. Un petit objet semblait collé sur le haut de sa tête, lui donnant encore plus l’air stupide.

- Viens ici mon grand, l’encouragea Alban en s’approchant du ruisseau pour essayer de le faire remonter.

Ether semblait néanmoins complètement amorphe à ce qui se passait. Alban soupira et décida de le rappeler dans sa Pokéball. Puis, se tournant vers Auster lorsque ce dernier aboya, il le rejoignit et se pencha à sa hauteur. Le Noctali semblait avoir trouvé une piste. Grattant le sol de ses griffes acérées, il leva le museau vers une direction particulière. Parfait ! Alban se redressa et siffla ses autres Pokémon. Sans Mistral, il allait devoir faire attention en particulier à Hélios et Aura. Bah. Au moins savaient-ils à peu près se tenir, en Sortie Capture. Faisant donc de grands gestes, Alban encouragea son équipe à le suivre, s’enfonçant toujours un peu plus dans la jungle inconnue.

Ils coururent ainsi pendant deux bonnes minutes, avant que le chemin ne devienne bien trop étriqué. En bas, à travers les lianes entrecroisées, Alban remarqua une petite ouverture qui avait été pratiquée pour qu’un élève de petite taille puisse y passer. Sûrement le gars qu’il recherchait. Demandant donc à Auster de trancher le passage avec Coupe, ils parvinrent sans trop d’effort à créer un passage de grande taille. Ils s’y engouffrèrent tous à la suite. A l’intérieur, on perdait encore plus en luminosité qu’ailleurs dans la jungle. Pourquoi cet abruti était-il allé là-bas ?

- Auster, allume tes anneaux s’il-te-plaît…

Le Noctali fit rayonner le pelage de sa peau pour éclairer le chemin. Alors, respirant, Alban reprit sa course. Il fallait absolument qu’ils évitent de s’éloigner trop de Mademoiselle Hortense. Surtout sans Mistral…

- Dépêchons-nous.

HRP : Fuite du Pokémon sauvage
Utilisation #8 de la CS Plongée (Dernière utilisation le 21 avr.)
Utilisation #13 de la CS Coupe (Dernière utilisation le 7 jui.)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3557-alban-abernaty-le-ciel-se-nourrit-d-ailes http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3559-alban-abernaty-voltali
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 8532

MessageSujet: Re: [#NOËL 2016 - 7G] Des fleurs en Hiver [Solo] [Terminé]   Dim 1 Jan - 5:46

ETAPE 3

Tu rencontres Dodoala ! A présent tu peux écrire un post RP décrivant ta confrontation avec ce Pokémon. Merci de préciser à la fin de ton post si tu souhaites [Lancer une PokéBall] [Mettre K.O le Pokémon sauvage] ou [Fuite du Pokémon sauvage] (rappel : les Pokémon que vous rencontrez ont le même niveau que vous. Donc considérez qu'ils ont appris les attaques correspondant à votre grade). Attention il s'agit du dernier Pokémon que tu pourras rencontrer lors de cette sortie capture.
Bon courage !

CS Plongée Rien.
CS Coupe Une Baie Willia et une Baie Ceriz

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Pokéathlète Coach
avatar
Pokéathlète Coach
Région d'origine : Hoenn
Âge : 16 ans
Niveau : 60
Jetons : 11899
Points d'Expériences : 1961

MessageSujet: Re: [#NOËL 2016 - 7G] Des fleurs en Hiver [Solo] [Terminé]   Lun 2 Jan - 23:16




Des fleurs en Hiver
RP Solo

Quel… bordel ! Dans l’obscurité de plus en plus oppressante de la jungle, Alban ne se sentait pas particulièrement rassuré. La lumière d’Auster traçait cependant un chemin sur sa route, lui permettant de ne pas se perdre. Il essaya de rester focalisé sur sa trajectoire. Il ne savait pas où était passé l’autre élève, mais il se sentait anxieux de le savoir dans les parages. Et s’il se perdait ? Et s’il se blessait ? Il restait certes beaucoup de temps avant que la Sortie Capture se termine, mais on n’était jamais à l’abri d’un accident… Si le gamin se blessait et était incapable de bouger, Alban ne savait pas forcément comment il allait faire pour le rapatrier jusqu’à Mademoiselle Hortense. Surtout que Mistral était parti ! Tirant donc sur ses jambes pour accélérer, le châtain siffla ses Pokémon. Un éclair blanc et or passa à côté de lui, et Zéphyr vint se poser sur son épaule. Le petit volatile ouvrit le bec et lâcha un piaillement faible, comme pour lui dire qu’il n’avait pas repéré le fuyard. Tant pis. Ils allaient continuer de chercher jusqu’à ce qu’ils mettent la main dessus. Et Alban n’allait pas forcément être de très bonne humeur ! D’autant plus que ce noir d’encre lui rappelait des souvenirs, et pas forcément uniquement des bons. C’était un peu comme quand Vodoo et Ghost plongeaient dans son esprit, après l’avoir endormi. Il se souvenait vaguement d’avoir été « conscient » durant ses rêves et d’avoir exploré avec eux les méandres de son esprit, mais… à chaque fois qu’il se réveillait, il avait toujours une drôle de sensation. Comme s’il était incapable de déterminer le faux de la réalité. Ce qu’il ressentait bien souvent, d’ailleurs, depuis que le Pokémon inconnu lui avait modifié ses souvenirs. Il essaya de ne pas y penser. Ce n’était pas le moment de laisser son esprit vagabonder. Surtout lorsqu’il risquait à tout moment de trébucher ou de se perdre.

Un cri se fit entendre un peu plus loin, et une nuée de Pokémon volants battirent des ailes. A cette distance, il était bien incapable de reconnaître le type d’oiseau. Son expertise en la matière avait des limites. Néanmoins, il était à peu près sûr du fait qu’il ne s’agissait pas d’un gros Pokémon. Ce qui n’était qu’à demi-rassurant, la taille d’un oiseau n’étant pas forcément représentative de son agressivité ou de sa dangerosité. Il appela Auster et le Noctali s’arrêta de courir pour venir près de ses genoux.

- Est-ce que tu flaires une piste, par là-bas ? demanda-t-il à son Pokémon.

Auster renifla l’air une seconde, tourna la tête vers sa piste initiale, puis changea de direction. Visiblement, il y avait l’odeur du fuyard un peu partout. Ce qui signifiait qu’il avait peut-être arrêté de courir droit pour bifurquer brusquement sur la gauche. Alban décida de ne pas s’encombrer à retracer le chemin complet. S’il pouvait le prendre de revers et emprunter un raccourci, il n’allait pas se faire prier. Reprenant donc sa course avec ses Pokémon, il finit par être bloqué par un énorme rocher. Pas le temps de le contourner ou quoi que ce soit. Il appela Aura, qui se mit en conformation boule de bowling pour exploser l’obstacle d’un coup d’Eclate Roc. Puis, déblayant le passage grâce à l’attaque Vibrobscur d’Auster, ils continuèrent leur route.

La jungle devint brusquement beaucoup moins sombre. Au travers du couvert épais des arbres et lianes, la lumière perçait doucement, comme tamisée. Alban cligna quelques secondes des yeux en s’arrêtant, tandis qu’Auster éteignait progressivement ses anneaux. Comment se faisait-il que la jungle soit devenue si lumineuse ? Le châtain leva les yeux. Effectivement, ils étaient sortis de cet espèce de passage où les lianes étaient si étroites qu’elles formaient comme un réseau de mailles serrées. Ils se trouvaient à présent dans une sorte de clairière avec des arbres hauts et des feuillages verts appétissants. Il s’approcha et une odeur puissante d’eucalyptus vint lui chatouiller les narines. De l’eucalyptus ? Ici ? Il fit quelques pas en avant et se figea lorsqu’il reconnut la voix de l’élève en vadrouille. Sortant vivement des fourrés, il courut pour essayer de le rattraper mais… s’arrêta lorsqu’il le vit sur le dos d’un énorme macaque avec un éventail de feuilles, en train de gesticuler. Wut. C’était quoi cette chose ?

- Yo Alban !

Il pencha la tête sur le côté et reconnu Jaen, un de ses camarades Voltali. Lui faisant un signe de la main, il s’approcha prudemment du primate.

- Salut Jaen. C’est quoi ça ?
- Un Gouroutan. Un Pokémon d’Alola. Je viens tout juste de le capturer et il est déjà super docile. Je m’en sers pour retrouver les élèves qui se sont enfuis mais… je crois que celui-ci n’était pas dans mon groupe.
- Il était dans celui de Mademoiselle Hortense, avec moi.
- Oh, je vois… Tu as de quoi le rapatrier jusqu’à elle ?
- Erm non… Mistral est déjà parti avec un élève sur le dos, et je ne sais pas quand il va revenir.
- Ok, pas de soucis.

Jaen fit sortir un Heledelle de sa Pokéball, et le rapace attrapa l’élève récalcitrant entre ses serres. Le Gouroutan leva des yeux tristes vers l’adolescent, comme si on venait de lui retirer son jouet. Dans un bruissement d’ailes, le Heledelle s’envola et retourna auprès de Mademoiselle Hortense - ou Alban le supposa-t-il, en tout cas -. Le Voltali hocha la tête puis, après avoir remercié Jaen, les deux garçons se séparèrent. Plus serein désormais, il ne restait plus qu’au châtain à retrouver son chemin jusqu’à son enseignante accompagnatrice, pour enfin commencer à explorer l’île. Et éventuellement capturer un nouveau camarade, qui sait ?

Il s’immobilisa, avec l’étrange impression d’être épié. Auster lui jeta un regard puis leva le museau pour lui montrer quelque chose. Dans la plus haute des branches, un drôle de Pokémon au pelage gris était en train de mâchonner nonchalamment une feuille… avec les yeux fermés ! Wow… Marrant. Est-ce qu’il dormait en mangeant ? Ou est-ce qu’il mangeait en dormant ? Amusé, Alban se fit la réflexion qu’il ressemblait un peu à Ginji. Son aîné Voltali faisait-il aussi ce genre de choses pendant son sommeil ? Il pouffa de rire… avant que le Pokémon ne perde l’équilibre et vienne aplatir Aura dans sa chute.

- !!!

Alban accourut vers l’amas de poussière devant lui pour venir constater les dégâts. Sous le poids du Pokémon inconnu, sa Togepi était complètement K.O. Tandis que le koala, lui… avait toujours l’air de dormir aussi paisiblement. Etait-il endormi ou blessé ? Alban rappela précipitamment Aura dans sa Pokéball puis se pencha vers le Pokémon sauvage. Il essaya de le secouer doucement par l’épaule, un peu inquiet.

- Eh… ça va ?

Il espérait qu’il n’était pas mort.


HRP : Lancer d'une Pokéball
Utilisation #3 de la CT Eclate-Roc  (Dernière utilisation le 12 jui.)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3557-alban-abernaty-le-ciel-se-nourrit-d-ailes http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3559-alban-abernaty-voltali
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 8532

MessageSujet: Re: [#NOËL 2016 - 7G] Des fleurs en Hiver [Solo] [Terminé]   Mar 3 Jan - 1:09

ETAPE 4

Tadam ! Dodoala est capturé ! Tu peux dès à présent écrire ton post de clôture, et rajouter les informations de ton nouveau compagnon sur ta T-Card ! Le choix du sexe, de la nature et du surnom sont entièrement libres. Merci d'avoir participé ! N'oublie pas d'indiquer [Terminé] dans le titre de ton topic après l'avoir conclu.


CS Plongée : Rien.

Il vous reste 4 Pokeballs.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Pokéathlète Coach
avatar
Pokéathlète Coach
Région d'origine : Hoenn
Âge : 16 ans
Niveau : 60
Jetons : 11899
Points d'Expériences : 1961

MessageSujet: Re: [#NOËL 2016 - 7G] Des fleurs en Hiver [Solo] [Terminé]   Dim 15 Jan - 21:53




Des fleurs en Hiver
RP Solo

Woaaah… Ce Pokémon était juste trop fluffy. Après s’en être approché pour vérifier qu’il n’était pas mort, Alban constata qu’il était juste… endormi. Même pas évanoui. Endormi. Il l’entendait clairement à sa respiration paisible. Le prenant avec délicatesse dans ses bras, il l’observa d’un peu plus près. Le pelage du koala était d’une couleur grise légèrement bleutée. Il avait des touffes blanches au niveau de ses joues et de sa queue, et il serrait étroitement contre lui un genre de rondin, qu’il avait l’air de considérer comme un traversin. Par précaution, Alban décida de ne pas l’en séparer. Qui sait, c’était peut-être important ? Reposant donc le Pokémon au sol, il dégaina son iPok pour utiliser la fonction Dexter. Ce dernier ne semblait cependant pas capter le réseau de l’île mobile, et il lui fut incapable d’avoir des informations sur lui. Bah, tant pis. De toute façon, ce n’était pas comme s’il l’intéressait ou quoi que ce soit. Alban était juste venu explorer. Il n’avait pas besoin d’un autre Pokémon. A moins que…

Il regarda l’étrange créature endormie. Bizarrement, avec son air doux et cotonneux, il lui faisait penser à une certaine Givrali de sa connaissance. Plus il l’observait, et plus le koala lui faisait penser à Calliope. Il les voyait assez assortis, tous les deux. Et il avait l’air d’être le genre de Pokémon qu’elle pourrait apprécier. Mais comment le savoir ? Se redressant, Alban sonda les environs. Normalement, elle était restée avec Mademoiselle Hortense pour essayer de garder les troupes soudées. Elle se trouvait donc beaucoup trop loin de sa position actuelle. Et son iPok ne captait aucun réseau, ce qui ne lui permettait pas de l’appeler. Arg. Que faire ?

Il observa une nouvelle fois le Dodoala. Il avait l’impression que ce serait une bonne idée de l’attraper pour l’offrir à Calliope. D’autant plus que Noël approchait à grands pas. Mais s’il ne lui plaisait pas ? Offrir un Pokémon, ce n’était pas quelque chose qu’on faisait sur un coup de tête. Les gens ne s’entendaient pas forcément avec les Pokémon qu’ils capturaient. Alors avec des Pokémon offerts par surprise ? Alban hésita. Et pourtant… Il avait tellement un bon feeling à ce propos. Prenant donc sa décision, il sortit une Pokéball et la lança sur le Dodoala. La sphère bougea trois fois, avant de s’immobiliser dans un bruit de machine qu’on débranche. Capture réussie !

Attrapant la Pokéball avec un sourire, Alban la rangea précieusement dans sa poche. Il ne fallait pas que Calliope puisse le voir avant le jour de Noël. Et il n’avait pas non plus envie que les autres élèves sachent qu’il avait capturé un Pokémon. Après tous ses efforts pour rattraper les deux fuyards qui ne respectaient pas les règles… il se voyait mal revenir au campement en agitant fièrement sa nouvelle capture. Dans les faits, il était lui aussi dans l’illégalité. Récupérant donc ses affaires, il siffla Auster pour que ce dernier le guide jusqu’à Mademoiselle Hortense. Le Noctali hocha néanmoins la tête et rentra de lui-même dans sa Pokéball. Que ?

Alban leva les yeux tandis qu’une ombre plongeait sur lui. Avec un sourire, il reconnut la silhouette de Mistral, qui venait le chercher après avoir déposé l’autre abruti d’élève. Caressant doucement son plumage cotonneux, Alban lui fit un bref câlin.

- Tout est bon ? Les élèves sont retournés auprès de Mademoiselle Hortense ? demanda-t-il paisiblement en grattant le bec de son Altaria.

L’oiseau blanc hocha de la tête, puis il ploya une patte pour lui donner accès à son dos. Avec un sourire, Alban sortit des cordes de son sac, qu’il noua aisément autour du cou de son Altaria. De façon à ne pas le blesser, évidemment. Puis, sautant avec souplesse sur son dos, il s’installa confortablement, les jambes juste derrière ses ailes. D’un léger coup de pied sur le flanc, il fit ensuite décoller Mistral, qui s’éleva dans les airs avec une grâce qui n’avait rien à envier aux danseurs du ballet aérien de Cimetronelle. Alban ferma les yeux, tandis que l’air venait chatouiller son visage. Depuis son retour de Mission, ce n’était pas la première fois qu’il volait sur le dos de Mistral, mais la sensation était toujours aussi exceptionnelle. Alors, agitant doucement les rênes, il demanda à sa monture de prendre de la vitesse. L’Altaria baissa légèrement le cou et ses ailes prirent leur posture la plus aérodynamique. Fendant les airs, le duo survola les arbres et prit de l’altitude pour avoir une vue imprenable sur l’île mobile. Vu d’en haut, c’était… juste magnifique. Quand il y avait accosté, Alban n’avait pas remarqué à quel point la forme était étrange. Des nuées de Pokémon qu’il ne connaissait pas s’envolaient, çà et là. Des oiseaux blancs et noirs avec des bandes de rouges vinrent passer à côté de lui. Avec curiosité, ils regardèrent Mistral et Alban avant de s’échapper à tire d’aile. Wow. Une toute nouvelle région découverte. De nouveaux Pokémon. C’était juste magique… Combien de régions restait-il à découvrir, ainsi ? Combien de nouveaux Pokémon allaient-ils pouvoir étudier ? C’était juste, tellement fascinant.

L’heure n’était cependant pas à la balade, et, rapidement, Alban retourna à l’endroit où il avait quitté le reste du groupe. Avec soulagement, il remarqua que les élèves étaient tous revenus au point de départ, et que Mademoiselle Hortense - bien que toujours entourée de ces drôles de guirlandes fleuries -, avait repris en main la situation. Avec un sourire coupable, il s’excusa brièvement auprès des deux élèves qu’il avait un peu traînés comme des sacs. Puis, rattrapant sa charmante enseignante de quelques enjambées, il s’excusa de son retard en expliquant qu’il était simplement allé chercher les élèves perdus. Bah. Tant pis s’il passait pour un lèche-botte. Au moins… Il avait réussi à avoir un sourire de Mademoiselle Hortense. Et ça, ça valait bien toutes les réputations foireuses et les quolibets dont on pouvait l’affubler. No rage, les gamins.

Les bras derrière le dos, il poursuivit donc la visite de l’île mobile. Bientôt, ils repartiraient sur Lansat. Mais au moins, Alban avait pu faire le plein de paysages magnifiques. Et dans sa poche… le cadeau de Calliope continuait de dormir à poings fermés !

HRP : RP Terminé pour Alban
Merci pour la modération !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3557-alban-abernaty-le-ciel-se-nourrit-d-ailes http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3559-alban-abernaty-voltali
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [#NOËL 2016 - 7G] Des fleurs en Hiver [Solo] [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
[#NOËL 2016 - 7G] Des fleurs en Hiver [Solo] [Terminé]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: le reste du monde :: les sorties captures :: Anciennes Sorties-