>

Partagez | .
perdus cette nuit. (josh)
avatar
Pokeathlète Coach

Région d'origine : Kanto
Âge : 18 ans
Niveau : 28
Jetons : 1795
Points d'Expériences : 561

Sujet: perdus cette nuit. (josh)   Dim 23 Sep - 23:21


J'me sens si seul dans ce brouillard, comme en danger, c'est fou ce qu'on est perdus cette nuit.

Dans ce brouillard
Comme en danger

Les deux adolescents marchent dans le sable. Derrière eux, pas très loin, les anciens habitants de Lansat sont rassemblés autour d'un barbecue, pour tenter d'apaiser les coeurs meurtris et de célébrer un nouveau départ. Les pokémon de Josh suivent les deux jeunes gens, aidant le garçon à transporter les bouteilles qu'il les avait envoyées chercher. Un peu gênée, la rouquine mène la marche. Elle souhaite juste s'éloigner un peu de la fête. Elle n'est plus très à l'aise sous le regard des autres, ou en situation sociale. Et comme elle a déjà trouvé de quoi occuper sa soirée et se changer les idées — en la personne de Josh — elle peut désormais s'éclipser sans remords. En s'en tenant à son objectif de la soirée !

Mais il lui reste néanmoins une nouvelle épreuve à affronter. La Givrali ralentit, et s'arrête, lâchant le poignet de son camarade. Elle s'étire, en partie pour se détendre, en partie pour gagner du temps.

« Aaah, désolée. On est plus tranquilles ici, tu trouves pas ? »

Elle espère qu'il ne lui tiendra pas rigueur de son initative. Il l'avait déjà emmenée un peu en marge de la fête, et ils ne sont pas si loin que ça ; il pourra toujours y retourner s'il le souhaite, elle ne lui en voudra évidemment pas.

Elle s'assied dans le sable, en regardant la mer, et commence à jouer avec l'une de ses mèches rousses, la tortillant nerveusement autour de son doigt.

« Si on parle de VDM, on peut commencer par dire que j'ai une peur bleue des fantômes, et que je viens de Lavanville, dans la région de Kanto, plutôt connue pour son cimetière et sa riche population de pokémon spectres. Puis quand mes parents m'ont envoyée à la Pokémon Community contre mon gré, le Collectionneur a cru bon de me confier un fantominus. Pas besoin de t'expliquer qu'on a connu des débuts difficiles. Haha, bien sûr, tu sais qu'on a fini par surmonter ça. »

Elle s'interrompt. Inutile de préciser comment les choses ont évolué, il a déjà eu l'occasion d'observer sa complicité avec son starter, à l'époque. Mais cette petite anecdote lui offrait une bonne transition pour le gros morceau.

« Aujourd'hui, en revanche, on a à nouveau un peu de mal. Depuis... l'accident. À cause de mes insécurités, et de mon inconscience, je nous ai mis en danger, mes pokémon et moi. Il y avait... la grotte... et puis... l'éboulement... et mon smogogo... l'ex.. l'explosion... »

Elle s'arrête, relève la tête et inspire profondément, tentant de calmer les tremblements de sa voix, de retenir les larmes. Elle l'a raconté plusieurs fois, à présent. Ghost le lui a même fait répéter, apprendre des phrases, pour l'habituer. Mais quand elle sort du cabinet, elle oublie le texte et les phrases bien tournées, aseptisées, et retourne à ses cauchemars. Ça fait presque quatre mois, et elle est toujours prisonnière dans cette grotte.

Elle renifle, expire. Elle ira au bout de ce qu'elle a commencé.

« Mon smogogo est... mort... dans cette grotte. Mon florizarre a été grièvement blessé, et je n'ai... toujours pas osé lui faire face depuis. J'ai perdu mon oeil — elle porte une main tremblante au bout de tissu noir — dans l'explosion. » Elle attrape le bas de son tshirt, et le remonte lentement, pour lui montrer une marque de brûlure au-dessus de la hanche. « Moi aussi, j'en ai un peu partout. Elles me rappellent... ce que j'ai fait. Elles me rendent malade. »

Elle se hâte de re-tirer le t-shirt vers le bas et de bien remettre le pan de sa veste dessus. Recroquevillée dans le sable, elle serre le poing. La skélénox qui ne quitte pas la rousse, invisible comme à son accoutumée, se rapproche d'elle, et Alex sent sa présence. Tentant de calmer sa respiration, elle finit par laisser échapper un rire nerveux.

« Désolée, je... J'ai un peu pourri l'ambiance, hein. »
15 juillet 2018

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3913-0283-alex-j-lovell-how-can-you-expect-to-be-taken-seriously-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3917-alex-j-lovell-givrali-uc
avatar
Adulte Soldat de la 24ème

Région d'origine : Kanto
Âge : 19
Niveau : 27
Jetons : 285
Points d'Expériences : 583

Sujet: Re: perdus cette nuit. (josh)   Sam 13 Oct - 23:22

L’air se fait plus frais à mesure que vous vous éloignez des feux sur la plage. Les voix, progressivement, s’estompent, comme absorbées par le vent. Vous avez tous les deux de quoi boire, de quoi noyer vos ennuis, vos problèmes et célébrer vos retrouvailles. Tu t’assois avec elle, ni trop proche, ni trop loin, sait-on jamais si une situation hasardeuse réclame que tu sois réactif pour elle. Tu l’observes, tu l’écoutes parler, après avoir dévoilé l’ensemble de tes évènements de merde, c’est à son tour d’en dire plus sur elle. Le moins, qu’on puisse dire, c’est que la vie s’est aussi acharnée sur elle, à croire qu’il y avait beaucoup de coïncidences.

À mesure que tu l’écoutes, tu comprends qu’elle n’a pas totalement fait le deuil de ce qui vient de lui arriver, qu’elle est encore vulnérable, pas tant physiquement, mais que mentalement, la brèche est encore à vif. La perte d’un pokémon est toujours une épreuve difficile, assister à la mort de l’un des pokémons que l’on aime et dont on prend soin doit être une des pires choses possible à envisager. Bien que tu es vécu des situations similaire, tu n’as jamais été acteur de la souffrance de tes pokémons, tu as « seulement » assisté, impuissant à leur vol et disparition. Malheureusement, tu n’es pas quelqu’un de très adroit pour rassurer les gens, mais tu y mets toujours toute ta volonté. Lorsqu’elle pointe son cache-oeil, tu rougis un peu, mine de rien ce cache-oeil lui offre un côté pirate ou aventurière qui lui colle plutôt bien, ça lui fait un charme particulier. Tu poses sa main sur la sienne avant de la regarder avec un sourire.

-Le plus bel hommage que tu puisses faire à ton Smogogo, c’est de vivre pleinement ta vie, croquer cette vie à pleines dents, profiter des belles occasions, ne rien t’interdire. Tu laisses une petite pause. Puis j’aime bien ton cache-oeil, ça fait de toi une reine pirate fraîchement débarquée sur cette île pleine de trésors.

Tu lèves ton verre pour trinquer avec elle, un sourire aux lèvres et boire de belles gorgées, savourant l’alcool qui brûle délicatement ta gorge, cette douce morsure que tu apprécies d'embrasser de temps à autre.

-Tu sais, il paraît que les êtres spéciaux et choisit par les dieux ont la peau marquée et le corps meurtrit, il n’est pas difficile de constater que nous sommes des élus parmi les élus ! Dans les années à venir, nous allons vivre d’incroyables événements et marquer notre temps ! Tout ce que tu as à faire Alex, c’est d’y croire !

Tu t’allonges dans le sable, la main que tu avais posée sur la sienne glisse lentement, délicatement, pour rejoindre le sable suite au changement de position. De là où vous êtes, il y a beaucoup moins de pollution lumineuse, le ciel dégagé laisse apercevoir ses magnifiques étoiles.

-Au fond, si tu considères que ton corps, c’est comme le ciel, considère chacune de tes cicatrices comme une constellation, un événement spatial que tout le monde admire, même les trous noirs sont admirés. Donc les marques de ton corps sont des constellations pour qui sait les admirer. Nous ne sommes pas tous astronomes de naissance, c'est normal que certains te dévisagent, mais ceux aux yeux aguerris verront en toi une des plus belles personnes sur terre. !

Tu ris chaleureusement, tu n’as jamais été très talentueux pour faire des métaphores, mais cette simplicité dans tes mots, fin, t’es pas un grand orateur, t’es pas comme Léo qui sait bien se démerder et tout, mais il t’a aidé à mieux construire tes phrases de petit paysan de Kanto.

-N’oublie jamais qu’il y a quelqu’un qui attende que tu brilles pour que tu deviennes son étoile ! Mais ça ne peut arriver que si tu es prêtes à accepter que chaque événement qui t’as marqué, tu parlais là tant physiquement que mentalement, te permet de t’affirmer un peu plus en temps que personne. Je sais que cela prend du temps. Mais tu en es largement capable Alex, une amoureuse du poison est capable de tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3736-josh-aeris-phyllali
perdus cette nuit. (josh)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: L'Île Cobaba 3.0 :: Plage-