Partagez | .
Poussière d'un jour
 Adulte Éducatrice débutante
avatar
Adulte Éducatrice débutante
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 21 ans
Niveau : 11
Jetons : 2636
Points d'Expériences : 376

MessageSujet: Poussière d'un jour    Ven 15 Sep - 8:45

Bon ok cet achat n’était pas des plus raisonnable et absolument pas prévu dans les comptes de la demoiselle. Mais sur l’instant, ça lui importait peu. Même si ses connaissances quant au monde pokemon reste assez faible, voire inexistante sur certains points, elle n’est pas idiote non plus. Ces pierres évolutives sont extrêmement rares. Ilea ne retrouvera pas un marchand de ce genre de sitôt. Depuis le début de sa vie, elle n’a réussi qu’à obtenir 3 pierres évolutives. La première fut la Pierre Eclat nécessaire à l’évolution de Kayla et certainement la plus difficile à obtenir. Lorsqu’elle était encore à Sinnoh, il lui a fallu négocier pendant presque un an avec un vendeur pour en avoir une. Cela correspondait au temps qu’il en trouve une en même temps. La seconde fut l’Eclat de la Pierre Mousse qu’un des marins lui a donné à Noel dernier au retour de la sortie sur l’île mouvante. Elle savait bien que cet objet serait nécessaire pour faire évoluer Edelyne, et comme le marin en question n’en avait pas l’utilité il a préféré lui donner. Et la dernière est celle-ci. Elle permettra dans un futur plus ou moins proche de faire évoluer Gaïa, tout juste arrivée dans l’équipe.

Une fois sortie de la hutte géante, la rousse range dans sa sacoche la Pierre puis accroche autour de son cou le nouveau collier. Il est vraiment très joli. On lui a dit que celui-là ne portait pas chance contrairement à d’autres. Mais qu’importe, c’est celui-là qu’il a choisi et même si officiellement il n’apporte pas la chance, il trouvera sa place autour du cou de la jeune femme. La jeune Goupix reste quant à elle collée aux pieds de sa dresseuse, l’air perturbée. Forcément, approcher de si près une Pierre évolutive de son corps a dû lui faire bizarre. Il faut juste que cette drôle de sensation lui passe.

Bon maintenant il faut aller chercher deux trois bricoles pour se préparer à manger. La foule est assez dense devant le magasin ambulant, du fait de l’heure tardive et donc de sa fermeture proche. Ilea se fraie un chemin tant bien que mal dans cette masse de personnes mais visiblement certains n’ont pas la même patience qu’elle. Des grands hurlements se font entendre du fond de la masse et les gens finissent par dégager les uns après les autres. Ce n’est que quand la personne en question arrive devant la rousse que les cris s’arrêtent. La demoiselle écarquille les yeux. Sven ? Décidemment même s’il est un peu froid sur les bords elle n’aurait jamais imaginé qu’il puisse faire ce genre de truc. Qu’importe puisque maintenant qu’il l’a vu, il se calme pour l’interpeler, par son nom de famille. La jeune femme n’est même plus surprise par cette interpellation, habituelle désormais.

Bonjour Sven. On va peut-être se décaler pour ne pas gêner tout le monde.


Les deux jeunes se décalent pour atterrir dans un endroit un peu plus calme, plus approprié à la discussion. C’est vrai que cela fait un moment qu’elle ne l’a pas vu, et ce n’est pas par hasard. La rousse a tout fait pour l’éviter au maximum, du moins jusqu’à maintenant. Ilea n’a pas osé confronter son regard depuis ce jour. Elle a trop honte d’elle-même. Tout ce qui est arrivé lors de l’incendie de PALLADIUM lui restait encore en travers de la gorge. Sa détresse, sa dépendance à ce garçon qu’elle connait à peine, ses crises de nerfs et surtout sa fuite sans aucun sens à la fin des événements. Tout ceci remontait à quelques mois mais état très loin d’être effacé dans les esprits. Elle s’en veut toujours beaucoup, et n’a jamais osé le dire à Sven. Mais bon, il faut croire que c’est le bon moment. Respectueusement, la rousse s’incline devant le blanc pour parler.

Je voulais te présenter mes excuses pour ce qui est arrivé lors de l’incendie au mois d’Avril. J’ai été trouillarde, extrêmement lâche, et je t’ai imposé ma charge de manière totalement injustifiée. Je suis probablement plus âgée que toi et j’ai été incapable de t’aider. C’est une attitude inacceptable. Je te présente mes plus sincères excuses, même si c’est loin d’être suffisant.

En repensant à ces instants, des milliers d’images reviennent en tête à la rousse. Son mental est fragile, en tout cas bien plus que la majorité des étudiants qu’elle a pu voir ce jour-là. Elle avait presque réussi à se protéger pour avancer un minimum. Mais à la fin, ça n’a plus suffit. Quand Ilea repense à tous ces hurlements autour d’elle, ces cris d’horreur, elle sent son cœur palpiter dans sa poitrine. C’était tellement effrayant. Comme elle le dit elle-même, elle ne possède aucune qualité qui auraient pu l’aider dans ce brasier. Bien sûr, l’étudiante en possède d’autres comme la faculté de comprendre facilement les gens, de les cerner dans trop de difficulté, d’être à l’aise avec les jeunes et de savoir les comprendre. Mais tout ça est accès sur le psychologique. Rien de tout ça n’a pu lui porter secours cette nuit-là. Maintenant, tout ce qu’elle attend c’est de savoir si Sven va la rejeter en bloc ou bien accepter de pardonner sa lâcheté.

_________________

Alezar Ilea
L'échec n'est qu'une opportunité de recommencer plus intelligemment ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5719-401-ilea-alezar-adulte http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5751-ilea-alezar-adulte
Poussière d'un jour
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: Village Portuaire :: Centre Ville-