Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 7

Pokemon adala community

Tu abandonnerais ce pauvre locataire démuni à son déménagement, en « empruntant » sa camionnette en plus… ? Je ne te pensais pas voleur, Josh.
en savoir plus ?
Cha-charmant… normalement c’est en mission avec Josh que je frôle la mort, pas en rentrant chez les Phyllalis.
en savoir plus ?
Je vais chuter, encore, et ça sera long, et ça sera douloureux, et t'auras pas envie d'être là. Parce que toi, tu as Aoi mais moi j'ai quoi maintenant que Maya est partie, dis-moi ?
en savoir plus ?
Ce n'est pas le parc que je souhaite anéantir...
en savoir plus ?
Mademoiselle Alézar, Pecheresse Caroline ! Où êtes-vous ?
en savoir plus ?
La triche sera permise évidemment.
en savoir plus ?
Q…. Quéééééééééééééé ?!
en savoir plus ?
Le Deal du moment : -60%
Red Dead Redemption 2 – PS4 ou Xbox One
Voir le deal
15.99 €

Henry Reece
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7409-503-henry-reece-la-liqueur-ne-suffit-plus-termine-adulte
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7481-henry-reece-aquali
Icon : --
Taille de l'équipe : 10
Région d'origine : Sinnoh Vestigion
Âge : 28 ans
Niveau : 25
Jetons : 1887
Points d'Expériences : 700
--
10
Sinnoh Vestigion
28 ans
25
1887
700
pokemon
--
10
Sinnoh Vestigion
28 ans
25
1887
700
Henry Reece
est un Adulte Barman accompli


Le café des chassés croisés

Miriam Haere

Cela ne pouvait plus durer, une remarque revenait trop souvent « quand y aura-t-il un ou une chanteuse dans le bar ». Face à cette question tu ne parviens jamais à fournir une réponse, car tu n’as tout simplement pas moyen de donner de réponses, mais les remarques sont de plus en plus lourdes, les gens entrent dans ton établissement en pensant trouver quelque chose de type du début du siècle dernier, comme il se fait à la maison mère Reece à Vestigion, où il y a en effet quelques pokémons pour chanter.

Un matin, après une nuit blanche, les cernes au plus bas de ton visage, tu décides de passer à l’action. C’est un vendredi, elle sera sûrement disponible. Tu avais récupéré son numéro lors de vos rapides entrevues. Tu n’hésites pas à l’appeler, à cette heure, elle doit commencer le boulot ou s’y rendre. Répondeur. Bon.

« Bonjour, c’est Henry, dis moi, j’ai ouïe dire que tu avais un Otaquin et mon bar se fait vide sans chanteur ou chanteuse, tu pourrais peut-être me le confier pour une mise en pension ? Quelle que soit ta réponse, je t’en remercie au revoir. »

Tu déposes ton téléphone et attend une réponse de la part de la jeune femme. Douche chaude, dents brossées, etc. Tu pars au bar pour travailler et tu finis par obtenir une réponse un peu avant midi. Réponse brève et positive, tu réponds simplement pour fixer le rendez-vous.

Plus tard dans la semaine, vous finissez par vous voir, en réalité, tu es pris dans un imprévu, ton livreur n’est toujours pas là, bloqué au port pour un problème d’autorisations. Alors que tu aperçois la belle trentenaire, tu t’arrêtes à sa hauteur, ton visage est fermé, agacé. On perçoit clairement que quelque chose ne va pas.

-Bonjour Miriam, navré que tu subisses mon empressement, j’ai un imprévu au port. Pourtant, tu es bien arrêté, tu comptes prendre le temps qu’il faut pour cette opération. Je ne pourrai simplement pas rester aussi longtemps que ce que je voudrai. Tu allumes une clope, machinalement, par automatisme en tirant une latte. Assied-toi donc, qu'on se pose, à moins que tu n'aimes rester debout dans le vent froid du matin.

Tu prends place à la terrasse du café, tu prendras la même que d’habitudes, un triple café sans sucre, tu n’es plus à ça prêt, tu ne sais pas ce qui te consomme le plus entre la clope, l’alcool, le boulot, le manque de sommeil et les cons qui ralentissent ton buisness. Puisque tu es en présence de Miriam, tu tâches tout de même d’avoir une mine moins désagréable.

-Comment se passe le boulot, pas trop rude ? Avec la fin de l’hiver, vous devez avoir une accumulation de tâches ? Je ne me suis encore jamais rendu au zoo, alors que je me le suis promis. Tu as déjà fait l’effort de pénétrer mon humble établissement, je devrai en faire tout autant à ton égard.

Elle a l’air épuisé, la journée ne fait que commencer. Le serveur s’approche, tu salues, commandes puis rives à nouveau tes yeux sur cette beauté des îles. Sur ton épaule, vient se loger Gorjo, la petite Minisange à un morceau de viande dans le bec, tu l’avises, suspicieux, mais l’oiseau avale simplement son repas avec un petit piaillement satisfait. Décidément, ils sont hargneux, orgueilleux et considèrent les autres comme étant à leur libre disposition ces Minisanges. Comme toi au final. Un petit rictus franchis tes lèvres, vous vous êtes bien trouvés.

-Parle moi un peu de ton Otaquin. J’aimerai tout savoir de lui, sur ses habitudes, afin que je lui réserve un royal traitement.

Vos cafés arrivent finalement, tu observes ta grande tasse où se reflète un reflet sombre de ton pâle visage. Gorjo quitte ton épaule pour la table et vient fourrer son bec dans ton café pour goûter. Elle crache et piaille de dégoût en te lançant un regard surpris et déçu. C’est en lui tendant un doit pour qu’elle grimpe que tu lâches simplement.

-Si tu demandais avant de te servir, ça irait mieux. Allé, vient là Gorjo.

Ton pokémon rejoins finalement ton épaule avec une mine encore dégoûté de ce liquide ultra amer que tu bois.

© BBDragon
Miriam Haere
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7489-509-miriam-haere-maybe-it-s-my-own-fault-as-usual-adulte
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7497-miriam-haere-aquali
Icon : Le café des chassés croisés. [Miriam / Henry] BXe08
Taille de l'équipe : 11 + 1
Région d'origine : Alola / Kalos
Âge : 31 ans
Niveau : 27
Jetons : 623
Points d'Expériences : 589
Le café des chassés croisés. [Miriam / Henry] BXe08
11 + 1
Alola / Kalos
31 ans
27
623
589
pokemon
Le café des chassés croisés. [Miriam / Henry] BXe08
11 + 1
Alola / Kalos
31 ans
27
623
589
Miriam Haere
est un Adulte Zoologiste


Je baille et m'étire de tout mon long avant de soupirer. J'ai repris le boulot depuis quelques jours, et ça fait du bien. Au zoo, avec la nouvelle saison qui arrive et les nouvelles espèces et formes découvertes à Galar, on arrête pas une minute. Mon ventre, quant à lui, est légèrement arrondi. Mais de simples couches de vêtements suffisent à le dissimuler, ce qui m'arrange.

Je me lève et démarre ma routine du matin. Petit-déjeuné, puis douche, je pars au boulot. Il y a quelques jours, j'ai reçu un appel manqué de Henry Reece. Il a laissé un message, il voulait que je lui confie mon Otaquin pour faire un oeuf. Avant de répondre, j'en ai informé l'intéressé qui ne semblait pas contre cette idée. C'est plutôt Boia, ma Mustébouée qui rechignait un peu à l'idée de devoir laisser son petit protéger.

« Ca ne sera pas long, ne t'en fais pas. Si tu veux, je pourrais demander à Henry si tu peux passer de temps en temps lui dire bonjour et t'assurer qu'il va bien, d'accord ? »

Nous avions donc fixé le rendez vous à quelques jours plus tard, et c'est à dire aujourd'hui. Avant de me rendre au zoo, je pars donc rejoindre le barman pour lui confier mon petit Leo. J'arrive au café où nous sommes censé nous retrouver. Je l'aperçois et m'avance vers lui pour le saluer.

« Bonjour. Ne t'en fais pas, je ne pourrais pas m'éterniser non plus, je dois aller bosser après. » dis-je avant de m'asseoir. « Ca va, on est bien occupé oui, avec la nouvelle saison qui arrive et le Galopen de Galar, c'est la course. On n'a pas le temps de s'ennuyer, aha. »

Le serveur arrive, je commande un simple de thé. J'essaye de ralentir sur le café. Je remarque alors le Minisange sur l'épaule d'Henry. Je souris. Il a du le capturer sur la petite île non loin de Galar. Ce petit oiseau m'a l'air bien vicieux, j'ai hâte de voir comment il va être lorsqu'il sera évolué.

« Leo est un amour. Je l'ai depuis qu'il est sorti de son oeuf, je m'en suis toujours occupé. Il s'adapte à tout, tant qu'il a de quoi s'amuser et jouer. Je n'aurai qu'une seule requête, c'est de laisser ma Mustébouée venir le voir de temps en temps. Elle s'en occupe aussi depuis qu'il est sorti de son oeuf, c'est son petit protégé, elle a du mal à s'en détacher. »

Un instinct maternelle et protecteur que je comprends mieux que personne, surtout en ce moment. Nos boissons chaudes arrivent, je mets un morceau de sucre dans mon thé et viens faire tourner le liquide avec ma cuillière. Je souffle légèrement et en bois une gorgée. Le liquide chaud vient glisser le long de ma gorge, me réchauffant de l'intérieur en ces temps froids.

« Tu ne devrais pas avoir trop de problème avec mon Otaquin, c'est vraiment un ange. Evite de lui faire boire de l'alcool. » dis-je en riant légèrement.

Je bois une seconde gorgée de thé en soupirant.

« Et toi, le boulot, ça va ? »

Si on pouvait éviter de ne parler que de moi, ça m'arrangerait et ça me changerait les idées.


©BBDragon


moodboard :
Le café des chassés croisés. [Miriam / Henry] WemQw
Henry Reece
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7409-503-henry-reece-la-liqueur-ne-suffit-plus-termine-adulte
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7481-henry-reece-aquali
Icon : --
Taille de l'équipe : 10
Région d'origine : Sinnoh Vestigion
Âge : 28 ans
Niveau : 25
Jetons : 1887
Points d'Expériences : 700
--
10
Sinnoh Vestigion
28 ans
25
1887
700
pokemon
--
10
Sinnoh Vestigion
28 ans
25
1887
700
Henry Reece
est un Adulte Barman accompli


Le café des chassés croisés

Miriam Haere


Au moins, n’a-t-elle pas perdu le sourire. L’ambiance aguicheuse du nouvel an bien loin du café tranquille du matin. Les gens marchent, pressés, le nez dans leurs manteaux, écouteurs aux oreilles, bonnets jusqu’au cou, le trafic rural perd de son humanité, les silhouettes se confondent et s’efface, l’humanité se banalise, se perd. Tu craches régulièrement ta fumée vers le ciel, pour ne pas importuner la zoologiste, sais qu’il n’y a rien de plus désagréable que de recevoir une fumée qui n’est pas la sienne. Le Galopen… C’est vrai que tu dois t’y penser, mais Lysithéa et l’organisation des paris sportifs prennent du temps, le marché doit pourtant vite être assuré. Si tu ne savais pas quoi faire de tes futures insomnies, remercie Miriam pour t’avoir murmuré l’idée.

-La cohabitation d’espères qui ne se sont jamais fréquentées doit représenter un sacré défis… Comme les deux faces d’une pièce, je présume.

Deux opposés qui sont liés. Tu réceptionnes ton café, que tu touilles avant de tendre la cuillère à Gorjo, pour la taquiner, cette dernière bat des ailes en attaquant le monstre de fer et venir se poser sur ton autre épaule. Sacrée reine. Tu écoutes donc Miriam parler de son Otaquin, Léo. Une petite boule d’énergie et de douceur, il s’entendra bien avec Néfertiti et peut-être même Attila qui a un instinct très protecteur. Les autres devraient se contenter de sa présence, tu sais comme Napoléon apprécie sa tranquillité. L’instinct de protection évoqué te fait sourire, tu aurais dû répliquer qu’Elizabeth est pareille, mais la plaisanterie ne devrait pas avoir l’effet escompté. Tant pis.

Un rictus éclaire ton visage à la mention de l’alcool, tu hausses une épaule et les sourcils, les yeux au ciel, l’air désolé d’avance.

-Me voilà découvert dans mes habitudes dépravées ? Tu bois une gorgée. Ne t’en fais pas, avec Néfertiti, il n’y aura pas de soucis, ma Mygavolt à encore une âme d’enfant et il ne craint rien, elle contrôle maintenant à la perfection son flux électrique. Tu te rappelles encore les décharges électriques irrégulières après son évolution. Ta Musténouée pourra bien entendu venir, après je ne suis pas éleveur, donc j’irai rendre visite avec elle avec une éleveuse agrée de la P.C,

Tu finis de vider ton café pendant la question de métisse, que dire ? Seulement de quoi faire la conversation.

-Le bar à bonne presse, une clientèle spécifique d’habitués. Il faut dire que si j’attirais des foules d’étudiants en mal de fête le jeudi soir, je serai bien surpris. Tu sors une seconde cigarette que tu fumes comme la première. J’ai investi dans une nouvelle activité. J’ai obtenu une licence de « bookmaker ». J’organise les paris sportifs des courses aériennes dans les collines plus haut. Une courte pause, tu reprends sans même t’en rendre compte, ce timbre de voix qui trahis cette ambition et cet orgueil démesuré chez toi. J’ai encore bien d’autres projets sur l’île, maintenant qu'Elizabeth est là, rien ne peut s'opposer à notre glorieuse croissance.

Aussi rapidement que la première, tu écrases le mégot dans le cendrier.

-À terme je vais totalement transformer le bar, j’ai longtemps rêvé d’une Oratoria cantatrice dans une immense piscine sous une verrière, sous les clients qui marcheraient sur un sol transparent, comme dans les grands aquariums, un grand espace pour qu’elle puisse s’épanouir et chanter. Tu as un sourire aux lèvres. Toutefois, je manque de personnel encore, j’ai régulièrement des enfants de l’académie qui viennent en stage. Ils ne seront jamais barmans, mais ça me fait une excellente pub. J’ai quelques grands habitués du bars, des élèves de l’académie qui ont atteint la majorité.

Alors que le serveur passe, tu réclames la note en sortant ton portefeuille avant Miriam en prenant ce ton froid et inquisiteur que tu as très régulièrement.

-C’est pour moi. C’est non négociable.

Tu paies donc l’addition, laissant un petit pourboire. Servir par ce froid dehors, c’est peu agréable.

-Si tu veux profiter des courses aérienne, contact moi, ou si tu veux des places pour en profiter avec des proches. Tu jettes un œil à ta montre. Au besoin, tu sais où me trouver, nous serrons mieux au bar dans la réconfortante chaleur de mon humble havre de paix.

Tu oublies peut-être le fait que des gars qui n’ont plus rien à perdre se brisent les côtes et les arcades quasiment chaque soir dans ton bar pour espérer un peu d’argent pour s’en sortir… Un havre de paix oui.

© BBDragon
Miriam Haere
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7489-509-miriam-haere-maybe-it-s-my-own-fault-as-usual-adulte
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7497-miriam-haere-aquali
Icon : Le café des chassés croisés. [Miriam / Henry] BXe08
Taille de l'équipe : 11 + 1
Région d'origine : Alola / Kalos
Âge : 31 ans
Niveau : 27
Jetons : 623
Points d'Expériences : 589
Le café des chassés croisés. [Miriam / Henry] BXe08
11 + 1
Alola / Kalos
31 ans
27
623
589
pokemon
Le café des chassés croisés. [Miriam / Henry] BXe08
11 + 1
Alola / Kalos
31 ans
27
623
589
Miriam Haere
est un Adulte Zoologiste


Il m'assure que mon Otaquin sera sous la bienveillance de sa Mygavolt, je lui fais confiance.

Il me parle de ses ambitions, son bar, ses idées et les changements que son établissement va subir. Il tourne bien. C'est une petit île, le bouche à oreille, ça va vite. Et un bar comme le sien avec deux académies non loin de là, ça fait des étudiants heureux. Il s'occupe aussi de paris sportifs de courses aériennes. Ca intéresserait peut-être Ana. Je sais qu'elle aime beaucoup cela, je sens bien qu'elle aimerait se lancer mais elle hésite. Pourtant, je suis sûr qu'elle serait douée, elle qui connaît si bien les cieux et les pokémons qui le parcourent. A l'évocation du nom de sa soeur, je me crispe légèrement. Je ne la porte pas vraiment dans mon coeur, je dois bien l'avouer. Si froide, accroché à son frère comme un Corayon à son rocher. Mais peu importe, disons que mes envies ont bien changés depuis que j'ai appris l'arrivée du petit être dans mon ventre. L'amour, ça passe en dernier à présent, ce n'est plus dans mes priorités. Ce qui s'est passé au nouvel an, je le remets sur la faute d'un coeur brisé et de l'alcool.

Je termine mon thé, savourant les dernières gouttes du liquide chaud. Le serveur arrive pour la note, je n'ai pas le temps de sortir quoi que ce soit, Henry paye pour moi. Et vu son ton, je sais que je ne peux pas refuser.

« Ma nièce serait probablement très intéressée pour ces courses aériennes oui, ce serait avec plaisir. »

Je sors ensuite de mon sac la précieuse pokéball contenant le pokémon eau.

« Voici la pokéball d'Otaquin. Prends-en soin. » dis-je en souriant.

Je regarde l'heure à mon tour sur mon téléphone. Je dois aller au boulot et je suppose qu'il a affaire lui aussi.

« On se tient au courant. » dis-je en me redressant. « Merci pour le café. »

Je m'incline légèrement avant de m'éloigner pour reprendre la voiture et partir en direction du parc. Je suppose que cela ne devrait pas prendre trop de temps. Une Oratoria en tant que chanteuse, ce n'est pas une si mauvaise idée. La voix de ces pokémons est tellement belle, cristalline. J'ai hâte d'entendre cela, si seulement j'ai encore le temps d'aller dans un bar à ce moment là. Je suppose que cela ne se fera pas pour tout de suite, et une femme enceinte ou peut-être même une jeune maman dans un bar, ce n'est pas toujours bien vu.

hrp :
Prêt de Leo, l'Otaquin Keur


©BBDragon


moodboard :
Le café des chassés croisés. [Miriam / Henry] WemQw
Henry Reece
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7409-503-henry-reece-la-liqueur-ne-suffit-plus-termine-adulte
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7481-henry-reece-aquali
Icon : --
Taille de l'équipe : 10
Région d'origine : Sinnoh Vestigion
Âge : 28 ans
Niveau : 25
Jetons : 1887
Points d'Expériences : 700
--
10
Sinnoh Vestigion
28 ans
25
1887
700
pokemon
--
10
Sinnoh Vestigion
28 ans
25
1887
700
Henry Reece
est un Adulte Barman accompli


Le café des chassés croisés

Miriam Haere

Le petit Otaquin de Miriam n’aura finalement passé que quelques jours en ta compagnie. Tu l’as récupéré chez toi après la mission avec Elizabeth. Doux comme un agneau et encore jeune. Compte tenu de l’emploi du temps de Miriam et du tien, il faudra attendre quelques petites journées avant de parvenir à vous retrouver. Tu n’as toujours pas récupéré le chèque du Duc et de cet impotent. Au fond, est-ce que tu as bien fait de lui péter la mâchoire et le nez ? Bien entendu, qui peut prétendre à mettre la vie de ta sœur en danger sans en subir toutes les conséquences. En tous cas, le visage rayonnant de ce petit pokémon fait plaisir, Gorjo en ayant changé de forme prend un peu plus de place, elle s’habitue encore à son évolution, faisant tomber quelques livres, ci et là. Tu profites d’une après-midi pour pour emmener le pokémon de la zoologiste à la piscine municipale, qu’il puisse profite un peu de son milieu aquatique.

Tout se passe au mieux durant ces quelques jours, tu en profites aussi pour bien installer ton propre œuf. Dire que ce jeunot est déjà père, un petit sourire passe tes lèvres. Cette éleveuse à fait un bon travail dans l’immédiat, Yuna était indisponible, peut-être auras-tu recours à elle pour cajoler ton futur pokémon. Convenu un matin, début mars, lorsque le soleil commence à pointer le bout de son nez avec une agréable chaleur réconfortante lorsque le vent s’absente. Tu as plus de temps cette fois. Le rendez-vous est fixé un matin, même café.

Ton long manteau noir te couvre jusqu’aux mollets, laissant apparaître ton nœud papillon et les deux lames qui y sont logées. Ta Bleuseille vole à côté de toi, libre comme l’air, profitant de sa nouvelle taille pour terroriser les autres pokémons à proximité, sans hésiter à se risquer aux plus grands… Tu hausses une épaule, peut-être que rencontre Lucifer lui ferait prendre conscience qu’elle est loin d’être le seul danger dans les airs de cette ville. Napoléon, comme toujours derrière, du haut de ses deux-mètres l’imposant papillon te réchauffe de son coeur ardent. La jeune femme est déjà là, un peu en avance. Décidément. Tu as cette clope au bout du bec, à la main, tu tiens une housse en laquelle réside l’oeuf sous couveuse. La jeune femme t’apparaît changée, physiquement, mais elle semble déjà avoir prit un coup au moral, en bien, ses traits sont déjà moins tirés et les cernes plus discrètes.

-Tu sembles en pleine forme, l’arrive prochaine du printemps te ravit à ce point ?

Tu prends place en terrasse, ton Pyrax à tes côtés, observant la métisse de ce regard systématiquement mauvais. Cependant, lorsque Gorjo vient se poser sur la table, tu soupires un instant.

-Vas te poser ailleurs, tu prends de la place depuis ton évolution.

Avant que l’oiseau ne prenne son envol, tu lui caresses la nuque avec une tendre affection. Quelle reine exubérante. Elle s’en va sur la rambarde juste à côté, croassant à pleins poumons, une reine bruyante également. En même temps, que tu interpelles le serveur, tu passes commande pour vous, réclamant un café double, sans eau. L’instant d’après tu déposes la pokéball de Léo sur la table.

-Un amour, l’éleveuse m’a certifié que ce petit Otaquin était un amour. Durant les quelques jours de battement j’en ai profité pour l’amener à la piscine, pour qu’il profite un peu de l’eau. Ma Mygavolt déplore un peu son départ. Tu marques une pause, un petit sourire aux lèvres. Je dois admettre qu'il y a bien longtemps que je n'avais pas rencontré un jeune homme si, énergique.

Tu craches une énième fois ta fumée par, il faut dire que le physique de Miriam t’intrigue, tu connais bien ces états de fatigue qu’elle avait il y a cela quasiment trois semaines. La voir aussi apaisée ? Puis tu n’as connu la jeune trentenaire que dans des tenues moulantes. Tu tentes, discrètement.

-Comment allez-vous depuis ces dernières semaines ?

Il y a un discret regard vers son ventre, rien d’insistant, mais tu es curieux Henry.

HRP :
Le Otaquin est de retour en bonne et parfaite santé.

© BBDragon
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum