Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 7

Pokemon Community

Tu abandonnerais ce pauvre locataire démuni à son déménagement, en « empruntant » sa camionnette en plus… ? Je ne te pensais pas voleur, Josh.
en savoir plus ?
Cha-charmant… normalement c’est en mission avec Josh que je frôle la mort, pas en rentrant chez les Phyllalis.
en savoir plus ?
Je vais chuter, encore, et ça sera long, et ça sera douloureux, et t'auras pas envie d'être là. Parce que toi, tu as Aoi mais moi j'ai quoi maintenant que Maya est partie, dis-moi ?
en savoir plus ?
Ce n'est pas le parc que je souhaite anéantir...
en savoir plus ?
Mademoiselle Alézar, Pecheresse Caroline ! Où êtes-vous ?
en savoir plus ?
La triche sera permise évidemment.
en savoir plus ?
Q…. Quéééééééééééééé ?!
en savoir plus ?

Josh Aéris
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3650-0266-josh-aeris-un-revenant-affecte-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3736-josh-aeris-adulte
Icon : [Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] S-l300
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kanto
Âge : 21
Niveau : 40
Jetons : 1333
Points d'Expériences : 1196
[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] S-l300
8
Kanto
21
40
1333
1196
pokemon
[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] S-l300
8
Kanto
21
40
1333
1196
Josh Aéris
est un Adulte Colonel de la 24ème


Pic Alpin

Kaeko D. Riviera

Convoqué rapidement dans le bureau du général Hibiki, on te demande directement par le biais de lieutenant-colonel qui vient te chercher lui-même. Pas besoin de plus pour dire que la requête s’annonce délicate. Dans le bureau, des hommes gradés dans la force de la trentaine et quelques vieux gradés chargés maintenant de beaucoup de logistique. Tu déglutis difficilement, Delta et Ringabel sont à tes côtés. Il y a un silence morbide. Tu n’oses pas quitter ton garde-à-vous.

-Repos caporal.

Tu ne te détends pas pour autant alors que le général Hibiki te donne un dossier, la cire encore tiède du secret-défense indique qu’il faudra choisir avec soin le moment de l’ouvrir.

-Pour faire simple, on a reçu une demande spéciale de l’armée du Kanto. Une unité de huit soldats ont désertés non loin dans les montagnes pour s’en prendre aux habitations d’Ebènelle. Il s’agit de huit vétérans qui se connaissent à la perfection. Vous partirez avec deux hommes de la base et une jeune femme qui travail pour les services secrets. Votre mission, sécuriser la mission et appréhender les déserteurs. Le Major Bob sera votre autorité suprême lors cette expédition.

Tu restes surpris par une telle demande, tu n’es que Caporal pourtant et tu n’appartiens pas spécifiquement aux forces d’intervention. Pourtant, si on peut considérer ces hommes comme une menace terroriste réelle, tu n’es pas le plus qualifié. Toutefois, avec les troubles qui courent, peut-être qu’il ne s’agit pas du pire danger ? Tu hoches la tête, au total, vous serez cinq, pour évoluer en formation.

-Quand est le départ mon général ?

-Demain, quatre heures, vous serez amené sur place par avion avec un avion de ravitaillement de la 31e de l’armée de l’air. Votre arrivée sera masquée en ravitaillement de premières nécessités à Argenta. Vous couperez à travers le chemin le plus difficile. La venue de Bob est déjà sous couverture d’un spectacle entre champions. La ville d’Ebénelle, source des razzias de ces hommes est prise en charge d’une défense accrues, on espère verrouiller le Jotho, votre ascension par la voie opposée pourrait vous réserver des surprises, surtout que l’ascension est plus rude.

Le cumul d’informations est rude, mais surtout, le fait qu’on parle d’Argenta… ta ville natale. Tu es préoccupé rien qu’à l’idée d’y aller. Vous risquez de passer une journée à préparer votre projet… Tu ne peux pas être dans cette foutue ville et ne pas te recueillir sur la tombe de ton père. Voir ta mère ? Lui montrer que tu vies toujours ? Enfin, tant qu’elle ne reçoit pas un message de la mairie pour signaler ma mort ou de l’hôpital, tout va bien. Tu te mets en posture de salut.

-Bien mon général.

-Vous trouverez ici le profil de ces hommes. Vous devez partager les informations avec le Major Bob et vos collègues. Détruisez-le après. Disposez.

Tu pars ensuite, le dossier dans la main, tu pars immédiatement chercher tes deux hommes, ils sont de confiance et du même grade que toi, mais puisque tu es celui qu’on a convoqué, tu seras la seconde autorité derrière le Major. Les caporals Pétein et Deugol, ils sont à peine plus vieux que toi, autonome et efficaces, ils sont les rares hommes à avoir une harmonie complète avec leurs pokémons respectivement un Mangriff et un Seviper, qui pourtant collaborent parfaitement en dépit de leurs différences. Les deux hommes acceptent bien entendu de participer et préparent leurs affaires dès qu’ils sont mis au courant.

De retour dans ta piaule, vient le moment de faire tes affaires et surtout le choix difficile de refuser de prendre Hel et de ce fait, tu dois lui laisser un tuteur pour l’entraîner militairement. C’est Thor qui se dévoue, conscient qu’il ne pourra peut-être pas rivaliser avec des vétérans. Vont t’accompagner Tyr, Ringabel et Delta, ce trinôme sait collaborer ensemble et se montrer particulièrement efficace. Il ne te reste pas beaucoup de temps pour te reposer. Tes rapports sont délicats avec Hel, mais la petite à su montrer qu’elle était d’une infinie douceur et son tuteur est Ringabel pour lui enseigner tout ce qu’il y a de mieux à savoir. Tu prends tes pokémons dans les bras. Tu sais parfaitement dans quel genre de dangers tu fou les pieds. Peut-être que tu ne reviendras jamais ici. Tu fais rentrer temporairement tout le monde dans leurs pokéball, sauf ton trinôme. Un crayon à la main, tu rédiges ce qui ressemble rapidement à un testament. Obligation professionnelle, pour les missions risquées, il faut remettre un testament. Où iront tes pokémons, à qui. Ringabel, ayant une certaine autonomie, ira, avec Delta au général Hibiki. Pour les autres, malgré toute l’affection que tu leur portes, seront remis à la Pokémon-Community, sauf Oogie, que tu lègues à Kaeko.

La nuit est courte, agitée, dort contre toi Aconitine, Curare et Hel. Au pied du lit, Thor dort d’une oreille. Tu soupires, te retournes, pour une fois, la chaleur de ta Gruikui à quelque chose de rassurant.

Trois heures. Réveil. Tu émerges, laissant tes pokémons dormir, une douche rapide, tu profites une dernière fois du confort du quotidien. Seul, dans la salle de main, tu trouves le temps ou l’idiotie d’envoyer un message, à Alex et Aby. Tu les préviens que peut-être, tu ne reviendras pas, puis tu éteins ce téléphone, il ne peut pas t’accompagner. Le sac pèse une tonne, avec tout le nécessaire, Ringabel, Delta et Tyr sortent les premiers. Alors que tu t’apprêtes à partir, tu sens qu’on te mordille la jambe, à tes pieds, Hel pleure en te sautant dans les bras, pour une dernière étreinte… Tu sais que Bob saura gérer cette équipe et ils ne sont pas totalement livrés à eux-même, les lieutenants prendront soin d’eux et ils auront des autorisations spéciales pour gambader. La séparation est difficile, tu t’y es attaché, à ton cauchemar sur pattes.

Devant l’avion de la 31e, tu vois bien tes deux caporaux sont présents avec leurs pokémons et tu notes la présence de… Kaeko. Tu hausses un sourcil, c’est, elle l’espionne ? Tu aurais aimé qu’elle ne soit embarquée dans un tel bordel avec toi, mais qu’importe, maintenant que vous y êtes. Tu salues le groupe chaudement d’une poignée de main, y compris Kaeko.

-Bien, je serai le dirigeant de l’expédition tant que le Major Bob n’aura pas établit son autorité ou en cas de son absence en situation de crise. Dans l’ordre, si je ne suis pas là. Madame Riviera prendra le relais, puis Deugol. Si vous êtes seuls, votre autonomie prime. Bon, ça décolle, on en a pour neuf heures.

Avec des provisions dans l’avion de transport, vous occupez les quelques places disponibles. Durant ces neuf heures vous pourrez dormir si jamais. Toutefois, tu n’as pas du tout envie de dormir. Seul Delta est de sortie Ringabel à préféré se reposer.

-Comment tu t’es retrouvé à cette mission ? Tu as fais la demande ? Tu soupires. Rédiger un testament ça ne m’avait pas manqué… un rictus. Façon personne m’attend maintenant

Tu baisses la tête, un peu triste d’un coup. Au fond, tu es toujours seul qu’importe tes motivations. Alex n’a pas besoin de toi pour vivre, ce message que tu lui as envoyé n’a aucun sens. Et Abygaëlle, c’est un peu compliqué, c’est un peu délicat même, tu l’apprécies énormément, mais tu as sabordé tout espoir que construire plus qu’une amitié vu que tu t’es noyé dans l’amour que tu éprouves pour Alex. Tu zieutes Delta qui hausse les épaules d’un air de dire « Ouais, c’est la merde, mais te morfondre servira à rien ».

-Ouais, mais… Alex, maintenant, qu’elle a rejeté ma présence dans sa vie et mes sentiments que veux-tu, elle semble tellement plus absorbée par les lèvres de Bellamy… Tu murmures. Salope. Ta voix reprend un peu plus de timbres. Bref, aucun humain n’espère mon retour.

Ta gorge se serre, c’est dur de partir au casse-pipe en sachant que personne va réellement pleurer ta mémoire. Au moins les cimetières militaires sont pas dégueux. Quoi qu’il en soit, narratrice de Kaeko, il va pas être pénible à supporter le Josh au début du rp, désolé d’avance hein de t’emmerder avec. Je peux me rattraper avec peut-être, une intégrale électro des musiques de Jean-Michel-Jarre ?




© BBDragon


Le militaire s'exprime en D46100


[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Miniature_454_EB[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Miniature_545_EB [Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Miniature_042_LGPE [Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Miniature_406_EB[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Miniature_848_EB
[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Gallade_sprite_2 [Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Miniature_768_EB [Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Miniature_074_Alola_LGPE [Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Hel
[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Miniature_302_EB
Kaeko D. Riviera
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t823-une-nouvelle-venue-riviera-d-kaeko-mentali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1073-kaeko-d-riviera-mentali
Icon : [Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] GhlZBQN
Taille de l'équipe : 15/30
Région d'origine : Kanto
Âge : 20
Niveau : 51
Jetons : 1611
Points d'Expériences : 1559
[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] GhlZBQN
15/30
Kanto
20
51
1611
1559
pokemon
[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] GhlZBQN
15/30
Kanto
20
51
1611
1559
Kaeko D. Riviera
est un Adulte Larbin Expérimentée
Froid. Tel était le regard de son supérieur. Gris de base, il paraissait encore plus terne que d’habitude. La vue de la jeune femme en face de lui ne lui inspirait rien, ou peut être un peu de dégoût au fond de ses yeux, plus glacials que l’acier, plus dur que le métal. Les bras croisés, le pied tapotant le sol, assis à son bureau il avisait la brune mal à l’aise dans cet endroit si étouffant. Pourquoi une convocation si tôt le matin ? Et pourquoi aussi ne pas parler pendant cinq minutes complètes ? Pour faire style ? Il y a quelqu’un qui filme et qui a besoin de plusieurs plans ? Où était la mascarade ? Y en avait-il une ? Trop de questions. Et les réponses ne vont pas tarder à venir.

« ça me déplait mais tu as été assignée à une nouvelle mission.

- Encore espionner un ex membre repenti d’une team obscure ? »

Il pinça ses lèvres.

« Ne sois pas si cynique. Tu fais ce qu’on te dit. Bref, il n’y a personne d’autres en ce moment. Notre corps est surdemandé ces temps-ci. Et cette mission est prioritaire sur l’armée.

- Je me disais aussi, que vous me fassiez confiance, quelle drôle d’idée. »

Son chef, un homme grand brun au regard d’acier se mit à tiquer d’agacement. Il tapota ses doigts sur son bureau.

« Tu es insolente, on va encore baisser ta paye si tu continues.

- Urff.

- Bref, pour cette mission tu te dois d’être irréprochable, tu vas rejoindre un autre corps de l’armée. La 24ème, ce sera une mission pour arrêter des renégats dans la région du Kanto. Tu connais déjà bien la place ce qui nous arrange. Tu n’as aucun talent mais au moins un réseau avec ta famille sur place.

- Sympa.

- Ton salaire.

- Urff.

- Tout est décrit dans cet ordre de mission, tu pars demain matin à 5heures, ton chef c’est Josh Aéris,

- Quoi Josh Vraiment ?

- … un caporal, enfin ton chef, vous avez le même rang. Tu n’as pas intérêt à lui manquer de respect, si j’entends ne serait-ce qu’une mauvaise appréciation de ton travail ou comportement, je te relègue à la surveillance de gamines pourries gâtées pendant trois mois, compris ?

- Compris.

- Tu peux déguerpir.

- On ne dit pas disposer ?

- Kss ! »

Il grinça des dents, la brune comprit immédiatement que pour manger autre chose que du pain sec ce mois-ci elle se devait de partir très vite. Elle se saisit du papier, qu’elle brûlera par la suite évidemment, pour le lire dans son bureau de 2m sur 2m #confinement. Un placard à balais où heureusement que son équipe était fantomatique, sinon bonjour nous sommes serrés.

« Mais qui m’a affublé d’une pareille incompétente.. » fit-il tout bas tandis que la brune referma la porte du bureau de son patron. Un charmant homme vraiment.

« Je peux en dire de même, crétin arrogant. »

Puis elle partit vers son propre bureau de personne non désirée.

Délicatement, elle ouvrit le papier pour lire son ordre de mission officiel, avec le tampon qui va bien et e CONFIDENTIEL en gros rouge. Les gars si vous voulez que personne ne vous espionne écrire en gros rouge gras confidentiel sur votre papier ce n’est pas une bonne idée. Bref. La mission. Il faudrait trouver des déserteurs de l’armée régulière basée dans le Kanto, ils sont au nombre de 8, et surentrainés. Cinq hommes trois femmes. Une équipe très soudée apparemment, cela faisait quatre ans qu’iels étaient dépêché.e.s sur la même division. Rien n’indiquait dans le rapport pour d’un coup iels sont devenu.e.s des renégats. Louche ? Un peu. Mais le plus louche dans tout ça C’EST JOSH LE CAPITAINE. En dessous du major Bob mais quand même. Le choc. Après lui et Kaeko s’entendaient vraiment très bien, une mission ensemble ça ne pouvait que bien se passer non ?

En tout il allait falloir se la jouer discret et pas faire Ben le bourrin et tout défoncer. Une équipe au poil donc, les plus aptes à cela dans l’équipe de Kaeko, hum. Omega évidemment, son fidèle Ectoplasma, Alpha son Grenousse, dans Argenta où ils vont être envoyer un type eau est toujours efficace. Deus, le Skelenox, qui depuis un an était l’ombre et les yeux de la spécialiste spectre. Lupin son Grodrive pour un soutien aérien. Et enfin, si ça bastonne sale, Link sera parfait, un Monorpale combatif et courageux ça ne se refuse pas. Et enfin le clou du spectacle, Gollum, son Ténéfix maniaque. Prendre l’air et se défouler sur autre chose que les jambes de Kaeko lui ferait du bien à cet imbécile.

Son équipe effectuée, elle écrivit un rapide rapport de début de mission sur son ordi de bureau. A savoir un vieux windaube 98 probablement récupéré à la casse, si vieux qu’aucun hackeur ne peut s’y risquer à le pirater, trop chiant par sa lenteur, et envoya le tout à son patron. Puis, elle se mit à faire des recherches sur la topographie environnante d’Argenta, pour trouver d’éventuels planques où les réfugiés pouvaient se cacher, des places d’embuscade. La vraie question était toujours la même, pourquoi avoir quitté l’armée ? Sans ménagement en plus. Cela taraudait très fortement l’espionne.

La spécialiste spectre brûla ensuite le papier grâce à Omega, toujours près d’elle, qui appliqua une attaque feu follet dessus. C’était suffisamment efficace pour que la dépêche de mission se consume en quelques secondes.

Elle commença ensuite des recherches sur le lieux et sur ses camarades de mission, Josh Aéris elle connaissait bien, et après ils pourront sûrement boire encore plus des coups en se remémorant les passages épiques de la mission. Par contre, Pétein et Deugol ça ne lui disait rien du tout. Le premier semblait être un bon gros connard des familles avec sa grosse moustache et le second baaah il ressemblait à un bon gros mec de droite. Comment ça il ne faut pas juger sur les apparences ? La dernière fois que je ne l’ai pas fait ça s’est très mal fini SO JE M’EN FOUS MAINTENANT KESTUVAFER !

« Tu t’emportes, calme toi, plus de sarouel maintenant narratrice. Prends tes pilules. »

NON MAIS SI IL Y A DES SAROUELS ! Même au Japon ça me suit, et tu me croiras jamais, leur mode là bas ce sont les bobs et les scandales à moumoute. LES SCANDALES A MOUMOUTE CARL.

« Et après tu te poses la question ouin pourquoi je suis toujours chez les Mentalis. Calme toi le cliché de la française, tu vas finir par faire un avc.. »

Blblblblbl.

La brune soupira, être affublée de pareils cinglés, qu’avait-elle donc fait aux dieux pour qu’ils lui en veulent autant ? Ou alors son karma d’ancienne vie était tellement négatif qu’elle s’en prenait encore plein la figure même maintenant.

M’enfin, la journée terminée, la brune repartit préparer ses affaires dans son appartement toujours autant chaotique. Elle avait de la place pour accueillir un ou une coloc, peut être qu’elle devrait poster une annonce et ainsi le lieu paraîtra bien moins triste et dérangé. Ça la motivera peut être à faire le ménage à la place de Gollum qui la griffait à chaque fois qu’elle oubliait de ranger une chose à sa place. Elle prépara des affaires dans un sac à dos de voyage, fourni gracieusement par l’armé (en même temps elle n’avait pas de quoi s’en payer un donc bon) et voulut envoyer un message à Josh, en mode fufu.

Ecrivant le message, elle se ravisa bien vite, il aurait la surprise demain matin, autant ne pas le spoiler. Ou alors il savait que l’espionne c’était elle et dans ce cas là du spoil il y en avait déjà. Tant pis. Elle briefa son équipe de spectre pour la mission, bien évidemment Gollum râla, et qui allait tenir l’appartement en son absence hein ? Omega resta silencieux et Link ainsi que Lupin se firent une joie de pouvoir sortir loin d’Adala. Lupin pour dénicher des trésors et Link pour explorer le monde. Deus ne réagit même pas. Comme toujours, il n’était jamais possible de deviner ce que pensait ce fantôme. Alpha lui bondissait partout, il avait enfin une mission. Il inonda d’ailleurs le salon de bulles avant de se faire houspiller par un Ténéfix en furie.

Une nuit courte plus tard, la brune bailla à s’en décrocher la mâchoire, devant l’avion de la 31ème division. Son Grenousse sur son épaule et ses spectres volant non loin d’elle.
Un avion de couverture était dépêché pour aujourd’hui, du ravitaillement parait-il. Mouais. Il allait falloir être prudent, si les renégats qui s’étaient échappés surveillaient les mouvements de l’armée, il allait falloir se la jouer fine pour ne pas qu’iels sachent que le group qui partait leur était destiné.

Très vite, le caporal pointa le bout de son nez, il eut l’air très surpris de voir la demoiselle pour cette mission, oui la tenue en cuir noire fait toujours cet effet au début. Il salua tout le monde d’une poignée de main, et plus chaudement Kaeko. I avait l’air un peu triste. La mission ne lui plaisait surement pas plus que ça, on est sur le même bateau, euh pardon avion, l’ami. Une rapide mise au point de la situation par le chef du jour puis il se rapprocha de l’espionne pour parler plus en détails ensemble. Vouloir cette mission ? Lol quelle bonne blague il venait de faire.

« Oh non pas du tout, il n’y avait plus personne de dispo c’est tout. Donc mon chef n’a pas eu le choix de me confier celle-ci. Moi qui faisait bien exprès d’être très mauvaise à chaque fois, je vais devoir faire un effort vu que c’est avec toi mon cher ami ! » Elle lui sourit, mais il ne semblait pas prompt aux boutades. Normal vu l’heure.

« ça va ? Tu n’as pas l’air dans ton assiette ?

-Ouais, mais… Alex, maintenant, qu’elle a rejeté ma présence dans sa vie et mes sentiments que veux-tu, elle semble tellement plus absorbée par les lèvres de Bellamy… Bref, aucun humain n’espère mon retour. »

La brune ouvrit grand les yeux. Ola ola ola, il ne faisait pas une déprime le garçon ? Elle lui tapa gentiment l’épaule.

« Mais qu’est ce que tu racontes, perso je suis toujours ravie de t’attendre à la machine à café pour qu’on discute. Et puis tu as aussi des amis à pc qui restent non ? Et les pèlerins de Tabaligunbaga, ouais pardon j’ai sûrement écorché le nom, comptent sur toi. Je te comprends, c’est pas une mission facile mais on va y arriver ensemble. Je suis certaine que ton testament sera totalement inutile. On le brûlera ensemble à notre retour ! Et pour Alex, je suis désolée pour toi, si tu veux, on pourra en parler plus tard, tranquillement au calme. » elle regarda autour d’elle, Pétein et Deugol les observaient, jugeant très certainement les deux amis. « Sans espion.. Enfin presque vu que je le suis haha… Pardon, allez courage va ! »

Et sur ces mots, Alpha cracha quelques bulles au visage du blanc, trop pâle pour le réconforter à sa manière. Omega lui fit une tape sur l’épaule, enfin une tentative puisqu’il traversa le jeune homme. Et non mon cher Josh, ce petit bonhomme ne va jamais me déranger, c’est le bro de Kae après tout, elle est là pour le soutenir !

Une fois l’équipe dans l’avion, la brune prit, pour une fois, son travail au sérieux. Elle fit un rapide topo sur la géographie de là où iels vont se rendre. Elle montra les points d’intérêts et les grottes à éviter à tout pris s’ils ne voulaient pas se faire prendre à revers.

« Enfin j’ai peur que le groupe surveille nos mouvements, je vais peut être sauter de l’avion avec mon Grodrive plus tôt histoire d’être sur le terrain et de recueillir des informations sur le terrain incognito. Je parle le patois local, ça m’aidera, si j’ai quoique ce soit je contacte caporal Aéris au plus vite. On pourra se rejoindre dans la forêt qui jouxte l’arène à midi. On avisera ensuite. Enfin si cela vous convient bien évidement. Je n’aime pas les confrontations directes et je veux savoir les motivations de ces déserteurs avant d’initier quoique ce soit. »

Après sa longue tirade, elle se rassit et observa ses camarades. Elle se devait d’être sérieuse dans cette mission, pour Josh (et pour pouvoir manger ce mois ci aussi). Allons voir quelle tactique ils allaient mettre en place maintenant.


[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Espeon_la_by_GoldFlareon[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Giratina_la_by_GoldFlareon
Josh Aéris
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3650-0266-josh-aeris-un-revenant-affecte-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3736-josh-aeris-adulte
Icon : [Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] S-l300
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kanto
Âge : 21
Niveau : 40
Jetons : 1333
Points d'Expériences : 1196
[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] S-l300
8
Kanto
21
40
1333
1196
pokemon
[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] S-l300
8
Kanto
21
40
1333
1196
Josh Aéris
est un Adulte Colonel de la 24ème


Pic Alpin

Kaeko D. Riviera

Tu apprécies en un sens partir au casse-pipe avec Kaeko, ça te permettrait entre autre d’adoucir le trajet. Car la mission devrait être folklorique, bien qu’en présence du Major Bob, la difficulté est accrue au possible. Vous serez théoriquement deux fois moins nombreux qu’eux, même si le Major doit bien compter pour deux hommes à lui seul. Il ne lui faut pas longtemps pour comprendre à la spécialiste spectre que tu ne vas pas très bien et le mood dans lequel tu es plongé ne vas aller en s’améliorant. Tu espères au fond de toi parvenir à t’en sortir, c’est long comme coup de déprime. Si tu reviens en vie, est-ce qu'Alex sera là pour toi ? Ou Aby ?… De toute façon, t’as merdé si fort avec la St-Valentin.

La jeune femme te remonte le moral, indiquant tout ce qui te reste, tous les gens qui t’attendent, ce sont des mots chaleureux qui parviennent à te réchauffer le coeur, un peu. Tu lui adresses un sourire, c’est vrai que tu as des responsabilités envers l’association, quelques amis de P.C… Il faut que tu revoies Caël et Ginji par la même occasion, ainsi qu'Idalie et Max. Le petit mot pour rire, elle t’arrache un rictus difficile à faire sortir. Tu hausses une épaule avant d’ajouter.

-Je paie les pizzas ce soir et on discutera devant une émission télé à la con.

Les bulles fraîches à ton visage du Grenousse te font sursauter un coup, finissant de te réveiller. Tu avises le pokémon eau avec un nouveau sourire avant de lui donner quelques petites caresses affectives, le moyen de réconfort est innovant, mais il fonctionne au moins.

Le point géographie se met en place, théoriquement le Major Bob devrait revenir dessus, mais dégrossir le travail est toujours apprécié. Tu écoutes les indications de la jeune femme sous les yeux attentifs des deux autres caporaux. Toutefois, l’idée de vous séparer ne t’enchante guère. Tu te grattes la tête.

-Je pense qu’il y aura un itinéraire spécifique à prendre, je ne serai pas surpris que la zone proche de leur base soit piégée… Après tout Ammolite reste un membre d’élite reconnu mondialement pour son efficacité… Tu soupires. Je ne serai pas surpris qu’on doive d’abord les maîtriser pour obtenir leurs motivations… pour peu que la torture militaire s’impose. Mais j’aimerai vraiment ne pas en arriver là. Ces gars et ces femmes sont parmi les plus performants du monde.

-Qu’allons-faire de ceux qu’on va appréhender en premier ? Soulève Deugol. Nous serons cinq, ils sont huit, comment s’en sortir, on ne peut pas se déplacer en trop gros nombre ?

-En effet… Il faudrait qu’on parvienne obtenir un soutien rapide pour récupérer nos colis ou alors directement mettre la main sur Zicron, le chef opérateur et après cueillir les déserteurs un par un. Je pencherai dans l’idéal pour la seconde option après tout.

Après quelques répliques, vous vous mettez d’accord sur la volonté de capturer vivant en priorité ces hommes et femmes, bien que légalement, le droit vous autorise à les éliminer si aucune autre solution n’aboutit.

-J’aurai à faire après la réunion avec le Major, indiques-tu à Kaeko.

Vous arrivez finalement à treize heure à l’aéroport d’Argenta, sont déchargés en premier lieu les ressources à distribuer, tu sors en premier à l’intérieur du hagard vous ne risquez rien, bien au contraire. Les militaires s’activent de toutes parts, l’opération mobilise en réalité beaucoup de monde en logistique pour vous permettre d’agir librement sur les zones frontalières difficiles. Vous êtes dirigés, vos affaires sur le dos, vers le bureau de l’état major en passant par un tunnel souterrain. Ils sont bien prévoyants ici.

En entrant dans la pièce de commandement, le Major Bob vous attend déjà, lunettes de soleil dans les mains. Le regard sérieux, son Raichu à ses côtés. Il y a bien longtemps que tu n’as pas ainsi été au contacte d’un champion. La dernière fois, il s’agissait de la championne psy de cette même région. Avant d’entrer, tu laisses ton Gallame sortir, il est ton pokémon représentant après tout.

-Repos Soldats. On va faire, simple, rapide, efficace. On sait très bien pourquoi nous sommes là. On m’a dit que le Caporal Aéris me fournirait un dossier détailler, car ces petits vauriens ont détruit leurs dossiers, on a que des copies veilles de quelques années.

-Mon Major, voici les documents en question.

Tu t’avances d’un pas et lui tend le dossier. D’un regard, il feuillette ce qu’il faut avec un soupire agacé, puis il vous fait un signe de tête pour vous regrouper autour d’une immense table rectangulaire et lorsqu’il appuie sur un bouton est projetté une vision 3D des montagnes frontalières entre vos deux régions, allant d’Ebénelle à Argenta.

-En gros, on recense trois chemins pour ces gars lorsqu’ils vont faire leurs razzias, sauf qu’on les perd à mi-chemin à cause d’un réseau de galerie ici. C’est aussi la raison première pour laquelle on ne passera surtout pas par là, le risque de pièges est trop important. On partira demain à l’aube, pour les sommets. La nuit, comme vous le savez, on est toujours plus vigilant que de jour. Les versants que nous prenons ont des chemins rares et étroits, soyez vigilants et rapides, car j’compte pas ralentir pour vous. Il zoom alors sur une zone spécifique. La zone la plus dangereuse de l'ascension est ici, à mi-chemin, voie rétrécie, beaucoup d’angles morts et fragilité de la couche rocheuse. Il faudra donc être très vigilants.

Il marque une pause, un peu plus longue, le temps de boire un café, ce qui te laisse une ouverture pour avancer vos idées.

-Nous aimerions les capturer vivants et limiter le combat. Pour cela, nous songions à rush directement les zones susceptibles d’accueillir leurs bases d’opération. Il faut un endroit en hauteur, capteurs satellites, mais également qui permette de ne pas être entravé en cas de fuite, donc un espace assez ouvert.

-Je pense qu’il faudra les maraver, tous. L’idéal serait d’en tomber deux, d’office, pour restaurer un semblant d’équité sur le terrain puisque Zicron ne quittera pas le centre d’opération, ramenant sur le terrain un chasse de cinq contre cinq. Même si, soyons sincère, aucun de vous ne tiens un duel.

Ton Gallame s’apprête à ouvrir sa gueule, mais le retiens d’un regard stricte et un claquement de doigts. Pas maintenant. Surtout pas contre le Major Bob. Sérieux, professionnel, il en reste un combattant redoutable et assez sanguin.

-En localisant une vaste partie de militaires à Ebénelle, on risque de les croiser vers Argenta, qui est la nouvelle destination de choix. Nous devrions pouvoir espérer une petite embuscade pour les cueillir. La ville de Jotho est totalement verrouillée, ils se feront pincer et cueillir. À voir, qu’est ce que vous préférez ? On pourra plus aisément demander une rapide assistance pour récupérer les renégats capturés en laissant les autres se retrancher dans les hauteurs. Il n'y a pas de plan parfait.

L’idée est séduisante, mais tu avises Kaeko en espionne et d’un geste de la tête tu lui laisses le choix de la décision finale.

Après quelques pourparlers, vous ressortez. Bob vous laisse la journée en civils, tu as ici du monde à voir.

-Ecoute Kaeko, je ramène les pizzas ce soir, vers dix-neuf heures et de quoi boire, ça te va, tu veux quoi comme pizzas? Ça fais trois, voir quatre ans que j’ai pas refoutu les pieds dans ma ville natale, de plus se balader ensemble n’est pas des plus judicieux haha ! Prends soin de toi.

Après un check amical, tu pars te changer pour revenir en pull, jean, baskets et veste pour t’enfoncer dans cette ville qui ne cesse d’évoluer sous l’impulsion de Pierre. Un combat l’opposera à Bob par ailleurs, un moyen de faire du spectacle.

[Pensez à bien regarder le profil des deux renégats évoqués ce rp en dessous]



© BBDragon


PROFIL RENEGATS - Ammolite / Zicron :

Ammolite– 42 ans – A+ – Leader
Red – Scalproie

Engagé dans l’armée directement par l’école des officiers à 21 ans après une licence sportive Ammolite est un être humain presque programmé depuis la naissance pour le combat et une carrière militaire. Un physique à tout épreuve qui ne cesse de se développer au prix des blessures et des missions périlleuses. Il obtient très rapidement le droit de monter une unité d’intervention spéciale au sein de l’armée de Kanto.

Cette escouade va devenir une famille qu’il n’a jamais réellement connu puisque sa mère meurt en couche et son père est emprisonné en raison d’une personnalité violente, il battait ses compagnes. Accompagné depuis son adolescence par Red, il s’agit d’un pokémon à l’image de son dresseur. Ammolite considère chaque membre de l’équipe comme un de ses propres enfants et c’est un père extrêmement protecteur.

[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Unknown

@BBDRAGON






Zicron – 30 ans – AB – Chef’Op
White – Miradar

Engagé dans l’armée directement à sa majorité malgré la capacité d’aller faire de très prestigieuses écoles d’ingé. Brillant bien qu’un physique moyen, il parvient à obtenir une place dans l’escouade d’Ammolite en temps que chef opération et communication. À l’aide d’un rien il parvient à tout réparer et de multiples outils sont là pour l’aider à diriger l’équipe en missions

White, son Miradar est présent pour coordoner les opérations, assez peureux il se complet d’être à l’arrière du conflit, maître piratage par la même occasion dans le groupe. Zicron est un élément primordial, il est à la fois tous les sens du groupe. Dans l’armée il s’est connaître pour désarmer et pirater une base occupée par des rebelles non loin de Céladopole en moins de cinq minutes.

[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Unknown

@BBDRAGON


Dernière édition par Josh Aéris le Jeu 16 Avr - 0:21, édité 1 fois


Le militaire s'exprime en D46100


[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Miniature_454_EB[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Miniature_545_EB [Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Miniature_042_LGPE [Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Miniature_406_EB[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Miniature_848_EB
[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Gallade_sprite_2 [Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Miniature_768_EB [Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Miniature_074_Alola_LGPE [Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Hel
[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Miniature_302_EB
Kaeko D. Riviera
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t823-une-nouvelle-venue-riviera-d-kaeko-mentali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1073-kaeko-d-riviera-mentali
Icon : [Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] GhlZBQN
Taille de l'équipe : 15/30
Région d'origine : Kanto
Âge : 20
Niveau : 51
Jetons : 1611
Points d'Expériences : 1559
[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] GhlZBQN
15/30
Kanto
20
51
1611
1559
pokemon
[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] GhlZBQN
15/30
Kanto
20
51
1611
1559
Kaeko D. Riviera
est un Adulte Larbin Expérimentée
Ah ouais quand même. Il n’avait vraiment pas l’air bien dans son assiette. Malgré des efforts évidents de la part de la brunette, elle ne réussit qu’à lui arracher un rictus éphémères, aussi rapidement envolé qu’apparu. Il allait falloir sortir le grand jeu pour remonter le moral de son camarade, elle le savait bien. Fort heureusement, il proposa de parler de tout cela autour d’une pizza, au calme, devant un truc idiot qui passera, genre les anges d’Adala ou tout autre sottise.

« Bien mon caporal ! Le programme me convient ! » Elle lui sourit avant de monter dans l’avion, rassurée qu’au moins son ami veuille bien lui confier ses déboires.

Alala le drama, toujours le drama. Kaeko n’était engluée dans aucune chose de cette sorte et elle s’en satisfaisait pleinement.

« Tu n’as pas intérêt à me mettre dedans hein ? »

Ne t’en fais pas, je ne suis pas populaire et toi non plus ça ne risque pas d’arriver.

« Comme quoi être socially ankward ça peut aider… »

En parlant de socialement différente, l’espionne se fit juger par Deugol, à côté d’elle, qui la regardait d’un mauvais œil. Qu’avait-elle à parler toute seule ? C’était donc ça une espionne ? Elle devait vraiment participer à la mission ? Comment être discrète alors qu’elle parle avec une voix dans sa tête. Le militaire hocha alors frénétiquement la tête, mieux valait ne pas y penser. Si elle a été choisie ce n’était pas pour rien, hein ? On pouvait faire confiance au corps militaire non ?

« Non.. »

Kaeko avait répondu un peu par réflexe, gênée que Deugol se retourne vivement vers elle, les yeux écarquillés, elle toussota avant de se lever pour se lancer dans les explications que vous connaissez déjà.

La réponse d’Aéris se fit tout de suite sentir, une fois la brunette assise. C’était un non pour qu’elle quitte l’avion seule. Dommage, cela faisait nettement moins cramé de partir seule, mais les ordres étaient les ordres non ? Vu comment il avait l’air peu jouasse à l’idée que l’espionne fasse cavalière seule, mieux valait rester ensemble pour le moment. Le caporal se mit alors à parler des personnes qui étaient dans le groupe des renégats, ammolite et zicron, le chef et la tête pensante, évidemment. Il fallait neutraliser à tout prix Zicron s’ils voulaient avoir ne serait-ce une chance cotre cette équipe surentrainée et habituée à être ensemble.

Une nouvelle fois Kakeo toussota (bah dis donc j’espère que c’est pas le covid).

« Ahem Zicron je m’en fais mon affaire. Neutraliser pacifiquement, enfin si on veut, les individus sans un bruit c’est un peu mon métier. Par contre je ne verserai pas une goutte de sang. Je ne tue personne et ne veut pas qu’on ait du sang sur les mains… » elle les regarda, réprimant un air de dégoût, du sang, ils devaient en avoir tous versé un jour. Giratina qu’elle détestait l’armée, vraiment. Elle souhaitait du plus profond d’elle-même ne devoir tuer personne, elle ne l’avait jamais fait et cette mission ne changerait rien à ce tableau vierge.

« Enfin pas aujourd’hui. Bref, je suis dans l’infiltration, c’est mon domaine de piéger et de faire cesser de nuire les hommes ou femmes les mieux planqués. Le truc c’est que deux autres vont nous gêner. J’ai vu leur profil et comment dire. »

Une image, ou du moins ici un dossier, valait plus que 1000 mots. Enfin deux dossier, Rhodium et Sillicium.

« Sillicium attaque toujours à distance avec des armes très précises et doit garder les entrées de leur cachette. Rhodium lui, comment dire, vous voyez la maison des pièges à Johto ? Il est un des descendants du maitre des lieux. Il est spécialisé dans les bombes et mines en tout genre. Si je veux m’infiltrer et tout neutraliser, faut qu’on s’occupe de ces deux-là. Enfin on verra sur place, j’imagine. »

Elle croisa les jambes, attendant une réponse de ses coéquipiers. Ils ne firent qu’hocher la tête, mouais, peu loquaces. Mais on fera avec. On n’est pas là pour discuter et manger des petits gâteaux après tout. Et ça se saurait si les gens qui font l’armée aimaient parlementer (autrement qu’avec un ak 47).

Pour patienter le reste du vol/réunion, Kaeko s’occupa d’Alpha en lui gratouillant les joues et en éclatant des bulles avec lui. Ce Pokémon avait besoin d’attention décidément. Au contraire de ses spectres qui faisaient leur vie dans leur coin. Ils jouaient au poker à première vue et Omega les ratatinaient tous (normal il trichait).

13h, l’heure de rencontrer Major Bob. La brunette tirait la tronche. Elle n’aimait pas ce gros tas de muscles. Plus rigide qu’un Simularbre et plus chiant qu’une dysentrie. Pas un joyeux luron en somme. Ou du nom ce qu’elle en voyait pour ses manières officielles. Durant cette entrevue brève, elle ne pipa mot, restant dans son coin à l’ombre, telle l’espionne discrète qu’elle était (enfin quand elle le voulait).

Plusieurs fois, un tic d’agacement se montra sur le visage de Kaeko lorsque le champion d’arène parlait. Maraver hein ? Tsss aucun tact, elle le haïssait. Maintenant elle savait ce que pouvait ressentir son chef en sa présence. Du dégoût mêlé à de l’agacement. De la violence mêlée de férocité. La main sur la bouche, elle réprima un bâillement et un soupir, pourquoi elle devait être ici. Pourquoi sa vie l’avait amené à un tel point de non retour. Pourquoi fallait-elle qu’elle abandonne ses rêves d’aventure et de Pokémon pour zigouiller des gens qui voulaient juste être libres. Triste existence.

« Pourquoi tu as voulu me faire souffrir ainsi ? Tu es sadique ? Tu as de la frustration à évacuer ? » murmura-t-elle pour elle-même, sans que personne n’entende.

Puis elle vit que Josh la regardait. Merde elle n’avait écouté qu’à moitié. Une embuscade et quoi ? Pokéflûte, elle en savait rien. Peut être une attaque directe, connaissant les bourrins. Mouais inutile les autres se connaissaient trop bien pour faire du frontal, le mieux ce serait une embuscade et un piège.

« Pour une embuscade faudrait déjà les faire sortir de leur tanière, c’est pas aisé. Mais dans tous les cas pas le choix, il faut que j’aille sur place, après on voit si on les pêche chez eux ou si on les amène ici. Il faudra plus aviser sur le terrain. Comme ça je ne peux pas dire. Je vais me renseigner en ville, il doit bien y avoir des rumeurs sur eux dans le café du coin. Les attaquer de face serait une terrible erreur si vous voulez mon avis, surtout avec leur tireuse d’élite.

- Bien, agent..

- 667.

- Vous nous ferez un rapport sur ce que vous avez eu. Pour le moment nous n’avons aucun espion sur place, vous tombez bien.

- Bien.

- Rompez. »

En sortant de la tente, elle soupira. Ce qu’il pouvait rendre les gens mal à l’aise à force d’être tendu le major. Fort heureusement, Josh changea de discussion. La brunette se mit alors à lui sourire.

« T’en fais pas, si tu prends les pizzas, je ramène les bières, c’est la moindre des choses ! Ou du saké, c’est la région ici. Et en faveur, une trois fromages, tu serais un amour. On se voit ce soir ! »

Tous deux se firent un check et elle regarda Josh s’éloigner. Malheureusement, sa journée n’était pas finie à elle. Pas le temps de voir la famille, elle devait enquêter. Il y a une propriétaire de café à Argenta qui est indic, elle lui sera peut être utile. Et puis épier les conversations dans un café c’était son domaine. Elle se tourna vers Deus, le silencieux Skelenox, le regard triste.

« Va, suis des gens, n’importe qui, essaye de débusquer des informations, près de l’arène il y a souvent des racailles, vois ce qu’ils peuvent dire. »

Sans un bruit, le fantôme s’éloigna doucement. La demoiselle se tourna vers le reste de son équipe.

« Je garde Omega et Alpha avec moi, Link tu seras de repos à la base avec Gollum. Lupin je veux que tu partes en exploration vers la montagne, essaye de capter un maximum d’info dessus, repère les failles et les trous où on peut se nicher. S’il y en a faufile toi dedans, comme si de rien n’était, comme si tu étais sauvage. On fera un briefing à 18h. »

Le Grodrive émit un sifflement avant de s’envoler avec la team Rocket, vers d’autres cieux.

« Bon les cocos, un cappuccino ça vous tente ? Fin avant faut que je me change. »



« Non désolée ma petite, mais je n’ai pas cuisiné de blanquette.

- Ahem, je vous demande juste, comment est votre blanquette. dit Kaeko, perruque bleu, lentilles assorties et robe blanche, méconnaissable, cette fois-ci plus distinctement. La vieille femme en face d’elle ouvrit grands les yeux, comprenant enfin de quoi il s’agissait.

- Elle est bien bonne, venez je vous montre ! » fit-elle en montrant la cuisine. Sans un mot, la brune la suivit.

« C’est pour quel type de renseignements mademoiselle ?

- Les renégats dans la montagne, on dit qu’ils attaquent souvent, je me demandais si vous aviez plus d’informations à ce sujet ? »

La vieille femme devint plus sombre d’un coup. Les sourcils froncés, elle adopta une attitude plus froide.

« Je peux savoir ce que vous allez faire d’eux ? Je me doutais bien que l’armée préparait un coup.

- Je veux simplement des renseignements pour mieux les appréhender et éviter toute infusion de sang. Je ne suis pas là pour blesser quiconque, que ce soit dans leur camp ou dans le nôtre.

- C’est ce qu’ils disent tous. »

Kaeko, toujours son Grenousse sur l’épaule et son Ectoplasma derrière pour surveiller, croisa les bras. Lasse.

« Je comprends votre inquiétude, ne connaitriez vous pas quelqu’un dans l’escouade. »

La dame pinça ses lèvres. Evidemment, elle était une si bonne indic, bavarde comme jamais. Toujours avide de dire les derniers ragots ou rumeur sur quelqu’un.

« Je euh.

- Un petit fils, non ? »

Elle avait potassé le dossier la Riviera. Rhodium et elle, il y avait un lien de parenté. Sa grand-mère apparemment. Il fallait le trouver, mais elle le savait. Il était né à Argenta et tous deux avaient le même nom de famille. Toujours regarder ce genre d’info. La grand-mère déglutit.

« Ecoutez je sais que ce n’est pas facile, je demande juste des informations sur leur camp et sur leurs agissements. Si vous savez pourquoi leur désertion, ça me serait très utile. Juste pour comprendre et peut être justifier leurs actes. Être renégat n’est souhaitable pour personne, ils risquent gros.

- … Vous n’allez pas les tuer ?

- Je ferais tout mon possible pour ne pas que cela arrive. Et si vous avez peur, je garde les informations que pour moi si cela peut trop compromettre votre petit fils, ou si cela risque de les faire tuer. Je ne fais pas dans l’assassinat et ce n’est pas près de commencer.

- Je n’ai pas beaucoup d’informations, cinq ans que je n’ai pas vu mon petit fils. Il a toujours été sage et bricoleur. Il adore les légo et les magnets vous savez. Il a de l’or dans les mains pour la construction. Je ne sais pas pourquoi ils ont fait ça, mais je peux vous dire comment ils agissent et vous donner des informations sur les membres.

- Bien, je savais que vous vous montreriez coopérative. »

Dans le camp militaire, devant sa chambre, la brune attendait. Il allait être en retard le garçon ou pas ? Les bières étaient froides, il ne faudrait pas qu’elles deviennent tièdes. Le blanc sera ravi aussi des informations glanées chez l’indic et par Deus. Les spectres, il n’y avait que ça de vrai. Lupin par contre n’était pas encore revenu. Mais pas d’inquiétude, à tous les coups il était parti voler un bijou quelconque.

Puis une chevelure blanche apparut à l’horizon, souriante, l’espionne, redevenue elle-même sans déguisement, lui fit signe.

« Bon, t’es prêt pour la soirée ? »
Fiches renégats :


Sillicium – 30 ans – 0 - Tireuse
Yellow – Elecsprint
Brillante, rapide et précise. Sillicium est la crème des tireurs d’élite. Formée à Unys, elle a concouru aux jeux olympiques à 18 ans. C’est là qu’elle rencontra Ammolite et qu’elle décida de le suivre partout où il irait. Elle n’a aucun autre but dans la vie que de soutenir son leader, quelqu’en soit le prix.
Génie en terme de tir, elle n’a jusque là jamais raté sa cible. Incroyablement efficace sur le terrain, si vous êtes dans son champ de vision, considérez que vous êtes déjà hors-jeu.
Son Elecsprint, l’accompagnant depuis son plus jeune âge sert à la protéger lorsqu’elle tire, considérez qu’elle est intouchable tant qu’il est là. Ce molosse n’est qu’amour pour sa dresseuse mais que pour haine pour ceux qui l’approche de moins d’un mètre. Un éclair fou est vite perdu chez lui.
[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] LyyUcNp



Rhodium – 33 ans – B+ - mineurs
Brown –Chartor
Véritable force de la nature, Rhodium n’a jamais aimé la discipline ou l’école. Toujours prêt à contrer l’injustice, il se battait souvent au lycée contre plus âgé que lui pour instaurer une justice. Plus rusé que son corps le laisse penser, il préfère vous piéger que vous attaquer de frontal, moins dangereux pour lui. Il a intégré l’armée car il ne savait pas quoi faire de sa vie, bon uniquement à construire des petites bombes ou des petites voitures téléguidées. Il n’a plus jamais frappé quelqu’un depuis qu’il a intégré l’équipe d’Ammolite. Par contre il a fait sauter beaucoup d’ennemi avec ses mines.

Son Chartor est une créature molle mais veillez à ne pas trop le chauffer, il pourrait se montrer plus explosif qu’un Volcanion. Ne le réveillez sous aucun prétexte.
[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Y0sfljk


Dernière édition par Kaeko D. Riviera le Jeu 16 Avr - 12:48, édité 2 fois


[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Espeon_la_by_GoldFlareon[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Giratina_la_by_GoldFlareon
Josh Aéris
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3650-0266-josh-aeris-un-revenant-affecte-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3736-josh-aeris-adulte
Icon : [Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] S-l300
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kanto
Âge : 21
Niveau : 40
Jetons : 1333
Points d'Expériences : 1196
[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] S-l300
8
Kanto
21
40
1333
1196
pokemon
[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] S-l300
8
Kanto
21
40
1333
1196
Josh Aéris
est un Adulte Colonel de la 24ème


Pic Alpin

Kaeko D. Riviera

La réunion porte ses fruits et des stratégies se mettent en place. La capacité de Kaeko à neutraliser est devenue une ressource vitale dans ce type de situation. Toutefois, comprends sa volonté de ne pas blesser qui que ce soit… Te concernant, si tu pouvais éviter, ce serait avec plaisir. Toutefois, pas dit qu’ils se rendent gentiment bien que cernés. Les bêtes acculées sont les plus dangereuses après tout. Beaucoup de choses vont être improvisées au moment-même demain. Ces gars là se préparent forcément à avoir de la visite et la défense de leur base se révélera être un véritable calvaire. Bien que chacun dispose de ses spécificités, tu ne sais pas de quelle manière tu préfères mourir, bien au contraire. Tu te demandes même comment survivre. Il reste encore quatre dangers à ne surtout pas sous estimer.

Enfin seul, tu empruntes un chemin que tu connais bien déjà, celui qui mène au cimetière. Le chemin pavé, tu marches à contre-sens de tous ces gens qui partent en direction de l’arène, pour assister au combat ultime entre Pierre et le Major Bob, une des causes de sa couverture. Ces jeunes gens ont l’air bien heureux d’un tel événement, cela brise le quotidien pour sûr et renforce la popularité des champions. Le combat risque d’être très serré avec de pareils dresseurs, rien n’est joué en avance. Ringabel à regagné sa pokéball, pour l’après-midi qui suis, tu veux être seul et surtout pas dérangé.

Dans le domaine entouré de vieux murs en pierre, règne une ambiance calme et reposante, rien d’anxiogène, bien au contraire. Tu pénètres ce lieu avant de te munir d’un arrosoir que tu remplies. Quelques personnes sont venues se recueillir sur la tombe de leurs proches. Le pas lourd, le coeur serré, tu passes les allées, quatre ans que tu n’as pas refoutu les pieds ici, mais pourtant, cette route tu ne pourras jamais l’oublier. Le souvenir douloureux de ton enfance perdure ici. Tu parviens devant la tombe de père Aéris, l’homme emporté par la maladie te fait face. Des fleures blanches à la terre un peu sèche, tu arroses doucement, lentement, le regard dans le vide. La tombe est impeccable, ta mère et tes sœurs doivent, comme toujours, bien s’en occuper. Tu soupires, jetant un air en l’air.

-De quoi ai-je l’air papa ? Regarde-moi, à venir la veille certaine de ma mort te dire bonjour, comme si, ça ne pouvait pas attendre une journée de plus

Seul, personne pour te déranger, tu as le coeur lourd, peut-être l’oreille attentive de ton père saura te guider.

-Comment t’as fais avec maman ? Tu l’as fait souffrir ? Hésité et renoncé ? Car ton fils, choisi le pire des deux, forcément, lui, ne sait pas… Tu laisses quelques secondes filer. C’est ironique que mon métier me porte ici, moi qui est fuit si longtemps Argenta en six ans, moi qui est tant renié d’où je viens. Désolé papa, j’ai arrêté la forge, à l’ancienne, pas le temps, puis l’armement militaire ne me permet pas vraiment de me battre à l’épée, tu as un petit rictus, sans ça, je serai déjà Général,crois moi.

Tu continues, une bonne demi-heure ici, posté face à ce présentoir en marbre à discuter, seul, espérant certainement une réponse pour la suite, avant de partir, tu tournes les talons après un dernier face à face avec l’image de ton paternel. Tu quittes alors ce lieu de mémoire, longeant le mur extérieur. Une silhouette au loin semble s’être arrêtée, curieuse, intriguée, avec ton œil unique et la lumière du soleil, tu distingues difficilement le visage de cette femme qui depuis quatre ans porte le deuil. Difficile de confondre la personne sous tes yeux, qui apparaît vieillis, plus fragile, en quatre an les gens changent tant.

C’est ta mère. Tu t’approches d’elle et son regard fermé t’apparais, vous avez toujours eu une relation particulière, difficile dans l’adolescence, mais ta blessure au bras avait ouvert la porte du dialogue, puis l’armée. Réaction mal comprise pourtant, tu passais pour un lâche, une fois encore.

-C’est à croire que j’ai bien fais de ne pas acheter une parcelle à côté de ton père.

Un accueil… Savoureux, cette voix sèche et tranchante, ces boucles maintenant bien blanches. Nul doute, c’est elle.

-Que nous vaut l’honneur fils ? Tu as déserté ?

Tu soupires, ne sachant pas trop quoi répondre.

-Je… Je suis en mission maman, tu sais que les montagnes sont agitées en ce moment.

Son regard se fige, interloqué.

-Ils t’ont envoyé là-haut ? Chercher ces… Ces monstres ?

-Allons à la maison… j’ai déjà nettoyé la tombe de papa et arrosé ses plantes… Tu as de bons goûts.

Suivant ta mère, bien que là aussi le trajet n’a plus aucun secret pour toi, vous esquivez les rues animées proches de l’arène pour entrer dans cette maison, banale, typique, mais chaleureuse. Tu es surpris d’observer que la maison n’a pas changé, les portes, le sol, les rideaux, le mobilier, figé dans l’argenta des années quatre-vingt-dix. Un musée de votre enfance. Quelques photos traînent ci et là. Convié dans la cuisine, vous passez un long moment à discuter, de toi, surtout, comment tu vas, comment tu te sens, tu préfères lui mentir, tout va bien, la santé comme le moral, que l’armée est rude, mais que tu progresses et tu entends bien monter en grades bientôt. Cette mission pourrait te valoir une excellente popularité, si tu en reviens. Bien que vos relations soient froides, tu restes son fils. Elle peine à croire comme tu as changé, elle s’inquiéte de tes blessures, observant ton œil par exemple ou des amours, là aussi, tu verrouilles, tu es incapable d’en parler.

Tu apprends par la même occasion que tu es tonton, de quelques mois, ta sœur aînée s’est installée à Jadielle où elle travaille après un temps passé aux concours. Ton autre sœur parcourt les vastes routes d’Hoenn. Concernant ton frère aîné, Lycaonyx, tu l’arrêtes avant qu’elle aborde le sujet. Tu veux ignorer ce qu’il devient, qu’importe. Tu ne le reverras jamais, ce frère que tu maudis. L’après découle sur de longues discussions, une mise au point, tu expliques tes projets futurs, ceux qui semblent enfin montrer que tu ne vaux pas moins que ta famille. Tu embrasses ta mère, pour la première fois en quatre ans, car c’est peut-être bien la dernière, mais tu lui dis « à la semaine prochaine » comme si de rien n’était. Avant le fatidique départ, tu reçois un couteau, qui appartenait à ton père, forgé par ses soins il a tout ce qu'il faut pour trancher dans le vif, une lame merveilleuse, une lame où sont gravées tes initiales. C'était pour toi, pour t'aider plus tard, dans n'importe quelle tâche où un couteau est utile. Après une étreinte avec ta mère, courte mais intense de sens, tu t'en vas.

Vu l’heure tu files, une pizzeria, forcément celle où allait ton père, même proprios, tu étais avec le fils à l’école primaire. Vous vous reconnaissez, vous riez un coup du vieux temps pendant que les pizzas chauffent et que tu prétends avoir seulement accompagné l’avion pour protéger le convoi qui était là ce matin. Pizza trois fromage, une viking, une pizza aux poivrons et une dernière poulet ananas (oui) tu repars vers la caserne de la ville pour rejoindre Kaeko devant la piaule qu’on lui a attribué.

-Hoy, désolé ! Ouais plus que jamais.

Vous entrez, chaussures retirées, bières décapsulées et pizza pré-découpée. Ce repas à une odeur de bonne fête entre postes. Tu trinques dans les yeux avec Kaeko pour vous éviter sept ans sans sexe, bon, toi t’es bien parti pour en tous cas. Un film cliché en fond sonore tu peux discuter, une mine déjà plus agréable que ce matin.

-Alors qu’est-ce que ça donne l’après-midi recherches ? Des informations sur nos renégats ?

Tu l’écoutes répondre bien entendu, tu as l’impression que ce sont tous des menaces et qu’aucun d’eux ne peux être éliminé sans évincer les autres, une sorte de formation parfaite aux échecs. Bien qu’on parle des quatre menaces qui viennent à l’esprit, les quatre suivants sont tout de même bien dangereux. Une mention spéciale pour Opale, cette vaillante combattante, un mur pour son équipe, elle risque d’être positionnée à proximité de la base pour protéger Sillicium et Zicron qui sont les deux cibles les plus vulnérables. Avec son immense bouclier et sa massue, elle est adaptée à balayer et tenir une position. Accompagné par un immense Galeking, bien plus grand que la moyenne, c’est un duo effrayant à affronter. L’espion du groupe est également à prendre en compte… Onyx. C’est une ombre parmi les ombres, excellent ranger il fait office d’éclaireur et de voleur, parfait pour ouvrir la voie et détecter les pièges que Rhodum. Son seul point faible réside en son excès de confiance en soit et un individualisme qui survit malgré la cohésion d’équipe. Sa Momartik se charge de nettoyer derrière lui, souvent le chemin est ensanglanté.

Votre espionne te lâche ses meilleures informations, c’est un excellent travail. Te concernant, tu reviens sur la présence aussi d’Opale qui risque de poser problème. En soit, bien que tout le monde ai connaissance de l’espion, il apparaît comme le membre théoriquement le moins dangereux du fait de son individualisme justement.

Tu bouffes allègrement en l’écoutant, sauf que maladroit que tu es, tu te tâches en faisant tomber du poulet sur ton t-shirt que tu fais tomber par inadvertance sur ton t-shirt. Un regard dans le vide, agacé, le temps de te calmer alors que tout ton être hurle intérieurement.

-Le Major va nous servir de bonne diversion, je le sens venir d’ici. Tu l’observes. Ses méthodes loin d’être douces ont inexorablement sauvé la région plusieurs fois… Au prix de quelques dents. Je me vois mal parvenir à arrêter des membres comme Opale ou Ammolite sans avoir recours à la force.

Une bière à la main, tu bois doucement alors que tu observes tes trois pokémons présents. Tyr et Delta cherchent des défis idiots avec les types spectres, comme des bras de fer, sachant qu’ils sont perméables en face. Tu soupires longuement alors que Ringabel prend la parole résonnant dans vos esprits.

-Sinon, on envoie les trois autres au casse-pipe, on Rush B comme dans counter-strike et on gère tout ce bouge? Nos collègues sauront occuper avec Bob les autres. Ah… créer un déséquilibre dans leur formation et s’y engouffrer en mode BIM BAM BOOM ON LES GOOM ! On les fracasse, clé de jambe rotation à 180° et on brise. Au moins ils bougeront plus. Non ?… Même pas une rotation de 90° ? Bon.. Ok

La-dessus, il va prendre une part de pizza sans retenue d’un air de dire « woula ça a l’air bon ce truc » en mangeant avec un gros sourire de bonheur. Tu soupires, roulant des yeux, déposant ta bière vide.

-Cette soirée nous fera du bien quand même. Demain, on part dès que le soleil éclaire suffisamment les alentours. Tu décapsules deux bières afin d’en donner une à ta bro. Tu te sens pas trop seule à Adala ? J’veux dire… Sans Seth etc, tu vois quelqu’un toi ?

Tu mets un peu les pieds dans le plat, mais discrète comme ses spectres, Kaeko en parle peu, tu dis qu’à la veille de vos possibles morts, c’est peut-être le moment de mettre les pieds dans le plat sans pression.

Après quelques répliques, tu finis par la laisser, un dernier check en prenant tout le sale, les bières et les cartons pour tout jeter avant de rejoindre ton propre lit.

-A demain, repose-toi bien.

La nuit est agitée, désagréable, tu te réveilles plusieurs fois, mais non, tu n’es pas tombé dans une crevasse infinie. À chaque fois, le même soupire, le même verre d’eau et tu essaies de te renformir. Au moins tu te lèves à l’heure, tu savoures comme rarement la douche que tu prends, avant de t’équiper en tenue, ranger, sac, de quoi tenir deux jours, même si un journée sera suffisante, tu le sais, il suffira de quelques heures. À tes côtés, ton trio est prêt aussi, ils sont beaux, forts et impressionnants. Un fade  sourire au coin des lèvres, tu rejoins le groupe prêt à partir. Deugol et Petein sont là leur Séviepr et leur Mangriff. Bob est présent, avec son Pharamp et son Raichu, deux pokémons puissants qui n’ont pas combattu hier.


-Prêts ? Lance le Major. Car la journée va être intense. J’entends bien être rentré avant ce soir. La police viendra nous récupérer les renégats qu’on captura vivants. Pas de pitié, n’oubliez pas qu’ils n’en n’auront certainement pas à votre égard. Assurez vos prises, prenez vos décisions sans hésiter. Dès qu’on commencera à grimper en dehors d’Argenta, on pourra légèrement se disperser pour couvrir plus de terrain. Soyez prudents avec tous ces pièges et communiquez, vous avez un appareil spécialement pour cet usage.

© BBDragon


Profil Renégat: Onyx et Opale :

Onyx– 28 ans – O – Eclaireur / Assassin
Purple – Momartik

Véritablement individualiste, certains remettent en cause la présence de cette ombre dans l’équipe. Pourtant, personne n’a jamais réussis à le prendre au dépourvu, expert en exploration, il se déplace sans bruit, pourtant réputé comme étant acerbe lorsqu’il en émet, le plus souvent pour critiquer ses coéquipiers. Il est l’électron libre du groupe, Ammonite à vu en lui un homme capable du pire pour l’intérêt général.

Purple sa Momartik avance en silence, passant les murs que les yeux de son dresseur ne peux supplanter. Plutôt sage d’apparence, elle est meskine et évite de combattre les pokémons pour directement attenter à l’intégrité physique des dresseurs.

[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Q66oJIN

@BBDRAGON






Opale – 25 ans ans – B+ – Mur défensif
Grey – Galeking

Jeune femme dynamique et plus loyale que la définition même de loyauté, elle tire le meilleur de chacun de ses alliés en adoptant toujours le meilleur déplacement possible pour couvrir leurs actions. Elle entre dans l’armée très tôt à la fin des études, peu motivée par les études. Très compétente dans le maniement des armes blanches c’est grâce à sa force et son bouclier qu’elle fait des ravages en brisant n’importe qui sur son passage.

Son Galeking est souvent utilisé comme Bulldozer pour totalement éradiqué une menace physique comme une porte, un renforcement où s’il faut jouer les sapeurs pour faire s’écrouler un mur. Le tandem Opale et Grey sont une arme de siège parfaite, Un bélier blindé sans ouverture.

[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] X5I8Xb0

@BBDRAGON


Dernière édition par Josh Aéris le Mer 15 Avr - 22:25, édité 1 fois


Le militaire s'exprime en D46100


[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Miniature_454_EB[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Miniature_545_EB [Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Miniature_042_LGPE [Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Miniature_406_EB[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Miniature_848_EB
[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Gallade_sprite_2 [Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Miniature_768_EB [Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Miniature_074_Alola_LGPE [Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Hel
[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Miniature_302_EB
Kaeko D. Riviera
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t823-une-nouvelle-venue-riviera-d-kaeko-mentali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1073-kaeko-d-riviera-mentali
Icon : [Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] GhlZBQN
Taille de l'équipe : 15/30
Région d'origine : Kanto
Âge : 20
Niveau : 51
Jetons : 1611
Points d'Expériences : 1559
[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] GhlZBQN
15/30
Kanto
20
51
1611
1559
pokemon
[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] GhlZBQN
15/30
Kanto
20
51
1611
1559
Kaeko D. Riviera
est un Adulte Larbin Expérimentée
Sourire aux lèvres. Question rhétorique. Comme il avait les bras chargés de victuailles, évidemment qu’il était prêt.

« Attends je vais t’aider avec la nourriture. Merci en tout cas pour les pizzas » Gentiment, elle lui prit des cartons des mains et l’invita à entrer. La chambre n’était pas très grande mais cela suffira. On ne demande qu’un canapé et un lit, pas besoin de plus. Peut-être des mouchoir, apparemment Love Delcatty est un film, émotionnel. Enfin à ce qu’il paraît mais ce n’était qu’un prétexte.

« Tu m’excuseras pour les bières, Kanto est pas réputée pour ça, et aucune bière Kalosienne à se mettre sous le coude, dommage. Par contre j’ai du saké dans le frigo mais ça serra pour quand on réussira la mission, parce qu’on va la réussir ! » Elle lui décapsula une bière. « Santé mon pote ! »

Un sourire, une nouvelle fois. Elle aimait bien passer du temps avec le bougre, même si ces temps ci il avait plutôt grise mine. Et elle allait savoir le fond de l’affaire. Bien que bon, était ce vraiment le moment ? Juste avant une mission quasi suicide avec un taux de réussite équivalent au taux de perte d’élèves autorisé par PC ? (ouais 10% c’est pas beaucoup). Ok c’était la meilleure période possible. Mais Josh ne parla pas de ses problèmes, du moins pas dès le début.

« Oui, les informations, je n’en ai pas encore eu de leur base sur les montagnes mais on verra plus tard pour ça, Lupin reviendra sûrement cette nuit. Mais du coup je connais vraiment bien Rhodium, le poseur de bombes et de mines. J’ai vu sa grand-mère tout à l’heure… Oui bon pas la peine de faire cette tête, j’ai eu de la chance qu’elle soit indic depuis nombre d’années pour nous. Il a plein de mauvaises habitudes, celle de ne jamais frapper personne, plus jamais. Il a eu une histoire qui s’est mal passée au lycée, un gars à l’hosto entre la vie et la mort parait-il. Depuis il fume comme un pompier pour calmer ses nerfs et ne veut plus attaquer personne, enfin de frontal. Autre fait important, les deux « moins » bons de la bande, les adelphes jumeaux, c’est comme ça qu’on dit frère et sœur en même temps je crois ? Bref on s’en fout, bah il ne faut en aucun cas les séparer. Sinon bam, les deux sont duper et deviennent de vraies larves. C’est ce que j’ai pu tirer de mon indic. »

Pfiouu, elle parlait beaucoup, la gorge sèche elle prit une pause pour reboire un coup, la bière était moins fraîche mais lui rehydratait parfaitement la trachée.

« Mais, je n’ai pas que ça, Deus » elle indiqua d’un mouvement de tête son Skelenox en train de faire une farce à Link, très pris par le film. « a pu avoir d’autres infos. Tous les jours, à 12h12, ne me demande pas pourquoi 12h12, Zicron quitte son poste, pendant 5 minutes… »

Elle cessa de parler, instaurant un peu de suspens et reprit de la bière.

« Il aurait une petite amie qu’il veut à tout prix garder, et pour pas qu’elle s’inquiète, il l’appelle en secret tous les jours. Une ouverture de cinq minutes. Bon c’est pas bien malin mais ça n’aurait jamais dû être su. Sauf par mon fantôme préféré. Il a, je ne sais pas par quel miracle, trouvé le mari de la sœur de la cousine de la tante au troisième degré de la petite amie, ouais un bordel sans nom j’ai mis 10 minutes à apprendre par cœur leur lien, qui parlait des fresques chelou de sa lointaine cousine, revu à une grosse réunion de famille, il a parlé avec sa mère et elle a sorti que tous les jours c’était le même cirque, parfois elle quittait la table en courant voyant l’heure, t’imagines le délire. Y’a des gens, faut pas chercher parfois. Comme quoi il y a des failles partout.
»

Et une bouteille de bière de finie, une. Se levant vers le minifrigo, la brunette se resservit et donna un mouchoir à Gollum qui pleurait devant le film débile qui passait en ffond.

« Tu en reveux ? »

Un décapsulage plus tard, elle se rassit en tailleur sur le canapé, prenant sa meilleure voix de commère.

« Et tu sais pas quoi ? Onyx raffolerait de bonbons, il sort de temps en temps en chercher au village, ça et les dangos. Brr je ne comprends pas pourquoi ces trucs ont un drôle de goût. Bon, il n’a pas d’heure particulière pour en acheter contrairement à l’autre informateur mais voilà. J’avais envie de refaire comme avec les Mentalis, dire les petites tares des autres. C’est tout ce que j’ai pu rassembler. C’est un peu maigre, c’est l’élite, c’est difficile d’en tirer un truc convenable. »

Voilà voià, après une crise de rire en voyant un Josh gêné d’avoir foutu du poulet partout, ils discutèrent un peu des autres membres.

« ça t’apprendra à être un viandal. Mais je suis d’accord, Onyx est un problème, Opale nettement moins. Le truc c’est juste de ne pas lui faire front, on peut la jouer illusoire face à elle, avec nos spectres c’est faisable, ou alors on lui balance Pétein et puis c’est tout. »

Et ainsi ils continuèrent tous deux à imagine de ci de là des plans, tous plus incongrus les uns que les autres, Ringabel ramenant même son grain de sel, en même temps pour parler CSGO forcément on rajoute du sel (la rage toussa) pour une idée bourrine. Alalala, les types combat, la castagne avant tout sans ménagement. Cela fit juste sourire Kae, même si la perspective de sacrifice l’enchantait nettement moins.

Une troisième bière ouverte, tendue (pas comme Kae lul) par Josh et un tout autre sujet de conversation vu le jour. Les amours de Kaeko. A ces mots, elle cracha la gorgée qu’elle venait de prendre par terre.

« Ahem hahahaha, on devait pas parler de toi là-dessus ? Parce que moi c’est pire que le désert sec sec. Ça se saurait si on s’intéressait à moi. J’ai des amis ça me suffit. Et des pokémons à qui je tiens plus que tout. »

A ces mots, Alpha se blottit contre elle en ronronnant et Omega lui fit une léchouille, réflexe qu’il avait depuis qu’il était un Fantominus. Oui, c’était bien de son équipe qu’elle parlait, même de ceux restés chez elle.

« J’ai eu une aventure avant d’être espionne, avec un blond sympatoche, mais c’est du passé, et Seth pareil aucune nouvelle. Donc bon, je sais que je vais finir vieille fille seule avec mes spectres. Ahem, on s’en fout, et toi alors ? Comment ça va ? Tu veux en parler ? ça avait l’air de vraiment te travailler. »

Une discussion plus tard, et un Monorpale et un Ténéfix en larmes après le film bidon, Josh repartit avec les cartons sales. La brunette s’affala sur son lit. Aucune pensée sur la mission lui traversa la tête, à vrai dire la mort n’avait que peu d’importance pour une spécialiste spectre. Non ce qui lui préoccupait plus c’était, est ce qu’elle allait vraiment finir sa vie seule ? Bon ok pas raiment seule puisqu’elle était hantée constamment par ses fantômes mais vous voyez. Il faudrait peut être vraiment qu’elle se trouve un ou une coloc. Comment ? Un amant ou une amante ? Laissez la rire, qui voudrait d’une cinglée qui parle seule avec une voix qui soit disant lui dicterait toute sa vie.

« Merci de faire de ma vie sociale un enfer. »

Mais pas de quoi, on est là.

La brunette soupira, à quoi bon casser le 4ème mur constamment, s’il n’y avait rien de palpable derrière. Que du vide, une coquille vide, voilà ce qu’elle était. Quel lourd fardeau de savoir que tou né ke trompri.

« Bah au moins on peut faire des blagues, par contre au lieu de te la jouer introspection tro d4rk tavu, tu veux pas éteindre la lumière qu’on aille dormir ? Je bosse moi demain. »

Oh oui pardon, *CLIC*.

« mrngx… »

Elle haïssait le matin. Encore plus quand il fallait se lever aux aurores et que le premier être humain que tu croises, c’est un major Bob en marcel short plein de sueur faire son footing du matin.

« Je hais mon histoire. »

Bah pas moi.

Une fois prête, c’est-à-dire tenue intégrale noire moulante en cuir (Néo sort de ce corps, c’est pas elle l’élue), les cheveux noués et les spectres bien libérés, elle se dirigea vers la tente du major Bob.

La demoiselle s’arrêta net devant l’entrée, regardant le ciel. Aucune trace de Lupin. Mauvais signe. Il n’était pas réapparu depuis la veille.

« Putain. »

Oui, elle savait ce qu’il lui était arrivé. Fort heureusement, le bougre ne pouvait mourir, vu que par définition il était déjà, mort. Mais sa capture n’était pas bon signe.

Sans prévenir les autres, cela ne servait à rien de les alerter, elle entra dans la tente, la fine équipe était déjà présente. Après un briefing très rapide du Major Bob, ils se réunirent pour préparer une dernière fois le plan d’attaque.

« Bon, on a une journée du coup. Je propose que j’y aille en première, vous allez me couvrir des deux attaquants à distance. C’est eux qui me gêneront le plus je pense. Le reste j’osef un peu. Onyx non plus ça n’a pas d’importance, il peut me tomber dessus, j’en ferais mon affaire, ou plutôt Link s’en chargera. Mais quel sera la formation et surtout, je vise bien Zicron ? Par où voulez-vous qu’on passe ? La montagne est très adroitement gardée. Je le sais… à mes dépends on va dire. Bref, une préférence ? »
Fiches renégats : Saphir et Améthyste :


Saphir – 25 ans – A- - Garde
Black – Sceleroc
Soeur d’Améthyste, ils sont inséparables depuis la naissance. Orpheline depuis toujours, adoptée à 6 ans par une famille un couple de médecin qui périrent à la guerre. Depuis lors elle voue une haine au corps de l’armée sauf à Ammolite qui est un père de remplacement à celui qu’elle a perdu. Si elle a intégré l’armée, c’est uniquement pour être proche de lui et de son frère qui lui, veut retrouver ceux qui ont tué leurs parents adoptifs.

Son Sceleroc l’accompagne partout, il veille ses nuits depuis bien longtemps bercées de cauchemar. Calme, on ne le voyait jamais attaquer directement.
[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] JwMe7HP



Améthyste – 25 ans – A- - Garde
Cream white – Solaroc
Frère de Saphir, ils sont inséparables depuis la naissance. Avec sa soeur se sont les dernières recrues de l’escouade. Ils sont tous deux équilibrés au niveau des compétences. Si Améthyste à rejoint l’armée c’est pour chercher vengeance envers les meurtriers de leurs parents. D’un naturel explosif, il est souvent sujet à des sautes d’humeur.

Son Scolaroc sert à le canaliser, ils ont l’habitude de s’entrainer ensemble pour défouler le garçon au sang un peu trop bouillant.
[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] GZFt4r7



[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Espeon_la_by_GoldFlareon[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Giratina_la_by_GoldFlareon
Josh Aéris
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3650-0266-josh-aeris-un-revenant-affecte-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3736-josh-aeris-adulte
Icon : [Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] S-l300
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kanto
Âge : 21
Niveau : 40
Jetons : 1333
Points d'Expériences : 1196
[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] S-l300
8
Kanto
21
40
1333
1196
pokemon
[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] S-l300
8
Kanto
21
40
1333
1196
Josh Aéris
est un Adulte Colonel de la 24ème


Pic Alpin

Kaeko D. Riviera

Le passage technique parvient quand même à être amusant en imaginant certaines scènes spécifiques. Tu ne sais pas comment elle peut obtenir tant d’informations ? Le pouvoir des espions ? Tu penses qu’elle peut tout savoir de toi par la simple expression de sa volonté ? En un sens oui, mais tu es un ami qui coopère, surtout que tu l’as bien trouvé cette Kaebro, une des seules personnes à qui tu peux parler sans être inquiété. Lorsque la question est renvoyée et tu finis par soupirer longuement, portant cette bière aux lèvres.

-Boarf, dire que c’est la merde se résume bien. Mais je t’avais évoqué que je m’entendais vraiment bien avec une petite de la P.C, Alex, une Givra, taille moyenne, rousse, un sourire radieux, un cache-oeil comme moi, quelques pokémons poisons

Ta main tremble lentement à la pensée de cette nuit sur la plage, à discuter, vous rassurer et l’été qui en découle.

-On s’est rapproché, vraiment et je pense que je suis tombé amoureux, vu que je le suis aujourd’hui, mais c’était dur de m’imposer dans sa vie, y a le métier, y a le passif douloureux avec Janet avec qui je suis resté longtemps… Léo n’étant plus là pour conseiller, c’était un peu notre cupidon local, je comprendrai jamais comment il réussissait toujours à s’en sortir… Bref

Tu portes la bière à tes lèvres une fois encore.

-Bah j’ai été envoyé à Unys, dans le désert, problème avec la team plasma, de deux mois, j’suis passé à huit, on a perdu des hommes, on a dû tuer… Impossible en l’état d’avancer, une guerre d’usure, récupérer ces terrains, sauver le temple, seuls, peu de soutien, un enfer, c’est plus un coup de chance si on a réussis…. Tu avises Kaeko du regard, c’est déjà dur pour toi d’en parler, c’est dur tout cours d’avoir recours à une telle violence. Et j’ai pas pu en parler avec Alex, on s’est perdu de vue, malgré mes sentiments, je suis revenu, j’ai pas osé… Puis… Bah y a eu le quatorze février.

Ringabel s’est redressé, comprenant le sujet, il est venu à côté de toi, utilisant déjà le vibrasoin, histoire que tu flanches pas en plein milieu. T’es un gars fier, tu avoueras pas que tu t’as hurlé et chialé comme un gosse abandonné plusieurs soirs, mais ça se devine, ça se ressens.

-J’avais invité une collègue, l’armée a offert un resto étoilé pour deux, alors on a mangé ensemble, et au lieu d’envoyer mon message à Aby, j’l’ai envoyé à Alex par erreur, et elle m’a retrouvé, en tenue de soirée, alors que je mangeais avec Aby… Ringabel l’a vu, pas moi, alors j’ai planté Aby en plein milieu quand j’ai eu l’infos pour la retrouver, en vain, j’ai parcours la ville, si vite, à en perdre mes poumons, mais elle m’a nargué par message, puis au téléphone, me disant qu’il fallait qu’on s’abandonne pour toujours

Tu renifles un coup, finissant ta bière.

-Du coup… Refusant de croire ça, bah j’suis allé le jeudi suivant à la P.C, j’l’ai attendue devant la salle et… Bah tout à dérapé, j’ai appris qu’elle avait vu quelqu’un d’autre, la fameuse meuf que j’ai chopé au nouvel an, le quiproquos de l’abus sexuel, tout ça, fin j’reviens pas dessus et en fait, Alex s’en est servi comme moyen de

-Cette grosse pute, elle lui a fait du mal en face-à-face en s’affichant avec elle ! Je te jure Kaeko, j’vais croisader tous ses morts ! SKU SKU OCTOGONE ! Elle a cru notre Josh c’était un Bilboquet !

Tu soupires longuement et tu relèves la tête, ton Gallame s’arrête, l’insulter alors que tu es encore amoureux et attaché n’était pas la meilleure idée.

-Bref, j’ai chié dans la colle, comme Alex, comme Aby, y a rien qui va… Sah, quel plaisir. J’voulais pas mal faire, mais comme toujours

La dessus, la soirée se clôture après quelques mots réconfortant, tu rentres, tu dors, enfin, tu essaies et au petit matin te voilà prêt à partir, en tenue avec ton groupe, le soleil est levé, une jolie lumière berce le ciel, un beau jour pour sauver le monde, à défaut de se sauver soi-même. Vous êtes tous fort bien réveillés et motivé,s c’est le principal. Le petit discours du Major entraîne une réponse de Kaeko, tu interviens pour te positionner à la suite.

-Je pense qu’il vaut mieux qu’elle parte directement pour leur tête de communication, ce qui devrait briser leur composition. Elle risque d’être prise en direct par Onyx sur la route. Par contre, si on veut neutraliser les autres, il faudra les entamer au maximum avant l’arrivée d'Opale qui va restreindre drastiquement les positions.

-Agent 667, vous vous détacherez du groupe pour évoluer seule, nous progresserons à quatre pour affronter les membres qui viendront à nous, le but sera d’éviter au maximum les pièges. On y va bon pas, le but, c’est de les neutraliser avant la fin de la journée.

Le groupe se met alors en route par les sentiers abrupts qui mènent aux premières hauteurs. Bien vite, ta ville natale disparaît, cela te rassure, personne ne verra les terribles combats qui s’amorcent. Tu es rassuré d’avoir un homme comme le major Bob avec vous, tu as l’impression qu’il ne peut rien vous arriver, ce type maîtrise un large éventail de techniques en plus d’être champion, il est parmi les meilleurs dresseurs de toute la région et du monde également.

Le soleil n’a rien du caresse, exposé au soleil sur le sentier. Prudents, armes en main, la sécurité toujours activée, vous progressez en formation, tes trois pokémons présents sont aux aguets, au fond vous espérez mettre la main sur Zicron et Ammonite sous peu afin de pouvoir limiter la casse, si le chef tombe, ses hommes avec, sauf Onyx, trop individualiste pour se risquer à la prison avec son boss. Ces pensées te travaillent durant une bonne heure de trajet terriblement silencieuse. Kaeko est partie de son côté ou avance non loin à son rythme.

Puis vient cet étrange moment où la sueur froide perle sur vos fronts en un instant, puisque Bob qui avançait avec vous, devant, disparaît littéralement de votre vision. Un truc vient se coller à lui avant d’être subitement attiré, son Pharamp avec. Il faut un instant avant de réagir et vous mettre à couvert en vous demandant ce qui vient de se passer sous vos yeux. Ton coeur à pris une centaine de pulsations par seconde, le sang frappe ta tempe, si ça commence comme ça, tu n’oses imaginer la suite, toutefois, il faut réagir vite. De toute évidence, vous êtes repéré depuis un moment ou alors c’est un piège tout à fait banal utilisé par Rhodium pour séparer le groupe, te voilà sous la responsabilité de ces deux gars, lorsque tu risques un œil, le major devrait pouvoir gérer seul, enfin, tu l’espères, en attendant il faut avancer.

Tu laisses un œil se glisser sur la zone de risque et une belle de petit calibre ricoche sur la pierre non loin, Deugol te fait un signe pour indiquer la présence d’une personne cheveux bleus, protégés par un mur lumière. Améthyste ? Sûrement, mais tu n’as pas le temps de réagir que surgit par ton angle mort le profil d’une lame alors que tes pokémons se font repousser à découvert d’une répulsion psychique. Tu as l’instinct de sortri ce grand couteau de chasse de ton père pour parer l’attaque de Saphir et reculer d’une roulade pour te positionner.

-Deugol, Petein, gérez le tireur, je m’occupe de Saphir. Ringabel, Delta, préservez-vous, restez en arrière. Tyr, avec moi.

Tu dois préserver ton effectif, sinon vous ne tiendrez jamais, tu dois exploiter le type insecte de ton Sarmurai pour gérer ce duel. Chacun allant. Si ses deux-là sont ensemble, cela confirme l’idée que Opale va servir de garde à Sillicium, ce duo également va devenir très gênant à éliminer sur celui-ci vous met trop mal à l’aise. En garde, tu ranges ton arme dans ton dos avant d’aviser le duo. Tu ne peux pas révéler votre stratégie basée sur l’attaque Distorsion pour prendre de surprise, de plus la lune rocheuse est assez lente, donc ce ne serait pas le plus pratique.

Les deux caporaux s’’éloigne pour traquer Améthyste les jumeaux travaillant en tandem, mais sont capable de s’épauler mutuellement s’ils se croisent, tu n’es jamais à l’abri d’une attaque perdue. Vous vous élancez mutuellement l’un vers l’autre pour engager un combat au corps à corps, le Scéléroc en arrière à le temps de placer plusieurs petits ""murs lumière "" sur sa dresseuse pour couvrir ses avants-bras de protections qui lui permettent de parer ta première attaque et ouvrir ta garde pour te loger un coup un coup de pied qui frôle ta mâchoire.

Tyr se jette sur Black, le Séléroc avec son attaque Escarmouche pour le frapper sauvagement et la faire reculer. Le travail au corps-à-corps c’est votre point fort alors que vous êtes ici. Un nouvel échange de coups s’amorce et s’annulent, vous êtes de force égale. C’est faux, elle te domine légèrement, tu t'essouffle plus vite et Tyr à du mal, son adversaire à lancé Lame de Roc sur son propre corps, une armure de pics tranchant viennent durcir les coups.

-Pourquoi ?! Pourquoi vous avez déserté !?

Cette phrase est lâchée durant une épreuve de force, vos lames sont bloquées et elle retient ton poing fermé dans le sien ouvert, vous vous dévisagez.

-Ta gueule, chien, tu ne comprends donc pas ? Rien n’est sincère ! La pitié n’existe pas, rien n’est plus flippant que les gradés !

-Mais, ra..

Elle parvient à dévier ton arme et rentrer son genoux dans ton ventre, te coupant le souffle net alors qu’elle repart vers ton Sarmurai pour s’en charger elle-même puisque le Séléroc vient de finir dans la roche après une attaque coquilame destructrice.

Des bruits de combat un peu plus loin viennent, tes deux généraux ont l’avantage, très clairement, Améthyste ne devrait pas être un problème trop long et un cri venant du jeune homme fait réagir sa sœur qui lance son pokémon directement sur les caporaux avec un ordre déplaisant.

-Black : Explosion.

Ton cœur balance, elle va les tuer, elle va crever tes deux collègues. Tu ne peux pas autoriser ça.

-Tyr, verrouille le avec mur de fer ! Vite !

Ton pokémon s’applique alors à frapper du sol pour emprisonner son opposant et l’empêcher ainsi d’attaquer pendant que tu changes de munition pour des balles tranquillisantes. S’ils n’ont aucune pitié à se sacrifier et tuer, tu ne peux te permettre d’avoir du sang sur les mains. Tu tires, une première balle et pourtant la balle est déviée sur le Mangriff de Deugol, erreur, comment est-ce possible. Tu ne te rends compte que trop tard des yeux brillant du Solaroc qui à utiliser son pouvoir.

-Mangriff !

Ton caporal plante une seringue dans son pokémon, pas un antidote, mais le duo se sait condamné et prit au dépourvu, ces attaques kamikazes agissent parfaitement puisqu’elles créent la peur et scinde l’attention. Tu ne peux pas gérer toutes les informations. C’est pire que tout, tu as déjà le souffle court putain ! Toutefois, le Mangriff s’enrage d’un coup, libérant toute la puissance de sa rage poison pour lancer une attaque Close Combat sur le Séléroc prisonnier du métal et le fracasse d’une rafale de coups surpuissants, emprisonnant le pokémon dans dans cette cage opaque avant de tomber au sol quelques instants après en s’endormant. Moins un de chaque côté. Chacun se bat au corps-à-corps et Deugol rejoint rapidement son pokémon au sol projeté par une attaque combinée. Tout ça s’est déroulé en quelques secondes, le temps que tu rejoignes la nouvelle mêlée générale, mais de toute évidence, Saphir est bien plus rapide.


Deugol, prit dans une attaque synchronisée alors que Petein est repoussé par une vague psychique, finit par tomber au sol, le genou visiblement brisé. Tyr finit par arriver pour frapper d’une attaque aqua-brèche le soleil rocheux qui finit repoussé grâce à une rotation particulièrement bien placée. Avec ton caporal restant, un combat en deux contre deux s’engage. Améthyste est sacrément amoché et le Séviper est resté en arrière pour extirper Deugol du combat car a terre il risque fort de subir des attaques perdues. Finalement par un coup bien placé ou un coup du sort, tu parviens à donner coup en plein plexus qui fige Améthyste, souffrant sa respiration et Petein qui le fini en lui brisant sans doute la mâchoire. Le duo enfin éclate et les yeux de Saphir se troublent alors qu’elle recule levant les bras, elle ne pouvait pas risquer plus la vie de son frère.

C’est une feinte.

Le Solaroc lance l’attaque flash avant de préparer ce qui ressemble à une attaque explosion quasiment à bout portant, plutôt mourir que de se rendre, telle devait être la devise de ce groupe unis comme une famille.

-Tyr, em

Il te devance, allant s’enfermer avec le pokémon roche dans un dôme de fer avec qu’un bruit d’explosion sourd ne retentisse. Tu agis d’instinct pointant ton arme directement sur elle.

-Genoux au sol, mains en l’air, exposées.

Tyr avait pris son K.O pour sûr, mais le fait d’en maintenir une éveillée permettrait de sécuriser l’objectif. Vous déplorez la perte d’un duo, les jumeaux sont attachés et cloués au sol par des pics de pierre leurs pokémons sont rentrés dans leurs pokéball. Ton Sarmurai à regagné sa pokéball et vous avez stabilisé l’état d’Améthyste et Saphir avec l’attaque Vibra-soin. Deugol est à l’abri, tu soupires, longuement. Petein contact les unités de secours qui attendent de réceptionner à chaque fois les blessés petit à petit, car il n’est pas concevable pour vous de laisser ces gens souffrir sans assistance. Tu te penches sur la jeune femme.

-Je ne comprends pas, quelle pitié? On est ici pour protéger les populations.

-Non justement ! Car les larbins comme vous n’ont accès à rien. Si vous saviez, on a vu bien des choses… Ils ne reculent devant rien pour nous obliger à bosser. Maintenant que vous êtes impliqués, vous aussi vous allez subir ces pressions et bientôt, vous serez à notre place… Elle s’arrête d’un coup.Vous êtes venu le tuer ? Ammonite ? Les larmes semblent lui monter. Vous êtes venu finir le sale boulot en fait ! Vous êtes pas là pour les populations, mais pour lui !

Ringabel augmente la dose de Vibra-soin, mais vu son état de détresse, la douleur des blessures et la fatigue psychologique, elle fait un malaise quelques secondes après. Tu allonges la jeune femme en PLS, revoyant ses menottes pour l’attacher par les pieds. L’équipe de secours ne devrait pas tarder… Tu laisses la pokéball de Tyr à Deugol.

-Merci Caporal, je regrette votre état, tu as toi-même quelques blessures superficielles, de coups, une ou deux petites coupures sur le gilet pare-balles, les secours devraient arriver et embarquer ces deux là… Ils ne pourront réellement se risquer à tous descendre. Nous allons progresser, vous disposez de tous les pleins pouvoirs pour vous défendre.

Tu prends quelques secondes pour reprendre ton souffle, faire le point sur la situation, vous êtes en train d’avancer quadriller la zone petit à petit. Tu saisis le talkie-walkie de la jumelle en espérant entendre quelque chose. En ouvrant le canal d’écoute, tu entends une voix demandant si les intrus sont éliminés… Tu hésites à répondre, plus de réponse, signal coupé suivit d’un bruit sourd venant du mécanisme de l’objet qui fume. Tu le jettes au sol, il est grillé par le déclenchement à distance du mécanisme, tout comme celui du jumeau, sauf que celui-ci est dans poche, donc pour éviter qu’il ne brûle, tu découpes le tout pour ne pas te brûler.

Il va falloir progresser, tu communiques alors au groupe.

-Jumeaux neutralisés, Deugol et son Mangriff sont out, genoux brisé, j’ai contacté l’unité médicale qui arrivera. Mon Sarmuraï est également out, je le laisse être rapatrié. On continue l’ascenssion, à vous.

Tu recharges ton arme, accusant le coup d’avoir endormi toi-même le pokémon de ton caporal, les pokémons psy, quel enfer. Tu espères bien que le Major s’en sors, peut-être que ce piège ne visait qu’à ralentir ? Mais en tous cas les propos de la petite sont troublant… Touchant ? Cette peur inscrite sur son visage, quelque chose ne tourne pas rond.

© BBDragon


Le militaire s'exprime en D46100


[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Miniature_454_EB[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Miniature_545_EB [Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Miniature_042_LGPE [Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Miniature_406_EB[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Miniature_848_EB
[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Gallade_sprite_2 [Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Miniature_768_EB [Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Miniature_074_Alola_LGPE [Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Hel
[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Miniature_302_EB
Kaeko D. Riviera
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t823-une-nouvelle-venue-riviera-d-kaeko-mentali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1073-kaeko-d-riviera-mentali
Icon : [Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] GhlZBQN
Taille de l'équipe : 15/30
Région d'origine : Kanto
Âge : 20
Niveau : 51
Jetons : 1611
Points d'Expériences : 1559
[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] GhlZBQN
15/30
Kanto
20
51
1611
1559
pokemon
[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] GhlZBQN
15/30
Kanto
20
51
1611
1559
Kaeko D. Riviera
est un Adulte Larbin Expérimentée
Comment un mélange d’orge et de malte peut donner l’impression d’être aussi désaltérant ? La bière est vraiment une boisson magique (et je ne dis pas que ça parce que je viens du nord ahem). Sans dire un mot, la brunette écoutait son partenaire de mission. Il en avait vraiment gros le bougre. Quelle histoire mes aïeux mais quelle histoire. Ce n’était plus un triangle amoureux à ce train là.

« Et tu t’étais bien cachée de me raconter tout ça toi hein ? » murmura-telle pour elle-même.

Fin si je te disais tout ce qu’il se passait entre els membres et leur perso tu deviendrais bien trop craquée ma chère Kaeko. Sachant que là on n’a fait qu’effleurer la surface des choses.

« Eh beh… Qu’est ce que ça doit être la profondeur alors, je suis bien contente de pas en faire partie. » Elle avait dit tout cela dans un souffle si bas qu’il en était imperceptible par son camarade.

Une fois le cœur de Josh bien ouvert et à vif c’était à l’espionne de le conseiller. Elle tiqua après le « pute » balancé par Ringabel. Ok ce n’était pas correcte mais on ne connaissait pas comment avait vécu Alex de son côté. Et la connaissant un minimum (merci les relations Lavanville), c’était une manière de se enger de l’affront qu’elle venait de subir.

« Une proie acculée gigote bien plus qu’une saine. Malheureusement je pense qu’elle a dû être aussi blessée que toi. Vu ce que tu racontes, à mon avis elle devait avoir tout autant des sentiments pour toi et s’est sentie trahie en te voyant à ce restaurant… »

Elle s’arrêta, wait elle accusait indirectement son ami là non ? Olalalala non non non, elle agita les bras dans tous les sens gênée.

« Oh bien sûr tu ne pouvais pas prévoir qu’elle viendrait, surtout que ce rendez vous était fait pour être avec Aby. C’est déjà bien d’avoir voulu mettre au clair les choses, vraiment, c’est courageux. Malheureusement si la personne en face ne veut pas écouter et préfère se voiler la face et tu n’y pourras jamais rien. Tu as fait ce qu’il fallait… »

Kaeko marqua une pause une nouvelle fois en levant les yeux vers le plafond, comme pour s’adresser à quelqu’un au-dessus du duo.

« On en sait bien quelque chose, les gens préfèrent croire ce qu’ils veulent, sans chercher à comprendre, en t’accusant sans preuve, parce que ça les arrange. Parce que ça leur fait mal d’admettre leurs torts. Ton honnêteté est touchante Josh. Je pense sincèrement que ça va se régler. »

Elle arrêta de regarder le plafond qui, de toute façon, ne lui répondrait pas. Focalisant son regard améthyste sur son ami, son bro (d’eau lolilol). Un sourire, un patpat.

« Tu dois être perdu, je comprends, et cette Aby ? Tu l’aimes vraiment bien, non ? Tu penses avoir des sentiments pour elle ? Oh bien sûr je ne te dis pas d’oublier Alex, tes sentiments envers elle sont encore bien présents, mais ils peuvent évoluer vers quelque chose de plus, sain. Et au pire, le célibat, crois moi c’est pas trop trop mal ! Ahem pardon, en tout cas bon courage avec ça. Dis toi que tu as fait ce qu’il fallait, il faut maintenant laisser le temps au temps, enfin je pense.. »

Un patpatage plus tard, le voilà parti. Déjà qu’une mission de ce type n’était guère simple, mais avec le moral dans les chaussettes, il risquait de se retrouver six pieds sous terre et ça, c’est pas le pied.

« Sors de ce corps Marty. »

Lendemain matin, jour j heure h

Les bras croisés, la brune n’attendait qu’une chose, que cette stupide réunion se termine. Plus vite on en fini plus vite on attaque et plus vite on rentre chacun chez soi bien au chaud et surtout bien en vie. Mais non, la stratégie militaire ça devait prendre du temps, des vies étaient soi-disant en jeu… Ah fichtre non c’est vrai, c’est littéral, des vies étaient vraiment en jeu, les leur.

« Boarff, c’est pas inquiétant, de toute façon on ne peut pas mourir, on est dans un rp je te signale, bon pour les pnjs je ne dis pas, ça va être de la chair à canon.. » elle avait murmuré cela comme pour se rassurer. Uniquement elle puisque Deugol la regarda comme si elle était le sheitan. N’en avait-il pas marre d’avoir les oreilles qui trainaient partout ? Il semblait tellement flippé de l’espionne que s’il sortait épieu et crucifix, cela ne l’étonnerait même pas.

Major Bob expliqua la situation alors il fallait y aller franco ? Pas de stratégie ? On fonce dans le tas et on avise ensuite. Su-per, soyez pas étonnés les cocos que le monde entier pense que vous êtes de gros bourrins, parce que c’est vrai. Kaeko réprima un soupir.

« Bien, je ferais l’éclaireuse, si je disparais ne vous inquiétez pas, ne venez en aucun cas me chercher, ce sera sûrement un coup d’Onyx ou de Zicron. Ça m’arrangerait qu’ils m’emmènent dans leur base… »

La réunion enfin terminée, il était temps de s’élancer dans l’inconnu (si seulement il pouvait être beau, ahem). Une fois dehors, l’espionne convoqua son armée de spectres, il allait falloir la jouer très très fine sur ce coup. Zicron était une tronche, il avait sûrement une idée de comment les avoir tous à coup sûr.

« Omega tu te planques dans mon ombre, je veux que tu y restes et que tu ne bouges sous aucun prétexte même si je suis en danger. Tu n’en sors que quand je dirais un truc vraiment vraiment absurde… Fais pas cette tête, plus absurde que ce que tu peux penser. Deus, tu restes en retrait proche des autres, si je disparais, tu me suis, et tu attaques à vue. Alpha et Link, vous serez ma garde rapprochée. Gollum sera aussi là en renfort, dans une Pokéball, je déteste ça mais pas le choix. Omega gardera cette Pokéball avec lui dans mon ombre et pour vous deux Alpha et Link, vous payez pas de mine mais c’est entièrement suffisant comme couverture. Il faut qu’on paraisse faibles et démunis, nuls en somme… Pas besoin d’être si vexé Link, c’est de la stratégie. »

Ben elle est pourrie ta stratégie, devait penser le double type qui pourtant, ne râla pas plus que ça.

Les directives annoncées, elle prit la tête du cortège, sauf que les hommes derrière n’avaient rien de princesse.

« Finalement je me demande si garder des gamines de bourges n’aurait pas été mieux, je m’étais déjà habituée grâce aux Mentalis… »

Elle soupira. Le Soleil tapait si fort sur sa tête, alors que l’on n’était qu’en avril, en début de matinée, c’en était insupportable. Sa tenue noire couvrant tout son corps n’aidait pas tellement à réguler cet afflux de chaleur. Sérieux, toute en noir comme ça, elle allait se faire repérer à coup sûr. Mais sa manœuvre était là. Très vite, elle entendit des sifflements derrière elle, puis des bruits, très fins, de pas, feutrés. On la suivait, et on faisait tout pour ne pas qu’elle le remarque, parfait.

La brune fit comme si de rien n’était, continuant d’avancer avec peine sur la montage son Grenousse sur l’épaule, suffocant, et son Monorpale shiny dans les airs, à l’affût du moindre bruit suspect qui pouvait survenir de devant.

Puis, un bruit.

Une balle tirée, sifflant dans les airs.

Cela provenait de derrière.

Les hostilités avaient démarré, sans attendre plus, la brune plongea en avant en criant :

« Alpha écume sur nous ! »

Puis elle ajouta, sans crier cette fois :

« Link tête de fer sur le sol ! »

Si elle se rappelait bien les cartes vues et revues avant la mission, il y avait une entrée de grotte plus loin et une veine dans le sol passait par cette grotte. Espérons qu’elle ne s’était pas trompée.
Le Monorpale agit et fonça, lame devant, sur le sol.

Rien ne s’effondra.

Ce n’était pas là la veine.

« Et merde. »

Pas le temps de réfléchir plus, elle se releva et se mit à courir le plus vite possible vers la possible entrée de grotte devant.

« Putain moi et mon sens de l’orientation je te jure ! »

Très vite, la chaleur n’importait plus dans la tête de Kaeko, tout ce qu’elle souhaitait c’était courir plus vite que son poursuivant. Elle réprima un frisson avant de s’apercevoir sa porte de sortie, ou d’entrée plutôt. Point noir, elle devait être truffée d’explosif.

« Alpha Vibraqua sur l’entrée, Link Strido son, s’il y a des bombes c’est le moment de les faire exploser. »

Les deux Pokémons s’exécutèrent tandis que la dresseuse plongea une nouvelle fois sur le sol. Meuf si c’était pour faire ça, mieux valait aller à la piscine.

BAOUMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMM

« Tes sarcasmes j’m’en tamponne.. On entre ! »

Les mines ayant explosée, la brune fonça droit sur l’entrée où certains endroits étaient encore couverts de feu et brûlants. Le sol entravé vomissait des cadavres de mines éventrées. Bien, la méthode bourrine c’est ça ?

Elle réprima un nouveau frisson. Froid ? Non elle rêvait.

La demoiselle tenta de reprendre son souffle, péniblement. Les mains sur les genoux, elle était pliée en deux. Avec la poussière soulevée, elle n’arrivait pas à respirer du tout. Elle toussa, pour la discrétion on repassera.

Délicatement, elle se relava, puis le froid s’accentua dans la pièce, ainsi que sur son cou. Une lame le rafraîchit. Onyx était derrière elle, lui mettant un couteau sous la gorge. Devant elle, sa Momartik, qui avait gelé Link et qui s’apprêtait à attaquer Alpha au moindre mouvement.

« Oh bah tiens, assassin contre assassin, comme c’est original ma foi…

- Tais toi si tu ne veux pas mourir. »

Son cœur palpitait mais elle voulut garder son sang froid (en face d’une Momartik c’est dans le ton), et surtout garder la face (non j’avais choisi pile).

« Si tu l’avais vraiment voulu tu m’aurais tué instantanément, que me vaut cet honneur ?

- On a besoin de toi, vivante. On connait tes talents et tes antécédents.

- Oh me voilà comblée d’être une sommité. »

Puis, Onyx rit. Un rire franc, glacial, qui résonna dans la grotte. Tandis qu’il riait, une Pokéball roula depuis l’ombre de Kaeko vers l’entrée de la grotte, sans un bruit.

« Oui une sommité de la médiocrité, Zicron sait tout de toi et aussi tous tes exploits, douze missions, douze échecs c’est ça ? Je ne comprends pas pourquoi on te garde encore ici, même en temps que larbin tu es inutile.

- Je te l’accorde, c’est pas faute de leur avoir dit, même quand je sers le café je suis mauvais, par contre tu comptes rester sans bouger encore longtemps ?

- Non, tais toi maintenant et tu vas avancer doucement. Purple, bande lui les yeux.

- Oh tu sais ça ne va pas être nécessaire, ball’ombre !

- Que ? »

Par réflexe, l’homme retira le couteau de son la gorge de Kaeko et bondit de 3 mètres en arrière, prêt à attaquer. Mais ce n’était pas lui qui était visé. Non Deus, qui avait tout vu depuis l’arrière chargea une sphère plus sombre que la grotte et visa Purple, qui ne put esquiver l’attaque.

La brunette sourit avant d’elle aussi sortir un couteau de chasse, histoire de se protéger.

« Tes fanfaronnades sont inutiles, je sais que tu es nulle !

- Moi oui, pas eux ! Alpha dégommage, Deus Ombre portée ! Gollum Psykoud’boule ! »

La Momartik attaqua la première Deus avec éclat glace, puis tenta de se protéger du dégommage d'Alpha, avce succés. Par contre elle ne put esquiver l'ombre portée de Deus qui mangea son ombre, se nourrissant de l'ombre de la glace spectre.

Les yeux d’Onyx s’écarquillèrent en se faisant percuter par derrière par un Ténéfix ravi d’être sorti de sa Pokéball. Il posa genoux à terre, émettant un râle de douleur.

« J’ai l’impression que la donne a quelque peu changé Onyx !

- Kss que tu crois ! »

Il n’en prononça pas plus que d’un coup l’atmosphère se fit encore plus glacial. La Mormatik était énervée et attaqua directement Kaeko avec éclat glace. La brunette étant trop concentrée sur Onyx, n’avait rien vu venir, elle n’aurait pas le temps d’esquiver. Ses Pokémons étant trop lents pour barrer l’attaque, tout ce qu’elle put faire, c’était mettre ses bras devant sa tête et espérer survivre.

La morsure glacée se fit instantanément ressentir, puis, un liquide chaud coula le long de ses deux bras, entaillés. Sa tenue fut déchirée. La douleur n’était pas trop insoutenable, merci au froid Par contre il fallait prévenir le risque d’engelures.

« Nickel, comme dans tout bon shonen, les rivaux et la meuf déshabillée avant le boss final, on aura vu moins cliché, narratrice de seconde zone. »

L’heure n’était pas à la blague ! Elle le savait mais ça la détendait, puisque la Momartik la visait elle et non plus ses Pokémons, ça laissait le champ libre aux autres pour attaquer.

Alpha sauta directement au cou de la double type glace, le poing chargé d’une lueur noire qu’il lui balança à la figure, Deus lui, projeta son ombre contre elle et enfin, Link, dégelé depuis, asséna le coup fatal avec lame sainte. Elle tomba Ko à la suite de la triple attaque. Une contre trois, c'était très vite plié, dans le rapport cela disait qu'elle préférait s'attaquer au dresseur plutôt qu'aux Pokémons, elle n'avait donc pas l'habitude d'encaisser les chocs.

Kaeko se tourna vers l’homme toujours pied à terre. Il ne disait plus rien, un Ténéfix le menaçait et les trois autres Pokémons n’allaient pas le laisser partir non plus.

« Du coup, le coup de bander les yeux c’était vrai ou c’était un délire sexuel inavoué ?

- D’où une fille médiocre comme toi peut me battre ! »

Il ne bougeait plus, mauvais signe, il devait préparer un moyen d’évasion.

« Deus Regard noir ! Tu ne t’enfuieras pas comme ça, dis toi que moi aussi j’ai étudié des combines, si tu risques d’être acculé, tu fuis, la parlotte sert juste à créer une diversion.

- Saleté.

- Oui je sais, maintenant tu vas gentiment me dire où est mon Grodrive !

- Je ne te dirais rien.

- Je vois, un bon espion ne parle pas même sous la torture. Gollum, Alpha, regarde s’il n’a pas un truc dans la bouche, Gollum, lie le tout de suite, il ne faut vraiment pas qu’il bouge ! »

Le Grenousse retourna vers l’homme en bondissante te tandis que le Ténéfix allait s’exécuter, une bombe de fumée fut lancée par le ninja.

MAIS C’ETAIT SÛR EN FAIT, C’ETAIT SÛRRRR !

Malgré le regard noir, il essayait de s’échapper ? Pauvre homme. Deus réussit à percer la fumée pour se mettre devant le fuyard et Alpha, l’attaque avec charge, en plein dans le milieu du genou, là où l’avait frappé Gollum précédemment. Onyx tomba alors à terre, l’os brisé.

« Tu me le paieras.

- ça va être difficile, je tourne au pain sec et à l’eau c’est dire à quel point je suis pauvre.

-

- Bref dis moi tout de suite où se trouve mon Grodrive.

-

- Je ne veux pas te torturer, c’est pas mon job.

- Et après tu t’étonnes pourquoi t’es nulle…

- Oui bon, dis moi où il est !

- Démerde toi.

- Sympa. Bon je n’ai pas ton consentement mais c’est parti pour du bdsm.

- HEIN ?

- J’espère que tu aimes le bondage. »

Un sourire aux lèvres, l’espionne lia les poings et les pieds de l’homme et le laissa à l’entrée de la grotte, bien en vue. Elle envoya un message à Josh pour le prévenir.

« Alpha reste avec lui pour… Alpha ? »

Le Grenousse ne répondait pas.

Il ne bougeait plus.

Puis une vive lumière s’échappa de lui, un flash immense et lumineux.

La lumière évaporée, Alpha n’avait plus l’allure d’un Grenousse. Il avait évolué. Un Croâporal se tenait fièrement devant la dresseuse, heureuse de ce changement d’apparence.

« Oh mon Giratina mais tu es magnifique ! Je suis fière de toi ! ça va t’être difficile de tenir sur mon épaule maintenant haha !

- Crôaaa.

- Bien, comme tu es plus fort tu vas pouvoir veiller sur notre Maso préféré. »

Elle tapota la tête de son Pokémon, heureuse, avant de repartir vers la grotte, elle se banda les bras. Le froid n’ayant plus d’effet, elle sentait que les plaies ouvertes commençaient à la faire souffrir. Serrant les dents, elle prit juste le temps de désinfecter le tout pour ensuite retourner dans la grotte. Deus devant elle pour guider, Link et Gollum à côté pour la protéger.

Armée d’une lampe torche lumiMAX (ça faisait longtemps toi) elle avança dans la veine sinueuse, sans un bruit, sans se faire arrêter. Puis, au bout de dix minutes sans que rien ne se soit passé. Un clic retentit.

« C’est jamais bon les clics. »

Des liens se mirent à sortir des murs pour l’entraver de toutes parts. Surprise et saucissonnée, elle tomba terre la première contre le sol, immobile. Elle avait trop baissé sa garde.

« Merde. »

Un rire se fit entendre suivit d’une épaisse fumée de cigarette vers sa direction.

« Après le Major l’incompétente, j’ai deux belles prises aujourd’hui. Je devrais penser à me mettre à la pêche.

- Deus Gollum fuyez dans les murs, Link reste avec moi, planqué au plafond. Chuchota-t-elle avant de répondre plus haut. J’avoue, vous êtes doués pour pécho des thons, félicitations. »

Rhodium s’approcha d’elle, sourire aux lèvres, lui soufflant la fumée sur le nez.

« C’est qu’on a autant d’humour que l’autre Bob gamine.

- Je me défends, enfin bon pas littéralement.

- Haha, aller, vient Zicron t’attends.

- Su-per. »

Et le brun l’emmena avec lui après une fouille de la demoiselle à la recherche d'une quelconque arme. Il lui reprit son couteau de chasse. Puis il se dirigea vers un hall souterrain immense, avec une grande table jonchée de papiers divers et de restes de nourriture. Est-ce que ça leur donne des pvs à chaque tour ? Rhodium voulut l'emmener vers un autre passage au fond de la pièce mais une énorme explosion retentit, Major Bob surgit d'un mur avec un Pharamp et un Volorbe encore brûlant à cause de l'explosion qu'il a créé.

« Salut boss, on se revoit bien vite.

- Vous me décevez agent 667.

- Oh vous n’êtes pas le premier à me dire ça vous savez. »

Rhodium lâcha la demoiselle et hurla à son Chartor de venir, le combat pouvait recommencer. Kaeko elle, siffla Link qui fit taillade sur ses liens. ils faisaient quoi les autres?

HRP :
Evolution de Grenousse en Croaporal


[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Espeon_la_by_GoldFlareon[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Giratina_la_by_GoldFlareon
Josh Aéris
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3650-0266-josh-aeris-un-revenant-affecte-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3736-josh-aeris-adulte
Icon : [Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] S-l300
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kanto
Âge : 21
Niveau : 40
Jetons : 1333
Points d'Expériences : 1196
[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] S-l300
8
Kanto
21
40
1333
1196
pokemon
[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] S-l300
8
Kanto
21
40
1333
1196
Josh Aéris
est un Adulte Colonel de la 24ème


Pic Alpin

Kaeko D. Riviera

Tout le monde ignore par quel moyen le Major Bob à pu vriller à ce point, mais une chose est certaine : quelqu’un à bafoué son honneur, et cette personne, c’est l’expert en piège présent devant Kaeko et lui. Rhodium, l’expert préoccupé à la mamie attentionnée. Face à ce Voltorbe et de Pharamp déjà menaçant, le renégat n’a d’autre moyen que d’envoyer son Chartor au combat qui libère un écran de fumée protecteur autour de lui. Ce talent écran de fumée permet également de brouiller la présence des pièges par exemple, malin, le ly… le Chartor.

-Tu vas souffrir. Matricule 667, partez devant, je n’en ai pas pour long, je garde un œil sur Onyx.

-Comme si tu pouvais t’en sortir dans mon antre aux milles dangers pleine de pi

-I’M THE DANGER.

La confiance disparaît en un éclair alors que la méga-gemme du Pharamp brille d’un éclat menaçant révélant vite cette nouvelle méga menace, cette crinière blanche éclectrisée. Le pokémon pousse un cri aux allures draconiques, le regard visiblement mauvais. Difficile de dire exactement qui pense quoi, mais la situation devrait se résumer aussi :

It’s at this moment that Rhodium knew… he fucked up.

Sans attendre d’ordre le méga-Pharamp charge une attaque élécanon énorme dans sa gueule, compte tenu de l’étroitesse de l’endroit, difficile de l’esquiver, les vibrations électriques émettent un bruit insupportable aux oreilles, l’impression d’être électrocuté au simple son.

-Red, utilise Abri !

Une tentative pour retarder ce qui semble être inévitable. La tortue s’entoure d’un voile verdâtre protecteur qui absorbe l’attaque électrique pour le protéger après un bref flash lumineux. Peut-être que le Chartor aurait pu réagir, après tout, l’espoir fait vivre, mais c’est belle et bien la main du Pharamp levée avec une exploforce dans la main qui se dresse au-dessus du crâne du pokémon feu. La sphère aussi grosse qu’un crâne humain rétrécit pour devenir un concentré de force destructrice. D’un geste bref, sec et rapide le bras s’abat sur la crâne du Chartor, libérant toute la puissance d’un pokémon méga évolué. Cela pourrait presque faire de la peine à voir. Rhodium est certes un expert dans l’armée, cependant, il n’a pas investi tous ses skills points en combat rapproché. Red s’effondre, K.O après cette attaque et le Major Bob en profite pour venir l’assaillir d’un coup rapide en plein dans l’estomac. Le renégat a le souffle coupé, mais cela ne semble pas suffire au militaire qui se défoule sur lui, abîmant pour sûr, sa mâchoire, ses côtes et sa confiance en lui. Le carnage dure une bonne minute, quelques cris étranglés pour seuls commentaires. Un quatrième membre de l’équipe est donc mis hors combat.

-Ici Major Bob. Rhodium appréhendé, j’attends l’arrivée des unités de secours pour qu’ils rappatrient Rhodium et Onyx puis je vous rejoins. Matricule 667 va bien.

-Ici, Sergent Deugol, l’unité médicale arrive, ils ne devraient pas tarder. Aucun imprévu de mon côté.

Entendre ces deux voix te rassure Josh. Cela faisait bien vingt-cinq minutes que vous avancez à deux maintenant. Tu te doutes que les autres ne sont pas trop loin, mais le chemin est encore long. Tu t’arrêtes un moment pour toucher ton ventre qui te fait encore souffrir, le stress s’ajoute, tu as l’impression que ça se passe plutôt bien. Tu n’as pas eu de nouvelles de Kaeko, sauf par cette brève phrase du champion d’arène, tu aurais préféré entendre sa voix, mais qu’importe, ce n’est pas le moment d’espérer que tout soit parfait ou optimisé. Il reste encore quatre membres à vaincre dont le chef qui est clairement le plus menaçant de tous. Tu te demandes comment Ammolite a pu basculer de ce côté-ci. Pourquoi Saphir était-elle autant effrayée ? Y a-t-il réellement un côté de l’armée que tu ignores et qui est suffisamment obscure pour convaincre des troupes d’élite de s’enfuir ? Tu espères trouver une réponse, que ce soit aujourd’hui ou non.

-Tu sais déjà sur qui on va tomber n’est-ce pas ?

-Ouais… Ca ne m'enchante pas trop pour être sincère, je suis persuadé qu’on en sortira pas indemne. Cette mission, elle me fou la chaire de poule.

-On rentrera, tu as bien ta femme à retrouver non ?

-Ouais, on se marie le mois prochain, j’aimerai bien passer le plus beau jour de ma vie ailleurs qu’à l’hôpital. En plus Sarah serait capable de venir m’infliger le double de souffrance à cause des risques haha !

Un rire franc, un moment d’échange dans l’oeil du cyclone, ton coeur s’apaise un peu, enfin.

-Deugol sera sûrement en béquille pour être ton témoin non ?

-Penses-tu, ce gars serait capable de se briser à nouveau le genoux pour assister sans aide à mon mariage.

-Vous formez une sacrée paire.

-T’iras loin Josh.

-Je… Tu l’observes surpris par de tels propos, vous vous traitez d’égal à égal, forcément, puisque vous êtes du même grade, mais tu ne comprends pas. Pourquoi ça ?

-Le général Hibiki t’as à la bonne, sans pour autant de faire de cadeau. Je pense que tu passes un peu le test ultime avec cette mission impossible. T’es un des gars les plus humains de la caserne. Des officiers supérieurs comme toi, il en manque dans l’armée… Puis t’as l’expérience d’Unys. On y était, on sait, quel enfer c’était.

-On espère que plus jamais ça ne se reproduise n’est-ce pas ?

-On te fait confiance.

Ce sont des mots qui te vont droit au coeur, malgré les apparences, on sentait bien que la force de cette caserne à Adala et de la méthode du général d’Hibiki portait ses fruits, celles d’hommes et femmes unis et soudés.

Il se passe encore une demi-heure de marche, durant laquelle vous apprenez que Deugol est sain est sauf, l’équipe médicale et l’équipe de secours à bien réceptionné les quatre premiers capturés, l’ascension est d’autant plus lente que vous êtes prudents. Midi approche, le soleil à son zénith, peu d’ombre, la chaleur est étouffante. Ton outre est presque vide et Tyr est bien trop mal en point pour que tu te permettes de le solliciter, même pour ça. Un soupire franchit tes lèvres, mais ce son caractéristique d’une personne blasée est coupé par la détente d’une balle et un éclair électrique qui jaillit sur votre position. Le combat reprend, vous n’êtes pas au bout de vos peines. C’est sans difficultés que vous reconnaissez les capacités de Sillicium.

La balle vient se planter dans le gilet de Petein, son Séviper venant positionner une attaque Abris devant lui. Heureusement les renforts prévus aux zones vitales absorbent le choc. La tireuse n’est clairement pas là pour plaisanter, ton sergent se planque également, ça risque d’être compliqué

-Ca va, la balle n’est pas une perforante, mais la prochaine

Il s’emploie à extraire la balle, pour connaître le type de munitions utilisées. Mais une seconde détonation résonne, venant s’encastrer dans la roche qui te protège. Vous n’êtes pas équipé pour ça. Elle n’a même pas besoin d’Opale pour vous ralentir. C’est quand même très gênant. Vous n’avez pas d’indication sur son équipement. Silicium est un membre à ne pas sous-estimer malgré des lacunes au corps-à-corps. Tu avises Ringabel un regard entendu.

-[color=#006600Je pense que là, on a pas réellement le choix, j’aurai préféré que Kaeko ou le Major s’en chargent[/color].

Le Gallame s’adresse aussi à Petein et son Séviper, tu enrichis le propos.

-Rentre-le dans sa ball, j’ai une idée… mais c’est quitte ou double et ça va se jouer sur une action.

Tes ordres sont absolus et le sergent s’exécute, tu ranges également Delta dans sa balle.

-Pour Frodon.

Tu t’élances alors au-delà de ta cachette le couteau à la la main, courant aussi vite que possible, ton Gallame encore en retrait. Dès que la détonation retentit, il lance l’attaque distorsion, le temps pour vous d’esquiver la balle qui fonce immédiatement sur votre crâne avant de lâcher l’attaque. Il doit préserver ses forces s’il veut tenir jusqu’au bout de la mission. Chaque tire de l’arme à son importance car elle détermine la position exacte de la tireuse. Les silencieux pour de si gros calibres sont gênants, car ils sont volumineux. Son Elecsprint est dangereux et le neutraliser ne sera pas chose aisée. Tu risques de laisser cette charge à ton collègue, chacun ici va devoir se servir de l’autre pour créer l’ouverture, un individualisme calculé.

Vous vous approchez et une nouvelle détonation retentit, une nouvelle distorsion vous permet brièvement entr’apercevoir la tireuse d’élite qui repart se cacher, cette zone dispoe d’un sol très irrégulier. Ringabel suit, en retrait. Tu aurais aimé utiliser cette technique qui fait la spécificité de ton équipe, un emploi totalement basé et construit autour de l’attaque Distorsion, qui plus est, à terme, ton équipe sera rapide et percutante, comme une pluie de météores, mais pour cela, il faut parvenir à réussir cette mission.

Après une brève escalade où vous êtes surpris de ne pas être subir le feu ennemi, lorsque vous montez sur un plateau que vous comprenez que trop légèrement votre erreur. Sillicium est bel et bien devant vous, un genou au sol, un bazooka sur l’épaule, un modèle réduit, permettant de réduire la zone d’impact. Son pokémon, Yellow à côté d’elle semble libérer une vague d’éclairs autour d’elle, ne permettant pas une attaque brève et rapide.

Feu.

L’attaque Distorsion ne suffit pas à réellement ralentir le projectile, alors Ringabel s’emploie par sa force physique à la faire plonger dans le sol à mi-distance. Une explosion sourde et puissante retentit, soufflant tout d’une bourrasque d’air. Une fumée noirâtre s’élève dans les airs. Par instinct tu as pu te coller à un rocher, mais la pression subite te met le doute sur ta santé lorsque tu entends quelque chose craquer chez toi. Petein lui ausis à prit un sacré coup, son Séviper a roulé avant de se planter dans le sol, quelques débris gisent au sol, un cratère prend à présence place.

Silicium se redresse, elle n’avait pas prévu un tel impact et cet imprévu ne fait pas parti de ce qu’elle espérait. Elle s’empresse de sortir un Glock avant de se mettre en position de tir.

-Sillicium, c’est pas trop tard ! Déposez les armes, la moitié de votre équipe est hors combat.

-Tant que Ammolite survit, le groupe peut renaître de ses cendres ! Mort à ceux qui cautionnent les actes cachés de l’armée !

Cette remarque te fais tiquer, encore. Décidé à agir il faut gagner le corps à corps, qu’importe, tu saisis ton couteau avant de courir vers elle, couvert par un tir de barrage de ton acolyte. Les balles fusent mais les éclairs de Yellow viennent les faire éclater en plein air, dans cette course effreiné tu fais face à un écran de fumée noire qui couvre ton champ de vision, tu es seul, prit au dépourvu, ton seul moyen de survivre, tu le sens, c’est de te jeter au sol et rouler sur le coté. Le sol accidenté ripe ta peau, le teintant d’un rouge vermillon, les blessures importent peu. Plusieurs coups partent dans le vide. Pas le temps de faiblir, bien au contraire, tu es si proche d’elle.

Le combat est équilibré, dire qu’elle est capable de vous gérer à elle seule, c’est remarquable, c’est même effrayant pour être honnête. Tu vois le Séviper allier fondre à toute vitesse dans la fumée qui se dissipe pour entrer au prises avec Yellow, le choc est brutal, entre crocs-éclairs et crochet-venin, chacun allant altérer l’autre de son statu de prédilection. Ringabel parvient à te pousser vers Sillicium, ce n’est pas la manière la plus optimisée, mais ta surprise semble contagieuse puisque tu percute la renégate. Petein également s’approche, tirant sur les côtés pour bloquer ses issues de fuite Ringabel reste en retrait dans le cas où un invité surprise ferait son apparition. Vous êtes donc au sol avec ton adversaire et chacun se redresse en sortant son arme pour mettre l’autre en joue, prêt à tirer. Elle t’avise, d’un sourire mauvais.

-Vous êtes des bleus, incapables de finir le boulot.

-Tu ne peux pas tirer, ce serait un meurtre mutuel.

-Tu penses ?

Avec une vitesse impensée, elle tire deux balles et la distorsion ne pourra pas vous sauver à cette distance. La première balle se loge dans l’épaule de Petain, dans l’os, la seconde se plante dans ton flanc, presque à bout portant, le gilet atténue le choc, mais tu retiens un râle de douleur. Tu n’as d’autre choix que de tirer aussi venant loger une balle directement dans entre le poumon et l’épaule, ton coup aussi fait mouche et tu dois bien ignorer la douleur pour lui effectuer rapidement une prise triangle d’étouffement. Tu es protégé de son pokémon car la foudre pourrait bien te tuer comme sa dresseuse. C’est dans ce moment d’inattention que Delta sort de sa pokéball. Le Seviper avait armé une Bomb-Beurk pour la lancer sur son adversaire. Cependant, Delta maîtrise l’attaque Danse-Lame et peut modifier un de ses enchaînements préférés. Les épées qu’il crée viennent percer la Bombe, éclatant le poison comme une pluie néfaste et les lames recouvertes de poison viennent frapper le Elecsprint et le clouer au sol par la même occasion. Sans perdre de temps, Delta vient poser une de ses épées sous le cou de pokémon électrique pour l’obliger à capituler.

Ringabel est déjà à côté de Petein pour vérifier son état. Plaie ouverte, saignante, l’attaque vibra-soin et les ondes projetées permettent d’affirmer que sa vie n’est pas en danger, mais que rien n’empeche que son état s’aggrave. Son Séviper vient également s’enrouler autour de la rebelle, prête à lui briser chaque articulation, forçant une réédition bien plus douloureuse que prévue. Tu t’empresse de communiquer les informations

-Ici Josh. Sillicium neutralisée. Petein blessé par belle à l’épaule, plaie ouverte, saignement modéré, demande présence rapide aux coordonés suivants. Sillicium est également blessée par belle, sa vie n’est pas en danger. Tu fais une pause. Blessures modérées, je vais devoir progresser seul, nous sommes donc trois. A vous, rapport ?

-Ici Deugol. L’équipe médicale est proche de vous, elle ne devrait pas tarder. À vous.

-Ici Major Bob, je progresse vers le sommet, nous devrions bientôt nous croiser. Il nous reste encore trois coriaces à appréhender. On se rejoint sur la route. Sergent Josh, progressez. Fin de transmission.

Tu aurais bien aimé rester auprès de ton collègue, mais la mission l’impose. Tu regardes le futur marié avec un sourire fade, qu’il te rend.

-Séviper peut gérer le groupe, de toute façon Sillicium ne peut pas bouger et son pokémon va finir par tomber K.O du poison… on espère qu’ils seront assez rapide, car je n’ai plus que trois balles, mon gilet est H.S et Séviper est paralysé. Continue, le temps joue contre nous, même à effectif égal.

-On se revoit à l’hôpital alors.

Tu tournes les talons avant de progresser, Delta préfère asséner le dernier coup afin de mettre K.O l’Elecsprint.

-Josh tu vas attendre.

Ringabel arrive à ta hauteur, évaluant où s’est logée la balle. Seule la pointe à perforé, blessure légère, mais le saignement est régulier. Vous prenez le temps de retirer la balle et surtout de cautériser avec un couteau. « Heureusement » pour toi, le Séviper connaît l’attaque lance flamme et fait chauffer la lame à une température parfaite pour l’appliquer sur ta peau. Tu pourras ajouter une cicatrice de plus, pour changer. Au moins, tu es toujours en vie et tu peux encore avancer. Un rapide bandage et tu es obligé de remettre ton gilet pour protéger le reste de ton corps.

© BBDragon


Le militaire s'exprime en D46100


[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Miniature_454_EB[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Miniature_545_EB [Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Miniature_042_LGPE [Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Miniature_406_EB[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Miniature_848_EB
[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Gallade_sprite_2 [Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Miniature_768_EB [Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Miniature_074_Alola_LGPE [Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Hel
[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Miniature_302_EB
Kaeko D. Riviera
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t823-une-nouvelle-venue-riviera-d-kaeko-mentali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1073-kaeko-d-riviera-mentali
Icon : [Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] GhlZBQN
Taille de l'équipe : 15/30
Région d'origine : Kanto
Âge : 20
Niveau : 51
Jetons : 1611
Points d'Expériences : 1559
[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] GhlZBQN
15/30
Kanto
20
51
1611
1559
pokemon
[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] GhlZBQN
15/30
Kanto
20
51
1611
1559
Kaeko D. Riviera
est un Adulte Larbin Expérimentée
Quand le Major Bob te dit de partir, tu décares, et fissa. C’est ce que fit Kaeko et en quatrième vitesse, avant d’entendre un grand cri, le Major avait fait méga évolué son Pharamp, ça allait chauffer sec (pourtant c’est pas un type feu lul). Chauffer pour votre matricule (mais que je suis drôle aujourd’hui décidément (non)). La brune siffla ses Pokémons qui s’étaient planqués non loin, avec toujours Omega bien au froid dans son ombre. Son Skelenox et son Ténéfix apparurent ‘un coup d’un coin de mur et Link sortit devant la demoiselle. Son équipe avait déjà bien rétréci malheureusement. Mais il fallait faire avec, et puis Zicron était certes intelligent mais il ne pourrait rien faire contre le nombre. Enfin elle l’espérait.

Deus prit la tête des opérations et indiqua la salle du fond à l’espionne, la même salle où Rhodium voulut l’emmener plus t

BAOUM

ôt. Disons que son guide insulaire eut un quelconque contre temps. Pas pressée, la brunette regarda sa montre. 12h10. Elle sourit, n’était-ce pas à exactement 12h12 tous les jours que ce cher Zicron sortait de sa planque quoiqu’il advienne pour appeler sa chère et tendre ? Mais si, bien évidemment que si. Elle allait pouvoir le cueillir comme la baie du matin. Un sourire aux lèvres, la spécialiste frôla les murs pour tenter d’éviter les éventuelles caméras et se planqua derrière une armoire en acier, devant la seule porte de la salle du fond. Patiente, elle lui collerait une beigne à en faire démarouler les zirgoulins (je ne suis pas certaine de ma réf là).

C’est con cette habitude tout de même, appeler tous les jours sa copine même dans la plus critique des situations. Mais bon, l’amour les petits zoizos, on ne choisit pas, enfin elle pensait cela. Les poings serrés, le sang coulant sur ses bandages de fortune sur ses bras, elle stressait. Et si elle n’était pas assez forte pour l’assommer d’un coup sec ? La méthode ninja elle ne connaissait pas, pas besoin de rajouter plus de cliché à cette kantosienne.

20 secondes.

Elle n’osait même plus respirer.

10 secondes.

Un léger cliquetis émana de la porte.

5 secondes.

Un Grincement, une ombre se projeta sur le sol devant la jeune fille.

C’était maintenant. Maintenant ou jamais, maintenant ou plus jamais elle ne pourrait rentrer.

Et elle surgit de derrière l’armoire.

Et elle comprit quand elle le vit.

Et elle comprit qu’elle était tombée dans le plus basique des pièges tendus aujourd’hui.

Et elle vit noir.

Un Miradar se trouva devant elle, qui n’attendit pas une seconde de plus pour l’attaquer. Coup de tête balayette, la demoiselle fut à terre. Deus, Link et Gollum furent à eux trois neutraliser d’un coup par le Pokémon, beaucoup plus rapide que prévu. Morsure suffit à achever Deus, déjà amoché précédemment, hypnose se chargea de Gollum et de Link, d’un coup. L’effet de surprise joua beaucoup en la faveur du Miradar.

Les genoux en sang, l’espionne affalée sur le sol jura. Elle s’était fait avoir. A quel putain de moment elle s’était dit que cette information était vraie ? Franchement ? On vous dit tous le temps de vérifier vos sources et il fallut que tu tombes sur une fake news bidon. Gg well play. Imbécile.

« Bien joué White, je ne savais pas que ça serait aussi facile. Même si j’avais une certitude à quasiment 78%. Je me demande comment Onyx a pu échouer face à une misérable comme toi. Amène la, et ferme bien la porte, je ne veux pas voir ces spectres entrer. Ils me dégoutent.
»

Le Pokémon normal répondit avec un Miraaa trop enjoué. Gratuitement il remit une balayette dans le ventre de la brune qui couina de douleur. Bien joué, pile dans la cicatrice que Tauros lui donna il y a quelques années de cela. Ensuite, le Pokémon la noua avec des cordes, bien mieux serrées que celles de Rhodium. Elles entaillèrent même les poignets de la demoiselle qui commença à saigner. Elle réprima un autre couinement de douleur. Ces types normaux quelle saloperie.

Zicron était au fond de la salle, face à ses innombrables écrans qui espionnaient toute la base, ces mêmes écrans qui servaient aussi à éclairer la pièce semble-t-il, il ne connait pas les lampes ou quoi ? Sale nerd.

Sur un siège de g4mer, le brun se tourna, sourire aux lèvres.

« Tu es tellement nulle que tu en es prévisible matricule 667. Franchement raser les murs pour éviter mes caméras ? C’est si idiot.

- Le manque d’expérience j’imagine…

- Ou ta propre médiocrité oui. Je me demande vraiment comment tu as pu avoir un agent de terrain comme Onyx.

- La chance je suppose.

- Oh non, impossible. Vu tes antécédents et le nombre incalculable de missions que tu as incroyablement foiré, la chance ne peut intervenir. On dirait que tu fais tout pour tout faire rater, systématiquement.

- ça doit être mon talent spécial.

- Ou autre chose, mais là franchement, tomber dans un panneau si facilement, même un collégien ou un soldat de base ne serait pas tombé dedans. »

J’avoue Kaeko, même pas tu t’es méfiée, franchement, je ne t’avais pas gentiment signifié que c’était trop simple. Verte de rage, la brune regarda en l’air.

« Ouais bah tu aurais pu me simplifier les choses en me disant que c’était un piège imbécile. »

Puis Zicron explosa de rire. Un rire franc, mauvais, condescendant.

« Mais pour qui me prends-tu, te révéler que c’est un piège ? En plus d’être mauvaise tu es stupide ? Ton QI négatif n’était pas écrit sur ton dossier. »

Il s’essuya une larme de rire perlant au bout d’un œil. Kaeko le regarda, blasée.

« Non mais c’est pas à toi que je parlais, crétin.

- Ah et à qui d’autre, ta cousine ? Elle est timide ?

- …. »

Une nouvelle balayette dans le ventre, la brune cracha ses poumons. Elle toussa plusieurs fois en se retenant de vomir. Elle n’allait pas s’en remettre de ces coups-là.

« Quelque chose d’autre à me dire autre que me coller des pains dans le ventre pour ta propre satisfaction ?

- La torture ne m’a jamais vraiment satisfait je dois dire.

- Super, on peut se faire un thé avec des petits gâteaux alors ?
ARGH
»

Ce coup là de la part de White était bien plus fort que les autres. Cette fois ci elle ne peut se retenir et vida son estomac sur le sol, douloureusement.

« Tu vas rester ici, et je saurais peut être convaincre que notre cause est bonne.

- Mes bleus attestent ta bonne cause
ARGH BEUR
»

Un nouveau coup. La douleur commençait à se propager dans tout son corps. Son regard se brouillait, l’estomac se tournait et se retournait. Le sarcasme était puni aujourd’hui. Le Miradar se faisait un malin plaisir à la voir souffrir. Comme tous les Pokémons normaux à son encontre. C’était le prix à payer d’être maudite, en quelque sorte.

Zicron se leva de son siège, après avoir appuyé sur de ces boutons dans les films de sci fi qui font bip et qui brillent sans savoir vraiment à quoi il servent vraiment. Il se pencha ensuite sur la demoiselle dont les yeux étaient devenus rouges à cause de la douleur. Elle s’empêchait de pleurer, par fierté. Par défis, elle le regarda dans les yeux.

« Tu sais, mes règles sont plus douloureuses que ta vulgaire peluche, merci l’endométriose ! »

C’était faux, mais elle ne pouvait s’empêcher de le provoquer. Cela ne plut absolument pas au Miradar qui lui remit une nouvelle balayette, plus virulente cette fois encore. La brune, se mordit la langue pour ne pas hurler avant de poser le reste du contenu de son estomac sur le sol.

« Mais pourquoi tu continues tes pauvres provocations, tu ne peux plus rien faire. Arrête avec ton égo et dis nous tout sur votre plan. Tu pourras ainsi nous rejoindre, dans le camp des gentils.

- Oh c’était donc un lavage d’estomac gratuit ? Je me disais bien que ce champignon n’était pas bon mer ARRRRGh »

Elle ne put cette fois se contenir, la morsure du Miradar sur le bras lui vrilla les neurones. Tout son corps hurlait douleur, ses synapses déversaient tant d’informations qu’elles brulèrent de toute part. Son corps n’était que choc électrique, que nerfs et tremblements.

« Tutututu, vraiment, pourquoi c’est toujours les petits Ponchien qui aboient le plus… Oh tu vas t’évanouir ? On pourra plus simplement se débarrasser de toi. Et puis c’est pas comme si tu aurais pu être utile de toute façon.

- Toi aussi t’es mauvais… Lire mon dossier, c’est si stupide… » parvint à murmurer la demoiselle, crachant du sang.

« Que ?

- Il aurait révélé que j’adore l’espionnage et que je rêve d’être une star de la coordination s’il était bien fait..

- Absurde. »

En effet, absurde.

La brune sourit, montrant ainsi ses dents couvertes de sang. Son ombre s’agrandit de manière exponentielle. Toute la pièce fut d’un coup plongée dans le noir. Un râle, énorme, sanglant émanait de l’ombre de Kaeko.

Son Ectoplasma.

Enfin libéré de ses chaînes.

Prêt à faire souffrir.

Prêt à venger sa dresseuse.

Prêt à fabriquer de nouveaux spectres.

Il ne laissa pas le temps au Miradar de bouger, il l’endormit d’un regard puis, il s’envola vers Zicron qui venait de perdre son sourire de vainqueur.

Un merde et il était déjà à terre, le starter bavant sur lui. Omega lui cracha une boue noire dessus. Qui envahit le visage de l’homme, imprégna ses vêtements, s’infiltra par tous les pores de sa peau.

Toxic.

Omega n’agissait plus que par haine.

Il chargea une boule noire dans sa bouche, à quelques centimètres à peine du visage de Zicron qui ne disait plus rien.

Puis, il relâcha cette sphère dans le ventre du fugitif.

Il hurla.

De douleur.

De désespoir.

Les murs tremblèrent.

Il hurlait.

A en faire éclater ses propres tympans.

Omega ne cillait pas, il chargea une deuxième ball’ombre, pour le visage de Zicron cette fois-ci. Il était prêt à l’achever.

« Omega, il suffit, laisse le… » parvint à murmurer Kaeko, tentant de s’assoir malgré son corps parcourut d’épines lui transperçant chaque millimètre de son être. Le spectre tourna sa tête vers elle en émettant un râle lugubre.

« Il est déjà évanoui, ça ne sert à rien, mets KO le miradar et libère moi s’il te plait.. »

Non, le spectre n’allait pas s’arrêter là. C’était trop simple, bien que l’esprit de l’homme fut parti ailleurs, Omega trouvait que c’était trop simple. Le fantôme, froidement, brisa les deux jambes de Zicron, sans remord ni pitié. Le crac fut bref mais suffit à l’espionne d’avoir un nouveau haut le cœur. N’ayant plus rien à vomir, elle ne cracha qu’un peu de sang.

« OMEGA ! »

Il avait fait souffrir Kaeko. Et depuis la team Rouage, personne ne ferait plus jamais souffrir sa Kaeko. Personne. Noir de haine, il laissa Zicron, brisé comme une poupée de porcelaine sur le sol, ses jambes se mutant en des angles improbables. Il harcela le Miradar avec des attaques dévorèves jusqu’à ce que la moindre once de joie quitte le type normal, qui resta sans vie (mais vivant hein) sur le sol. Horrifiée, Kaeko ne prononça pas un mot et un long silence s'installa dans la salle.

Elle parvint à reprendre la parole au bout de 5 minutes.

« On n’avait dit aucun sang inutile… Aucune violence.. »

Omega émit un nouveau râle. Il détacha sa dresseuse qui serra douloureusement ses poignets ensanglantés.

« Un forum tout public hein.. »

Elle ne put pas se lever malheureusement, restant sur le sol à contempler le plafond, vidée. Elle constata qu'au fond de la pièce gisait inanim Lupin, son Grodrive. Zicron l'avait donc déjà capturé. Il savait déjà tout sur Kaeko, il avait tout prévu. Sauf peut être un Ectoplasma trop enragé. Espérons qu'il n'ait rien prévu d'autre.

« Je suis hors jeu,… Va falloir prévenir Josh… »

Puis une voix s’éleva d’un des moniteurs sur le bureau de Zicron. Une voix féminine.

« Zicron, Zicron ? C’est quoi ce message ? Tout va bien ? »

Oh non, non non.. Opale ? On n’avait pas menti sur l’intelligence de ce type. Il avait prévu un plan au cas où il serait out, mais quel connard.

« Je suis avec Ammolite, je te rejoins ?
Zicron ?
....
....
Oh merde j’arrive.
»

C’était la fin ? La chevalière charmante à la rescousse du prince évanoui, et c’était Kaeko la grande sorcière de ce récit.

Avec lenteur, elle appuya sur son talkie walkie, priant que Major Bob ou Josh viennent la chercher.

« Ici matricule 667, je suis amochée mais pas autant que Zicron, salle du fond, j’ai besoin de renfort ou Opale risque de m’achever. Terminé. »

A ces mots, ses dernières forces l’abandonnèrent et elle resta là, à observer ce plafond, vide.



[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Espeon_la_by_GoldFlareon[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Giratina_la_by_GoldFlareon
Josh Aéris
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3650-0266-josh-aeris-un-revenant-affecte-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3736-josh-aeris-adulte
Icon : [Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] S-l300
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kanto
Âge : 21
Niveau : 40
Jetons : 1333
Points d'Expériences : 1196
[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] S-l300
8
Kanto
21
40
1333
1196
pokemon
[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] S-l300
8
Kanto
21
40
1333
1196
Josh Aéris
est un Adulte Colonel de la 24ème


Pic Alpin

Kaeko D. Riviera

Laissant le second caporal, tu repars, prêt au combat, mais fatigué. Il faut se dire qu’il reste au minimum trois types d’un niveau excellent à battre ? C’est réellement un enfer. Tu avises d’un œil ton duo, ils sont encore bien frais, tu as encaissé pour eux, car ils seront bien plus décisifs que toi face au leader de cette terrible paire que forment Ammolite et son Scalproie. Tu frottes tes mains, mais il n’y a rien à réchauffer, le soleil est déjà insupportable à ces hauteurs et tu sais qu’il te reste du chemin à faire avant d’arriver à l’une des entrées de leur planque. 

-En route, on doit finir le boulot. 

Sans un bruit, vous vous engagez sur le chemin, tu troques ton arme de poing pour le FAMAS, chargé, prêt à tiré, compte tenu de la situation, tu te sens obligé de l’avoir en main, vous pouvez mourir, chaque combat, chaque coup échangé confirme cette idée néfaste et morbide. Quelques minutes après ton départ, vous recevez un appel de Kaeko, tu sens d’emblée dans sa voix que quelque chose ne va pas. Tu n’es pas rassuré de savoir qu’il ne reste plus que deux soldats à attaquer, mais tu ne peux pas partir sur Ammolite sans avoir mis en sécurité Kaeko.

-J’arrive Kaeko, envoie les coordonnés. Major, je vous laisse commencer avec Ammolite, je vous rejoins. Terminé.

Tu espères le rejoindre, car on parle d’une meuf aussi frontale que toi, sauf qu’elle a du galon et plus d’expérience que toi. Un soupire passe tes lèvres alors que tu bifurques très que possible pour rejoindre une des nombreuses cavités qui permet d’entrer dans le réseau de tunnels où les renégats sont présents. Tu y as à l’aveuglette, espérant d’être à l’heure, car perdre une petite comme Kaeko te ferais mal, tu es lassé de te retrouver seul Josh. Alors que tu t’enfonces dans un tunnel tu te sais proches de la dite pièce, les coordonnés géographiques correspondent.

-Josh, c’est normal que ça tremble ?

C’est vrai qu’un bruit sourd semble venir par l’arrière, tu te retournes pour observes une énorme sphère grisâtre te foncer dessus. Ça en a la couleur, ça en a la forme, ça en a le cri, mais ça n’est pas du tout amical, c’est un Galeking lancé avec Damoclès dans un tunnel qu’il ravage.

-Ringabel téléporte nous 

Alors que vous commencez à courir, la porte est à portée, visuelle et c’est juste à temps que vous arrivez devant la porte pour entrer, prenant un peu d’avance face à ce mastodonte. Tu fermes, sachant que ça ne l’arrêtera pas.

-A couvert Kaeko 

Une zone étroite devrait vous aider à contenir les mouvement du Galéking. Bien écarté de la zone d’impact, la porte fuse contre les écrans, les explosant au passage, dommage pour le prix du matos. De la fumée se distingue les traits de votre adversaire, tu hésites à détourner le regard, mais tu te dis que tu aurais préféré ne pas voir Kaeko dans cet état. Son combat lui as coûté cher, difficile d’estimer les dégâts à vue d’oeil. 

-Vous êtes tenaces pour de la vermine.

Une femme apparaît, Opale, elle te vaut en taille, un mastodonte. Son armure et son bouclier semblent bien la protéger, mais cet énorme fléau à pointes n’a pas l’air d’être un excellent partenaire de conversation, tu te passerais bien de lui faire la bise. Tu ne réponds pas à cette menace, le plus important, c’est de couvrir Kaeko et réussir à la neutraliser ou forcer la retraite. Avec son profil, tu es convaincu qu’elle n’abandonnera pas Ammolite, trop loyale, elle mettrait les pieds dans la tombe par pure dévotion. Tu te résignes à utiliser ton fusil d’assaut que tu lances à Kaeko pour t’équiper de ton couteau et de ton arme de poing. 

-Un comble pour des types qui parasitent un village… 

-Silence ! 

Elle effectue un geste de la main, laissant son fléau se balader. À son poignet, tu vois quelque chose qui t’effraie réellement : un méga-bracelet. L’idée qu’elle puisse faire méga-évoluer ce truc énorme ne t’enchante pas du tout, bien au contraire.

-On est vraiment dans la merde Josh, mais ça devrait bien se passer si Kaeko parvient à subtiliser le bracelet… Tu peux utiliser tes spectres pour ça ?

Le message était lancé en télépathie, incluant tous les alliés présents à ce moment, tu espères que Kaeko et ses pokémons aient un peu de réserve pour pouvoir retirer cet anneau qu'Opale utilisera sûrement en dernier recours, car une méga-évolution, ça peut prendre de la place et prendre beaucoup d’énergie au pokémon. 

-Grey ! Fracass’Tête !

Ah ok, comme ça ? L’ordre d’esquiver n’est pas nécessaire compte tenue de la puissance de l’offensive, c’est même une obligation pour survivre. Tu t’élances vers Opale pour engager le combat au corps-à-corps, conscient que tu ne pourras pas réellement tenir et qu’il te faut absolument profiter de ton avantage numérique. Ton couteau bloque sur ton bouclier alors que part sur la gauche, esquivant son coup en allant dans le sens opposé du mouvement. Tu profites du ouverture pour tirer une première balle sur l’attaque avant de son épaulière droit. 

Pendant ce temps tes deux pokémons ont esquivés l’attaque et préparent la contre-offensive en lançant simultanément deux attaques danse lame. Le talent tête de roc est oppressant quand l’adversaire connaît des capacités d’une telle puissance, la preuve, tout le grand mur d’écran est réduit en poussière, Zicron est protégé par Opale qui t’obliges à reculer bien que tu te jettes sur elle, laissant parfois ta garde ouverte, pour l’instant elle sécurise le terrain. Ringabel peut guider l’offensive en communiquant mentalement avec Delta, c’est la réelle puissance d’avoir un pokémon psy comme gérant du groupe et de pouvoir s’affirmer. 

La demie-seconde où tu détournes le regard pour vérifier si Kaeko est toujours consciente t’offre le luxe de prendre un énorme coup de fléau sous les côtes, les pointes lacèrent le gilet pare-balle, t’offrant un bouclier nique pour le flanc gauche de ton corps.  Tu as le souffle coupé, mais le réflexe de bloquer la chaîne sous ton bras et de tirer un coup sec pour qu’elle perde l’équilibre un bref instant. C’est à ce moment qe Ringabel envoie une attaque coupe-psy sur le bouclier, le cumul des forces offre une réelle ouverture dans sa garde, te permettant de tailler au niveau du poignet. Hélas, même la tenue est rembourrée, tu perles ta lame de sang, mais tu ne parviens pas à sectionner le tendon. Ta garde est ouverte, tu espérais sincèrement neutraliser son bras ainsi et tu prends un violent coup de crâne, tu es contraint de poser un genou au sol. Au moment où le fléau se lève pour un coup-marteau, c’est le bruit sourd d’un Galeking qui tombe au sol qui te sauve.

Visiblement, Coatox avait volontairement encaissé une attaque Tombe-roche pour loger dans l’articulation du genoux une attaque Vendetta pour décupler sa puissance, jouant à nouveau pour déséquilibrer le mastodonte, Ringabel s’est chargé d’une attaque coupe psycho dans la gorge (tacle assassin à la gorge du défenseur vietnamo-moldave), permet de faire chuter le pokémon.

Tu as le temps de rouler sur le côté pour te redresser et reprendre ta garde. Opale semble visiblement mécontente.

-Acceptez votre défaite ! Grey, on y va ! Méga-évolution !



Rien ne se passe. La gemme ne réagit pas puisqu’elle n’est pas au poignet de son possesseur. Elle observe son poignet mais ne semble pas comprendre. À ce moment tu réalises que Kaeko, seule, vient de vous sauver.

-Qu’est-ce qu

-Omae wa mou… Shinderiu !

-Nani ?

Par effet de surprise, tu viens planter ce couteau dans son pied, les rangers ne semblent pas assez renforcée et tu peux ainsi véritablement la planter au sol, lui arrachant un cris de douleur. Cet effet permet également à Delta de s’illustrer en enchaînant un combo qu’il semble apprécier, une attaque poing-glace sur une première zone, ici le thorax. Refroidir à l’extrême une roche ou un acier est rarement apprécié, de ce fait lorsque de sa seconde main, il utilise l’attaque séisme pour que l’onde de choc se propage dans tout le corps, le Galeking subit cette attaque quadruplement efficace avant de s’écrouler au sol, vaincu.

Opale n’entend pas dire son dernier mot et s’offre le luxe de te loger une grosse droite, pleine joue, tu esquives une fracture de la mâchoire en allant volontairement au contact et ajustant la hauteur de ton corps par rapport au poing. Puisqu’elle devras se trouer le pieds pour le déloger, heureusement, tu ne devrais pas avoir condamné son pied à l’amputation, tu pointe ton arme sur elle.

-Je vais vous écraser ! Je n'en ai pas fini, je tiens encore debout !

-Opale… Cessez, vous êtes vaincue.

Elle te lance son fléau effleurant ton visage d’une petite blessure et dévoilant ton œil fermé, meurtri d’une cicatrice. Dans une grande inspiration, tu pointes ton arme sur Zicron et tires, le recul sauve l’homme, puisque la balle s’encastre au-dessus de lui, dans la roche. Le visage de la « maman » du groupe pâlit.

-Je me rends.

Tu laisses tes pokémons passer les menottes et t’approcher de Kaeko, enfin, la scène n’aura peut-être durer que deux ou trois minutes, mais fut intense.

-Tu as quelque chose de cassé ou déboîté ? Merci de ton aide… sans toi… tu déglutis, ouais, hein. Tu affiches un sourire, maigre, délicat, mais bon. Le coup de boule te fais encore mal, tu as l’impression qu’une barre métallique vient frapper en rythme sur chaque pulsation de ton coeur. Tu peux te lever ?

Si jamais elle est en état, tu l’aides en cas de difficultés.

-Tu te sens en état de continuer vers Ammolite ou tu es hors-jeu ? Savoir si j’appelle ou non l’équipe médicale avant de rejoindre le Major… J’suis pas chaud pour Ammolite, surtout si ce type est capable de gérer une équipe au niveau si monstrueux.

Tu soupires et bois un peu d’eau, une sorte de nectar béni, le silence retombe, Opale est prise en charge par Ringabel qui utilise Vibrasoin pour apaiser la douleur. Tu te décides à le rejoindre, Delta appliquait le point de pression en ayant retiré son poison afin d’éviter l’hémorragie et de la tuer. Tu désinfectes, en l’observant, tu approches ta lames et l’observes.

-J’suis pas une douillette, vas y ! Vous me voulez en vie, pas morte d’une Septicémie.

-Peut-être que vous seriez plus coopérative sur votre lit de mort.

-Hein.. ?

-Non je déconne, j’vais pas vous tuer, on vous veut vivants, tous, car on veut comprendre pourquoi. Pourquoi en fait vous agissez comme ça, quels idéaux poussent Ammolite et une équipe si aguerrie à partir dans les montagnes.

-Je ne trahirais pas le secret du groupe !

-On va arracher les infos à Ammolite alors.

-Vous ne l’aurez pas, il est simplement trop fort pour vous.

-Même le Major Bob ?

-Surtout lui, le Major est peut-être même moins bon que vous, son job de champion l’a ramolli.

Tu ne réponds pas, te doutant que la conversation est stérile.

-Kaeko.. Tu te charges d’elle ? Le temps qu’on vienne la chercher ? Ou tu peux laisser un gardien ? Je pense que tes spectres vont vraiment souffrir face à un Scalporoi. Tu observes ton équipe. La mienne aussi.

-Dis qu’on est nuls ! On a un type combat contre acier et ténèbres, ça va être la bagarre.

Le cri strident et menaçant de ton starter appuis les propos de Ringabel qui semble bien motivé. Tu sais qu’ils manquent encore d’expérience, comme toi. Ah zut… C’est repartit mon kiki.

© BBDragon


Le militaire s'exprime en D46100


[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Miniature_454_EB[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Miniature_545_EB [Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Miniature_042_LGPE [Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Miniature_406_EB[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Miniature_848_EB
[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Gallade_sprite_2 [Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Miniature_768_EB [Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Miniature_074_Alola_LGPE [Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Hel
[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Miniature_302_EB
Kaeko D. Riviera
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t823-une-nouvelle-venue-riviera-d-kaeko-mentali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1073-kaeko-d-riviera-mentali
Icon : [Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] GhlZBQN
Taille de l'équipe : 15/30
Région d'origine : Kanto
Âge : 20
Niveau : 51
Jetons : 1611
Points d'Expériences : 1559
[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] GhlZBQN
15/30
Kanto
20
51
1611
1559
pokemon
[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] GhlZBQN
15/30
Kanto
20
51
1611
1559
Kaeko D. Riviera
est un Adulte Larbin Expérimentée
Oula. Oulala. La bonne gueule de bois. Genre celle ultra vénère où tu as la tête en mitraillette et le ventre en révolution. La bouche pâteuse. Le goût de ferraille ne voulait plus partir. La brunette avait l’impression que plus jamais elle ne connaîtrait un goût doux sur sa langue. Juste du fer et de l’amertume. Beaucoup d’amertume. Elle avait l’impression d’avoir échoué. Être une ratée. Et non plus simplement dans son métier. Dans la vie. En général. Et elle allait mourir là. Ecrasée par le Galeking d’une bg absolue (ok c’est tout de même une bonne fin non ?).

Elle soupira. Puis avec douleur leva la tête.

« T’façon tu m’aimes trop pour me tuer là. Et on est sur un forum tout public tu n’as pas le droit.. »

Oui mais et le drama ? (Sissi tmtc)

Trop de situation désamorcée, on veut du sombre, on veut du sang. On veut de la sueur et des larmes.

Un nouveau soupir de la part de la brunette. Son regard se posa sur son starter qui volait autour de ses bourreaux en maugréant. S’il avait pu, il les aurait tué d’un coup sec. Sans remord. Mais il ne voulait pas faire plus souffrir Kaeko avec deux morts sur sa conscience. Il se contenta simplement de leur cracher dessus, dans un silence glaçant.

« Qu’est ce qu’on fait là Omega, pourquoi hein ? Pourquoi il nous arrive tout ça, pourquoi je sais, pourquoi elle veut que je souffre. J’en peux plus tu sais. De ce masque de joie et de cynisme. Je veux juste vivre comme je l’entends… Mais non, c’est juste trop demandé, je ne suis qu’une marionnette. Du gouvernement, de la narratrice, de ma maladie. De tout. »

Le fantôme cessa toute hantise pour revenir vers la dresseuse, il ne dit rien, ne fit rien. Se contentant simplement d’être à l’écoute de celle qui l’accompagnait depuis maintenant 6 ans. Les yeux de l’espionne se couvrirent de larmes.

« Tu crois au moins que mon ami va bien ? Avec tout ça je comprends pourquoi le testament maintenant… »

Avait-elle bien pris ses médicaments la veille ? Cette humeur morose ne lui seyait pas au teint (aparté pour le verbe seoir, il est dur à conjuguer ce truc). D’habitude cette torture mentale par une narratrice omnisciente ne lui faisait rien. A la rigueur elle se moquait ou faisait des remarques déplacées. Mais là, c’était un changement. Les coups répétés qu’elle avait subi l’avait bien trop accablé moralement. Elle se sentait seule. Ce devait être ça. Seule avec son fardeau. Condamnée à une vie qu’elle ne souhaitait plus.

Un soupir. Opale n’avait pas dit se dépêcher ? Quel supplice cette attente insoutenable. Ce fut suffisamment long pour que dehors, deux de ses spectres se réveillent et rejoignent le duo déprimé. Link voleta, surpris, au dessus du Miradar qui l’avait endormi tantôt. Gollum se transforma en cri d’Edward Munch en voyant dans quel piteux état se trouvait sa dresseuse (et la salle, salit par les soins de la demoiselle). Il la secoua dans tous les sens, l’insultant en langage Pokémon avant de la serrer dans ses bras. Le Ténéfix se faisait sentimental, avec l’âge.

« Je suis en vie Gollum, c’est le plus important… Il ne comptait pas me tuer. Enfin l’homme le Pokémon ça restait à voir… »

Le Ténéfix resta collé à la demoiselle. Pour tenter de la réconforter ou pour sentir que son cœur battait toujours probablement.

Puis, des bruits.

Puissants.

De plus en plus forts. Ils se dirigeaient rapidement vers la salle de l’espionne amochée. Déjà ? Non Opale ne courrait pas avec un pas si léger. La porte s’ouvrit en trombe laissant apparaître un Josh blessé et apeuré.

Il claqua la porte aussi vite qu’il ne l’ouvrit, laissant à peine le temps à son Gallame de rentrer. Drôle de tête le prince charmant dirons nous.

« A COUVERT KAEKO.

- Oh putain. »

Elle n’avait pas trouvé de mot plus approprié avant de s’aplatir sur le sol telle la dernière des crêpes qu’elle était. L’entrée explosa un quart de seconde plus tard. Eh beh, la femme s’est faite attendre et aime bien les intrusions remarquées. Elle doit avoir un problème d’égo ou être une sacrée drama queen.

Après les avoir très gentiment traités de vermine, la brune opta pour le parcours drama queen option punchline. Elle n’a pas eu de mention, c’est ça le rattrapage hein. Bien trop atteinte pour réagir, Kaeko fit office de plante verte tandis que Josh réagissait déjà ? On voit lequel des deux était un véritable agent de terrain, et lequel non (spoiler c’est pas Kae).

A l’urgence de la situation, l’espionne ne broyait plus du noir, mais du Ténéfix en colère qui se dégagea aussitôt de l’étreinte non consentie de sa dresseuse. Il voulait la savoir en vie mais pas à ce prix. Le double type se faufila jusqu’à Omega et Link qui avisait la scène. Comment agir sans tout détruire stupidement ?

Ringabel réagit le premier, demandant s’il était possible de lui voler son méga bracelet tandis qu’elle faisait vibrer son gros fléau (quelque chose à compenser ? Un manque d’amour propre peut être). La brune acquiesça et regarda Omega. Ce dernier comprit et disparut dans le sol, bien à l’abris des regards.

« Link et Gollum éloignez Zicron, vu l’état d’Opale elle risque de le blesser plus que de raison ! »

Ils hochèrent la tête (enfin le fourreau pour le Monorpale) avant de trainer avec difficulté le corps du brun sous le bureau. On n’avait dit pas tuer, et ça valait aussi pour les petits meurtres entre amis.

Josh et Ringabel avait déjà bien entamé la bagarre, répliquant à chaque assaut d’Opale et de son Pokémon, plus que jamais déchainés. Ils avaient sûrement mangé du Hélionceau au petit déjeuner. Tous bien trop énervés. Et Kae, qui restait en retrait, se cachant avec douleur entre chaque attaque de destruction massive. C’était ça la puissance brute ? Stupide. Pas le travail de la brune. Elle, c’était de se cacher et d’agir en secret. Ce qu’elle réussit à faire. Josh et Ringabel offrant une trop belle diversion sur Opale et son Galeking. Elle ne faisait plus attention qu’à fracasser le blanc, sans aviser ses arrières. Omega lui, attendait le bon moment. Et lorsque l’arme de la femme s’abattit sur les flancs de Josh distrait, le spectre lui vola la méga gemme et repartit vers les profondeurs. Ni vu ni connu.

Sauf que.

Opale passa en mode rage.

Elle hurla et demanda à son Galeking entamé de méga évoluer.















Un ange passa.











Rien.





Omega réapparut souriant derrière la brune, seule sur le sol, à regarder Josh avec un air de victoire. Oui les spectres c’était de la triche, et alors qu’est ce que tu vas faire ? Me report ? Essaye vas y.

Josh profita de ce moment flottant pour planter son couteau sur le pied de la guerrière qui hurla de douleur. On a vu mieux comme acuponcture m’enfin. C’était relativement efficace. Suffisant pour la mettre à genoux. Mais hélas pas assez pour la faire rendre les armes. Dans une tentative désespérée, elle attaqua une dernière fois Josh.

Un coup de feu retentit dans la salle, vrillant les tympans de l’espionne qui se tourna vers l’impact, horifiée.

C’était la direction de Zicron jonché sur le sol.

Non.

Non.

NOOOOOOON.

Pas de meurtre on avait dit !

Gollum s’approcha de l’homme pour vérifier son pouls.

Kaeko retint son souffle.

Pas maintenant, pas quand Omega l’avait épargné.

L’attente fut interminable.

Le Chacripan de Schrodinger, mort ou vivant ?

Puis un pouce vers le haut de la part du Ténéfix, vivant.

Kaeko relâcha la pression de ses poumons. La catastrophe avait été évitée de bien peu.
Josh laissa ses Pokémons s’occuper d’Opale, catastrophée de l’action qu’elle venait de commettre, puis il vint vers la brunette tentant désespérément de se lever. Le blanc l’aida d’une main bienvenue. Le ventre encore douloureux et la tête empli d’épine, elle le remercia chaudement.

« Je… Je ne sais pas ce qu’il aurait pu se passer si tu n’étais pas venue. Alors Merci Josh. Tu es vraiment un ami sur qui on peut compter. Je n’ai rien fait tu sais. Remercie plutôt Omega. C’est euh, lui pour Zicron aussi. » Elle pointa Zicron du menton, le regard triste. « Ses jambes, ne les regarde pas trop. Le spectacle est horrible. Mais je m’en sors bien sinon, et toi ? Dehors les opérations ont réussi ? Aucun mort hein ? Rassure moi ? »

Une explication plus tard, elle acquiesça à l’idée de rejoindre Bob et Ammolite, plus on est de fou hein.

« En ce qui concerne Opale, Gollum ferait un très bon gardien, il pourra s’occuper de Deus ko aussi.. Je te suis, je ne risque pas d’être très utile mais bon.. »

Oh shit, here we go again.

Emboitant le pas à Josh, Kaeko était au ralenti. Elle voyait flou et Omega l’aidait à marcher. Elle en faisait une belle d’élite espionne hein. Ridicule. Tout tournait autour d’elle et avait l’impression que le sol tremblait constamment.

Peut être parce qu’il tremblait continuellement. Vers la pièce où se dirigeait le duo et leurs Pokémons, tout secouait dans tous les sens. Des cris se faisaient entendre et des explosions retentissaient de toutes parts. Dans cette cohue invraisemblable, l’espionne reconnut la voix du major Bob qui scandait des ordres à ses Pokémons.

« FAIS MOI EXPLOSER CETTE ENFLURE, FATAL FOUDRE !
- PHAAAAAAAAAAAAAAAAAAA »

BRZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ

Un combat musclé comme on pouvait s’y attendre du champion d’arène juste aux sons. Josh et Kaeko pressèrent le pas pour arriver dans une salle dévastée. Tables et chaises fracassées sur le sol, murs lacérés et hommes en sueur.

Devant eux un méga Pharamp fatigué avec ses bras qui saignaient et en face, un Scalproie impassible, qui ne semblait même pas un peu éreinté par le combat.

« Tu es fini Bob.

- Jamais ! Jamais je ne perdrais face à un traître ! POING DE FEU !

- Inutile.. »

Ammolite soupira tandis que se lançait le méga Pharamp sur le Scalproie qui ne bougeait pas d’un iota. Le bras droit du type électrik se chargea de flammes rougeoyantes avant de s’écraser contre la poitrine du ténèbres qui disparut dans un écran de fumée.

Surpris, le méga Pokémon sauta d’un bond en arrière, laissant s’échapper les flammes de sa patte. Un clone. Il venait juste de faire disparaitre un clone. Puis, le Scalproie profita de cette diversion pour sortir de la fumée, lame en avant, tailladant le ventre du Pharamp qui hurla de douleur. Le Scalproie s’acharna ainsi sur son pauvre adversaire qui hurlait de douleur et qui tentait de se défendre à coup de poing de feu.

Ne pouvant rester impassible devant cette situation, Kaeko intervint.

« OMEGA EXPLOSE MOI CE BATARD ! » Fit-elle en direction du chef des opérations qui ne semblait même pas surpris de voir la brune encore en vie. Son starter chargea alors une sphère noire dans sa bouche, aspirant la noirceur et les ombres des lieux.

Il cracha cette boule d’infamie en direction d’Ammolite qui se contenta juste d’hocher négativement la tête.

« Mudada. »

Inutile en effet, le Scalproie réagit au quart de tour, s’éloigna de sa victime pour s’interposer entre la sphère et son dresseur. Il ne prit aucun dégât de la ball’ombre de la part de l’Ectoplasma.

C’était donc ça un boss final.

« ça reste entre lui et moi les gosses, ne vous approchez pas !

- Non ! On vous aide ! On s’en fout des honneurs d’un duel là ! Link, lame sainte, Omega coup bas ! »

Quand on est acculé, on spamme, avec un peu de chance au moins une attaque atteindra le Pokémon invincible. La brune, serrant les poings se tourna vers Josh.

« On se charge du Pokémon, Ringabel aide nous, toi tente de stopper Ammolite par tous les moyens ! On neutralise Red, hein Ringabel ? »

Elle sourit, dévoilant sa bouche ensanglantée. Il fallait le mettre KO, ainsi elle-même pourra s’évanouir. 5 minutes, elle ne devait plus que tenir 5 minutes.


[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Espeon_la_by_GoldFlareon[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Giratina_la_by_GoldFlareon
Josh Aéris
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3650-0266-josh-aeris-un-revenant-affecte-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3736-josh-aeris-adulte
Icon : [Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] S-l300
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kanto
Âge : 21
Niveau : 40
Jetons : 1333
Points d'Expériences : 1196
[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] S-l300
8
Kanto
21
40
1333
1196
pokemon
[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] S-l300
8
Kanto
21
40
1333
1196
Josh Aéris
est un Adulte Colonel de la 24ème


Pic Alpin

Kaeko D. Riviera

Le fait de savoir Kaeko en assez bonne santé pour déblatérer un bon flux de paroles, mais tu n’es pas prêt à cette vague d’amour amical que tu reçois venant d’elle et tu rougis, ne sachant que dire (alala, bromance intensifies), tu la prends brièvement dans tes bras, une étreinte, une chaleur humaine rassurante en ces temps troubles où vos vies sont clairement en danger. Ne voulant trop la gêner, tu te défaits d’elle et lui répond.

-Aucun mort, des blessés, on a neutralisé un suicide des jumeaux, car il faut avouer que Séléroc et Solara connaissent explosion donc y a quelques moments de panique quand on voit les premiers rayons de lumière se charger. J’ai pris soin de gérer au mieux les blessures, personne mérite d’être maltraité inutilement. Tu avises Zicron et l’angle étrange de ses jambes. Bon… Je présume qu’il y a des exceptions. Il ne marchera sûrement plus jamais, vu l’état, son coma le sauve, j’ai envie de dire, bien joué Oméga, j’suis sûr que le chirurgien va adorer recevoir son casse-tête chinois.

Avec les gardiens qu’attribue Kaeko, tu contactes l’équipe de secours pour indiquer la position des deux derniers renégats. Il ne reste plus qu’un gros poisson, une belle prise difficile à choper, comme dans ACNH, mais comme je connais pas vraiment le jeu, je ne peux pas nommer de poisson en particulier. Pour autant, il ne vous faut pas longtemps avant d’arriver sur le lieu du combat et… Opale avait bien raison. Le duel qui opposait un méga-Pharamp… Attends, quoi ? Vraiment ? Un méga ? Comme ça, tranquilou pipou ? Tu n’as pas souvent eu l’occasion d’en observer, mais ce qui était certain, c’est que le Major Bob ne passait pas un moment très sympathique, le gameplay n’était pas très interactif puisque Red et son dresseur semblent en pleine forme, comme s’ils venaient de s’échauffer.

L’ambiance ne semble pas s’engager sur la bonne voie.

-On se prépare.

Ringabel vient appliquer ses mains sur le ventre de Kaeko avant de libérer des ondes salvatrices et réparatrice. Une attaque Vibra-Soin bien sentie. De son côté Delta utilise l’attaque danse-lame, depuis qu’il la connaissait, c’était clairement devenue son attaque préférée, le gain de puissance non-négligeable était un réel plaisir dont il ne pouvait se priver. Tu vérifies l’état de tes côtes en te tournant à droite puis à gauche, petite douleur, petite gêne, mais rien de grave.

Si l’honneur de Bob est en jeu, vu son état, il risque de céder rapidement la place. Il faut savoir conserver la santé de ses combattants et très clairement, il faut vite en finir avant que ce soit la morgue qui vienne vous récupérer et l’idée qu’on danse avec ton cercueil n’est pas la bienvenue.

-T’inquiètes Kaebro, j’ai hâte d’utiliser mes attaques psy, dit-avec une tête de David Goodenough.

-Avec Delta, on s’en occupe. Bob devrait y laisser ses dernières forces. Puisse le sort nous être favorable.

Tu t’élances donc la mêlée avec ton Starter, c’est l’heure pour vous d’en finir. Plus qu’un type. Un type capable de gérer en solo un champion et militaire, rien que ça. Le quarantenaire t’avise sous les cris de Bob, mais qu’importe, tu tentes un coup du gauche ou niveau de la mâchoire, couteau à la main lame dans le sens du mouvement. Delta s’occupe de viser les jambes avec un direct toxic, les deux coups sont esquivés sans problèmes, pour autant, vous continuez, renversant vos appuis vous parvenez à le prendre en tenaille où cette fois, tu tentes un coup ascendant, sa main te semble légèrement exposée et Delta à garder ses poings recouverts d’un liquide poisseux. Il suffit d’une blessure pour l’empoisonner et l’avoir à l’usure. Toutefois, d’un mouvement que vous ne parvenez à identifier, vos attaques sont parées, mais en plus, tu sens ton coude craquer sous un point de pression, tu retiens un cri de douleur. Au même moment Delta chute, mais rapidement relevé par un coup de pieds plein estomac qui le renverse au sol. Tu recules par réflexe pour te mettre en garde, tu estime qu’il n’a pas brisé l’articulation, mais clairement, encore un coup comme ça et tu peux passer de Kakashi à Sasuke.

De son côté Ringabel s’est préparé avec une attaque Danse-Lame sur le premier assaut de Kaeko et à couvert la riposte de red avec une Garde-Large pour parer le première attaque, offrant une ouverture. Tu avais avec toi tes deux experts du combat et un avantage du nombre conséquent. À ce moment, Bob décide de rappeler son Pharamp et d’entrer en mode pugiliste dans le combat. Le second round s’engage sur une lutte entre Ammolie et Bob, mais lorsque tu veux rejoindre, le renégat n’a aucun mal à t’envoyer dans le décor, puisque Bob vient s’écrouler sur toi. Delta qui s’était relever avait préparer une boue-bombe pour la faire exploser sur son adversaire, mais cette dernière vient seulement s’éclater au mur.

-Vous êtes soit trop pataud soit trop jeunes pour m’avoir… Renoncer et votre mort sera brève.

-J’ai pris une formule XL, on y entre à trois.

Bob se redresse et vous repartez dans la mêlée, le type à un certain paterne d’esquive, sûrement optimisé, mais pour autant, peut-être que viser directement sur ses futurs déplacements peur permettre une bonne frappe. C’est ce qui se passe lorsque tu parviens à anticiper une rotation alors que ton Coatox manque son coup. C’est ton pied qui vient frapper l’arrière du genoux, créant ainsi une perte d’équilibre que Bob s’empresse de saisir avec une bonne grosse mandale dans l’épaule pour le clouer au sol.

Après avoir joué le rôle de support quelques tours, Ringabel s’élance dans la mêlée. Ce Scalproie est indéniablement plus rapide que lui et il compte bien en profiter. Kaeko et ses pokémons semblent reprendre position et le Gallame fond sur son vis-à-vis. Ses lames se teintent d’une magnifique bleu cyan, très accordé à ses couleurs chromatiques. Hélas, le Scalproie semble s’en extraire aisément, le type psy visiblement trop lent.

-Room !

Une zone distorsion s’instaure, venant t’englober également. Red semble bien lent soudainement et se fait percuter de plein fouet par l’attaque poing-glace, les rapports de vitesse sont bels et bien inversés. Ainsi Josh, tu profites de cette vitesse soudaine pour entailler Ammolite en pleine chute au niveau de l’avant-bras venant endommager l’articulation du poignet. Vous commencez enfin à le submerger. La zone de distorsion s’estompe, tu reprends ta garde.

-Vous êtes tenaces… Je vais bien devoir la saluer.

S’en suis alors brièvement une étrange danse d’Ammolite aux mouvements secs et saccadés, puis quelque chose brille d’une lueur grisâtre vers le Scalproie. Ça ne serait pas une attaque Z ? En plus d’être chiant et puissant, il avait réellement besoin de ça ? Le Scalproie devient une énorme vrille métallique que rien ne semble disposé à réellement stopper et rase tout sur son passage en direct de Kaeko et ses pokémons.

-J’veux qu’on joue « Déjà Vu à mon enterrement » Ringabel s’élance avec sourire aux lèvres, bien décidé à ralentir l’attaque dévastatrice qui lui fait face. Ptin j’voulais l’utiliser pour achever le combat

Derrière lui semblent apparaître des dizaines de poings de Gallame dorés qui s’abattent sur la Vrille Maximum. Chaque poing est imbibé de la puissance accumulée par le Gallame. Cette attaque, l’une des plus puissantes du type combat n’être autre que Close Combat. Dans cette situation, c’est une attaque désespérée puisqu’elle abaisse les forces défensives du pokémons. Ca ne suffira pas peut-être pas à arrêter le Z-Move, mais ça limitera la casse. Après une énorme onde de choc sourde qui balaye la poussière et fissure le sol au niveau de l’impact, Ringabel est éjecté en arrière, s’encastrant durablement dans le mur K.O et inconscient.

Puis ça fait tilt chez toi. Ringabel. Laminé. Impossible. Tes yeux virent au rouge alors que tu avises Ammolite.

-COMMENT OSES-TU, FRAPPER MON GALLAME !

Ton Coatox aussi à fait tilt, cette rage vindicative qui se déploie en toi comme l’ubris folle d’Héracles et tu t’élances sur Ammolite pour venir encastrer ton poing sèchement dans ses côtes, coup qu’il te rend, mais que tu encaisses, le souffle court. Delta lacérer le dos de l’homme avec une attaque plaie-croix. C’est une mêlée générale où tu ne fais plus réellement attention aux coups que tu reçois, l’adrénaline inhibe tes sens, tu n’as aucune notion de la douleur dans cet état second et tant pis, un lit d’hôpital te suffira. Tu laisses à Kaeko le soin d’en finir avec Red, le temps pour toi d’achever Ammolite. Dans cette mêlée infernale, Bob se sent un peu dépassé, relativement épuisé par son combat et devant protéger son Pharamp salement amoché.

Le combat vous mène progressivement à reculer, aucun de vous ne fait attention à ce moment où vous avez la gueule et les poings rouges de votre propre sang, mais il y a le vide derrière Ammolite. Tu ne réalises pas immédiatement que le pousser n’est pas une excellente idée. Le sol se défile sous vos pieds, Ammolite rappel son pokémon. Une chute pas bien haute, peut-être cinq mètres que Delta amorti avec ses dernières force le choc, mais il n’a rien d’agréable pour toi. Se soulève une épais voile de poussière qui disparaît difficilement. Tu as les yeux qui piquent, le nez qui coule et tu sens bien que ton coude te fais anormalement mal, tout comme tes chevilles. Tu ne t’en sortiras pas réellement indemne, la case hôpital sans passer par la case départ.

Lorsque le voile poussiéreux se lève, Ammolite n’est plus là, le sang perle son chemin, mais tu es quasiment inconscient. Compte tenu de l’état global du groupe, le Major Bob lance, un peu dépité.

-On arrête là, personne n’est en état de continuer. Il saisit son talkie-walkie. Ici Major Bob, demande d’hélicoptère, deux agents blessés, un pokémon inconscient. Il avise Kaeko à la fin de la conversation avec le soutien médical. En dépit de début mitigés, vous avez fait du bon travail agent 667. Envoyer seulement cinq personnes était peut-être peu léger.

Pour la suite, tu ne peux donner beaucoup de détails, mais tu te retrouves à l’hôpital d’Argenta pour quelques jours, le temps d’un bilan complet et vérifier que tu n’avais rien. Les sept renégats sont déplacés dans une prison haute sécurité, emportant avec eux les secrets de leur comportement. Tu sais que tu n’auras pas accès à la suite, mais Ammolite court toujours et tu te dois de le retrouver. Kaeko te rend visite, elle aussi encore un peu amochée, elle n’a pas deux côtés fêlée et une fracture à trois orteils, enfin, t’en sais rien en fait.

-Désolé pour la frayeur, hein, tu détournes le regard gêné. Le principal, c’est que tout le monde aille bien non ? Je crois savoir que Deugol et Petein sont dans des chambres pas loin, mais ils ont interdiction de se déplacer. Toi alors, comment ça va ? Après ces deux jours d’observation ?

Vous papotez longuement, ton retour sur Adala est prévu par hélicoptère médical dans deux jours.



© BBDragon


HRP :
Fin du rp pour Josh, Merci KaeBro!


Le militaire s'exprime en D46100


[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Miniature_454_EB[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Miniature_545_EB [Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Miniature_042_LGPE [Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Miniature_406_EB[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Miniature_848_EB
[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Gallade_sprite_2 [Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Miniature_768_EB [Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Miniature_074_Alola_LGPE [Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Hel
[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Miniature_302_EB
Kaeko D. Riviera
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t823-une-nouvelle-venue-riviera-d-kaeko-mentali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1073-kaeko-d-riviera-mentali
Icon : [Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] GhlZBQN
Taille de l'équipe : 15/30
Région d'origine : Kanto
Âge : 20
Niveau : 51
Jetons : 1611
Points d'Expériences : 1559
[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] GhlZBQN
15/30
Kanto
20
51
1611
1559
pokemon
[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] GhlZBQN
15/30
Kanto
20
51
1611
1559
Kaeko D. Riviera
est un Adulte Larbin Expérimentée
Pfouuuuu. Il fait faim là un peu non ? Enfin on sent surtout la fin arrivée. Le ventre de la brunette couina de famine. Se vider à trois reprises il y a moins de dix minutes ne dut pas vraiment aider il faut dire. Gênant, elle détourna le regarda de son ami qui, la prit dans les bras. Un vrai câlin. Il réchauffa ainsi le cœur qui n’avait été que trop longtemps froid de la demoiselle. Elle lui sourit une nouvelle fois, un vrai sourire, ravi d’avoir un ami sur qui on pouvait autant compter. Que ferait-elle sans lui actuellement ? Bien moins de choses si vous voulez mon avis.

Contente de savoir que toute la troupe et que les renégats étaient aussi en vie, elle suivit ce cher Josh à la trace (bah oui elle n’a pas l’application maps dans sa tête la cocotte).

FINAL ROUND.

Josh partit droit sur l’ennemi, suivit de son Coatox. Ringabel lui, resta en support pour Kaeko et ses deux Pokémons restant. La spécialiste spectre fit la tête. Ténèbres, sa pire faiblesse. Elle n’avait rien pour contrer un tel mastodonte. Si seulement elle avait un Mimiqui ou ramené Kira. Mais non, elle a voulu se la jouer espionne et pas bourrine au lance flamme (et aux cheveux bleus, je vise personne ♥). Elle soupira, quand faut y aller, faut y aller. Le chevalier lui fit un vibra soin qui l’empêcha de s’évanouir telle l’héroïne de drama qu’elle n’est pas. Dommage, ça n’allait pas être aujourd’hui qu’elle allait tombé pile sur les lèvres de la personne qui lui était destinée.

Bref, les sourcils froncés (ça montre soit que t’es vener soit que t’es le rival du héros), elle avisa l’adversaire. Le méga Pharamp a quand même dû l’épuiser, au moins un petit peu, non ? Espérons le. Ses ordres lancés, les pièces se placèrent sur l’échiquier. Omega disparaissant dans le sol, Link s’aiguisant, jugeant le Pokémon, mutique.

Quelques secondes passèrent sans qu’il ne se passe rien, Red jugeant d’un œil mauvais ses adversaires. C’était pas un type ténèbres pour rien. Même Ringabel plaisanta avec ses faiblesses.

« Je n’en attends pas moins de toi Ringabel ! » fit-elle en riant un peu. Ayant moins de douleurs grâce au Gallame, elle pouvait se permettre cette petite blague. Aparté terminé, il était temps de passer à l’offensive. Le Scalproie en eut marre d’agir et se lança directement sur Kaeko, sans sommation. Une mise en déroute propre et nette, s’il l’avait eu. Omega saisissant cette attaque bondit hors du sol sur le côté gauche du Pokémon pour le saisir par le flanc du même côté. Il faucha le double type avec une aura sombre autour de son corps, une aura meurtrière. Red fut ainsi projeté à quelques mètres de Kaeko, il mettrait trop de temps pour lui bondir dessus désormais. Surtout à trois contre un. Enervé, le Pokémon abattit son bras lame sur la tête du spectre s’évanouit une nouvelle fois dans le sol pour ne pas en recevoir une nouvelle de l’autre bras.

C’est là que Link en profita pour s’élever dans les airs, le plus haut possible que la salle lui permettait. Lorsque Omega disparut sous terre, le Monorpale fondit, pointe la première, vers le bras gauche du Scalproie. Une aura brillant à l’inverse d’Omega. Son cops émanait de cette aura purificatrice que seuls les meilleurs prêtres dnd avaient le secret. Il n’avait qu’un but, paralyser au moins un des deux membres du Pokémon. Celui-ci attendait malheureusement. Il évita de très peu l’attaque, Link ne put que l’effleurer de très prêt.

« Eloigne toi Link, il va riposter ! »

Mais trop tard, le Scalproie fondait déjà sur sa cible toute désignée. Il se chargea de noir et gifla de sa lame le Monorpale qui vola loin du Pokémon. Pas encore ko mais très proche. Kaeko se mordit la lèvre en regardant Ringabel.

« ça s’annonce vraiment serré, prêt à tenter une atta… »

Comme si le Scalproie allait attendre que tu donnes tes ordres ma chère. Il profita que Link soit loin et Omega enterré pour foncer droit sur la dresseuse, bien trop lente par rapport à lui. Il aiguisa ses lames, s’il touchait la partie était finie et il le savait très bien. Ringabel fit une nouvelle attaque pour protéger l’équipe, mais cela ne suffit pas pour arrêter le double type.

Adieu monde cruel, ce fut une vie admirable. Et elle se finit là.

Sauf que à quelques mètres de la demoiselle, le Scalproie se mangea le sol comme s’il avait été affamé pendant dix ans avec seulement un yaourt par jour à manger. Une main spectrale venait de l’attraper et ne comptait pas le lâcher de sitôt, le retour d’Omega. Il cria un ordre en langage Pokémon qui fit se relever Link. Ce dernier, prit par un regain nouveau fonça le plus vite possible sur le Scalproie qui tentait tant bien que mal de se défaire de l’Ectoplasma. Link profita de cette ouverture pour réitérer une lame sainte.

Il se drapa d’un voile blanc de pureté et d’un coup s’effondra sur le haut du crâne du Scalproie qui cilla, enfin, face à une attaque. Finalement le Méga Pharamp l’avait tout de même un peu blessé. Qu’est ce que ça devait être quand le Pokémon était full capacité. Mieux valait ne pas trop s’y attarder.

Ringabel en profita pour rejoindre le combat, here come a new challenger. Non plus pour booster ses alliés, mais bien pour maraver du méchant qui ne se brosse pas les dents. Il visa alors une nouvelle fois Red, acculé mais loin d’être affublé de la défaite. Il se libéra de l’étreinte mortelle d’Omega pour esquiver avec aisance les coups du chromatique.

Ce dernier, las de la vitesse du Pokémon, installa oklm la trick room. Il était temps de renverser la vapeur. Ce combat ils allaient tous le gagner. 4 contre 1, pas fair mais comme si on en avait quelque chose à carrer. Un boss final ça se combat deux fois et si possible à plusieurs. Plus on est de fous on a dit. Cependant, le Scalproie ne comptait pas se laisser faire. Loin de là, il chauffa ses fers et telle la meilleure toupie beyblade se mit à tourner sur lui-même dans tous les sens (s’il s’arrête c’est que ce n’était pas un rêve). Il ne visait plus les Pokémons, mais bel et bien Kaeko, il devait être à bout de patience.

Une attaque z, à cette puissance, c’était tout bonnement la mort pour la demoiselle. Son cerveau se stoppa. Il ne réfléchissait plus (en mauvais miroir qu’il était). La peur éteignit tous les circuits internes de la brunette. Elle n’osait plus bouger. Tout s’effondra autour d’elle. Mourir maintenant ? Non. Non. NON. Hors de question. Mais que pouvait-elle faire ?

Elle, rien, mais Ringabel lui, si. Il donna tout sur une ultime attaque pour stopper la z dévastatrice déferlant sur la brune.

L’esprit de sacrifice.

Le cerveau de l’espionne redémarra et elle put enfin agir, cessant cette paralysie instinctive.

« RINGABEL !!! »

Ils l’ont mis ko, spèce d’enfoirés ! Même Josh, pourtant occupé avec le chef, cria son désarroi face à son Pokémon mit en déroute. Ammolite allait le payer, et très cher.

« Tu vas souffrir. »

Si seulement le vent pouvait souffler dans les cheveux de la brune mode animé. Mais rien, ça couterait trop cher en effets spéciaux. Elle se contenta d’un hair flip avant d’ordonner l’annihilation de ce Scalproie. Link et Omega comprirent et agirent alors de concert.

ON PASSE EN MODE POWER RANGERS !

Omega se saisit de Link faisant ainsi du Monorpale son arme principale. Il se chargea avec une énergie, la plus noire possible. Il la chargea jusqu’à en faire une boule, plus sombre qu’un trou noir. Puis, il s’élança en volant vers le Scalproie prêt à se défendre. Omega lança la boule, en plein sur Red, qui para sans difficulté cette vulgaire attaque spectre.

Cependant cette attaque n’avait pas pour but d’atteindre le double type. Juste de le divertir. Une dernière fois, le spectre plongea dans le sol, cette fois ci accompagné de Link, pour disparaitre aux yeux du scalproie. Ce dernier se retourna, comme s’attendant à une attaque par derrière. Mais Omega ne mangeait pas de ce pain là. Oh non, il réapparut sur le flanc du Pokémon pour abattre de toute ses force le monorpale, qui eut le temps de préparer une attaque lame sainte. Une nouvelle fois. Une dernière fois.

Cette fois ci, le coup toucha de plein fouet le monstre qui mit un genou à terre. Respirant avec beaucoup de pénibilité (il a une prime du coup ?).

Enfin, ils l’avaient enfin un peu esquinté.

C’est ce moment que choisit Ammolite pour le faire disparaître dans sa Pokéball (tricheur, mauvais joueur). Et celui-ci prit la poudre d’escampette. Sans un mot, un regard.

« Il a fui, le lâche. »

Ce fut au tour de la demoiselle de mettre genoux à terre, ne tenant plus malgré le vibra soin de Ringabel.

La mission, était terminée n’est ce pas ?

Après une brève intervention du Major Bob pour confirmer que tout était fini. Elle perdit connaissance, comme soulagée d’un poids trop lourd pour elle.

C’est à l’hopital qu’elle se réveilla. Constat, juste une côte fêlé et des bleus sur tout le corps. Sa blessure au bras avait aussi nécessité quelques points de suture. Mais rien de grave, par rapport aux autres ou par rapport à Zicron.

Pendant trois jours elle fut hospitalisée, non loin de Josh à qui elle rendait visite très régulièrement pour plaisanter. Même si au fond, elle n’en avait pas l’humeur. Ammolite s’était échappé et sa team était dans un sale état. Il allait falloir le retrouver. Mais pas immédiatement, laissons le croire qu’il a gagné cette manche. Mais ce n’était qu’un échec, le mat serait pour Josh et Kaeko.
HRP :
FINIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII
Merci Josh pour ce rp c’était géant je me suis éclatée !!!



[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Espeon_la_by_GoldFlareon[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] Giratina_la_by_GoldFlareon
Compte PNJ
Icon : [Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] CeOUB4f
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 12951
[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] CeOUB4f
-
-
0
0
12951
pokemon
[Appel d'Offre] Pic Alpin [Josh - Kaeko] CeOUB4f
-
-
0
0
12951
Compte PNJ
est un PNJs
Modération

Appréciation Quelle épicness quelle aventure !
je savais pas trop à quoi m'attendre avec le plot de base mais vous en avez fait quelque chose de vraiment chouette ! j'aime beaucoup comme la relation initiale de bro entre kae et josh leur apporte une confiance mutuelle sur le terrain !
le fait qu'ils soient de deux corps assez différents est vraiment bien joué aussi, on sent bien que malgré l'objectif commun de la mission ils ont absolument pas les mêmes méthodes pour y parvenir. au final c'est leurs méthodes différentes qui leur permettent d'être efficace sur le terrain donc c'est cool à voir.
les pnjs adversaires sont vraiment sympas avec chacun un feel différent et j'ose espérer qu'on aura un épisode 2 ou le méchant sera capturé (et qu'on aura le fin mot de l'histoire sur la désertion aussi !)
bref, c'était très épique et très différent de ce qu'on peut lire sur pc mais d'une manière positive ! bravo vous deux !
17/20 -> En duo donc xp doublée
Gain Tu gagnes 34 xps supplémentaires !

pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum