Partagez | .
Voisin. Voisine. [PV ILEA]
 Adulte Apprenti Comportementaliste
avatar
Adulte Apprenti Comportementaliste
Région d'origine : Kalos
Âge : 20 ans
Niveau : 10
Jetons : 278
Points d'Expériences : 115

MessageSujet: Voisin. Voisine. [PV ILEA]   Sam 24 Sep - 11:51

un nouveau départ



Dring dring dring !

Réveil matin, huit heure quinze, tu te réveilles comme un soldat, le cœur battant, l'angoisse au ventre. Tu regardes l'horloge digitale qui clignote nerveusement sur ta table de chevet et là, c'est la panique. Vous êtes en retard pour la rentrée de Milo ! Tu bondis hors de ton lit, enfile un pantalon, des chaussettes et une chemise !Boutons du mardi avec le mercredi, braguette négligemment oubliée et bien entendu chaussettes dépareillées. Tu files hors de ta chambre pour atterrir dans le petit salon/cuisine où Athymil fait la vaisselle du petit-déjeuner, Michat tourne en rond au plafond tandis que Tercian aide Milo a mettre son sac sur son dos. Avant toute chose, ton Typhlosion fini par te faire remarquer d'un œil particulièrement inquisiteur, que le petit oiseau va sortir. Oops Héhé. Zip. Merci Athy'

▬ Alors Milo, prêt pour ton premier jour d'école ?

Le petit garçon a une mine bien triste. Le bout de ses pieds balayent le sol mollement alors que ses yeux sont rivés sur ces derniers. Il serre fermement les sangles de son cartable et bégaye ces quelques mots tout en reniflant :

▬ Je s-s-sais pas tr-trop...

Super grand-frère to the rescue ! Tu t’accroupis devant lui et remontes son petit minois tristounet.

▬ Ça va aller petit bonhomme, tu vas voir, tu vas te faire un tas de nouveau amis !

Un sourire, un vrai, un qui fait plaisir, un qui donne la patate ! Jauge de courage remplis, Milo rigole un peu avant de venir te faire un câlin. Facilement attendrie par les gestes affectifs de ton petit-frère, tu enroules à ton tour tes bras autour de lui et viens lui répéter qu'il allait passer une excellente journée. Rassuré par la présence de son grand-frère Milo t'attrape la main et te tire hors de l'appartement. C’est vrai ça, quelle heure est-il ?

8h22 ?!

D'où, quand, comment ?! Pas le choix, tu attrapes le petit garçon dans tes bras, ouvres la porte de votre appartement et files comme le vent. Tu croques les marches des escaliers avec une agilité qu'on ne te donnerait pas et bondis sur le pavé de la rue. Fort heureusement pour vous, l'école n'est pas si loin. Un bon sprint et vous serez TOUT JUSTE à l'heure pour le commencement des cours. Tu galopes, un véritable étalon et dans cette course frénétique, tu ne remarques pas la demoiselle sur le trottoir et ses deux énormes valises. Légère bousculade et des excuses lancées à l'unissons.

▬ Pardon Madame !

Pas le temps pour en faire plus, tu fonces dans la ruelle suivante et arrive enfin à L’École Primaire De Jules Prairie. Une charmante dame vous y attend et tant bien même elle remarque ta chemise maladroitement boutonnée, elle ne te le fait pas remarquer et rigole simplement de votre arrivé endiablé. Tu déposes ton frère à terre et l'accompagne jusqu'à la gentille dame.

▬ Coucou toi, comment tu t'appelles ?
▬ M-m-Milo !
▬ Je reviendrais te chercher a quatre heure, ok ? Si je suis en retard tu devras res-
▬ Rester avec une grande dame de l'école, je sais.

Tu t'abaisses de nouveau pour venir lui embrasser le front et reprends de la distance en leur faisant des signes, tandis qu'ils marchent main dans la main par delà la grande porte en bois. C'est bien la première fois que tu le laisses aussi longtemps à la charge de quelqu'un d'autre. Ça te met une boule au ventre... Inspiration, expiration, tu refais le chemin inverse pour retourner vers tes appartements. Contrairement a Milo, ton stage débute réellement qu'en mi-octobre. De quoi te laisser le temps de réviser tes livres de psychologie.

Arrivant aux escaliers du bâtiment, tu es surpris de revoir la demoiselle que tu avais « percuter » plus tôt. Visiblement embêter par ses deux valises dans l'ascension difficile des marches métalliques, tu t'approches doucement dans le but de l'aider. Ni une, ni deux et de façon spontanée, tu te saisis de l'une des poignets avant que le drame ne se produise.

▬ Je peux vous aider ?

© EKKINOX

_________________
    when I say I love you, believe me


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5679-398-we-re-family-toma-adulte http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5691-toma-arago-adulte
 Adulte Etudiante expérimentée
avatar
Adulte Etudiante expérimentée
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 21 ans
Niveau : 11
Jetons : 1038
Points d'Expériences : 225

MessageSujet: Re: Voisin. Voisine. [PV ILEA]   Sam 1 Oct - 13:11







Voisin, Voisine

Ilea Alezar et Toma Arago

La voilà, la fameuse île de Lansat. Ce lieu qui promettait à Ilea de réaliser tous ces rêves. De toute façon, ça ne pouvait pas être pire que chez elle. Ici elle aurait une liberté de mouvement, elle pourrait étudier ce qui lui plait. Devenir éducatrice, voilà son ambition. Elle a du boulot pour y parvenir, mais elle a de la volonté. Même si elle a étudié pendant 2 ans la médecine, ces connaissances-là ne lui seront pas très utiles pour sa nouvelle filière. Elle a l’impression de devoir tout recommencer. La rousse à la sensation d’être comme un nouveau-né. Mais l’échec n’est qu’une opportunité de recommencer plus intelligemment. Enfin c’est ce qu’elle se disait.

Le départ a été un peu mouvementé. Ilea a tout préparé pour pouvoir être la plus efficace. Réussir à remplir au maximum ces deux grosses valises des choses qu’elle ne pourrait pas racheter dans son nouveau chez-soi, préparer son dossier administratif pour devenir indépendante, écrire sa lettre de départ et surtout récupérer de l’argent. Car oui, dans ce monde, on ne fait pas grand-chose sans argent. Elle se doutait que ses parents bloqueraient immédiatement son compte quand ils se rendraient compte de son départ. La rousse s’est donc arrangée pour retirer tout ce qu’elle pouvait avant le blocage fatidique. La somme n’était pas énorme mais ça suffirait pour le départ.

Elle a donc loué un tout petit studio dans un appartement de l’île, le moins cher possible pour pouvoir déjà commencer à mettre de l’argent de côté. La rousse est prévoyante mais elle sait qu’un rien peut la faire paniquer, alors autant essayer de tout bien faire dès maintenant.

Bref, revenons à notre situation. Elle a pris un bateau de nuit et a débarqué ce matin vers 8 heures au port de Lansat. Etonnement, elle n’était pas si fatiguée que ça. Au contraire, un radieux sourire illuminait son visage, comme si elle eut une bonne nuit de sommeil. L’évolution il y a à peine quelques heures de sa Togekiss avait aussi contribué à la mettre de bonne humeur. La rousse ne connait pas grand-chose aux pokemons, mais elle avait tout de même réussir à récupérer cette fameuse pierre éclat. Object rare mais qui a permis à Kayla de changer de forme. Elle ressemble désormais plus à un oiseau. Accompagnée également d’Edelyne et Alison, elle se dirige vers son studio.

Avec un petit plan qu’on lui avait remis au port, la jeune femme ne tarde pas à trouver son chemin dans les ruelles de la ville et met donc le cap sur sa nouvelle maison. Ses deux valises sont sacrement lourdes, et ses pokemons ne peuvent pas trop l’aider à les porter. N’étant pas très sportive, Ilea n’a d’autres choix que d’avancer lentement. Mais, comme une tornade, un jeune homme portant un petit garçon lui ressemblant fortement la percute, ce qui l’a fait vaciller légèrement. Une excuse lancée dans la précipitation et les deux jeunes hommes disparaissent déjà de sa vue. Alors que cette altercation semble assez banale en ville, le cerveau de la jeune femme est en ébullition. Et la raison est toute bête.

*Ils m’ont appelés Madame ?! Je fais si vieille que ça ?! Olala ce n’est pas possible. C’est peut-être à cause du voyage en bateau que j’ai mauvaise tête. Mais peut être que ce n’était que de la politesse ? Rolala je sais paaaaas*

Oui oui il n’en faut pas beaucoup mais Ilea fait très attention à son apparence et sa fierté vient d’en prendre un coup. Malgré tout, elle continue son chemin vers l’appartement. Une fois là-bas, elle lève les yeux et réalise que le confort n’allait pas être très présent ici. Bâtiment sur un étage seulement, avec un escalier en fer à l’extérieur pour accéder aux appartements du haut. Et bien sûr, il fallait qu’elle soit à l’étage. Accompagnée d’un soupir, elle s’approche de l’escalier et se heurte vite à un problème. Les valises sont trop lourdes et elle n’arrive pas à les porter. Peut-être qu’une par une ça irait mieux ?

Elle n’eut pas le temps d’essayer son hypothèse qu’une main masculine saisit l’une des valises pour la porter. La jeune femme reconnait assez facilement le jeune homme qui l’a bousculé un peu plus tôt. Tel un gentleman, il propose son aide à Ilea, ce qui l’enchante beaucoup.

Je te remercie de ton aide. Non en fait je vous remercie, je ne devrais pas vous tutoyer alors que je vous connais à peine. Je suis trop maladroite désolé.

Encore une fois, elle était partie dans sa bulle. Mais elle avait l’impression de se sentir elle-même. Elle peut arrêter de jouer ce rôle de fille modèle qu’elle a tenu pour ses parents. Ça lui fait beaucoup de bien. Avec son aide, elle parvient à gravir les escaliers métalliques. Une fois ses bagages reposés, elle s’adresse de nouveau au jeune homme.

Encore merci pour votre aide. J’habite dans l’appartement numéro 12. Et vous, vous habitez ici avec la mère du petit garçon ?

La question peut paraitre très bête mais Ilea vient de tomber dans un énorme quiproquo. Pour elle, ce jeune homme est le père du petit garçon qu’il portait dans ses bras. La rousse trouve qu’il fait très jeune, mais il est peut être très bien conservé. Après tout s’il y a eu un enfant à 18 ans et que….(je n’ai pas le courage de vous retranscrire tout son raisonnement). En bref, elle se méprend totalement sur la situation.

©BB DRAGON

_________________

Alezar Ilea
L'échec n'est qu'une opportunité de recommencer plus intelligemment ~


Dernière édition par Ilea Alezar le Dim 6 Nov - 16:28, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5719-401-ilea-alezar-adulte http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5751-ilea-alezar-adulte
 Adulte Apprenti Comportementaliste
avatar
Adulte Apprenti Comportementaliste
Région d'origine : Kalos
Âge : 20 ans
Niveau : 10
Jetons : 278
Points d'Expériences : 115

MessageSujet: Re: Voisin. Voisine. [PV ILEA]   Ven 14 Oct - 11:51

un nouveau départ



Tu avais agis par instinct. Comme un chien, aux aguets, tu avais bondis dans sa direction pour rattraper in extrémiste l’une de ses deux valises. Tu n’es pas le plus gentleman des hommes. A vrai dire ta maladresse a tendance à te rattraper rapidement et souvent  ça ne va dans ton sens. Et puis, tu as l’esprit plein de questions, de peurs et d’angoisse. Tu as laissé Milo sous la responsabilité d’une inconnue. Oh évidement tu avais un peu discuté avec la demoiselle avant d’y inscrire le petit bout, mais même avec ça, ton esprit n’arrivait pas à être serein. Tu ravales un soupire quand tu vois le minois de ma mademoiselle se redresser vers toi. Tu croises son regard, elle te sourit, tu lui souris. Elle n’a pas l’air offusqué. Elle ne sursaute pas, ne crie pas, ne se rebiffe pas. Au contraire, elle tente la conversation.

Ah. Elle s’embrouille. Tu clignes des yeux, curieux de sa phrase qui se rallonge, qui part dans toutes les directions et qui finalement, se fini en excuse. Tu lui chipes délicatement sa valise des mains et commences à grimper les marches.

▬ On doit avoir le même âge, pas la peine de t’excusez pour ça. Tu peux me tutoyer, ça ne me dérange pas.

Tu montes les escaliers en sa compagnie et déposes ses bagages. Elle n’a pas l’air bien dans ses baskets, ou plutôt, elle a du mal à s’y accommoder. Tu peux sentir dans sa voix des petites choses qu’hier encore tu n’aurais jamais pu deviner. Anxiété ? Non, pas vraiment. Il s’agit d’autre chose, de quelque chose dont tu n’arrives pas encore à mettre le doigt dessus. Non et puis ! Ptain’ Toma ! Mais t’es qui pour décortiquer psychologiquement une inconnue comme ça ?! Un peu de respect par Arceus ! Tu sursautes sur place, t’auto-freinant dans ton analyse. Tu laisses échapper un rire totalement nerveux et reprends la conversation quand celle-ci te parle de la maman de Milo.

Rien que le faite de repenser a cette personne te fait comprendre sa question à l’envers. Tu ne saisis pas l’essence même de la demande et tu réponds d’une traite, arborant un petit sourire gêné, forçant tes poings à se desserrer.

▬ On est voisin alors, nous habitons au 11. Mais sans maman haha. Elle nous a abandonné depuis un moment maintenant. Tu lui offres une main tendue, à défaut de pouvoir lui faire la bise comme il est coutume de le faire en Kalos. Je m'appel Toma Arago, et l’autre petit bonhomme que j’ai amené à l’école à l'instant s’appelle Milo. Enchanté, voisine.

Et tu lui décoches un sourire, de quoi la rassurer. Ce n’est jamais facile d’aménager dans un endroit qu’on ne connait pas. Tu es assez bien placé pour le savoir au vue des nombreux voyages que tu as faits durant ton enfance.  




© EKKINOX

_________________
    when I say I love you, believe me


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5679-398-we-re-family-toma-adulte http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5691-toma-arago-adulte
 Adulte Etudiante expérimentée
avatar
Adulte Etudiante expérimentée
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 21 ans
Niveau : 11
Jetons : 1038
Points d'Expériences : 225

MessageSujet: Re: Voisin. Voisine. [PV ILEA]   Jeu 20 Oct - 12:54







Voisin, Voisine

Ilea Alezar et Toma Arago

Ilea était un peu intimidée par la présence du jeune homme mais d’un autre côté elle se sentait rassurée. La rousse pensait qu’à son arrivée elle s’enfermerait directement dans son appartement pour étudier, que ces habitudes d’avant la rattraperaient bien trop vite. Il n’y a pas si longtemps, elle passait sa vie dans sa chambre, ne pouvant en sortir sous prétexte qu’elle devait étudier. Même si c’était un calvaire, la rousse n’avait jamais osé désobéir. Dans sa petite pièce personnelle, elle étudiait seulement à moitié, elle écoutait de la musique, prenait en photo tout et n’importe quoi et lisait des recettes. Quand on passe 2 ans à faire ça, on comprend vite que quelque chose ne convient pas.

Mais le fait d’avoir rencontré ce jeune homme lui apporte un peu de confiance. Peut-être réussira-t-elle à élargir ses horizons plus vite que prévu. Evidemment pour ça elle va devoir faire des efforts pour parler sans hésiter ou se tromper de formulation. Mais c’est en se trompant qu’on apprend non ? Il avait monté sa plus grosse valise à l’étage comme si ne rien était pendant qu’elle essayait de camoufler sa peine à en porter une seule. Ses trois pokemons suivent les deux jeunes gens sans faire de bruit, de peur de déranger.

Une fois devant l’appartement numéro 12, la jeune femme apprend que le rosé habite le studio collé au sien et sans la maman. La rousse se sent tout de suite attristée. Elever son enfant seul doit être plutôt difficile. Inutile de vous rappeler qu’elle se trompe sur la situation mais elle apprendra bien la vérité tôt ou tard. Ilea tend sa main au jeune homme, suivant son geste sans vraiment le comprendre. Certes la jeune femme parle très bien mais quelques gestes de présentation lui échappent encore. Elle a beaucoup de choses à apprendre. Il faut croire que ce sont les conséquences de ne jamais pouvoir sortir, découvrir le monde extérieur.

Enchantée Toma, et moi je m’appelle Ilea Alezar, ravie de faire ta connaissance. Je passerais dire bonjour à Milo quand il sera rentré de l’école. Il serait peut-être temps que je découvre mon nouveau chez moi.


La rousse sort de son sac à main le petit trousseau de clé qui va lui permettre en quelques sortes de commencer sa nouvelle vie. Un peu nerveuse, elle enfonce la clé dans la serrure puis pousse doucement la porte. Avec timidité, la rousse pénètre dans le studio pour faire un petit tour. Elle avance dans le salon et trouve deux gros colis posés au centre, en provenance d’Unionpollis. Toute heureuse, elle se jette sur les paquets pour les ouvrir.

Trop bien, tous mes livres sont arrivés avant moi, j’avais peur qu’il se perde en route.

Un livre à bout de bras et le sourire aux lèvres, elle tourne la tête et constate que le jeune homme est toujours là à l’observer. Sentant le rouge monter aux joues de gêne, elle se relève rapidement pour retourner vers lui mais son regard est happé par la cuisine. Etonnement, elle est assez bien équipée et trône sur le plan de travail un gros bol de fraise. A côté, il y a un petit mot de l’agence de location.

Bienvenue dans votre studio mademoiselle Alezar, pour votre arrivée, nous vous avons laissé quelques éléments de base pour la cuisine ainsi que ce bol de fraises. Bon courage pour votre déménagement, et bienvenue sur Lansat !

Ilea repose le mot sur la table et ouvre en furie les placards pour constater ce qu’elle possède déjà. De la farine, du sucre, des œufs, un peu de lait du jour et du beurre ainsi que du sel et du poivre. Des étincelles brillent dans les yeux de la rousse. Elle va pouvoir faire un super gâteau ! Et sans avoir la boule au ventre que ses parents la trouve en train de faire autre chose qu’étudier.
Toute contente, elle ressort de la pièce pour aller parler au jeune homme toujours sur le palier.

Les propriétaires m’ont laissé de quoi faire une tarte aux fraises ! Je t’en apporterais un bout pour te remercier de ton aide, à moins que tu veuilles rester la faire avec moi ?

©BB DRAGON

_________________

Alezar Ilea
L'échec n'est qu'une opportunité de recommencer plus intelligemment ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5719-401-ilea-alezar-adulte http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5751-ilea-alezar-adulte
 Adulte Apprenti Comportementaliste
avatar
Adulte Apprenti Comportementaliste
Région d'origine : Kalos
Âge : 20 ans
Niveau : 10
Jetons : 278
Points d'Expériences : 115

MessageSujet: Re: Voisin. Voisine. [PV ILEA]   Sam 5 Nov - 11:00

un nouveau départ




En voilà une bonne poignée de main ! Enfin… tout est relatif, la demoiselle n’a pas l’air très réceptive. Peut-être que tu aurais dû commencer par la bise, elle trouve ça peut-être plus confortable qu’un serrage de poigne à l’ancienne. Tu gardes néanmoins ton sourire en desserrant progressivement tes doigts. Tant de question pour si peu, mais au fond de toi tu ne souhaites qu’une chose, faire bonne impression.

Après s’être présentée, Ilea sort de son sac un trousseau de clé quasi- similaire au tien. Elle s’approche le pas nerveux de son nouveau chez elle et tu ne peux qu’observer attentivement ses épaules se durcirent peu à peu. Ce sont des choses que tu remarques assez facilement, ayant étudié en profondeur le comportement humain et pokemon et plus particulièrement la gestuel des sentiments. Tu souris donc simplement à son approche et te montres particulièrement curieux.  Tu penches légèrement la tête, jetant quelques regards par ci par là, te rendant compte que vos deux appartements se ressemblent beaucoup. Aucun doute la dessus, tout l’étage et peut-être même celui de dessous sont agencés de la même manière. Ah… les joies des appart’ à petits prix…

De la nervosité au bonheur la jeune femme se transforme devant toi quand elle bondi avec réjouissance sur un carton bien particulier. Trop loin pour voir ce qu’il en est, tu te fis à ton ouïe. Des livres. Oh. Un autre de tes sourires vient se dessiner sur ta frimousse. Sur le pallier, tu sens passer entre tes mollets un Evoli suivit d'un Azurill qui bondit maladroitement.

▬ Atten-

tion...

Face contre mur, la petite souris retombe par terre les yeux humides. Par instinct fraternel ou paternel – au choix- tu viens redresser la petite boule bleue qui s’apprête déjà à pleurer. Tu prends la Pokemon dans tes bras pour la rassurer et comme si de rien ne s’était passé, la voilà qui repart la seconde qui suit ! Eh bah ! Même Ilea n'a surement rien remarqué au vue de la vitesse de rétablissement.

D’ailleurs, la voilà qui se retourne. Au vue de sa réaction, on dirait bien qu’elle avait presque oublié ta présence. Un ridicule soupire se coince dans ta gorge tandis qu’elle se relève en presque panique pour te rejoindre devant la porte.

▬ Les propriétaires m’ont laissé de quoi faire une tarte aux fraises ! Je t’en apporterais un bout pour te remercier de ton aide, à moins que tu veuilles rester la faire avec moi ?

Est-ce une proposition pour passer le temps et ainsi ne pas trop stresser vis-à-vis de Milo ? Je crois bien mon cher Toma. Vites ! Saisis cette chance avant qu’elle ne s’échappe et que tu te morfondes pour le reste de la journée ! Ni une ni deux, tel un chat sur sa proie, tu bondis à l’intérieur de l’appartement, manquant avec ta célèbre maladresse de bousculer Ilea. Trop près ? Oui, tu es un peu trop près, surtout pour une personne que tu viens à peine de rencontrer. Mais t’es comme ça, un peu gamin sur les bords, pas tout à fait adulte et puis... pas franchement timide.

▬ Je suis ton homme ! Même si je suis une véritable bille en cuisine…On pourra voir ça comme… une sorte de fête de bienvenue !

Tout sourire, tu finis, au vue de son invitation, par rentrer chez elle et te dirigeant vers la cuisine, tu y découvres le plat de fraise. Tu serais tenté d’en piquer une ou deux et tu fais tout pour résister à la tentation. Il aurait été plus juste de faire appel à ton Typlhosion, véritable pro en matière de cuisine. Un vrai chef ! Mais tu n’allais quand même pas ôter a Ilea son petit plaisir cuisine si ? Tu inspectes le plan de travail et t'armes illico presto d'un rouleau à patisserie, ustensile te paraissant indispensable à la préparation d'une tarte aux fraises.

▬ Par quoi ont commence, chef ?





© EKKINOX

_________________
    when I say I love you, believe me


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5679-398-we-re-family-toma-adulte http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5691-toma-arago-adulte
 Adulte Etudiante expérimentée
avatar
Adulte Etudiante expérimentée
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 21 ans
Niveau : 11
Jetons : 1038
Points d'Expériences : 225

MessageSujet: Re: Voisin. Voisine. [PV ILEA]   Sam 12 Nov - 16:32








Voisin Voisine

Ilea Alezar

Toma Arago

musique

Ilea savoure chaque instant de ce nouveau départ. Il faut croire qu’Arceus la protège pour que tout se passe si bien. Son studio est bien mieux qu’elle l’espérait, ses livres sont tous arrivés sans encombre et elle fait la connaissance de son voisin de palier Toma. Rien ne peut aller mieux en cet instant. Alors c’est ça la vraie vie… Enfin c’est ce qu’elle se dit. Rire au côté des autres, être libre de ces mouvements. Ce genre de chose évidente pour certains mais complètement nouvelle pour d’autres, comme Ilea. Lorsqu’elle a découvert tous ces ingrédients pour cuisiner, de nouvelles étoiles sont apparus dans ses yeux. La jeune femme allait tout de suite pouvoir cuisiner dans son nouveau chez-elle, et rien que pour elle.

Dans son élan, la jeune femme avait proposé à son voisin Toma de rester avec elle. Il faut avouer que maintenant qu’elle a fait sa connaissance, elle ne veut plus qu’il s’en aille. Ne vous imaginez rien, Ilea ne le voit pas comme ça, du moins pas encore. C’est juste que ses contacts avec les autres à l’extérieur d’une enceinte scolaire étaient quasiment nuls. Alors voir quelqu’un qui n’a rien à voir avec ses études discuter avec lui avait donné envie d’en apprendre encore plus. Et elle espère bien que Toma serra capable de faire ça pour elle. Il a l’air tellement plus à l’aise avec les autres, c’est l’occasion de se débloquer un peu.

Son sourire grimpa jusqu’à ses oreilles quand il accepta. Aujourd’hui, elle ne sera pas seule. Il ferma la porte du studio et se précipita vers la petite cuisine, passant très prêt de la rousse. C’est qu’il est tactile dis-moi le garçon. Elle aussi l’avait bien remarqué, mais ça ne l’a pas gêné plus que ça. Vite, vous vous placez devant le fourneau et le jeune homme se saisit du rouleau de pâtisserie, visiblement fier de lui. Chef ? La rousse éclata de rire. Il se définit comme une bille en cuisine mais en tout cas il a l’air bien motivé.

Je ne sais pas si j’ai le mérite pour être appelé chef mais tu as l’air enthousiaste c’est super. Vu que tu as l’air de vouloir te servir du rouleau de pâtisserie, tu vas préparer la pâte pour la tarte.


La jeune femme approcha de Toma les divers ingrédients nécessaires pour préparer la pâte sablée, essentiel au gâteau. Elle sortit des placards, quelques saladiers puis sur un bout de papier, elle expliqua étape par étape comment réaliser la pâte. En même temps qu’Ilea inscrivait les quantités nécessaires sur le papier elle faisait aussi des dessins pour mieux se faire comprendre. Cette tarte faisait partit de ses préférées, alors elle connaissait la recette par cœur. Elle attrapa également une balance, pour être précis puis finit par poser le stylo sur la table.

Bon voilà je crois que j’ai tout dit, je te laisse t’en occuper. Et puis au pire tu me demandes si tu ne te souviens pas de quelque chose. En attendant, je vais couper les fraises et commencer à préparer la crème pâtissière. J’espère que Milo aime aussi, je serais déçue qu’il n’en mange. Bon et bien c’est partit, on a du boulot !


La rousse se lança alors dans la préparation des fraises. Il fallait les laver puis les couper en deux dans le sens de la longueur. Elle les déposa ensuite dans un autre bol puis enchaina à un rythme assez rapide la découpe. La jeune femme a l’habitude de répéter ce geste, alors au bout d’un moment cela devient un automatisme. Elle s’attaqua ensuite à sa crème pâtissière. La sienne est un peu différente d’une traditionnelle. Ilea a changé sa recette car sa sœur n’aimait pas la crème pâtissière de base. Alors après plusieurs essais, elle réussit à trouver quelque chose qui convenait à Wacila. C’est d’ailleurs les seules fois où elle voyait sa sœur aînée sourire, quand elle mangeait ce gâteau. C’est bien les seules fois aussi où elles étaient un minimum proche d’ailleurs. Enfin bon tout ceci c’est du passé.

Pendant que les deux jeunes gens étaient en cuisine, les 3 pokemons de la rousse s’occupaient différemment. Même si Alison ne faisait que bondir un peu partout dans ce nouveau lieu, Edelyne et Kayla retiraient un par un les livres présents dans les cartons pour en faire des piles triées en différentes catégories. Les 2 pokemons connaissaient assez leur dresseuse pour savoir les reclasser sans trop de difficulté.

De retour en cuisine, Ilea tourne légèrement la tête et constate que son partenaire du jour a l’air d’avoir fini. En revanche il est devenu tout blanc. Il n’est pas malade je vous rassure, c’est juste qu’il a de la farine partout sur le visage. La rousse éclata à nouveau de rire.

Comment tu as fait pour t’en mettre autant sur le visage ? La farine elle va dans la pâte par sur toi Hihihi.




©BBDragon

_________________

Alezar Ilea
L'échec n'est qu'une opportunité de recommencer plus intelligemment ~


Dernière édition par Ilea Alezar le Sam 7 Jan - 22:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5719-401-ilea-alezar-adulte http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5751-ilea-alezar-adulte
 Adulte Apprenti Comportementaliste
avatar
Adulte Apprenti Comportementaliste
Région d'origine : Kalos
Âge : 20 ans
Niveau : 10
Jetons : 278
Points d'Expériences : 115

MessageSujet: Re: Voisin. Voisine. [PV ILEA]   Jeu 29 Déc - 13:47

un nouveau départ



Tu te montre particulièrement enjoué. Après tout, pourquoi en serait-il autrement ? Bonne humeur, et bonne ambiance, il n'y avait pas d'autres mots pour décrire l'atmosphère de la petite cuisine. Alors oui, tu souris, et pas qu'un peu. Ça se voit que tu as la patate, que tu as de l’énergie à revendre. Un peu de stresse peut-être ? Traduit par un excès d'audace ? Hm. Moui. Il y a peut-être un peu de ça. Mais tu es audacieux non ? Un vrai petit chevalier ? Eh bien... on peut dire ça comme ça. En tout cas, armais de ton splendide rouleau à pâtisserie, tu laisses la demoiselle te guider ou du moins lancés quelques instruction. Elle, elle maîtrise le fouet électrique comme le fouet en fer. Elle sait sans doute monter des œufs en neige en deux trois coups de poignets. Elle sait construire des pièces montées dignes des plus grands mariages sans aucun  problèmes. Pour dire, tu la vois déjà inventer des recettes qui révolutionneront le monde ! Tant de fantaisies que tu lui colles à la peau sans même vraiment t'en rendre compte, sans même lui en parler.

▬ Pas de soucis. Aboie-tu gaîment tandis que la demoiselle prépare les ustensils. Aucun soucis hm ? Le plus gros soucis dans cette histoire c'est bien toi mon cher Toma. Pas foutu de faire cuire correctement des pâtes. Oui oui. Vous savez, les pâtes qui finissent en « i », avec les spaghetti, les tortellini, les fusilli et j'en passe. Alors préparer la pâte d'une tarte aux fraises ?! Par Arceus...Mission impossible. Et pourtant tu es toujours enthousiaste à l'idée de mettre un peu la main à la pâte ( sans mauvais jeu de mots). Si tu te crois capable de réussir ? Il y avait un peu de ça, mais il y avait surtout beaucoup d’inconscience. Tu prêtes cependant toute ton attention à la demoiselle et a ses doigts pliées de délices, tandis qu'elle écrit de façon manuscrite les règles à suivre. Farine, beurre, lait, sel et sucre. Rien de bien compliqué.

▬ Oh ne t’inquiète pas. Milo adore les gâteaux.

Tu fais mine de retrousser tes manches, inspires profondément et attrapes un récipient. Ton autre main s'empare du paquet de farine que tu ouvres de façon si maladroite que ce dernier laisse échapper un nuage blanc qui vient se déposer sur ta trombine. Bout du nez immaculé, tu retiens un éternuement et verse la quantité exacte de poudre dans le bol. S'en suit les cuillères de sel et de sucres ainsi que le beurre. Là, il faut pétrir, malaxer, mélanger et ce avec ses petits doigts. Alors tu t’exécutes. Les deux mains dans le plat. La farine continue de virevolter dans ta frénésie. Tu finis même par être distrait quand tu reposes ton attention sur les mouvements d'Ilea et son découpage de fraise. Certain dirait machine, d'autres parleraient plutôt d'art, de gestuelles orchestrées par le cœur et la passion. Des mouvements si précis et uniques que personne ne serait à même de les reproduire.Il s'agissait d'un danse et de rien d'autre. Une valse contrôlée où petits sauts et rondes s’entremêlent. Pendant ce temps, tes doigts se figent dans la pâte. Tu sursautes, bouscule le paquet de farine qui une nouvelle fois crache des ronds de brume blanches.

Comment tu as fait pour t’en mettre autant sur le visage ? La farine elle va dans la pâte par sur toi Hihihi.

▬ J-je... je sais pas haha... Je suis peut-être une sorte d'aimant à farine.

Tu te secoue, te remue un peu, avant de libérer tes mains et d'enfin ajouter le lait et le sucre. Très peu, évidement, comme indiqué sur le petit bout de papier. Tu n'es pas très doué, il n'y a qu'a suivre tes mouvements pour comprendre que tu n'es pas réellement à l'aise et que ton enthousiasme ne suffit pas. Te sentant soudainement bien bête, et assez gêné tu décides de détourner l'attention et mains prises, de te pencher vers Ilea, bouche ouverte pour réclamer un peu de crème. Tête basse, continuant de pétrir la pâte comme Miaouss qui patoune, tu souris simplement.

▬  Ah ~

Traduction ; Je peux goûter ?
© EKKINOX

_________________
    when I say I love you, believe me


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5679-398-we-re-family-toma-adulte http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5691-toma-arago-adulte
 Adulte Etudiante expérimentée
avatar
Adulte Etudiante expérimentée
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 21 ans
Niveau : 11
Jetons : 1038
Points d'Expériences : 225

MessageSujet: Re: Voisin. Voisine. [PV ILEA]   Dim 12 Fév - 12:24








Voisin Voisine

Ilea Alezar

Toma Arago

musique

Qu’est-ce qu’elle s’amusait. Elle était heureuse, sincèrement. C’est banal, c’est simple, mais c’est suffisant. La jeune femme cuisinait dans une petite pièce en compagnie de son voisin Toma, peu dégourdi en cuisine mais pleins de bonne volonté. Et même si la volonté ne fait pas toujours tout, elle contribue pas mal à la réussite de l’action entreprise. Ilea riait doucement au diverses remarques de son camarade. Un aimant à farine ? Ça n’existe pas et elle le sait, c’est simplement une manière amusante de voir la légère maladresse du jeune homme. Elle lui sourit et se contenta de continuer la crème.

Elle est quasiment prête, les fraises sont coupées, et la pâte est également presque achevée par Toma. Le four est préchauffé. La tarte va pouvoir commencer à cuire. La rousse retira doucement la crème du feu mais la tête du jeune homme tout proche d’elle la fit sursauter. Cette expression sur son visage, cette façon de la regarder, tout était clair, il n’y a pas besoin d’être psychologue pour le voir. Amusée, la jeune femme prit une petite cuillère, la trempa dans la crème, déposa une fraise dessus et la plaça dans la bouche du jeune homme.

Allez tiens c’est pour toi, tu me diras ce que tu en penses le gourmand.

Ilea récupéra la pâte des mains du jeune homme, finit de l’étaler et la déposa dans le moule. Elle renversa la crème dedans, puis disposa une à une les fraises, de façon à former de beaux cercles. Minimaliste en cuisine, elle se concentra pour au mieux réussir sa petite œuvre d’art comestible. Une fois le dernier fruit rouge posé, elle se redressa, satisfaite de son travail.

Et voilà, tout est prêt pour mettre au four !

Elle récupéra sa jolie tarte avant de la placer méticuleusement dans le four pour ne pas se brûler. A l’aide de son téléphone, elle lança le minuteur. C’est partit pour 20 minutes de cuisson. Les 3 pokemons de la rousse se précipitent d’ailleurs en cuisine, collés à la porte du four pour admirer le gâteau. Ca la faisait sourire de voir ses pokemons aussi enthousiastes qu’elle pour la cuisine. Pas de panique tous les 3, vous en aurez aussi quand il sera cuit. Il y en a bien assez pour tout le monde pas vrai. Cependant, toute cette cuisine a demandé pas mal de matériel. Et qui dit pas mal de matériel dit beaucoup de vaisselle. Dans ce studio, il n’y a pas de lave-vaisselle. Seulement leurs mains, une éponge, du liquide vaisselle, et un torchon. Pas très réjouie par cette idée, elle en informa tout de même son camarade du jour.

Bon bah il faut faire la vaisselle maintenant. Je préfère le faire tout de suite pour éviter de laisser les choses s’accumuler. Tu peux m’attendre dans la pièce principale si tu veux le temps que je finisse.


Proposition sincère, sans sous-entendu, mais ce garçon est trop gentleman visiblement pour laisser une demoiselle faire tout le boulot toute seule. Il se proposa pour l’aider à la tâche, ce qui arrangea grandement Ilea. Alison, sa Azurill, grimpa sur le rebord de l’évier pour aider elle aussi. Ses attaques de type eau vont bien pouvoir aider les deux jeunes à gagner du temps sur le lavage. Ils n’auront qu’à frotter avec les éponges et le savon pendant qu’Alison lancera l’eau sur la vaisselle. Bon travail d’équipe.

Merci de m’aider Toma, tu n’es vraiment pas obligé tu sais.

Le boulot le moins réjouissant commença, et les assiettes et récipients s’enchainent à un rythme convenable. Cependant, un certain silence est retombé sur le petit appartement et Ilea n’avait aucune idée de comment le rompre. Elle n’est pas à l’aise avec les autres, surtout pour lancer des conversations. Il lui manque de l’entrainement c’est sûr. Tout ça viendrait avec l’entrainement sans doute. Heureusement pour elle, c’est Alison qui va aider à débloquer la situation. La petite Azurill désigna avec une de ces oreilles de garçon, puis une assiette, et enfin son jet d’eau. Les 3 éléments ont tout de suite fait tilt dans l’esprit de la rousse. Ce n’est pas très gentil tout de même, mais bon, elle peut bien avoir 10 ans au lieu de 20 aujourd’hui non ?

Lorsque son pokemon lança le jet d’eau sur l’assiette qu’elle tenait en main, elle inclina l’assiette en direction de Toma, ce qui lui envoya directement l’eau en pleine figure. Le pistolet à eau s’arrêta et la dresseuse et son pokemon fixèrent avec attention le jeune homme. En un instant, les deux éclatèrent de rire. Tellement que la rousse en avait les larmes aux yeux. Le jeune homme avait une tête si drôle que la jeune femme ne pouvait se retenir.

Désolé Toma…C’était trop tentant…Tu as une tête c’est tellement drôle…hihi




©BBDragon

_________________

Alezar Ilea
L'échec n'est qu'une opportunité de recommencer plus intelligemment ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5719-401-ilea-alezar-adulte http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5751-ilea-alezar-adulte
 Adulte Apprenti Comportementaliste
avatar
Adulte Apprenti Comportementaliste
Région d'origine : Kalos
Âge : 20 ans
Niveau : 10
Jetons : 278
Points d'Expériences : 115

MessageSujet: Re: Voisin. Voisine. [PV ILEA]   Lun 13 Mar - 8:51

un nouveau départ



*NomnomNomnomNom*

Et vas-y que ça mâchouille à beaux petits crocs gourmands. Tu as les yeux fermés, faisant attention aux pétillements de ta langue noyée de sucre. Tu es délibérément parti dans le monde du plaisir gustatif. Tu ne saurais dire si cette crème si est meilleure que celle que prépare ton Typlhosion, mais une chose est sûre, c’est que c’est vachement beau. Oh ça oui. Et ça se voit sur ta frimousse. Il n’y a qu’à voir ton grand sourire conquis. Tu en tomberais presque sous le charme ! Rictus narquois, léchage de babines et étalement de corps sur plan de travail pour un étirement félin.

Et voilà un soupire grandement satisfait, suivit d’un : ▬ C’est délicieux. Vraiment.

Encore un peu de farine sur la face, tu laisses ton regard roulé jusqu’à Ilea que tu fixes. Elle a ton âge mais semble déjà en savoir plus que toi sur la vie. Tu as beau t’occuper de ton petit frère comme un véritable père tu as l’impression d’avoir des lacunes, de grosses lacunes. Tu mâchouilles ce sentiment déplaisant et continues de fixer la demoiselle avec plus ou moins la même intensité. Vous vous connaissez à peine, mais sans doute pourrais-tu finir par lui dire qu’elle est belle, par pure franchise, par pure sincérité, sans gêne ni arrière-pensée. Parce que c’est le cas. Parce qu’elle à ce visage rond et charmant. Et puis, cette flamboyante chevelure. Tu souris de nouveau et te redresses.

Un ou deux étirements en plus et tu finis accouder au meuble. Vous avez bien travaillé. Enfin. Tu n’as pas fait grand-chose, même pas sûre que tu es vraiment réussis ta pâte enfaîte… Mais c’est l’intention qui compte non ? Tu te frappes mentalement avant d’être reprit par la jeune femme qui ne perd pas une seconde de plus pour commencer à nettoyer. Et dire que toi, tu aurais sans doute laissé tout ça en plan. Après tout, si tu devais faire la cuisine, il y avait fort à parier qu’il n’y aurait pas juste de la farine sur la table, si vous voyez ce que je veux dire. Ni une ni deux, comme un automatisme, tu bondis sur l’occasion pour donner une nouvelle fois un coup de main en t’attaquant à la vaisselle. Après tout, à deux c’est toujours mieux.

▬ Crois-moi, je me sens bien obligé de t’aider. De nous deux c’est probablement moi qui est déguelassé le plus de trucs.

Tu lui décoches un sourire, à moins que cela ne soit une espèce de rire nerveux avant de frotter ustensiles et récipient. Tu es concentré sur ta tache. Tu aurais pu commencer à siffloter, de manière spontané, pour rompre ce silence, mais c’est à peine si tu l’avais remarqué. Après tout, tu semblais baigner dans une espèce d’atmosphère bienfaitrice, non pas peu fière d’avoir aidé à faire une tarte pour la première fois de ta vie. Si absorbé par la vaisselle que tu n’as pas vu venir le jet d’eau. Paf. Dans la face.

Tu dégoulines, de partout. Du haut de la tête au bout des épaules. Une petite pause, un rire en fond, profond et particulièrement moqueur, rien que pour toi. Ah. Tu redresses tes mèches roses tombantes devant tes yeux pour les aplatir en arrière avant de rire à ton tour. Mais l’heure n’est pas aux esclaffements. Oh que non. Tu tournes le robinet à fond et fait pression avec ton pouce pour diriger le jet d’eau vers Ilea.

▬ Arroseur arrosé !

Sans doute essaye-t-elle de s’échapper en reculant, mais tu tentes un pivot, un déplacement « agile » pour la garder à portée. Mais c’est sans compter sur la légendaire maladresse des Arago. Sous tes pieds, les gouttes d’eaux de votre jeu ont fini par former une flaque, glissante à souhait. Ni une ni deux, le destin fait ce qu’il a à faire et tu te retrouves les quatre fers en l’air. Magnifique vautrage. Juste splendide.


© EKKINOX

_________________
    when I say I love you, believe me


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5679-398-we-re-family-toma-adulte http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5691-toma-arago-adulte
 Adulte Etudiante expérimentée
avatar
Adulte Etudiante expérimentée
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 21 ans
Niveau : 11
Jetons : 1038
Points d'Expériences : 225

MessageSujet: Re: Voisin. Voisine. [PV ILEA]   Dim 9 Avr - 10:50








Voisin Voisine

Ilea Alezar

Toma Arago

musique

Ilea n’avait probablement jamais autant rire depuis sa petite existence. Ce genre de blague, la rousse n’avait jamais osé en faire. C’était trop farceur, pas assez raffinée pour sa famille modèle. Ses parents n’étaient pas souvent là pour des scènes si banales du quotidien et envoyer un jet d’eau sur sa sœur ne lui est jamais venu à l’esprit. Cela montre aussi le certains conditionnement dans lequel elle vivait à Sinnoh. Mais maintenant c’est fini. La jeune femme veut s’épanouir, mais surtout elle veut s’amuser. Et Toma était un super support pour ce genre de choses. Le jeune homme s’est tout de suite trouvé très accueillant avec Ilea, comme s’ils se connaissaient depuis longtemps. Ça lui a fait tellement plaisir qu’elle a voulu lui montrer, à sa façon disons.

La tête ainsi que les épaules du rosé sont trempés. Mais ça n’empêche pas la jeune femme de rire aux éclats. Elle le trouvait tellement drôle ainsi qu’elle ne pouvait s’en empêcher. On aurait dit un enfant. Mais elle aussi ressemble à une enfant actuellement. Envoyer de l’eau sur quelqu’un ce n’est pas très mature. Des enfants de 6 ans feraient la même chose. Mais ce n’est pas grave, aujourd’hui elle aura 6 ans. Toma releva la tête, prêt à se venger au plus vite. Il se saisit du robinet pour viser la rousse. La jeune femme bougeait dans tous les sens pour esquiver l’eau, cependant ce n’est pas un grand succès. Ses cheveux absorbaient déjà pas mal d’eau et ces vêtements vont prendre la relève. Enfin ça ça aurait été si Toma n’avait pas trop fait le fanfaron. En effet, l’eau qui s’est déposée sur le sol a formé une flaque et c’est avec splendeur que le rosé glisse et s’éclate par terre, laissant ainsi échapper le jet d’eau.

Premier réflexe de la jeune femme, se jeter sur le robinet pour l’éteindre avant d’envoyer encore plus d’eau. Seconde étape, aider Toma à se relever. Elle se pencha vers lui en lui tendant le bras.

Tout va bien ? Je suis désolée c’est de ma faute. Je voulais m’amuser un peu et je n’ai pas réfléchi.

Ilea s’en voulait un peu mais le jeune homme a eu vite fait de la rassurer. Elle a toujours besoin d’être rassurée cette madame. Il se releva, et c’est en riant qu’Ilea constata les dégâts dans le petit studio. Elle attrapa un torchon puis s’accroupit au sol pour nettoyer tout ça. Heureusement, il y a du soleil cela va sécher relativement vite. La rousse ouvra la porte du petit appartement et se glissa sur la petite rambarde pour prendre l’air. Naturellement, le rosé l’a suivi pour continuer de discuter. Très bizarrement, la rousse pencha sa tête par-dessus la barrière et laissa glisser ses cheveux vers le sol. Quelle tignasse elle a, c’est assez impressionnant pour être souligné. Ilea en riait elle-même.

Tu ne trouves pas que j’ai trop de cheveux ? C’est vrai tu as vu cette masse, on pourrait presque faire une corde avec hihi.

Sa propre remarque lui rappela un film pour enfant où une jeune fille blonde pouvait faire tout et n’importe quoi avec ces cheveux. C’est plutôt drôle il faut l’avouer. Mais fort heureusement, la jeune femme n’est pas arrivée à ce stade-là. La seule chose qu’elle constatait c’est que ses cheveux étaient partis en n’importe quoi avec l’eau de tout à l’heure. D’un coup de tête, elle se releva en ramenant sa tignasse en arrière. Comme un lion. Enfin non, Ilea faisait beaucoup moins peur qu’un lion. Souriante, elle s’adressa au jeune homme.

Vu l’heure, tu ne devrais pas aller récupérer Milo ? Je peux t’accompagner si tu veux bien.

Les deux jeunes rangèrent deux trois bricoles dans la maison avant de quitter le studio. Le sourire jusqu’aux oreilles, la rousse suivait le jeune homme vers l’école de son frère (fils dans la tête d’Ilea). Elle allait par la même occasion l’école où elle espère un jour décrocher un travail. Cette rencontre marquait le début de quelque chose de nouveau, de différent, de plus grand.

HRP : Rp fini pour moi o/ Merci beaucoup c'était super ♥



©BBDragon

_________________

Alezar Ilea
L'échec n'est qu'une opportunité de recommencer plus intelligemment ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5719-401-ilea-alezar-adulte http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5751-ilea-alezar-adulte
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Voisin. Voisine. [PV ILEA]   

Revenir en haut Aller en bas
Voisin. Voisine. [PV ILEA]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: Village Portuaire :: Autres Lieux Importants :: Habitations-