Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 2

Pokemon adala community

Tu abandonnerais ce pauvre locataire démuni à son déménagement, en « empruntant » sa camionnette en plus… ? Je ne te pensais pas voleur, Josh.
en savoir plus ?
Cha-charmant… normalement c’est en mission avec Josh que je frôle la mort, pas en rentrant chez les Phyllalis.
en savoir plus ?
Je vais chuter, encore, et ça sera long, et ça sera douloureux, et t'auras pas envie d'être là. Parce que toi, tu as Aoi mais moi j'ai quoi maintenant que Maya est partie, dis-moi ?
en savoir plus ?
Ce n'est pas le parc que je souhaite anéantir...
en savoir plus ?
Mademoiselle Alézar, Pecheresse Caroline ! Où êtes-vous ?
en savoir plus ?
La triche sera permise évidemment.
en savoir plus ?
Q…. Quéééééééééééééé ?!
en savoir plus ?
Le Deal du moment : -13%
Retour des cartes cadeau Jackpot Fnac
Voir le deal
130 €

Heath S. Jones
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3513-0255-heath-s-jones-noctali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3550-heath-s-jones-noctali
Taille de l'équipe : 6
Région d'origine : Unys
Âge : 15
Niveau : 28
Jetons : 332
Points d'Expériences : 598
6
Unys
15
28
332
598
pokemon
6
Unys
15
28
332
598
Heath S. Jones
est un Topdresseur Spé. Type
Il était tôt, comme à tous les autres matins, lorsque je pu enfin sortir de l'entraînement matinal du Général Jackie pour ensuite aller profiter d'une douche chaude. Cela faisait quelques jours maintenant que je m'adonnais à ces scéances intensives d'entraînement militaire et je commençais enfin à m'adapter à leur rythme. J'étais toujours aussi claquée ensuite, mais j'arrivais à faire plus et plus vite durant l'entraînement en lui-même. Au bout de quelques semaines, j'étais persuadée que j'aurais fait de grands progrès, bien que je ne doutais pas que l'intensité de ces exercices ne cesserait d'augmenter en intensité. Quoi qu'il en soit, je regagnai finalement ma chambre après avoir enfilé d'autres vêtements quelconques, ma courte chevelure de jais encore trempée et s'égouttant lentement sur mes épaules. Je trouvai, couché au travers de mon lit, un petit Zorua chromatique qui attendait mon retour avec impatience, manifestement ennuyé de n'avoir rien à faire pendant mon absence. Je n'avais pas encore refermé la porte qu'il était sur ses pattes, prêt à me bondir dessus pour me demander ses câlins du matin. Je poussai un soupir et le serrai contre moi avant de m'étendre dans le lit, enfouissant mon visage dans sa fourrure, flattant le petit renard en même temps. Il se laissa faire tout heureux d'avoir un peu d'attention, mais ce petit moment privilégié ne dura pas longtemps. À son grand malheur, je me redressai et repérai les livres sur ma table de chevet. J'avais terminé les trois romans, avait abandonné après un chapitre la lecture du livre sur les relations entre un dresseur et son premier Pokémon et n'avait lu que les trois premiers chapitres du livre d'astronomie. Certains pourraient d'ailleurs être surpris de ce détail, mais pour les ouvrages de ce genre je prenais la peine de faire des pauses dans ma lecture pour aller observer le ciel, comparer ce que je voyais avec ce qui était présent dans le livre et prendre des notes dans différents calepins. Certes ma lecture était plus lente ainsi, mais j'en retenais de bien meilleurs apprentissages.

Je devrais probablement retourner à la bibliothèque pour les rapporter et en prendre d'autres, surtout maintenant que je savais où trouver le rayon le plus intéressant. Je ne devrais pas oublier non plus de complimenter Chaussette, peut-être pourrais-je même lui apporter un peu de cette nourriture que j'avais achetée suite à ma rencontre avec Noctis? En parlant de lui, si je retournais là-bas, ne risquais-je pas de le croiser à nouveau? Je me mordis la lèvre inférieure. Voilà une perspective qui me répugnait autant qu'elle m'attirait. Je ne voulais pas le revoir, mais je mourrais envie de savoir ce à quoi il voudrait bien jouer cette fois. Non, autant l'éviter, je laisserais ces ouvrages dans la chute à livre placée à l'extérieur des lieux et je trouverais bien un moment où le préfèt n'y était pas pour aller chercher ce que je voulais. Mmh, mais comment faire ça? Allais-je devoir le filer afin d'obtenir une idée générale de son horaire afin de mieux l'éviter? Pourtant j'avais l'impression que c'était surtout les filles obsédées à l'idée de revoir quelqu'un qui faisaient ce genre de trucs ridicules, ce qui ne cadrait pas du tout avec mes propres buts. Une fois de plus je me démarquais du lot. Je laissai échapper un soupir. Je n'avais pas tout ce temps à perdre à cause de lui. J'irais, je ferais ce que j'avais à faire et je repartirais sans lui adresser la parole, histoire classée. Voilà qui me plaisait d'avantage. Je m'emparai de mon sac bandoulière et y glissai les volumes en plus d'une bouteille d'eau, de l'une de mes barres aux fruits et de quoi prendre des notes. Ne me restait plus qu'à enrouler mon foulard à mon cou et j'étais fin prête à partir, tout comme le petit Tenebrae qui sautillait presque d'impatience. Voilà un détail que j'avais oublié, les ténèbres et la nuit étaient après tout indisociables et mon starter aurait tôt fait de me fausser compagnie pour retrouver les caresses de l'intellectuel. Remarque ça m'avait bien aidée la dernière fois pour choisir mes livres, je le laisserais donc faire dans pareil cas de figure. C'est à ce moment, en verrouillant derrière moi la porte de ma chambre, que je reçu un message sur mon iPok. Pourtant je ne me souvenais pas avoir donné mon numéro à qui que ce soit. Curieuse, je regardai immédiatement ce dont il en retournait et je fus stupéfaite.

Une mission au parc d'attraction? Sérieusement? Je rangeai le petit appareil électronique, me dirigeant vers la sortie d'un pas rapide. Je devais trouver comment me rendre là-bas sans me perdre. Déjà je pourrais prendre le même autobus que celui emprunté pour aller acheter la nourriture au magasin conseillé par le Phyllali, à défaut d'arriver sur les lieux directement je serais alors plus près et des passants pourraient forcément m'orienter. Cette résolution prise, c'est au pas de course que je me dirigeai vers l'arrêt, faisant de vastes signes au chauffeur pour lui demander de m'attendre avant de partir. Heureusement il me repéra et je pu entrer avant de payer mon passage et de lui demander s'il savait comment se rendre audit parc, après tout ce devait être une destination courue, tout le monde voudrait en profiter avant la fin de la saison. Une fois les informations dont j'avais besoin obtenues, j'allai m'asseoir à l'arrière, Tenebrae sur les genoux. Maintenant espérons que j'arrive assez vite pour que la situation n'ait pas dégénérée entre temps.

***

Le trajet avait été long et un peu ennuyeux, mais j'étais maintenant sur place. Entre temps j'avais aussi pris la peine de relire le message que j'avais surtout survolé en diagonale plus tôt au dortoir. J'appris donc ainsi qu'un autre élève devait se présenter aussi sur les lieux pour accomplir la mission avec moi, mais bien sûr il aurait été beaucoup trop pratique qu'ils puissent me dire de qui il s'agissait. Bref, un Pokémon était supposément coincé en haut de la grande roue et personne ne s'avérait capable de le ramener en sécurité aux dires du message. Ma priorité absolue était donc de rejoindre cette grande roue et d'y grimper pour sauver cet oiseau et tout le reste pouvait bien attendre. L'autre élève? Il n'avait qu'à ne pas me gêner et à aller faire ses trucs de son côté pour aller capturer le cambrioleur et tout irait bien. La peur de tomber de cette hauteur sans même avoir un Pokémon volant pour me rattraper? Tous ces entraînements au mur d'escalade du Général devaient bien servir à quelque chose et c'était aujourd'hui même que tous ces efforts allaient payer, pour la sauvegarde d'un être autre que moi. Je me croyais partie sur ma lancée au pas de course, mais m'arrêtai d'un coup sec, tournant brusquement mon regard anthracite vers une anomalie visuelle, une tâche dans le décor, un indésirable sur mon radar.

- Noctis?!

Et il avait l'air seul. Donc il n'était pas ici pour profiter du parc d'attraction? Un petit instant, ne me dites pas que c'était lui mon coéquipier pour cette mission? Pourtant il était un intellectuel, déjà présent depuis au moins la session passée et assez reconnu pour avoir été nommé préfet. Pourquoi l'envoyer pour une mission aussi insignifiante que celle-là dans ce cas? Ils auraient eu tôt fait d'envoyer une personne plus physique, plus comme moi, surtout qu'il n'y avait pas besoin d'un doctorat ou d'écrire des thèses pour savoir faire un peu de nettoyage. Alors pourquoi me retrouver coincée avec lui? Il ne pouvait pas m'avoir suivi, il aurait du être dans le même autobus que moi ou celui d'après. Seule solution possible : soit le hasard se jouait de moi, peu probable, soit Noctis avait fait en sorte de se retrouver ici avec moi pour cette mission. Moi qui espérais être débarrassée, j'avais manqué une belle occasion on dirait bien.

- Je ne veux même pas savoir. Je vais chercher le Pijako, tâche de ne pas me nuire et tout ira pour le mieux.

Et je repris ma route à la recherche du Directeur, prête à grimper sans être attachée, sans filet et sans Pokémon volant. Imprudente? Peut-être un peu, mais j'avais l'habitude maintenant de faire passer la sécurité des autres avant la mienne et ce n'était sûrement pas la journée où j'allais arrêter. D'autant plus qu'il s'agissait d'un bébé Pokémon et donc, pour moi, cet aspect de la mission passait avant tout le reste. Je pourrais toujours aller récupérer mes instructions, le Caninos et faire tout le reste ensuite, mais le Pijako n'attendrait pas lui et des nuages gris pointaient déjà le bout de leur nez. Grimper dans une grande roue mouillée par une pluie battante? Très peu pour moi, raison de plus d'hausser le pas. Quant à saluer poliment Noctis, lui demander de ses nouvelles et attendre de prendre connaissance de son plan de match avant d'agir? Vous rêvez en couleurs et vous le savez.
Noctis Flavelle
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t590-noctis-flavelle-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t591-noctis-flavelle-phyllali#4824
Taille de l'équipe : 18 / 60
Région d'origine : Kalos
Âge : 17 ans
Niveau : 52
Jetons : 1036
Points d'Expériences : 1540
18 / 60
Kalos
17 ans
52
1036
1540
pokemon
18 / 60
Kalos
17 ans
52
1036
1540
Noctis Flavelle
est un Scientifique Chercheur Pokemon
Une journée difficile en perspective. Le brun avait transpiré toute la nuit. Et ça n'avait rien à voir avec Ambre, croyez-le. Non, il ne savait trop pourquoi, mais ses pokémons avaient soudainement décidés de lui tenir compagnie pour dormir, tout en lui laissant le drap bien collé au corps. Aussi, la nuit avait été longue, très longue, et il n'avait pas vraiment fermé l'œil. Qu'importe, car il n'avait plus le temps de faire quoi que ce soit concernant son sommeil. Dans un long soupir, il avait regardé à la fenêtre ; quelqu'un lui avait laissé un livre, et il avait bonne idée de qui il s'agissait, au vu du mot glissé à son attention à l'intérieur. Le garçon ignorait comment Kalel était parvenue à faire comme lui, mais il lui importait peu, au fond. De la Terre à la Lune, un roman qu'il avait déjà lu et pourtant, le titre correspondait trop bien à la jeune femme. Quant à savoir qui était la Terre et qui était la Lune, ça c'était une autre question. Fatigué, le jeune homme osa jeter un regard à toute la paperasse qu'il avait laissé de côté. Des tas de papiers administratifs pour sa montée en grade et son choix de parcours, des demandes particulières à cette occasion, ce genre de choses. Il poussa le tout sur le côté et s'assit sur la petite chaise qu'il avait, tout en sortant son iPok du tiroir. Depuis que le professeur Roseverte le prenait pour un sous-fifre, il rangeait le précieux appareil dans le tiroir, là où il ne l'entendrait pas vibrer. Il y avait quelques nouveaux messages, bien sûr du professeur, qui le menaçait de ne plus lui dispenser de cours particuliers s'il ne venait pas, deux de sa sœur, un d'Estelle et encore un autre de l'administration de l'Académie. Sa sœur lui expliquait brièvement que ses secrets n'en étaient plus – elle devait sans doute avoir vu Ambre dans le dortoir, chose qu'il ne pouvait éviter indéfiniment – et un deuxième qui lui annonçait qu'Estelle lui avait envoyé un message. Curieux, il vérifia donc celui d'Estelle. Apparemment, elle avait reçu la réponse de sa grand-mère et voulait les voir, elle et sa sœur, le plus tôt possible. Le garçon soupira. Alors c'était vraiment sa cousine, hein ? Elle ne leur demanderait pas tant d'attention, sinon. Lyph allait sans doute être ravie. Lui un peu moins, cela lui faisait une personne de plus sur laquelle veiller. Comme s'il n'y en avait déjà pas assez ! Pourtant un sourire tendre et son cœur qui battait fort le trahissait. C'était une fille bien, qui plaisait fortement à Allen, et même s'il était un peu nerveux, voir carrément inquiet, en même temps, il était heureux. Il vérifia le dernier de l'académie avant de répondre à sa nouvelle cousine – il allait lui falloir un temps pour s'y habituer, cela dit... - qui l'informait d'une mission de dernière minute, très urgente. Ainsi, il expliqua rapidement à la jeune fille qu'il ne pourrait pas venir aujourd'hui, et probablement pas le lendemain si ses petits papiers étaient aussi agaçants qu'il l'imaginait.

Le contenu du message était clair et concis : un cambrioleur rôdait au parc d'attraction, et il devait de toute urgence s'y rendre pour le capturer ainsi que récupérer un pauvre Pijako effrayé. Bon. En cas d'urgence... Il attrapa rapidement ses pokéballs, et demanda à Plush de le conduire au parc d'attraction. Pas le temps de prendre gentiment le bus en attendant que le cambrioleur s'en aille comme si de rien n'était. Il ne prêta pas attention à la mention d'une coéquipière, et resta donc très concentré durant tout le vol jusqu'à la ville. Arrivé au parc d'attraction, il établit rapidement un plan d'action dans sa tête. Il y avait deux tâches dont il fallait s'occuper, et rapidement. Un voleur aurait tôt fait de s'éclipser à la moindre inattention, et le retrouver dans un parc gigantesque ne serait vraiment pas facile. Mais le Pijako coincé en haut – et dont le propriétaire refusait obstinément l'intervention d'un pokémon vol – aurait tôt fait de s'évanouir là-haut, et cela pouvait vite devenir dangereux. Une voix dans son dos l'interpella, et il aperçut.... Ah tiens, Kalel. Oh, ce devait être sa partenaire. La jeune femme ne lui laissa même pas le temps de parler et se dirigea vers la grande roue au pas de course. Des nuages menaçants étaient sur le point de déverser leur contenu sur le parc, ce qui ne rendrait pas facile l'ascension, mais rendrait également la fuite au voleur plus difficile. Il s'éclipsa un instant de la jeune femme pour aller trouver l'un des gardes du parc d'attraction.

« Dites, j'ai été envoyé ici pour aider à attraper le cambrioleur et sauver le pokémon coincé en haut de la grande roue. Vous avez déjà pris des mesures ? »

Le garde le dévisagea de haut en bas. Il n'avait pas l'air d'un débutant, en matière de pokémon, mais plutôt l'air d'un scientifique et pas d'un pokéathlète, ce qu'il était malgré tout. Pour autant, le garçon supposa que le garde vérifiait plutôt s'il était réellement élève à la Pokémon Community.

« Vous devez être l'un des élèves de l'Académie. On a encerclé le parc pour l'instant, il doit toujours être à l'intérieur... Mais où, nous n'en avons aucune idée. »

Naturellement, Noctis sortit son Luxray de sa pokéball et lui caressa la tête, avant de regarder à nouveau le garde.

« Si vous avez des pokémons capables de le pister, envoyez-les, et vite. Quand la pluie tombera, on ne pourra plus l'avoir à l'odeur. Mon Luxray pourra vous aider ; il voit au travers des murs. »

Le garde remercia le garçon et lui précisa qu'il envoyait le Caninos qui avait semé cette panique avec Ether. D'un geste, le dresseur intima à son Altaria de suivre le pokémon électrique depuis les airs, afin de l'informer de tout mouvement suspect. Il lui faudrait avoir des yeux de partout. Le travail d'équipe serait la clé. Bon, maintenant... Kalel et le Pijako. La grande roue était haute, très haute, à tel point que lui même n'avait pas spécialement envie d'y monter. Les cabines étaient à l'arrêt, et il distingua vaguement un petit point noir tout en haut. Grimper par les cabines semblaient être une mauvaise idée, aussi, il fallait passer par l'armature. Le brun n'avait pas spécialement le vertige, mais une telle hauteur était réellement dangereuse et impressionnante. L'immense tas de ferraille lui parut tellement improbable, que d'un seul coup, il se demanda une seconde si ce n'était d'ailleurs pas la plus dangereuse des attractions en soi. Une roue immense soutenue de chaque côté par des piliers en fer, auxquels on pouvait grimper, qui paraissait solide, mais le jeune homme savait qu'on pouvait facilement les désassembler pour les transporter, quitte à ce quelqu'un puisse saboter l'attraction. Intérieurement, il se fit la remarque que même s'il était venu plusieurs fois ici, jamais il n'avait profité des attractions. Eh bien, ce ne serait pas pour aujourd'hui non plus... Il annonça à sa camarade :

« Ne crois même pas pouvoir commencer à monter comme si de rien n'était. C'est très bien de vouloir aller chercher ce pokémon, mais comment comptes-tu descendre avec lui si tu as un bras de pris ? N'oublie pas qu'il n'a volé que parce qu'il était effrayé, et qu'il ne pourra pas le faire à la descente. »

Le jeune homme avait déjà une petite idée de comment s'y prendre. Troisième pokémon appelé en ce jour, la petite Laporeille pris place et observa son dresseur avant de se jeter dans ses bras pour un câlin. Elle, elle pourrait facilement monter. Cela lui demanderait par contre beaucoup de courage. L'idée même d'envoyer un si jeune pokémon le perturba quelques secondes, mais il devait aussi lui montrer qu'il avait confiance en elle. Il l'observa et expliqua à Kalel :

« Voilà ce que je te propose : ton Zorua peut copier n'importe quel pokémon, aussi, il peut parfaitement prendre l'apparence de ma Laporeille et copier ses sauts pour monter facilement en haut. A deux, ils pourront remorquer le Pijako. Ce ne sera pas facile, et il va leur falloir une bonne coordination, ainsi que pas mal de courage, vu la hauteur. Qu'est-ce que tu en penses ? »

Il n'était pas certain que la jeune femme accepterait qu'il propose un tel plan, surtout vu le danger encouru. Elle aurait sans doute préféré monter là-haut comme si de rien n'était, sans réfléchir. Mais le jeune homme préférait éviter de se retrouver avec un cadavre sur les bras. Tête brûlée comme elle était, il ne faudrait pas longtemps avant qu'elle se retrouve coincée quelque part et qu'on ne puisse plus la sortir de là, ou pire même. Avaient-ils vraiment le choix, cela dit...?




Noctis Flavelle ≈ Chercheur Pkmn, Phyllali.
Heath S. Jones
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3513-0255-heath-s-jones-noctali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3550-heath-s-jones-noctali
Taille de l'équipe : 6
Région d'origine : Unys
Âge : 15
Niveau : 28
Jetons : 332
Points d'Expériences : 598
6
Unys
15
28
332
598
pokemon
6
Unys
15
28
332
598
Heath S. Jones
est un Topdresseur Spé. Type
Au final il ne m'arrêta même pas, me laissant continuer sur ma route pour aller faire quelque chose de son côté également. Sans même que nous le sachions, notre travail d'équipe était déjà plutôt pas mal vu la répartition des tâches presque automatique. J'eu tôt fait de repérer la grande roue, Tenebrae sur mes pas alors que ses petites pattes travaillaient dur pour maintenir le rythme des miennes. Il y avait un véritable petit attroupement à la base de l'attraction et le Pokémon à aller récupérer n'était qu'un tout petit point tout en haut, n'osant pas bouger tant il était terrifié et ça se comprenait. Je me mordis l'intérieur de la joue, il était vraiment loin. Je cherchai Noctis du coin de l'oeil, me disant que le jeune homme désirant toujours avoir le dernier mot aurait forcément une suggestion pour moi. Non, rien? Il semblerait que j'allais être tranquille finalement. Je fis un pas de plus vers la roue, écartant les gens pour me frayer un chemin vers elle sans même prendre la peine d'aller me présenter ou m'annoncer, pas le temps pour ces fichues formalités. Derrière moi j'entendis les couinement presque suppliants de Tenebrae, le renard étant visiblement effrayé à l'idée de me laisser grimper seule sur la grande roue, mais il était hors de question de le laisser venir avec moi. J'entrai dans le périmètre de sécurité sans plus de cérémonie, marchant droit devant moi, jusqu'à ce qu'un agent de sécurité vienne s'interposer, posant la main sur mon épaule pour m'arrêter alors que je levai un regard surpris vers lui.

- Pardon ma petite demoiselle, on peut pas vous laisser y aller, on attend déjà des secours. Soyez gentille et retournez de l'autre côté du ruban, laissez faire les pros.

Je fronçai les sourcils. Comme si j'avais besoin d'un différent avec un agent de la sécurité en plus de cela, non mais. Furieuse d'avoir été arrêtée dans mon élan, c'est avec un ton acide et froid que je lui répondis, plantant mes iris anthracite dans les siens pour m'assurer que le message passe bien et soit compris du premier coup. Je ne comptais pas me répéter une seconde fois alors il avait intérêt à se pousser de mon chemin.

- J'ai été envoyée par la Pokémon Community, l'autre élève n'est pas loin. Maintenant vous allez me laisser y aller.

En fait je n'avais aucune idée de l'emplacement de Noctis, mais il semblerait que je n'ai pas eu tort. Effectivement, ce dernier revint de je ne savais trop où, sans doute étant allé prendre des mesures pour s'assurer que l'objectif principal de la mission soit accomplit pendant que moi, madame tête brûlée, je ne pensais qu'à aller sauver la pauvre créature en détresse. Lui était notre cerveau et moi notre coeur il semblerait, bien que ce fut une drôle de façon de voir les choses et que je chassai aussitôt le concept dans un coin reculé de ma tête. Comme je m'y étais attendu, le Phyllali analysa rapidement la situation et me fit connaître son avis sur la question avant d'élaborer un plan en des délais impressionnants, si le plan avait été meilleur que ça. Ne pas croire que je pourrais monter comme si de rien n'était? Malheureusement pour lui c'est bien ce que je comptais faire et, quand j'avais une idée derrière la tête, je ne savais pas en démordre. Heureusement il m'exposa son opinion de façon plus détaillée, accompagnée d'arguments qui faisaient du sens et que même moi j'étais obligée d'accepter. La descente avec un bras en moins était presque impossible sans chuter, surtout si la pluie commençait à tomber entre temps, il ne suffirait au final que de bien peu pour que je glisse. Surtout que le Pokémon allait peut-être paniquer, c'était une sacrée hauteur après tout, et une catastrophe serait donc imminente. Le laisser voler jusqu'en bas? Si c'était possible notre problème serait déjà réglé et je n'aurais pas besoin de monter du tout, donc oui il était évident que ça ne fonctionnerait pas. Je devais prendre ces données en compte et réfléchir moi aussi pour trouver le plan le plus complet et le plus efficace possible. J'étais encore en pleine réflexion lorsqu'il fit sortir l'un de ses Pokémons et m'exposa son propre plan. Laisser monter Tenebrae? Il était sérieux là? Je lui jetai un regard de mort, hors de question de mettre volontairement mon Pokémon en danger. J'avais déjà perdu un être un cher et je ne laisserais pas cela se produire deux fois, autant monter moi-même, tomber et me casser le cou plutôt que de revivre ça. Néanmoins, son intervention m'avait poussé à réfléchir au lieu de monter sans plan et la pokéball dans sa main m'inspira. Sans lui répondre, je me dirigeai donc vers le Directeur et propriétaire du Pijako.

- Donnez moi sa Pokéball.

- Quoi? Euh, elle est là, mais il est trop haut ça ne...

Je la lui arrachai des mains avant de l'accrocher à ma ceinture, aux côtés de la balle de mon Zorua qui était, logiquement, vide. Je me tournai ensuite vers le scientifique qui devait se demander ce que j'avais derrière la tête cette fois-ci. Plus qu'à espérer pour lui que cette nouvelle idée lui convenait, autrement nous allions avoir un petit problème et nous perdrions encore plus de temps. En fait non, autrement j'allais simplement monter sans son autorisation, de toute façon il n'était pas ma mère et je n'avais aucune directive à recevoir de lui.

- Je n'ai pas besoin de monter jusqu'en haut pour l'atteindre. Si je suis assez près et que j'ai le bon angle, je devrais pouvoir le récupérer avec sa pokéball. Comme ça j'aurai les mains vides et s'il y a chute il sera protégé, d'autant plus qu'il ne pourra pas paniquer à cause de la hauteur. Après il me suffira de m'accrocher ou d'entrer dans l'une des cabines et vous pourrez me redescendre en actionnant la roue. Il est hors de question que je laisse d'autres Pokémon se mettre en danger. Pendant ce temps si tu veux t'occuper tu n'as qu'à chercher autour pour voir si quelqu'un a de quoi agir comme un filet de sécurité, comme un Pokémon psychique qui pourrait me rattraper, ou un Pokémon de type vol peu importe. Tu es assez intelligent pour trouver un truc qui fera l'affaire. Et veille sur Tenebrae pendant que je monte.

Sur ce, je n'écoutai son opinion que d'une oreille peu attentive et pu enfin approcher de la roue et abandonner mon sac derrière moi. Ce serait plus facile à dire qu'à faire en fait. Bon aller, un peu de courage. Je pris un élan et sautai, plaquant mon pied sur la poignée de la porte de la plus haute cabine comme point d'appui alors que mes bras s'abattirent sur le dessus de celle-ci, mes mains à la recherche d'une prise pour me hisser. L'habitacle tanguait sous moi au moindre mouvement, bonjour la stabilité, mais je me redressai néanmoins lentement pour pouvoir plus facilement accéder à l'armature qui reliait la cabine au reste de la roue. Cette fois je n'eu besoin que d'étirer les bras pour atteindre ma prise, l'acier tiède de la grande roue, et me hisser pour que mes pieds puissent trouver une prise et ainsi continuer mon ascension. Le truc était de ne pas regarder en bas, tout mais ne pas regarder en bas.


[Mission] Du rififi à la grande roue | Noctis Flavelle 2XQI[Mission] Du rififi à la grande roue | Noctis Flavelle Miniat_6_x_087[Mission] Du rififi à la grande roue | Noctis Flavelle 2XQK[Mission] Du rififi à la grande roue | Noctis Flavelle 2XQL [Mission] Du rififi à la grande roue | Noctis Flavelle 2XQM[Mission] Du rififi à la grande roue | Noctis Flavelle Miniat_6_x_044
Let's face it, this is not the worst thing you've caught me doing.
Noctis Flavelle
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t590-noctis-flavelle-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t591-noctis-flavelle-phyllali#4824
Taille de l'équipe : 18 / 60
Région d'origine : Kalos
Âge : 17 ans
Niveau : 52
Jetons : 1036
Points d'Expériences : 1540
18 / 60
Kalos
17 ans
52
1036
1540
pokemon
18 / 60
Kalos
17 ans
52
1036
1540
Noctis Flavelle
est un Scientifique Chercheur Pokemon
Le garçon retint un soupir en observant l'obstination de la jeune femme. Franchement, le plus dangereux entre laisser un pokémon y aller et la laisser y aller elle, c'était clairement la deuxième option. Un pokémon avait largement plus d'options pour s'en sortir et était plus facile à attraper en cas de chute. D'ailleurs, vu son obstination, il n'osa pas lui préciser que le rayon de la pokéball, même avec le bon angle et la bonne distance, ne fonctionnerait peut être pas si le pokémon était trop paniqué. Il avait déjà vu un cas comme ça, au Cirque des Boulons. Le souvenir peu plaisant de l'incendie lui revint en tête, et il frissonna. Soit. Il enverrait tout de même Soul avec elle. Le brun s'approcha de sa Laporeille qui semblait à la fois émerveillée et intimidée devant une telle occasion de saut. C'est vrai que depuis qu'elle était née, elle adorait rebondir dans tous les sens. Cependant, cette fois ci, c'était différent. Il lui précisa quelques instructions :

« Ce n'est pas un jeu. Si jamais tu te rates, cela peut te faire très mal, pas comme lorsque tu es dans ma chambre. Mais j'ai confiance en toi. Veille sur elle s'il te plaît, elle est sacrément tête brûlée. »

La lapine sembla prendre son rôle très à cœur et câlina son dresseur avant de suivre Kalel dans son ascension, avec des bonds impressionnants et rapides. Cela faisait également un bon entraînement à suivre, qui, peut être, leur servirait plus tard. Il n'allait cependant pas rester les bras croisés à la regarder faire... Bien que très inquiet pour sa camarade, Noctis savait qu'il était déjà trop tard pour l'aider en quoi que ce soit. … Il préférait prévenir que guérir, cela dit. Il était peut être idiot, mais... D'un seul coup, il se redressa et demanda au directeur – à qui on avait sauvagement arraché sa pokéball – s'il y avait dans le coin du matériel d'entretien, quelque chose comme un matelas très épais qui puisse amortir une grosse chute. L'homme ne parut pas comprendre de suite ce que lui demandait l'étudiant, mais il expliqua d'un voix forte :

« Si jamais elle venait à tomber avec votre pokémon à la main, vous ne voudriez pas qu'il termine en pâtée pour Chacripan, n'est-ce pas ? »

L'homme pâlit, et accepta de suite la demande du préfet, qui lui conseilla d'ajouter de la mousse supplémentaire. Quelques hommes s'employèrent à aller chercher l'amortisseur, et Noctis les y aida en prenant un bout de la chose. C'était une sacrée pièce, d'ailleurs. Il leur fallut de longues minutes pour l'installer et le mettre réellement en place en dessous de la grande roue, mais une fois fait, il se sentit beaucoup plus rassuré pour Kalel. Vainement, le jeune homme tenta d'estimer sa vitesse de montée, mais il ne parvenait pas à dire si le point qu'elle devenait avançait vite ou non. Où était passée Soul, d'ailleurs ? La Laporeille avait sûrement commencé à bondir de partout dans l'armature, pour s'amuser. Il regretta un peu de l'avoir laissé y aller, mais décida de passer rapidement à autre chose lorsqu'un cri chantonnant résonna dans le parc. Plush ! Il leva la tête et se mit à suivre l'oiseau de coton au travers des allées du parc, jusqu'à entendre des cris paniqués. Qu'est-ce que...? WOH ! Noctis se plaqua au sol rapidement, observant l'homme qui venait de lui tirer dessus à la carabine. Sérieusement ?! Ce type était armé ! Mais c'était... Oh, attendez. C'était une arme du stand de tir du parc ! Mais qui avait eu l'idée d'un tel stand, sérieusement ?! Il devenait nettement plus dangereux, là ! Au moins, il avait son homme... L'homme en question était complètement masqué et portait un gros manteau vert foncé, et... Son hurlement retentit bientôt rapidement. Le petit Caninos à l'origine de tout ce bordel avait mordu le gars en plein sur le fessier. Noctis n'en attendit pas plus pour se jeter sur lui et lui faire perdre l'arme, mais tout ce qu'il récolta, ce fut un sacré coup sur la tête avec l'arme en question. Apeuré, le Caninos lâcha sa cible et lança une attaque feu qui toucha les attractions les plus proches. Un peu sonné, le brun n'avait cependant pas le temps de tergiverser davantage, et il se redressa du mieux qu'il put. Et voilà, flûte, les ennuis continuaient. Son cambrioleur lui avait échappé pour se planquer ailleurs dans le parc, et maintenant, en prime, il y avait le feu. Le garçon saisit la pokéball de son Crustabri et l'envoya éteindre les flammes pendant que le Caninos revenait vers lui, penaud.

« C'est pas grave, tu feras mieux la prochaine fois. »

Honnêtement, il y croyait peu vu qu'on disait jamais deux sans trois. Mais bon, soit. Il suivit son Luxray au travers des allées et chercha l'homme en question. Une panique sans nom régnait dans le parc, sans qu'il parvienne à comprendre qui faisait quoi. Il soupira, suggérant de retourner à la grande roue pour l'instant. Le trajet fut rapide et ponctué par la pluie, qui avait commencé à tomber. Eh bien, il ne regretta pas de l'avoir fait, parce qu'à peine arrivé, c'était une nouvelle panique qui l'envahit. Une silhouette dégringolait à toute vitesse du haut de l'installation en fer, et il sentit son cœur s'affoler. Il y avait ce matelas qui faisait au moins deux mètres d'épaisseur, bien sûr, mais... De là où il était, il était pratiquement certain que la silhouette en question ne toucherait pas le matelas si on ne déviait pas sa trajectoire. Flûte, flûte, flûte ! Il hurla alors :

« PLUSH ! Récupère là ! »

L'oiseau cotonneux ne se fit pas prier. Fondant sur la silhouette, qu'il ignorait être sa Laporeille ou la jeune femme, ou même autre chose, l'Altaria ne perdit pas une seconde. A terre, Noctis se précipita au bas de la grande roue, afin de voir le résultat de cette folle ascension.


HRP - Désolé pour la longueur



Noctis Flavelle ≈ Chercheur Pkmn, Phyllali.
Heath S. Jones
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3513-0255-heath-s-jones-noctali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3550-heath-s-jones-noctali
Taille de l'équipe : 6
Région d'origine : Unys
Âge : 15
Niveau : 28
Jetons : 332
Points d'Expériences : 598
6
Unys
15
28
332
598
pokemon
6
Unys
15
28
332
598
Heath S. Jones
est un Topdresseur Spé. Type
J'avais continué de grimper, restant attentive à ce qui m'entourait à la recherche de prises. Le Laporeille de Noctis semblait se débrouiller pas trop mal, mais sa façon de sauter presque aléatoirement me stressait et je passais mon temps à lui jeter des coups d'oeil en coin de crainte qu'elle ne glisse. Et dire que le préfèt avait sérieusement proposé que j'envoie Tenebrae à la place de ma propre personne, c'était insensé. Et que pensait-il que le lapin allait pouvoir accomplir? Bref, il fallait que j'avance maintenant, ma progression devait être constante et je ne devais pas me relâcher une seule seconde autrement là j'allais peut-être faire une erreur. Mettre les pieds ici, m'accrocher pour me hisser là, répéter le processus, vérifier que tout allait bien pour ma compagne d'escalade, essuyer rapidement mes maints moites sur mon pantalon, remettre les pieds ailleurs et ainsi de suite. J'ignorais sérieusement combien de temps s'était écoulé, mais je remarquai du coin de l'oeil que des gens semblaient s'être activés en bas pour placer un petit carré de quelque chose. Un matelas peut-être? Je savais bien que je pouvais compter sur lui, bien que sur le coup j'espérai sincèrement que j'arriverais à tomber dessus si je perdais prise. Aller, encore un effort, nous venions d'atteindre la moitié de la roue et, du coin de l'oeil toujours, je repérai un volute de fumée en contrebas et de toutes petites silhouettes qui semblaient s'agiter un peu plus qu'avant. C'était des plans pour me donner le vertige tout ça. Je retournai mon regard vers le haut et vers le Pijako, encore lointain, dont les cris me parvenaient toutefois faiblement. Il savait qu'on venait pour lui et il avait on ne peut plus hâte. Je reportai mon attention vers le Pokémon de Noctis. Elle s'en sortait mieux que je l'aurais cru à dire vrai, mais j'étais encore inquiète pour elle tout de même. Je serrai les dents et repris ma progression alors qu'en cours de route quelques gouttes de pluies commencèrent à tomber, juste assez pour me rendre nerveuse et m'empêcher de savoir quelles prises seraient glissantes ou sécuritaires. C'était la première et la dernière fois que je faisais un truc du genre, me promis-je alors que je savais pourtant que je le referais n'importe quand si ça impliquait un Pokémon en danger. D'ailleurs, je me demandai ce que Logan en penserait. Est-ce qu'il m'aurait laissé faire? Est-ce qu'il m'aurait encouragé? Non, ça aurait été moi en bas, le coeur battant, espérant qu'il ne glisse pas. Il était comme ça, avant de tomber malade.

Le Pijako n'était plus loin. J'ignorais combien de temps était passé, mais ça n'importait pas. Je réussirais ce sauvetage et ça, c'était l'important. Je ne pourrais jamais me le pardonner si je devrais retourner devant le Directeur et lui annoncer le décès par ma faute du petit oiseau. Pire, j'ignorais ce que je ferais si le Pokémon de Noctis devait être blessé dans la maneuvre. Pas une fois je ne songeai à ce que je ferais si moi je tombais, puisque de toute façon après ça je ne ferais sans doute plus rien. Mais que se passerait-il pour Tenebrae? Serait-il renvoyé au Collectionneur? Oh, et puis pourquoi penser à cela de toute façon? Je fis le vide et continuai ma progression en diagonale, pour avoir un bon angle de vue sur ma cible sans pour autant grimper tout en haut. J'ignorais quelle était la portée réelle du rayon d'action d'une Pokéball, mais je me dis que ça pouvait bien faire une bonne dizaine de mètres assurément. Je me hissai sur une cabine un peu tremblante, m'assurant de bien répartir mon poids pour éviter toute chute inopportune. Le Laporeille pour sa part était un peu plus brave et monta plus haut, allant jusqu'à rejoindre le petit Pijako pour l'aider à faire une partie du chemin vers moi, pour que ma tâche soit plus facile. C'était peut-être une bonne chose finalement de l'avoir emportée, conformément à la suggestion du préfèt. Je pointai la balle vers lui et un petit rayon rouge en sortit pour frapper l'oiseau, se laissant faire, trop content de pouvoir enfin ne plus être sur cette grande roue. Puis, je remis la pokéball à ma ceinture. Ne nous resterait plus qu'à réussir à entrer dans l'une des cabines et contacter Noctis via mon iPok pour lui dire qu'il pouvait faire tourner la roue et nous ramener jusqu'en bas.

Le Laporeille fit un bond dans ma direction, puis un autre, mais elle n'avait pas été assez prudente et cette pluie fine avait rendu la structure glissante, surtout en hauteur où elle y était directement exposée. C'est sous mes yeux horrifiés que la petite créature perdit pied, sombrant dans le vide. Ni une ni deux, sans réfléchir, je me jetai à sa poursuite, tendant les bras au maximum pour pouvoir l'attraper et la serrer contre moi. Sous nous, plus rien d'autre que le vide. Le vent nous fouetta fort et je sentis la chute, faisant maints efforts pour me retourner et tomber dos en premier pour ainsi amortir la chute de la lapine et, accessoirement, je ne voulais pas trop savoir si j'étais bien alignée avec le matelas à une bonne cinquantaine de mètres plus bas, si ce n'était pas un peu plus. Mon foulard battait l'air et mon regard anthracite se perdit dans le ciel couvert. Dommage qu'il n'y eut pas d'étoiles, ça m'aurait bien plus que ce soit la dernière chose que je puisse voir. Mais non, il semblerait que mon trépas ne soit pas pour aujourd'hui. Une créature nuageuse et chromatique vint ralentir notre chute, agrippant ses pattes à mon bras avant de battre des ailes pour essayer de nous faire perdre de la vitesse et, accessoirement, nous déplacer de façon à ce que notre chute se fasse bien sur le matelas. Heureusement que cette intervention avait eu lieu autrement je ne donnais pas cher de notre peau. Et, après de longues secondes en chute libre, l'impact eu finalement lieu et je m'enfonçai profondément dans le matelas, serrant les dents et fermant les yeux, prête à encaisser la douleur du choc. Lorsque je ré-ouvris les yeux, la lapine semblait en bon état et le matelas était partout autour de moi, bien qu'un petit renard fit également très vite son apparition dans mon champ de vision. Tenebrae vint lécher ma joue avec soulagement, visiblement très heureux de me retrouver en un seul morceau. Je laissai la Laporeille quitter mon étreinte pour aller retrouver son dresseur et me relevai difficilement, tremblante et peut-être un peu moins confiante qu'à l'habitude. Le Directeur vint me retrouver et je lui rendis sa pokéball, accompagnée de quelques mots.

- Voilà, il est là. Faites plus attention... à l'avenir...

Il me remercia et s'éloigna, comme si soudainement il venait de réaliser qu'il y avait le bordel dans son parc et qu'il serait peut-être intelligent d'essayer de faire quelque chose pour nous aider. Tenebrae se frottait contre moi et je le caressai donc d'une main distraite et passai l'autre dans ma courte chevelure d'ébène alors que je récupérais de cette aventure forte en émotions. Il faudrait que je pense à remercier le possesseur de l'oiseau qui était venu nous aider. Et au fait, où était donc ce cher Noctis? Nous avions un voleur à attraper aussi si l'on en croyait l'énoncé de la mission et il n'était donc pas le moment de se relâcher. Je quittai le matelas, me tenant maintenant debout, et tentai de faire quelques pas pour m'éloigner, bien que mes jambes fléchirent sous mon poids. On dirait que je devrais quand me donner un peu de temps après ça finalement. Encore heureux que je n'ai pas de blessures plus graves... enfin, dans l'instant je n'avais pas l'impression d'en avoir en tout cas.

- Tu as réussi à faire des progrès de ton côté?
Noctis Flavelle
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t590-noctis-flavelle-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t591-noctis-flavelle-phyllali#4824
Taille de l'équipe : 18 / 60
Région d'origine : Kalos
Âge : 17 ans
Niveau : 52
Jetons : 1036
Points d'Expériences : 1540
18 / 60
Kalos
17 ans
52
1036
1540
pokemon
18 / 60
Kalos
17 ans
52
1036
1540
Noctis Flavelle
est un Scientifique Chercheur Pokemon
Son Altaria avait visiblement réussi à agripper la silhouette alors que lui même se précipitait vers le matelas. Le petit Zorua qui était resté au bas de la roue attendre sa maîtresse le suivit dans sa course, et ils virent Kalel et Soul s'écraser sur le matelas. Heureusement, mais alors heureusement qu'il avait pensé à ça. La jeune femme semblait aller bien, même si le dresseur n'en était pas aussi convaincue. A part sa sœur qui aurait sûrement sourit, voir rigolé, prête à demander à refaire un saut, il doutait que quelqu'un soit aussi adepte des sensations extrêmes. Surtout dans ces conditions. Sa Laporeille lui sauta vivement dans les bras et il la serra contre lui. Son petit cœur battait à toute allure, et il usa de paroles rassurantes en lui caressant la tête afin de la rassurer. Mais des étoiles pétillaient dans ses yeux, comme si elle était heureuse d'avoir fait le plus grand saut qu'il lui avait jamais été donné de faire. Le brun retint un rire jaune, devant l'étrange passion athlétique de la pokémon. Kalel, maintenant.Le renard fut plus rapide et il vit la jeune femme descendre du matelas et fléchir sous son propre poids. Le garçon s'approcha rapidement, inquiet, et dû refouler sa colère profondément pour garder un ton calme.

« On verra ça plus tard, ce voleur ! Tu viens de faire une chute de plus de quarante mètres, n'importe qui serait choqué ou aurait des difficultés à s'en remettre facilement. Même si tu ne le perçois pas, ton corps est en état de choc ! »

C'était exactement pour ça qu'il ne voulait pas la laisser monter. Parce que bien sûr, madame prenait des risques, et que madame était totalement inconsciente de sa propre santé. S'il s'écoutait à l'heure actuelle, il l'aurait pris dans ses bras ou foutu une gifle en lui faisant jurer de ne plus jamais se mettre en danger de la sorte. Y avait-il réellement pareille inconsciente ? L'image de sa propre sœur lui revint en tête et il se contenta d'un soupir résigné à son égard. Pas vraiment le mieux placé pour lui dire quoi que ce soit, hein ? Sa Laporeille était également tombée, et il n'avait rien à dire pour sa défense. Monter là haut était de toute façon un travail de professionnel en temps normal, et instinctivement, il se demanda ce qui avait bien pu arriver aux techniciens de l'attraction. Sûrement qu'ils y allaient avec des pokémons volants, en fait. Il farfouilla dans son sac et lui tendit une bouteille d'eau et l'obligea des yeux à boire un peu pour se remettre. Puis, il tapota sa tête et lui précisa qu'elle devrait se couvrir, car avec la pluie, les choses allaient vite devenir compliquées. Son Luxray ne devrait d'ailleurs pas être très content. Son oiseau doré revint vers lui à peu près à ce moment là, couinant pour rentrer au sec dans sa pokéball. Le garçon accéda à sa requête rapidement. Maintenant qu'ils avaient récupérer le Pijako, ils pourraient suivre son pokémon dans le parc. Il aida Kalel à se relever et lui offrit des précisions sur la situation actuelle :

« On cherche un homme avec un manteau vert foncé, plutôt grand et armé d'une carabine qu'il a piqué au parc. Il vise mal, mais il tire vite, alors gaffe. »

Et il n'attendit pas plus pour reprendre les recherches. Ses vêtements lui collaient déjà au corps et ses cheveux d'ordinaire ébouriffés étaient plaqués contre sa nuque, dégoulinants d'eau. Plus besoin de prendre une douche avant un moment... Et il risquait un beau rhume, au passage. Tout cela n'avait que peu d'importance, au final. L'inconnu était forcément dans le même cas, et sous la pluie, on entendrait forcément ses pas précipités. Il ne pourrait pas se cacher éternellement, et il devrait, à un moment ou à un autre, tenter une sortie du parc s'il ne voulait pas finir par être livré à la police. Sérieusement, pourquoi faire appel à des adolescents pour ce genre de choses...? Le jeune homme retint un grognement. Il ne comprendrait jamais la logique des adultes. Il avait même parfois l'impression d'être plus logique qu'eux, même en étant encore étudiant. Il se concentra pour revenir rapidement à leur problème. Ses beaux yeux ambrés cherchaient à toute allure une confirmation quelconque de position, et son Luxray poussa un rugissement afin de lui faire comprendre son avancée. Il s'approcha du pokémon électrique qui ne bronchait pas malgré la pluie, et le petit groupe s'empressa d'arpenter le parc d'attraction à la recherche de leur homme. Les allées étaient bizarrement calmes et les gens qui s'occupaient des attractions et des stands semblaient s'affairer à vérifier leurs affaires. Le Caninos qui leur avait été prêté baissait la queue, ayant perdu toute trace olfactive de leur inconnu.

« … Il n'a pas pu sortir, le parc est encerclé... Par contre, si on ne le trouve pas rapidement, il finira bien par prendre la poudre d'escampette... Des idées ? »

Son regard se porta sur la jeune femme et il l'observa arriver à ses propres conclusions. Elle était intelligente, nul doute qu'elle pourrait l'aiguiller. Néanmoins, il comprenait parfaitement pourquoi on l'avait attribué comme partenaire ; elle était tête brûlée et peu soucieuse de détails techniques dont lui avait l'expérience. Enfin, peut être pourrait-elle s'ouvrir un peu grâce à cela ?



Noctis Flavelle ≈ Chercheur Pkmn, Phyllali.
Heath S. Jones
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3513-0255-heath-s-jones-noctali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3550-heath-s-jones-noctali
Taille de l'équipe : 6
Région d'origine : Unys
Âge : 15
Niveau : 28
Jetons : 332
Points d'Expériences : 598
6
Unys
15
28
332
598
pokemon
6
Unys
15
28
332
598
Heath S. Jones
est un Topdresseur Spé. Type
La chute avait été longue et l'impact s'état fait ressentir. Maintenant que je désirais simplement me lever et marcher comme si de rien n'était, je réalisais pleinement l'idiotie de mes pensées. Mes jambes étaient beaucoup trop molles sous moi et je tremblais comme une feuille morte, mais ça ne m'avais pas empêché de rendre la pokéball et le Pijako dedans à son dresseur. Ça, c'était une très bonne chose de faite et j'étais on ne peut plus satisfaite. J'avais ensuite tenté de me lever, mais j'avais cédé sous mon propre poids et avait bien failli aller embrasser le plancher, mais je réussis à simplement tomber sur les genoux. J'avais du serrer les dents et étouffer une plainte, la rencontre de l'asphalte trempe n'étant pas des plus agréables. Dans tous les cas, je préférais cette légère douleur à la honte de m'affaler au sol devant tous ces témoins qui m'avaient vu faire. Enfin, la plupart étaient aux abris à se plaindre de la pluie maintenant, ce qui m'arrangeais bien. Néanmoins, tous n'étaient pas partis se cacher et il avait bien un individu pour se dépêcher à mes côtés. Je lui demandai s'il avait fait une avancée dans ses recherches, mais il ne semblait pas très très enclin à me fournir les réponses que je demandais. Il m'informa que la chute que je venais de faire était d'environ une quarantaire de mètre et je déglutis, heureuse de ne pas avoir pris la peine de calculer avant de monter. Il ajouta alors que mon corps était en état de choc même si je ne le percevais pas encore et que personne ne pourrait s'en remettre si facilement. J'allais tenter de me défendre et de lui préciser que j'allais bien malgré les apparences, mais il me donna immédiatement une bouteille d'eau et je n'eu d'autre choix que d'accepter d'en boire une partie. Après une escalade de cette envergure, je devais bien avouer que ces quelques gorgées d'eau fraîche me feraient le plus grand bien.

- Merci pour ça.

Moi qui pensait lui être reconnaissante, il tapota ma courte chevelure d'ébène et je lui décochai un regard en coin alors qu'il me précisa que je devrais penser à me couvrir. Je détournai ensuite le regard en essayant de me relever pour aller chercher mon sac et y prendre la veste que j'emportais toujours, mais l'opération ne fut pas aussi réussie qu'escompté et Tenebrae du m'apporter mon sac en le trainant par la ganse sur le sol trempé. Je remerciai le petit Pokémon, pris la veste et l'enfilai avant de récupérer mon sac et le mettre à mon épaule. Aie, tous ces livres dans ce sac, c'était fichtrement lourd quand j'avais déjà du mal à supporter mon propre poids, mais je n'allais certainement pas l'avouer devant le Préfèt.

- Je peux prendre soin de moi-même, tu devrais penser à ta propre santé avant de t'occuper de celle des autres.

Enfin, venant de ma part c'était tout sauf crédible, mais essayons de passer ce fait sous silence si ça ne dérange personne. Je n'ajoutai toutefois rien lorsqu'il voulu m'aider à me relever, me mordant plutôt l'intérieur de la joue en tentant d'étouffer mon orgueil. Je n'aimais pas ça, mais autrement je serais surement restée à terre avec mon fardeau pour un petit moment, ce qui n'aurait pas été pour me plaire. Mon Zorua noir et mauve nous emboita le pas, ne s'éloignant pas trop afin de me surveiller du coin de l'oeil, comme s'il avait peur que je chute à nouveau. Je tentai de le rassurer d'un sourire, mais ça ne fut que peu efficace. Me tirant de mes pensées ainsi que de cette interaction de courte durée avec mon starter, Noctis me partagea finalement les informations qu'il avait pu amasser pendant mon ascension. Donc un homme avec un manteau vert foncé, grand et... armé d'une carabine? Je me tournai vers lui avec un regard surpris, mais la suite me fit comprendre qu'il ne blaguait pas. Donc il visait mal, mais vite. C'était noté ça. J'acquiesçai pour lui signifier que j'avais compris et lui emboitai le pas. Il avait déjà du prendre les mesures qui s'imposaient et je devais donc voir ce qu'elles étaient avant de pouvoir lui partager mes idées, histoire de m'assurer de ne pas lui soumettre quelque chose d'erroné. Ma veste était maintenant devenue humide et je n'avais pas enfilé la capuche, préférant conserver un plus grand champ de vision au détriment du confort. Mes cheveux d'ébène étaient donc eux aussi trempés et mon corps déjà affaiblit par ma petite aventure frissonnait un peu, mais je tentais d'ignorer cela autant que possible pour me concentrer sur la tâche à accomplir. Espérons néanmoins que nous trouvions rapidement notre homme.

L'appel d'un Pokémon se fit entendre et, à la réaction de Noctis, j'en déduisis que c'était probablement l'un de ses Pokémon. Mais combien en possédait-il au juste? Bref, je découvris peu ensuite qu'il s'agissait d'un Luxray, déjà occupé à la traque de notre suspect. À ses côtés se tenait un Caninos et je devinai qu'il devait s'agir de celui mentionné dans l'ordre de mission. Ils ne semblaient pas avoir de piste et c'était mauvais, nous devions trouver rapidement quelque chose ou le voleur ayant causé toute cette pagaille s'en tirerait sans la moindre représailles. Noctis s'adressa à moi, mentionnant que les issues du parc étaient déjà scellées, ce qui était une bonne chose à savoir. Effectivement il ne devait pas être allé loin, mais la question était de savoir où? Se cachait-il dans une attraction? S'était-il mêlé à la foule? Oui, voilà qui était une idée digne d'être partagée. Me tournant vers lui, c'est avec sérieux que je lui partageai ce à quoi je venais de penser.

- Un grand manteau vert c'est un signe beaucoup trop distinctif et pour preuve, c'est l'un des deux seuls indices que tu as pu me donner. Si j'étais à sa place, je m'en serais débarrassé dans un coin moins fréquenté ou directement à la poubelle pour passer inaperçu et se fondre dans la foule. Si j'ai raison et qu'on retrouve le manteau, les Pokémon que nous avons à disposition auront une odeur tangible à rechercher. Ce sera difficile sous la pluie, mais ils y arriveront peut-être. C'est notre meilleur pari je pense, on devrait commencer par fouiller les poubelles près de l'endroit où tu l'as vu.
Noctis Flavelle
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t590-noctis-flavelle-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t591-noctis-flavelle-phyllali#4824
Taille de l'équipe : 18 / 60
Région d'origine : Kalos
Âge : 17 ans
Niveau : 52
Jetons : 1036
Points d'Expériences : 1540
18 / 60
Kalos
17 ans
52
1036
1540
pokemon
18 / 60
Kalos
17 ans
52
1036
1540
Noctis Flavelle
est un Scientifique Chercheur Pokemon
Le garçon opina de la tête et se dirigea vers les poubelles les plus proches du dernier stand où il avait aperçu son cambrioleur. Il n'eut pas à farfouiller très longtemps : derrière un grand carton plein de tissus en tout genre, il y avait un manteau vert un peu abîmé et une carabine enveloppée dedans. Il avait sûrement dû la cacher pour passer inaperçu dans la foule. Il était peut être déjà dehors à l'heure actuelle. Le brun pesta. Au moins, il n'était plus armé. Il se tourna vers sa camarade et lui expliqua rapidement qu'il fallait le trouver, et vite. Son Luxray ne pourrait pas utiliser d'attaques électriques pour le neutraliser ; tout le parc subirait le choc électrique à cause de la pluie. Il présenta le manteau un peu usé, et en déchira une partie facilement transportable, au Caninos. Le petit renifla, et couina comme pour expliquer qu'il ne pouvait pas. A bout de patience, le brun s'approcha du petit et lui souffla :

« Tu as parfaitement su le reconnaître, tu l'as même mordu ! Tu as fichu le feu à des attractions et tu as fais peur au Pijako. Ne me dis pas que renifler une piste, c'est trop difficile ? La pluie efface les odeurs, je sais, mais l'odeur corporelle de ce type, tu la connais ! »

Le pokemon canin baissa les oreilles et renifla une seconde fois. Il ferait un effort. Après tout, il était un pokémon de garde, et il avait déjà pu sentir l'inconnu de près. La piste était ténue, mais existante. Il se mit à aboyer et à foncer, sous le soupir exaspéré du brun. Le meilleur moyen de faire fuir leur cible. Tant pis. Il suivi le pokémon à vive allure et fendit la foule paniquée sur leur passage. A environ dix mètres de là, un homme se mit à courir, se sachant repéré. Il tenta de feinter plusieurs fois, mais avec l'imposant Luxray qui voyait au travers des épaisseurs, aucune chance que la cible leur échappe. Ils n'allaient pas assez vite ! Le jeune homme s'accrocha au Luxray et grimpa dessus en marche, sans que le pokémon ne bronche. Le pokemon se mit ensuite à la hauteur de Kalel, et lui tendit le bras pour qu'elle grimpe à son tour. Une fois que ce fut fait, le pokémon bondit habilement vers un petit stand et rebondit dessus pour tenter de passer au dessus de l'homme. A peine ses pattes eurent-elles touchées le sol qu'il se retourna, grognant sur l'homme. Mais ce dernier ne semblait pas avoir dit son dernier mot, et fondit vers le stand le plus proche. Mince ! C'était quoi...? Noctis ne tarda pas à avoir la réponse. Une ribambelle de cerceau de petites tailles leur arrivait dessus. C'était quoi cette bataille ?! Il voulait la jouer comme ça, hein ? Le garçon attrapa des bombes à eau dans une caisse et commença à bombarder l'homme comme il put. Certaines explosaient au contact des cerceaux, et cette petite guerre ridicule navra le Luxray qui préféra faire comme si de rien n'était. Caninos n'avait lui pas perdu son temps, se frayant un chemin au milieu des bombes et des anneaux, jusqu'à mordre la jambe du cambrioleur qui hurla et lâcha ses cerceaux. Il envoya valdinguer le chien qui se mit à grogner en crachant de petites flammes ridicules qui s'éteignaient avec la pluie. Le jeune homme vit le criminel bondir jusqu'au caroussel et intima à Kalel de le suivre. Le voilà qui sautait de chevaux en chevaux. Noctis eut tôt fait de s'embarquer dans le manège pour essayer d'attraper son adversaire, mais, avec la pluie, glissa et se ramassa à terre lamentablement. Il ne put s'empêcher de dire à sa coéquipière :

« Mais attrape-le ! »

Sauf que le criminel bondissait d'attractions en attractions, et que cette course poursuite risquait d'être sans doute la plus mouvementé et la plus incroyable de sa vie, similaire à un bon film comique. Intérieurement, il se demanda qui aurait prit du pop-corn pour regarder ça.


HRP - Je te propose de faire durer le plaisir et de réaliser une super course-poursuite au travers de plein d'attractions différentes, pour rigoler un peu.



Noctis Flavelle ≈ Chercheur Pkmn, Phyllali.
Heath S. Jones
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3513-0255-heath-s-jones-noctali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3550-heath-s-jones-noctali
Taille de l'équipe : 6
Région d'origine : Unys
Âge : 15
Niveau : 28
Jetons : 332
Points d'Expériences : 598
6
Unys
15
28
332
598
pokemon
6
Unys
15
28
332
598
Heath S. Jones
est un Topdresseur Spé. Type

Noctis avait rapidement récupéré ce qui s'avérait être effectivement le manteau du fuyard, il semblerait que mon intuition ait été la bonne, c'était déjà ça de gagné. Puis, le Phyllalli ordonna au Caninos de se mettre sur les traces du voleur et, après quelques protestations, nous nous mîmes finalement en route, au pas de course. J'avais peut-être commencé à m'habituer aux entrainements de Jackie, mais le fait était que j'avais encore les jambes molles et que je portais mon sac plein de livres, ce qui contribuait grandement à me ralentir. Mon coéquipier du jour sembla arriver à la même conclusion, nous étions beaucoup trop lents. Ce faisant, le préfet n'hésita pas à chevaucher son Luxray et je me retins de pousser un juron, croyant bien qu'il me laisserait courir loin derrière. Mais non, la monture ralenti à ma hauteur et j'eu tout juste le temps d'ordonner à Tenebrae de sauter dans mes bras. À partir de là, le petit renard chromatique grimpa sur mon épaule et s'accrocha pendant que j'agrippai la main que l'intellectuel aux yeux d'ambre me tendait. En deux temps trois mouvements nous filions droit vers notre cible qui était résolue à ne pas se laisser attraper. S'en suivit une lutte de ballons plein d'eau et de petits anneaux que nous traversâmes bravement avant que le suspect numéro un ne décide de se lancer dans le carrousel. Pendant qu'il piquait au travers tant bien que mal, je quittai Noctis qui se lançait à sa poursuite au travers des chevaux de bois et, pour ma part, je contournai l'attraction par l'extérieur, enjambant une clôture et bousculant même quelques passants du même coup. Hors de question que je monte sur ce truc en mouvement et glissant pour une poursuite, c'était un plan pour que nous échouions lamentablement. Il semblerait d'ailleurs que j'ai été bien avisée de ne pas le suivre puisque je vis du coin de l'oeil le jeune homme qui glissa alors que le voleur quittait déjà le manège. Merde, je n'étais pas assez rapide!

-  Tenebrae, Poursuite!

Qui sait si c'était le choix le plus judicieux, mais en tout cas c'est le premier qui m'avait passé par la tête et c'est assez bien adapté à la situation il faut le reconnaître. Mon Zorua ne se fit pas prier et sauta au sol. Plus rapide que moi, la distance qui le séparait du fuyard diminuait à chaque seconde jusqu'à ce que... je les perde de vue. Le cambrioleur venait de pénétrer dans le Royaume des miroirs et je me figeai un instant à l'entrée, comme me demandant s'il était vraiment judicieux d'entrer là. Ce fut la voix de Noctis qui me parvint de plus loin qui me décida, alors qu'il me cria de l'attraper.

- Et toi c'est pas le moment de faire un tour de Carrousel!

Lui lançais-je avant de finalement m'engouffrer dans ce labyrinthe aux murs de miroirs. Je voulais bien essayer de me repérer au son fait par le duo que je poursuivais, mais dans un environnement comme celui-là rien n'était très sur. Je couru, conservant une main sur la paroi de droite, mon regard anthracite rencontrant son reflet au fil de mes pas. Je finirais bien par les voir apparaître dans un de ces fichus miroirs, non?! Bon sang, mais dans qu'est-ce que nous venions de nous embarquer? Puis, soudainement, je m'arrêtai. J'entendis le grognement de mon starter, tout juste de l'autre côté du miroir contre lequel se trouvait ma main. Puis, un cri d'homme, un cri de rage suivit d'un bruit sourd accompagné d'une plainte. Tenebrae! Le salaud! S'il osait lui faire mal... s'il venait vraiment de le frapper... Mes poings s'abattirent contre la parois de miroir nous séparant avec une force que je ne me soupçonnais même pas, assez pour marquer un petit éclat au niveau du front de mon reflet. À quoi je pensais en faisant ça? À rien d'intelligent probablement.

- Ne te laisse pas faire Tenebrae! Attaque le!!

J'abattis un dernier coup de poing et j'entendis le bruit de ses pas qui s'éloignait à la course dans la direction opposée et aucune réponse de mon renard chromatique. Non, tout, mais pas ça. Je délaissai le miroir maintenant abîmé et reprit ma course à en perdre haleine, je devais le retrouver, je devais le rattraper. Puis, enfin, je trouvai le bon tournant et arrivai là où il se trouvait au moment où je les avais entendu, mais il n'y avait plus rien. Même mon starter n'était pas là. Ce cambrioleur, qu'était-il venu voler au fait? Était-ce simplement le contenu des caisses enregistreuses ou n'était-ce pas plutôt des Pokémon?! Sur le coup avec toutes ces rumeurs sur les vols qui avaient eu lieu dans Lansat, je n'hésitai pas une seule seconde, mon idée était déjà faite et je ne pensai pas une seule seconde à la possibilité selon laquelle Tenebrae aurait simplement pu se perdre dans le Royaume des miroirs. Toujours au pas de course, je sortis de l'attraction juste à temps pour le voir se diriger à toute allure vers la maison hantée. C'est environ à ce moment que je fus rejointe par Noctis et, paniquée et encore furieuse, je lui partageai mes conclusions hâtives.

- Tenebrae! Il a pris Tenebrae! C'est un voleur de Pokémon!!


[Mission] Du rififi à la grande roue | Noctis Flavelle 2XQI[Mission] Du rififi à la grande roue | Noctis Flavelle Miniat_6_x_087[Mission] Du rififi à la grande roue | Noctis Flavelle 2XQK[Mission] Du rififi à la grande roue | Noctis Flavelle 2XQL [Mission] Du rififi à la grande roue | Noctis Flavelle 2XQM[Mission] Du rififi à la grande roue | Noctis Flavelle Miniat_6_x_044
Let's face it, this is not the worst thing you've caught me doing.
Noctis Flavelle
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t590-noctis-flavelle-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t591-noctis-flavelle-phyllali#4824
Taille de l'équipe : 18 / 60
Région d'origine : Kalos
Âge : 17 ans
Niveau : 52
Jetons : 1036
Points d'Expériences : 1540
18 / 60
Kalos
17 ans
52
1036
1540
pokemon
18 / 60
Kalos
17 ans
52
1036
1540
Noctis Flavelle
est un Scientifique Chercheur Pokemon
Ils avaient filé vers le palais des glaces. Une pièce remplie de miroir en tout genre, et il n'avait vraiment pas le temps de tout explorer. Un simple regard à son Luxray suffit. Le pokémon avait la capacité de voir à travers les épaisseurs, ce qui rendit leur avancée largement plus simple. Le dresseur entendait des cris de lutte et des ordres, mais ne pouvait réellement en distinguer la teneur. Le pokémon électrique observa le combat d'un œil, et sortit férocement ses crocs en voyant la silhouette attraper le Zorua sans défense, complètement assommé. Il bondit rapidement jusqu'à Kalel, qui était paniqué, et son dresseur lui jeta un regard qui se voulait rassurant. Il fallait le récupérer. Il intima à son amie de grimper sur le dos de l'imposant pokémon électrique, et une fois que ce fut fait, la compagnie traversa la galerie de miroirs à une vitesse qui ferait sûrement pâlir le concepteur de l'attraction. La pluie battait encore fort au dehors, et le Luxray observa longuement les environs avant de bondir pour grimper en hauteur. Une fois sur le toit du palais des glaces, il se figea dans une posture semblable à une statue. Le grand huit. Ether n'attendit pas d'ordre pour foncer vers l'attraction qui faisait des tours et des détours. Un homme seul grimpait en haut, et le brun ne comprit que trop tard son intention ; même si le périmètre était bouclé, il lui suffisait de sauter d'assez haut vers le bâtiment le plus proche pour s'en aller. Il fallait l'attraper avant qu'il ne soit trop tard, ou c'en serait fini de Tenebrae. Il intima à son pokemon d'aller plus vite, et ce dernier s'empressa de grimper sur les rails qu'il suivit à vive allure. L'homme ne sembla pas apprécier et se tourna, à quelques mètres de là, en tendant son sac vers le vide.

« Vous avancez, je laisse tomber la bestiole. »

Instantanément, Ether se stoppa, à l'écoute des ordres de son maître. Noctis descendit avec douceur du Luxray, les mains en l'air, comme pour signaler qu'il n'avait pas d'intention néfaste. Douceur. De la douceur et de la dextérité. Voilà ce qu'il allait lui falloir. Il pleuvait toujours. Les rails seraient glissants. Le jeune homme réfléchissait à toute allure. Il fallait que Kalel lui fasse confiance. Tout allait se jouer très rapidement.

« Vous ne voulez pas nous rendre ce pokémon ? »

L'homme grogna et tendit un peu plus le sac vers le vide. Noctis garda une expression neutre et continua :

« On vous laisse partir si vous nous rendez le pokémon. »

Le cambrioleur sembla hésiter. Il abaissa un petit peu son bras, et se risqua à vouloir commencer une phrase. Le garçon fut plus rapide. Il se fonça sur l'individu, qui lâcha bien évidement le sac, alors que le brun, par anticipation, s'était laissé tombé entre les rails pour l'attraper au vol, tout en s'accrochant de son bras disponible au rail alors que l'homme, trop surpris pour réagir de suite, avait trébuché en arrière, et s'était rattrapé au dernier moment. Le garçon n'attendait plus que sa coéquipière réagisse, et vite, parce que l'autre s'était déjà remis debout et s'apprêtait à escalader la pente qui le séparait d'un large saut vers l'extérieur du parc.

« T'occupe pas de moi, fonce ! »

Même s'il avait dit ça, il entrouvrit le sac comme il put pour que le Zorua se libère et grimpe sur lui pour remonter sur le rail. Son Luxray avait enroulé sa queue autour du bras de son dresseur, juste au cas où. Et il avait bien fait, car Noctis faiblissait à vu d'œil, et à peine son autre bras libéré – le sac finissant plus bas, au sol – qu'il se hissa avec la maigre force de ses bras. Essoufflé, il tenta tout de même un regard inquiet vers sa partenaire. Pourvue qu'elle ne se blesse pas.



Noctis Flavelle ≈ Chercheur Pkmn, Phyllali.
Heath S. Jones
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3513-0255-heath-s-jones-noctali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3550-heath-s-jones-noctali
Taille de l'équipe : 6
Région d'origine : Unys
Âge : 15
Niveau : 28
Jetons : 332
Points d'Expériences : 598
6
Unys
15
28
332
598
pokemon
6
Unys
15
28
332
598
Heath S. Jones
est un Topdresseur Spé. Type

Noctis m'avait rapidement rattrapée en compagnie de son Luxray et je l'informai sans plus tarder de la position de Tenebrae, soit entre les pattes du cambrioleur que nous poursuivions justement. C'est sans hésiter que je grimpai avec le préfet, me mordant la lèvre inférieure. Comment avais-je pu être aussi insouciante? J'aurais du le protéger mieux que ça, je n'aurais pas du le laisser s'engager seul à la poursuite du criminel dans le palais des glaces. Maintenant s'il lui arrivait quelque chose, ce serait mon entière responsabilité et la mienne seule. J'étais sa dresseuse, j'étais celle qui prenait les décisions, j'étais celle qui l'avait laissé se faire kidnapper. Heureusement que le Pokémon du Phyllali avait une vision optimale, c'est cela qui lui permit de retrouver la trace de ce cambrioleur qui courait quand même remarquablement vite. La fuite donne des ailes comme on dit, j'imagine que c'était justifié maintenant. Bref, en deux temps trois mouvements nous nous retrouvions également sur les rails et je plissai les yeux pour bien distinguer la silhouette du fugitif malgré les froides gouttes de pluies qui fouettaient mon visage impitoyablement. Voyant qu'il allait être rattrapé sous peu, l'homme usa de son seul avantage stratégique, à savoir la présence d'un otage en sa possession. Le Luxray se stoppa et je n'arrivai plus à quitter notre cible de mes iris anthracite. S'il faisait le moindre faux mouvement, Tenebrae allait tomber de haut et je refusais de laisser cela se produire. Je refusais de perdre à nouveau quelqu'un qui m'était précieux et, malgré tous mes efforts pour l'éloigner de moi, je n'avais pas pu m'empêcher de m'attacher fortement au renard chromatique.

Je descendis également, regardant du coin de l'oeil là où je déposais les pieds, mais ne baissant pas ma garde pour autant. C'est Noctis qui pris la situation en main, essayant de dialoguer avec le fuyard qui semblait soudainement hésiter vu l'offre que mon camarade venait de lui présenter. De façon réaliste, il n'avait aucune chance de s'en tirer blanchit, d'autant plus qu'il passerait un mauvais quart d'heure si je mettais la main sur lui et qu'il le savait beaucoup trop. C'est environ à ce moment que le préfet se jeta sur le cambrioleur et je me mis en mouvement également, bien que moins avancée et moins préparée, je fus donc plus lente. Tout se passa en l'espace de quelques secondes et Noctis pu rattraper Tenebrae et ouvrir le sac pour lui permettre de remonter sur les rails. Je voulu m'arrêter pour lui prêter main forte, mais il me persuada de ne pas m'occuper de lui et de foncer. Oui, la capture de cet homme dangereux dépendait de moi uniquement maintenant.

- T'as intérêt à être indemne quand je reviendrai! Reste avec lui, Tenebrae.

Hors de question que je le laisse se mettre en danger une seconde fois dans la même journée, ni même quand que ce soit d'autre d'ailleurs. Il était encore trop jeune, trop inexpérimenté. La pluie tombait drue et le terrain était glissant. C'est donc seule que je me lançai à la poursuite de notre homme. Je gardai mes yeux plissés et repérai rapidement sa silhouette. J'haussai le pas, je devais absolument gagner du terrain, hors de question que je le laisse m'échapper après ce qu'il avait fait. Je sentis bien mes bottes glisser sous moi et failli perdre pied à une ou deux reprises, mais j'arrivai miraculeusement à rester sur mes pieds. Pourvu que j'arrive à l'attraper, pourvu qu'il ne me file pas entre les doigts. Il semblerait que mes prières n'aient pas été exaucées puisqu'au bout de longs instants de course je vis la silhouette glisser, son pied partant tout seul vers la gauche alors que sa hanche vint frapper les rails et que, bientôt, son corps bascule dangereusement vers le vide. Je serrai les dents et couru plus vite encore, priant pour ne surtout pas glisser, mais il était trop tard. L'homme tomba, une chute de plusieurs mètres, directement sur les pieds. Néanmoins il s'affala au sol et j'entendis monter des plaintes de douleur en provenance de sa personne. Se serait-il blessé en tombant? Ça ce ne serait pas pour me déplaire, bien qu'en même temps j'aurais préféré l'attraper indemne. Il tentait de ramper, s'appuyant sur ses coudes pour aider son avancée alors que la moitié de sa personne reposait dans une flaque d'eau.

Apportant mon index et mon pouce à ma bouche, je sifflai un grand coup, aussi fort que je le pouvais, comme pour avertir Noctis que la poursuite avait pris fin, mon camarade étant encore trop loin pour que je puisse établir un contact visuel dans ce véritable début d'orage. Également, un certain Pokémon feu m'avait entendu et je vis en contrebas la petite silhouette d'un canidé enragé qui vint se poster devant le cambrioleur en jappant, lui faisant comprendre que s'il tentait autre chose, les petits crocs du Caninos allaient s'abattre sur lui. C'était terminé, enfin. Nous avions sauvé le Pijako et arrêté la course du voleur. Ne nous restait plus qu'à l'arrêter formellement et à nous mettre au sec le temps que passe la tempête, me dis-je alors que le ciel fut illuminé un court instant. Je rabattis la capuche de ma veste sur ma tête et croisai les bras comme en une vaine tentative de me réchauffer et d'étouffer les frissons qui me parcouraient à intervales réguliers. J'aurais pu aller rejoindre Noctis à pied, mais je savais qu'il ne tarderait probablement pas et il serait plus sécuritaire, pour lui comme pour moi, de laisser son Luxray nous transporter. D'autant plus que je désirais garder un contact visuel avec le cambrioleur et son garde. Le grondement du tonnerre se répercuta dans tout le parc. Espérons qu'il ne tarde pas trop, l'idée de rester sur ce truc en plein orage ne m'enchantait pas trop.


[Mission] Du rififi à la grande roue | Noctis Flavelle 2XQI[Mission] Du rififi à la grande roue | Noctis Flavelle Miniat_6_x_087[Mission] Du rififi à la grande roue | Noctis Flavelle 2XQK[Mission] Du rififi à la grande roue | Noctis Flavelle 2XQL [Mission] Du rififi à la grande roue | Noctis Flavelle 2XQM[Mission] Du rififi à la grande roue | Noctis Flavelle Miniat_6_x_044
Let's face it, this is not the worst thing you've caught me doing.
Noctis Flavelle
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t590-noctis-flavelle-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t591-noctis-flavelle-phyllali#4824
Taille de l'équipe : 18 / 60
Région d'origine : Kalos
Âge : 17 ans
Niveau : 52
Jetons : 1036
Points d'Expériences : 1540
18 / 60
Kalos
17 ans
52
1036
1540
pokemon
18 / 60
Kalos
17 ans
52
1036
1540
Noctis Flavelle
est un Scientifique Chercheur Pokemon
Remonté sur les rails, le garçon avait pris quelques secondes pour reprendre son souffle. Mais il n'avait vraiment pas le temps de s'arrêter, cela dit. Du coin de l'œil, il observa le Zorua qui semblait inquiet. Il lui tapota le front et remonta sur son pokémon électrique afin de reprendre la course, Tenebrae lui aussi monté. Un sifflement se fit rapidement entendre, et son Luxray prit une allure tranquille et calme, comme pour communiquer que tout était terminé. Kalel se trouvait plus loin, et le jeune homme lui offrit une descente en douceur sur le dos de l'imposant pokémon électrique. En bas, l'homme qu'ils poursuivaient depuis quelques temps semblait assez amoché. La chute ne lui avait pas été profitable. Noctis descendit immédiatement de sa monture improvisé et observa l'angle bizarre que formait la jambe du cambrioleur. Il grimaça. Maintenant, c'était une ambulance qu'il fallait. Un instant, il se surprit à imaginer dans quel état sa partenaire aurait pu se trouver si le matelas n'avait pas été là en dessous de la grande roue. Non, cette pensée était horrible. La chassant rapidement, il intima au petit Caninos, fier canidé qui finalement avait réparé sa bévue, d'appeler les gardes du parc. Son hurlement retentit alors, puissant, et il ne fallut que quelques minutes supplémentaires pour que les hommes de la sécurité arrivent et prennent en charge le reste. Le brun leur adressa un sourire désolé quant à l'état du cambrioleur, et attrapa rapidement Kalel pour l'amener dans la partie réservée au personnel du parc, au sec et avec des serviettes. Le brun saisit rapidement les pokéballs de ses compagnons et en profita pour les rappeler avant de s'enfermer à l'intérieur pour se sécher. Ses cheveux furent rapidement ébouriffés par la serviette propre, et il songea un instant que ses vêtements lui collaient vraiment trop au corps. L'air de rien, en regardant par la fenêtre la pluie tomber, tout en tournant le dos à la jeune femme, il se décida à enlever au moins son T-shirt le temps de l'essorer, et n'osa pas se focaliser sur autre chose que le vêtement en question qui relâchait des trombes d'eau et le bruit de la pluie au dehors. Le garçon le secoua encore pour s'assurer qu'il soit un peu plus sec et le remit sur son dos, frissonnant. C'était froid. Il allait attraper un sacré rhume avec tout ça. Finalement, il rabattit la serviette sur sa tête, et frotta encore ses cheveux, avant de s'asseoir dans un coin.

« Tenebrae va bien...? Je suis désolé que les choses aient tournés comme ça. J'aurais dû réagir plus tôt. »

Nerveux, le garçon resta muet un moment, les yeux bien cachés sous ses cheveux. Comment pouvait-il lui expliquer poliment que si elle pouvait éviter de faire une ascension aussi incertaine et prendre autant de risques, ce serait mieux, sans l'offenser avec son caractère fier ? Elle était impétueuse et têtue, comme il en avait rarement vu. Au bout d'un long moment, il lui annonça :

« Je suis content que tu ne te sois pas blessée. Même si tu es inquiète pour les autres, essaye de ne pas trop te mettre en danger, d'accord ? »

Il avait déjà une sœur qui faisait ça. Un souvenir d'enfance refit surface. Lui et sa sœur, à Romant-sous-bois. Lyphie, qui s'enfonçait vicieusement dans les marais alors qu'il la regardait, impuissant. Dire qu'elle avait rigolé en disant que tout allait très bien, que c'était juste un peu boueux. Irresponsable. Son jean lui collait tellement au corps que ses mouvements pour se relever furent lourds, un peu difficile. Il reposa la serviette dans un coin, en observant l'orage qui faisait rage au dehors.

« Je pense que je vais rentrer. Le bus devrait être là d'ici trente minutes. Fais attention en rentrant. »

Il sortit rapidement, la pluie s'abattant une nouvelle fois sur lui. Mais Noctis n'en avait plus grand chose à faire, et il la laissa tomber, quitte à le rendre malade. Avait-il un peu trop de nostalgie, soudainement ? Peut être. Lui-même songea que sa petite dormeuse ne le laisserait pas faire le trajet de retour sous cette pluie. Qu'est-ce qui lui rongeait le cœur, soudainement ? Peut être qu'il avait tout simplement eu bien plus peur qu'il ne voulait l'avouer. Il avait vu cette blessure, et il assimilait lentement les conséquences, ce qu'il aurait pu arriver à son acolyte et son pokémon. Aurait-il pu les protéger mieux que cela ? Il n'en savait rien. Un ballon violet sortit alors de sa pokéball, sous les yeux éberlués du jeune homme. Sous la pluie ou pas, Dream avait toujours le meilleur moyen de sortir quand il le fallait pour faire sourire ou rire, juste pour remonter le moral. Il fit une étrange grimace et ses pattes accrochèrent son dresseur avant de le soulever, pour l'emmener dans le ciel. Faire le trajet ne le dérangeait pas. Il se permit même quelques acrobaties, sous les protestations mi-amusées mi-effrayées du brun. Et même retournés dans la chambre du Phyllali, il n'arrêta ni son comportement de futur meilleur acteur, ni son regard trop plein de tendresse. Pas de raisons d'avoir peur, ils étaient là.
En attendant, il avait quand même un rhume, maintenant. Le retour au délire avec la petite fièvre et les couvertures jamais assez nombreuses fut assez comique dans la chambrée. Ses pokémons s'activaient en se demandant quoi faire, sous la formidable demande du préfet, qui s'exclamait haut et fort qu'il était une bouilloire, et qu'il sifflait. Maudit parc.


HRP - Et c'est fini pour moi ! N'oublie pas de poster dans missions achevées quand tu auras ta conclusion o/



Noctis Flavelle ≈ Chercheur Pkmn, Phyllali.
Sir Trouille
Icon : [Mission] Du rififi à la grande roue | Noctis Flavelle CeOUB4f
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 13080
[Mission] Du rififi à la grande roue | Noctis Flavelle CeOUB4f
-
-
0
0
13080
pokemon
[Mission] Du rififi à la grande roue | Noctis Flavelle CeOUB4f
-
-
0
0
13080
Sir Trouille
est un PNJs
MOdération

Appréciation
KALEL - Un rp de qualité plus que correcte contenant très peu de fautes. Le récit est fluide et le personnage bien intégré à la mission par son caractère, ce qui pose d'ailleurs quelques difficultés supplémentaires à Noctis. Et bien que bornée, Kalel réfléchit et apporte quelques petits plus lors de la traque du criminel histoire de rendre celle-ci plus réaliste (comme le coup du camouflage).

NOTIS - Un rp de toute aussi bonne qualité que celui de sa partenaire, avec peu voire pas de fautes. Malgré la séparation en début de mission, le groupe se rassemble grâce à la chute d'abord orchestrée par le récit de Noctis. S'en suit de la poursuite de criminelle dans laquelle Noctis apporte sa contribution. Il prend lui aussi des risques, comme s'élancer contre le bandit. Cependant, attention à un élément précis (le Luxray porte à la fois Noctis, Kalel et le Zorua, soit plus de deux fois son poids et arrive malgré tout à courir à la même allure...)

■■■■□ - Quatre étoiles, c'est génial ! Vous vous êtes vraiment appliqués et montrés originaux dans l'écriture et dans le déroulement ! Vous recevez 80 jetons et 20 expérience supplémentaire !



[Mission] Du rififi à la grande roue | Noctis Flavelle 7z5c
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum