Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 1

Pokemon adala community

« J’ai juste envie de profiter de cette soirée, et de ce nouveau début de vie… Même si je sais que je ne suis pas encore au bout de mes surprises. »
en savoir plus ?
« Cette mission est déjà un calvaire, alors stp essaie de pas la rendre encore pire, ça m’arrangerait. »
en savoir plus ?
« Je ne suis pas sûr qu’il soit l’heure de distribuer de l’eau bénite, nous savons déjà tous que vous êtes un ange Ranya, mais je suis touché de votre bénédiction. »
en savoir plus ?
« Je me déteste. Je me déteste de toutes mes forces. »
en savoir plus ?
« C'est un fantôme que tu enlaces, Faulkner. »
en savoir plus ?
Le soleil tape. Les gens hurlent. Il en a marre. Ce n’est pas un tournoi. C’est un poisson d’avril.
en savoir plus ?
« Il est beau... Tu en as de la chance... »
en savoir plus ?
Le Deal du moment : -15%
Manette Xbox sans fil Édition Limitée ...
Voir le deal
56.43 €

Yamato Ishida
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t320-yamato-ishida-voltali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t324-yamato-ishida-voltali
Région d'origine : Johto
Âge : 14 ans
Niveau : 23
Jetons : 1196
Points d'Expériences : 447
Johto
14 ans
23
1196
447
pokemon
Johto
14 ans
23
1196
447
Yamato Ishida
est un Coordinateur Performer
La partie de cache-cache risquait d’être bien amusante. Dès que j’eus terminé de compter, je me dirigeai vers l’intérieur du bâtiment, en croyant que la plupart des bébés pokémons n’allaient sûrement pas êtres difficiles à trouver. À peine avais-je posé les pieds à l’intérieur que j’entendis du bruit à l’étage, ce qui prouvait que quelques pensionnaires cherchaient encore une bonne cachette. Un sourire en coin apparu alors sur mon visage. Je n’avais pas l’intention de me presser pour les trouver, mais c’était marrant de voir que ceux-ci s’agitaient comme si le chasseur était déjà à leurs trousses. Avant de monter à l’étage, je me dirigeai d’abord vers le grand salon de la pension, persuadé que certains d’entre eux s’y trouvaient.

Quelques minutes plus tard, je sortis de la pièce avec cinq jeunes pokémons sur les talons. Ceux-ci s’étaient cachés sous les tables basses et derrière le sofa, mais cela n’avait pas été suffisant. Les premiers trouvés retournèrent donc dans le jardin comme je leur avais demandé quelques instants et je continuais la fouille au rez-de-chaussée. Les autres pièces cachaient encore bien des pokémons et je commençais à croire que le jeu n’allait pas durer longtemps à ce rythme. Par contre, il me restait toujours l’étage à fouiller. Avant d’atteindre l’escalier, j’entendis un petit rire nerveux à mes côtés, ce qui signa la trouvaille la groupe entier.

- Ah, vous étiez tous cachés ici, mes petits coquins. Tiens Line, je ne pensais pas que tu étais là, toi aussi.

Avec un sourire, je m’écartai pour les laisser sortir. J’avais trouvé une véritablement mine d’or quand même, puisque sept têtes sortirent de sous l’escalier pour se diriger vers le jardin. Tout en jetant un coup d’œil à ma montre, je constatai qu’il ne m’en restait que la moitié, désormais. D’ailleurs, j’allais devoir accélérer un peu la cadence si nous voulions faire un autre jeu avant de partir. Sans perdre davantage de temps, je m’empressai de grimper les marches.

La salle de bain de l’étage me donna un peu de fil à retordre, étant donné que cette pièce semblait être très convoitée par les jeunes pokémons. Ceux-ci n’étaient pas très difficiles à trouver, mais il y en avait quand même beaucoup dans un si petit endroit. Il y avait un Azurill dans le bain, un Toudoudou dans la douche, un Togepi caché dans l’une des armoires et ma Tournegrin avait même réussie à s’enrouler dans le rideau de douche. Je fus même consterné de voir qu’un autre Azurill s’était caché dans la toilette, en ayant bien pris le soin de baisser la lunette pour ne pas être repéré dès le premier coup d’œil.

- Mais qu’est-ce que tu fais là, Azurill ? Ce n’est pas la meilleure cachette qui existe, c’est sale et sûrement pleins de microbes.

Tout en prenant le pokémon bleu dans mes bras pour le sortir de là, ce dernier semblait bien se moquer de mes paroles, puisqu’il était tout content que le chasseur l’est trouvé. La partie de cache-cache durait depuis une bonne quinzaine de minute déjà lorsque je fus finalement de retour dans le jardin, là où tout le monde m’attendait déjà. J’étais partant pour faire une autre partie en tant que chasseur, mais Mélissandre, de retour parmi nous, avait reçu une demande de la part de la grand-mère de la pension. Nous devions... laver les pokémons ? Certes, ils s’étaient peut-être un peu salis en jouant à l’extérieur toute la journée, mais je n’avais aucune idée de comment bien laver un pokémon... surtout des jeunes, ils ne devaient pas aimer les bains.

- Ah, euh... ouais, on va les nettoyer un peu. Je peux aider pour remplir les bassines. Loki, rejoint-nous !

Décidément, mon équipe pokémon était presque complètement à nos côtés. Mon Obalie, une fois libéré, lâcha un petit cri de joie en apercevant son homonyme non loin de lui. Il avait bien envie d’aller jouer avec ce dernier, mais d’abord il devait obéir à son maître en remplissant les bains déposés devant lui. Le pokémon aquatique ne se fit pas prier et utilisa son attaque Pistolet à O. Plus vite il finissait cette tâche et plus vite il allait pouvoir aller jouer. Ce fut donc ce qu’il fit lorsque tous les préparatifs furent terminés et que le bain pouvait commencer. Étant donné que nous étions seulement trois pour laver une trentaine de pokémon, ceux-ci furent alors diviser en trois groupes et j’ignorais si, pour ma part, j’allais être capable de laver tout ce beau monde.

Du coin de l’œil, j’observais ce que faisait les deux autres coordinatrices avant de le faire moi-même. Je fus agréable surpris de voir que je parvins assez rapidement à laver presque tout mon petit groupe, mais le dernier pokémon sur ma liste n’avait pas du tout envie de prendre un bain. Il s’agit de l’un des Caninos de la pension et ce dernier, étant de type feu, craignait l’élément liquide qui se trouvait dans la bassine. Déjà que je ne me sentais pas à l’aise de laver des bébés pokémons, voilà que ce dernier allait me donner un peu plus de fil à retordre. Comment allais-je faire pour le faire grimper dans la bassine ? Je n’avais pas envie de faire une exception pour ce pokémon, de peur que les autres soient tous jaloux.

- Caninos, qu’est-ce qui ne va pas ?

Dommage qu’aucun de mes pokémons ne connaissent l’attaque Doux Parfum, car elle aurait été bien pratique dans ce genre de situation. Sans laisser le temps au pokémon feu de faire quoique se soit, ma starter le saisit à l’aide de ses lianes et le souleva légèrement. Le captif, paniqué, tenta de se libre de son emprise, sans grand succès. Il fut tout doucement déposé dans la bassine d’eau, dans laquelle il se détentit assez rapidement, prenant conscience que l’eau n’était pas si dangereuse que cela. Certes, il trouvait toujours cela aussi désagréable, mais il allait être capable de supporter son bain. Soulagé de voir qu’il acceptait finalement de se laisser faire, je me rapprochai de lui pour m’agenouiller à ses côtés.

- Tu vois, ce n’est pas si dangereux que ça, lui souris-je. Je vais me dépêcher, tu vas voir ton bain ne dura pas longtemps.

Le Caninos semblait heureux de l’entendre. Quelques minutes plus tard, son bain était terminé et il était tout propre et tout heureux. Nous eurent à peine le temps de ranger les bassines et de penser à une nouvelle activité à faire avec les bébés pokémons que la vieille dame revint vers nous, accompagnée cette fois-ci du professeur Heartnett. Surpris, je jetai un coup d’œil à ma montre, pour constater que la journée était déjà terminée. Oula... je n’avais jamais vu le temps passer. Satisfait de ce que notre petit groupe avait pu accomplir pendant ces quelques heures, je jetai un rapide coup d’œil au groupe de bébé pokémon. Bien entendu, certains d’entre eux avaient été un peu plus difficiles que d’autre à s’occuper, mais je devais avouer que la journée s’était globalement bien déroulée.

- Bien les enfants, j’espère que votre journée s’est très bien passée avec les bébés pokémons. Est-ce qu’ils ont été bien sage ? Enfin, bref... le bateau nous attend et nous devons partir tout de suite si nous ne voulons pas le manquer.

Malgré cette belle journée, je devais avouer que j’avais tout de même hâte de retourner à l’Académie, là où je pourrais retrouver un peu de calme. Avant de partir, je fis revenir tous mes pokémons dans leurs balls respectives pour leur permettre de se reposer un peu lors du voyage de retour. Avant de quitter la pension, je remerciai une nouvelle fois la grand-mère de nous avoir accueillis chez elle, puis je suivis le professeur jusqu’au port de l’île Fraive. Le bateau s’éloigna sur l’océan à l’heure prévue, tandis que le soleil se couchait lentement à l’horizon. Assis sur un banc se trouvant sur le pont, comme ce matin, je songeais en silence à tout ce que j’avais fait aujourd’hui.

- En tout cas, je suis très content d’avoir accompli cette mission avec vous, les filles. J’ai adoré cette journée à la pension et... j’espère que c’est la même chose pour vous.

Bien entendu, je leur donnai mon numéro d’ipok avant de nous quitter, si elles souhaitaient garder un contact avec moi. Si elles voulaient refaire une mission avec moi prochainement, voir même une cueillette ou une chasse, j’étais partant !

Spoiler :
Voilà ! J’ai préféré conclure le topic de mon côté, étant donné que nous avions jusqu’au 17 juin pour terminer la mission. Merci, j’ai adoré rp avec vous ! 8D


.: Prez' | T-Card | Carnet | Atelier :.
[MISSION] C'est le printemps ! - Page 2 Signay10

[MISSION] C'est le printemps ! - Page 2 Signay10
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
[MISSION] C'est le printemps ! - Page 2 926566pourrpline
[mission]
C'est le printemps !
♢ Line, Mélissandre & Yamato ♢
Yamato, qui venait de nous trouver, nous sourit avant de s’écarter pour nous laisser sortir. Les nourrissons en premiers, suivis de mon équipe, et moi en dernière.

« Ah, vous étiez tous cachés ici, mes petits coquins. Tiens Line, je ne pensais pas que tu étais là, toi aussi. »

Je souris à mon tour à Yamato, un peu gênée. Ne sachant que répondre, nous sommes partis à la recherche des dernier pokémons cachés. Une fois ceux-là trouvés, nous nous sommes dirigés vers le jardin. Près de la table de piquenique, se trouvait Mélissandre, ses pokémons, et ceux de la pension, en train de jouer à la balle tous ensemble. Sur la table de bois, se trouvait plusieurs bassines, empilées les unes sur les autres.
Mélissandre, voyant que nous étions là, se tourna vers nous pour nous expliquer ce que nous devions faire.

« La vieille dame est venue, en disant que ce serait bien qu’on s’occupe de les rendre tout propres. J’ai préféré vous attendre avant de commencer. Line, tu penses que Blou pourrait nous aider pour remplir les bassines ? Sinon, on peut aller chercher de l’eau dans la cuisine ! »

« Ah, heu… Oui, bien sûr ! Ai-je réussis à répondre. Blou, est-ce que tu peux utiliser Pistolet à O pour nous aider à remplir les bassines ? »

Mais avant que mon pokémon ne puisse utiliser son attaque, Yamato sortit un de ses pokémons de sa ball, prénommé Loki. Une fois la créature au sol, je fus surprise de voir un Obalie. Ce dernier poussa un petit cri à la vue de Blou, son congénère. Les deux pokémons similaires avaient tout deux très envi de jouer ensemble mais avant tout, ils devaient nous aider à remplir les bassines. Cette scène me faisait sourire. Deux Obalies, deux Goupix et deux coordinateurs. Drôle de situation !
Blou et Loki ont donc utilisés leur attaque sur chacune des petites bassines, les remplissant d’eaux, au fur et à mesure. Une fois les récipients remplis à rebord, les deux Obalies partirent jouer ensemble dans le jardin, gémissant de temps à autres pour exprimer leur joie.
Je trempais mon doigt dedans avant de l’immédiatement le retirer. L’eau était beaucoup trop froide pour des petits bébés comme eux ! Et je ne voulais pas qu’ils tombent malade pour ça ! J’ai donc appelé Espoir, pour qu’elle vienne elle aussi nous aider.

« Heu, je pense que l’eau est un peu trop froide… Espoir, tu pourrais nous aider à la réchauffer en utilisant Flammèche ? »

Espoir hocha la tête, souriante et heureuse de pouvoir aider. Elle sautilla gaiement vers les bassines avant de réchauffer l’eau à l’aide de son attaque de type feu. En trempant une nouvelle fois ma main dans l’eau, je constatais qu’elle était à une température agréablement chaude.

« Voilà, je pense que c’est bon ! » Ai-je dis en regardant mes coéquipiers tout en leur souriant.

Le bain pouvait alors commencer. Mélissandre prit un groupe de pokémons, Yamato un autre et le dernier pour moi. Il y avait beaucoup de pokémons à laver ! Il fallait donc les diviser en trois. Chaque coordinateur avait son groupe.
Je pris une bassine, la rapprochant un peu plus des pokémons avant de me mettre à genoux, pour ne pas paraitre trop grande et être à leur hauteur.

« Alors, qui veux commencer ? » Demandais-je, un sourire rassurant, aux pokémons.

Sans même avoir à redemander, un petit Azurill s’approcha fièrement vers moi.

« Dit donc ! Tu es très courageux pour passer le premier ! Tu verras, ça ne durera pas longtemps et tu pourras vite retourner jouer ! »

Le pokémon tendit les bras et leva la tête en fermant les yeux pour me faire signe qu’il était prêt. Au tour de lui, on pouvait entendre quelques chuchotements d’admiration me faisant sourire.
Je le pris doucement sous les bras avant de le plonger dans la bassine, sans lui mettre la tête sous l’eau. Je frottais d’abord son pelage sans savon, pour enlever les plus grosse saletés, puis avec du savon, ce qui le fit briller au soleil. Je le replongeai ensuite dans l’eau avant d’attraper une serviette sur la table. Je l’emmitouflai dedans pour le sécher en lui souriant. Une fois sec, je le fit sortir de la serviette, le posant par terre.

« Tu vois, ça n’a pas été très long ! Allez, tu peux aller jouer maintenant ! »

Le pokémon me sourit gentiment avant de se retourner et de partir en courant pour rejoindre Blou et Loki.
Plusieurs pokémons se précipitèrent dans mes bras, pour être le suivant et pouvoir partir jouer le plus rapidement possible, me faisant répéter ces actions, toujours le sourire aux lèvres. M’occuper de pokémons ne me dérangeais pas du tout, au contraire ! Garder ces petites bouilles toute une journée était un véritable plaisir pour moi !
Le dernier pokémons sec venait de partir rejoindre les autres et s’amuser avec eux. Je me suis donc relevée pour rejoindre mes coéquipiers de mission. Une fois chaque pokémon savonné et séché, nous sommes partis ranger les bassines, les serviettes et le savon, avant de ressortir dehors, voyant notre professeur et la propriétaire de la pension arriver vers nous. Ils venaient surement nous informer que la mission était terminée et que nous devions rentrer à l’académie.

« Bien les enfants, j’espère que votre journée s’est très bien passée avec les bébés pokémons. Est-ce qu’ils ont été bien sages ? Enfin, bref... le bateau nous attend et nous devons partir tout de suite si nous ne voulons pas le manquer. »

Et voilà, la journée était terminée… Nous devions quitter tout ce petit monde pour retourner à l’académie. C’est petits pokémons vont me manquer !
Espoir dit au revoir à tous les pensionnaires, imitée par Astra et Blou. Je suis ensuite allée chercher mon sac, avant de me retourner et de voir toute une foule de pokémons autour de moi. Leur souriant, je me suis baissée pour tous les embrasser sur le front avant de partir rejoindre mes coéquipiers, toujours à la traine. Une petit « Salut » de la main aux pokémons avant de rentrer dans la pension et ressortir par la porte principale.

« Merci madame, de nous avoir accueillit toute cette journée ! » Lui dis-je en souriant.

« Mais merci à vous de m’avoir aidé ! Au revoir ! Et revenez quand vous voulez ! » Nous a-t-elle dit.

Nous nous éloignions petit à petit de la pension pour rejoindre le port et prendre notre bateau. Une fois la mère en vue, j’aperçus notre embarcation. Nous sommes montés tout les trois, accompagnés par notre professeur. Le bateau démarra et s’éloigna lentement du port, droit sur le soleil, qui était maintenant devenu rouge vif, dans une multitude de couleurs chaudes. Espoir s’était endormit sur mes genoux, Blou, lui, somnolait adossé à ma jambe, quant à Astra, elle profitait du paysage.
Je caressais Espoir avec tendresse, remplie de fierté. S’occuper de bébés était fatiguant !
Le bateau était calme et silencieux. On pouvait entendre le bruit des vagues se fracasser contre la coque du navire. C’était apaisant.
Le trajet se découla très bien, jusqu’à destination. Une fois arrivé, le capitaine nous informa que nous étions arrivés. Avant de descendre, nous avions échanger nos numéros d'iPok pour rester en contact pour une éventuelle sorite.

« En tout cas, je suis très content d’avoir accompli cette mission avec vous, les filles. J’ai adoré cette journée à la pension et... j’espère que c’est la même chose pour vous. »

Je sourie à Yamato, avant de lui répondre.

« Moi aussi, j’ai adoré passer cette journée avec vous deux ! »

Voilà, notre mission était terminée. Nous avons marché jusqu’à l’académie avant de se séparer pour rejoindre notre dortoir.
Un dernier « Salut » de la main avant de partir chacun de son côté.

HRP :Voilà, voilà, j'ai aussi finis de mon côté ! Moi aussi, j'ai vraiment trouvé ça chouette ! J'espère pouvoir RP à nouveau avec vous ! ^^
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité

La fin d’une mission
Yamato Ishida & Line Shinfly

La journée touchait à son terme, ça se sentait. Le fond de l’air commençait à se faire un poil plus frais, laissant penser que la nuit serait fraîche. Levant les yeux au ciel, je souris, avant de m’intéresser à nouveau à mes camarades. Yamato avait également sorti un Obalie, aidant Line à remplir les bassines. Les deux petits de la même espèce étaient mignons, rien qu’avec leur bouille. Ils me faisaient fondre. Secouant légèrement la tête pour me changer les idées, je les remerciai, prenant mes bassines avant de m’installer par terre, une bassine entre les jambes.

« Aller ! En file indienne mes petits, c’est l’heure du bain ! »

Ma phrase était dite sur un ton enthousiaste, qui sembla ravir certains, faisant légèrement grogner ceux n’aimant pas spécialement l’eau. Ou alors, qui n’aimaient pas qu’on les touche trop, à voir. Ne me laissant pas démonter, je regardai la petite file se former devant moi, souriant à mon premier client : un petit Toudoudou. Il ne tarda d’ailleurs pas à sauter dans son bain, m’éclaboussant légèrement au passage. Riant un peu, je le grondai pour m’avoir mouillé, lui souriant ensuite pour lui faire comprendre que ce n’était qu’une petite plaisanterie. Faisant mousser l’eau, je commençai à nettoyer ce petit farceur, riant sous cape quand la mousse lui fit une légère coupe afro. Le public, lui, se mit à rire plus fort, laissant dans l’incompréhension le Toudoudou. Je me mis à le rincer rapidement, lui précisant de fermer ses petits yeux pour ne pas se retrouver avec du savon dans ceux-ci. Tout se passa sans encombre, même pendant le moment « séchage » ou « brossage ». Il s’éloigna avec un sourire, sautillant un peu partout, le poil propre.

Hochant la tête, satisfaite, j’indiquai au suivant que c’était son tour, répétant inlassablement les mêmes gestes. J’aimais être ici à les chouchouter, trouver des activités pouvant convenir à ces petits êtres. J’aimais m’occuper de ces bébés. Tandis que le sens de cette phrase faisait le cheminement jusqu’à mon cerveau, les boules de poils défilèrent dans la bassine, réclamant tous plus d’attention que le précédent. Ils étaient adorables, attachants. Même le Medhyena, qui ne semblait pas vouloir prendre son bain comme tout le monde, se prêta finalement au jeu, un sourire trahissant son bien-être sur son visage. Son tour terminé, il ne restait plus personne de mon côté. Niji regardait avec envie ses copains tout propres, me faisant sourire. L’attrapant doucement, je la mis dans le bain, commençant à la nettoyer aussi. Niji, celle qui avait si peur de l’eau avant, qui ne voulait pas l’approcher, était maintenant heureuse quand je m’occupais tout spécialement d’elle en la dorlotant dans son bain. Petit à petit, ma petite Osselait changeait, pour le meilleur. Ce fait me rendait un peu nostalgique de nos débuts, mais c’était dans l’ordre des choses après tout. Nous n’étions pas là pour stagner et rester nous-mêmes. Nous étions là pour évoluer. Terminant le bain de Niji, je la séchai rapidement, la laissant jouer avec les autres pokémons.

Pendant ce temps, je demandai à Miza de m’aider, rapportant les bassines dans la cuisine, mettant de côté ce qui n’avait pas servi et nettoyant le reste. A défaut de savoir où se trouvait la bannette pour les serviettes sales, je laissai tout ça dans les bassines, sur le plan de travail. Trouver ces nécessaires de toilettes dans une cuisine était étrange, mais ça ne devait être qu’un petit échantillon de tout ce que cette pension possédait. Peut-être qu’ils rangeaient ces affaires là pour éviter que des jeunes, comme nous, nous baladions dans la pension, prenant sans doute le risque de nous perdre. Enfin, ce n’était plus le moment de se poser des questions.

Retournant dans le jardin, je regardai notre petite bande de chenapans. Il fallait trouver de quoi les occuper, maintenant. Pas quelque chose de salissant, sinon ce que nous avions fait précédent n’aurait servi à rien. Et, pour le coup, j’aurais été passablement dégoûtée. M’apprêtant à prendre la parole, je fus coupée dans mon élan par l’arrivée de la vieille dame avec notre professeur. C’était déjà la fin, donc. Le regard un peu triste, je repris ma balle qui était restée dans un coin, la fourrant dans mon sac. M’agenouillant, je caressai ces petits auxquels je m’étais attachée. Je n’avais eu affaire à eux qu’une seule journée, mais pourtant je ressentais un petit pincement au cœur à devoir partir. Ça pouvait paraître stupide, mais bon. Me relevant, je sortis de ce jardin, un peu à la traîne par rapports aux autres. Je ne voulais pas partir.

Je scrutais les moindres détails de cette pension, voulant graver dans ma mémoire tout ça, dans l’espoir de revenir. Alors que tout le monde était en train de partir, la vieille dame m’attrapa par la manche, m’adressant un sourire.

« Attends-moi deux petites secondes. »

Hochant silencieusement la tête, je la regardai s’engouffrer dans une pièce, ressortant de celle-ci avec un œuf dans les bras. Silencieuse, je ne savais pas trop quoi dire, attendant simplement des explications.

« Le propriétaire de cet œuf devait revenir, mais il ne l’a jamais fait. J’ai vu que tu t’entendais bien avec ces petits pokémons. Tu peux considérer ça comme un cadeau de notre part. J’espère qu’il te plaira. »

Ecarquillant légèrement les yeux, je pris dans mes mains l’œuf qu’elle me tendait, mettant quelques secondes avant de prendre la parole.

« M-Merci beaucoup madame ! Je vous promets qu’il sera heureux avec moi ! »

Elle parut satisfaite de ma réponse, souriant simplement avant de préciser que j’allais rater le bateau. Rangeant rapidement cet œuf dans mon sac, prenant toutefois le temps de bien le caler pour qu’il ne soit pas trop mouvementé, je remerciai une dernière fois la vieille dame, courant jusqu’au navire pour rejoindre tout le monde. En silence, je m’installai près de Line et Yamato, couvant du regard mon sac. Je voulais leur dire, mais c’était inutile pour le moment. Avec un sourire, je regardai l’île Fraive s’éloigner petit à petit. Ça avait été une magnifique journée. Rappelant Miza dans sa ball, j’attrapai Niji, la calant sur mes genoux avant qu’elle ne s’endorme.

Je hochai la tête vis-à-vis des paroles des deux autres.

« C’était une très bonne journée et on s’est bien amusé ! J’espère qu’on pourra refaire une mission ensemble. »

Je le pensais, sincèrement. J’avais bien aimé faire cette mission avec eux. Moi qui, au départ, avait eu peur de me retrouver avec d’autres personnes, ils avaient réussis à me mettre en confiance. C’était comme un petit signe, non ?

Je portais mon regard vers l’horizon, enregistrement machinalement les différents numéros et en donnant le mien. Je regardais, sans la voir maintenant, l’île Fraive, repensant à cette pension, à l’œuf que j’avais maintenant en ma possession.

Et si je devenais une éleveuse, pour pouvoir travailler là-bas ?

Spoiler :
Yep, c’était pas mal ! Merci à vous et au plaisir de rp encore avec vous :3 ♥

Sinon, acquisition d’un œuf de Doudouvet pour 1 000 jetons !


© EKKINOX
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum