Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 7

Pokemon adala community

Tu abandonnerais ce pauvre locataire démuni à son déménagement, en « empruntant » sa camionnette en plus… ? Je ne te pensais pas voleur, Josh.
en savoir plus ?
Cha-charmant… normalement c’est en mission avec Josh que je frôle la mort, pas en rentrant chez les Phyllalis.
en savoir plus ?
Je vais chuter, encore, et ça sera long, et ça sera douloureux, et t'auras pas envie d'être là. Parce que toi, tu as Aoi mais moi j'ai quoi maintenant que Maya est partie, dis-moi ?
en savoir plus ?
Ce n'est pas le parc que je souhaite anéantir...
en savoir plus ?
Mademoiselle Alézar, Pecheresse Caroline ! Où êtes-vous ?
en savoir plus ?
La triche sera permise évidemment.
en savoir plus ?
Q…. Quéééééééééééééé ?!
en savoir plus ?
Le Deal du moment :
Code promo Cdiscount : -20€ dès 299€ ...
Voir le deal

Josh Aéris
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3650-0266-josh-aeris-un-revenant-affecte-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3736-josh-aeris-adulte
Icon : Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] S-l300
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kanto
Âge : 21
Niveau : 40
Jetons : 1901
Points d'Expériences : 1259
Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] S-l300
8
Kanto
21
40
1901
1259
pokemon
Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] S-l300
8
Kanto
21
40
1901
1259
Josh Aéris
est un Adulte Colonel de la 24ème


Cupidon et son arc cassé.

Abygaëlle Keelin

Tu es assis sur ton putain de lit, le regard vide, le coude sur la cuisse et la tête dans la main. Tu phases longuement en te posant des questions existentielles. Tes pokémons vaquent à leurs occupations, tu guettes le regard de Ringabel qui te guette également, pendant de longues secondes, puis tu soupires.

-Va falloir assumer Josh.

-Je pourrais ne jamais y aller.

-Vu son ego, elle va te retrouver et te péter la clavicule gros. J’suis sûr que sous ses airs de petite frêle ça pousse à la salle et fait du crossfit vener, gros six pack, jambes énormes. Elle fait baver tous les Machopeurs à la plage.

Il t’arrache un sourire en coin en imaginant la scène. Glamour, comme la demoiselle que tu as invité ce soir. C’est formidable quand même que tu te retrouves en ce soir de St-Valentin avec une femme que tu n’aimes pas et qui ne t’aime pas. À la rigueur, vous vous appréciez, mais pas plus. Faut pas déconner vous vous insupportez, vous vous mélangez aussi assemblez aussi bien qu’un légo et un playmobile : problème de compatibilité. Vous ne venez pas du même puzzle, mais tu te casses la tête sur le cas « Abygaëlle ». Tu l’as invité, car tu n’avais personne d’autre, Kaeko était occupé et tes autres collègues souhaitaient se bourrer la gueule ou choper des meufs en boîte, rien qui ne t’intéresse en somme. Tu peux pas y aller comme un plouc et le costard te va pas si bien que ça, tu le sais.

-Va te doucher, j’vais te préparer quelques tenues.

Filant à la douche, il te reste un peu plus d’une heure avant le rendez-vous devant le restaurant. C’est un « une étoile » Michelin. C’est l’armée qui vous offre une table à réserver pour deux, ceux qui sont célibataires ont eu la certitude de pouvoir inviter des amis, alors tu l’as pris en espérant un bon bouffe entre amis, mais le sort en a décidé autrement. Alors que l’eau chaude fait un bien fou, tu redoutes quand même de l’avoir invitée. À tout moment ça se passe mal et vous vous engueulez pour X raison. Elle aurait pu avoir un mec et si c’était là cas, drame. Inviter une meuf en couple au restaurant, c’est un peu insulter son mec. Tu te sèches rapidement, te rase proprement avant de faire l’erreur de te parfumer et lâcher un « SA MERE » bah ouais du con, foutre du parfum sur une peau fraîchement rasée ça pique un peu sauvagement. Douleur aiguë mais brève qui rappellent que t’es bien con parfois. Rapidement, tu finis ta toilette avant de revenir dans la chambre simplement vêtu d’un caleçon noir.

-Matte moi ça !

Ton Gallame est fier de te présenter trois tenues. Faut dire qu’il se charge d’acheter l’immense majorité de tes sapes. Tu avises donc les tenues.

La première est un classique jean serré bleu marine, polo blanc de la marque au crocorible avec un pull gris pour t’habiller, tu partiras avec ton caban de militaire et une paire de chaussures pointues que tu mets pour ton mariage.

La seconde. C’est un pantalon sobre et habillé marron, avec une chemise bleu pâle et une cravate, tu portes rarement ça, quand il faut vraiment partir à une grosse cérémonie, avec une veste noire pour fermer le tout.

La troisième te tape déjà à l’oeil, un t-shirt blanc au-dessus duquel tu portes un pull à col roulé blanc en cachemire avec le pantalon de la seconde tenue, pour te faire un superbe booty avec une petite paire de tennis blanches, chaussettes d’un bleu clair, pour s’accorder à la tenue comme ton long caban marron avec ses boutons de manchette à tête d’Axolot

Sans hésiter, tu choisis la troisième, sobre et élégante, comme ça tu peux cacher toutes les imperfections de ton corps et ne pas emprisonner ton cou et suffoquer. Tu l’enfiles sous le regard curieux de tes pokémons, qui se demandent pourquoi leur dresseur s’habille bien. Bah ouais, les dates c’est pas ton truc… sauf ce soir où tu as vu Alex en arrivant à Adala et le soir du nouvel an en date avec Bellamy. Tu secoues la tête avant d’enfiler le caban.

-J’y vais. Bonne soirée !

Tu fermes la porte, sachant que Ringabel fera une connerie en étant accompagné, comme s’il allait louper les miettes d’un tel spectacle. Tu souris quand même, sacré pokémon. Tu es content de voir Aby, mais tu as si peur que ça se passe mal ce soir. Tu traces ta route en esquivant tous ces gens amoureux. Le rendez-vous est à dix-neuf heures trente. Arrivant avec cinq minutes d’avances, tu envoies un sms pour signaler ton arrivée à celle que tu crois être la principale concernée.

Si seulement.

Si seulement tu savais Josh.

Je suis fatigué d’imaginer l’effet papillon qui va s’en suivre, tout ça pour dix secondes d’inattention.

Boulet.

Lorsque Aby arrive, tu ne sais pas trop quoi faire, mais tu es certains d’une chose, elle est magnifique. Il faut reconnaître qu’elle est belle. Quand elle arrive à son contact, tu lui adresses un sourire aimable en ouvrant la porte.

-Merci encore d’avoir accepté mon invitation. Entre donc, notre table est déjà dressée.

Le serveur vous installera sûrement en vous proposant le menu, fin, tu sais pas comment ça se passe dans ce genre de résultat. C’est juste réservé au nom de « Aéris », que tu donnes à la réception.

© BBDragon


Le militaire s'exprime en D46100


Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Miniature_454_EBCupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Miniature_545_EB Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Miniature_042_LGPE Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Miniature_406_EBCupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Miniature_848_EB
Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Gallade_sprite_2 Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Miniature_768_EB Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Miniature_074_Alola_LGPE Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Hel
Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Miniature_302_EB
Abygaëlle Keelin
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8677-abygaelle-keelin
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8679-abygaelle-keelin-adulte#88342
Icon : Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Yvwt
Taille de l'équipe : 14/40
Région d'origine : Unys
Âge : 24 ans
Niveau : 35
Jetons : 2733
Points d'Expériences : 836
Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Yvwt
14/40
Unys
24 ans
35
2733
836
pokemon
Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Yvwt
14/40
Unys
24 ans
35
2733
836
Abygaëlle Keelin
est un Adulte Chercheuse
Cupidon et son arc cassé
ft. Josh

Sept jours après avoir reçu le fameux SMS de Josh, le jour J était arrivé. Tu ne savais pas du tout comment tout ça allait se passer. Le 14 février, ce n’était pas rien, hein. Tu avais beaucoup de souvenirs de ce jour-là, presque tous les ans de ta vie. Mais le dernier que tu avais réellement passé était… Inoubliable. Il restait deux heures avant le rendez-vous. Tu t’étais affilée sur le lit, à repenser à tout ça. Il était encore temps d’annuler. Et alors ? Et alors tu serais seule, avec tes pokémons comme une vieille femme avec ses Chaglam, à fêter la Saint-Valentin seule. Stop ! Tu ne pouvais pas penser comme ça. Qui étais-tu, franchement ? Et puis d’ailleurs, si tu refusais maintenant, Josh allait se retrouver seul, devant le restaurant. Ok, cette pensée t’arracha un sourire. Il le méritait. Mais pas le 14 février. Pas ce soir. Personne ne le méritait. Tu te relevas presque d’un bond et tu t’étiras. Allez, motivation. Tu venais de prendre une douche, c’était déjà une bonne chose non ? Alors que tu attachais tes cheveux pour te préparer, tu fis un détour par ton ordinateur. Un mail. Mh. L’équipe du laboratoire. C’est vrai qu’une partie était à l’étranger en ce moment. Oooh, des photos. Tu les ouvris rapidement. Tu allais perdre quoi, cinq minutes ? Aaah, du sable. Le soleil. Oh, les étoiles dans le désert étaient vraiment magnifiques. Sur une photo, tu pouvais voir le couple de chercheur, assis sur une dune, dans une accolade romantique. Eux au moins, ils étaient heureux. Tu affichas un léger sourire triste avant de fermer l’ordinateur. Ce n’était pas le moment de te taper un coup de blues. Tu tapotas sur tes joues avant de retourner « au boulot ». Tu sélectionnas une robe, tu n’avais presque que ça. Non, non, attends. Tu ne pouvais pas débarquer avec une de tes plus belles tenues, ça n’avait aucun sens. Tu parcourus ta garde-robe. Tu ne pouvais ni être vulgaire, ni être trop habillée. Tu devais bien montrer, à Josh et à tout le monde, que ce n’était pas « ça ». Tu réfléchis un instant, avant de sortir une jupe noire évasée, avec les boutons que tu aimais tant sur les côtés. Une petite allure marine, tiens. Même si elle n’était pas bleue. Tu avais oublié cette jupe pendant longtemps. Bien. Tu devais avoir un haut qui allait bien avec, non ? Tiens, tu avais un haut blanc avec un col en V, recouvert de dentelle. Cela allait parfaitement convenir. Tu enfilas rapidement ta tenue, tu vérifias les petites manches, et l’allure générale. Ok, parfait. Un petit tour dans la salle de bain pour finaliser le rendu final, tu détachas tes cheveux, avant de les rattacher en une queue de cheval haute, laissant des mèches encadrer ton visage. Tu n’avais pas envie de faire mieux autant que tu ne pouvais faire mieux. Tu vérifias une dernière fois ton portable. Bon… C’était l’heure hein ? Tu pris un de tes sac à main, petit, où tu y mis tes papiers, ton téléphone et, bien sûr, tes pokéballs. Un petit sac blanc assez rigide, avec quelques décorations type diamants dessus, des strass quoi, tu n’avais pas l’argent pour ce genre de chose. La surface était en tissu, un peu froncé par endroit, très élégant. Le seul sac potable que tu avais en ce moment. Une fois parée, tu sortis. En route, et adviendra que pourra !

-------------------------------------------

Bon, eh bien nous y sommes. Tu avais rendez-vous à 19h30. Bien que tu aimais la ponctualité plus que mais pour une raison que tu ignorais toi-même, tu avais pris dix minutes de retard… Sur ton avance de dix minutes. Bref. Tu étais à l’heure, tout pile. Tu avais accéléré le pas, couru quelques mètres avec tes talons avant d’abandonner, essoufflée. Il ne fallait pas que tu arrives, complètement épuisée et que tu admettes une telle erreur. Alors pour les dernières minutes, tu marchais simplement, après avoir réajusté ta tenue. Les quatre pokéballs toujours dans ton sac à main, tu les gardais au cas où, car on ne sait jamais qui, ou quoi, pourrait venir perturber tes occupations. Bref. Tu arrivas tout pile à l’heure.

Tu remarquas rapidement Josh. Tu ne savais pas si tu devais aller le voir, lui serrer la main, lui faire la bise, ni quoi. A vrai dire, votre relation était extrêmement épineuse, et c’était toujours délicat à manier. Un peu comme jouer avec le feu. Oh, pas ce sujet-là. C’était juste épineux, comme ce sujet. Voilà. Josh a l’air mal à l’aise aussi. Pourquoi t’avoir invité alors ? Bah, on s’en fichait. Tu allais manger gratuitement, et tu ne crachais pas sur une telle offre, en ce moment. Tu avais perdu du poids depuis ton arrivée, c’était certain. Le boulot était rude, difficile, et ta montée en grade était assez rapide. Pas étonnant, tu te tuais à la tâche. Peut-être même que tu avais visiblement perdu en volume depuis la mission au centre commercial. Tes traits étaient, pour certains, probablement plus fins, mais tu n’avais en rien perdu de tes atouts, si on pouvait dire ça comme cela. Tu étais toujours magnifique, juste un peu plus fine.

Josh te sourit tout en ouvrant la porte, et t’adressa la parole. Tu ne le pensais pas aussi gentleman, à vrai dire. En parlant de ça, tu le toisas un instant, observant plus particulièrement sa tenue. Tu ne le savais pas comme ça. On était assez loin de ce que tu avais pu voir. Mais tu ne fis pas de remarque, tu avais tes règles, surtout quand on t’invitait. Surtout le soir de la Saint-Valentin. Pas de vague, Aby’, pas de vagues. Tu lui adressas un sourire, ainsi qu’un léger signe de la tête.

- C’est plutôt à moi de te remercier.

Tu passas la porte tout en observant les lieux. Aaaah, depuis quand n’étais-tu pas allé dans ce genre d’endroit ? Des années. Cinq ans au moins. Un léger coup de blues entama ton enthousiasme, une légère odeur de nostalgie dans l’air. Déjà cinq ans. Tu te souvenais très bien de ce dernier dîner que tu avais eu. Jour pour jour. Presque heure pour heure. Il y a cinq ans… Tu retins un soupir qui s’échappa lentement de tes lèvres, avant de sourire à nouveau. Tu regardas Josh, puis le réceptionniste. Tu restas silencieuse pendant qu’il vous montrait votre table… Digne de ce jour. Table ronde pour deux personnes… Petite bougie, nappe blanche avec des sets de table rouge. Un rouge magnifique soit dit en passant. Un rouge « Saint-Valentin » si on pouvait dire. Bref. Le reste était assez standard, il y avait juste ces pétales naturels de rose, certainement, certaines rouges, d’autres plutôt ocre. Dans d’autres circonstances, tu aurais été comblée, émerveillée par ce dressage, mais là… Heu… C’était presque gênant. Encore un soupir. Bon sang, Abygaëlle. Il faudrait penser à cesser ce genre de comportement. Règle n°3 : avoir l’air heureuse. Tu te souviens de ça ? Tu repris un sourire léger avant de t’asseoir. D’abord, bien sûr, tu posas ton sac sur le rebord de la chaise et tu retiras ta veste, qui alla l’habiller. Le serveur attendit que vous soyez tous deux assis avant de vous tendre les menus. Tu pris le tien avec un sourire, en le remerciant sans prononcer un mot, simplement en bougeant les lèvres. Haha, tu avais l’air embarrassée. En fait, tu l’étais vraiment. Tes yeux se rivèrent sur la carte. Impossible d’adresser un seul regard à Josh. Il prendrait cela pour de l’indifférence, ou peut-être penserait-il que tu étais mal élevée. Il ne pouvait pas te comprendre, ça au moins, tu l’avais compris. Tu avais les joues légèrement roses. Au-delà du fait que certains regards glissaient de temps à autre vers toi -et tu en avais l’habitude-, c’était plutôt le duo que vous formiez qui te mettait mal à l’aise. Pourquoi avais-tu accepté ? Qu’importe, tu étais là maintenant.

Tu commenças à parcourir le menu. Apéritifs… Mmmh… Tu devrais éviter l’alcool, tu deviens très vite incontrôlable avec. Tu continue ta lecture. Des entrées, un peu de charcuterie, les plats, et les desserts. Aaaah, qu’est-ce que tu pouvais aimer ça. Oh non non, c’était pour après Aby’, regarde plutôt dans l’ordre. Tu n’osais même pas entamer la discussion. Même en regardant la carte, tu n’y arrivais pas. Peut-être que ton valentin-d’un-soir aurait plus de chance…
(c) Apomenon


Fiche ~ T-Card ~ Liens & RP ~ Couleur : #422379
Josh Aéris
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3650-0266-josh-aeris-un-revenant-affecte-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3736-josh-aeris-adulte
Icon : Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] S-l300
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kanto
Âge : 21
Niveau : 40
Jetons : 1901
Points d'Expériences : 1259
Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] S-l300
8
Kanto
21
40
1901
1259
pokemon
Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] S-l300
8
Kanto
21
40
1901
1259
Josh Aéris
est un Adulte Colonel de la 24ème


Cupidon et son arc cassé

Abygaëlle Keelin


Sa tenue est d’une élégante sobriété. Bien que toujours coquette, tu comprends bien qu’en cette soirée un peu spéciale, elle a fait un effort. Le col V en dentelle ne dévoile pas dans l’excès ses courbes féminines, mais tu vois bien sur son visage que malgré la fraîcheur de ton visage, elle a les joues un peu creusées. Souffre-t-elle d’un manque de sommeil ou bien est-ce le labo qui l’occupe beaucoup trop ? C’est inquiétant, si jamais elle exagère et qu’elle pousse son corps dans des limites excessives elle pourrait bien se ruiner la santé. C’est donc tout naturellement que tu la laisses entrer alors qu’elle te répond. Pénétrant le restaurant, tu donnes ton nom alors que l’on vous guide. Tu es loin de ton habituel nan fromage kébab salade tomate oignons, frites boisson hein. Ici on est dans un temple accessible de la gastronomie, tu espères avoir assez de palais pour comprendre la profondeur des deux milligrammes de fromage de la cave ancestrale du lac Savoir avec son humidité de 45 % pour stimuler la prise en goût grâce à… PUTAIN OSEF. MANGE TON PLAT-LÀ ! Ils sont si chiants tous ces gastronomes à se sucer allègrement, car ils ont trouver la mini note d’ingrédient don tout le monde s’en balek, car putain, c’est bon ! Quel enfer. Bref, je me suis emporté.

Elle semble si cordiale, d’un telle douceur que tu trouves cela effrayant. Quel genre de crasses a-t-elle prévue ? Tu es sur la défensive et ça se comprend vu comme elle tacle au moindre faux pas sans hésitations. Sa langue tranche plus vivement qu’une scie sauteuse. Vous prenez donc place sur cette table délicate aux pétales rouges… C’est beau, mais trop, en même temps compte tenu de la soirée, tu ne comptes pas spécialement le reprocher à l’établissement. Vous n’êtes pas en couple, ça non, la preuve, tu n’as pas osé tendre la joue. Un silence de plomb s’installe, plus lourd qu’un obus, pourtant dieu sait qu’elle en a une belle… *censure*. Du coup, tu sais pas exactement quoi dire, j’suis obligé de faire l’animation, car tu ne sais pas quoi dire, les yeux rivés sur la carte. Le repas précisait un menu libre et une belle bouteille. Tu observes donc la carte des vins et ils ont tout de même de belles choses. En même temps, tu n’allais pas boire du beaujolais nouveau ici. Le menu libre offre donc deux entrées, deux plats, le plateau fromage au choix et un désert. Parmi les étrangetés, tu observes un étrange plat au tétrapode avec sa purée de jasmin et ses notes épicées de piment. Cette bizarrerie semble sympathique à voir, mais tu doutes sur le goût, soyons honnête.

-Tu as une préférence Abygaëlle pour le vin ? Une bouteille pour le repas, que nous nous accordions au moins sur les viandes et fromages que nous allons manger ?

Tu as cette douceur dans la voix, bien rare, tu veux vraiment lui faire plaisir. Même si c’est une peste, tu espères profiter quelques heures de ce visage radieux et courtois qu’elle arbore et tu comptes faire tous les efforts du monde pour ne pas le gâcher. Alors que si ça se trouve, c'est une vegan ou une végétarienne et tu viens de lui proposer de la viande et du fromage d'origine 100% animale hein. Tu joues avec le feu.

-J’aurai une préférence pour du rouge. Tu désires un apéritif ? Comme un Kir ? J’ai entendu qu’ici, ils avaient un kir de pêcha excellent.

Tu apprécierais d’apprendre à mieux la connaître, mais c’est délicat. Tu as bien compris que son passé était une porte fermée et le boulot également, donc tu as beaucoup de mal à vouloir aborder un sujet de discussion. Tu réfléchis à un point où tes oreilles semblent siffler. Le serveur qui vient vous demander ce que vous désirez prendre te surprends, le regard surpris, tu as quelques secondes de latence.

-Un.. Un kir pêcha pour moi s’il vous plaît. Tu observes alors Aby et sa réponse. Pour la première entrée, je vous prendrais « Une bavaroise de poivrons rouges à la menthe et un carpaccio de St Jacques à la crème Burrata.

Tu laisses passer un petite de minutes pour ton invitée avant de reprendre la parole, tu as enfin trouvé un bon sujet de discussion et tu penses ne pas trop te mouiller. C’est peut-être l’occasion de lui montrer que tu ne fais pas que de la merde en confondant les palindromes.

-Tu as suivis un peu l’histoire du Galopen ? Qu’est-ce que tu en penses ? La découverte de nouveaux pokémons est quelque chose de fantastiques, une nouvelle culture, un moyen d’apprendre tout un panel de nouvelles connaissances. J’ai pu me rendre sur l’île Calibur pour observer une multitude de nouveaux pokémons. Tu en as également profité ?

Ok, tu as posé ta phrase. Tout va bien Josh. Pas d’erreurs, pas de fourches languées. Mais tu écarquilles une seconde en voyant un Gallame chromatique passer à côté de toi pour partir s’asseoir au fond avec un couple. Tu reconnais bien Ringabel qui taxe l’amitié avec un collègue à toi venu avec sa copine. De bonnes connaissances qui étaient curieux de savoir avec qui « coeur brisé » allé passer sa soirée. Tu détournes rapidement le regard avant d’observer aby avec un petit sourire.

Jamais tranquille.


© BBDragon


Le militaire s'exprime en D46100


Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Miniature_454_EBCupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Miniature_545_EB Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Miniature_042_LGPE Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Miniature_406_EBCupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Miniature_848_EB
Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Gallade_sprite_2 Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Miniature_768_EB Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Miniature_074_Alola_LGPE Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Hel
Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Miniature_302_EB
Abygaëlle Keelin
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8677-abygaelle-keelin
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8679-abygaelle-keelin-adulte#88342
Icon : Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Yvwt
Taille de l'équipe : 14/40
Région d'origine : Unys
Âge : 24 ans
Niveau : 35
Jetons : 2733
Points d'Expériences : 836
Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Yvwt
14/40
Unys
24 ans
35
2733
836
pokemon
Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Yvwt
14/40
Unys
24 ans
35
2733
836
Abygaëlle Keelin
est un Adulte Chercheuse
Cupidon et son arc cassé
ft. Josh
Le silence était pesant, c’était certain. Pas un mot depuis que vous aviez passé cette porte, enfin, depuis que vous étiez installés, plutôt. Tu étais un peu perdue avec le menu, tu laissais tes yeux regarder à droite, puis à gauche, tout en tournant les pages et en revenant en arrière. Non, tu ne savais vraiment pas ce qui pourrait faire plaisir à ton palais. Tu te perdais entre les lignes, te demandant à quoi chacun de ces plats pouvait ressembler, et si, parmi eux, pouvait se cacher le genre de mets étranges, et rebutant selon toi, de viande pokémon. Rien que l’idée te faisait presque pâlir. Tu parcourais encore le menu lorsque Josh parla. Il voulait commander du vin. Tu allais lui répondre que tu ne buvais pas, baissant le menu pour le regarder, mais à peine eus-tu ouvert la bouche que tu te mis à y réfléchir. Eh, c’était cadeau. Tu ne pouvais qu’imaginer, à présent, le goût qu’avait cette boisson, cela faisait bien longtemps que tu n’y avais pas goûté. Tu pouvais faire une exception, non ? Juste pour un soir, ce soir. Ce n’était pas n’importe quel soir, il n’arrivait qu’une fois par an. Tu haussas les épaules.

- Aucune. Laisse-moi le temps de me décider pour le plat. Personnellement, je ne prendrais pas de fromage.

Tu jetas un coup d’œil sur la carte, de nouveau. Il fallait que tu te décide sur le plat, mais tu n’y avais même pas réfléchi. Pouvais-tu simplement en choisir un, peu importe le prix, ou ce qu’il contenait ? Tu retins encore un soupir, que tu masquas derrière un sourire, alors que Josh reprit la parole. Un apéritif, tu avais lorgné dessus, mais jamais osé en prendre un sans son accord. Après tout, c’était lui qui payait. Enfin… Plutôt l’armée. Bref. Encore un haussement d’épaule, bien que celui-ci n’avait que peu de sens. Josh avait visé juste. Un Kir. Un Kir d’une baie sucrée, simple mais savoureuse. Tu affichas un sourie en coin un court instant, un peu impressionnée par son choix, avant de lui répondre :

- Va pour un Kir Pêcha alors. J’espère pour eux que les rumeurs sont fondées.

Tu ne pris pas une seconde de plus, ton regard se reporta sur le menu. Tu n’arrivais vraiment pas à te décider. Tu avais perdu cette habitude des restaurants, tu ne te nourrissais que de « ce que tu avais sous la main », chez toi. Lorsque le serveur arrive, tu attends que Josh annonce ce qu’il allait prendre, tout en l’observant, puis tu t’adressas au serveur, avec un sourire courtois.

- Un kir pêcha aussi, s’il vous plaît.

Josh enchaîna avec une entrée. Ah. Ehm. Tu tournas rapidement les pages… « Entrées ». Wouhou, tu étais déjà perdue. Il avait parlé de première entrée, ce qui sous-entendait une seconde. Toi qui avais toujours un sacré appétit, quelque chose te disait que tu allais zappé la collation de 22h00 avec tes pokémons, haha. Bon. Tu laissas tes yeux parcourir les entrées. Oh ? Oh. Ca sonnait bien ça. Tu le relus, au cas où, puis tu annonças :

- Pour moi, ce sera un « gâteau de Foie Blond de Canard, framboises au Crémant rosé, rhubarbe et radis » et des « Asperges roses et vertes, oeuf fermier, morilles fraîches, copeaux de Pata Negra, sauce mousseline ».

Bon, tu avais passé la première étape, haha. La soirée allait être longue, tu le sentais. Mais bon, tant que tu mangeais bien, rien ne pouvait arriver. Pitié, que ce restaurant soit bon. Sinon tu n’aurais rien pour soulager ta peine. Tu regardas autour de toi, visiblement curieuse. Tu posas ton coude sur la table. Argh ! Et tu posas ta tête sur ta main. Ouch. Niveau erreur de tenue, on y était. Tu restas ainsi quelques secondes, à dévisager les passants, les invités, les tables, les comportements. Tu avais déjà repéré les types de couples de la salle. Lorsque Josh te parla, tu reportas ton regard vers lui, avant de te rendre compte de ta tenue. Immédiatement, tu retiras ton coude, tu posas ta main sur tes cuisses, avec l’autre, et tu supportas à nouveau ta tête avec ton cou. Franchement Aby, c’est quoi ces manières ? Tu étais embarrassée de ton comportement, mais tu écoutais tout de même Josh. Le Galopen hein ? Josh était allé à Calibur, comme beaucoup de monde, après tout. Tu n’avais pas vraiment suivi cette histoire, tu en avais entendu parler, tu ne pouvais pas trop l’ignorer…

- Vaguement. Personne n’a pu vraiment échapper à ça. J’ai été à Calibur. Le séjour a été court et je n’ai pu voir qu’un pokémon.

Ok. Niveau discussion, c’était pas top. Tu avais laissé ton regard glisser vers tes couverts, et tu commençais à les tripoter. Pas à l’aise, hein ? Pas étonnant. A force d’être toujours en train de bosser, tu perds les notions de sociabilisation. Tu devrais le savoir, Madame l’Ethobiologiste. Tu regardas une fois de plus autour de toi, tu laissas passer dix bonnes secondes.

- Il me faudrait plus de temps, et une équipe de recherche, pour mieux comprendre pourquoi Calibur est aussi différente des autres îles. Le peu que j’ai vu est malheureusement insuffisant pour en faire la demande et… tu lâchas un soupir, Si d’autres chercheurs apprennent que ce lieu existe, la présence de centaines d’humains pourrait bouleverser l’architecture naturelle de l’île, et on pourrait se retrouver avec une île dévastée par les humains, comme un peu partout. Les pokémons de là-bas ne sont pas habitués à voir des humains. Pas comme ici. Pas comme dans les autres régions.

Et voilà, tu fixais Josh dans les yeux, pendant que tu faisais ton exposé. On y était, le retour d’Abygaëlle Keelin, sans défauts, sans malaise, sans problèmes. Juste toi, tes mots, tes gestes, ton charisme et tes valeurs. Tu avais tout fait pour laisser le moins d’empreinte possible à Calibur, mais tu lui avais tout de même arraché un pokémon, Irina. Si cent personnes en avaient fait de même, cela faisait cent spécimens de moins sur Calibur, et une île aussi petite pourrait très bien s’en trouver déséquilibré. Mais tu ne regrettais pas ton choix, ça c’était sûr. Mais cette petite île avait besoin de règles humaines pour gérer les humains. Il faudrait probablement des années pour y parvenir, mais faire de ce lieu une réserve naturelle semblait important, pour l’avenir.
(c) Apomenon


Dernière édition par Abygaëlle Keelin le Ven 14 Fév - 18:06, édité 1 fois


Fiche ~ T-Card ~ Liens & RP ~ Couleur : #422379
Josh Aéris
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3650-0266-josh-aeris-un-revenant-affecte-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3736-josh-aeris-adulte
Icon : Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] S-l300
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kanto
Âge : 21
Niveau : 40
Jetons : 1901
Points d'Expériences : 1259
Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] S-l300
8
Kanto
21
40
1901
1259
pokemon
Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] S-l300
8
Kanto
21
40
1901
1259
Josh Aéris
est un Adulte Colonel de la 24ème


Cupidon et son arc cassé

Abygaëlle Keelin

Elle semble un peu perplexe lorsque tu lui proposes du vin, te faisant comprendre que le vin attendrait que vous vous posiez les questions. Soit, soit, tu es un peu perdu ici, pas vraiment dans ton élément du tout, mais tu fais bonne figure en tâchant d’être aussi propre que possible, ne pas faire tâche, avoir un comportement parfait et adéquat au prestige du lieu. Lorsque vient la proposition d’un Kir Pêcha, tu te souviens que cet apéritif est particulièrement apprécié par les gens, simple et efficace. L’information te vient de quelques collègues qui discutaient dans un camion, vous étiez en route pour les terres centrales du Kanto pour une mission. Le sujet ? Comment impressionner une meuf pour la choper lors d’un dîner dans un endroit un peu classe. Il fallait laisser tomber le malt de la plèbe et s’élever aux bulles savoureuses des champagnes et autres mousseux en bouteilles magnums. Tu n’as aucune envie de « choper » Aby ce soir, mais tu ne veux pas passer pour un petit ignare de l’armée. Le cliché du mec qui ne sait absolument rien. Sa réaction te fait sourire, tu es content d’avoir visé juste puisqu’elle prendra la même boisson que toi.

Vous commandez respectivement, puis tu donnes le nom de tes deux entrées avec une voix confiante, tu ne savais pas exactement ce que tu allais manger, mais tu savais que ça serait bon. Ce constat te suffit à garder une attitude sereine, tu ne pouvais pas faire de mauvais choix dans un restaurant gastronomique étoilé. L’entrée d’Aby à un nom à rallonge, à se demander comment ne pas renommer le plat « suffoquez en silence », ça ira plus vite.

Le serveur repart avec vos commandes et Aby s’accoude à la table. Voilà qui te surprend, tu t’es tant fait taper sur les doigts lorsque tu faisais ça. Dans un restaurant gastronomique ? Quel manque de tenue, enfin, c’est ce que se dirait quelqu’un de con. Tu t’en fiches, tant qu’elle est à l’aise et bien assise, où est le problème ? La tête dans la main ? Là, par contre, tu tiques intérieurement, mais tu ne feras pas la remarque, tu ne veux pas un jour comme celui-ci la taquiner ou la reprendre sur son attitude, tu espères voir Aby totalement au naturel, décontractée. Tu engages le sujet Galar, île Calibur, madame se redresse immédiatement, l’air surpris, tu n’oses sourire, mais tu trouves cela touchant. Vous vous êtes donc croisés sur l’île, enfin, vous étiez sur la même île en gros, rien de fou. Avec tout ce monde, logique de se croiser. Tu ne relèves pas non plus ses petites manies (attention car les manies sont considérées par les médecins du XIXe siècle comme un trouble psycho-pathologique ou un truc du genre qui amène à la dégénérescence sexuelle mais j’pense pas que ton invitée soit troublée à ce point. Pas de panique Josh. Tout se passe bien, elle doit être aussi tendue que toi.

Après un long blanc, elle décide de reprendre la parole avec un ton qui se détend progressivement, c’est la première fois qu’elle parle avec un œil scientifique d’un évènement sans être agacée par le noir ambiant d’une galerie et la fatigue de te supporter depuis des heures. Une voix douce, cristalline, tu comprends son propos, cette idée t’avais même traversé l’esprit lorsque tu étais sur place. C’est avec toute ton attention que tu bois ses paroles. Tu avais capturé Curare, sans trop impacté l’île, sinon quelques baies. C’est à ce moment que vos apéritifs arrivent. Tu remercies le serveur avant de jauger l’intense couleur orangée dans le verre. Tu apprécies cette couleur, l’été, la chaleur, la plage. Que de bons souvenirs. Tu lèves ton verre légèrement en direction de la chercheuse, dans un restaurant, on ne trinque pas physiquement.

-À ton succès dans ce milieu où tu sembles si heureuse et investie.

Tu portes le verre à tes lèvres, profitant de l’alcool sec qui se mêle à une incroyable douceur sucrée de la baie pêcha, tu as l’impression d’alterner entre ces deux saveurs qui se subliment l’une l’autre. C’est excellent. Tu fermes les yeux un bref instant, transporté par ces saveurs, un petit visage satisfait au visage.

-Je peux comprendre tes craintes, après peut-être manquons-nous de contexte, peut-être que Galar utilisait déjà cette île pour diverses raisons ? Quoi qu’il en soit j’ose espérer que les gens furent respectueux, mais j’en doute. Tu soupires à ton tour. Je suis lasse des gens égoïstes. Le propos est sincère. J’ai pu monter en sous-marin pour une brève formation, la pollution des mers est impressionnante, je n’en reviens pas. Je rêve tant de cette prise de conscience. Nous sommes parfois forcés d’intervenir dans les cas de catastrophes naturelles à cause de la bêtise humaine

Tu t’arrêtes là, Ringabel te regarde, le sujet n’est pas celui rêvé pour une saint-valentin, mais tu as si peu d’occasions de parler de ça avec une réelle spécialiste, alors tu l’observes, curieux.

-Tu penses que c’est trop tard pour la prise de conscience ? Ou il est possible qu’on parvienne à restaurer les dégâts de nos aïeux ?

Si se trouve, elle va t’envoyer balader, car elle ne veut pas parler du boulot ou de recherches ou d’expertises lancées entre un apéro et une entrée à un restaurant. Tu n’y connais rien et pourtant, tu sais que l’armée doit travailler avec la police, les pompiers, les rangers pour le bon maintient de l’ordre et de protéger les populations. Cela n’inclue pas que les hommes et pokémons domestiques, mais tous les êtres vivants. Protéger les hommes de leurs bêtises serait quelque chose de tant bénéfique. Tu piques une nouvelle gorgée, détournant brièvement ton regard d’Abygaëlle avant de te replonger dans ses turquoises claires.



© BBDragon


Le militaire s'exprime en D46100


Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Miniature_454_EBCupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Miniature_545_EB Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Miniature_042_LGPE Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Miniature_406_EBCupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Miniature_848_EB
Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Gallade_sprite_2 Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Miniature_768_EB Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Miniature_074_Alola_LGPE Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Hel
Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Miniature_302_EB
Abygaëlle Keelin
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8677-abygaelle-keelin
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8679-abygaelle-keelin-adulte#88342
Icon : Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Yvwt
Taille de l'équipe : 14/40
Région d'origine : Unys
Âge : 24 ans
Niveau : 35
Jetons : 2733
Points d'Expériences : 836
Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Yvwt
14/40
Unys
24 ans
35
2733
836
pokemon
Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Yvwt
14/40
Unys
24 ans
35
2733
836
Abygaëlle Keelin
est un Adulte Chercheuse
Cupidon et son arc cassé
ft. Josh

Josh était étrangement attentif à ce que tu disais, et tes gestes aussi. Tu voyais son regard sur tes mouvements. Ce n’était pas dérangeant, juste perturbant, et tu ne pouvais lui répondre qu’avec un sourire gêné. Tu étais passée du « je n’aurais jamais dû venir » à « Faites que ce ne soit pas trop long ». Une bonne avancée. Tu eus à peine le temps de finir ton exposé que les apéritifs arrivèrent. Rien qu’à ne voir la couleur, tu savais déjà que tu allais l’apprécier. Le verre enfin devant toi, tu le pris délicatement avant de laisser ton regard se perdre dans l’homogénéité de la boisson. Magnifique. La couleur orangée te faisait penser à de l’ambre, ou mieux encore, à de la Clinohumite, un silicate de magnésium. Oui, c’était exactement cette couleur. Tu fermas les yeux une seconde à peine. Comment l’oublier. Il portait tous les jours cette bague, cette chevalière que tu avais tant admirée et convoitée. Tu te posas alors la question de si, aujourd’hui, il la portait toujours, ou si elle avait rejoint les reliques du passé. Tu ne le saurais probablement jamais. Peut-être aurais-tu mieux fait de la lui « emprunter » tant que tu le pouvais encore, pour la garder près de toi, et pouvoir l’admirer tous les soirs… Qu’importe. Tu chassas cette pensée de ta tête, le passé devait rester derrière. Josh leva légèrement son verre, tu fis de même, avec un léger sourire courtois. Son toast t’arracha un vrai sourire très brièvement. Il n’avait pas tort, tu aimais ton travail, et tu t’investissais à fond… Un peu trop même. Tu hochas la tête avant de lui répondre :

- Et toi, à… Heu… Ce que tu fais.

Un peu maladroit, mais Josh n’avait jamais vraiment parlé de son boulot, et tu ne l’avais ni écouté ni jamais demandé, alors bon. Tu ne pouvais pas faire mieux. Tu ne t’y intéressais pas, voilà tout. Tu bus une gorgée de ton apéritif, délicatement. Il était chargé, tu le sentais rien qu’en le goûtant. L’odeur était vraiment incroyable, très sucrée, et le goût suivait, mais ton palais savait identifier l’alcool assez fidèlement, et la dose allait certainement suffire à te faire tourner la tête. Malheureusement, tu assimilais rapidement tout ce que tu ingérais, nourriture ou alcool, et niveau élimination, ce n’était pas trop ça. Bref, tu étais « faible » face à l’alcool. Mais ce soir, tu faisais attention, et tu avais emmené tes pokémons au cas où, alors tu n’avais rien à craindre. Ce soir n’était pas ce genre de soir. C’était « spécial ».

Josh reprit la conversation, que tu avais un peu oublié. Tu le regardais de temps à autres, avant d’observer ton verre, d’en boire un peu, de le faire tourner. Tu ne te passerai jamais de la couleur, et de ce goût nostalgique que tu avais. Tu n’aurais peut-être pas dû jeter ton dévolu sur une chose aussi facile. Tu aurais peut-être dû te brusquer, avec quelque chose de plus amer. Mais parlait-on toujours de la boisson que tu avais entre tes mains, ou d’un passé que tu regrettais ? Tu perdis le fil de la discussion. Il aurait bien fallu une clochette, ou plutôt une immense cloche, pour te réveiller et te ramener à la réalité.

- … Forcés d’intervenir dans les cas de catastrophes naturelles à cause de la bêtise humaine…  Tu penses que c’est trop tard pour la prise de conscience ? Ou il est possible qu’on parvienne à restaurer les dégâts de nos aïeux.

Tu venais d’émerger. Tu avais le début de la discussion, et la fin. Quelle prise de conscience ? Aaaah, de quoi parlait-il ? Tu avais la même tête qu’un Barpeau qui essayait de comprendre ce qu’il se passait après avoir été pêché. De presque grands yeux, la bouche légèrement entrouverte. Ok, tentative de répondre n°1.

- Heu… Ouais. Probablement.

Bah voilà, zéro pointé, Aby. Tu aurais dû écouter ce qu’il avait à dire, ça avait l’air d’être un sujet intéressant, mais avec le peu que tu avais, prendre position n’était pas facile. Tu sentais déjà l’alcool te monter à la tête, et ce ne fut qu’en penchant le verre pour boire que tu compris : tu l’avais déjà vidé. Génial, tu allais passer pour une alcoolique qui noie son ennui dans la beuverie. Bref. Réfléchissons. Betterave, Salicorne, Hablitzia.  Point commun ? Des Amaranthacées. Comme l’Amaranthe. Même famille. Le monde est petit hein ? Un truc rouge et sucré, une plante salée, et un putain d’épinard du Caucase. C’est bon, t’es calmée ? Tu sens vaguement le monde tourner autour de toi. Tu n’aurais pas dû boire le ventre vide, c’est certain, mais tu allais tenir. Tu avais probablement déjà les joues roses. Tu continuas, après une seconde de pause.

- E... Excuse-moi. Tout dépend de la gravité des dégâts. Si Galar a déjà touché à l’île, il faudrait d’abord évaluer en quelles proportions, et pendant quelle période. Parfois, essayer de réparer nos erreurs, c’est empirer nos dégâts. On essaye toujours de « restaurer » en quelques années ce que la nature a fait en des milliers d’années, et même si nous avions des milliers d’années, on ne pourrait jamais revenir au point initial, à restaurer l’intégralité de ce que l’environnement avait été à un temps t. Parfois, il faut juste laisser.

Bon, tu avais réussi à aligner tes pensées, c’était déjà bien. Tu croisas le regard de Josh avant de changer totalement de direction, vers l’extérieur. Ce dîner allait être long, très long. Et en plus de devoir contrôler ton tempérament et ta tenue, tu allais devoir, en plus, surveiller ta fatigue et ton changement d’attitude dû à l’alcool. Tu te sous-estimais toujours. Mais au pire, ce n’était « que » Josh. Ce n’était pas comme si tu t’intéressais à lui ou que tu voulais lui faire bonne impression. Au pire, vous deviendrais de « bons amis ». Rien de plus. D’ailleurs, cela faisait depuis que tu étais là… Un mois ? Quelque chose comme ça, que tu n’avais pas fait tes légendaires sorties au bar, seule, pour rentrer accompagnée. Cela te manquait un peu. Ton regard se perdit un court instant dans le vague, avant de revenir vers Josh. Cette soirée n’était pas lamentation, mais bien courtoisie, alors tu devais garder ton objectif en vue. Être courtoise et présentable devant Josh, tout au long de la soirée. Tu ne voulais pas lui gâcher ce jour, et tu ne voulais pas te le gâcher.
(c) Apomenon


Fiche ~ T-Card ~ Liens & RP ~ Couleur : #422379
Josh Aéris
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3650-0266-josh-aeris-un-revenant-affecte-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3736-josh-aeris-adulte
Icon : Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] S-l300
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kanto
Âge : 21
Niveau : 40
Jetons : 1901
Points d'Expériences : 1259
Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] S-l300
8
Kanto
21
40
1901
1259
pokemon
Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] S-l300
8
Kanto
21
40
1901
1259
Josh Aéris
est un Adulte Colonel de la 24ème


Cupidon et son arc cassé

Abygaëlle Keelin


Tu la sens un peu perdue pendant que tu parles, le regard un peu ailleurs, comme déconcentrée. Tu ne l’as jamais vue ainsi. Pourquoi est-elle tant perturbée en cette soirée supposée festive ? Sûrement, est-ce lié à un amour passé. Sûrement, est-ce lié à un amour passé. Les histoires d’amours achevées brutalement sont bien les pires, rappelant toujours le pire dans les souvenirs humains. Tu luttes parfois pour que Janet quitte tes pensées, en certains jours spécifiques tu ne peux que penser à elle, les événements heureux qui célèbrent une nouvelle année de souvenir et ceux qui célèbrent parfois une date infernale. Tu pourrais ressasser longtemps, votre candeur passée, cette douceur de l’adolescence alors que tu l’as aimée de toute tes forcées. Elle a fouillé ton coeur, elle a déniché après tant de périls une perle qui semblé perdue, celle de tes sentiments, une perle préservée de toute haine, de toute colère et elle s’est attachée à la faire croître. À mesure qu’elle s’enfoncer dans ces galeries obscures, elle débusquait des reliques d’un Josh gentil, doux, sans amertume. Pourquoi a-t-il fallu que tout s’effondre ? Votre histoire a sombré, vous vous êtes séparés, car vos vies n’étaient plus compatibles. Tu ne pouvais pas rester à ses côtés en partant à l’autre bout du monde, tu ne pouvais pas l’aimer à distance alors qu’elle avait besoin du contact brûlant de ta chaire contre sa joue froide pour l’aider dans la maladie. Tu ne pouvais pas… Tu as sacrifié ton propre bonheur pour t’assurer de maintenir celui du l’espèce humaine en le protégeant. Tu as sacrifié le tien en disparaissant à cause d’une mission, Alex a disparu de ta vue, mais pas de ton coeur qu’elle avait commencé à déblayer, cicatriser avec son sourire heureux et ces manies attachantes. Peut-elle seulement t’aimer ou t’apprécier comme tu le fais ? Perdu en ces vastes souvenirs, tu perds à ton tour le fil de la conversation, en entendant des morceaux de phrases, plutôt que de déballer quelques calomnies, tu préfères lâcher quelques remarques un peu bateau.

-Ho, je comprends mieux, tu descends doucement ton regard sur elle, constatant un verre vide. Si cela semble bien plus bénéfique à terme pour l’environnement alors c’est la meilleure chose.

En l’écoutant, tu aurais pu dire plus, réagir et mieux comprendre le fond de sa pensée. À vous regarder, vous n’êtes pas un couple, nous n’êtes même pas amis, vous êtes deux personnes qui tentent d’enterrer les souvenirs douloureux d’amours passés. Si la pelle ne suffit pas alors vous en viendrez à utiliser l’alcool ? Un soupire franchis tes dents, mais s’écrase contre tes lèvres fermées.

Entre le moment où tu prends ton verre et le vide d’une traite, ton regard à perdu toute sa lueur, terne, mélancolique, tu t’es enfoncé dans ces souvenirs contre lesquels tu luttes chaque matin. Lorsque tu poses ton verre, le claquement sourd résonne de façon disproportionnée dans tes oreilles. Tu retiens très difficilement une grimace et jettes un œil à ton Gallame qui te regarde durement, il perçoit clairement chaque variation dans les émotions que tu dégages. Son regard est froid. Il n’apprécie pas ce que tu fais de ta soirée, tu pourrais profiter sans aller jusqu’à la chaire. Tu relèves le regard qui reprend peu à peu sa lueur alors que la première entrée arrive, le service est beau et élégant. Le visuel est marquant, coupant net aux odeurs de mirabelles flambées de la table derrière vous. Tu observes ton repas avec un sourie.

-Bon appétit Abygaëlle.

Tu ne dis mot, préférant goûter ce plat à la texture onctueuse à souhait. Tu mémorises ce plat, préférant le savourer par la mémoire que la vue d’une photo à l’avenir. La fourchette vient porter un peu de cette entrée à ta bouche où se bouleversent les saveurs du poivron et de la menthe avec une inédite fraîcheur. C’est frappant à la bouche, tes yeux s’écarquillent de surprise, jamais tu n’avais mangé quelque chose comme ça. Tu observes ton invitée, curieux de connaître sa réaction à sa dégustation. Tu manges silencieusement un peu de ton plat, pour te permettre de connaître les subtils arômes du teint et un arrière-goût léger d’ail.

-Comment est-ce ?

Tu n’oses demander plus, par peur de troubler sa découverte culinaire. Abygaëlle est une femme de science et d’esprit, elle semble tellement tout mieux saisir que toi, finalement son air exaspéré ou ses moqueries concernant ta simplicité d’esprit (apparente) semblent justifiées. Depuis qu’elle est avec toi ce soir, tu ne sais pas si elle semble douce, reposée ou juste calme et hantée par de vieux souvenirs, mais la douceur de ses traits est sublimée à chaque instant. Tu aimerais bien goûter ce qu’elle mange, mais tu sais que c’est très malpoli dans ce genre de restaurants.

-On a rarement eu l’occasion de discuter. Tu viens d’une grande ville, je présume ? Car pour mener un doctorat, on ne peut pas vraiment habiter dans la petite campagne ?

Tu es curieux de son passé, du moins celui qu’elle voudra bien te révéler. Chacun sa part d’ombre et tu ne veux pas être intrusif, juste mieux la connaître, le destin semble s’acharner à vous rapprocher même si vous deviez être de bons potes ou amis.

Un regard vers l’extérieur, tu observes un couple en face de la rue en train de manger des fish and chips, ce plat de Galar, un petit stand s’est ouvert il y a peu de temps. Ils mangent leur poisson et des potatoes bien grasses, bien loin du raffiné de votre repas. Le Gallame infiltré te regarde de temps en temps, attentif à ce que tu fais, en un sens il t’exaspère, tu aurais aimé pleinement de ton intimité, même s’il ne s’agit que d’un repas, le fait qu’il se soit invité est désagréable, tu lui en veux, un peu.

A ce moment, il est 20:04


© BBDragon


Le militaire s'exprime en D46100


Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Miniature_454_EBCupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Miniature_545_EB Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Miniature_042_LGPE Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Miniature_406_EBCupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Miniature_848_EB
Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Gallade_sprite_2 Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Miniature_768_EB Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Miniature_074_Alola_LGPE Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Hel
Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Miniature_302_EB
Abygaëlle Keelin
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8677-abygaelle-keelin
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8679-abygaelle-keelin-adulte#88342
Icon : Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Yvwt
Taille de l'équipe : 14/40
Région d'origine : Unys
Âge : 24 ans
Niveau : 35
Jetons : 2733
Points d'Expériences : 836
Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Yvwt
14/40
Unys
24 ans
35
2733
836
pokemon
Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Yvwt
14/40
Unys
24 ans
35
2733
836
Abygaëlle Keelin
est un Adulte Chercheuse
Cupidon et son arc cassé
ft. Josh
Vous étiez bien beaux là, chacun perdus dans vos pensées à ressasser le passé et à répondre sans écouter l’autre. Enfin, la conversation avait l’air de ressembler à quelque chose, c’était déjà ça. Josh avait l’air d’avoir compris ce que tu disais, à propos de « laisser tel quel ou stopper les dégâts, tel est la question ». Bien, il n’était pas aussi ignorant que tu le pensais, ou alors c’était l’effet de l’alcool sur ta manière de parler, qui avait changé les choses. Tu ne pouvais le savoir. Tu te contentas d’un hochement de tête pour acquiescer ses propos. Parfois, ne rien faire était déjà beaucoup. Tu observas Josh vider son verre comme tu l’avais probablement fait. Tu posas les coudes sur la table avant de joindre tes mains, le fixant intensément, tout en pensant et réfléchissant. Vous étiez pareil dans un sens, à être coincé là parce que la vie avait fait en sorte que la personne qui comptait le plus n’était tout simplement plus là. Et probablement à jamais. Son regard se tourna vers une table, plus loin. Tu le suivis, et tu remarquas quelque chose. Tu levas la tête, pencha légèrement tes bras pour voir un peu mieux et tu vis un Gallame. Chromatique. Etrangement familier. Qui regardait dans votre direction. Tu le fusillas du regard avant de lui faire un léger sourire et un petit coucou de la main, du style « Salut petit emmerdeur, tu peux pas nous laisser tranquille ? », puis ton attention revint vers Josh alors que l’entrée était servie. Il n’y avait rien à redire côté visuel. Tu attendis que le serveur parte, et tu sortis un carnet, plus petit que d’habitude, et un stylo miniature. Ne jamais sortir sans son carnet des « recettes incroyables à tenter à la maison ». Haha.

- Bon appétit Abygaëlle.

- Bon appétit, Josh.

Simple formule de politesse, mais accompagné d’un sourire. Courtois ou sincère, tu ne savais plus vraiment. Tu observas le plat de Josh, un petit instant, avant de regarder le tiens. Il n’y avait strictement rien à redire, le dressage était sublime. Tu t’attaquas directement à ce qu’ils appelaient le « gâteau de foie blond ». Dès la première bouchée, que tu gardas un court instant ne bouche, tu pus reconnaître certains ingrédients, que tu notas dans ton carnet : foie gras de canard, normal, avec de la crème. Peut-être même du lait, le goût était doux, un peu sucré. Il y avait de l’œuf. Le tout était cuit. Mais alors là, la cuisson, tu ne savais pas. Ce n’était pas sec, tu pensas à une cuisson vapeur, mais tu n’étais pas certaine. Parfois, par certaines techniques, on pouvait avoir le même rendu. Tu gribouillas tout de même tes idées. Le reste, tu ne pouvais pas te tromper : radis et rhubarbe rissolée, sur une feuille de carmine. Et puis les framboises, comme indiqué, marinées dans le crément rosé. Tu notas tout ça, puis tu savouras le reste de ton entrée. Ta première entrée. Le mélange sucré-salé était tout bonnement divin. Même si tu ne le montrais que peu, tu étais aux anges. A la question de Josh, tu répondis par un sourire avant de parler.

- L’équilibre est plutôt bon entre le sucré et le salé. Dans l’ensemble, c’est simple, mais efficace.

Attention, Aby reine des critiques culinaires dans la place ! Non, en fait tu aimais juste manger et cuisiner. Du coup niveau critique, tu avais la main facile. Tu essayais différentes combinaisons, rhubarbe et radis, rhubarbe et foie gras, bref, tu tentais, pour voir les différences, et pour avoir plus tard de petites idées pour ravir tes papilles à domicile. Tu écoutas Josh parler, te questionner. Tu pris un petit moment pour terminer de savourer ton plat bien entamé, à vrai dire, à vue d’œil, il devait rester une ou deux bouchées. Déjà… ? Heureusement qu’il y en avait une seconde ! Tu répondis enfin à Josh, après avoir évalué ton plat.

- Volucité. Ma mère est originaire d’Alola et mon père d’Unys, je crois. Il n’en a jamais trop aprlé autant que je ne me suis jamais intéressée à lui. Beaucoup de belles femmes sont originaires d’Alola, de ce que j’ai pu voir. Ou plutôt, Alola a beaucoup de belles personnes, autant physiquement que moralement. Leur mentalité est à des kilomètres de celles que l’on peut observer communément. Un peu comme les pokémons de leurs îles. Ils sont uniques et rares.

Tu pris une bouchée de ton entrée, et tu la terminas un peu rapidement. Etait-ce l’alcool, l’ambiance, une soudaine envie de t’ouvrir ou la persuasion de Josh qui te donnait envie de parler ? Tu ne savais pas trop. Mais tu continuas :

- Mon choix s’était porté sur Alola pour ma thèse, mais Adala possède bien plus de ressources et de place pour ce que je voulais faire. Et puis… Tu pris une longue inspiration, tout en posant tes couverts lentement sur la table. Je ne pouvais pas me résoudre à retourner à Alola sans ma mère. C’est sa terre natale, y aller alors qu’elle devait rester à Unys, c’était comme la trahir.

Tu repris tes couverts, tu affichas un léger sourire l’air de dire « mais bon tant pis, c’est la vie, hein ? » et tu mangeas ce qu’il restait de ta première entrée. Eh oui, tant pis, c’était la vie. On ne choisit pas tout. Et puis, si tu étais retournée à Alola, n’était-ce pas là qu’on te chercherait en premier ? Tu ne voulais pas faire revivre ce genre d’histoire à ta mère, autant que tu voulais voler de tes propres ailes. Adala était un lieu où personne n’irait te chercher car personne ne savait que tu irais à cet endroit. Personne ne te connaissait assez pour le savoir. Tu ne l’avais dit qu’à ta mère. Au cas où.
(c) Apomenon


Fiche ~ T-Card ~ Liens & RP ~ Couleur : #422379
Josh Aéris
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3650-0266-josh-aeris-un-revenant-affecte-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3736-josh-aeris-adulte
Icon : Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] S-l300
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kanto
Âge : 21
Niveau : 40
Jetons : 1901
Points d'Expériences : 1259
Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] S-l300
8
Kanto
21
40
1901
1259
pokemon
Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] S-l300
8
Kanto
21
40
1901
1259
Josh Aéris
est un Adulte Colonel de la 24ème


Cupidon et son arc cassé

Abygaëlle Keelin


La chercheuse semble satisfaite de son entrée, voilà une bonne nouvelle, si elle n’aimait pas ce qu’elle mangeait, tu t’en serais voulu de lui infliger pareille peine. Ce serait faire souffrir son palais pour rien. Toutefois, la présence du Gallame n’est plus un secret et la réaction d’Aby n’a rien de surprenant, elle aussi désapprouve cette intrusion. Tu n’oses faire une remarque, de peur de plomber l’ambiance. Quoi qu’il en soit elle sourit et profite de son repas, il ne t’en faut pas plus pour ta plus grande satisfaction. Le silence de chacun montre à quel point vous êtes concentrés sur votre assiette, sauf que tu n’as pas le palais le plus développé du monde.

Tu manges plus vite qu’elle, tu te forces à manger lentement, mais il faut se rendre à l’évidence, même avec la plus grande lenteur possible, tu manges vite. Trop habitué aux repas rapides à la cantine de la base pour profiter d’une micro-sieste entre deux calvaires physique, il faut bien manger vite. Sauf que les longs repas te filent mal au ventre, forcément, ton estomac, il a perdu l’habitude de prendre son temps, la bouffe elle descend et s’fait digérer aussi fort qu’une Trueno 86 Panda 3 portes dévalant la pente d’Akina. Faudrait que tu te mettes au street-racing Josh, ça te ferait du bien.

Pour la première fois, tu te risques à lui poser des questions sur elle, passer outre des discussions un peu banales pour t’intéresser pleinement à elle. Tu en apprends donc plus sur sa famille, ses relations parentales et constates qu’elle est aussi proche de sa mère que tu l’étais de ton père. Aujourd’hui, tu ne penses à Argenta qu’au passé, tu te refuses à y retourner sauf pour des causes familiales de premier ordre, et encore, si tu peux faire ça procuration, tu ne t’en prives pas. Tu observes la jeune femme devant toi terminer sa première entrée avec un regard doux et attendrit. Tu es sortie de tes pensées perdues, heureusement, si elle te surprenait à réfléchir à tout autre chose alors qu’elle parle intimement d’elle, il y aurait de quoi être vexé. Le choix d’Adala est donc tout à fait logique, l’île avec ses deux campus offre un dynamisme extraordinaire, les pôles scientifiques doivent bénéficier de nombreux stagiaires et assurer l’avenir de nouvelles recrues. Lorsqu’elle finit, tu te permets de reprendre.

-Je peux comprendre ta situation, j’ai un peu la même, sauf qu’on n'est pas trop « famille » de base. Fin, c’est plutôt ta famille qui n’est pas très « Josh ». Adala est une île vraiment agréable et d’une incroyable richesse, bien plus que Lansat, cette île, nous l’aurons épuisée jusqu’au bout, ça ne fait aucune doute.

Tu coupes ton dialogue pour remplir deux petits verres d’eau, il fait assez chaud, tu relèves un peu tes manches pour essayer de te rafraîchir. Le verre d’eau enfilé, tu avises à nouveau la chercheuse.

-Tu as pu t’intégrer à l’île ? Bien que grande, elle bouge beaucoup, entre les sorties organisées chaque semaine, les bars ou les évènement culturels, tu devrais pouvoir y trouver ton bonheur ?

Les serveurs arrivent pour vous débarrasser afin de vous fournir votre seconde entrée et prenant par la même occasion votre premier plat. Après un regard, tu observes un plat que ton père préparait fut un temps, une pointe de nostalgie te parvient, pourquoi pas. Concernant

-Je vous prendrai un lièvre de Beauce à la Royale et en second lieu un Tian de légumes du soleil et son émulsion de cèpes Je vous prendrai volontiers une bouteille de rouge, un Chateau Lafitte, à moins que, tu te tournes vers Aby, tu ne veuilles autre-chose?

Tu observes ton carpaccio de saint-jacques, un dressage sobre dans une coquille où se mêlent un bel éventail de couleurs, de quoi t’ouvrir encore l’appétit. Tu t’es retenu pour le second plat de reprendre de la viande, par peur de ne pas savourer ou mal assortir deux pièces. De plus, le gibier fort en goût est très difficile à manger en premier plat, puisqu’il peut rapidement altérer le goût de ses autres plats. Tu offres un joli sourire à Abygaëlle avant de commencer à manger et là aussi savourer un choque de saveurs très douces qui se mêlent et se distinguent en fonction de la sauce. La betterave parvient à se glisser dans le plat sans entacher le plat par ses dégorgements rougeâtres, c’est une belle réussite. Ce sourire que tu as en mangeant traduit sans difficulté le bien-être dans lequel ce plat te plonge.

-Tu t’intéresses beaucoup à l’archéologie ? Si d’aventure, tu souhaites explorer encore les galeries ou le lac Keldeo, j’apprécierai te convier à venir avec moi.

Autour de toi, les tables se remplissent, à croire que vous étiez arrivés un peu plus tôt qu’ l’heure usuelle, au moins vous êtes bien placés avec seulement deux tables proches, vous offrant de l’espace pour discuter sans trop baisser la voix. De l’autre côté ton Gallame semble manger un plat spécifique, tu l’observes un peu surpris, mais…. Comment ? Il mange vraiment au doigt et à l’oeil de ton collègue ? Il est sans gêne, tu réprimes un soupire à son encontre, pour laisser à tes yeux le soin de se perdre dans ceux d’Abygaëlle.




© BBDragon


Le militaire s'exprime en D46100


Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Miniature_454_EBCupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Miniature_545_EB Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Miniature_042_LGPE Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Miniature_406_EBCupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Miniature_848_EB
Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Gallade_sprite_2 Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Miniature_768_EB Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Miniature_074_Alola_LGPE Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Hel
Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Miniature_302_EB
Abygaëlle Keelin
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8677-abygaelle-keelin
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8679-abygaelle-keelin-adulte#88342
Icon : Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Yvwt
Taille de l'équipe : 14/40
Région d'origine : Unys
Âge : 24 ans
Niveau : 35
Jetons : 2733
Points d'Expériences : 836
Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Yvwt
14/40
Unys
24 ans
35
2733
836
pokemon
Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Yvwt
14/40
Unys
24 ans
35
2733
836
Abygaëlle Keelin
est un Adulte Chercheuse
Cupidon et son arc cassé
ft. Josh
Aïe. Une bourde. « Je peux comprendre ta situation, j’ai un peu la même ». En temps normal, sans cette soirée spéciale et sans alcool, tu aurais réagi au quart de tour, voire même tu te serais levée et tu aurais pris la porte. Mais tu te contentas d’un pincement de lèvre en posant tes couverts. Ce n’était pas pareil. Aucune situation ne pouvait être comme la tienne, même pas l’effleurer. Tu essayais de te retenir de te crisper, mais c’était à moitié raté. Et lorsque Josh parla de Lansat, tu fus intéressée, au moins d’en oublier sa bourde. Tu n’avais pas connu Lansat, tu en avais entendu parler, un peu, mais jamais assez. Tu saisis le verre que Josh venait de remplir, et tu le portas à tes lèvres. Enfin un peu de douceur et de neutralité dans tout ce que tu avais fait passer sur tes papilles. Enchaîner une entrée alcoolisée après un apéritif tout autant, ce n’était pas doux du tout. Tu prenais le temps de boire pour te rafraichir et atténuer les effets physique de l’alcool, alors que Josh enchaînait sur ton intégration sur l’île. Woops, à cette évocation, tu manques de t’étouffer. L’inté-quoi ? Tu posas ton verre rapidement avant de tousser discrètement. Ca arrive Aby, ça arrive. Tu regardas ensuite Josh.

- Aaah ça non, malheureusement. Avec la recherche de boulot, je n’ai eu que peu de temps, et avec ma thèse, j’en ai eu encore moins. Ca devrait se calmer dans les jours à suivre. Je suis plutôt sur le terrain alors mes horaires sont aménagés en conséquence.

A peine eus-tu terminé ta phrase qu’un serveur arrive pour te débarrasser, et enchaîner avec le seconde entrée, tout aussi belle et appétissante. Et le retour du carnet, forcément. Mais avant qu’il vous laisse tranquille, ce monsieur demande votre choix de plat. Génial, avec tout ça, tu n’avais pas eu le temps de choisir. Quelque chose te revint rapidement en tête.

- Je vais prendre… Mmmh… La « Volaille de Bresse aux truffes et gnocchis de pomme de terre », ainsi que l’ « Agneau, herbe de montagne, noisette et carotte. Pour le vin, ça me convient. »

La vérité étant plutôt « Je ne m’y connais pas alors bon, je te laisse décider ». Mais qu’importe. Si tu ne te trompais pas, cela irait avec tes plats. D’ailleurs, tu allais probablement passer pour une carnivore maintenant. Mais bon, hein, autant se faire plaisir. Tu adressas de nouveau un sourire au serveur, avant de reporter ton attention sur… Ta deuxième entrée ! Intitulé « Asperges roses et vertes, oeuf fermier, morilles fraîches, copeaux de Pata Negra, sauce mousseline », l’entrée portait bien son nom. Simple, sobre, belle, elle t’attirait. Le mélange était néanmoins osé, mais loin de te déplaire. Tu étais probablement le type de personne qui pourrait manger des choses ignobles comme mélanger du chocolat et du fromage. Ou de la compote et du comté. C’était bon ça, il fallait l’avouer. Enfin bref, inutile de disgresser sur d’autres plats alors que tu commençais celui-ci, sinon ton cerveau allait être embrouillé. Cette fois, tu pris rapidement des notes avant de gouter puis, finalement, tu rangeas ton carnet. Inutile de répéter le scénario avec le plat, tu savais déjà comment cela serait fait, en gros.

- Tu t’intéresses beaucoup à l’archéologie ? Si d’aventure, tu souhaites explorer encore les galeries ou le lac Keldeo, j’apprécierai te convier à venir avec moi. .

Il y eut un court silence. Silence pendant lequel tu levas lentement les yeux vers Josh, visiblement interloquée. Avait-il perdu la tête ? T’invitait-il à retenter l’expérience des galeries ? A te supporter encore une fois ? De son propre chef ? Tu esquissas un sourire narquois, tu posas ton couteau avant de poser ton coude sur la table, et de soutenir ta tête avec ta main libre. De l’autre, tu agitas lentement la fourchette devant toi.

- Attention, monsieur Aéris, vous provoquez la fatalité. A moins que vous ne soyez masochiste.

Tu restas ainsi quelques secondes avant d’abandonner la moquerie et la provocation. Tu posas ta fourchette avant de te redresser.

- Plus sérieusement. Je ne suis pas particulièrement fan de l’Histoire ou l’Archéologie, mais plutôt de l’environnement autour des phénomènes anciens. Les fossiles sont un bon exemple de l’adaptation des pokémons dans le temps. Leurs ancêtres étaient ainsi, maintenant ils sont comme ça. On arrive à retracer leur chemin avec des théories. La phylogénie. Ou la phylogénétique, si on considère les gènes des pokémons dans leur adaptation au cours du temps. Donc à ta demande, je serais partante pour explorer et découvrir.

Encore un léger sourire, avant que tu ne reportes ton attention sur ton repas. Maintenant, tu étais passé du stade « que cela ne dure pas longtemps » à « je ne compte plus les minutes, c’est sympa ». Bon au moins, tu avais oublié que c’était le 14 février, et tu étais un peu plus naturelle, loin des tracas de ton passé. Contrairement à la première entrée, celle-ci ne fit pas long feu. Une fois terminé, tu posas les couverts avant de t’adosser à ta chaise. Tu t’étiras discrètement. Un regard vers l’extérieur, où il faisait déjà bien nuit, mais les rues n’en était pas moins toujours aussi bondées. Tu regardais un court instant les passants, des plus banals aux plus extravagants, avant de jeter un œil à la salle, puis de nouveau à Josh.

Quelques minutes plus tard, les plats arrivèrent, ainsi que la bouteille que Josh avait demandée. Tu admiras ton plat, et tu n’accordas aucune attention au légendaire « Monsieur, voici la bouteille, nanananannana », trucs de mecs parce que c’est lui qui paye et que voilà, c’est toujours comme ça. De toute façon, tu n’avais aucun talent pour ce genre de chose. La seule fois où tu avais goûté un vin, tu avais bêtement fixé le serveur avant de lui dire « oui ok, bah c’est bon ». Autant dire, la honte du siècle. Mais bon hein, tu n’avais que dix-huit ans. Enfin bref. Volaille, nous voilà.
(c) Apomenon


Fiche ~ T-Card ~ Liens & RP ~ Couleur : #422379
Josh Aéris
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3650-0266-josh-aeris-un-revenant-affecte-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3736-josh-aeris-adulte
Icon : Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] S-l300
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kanto
Âge : 21
Niveau : 40
Jetons : 1901
Points d'Expériences : 1259
Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] S-l300
8
Kanto
21
40
1901
1259
pokemon
Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] S-l300
8
Kanto
21
40
1901
1259
Josh Aéris
est un Adulte Colonel de la 24ème


Cupidon et son arc cassé

Abygaëlle Keelin


À en croire ses dires, puisqu’elle ne sortait pas beaucoup, tu pourrais croire que tu es la personne qu’elle a le plus vu ces derniers temps. C’est une drôle de coïncidence, Abygaëlle est la personne que tu as le plus vu depuis janvier, en temps de durée et en dehors des pauses à la base et du temps de boulot. Tu crois au hasard et tu te dis qu’il s’agit de simples similitudes. Elle prendra le temps de découvrir l’île et se faire des amis, des gens qu’elle apprécie. Tu penses qu’elle ne t’apprécie pas ? Si elle te détestait tant, elle ne serait pas là ce soir, bien au contraire, ses sourires, cette spontanéité, les gens qui s’ennuient n’ont pas ce comportement. Elle semble plus heureuse et détendue à mesure que la soirée passe et forcément, toi aussi, tu te sens mieux, plus à l’aise avec elle et tu oses poser ces questions malgré tes évidentes maladresses.

Vous commandez alors vos plats, dans des registres assez différents, c’est sur, si elle se sent d’enchaîner deux morceaux de viande, c’est qu’elle a un sacré appétit, insoupçonné quand on observes les courbes de la chercheuse, où peut-elle stocker tout ça ? Avec le dessert, le temps long de manger… Tu es impressionné vraiment. Tu es confiant pour le vin, en même temps, la maison Lafitte, c’est une réelle institution, vu le prix elle n'est pas accessible à tout le monde, mais c’est l’armée qui régale ! Tu vas rattraper tout ce temps raté avec tes « proches » ce soir. Ce sera une soirée formidable, tu le sais.

Durant l’interlude culinaire, tu lui proposes donc une prochaine fouille, après tout, pourquoi pas, elle a le recul scientifique pour vous guider et tu as les bras pour l’aider à passer les dangers et imprévus physiques du terrain. Sa réaction est pourtant… Inattendue. Tu perçois toute la malice de ses yeux bleus, la douceur de son sourire, la posture qu’elle adopte ainsi que ce timbre de voix, tu pourrais tomber sous son charme. Tu l’imites donc rapidement en l’écoutant, avec un petit haussement de sourcil. Toi ? Masochiste ? Jamais, loin de là. En réalité tu subis juste le sadisme fatal d’un destin que tu ne peux esquiver. Tu viens, du bout de ta fourchette effleurer la sienne alors que tu lui rends un sourire dégagé à toute l’assemblée et les personnes passant à l’extérieur, tu es heureux à ce moment-là. C’est devenu si rare de te contempler ici, si bien que ton Gallame s’attendrit un bref instant.

-Fait attention, le funeste destin d’Oreste est une vie que j’envie… et tu as le beau rôle pour Andromaque.

Lorsqu’elle se redresse, tu l’imites, après cette magnifique référence littéraire et historique, tu avises son regard pendant qu’elle te parle de son rapport à l’histoire avec ses études. Loin des grandes civilisations, l’évolution des pokémons et des fossiles revêt de son plus grand sujet d’étude.

-Nous tâcherons d’organiser ça alors, au début du mois prochain, le temps est plus favorable aux journées au bord du lac Keldeo et permet de mieux profiter de la beauté de ce paysage ! J’en profite tous les dimanches, lorsque je pars en randonnée avec le club de rando !

Les plats finissent par arriver et tu contemples ce plat qui te rappelle avec force la cuisine de ton paternel. Lui qui chassait aussi bien qu’il forge, tu as un sourire en observant le plat, tu as envie de le laisser intact, tu n’y touches pas encore lorsque Aby commence à manger, tu es absorbé dans le bon vieux temps et ton visage ne se débarrasse pas de ce rictus, si ce n’est la remarque piquante d’Aby, tu rougies, gêné ne sachant quoi dire et empoigne ta fourchette pour goûter ce plat. La force des arômes impacte ta bouche comme un grand coup de poing au coeur. C’est bon. Le goût de ton enfance, le goût de tes bon souvenirs. Tu fermes les yeux, relevant la tête avant lâcher dans un murmure faiblement audible.

-Comme tu me manques

Tu n’es pas triste, au contraire, goûter cette cuisine dans un si bon moment est en quelque sorte la meilleure chose qui puisse arriver. Tu regardes enfin Abygaëlle avec un air satisfait alors que tu avales une autre bouchée de ce délicieux repas. Posant ton verre tu prends le verre de rouge que tu fais tourner, comme ton père t’avais aussi appris, sans que tu ne puisses vraiment mettre en pratique ce savoir. Une belle robe, qui tient brièvement, un arôme doux, une gorgée que tu tiens en bouche pour sentir l’impact des saveurs fruitées, de noix qui viennent en écho avec le gibier qui a ce goût puissant et abrupte.

-C’est à la hauteur de tes attentes ?

Tu manges lentement ce plat, bien plus que tes entrées, savourant chaque parcelle de goût que tu peux exploiter. Tu fais fleurir le germe de souvenirs exaltés, c’est inattendue dans une telle situation, mais ton paternel avait le secret des imprévus. L’assiette se vide progressivement, tu ne parles pas trop cette fois, plongée dans cette extraordinaire découverte. Tu reviendras, de temps en temps. Qu’importe le prix, tu reviendras profiter de ce repas. Car il n’y a qu’ici que tu puisses retrouver la saveur de ton enfance. Tu vides également un verre de vin et demi, les deux goûts se marient à la perfection. Tu as un peu plus chaud, mais il est assez mal vu de se dévêtir en public lorsqu’il ne s’agit pas d’une veste.

-C’est comment Unys ? Je n’ai visité que brièvement le grand désert dans le cadre d’une mission il y a quelques mois et on m’a venté la beauté de ses paysages et sa diversité culturelle.

© BBDragon


Le militaire s'exprime en D46100


Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Miniature_454_EBCupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Miniature_545_EB Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Miniature_042_LGPE Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Miniature_406_EBCupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Miniature_848_EB
Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Gallade_sprite_2 Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Miniature_768_EB Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Miniature_074_Alola_LGPE Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Hel
Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Miniature_302_EB
Abygaëlle Keelin
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8677-abygaelle-keelin
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8679-abygaelle-keelin-adulte#88342
Icon : Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Yvwt
Taille de l'équipe : 14/40
Région d'origine : Unys
Âge : 24 ans
Niveau : 35
Jetons : 2733
Points d'Expériences : 836
Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Yvwt
14/40
Unys
24 ans
35
2733
836
pokemon
Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Yvwt
14/40
Unys
24 ans
35
2733
836
Abygaëlle Keelin
est un Adulte Chercheuse
Cupidon et son arc cassé
ft. Josh
En réponse à ta provocation, un simple haussement de sourcil. Soit c’est toi qui était rouillée, soit c’est Josh qui était insensible, ou qui avait trop vu de la mauvaise partie de toi pour réagir. Bien loin de là, il entre dans ton jeu et effleure ton couvert du sien. Ce genre de charme ne fonctionnait donc pas avec lui. C’était à noter. Tout comme Ren, tu ne pouvais pas « faire semblant ». Cela t’arrangeait en un sens, car tu avais moins à penser, mais bon. C’était aussi risqué. Il fallait « s’ouvrir » et être « naturel », et tu n’aimais pas ça. Pas quand tu n’étais pas en totale confiance. Et tu n’avais pas entièrement confiance en Josh. Sa référence, tu l’avais, mais de loin. Tu n’arrivais pas vraiment à t’en souvenir, mais qu’importe. Josh confirma les futures expéditions. Au moins, ça t’occuperait et cela te permettrait de lier loisirs et travail. Il faut dire qu’avec ton poste, tout était excuse à sortir du laboratoire. Tu avais fait tes preuves la dernière fois avec tes découvertes, et tu avais obtenu ce que tu voulais. Bon, en partie grâce à Josh et ses « on va par-là, on touche à tout », mais tu ne l’avoueras jamais. Il proposa le début du mois prochain pour le lac Keldeo. Oui, pourquoi pas, tu n’avais pas eu l’occasion d’y aller, et de ce que tu savais, c’était assez « zone naturelle ». Il y allait tous les dimanches avec son club de rando. Un club, eh bah, il était bien occupé. Tu n’aimais pas spécialement les randonnées alors bon. Qu’importe. Ce n’était pas une invitation de toute façon.

Lorsque les plats arrivèrent, tu t’adossas bien sur le dossier de ta chaise pour ne pas gêner le serveur. Simple réflexe. Tu laissas le serveur partir, juste assez de temps pour observer ton plat. Simple. Comme toujours, mais beau. Tu n’attendis pas plus longtemps, tu l’entamas, bouchées après bouchées. Ce ne fut qu’après quelques minutes, et une assiette bien entamée, que tu levas les yeux vers Josh. Il était buggé ? Absent ? Endormi ? Eh oh. Il fallait manger hein. Tu penchas légèrement la tête sur le côté, et finalement, tu lui lanças

- Tu sais, il va pas se manger tout seul ton plat. A moins que tu veuilles le manger froid, j’suis pas sûre que ce soit aussi bon.

Et voilà. Josh ne savait plus où se mettre. Devant sa réaction, tu lâchas un soupir amusé, avec un sourire en coin aux lèvres. Tu n’avais jamais vu Josh comme ça. Un souvenir peut-être ? Heureux, tu espérais. Probablement, sinon il n’aurait pas choisi ce plat. Cette soirée devenait doucement amusante. Tu le regardas manger un instant, avant de secouer légèrement la tête, puis tu retournas à ton propre plat. Tu le savourais, bien plus que l’entrée, tu prenais ton temps. Le second serait bien différent, et tu ne pourrais plus espérer retrouver le goût de la volaille. Mais à peine eus-tu pensé à ton second plat, que tu pensais au dessert, qui pourrait annuler le goût du plat pour sublimer celui du sucré. Une glace, peut-être, ou du moins, un dessert froid, gelé. Cela ferait probablement l’affaire.

Tu ne reportas ton attention sur Josh que lorsqu’il te posa une question. Tu pris un moment avant de lui répondre, un peu de la réflexion, et autre chose, que tu n’arrivais pas à identifier… Attendre pour le plaisir d’attendre, peut-être.

- Heu… Oui. Oui, aucun souci, ne t’en fais pas, je suis juste un peu perdue dans mes propres pensées.

Hop, encore un sourire. Puis tu saisis le verre de vin, avant d’en boire une gorgée. Une petite. Ce verre devait te faire tout le repas. Tu étais proche de la zone limite entre la lucidité et… Le reste. Tu devais encore te réhabituer à boire. Il faut dire que passer cinq ans sans une goutte d’alcool, c’était un peu compliqué. Bon ok, tu trichais. Ca faisait réellement qu’un an. Mais c’est pareil. C’est difficile. Tu repris le cours de ton repas. Tu te voyais déjà lorgner sur le verre. Tu n’étais pas alcoolique, mais il fallait avouer que le vin était bon, le goût te plaisait, et tu avais un peu envie de te lâcher. Cela faisait tellement longtemps que tu n’avais juste pas été toi, mais ce soir, tu ne pouvais pas. Un autre jour peut-être.

- C’est comment Unys ? Je n’ai visité que brièvement le grand désert dans le cadre d’une mission il y a quelques mois et on m’a venté la beauté de ses paysages et sa diversité culturelle.

- Alors là, j’en sais vraiment presque rien. J’ai toujours vécu à Volucité et je n’ai voyagé qu’une courte période à Alola. Je peux bien te parler de la ville, et quand bien même, ce ne serait pas très passionnant. J’ai eu…

Ton regard se perdit soudainement dans le vide. Depuis quand parlais-tu de ta vie ? Tu ne savais pas quand Josh avait réussi à te faire parler, tu ne savais pas jusqu’où tu avais été dans ton histoire. Tu venais de t’en rendre compte. Tu déglutis lentement. Ce n’était pas le moment de paniquer, ni de jeter un froid. Tu ne devais pas pourrir l’ambiance. Tu avais posé tes conditions quand tu avais accepté de venir ici. Tu avais délimité une sorte de carré, duquel tu t’étais promis de ne pas sortir, en n’importe quel sens. Tu repris lentement, tu essayais de manger en même temps, pour te détendre, mais tu ne pouvais cacher les légers tremblements de tes mains.

- J’ai eu des soucis familiaux. Je ne pouvais pas m’éloigner de mon foyer, je devais rester quoi qu’il arrive, au cas où. C’était … Difficile. Mais pas insurmontable.

Insurmontable, c’était le mot. Tu n’étais pas loin de la réalité, mais elle était bien plus terrifiante que ces quelques mots sur ces soi-disant « soucis familiaux ». Tes mots, hors de ta bouche, à tes oreilles, sonnaient comme légèreté et douceur face à ce que tu avais vécu. Tu ne voulais pas y repenser. Pas même une seconde, une bride. Rien. Tes yeux restèrent fixé sur ton plat, tes mains serrant fermement les couverts. Tu avais abandonné l’idée de faire semblant de manger, que cela ne te touchait pas, tu n’y arrivais pas.
(c) Apomenon


Fiche ~ T-Card ~ Liens & RP ~ Couleur : #422379
Josh Aéris
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3650-0266-josh-aeris-un-revenant-affecte-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3736-josh-aeris-adulte
Icon : Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] S-l300
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kanto
Âge : 21
Niveau : 40
Jetons : 1901
Points d'Expériences : 1259
Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] S-l300
8
Kanto
21
40
1901
1259
pokemon
Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] S-l300
8
Kanto
21
40
1901
1259
Josh Aéris
est un Adulte Colonel de la 24ème


Cupidon et son arc cassé.

Abygaëlle Keelin

Vous semblez vous perdre à tour de rôle dans les méandres des pensées. C’est amusant de parler de méandres pour l’esprit, quand on sait que les fleuves qui en forment, tendent souvent à déformer leurs cours d’eau. C'est le cas de la Seine autour de laquelle s’est construite Paris ou encore ceux d’Amazonie qui vont pousser son fleuve à percer ses propres méandres. Ainsi se forment d’étranges boucles pendant un temps, avant qu’une partie ne s’assèche naturellement. Qui peut affirmer que la vie est un long fleuve tranquille alors qu’il s’agit de l’entité naturelle qui évolue le plus au cours du temps. Jamais il ne se fige, peut changer d’une année à l’autre, surtout si on prend en compte les crues annuelles, centenaire, millénaire qui peuvent ravager tout le lit majeur du fleuve. Vos sourires s’échangent en mangeant, bien loin de ces préoccupations de l'esprit.

Dans un énième bruit de clochette où le gratin des amateurs culinaires entrent dans cet établissement gastronomique en plein essor, il va se passer quelque chose d’extraordinaire. C’est en quelque sorte quelque chose de surréaliste. Une présence bien familière échappe à ta vue, mais pas à celle de ton Gallame. Ses yeux surprennent cette personne inattendue, ces cheveux de flammes, cette beauté tranchante de grâce, ce cache-oeil, il ne fait aucun doute qu’il s’agit d’Alex. Ringabel panique, bien entendu, comment réagir face à ça, puisqu’il semble encore invisible à ses yeux, il s’occupe à déterminer la cause de sa présence, a-t-elle un rendez-vous ici aussi avec un Valentin ? Ce serait cocasse que tous deux se retrouvent après plus de six mois d’absences. Il sait Ringabel comme ce fut difficile pour Josh de vivre sans pouvoir parler à sa corsaire, il connaît les eaux troubles dans lesquelles il a nagé jusqu’à l’épuisement, ce désert d’Unys, comme une baie marron n’a pas assécher que ta gorge, mais votre relation. Elle cherche quelqu’un et lorsque ses yeux rencontrent enfin Josh, il comprend. Était-elle venue le voir ? Lui ? Les quelques secondes où elle se fige à les observer avec une profusion de sentiments mêlés sont terribles à voir pour le Gallame. Il l’apprécie la rouquine, elle a déblayé le coeur de Josh après sa rupture avec Janet dans laquelle il suffoquait depuis deux ans. Ils sont beaux et pourtant, ce soir, ils sont bien laids, désaccordés par la présence d’Abygaëlle. Le quiproquo est inévitable, il le sait. Alors qu’on lui demande sa réservation, elle tourne les talons et s’en va, sans un mot. Que doit faire le chromatique, doit-il tout avouer à son dresseur ? En détournant le regard, il voit bien ce sourire que tu as aux lèvres. Josh, tu ne sais pas à quel point ton année vient de tourner, tu souhaites une petite étincelle de bonheur et voilà que tu t’es brûlé à nouveau, tel Icare le bonheur qui réchauffe ton coeur semble aussi cruel que le soleil à ton égard.

Tu n’as rien vu et pourtant, tu en entendras parler, comme l’huissier qui frappe à ta porte, tu souffres par l’ouïe avant la vue de ce qu’il vient réclamer. Pourtant, tu souris à la jeune femme avec qui tu discute.

Le ton change un peu entre elle et toi à la suite de tes questions, elles sont un peu plus personnelles, mais ce repas se passe assez bien pour discuter paisiblement de vous. Alors qu’elle évoque Volucité, sa voix change, son langage corporel aussi, tu ne parviens pas à comprendre ce qui a provoqué cette réaction. L’évocation de la capitale régionale semble avoir ravivé quelques sentiments négatifs ou souvenirs lointains. Elle conclu brièvement avec le terme « soucis familiaux » mais très vite sa voix tremble et elle n’arrive plus à retenir un réel malaise. Tu perds un peu ce sourire, préoccuper par ces sentiments qui semblent la tirailler. En un sens, tu ne parviens plus à évoquer publiquement Argenta sans avoir un profond sentiment de détresse entre ton enfance et le décès de ton père. Tu aurais aimé lui poser une main sur l’épaule, chacun porte ses démons.

-Sourire et vivre pleinement, c’est le meilleur moyen de prouver de rendre hommage à tout ce qui t’es arrivé et prouver que tu ne les as pas oubliés. J’en connais un qui serait triste de me voir souffrir des souvenirs sa vie. Tu penses à ton père, tu ne mets pas réellement de mots, mais c’est sous-entendu. Vivre en dépit de mauvais souvenirs, c’est aussi prouver à ceux qui t’ont voulu du mal que tu es très largement capable d’avancer. Je suis persuadé que tu sauras avancer malgré tout.

Tu veux juste lui dire que malgré les actes terribles qu’on a subi, il y a du bon à en tirer si on veut aller de l’avant. Réussir sous le regard de ceux qu’on a perdu trop tôt, c’est leur prouver qu’on avance et qu’on leur rend hommage. Réussir malgré les critiques des gens nocifs, c’est s’accorder le plaisir de leur donner tord.

Votre second plat arrive, la Tian de légumes du soleil et son émulsion de cèpes vient remplacer ce lapin à la royale. La couverture de sauce cèpe met en valeur les belles couleurs de ces légumes cuits à la poêle. Alors que tu réjouies de ton plat, Ringabel est plongé dans un profond état de réflexion où il se demande déjà comment il va pouvoir t’aider à gérer cette situation de crise. De toute évidence ça va se savoir, Alex n’est pas du genre à se taire, surtout que Josh l’a toujours poussé à être sincère et spontanée, peut importe les circonstances. Il ne sait pas quoi faire, doit-il encore t’offrir quelques minutes de bonheur ou le faire courir à la poursuite de sa rouquine, car Josh est amoureux, ou du moins presque et parfois ce genre de situations provoquent de véritables révélations. Il ne sait pas quoi faire. Il te regarde manger en silence, hésitant sur la démarche à suivre et se laisse aller à la passivité, quelques minutes. Pendant ce temps, tu as le loisir de manger ton assiette, tu commences à caler, tu as bien mangé et c’est la fin de ton verre de vin qui t’aide à tout faire passer. L’horloge affiche vingt-et-une heures, le temps passe si vite en si bonne compagnie.

-Tu fais quelque chose après notre repas ?

Question innocente, si jamais elle devait rentrer seule, tu l’aurais raccompagnée, mais si elle a quelque chose de prévu, tu partiras de ton côté vers la base. De toute façon d’ici une demie-heure, tout va changer dans vos vies.

Un petit même dans ce monde brutes :
Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] 3pagc1


© BBDragon


Le militaire s'exprime en D46100


Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Miniature_454_EBCupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Miniature_545_EB Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Miniature_042_LGPE Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Miniature_406_EBCupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Miniature_848_EB
Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Gallade_sprite_2 Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Miniature_768_EB Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Miniature_074_Alola_LGPE Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Hel
Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Miniature_302_EB
Abygaëlle Keelin
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8677-abygaelle-keelin
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8679-abygaelle-keelin-adulte#88342
Icon : Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Yvwt
Taille de l'équipe : 14/40
Région d'origine : Unys
Âge : 24 ans
Niveau : 35
Jetons : 2733
Points d'Expériences : 836
Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Yvwt
14/40
Unys
24 ans
35
2733
836
pokemon
Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Yvwt
14/40
Unys
24 ans
35
2733
836
Abygaëlle Keelin
est un Adulte Chercheuse
Cupidon et son arc cassé
ft. Josh
L’atmosphère semblait avoir changé. De dîner « d’obligation » tu étais passée à un dîner « en amis », et tu t’y plaisais. Le restaurant était bon, et tu commençais à apprécier la compagnie de Josh, à croire que ce n’était que la faute de cette mission « clap clap », et que tu avais eu un mauvais avis sur lui, et lui sur toi. Bref, le destin avait réparé les choses, a priori. Tu ne portais plus attention à ce qui t’entourait, autant l’extérieur que tu prenais plaisir, il y a quelques minutes encore, à observer, que Ringabel, lointain souvenir d’un intru s’immisçant dans les vies privées. Même les simples autres clients du restaurant semblaient avoir disparu. Et cela faisait bien longtemps que tu n’avais pas apprécier un tel moment à l’extérieur. Monsieur Josh, vous marquez des points. Mais aussi tôt gagné, aussitôt perdus. La question que le militaire avait posé t’avait totalement figée. Dès que quelqu’un te questionnait sur ta vie du temps où ton père était en vie, tout s’effondrait autour de toi, comme si même mort, il pouvait encore te faire chier. Les mots de Josh te firent sursauter. Il essayait de te rassurer, ou de te consoler, tu ne savais pas trop, mais l’essentiel était qu’il tentait quelque chose, pour te sortir de ta négativité. Ouch. Si tu avais été en situation normale, tu aurais relevé ce qu’il venait de dire. Tu te contentas d’un soupir avant de lui adresser de nouveau un sourire. Au moins, l’entendre parler t’avait sorti de tes pensées. Tu ne lui répondis pas par des mots. Tu terminas ton plat, peu avant que la suite n’arrive. Cette fois, un simple coup d’œil à ton plat. A croire que tu avais pris l’habitude de voir un aussi beau dressage, tu te contentas de manger en silence. Tu avais fait le bon choix sur l’ordre. Au milieu du plat, Josh te posa une question. Tu pris un moment, tu haussas les épaules. Honnêteté, Aby, honnêteté. Tu n’avais rien prévu, tu avais totalement bloqué ta soirée pour lui. Non, ça tu ne pouvais pas l’avouer. Tu te contentas du plus simple.

- Hum, non. J’ai pris de l’avance sur mes travaux pour avoir mon weekend de libre, au cas où.

Hop, encore un sourire. Le temps passait vite, tu n’avais pas jeté un seul regard à l’heure, tu étais pleinement consacrée au repas. Eh bien, il faudrait que tu utilises cette stratégie du restaurant obligatoire à l’avenir, pour en apprendre plus sur les gens que tu côtois. Ton plat se termina plus vite que tu ne le pensais, tu avais eu le temps de l’apprécier, mais tu savais qu’une fois le dessert servi et débarrassé, cela sonnerait la fin de ce moment « convivial ». Peut-être que pour l’avenir, tu serais plus sympathique envers Josh. Cette pensée t’arracha un nouveau sourire. Certainement, même. Tu avais déjà eu un aperçu lors de votre découverte, et cette « promesse » de nouvelles aventures dans le passé ne présageait que des bonnes choses.

Rapidement, enfin, normalement, mais trop rapidement pour toi, les serveurs débarrassèrent vos assiettes, pour demander les desserts. Cette fois, tu pris l’initiative de commander la première, tu savais exactement ce que tu voulais. Ou peut-être voulais-tu que cela en finisse vite, pour une autre raison que fuir ce dîner… ?

- Je vais prendre un « Croustillant aux fraises des bois », s’il vous plait.

Simple, léger. Tu avais déjà trop mangé, mais tu en avais profité. Au moins, les derniers jours de famine pour ton corps étaient bien loin. Mais même toi, tu avais tes limites. Alors un dessert léger et simple, pour finir en douceur et en légèreté, ce repas qui t’avait tant plu.
(c) Apomenon


Fiche ~ T-Card ~ Liens & RP ~ Couleur : #422379
Josh Aéris
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3650-0266-josh-aeris-un-revenant-affecte-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3736-josh-aeris-adulte
Icon : Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] S-l300
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kanto
Âge : 21
Niveau : 40
Jetons : 1901
Points d'Expériences : 1259
Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] S-l300
8
Kanto
21
40
1901
1259
pokemon
Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] S-l300
8
Kanto
21
40
1901
1259
Josh Aéris
est un Adulte Colonel de la 24ème


Cupidon et son arc cassé.

Abygaëlle Keelin

Il est important de noter que c’est une femme vraiment sérieuse et studieuse à la foi. Réussir à avancer suffisamment sur son travail pour avoir un week-end tranquille, ce n’était pas offert à tout le monde. Tu n’avais pas ce problème, simple Caporal, tu ne touchais pas beaucoup à l’administratif. Bien au contraire. Avoir quelques jours de repos dans ce monde tumultueux, ce n’est pas souvent que cela arrive, pouvoir se remettre des imprévus de la vie. Dire qu'Abygaëlle et toi sembliez vous détester, que tout vous oppose, peut-être trouverez-vous à l’avenir d’autres occasions de vous rapprocher. Finalement, peut-être a-t-elle une façade froide et dure qui dissimule le coeur d’une personne fragile qui a peur de souffrir.

De son côté, Ringabel commençait sérieusement à hésiter sur son premier choix. Le cacher à Josh n’étais pas la meilleure des solutions, mais attend, Aby à dit qu’elle avait le week-end de libre « Au cas où » ? Au cas où quoi ? Que le repas se passe trop bien ? Arceux doux Mew, par tous les saintes créations du créateur. Non, parce que C’EST SON PROJET ? Tu dois éviter que Josh passe la nuit chez Abygaëlle, car ça aussi, si Alex l’apprend, c’est game over. Déjà que là, il entame sa dernière vie sur un jeu Inforgrame, alors à moins de tout first try avec une seule vie, il est sacrément dans la merde. Le Gallame se décide à passer à l’action, enfin à prévoir l’issu de la soirée pour Josh. Pour le bien de son dresseur.

Les serveurs arrivent pour débarrasser et demander ce qu’ils voudront comme désert, Abygaëlle semble décidée et prend même l’initiative, peut-être que ce plat final lui fait envie, la solution idéale pour finir de satisfaire ses papilles.

-Ce sera un Mont blanc de baies marrons s’il vous plaît.

À nouveau, les hommes de salle s’éclipsent, vous laissant à nouveau seuls et tranquilles. Ringabel s’occupe donc à donner les instructions à ton collègue et supérieur.

-Slad’, code rouge. Appel Josh vu que t’es son supérieur et informe le d’une urgence au mont Skiddo et qu’il doit immédiatement quitter le restaurant. On a un crime passionnel ou un truc du genre.

-Hein quoi ? Ringabel, code rouge rien du tout, il est bien, heureux, enfin, après toutes ses galères avec la rouquine !

-Justement, elle est entrée dans le resto et l’a vu avec la blanche avant de partir.

-Ok, code rouge.

Le fameux Slad’, se lève en regardant sa copine et lui murmure « Code rouge chérie, je dois m’en occuper ». Quel collègue, prêt à mettre en péril son repas avec sa femme pour un pote (ça va pas briser leur couple aussi). Alors qu’il sort avec un regard de tueur, prêt au combat, il te regarde Josh en sortant son téléphone pendant que Ringabel le suit, tout aussi déterminé. Une fois, dehors, il t’appelle, ça vibre, tu l’entends, gêné, ne comprenant pas pourquoi ton supérieur et ton pokémon viennent de sortir. Tu saisis ton téléphone.

-Excuse moi Aby… C’est le numéro de mon supérieur, tu décroches.

-Josh, code rouge, on a une prise d’otages passionnel en haut du mont skiddo. Il faut intervenir. Maintenant, c’est un appel d’urgence, rejoins moi dehors, je te file le détail.

Il raccroche alors que tu jettes un œil choqué à ton téléphone, totalement décomposé. T’as la haine, la haine d’être appelé maintenant alors que tout se passait si bien. Tu avises cette charmante femme qui t’accompagne en rangeant ton téléphone et prenant ta veste.

-On a une urgence… Une agression sévère qui réclame une unité d’intervention terrain comme la mienne… Je… Je suis désolé Aby.

Tu as le regard d’un chien battu, tu ne veux pas partir, tu ne veux pas la quitter pour les ténèbres de l’horreur humaine. Dire que bientôt tu seras considéré tout comme. Tu enfiles ta veste en embrassant sur la joue Abygaëlle, rencontrant pour la première fois, sa peau contre la tienne. C'est doux et agréable, bien loin de qui arrive incessamment sous peu dans ton coeur.

-Je t’envoie un message une fois rentré pour te dire que je n’ai rien.

Tu quittes donc le restaurant, observant ton supérieur qui fumes une clope un peu plus loin, l’air tranquille. Tu ne comprends pas ce qui se passe et avises ton Gallame.

-Bon Josh, t’as une urgence personnelle en fait. Je laisse Ringabel t’en causer. Si y a besoin d’aide, tu m’appelles, je serais dispo.

-Josh viens là. Ton Gallame est dépité, paniqué, tu le ressens et ce n’est pas normal. Alex est entrée dans le restaurant. Tu rates un battement de coeur. Elle t’a vu avec Abygaëlle. Tu en manque un deuxième. Elle est partie, attristée. Tu t’adosses contre le mur, l’air interloqué. Je ne sais pas comment.

Ton premier réflexe, c’est de prendre ton iPok, voir ton téléphone. Il est 21 :08, un nouveau message. Alex. Tu l’ouvres et ton visage se décompose. Tu vois un message au-dessus du sien. Il est de toi. Tu à un mouvement recul, choqué. Non, penses-tu, ce n’est pas possible. Ce message, il était pour Aby. Tu te laisses glisser contre le mur, doucement, tes jambes sont flasques d’un coup. Ringabel s’occupe de prendre le téléphone et constate également l’ampleur des dégâts. Pourquoi est-elle venue ? C’était évident que ce message était une erreur… Mais elle y a répondu physiquement, avec l’espoir de te voir, avec l’espoir de partager du temps avec toi, la voici déchirée.

-On va la retrouver. Je t’accompagne.

-Dans quoi je m'embarque Ringabel.

-Je ne sais pas, mais la coque est percée.

Il te redresse, apposant ses mains sur toi pour une double décharge de vibra-soin. Soigner le coeur, tu vas devoir être fort Josh, car ce n’est que le début. Tu saisis ton iPok pour la contacter, tes doigts tapent tantôt fébrilement, tantôt avec force sur le clavier, c’est maladroit, comme toujours. Ringabel espérait un tout autre sport pour toi ce soir que de la marche active urbaine.

© BBDragon


La suite pour Josh ici: www


Dernière édition par Josh Aéris le Dim 16 Fév - 1:01, édité 1 fois


Le militaire s'exprime en D46100


Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Miniature_454_EBCupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Miniature_545_EB Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Miniature_042_LGPE Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Miniature_406_EBCupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Miniature_848_EB
Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Gallade_sprite_2 Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Miniature_768_EB Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Miniature_074_Alola_LGPE Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Hel
Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Miniature_302_EB
Abygaëlle Keelin
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8677-abygaelle-keelin
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8679-abygaelle-keelin-adulte#88342
Icon : Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Yvwt
Taille de l'équipe : 14/40
Région d'origine : Unys
Âge : 24 ans
Niveau : 35
Jetons : 2733
Points d'Expériences : 836
Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Yvwt
14/40
Unys
24 ans
35
2733
836
pokemon
Cupidon et son arc cassé. [Josh / Abygaëlle] Yvwt
14/40
Unys
24 ans
35
2733
836
Abygaëlle Keelin
est un Adulte Chercheuse
Cupidon et son arc cassé
ft. Josh
Josh commanda un « Mont Blanc de baies marrons ». Aucune idée de ce que ça voulait dire, mais si ça lui plaisait, tant mieux. Le calme ne dura pas bien longtemps. Tu entendis le vibreur d’un portable, et vu la réaction rapide de Josh, tu compris que c’était le sien.

- Excuse moi Aby… C’est le numéro de mon supérieur.

- Pas de souci, ne t’en fais pas.

Au contraire Aby, tu étais frustrée. Tu savais que ce genre d’appel n’était pas anodin. Tu te redressas sur ta chaise, attendant le verdict. Tu t’attendais à ce qu’il se lève et qu’il parte. Tu ne savais pas si c’était prévu ou un vrai problème. Et voilà, Josh t’annonce la couleur. Tu lâchas un soupir avant de lui répondre :

- Pas de problème, c’est les risques du métier, hein ?

Le petit « Hein » qui voulait tout dire. Tu l’avais peut-être un peu trop appuyait, cela traduisait ton humeur soudainement massacrante. La fête était terminée. Tu le laissas t’embrasser, sans répondre. Tu essayais de t’adoucir, mais il fallait se rendre à l’évidence, le schéma se répétait. Tu hochas la tête, tu lui adressas un regard, un sourire léger, en guise de réponse.

Et voilà. Tu étais seule. Un serveur passe. Tu l’interpelles. Tu annules les desserts, peu importe que ce soit compris ou non. Ton regard ne fait que se perdre dans le vide. Tu te mets à penser, et réfléchir. Eh, ce n’était qu’une urgence professionnelle, rien de plus. Pourtant, tu n’arrivais pas à y croire. A confiance Aby, tu avais perdu la tienne il y a cinq ans. Tu ne pouvais que croire au mensonge. Tu te voutas, tu soupiras, et tu te laissas glisser sur la table. Ce n’était plus la peine de faire semblant. La peine était présente, la solitude. Tu ne savais pas si tu avais « mal », mais tu ne te sentais pas bien. Dire que tout allait bien. Tu remarquas que Ringabel n’était plus là non plus. Normal. Tu jetas un coup d’œil à ton téléphone. Tu n’avais plus rien à faire. Une soirée à toi, et toi seule. Seule en ce 14 février dont il ne restait que trois heures. Tu te remis à fixer les passants dans la rue. Aaah, tu ne t’en sentais que plus mal.

Il devait être 21h10 désormais. Deux longues minutes qui semblaient être une éternité. Et une idée. Mauvaise certainement. Non, c’était sûr, mais dans l’état où tu étais, tu n’avais plus rien à perdre. Tu commenças à parcourir tes contacts… Ta vie sociale était misérable depuis que tu étais à Adala. Personne chez qui se réfugier en cas de crise, de peine, ou simplement d’envie. Et puis, tu te souviens de ce numéro. C’est tout récent, frais même, du jour même. Le seul contact qui pourrait potentiellement te souvenir de toi. Tu ne devrais sans doute pas faire ce que tu allais faire, mais tu le fis. Qui ne tente rien n’a rien et, ce soir, tu avais besoin d’un peu d’espoir, une petite lueur, quelque chose pour te dire que cette Saint Valentin n’était pas aussi pourrie qu’il y a cinq ans. Par Pitié.

Suite pour Aby : Recoller les morceaux 
(c) Apomenon


Fiche ~ T-Card ~ Liens & RP ~ Couleur : #422379
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum