Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 8

Pokemon adala community

« J’ai juste envie de profiter de cette soirée, et de ce nouveau début de vie… Même si je sais que je ne suis pas encore au bout de mes surprises. »
en savoir plus ?
« Cette mission est déjà un calvaire, alors stp essaie de pas la rendre encore pire, ça m’arrangerait. »
en savoir plus ?
« Je ne suis pas sûr qu’il soit l’heure de distribuer de l’eau bénite, nous savons déjà tous que vous êtes un ange Ranya, mais je suis touché de votre bénédiction. »
en savoir plus ?
« Je me déteste. Je me déteste de toutes mes forces. »
en savoir plus ?
« C'est un fantôme que tu enlaces, Faulkner. »
en savoir plus ?
Le soleil tape. Les gens hurlent. Il en a marre. Ce n’est pas un tournoi. C’est un poisson d’avril.
en savoir plus ?
« Il est beau... Tu en as de la chance... »
en savoir plus ?
Le Deal du moment : -17%
Grosse promo sur PC Portable Gamer – LENOVO ...
Voir le deal
999 €

Kasai Hajime
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8971-606-kasai-hajime-il-n-y-a-pas-que-les-anges-qui-sont-blonds-aux-yeux-bleus-noctali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8976-kasai-hajime-noctali#90830
Icon : bim
Taille de l'équipe : 2
Région d'origine : Johto
Âge : 16
Niveau : 16
Jetons : 4441
Points d'Expériences : 486
bim
2
Johto
16
16
4441
486
pokemon
bim
2
Johto
16
16
4441
486
Kasai Hajime
est un Pokeathlète Coach
Abruti.

Pourquoi mettre autant de moyens, d’efforts et d’organisation pour un simple coaching de Pokémon ? Tandis qu’elle soulevait les plaques de bois, Ixchel, fidèle Kadabra au service de Kasai soupirait profondément. Ce cinglé ne devrait jamais avoir de Pokémon avec lui, jamais, il ne devrait pas être dresseur et la SPP (Société Protectrice des Pokémons, tmtc) devrait le mettre sous les verrous. Mais non à la place il exerçait le parcours coach et certains autres dresseurs lui confiaient carrément leur Pokémon. Mais où ont-ils la tête ces gens-là, sérieusement ? En voyant Kasai ils se sont dits : hum ce garçon m’a l’air parfaitement honnête, donnons lui mon Pokémon pendant deux semaines.

MAIS VOUS ÊTES AVEUGLES OU JUSTE COMPLETEMENT CON ?

Tout cela la dépassait. Point positif, réfléchir à cela aidait Ixchel à moins ressentir l’ennui profond qu’elle avait de devoir mettre des plaques en bois entre elle pour soi-disant faire « le couloir de la mort ». La dernière invention de son abruti de dresseur. Il avait eu l’idée en regardant la ligne verte de ce qu’elle avait compris. L’ironie dans tout ça, c’est que pour être pleinement en vie, pour voir la lumière au bout du tunnel, il fallait connaître le toucher de a mort. Où était-il allé chercher ça ? Certaines mauvaises langues à l’accent du sud prononcé diraient certainement « mais il a pris de la draugue (oui au et pas o, c’est pour souligner l’accent du joueur du caveau) ». Mais Kasai ne prenait pas de drogue. Aucune. Et c’était peut être ça le plus flippant, il mettait en place des entrainement vicieux et immondes en pleine possession de ses capacités cérébrales.

C’était réellement un abruti.

Du moins aux yeux de sa starter qui venait de bouger son 26 ème pans en bois de la journée. Et bien qu’elle ne faisait point d’exercices physique, manipulait mentalement ces choses l’épuisait au plus haut point. A moins que ça ne soit le Pokéathlète qui lui drainait toute son énergie. Ce ne serait guère étonnant en tout cas.

Bien évidemment, en plus d’innombrables panneaux de bois, il y avait des accessoires pour l’entrainement, des accessoires tantôt automatiques tantôt à contrôler par ses pouvoirs télékinétiques, elle aussi travaillerait pendant ce coaching. Quelle idée vraiment, la faire s’entrainer elle. Jamais son dresseur ne pensait qu’elle avait mieux à faire ? Comme se promener sans le sauna des Pyrolis pour les prendre en photo dans des postures très avantageuses et les revendre aux Noctali à prix d’or ? Non, il fallait qu’elle soit disponible pour son fichu entrainement beaucoup trop chronophage. Et tout ça pour quoi ? Pour faire courir plus vite un Luxio qui ne faisait même pas parti de l’équipe. Ridicule.

Mais elle obéissait, non pas qu’elle le voulait du plus profond de son âme, mais voir d’autres Pokémons subir un coaching de Kasai pouvait être poilant. Surtout si c’était elle qui contrôlerait le mur de lames comme prévu. D’ailleurs fallait qu’elle le place, ça et le piège lance-flamme, et d’autres aussi. Il en avait commandé une dizaine, différents mais surtout à l’effet dévastateur, on passait devant le capteur et bam, ça déclenchait le piège. Les capteurs ont d’ailleurs été faits par cette chère Gwenaëlle qui n’avait pas compris le but de ceux-ci. Et dans un sens tant mieux, elle aurait refusé tout net sinon.

La pauvre Ixchel mit une bonne heure pour rassembler tous les panneaux de bois comme l’avait espéré le blond, elle se mit alors à l’installation des pièges lorsque le blond pointa le bout de son pif en baillant, suivi du Luxio boudeur qui avait l’air de vouloir faire la sieste à tout prix. Pourquoi fallait entrainer une feignasse pareille, je vous jure.

« Yo Ix, t’en es où ?

- Le couloir c’est bon, va falloir attendre encore un peu pour les pièges, la fosse me donne un léger souci technique comme le trou n’est pas encre fait.

- T’en auras pour 30 minutes selon nos prévisions.

- Moui, à peu près ça en effet. »

Serein, tout marchait comme sur des roulettes, le coach retourna vers le Luxio qui baillait aux Cornèbres.

« Bon mon coco, ton dresseur m’a dit d’améliorer la vitesse aloooors. » Tout sourire, Kasai sortit une arme de son sac, un fusil mitraillette chargé à fond de billes de peinture (les vraies armes n’étant pas autorisées dans l’enceinte de l’académie, ce serait dangereux apparemment, foutaises(*tousse*)). Sköllir releva la tête et comprit directement où voulait en venir le dresseur. Il se remit sur ses pattes et grogna vers le Pokéathlète qui n’avait rien perdu de son sourire colgate.

Et il tira.

Plusieurs balles, au niveau des pattes du type électrik qui sursauta avant de s’enfuir, le blond sur ses talons qui riait de bon cœur.

« C’est presque correct (c'est bien quoi si on traduit le Kasai) fichu parasite, c’est comme ça qu’on s’échauffe en faisant des tours de terrain. » et il continuait à tirer au niveau des pattes du Luxio qui n’eut même pas le temps de râler, il ne voulait pas se faire tacher par ses billes colorées. La Kadabra pendant ce temps continuait de construire le terrible couloir de la mort.

Pendant cinq tours de terrain Kasai pourchassa Sköllir à un rythme de course peu soutenu afin de ne pas déchirer trop les muscles tout de suite, il voulait juste les échauffer et ralentit même au niveau des salves de tir afin de ne pas complètement épuiser les poumons du type électrik et le retrouver mort de fatigue avant le dernier entrainement. Les tours effectués, il se stoppa, laissant le Pokémon reprendre son souffle avec difficulté.

« Bien fichu parasite, maintenant on va faire quelques sauts sur place, il faut faire des flexions et extensions avec tes pattes.

- Luxxxx…

- Ah mais t’as pas le choix, sinon c’est plus les pattes que je vise avec ce flingue YAHAHAHA ! »
Comme pour appuyer son propos, le blond tira en l’air avec un rire machiavélique. Le Luxio comprit qu’il n’avait qu’un choix sain à prendre, celui de faire ce qu’on lui disait pour pouvoir vivre. Et ensemble, le duo coach et coaché commencèrent à faire des flexions et des extensions sur place. Une série de 10, puis le blond aida le Pokémon à bien s’étirer les pattes, il vérifia par la même occasion l’état des muscles et la chaleur du corps de celui-ci. Bien entendu pendant ces pauses étirements, le blond donnait de l’eau au Pokémon car même si un verre et tout se fout en l’air, il faut toujours rester bien hydrater pendant qu’on fait du sport.

Et une fois l’échauffement terminé, Ixchel revint vers le duo, un immense sourire aux lèvres, qui ne signifiait rien de bon pour le pauvre Pokémon.

« Kasai, c’est prêt. »

Mais Sköllir l’était-il ?

Kasai Hajime
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8971-606-kasai-hajime-il-n-y-a-pas-que-les-anges-qui-sont-blonds-aux-yeux-bleus-noctali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8976-kasai-hajime-noctali#90830
Icon : bim
Taille de l'équipe : 2
Région d'origine : Johto
Âge : 16
Niveau : 16
Jetons : 4441
Points d'Expériences : 486
bim
2
Johto
16
16
4441
486
pokemon
bim
2
Johto
16
16
4441
486
Kasai Hajime
est un Pokeathlète Coach

Cours

Pour ta vie, pour ta famille, pour tes amis.

Mais cours.

C’était le mot d’ordre du couloir de la mort fabriqué par Kasai en collaboration avec sa starter et ses fabuleux pouvoirs psychiques.

Sköllir, placé devant l’entrée n’osait pas vraiment y pénétrer, le Pokémon sentait à des kilomètres l’embrouille arriver. Et il avait totalement raison. Il fallait se méfier de cette structure qui faisait tout le long de la piste d’athlétisme, ce n’était qu’un grand couloir fermé aux multiples pièges posés.

« C’est pas compliqué le parasite… » l’intervention de Kasai fit immédiatement sursauter le Luxio qui se sentait pas chaud (malgré le fait que ses muscles le soient lol) à l’idée d’aller dedans et faire ce que le coach disait.
« Tu vas le plus vite possible jusqu’au bout et ton entrainement est fini » un sourire « c’est pas compliqué. »

Et même s’il disait que ce n’était pas compliqué, il y avait Ohmassacre sous roche ? ça ne pouvait pas être aussi simple, non vraiment pas. Juste aller le plus vite possible hein ? Une épreuve basique pour le Luxio.

Le sourire de Kasai s’élargit voyant que Sköllir ne rentrait toujours pas, il prit une Pokéball de sa ceinture et la lança, un Malosse aux crocs acérés apparu, à l’air plus véner qu’un modo le matin (enfin je sais pas, je dis ça mais j’imagine pas les modos vener en vrai).

« Cerberos, attaque. »

Un ordre simple, pour un Pokémon simple. Il n’en fallait pas plus au Malosse pour commencer à foncer vers le Luxio qui, prit de panique n’avait pas d’autres solutions que d’entrer dans le couloir de la mort.

L’entrainement pouvait enfin débuter.
« Ix, je compte sur toi.

- Bien entendu. »

Sur ces mots la Kadabra disparut et Kasai appuya sur un bouton avant de monter sur l’escabeau qui surplombait sa création. Le bouton avait pour effet d’activer absolument tous les capteurs pour les pièges mais pas que, il y avait aussi des ventilos dans ce couloir, ventilos réglés sur la température : pire que les enfers. Encore une commande passée par Kasai auprès de Gwenaëlle Sklodowska. Pourquoi rajouter de la chaleur sur la torture ? Eh bien pourquoi pas, de une, et de deux parce que c’est drôle, il n’y avait pas d’augmentation de stats sans adversité. Et de l’adversité, le Luxio allait en avoir.

Les yeux gris du coach se posèrent sur Cerberos qui coursait le Luxio paniqué, et comme la statistique du type feu était plus haute que celle du type électrik, il ne tarderait pas à le rattraper d’ici une trentaine de secondes. Mais avant ça, il allait falloir traverser deux petits pièges de rien du tout pour l’entrée en matière, une gentille mise en bouche voulez vous.

CLIC

Voilà le premier, toujours en tête, Sköllir qui courait comme un fou venait de déclencher le premier capteur, celui de la chute d’eau. De l’eau tiède par contre, Kasai n’a pas pu lever les fonds nécessaires pour l’eau bouillante. Question de sécurité parait-il.

SPLASH


BAM EN PLEIN DANS SA MOUILLE. *tousse* pardon, l’eau eut un effet immédiat sur Sköllir qui ne comprenait pas ce qui venait de lui arriver. Résultat il ralentit et avant qu’il ne puisse dire son nom, Cerberos lui mordit la jambe puis ils disparurent dans un flash, violacé pour le Luxio, rouge pour le Malosse.

Retour case départ, le coaché venait de se retrouver à l’entrée, Ixchel l’avait téléporté, et Cerberos s’était fait rappeler dans sa Pokéball. Kasai de son perchoir lui sourit. Ce sourire, celui qui signifie qu’il avait un coup d’avance, celui qui indique que la personne en face est dans la merde.

« Alors, t’as compris, si tu vas pas plus vite Cerberos te bouffe. Si tu ralentis, ce sont les pièges devant qui t’arrêtent. Tu dois aller au bout de ce couloir de la mort, c’est ton objectif. Cerberos, le sien sera de toujours t’avoir. Que les hunger games débutent YAHAHAHAHA ! »

C’était pire que ce qu’il pensait, des pièges qui ralentissent et des mortels et une bête assoiffée de sang qui le poursuivait. Jamais il n’allait s’en sortir vivant, ce n’était pas possible. Fuir ? avec une Kadabra qui vous téléporte directement et un cinglé armé jusqu’aux dents ? Sans façon. Pour s’en sortir, il faudrait tout donner C’était un pari risqué, un pari sur sa vie.

« Ah et si tu tombes KO, J’ai des rappels et des potions, aucune chance de t'esquiver ! »

A ce niveau là c’était du sadisme pur et dur, s’il pouvait pleurer, le Luxio l’aurait fait sans hésiter. Mais il ne pouvait pas, et à nouveau, il entrait dans le couloir. Il dépasserait le piège à eau cette fois-ci, et triompherait du die and retry facilement.

Il lui fallut trois tentatives avant de dépasser le piège à eau une bonne fois pour toute. Ses muscles criaient de douleur et le Malosse semblait toujours en forme, mais il avait vaincu ce piège, n’en restait plus que 9. Le prochain c’était celui appelé vents violents. Je vous laisse deviner ce qu’il faisait. Des dizaines de ventilateurs s’allumèrent en même temps et soufflèrent à plein régime contre le Luxio qui revint case départ. Encore.

Attentif, Kasai examina le Pokémon et lui banda certains muscles, il lui donna en plus de cela de l’eau sucrée afin que le Luxio puisse garder un peu de forme avec ce sucre rapide. Ses muscles commençaient à suffisamment se déchirer pour permettre un gain de vitesse non négligeable, le prochain passage devrait être plus simple pour Sköllir mais plus difficile pour Cerberos. Et le coach ne se trompa pas. Comme reboosté, el Luxio passa au second passage le piège vents violents et prévu même le piège abysses ténébreuses (un trou quoi) en sautant par-dessus aisément. Ce que Cerberos ne réussit hélas pas à passer.

Cependant, le Luxio était si heureux d’avoir enfin semé la bestiole qu’il se mangea le piège barrière souplesse en pleine tronche, retour case départ.

Outré et vexé de voir que le Luxio le dépassait enfin en vitesse, le Malosse ne demandait plus qu’une chose, retourner dans le couloir, et lui exploser la face ! Mais ce ne fut pas le cas, une nouvelle fois le Luxio parvint à maintenir la distance entre les deux et même carrément à la creuser, et lors du trou, une nouvelle fois Cerberos atterrit au fond en grognant. Sköllir lui, parvint à dépasser le piège barrière, et même le suivant le punching ball avec des gants de boxe qui sortaient du mur, mais n’échappa pas au piège schlass dans ta face, qui consistait en une sorte de trébuche pied, il se retama alors au sol et Ixchel le ramena au point de départ.

Les deux Pokémons étaient exténués, une heure qu’ils avançaient péniblement dans le couloir, et le bout commençait à peine à pointer le bout de son nez.

« bon, pause étirement, Ix je te charge de Cerberos, je m’occupe du parasite ! » siffla Kasai en se rapprochant de l’électrik, au bout de sa vie après la dizaine de tentatives dans le couloir. Avec plus de douceur qu’on ne puisse se l’imaginer, Kasai lui donna à boire et lui fit des massages et des étirements délicatement pour le remettre vite sur pieds. Cela ne dura que 10 pauvres minutes, insuffisantes pour Sköllir qui voulait tout arrêter là.

« Kasai, je crois que Cerberos veut vraiment le bouffer. Il est méga frustré de ce qu’il m’a dit là !

- Tant mieux, qu’il continue à être hargneux.

- T’es sûr de toi là ?

- Je suis toujours sûr de moi. »

Et c’était ça le plus flippant, Kasai semblait toujours tout prévoir, il avait des coups d’avance, il savait depuis le début que Cerberos n’avait pas l’agilité de sauter ce trou (normal avec aucun point en acrobatie), mais que Sköllir oui, pour faire progresser quelqu’un il y avait deux possibilités : le susucre ou le baton. Et pour Cerberos, le susucre il en avait tous les jours, maintenant c’était le bâton. Ix et Kasai se replacèrent tandis que le Malosse s’élança sur le Luxio qui décarra à toute berzingue dans le couloir.

Piège eau et vents, easy, maintenant le piège du trou, Sköllir le passa une nouvelle fois avec aisance, rassuré de savoir qu’à partir de maintenant Cerberos ne le suivrait plus. Or il se trompait, et trop lourdement car cette fois ci, Cerberos sauta. Il semblait bien trop court mais le Pokémon frustré voulait bouffer l’arrière train de son camarade d’entrainement (si on peut les appeler camarades, j’ai des doutes).

Puis un flash. Une lumière aveuglante éblouit tout l’auditoire (sauf Kasai qui on ne sait pourquoi, avait dégoté des lunettes de soleil).

Cerberos ne tomba pas dans le trou.

Il avait traversé.

Et surtout était devenu nettement plus grand.

GNAP
« LUXIOOOOOOOOOOOOOOOO »

Il avait réussi à les chopper, les pauvres fesses du Luxio. Il était devenu un Démolosse, comme le souhaitait Kasai dans cet entrainement. Entrainement qui dura encore une heure avant que le pauvre Luxio, au bout de sa vie n’atteigne enfin le dernier piège, le piège « trop chiant », qui lui balança des cotillons et un bandeau félicitations.

C’était ça le coaching Kasai, un Pokémon gagne en vitesse, un autre évolue.

Spoiler :
Evolution de Cerberos en Démolosse, coaching  de Sköllir de Raudhr
Entrainement de Cerberos qui a +2 en athlétisme
Merci d'avance ♥




Dernière édition par Kasai Hajime le Dim 7 Fév - 22:47, édité 1 fois
Potiron
https://pokemoncommunity.forumactif.org
https://pokemoncommunity.forumactif.org
Icon : [ENTRAINEMENT] Le couloir de la mort Amj0Bjs
Taille de l'équipe : 0
Région d'origine : Kalos
Âge : 5 ans
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 2860
[ENTRAINEMENT] Le couloir de la mort Amj0Bjs
0
Kalos
5 ans
0
0
2860
pokemon
[ENTRAINEMENT] Le couloir de la mort Amj0Bjs
0
Kalos
5 ans
0
0
2860
Potiron
est un Annonceur
Le membre 'Kasai Hajime' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'RPS COMPETENCES' : 3
Sir Trouille
Icon : [ENTRAINEMENT] Le couloir de la mort CeOUB4f
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 13090
[ENTRAINEMENT] Le couloir de la mort CeOUB4f
-
-
0
0
13090
pokemon
[ENTRAINEMENT] Le couloir de la mort CeOUB4f
-
-
0
0
13090
Sir Trouille
est un PNJs
Modération Entrainement Kasaï

Appréciation
Petite note personnelle : les méthodes de Kasaï sont presque au niveau de celles d’Ace, penser à vérifier si y’a pas un lien familial.
L’idée de démarrer l’entrainement du point de vue de sa Kadabra est vraiment cool, mais subitement, on bascule sur une narration plus orientée sur Kasaï. C’est dommage, ça créait un vrai rythme et c’était vraiment drôle au départ. On aurait même pu aller à des discussions entre Sköllir et Ixchel, débattant du sens de la vie  et de la dangerosité grandissante de leur coach.
Concernant l’entrainement en lui-même, l’idée est bonne ,mais j’ai un petit problème avec l’exécution : les premiers pièges et les échecs de Sköllir sont très bien décrits, on sent la galère (et le sadisme de Kasaï). Mais plus on avance sur l’échelle de 10 pièges, plus les descriptions deviennent courtes/sont passées rapidement.
Pour le coup, faire peut-être moins d’obstacles (genre 5 comme dans une certaine Tour de la Mort) pour pouvoir plus te plonger dedans, ça aurait maintenu le super rythme du départ jusqu’à la fin du RP !
Gain Tu gagnes 6 exps supplémentaires !



[ENTRAINEMENT] Le couloir de la mort 7z5c
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum