Partagez | .
[Cours 07 – Pokéathlète] Question de timming ... - PV Lyra Scarlet
 Pokéathlète Médecin
avatar
Pokéathlète Médecin
Région d'origine : Unys.
Âge : 18 ans
Niveau : 51
Jetons : 2009
Points d'Expériences : 1566

MessageSujet: [Cours 07 – Pokéathlète] Question de timming ... - PV Lyra Scarlet   Mar 14 Mar - 19:02



Question de timming...

SCARLET
LYRA
PRYDE
CALLIOPE
Lieu : Plage
Date : Fin février
Pokémon utilisés :
Aucun
_ GARDE A VOUS !

Calliope sursautait d'un coup, se figeant sur place pour se tenir droite bien qu'elle avait encore l'impression de trembler légèrement. Le général Jackie imposait vraiment la terreur et autant dire que les élèves avaient intérêt à écouter scrupuleusement ses consignes pour ce cours au risque de se faire réprimander par le terrible Godzilla. (Vraiment, ce surnom, il faillait oser !) Dès que le Lamantine passait dans son dos, la rouquine avait des sueurs froide et priait pour qu'une de ses nageoires ne viennent se fracasser sur son crâne. Quand elle le sentait enfin passer, elle soupirait de soulagement discrètement.

Pourquoi avait-il fallu qu'elle participe à ce cours ? Il lui aurait simplement fallu faire par l'infirmière une dispense. La condition physique de la préfète des bleues n'était pas spécifiquement adaptée au type de cours de la référente de Pyroli. En général, c'était relativement sportif et donc, non compatible avec la pathologie de Callie. Les mots comme « guerrier expérimenté », « aucune clémence » ou encore « décéder » la faisait frémir et la forçait à imaginer le pire. Jusqu'à ce qu'enfin, le professeur développe où est-ce qu'elle voulait en venir.

Une banale chasse de drapeau. Enfin, banale, c'était peu dire. C'était sans compter les aménagement de cette chère Jackie qui en faisait déglutir plus d'un. Sur la plage, il y avait toutes sortes de palissades plus ou moins hautes, certainement disposées ici pour permettre aux élèves qui allaient s'affronter de se cacher tout en restant en mouvement. Ce cours n'inspirait pas tellement la rouquine qui ouvrait en son fort intérieur les paris. 10 jetons qu'elle ne tiendra pas trois minutes... Non, 20 ! Mieux : 100. Haussant les épaules, elle se résignait en se disant que de toute façon, il lui était impossible de faire machine arrière. Il ne restait plus qu'à savoir avec qui elle serait... Et surtout, de faire du mieux qu'elle pouvait pour ne pas non plus subir la sentence du général.

Venant de nulle part, Godzilla plaquait le drapeau appartenant à Callie sans ménagement sur cette dernière qui en eu le souffle coupé. Il faillait s'organiser et déjà réfléchir sur les Pokemon qui pourraient l'accompagner déjà pour défendre ce précieux drapeau mais aussi pour capturer celui de l'équipe adverse. Alors, elle faisait le point rapidement sur son équipe. Seviper avait un air assez menaçant pour effrayer quiconque oserait s'approcher d'elle. Son atout était donc la défense du drapeau...Charmillon n'aurait aucun soucis à sécréter ses ennemis et donc les immobiliser s'ils s'approchaient de trop. Une défense supplémentaire. A présent, l'attaque... Voltali, pourquoi pas. Pour sa vitesse déjà, mais aussi pour sa capacité à paralyser. De quoi freiner un adversaire trop rapide. Et pour coordonner tout ça ? Parce que bon, Calliope devrait avoir un bon visuel pour pouvoir guider ses compagnons.

Cependant, Callie devait s'arrêter dans ses analyses car de toute manière, voilà  qu'on la plaçait en binôme avec quelqu'un d'autre. En croisant le regard de sa partenaire, elle n'avait plus de doute possible : il s'agissait d'une de ses compères, prénommée Lyra. Immédiatement, la rouquine lui adressait un sourire amical.

_ Coucou Lyra ! J'espère que tu es prête à faire équipe avec moi. s'enthousiasmait Calliope, main sur les hanches. Je vais faire de mon mieux... Bon et nos adversaires sont ...

Deux Pyroli. Ah ! Et bien, bravo ! Ca, c'est du fair play, vraiment... Avec deux crevettes Givrali, vous pensez vraiment que l'équipe allait aller loin ? La bataille était gagnée d'avance et le visage de la demoiselle se décomposait, ce que remarquait sa partenaire car elle n'hésitait pas à la rassurer. Tiquant doucement, Callie tachait de garder bonne figure. Avant de démarrer leur tour, les demoiselles avaient un petit laps de temps pour élaborer leur stratégie.

_ Bon, je fais le point sur mes ressources, tu feras de même et on essai d'établir un plan, ok ?Je pense que notre stratégie sera déterminante. Déjà, en soutient aérien, j'ai Flambusard. Il pourra nous aider à localiser le drapeau adversaire. Pour la capture de ce dernier, éventuellement Voltali. Assez rapide, il pourra les atteindre et les paralyser ! Et enfin, la défense... J'ai éventuellement Seviper qui fait assez peur mais je doute que ce soit suffisant, peut-être que tu as des Pokemon doués pour cet aspect là ?
(c) Alban

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1231-0116-calliope-callie-pryde-givrali#13904 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1233-calliope-callie-pryde-givrali#13937
 Pokéathlète Médecin
avatar
Pokéathlète Médecin
Région d'origine : Kalos - Aufrac-les-Congères
Âge : 16 ans
Niveau : 32
Jetons : 528
Points d'Expériences : 818

MessageSujet: Re: [Cours 07 – Pokéathlète] Question de timming ... - PV Lyra Scarlet   Sam 18 Mar - 11:38




    Si il y avait bien un seul cours que Lyra n'attendait pas avec impatience... Je passe les détails, vous vous doutez sûrement du quel il s'agit. Le fait est que les cours de Jackie avaient toujours tendance à intimider l'adolescente, parce qu'elle n'aimait pas trop ses méthodes d'enseignement. Pas parce que la Givrali n'appréciait pas le sport, non. Et lors d'un cours de Jackie, hors de question de se permettre d'être distrait ou juste un peu dans ses pensées. C'est sur ce principe que la brune était partie. De toute manière, il y aurait toujours quelque chose pour la sortir de sa rêverie. Que ce soit les hurlements de la générale... ou Godzilla, tout simplement. Ce n'était pas que la brune avait peur, il s'agissait juste... d'un peu de crainte, supposait-on ? En temps normal, Lyra appréciait bien la plage, mais pas lorsque c'est là que se déroulerait un cours de Jackie. Ah, elle aurait donné n'importe quoi pour ne pas y participer... Elle n'osait même pas une demande de dispense et ne songeait même pas à sécher, car elle connaissait le tempérament de la Générale et rien que d'imaginer sa réaction si elle venait à s’apercevoir qu'un élève n'était pas venu en cours... Cela donnait des sortes de frissons de terreur à la brune.
         C'est donc avec une attention forcée qu'elle écoutait les propos de la référente du dortoir Pyroli, en faisant bien attention à ne surtout pas se perdre dans ses pensées ou se laisser distraire. Et la présence du Lamantine de la générale qui passait derrière les élèves un a un n'était pas là pour rassurer l'adolescente. Son visage se crispa et elle se pinça les lèvres lorsqu'elle sentit la présence de Godzilla dans son dos, très vite accompagné d'un petit soupir de soulagement. …On se demande vraiment si ce n'était pas de la peur que Lyra ressentait à chaque cours de Jackie plutôt que de la crainte. Elle n'aimait pas les mots employés par la générale et les trouvait légèrement inappropriés ou bien trop exagérés, mais en même temps... Difficile d'imaginer la générale se servir d'une manière de parler différente et de mots différents.

    De même que le mot « banal » pour qualifier la chasse au drapeau prévue par la générale contrastait totalement avec ce terrain qui était préparé sur la plage.

    Il fallait se rendre à l'évidence que ça n'avait rien d'une simple ou banale chasse au drapeau. Et les palissades.... Si Lyra ne trouvait pas son binôme il fallait parier qu'elle reste cachée derrière la plupart du temps pour ne rien craindre. Enfin, ce serait totalement lâche de faire cela mais si elle ne connaissait pas son binôme, peureuse des autres comme elle était elle ne tiendrait pas dix secondes en sa compagnie. Enfin, le pire serait qu'elle se retrouve toute seule... Alors dans ce cas deux options ; Soit elle se débrouillerait comme elle le pourrait soit... Elle se cacherait. Mais une chose est sûre, Jackie ne devait pas aimer les gens qui se cachaient et si Lyra refusait de participer au cours, elle se verrait sûrement réprimandée. D'ailleurs... Qu'est-ce qui lui prenait, à la brune, de penser à des choses pareil ? Avant, en temps normal, elle aurait volontiers accepté la compétition, malgré sa maladie qui la ralentissait et l'empêchait de certaines choses, elle aurait volontiers accepté de faire face à des adversaires quels qu'ils soient dans ce type de cours. Le fait est que... qu'elle n'était tout simplement pas dans son assiette. Mais elle se surprenait de penser à de pareilles options. Avant, elle n'appréciait pas fuir et elle qui n'aimait pas le contact, elle se forçait toujours à faire face aux autres. Mais... Sa peur des autres, cette terreur inexpliquée, elle resurgissait, plus forte que tout. Et faire face à quelqu'un, seule, qui qu'il soit... Ce serait au dessus de ses moyens.
         Malgré tout, l'adolescente se força à réfléchir. Elle pourrait faire appel à son Capumain, peut-être, pour éventuellement déstabiliser les adversaires. Et l'adolescente n'avait pas la moindre envie de rester deux heures de plus à la fin du cours. Elle frappa la paume de sa main contre son crâne, grommelant après elle-même, s'insultant d'avoir pu avoir des pensées aussi stupides, comme elle les qualifiait. Non, hors de question qu'elle se défile. Même si à tout moment elle pouvait avoir envie de disparaître, et d'abandonner, elle n'avait pas le droit. Parce qu'elle ne voulait pas qu'on la prenne pour une lâche.

    Elle voulut se mettre à la recherche de son ou sa binôme, sans faire attention autour d'elle. Aucun possible ordre de départ n'avait été lancé, ce qui supposait qu'elle avait encore le temps de réfléchir tout comme de chercher la personne avec qui elle serait... Ou qu'elle affronterait. Elle déglutit à cette pensée, avant de s'insulter intérieurement. Non, elle devait arrêter de penser de cette manière.

-Coucou Lyra ! J'espère que tu es prête à faire équipe avec moi.

    Cette voix la tira de ses pensées dans un sursaut, et, avant qu'elle réalise ce qui se passait, elle découvrit le visage de Calliope juste en face d'elle, qui lui adressait un sourire amical. Bien sûr qu'elle connaissait sa préfète, et elle fut plutôt rassurée de savoir que c'était avec elle qu'elle était. Et de toute évidence, l'expression « faire équipe » signifiait bien qu'elles n'allaient pas se trouver en face à face. Cependant, la brune se retrouva gagnée par la timidité, et elle n'aimait pas vraiment ça. Elle n'avait pas réellement eu l'occasion de beaucoup parler à Calliope, et elle ne la connaissait pas réellement beaucoup. Pourtant, il ne fallait pas dire qu'elle n'avait jamais souhaité aller s'adresser à elle ou entamer une conversation avec. C'était juste que... qu'elle n'y arrivait pas.

-B-Bonjour Préfète, t-tu me vois honorée de faire équipe avec toi, à vrai dire ça me soulage, je...

    Bon, il fallait reconnaître que l'adolescente n'osait pas appeler Calliope par son prénom. Son visage était déformée par une expression timide et légèrement gênée, et la panique pouvait parfaitement se lire dans ses yeux. Bon sang, respire Lyra, c'est ta préfète, elle est gentille comme tout ! Il ne faut pas paniquer de cette manière. Mais la brune n'eut le temps d'achever sa phrase, puisqu'elle vit le visage de Calliope se décomposer alors qu'elles apercevaient leurs deux adversaires. ...Des Pyroli. C'était fait exprès, ma parole. Ne sachant quoi faire, la brune jugea bon de rassurer sa Préfète, malgré la timidité et la difficulté de s'exprimer qu'elle éprouvait à ce moment là. Elle posa la main sur l'épaule de son aînée, avant de murmurer.

-N-Ne t'en fais pas Préfète, tout va bien se passer, si on est assez malignes je suis persuadée qu'on peut les battre !

    Elle eut un très léger sourire, mais c'était évident qu'elle n'était pas confiante. Mais la présence de sa préfète à ses côtés suffit à la calmer légèrement, bien qu'elle n'en demeurait pas moins timide et doucement paniquée.
         La jeune fille écouta avec une réelle attention les propos de son aînée, et lorsque cette dernière demanda si elle avait des Pokémons doués dans l'aspect de faire peur... Elle ne songea qu'à son Absol. Ce n'était pas tant dans son aspect physique que son Pokémon se trouvait être « effrayant », mais c'était de part son attitude qu'il arrivait à souvent intimider voir terrifier les autres. Il ne voulait pas, sous aucun prétexte que l'on s'en prenne à sa dresseuse. Et lorsque quelqu'un s'en approchait de trop près, il devenait menaçant de même que son attitude. Mist n'aimait pas non plus que l'on s'approche de lui, mais l'adolescente avait la certitude qu'il ne se montrerait pas méfiant ou menaçant envers Calliope car il savait tout de même reconnaître les personnes avec qui Lyra s'entendait ou les personnes de confiance. De ce côté là, la Préfète n'avait rien à craindre. Ensuite, pour le reste... Elle ne songeait qu'à Teigne, qui avait l'habitude de frapper son « poing » contre le crâne de certaines personnes pour les taquiner, et cela avait pour effet de faire perdre leur équilibre à ces personnes. Cela marchait (presque) à tous les coups. Et elle songea éventuellement à sa starter, qui, grâce à ses pouvoirs Psy, pourrait peut-être aider quand au déplacement de certains objets pour mettre une base solide en place. Sa Bagguiguane ou son Solochi pourraient éventuellement aller traîner dans les pattes de leurs adversaires pour les déséquilibrer, parce que connaissant ces deux là... Golgotha avait l'habitude de donner des coups de crâne à tout ce qui bougeait, et, maladroit et naïf comme il était, il n'était pas rare que Sparadrap vienne se cogner contre des personnes en plein mouvement sans le vouloir. Quand à son Ramoloss, peut-être pourrait-il éventuellement venir gêner les adversaires en rapant sur le sol. L'adolescente prit un petit instant pour réfléchir à tout cela, mais, sentant un silence s'imposer, elle vint le briser très vite non sans légèrement paniquer.

-Alors hm. C-ce que je peux te proposer c'est euh... enfin... Mon Absol est très intimidant dans sa manière de se comporter, il n'aime pas qu'on l'approche ou qu'on s'approche de moi quand il s'agit de personne que je ne connais pas bien sûr, et ça arrive souvent qu'il fasse peur à d'autres personnes. M-mais rassure toi il est très gentil hein, je suis sûre que tu auras aucun mal à obtenir sa confiance puisqu'en plus il t'a déjà vue.

    Elle accompagnait ses paroles par de petits gestes de main, ce qui avait pour effet de la faire paraître un peu... ridicule.

-Mon Capumain peut toujours éventuellement déstabiliser les adversaires parce qu'il a l'habitude de donner des tapes sur le crâne des gens pour les taquiner et souvent, ça leur fait perdre l'équilibre... Ma Bagguiguane et mon Solochi pourraient nous aider à ralentir la progression de nos adversaires de même que mon Ramoloss ! Tu en penses quoi Préfète ?

    Sans qu'elle ne s'en rendre trop compte, la gêne de Lyra s'était doucement dissipée. Elle avait même ignoré les deux Pyroli pouffant dans leur coin, même si elle se doutait qu'elles avaient forcément prévu quelque chose. Mais les deux Givrali pouvaient très bien se débrouiller sans problèmes, Lyra en était sûre. Enfin... Honnêtement, elle n'était pas très confiante mais elle tentait de se persuader qu'elles avaient beau être des Givrali et qu'elles n'étaient pas forcément très sportives, cela ne voulait pas du tout dire qu'elles ne pouvaient pas battre deux élèves des Pyroli. D'ailleurs, l'une d'entre elle, une grande blonde aux cheveux courts et aux yeux dont Lyra ne parvenait à distinguer la teinte parce qu'elle était légèrement loin d'elles, s'approcha en leur lançant un petit regard de défi, accompagné d'un sourire confiant.

-J'espère que vous êtes prêtes ! N'espérez pas trop gagner, nous sommes...
-Vous n'êtes rien du tout. Contra Lyra.

    Coupée dans ses paroles, la blonde ouvrit des yeux stupéfaits sous les propos de la brune. Cette dernière, sans se démonter, continua de fixer l'adolescente avec un regard froid et intimidant, masquant la flamme de la crainte qui s'était atténuée au fond de ses yeux.

-Être des Pyroli ne vous permet pas de nous dire que nous ne faisons pas le poids face à vous ou que vous allez nous vaincre. Cessez la prétention, arrêtez de prendre vos adversaire de haut ! Vous n'avez aucun droit de nous dévaloriser sous prétexte que vous appartenez au dortoir dont la Générale Jackie est la référente. Nous nous affrontons en partant sur un point d'égalité, pas en partant du principe que nos adversaires sont faibles et que donc, elles ne font pas le poids.

    Ne sachant quoi répondre, la Pyroli se contenta de fixer la brune avec un regard des plus mauvais et menaçant, tandis que la seconde qui l'avait rejointe silencieusement adressa à la brune un sourire provocateur. La brune se tourna vers Calliope, et les traits crispés de son visage se relâchèrent pour laisser apparaître des traits plus doux, semblant inquiets.

-Je euh... E-excuse-moi Préfète, je-je voulais pas qu'elles nous jugent ou te disent quoi que ce soit...

    Suite à cela, Lyra se mit à nouveau à rougir. La gêne, le retour !
Question de Timming | Cours PokéAthlète avec Callie-Préfète

©BBDragon

_________________


Plus:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4483-317-je-n-ai-qu-un-objectif-et-je-ferais-tout-pour-l-atteindre-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4494-lyra-scarlet-givrali
 Pokéathlète Médecin
avatar
Pokéathlète Médecin
Région d'origine : Unys.
Âge : 18 ans
Niveau : 51
Jetons : 2009
Points d'Expériences : 1566

MessageSujet: Re: [Cours 07 – Pokéathlète] Question de timming ... - PV Lyra Scarlet   Mer 22 Mar - 9:53



Question de timming...

SCARLET
LYRA
PRYDE
CALLIOPE
Lieu : Plage
Date : Fin février
Pokémon utilisés :
Calliope ne connaissait pas réellement Lyra Scarlet. Malgré son statut de préfète, il lui était impossible de nouer des liens avec toutes les filles de son dortoir. Connaitre au moins le prénom de chacune était déjà un bel effort de sa part, bien qu'elle ne restait pas réticente à l'idée d'approfondir ses relations avec ses camarades bleues. Malheureusement, l'occasion s'y prêtait rarement et il faillait dire que ce n'était pas une fille qui allait très facilement vers les autres -bien que cet aspect là de sa personnalité était en train d'évoluer depuis sa prise de poste. Plus timide que la rouquine ? Ca existait apparemment. En effet, en face de cette fameuse Lyra, Callie avait l'impression de se retrouver devant un miroir mais quelques mois plus tôt... Incroyable. Au début, elle pensait que c'était le fait qu'elle soit préfète mais au final, dans sa gestuelle et autres mimiques, Calliope comprenait rapidement que la demoiselle souffrait de timidité, tout comme elle. Alors, elle connaissait très bien son ressenti et trouvait sans aucune difficulté un moyen pour la mettre à l'aise rapidement : un sourire. Lorsque les autres se tournent amicalement et en souriant vers ceux qui n'osent pas les regarder, le contact se passe beaucoup plus facilement. Espérons qu'il en soit de même avec sa coéquipière. Car pour faire équipe, une bonne cohésion était essentielle !

Lyra n'appelait pas Callie par son prénom... Beaucoup d'élèves préféraient étrangement la dénomination "préfète". Non pas que ça la dérangeait, au contraire, elle acceptait. Mais qu'est-ce que c'était gênant. C'était en général dit d'une manière qui imposait le respect, comme si c'était une figure très importante de l'académie. Mais non. Elle était avant tout élève, comme eux... Alors, forcément, à chaque fois, ses joues viraient au rouge. Quelques secondes à peine, le temps qu'elle se ressaisisse et se concentre sur leur objectif. Car très vite, leur tour arriverait : autant de pas perdre ces précieuse minutes. Malheureusement, la rouquine flanchait très vite lorsqu'elle apprenait qu'elle et Lyra allaient affronter deux bêtes des Pyroli. Ah... Forcément. Mais la main rassurante de sa coéquipière avait un bien fou, lui permettant de retrouver sa détermination et d'exposer sa stratégie pour ensuite la confronter. Les Pokemon de Lyra pouvaient aussi se montrer utile... A elle de l'expliquer car la rouquine ne les connaissait pas. Alors, brune parlait  d'un Absol ou encore d'un Capumain. Callie hochait la tête positivement.

_ Je pense que... Que toute ressource est bonne à prendre. L'idée d'Absol me plait bien mais je doute que face à elles, ça suffise. Je pense qu'elles ne vont pas hésiter à attaquer nos Pokemon en défense. Il va donc falloir faire très attention. Je ne suis pas douée en combat mais j'arrive à suivre les cours d'Ace. Je suis persuadée qu'il y a un moyen d'arriver à nos fins. Et connaissant ces filles, je sais pertinemment qu'elles vont foncer tête baissée. L'idéal est de tout miser sur notre défense, ça va les épuiser... Et quand se sera le cas, à nous de bondir !

La stratégie lui paraissait vraiment adéquate. Callie avait déjà pu observer les deux Pyroli à différents cours, elle savait très bien comment elles se comportaient. Trop vives, trop pressées... Sans oublier qu'elles pouvaient penser ne faire qu'une boucher de deux petites Givrali frêle. D'ailleurs, ça ne loupait pas, car l'une d'elle s'approchait déjà...

_ J'espère que vous êtes prêtes ! N'espérez pas trop gagner, nous sommes...
_ Vous n'êtes rien du tout. contra Lyra.

Calliope écarquillait les yeux. Attendez... Où était passée la douce et toute timide Lyra ? Le masque serait-il tombé ? En tout cas, joli réplique. Elle les avait remis directement à leur place et c'était vraiment très bien comme ça. Les deux Pyroli gardaient le silence, ne s'empêchant pas pour autant de toiser la brune et la rouquine. Callie soutenait le regard, se faisant violence pour ne pas sourciller. La compétition était lancée ! Ah... Et la pression retombait pile au moment où elles se retournaient. Ouf.

_ Ne t'excuse pas, tu as très bien fait. Et ça m'a fait du bien à vrai dire car j'aurais été incapable de répondre et ça m'aurait vraiment déstabilisé. Là, je suis déterminée à en découdre !

Le sourire aux lèvres, la demoiselle se retournait pour observer les concurrents terminer leur course poursuite. Cette partie n'avait pas duré bien longtemps, le drapeau avait été subtilisé assez rapidement. C'était aux filles de passer cette fois... Calliope respirait un bon coup et lançait un regard mi inquiet, mi confiant à Lyra, faisant aussi appel aux Pokemon qu'elle pourrait avoir besoin. Leurs adversaires allaient à l'autre bout du terrain après avoir récupéré leur drapeau. Le général arrivait ensuite près des Givrali et leur confiait le leur sans un mot... Elle s'éloignait ensuite de la zone et donnait son premier coup de sifflet, signe que le match avait commencé. Callie entrainait Lyra contre la palissade la plus proche et se plaquait dos contre celle-ci, déjà essoufflée.

_ Bon... On le garde pour le moment. On reste ensemble et on consolide nos défenses. Pendant ce temps, Stahl va repérer leur drapeau. Une fois trouvé, on pourra éventuellement passer à l'offensive. Nagini, reste pas trop loin de nous. Personne ne doit nous approcher, d'accord ? Stahl, part en repérage.

Le serpent sifflait et l'oiseau piaffait, affirmant qu'ils avaient bien saisi les consignes données par leur dresseuse. L'adrénaline et l'excitation montait de seconde en seconde. L'essentiel n'était pas de rester sur place, le risque de se faire prendre était trop élevé. Il faillait bouger. Mais pas trop... Callie n'était pas sportive du tout et elle s'épuisait assez rapidement. Et du peu qu'elle avait pu observer Lyran elle savait que c'était sensiblement la même chose de son côté pour une raison inconnue. Alors, bouger, oui, mais discrètement... Sauf que ce que la rouquine n'avait pas prévu, c'était que leur adversaire aussi avait un Pokemon aérien... Un Hélédelle qui tournait au-dessus de leur tête tel un vautour.

_ Argh... Elles savent où on est... ! pestait Callie en s'avançant tout en longeant la palissade. Il faut éliminer cet oiseau rapidement sinon ... AHHHHH hurlait-elle d'un coup alors qu'elle était déjà nez à nez avec une des Pyroli. Elle reculait d'un pas, bousculant sans le vouloir sa coéquipière qui était derrière.

Pourvu que Lyra réagisse au bon moment pour ne pas tomber et surtout pour empêcher cette fille de les approcher... ! Mais que fichait Seviper ?! Ah, elle était en train de s'occuper de la seconde Pyroli, crachant des dards venins pour ne pas qu'elle puisse passer tout en combattant son propre Pokemon, un... MANGRIFF ! Sérieusement ? Autant dire que Seviper était carrément hors course pour le reste de la partie. Bon... Au moins, le Mangriff adverse aussi, ça revenait au même.
(c) Alban

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1231-0116-calliope-callie-pryde-givrali#13904 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1233-calliope-callie-pryde-givrali#13937
 Pokéathlète Médecin
avatar
Pokéathlète Médecin
Région d'origine : Kalos - Aufrac-les-Congères
Âge : 16 ans
Niveau : 32
Jetons : 528
Points d'Expériences : 818

MessageSujet: Re: [Cours 07 – Pokéathlète] Question de timming ... - PV Lyra Scarlet   Ven 31 Mar - 18:54




    Sa préfète avait déjà l'air épuisée. Aussitôt leur match commença t-il qu'elle les entraîna toutes les deux derrières une palissade, celle qui se trouvait être la plus proche d'elle. Essoufflée, elle s'était plaquée dos contre. L'adolescente la fixait en tentant de dissimuler son air inquiet. Elle l'écouta bien attentivement, même lorsqu'elle donna des ordres à ses Pokémons. Par le même temps, elle se força à réfléchir, elle aussi. La générale avait bien précisé que les élèves battissent une base afin d'abriter leur drapeau, avec tout ce qu'ils trouveraient sur la plage, même si ils ne s'y cachaient pas. L'adolescente pensait qu'elles devraient faire de même, mais qu'au lieu d'y déposer le drapeau, elles pourraient le dissimuler avec elles en faisant mine de le déposer à l'intérieur de leur « base », de sorte a berner les deux Pyroli. Dans le domaine du sport, autant dire que la Givrali n'était pas très douée. Elle n'était en rien sportive. Et cela avait l'air d'être de même pour sa préfète, elle n'avait pas l'air de trop apprécier le sport. L'adolescente allait faire de son mieux pour tenter de la soutenir, voire même de gagner, si la chance le leur permettait. Enfin... De ce côté-ci, il ne fallait pas non plus partir avec trop d'espoir. Les Pyroli étaient sûrement avantagées en ce qui concernait le côté sportif. Mais peut-être que les deux Givrali pourraient miser sur la ruse ?
         Et justement, il n'avait pas fallut très longtemps à leurs adversaires avant de les retrouver. Le Séviper de la préfète était parti affronter le Pokémon d'une des Pyroli, mais face à un Mangriff, voilà qui n'était pas vraiment très utile. De plus, les deux jeunes filles semblaient déjà avoir bâti leur base, contrairement aux Givrali qui demeuraient cachées alors qu'un Heledelle tournoyait autour de leurs têtes. Génial. Désormais, il était plus qu'évident que leur position avait été retrouvée. Quand Calliope poussa un cri soudain, Lyra eut à peine le temps de se rendre compte qu'une des Pyroli était face à la rouquine que cette dernière chutait dans sa direction. Par réflexe, elle parvint maladroitement à la réceptionner dans ses bras, avant de l'aider à se redresser. Elle lui saisit le poignet, s'assurant qu'elle avait toujours le drapeau, avant de détaler aussi vite que ses jambes le lui permettaient derrière la palissade la plus proche. Et aussitôt, les Pyroli s'était rapprochées des deux adolescentes. Si elles daignaient ne serait-ce que faire un unique pas... Nul doutes que les Pyroli n'éprouveraient pas le moindre mal à se ruer sur elles pour tenter de leur chipper leur drapeau. Et les mettre hors course, également. Ah, qu'est-ce que Lyra donnerait pour que ces Pyroli se retrouvent avec l'entraînement supplémentaire. Elle demeurait muette, alors que seuls les cris des Pokémons se battant parvenaient à briser le silence.

   Comment pouvaient-elles procéder pour ne pas se faire avoir ? Bien que le plan construire une base et garder le drapeau avec soit pouvait se montrer efficace, il fallait encore que les deux Givrali se tirent des griffes des deux autres. Qui les encerclaient, tels des prédateurs prêts à bondir sur leurs pauvres proies en un seul instant, au moindre mouvement qu'elles tenteraient. Mais... Elle se remémora soudain les paroles adressées à sa préfète, quelques instants plutôt. L'idée avait fusé dans son esprit, et à mesure que les deux filles se rapprochait elle ne voyait plus que cela comme leur unique issue de s'en tirer. Alors, vivement, l'adolescente plongea ses mains au creux de ses poches, avec gravé sur son visage un air anxieux.
    Elle ne manqua pas de temps pour projeter les Pokéballs en l'air, avec soulagement elle put voir son petit singe flamboyant bondir droit sur le visage de la plus proche, tandis que Golgotha s'était déjà précipitée dans les jambes de l'autre, la bousculant avec une étonnante brutalité. Venant transpercer sa panique, un éclair de soulagement peignait désormais le visage de la brune. Les Pyroli, gênées par les Pokémons, ne semblaient pouvoir se défendre et s'étaient vues obligées de reculer. Les coups de crâne incessants de la Bagguiguane parvenaient à déséquilibrer la Pyroli à la chevelure châtain, tandis que Teigne venait d'abattre son poing sur le crâne de la blonde. Comme si cela ne suffisait pas, les Pokémons ne les laissèrent pas respirer puisque, à peine à terre, ils se mirent à les gêner.

-Bon... Je crois que de ce côté, on est tranquille pour un moment... Soupira Lyra, fermant les yeux l'espace d'un instant.

    Elle baissa la voix. Elle ne voulait pas avoir à se faire remarquer, et si il lui arrivait le malheur de parler trop fort, peut-être que leurs adversaires l'entendrait. Avec prudence, elle se rapprocha de sa préfète, lui soufflant quelques mots avec une inquiétude imperceptible.

-Dis... je pensais, peut-être pourrions nous profiter de la distraction pour bâtir une base ? On ferait ensuite croire qu'on y a dissimulé le drapeau, mais on le garderait avec nous et on en profiterait pour filer à leur base. Je n'ai pas vu leur drapeau sur elles, je suppose qu'elle l'y ont laissé. Je pense que mes Pokémons en ont encore pour un moment... elles ont beau être fortes, elles auront du mal à s'en débarrasser.

    Suite à cette pensée, elle émit un petit rire espiègle. Teigne et Golgotha avaient beau manquer de force, ils excellaient en ce qui concernait gêner les autres. A moins que les Pyroli soient des colosses surpuissantes, ce qui n'était néanmoins pas le cas, elles ne parviendraient pas à les repousser facilement. La brune ignorait combien de temps les deux petits de son équipe tiendraient, mais elle espérait qu'ils tiennent suffisamment. Elles se pressèrent à construire la base, récupérant tout ce qu'elle pouvait, les cris des Pyrolis montant à leurs oreilles. La brune eut la pensée qu'elle ne ressemblait pas à grand chose, mais c'était toujours mieux que rien. Son visage se crispa lorsqu'elle comprit que les Pyroli avaient achevé de repousser les assauts de Teigne et Golgotha, et la brune secoua doucement le bras de Calliope pour l'en avertir. Elle lui murmura un petit « qu'est-ce qu'on fait maintenant qu'on a la base ? » tout en faisant mine de camoufler le drapeau.
Question de Timming | Cours PokéAthlète avec Callie-Préfète

©BBDragon

_________________


Plus:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4483-317-je-n-ai-qu-un-objectif-et-je-ferais-tout-pour-l-atteindre-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4494-lyra-scarlet-givrali
 Pokéathlète Médecin
avatar
Pokéathlète Médecin
Région d'origine : Unys.
Âge : 18 ans
Niveau : 51
Jetons : 2009
Points d'Expériences : 1566

MessageSujet: Re: [Cours 07 – Pokéathlète] Question de timming ... - PV Lyra Scarlet   Ven 7 Avr - 6:49



Question de timming...

SCARLET
LYRA
PRYDE
CALLIOPE
Lieu : Plage
Date : Fin février
Pokémon utilisés :
Totalement surprise, Calliope bondissait en arrière, les mains en avant comme pour se protéger. Il s'agissait d'une réaction purement défensive. Cependant, la maladresse de la rouquine faisait qu'elle s'emmêlait les pieds et perdait l'équilibre, tout son corps basculant en direction de Lyra. Tant bien que de mal, la préfète parvenait à se redresser grâce à cette dernière qui avait su réagir à temps. Mais à peine se retrouvait elle en équilibre, voilà que sa coéquipière l'entrainait en arrière. Contrainte à se retourner, Callie suivait le rythme de sa partenaire comme elle le pouvait. Elle n'osait même pas jeter un coup d'oeil en arrière pour voir si la Pyroli était toujours là, au risque de faire encore un faux pas et de s'étaler comme une crêpe au sol. Elles n'en avaient pas besoin.  Alors, la demoiselle se contentait juste de courir tout en plaquant le drapeau contre sa poitrine.

Les adolescentes se retrouvaient dos à une toute autre palissade, complètement haletantes. Des larmes perlaient au coin des yeux de Calliope tandis qu'elle reprenait sa respiration. Sa gorge était en feu, tout comme ses poumons, une sensation fortement désagréable. Il lui était impossible de faire un pas supplémentaire. Et lorsqu'elle rouvrait les yeux, elle pouvait voir les deux Pyroli s'approcher, telles deux lionnes sauvages prêtes à abattre les deux pauvres gazelles. Il n'y avait pas d'échappatoire possible, elles étaient condamnées... Depuis combien de temps se défendaient-elles au juste ? Le temps semblait filer à vive allure mais la rouquine était persuadée qu'elles n'étaient sur le terrain que depuis une dizaine de minutes à peine. Et c'en était déjà fini. Callie fermait les yeux, gardant tout de même le drapeau contre elle. Puis, il y eu des hurlements qu'elle reconnaissait appartenir à ceux de leurs adversaires. Ouvrant un oeil, puis le second, elle constatait avec soulagement qu'elles étaient agressées par les Pokemon de Lyra.

_ Bien joué ! s'enthousiasmait discrètement Calliope en levant l'un de ses pouce en l'air et en affichant un large sourire de satisfaction.

Soulagées, les jeunes filles pouvaient au moins reprendre un petit peu leur souffle. Lyra en profitait aussi pour se rapprocher davantage de la rouquine afin de lui exposer ses idées. Une base pour y placer un leurre ? C'était un bon plan et Calliope approuvait d'un vive signe de tête positif. Et apparemment, ses Pokemon leur donneraient assez de temps pour élaborer ce stratagème. Parfait ! Riant doucement avec sa compère, elles filaient un peu en retrait et commençaient à construire cette base avec tout ce qu'elles pouvaient trouver. Il faillait juste que cette dernière soit réalisée de façon à ce que les Pyroli aient envie de tout retourner -et donc de perdre un maximum de temps- pour s'emparer de leur drapeau avant de ne comprendre que ce n'était qu'un piège.

Callie proposait d'enrouler une branche dans une feuille de palmier (je vous jure, il y en a ! #paf) et de l'enterrer légèrement, suffisamment pour que les Pyroli galèrent mais aussi pour qu'elles comprennent qu'elles devaient creuser. Ainsi, la préfète confiait le vrai drapeau à Lyra en se dépêchait de fourrer le leurre dans cette feuille.  Une fois le trou formé, elle posait le leurre doucement et repoussait le sable au dessus pour le recouvrir. Mais pas entièrement, elle laissait un bout exprès dépasser pour attiser la curiosité de l'autre équipe. Lyra y ajoutait sa propre touche. Pressées par les cris des Pyroli, les deux coéquipières ne pouvaient rien faire de plus, jugeant que c'était suffisant. Bien qu'un peu ridicule, vu son allure... Tant pis, c'était déjà ça.

Soudain, Lyra secouait le bras de Calliope qui jetait un coup d'oeil par dessus son épaule. Et elle comprenait très vite où sa partenaire voulait en venir. Son cœur se retournait dans sa poitrine et elle se redressait aussitôt, prête à fuir.

_ Ok, tu as bien le drapeau avec toi ? demandait-elle en plaçant ses mains sur chacune des épaules de Lyra. Alors, on file ! s'exclamait-elle juste après son approbation et en voyant les Pyroli en approche.

Dans un mouvement, Callie balançait une Pokeball. A peine Ponyta était-elle apparue que sa dresseuse montait dessus. Ou du moins, faisait son possible pour. Alors, elle se hissait péniblement, peu adroite et certainement aidée par Lyra qui devait lui pousser les fesses (Oui pardon, je parle encore de fesses #paf) Donc imaginez bien Calliope à plat ventre en train de se trainer sur le dos du Ponyta pour se hisser correctement dessus. Un moment épique, je vous le garantis ! Une fois installée, elle n'attendait pas pour aider à son tour sa collègue en la tirant vers elle tout en la rassurant qu'elle ne craignait rien pour les flammes. Placée en arrière, elle lui intimait de bien s'accrocher autour de sa taille puis ordonnait au Pokemon feu de s'élancer. Et de justesse ! Dans la précipitation, une Pyroli s'étalait au sol, proche du but.

_ Parfait ! Espérons maintenant qu'elles tombent dans le piège.

Callie avait parlé suffisamment fort pour que Lyra puisse l'entendre et largement en retrait pour que les deux adversaires ne puissent pas l'entendre. A présent, elles avaient à leur tour la possibilité de subtiliser le drapeau des Pyroli. Malheureusement, elles n'avaient aucune idée sur le lieu probable de ce dernier. Lyra était certaine de ne pas l'avoir vu en leur possession. Stahl n'était toujours par revenu de son repérage aérien... Alors pour le moment, les filles se contentaient de se diriger ici et là,  esquivant les palissades et en observant les environs et toujours sur le dos du Ponyta. C'était d'ailleurs assez étrange comme sensation. La rouquine avait rarement eu la possibilité de monter la créature de feu et sans selle ni harnais, l'exercice était bien plus difficile surtout qu'il y avait une cavalière en plus. L'avantage dans tout cela, c'est qu'elles n'avaient pas à s'épuiser en courant. Surtout pour Callie qui se considérait déjà comme le plus gros boulet que l'univers ait connu.

_ Ça se trouve, elles l'ont elles aussi enterré pour le cacher... disait Callie alors que le rythme ralentissait. Puis elle se retournait un peu en arrière. Elles ne sont pas derrière, donc elles doivent chercher le notre. Ça nous laisse encore un peu de... Oh mais... C'est pas vrai, déjà ?!

Les yeux écarquillés, la préfète voyait déjà leur concurrentes arriver. Leur leurre n'avait donc pas duré très longtemps. Bon, il ne leur restait donc plus qu'à fuir de nouveau... Sauf que pour cette fois, il y avait un nouveau élément à prendre en compte. Non convié à le faire, Happy sortait de sa Pokeball, ce qui fait qu'il se retrouvait à son tour sur le dos de Ponyta, générant bien trop de poids pour la pauvre bête qui hennissait pour exprimer son mécontentement. Callie pestait, le poussant comme elle le pouvait pour qu'il tombe du cheval de feu. Piaillant comme un diable, le concerné ne se laissait pas faire. Ponyta finissait par se cambrer et tout le monde se retrouvait au sol, surpris. Happy, lui, réussissait par on ne sait quel miracle à subtiliser le drapeau à Lyra. Fier de son larcin, la dinde -qui ne méritait que d'être enfournée dans un four hemhem- filait, agitant en l'air le drapeau comme s'il se félicitait pour sa victoire.

_ Non, mais ... HAPPY ! Ce n'est pas CE drapeau que tu dois voler ! REVIENS ICI IMMEDIATEMENT ! JE TE JURE QUE... QUE SI TU REVIENS PAS JE VAIS TE DEPLUMER !! hurlait Callie en se redressant, complètement désemparée.

A peine avait-elle eu exprimé ses...  hem... menaces, un poing levé en l'air, que la rouquine fût bousculer soudainement. Dans l'élan qui venait de son dos, elle s'écrasait au sol à plat ventre. L'une des Pyroli s'était littéralement jetée sur elle en se saisissant de ses hanches pour la plaquer par terre, dans le sable. (Prise de catch, et BIM) Comme elle le pouvait, Callie se débattait et poussant des cris et en se tordant dans tous les sens aussi pour éviter de trop manger de sable.

_ M-mais... Mais lâche moi ! Tu vois bien que je ne ... que je n'ai pas ce fichu drapeau ! arrivait-elle à s'exprimer entre deux gros mouvements.

_ Oui regarde Sonia, c'est cette sorte de dinde de Noël qui l'a. Il l'agite là-bas au loin ! Viens ! précisait sa collègue.

Enfin, Calliope était relâchée de l'emprise qu'on exerçait sur elle. Et aussitôt, elle se retournait sans prendre la peine de se relever. Elle distinguait encore au loin Happy, agiter joyeusement le drapeau en l'air. Mais dès qu'il apercevait les deux prédatrices derrière lui, l'air menaçantes, il paniquait et lançait le drapeau en l'air avant de prendre les jambes à son cou. Intérieurement, Callie pestait. Elle se frappait même le front en soupirant. Elles avaient perdu.
(c) Alban

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1231-0116-calliope-callie-pryde-givrali#13904 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1233-calliope-callie-pryde-givrali#13937
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Cours 07 – Pokéathlète] Question de timming ... - PV Lyra Scarlet   

Revenir en haut Aller en bas
[Cours 07 – Pokéathlète] Question de timming ... - PV Lyra Scarlet
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: archives :: Les Archives :: Année 4 :: RP-