Récoltons le fruit de notre dur labeur. [Pv Estelle]
Aller à la page : Précédent  1, 2
Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: Récoltons le fruit de notre dur labeur. [Pv Estelle]   Dim 15 Juin - 6:46

Maintenant que nous avions bien travaillé, j’avais eu l’idée de lui proposer d’aller  tous ensemble manger une crème glacée, en guise de récompense et parce que, mine de rien, c’était une très belle journée. Et puis quoi de mieux qu’un petit délice glacé pour accompagner une belle journée? Bien peu de choses en vérité. Bref, je lançai donc mon idée et Ruby m’écouta avec attention et, une fois que j’eu fini, s’exclama avec enthousiasme. Une fois de plus, j’étais impressionnée par la façon dont elle réagissait. Ça semblait tellement naturel. Si quelqu’un m’avait proposé ça, j’aurais commencé par vérifier mentalement mon budget, puis l’argent qu’il me restait, puis je me serais demandé si c’était une bonne idée d’y aller avec la personne qui m’avait invité et, finalement, qu’est-ce que j’aurais le droit de mangé. Parce que bon, il y a une règle non-écrite qui suggère, si vous y allez avec un garçon, de prendre quelque chose de plus léger, si possible avec des fruits et de garder les envies irrépressibles de chocolat pour une autre visite, seule ou en entre filles, mais encore là. Bref, tout cela pour dire que j’étais très envieuse de Ruby, ne serait-ce que pour sa simplicité. La rousse ajouta ensuite autre chose, sans attendre, et j’en fus plutôt surprise, voir un peu embarrassée, bien que je le dissimulai au mieux. Pour être tout à fait honnête, quand je l’avais proposé, il était pour moi clair que nous paierions chacune pour ce que nous et notre propre équipe Pokémon mangerait. Pas une seule seconde je n’avais songé à la possibilité de payer pour elle, j’avais simplement lancé l’idée comme ça, sans me demander si elle aurait ou pas les moyens de s’offrir cette petite douceur glacée. Je restai un instant figée à la regarder comme si je la voyais pour la première fois. Elle était si spontanée, elle pensait naturellement aux autres, elle s’occupait mieux de moi que l’inverse et, pourtant, je n’arrêtais pas de me vanter que c’était la seule chose que je savais faire comme il faut. Il semblerait que j’en aie encore vraiment beaucoup à apprendre. Finalement, j’esquissai un sourire et acquiesçai lorsqu’elle me dit que je pouvais y aller.

« Merci, Ruby. Tu es vraiment très gentille. Je reviens vite! »

Sur ce, je tournai les talons et ramassai les sacs, partant à la course, Ouji-sama sur mes talons. Je ne désirais vraiment pas la faire attendre, maintenant enthousiaste à l’idée de pouvoir aller discuter avec elle quelque part. Au final, j’avais fait un excellent choix en allant lui parler et, si je ne l’avais pas fait, je pense que ma vie à la Pokémon Community n’aurait pas été la même.

--Peu après--


« Me revoilà! J’espère qu’on ne vous ai pas trop fait attendre. »

M’exclamais-je avec enthousiasme alors que je reviens aux côtés de Ruby. J’étais allé remettre tous mes effets dans ma chambre et j’avais pris de quoi payer pour Ouji-sama et moi. J’avais également songé durant un instant à changer de tenue pour quelque chose de plus adapté à une sortie et, en temps normal, je l’aurais probablement fait, mais pas aujourd’hui. J’avais dit à Ruby que je reviendrais vite et donc, j’avais voulu m’en tenir à ce que je lui avais dit et revenir aussi vite que possible. De toute façon, je n’avais pas l’impression que ce genre de détail la dérangerait, au contraire. Suite à ce court échange avant que je ne parte, j’avais eu le temps de réfléchir et de me dire que, peut-être, je pourrais simplement être moi-même en sa compagnie et laisser le reste de côté. Je crois que c’est vraiment à partir de cet instant là que je suis devenue son amie et, surtout, que j’ai commencé à vraiment me dire que j’avais envie d’être une personne gentille moi aussi, ne serait-ce que pour elle. Avec le sourire, je pris la parole, l’invitant à me suivre dans la bonne direction alors que je guidai le petit groupe.

« Ce n’est pas très loin d’ici, à un ou deux coins de rues de l’Académie à peine. Tu verras, leur  crème glacée au chocolat est vraiment excellente, sinon ils ont aussi des yogourts glacés et ils ont plein de petites douceurs spécialement pour les Pokémon. Ouji-sama prend toujours les framboises gelées d’ailleurs, j’ai déjà essayé de le faire goûter à autre chose, mais il est bien trop têtu. »

Ce n’était peut-être pas le meilleur sujet de conversation du monde, mais ce fut la première chose à laquelle je pensai. Il fallait combler le silence et donc, je lui avais présenté rapidement les différents produits offert pendant que nous étions en chemin. Toutefois, plus j’y réfléchissais et plus je réalisai qu’en fait, je ne connaissais pas grand-chose de la Pyroli. Par exemple, dans quoi étudiait-elle? Ce n’était probablement pas dans la coordination et je ne la voyais pas trop chez les scientifiques, mais était-ce une poké-athlète ou une top dresseuse? Et puis je ne devrais pas oublier de lui demander son numéro d’iPok en temps et en lieux. Et puis, pourquoi ne pas commencer tout de suite?

« Au fait, tu étudies en quoi? J’imagine que tu te doutes déjà du fait que je suis dans la coordination, mais je ne pense pas que tu m’aies dit ta spécialité? »
Ruby L. Jones
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Récoltons le fruit de notre dur labeur. [Pv Estelle]   Dim 15 Juin - 23:38
Ruby sourit au départ de la Mentali mais aussi à ses propos. Modeste ou non, pourquoi être contre des compliments ? Bien que la rousse ne s'estimait pas être digne d'en recevoir. Elle n'osa cependant pas faire de retours bien qu'elle l'aurait voulu, tout simplement car un soupçon de gêne l'en empêchait sur le coup. Elle ne voulait pas passer pour une fille trop sensible qui s'émoustillait pour tout et pour rien. Mieux vaut reprendre ses esprits avant de la complimenter à son tour.

Pendant qu'Estelle fut absente, Ruby passa le temps en compagnie de ses Pokémons, leur offrant des câlins à tour de rôle histoire qu'il n'y ait pas de jaloux. Pourtant, Hex semblait s'en ficher contrairement à Pimousse qui fut des plus joyeux quand son tour vint. Quant au petit dernier, il restait toujours aussi neutre peu importe la situation. À croire que même si un volcan entrait en éruption, Mist resterait inébranlable. Bref. Estelle revint après quelques temps. Et finalement, ce ne fut pas si long que ça.

– Oh, non ! Ne t'en fais pas pour ça. Le temps passe vite en leur compagnie, dit-elle en jetant de doux regards à son trio de petits monstres. Elle se leva ensuite de son banc lorsqu'elle fut invitée à suivre la Mentali qui servit de guide à tout ce petit monde. Ruby sortit ses effets personnels et en fit un compte afin de voir ce qu'elle pourra potentiellement se permettre ou non. Elle avait bien assez pour elle et ses Pokémon. Assurer la fin du mois sera cependant assez compliqué, mais elle y arrivera. Ça promet ! J'espère qu'ils auront de quoi ravir mon petit Hex qui est assez compliqué même en gastronomie. Enfin ... Quelque chose d'amer comme le citron, ça ne doit pas être bien dur à trouver.

Elle haussa simplement les épaules en continuant la marche aux côtés de son amie. Les sujets de conversation vinrent par la suite d'eux-mêmes, et ça avait commencé avec les ambitions pour l'avenir, ou tout simplement la voie que les jeunes filles avaient emprunté. Peut-être l'occasion de découvrir les rêves de chacune. C'est donc avec le plus grand des sourires que Ruby lui répondit.

– Je suis dans le topdressage, plus précisément une spécialiste du type spectre. Et j'ai pour ambition de montrer à tout le monde que ce type n'est pas seulement composé de fantômes plus effrayants les uns que les autres. Les gens ont souvent des préjugés sur ce type, et c'est ce que je veux contredire ! Elle fit ensuite une courte pause pour retourner la question à Estelle. Et toi ? Je ne pense pas que tu sois styliste non ? Pour être honnête, je trouve que tu n'as pas trop une tête à coudre et à te plaindre comme pas possible si telle chose n'est pas accordée avec une autre.

Elle rit après avoir dit cela. Ses propos furent totalement instinctifs. Elle n'arrivait pas à imaginer Estelle en styliste, mais plutôt en éleveuse ou cuisinière. Reste désormais à savoir laquelle de ces branches est la bonne. En attendant, il semblerait que le trajet fut en effet assez court. La troupe ne tarda pas à arriver à bon port. L'excitation se faisait principalement ressentir chez les Pokémon, surtout ceux ayant le même caractère que Pimousse. Il bondit partout. C'est avec difficulté que sa dresseuse l'avait empêché de se jeter au cou du vendeur.

– Patience petit monstre ! Tu l'auras, ta part !

_________________

Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: Récoltons le fruit de notre dur labeur. [Pv Estelle]   Sam 21 Juin - 6:48

Je rassurai brièvement Ruby suite à son commentaire sur les goûts d’Hex, convaincue qu’ils avaient bien quelque chose. Selon ma propre expérience ainsi que les commentaires que j’avais entendus entre les branches, ils avaient de quoi plaire à n’importe qui, proposant un impressionnant panel de pas moins de quarante-trois saveurs de Gelato. D’ailleurs, je trouvais cela ahurissant. Pourquoi quarante-trois? Pourquoi pas une de plus ou une de moins, pour avoir un chiffre pair? Parce que normalement les bacs étaient placés sur deux rangées, du coup avec un chiffre impair il y avait toujours un espace vacant, ce qui brisait l’harmonie visuelle d’une façon bien moche selon moi. Enfin, ce n’était qu’un petit détail, mais je remarquais ces petites choses. Bref, j’avais entrepris de lancer la conversation sur un sujet plus sérieux, curieuse d’en apprendre d’avantage sur l’adolescente que je venais d’aider pour le concours de coordination. Suite à ma petite réalisation plus tôt, elle était pour moi passée de « jeune fille que je pourrais potentiellement utiliser pour m’aider à terminer mes fichues lanternes de papier » à amie potentielle. Et si amies nous devenions, j’avais l’impression que ce ne serait pas n’importe lesquelles. Ruby m’avait fait une bonne impression, de celles qui donnent envie d’apprendre à connaître quelqu’un et de s’investir à ses côtés pour former une amitié solide. J’ignorais toutefois si c’était réciproque, mais je me dis également qu’elle avait l’air trop spontanée pour se poser ce genre de questions. Il n’y a que les filles un peu compliquées comme moi pour s’interroger sur ce que peuvent ou ne peuvent pas devenir les choses en matière de relations, les autres ont la chance de simplement les vivre.

La rousse m’informa de son appartenance au parcours de topdressage et j’en fus légèrement impressionnée. Certes, cela faisait effectivement partie de mes hypothèses, mais il était autre chose de constater qu’une jeune fille était effectivement inscrite dans cette spécialisation traditionnellement plus masculine. C’était d’ailleurs peut-être un peu pour cela que je n’avais jamais seulement songé à m’y inscrire. Sans oublier que j’étais si maladroite que je faisais au moins un truc de travers par jour et je me voyais donc mal étudier dans un domaine où mes Pokémons pourraient faire les frais de ces dites erreurs, en combat. Si, vous avez bien le droit de dire que j’avais quelques problèmes de confiance en moi et vous auriez tout à fait raison, comme la plupart des filles de quinze ans d’ailleurs. Enfin, je me savais jolie, mais parfois j’avais l’impression que ce n’était pas nécessairement à mon avantage, cela me rapprochant encore un peu plus du fameux stéréotype du dortoir Mentali, cliché dont j’essayais de me défaire autant que possible. Néanmoins, Ruby n’avait pas fini de m’étonner. Une fille topdresseuse, spécialiste des Pokémons spectres? J’écoutai la suite avec curiosité alors qu’elle parla de réfuter les préjugés visant les créatures composant cette catégorie. J’esquissai un sourire, une fois de plus impressionnée par la Pyroli. Pour elle, le fait qu’elle soit une femme en devenir dans un monde d’homme n’avait même pas semblé la concerner, comme si cette réalité était extérieure à elle. Ce qui était pour moi un frein majeur, pour elle, ne valait même pas la peine d’être mentionné. À bien y penser il y avait bien certaines femmes qui s’étaient illustrées brillamment dans l’élite bien fermée des plus grands dresseurs Pokémon, notamment la très connue Cynthia. Petite fille, je l’avais admirée pour sa longue chevelure blonde ainsi que la beauté sans égal de son Milotic, l’un de mes Pokémon favori à cet âge. Enfin, pas juste les Milobellus en général, mais bien celui-là en particulier. Pourtant, jamais je n’aurais osé m’inspirer de la dresseuse pour façonner mon propre chemin dans ce monde compétitif. Au fond, j’étais une fille bien ennuyeuse, réalisais-je avec un peu d’amertume.

- Je comprends ce que tu veux dire. Une fois quand j’étais petite j’ai vu un film avec un Haunter et j’en ai fait des cauchemars durant plus d’une semaine. Pourtant, après avoir passé un peu de temps avec Hex par exemple, je peux déjà dire qu’il est beaucoup plus sympathique que l’idée que je me faisais des spectres.

Oui bon, c’était un peu ridicule de bâtir mes jugements sur ce que j’avais vu, une fois gamine au cinéma, mais ça faisait aussi partie de moi. Un peu superficielle sans doute, l’une des causes qui m’avait poussée à me retrouver là où j’étais. Encore un point de ma personne que je n’aimais pas trop. D’ailleurs, parlant de moi-même, ma nouvelle amie orienta justement le sujet vers la petite Mentali que j’étais. Elle me demanda ce en quoi j’étais, ajoutant d’ailleurs qu’elle ne me croyait pas styliste avant de s’expliquer. Pour Ruby, je n’avais pas une tête à coudre et à me plaindre sans jamais qu’on en voit la fin si deux choses n’étaient pas parfaitement accordées. Je ne pu m’empêcher de rire bruyamment suite à cette réplique, une main sur les côtes et l’autre devant la bouche, faisant écho au rire de la rousse. J’imaginais beaucoup trop la scène avec une mini-Estelle devant sa machine à coudre, rageant et lançant des bouts de tissus partout dans la pièce. Lorsque mon fou rire fut passé, je me tournai vers elle, les yeux légèrement humides et le visage encore tout aussi souriant.

- Je sais bien coudre, mais non, je ne suis pas styliste. Malheureusement je ne suis pas douée en cuisine non plus et je ne suis pas assez savante pour faire scientifique. Du coup je me suis dit que j’arriverais peut-être à faire quelque chose de bien en élevage.

Et non, je n’avais pas omis de mentionner les raisons qui m’avaient éloignée des deux autres parcours par simple oubli. Bien que certaines femmes s’illustraient particulièrement bien dans le pokéathlétisme, je ne serais jamais une assez grande fan de sport pour m’épanouir là-dedans. Pour ce qui est du domaine restant, vous connaissez déjà mon opinion sur la question. Quoi qu’il en soit, j’étais bien heureuse de ne pas renvoyer l’image d’une fille à fond dans la mode. Elles me paraissaient insupportables, snob comme pas possible et j’aurais pu jeter n’importe laquelle d’entres elle du haut du toit de l’Académie, sans le moindre remord. Nous arrivâmes alors à destination, reportant les prochaines questions à plus tard. Par chance, il n’y avait pas grand monde et je décidai de passer la première, laissant ainsi le loisir à ma camarade de découvrir le menu, affiché sur de petites pancartes, en haut du comptoir. Après tout, je n’avais qu’à choisir pour deux et nous prenions toujours la même chose, mais elle avait beaucoup plus de petits affamés à accommoder.

Je m’approchai du comptoir, Ouji-sama me donnant une petite tape sur le mollet de sa main feuillue, comme pour me dire de ne pas l’oublier. Comme si j’avais pu avec une plante verte qui me demandait tant d’attention et ce, en permanence. Avec le sourire, je demandai les framboises gelées pour mon acolyte et pour ma part je demandai du Gelato à saveur de pâte à biscuit, accompagné d’un coulis de caramel. Oui bon, normalement j’aurais surement pris celui à la fraise, mais nous étions entre amis et je n’avais donc aucun scrupule à me gâter un peu. L’employée s’exécuta et je la payai par la suite, la remerciant et, surtout, n’oubliant pas de me munir de nombreuses serviettes de papier, juste au cas. J’indiquai à Ruby que j’allais nous chercher une table et la laissai commander, partant à la recherche d’un petit havre de paix, accompagnée de mon Snivy. Heureusement, nous trouvâmes rapidement et je pris donc place à notre table, à l’ombre, mais non protégée de la fraîche brise d’été. Nous serions donc assis bien confortablement, ce qui n’était pas pour me déplaire. J’attendis patiemment le retour de la Pyroli, ne touchant pas à ma glace, pour reprendre la parole, là où nous avions laissé notre conversation.

- C’est génial que tu sois dans le top dressage. Je ne sais pas si j’aurais osé personnellement, surtout que je ne sais pas si je serais très douée pour ça. Remarque, comme on dit on ne sait pas tant qu’on a pas essayé.
Ruby L. Jones
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Récoltons le fruit de notre dur labeur. [Pv Estelle]   Mar 24 Juin - 2:21
Ruby observait attentivement les bacs étiquetés se situant derrière le vendeur, espérant trouver le bonheur de chacun. C'est fou ! Il y avait même des petites garnitures supplémentaires comme des petites bonbons et gâteaux. Le paradis des amoureux du sucre, en quelques sortes. La rousse manqua presque de rire à la vue de petits bonbons acidulés en forme de Spectrum, repensant à la petite anecdote qu'Estelle a raconté il y a peu. Peut-être que ce petit supplément saura ravir son spectre, d'ailleurs. Elle regarda son ses Pokémon et fut étonné par le fait que Pimousse insistait pour avoir sa part. Comment allait-il faire ? Il n'avait même pas de bouche.

La topdresseuse laissa la coordinatrice choisir en première. Elle en avait pour moins longtemps, vu qu'elle en commandait moins. Et qui plus est, ça laissait le temps à Ruby de réfléchir sur les saveurs à prendre pour ses petits monstres. Oui, aussi pour Mist. Elle allait devoir payer plus cher que prévu, mais tant pis. L'étudiante n'aimait pas faire de jaloux et voulait tous leur faire plaisir. Et lorsque la Mentali avertit qu'elle partait pour chercher une table, Ruby prit à son tour place devant le comptoir, ayant eût le temps de réfléchir.

– Alors ... Une glace au citron avec les petits bonbons acidulés en forme de Spectrum, une à la menthe avec des pépites de chocolats, une aux speculoos avec du chocolat fondu et une à la vanille avec du coulis de framby. Le vendeur dévisagea Ruby d'un air assez suspicieux. Elle soupira, passant le revers de sa main droite sur son front et leva la tête. Pour répondre au marchand de glace, elle prit une voix des plus normale, mais une voix dans laquelle on pouvait sentir une légère once de rigueur. Arrêtez de me regarder comme ça, j'ai peur ! Elles ne sont pas toutes pour moi, hein.

Une fois servie, elle déboursa une bien belle somme d'argent, de quoi faire très mal. Elle s'en alla ensuite avec les quatre glaces entre les mains, marchant de manière assez maladroite pour éviter de les faire tomber. Ce serait malheureux. Finalement, elle réussit à se poser à la table abritée et poussa un soupir de soulagement tandis qu'elle distribua respectivement les glaces à Hex, Pimousse et Mist. Il n'y eût que le dernier qui ne fit pas léviter sa gourmandise. Non. Lui, il l'empala sur son front et fit littéralement l'idiot avec. Sa dresseuse soupira, commençant à savourer sa glace en l'ignorant.

– Et bien ... Je dirais plutôt que c'est une voie comme les autres. Mais c'est vrai qu'en combattant aux côtés de tes Pokémon, tu forges d'autres liens avec eux et ça t'aide à mieux les connaître. Et puis on cherche forcément à devenir plus fort pour les protéger, ces petits monstres. C'est assez avantageux !

Elle savoura lentement sa douceur, poussant parfois quelques soupirs de satisfaction. Elle ne chercha pas à les retenir. En cette chaleur, il était normal d'exagérer un peu à la moindre fraîcheur. Par contre, si une chose ne fut pas exagérée, c'est bien son rire. Alors qu'elle pensait être tranquille, Ruby fut témoin d'une scène assez comique. Pimousse qui s'amusait avec sa glace à la menthe la renversa malencontreusement sur lui. Et oui ! Il n'avait pas de bouche, que vouliez-vous ? Ce genre de chose devait se passer. Le résultat fut un Pokémon un peu trop joueur, recouvert de la glace à la menthe et de pépites de chocolat. La rousse en rit aux éclats.

– Ahah ! La prochaine fois, tu n'auras pas de glace. Non mais ! Elle avait beau le réprimander, elle ne lui en voulut pas une seule seconde. La Pyroli se tourna plutôt vers son amie, toujours en train de rire ouvertement. Excuse-le de cette ... Maladresse ? Ahah ! Non ! Il l'a bien cherché !

_________________

Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: Récoltons le fruit de notre dur labeur. [Pv Estelle]   Dim 3 Aoû - 16:03

Il faisait beau et il faisait chaud, sans oublier que l'été n'était plus très loin maintenant. Ainsi, fidèle à mes petites habitudes d'amoureuse du sucre et des douceurs gelées, je proposai à Ruby, ma nouvelle amie, d'aller savourer une glace afin de terminer la journée en beauté. Nous nous étions assise et la Pyroli reprit la parole, me ventant les avantages des combats Pokémon qui, selon elle, permettaient de renforcer les liens entre dresseur et Pokémon. J'étais un peu sceptique quand même. Pour moi, il valait encore mieux un massage ou une petite sortie comme celle que nous faisions en ce moment même qu'un combat. Il faut dire que j'étais plutôt dans le genre pacifiste et je détestais voir des Pokémon être blessés. Pour moi, ils étaient des amis, des êtres qui plaçaient toute leur confiance en nous et j'aurais eu l'impression de les trahir en les laissant souffrir. Remarque au final Ruby n'avait pas tort, ça donnait envie de devenir plus fort pour les protéger. J'allais prendre la parole, mais m'interrompis alors que retentit le rire de mon amie, causé par la maladresse de Pimousse. Bien sur, je ne pu m'empêcher de m'esclaffer également, bientôt imitée par Ouji-sama. Ruby s'excusa d'abord avant de finalement dire qu'il l'avait bien cherché, ce qui n'était pas entièrement faux. Et puis bon, avec cette chaleur il se sentait peut-être mieux comme ça, couvert de glace.

- J'ai bien fait de prendre un surplus de serviettes en papier on dirait bien. N'empêche, c'est original comme façon de manger une glace.

Encore un peu amusée de la situation, j'entrepris donc de nettoyer le petit Pokémon avec douceur, surtout pour ne pas le brusquer, le caressant presque tout en le nettoyant. Il faut dire que je commençais à avoir l'habitude de m'occuper de Pokémon et ce, même s'ils n'étaient pas les miens. C'était une passion, tout simplement. Néanmoins, les paroles de Ruby me trottaient toujours en tête et je ramenai donc le sujet sur la table de façon indolente tout en continuant de nettoyer Pimousse et son petit gâchis.

- Tu crois que tu pourrais m'aider à apprendre? Je veux dire, pour les combats Pokémon? Je ne suis vraiment pas douée dans la matière, mais je suis curieuse de voir à quel point ça peut effectivement renforcer les liens qu'on a avec eux. De mon côté je pourrai t'enseigner autre chose si tu veux, comme des techniques de massages ou des trucs du genre. Ce n'est pas très sorcier et je ne connais pas un Pokémon qui n'aime pas se faire masser de temps à autres.


Hrp : Désolé, c'est vraiment super court >.< J'essaierai d'éditer si ca ne conviens pas, mais je trouvais pas quoi dire de plus :/
Ruby L. Jones
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Récoltons le fruit de notre dur labeur. [Pv Estelle]   Lun 4 Aoû - 2:28
Pimousse devait à présent être glacé jusqu'aux os, bien qu'il n'en ait pas. Quoique ... Avec cette chaleur, cela l'arrangeait peut-être, puisqu'il sembla s'en réjouir plus qu'il n'y paraît. Le petit fou ne tarda pourtant pas à être nettoyé par l'éleveuse, sous les yeux de Ruby qui s'excusa encore une fois, gênée. Elle avait beau dire que cela n'était pas nécessaire, Estelle semblait apprécier cela. Prendre soin des Pokémon, c'est sympa oui. Elle semblait s'épanouir dans ce domaine, d'où son choix de parcours. Ruby ne pouvait donc n'y faire, se contentant d'observer cela avec un petit sourire.

Comme à son habitude, l’œuf d'acier et d'épines voulut proposer son offre spéciale, soit un gros câlin assez mortel, voire vraiment dans certains cas. Mais il fut arrêté dans son élan par le sage. Offre refusée, nous ne l'avons plus en magasin. Si cela le surexcité pouvait penser ainsi, ne serait-ce que de temps à autre. Sa propriétaire soupira, se concentrant plutôt sur l'engloutissement rapide de sa glace avant que cette ne fonde. Il faisait chaud, il ne fallait donc que quelques minutes à ces douceurs pour disparaître en un liquide qui n'avait plus rien de frais. Quoiqu'un certain goinfre ne se serait très certainement pas gêné pour profiter de cette matière.

La demande qui s'en suivit ne manqua pas de surprendre la rousse qui, sur le coup, avait failli avaler un morceau du cornet de glace de travers. Elle toussa deux ou trois fois, tapotant frénétiquement sa poitrine avant de prononcer un petit « ça va » puis de rire aux éclats. Elle savait qu'elle avait été idiote, sur ce coup. Elle ne le cachait en aucun cas et l'assumait pleinement. Cependant, ladite demande était en effet surprenante. Ruby avait-elle su trouver les mots pour convaincre quelqu'un à une certaine conversion, bien que minime ? Qui sait ? Peut-être bien que oui, peut-être bien que non.

– Et bien ... Je n'y vois pas d'inconvénients ! Mais ne te sens pas obligée de me renvoyer la pareille, tu n'en es pas obligée. Sinon, il n'y a pas de soucis ! Tu verras, c'est assez simple. Une fois que tu en prends l'habitude, c'est presque comme si que tu avais combattu toute ta vie, ou quelque chose comme ça. Et puis je suis sûre qu'Ouji-sama a quelques aptitudes pour ça, c'est naturel !

Après ce petit monologue, elle termina de manger sa glace, observant au passage ses Pokémon qui en faisaient de même, bien que la tâche fut plus compliquée pour certain. La rousse posa son index sur son menton, prenant un air penseur et à la fois naïf, puisqu'elle n'avait jamais vraiment enseigné quoique que ce soit et ne savait donc pas par où commencer. Pourtant, il lui fallait bien trouver quelque chose. Par simplement facilité, elle se tourna immédiatement vers les bases.

– Hmm ... Pour commencer, il faut se familiariser avec la théorie. Est-ce que tu connais toutes les faiblesses d'Ouji-sama ? Il te faudra les connaître pour redoubler de vigilance face à tel ou tel type de Pokémon !

_________________

Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: Récoltons le fruit de notre dur labeur. [Pv Estelle]   Lun 1 Sep - 20:33
Il semblerait que ma demande ait été des plus inattendue puisque la Pyroli sembla s'étouffer avec sa nourriture. Non! Ne me dites pas que j'étais en train de faire un meurtre involontaire par étouffement quand même! Inquiète je fixai la jeune fille qui toussota et se tapa la poitrine alors que mes yeux étaient tout agrandis par la peur. Il semblerait d'ailleurs que mes airs de petite fille aient déclenché une hilarité chez la topdresseuse, rires auxquels je joignis d'ailleurs bientôt les miens. Un fois la surprise de la demande passée, la rousse me répondit finalement qu'elle n'y voyait pas d'inconvénients. Ouais! Réussite! J'allais pouvoir me rapprocher de ma petite plante verte d'une nouvelle façon et peut-être cela me serait-il profitable à l'avenir, qui sait? Après tout on ne sait jamais quand une organisation criminelle peut débarquer de nulle part pour essayer de nous subtiliser nos Pokémon et je serais anéantie si dans pareil cas de figure je n'arriverais pas à protéger mon Vipelierre. Comment ça j'exagère? On est jamais à l'abris de ce genre de choses, vous devriez commencer à regarder les nouvelles un peu plus souvent! Ouais hum, bon, donc nous disions... La demoiselle mentionna aussi que je n'avais pas à me sentir obligée de lui renvoyer la pareille, mais dans mon cas enseigner était aussi une de mes petites passions alors bon, ça me ferait sans doute encore plus plaisir à moi qu'à elle si je la lui rendais. Puis, elle m'assura qu'il était facile de prendre l'habitude des combats, que c'était comme naturel et qu'Ouji-sama avait forcément des aptitudes pour cela. Ouais... Des aptitudes naturelles pour se battre jusqu'à l'épuisement. Malgré moi, je demeurais sceptique.

- Je vois....

Nous terminâmes nos glaces et mon amie reprit la parole, annonçant que nous devions commencer avec la théorie. Ouf! Je n'aurais pas à regarder Ouji-sama être blessé aujourd'hui, ou en tout cas pas tout de suite. Parce que bon, on dira ce qu'on voudra, mais pour pratiquer le combat il fallait posséder un adversaire et les seuls à disposition étaient probablement ceux de Ruby elle-même et j'avais bien l'impression qu'ils étaient plus forts, et surtout plus habitués au combat, que le Snivy. Enfin, je me disais que c'était facile, mais la première question me fit réaliser que j'étais vraiment dans l'ignorance. Je pouvais nommer par coeur au moins le trois quart des autres espèces avec lesquels il pourrait être compatible ainsi qu'une demi douzaine d'aliments et de produits pour l'aider à demeurer en santé, sans parler d'une petite routine d'exercice pour le garder bien en forme et j'en passe, mais ses faiblesses en combat, niet. Enfin, logiquement j'en connaissais au moins une, mais je ne savais pas trop si c'était la seule ou s'il en avait d'autres et je ne savais pas non plus contre quoi le type plante serait efficace. Oui bon, je faisais pitié finalement. Un peu gênée, je tentai ma chance, espérant ne pas fournir une réponse complètement à l'ouest.

- Bah euhm, logiquement j'imagine qu'il est faible au feu, mais c'est à peu près tout ce que je sais pour ça... Je suis désolée, ça doit être plutôt désespérant pour toi en fait.
Ruby L. Jones
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Récoltons le fruit de notre dur labeur. [Pv Estelle]   Dim 7 Sep - 10:42
Sceptique. Oui, c'est le mot. Ruby pouvait très bien voir que la demoiselle en face d'elle avait un peu de mal à se familiariser avec tout ça. Mais le voulait-elle réellement ? L'hésitation semblait être ce dont la Mentali était la plus envahie, à présent. La rousse soupira, autorisant Pimousse à aller s'amuser un peu plus loin uniquement s'il y allait en compagnie de Mist. Il n'y avait pas de raisons particulière à ça, si ce n'est que laisser les deux étudiantes réfléchir sans avoir à supporter les mille et une bêtises de l’œuf d'acier et d'épines. Une fois le petit perturbateur éloigné, Estelle prit tout de même la peine de réfléchir à l'interrogation qui lui était posée. Elle ne donna qu'une seule et unique réponse, mais bonne. Pour une novice dans le domaine, c'était déjà ça ! Bien qu'elle se serait très certainement faite incendiée par Ace si elle avait osé lui répondre ça. Mais Ace c'est... bah c'est Ace.

– Dudut ! fit-elle de la voix la plus mécanique possible. Bonne réponse ! Mais il y en a plus que ça ! Pour se rappeler des faiblesses, c'est tout simple. Il y a toujours une explication logique. Par exemple, dans le cas où la plante est défensive : le feu brûle la plante, c'est le plus simple ! Mais il y a aussi l'insecte qui dévore la plante, la glace qui l'empêche de pousser, l'eau qui est utilisée pour la croissance, le poison qui la tue et le type vol qui... qui la déracine ? Oui bon... il y a des fois où il faut aller chercher un peu plus loin, je te l'accorde. Elle marqua une pause le temps de reprendre son souffle. Quant à ses résistances défensives : eau, sol, électrique et plante.

Ruby soupira mais se laissa finalement porter par le courant du rire alors qu'elle se grattait l'arrière de la tête, quelque peu gênée. Le coup du mémo ne marchait pas à chaque fois, c'était donc en partie erroné. Comment vouliez-vous expliquer que l'acier bat la fée ? Peut-être parce qu'un boulet de démolition écrase cette petite chose pure et innocente ? Ce n'est pas scientifique, ça. Mais bon ! Cela marchait pour la plupart des cas, et c'était déjà ça. Bien évidemment, cela devait marcher dans le sens inverse, pour expliquer contre quoi X type était efficace.

– Quant à l'efficacité de ton type contre les autres, c'est selon moi l'élément le plus facile à retenir.  La plante bat l'eau, la roche et le sol. En gros... il possède plus de faiblesses que d'efficacité. Et ce que tu dois éviter d'attaquer avec le type plante : l'acier, le feu, le dragon, la plante, le vol, l'insecte et le poison ! Elle réfléchit, histoire de voir si elle n'avait rien oublié. Après tout, n'importe qui pouvait se tromper. Heureusement pour elle, tout avait été cité. Mais Ruby se rendit enfin compte que tout ça d'un coup, ça devait faire un peu trop d'informations à accumuler pour une novice. Elle agita aussitôt ses mains devant elle en rigolant nerveusement. Désolée, désolée ! Je n'aurais pas dû aller si vite ! Ne te sens pas obligée de tout retenir d'un coup, surtout qu'il y a pas mal d'ouvrages disponibles sur les relations entre chaque types.

Fiou ! Qu'est-ce qu'elle avait parlé, d'un coup. Elle se sentait presque coupable d'avoir été aussi pipelette.

– Mais il n'y a rien de mieux que la pratique ! Si jamais tu as besoin d'aide, je suis disponible !

_________________

Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Récoltons le fruit de notre dur labeur. [Pv Estelle]   
Récoltons le fruit de notre dur labeur. [Pv Estelle]
Page 2 sur 2
Aller à la page : Précédent  1, 2
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :