Plates comme des Limondes. Bienvenue chez Cap'taine.
Hope Spettell
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 74
Jetons : 11519
Points d'Expériences : 2528
Todresseur Ranger
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Plates comme des Limondes. Bienvenue chez Cap'taine.   Dim 13 Avr - 21:54

Bon, Gummy restera dans la pièce. Enfin, c'est ce que j'espérai. Car je savais bien qu'il allait finir par me rejoindre rien que pour le plaisir de me voir suer. Quel monde cruel.
La porte de ma chambre claqua, je jetai juste un dernier regard pour voir qu'elle s'était bien fermé, et rejoignit précipitamment la petite troupe qui commençait à se former autour de Cap'taine, toujours en train de gueuler. Je cherchai Ruby, alias la droguée – oui, nouveau surnom –, mais ne vit pas l'ombre de sa trace.
J'essayai de boucher discrètement les oreilles. Il était 05h03.

Cinq minutes plus tard, les dernières retardataires apparurent. Jackie les réprimandaient, l'air sévère. Cela dura une bonne dizaine de minute, mes oreilles se firent une fois de plus agresser sauvagement. Déjà que c'était mon cas, je n'osais pas imaginer l'état des tympans de celles qui seraient encore à demi-endormie. La Générale ouvrait toute les portes, jetant celles qui s'y trouvaient encore, dehors. Quelques unes arrivèrent, en pyjama. La tyran ne les laissa même le temps de se changer, les poussant vers le groupe.

Avant de partir, elle cria encore une dernière fois, se plaignant comme quoi on avait perdu trop de temps et qu'à cause de cela, l'entraînement durera une bonne demi-heure de plus. Comme chaque matin, quoi. Je baillai, ennuyée par la scène, identique depuis que j'ai rejoint le dortoir.

Des cris, des plaintes discrètes, des cris, des réprimandes, des pyjamas, des cris, des... Voilà à quoi se résumaient les premières minutes des journées des Pyroli.
Je remarquai qu'à cet instant que j'avais oublié de prendre une jacket. Il était malheureusement trop tard pour retourner en chercher une. Espérons qu'il ne fera pas trop froid.
Vêtue d'un training gris et d'un t-shirt sans manche vert et jaune, je descendis les marches en suivant le reste des filles. Arrivées au milieu du hale, reconvertit en salle de sport, elle nous expliqua, enfin, beugla plutôt, le programme.

Jogging habituel, cette fois-ci on débutera à la plage, sur le sable donc, puis on se dirigera dans la forêt. Ensuite, escalade d'un arbre chacun. Concernant la descente, elle ne nous donna aucune information. Je supposai donc qu'elle espérait que nous nous écraserons toutes comme des Limondes en bas du tronc. Puis finalement 60 pompes, car nous sommes samedi. Sympa.
Elle termina sa tirade en nous avertissant que ce ne sera que le début. Rien qu'à l'entendre, j'ai hâte.
Le son d'un ventre qui gargouillait parvint à mes oreilles. J'eus un sourire moqueur, discret. Ça me fit me rappeler que je devrai racheter de quoi déjeuner à ma prochaine sortie en ville. J'essayai de réfléchir ce que je pourrai ajouter dans mon panier. Des biscottes. Ce fut tout ce qui me vint à l'esprit. Bon, bah va pour un stock de paquets XXL de biscottes. Au moins, elles resteront toujours croquante même après un semestre.

Le groupe se déplaça vers la sortie. Une fois mes pieds dehors, je frissonnai. Il faisait plutôt frais. Une légère brise soufflait. Cap'taine beugla pour faire taire les discussion qui commençaient à se créer.
Le jogging commença. Direction, la plage. Je soupirai en pensant à la difficulté des pas sur le sable. J'espère que ceci ne rentrera pas dans mes baskets, aussi.

Je finis par repérer la rouquine vers qui je me dirigeai. Elle me semblait toujours dans les vapes, sa face de droguée ne l'avait vraisemblablement toujours pas complètement quittée. Je lançai la conversation d'une voie on ne peut plus joyeuse :

« Re ! Alors, motivée pour le programme ? »



_________________



Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Plates comme des Limondes. Bienvenue chez Cap'taine.   Lun 14 Avr - 16:29
La lenteur. Celle de Ruby était telle que les Pyrolis posant leurs yeux sur elle ne pouvaient s'empêcher de rire. Quelle entrée magistrale. À peine venait-elle de sortir de sa chambre qu'elle se faisait donc déjà agresser par Jackie. Génial. Ça c'est la vraie vie. Mais comment la générale pouvait-elle hurler ainsi dès le matin ? C'est à croire que les cordes vocales du monstre ne sont pas faites de chair, de tendon ou autre. De l'acier peut-être. Après tout, ça conduisait vraiment bien le son. Et si le référent Pyroli était en réalité une machine sans pitié . Après tout, dans la tête de Ruby, ça expliquerait pas mal de choses. La rousse partit si loin dans son délire qu'à un moment, elle n'entendit plus la chef parler. Non, hurler. Et cela lui valut un second avertissement, et en plein dans les oreilles cette fois-ci. Génial, encore une fois. L'avertissement suivant signifiait apparemment la sanction. Mais bon, qu'à cela ne tienne. Avec son état physique actuel, la dresseuse n'échappera sûrement pas à cette fameuse punition.

Puis survint l'annonce du programme. Comme d'habitude, Ruby avait réellement hâte d'y être. Un jogging sur la plage puis dans la forêt, suivi par l'escalade forestière, et terminé par une soixantaine de pompes. Carrément génial. La chef pouvait sûrement voir de grands sourires de joie se dessiner sur les lèvres des Pyrolis. Oui. Des sourires hypocrites et menteurs comme ceux des Soporifik. Mais bien évidemment, le monstre se foutait de savoir si son programme plaisait à celles qui allaient devoir le tester. Elle ne voulait que voir de la sueur, la sentir et la goû- ... Non ! Elle n'irait pas jusque là quand même ..? Quoique. Nous parlons bien de Jackie. Personne ne sait ce dont elle est réellement capable.

La troupe partit alors pour la plage. Heureusement, pour cette courte partie du trajet, il n'y eût pas besoin de trotter. Et étrangement, la belle avait eût du mal à avancer malgré cela. Certes, elle était fatiguée, mais quelque chose d'autre clochait dans cette histoire. Mais à peine eût-elle le temps de chercher de quoi il s'agissait que la petite Hope revint. Joyeuse. Comment pouvait-elle être ainsi alors qu'elle s'apprêtait à courir sous les râles de Jackie ? Les vitamines avaient-elles eût leur petit effet ? Qui sait ?

– Ouais ... Tellement motivée que j'en bondis hors de mes chauss-... Puis elle coupa sa phrase, comme si que quelque chose n'allait pas. Elle baissa ensuite son regard brun en direction de ses pieds. Voilà ce qui clochait. Elle avait oublié de troquer ses pantoufles pour des baskets adéquates pour les mouvements sportifs. Sur ce coup, on peut dire qu'elle avait fait fort. Comment allait-elle courir avec des pantoufles aux pieds ? Bon, je disais ..? Ah oui. Je suis tellement motivée que j'en bondis hors de mes pantoufles. Génial. Cette journée commence très bien.

Elle haussa finalement les épaules et lâcha un rire moqueur à destination d'elle-même, comme si de rien était. Malgré cela, elle comptait donner le maximum d'elle-même. Quitte à se faire punir, autant que ce soit avec la volonté de bien faire. Lorsque le groupe se mit à trotter, Ruby démarra donc aussitôt. Chaque seconde était précieuse. Et finalement, elle arrivait à suivre le groupe. Enfin ... Elle suivait la queue du groupe plus précisément. Dans les dernières quoi, comme d'habitude. Qui sait si Hope était déjà partie devant ? Plus la rousse fatiguait, et moins elle avait envie de tourner la tête pour voir si la blondinette était toujours en sa compagnie ou non.

Après de très longues minutes d'endurance, le groupe passa par la forêt et y resta un bon moment. Bien évidemment, Jackie faisait en sorte que ses très chères "protégées" trouvent un maximum de difficulté dans cet exercice. Et pour ce faire, elle détermina un chemin entre les arbres complètement farfelu, privilégiant bien sûr le sol le moins praticable. Avec ses pantoufles, elle faisait plutôt des enjambements qu'une course simple, ce qui la faisait passer pour légèrement ridicule. Et lorsque l'exercice prit fin, la demoiselle s'écroula au sol, respirant bruyamment. Le monstre accorda trente secondes de pause à ses soldats. Après cela, une bonne demi-heure d'escalade forestière. Décidément génial.

Les secondes passèrent bien vite. Ruby dû s'attaquer à l'exercice suivant. Mais ce ne fut pas un franc succès. Au lieu d'escalader l'arbre à priori normalement, elle mimait des gestes étranges et machinaux. Elle faisait tout sauf de l'escalade, à l'heure actuelle. Il faut dire que quand la fatigue et l'épuisement sont réunis, il est dur de ne pas avoir la tête qui tourne ainsi que quelques malaises. Résultat, elle se prit retirer de l'arbre avec violence par Jackie. L'heure de la punition était proche, et même un peu trop. Ruby fut envoyée avec les autres punies. Et là, elle put apercevoir Hope. Mais qu'avait-elle fait ? Elle ne semblait pas pourtant aussi défoncée que la rousse. Cette dernière se demandait donc ce que son acolyte faisait ici.

– Bah ... T'es out aussi ou ..?
Layla Lorainte
Région d'origine : Hoenn.
Âge : 14 ans.
Niveau : 15
Jetons : 1967
Points d'Expériences : 253
Pokeathlète Médecin
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Plates comme des Limondes. Bienvenue chez Cap'taine.   Mar 15 Avr - 21:09



4h30 du matin. Joker me réveille. Je met ma tête sous mon oreiller. Joker aboi. Je sors ma tête.

« Chut Joker ! Tu vas réveiller tout le monde et tu sais que nous, les Mentali aimons être reposer. Mais si tu abois comme ça, mes camarades ne seront jamais en forme demain... »

Demain ? Je tourne ma tête vers l'horloge. Quatre heure et demie du matin ! Mais pourquoi Joker me réveille si tôt ? Je la regarde. Elle secoue sa queue de haut en bas, puis de droite à gauche. Mince, cela voulait bien sûr dire qu'elle voulait aller aux W.C enfin, pour elle, il n'y avait pas de toilette, mais de l'herbe. Ne passons pas aux détails. Je me lève, prend mon gilet, l'enfile et prend mes claquettes, oui, mes claquettes. Joker et moi sortons dehors, dans le grand jardin de l'académie. J'entends des cris, ah mais oui, ce sont les cris de "maîtresse" Jackie qui fait faire du sport aux pauvres Pyroli à cinq heure du matin... Heureusement que j'ai atterri chez les Mentali qui sont plus "bonnes filles". J'attends devant la porte que Joker est fini, sauf que là, j'aperçois Jackie pointée comme un arbre près d'un arbre, oui. Et ce fut la pire erreur de ma gentille Caninos: allait faire le petit besoin aux pieds de Jackie qui avait un jogging marron, enfin, il était de cette couleur jusqu'à maintenant. Je tremble et cours vers elles où Jackie commence à hurler. Soyez sûr, je ne m'arrêterais en aucun cas pour faire wagadudu. Au contraire, j'aimerais prendre Joker et fuir très loin de cette femme dans un wagon.

« Non ! Non non non non ! Comment as-tu pus faire ça ! Jackie me fusil du regard C'est ton Caninos ? Ce que tu l'as mal dressé ! Ton chien va courir avec toi ! Vous les Pyroli, incapable de ne rien faire sans faute !
- Mais madame Jackie pardonnez-le et puis je ne...
- Tu perds du temps là ! Allez, allez courir ! »

Une Pyroli ? Je n'étais en aucun cas une Pyroli ! Jackie se dirige vers le bâtiment pour se changer surement et avant de traverser la porte, elle se retourne et cris "Courez et que sa saute ! Et 60 pompes pour vous !". Je hais le sport ! Je déteste ça ! Comment vais-je faire ? Je regarde Joker, elle a les oreilles baissées. Je la rassure, la rentre dans son Pokéball et je commence à courir. D'accord moi je courrais, mais cette Jackie n'a pas le droit de crier sur Joker et elle ne peut pas lui donner des ordres. Heureusement que cette femme n'est pas ma marraine, enfin, heureusement que je n'en ai pas tout court. Je me dirige vers deux filles, une blonde, une rousse. Elles ont l'air sympathique, du moins je l'espère. Je dis timidement :

« Bonjour..
- Toi ! Où est ton Pokémon ? Qu'il court aussi, intervient Jackie avec un autre jogging
- Non madame, il reste dans sa Pokéball.
- Tu courras plus que les autres alors.
- Très bien.»

En disant ça, j'ai cru que j'allais faire une crise cardiaque, mais si c'est pour ma Joker, je ferais tout.


_________________
Plates comme des Limondes. Bienvenue chez Cap'taine. 1405370802-joker Plates comme des Limondes. Bienvenue chez Cap'taine. 1405370796-dragneer Plates comme des Limondes. Bienvenue chez Cap'taine. 1405371096-mild Plates comme des Limondes. Bienvenue chez Cap'taine. 1405370809-l-aspicot
Plates comme des Limondes. Bienvenue chez Cap'taine. 1405370817-togepi Plates comme des Limondes. Bienvenue chez Cap'taine. 1405370785-chi
Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: Plates comme des Limondes. Bienvenue chez Cap'taine.   Mer 16 Avr - 22:32
Bref, c'est le matin. Comment je sais, que ça l'est ? Je sais pas, je sais plus. La lumière naissante, ça doit m'aider à le savoir. Je bâille. Je suis en short et débardeur, ce qui me sert de pyjama quand je vais dormir. Sauf que je suis pas allée dormir. J'avais pas sommeil, j'avais faim. Alors voilà, j'ai lu toute la nuit plein de bouquins sortis de je sais plus. Ah. Je sais d'où ils viennent : Je les ai emprunté à ma voisine d'à coté, sans faire exprès. Comment je fais pour voler des trucs sans faire exprès ? Heu ... J'ai droit à un joker ?! Puis zut quoi ! Est-ce que moi je vous demande la situation géo-politique de la Yougoslavie hein hein hein ?! Bah nan, alors vos questions, s'il vous plait quoi ! S'il vous plait !

Bref. J'ai froid. J'ai soif. Sauf que j'ai pas envie de boire de l'eau. Du sucre ? Hmm, du sucre ... Oui, définitivement, c'est ce qu'il me faut ! Un bon soda, allons le chercher ! Mais pour le froid ? Bah, ça attendra ! Après tout, je pourrai me caler sous la couette après ! Avec mon soda glacé ! Minute ... Si j'ai froid, pourquoi je veux m'acheter un truc qui va me frigorifier un peu plus ? Heu ... Je sais pas. Je sais plus. Ah. Si je sais en fait : C'est trooooop bon ! Sitôt dit, sitôt fait, me voilà au réfectoire devant la machine à boisson, buvant une longue gorgée de la panacée, aaaah ! Je suis une fille heureuse ! Bon.

J'ai un peu très froid là tout de suite, direction ma chambre !

Sauf qu'en fait, non.

- Hey la retardataire ! Bouge tes fesses et va retrouver tes camarades, et que ça saute !

Je crois que c'est mademoiselle Jackie qui parle. Mais en fait, je pense que c'est une mauvaise blague de quelqu'un, alors je me retourne même pas, et je me contente de dire en gloussant.

- Hilarant.

La tape que j'ai reçu sur le bout de la tête, elle, ne l'était pas du tout. Et le visage de Jackie, furieux, l'était encore moins.

- J'ai cru mal entendre ..?

- Mais-

- PAS DE MAIS ! Tu feras dix tours de terrain en plus pour la peine !

Nom d'un Yttrium que j'ai aucune idée de ce que ça peut être ! Pourquoi moi, misérable destin ! Orage ! Ô désespoir ! Ô jeunesse ennemie ! Ai-je donc vécu si peu que pour cette infamie ?! N'empêche que je suivais quelqu'un qui s'est réveillée du mauvais pied alors que quelques retardataires suivaient notre pas, la mine confite comme un fruit au sirop.

- C'est toujours aussi folko chez vous ?

Une petite fille me répondait, la mine sombre.

- Nan, elle est de bonne humeur aujourd'hui.

- Ah ouais ...

N'empêche que me voilà dehors, et qu'on hurle de faire des tours, et que si on est pas rapides, qu'on ferait des pompes en prime. C'est quoi une pompe d'ailleurs ? Je me sens paumée, pas à ma place. Mais voilà que j'aperçois une petite tête blonde, au milieu des gens afférés à leurs exercices matinaux. Fille que je viens rejoindre toute sourire, en criant !

- Hooope ! C'est fou ici, qu'est-ce qui se passeeee ?!

En, naturellement, ignorant les deux autres demoiselles qui se trouvaient à coté. YES we wan !
Hope Spettell
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 74
Jetons : 11519
Points d'Expériences : 2528
Todresseur Ranger
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Plates comme des Limondes. Bienvenue chez Cap'taine.   Jeu 17 Avr - 14:17


« Ouais ... Tellement motivée que j'en bondis hors de mes chauss-... Elle jeta un regard à ses pieds, j'en fis de même. Des... Pantoufles ?! Bon, je disais ..? Ah oui. Je suis tellement motivée que j'en bondis hors de mes pantoufles. Génial. Cette journée commence très bien. »
Je me retins de rire. Je sentais le regard sévère de Jackie nous fixer. Alors je me concentrai sur la course. J'observais les autres élèves. Il y avait une brune qui trébuchait tous les dix mètres. Dur. Ce qui m'intrigua plus, c'est l'absence de la folle aux tresse. Je ne l'ai, pour le moment, encore jamais aperçu. Finalement, quand je repensai à Ruby, je ne la vis plus autour de moi. Bah, tant pis.

J'étais pleine d'énergie. Comme toujours, ok, mais encore plus ce matin. Les vitamines, peut-être ? Mais la rouquine paraît plus droguée qu'autre chose... Le mystère reste entier.
Nous nous dirigeâmes dans le forêt. L'heure de l'escalade vint. Je ne m'en tirait pas trop mal, avec ma petite taille, bien que j'avais du mal à attraper les branches supérieur, j'arrivais à me faufiler à travers les obstacles sans trop de problème. Je vis enfin ma rencontre de ce matin, essayant désespérément de s'accrocher à un arbres, tel un koala. Finalement, je descendis, avant de sauter pour les deux mètres restant. Fin de l'entraînement, joie, paix et bonheur.

Sauf que non, en faite. La tyran passait devant chacun, pour nous saluer.

- Bien, Spettel. Vous pouvez vous retirez.
- Bien Cap'taine !
J'accompagnai ma phrase avec un signe de pouce.

Résultat ? Je finis dans le groupe des punies. Super.
Ruby y était. Ça ne m'étonna même pas.

-  Bah ... T'es out aussi ou ..? demanda-t-elle.
- Disons que je l'ai appelée Cap'taine et pas fais le salut militaire, et ça ne lui a pas plu. J'accentuai le tout en haussant les épaules.

Jackie était partie recruter les autres victimes. Puis nous commençâmes des tours au pas de course dans la forêt, sous l'oeil attenttif de notre chère Générale. Alors que je courrais tranquillement aux côté de la rouquine et d'une autre blonde, une autre voix se fit entendre. Elle m'était apparemment destinée.

- Hooope ! C'est fou ici, qu'est-ce qui se passeeee ?! Avec son sourire habituel, on aurait dit un clown dans un film dramatique. Voici Anna. Attendez... Qu'est-ce que fait une Givrali ici ?! Je poussai un soupire, avant de lui répondre.
- Entraînement matinal des Pyroli. Je te souhaite la bienvenue chez Ca-... Générale Jackie. Avant de continuer la course. Le regard de cette dernière se faisait insistant.

J'attendis qu'on soit un peu plus loin pour continuer ce qui ressemblait à une conversation.

« Juste... Respiration. Tu fous quoi, là, Anna, au juste? »
J'avais pris un air intrigué. Puis je regardais à côté de nous. Une petite blonde s'y trouvait. Je ne l'avais cependant jamais croisé dans mon dortoir. De plus, courir si tôt ne semblait pas non plus figurer dans son programme habituel. Je m'adressai à elle :

« Mmm, toi aussi t'es pas de notre dortoir, non ? 'Fin, je t'ai encore jamais croisé, en tout cas. »



Spoiler:
 

_________________



Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Plates comme des Limondes. Bienvenue chez Cap'taine.   Jeu 17 Avr - 17:47
Le groupe des punies, c'est vraiment la fête ici. C'était bien évidemment reparti pour une course. Comme quoi l'imagination de Jackie était assez limitée, elle ne pouvait même pas penser à mieux que ça. Mais bon. Ruby ne gardait cette pensée que pour elle-même, ayant trop peur qu'elle ne tourne à travers tout le dortoir pour finalement finir dans les oreilles de la générale. Qui sait ce qu'elle serait capable de prévoir comme sanction après cette histoire. Mieux vaut ne pas l'imaginer. En tout cas, ça ne sera pas qu'un bain de sueur.

Un mauvais salut. Comme quoi, la générale sanctionnait vraiment pour un tout et pour un rien. Après cela, une autre petite se joint au lot. Amusant. La rousse se demanda sur le coup pourquoi elle était là, la petite numéro deux. C'est alors qu'elle remarqua quelque chose d'étrange. Alors que Jackie venait tout juste d'intervenir, la demoiselle ne manqua pas de remarquer un détail qui la surprit. Pourquoi avait-elle changé de jogging ? La dure avait-elle des petits accidents à son âge ? Non, cela paraissait peu probable, surtout venant de la part de la si populaire chef.

Et enfin, une dernière aux cheveux un peu plus colorés. Celle-ci semblait déjà connaître Hope. Pourtant, la zombie jura ne jamais avoir vu les deux dernières arrivantes au dortoir Pyroli. Des nouvelles ? Non. Une méprise ? Certainement. Après tout, lorsqu'elle en avait l'occasion, Jackie criait sur n'importe qui pour n'importe quoi. Bref. Il valait mieux pour tout le monde cesser cette conversation. Le requin revenait, et Ruby n'était pas la seule à l'avoir vue.

C'est en pantoufle qu'elle dût courir, encore une fois. Faire le chemin jusqu'à dortoir puis revenir ici serait bien trop long et surtout fatiguant, même sans prendre en compte les petits malus que Jackie se permettra de rajouter comme faire une partie du chemin à cloche-pied. Génial. Être Pyroli, c'est franchement le pied, sans mauvais jeu de mots.

Lorsque le groupuscule s'arrêta, tout le monde en profita bien évidemment pour reprendre son souffle. Chaque seconde où le référent Pyroli ne regardait pas était précieuse. Avec toute cette pression dans les poumons après un tel effort, l'air lui-même semblait se faire plus rare, si bien que la rousse respirait bruyamment et à grande bouffée comme si que cet air allait disparaître à un moment où un autre. Encore mieux Vu que Jackie ne passait pas par ici, elle se permit de s'allonger sur le sol. En cet instant, elle trouva même la pelouse aussi confortable que son lit.

– Bonheur ... Si seulement tu pouvais rester avec moi éternellement ... délira-t-elle en faisant "l'ange".

Puis elle leva la tête, se rappelant d'un détail certes anodin, mais assez grave en soit. Aussi fatiguée soit-elle, ce n'était pas une excuse pour oublier de se présenter C'était une base, une fondation, quelque chose que l'on faisait à chaque nouvelle rencontre. Comment avait-elle pu oublier ? C'était une faute grave, littéralement. La rousse compta donc rattraper cette erreur. Enfin, c'était avant l'intervention d'Hope. Comment ça "toi aussi" ..? Est-ce que ça veut dire que la dernière arrivée n'était réellement pas de ce dortoir ? Mais dans ce cas, pourquoi Jackie l'a-t-elle punie ? Question qu'elle posa tout bêtement après sa courte présentation.

– Ah, au fait ! Moi c'est Ruby. Et lui c'est ... Ah non. Il n'est toujours pas là ... Et sinon : vous êtes nouvelles ou ... Pas du dortoir ? Je crois pas vous avoir vu avant ... Quoique ne sait-on jamais ... En fait non ! Je ne pense pas.
Layla Lorainte
Région d'origine : Hoenn.
Âge : 14 ans.
Niveau : 15
Jetons : 1967
Points d'Expériences : 253
Pokeathlète Médecin
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Plates comme des Limondes. Bienvenue chez Cap'taine.   Jeu 17 Avr - 18:42


Je cours. Ce que c'est fatigant. Et dire que les Pyroli font ça presque tous les jours. Heureusement que je suis des Mentali. Une autre fille nous rejoint et discuta avec la blonde à coté de la rouquine. C'est bizarre qu'elles ne me demandent pas d'où je viens, enfin voilà quoi, elles ne m'ont jamais vu dans leur dortoir, sauf si... non, elles ne peuvent pas m'avoir rencontré. C'est alors que la blonde me regarda.

« Mmm, toi aussi t'es pas de notre dortoir, non ? 'Fin, je t'ai encore jamais croisé, en tout cas.
– Je.. oui je ne suis pas de votre dortoir, je viens des Mentali.. »

Enfin la pause arriva. Essoufflée, je m'écroule sur l'herbe encore fraîche. Je n'aurais jamais pensé que j'allais respirer si difficilement et rapidement. De l'eau. Il me faut de l'eau en urgence. Je regarde à droite, à gauche, derrière, devant. Pas d'eau. Comment elles font pour résister à cette torture sans eau ? Elles sont folles... C'est alors que la rouquine m'adressa la parole.

« Ah, au fait ! Moi c'est Ruby. Et lui c'est ... Ah non. Il n'est toujours pas là ... Et sinon : vous êtes nouvelles ou ... Pas du dortoir ? Je crois pas vous avoir vu avant ... Quoique ne sait-on jamais ... En fait non ! Je ne pense pas.
Moi c'est Layla. Je ne suis ni de votre dortoir, ni nouvelle. Je viens du dortoir des Mentali. »

Je baisse ma tête. Elle va surement se moquer de moi, ou s'éloigner. On ma dit que les Pyroli n'aimaient pas les Mentali.


Spoiler:
 

_________________
Plates comme des Limondes. Bienvenue chez Cap'taine. 1405370802-joker Plates comme des Limondes. Bienvenue chez Cap'taine. 1405370796-dragneer Plates comme des Limondes. Bienvenue chez Cap'taine. 1405371096-mild Plates comme des Limondes. Bienvenue chez Cap'taine. 1405370809-l-aspicot
Plates comme des Limondes. Bienvenue chez Cap'taine. 1405370817-togepi Plates comme des Limondes. Bienvenue chez Cap'taine. 1405370785-chi
Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: Plates comme des Limondes. Bienvenue chez Cap'taine.   Sam 19 Avr - 14:17
Le guerrier meurt mais ne se rend jamais ! Minute, pourquoi je dis ça ..?

Ah oui, j'avais retrouvé mon amie la blondinette, Hope je sais plus quoi ! Et heu, elle m'avait dit que j'étais à l'entraînement des Pyroli ? C'est pas un pokémon ça ? Et un dortoir autre que le mien ? Très possible en fait. Très très possible. Mais voilà que le sergent était derrière nous à nouveau, et qu'on était obligées de se mettre à courir pour éviter ses foudres, et s'entraîner intrinsèquement ! Mais quand finalement on a pris une pause, sûres que personne allait nous réprimander, je me laissais tomber sur le sol, sur les fesses, dans un petit couinement ce qu'il y avait de plus pathétique. Les cailloux ont accueilli mon fessier qui ne l'avait apprécié, le guérir prendrait le temps d'un café dans une salle climatisée !

Moi qui me plaignait de chaleur, voilà que tout à coup j'avais l'impression de suffoquer. Je ahanais sous l'effort, la transpiration collant mes mèches rebelles sur mon front. Puis j'avais soif. Très soif. Le soda bu il y a quelques minutes n'arrive plus à sustenter, même si l'arrière-goût infime reste sur mes lèvres, me faisant sourire bien bêtement. Mais je suis sortie de mes rêveries par mes demoiselles de travers : Hope me demande ce que je fais ici, la rouquine qui s'appelle Ruby se présente et nous demande de quel dortoir on est, et la petite fille fluette (encore plus que nous !) qui a envie de mourir (elle s'appelle Layla) se dit du dortoir Mentali.

N'empêche, je sais pas si je trouve ça cool ou un peu inquiétant, des exercices matinaux destinés à un dortoir appliqués à tous les autres si ils ont le malheur de se lever tôt. Ça m'apprendra à être une fille sérieuse croyant au dire *le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt !* Pour la peine, je me lèverai le plus tard possible et voilà ! Bien fait pour tout le monde ! N'empêche que je commence à avoir faim. Envie de chocolat. Envie du truc, vous savez ! La pâte épaisse que vous avez en préparant un gâteau, avant de la mettre au four ... La ganache ! Je veux en manger, ouiiiii !

Mais sinon, et si je me recentrais sur les discussions dans lesquelles je suis un peu impliquée ?

Bonne idée.

- Heu, pour ceux qui connaissent pas mon nom, moi c'est Anna ! Et heu, je suis un peu Givrali, vous savez, la glace, toussah, elle fond au soleil ... Et heu, j'sais pas, l'autre folle m'a un peu embarquée alors que je buvais mon soda à la cerise, elle avait pas l'air commode alors je me suis sentie obligée de venir, vous savez ! Mais sinon, vous faites ça tous les jours ? Je veux dire, je suis tombée au mauvais moment et voilà, c'était entraînement Pyroli, mais vous faites ça juste, genre, une fois par mois, hein ?!
Hope Spettell
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 74
Jetons : 11519
Points d'Expériences : 2528
Todresseur Ranger
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Plates comme des Limondes. Bienvenue chez Cap'taine.   Dim 20 Avr - 12:52

« – Ah, au fait ! Moi c'est Ruby. Et lui c'est ... Ah non. Il n'est toujours pas là ... Et sinon : vous êtes nouvelles ou ... Pas du dortoir ? Je crois pas vous avoir vu avant ... Quoique ne sait-on jamais ... En fait non ! Je ne pense pas. 
– Moi c'est Layla. Je ne suis ni de votre dortoir, ni nouvelle. Je viens du dortoir des Mentali.
– Ruby, l'académie n'accueille en principe pas de nouveau en cours de semestre. »
Lui fis-je remarquer.

J'observai la blondinette. Mentali, elle dit ? Je me disais bien aussi que je ne l'avais jamais vu ici. Qu'est-ce qu'elle fait là ? Je la détaillai de haut en bas, avant d'afficher un sourire amical. Elle était mignonne, parfaite à embêter. 'Faut que je lui trouve quelque chose un de ces quatres.
Anna, quant à elle, se décida enfin à parler.

« Heu, pour ceux qui connaissent pas mon nom, moi c'est Anna ! Et heu, je suis un peu Givrali, vous savez, la glace, toussah, elle fond au soleil ... Et heu, j'sais pas, l'autre folle m'a un peu embarquée alors que je buvais mon soda à la cerise, elle avait pas l'air commode alors je me suis sentie obligée de venir, vous savez ! Mais sinon, vous faites ça tous les jours ? Je veux dire, je suis tombée au mauvais moment et voilà, c'était entraînement Pyroli, mais vous faites ça juste, genre, une fois par mois, hein ?! »
Un pavé comme elle sait si bien le faire. Il manquerait plus que la Cap'taine nous entende. Si elle veut pas se faire briser avant de finir de fondre, il vaudrait mieux qu'elle fasse gaffe. Je soupirai. Un peu dépitée, je lui répondis sans trop réfléchir.

« Tous les jours. On t'accueillera volontièrement demain aussi. »
Cette fille, on sait jamais à quoi elle pense. À rien peut-être.
Je me retins de m'allonger sur la verdure, même si ce n'était pas l'envie qui me manquait. Un regard envieux je jetai à l'herbe fraîche et verte qui s'étalait sous mes pieds. La température était parfaite pour cela. Levant les yeux aux ciel pour combattre ce désir, je leur fis finalement remarquer :

« Bon, les filles, 'faut y aller. Si on se fait choper, on est mortes.
Soit c'est elle qui nous tue, soit c'est la soif qui nous enterre à cause des tours de terrain en plus. Je préfère ne pas avoir à choisir entre les deux. 'Nous reste encore trois tours à faire.
Petite pause. Pour l'instant. »
Je leur jetai un coup d’œil et m'enfonçai à nouveau dans les arbres. Si on passe trop de temps ici, Jackie se doutera de quelque chose. Tant pis, si elles ne me suivent pas.


_________________



Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Plates comme des Limondes. Bienvenue chez Cap'taine.   Dim 20 Avr - 19:15
Une remarque pertinente. Oui, elle n'était pas fausse. Voilà de quoi faire redescendre la rousse sur terre. Si elle oubliait même les règles de base de l'établissement, on peut dire qu'elle allait vite finir sévèrement punie, un jour. Quoique ... Et si la punition, c'était ça ? Non. Pour un oubli du règlement, Jackie prévoit sûrement autre chose. Ah mais d'ailleurs, le règlement étaient enfreint, actuellement. Au lieu de courir, le groupe d'élèves se reposait à un lieu où la générale ne posait pas les yeux pour l'instant. En bref, c'était mal !

Mais la discussion s'étalait paisiblement sur la durée, si bien que personne ne sembla actuellement concerné par le fait de courir. Cependant, c'est grâce à cette discussion que tout le monde se connaissait. Enfin, approximativement va-t-on dire. Deux Pyrolis, une Givrali et une Mentali. Il y avait de tout, côté dortoirs féminins. Des garçons ? Non, pas ici. Si jamais un seul d'eux traînait ici, il y aurait de quoi se poser tout un tas de question, à commencer par celle qui demandait qu'est-ce qu'il faisait ici. Mais bon. Il n'y en avait pas. Rien que des filles. Plates, certes, mais des filles !

Finalement, la petite Hope remarqua qu'il ne fallait pas s'attarder ici. Choix judicieux. À ce rythme, Jackie n'allait pas tarder à se poser des questions. Ruby se leva donc de la douce et fraîche pelouse en ronchonnant. Si seulement elle avait pu rester ici, elle l'aurait fait. Mais malheureusement, la punition n'était pas levée. Trois tours encore, disait la blonde.

– Trois ... Haaaan ! Je vais mourir !

Ruby se résolut finalement à suivre la plus motivée de toutes. Ses bras ne voulaient cependant pas bouger. Ils restaient raides, se balançant de gauche à droite, puis de droite à gauche. Le dos de la rousse se courba, montra bien évidemment son manque de motivation pour la tâche, mais aussi son magnifique don d'imitation de Quasimodo. Le paysage lui aussi était ennuyant, voire même ennuyé ! Jamais il ne changeait. Des arbres, des arbres, toujours des arbres. Sans indication, on pourrait réellement se perdre dans ces lieux.

Mais là, le premier problème. La petite prenait un peu trop d'avance. Les deux autres, elles étaient peut-être loin devant, ou loin derrière. Ruby ne les voyait pas. Il faut dire qu'avec autant de cheveux devant ses yeux – merci la fatigue qui l'empêchait de les recoiffer – elle ne pouvait voir que devant elle, et encore, dans un champ limité. Mais elle pouvait voir la jeunette qui semblait presque s'échapper. Comment faisait-elle pour avoir tant d'énergie à revendre ? Les vitamines avaient-elles eût le bon effet sur la blondinette ? Il fallait croire que oui.

– Hooooooope ! Ralentis un peu ! J'en peux pluuus ! râla-t-elle.

À bout de souffle, elle ralentit encore plus qu'avant, se laissant presque désormais tomber au sol. À ce rythme, elle allait terminer l'exercice en rampant. Courir fatiguée et se retrouver en pantoufles, ce n'était pas très avantageux en sport, voyez-vous ? Finalement, elle prit donc le risque. Elle se laissa tomber dos à un arbre, en espérant que Jackie ne soit pas dans les parages. Elle était littéralement H.S et devait se permettre une bonne petite pause avant de pouvoir courir à nouveau.

– Quelqu'uuuuun ? S'il-vous-plaîîîîîît !
Layla Lorainte
Région d'origine : Hoenn.
Âge : 14 ans.
Niveau : 15
Jetons : 1967
Points d'Expériences : 253
Pokeathlète Médecin
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Plates comme des Limondes. Bienvenue chez Cap'taine.   Lun 21 Avr - 19:03



La dénommé Hope nous avertit qu'il ne fallait pas trop traîner, sinon, cette pimbêche de Jackie allait nous faire travailler encore plus que les autres filles. Et moi, je n'avais aucune envie de faire encore des tours de plus de ce stupide parcourt. De plus, la Cap'taine ma dit que je devais en faire trois en plus pour Joker. Avec un peu de chance, elle aura oublié, et je pourrais aller à mon dortoir sans problème. Espérons-le toujours, on ne sait jamais. Enfin bon, même si j'avais très soif, je me relève, et commence à courir à une allure lente. Non, n'abusons pas trop non plus, mais je cours lentement. Ok, j'y peux rien si je ne suis pas faite pour le sport.

« Aïe... Aïe... J'ai soiiiif... »

Je déteste le sport, c'est horrible ! Comment font les sportifs dans leurs vies ? Ils courent tout le temps, chaque minutes, chaque secondes ? Ca doit être affreux. Je cours un peu plus lentement, mais au bout de une, deux minutes, je m'arrête et vais derrière l'arbre juste à côté de moi. Je ne me sens pas bien, mais pas bien du tout. Je m'y colle et m'écroule par terre. J'ai soif, trop soif. De l'eau, il me faut de l'eau. Mais où en trouver dans ce lieu ? Je veux retourner dans mon dortoir ! Je le veux ! J'en ai marre de courir, je suis assoiffée !

« De l'eau... de l'eau s'il vous plait... »

Personne. bien sûr, toutes les filles courent et sont surement déjà très en avance par rapport à moi. Comment tiennent-t-elles sans eau ? Je n'ai pas vu une Pyroli -ou Givrali avec Anna- qui boit de l'eau. Même pas une goutte ! C'est de la torture mon dieu ! Et le principal qui ne dis rien... Oulala. Je reste deux minutes au moins derrière cet arbre pour reprendre mon souffle. Je décide de me lever et m’exécute. Puis j'entends quelqu'un qui appelle une personne, la plus proche d'elle pour l'aider. je m'approche d'elle, c'était Ruby, la rousse d'avant.

« Quelqu'uuuuun ? S'il-vous-plaîîîîîît !
– Oui, Ruby, qu'y-a-t'il ? »


_________________
Plates comme des Limondes. Bienvenue chez Cap'taine. 1405370802-joker Plates comme des Limondes. Bienvenue chez Cap'taine. 1405370796-dragneer Plates comme des Limondes. Bienvenue chez Cap'taine. 1405371096-mild Plates comme des Limondes. Bienvenue chez Cap'taine. 1405370809-l-aspicot
Plates comme des Limondes. Bienvenue chez Cap'taine. 1405370817-togepi Plates comme des Limondes. Bienvenue chez Cap'taine. 1405370785-chi
Hope Spettell
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 74
Jetons : 11519
Points d'Expériences : 2528
Todresseur Ranger
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Plates comme des Limondes. Bienvenue chez Cap'taine.   Sam 17 Mai - 21:24
C'était fou toute l'énergie que j'avais à nouveau à peine après m'être arrêtée quelques minutes. De base, grâce à Tim, j'étais déjà sportive, mais là, ça en devenait presque surhumain avec ce que nous faisait subir la Cap'taine. Je courrai tranquillement dans la forêt, oubliant presque les filles. Quand je réalisai qu'elles ne m'avaient pas suivi, je m'arrêtai quelques secondes. Sûrement étaient-elles encore bien derrière. Je me remis à courir, tout en fredonnant.
Sans le remarquer, j'étais arrivée au point de check où se trouvait Jackie. Elle avait son éternel regard sévère. À peine l'eus-je vu que je détournai la tête feignant de ne pas l'avoir aperçue. Il me restait encore deux tours de forêt à faire. Un cri m'interpella. Je sursautai, manquant la crise cardiaque.

- SPETTELL ! Où sont les autres ?
- Euh-aaah, encore derrière, Générale!


Sous la panique, j'avais fait le salut militaire qu'elle exigeait de chaque élève. Elle cria à nouveau de ne pas m'arrêter. Je m'en allai alors refaire un tour. Regardant par-dessus mon épaule, je la vis se diriger d'où je venais. Probablement, venais-je de signer la mort de mes camarades. Des remords ? Mmm, peut-être. En tout cas, la Mentali allait connaître ce qu'était la dure vie. Anna aussi. Après tout, qu'aurais-je dû répondre ? Sur le moment, je n'avais pas eu le reflex de les aider en inventant un quelconque mensonge. Mais en y réfléchissant, je n'avais rien de mieux à répondre. J'allais quand même pas lui dire qu'elles sont parties aidé un Ronflex paralysé, et donc sauver la faune de notre forêt, si ?

Continuant ma course, je repassai par l'endroit où nous nous étions reposées. Je me demandais où étaient les filles. En train de courir ? En train de se faire réprimander? En train de se cacher ? Peut-être les recroiserais-je. Je m'enfonçai à nouveau dans les bois. Une voix que je ne connaissais que trop bien parvint à mes oreilles.

« Comment ÇA vous ne savez pas où est la QUATRIÈME PUNIE ? »
La Cap'taine était furax. Vraiment. Je redoutais de passer par où elles était. Et comment ça, la quatrième ? Je distinguai quelques voix. Ruby et la Mentali je crois. Et donc Anna n'est pas avec elles ? Ça ne m'étonnerait pas d'elle qu'elle se soit barré. Elle est assez barge pour ça. Par contre, ça nous foutait dans la merde. Et pas qu'un peu. Je sens que les emmerdes ne sont pas encore terminées. Je trottinais pour retarder l'échéance où j'arriverai sur le lieu des réprimandes.

_________________



Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Plates comme des Limondes. Bienvenue chez Cap'taine.   Dim 18 Mai - 0:30
Un sursaut. Voilà la réaction de la rousse face à la réponse rapide de Layla. Bien que sa voix n'était pas bien méchante, elle ne s'attendait pas à ce qu'on lui répondre si vite. Et par l'épuisement, elle était encore plus vulnérable à ce genre de frayeur. Bref, le cœur de Ruby s'était presque arrêté pendant quelques secondes. Il tint le coup, bien heureusement. Mais il n'empêche que ce fut une bien belle frayeur, comme si que quelqu'un voulait s'amuser à faire de la scarification sur elle. À ce point ? Oui. Elle était quelqu'un qui comprenait l'art. Mais ce genre de chose, non. À la limite, un tatouage, pourquoi pas ? Mais bon. Elle aura tout le temps de penser à cela un peu plus tard.

L'épuisée tourna la tête pour apercevoir son acolyte. Eh bah ... Elle semblait déjà un peu moins fatiguée qu'elle. La rousse n'en pouvait plus. Elle respirait aussi fort qu'un chien assoiffé, suait autant qu'un sumo ayant affronté Godzilla et délirant autant qu'un scientifique un peu fou sous l'effet d'une drogue dure. En bref, son état était déplorable.

– Je suis mooooooorte !

Et pas qu'un peu. Mais cette plainte avait été prononcée si fort que le monstre avait pu retrouver la trace des punies. Ou avait-elle tout simplement un flair hors du commun ? Bref ! C'est Jackie quoi. Rien ne lui échappait, et la voilà en train d'hurler. Un massacre pour les oreilles. Déjà que la jeune tournait de l’œil, elle n'avait pas du tout besoin de ça. Un sermon à en laisser des cicatrices mentales, ça c'est sûr. Et là, malheur. Ô grand malheur ! Une manquait à l'appel. Bon, Ruby restait optimiste. Cela voulait dire que la générale avait croisé Hope, et c'était déjà ça. Mais la dénommée Anna manquait à l'appel, et ça, ça n'allait sûrement pas ravir la tortionnaire.

– Eh bien ... On l'a perdue du vue, chef ! Elle est peut-être partie !

Elle essayait de mettre de la volonté dans sa voix. Mais avec sa fatigue, ça ressemblait plus à des paroles simples dans le vent. Merci à toi, souffle court. Tu lui sauves vraiment la vie. Voilà une Jackie en colère, fantastique n'est-ce pas ? Et elle haussait la voix de plus belle, de quoi me permettre quelques exagérations. Cette voix était si violente qu'un cri de Brouhabam en plein dans les oreilles n'était rien en comparaison. Cette voix était si terrifiante que de se faire placer un piercing sur chaque tympan serait mille fois plus agréable. Bref, Ruby n'aimait pas le timbre de voix de Jackie. Si seulement elle pouvait le lui faire savoir ...

Mais à peine qu'elle se croyait sauvée que le tyran hurla à nouveau, se plaignant sur le fait que tirer au flanc était passible de dix tours de stade, disait l'immondice. D'un coup, l'étudiante se sentait "bien mieux". Elle bondit, se relevant, et mimant des étirements avec le sourire alors qu'en réalité, elle avait juste envie d'hurler à la mort. Elle avait mal partout en plus d'être épuisée. Bon Dieu ! Était-ce trop demander à Jackie d'être absente ne serait-ce qu'une journée ? Elle avait une santé de Galopa, ou ..?

– Tu viens Layla ? On a encore ... Deux tours à faire !

Elle n'attendit même pas et l'attira dans sa course, sous le regard pesant de la générale. C'est en regardant derrière elle que Ruby aperçut ensuite une petite tignasse blonde. C'est Hope qui allait presque avoir un tour entier d'avance. Mais vu la vitesse où elle allait, c'était sans doute pour éviter Jackie. Compréhensible.

Une fois assez loin, la jeune tenta le tout pour le tour et s'arrêta à nouveau, se cachant derrière un autre arbre et se laissant tomber pitoyablement au sol, lâchant son acolyte après cela. Elle était exténuée. Il n'y a plus moyen qu'elle avance. Dormir, dormir ... Elle ne demandait que ça ! Et l'herbe était si confortable. Il faisait assez chaud, mais la brise était si douce. Le cadre était parfait pour sommeiller.

– Planque numéro deux : opérationnelle ! Si tu vois Hope, propose lui de venir si elle n'en peut plus ! On n'est pas loin du point de passage. On n'aura qu'à passer là-bas de temps en temps et revenir discrètement par un raccourci pour se reposer ...

_________________

Layla Lorainte
Région d'origine : Hoenn.
Âge : 14 ans.
Niveau : 15
Jetons : 1967
Points d'Expériences : 253
Pokeathlète Médecin
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Plates comme des Limondes. Bienvenue chez Cap'taine.   Sam 24 Mai - 13:12




« Plates comme des Limondes. Bienvenue chez Cap'taine.  »


Quand je rejoints Ruby, elle sursaute, et met du temps avant de me répondre par un long "Je suis mooooooooooooorte". Ne sachant quoi dire, je lui fais un petit sourire et regarde droit devant moi. Il y a une fille qui vient en notre direction, elle avait l'air en colère. Pourquoi elle fait demi-tour elle ? Elle ne va pas se faire engueuler par cette Jackie ? Mais après que la fille se rapproche de plus en plus vers Ruby et moi, je vois que c'est Jackie elle-même. Ne sachant quoi faire de nouveau, je panique et regarde à ma gauche et à ma droite, puis je fixe Ruby du regard. J'ai peur qu'elle nous fait faire un tour en plus, ou autre chose... Je suis déjà assez crevée comme ça ! Oups, les mots que j'utilise depuis ce matin sont... vulgaires... Je prends une longue respiration quand Jackie est tout près de nous, et nous demande où se trouve l'autre fille. Elle devait parlait de la fille là... Anna je pense. Je ne lui réponds rien, j'ai peur de dire une gaffe qui pourrait apporter des ennuies à la Givrali. Mais en vérité, je n'ai envie de rien dire à cette Jackie. Alors, Ruby prend la parole.

— Eh bien ... On l'a perdue du vue, chef ! Elle est peut-être partie !


Jackie avait l'air beaucoup plus en colère qu'avant, et ce n'est pas vraiment beau à voir... Quand elle part dans une autre direction, elle hurle de nouveau, ce qui me fit sursauter. Mais Ruby prit de nouveau la parole, mais cette fois-ci, elle s'adressée à moi.

— Tu viens Layla ? On a encore ... Deux tours à faire !
— Oui ! Dis, elle n'a jamais mal à la gorge Jackie ?

Sans attendre la réponse de la rousse, je repris lentement la course, toujours à côté de Ruby. Depuis ces dernières minutes, elle me rappelait quelqu'un. Quelqu'un que j'avais déjà rencontré dans ma vie, une personne importante, mais j'ignore laquelle. Tant pis.

Ruby s'arrêta de nouveau, et je fis de même. J'étais juste essoufflée. De l'eau... comment résistaient-elles sans eau ? Je n'ai vu aucune fille boire depuis le début de l'entraînement matinal des Pyroli. Je regarde Ruby qui allait prendre la parole.

— Planque numéro deux : opérationnelle ! Si tu vois Hope, propose lui de venir si elle n'en peut plus ! On n'est pas loin du point de passage. On n'aura qu'à passer là-bas de temps en temps et revenir discrètement par un raccourci pour se reposer ...
Si je vois Hope... Je n'ai aucune envie de continuer... Dis, vous ne buvez pas d'eau ? C'est toujours comme ça ?

Soudain, je reconnus Ruby... mais oui, c'est bien elle !

— Ru... Ruby ! Je me souviens de toi ! Tu sais, pendant l'incendie au cirque, avec le garçon au pikachu ! Et toi, tu avais un Polichombr, et moi, un Caninos ! Mais oui, je me souviens de toi !

Waouh, c'était bien elle ! Enfin bref, je regarde à mes alentours et vois Hope qui court. Et là, je fais des grands signes de bras pour l'appeler.

— Hoooooooooooooooooope !


C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P I C O D E

_________________
Plates comme des Limondes. Bienvenue chez Cap'taine. 1405370802-joker Plates comme des Limondes. Bienvenue chez Cap'taine. 1405370796-dragneer Plates comme des Limondes. Bienvenue chez Cap'taine. 1405371096-mild Plates comme des Limondes. Bienvenue chez Cap'taine. 1405370809-l-aspicot
Plates comme des Limondes. Bienvenue chez Cap'taine. 1405370817-togepi Plates comme des Limondes. Bienvenue chez Cap'taine. 1405370785-chi
Hope Spettell
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 74
Jetons : 11519
Points d'Expériences : 2528
Todresseur Ranger
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Plates comme des Limondes. Bienvenue chez Cap'taine.   Mer 28 Mai - 22:08
Zut, j'allais trop rapidement quand même. J'entendais distinctement chaque parole que la Cap'taine prononçait. Pardon. Hurlait. Mais vu les décibels qu'elle libérait, ce n'était pas bien étonnant. Le problème actuelle était que mon rythme était trop rapide. Un petite détour, un slalom entre quelques arbres. Huum, je gagnais du temps. Très peu, certes, mais ce que je pouvais, et c'était déjà ça.
La voix finit par se calmer. Je repris alors le parcours de base et ma vitesse normale. Mauvais calcul, un nouveau cris retentit. Je sursautai et faillis me casser la gueule. Tout ça fut accompagné d'une mini crise-cardiaque en prime. Je respirai calmement quelques fois, puis repris le chemin, dans un pas plus lent que tout à l'heure. Qui sait si Jackie reviendra encore sur ses pas.
Finalement, après quelques minutes, le silence me confirma que notre référente s'était éloignée. Le cœur tranquille, je repris ma course. Quand un nouveau cris retentit. Plus fluette cependant, et à mon plus grand soulagement.

« Hoooooooooooooooooope ! »
Ah, ça c'était la Mentali. Pourquoi celle-ci ? Parce que c'était trop aigu pour que ce soit la droguée. Quoiqu'il en soit, cette blondinette avait quand même pas mal de voix. Moins que Cap'taine évidemment, mais si elle le voulait, elle le pouvait. Je souris de couverture et tournai ma tête en direction de la voix. J'avais juste. Et à côté d'elle se trouvait la rousse, affalée sur le sol. Je m'approchai d'elles.

« Hum, salut! Comment allez-vous ? »
Je devais avoir un sourire forcé. En même temps, vu l'engueulade de Jackie, voilà quoi. Sans compter sur Ruby qui semblait complètement hors course. La Mentali, Layla si mes souvenirs sont bons, semblait pas dans son meilleur état également. En même temps, ça devait bien être la première fois qu'elle courrait autant de si bon matin. Il faut qu'elle se dise que c'est bien pour la forme, qu'elle perdra des calories et qu'elle pourra se permettre quelques pâtisseries. Bref. Sinon, qu'étais-je censée faire, maintenant ? Je me lançai dans la formation d'une phrase sans savoir ce que je voulais vraiment exprimer. Résultat, des pauses régulières et une vitesse de débit de paroles égale à un Escargaume. Je séparais les syllabes pour avoir le temps de réfléchir.

« Vous... Voulez encore res-ter là un petit moment, ou... ? 'Fin, moi je commence gen-timent à cre-ver la dalle, doooonc je... Les derniers mots furent enfin prononcés à une vitesse normale, j'vous laisse ? Ou vous voulez vous décider à continuer ? »
En effet, ce dont j'avais besoin en ce moment même était un grand verre de jus de Parma et quelques pains au choc pour faire mon plein d'énergie. Parce que oui, les vitamines ça revigore bien – tant qu'on ne finit pas comme l'autre rousse, là – mais pour rassasier, ce n'était pas le top. J'attendais leur réponse, mes lèvres toujours en sourire.

_________________



Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Plates comme des Limondes. Bienvenue chez Cap'taine.   Jeu 29 Mai - 14:05
Fiou ! Même après de très longues secondes de respiration intense et de repos assez confortable sur l'herbe humidifiée par la légère brume matinale, Ruby avait bien du mal à reprendre ses forces si bien que les sons ne parvenaient plus correctement à son cerveau, que sa vue devenait légèrement trouble et surtout que son ventre se mettait à pousser des gargouillements des plus indiscrets. Mais il n'y avait pas que ça, malheureusement. Son sens du goût aussi s'en évaporait presque. Sa langue ne faisait que racler son palais sec ne demandant qu'à recevoir un peu de liquide aromatisé. En bref : Ruby avait soif, faim, et était terriblement fatiguée. Mais malgré tout, elle réussit à percevoir le plus important là-dedans. Le cirque, le feu, tout ça. La fille au Caninos. Ah mais oui ! Dit comme ça, c'était bel et bien elle. Dis donc, la rousse en avait mis du temps à le remarquer.

– Ah mais oui ! Maintenant que tu le dis ... Ça me paraît vrai. Mais bon ... Maintenant, tu sais à quel point notre entraînement c'est l'horreur ...

Lorsqu'elle entendit Layla appela Hope, la rousse se redressa. Elle n'allait pas rester couchée éternellement, si ? La petite tête blonde arriva. Elle aussi ne semblait pas en très grande forme, mais c'était normal. Pourtant, la question la plus naturelle du monde venait d'être prononcée. Question qui n'avait pas besoin d'être posée, en toute logique. Mais Ruby s'efforça tout de même d'y répondre, tentant de ne pas bafouiller ou autre à cause de sa soif intarissable. Ce fut une tâche assez compliquée.

– Hmh ... Pas très bien et je pense que ... Ça se voit assez. Quelques temps après, Hope reprit difficilement. Elle avait faim. Et pourtant, toujours prête à continuer cette torture ! À l'instant, Ruby se demanda si sa compagne Pyroli n'avait pas quelques gênes de Terminator en elle, ou quelque chose dans le genre. Bien évidemment, c'est une réflexion qu'elle ne fit pas partager par peur de se faire juger comme étrange. Mais elle répondit au quart de tour après la seconde réplique d'Hope. Faim ! Soif ! Je pense qu'on est toutes dans ce cas là ... Non ? On ne pourra plus courir si on n'ingère rien ... Et personnellement, je n'ai pas trop envie de m'évanouir ...

Abandonner la course ? Oui. Cela semblait être une sage décision malgré les grognements incessants de Jackie. Mais quel tyran, sans déconner ! Finalement, Ruby laissa de côté l'idée de s'arrêter pour de bon. À la place, elle avait plutôt trouvé quelque chose d'un peu plus hors-la-loi, mais qui allait très certainement aider tout le monde à reprendre du poil de la belle. Présentement, la demoiselle se disait que, sans ça, elle ne pourra plus courir correctement voire même tenir debout si rien ne descendait dans son estomac d'ici quelques temps. Et bien que ce n'était pas trop son genre de transgresser les lois imposées, il faut dire qu'il n'y avait pas le choix. C'était un cas de force majeure ! comme dirait très certainement Jackie, mais pas dans ce contexte là, en tous cas ...

– Dites ... Je sais pas pour vous mais moi, j'ai sérieusement besoin d'ingérer quelque chose ... Ça vous tente d'aller "emprunter" quelques petits remontants ..?

_________________

Layla Lorainte
Région d'origine : Hoenn.
Âge : 14 ans.
Niveau : 15
Jetons : 1967
Points d'Expériences : 253
Pokeathlète Médecin
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Plates comme des Limondes. Bienvenue chez Cap'taine.   Sam 14 Juin - 22:35


Hope se dirige vers Ruby et moi après que je l'ai appelé. Quand elle nous demanda comment nous allions, j'ai respirais un bon coup avant de lâcher "J'ai faiiiiiim" et je lui retourne la question. Ruby, elle, elle répondit à peu près la même réponse que moi en rajoutant "crevée, soif...". Tout comme moi. Je m'écroule par terre en m'étirant. Je regarde tout au tour de moi. L'herbe est fraîche, et nous sommes à l'ombre, croisons les doigts pour ne pas que Jackie nous trouve ou qu'elle ne remarque pas notre absence dans son horrible parcours. J'aimerais tellement faire comme le proverbe que j'avais lu l'autre fois ! « La vérité blesse, surtout quand tu l'écris sur un caillou pour le jeter sur quelqu'un. » Mais voilà, la vérité blesse, ne parlons pas. Mais attends, faudrait-il encore que Jackie est un cœur... J'aimerais tellement retourner dans mon lit douiller pour y dormir jusqu'à quand je veux... Je me redresse pour regarder Hope et Ruby, puis la blonde reprend la parole en nous disant qu'elle continuerait. Elle est folle ? En tout cas, moi, je ne pourrais pas faire un pas de plus en courant sans rien manger ni rien boire. Alors je lui réponds.
— J'ai pas vraiment envie de continuer en courir, du moins tant que je n'aurais pas manger et pas bue, je pourrais pas continuer, c'est trop duuuuur...
Et Ruby prend elle aussi la parole.
— Dites ... Je sais pas pour vous mais moi, j'ai sérieusement besoin d'ingérer quelque chose ... Ça vous tente d'aller "emprunter" quelques petits remontants ..?
« A toujours vouloir tout savoir, tu iras croupir dans le noir. », mon père me le répété souvent quand j'étais encore toute petite et que je voulais toujours savoir ce qu'il faisait. Et là, j'aimerais suivre Ruby, mais la fin de la phrase me fais frissonner... Bon, tant pis si je ferais quelque chose de mal, je veux manger et boire moi !
— Je viens avec toi, Ruby !
Et je me lève pour étirer mes bras qui sont toutes molles.

_________________
Plates comme des Limondes. Bienvenue chez Cap'taine. 1405370802-joker Plates comme des Limondes. Bienvenue chez Cap'taine. 1405370796-dragneer Plates comme des Limondes. Bienvenue chez Cap'taine. 1405371096-mild Plates comme des Limondes. Bienvenue chez Cap'taine. 1405370809-l-aspicot
Plates comme des Limondes. Bienvenue chez Cap'taine. 1405370817-togepi Plates comme des Limondes. Bienvenue chez Cap'taine. 1405370785-chi
Hope Spettell
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 74
Jetons : 11519
Points d'Expériences : 2528
Todresseur Ranger
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Plates comme des Limondes. Bienvenue chez Cap'taine.   Mer 18 Juin - 12:26
« Dites ... Je sais pas pour vous mais moi, j'ai sérieusement besoin d'ingérer quelque chose ... Ça vous tente d'aller "emprunter" quelques petits remontants ...? »
Voilà qui était une proposition fort alléchante. Le « emprunter » signifiait bien entendu... Ce qu'il signifiait. Où ça, au juste ? J'aurais plutôt choisis la cuisine du réfectoire, mais ça ne serait guère prudent pour elles. C'était légèrement un peu loin, et l'aller-retour prendrait donc trop de temps pour que Jackie ne se doute de rien.

« Je viens avec toi, Ruby ! »
La petite voix de la Mentali me fit gonfler mes joues. J'hésitais au parcours à prendre. Mais avant tout, je devrais plutôt finir mon tour, non ? Ça me prendra cinq minutes tout au plus et ensuite je serai libérer. Plus de risque d'entendre ses cris pour la journée. Par contre, si elle me demande où sont passées les deux autres ? Mais en y repensant, elle devait sûrement être partie à la recherche de Anna... Ou pas. Oui, elle devait être en train d'attendre au poste de check. Enfin, je l'espérais, pour ne pas avoir de problème, moi. Sa propre survie d'abord, ainsi est fait l'humain.

« Attendez-moi à la sortie de la forêt, cinq minutes chrono. Je termine mon tour et je viens. C'est mon dernier. Juste, Ruby, tu comptes aller emprunter où ? »
Réponse obtenue, je filai. Grr, j'ai faaaim.  En faite, non, pas faim. Mais j'avais besoin de sucre. Un jus de baie ou une pâtisserie, par exemple. Ou du chocolat encore. Oui, voilà, du sucre. La soif ne devrait pas tarder à se manifester non plus. Je m'essuyai le front en sueur avec un bras. Je m'arrêtai deux secondes, renversant ma tête en arrière pour fixer le bleu du ciel à travers le feuillage. Quelque chose d'humide et frais arriva sur mon visage. Je poussai un soupire de bien-être. Mais qu'était-ce ? De la pluie ? Quand même pas... Je repris ma course, j’apercevais la Cap'taine à peine deux cents mètres plus loin. Bon, allons-y.
Mais une seconde goutte frôla mon épaule. Puis une autre suivit. Hein, la pluie ? Non, pas maintenant ! Je pestai et finis mon tour en sprint. Salut militaire à Jackie et je filai avant qu'elle n'ait le temps de me poser la moindre question. Il ne faisait encore que pleuvioter. Espérons que la situation ne s’aggravera pas.
Après m'être suffisamment éloignée, je m'arrêtai pour reprendre mon souffle. Mes cheveux... À la limite, je me les serais lavés de toutes manières, mais ils vont sûrement prendre du volume à cause de l'humidité. Par réflexe, je passai mes mains par-dessus mes épaules pour mettre ma capuche, mais je me rappelai à cette instant que j'avais oublié de prendre ma jacket. Ah oui, c'était donc pour ça que je sentais, et sens toujours d'ailleurs, les gouttelettes d'eau tomber sur ma peau. Je lâchai un juron et me dirigeai vers où j'avais demandé aux deux filles de m'attendre.

_________________



Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Plates comme des Limondes. Bienvenue chez Cap'taine.   Mer 18 Juin - 18:08
Génial ! Tout le monde comptait venir, apparemment. Ruby sourit, profitant de ses dernières secondes de repos avec un certain regret tandis que la petite tête blonde lui posa un problème. Pas un problème de taille, enfin si. Mais pas trop. Où aller chercher à manger ? Au réfectoire, ce sera cramé directement. Avec le temps qu'il fallait pour y aller, personne ne compterait là-dessus à moins de se ficher totalement de Jackie et des quelconques représailles suite à cet acte irréfléchi. La rousse s'assit donc en tailleur, prenant un air des plus penseurs.

– Et bien ... Puisque tous les dortoirs féminins sont en bordure de cette forêt, pourquoi ne pas en profiter ? Après tout, on doit bien connaître des personnes à qui "emprunter" cette fameuse nourriture, non ? Bon, c'est un peu mal, okay. Mais j'ai tellement faim ... Quelqu'un devrait bien avoir laissé sa porte ouverte par accident, surtout dans notre dortoir. Avec les cris de Jackie, on oublie souvent pas mal de choses.

Autant faire plus court, ça revenait à s'introduire dans la chambre de quelqu'un et regarder si cette personne n'avait pas de quoi manger. Dans le pire des cas, elles n'auront qu'à accuser les lutins. C'est bien connu, il y a encore des gens qui croient aux lutins voleurs. Oui, même à cet âge là. Mais avant qu'Hope ne parte, Ruby la retint pour ajouter une dernière chose, histoire de faire passer cet acte pour quelque chose de plus bienveillant qu'égoïste.

– Et sinon ... On ne vise que les personnes qui le méritent, hein ? Personnellement, je n'ai pas envie de priver n'importe qui de sa nourriture.

Mais oui. Autant se convaincre avec ce genre d'argument, puisque ce n'était pas très bien de voler. Mais bon ! Il en allait de la survie de trois jeune filles, qui ne leur pardonnera pas ? Ruby attendit donc patiemment, sur rallongeant dans l'herbe humide le temps que l'autre Pyroli aille finir ses tours. Elle y tenait vraiment, et elle avait la force en plus de ça. Ce n'est pas tout le monde qui se retrouvait dans ce cas-là. Enfin, pas Layla, ni Ruby. Les deux mollassonnes avaient bien du mal à bouger, autant récupérer.

Après de longues minutes de repos, Hope revint. Enfin, le groupe était au complet ! Ruby se releva, laissant tout de même quelques temps à la sportive pour qu'elle puisse récupérer son souffle. Elle semblait bien essoufflée, la pauvre. Après cela, Ruby sourit de toutes ses dents. Enfin, elle allait pouvoir mastiquer quelque chose et l'ingérer. Qu'est-ce que ça lui fera du bien. Réfléchissant quelques instants, elle pointa ensuite du doigt les dortoirs, ou du moins les lieux approximatifs où ils devaient être situés.

– Arrêtez moi si je me trompe mais ... Ce sont bien nos destinations ? Si c'est ça, allons y !

_________________

Layla Lorainte
Région d'origine : Hoenn.
Âge : 14 ans.
Niveau : 15
Jetons : 1967
Points d'Expériences : 253
Pokeathlète Médecin
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Plates comme des Limondes. Bienvenue chez Cap'taine.   Mer 25 Juin - 11:43


Hope nous annonce alors qu'elle aller aussi venir, mais en finissant son dernier tour. Elle a tellement peur de cette Jackie ? Bref. Moi, j'ai déjà planifier ce que j'allée faire après être dans les dortoirs. Prendre à manger, et partir dans ma chambre. Hope et Ruby sont des Pyrolis, elles se débrouilleront surement, et je n'ai aucune envie de courir encore, c'est tellement fatiguant ! Oui, si je vais dans ma chambre, je n'ai pas besoin d'emprunter à manger, mais là... faisons une expression.
Et bien ... Puisque tous les dortoirs féminins sont en bordure de cette forêt, pourquoi ne pas en profiter ? Après tout, on doit bien connaître des personnes à qui "emprunter" cette fameuse nourriture, non ? Bon, c'est un peu mal, okay. Mais j'ai tellement faim ... Quelqu'un devrait bien avoir laissé sa porte ouverte par accident, surtout dans notre dortoir. Avec les cris de Jackie, on oublie souvent pas mal de choses.
Pfiou, elle est tellement horrible Jackie ? Heureusement que je suis tombée chez les Mentali et non les Pyroli ! Avant que Hope commence son dernier tour, Ruby la retient en lui tenant un bras et elle rajoute quelques mots qui formé une phrase entière.
Et sinon ... On ne vise que les personnes qui le méritent, hein ? Personnellement, je n'ai pas envie de priver n'importe qui de sa nourriture.
J'ignore pourquoi Ruby lui a dit cela.. Peut être que Hope est une fille qui... qui voilà quoi. Je ne pourrais expliquer. Enfin bref, Ruby et moi allons au lieu que la Pyroli blonde nous a indiqué.
Je me pose sur l'herbe fraîche matinal, attendant le retour de Hope avec Ruby. Après quelques minutes, elle revient. Nous attendons une ou deux minutes pour qu'elle reprenne son souffle puis nous partons vers les dortoirs.. des Pyroli.
Arrivées au dortoir de mes deux compagnons de "sport du matin", nous cherchons une porte ouverte. Celle-là ? Non. Celle-ci ? Non plus. Puis enfin une porte entrouverte. Nous y rentrons, toutes les trois. Je prends du chocolat et ressors de la chambre.
Veuillez m'excusez, mais je ne pourrais pas supporter une minute de plus votre Capitaine Jackie, c'est vraiment insupportable... Heureuse de t'avoir revue, Ruby, et heureuse de t'avoir connue, Hope. J'espère vous revoir un jour, mais je n'espère pas que ce sera un matin comme celui-ci ! Bonne chance à vous, 'fin, bonne chance pour les autres jours, vous êtes vraiment fortes pour supporter les cries de Jackie. A bientôt !
Mon chocolat à la main, je salue les deux filles en face de moi, et me retourne pour me diriger vers le dortoir des Mentali pour y retrouver mon lit douiller...

HRP : Je commençais à manquer d'inspiration pour ce Rp, alors j'ai décidé d'en faire sortir Layla. o/ Voilà voilà, merci pour ce Rp qui était vraiment bien (et qui a fait travailler Layla un petit peu) ~

_________________
Plates comme des Limondes. Bienvenue chez Cap'taine. 1405370802-joker Plates comme des Limondes. Bienvenue chez Cap'taine. 1405370796-dragneer Plates comme des Limondes. Bienvenue chez Cap'taine. 1405371096-mild Plates comme des Limondes. Bienvenue chez Cap'taine. 1405370809-l-aspicot
Plates comme des Limondes. Bienvenue chez Cap'taine. 1405370817-togepi Plates comme des Limondes. Bienvenue chez Cap'taine. 1405370785-chi
Hope Spettell
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 74
Jetons : 11519
Points d'Expériences : 2528
Todresseur Ranger
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Plates comme des Limondes. Bienvenue chez Cap'taine.   Ven 4 Juil - 20:34
Après tout, ce n'est qu'un peu de nourriture. Si la personne à qui on en prendra a pu en acheter, elle peut très bien retourner le faire encore une fois. Elle rejoint le groupe d'un pas léger. Enfin, le plus qu'elle le pouvait après avoir couru une pareille distance. Direction notre dortoir. Pourquoi ? J'aurais plus apprécié un des deux autres dortoirs féminins. Pourquoi devrais-je emprunter de la nourriture dans une chambre à même pas dix mètres de la mienne ? Surtout que je possède des... Ah bah non, je retire ce que j'ai pu dire. J'avais vidé ma réserve de biscottes, c'est vrai. Alors je suivis le duo.
Duo un peu trop lent à mon goût. Finalement, je piquai un dernier sprint jusqu'à mon bâtiment avant de m'écrouler contre le mur. Mes cheveux... Passant une main dedans, je constatai qu'ils n'étaient pas trop trempes. Il pleuviotait toujours. Par bonheur, ce ne s'était pas aggravé. Après avoir repris mon souffle, je montai à l'étage, suivant la rouquine et la brunette.

Le dortoir était étrangement vide. Je fis un passage dans ma chambre pour vérifier l'heure. Ah ouais, on y avait passé quand même un certain temps dans cette foutu forêt. J'aurais pu finir plus vite, remarque, si elles ne m'avaient pas interrompu. Enfin, sûrement. ... J'espère. Je me passai également un coup de brosse rapide. Je prendrai ma douche plus tard de toute manière. J'aurai du temps.
Un coup d'oeil dans les couloirs me fit savoir que Layla avait eu la chance de tomber sur une chambre vide et ouverte pour y voler du chocolat. En faite, je me demandais si elle avait conscience de ce qu'elle faisait. Que la plupart des pièces devraient être occupées par leur propriétaire. Si elle avait conscience que ce qu'elle avait fait n'était pas vraiment apprécié par certaine personne. Cela m'étonnait car je pensais qu'elle était du genre à plutôt se soucier de l'image qu'elle donnait aux autres. Peut-être n'était-ce pas le cas au final. À moins qu'elle soit vraiment trop innocente. Elle a quelle âge d'ailleurs celle-ci ?
Elle nous salua avant de s'en aller. Je remarquai à cet instant la rouquine à quelques mètres de moi. Elle souhaitait vraiment s'infiltrer dans une chambre pour de la nourriture ?

« Bon, Layla a eu de la veine. Beaucoup, même. Parce qu'à l'heure où on est, tout le dortoir a fini sa douche, là, en faite. Je pense qu'avec le temps qu'il fait, il y en a pas beaucoup qui sont sorties. Bref, je vais me débrouiller pour ma nourriture, je passerai au réfectoire je pense, après une douche. À plus ! »
Ce fut sur ses doux mots que je retournai dans ma chambre en refermant ma porte derrière moi. Un regard à la Pokéball sur mon bureau m'apprit que mon spectre s'en était allé. Super. Moi qui espérait compter sur lui pour me rapporter de la bouffe. Il a tendance à m'agacer parfois. J'ouvris ma fenêtre pour voir à l'extérieur et tenter peut-être de le rappeler. Cependant les gouttes qui tombaient toujours m'en dissuada et c'était sans parler de l'air glacé qui s'abattit sur ma peau. Pff...
N'ayant rien d'autre de mieux à faire, je fis un tri rapide dans mes produits et emportai quelques bouteilles ainsi qu'un linge. Va pour la douche... Gummy avait intérêt être de retour quand j'aurai terminé. Pas que j'avais faim de monstre, mais plutôt une envie de me mettre quelque chose sous les dents. La propositions de Ruby était plutôt alléchante, c'en était vrai. Mais je pense que l'entraînement m'avait quand même passablement fatiguée. Il disait quoi le dicton déjà ? « Qui dort, dîne ». Je piquerai une sieste alors, après, dans le pire des cas.

[RP terminé pour Hope]

_________________



Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Plates comme des Limondes. Bienvenue chez Cap'taine.   
Plates comme des Limondes. Bienvenue chez Cap'taine.
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :