Partagez | .
Sous le soleil des tropiques
avatar
Nouvel(le) Etudiant(e)
Région d'origine : Unys
Âge : 16 ans
Niveau : 6
Jetons : 70
Points d'Expériences : 53

MessageSujet: Sous le soleil des tropiques   Ven 25 Aoû - 0:24

V'là pour vous, l'gosses ! Régalez-vous, c'fait avec amour et plaisir !
Merci monsieur ! Bonne appétit !

Ton ami de dortoir et toi, vous remerciez le vieux fermier pour sa cuisine, puis vous commencez à manger, profitant d'un bon petit-déjeuner copieux et typique du coin, très appréciable au palais. Cela fait déjà un petit mois que vous êtes installés à la ferme du petit couple qui vous héberge pour les vacances suite à un arrangement avec l'académie Pokémon où tu es inscrit depuis un moment maintenant. Un petit mois que vous profitez des chaudes journées et du soleil dominant apportant une atmosphère chaleureuse et déstressante sur vos visages dégoulinant de bonheur. Vos corps ont eu le temps de se parer de leur pelage estivale, passant d'un blanc pâle continental à un marron clair des îles, même aux endroits les plus difficiles d'accès pour le soleil. Vous avez complètement oublié que vous êtes là grâce à l'académie, et que vous y retournerez dans peu de temps ; vous avez déjà passé la moitié de vos vacances après tout, et la date de retour s'avance lentement et inlassablement vers vous. Bientôt, il faudra penser à ce qui vous attend au retour des vacances. Aux devoirs, aux entraînements. En vérité, peu semblent s'y intéresser, trop porté par l'euphorie estivale. Toi-même, tu as parfois du mal à te rappeler que les vacances finiront un jour, mais tu as pensé à te faire dès le départ un petit planning pour chacun de tes jours passés sur l'île d'Akala. Beaucoup de repos, bien évidemment, car c'est plus que nécessaire, mais aussi de l'entraînement et de la préparation mentale parsèment ton emploi du temps pour te permettre de garder la forme. Aujourd'hui, après le petit-déjeuner, tu comptes bien bouger ton grand corps avec un petit footing aux côtés de tes deux compagnons de vie, Rocabot et Malosse.

Allez.

Les deux petits chiots sont plus qu'excités à l'idée d'aller se défouler, de courir, de se soulager aussi un peu. Malosse est un véritable enfant, agitant sa queue comme s'il découvrait à chaque fois le vrai bonheur, et Rocabot, de son côté, paraît plus hésitant, commençant tout juste à prendre confiance en lui et à s'adapter à ma présence. Il s'est passé un petit moment depuis l'épisode de la capture de Malosse, pourtant, il a encore du mal à apprécier d'être aux côtés d'humains, même s'il s'agit de toi. Pour autant, le Pokémon est du genre motivé dès qu'il s'agit de faire de l'exercice. Il apprécie tout particulièrement bouger, et c'est cela qui compte. Tu ne souhaites pas forcer le type roche : si tu dois former un vrai lien avec lui, tu dois lui laisser faire les premiers pas et t'adapter à son allure. Avec le temps, et les jours passés à s'occuper de lui et à l'entraîner, il finira par abandonner sa peur, deviendra plus sociable, plus apte à s'amuser. En attendant, eh bien il est déjà bien qu'il te suive sans hésitation pour ton petit footing quotidien, jouant un peu avec Malosse avec qui il se sent bien plus à l'aise. Les deux se sont bien trouvés après tout. Une fois que tu es assuré que les deux sont prêts à partir, et que ta tenue de sport est enfilé, tu t'élances sur la route 5, au nord d'Ohana, courant à une allure douce et tranquille à travers les champs et les fermes qui parsèment le paysage campagnard alentour. Les petits chemins respirent la tranquillité, et personne ne vient briser ta course calme et régulière. Tu profites du temps clair et encore plutôt frais du matin avec tes deux compagnons qui ne cessent de se sauter dessus pour courir comme des demeurés en se rendant compte que tu ne les attends pas.

...

Tu t'arrêtes. Après une petite heure de footing sans pause, il est temps de souffler un peu. Tu as fais le tour des propriétés pour revenir aux environs d'Ohana et et tu t'es adossé sur un arbre près d'une espèce de petite clairière vide où quelques Papillusion et Charmillon se battent pour savoir qui butinera le premier les fleurs du coin. Gentiment, alors que tu fixes cette clairière, tu attrapes ton Ipok et change ta musique d'ambiance, enclenchant Eye of the tiger, de Survivor pour te motiver. L'envie de faire s'affronter tes compagnons pour voir où ils en sont en terme de force te prend et tu t'avances vers la clairière, faisant fuir les Pokémon qui s'y trouvent, et tu indiques à tes compagnons d'aller se mettre en position. Tu n'es pas très doué pour les combats, mais tu penses que tes compagnons sauront gérer. Malosse est un véritable combattant et Rocabot tire son épingle du combat. Ils sont encore loin d'être comptés parmi les Pokémon les plus forts de l'académie, mais ce jour saura venir. En attendant, l'affrontement promet d'être tout de même intéressant. C'est en tout cas ce que tu penses jusqu'à ce que vous soyez subitement interrompu par l'apparition impromptue d'un jeune homme de ton âge que tu n'avais pas vu arriver. Le garçon est blond comme les blonds, et sa frimousse se résume plus en un air trognon qu'autre chose. Impossible de déterminer la raison de sa présence dans la clairière, cependant, tu ne peux te résoudre à te contenter de regarder ce nouvel arrivant qui a eu le mérite de faire fuir Rocabot derrière Malosse, complètement affolé par cet humain.

Bonjour !

Tu ne sais pas trop quoi dire. Au moins c'est rapide à écrire. C'est rare de pouvoir être aussi réactif avec ton Ipok. En tout cas, maintenant que tu l'as interpellé, c'est à son tour de réagir. Tu as envie d'en dire plus, d'essayer d'entamer plus proprement la conversation, mais mieux vaut ne pas effrayer ce nouvel arrivant qui est probablement un autre membre de l'école. D'ailleurs, il te semble familier. Peut-être l'as-tu déjà croisé à l'académie … Il s'agirait sans doute d'un membre de ton dortoir. En tout cas, pas de réflexions pour le moment. Tu le laisses faire, en profitant au passage pour offrir une caresse à Malosse qui t'a rejoint.

Aujourd'hui annonçait peut-être une nouvelle rencontre amicale pour toi ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6243-428-desmond-clifford-silent-words-phyllali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6250-desmond-clifford-phyllali#65881
 Coordinateur Performer
avatar
Coordinateur Performer
Région d'origine : Unys
Âge : 15
Niveau : 40
Jetons : 5768
Points d'Expériences : 967

MessageSujet: Re: Sous le soleil des tropiques   Ven 25 Aoû - 13:06


Desmond Clifford & Hagawa Haru
Sous le soleil des tropiques

La moitié des vacances s'était écoulée si vite. Je n'avais pas vu ce premier mois passée, il s'était déroulé tellement de chose depuis mon arrivée à Alola. Il me restait encore un mois pour visiter tout Alola, j'avais conscience que ce n'était pas possible de découvrir tout les lieux d'Alola. Cet archipel était tellement immense, il y avait encore tant à découvrir, il me faudrait au moins une année entière pour tout voir ! J'essayais de profiter un maximum de nos vacances à Alola, c'était peut être ma seule chance de la visiter a l'occasion. Aujourd'hui, j'étais parti mon carnet de croquis a la main, visiter les alentours d'Ohana, ça faisait plus d'un mois que je séjournais ici, mais je n'avais jamais eu l'occasion de visiter les alentours d'Ohana. Il faut dire que la plupart du temps, je partais visiter les autres îles voisines, comme Poni récemment. Logan ne m'avait envoyé qu'un simple message pour me dire qu'il était vivant après notre voyage sur l'île Noadkoko, je me pose des questions quant à sa relation avec Ana, Colombe m'avait expliqué qu'il s'était disputé l'autrefois. Le Voltali ne m'avait rien dit, durant notre escapade sur l'île. Sûrement que ça ne me regardait pas, après tout, c'était entre eux, c'était leur histoire de couple. Après tout les efforts, qu'on s'était donné Pénélope et moi, pour les poussée un peu plus... J'étais assez déçu qu'il ne me confesse rien à ce sujet. La prochaine fois que je le verrais, j'essayerais de lui demander !

Je me posai près d'une clairière, l'endroit était paisible, pas une seule personne en vue, j'en profitai pour sortir tous mes pokémon, avec l'arrivée de Fabrice et Watson dans l'équipe, c'est vrai que je n'avais pas eu l'occasion de les présenter au reste de l'équipe ! Mavis et Lucifer étaient surprises par la taille du palmier qui se présentait devant eux, c'est vrai qu'elle n'avait pas eu l'occasion de le voir la dernière fois. Le Noadkoko sautiller dans tous les sens, et se mit à se déhancher tel une Alolienne avec son pagne. Je ne savais pas que j'avais affaire à un Noadkoko danseur ! Mavis le rejoignit dans sa danse frénétique, les autres observait le spectacle qui se tenait devant eux, très curieux de la scène. Je me posai près d'un arbre, crayon a la main pour dessiner la joyeuse troupe. Ils étaient tellement mignons réunis tous ensemble ! Watson me regardait de son regard toujours aussi terrifiant derrière l'arbre. Je ne sais pas ce qui lui prenait à m'observer de cette façon, c'était pareille la nuit ! Le matin, je le retrouvais flottant près de moi. Il restait la nuit entière pour m'observer, je me demande s'il n'est pas de mèche avec le Mygavolt de Ginji pour me faire une frayeur... Rien que d'en parler, j'en avais des sueurs froides, pour l'instant, je ne m'étais pas retrouvé avec cette araignée dans mon lit... C'est pour ça que j'avais pris l'habitude de ne dormir que d'un œil au cas où, s'il venait me faire un calin...

Je fus interrompu dans mon dessin par Lucifer, visiblement, elle avait observé quelqu'un traîné par ici, nous n'étions pas les seuls ici. Je me relève pour la suivre, laissant le groupe entre les mains de Mavis. Enfin plutôt entre ses bouquets de fleurs. Je tombe nez à nez devant un jeune homme assez grand, presque aussi grand que Logan, il y avait avec lui un Malosse et un Rocabot. Je le regardais de haut en bas, l'individu ne m'était pas inconnu, oui, je l'avais déjà croisé à l'académie, près du dortoir des Phyllali, il me semble même que c'était quelqu'un de mon dortoir. Ça faisait un petit moment qu'il était arrivé a l'académie. Le jeune homme se mit à taper sur son ipok, un "Bonjour !" émit de celui-ci, c'était une appli pour ne pas avoir besoin de parler ? Cool ! Je ne savais pas que l'ipok proposait ce genre de chose, je ne savais pas comment réagir face à la voix de l'ipok.


"Euh.. Salut ! Tu utilises une application pour parler ?"


Il se mit à nouveau a taper frénétiquement sur son ipok pour me répondre, assez étrange de parler sur un ipok surtout que c'était plus long non ? Ça devait sûrement faire stylé de parler comme ça... Lucifer s'approcha de ses deux pokémon pour les saluer, c'était étonnant de voir quelqu'un ici, moi qui pensais avoir trouvé un endroit assez caché des visiteurs. Faut croire que non ! Bon, ce n'était pas plus mal après tout, faire des nouvelles rencontres, c'était toujours amusant, surtout quand il s'agissait de personne qui se trouvait être dans mon dortoir. Ah moins que je m'étais trompé ?

"Tu ne serais pas un Phyllali par hasard ? Je crois t'avoir déjà croisé à l'académie !"

Notre discussion fut interrompue par des légères vibrations sur le sol, Fabrice et le reste de l'équipe s'étaient sûrement inquiété que je ne revienne pas tout de suite. En tout cas la discrètion chez le Noakdoko n'existait pas apparemment, on avait sûrement pu entendre deux kilomètres son arrivée... Le pauvre jeune homme devait se demander ce que tout ses pokémon faisait réunis tous ici.


"Alors voilà le reste de mon équipe ! Le grand palmier bruyant, c'est Fabrice, la Roserade Mavis, la Laporeille Pénélope suivis de ma Otarlette Karis, le truc qui nous observait depuis le début de notre conversation Watson mon Viskuse, et Tsuki mon Mistigrix. Et la petite Dedenne que tu as vue, Lucifer ! Je crois avoir oublié personne..."

Ça faisait beaucoup de monde réunis au même endroit ! J'espère que les pokémon du jeune homme n'avait pas prit peur en voyant tout ce beau petit monde arrivait d'un coup...

"Je ne pensais pas trouver quelqu'un ici ! Tu t'es retrouvé ici par hasard ? Moi, je voulais... explorer un peu l'endroit !"


Enfin, je voulais plutôt profiter du paysage pour dessiner, mais je préférais ne pas l'avouer tout simplement. C'était peut-être le début d'une nouvelle amitié qui sait ?



_________________



PHYL THE POWER ♦️ Ta douleur d'hier est ta force d'aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5221-370-hagawa-haru-phyllali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5233-hagawa-haru-phyllali
avatar
Nouvel(le) Etudiant(e)
Région d'origine : Unys
Âge : 16 ans
Niveau : 6
Jetons : 70
Points d'Expériences : 53

MessageSujet: Re: Sous le soleil des tropiques   Ven 3 Nov - 20:55

Euh … Salut ! Tu utilises une application pour parler ?

Il est normal que la façon de l'appréhender de ta part peut facilement susciter la surprise de ton désormais interlocuteur. Dans un premier temps, il ne sait pas trop quoi dire ou faire, manifestant surtout une curiosité visuelle concernant ta façon de lui parler, mais finit par lâcher ces quelques mots. Rien de folichon, la curiosité parle avant tout. Tu souris du coin : tu aimes bien ce genre de personnes qui ne tourne pas autour du pot et pose directement les questions qui la tracasse. Tu t'emploies donc à lui répondre aussi et sans perdre de temps, tu tapotes de nouveau sur ton écran tactile pour lui fournir une réponse à la fois concise, compréhensible et reflétant la sympathie que tu lui accordes. Après tout, il semble bel et bien être un élève de l'académie, alors autant apprendre à le connaître. Peut-être pourrais-tu en faire un bon ami, qui sait ? En tout cas, tu te dois de paraître amical. Après tout, c'est ainsi que tu as pu devenir ce que tu es aujourd'hui : un garçon qui, bien que muet, sait s'intégrer à la masse populaire sans problème physique.

Enchanté. J'utilise bien une application vocale, c'est plutôt intéressant pour moi.

Bon, cela met aussi en évidence l'inconvénient de ce genre de choses : on omet très vite pas mal d'éléments de ce qu'on voudrait dire à la base. Tu te dis qu'au moins, il a compris l'essentiel et que l'éventuelle discussion peut s'engager en toute sérénité. Je me prépare déjà à tapoter de nouveau frénétiquement sur mon Ipok en espérant rapidement lui répondre, mais je n'en fais rien, attendant qu'il parle à son tour. Tu te rends compte que tu n'as aucun sujet à amener pour alimenter ton discours. Enfin, plutôt, dans la situation actuelle, tu n'as aucune transition qui puisse convenir aux idées de sujet que tu aimerais aborder pour apprendre à connaître ce jeune blondinet. Pas le choix donc. Tu te contentes donc finalement, les mains tout de même gardés sur l'Ipok, de lancer un regard curieux en direction du Dedenne qui se dirige vers tes deux compagnons. Malosse le toise un instant du regard avant d'afficher son habituel air fier et légèrement condescendant, laissant la petite bête le saluer joyeusement, répondant par un hochement de tête poli. Le type ténèbres ne semble cependant pas montrer de réelle sympathie envers le Pokémon pour le moment, preuve étant que malgré son air fier, le Malosse n'est pas du genre à offrir son amitié à n'importe qui. Tout compte Rocabot, bien que la situation le concernant diffère diamétralement.

Roca ...

Malgré les mois passés, et un lien lentement mais sûrement créé entre toi et lui, le type roche reste d'un naturel extrêmement timide, et bien que de petite taille et plutôt mignon que dangereux, le Dedenne semble effrayer ton compagnon qui se réfugie encore plus derrière Malosse. Ce dernier finit par se mettre sur le côté, dévoilant entièrement la petite tête rocailleuse au joyeux petit Dedenne qui lui offrit une seconde salutation, plus visible cette fois du Rocabot. Ce dernier, tremblant, se détend en voyant finalement que le petit gars ne lui voulait aucun mal. Dans le doute néanmoins, il conserve ses distances et hoche la tête pour saluer à son tour. Tu abandonnes une main de ton Ipok pour aller lui offrir une généreuse caresse de félicitation, mais Haru, prend les devants.

Tu ne serais pas un Phyllali par hasard ? Je crois t'avoir déjà croisé à l'académie.

Tu souris. Finalement, ton intuition était bonne : il s'agit bien d'un élève de la Pokemon Community. S'agit-il d'un membre de ton dortoir ? Sans doute. Bien que sociable, tu es du genre à rester autour du dortoir. Il est plus probable qu'il t'ait croisé de ce côté-là de l'académie que n'importe où ailleurs. En tout cas, il semble t'avoir déjà vu, et justement, toi aussi … Autant trancher dans le Groret dans ce cas.

Je suis un Phyllali en effet, comme toi je suppose. Je m'appelle Desmond Clifford.

Simple, direct. Tout était dit à ce propos. Il ne lui restait qu'à répondre. Cependant, un événement subite l'en empêcha. Alors que tu finissais de répondre, le sol se mit à vibrer très légèrement, assez tout de même pour que tu le sentes. L'instant d'après, un immense palmier sur pattes sortit de la zone boisée un peu plus loin, suivi de près par plusieurs Pokémon que tu ne connaissais absolument pas. De vrais beautés. Même le grand bruyant. Mais que faisaient-ils par ici ? Tu compris très vite, en les voyant venir vers ton interlocuteur, qu'il s'agissait de ses compagnons. Cela devait faire un moment qu'il était à l'académie au vu de leur nombre, ce qui te faisait bien dire que tu n'avais pas rencontré n'importe qui. Il y avait matière à se faire un ami célèbre.

Alors voilà le reste de mon équipe ! Le grand palmier bruyant, c'est Fabrice, la Roserade Mavis, la Laporeille Pénélope suivis de ma Otarlette Karis, le truc qui nous observait depuis le début de notre conversation Watson mon Viskuse, et Tsuki mon Mistigrix. Et la petite Dedenne que tu as vue, Lucifer ! Je crois avoir oublié personne...

Il a présenté plutôt sobrement son équipe, mais tu as toutes les informations nécessaires pour comprendre son équipe. Pour les espèces, tu prendras le temps d'aller en apprendre un peu plus sur chacun d'elles une fois de retour chez l'habitant, mais en attendant, tu lances un sourire enjoué en direction de chaque compagnon avant de voir Malosse faire de même tout en obligeant Rocabot à le suivre. Celui-ci semble désormais moins apeuré qu'à l'arrivée du blondinet, plus enclin à laisser le type feu lui indiquer la marche à suivre, mais surtout, il semble que le Dedenne le rend curieux désormais. Que peut-il lui vouloir ? Tu n'as pas le temps de t'en préoccuper en plus ample mesure que ton interlocuteur reprend la parole.

Je ne pensais pas trouver quelqu'un ici ! Tu t'es retrouvé ici par hasard ? Moi je voulais … explorer un peu l'endroit.

Il ment, c'est sûr. En tout cas, il ne semble pas vouloir faire part de la vraie raison de sa présence ici. Pour autant, tu t'en contrefiches royalement et te contente de prendre en compte sa question. Que peux-tu lui répondre ? Eh bien la vérité, tout simplement. Ce n'est pas très fou de toute manière.

Je faisais un footing pour découvrir le coin, donc oui, je suis là par hasard. L'endroit est plutôt sympathique.

Un petit sourire à nouveau, un regard vers tes deux compagnons qui ne bougent pas malgré l'arrivée de possibles compagnons de jeu, et tu tapotes de nouveau sur ton Ipok.

Au fait, je te présente Rocabot et Malosse. Ils n'ont pas encore de surnom pour le moment. Je n'ai pas encore tissé de lien assez fort avec eux pour me permettre de cela. Je n'ai même pas encore choisi ma spécialité. À vrai dire, je n'ai pas encore eu le loisir de découvrir tous les parcours possibles.

De quoi mettre en marche la conservation. Reste à attendre la réaction du blondinet dont tu ne connais toujours pas le nom. Pendant ce temps, tu offres une nouvelle caresse à Rocabot et une autre à Malosse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6243-428-desmond-clifford-silent-words-phyllali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6250-desmond-clifford-phyllali#65881
 Coordinateur Performer
avatar
Coordinateur Performer
Région d'origine : Unys
Âge : 15
Niveau : 40
Jetons : 5768
Points d'Expériences : 967

MessageSujet: Re: Sous le soleil des tropiques   Sam 4 Nov - 14:52


Desmond Clifford & Hagawa Haru
Sous le soleil des tropiques

C'était assez étrange de rencontrer une personne comme ça ! C'est pas tout les jours qu'on croise des gens qui parlent avec une application ! Je me demande ce que ça fait de parler comme ça... C'était sans doute, amusant, mais aussi tellement compliqué ! J'avais compris par la suite, que le jeune homme était sûrement muet. Utiliser une application pour parler avec les élèves était sans doute nécessaire pour lui. Ce qui était logique, d'un coté, je suis bien content de pouvoir parler sans avoir besoin d'utiliser une application, sûrement qu'il ne devait faire aucune faute dans ses phrases pour que l'application puisse émettre ce qu'il veut dire ! Ça lui permet aussi de réfléchir a deux fois, avant de parler.. enfin d'écrire d'un côté ! Hmm... Peut-être que je ne devrais pas lui poser de question à ce sujet, bien que je suis très curieux à ce sujet ! Est-ce qu'il a du mal à faire ressentir ce qu'il pense, dans une application ? La voix, ça permet de faire ressentir ces émotions d'un coté, alors dans une voix mécanisé vide d'émotion. Difficile de savoir ce qu'il ressent... À moins qu'il est quelqu'un de très expressif avec son visage ! Le grand jeune-homme était bien un Phyllali, il s'appelait Desmond Clifford. Il me semblait bien l'avoir vu au dortoir Phyllali, il était sûrement arrivé durant le courant de l'année. Je le voyais souvent traîné aux alentours du dortoir, mais il se faisait bien discret ! Sauf que rien n'échappe à mes yeux de Cornèbres ahah ! Ouais, non, beaucoup de choses m'échappent, mais c'est juste que pour le coup, je fais attention aux personnes qui passe dans le dortoir quand même ! Mais je divague... Oh ! J'allais presque oublier de me présenter moi aussi !

"Ah, désolé, j'en oublie presque de me présenter ! Je m'appelle Haru, et je suis coordinateur performer ! enchanté ! "


Avec tout ce beau monde réunis, ça fait pas très discret comme endroit tranquille. Desmond n'a pas l'air de m'en demander plus, sur ma présence ici, tant mieux ! Je n'avais pas envie de me justifier plus que ça, surtout que j'étais très nul, pour chercher des excuses, sauf que ça, je crois que ça se voyait déjà... Heureusement jusqu'ici, ça a toujours bien marché, enfin, je crois. Les gens savent peut être que je cherche des excuses, mais ne pose pas de question la dessus ? Naan, sûrement que j'avais un talent pour mentir finalement ahah ! *tousse* Le Phyllali me présente alors les deux pokémon qui l'accompagne, un tout mignon Rocabot et un Malosse qui jouait les durs visiblement. Il m'avoue aussi, ne pas encore avoir décidé de ce qu'il allait faire plus tard. Peut-être était-ce un appel a l'aide masqué ! Ça me rappelait mes vacances à Touga, quand je ne savais pas encore ce que je voulais faire, et que j'avais choisis par pur hasard coordinateur, et voilà ou j'en suis maintenant ! Les évènements se sont enchaînés, et me voilà performer, et je ne regretterais pour rien, ce jour la, quand j'ai choisi à cause de ce petit bouton de chemise ! Quand j'y repense, si je n'avais pas croisé Aaron ce jour la, ou si je n'avais pas eu ce petit bouton coincé dans ma poche, peut être que je ne serais pas coordinateur performer à l'heure qu'il est ! Je me demande ou se trouve ce l'étrange rouquin a présent... C'est vrai que j'ai failli finir noyé ce jour la, mais je ne lui en veux pas. Je suis sûr qu'il ne l'a pas fait exprès, enfin, j'imagine... J'aimerais bien le recroiser, mais je ne l'ai pas vu l'ombre d'une chevelure rousse dans le dortoir, peut être était-il en stage ? Sûrement, qu'il reviendra après les vacances alors ! Et la, je n'oublierais pas de m'excuser devant lui, si ça se trouve, c'était ma faute, s'il avait agi de cette manière... Enfin, mon interlocuteur devait se poser des questions quant à ma profonde réflexion, j'ai toujours cette habitude de rester plongée dans mes pensées en pleine discussion !


"Ah ! Désoler, j'étais perdu dans mes pensées... Pour ce qui est de ton choix de parcours, ne t'inquiète pas, ça viendra avec le temps ! Moi aussi, j'étais comme toi, l'année dernière ! Et si moi, j'ai trouvé quelque chose qui me correspond, alors je suis sûr qu'il en sera de même pour toi ! Alors prends ton temps pour réfléchir a ton choix de parcours. Après tout, c'est les vacances, alors laissons ça de coter pour les derniers mois qui nous reste ! Je ne sais pas toi, mais j'ai encore tellement d'endroits à visiter dans la région, et je doute que deux mois soient suffisants pour visiter tout les recoins de l'archipel... Et toi, tu as pu visiter tout ce que tu voulais ici ? À moins que tu ne sois originaire de l'île, et que tu connais déjà Alola comme ta poche ! Pour ma part, je suis originaire d'Unys, à Janusia plus précisément ! "

Lucifer qui avait tenter d'approcher les deux pokémon, était repartis en direction de Fabrice pour monter jusqu'en haut de son feuillage, ou elle se sentait toute-puissante de là-haut. Mavis comme à son habitude jouait les mamans poules, avec Pénélope et Karis. Tsuki se reposait sous l'ombre du palmier, c'est vrai que le soleil tapait assez fort aujourd'hui, en ce mois d'août. Sous les rayons du soleil, je me posai moi aussi par terre, sous l'ombre du Noadkoko, l'herbe était assez fraîche.

"Ah, je ne sais pas toi, mais ce soleil tape vraiment fort ! Si seulement j'avais accès a l'attaque grêle, ou danse pluie ! Tu peux te poser sous Fabrice aussi si tu as chaud. Sinon, tu te plais bien à l'académie ? J'imagine que ça ne doit pas être facile tout les jours de parler avec une application ! Même si ça doit donner un air assez mystérieux, j'imagine. Enfin, ce n'est que mon avis !"



_________________



PHYL THE POWER ♦️ Ta douleur d'hier est ta force d'aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5221-370-hagawa-haru-phyllali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5233-hagawa-haru-phyllali
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Sous le soleil des tropiques   

Revenir en haut Aller en bas
Sous le soleil des tropiques
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: le reste du monde :: Vacances d'été 2017 - Alola :: Akala :: Ho'ohale-