Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 7

Pokemon Community

Tu abandonnerais ce pauvre locataire démuni à son déménagement, en « empruntant » sa camionnette en plus… ? Je ne te pensais pas voleur, Josh.
en savoir plus ?
Cha-charmant… normalement c’est en mission avec Josh que je frôle la mort, pas en rentrant chez les Phyllalis.
en savoir plus ?
Je vais chuter, encore, et ça sera long, et ça sera douloureux, et t'auras pas envie d'être là. Parce que toi, tu as Aoi mais moi j'ai quoi maintenant que Maya est partie, dis-moi ?
en savoir plus ?
Ce n'est pas le parc que je souhaite anéantir...
en savoir plus ?
Mademoiselle Alézar, Pecheresse Caroline ! Où êtes-vous ?
en savoir plus ?
La triche sera permise évidemment.
en savoir plus ?
Q…. Quéééééééééééééé ?!
en savoir plus ?
Le Deal du moment : -10%
Apple TV HD 4K 32Go (2021)
Voir le deal
179 €

Josh Aéris
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3650-0266-josh-aeris-un-revenant-affecte-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3736-josh-aeris-adulte
Icon : De l'importance du déroulé plantaire [Les pèlerins de Tabalibungada] S-l300
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kanto
Âge : 21
Niveau : 40
Jetons : 1333
Points d'Expériences : 1196
De l'importance du déroulé plantaire [Les pèlerins de Tabalibungada] S-l300
8
Kanto
21
40
1333
1196
pokemon
De l'importance du déroulé plantaire [Les pèlerins de Tabalibungada] S-l300
8
Kanto
21
40
1333
1196
Josh Aéris
est un Adulte Colonel de la 24ème
C’est le grand jour, tout est en règle, l’association des Pèlerins de Tabalibungada s’apprête à ouvrir ses portes pour la première randonnée. L’excitation est telle, que tu as eu du mal à dormir, toi qui pourtant rejoins le monde de Creselia si vite habituellement. Au petit matin, alors que le rendez-vous est à neuf heures trente, tu te lèves bien plus tôt, afin d’être sur place en avance. Tu te prépares, choisissant soigneusement tes affaires, vérifiant l’état de tes chaussures ainsi que du reste de l’équipement, balises de détresses, vêtements chaud, de quoi grignoter, boire et un repas. Pour t’accompagner, Sarin et Bob, ce duo est parfait. Le Nosferalto pourra opérer à une reconnaissance du terrain et le Brutapode, par sa taille, sera chargé de transporter quelques affaires et si besoin les gens fatigués. Mieux vaut prévoir, même si tu espères que tout le monde pourras

C’est un grand évènement pour toi. Le départ se fait depuis le hameau Skiddo, le village est paisible, loin de la pollution des villes et tu comptes bien entretenir cet air pur. Pour se faire, tu as mobilisé des Bourrinos, qui peuvent porter deux personnes et les acheminer en dix minutes depuis le pied de la montagne. Aujourd’hui il s’agit d’une randonnée « Paradis », c’est-à-dire deux heures de randonnée active. À huit heure et demie, tu es déjà sur place, à ouvrir le local que tu loues pour stocker le matériel ainsi que toutes les cartes qui indiquent le balisage. Aujourd’hui il s’agit de marcher tranquillement sur vers les hauteurs du hameau vers un promontoire qui offre une vue exceptionnelle sur le lac Keldeo, au zénith il devrait y avoir de magnifiques couleurs si jamais le temps ne se couvre pas.

Sur la place, il n’y a pas grand monde, quelques personnes vont et viennent, certains furent surpris en apprenant l’existence de cette association, quelques uns sont heureux de voir une activité pour valoriser le village et le marcher, tu penses à l’avenir prendre tes repas au marché afin de faire tourner l’économie locale. Tu es stressé, tu marches un peu en rond, compte et recompte les équipements nécessaires, récites les codes topographiques pour s’orienter sans se perdre. Ce trajet tu l’as fais, visualisé et tu avais Sarin pour t’aider, tout devrait bien se passer !

Un coup de cornes vient piquer tes fesses, tu sursautes en te retournant pour trouver un Brutapode qui se souffle dessus avant de venir s’allonger pour frotter ta tête contre ton buste, tu respires un grand coup en caressant ton pokémon.

-Merci

Il serait temps que tu te calmes oui. Car actuellement tu trembles aussi fort qu’un pokémon feu-insecte qui imagine ce que lui infligerait l’attaque transformée de « Rafale Feu » avec une Pyrozélite d’un Méga Dracofeu-Y, franchement, même si je suis un narrateur immatériel qui discute dans ta tête, j’ai peur d’avoir mal face à ce genre d’attaques. Tu grattes donc ton ami sous la mâchoire, le laissant glapir de satisfaction. Il lui arrive d’être plein de douceur, tout comme toi. Tu souris avant de te retourner vers les Bourrinos qui arrivent, une petite dizaine de randonneurs sont disposés aujourd’hui à te faire confiance. Iéna est avec toi, avec War, son Fouinard enroulé autour de ses pieds. Lorsque tout le monde semble présent, tu t’avances, observant la petite assemblée où tu reconnais Kaeko.

-Bonjour et merci de vous être déplacés ! J’espère que vous avez fait bonne route, pour ceux que je n’ai pas encore pu rencontrer, je suis Josh Aéris, fondateur de cette association de randonnée. Tu marques une petite pause. Pour ce matin, nous allons suivre un petit itinéraire qui nous amènera plus haut où nous mangerons à midi avec une belle vue sur un élément remarquable de l’île. J’espère que vous avez tous votre matériel, de quoi boire et manger. Au besoin, vous avez le marché local qui vous permettra d’acheter quelques consommables.

Ton Nosferalto est dans les airs alors que ton Brutapode te rejoint, quelques personnes commencent à discuter et sympathiser en attendant que d’autres fassent leurs achats. Tu en profites pour aller vers Kaeko que tu salues avec un grand sourire alors qu’on sent que tu stresses pas mal.

-Je suis vraiment heureux de te voir ! J’espère que tout se passe au mieux de ton côté, tu vas voir, la vue est sublime ! Au moins cette fois, pas de Chuck Morris et ses fausses indications !

Il est rapidement l’heure de partir, sac sur le dos, tu prends la tête du cortège alors que Iéna se met en bout de file, chacun se positionne où il le désire. Vous voici prêts à partir et comme tu le dis souvent, tu t’exclames avec une voix guillerette et motivante !

-En route mauvaise troupe ! Se surpasser coûte que coûte !

De toute façon, j’espère que sais où tu mets les pieds cette fois, car avec les femmes, tu as peu de réussite, ton pas est chancelant. Puis tu aurais pu prendre des fraises sèches au marché ! C’est super bon putain ! Wesh, les autres narrateurs, vous en pensez quoi ? Fin, je sais que toi, narratrice de Kaeko tu vas répondre, c'est quoi ton fruit sec préféré?

HRP :
Je vous laisse arriver sur place et papoter un peu. Mon prochain poste lancera l'ambiance de la marche avec autant des descriptions, après vous serez libre de faire avancer le rp et la marche à votre guise, j'ai pas du tout envie de "dicter" le rythme tout le long du rp <.<
Au fait, mon narrateur risque de souvent venir poser des questions ou embêter le votre, libre à vous de réagir à ses bêtises!

Image de Iéna D. Low :
De l'importance du déroulé plantaire [Les pèlerins de Tabalibungada] 7c2f9e03d24771efc21edbc2c4cf5cf7
Kaeko D. Riviera
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t823-une-nouvelle-venue-riviera-d-kaeko-mentali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1073-kaeko-d-riviera-mentali
Icon : De l'importance du déroulé plantaire [Les pèlerins de Tabalibungada] GhlZBQN
Taille de l'équipe : 15/30
Région d'origine : Kanto
Âge : 20
Niveau : 51
Jetons : 1611
Points d'Expériences : 1559
De l'importance du déroulé plantaire [Les pèlerins de Tabalibungada] GhlZBQN
15/30
Kanto
20
51
1611
1559
pokemon
De l'importance du déroulé plantaire [Les pèlerins de Tabalibungada] GhlZBQN
15/30
Kanto
20
51
1611
1559
Kaeko D. Riviera
est un Adulte Larbin Expérimentée
Les cheveux attachés, la tenue de jogging et l’appart en bordel. Kaeko trônait au milieu de ce foutoir telle une reine des Miasmiax. Elle ne faisait attention à rien, trop occupée à mâchouiller une sucette en récrivant un énième rapport qui je cite : C’EST QUOI CE PROFESIONNALISME DE STAGIAIRE DE TROISIEME, REECRIS MOI TOUT CA EN VITESSE. Oui tout en caps lock, forcément. La joie d’un larbin, c’est de toujours recevoir beaucoup de compliments, d’être épanoui dans son travail et chaque jour se lever avec bonne humeur en se disant que ce qu’on fait est utile.

La boule sucrée craqua dans sa bouche. Elle en avait marre, elle avait beau relire ses écrits elle ne voyait pas ce qui clochait. Dans le doute, elle inversa trois tournures de phrases, changea la taille des paragraphes et renvoya le tout à son patron. Flemme de tout refaire depuis le début, et puis les lisait-il vraiment? Surtout envoyé si tôt le matin ?

Tandis qu’elle s’étirait sur son canapé, son Ipok vibra. Un rappel. Ne se souvenant plus de quoi il s’agissait, la brunette se saisit de son portable pour ouvrir grand les yeux. Enfin une lueur d’espoir dans ce monde de brutes. Le club de son nouvel ami, Josh. Il en parlait régulièrement depuis la mission avec, frisson, Chuck Morris. Au moins, on ne verra pas sa tenue de ranger du fin fond du désert Unysien pointer le bout de sa botte. Et puis, la brunette avait même eut l’autorisation (et l’obligation) de la part de ses supérieurs de participer activement à ce club. Ça permettra de te fondre dans la masse d’Adala et en plus de te rapprocher d’un de tes collègues. Que demander de plus ? Au moins elle pensera à autre chose. Autre que son appartement crasseux malgré les efforts de Gollum pour le maintenir à flot. Autre que son taf qui lui pourrit la vie. Autre que ses voisins qu’elle ne croise jamais et qu’elle aimerait bien.

Ouais elle se sentait seule quoi.

« Je suis toujours ravie que tu me le rappelles ma chère narratrice. »

Elle souffla avant de mettre en veille son pc et de commencer à mettre des chaussures de marche. La tenue moche de sport elle l’avait déjà sur elle alors à quoi bon se changer ? Et puis elle allait sentir la sueur dans ce périple donc un peu avant un peu après osef non ?

Elle mit du déodorant tout de même.

Son regard améthyste se balada dans son salon. Gollum tentait de jeter tous les cadavres de bouteilles d’eau vides et les miettes de pains qu’il y avait partout. Le Ténéfix semblait au bout du rouleau. La dresseuse avoir bien remarqué que son train de vie de mollusque exaspérait profondément le double type. C’était bien le seul d’ailleurs, les autres étaient bien contents de se la jouer Larvibule. Sauf Link qui passait ses journées à s’entrainer avec Kira qui ne comprenait pas pourquoi le Monorpale lui en voulait autant.

« Bon les cocos, j’emmène Gollum avec moi aujourd’hui, direction la nature ! »

Le Ténéfix lui lança un regard noir en montrant des ses griffes l’entassement de sacs poubelle dans un coin de la pièce. La brunette joint les mains et ferma un œil pour dire désolée.

« T’inquiètes, je vais tout ranger en rentrant mais il te faut du repos Gollum ! L’air pur de la montagne te fera du bien ! Omega et Lupin vont nous accompagner, les autres je vous confie l’appart, de toute façon vous ne pouvez pas le mettre en pire état que maintenant.. Et Feldspath veille au grain ! »

Elle salua son scientifique préféré qui allait se la jouer chevalier du taureau à croiser les gens et gueuler sur les autres. Rassurée d’avoir le seul pilier de son équipe face aux… Autres, la brunette sauta, Gollum dans les bras, par la fenêtre pour voler avec Lupin en direction du local des pèlerins. Parce que les portes c’est pour les faibles, et qu’aérer son appartement c’est cool.

Avec son Grodrive, la brunette arriva pile à l’heure pour saluer Josh juste avant son discours de bienvenue devant le local de son association. Parfait. Des Bourinos étaient présents pour les personnes qui ne pouvait pas s’emmener au lieu de toutes les convoitises, un paradis naturel que seuls les plus chevronner pouvaient accéder. Elle se mit au fond de la petite troupe pour simplement écouter et se faire oublier des alentours.

Une fois le discours terminé, Josh vint saluer la brunette. Celle-ci lui adressa son plus beau sourire.

« Je suis bien heureuse de pouvoir participer ! Sans Chuck Morris on va en effet bien plus s’éclater ! Et puis ça me fait sortir un peu de mon antre, merci de m’avoir invitée ! »

Elle lui lança un pouce en l’air, ravie. Un bol d’air frais ce garçon.

Puis, il était temps de partir, la brunette se mit dans le premier rang, histoire de distancer les gens au bout d’un moment, pour profiter du paysage et de la compagnie de ses trois Pokémons. Pour une fois qu’elle avait l’occasion de voir Gollum en dehors de sa mauvaise foi, elle allait en profiter.

Et sinon je ne suis pas fan des fruits secs déso, qu’est ce que ça vient faire là Oo.

« What ? Tu mets des smileys dans tes rps maintenant ? Déjà que t’écrivais pas bien.. »

Journée reposante, enfin ça dépend de quel point de vue on se place. Aller à l’aventure compagnon, marchons vers l’horizon…

« J’aurais mieux fait de rester chez moi, la suite vous le dira… ♫ »

Sifflota gaiement la spécialiste spectre se lançant à l’ascension de la montagne.
HRP :

Kaeko se situe en avant du groupe avec trois Pokémons, Gollum son Ténéfix, Lupin son Grodrive et Omega son Ectoplasma, vous la verrez parler parfois seule mais elle accueille les gens avec plaisir malgré son air un poil froid ♥



De l'importance du déroulé plantaire [Les pèlerins de Tabalibungada] Espeon_la_by_GoldFlareonDe l'importance du déroulé plantaire [Les pèlerins de Tabalibungada] Giratina_la_by_GoldFlareon
Yuna Frostheart
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7052-481-yuna-akabara-une-rose-de-feu-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7065-yuna-akabara-givrali
Icon : De l'importance du déroulé plantaire [Les pèlerins de Tabalibungada] Yunaic11
Taille de l'équipe : 34/38
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 82
Jetons : 998
Points d'Expériences : 2907
De l'importance du déroulé plantaire [Les pèlerins de Tabalibungada] Yunaic11
34/38
Hoenn
17 ans
82
998
2907
pokemon
De l'importance du déroulé plantaire [Les pèlerins de Tabalibungada] Yunaic11
34/38
Hoenn
17 ans
82
998
2907
Yuna Frostheart
est un Topdresseur Spé. Type

De l'importance du déroulé plantaire

ft. des gens
♫♫
-Horvut qu’est-ce que j’ai déjà dit ?
-Bibiiiii
-Pas de bêtise dans la chambre ! Toi et Irina vous pouvez aller vous promener dans le terrain de la pension pour aller à la chasse aux œufs !

Mon Métamorph transformé en Bibichut fait mine de bouder, alors que la vraie pokémon fée ne semble pas comprendre ce qui se passe. Je lâche un soupir en roulant des yeux, avant de retourner à mon devoir. La Bibichut est tellement naïve qu’elle ne voit pas que mon Métamorphe lui fait littéralement du rentre dedans. Je sais que c’est l’objectif de la pension, qu’ils aient un œuf de pokémon, mais quand même, un peu de décence n’a jamais fait de mal. Je dois avouer que je suis quand même étonné de l’entrain et de l’énergie que met mon Métamorph à l’ouvrage, à croire qu’il est en train de tomber amoureux de la Bibichut. Enfin les choses se feront quand elles se feront, je ne me fais pas de soucis là-dessus…Mais le bruit des amourettes n’arrêtent pas, me forçant à me retourner à nouveau vers le duo de pokémon.

-Horvut, tu le fais exprès ce n’est pas possible !
-Bibiiii
-Bon ok j’ai compris, on part maintenant et je vous dépose au terrain.

Je me lève et prend avec moi la pokéball d’Arvak, car si je dois sortir cet aprèm c’est surtout à cause de lui. Les deux Bibichut me suivent de près, impatient de pouvoir partir à la chasse aux œufs. Je suis contente que l’académie m’ait autorisée à avoir une petite parcelle de terre non loin de l’école, afin que les pokémon dont j’ai la charge puissent profiter du grand air.
Nous arrivons rapidement à mon terrain à la boite, ce n’est pas grand-chose, une petite zone de verdure avec quelques arbres et rocher. Au milieu trône un petit bassin pour les pokémon eau, autant vous dire que mes pokémon feu n’y vont pas vraiment. Le tout entouré d’une petite clôture en bois, renforcé de sorte à ce que même un Tauros énervé ne puisse pas passer. Sur place nous retrouvons Hestia qui prend du bon temps au soleil, elle bourdonne de joie et je lui souris en retour.

-Hestia ça va ? Je peux te confier ces deux-là ? Je dois aller au rendez-vous du club de randonné.
-Raaaax
-Merci ma belle, à tout à l’heure.

Je confie les deux pokémon à ma starter, avant de libérer ma fidèle monture de feu. Arvak se cabre en sortant de sa pokéball, avant de me regarder, impatient. Je l’ai rarement vu dans cet état, il faut dire que c’est exprès pour lui que j’ai fait cette inscription au club de randonnée. Je vais être honnête, ça ne m’intéresse clairement pas, mais mon Ponyta voit là un moyen de repousser ses limites. Du moment que je n’ai pas besoin de gravir la montagne, que je puisse rester sur le dos du cheval de feu, ça me va. Je ne perds pas un instant, et chevauche mon fidèle monture.

-Allez Arvak, on va être en retard sinon.

Les oreilles du pokémon feu se redressent d’un seul coup, et je sais que je vais devoir m’accrocher si je ne veux pas tomber de son dos. Mais je ne vais pas me plaindre, j’ai un peu fait exprès de le provoquer. J’adore les sensations que je ressens quand mon pokémon va à toute vitesse. La sensation du vent qui fouette mon visage, le bruit des sabots qui claquent contre le sol, la douce chaleur rassurante de ses flammes. Tant de choses grisantes qui me font me sentir vivante.

C’est donc parti pour une course folle, en direction du point de rendez-vous que l’on rejoint assez rapidement pour le coup. En arrivant sur place, mon Ponyta ne semble même pas essoufflé, et il lève haut la tête, prenant  un air fier. Je ne peux m’empêcher de sourire, avant de donner quelque tape sur son encolure, et de descendre au sol, prenant soin de ne pas me tordre la cheville à l’atterrissage.
Certaines personnes me regardent un peu de travers, mais je n’y prête guère attention. Je sais que c’est un peu bizarre d’arriver dans un club de randonné en étant sur le dos d’un Ponyta aussi grand que son évolution, mais c’est lui le membre, pas moi.

Il semblerait que nous soyons arrivé juste à temps, car le président de l’association commence à faire son discours peu de temps après notre arrivée. Il se nomme Josh Aeris, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il ne passe pas inaperçu avec ses cheveux gris…il n’a pourtant pas l’air si vieux que ça. Enfin bref, je ne vais rien dire, il a l’esprit assez ouvert pour accepter l’inscription de mon Ponyta, et de ne m’accepter qu’en tant qu’handicape que mon pokémon veut s’infliger. Dans l’histoire je suis gagnante, j’ai droit à une belle ballade sans me fatiguer.

Josh nous annonce que nous avons quelques minutes pour faire connaissance avec les autres, mais je ne me mêle pas à la foule des participants, préférant les observer de loin. Et il y a bien un visage qui retient mon attention, même si je ne connais pas la personne vraiment. Il s’agit de la jeune femme qui était avec Cael au nouvel an, probablement celle qui lui a remonté le moral…moral que j’ai moi-même mis au plus bas. J’ai bien envie d’aller la voir, mais je ne saurais pas quoi dire, alors je ne fais rien.
Josh finit par donner le départ de la randonné, et je monte rapidement sur le dos d’Arvak qui n’attendait que ça. Mais au moment où mon Ponyta commence à marcher, l’un des membres m’interpelle.

-Qu’est-ce que vous faite jeune fille ? C’est un club de randonné à pied, pas d’équitation.
-Oui c’est une association de randonné, mais c’est mon Ponyta qui est membre, pas moi. Je n’ai donc aucune raison de marcher.

Mon pokémon hennit en réponse en tapant du sabot, avant de se mettre en route, snobant l’homme qui ne s’y attendait pas. Ralala, ces gens qui jugent sans savoir je vous jure, ils meriteraient de partir en flammes.



Hrp :
Pension du Bibichut
Yuna reste en retrait, avant de monter sur le dos de son Ponyta. Vous pouvez lui parler sans problème, mais ne lui demandait pas de marcher, sinon les flammes d'Arvak seront terribles


 
You can never
turn back


De l'importance du déroulé plantaire [Les pèlerins de Tabalibungada] P8X21eb
I'm coming like a Firebaaall ♪
Ashe Enmai
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t9364-633-ashe-enmai-noctali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t9376-ashe-enmai-noctali
Icon : De l'importance du déroulé plantaire [Les pèlerins de Tabalibungada] 1ee61fd75f335db0bda8f77d3fba3eb6
Taille de l'équipe : 1/3
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 14
Niveau : 11
Jetons : 1567
Points d'Expériences : 140
De l'importance du déroulé plantaire [Les pèlerins de Tabalibungada] 1ee61fd75f335db0bda8f77d3fba3eb6
1/3
Sinnoh
14
11
1567
140
pokemon
De l'importance du déroulé plantaire [Les pèlerins de Tabalibungada] 1ee61fd75f335db0bda8f77d3fba3eb6
1/3
Sinnoh
14
11
1567
140
Ashe Enmai
est un Topdresseur Novice

Gravity Wall

Pourquoi diable le jeune musicien s'était inscrit dans ce club ?
C'était la question que se seraient posé de nombreuses personnes en voyant le jeune Ulrich, sans travail ni diplôme, passer son temps à du divertissement comme de la randonnée. La raison était la suivante. Il ne voulait pas rester sans rien faire. Jusqu'à présent, la plupart de ses tentatives vaines de trouver du travail s'étaient soldées par des échecs. Il faut dire qu'il était un peu livré à lui même sans grand projet stable, alors les recruteurs ne s’intéressaient même pas à son dossier.

De fait, en dehors des rares sorties en villes, il ne bougeait pas vraiment de son appartement à la résidence Aquali. Et son corps commençait à le ressentir, après avoir passé plusieurs mois à sillonner les routes du globe. Son Rocabot lui aussi semblait parfois s'ennuyer dans la petite pièce du quatrième étage de l'immeuble. Alors, voyant la détresse de son Pokémon, le brun avait décidé de passer du temps pour prendre soin de lui et de son Pokémon. Et cela commençait par une activité physique régulière.

Et justement, au détour d'une sortie pour aller faire des courses, le jeune homme avait été plus ou moins recruté, pour ne pas dire séquestré, par une jeune femme du nom de Iéna. Elle venait de créer une association de marche active. Sur le moment, le musicien pensait être seulement interessé par l'activité, mais très vite, il fut assez confiant pour s'intégrer en tant que membre de l'association.

Et donc il était là, aujourd'hui, à côté des différents membres et des nouveaux venus, pour la plupart novice, prêt pour ce premier itinéraire. Le jeune homme était également accompagné de Topaze, son Pokémon, qui était peut-être plus enthousiaste que son dresseur. Le Rocabot avait soif d'aventure et de découverte, il ne pouvait pas le cacher avec sa queue pleine de pierres remuant dans tous les sens. D'autres dresseurs étaient également avec leur Pokémon.

L'une d'elle attira d'ailleurs l'attention d'Ulrich. D'une part parce qu'elle ne marchait pas, ce qui était assez ironique pour un club de randonnée. Elle était installée sur un Ponyta, un Pokémon feu, qui la transportait le long du chemin que les participants commençaient à suivre. Mais surtout, son visage rappelait vaguement une autre personne que le jeune homme avait croisé à de nombreuse reprise depuis son arrivée à Adala.

Après quelques minutes de marche au travers les broussailles, à escalader les chemins et sentiers de montagne, les groupes de marcheurs commençaient à se former et à se distancer. Ulrich et son Rocabot se trouvaient tout juste derrière le groupe composé d'une des membre active et du fondateur, Josh. Ils semblaient plutôt bien se connaitre, et fait assez surprenant, ils avaient très certainement le même âge que le musicien. Ulrich ne savait pas trop s'il pouvait les rejoindre pour discuter avec eux, après tout ils avaient l'air d'avoir beaucoup de chose à se dire ...

Le jeune homme préféra ralentir pour se mettre à disposition de la jeune fille sur son Ponyta. Il venait seulement de le remarquer, mais elle avait les cheveux d'un bleu limpide, et son aisance sur le Pokémon Feu laissait tout penser qu'il s'agissait d'une spécialiste de ce type. Mais son visage ne cessait de perturber l'esprit du brun.
Il décida alors de l'aborder.

"Bonjour, tu es ... Yuna c'est bien ça ? J'ai vu ton nom et ton visage sur la liste des participants. Moi c'est Ulrich. Dis moi on ne se serait pas déjà croisé quelque part ? J'ai l'impression de t'avoir déjà rencontré ..."



HRP :
Ulrich est un peu en retrait, avant de s'approcher vers Yuna.
Et advienne que pourra.
Dans le pire des cas il brûlera


Ashe parle en #006666
De l'importance du déroulé plantaire [Les pèlerins de Tabalibungada] Miniature_387
Josh Aéris
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3650-0266-josh-aeris-un-revenant-affecte-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3736-josh-aeris-adulte
Icon : De l'importance du déroulé plantaire [Les pèlerins de Tabalibungada] S-l300
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kanto
Âge : 21
Niveau : 40
Jetons : 1333
Points d'Expériences : 1196
De l'importance du déroulé plantaire [Les pèlerins de Tabalibungada] S-l300
8
Kanto
21
40
1333
1196
pokemon
De l'importance du déroulé plantaire [Les pèlerins de Tabalibungada] S-l300
8
Kanto
21
40
1333
1196
Josh Aéris
est un Adulte Colonel de la 24ème


De l'importance du déroulé plantaire

Les pèlerins de Tabalibungada

Le petit groupe de randonneur au complet, tu peux enfin entamer quelques mots de bienvenue, même si tu n’es pas l’homme le plus à l’aise du monde pour les discours publics. Enfin libéré de ton poids d’orateur, tu te diriges vers Kaeko pour discuter un peu. Tu es sincèrement heureux d’avoir cette compagnie rassurante prêt de toi .Tu sais qu’en cas d’imprévu, tu pourras compter sur elle. Pourtant, il s’agit simplement d’un petit tour entre randonneurs sur un circuit assez court de moins de deux heures avec un pique-nique à la fin pour profiter du paysage. La remarque de la brunette te fait rire, en effet, vous serez bien mieux sans lui.

-Au moins, il y a des professionnels de la sécurité avec des bases sanitaires. Ils ne craignent rien ici, seul l’air pur pourra transpercer leurs poumons et la beauté du paysage leur coeur. Tu es conviée à chaque randonnée, les semaines qui suivent vont permettre d’expérimenter des trajets un peu plus difficiles et sportif, ici, on fait surtout une bonne remise en forme. Profite bien !

Il est temps de se mettre en marche, tu guides le groupe, devant, Bob mène la danse, un pas sur, un rythme régulier. Les temps rien qu’à vous sont devenus rares, ton équipe militaire prend de plus en plus place par ici. Tu en oublies un peu tes compagnons empoisonnés, mais tu sais leur accorder le temps qu’ils méritent. Après tout, il n’est pas ton Brutapode pour rien, fier, puissant, endurant et robuste. Sans lui, tu n’en serais peut-être pas ici, mais tu remercies Arceus pour avoir laissé Ida en prendre soin.

Sarin vole au-dessus de vous, le Nosféralto à la périlleuse mission d’éclaireur, observer s’il n’y a pas quelques dangers spécifiques, si le groupe se détache ou non, chacun n’a pas le même rythme et il s’agit après tout pour chacun de pouvoir marcher. Il faudra quelques essais pour trouvé le rythme adéquat à chaque type de randonnée.

-Je te laisse mener la danse Bob, tu connais l’itinéraire.

Tu prends le temps de discuter un peu avec celles et ceux qui marchent en semblant à l’aise. Découvrir qui sont-ils, ces motivés du dimanche. Les différents profils se profilent, des étudiants, quelques enseignants, des amies qui souhaitent profiter du paysage après leur récente installation et quelques retraités qui désirent continuer une activité physique ! Réunir tant de différents profils, ça te fait chaud au coeur.

Narratrice de Kaeko, c’est dommage que tu n’aimes pas les fruits secs, c’est si bon, ce sucre sur la langue et tous les bienfaits des fruits. M’enfin. Yuna, Sissi, comment se passent le quotidien dans le Nord français ? Ca vous fait du bien d’imaginer le doux vent de février dans vos cheveux en profitant d’un paysage magnifique sur l’île ? Rah si seulement on pouvait nous-même faire une petite randonnée ! Courir cheveux au vent, nu, au cap d'Agde... Ho wait non non non non!

Hum.. Hum, ouais, pour en revenir au sujet principal, tu savais qu’une jeune femme s’était inscrite avec son Ponyta, ce profil atypique t’as fait sourire, si même les pokémons désirent s’inscrire, tant mieux, chacun peu ainsi s’entraîner. Tu observes le Ponyta géant… Attends. Quoi ? Y a rien qui va dans la description. Un Ponyta déjà, bon, ça crache des flammes, ça galope des flammes, sa crinière est faite de flammes. Seigneur comment fait cette petite pour être aussi sereine ? Tu déglutis difficilement. Mais son ponyta est grand pour porter une humaine. Presque la taille d’un Galopa et tu en sais quelque chose, tu as souvent vu des troupeau courir à Kanto. Tu fais l’effort de t’approcher, maintenant une distance de sécurité, elle est accompagné d’un jeune homme brun plus jeune que toi, encore deux nouveaux profils.

-Bonjour ! Comment se passe la randonnée ? Tu avises cette jeune femme aux cheveux bleus. Est-ce que votre Ponyta passe un agréable moment ! Je fus assez surpris de voir une dresseuse motivée au point d’accompagner son pokémon, ça fait plaisir à voir ! Tu reportes ton regard sur le jeune homme. Et vous jeune homme, comment est le rythme ? J’essaie encore de prendre des informations pour m’adapter lors des prochaines sorties. Tu t’adresses enfin aux deux. Qu’est ce que vous faites dans la vie alors ?

HRP :
Le temps qu'on arrive au prochain tour, vous pouvez aisément dire qu'on a dépassé le tiers du trajet, le but c'est pas stagné à d'écrire toujours de la marche haha, le pique-nique offrira aussi de belles interactions.



© BBDragon


Le militaire s'exprime en D46100


De l'importance du déroulé plantaire [Les pèlerins de Tabalibungada] Miniature_454_EBDe l'importance du déroulé plantaire [Les pèlerins de Tabalibungada] Miniature_545_EB De l'importance du déroulé plantaire [Les pèlerins de Tabalibungada] Miniature_042_LGPE De l'importance du déroulé plantaire [Les pèlerins de Tabalibungada] Miniature_406_EBDe l'importance du déroulé plantaire [Les pèlerins de Tabalibungada] Miniature_848_EB
De l'importance du déroulé plantaire [Les pèlerins de Tabalibungada] Gallade_sprite_2 De l'importance du déroulé plantaire [Les pèlerins de Tabalibungada] Miniature_768_EB De l'importance du déroulé plantaire [Les pèlerins de Tabalibungada] Miniature_074_Alola_LGPE De l'importance du déroulé plantaire [Les pèlerins de Tabalibungada] Hel
De l'importance du déroulé plantaire [Les pèlerins de Tabalibungada] Miniature_302_EB
Kaeko D. Riviera
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t823-une-nouvelle-venue-riviera-d-kaeko-mentali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1073-kaeko-d-riviera-mentali
Icon : De l'importance du déroulé plantaire [Les pèlerins de Tabalibungada] GhlZBQN
Taille de l'équipe : 15/30
Région d'origine : Kanto
Âge : 20
Niveau : 51
Jetons : 1611
Points d'Expériences : 1559
De l'importance du déroulé plantaire [Les pèlerins de Tabalibungada] GhlZBQN
15/30
Kanto
20
51
1611
1559
pokemon
De l'importance du déroulé plantaire [Les pèlerins de Tabalibungada] GhlZBQN
15/30
Kanto
20
51
1611
1559
Kaeko D. Riviera
est un Adulte Larbin Expérimentée
Une brise, fraiche, humide, souffla doucement. Malgré le mois de février, il faisait vraiment bon, suffisamment pour de la randonnée. Le Soleil y était tout de même pour beaucoup. Avec des nuages la température aurait vraiment beaucoup baissé.

Et la femme aux cheveux bleus sur son Ponyta ajoutait beaucoup à la chaleur environnante. Le principe ce n’était pas de faire de la randonnée ? Soit marcher ? Avec ses pieds, et ses jambes ? C’est de la triche, c’est Kae qui vous le dis. Elle soupira, boarff on s’en foutait un peu non ? Les gens faisaient bien ce qu’ils voulaient.

Haussant les épaules, la brunette et se contenta de faire un sourire à la dresseuse. Ne l’avait-elle pas déjà vu quelque part ? Si sûrement que si mais où ? Impossible de s’en rappeler, non vraiment pas. Foutue mémoire des visages quasi inexistantes. Une amie d’amie peut être ? Boarff aucune idée.

« Ténééé, ténééé…

- Plasmaaa… »

Et c’était reparti. Gollum venait de râler, apparemment le sentier était inégal et cela l’agaçait. Cette agacement agaça par la même Omega qui se mit aussi à râler. Ils ne voulaient pas simplement profiter de la nature et de ses bienfaits ? Non, il fallait qu’ils se disputent. Super niveau ambiance. Il n’y avait que Lupin qui ne disait rien, se contentant de voler à basse altitude en soupirant. Rien de précieux à voler dans les environs et pas une petite culotte qui trainait pour la donner à Karnak. Ponchienne de vie je vous jure.

La brunette se contenta juste de soupirer, elle qui voulait juste profiter de l’air plus pur et d’octroyer à son Ténéfix des vacances hors de la poussière, c’était pas bien vu.

Elle soupira, et se contenta de marcher en silence.

C’est vers le tiers de l’ascension qu’elle se fit une réflexion. C’est qu’on s’emmerde tout seul quand même un peu.

« Beuh ce que tu peux être vulgaire narratrice, après le rp avec je ne sais pas combien de merde tu continues de jurer ? »

Pardon mon vocabulaire n’est pas aussi fleuri que celui de Flaubert. Je te le concède. Mais je vais m’améliorer.

« Et aller sur synonyme point com quoi.. »

Exactement… EH !

Un nouveau soupir. La spécialiste spectre regarda derrière elle, Josh avait été voir un brun et la femme au Ponyta. Ils avaient l’air de bien discuter, elle devrait en faire de même. La randonnée paraîtra alors moins soporifique.

Elle ralentit l’allure histoire de se retrouver à leur hauteur, et sans un mot, juste un vague bonjour, elle tenta de se greffer à la conversation.

Espionne de pacotille.
HRP :
Kae parle seule, ses pokémons se disputent un peu entre eux
Après un tier de montée alone, elle décide de s’incruster parmi tous les gens
Ninja



De l'importance du déroulé plantaire [Les pèlerins de Tabalibungada] Espeon_la_by_GoldFlareonDe l'importance du déroulé plantaire [Les pèlerins de Tabalibungada] Giratina_la_by_GoldFlareon
Yuna Frostheart
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7052-481-yuna-akabara-une-rose-de-feu-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7065-yuna-akabara-givrali
Icon : De l'importance du déroulé plantaire [Les pèlerins de Tabalibungada] Yunaic11
Taille de l'équipe : 34/38
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 82
Jetons : 998
Points d'Expériences : 2907
De l'importance du déroulé plantaire [Les pèlerins de Tabalibungada] Yunaic11
34/38
Hoenn
17 ans
82
998
2907
pokemon
De l'importance du déroulé plantaire [Les pèlerins de Tabalibungada] Yunaic11
34/38
Hoenn
17 ans
82
998
2907
Yuna Frostheart
est un Topdresseur Spé. Type

De l'importance du déroulé plantaire

ft. des gens
♫♫
La remarque de cet homme m’a énervée, et il a de la chance que j’ai réussi à me contenir, sinon il aurait fini dans un déluge de flamme. Mais un cadavre brulé ferait tâche, surtout pour cette première randonnée du club. Il faut que je pense à autre chose et ça va aller, ça va aller…Tiens c’est qui lui ? Pourquoi est-ce qu’il ralentit le rythme comme ça ? Une mine étonnée apparait sur mon visage, alors que j’observe le jeune homme aux cheveux noir se mettre au niveau d’Arvak. J’espère pour lui qu’il n’est pas là pour me faire une remarque sur le fait que je ne marche pas, sinon je ne réponds plus de rien et je laisse mon Ponyta faire ce qu’il veut de lui.

Mais non, au contraire le jeune homme est très poli, et il se présente comme étant Ulrich. Je dois avouer que contrairement à lui, je n’ai pas regardé les autres participants au club. En même temps, c’est mon Ponyta qui est inscrit, pas moi, je suis juste là pour être un handicap à mon pokémon. Ulrich me demande alors si l’on ne s’est pas déjà vu, car il a l’impression de m’avoir rencontré par le passé. La surprise doit se lire sur mon visage, mais j’ai beau réfléchir, je ne vois pas où et quand j’aurai pu le rencontrer.

-Oui c’est bien moi Yuna, mais je suis désolée votre visage ne me dit rien du tout, c’est la première fois que je vous vois.

J’espère pour lui que ce n’est pas une technique de drague, parce que sinon il va falloir qu’il revoit sa copie. Nous sommes rapidement rejoint par celui qui se trouve être le responsable de l’association, et maintenant que j’y pense, je l’ai déjà rencontré au nouvel an lui. On a un peu parlé, mais l’incident avec les Dracolosses a fait que la conversation a tourné court.
L’homme aux cheveux gris arrive à la hauteur d’Arvak, et je remarque bien qu’il n’est pas rassuré. Je ne sais pas si c’est parce que c’est un pokémon feu, et que ses flammes ne font rien, ou si c’est parce qu’il fait la taille d’un Galopa. Le responsable du club nous demande alors comment se passe la randonnée, je lui souris avant de lui répondre.

-Oui ça se passe bien, enfin ce serait mieux si certaine personne arrêtait de me dire qu’il faut que je marche au lieu d’être sur le dos d’Arvak.

Il me demande alors si mon Ponyta passe un bon moment, et je n’ai pas besoin de répondre, le concerné le fait très bien. Un hénissement de joie répond, en même temps que les flammes gagnent d’intensité pendant quelques secondes. Je vous rassure, la chaleur n’a pas augmenté, et je ne me suis pas brulée. Je frotte l’encolure de ma monture, avant de reporter mon attention sur les deux hommes à côté de moi, dont l’un semble devenir bien plus blanc que ses cheveux.

-Il est content, il peut se dépenser un peu d’une façon qui change un peu de d’habitude. Ça ne lui fait pas de mal de forcer un peu sur ses membres, et le terrain escarpé est parfait pour ça.

Lié moment de détente avec entrainement, c’est parfait. Josh reporte son attention sur Ulrich, et il lui demande ce qu’il pense de la randonnée et du rythme. C’est vrai que je ne suis pas la plus à même de répondre, pour moi c’est une balade à Ponyta, pas une randonnée. Vient ensuite la question sur ce que l’on fait dans la vie, je suis bien curieuse d’avoir la réponse du brun, mais je suis la première à répondre.

-Je suis élève à la Pokémon Community, j’étudie pour devenir championne d’arène.

Oui pour l’instant je continue de dire que je veux devenir championne d’arène, même si je vise un peu plus haut : Le conseil 4…où l’élevage, je dois avouer que je ne suis pas encore définitivement arrêtée. Il y a une personne en revanche, ça ne m’étonnerai pas qu’elle nous dise qu’elle est une ninja. C’est la jeune femme aux cheveux noir qui s’est incrustée à notre petit groupe, sans même que les garçons ne la remarque. Et je dois avouer que si Arvak n’avait pas repéré cette personne, je ne l’aurai pas fait.

-Et vous ? Qu’est-ce qui vous a poussé à vous inscrire à ce club de randonnée ?

Phrase bateau pour essayer d’intégrer la nouvelle venue à la conversation ? Je fais comme je peux, mais je ne suis pas connue pour être douée avec les mots, les combat pokémon sont un peu plus ma tasse de thé.






Hrp :
Yuna répond à Ulrich, lui avouant qu'elle ne voit pas où ils ont pu se rencontrer.
Elle répond à Josh, et Arvak montre sa joie en créant plus de flamme
Yuna essaye d'intégrer Kaeko à la conversation


 
You can never
turn back


De l'importance du déroulé plantaire [Les pèlerins de Tabalibungada] P8X21eb
I'm coming like a Firebaaall ♪
Ashe Enmai
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t9364-633-ashe-enmai-noctali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t9376-ashe-enmai-noctali
Icon : De l'importance du déroulé plantaire [Les pèlerins de Tabalibungada] 1ee61fd75f335db0bda8f77d3fba3eb6
Taille de l'équipe : 1/3
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 14
Niveau : 11
Jetons : 1567
Points d'Expériences : 140
De l'importance du déroulé plantaire [Les pèlerins de Tabalibungada] 1ee61fd75f335db0bda8f77d3fba3eb6
1/3
Sinnoh
14
11
1567
140
pokemon
De l'importance du déroulé plantaire [Les pèlerins de Tabalibungada] 1ee61fd75f335db0bda8f77d3fba3eb6
1/3
Sinnoh
14
11
1567
140
Ashe Enmai
est un Topdresseur Novice

Gravity Wall

La jeune fille était bien Yuna, comme il l'avait bien deviné. Il faut dire qu'une photo d'une jeune adolescente avec les cheveux bleus comme la mer, ça se remarque très vite et d'assez loin ...
Très vite, le ton très polie de la jeune dresseuse sur le dos de son Pokémon mit le jeune homme mal à l'aise. Il avait l'impression d'avoir pris dix années de plus d'un seul coup.

"Oula, tu peux me tutoyer hein, on doit à peine avoir trois ans d'écarts, haha ! Effectivement c'est la première fois qu'on se voit, mais j'ai sans doute déjà du te croiser au détour d'une ruelle entre l'académie et le centre-ville. Enfin ce n'est pas important."

Alors qu'il faisait tranquillement connaissance avec la jeune fille, le musicien vit que son Rocabot partait en amont de son côté, délaissant quelque peu son dresseur aux côtés de plusieurs autres Pokémons appartenant aux autres membres du club. Apparemment, beaucoup d'adhérents avaient eu la même idée de se faire accompagner de l'un de leur Pokémons, sans doute pour faciliter le rapprochement entre chaque membre du groupe.

Le jeune homme aux cheveux grisâtres, le fondateur de ce club de randonnée, se rapprocha alors du duo, voulant s'assurer que tout allait bien de leur côté. L'étudiante semblait lui affirmer que tout allait pour le mieux, sans doute le seul bonheur de son Pokémon suffisait au sien, elle n'aurait vraisemblablement pas besoin de marcher pour cette sortie pédestre ...

"Pareillement, ce chemin de randonnée est très agréable à suivre. Et on peut voir à des kilomètres à la ronde depuis ces hauteurs. Si mon Rocabot prend du plaisir à se balader par ici, alors vous pouvez être certain que je vous accompagnerais dès que j'en aurais la possibilité pour d'autres randonnées de ce genre."

Ulrich gardait toujours un œil sur Topaze, tantôt le chiot revenait en courant vers son dresseur, lui rapportant une trouvaille, généralement un morceau de caillou brillant, tantôt pour l'appeler à se dépêcher pour venir voir l'horizon. Le jeune homme était heureux que le Pokémon Roche retrouve ainsi gout à la vie. Lorsqu'il l'avait trouvé sur le bord d'une ruelle en pleine grande ville, c'était à peine s'il pouvait bouger les pattes, et sa réadaptation à la main humaine avait été longue, le chiot n'avait pas voulu manger pendant plusieurs jours avant de finalement accorder sa confiance à son nouveau partenaire.

Les présentations continuaient également, le groupe étant alors rejoint par une jeune femme aux cheveux très noirs comme la nuit, et aussi longs et épais que des voiles devant une vitre.  Si il ne se trompait pas, c'était l'une de ses nombreuse voisine de la résidence Aquali, mais il ne parviendrait pas à se souvenir de son nom, pour le peu qu'il l'ait déjà entendu une fois. La discussion avait dérivée vers les occupations de chacun, et alors Ulrich se sentait à moitié gêné.

"Hé bien ... C'est assez compliqué ... J'aimerais devenir artiste, alors je parcours les régions avec mon Violon pour essayer de trouver une maison d'édition et vivre de ma passion. Comme l'ile est en plein essort, j'ai pensé à m'installer et tenter ma chance."

Le jeune homme avait l'habitude de recevoir toutes sortes de commentaires condescendant, allant du simple et malgré tout bienveillant "Est-ce que tu vas t'en sortir ?" au plus méprisable "Mais ce n'est pas un métier enfin !". Malgré tout, il voulait continuer d'y croire, car c'était son rêve et il avait bien l'intention de se donner touts les moyens possible pour y arriver.

"J'ai mon instrument toujours sur moi. Si vous voulez, quand nous nous arrêterons pour faire une pause, je pourrais vous jouer un morceau quelques minutes. Ce paysage m'inspire beaucoup en tout cas ..."

Un air calme reposant, et un peu hivernal. Oui, il voyait bien ce genre de morceau défiler dans sa tête en continuant sa marche ...



HRP :
Petite discussion tranquille avec le reste du groupe.
Ulrich est dans son élément, avec son Pokémon qui adore la balade. Que demander de plus ?
(Comment ça du drama ?)


Ashe parle en #006666
De l'importance du déroulé plantaire [Les pèlerins de Tabalibungada] Miniature_387
Josh Aéris
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3650-0266-josh-aeris-un-revenant-affecte-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3736-josh-aeris-adulte
Icon : De l'importance du déroulé plantaire [Les pèlerins de Tabalibungada] S-l300
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kanto
Âge : 21
Niveau : 40
Jetons : 1333
Points d'Expériences : 1196
De l'importance du déroulé plantaire [Les pèlerins de Tabalibungada] S-l300
8
Kanto
21
40
1333
1196
pokemon
De l'importance du déroulé plantaire [Les pèlerins de Tabalibungada] S-l300
8
Kanto
21
40
1333
1196
Josh Aéris
est un Adulte Colonel de la 24ème


De l'importance du déroulé plantaire

Les pèlerins de Tabalibungada



Visiblement, chacun semblait prendre plaisir dans cette marche et l’ensemble des pokémons étaient en sécurité, allant et venant au milieu des autres. Les discussions vont bon train, quelques groupes se forment et tout le monde marche paisiblement, les sourires s’installent, avec Iéna plus bas, personne ne pouvait vraiment se perdre et ton grand Brutapode donnait la marche.

Il y a une proportion assez équilibrée entre les adultes et les étudiants dans l’ensemble du corps expéditif, c’est plaisant, c’est agréable. Ainsi viennent, Yuna qui est une spécialiste type de l’académie, ne précisant hélas son type, tu ne peux te dire qu’elle est spécialiste type feu compte tenu de cet immense Ponyta, il est rare de voir pareille monture, Pégase à du souci à se faire avec ce rival. Un sourire passe tes lèvres, nostalgique de la belle époque, de la douce époque ! L’autre personne qui accompagne est Ulrich, un jeune homme à peine plus jeune que toi, il semblerait, un artiste musicien, c’est parfait ! Tous les groupes de jeu de rôle ont besoin d’un troubadour pour chanter et motiver les troupes !

Kaeko se greffe à la conversation incognito, mais discrète n’y prend pas part, sauf qu’elle se fait accrocher par les deux personnes avec qui tu discutes. Les phrases vont et viennent et vous dépassez aisément la moitié du trajet. Ton Nosféralto passe au-dessus de toi le temps de vérifier que tout va bien, d’un signe discret, tu l’envoies vérifier à l’avant qu’il n’y a aucun incident.

- Cela me rappelle mes jeunes années à l’académie avec toi Kaeko, la grande époque des spé type ! Te souviens-tu notre promotion du semestre 2 et 3 être en permanence au stadium pour se battre les uns contre les autres ? Le Branette de Rubis, le Solochi de Orren, le Cizayox d’Allen, le Salamèche de Lucas, mais comment oublier celui qui y est encore ? Ginji et Oz ! Tu secoues une main histoire de balayer ces histoires. Ah Yuna, que de bons souvenirs tu me rappelles ! Mais ni Kaeko, ni moi n’avons abandonné l’idée d’une arène, j’compte bien installer mon arène de type poison dans la base militaire d’Adala ! À l’occasion, mon Coatox et moi serions ravis de livrer un duel amical avec toi !

Cette discussion sur les spé type progresse un petit temps, chacun se renvoie des anecdotes. La brume de février se lève, laissant un magnifique paysage se révéler, le lac Keldeo s’ouvre timidement, preuve que vous avez pris quelques centaines de mètres de dénivelée.

-Et vous Ulrich, sachez que je serai bien heureux de vous écouter jouer un petit air là haut, avec le pique-nique et le bon air, ça sera agréable, peut-être que d’autres musiciens viendront se joindre à vous !

Les arbres n’ont pas refait leurs feuilles à ce moment et donc laissent un plein panorama sur les contours de l’île d’Adala. Nuevo est derrière vous, invisible, inaccessible, devant vous, les immensités où les humains viennent de temps à autres, mais où la nature reste complète et préservée grâce aux rangers et leur formidable travail. Il faudra que tu contactes Hope ou Cael pour leur parler d’un projet en lien avec l’association. Tu finis par laisser ces petits gens en faisant un signe indiquant que quelques personnes ont besoin de toi. En effet, il est bien possible que quelques personnes aient du mal avec le cardio… Une certaine Ety qui prend le temps de reprendre régulièrement son souffle, une brave petite brunette qui ne veut inquiéter personne, mais visiblement on est pas tous égaux face à la montagne et l’air qui se raréfit autant qu’il refroidit.

La fin de la randonnée n’est pas loin, puisque tout de même, cela fait un bon temps que vous marchez, midi approche, le soleil à son presque Zénith réchauffe les âmes qui fatiguent. Pour l’instant, c’est une réussite, une randonnée douce, paisible, tranquille ou « chill » comme disent certains adaptes du langage urbain. Mais ils n’ont encore rien vu, car le spot pour manger est somptueux, une petite terasse avec une vision entière sur les eaux claires du lac. De grands arbres alpins couvrent l’endroit du soleil avec d’immenses feuilles qui résistent aux froids épisodes de l’hiver.

HRP :
On a actuellement dépassé la moitié du trajet, il est possible qu'en arrivant à Yuna ou Ulrich on arrive à la fin de la rando donc vous pourrez engager le pique-nique! Allé, plus que deux tours <3.

Considérez que Josh vous rejoint peu après.



© BBDragon


Le militaire s'exprime en D46100


De l'importance du déroulé plantaire [Les pèlerins de Tabalibungada] Miniature_454_EBDe l'importance du déroulé plantaire [Les pèlerins de Tabalibungada] Miniature_545_EB De l'importance du déroulé plantaire [Les pèlerins de Tabalibungada] Miniature_042_LGPE De l'importance du déroulé plantaire [Les pèlerins de Tabalibungada] Miniature_406_EBDe l'importance du déroulé plantaire [Les pèlerins de Tabalibungada] Miniature_848_EB
De l'importance du déroulé plantaire [Les pèlerins de Tabalibungada] Gallade_sprite_2 De l'importance du déroulé plantaire [Les pèlerins de Tabalibungada] Miniature_768_EB De l'importance du déroulé plantaire [Les pèlerins de Tabalibungada] Miniature_074_Alola_LGPE De l'importance du déroulé plantaire [Les pèlerins de Tabalibungada] Hel
De l'importance du déroulé plantaire [Les pèlerins de Tabalibungada] Miniature_302_EB
Kaeko D. Riviera
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t823-une-nouvelle-venue-riviera-d-kaeko-mentali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1073-kaeko-d-riviera-mentali
Icon : De l'importance du déroulé plantaire [Les pèlerins de Tabalibungada] GhlZBQN
Taille de l'équipe : 15/30
Région d'origine : Kanto
Âge : 20
Niveau : 51
Jetons : 1611
Points d'Expériences : 1559
De l'importance du déroulé plantaire [Les pèlerins de Tabalibungada] GhlZBQN
15/30
Kanto
20
51
1611
1559
pokemon
De l'importance du déroulé plantaire [Les pèlerins de Tabalibungada] GhlZBQN
15/30
Kanto
20
51
1611
1559
Kaeko D. Riviera
est un Adulte Larbin Expérimentée
Marcher. Juste marcher, et un peu discuter avec les personnes alentours. Profiter, respirer l’air frais et purs des montagnes. Le calme de ces immenses pâturages et de ces chemins perdus que jamais personne n’empruntent. C’était un peu comme partir à l’aventure explorer des territoires que la plupart des personnes ignorent ou ne préfèrent pas visiter, trop loin, trop long, trop fatiguant.

« Et la voilà qui se la joue poétesse ratée. » murmura la brunette dans sa barbe, avant de se focaliser une nouvelle fois sur la conversation effectuée avec Yuna et Ulrich. Le temps passait bien plus vite quand on était accompagné que lorsque l’on est seul. Et ces personnes ci avaient l’air somme toute assez charmantes. D’ailleurs la bleue vit que la brune voulait se joindre à leur petite parlote et avec chaleur lui demanda ce qui l’avait attiré à faire parti de ce club de randonnée.

« Chantage affectif… »


Gros blanc.

« Je plaisante, enfin presque, c’est parce que Josh est mon meilleur ami, il fallait que je le suive dans ses pérégrinations narratrice d’où on utilise des mots pareils dans une conversation et que je perde un peu de la graisse que j’ai au… ahem, l’appel à la nature c’est toujours agréable. »

Puis la conversation dériva pour parler des activités de chacun et chacune, Yuna une spécialiste type feu, Ulrich musicien et enfin Josh arriva, avec ses gros sabots et son entrain habituel qui faisait toujours plaisir à voir. Il lui remémora le temps passé à l’académie, avec les autres spé types, tous partis depuis longtemps maintenant, hélas.

« Et comment que je me rappelle, c’était si bien. Je me demande ce qu’ils sont devenus tous, je n’ai aucune nouvelle d’Orren, Ruby non plus. J’étais vraiment triste de ne pas les avoir croisé à Adala. Et pour l’arène, quand j’aurais un meilleur salaire j’y crois pour l’ouvrir, on pourra s’affronter, tu seras la bienvenue Yuna. Enfin Ulrich aussi mais ça n’a pas l’air d’être ton principal intérêt, le combat. »

Elle parlait beaucoup tout de même, toujours ravie de parler de tout ce qui n’est pas son métier actuel qu’elle hait du plus profond de son être. Puis, le blanc fit la remarque au brun qu’il serait très heureux de pouvoir l’écouter faire de la musique, chose qui fut directement approuvée par la spécialiste spectre.

« Quelle bonne idée, ça nous détendra après cette marche »

Marche qui semble sur le point de se terminer d’ailleurs, le Soleil était bien au dans le ciel et le sommet paraissait moins haut qu’il y a une heure. Kaeko commençait même à avoir un peu mal aux cuisses à force de continuer la marche en pente, signe qu’elle était sur la fin de son endurance. Et une bonne pause pour manger n’était pas de refus du tout !


De l'importance du déroulé plantaire [Les pèlerins de Tabalibungada] Espeon_la_by_GoldFlareonDe l'importance du déroulé plantaire [Les pèlerins de Tabalibungada] Giratina_la_by_GoldFlareon
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum