Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 7 :: Le lac artificiel :: Parc d'accrobranches

Pokemon adala community

Tu abandonnerais ce pauvre locataire démuni à son déménagement, en « empruntant » sa camionnette en plus… ? Je ne te pensais pas voleur, Josh.
en savoir plus ?
Cha-charmant… normalement c’est en mission avec Josh que je frôle la mort, pas en rentrant chez les Phyllalis.
en savoir plus ?
Je vais chuter, encore, et ça sera long, et ça sera douloureux, et t'auras pas envie d'être là. Parce que toi, tu as Aoi mais moi j'ai quoi maintenant que Maya est partie, dis-moi ?
en savoir plus ?
Ce n'est pas le parc que je souhaite anéantir...
en savoir plus ?
Mademoiselle Alézar, Pecheresse Caroline ! Où êtes-vous ?
en savoir plus ?
La triche sera permise évidemment.
en savoir plus ?
Q…. Quéééééééééééééé ?!
en savoir plus ?
Le Deal du moment : -24%
LG OLED55CX6 – TV OLED UHD 4K – 55″ ...
Voir le deal
1099 €

Idalienor Edelwen
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t4164-295-les-ambitions-d-idalienor-pyroli
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t4175-idalienor-edelwen-pyroli
Icon : https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
Taille de l'équipe : 15
Région d'origine : Hoen
Âge : 21 ans
Niveau : 70
Jetons : 2476
Points d'Expériences : 2521
https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
15
Hoen
21 ans
70
2476
2521
pokemon
https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
15
Hoen
21 ans
70
2476
2521
Idalienor Edelwen
est un Pokeathlète Médecin


[Mission] La sécurité avant tout (oui oui)
La classe verte se poursuit et a comme un doux air de vacances. Malgré les heures de cours le matin, nous avons quand même une grande partie de la journée libre où chacun peut faire ce qu’il souhaite dans l’espace qui lui est offert. Une grande liberté que nous avons moins sur Adala du fait de l’emploi du temps chargé proposé habituellement par l’école. Mais j’imagine que notre présence sur l’île presque toute l’année nous permet de compenser assez rapidement cette différence. Nous ne pourrons profiter de Gratia que pendant un mois et demi, alors autant nous laisser un peu plus de temps pour mener à bien tous nos projets d’exploration, d’escapade et autres aventures.

Disons que le seul point noir qui peut entacher ce beau cadre c’est le conflit permanent entre la Pokemon Community et l’Adala Elite School. Même s’il y avait des conflits dans les couloirs ou autres engueulades, la première semaine s’était déroulée sans accro particulier de mon côté. Byron et moi nous entendions très bien malgré la différence d’école et l’ambiance dans la colocation était au beau fixe, aucune ombre pour perturber le tableau. Enfin ça c’était jusqu’à l’arrivée de Yuna et Marco. Enfin plutôt de Marco. Disons qu’il est à l’origine du problème et que Yuna, sanguine comme elle est, n’arrange pas grand-chose à la situation. Ce gars est un imbécile fini aucun doute là-dessus, se croyant au-dessus de tout, même des principes moraux qui peuvent paraitre les plus élémentaires. Et ça, la spétype feu ne le supporte pas du tout. Incapable de s’empêcher de répondre à toutes les attaques du métisse, je finis toujours par moi aussi hausser le ton pour essayer de ramener un peu d’ordre. Résultat, la chambre qui devrait être un territoire neutre se transforme très souvent en règlement de compte, une demi-heure avant d’aller se coucher. Une situation pas très agréable à vivre, surtout pour le pauvre Byron qui lui ne sait jamais vraiment où se mettre.

En tout cas malgré ça ce qui est sûr c’est que l’académie n’a pas perdu ses bonnes habitudes. Décidée à rejoindre très rapidement ma chambre après le déjeuner pour ensuite me trouver une quelconque activité pour occuper mon après-midi, je suis pourtant interrompue dans ma démarche par la voix du Général Jackie, m’appelant depuis la table des professeurs. D’ailleurs depuis qu’elle est revenue à l’école, elle ne m’appelle plus par mon matricule. C’est relativement appréciable. Debout juste à côté de l’ensemble de la table des professeurs, on pourrait presque croire que je vais être punie, même si de mémoire je n’ai rien fait de préjudiciable ces derniers jours.

- Idalienor Edelwen.

- Oui Madame ?

La désormais vice-directrice de l’académie me tend un papier. Un prospectus pour le parc d’accrobranche de la vallée. Je suis déjà allée y faire un tour au début du séjour pour m’amuser et profiter de ce cadre qui manque un peu à mon goût sur Adala. Intriguée et face à mon absence de réponse, le général reprend la parole.

- Le gérant du parc accrobranche aurait besoin de volontaire pour tester sa dernière création avant de l’ouvrir au public. Un parc qu’il m’a décrit comme extrême, pour les plus aguerris des participants. Je me suis dis que depuis le temps que vous participez aux entrainements matinaux et autres de mes exercices, cela ne devrait vous poser aucune difficulté.

- J’imagine que non. Je dois y aller tout de suite ?

- Non dans un mois. Mais oui Edelwen maintenant. Quelle question idiote.

- Je vais me changer et je m’y rends dans ce cas.

Un peu surprise par cette annonce de mission inattendue, la général m’arrête cependant une fois de plus avant que je puisse passer la porte de la grande.

- Et au fait là-bas vous ne serez pas seule. Je vous envoie également Josh Aeris. Je crois que vous le connaissez non ?

- Oui Générale. Je m’y rends de ce pas pour le rejoindre !

Je réalise quelques secondes après que l’appellation Générale est revenue toute seule alors que cela fait bien longtemps que je ne l’avais pas appelé comme ça, ou en tout cas devant elle parce que pour toutes les Pyrolis elle restera éternellement le Générale Jackie. En même temps depuis qu’elle est devenue vice-directrice je n’ai plus trop l’occasion de discuter avec elle. Bien sûr, le générale Jackie a beaucoup de nouvelles responsabilités. Reprendre l’école après la catastrophe sur Lansat n’était pas gagné d’avance mais je crois qu’avec une tête aussi dure que la sienne, l’académie ne pouvait pas rêver mieux.

C’est à peine si je dis bonjour à mes colocataires avant de m’enfermer dans la salle de bain pour me changer en quatrième vitesse. Legging, sweat déjà abimés, basket de sport, tresses collées de chaque côté du visage, micro sac à dos contenant simplement une trousse de soin et une bouteille d’eau et je suis prête à rejoindre le parc accrobranche. Et puis le général m’a expliqué que j’allais réaliser la mission avec Josh. Cela fait vraiment longtemps qu’on n’a pas pris le temps de réellement discuter. Si tout va bien le test de ce parcours devrait nous permettre de rattraper le temps perdu. Je sais que maintenant il travaille à la caserne mais je ne savais pas qu’il était aussi présent dans la vallée. Peut-être un entrainement spécifique ?

No une ni deux je quitte l’hôtel pour rejoindre le parcours d’accrobranche situé un peu plus haut sur les bords du lac. Normalement si nous devons tester le parcours il ne devrait y avoir personne d’autre. Le rêve de tout fan de ce type d’exercice. Je suis curieuse de voir la forme que tout ceci va prendre. Une fois arrivée devant le parc, je repère rapidement Josh (impossible de le rater tellement il y est grand) et accours vers lui en souriant.

- Salut Josh ! Excuse-moi du retard je viens juste d’être prévenue pour la mission. Je ne sais pas si la Générale t’a prévenu mais on sera deux pour tester ce parcours. Je n’ai pas eu beaucoup plus de d’informations mais ça devrait être super sympa, enfin si le parcours est faisable ahah. Tu as vu le gérant ou pas encore ?


©️️️BBDragon


[Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Ko4m
Le courage est la première des qualités car elle garantit toutes les autres
Josh Aéris
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3650-0266-josh-aeris-un-revenant-affecte-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3736-josh-aeris-adulte
Icon : [Mission] La sécurité avant tout (oui oui) S-l300
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kanto
Âge : 21
Niveau : 40
Jetons : 1901
Points d'Expériences : 1256
[Mission] La sécurité avant tout (oui oui) S-l300
8
Kanto
21
40
1901
1256
pokemon
[Mission] La sécurité avant tout (oui oui) S-l300
8
Kanto
21
40
1901
1256
Josh Aéris
est un Adulte Colonel de la 24ème


La sécurité avant tout (oui oui)

Idalienor Edelwen



Le lit de repos te semblait bien désagréable. Tu aurais pu rester paisiblement alité, te reposer, mais non, tu préférais la méthode forte, kiné intensif, exercice malgré des heures de migraines. Le coup de boule d’Opale t’avait sûrement pété la moitié des neurones (la moitié de ceux fonctionnel, donc il en reste vraiment peu. Ton équipe s’est bien remise, malgré l’expédition sportive, c’est le moins qu’on puisse dire. Tu as un corset, pour maintenir tes cotes en place qui ont prit quelques sales coups. Une entorse à la cheville, trois orteils brisés, et la mon pauvre, y a rien à faire à part souffrir car de toute façon on peut pas plâtrer. Un coude en vrac, ce qui justifie des béquilles sur mesures pour que tu puisses quand même te déplacer. Ton Brutapode n’a jamais autant servi de taxi, le grand insecte culpabilise un peu de t’avoir laissé parti avec un si faible effectif, mais il est bien conscient qu’il ne touche pas au domaine militaire comme certain de ses compères.

Lorsqu’on te propose une mission pour reprendre un peu d’activité à ton arrivée, tu ne dis pas non, bien au contraire. Puisque tu es en arrêt maladie pour cause de blessure, tu as du temps libre, mais tes collègues ne veulent pas réellement te laisser tranquille à rien faire. Puisque tu sembles avoir des contacts à la P.C vu le nombre de stagiaires que tu dois prendre en charge, tes collègues ont volontairement contacté Jackie pour qu’ils puissent te trouver des coéquipiers. Jusqu’au dernier moment tu n’as personne pour le test d’un parcours ultra-difficile de l’accrobranche, jusqu’à ce que le général Hibiki vienne te voir, tu te mets au garde-à-vous un bref instant.

-Repos, repos, sachez que je suis impressionné, je n’espérais pas tant de vous, la capture de la moitié des renégats aurait suffit à faire pression pour capturer les autres. Quoi qu’il en soit, j’ai eu la Générale Jackie, m’indiquant qu’on vous envoyez une veille connaissance.

-Vous êtes tous de mèche décidément, général.

-Je présume qu’un bon soldat mérite de savoir qu’il a retrouvé la pleine confiance de ses supérieurs… Il marque une pause durant laquelle tu n’as pas le temps de répondre. Deugol et Petein n’ont pas lésiné sur les compliments, c’est naturellement que vous méritez une considération certaine.

Il s’en retourne sans te laisser le temps de répliquer, mais Hel et Thor son déjà en train de s’occuper de ton sac. Ces deux-là sont les premiers frustrés de tes blessures, puisque tu es parti sans eux. Après quelques caresses et friandises, vous partez, sur votre bus insectoïde. Bob lâche un râle lorsque Ringabel prend place et s’en suis un long échange, mais le Gallame finit par rejoindre sa pokéball. Curieux, Delta suis également.

Il ne vous faut pas longtemps pour arriver à destination, tu es en avance, mais en retard, puisque ton binôme n’est pas là. Une voix que tu n’as pas perçu depuis longtemps te parviens aux oreilles, avec un sourire tu observes Idalienor qui a bien changée. Tu espérais être en meilleur état pour sa compagnie, avec tes béquilles, ton attelle à la cheville et ce corset de maintien qui se dessine sous ton t-shirt, on comprend vite que tu n’es pas dans un état optimal.

-Hey jeune femme, tu sais je n’ai été que brièvement mis au courant des modalités de la mission. Donc je présume que ce sera à l’improviste ?

Un grand Brutapode s’avance pour notifier sa présence à son ancienne dresseuse. Bob ne cesse de changer et c’est devenu un très grand représentant de son espèce, dépassant les trois mètres cinquante. Tu passes un bras sur le cou de ce grand bonhomme en le tapotant doucement.

-Je présume qu’il est bien heureux de te revoir, une vrai teigne, je te le dis.

Viens alors se glisser entre tes jambes une petite Gruikui, devenue trop protectrice à cause de Ringabel et son briefing envers Alex, elle se montre un peu hostile envers toute la gente féminine que tu peux croiser, à l’exception de Kaeko (en même temps, KaeBRO). La cochonne chromatique tape un peu du pieds au sol, ce qui te fait rire.

-Hel ! Soit un peu plus aimable voyons ! Voici Idalienor, une excellente amie, tu observes la Pyroli avant de te remémorer ce passage troublant à la vue de son poussifeu et maintenant te voilà toi-même avec une Gruikui. Tu as ce sourire gêné, surtout vu sa surprise. C’est une longue histoire que je te raconterai pendant la journée, comment va ton Poussifeu ? Dans mes souvenirs, il a bien changé non ? Tu avises également tes béquilles. Ça aussi, c’est une longue histoire. Un rire franc passe tes lèvres, chaque fois qu’on se voit, je suis tout esquinté, tu vas finir par croire que c’est volontaire !

Quelques instants après la réponse de la Pyroli, alors que tu t’apprêtes à lui répondre, un homme, approchant de la quarantaine vous coupe, se présentant comme le responsable.

-Vous êtes les deux jeunes gens envoyés pour les tests du parcours ?

-Oui monsieur. Vu le regard qu’il te lance en raison de tes béquilles, tu ajoutes. Caporal Aéris, de la 24e division d’armée de terre inter-régionale. On m’a envoyé car je participe moi-même à l’élaboration des parcours de la caserne. Puis ce n’est pas une entorse qui devrait pouvoir réellement m’arrêter.

-Ho, je vois, je comprends mieux.. il toussote. Le parcours se trouve au fond, à l’abri des regards derrière une palissade. Il vous suffit de tester le parcours, les points à améliorer par exemple, je vous confie d’emblée la présence de pokémons pour rendre le parcours plus difficile ! Je vous souhaite bien du courage.

En gros : démerdez-vous hein ? Tant que vous mourrez pas, ça me va. Tu soupires longuement en observant Idalienor.

-Non, mais ça le fera, je suis en état, t’inquiète pas.

Pas vraiment Josh, mais tu vas essayer, forcément, car rester au sol à vérifier la sécurité point par point ça va rapidement te faire chier ?


© BBDragon


Le militaire s'exprime en D46100


[Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Miniature_454_EB[Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Miniature_545_EB [Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Miniature_042_LGPE [Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Miniature_406_EB[Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Miniature_848_EB
[Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Gallade_sprite_2 [Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Miniature_768_EB [Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Miniature_074_Alola_LGPE [Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Hel
[Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Miniature_302_EB
Idalienor Edelwen
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t4164-295-les-ambitions-d-idalienor-pyroli
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t4175-idalienor-edelwen-pyroli
Icon : https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
Taille de l'équipe : 15
Région d'origine : Hoen
Âge : 21 ans
Niveau : 70
Jetons : 2476
Points d'Expériences : 2521
https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
15
Hoen
21 ans
70
2476
2521
pokemon
https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
15
Hoen
21 ans
70
2476
2521
Idalienor Edelwen
est un Pokeathlète Médecin


[Mission] La sécurité avant tout (oui oui)
Retrouver Josh pour cette mission est une bonne surprise. Cela fait un moment qu’on n’a pas pu prendre le temps de discuter tous les deux tranquillement. Depuis qu’il a quitté l’académie, il a surement eu le temps de faire plein de chose, de progresser et d’en apprendre plus encore. Enfin je dis ça mais moi aussi à l’académie je continue d’apprendre des choses. Ce ne sont simplement pas les mêmes. Mais quand je m’approche, je constate qu’il est littéralement cassé de partout.  Non seulement il a des béquilles pour soutenir une cheville en mauvaise état, mais en plus se distingue sous son haut un corset assez impressionnant. De sacrées blessures qui n’annoncent rien de bon.

- D’accord ce n’est pas bien grave comme tu dis on improvisera mais comment tu t’es fait tout ça ? Et surtout tu es sûr de pouvoir faire un parcours d’accrobranche classé comme très difficile dans cet état ? Tu sais ce que je vais dire de toute façon et je sais aussi que tu n’en feras qu’à ta tête.

Le voir aussi blessé ne te rassure pas du tout. Même si je sais qu’il a rejoint l’armée, ce n’est pas une raison pour le mettre dans un état pareil. Après je suppose que si son supérieur l’a envoyé c’est qu’il en était capable. Enfin tout ça pour dire qu’aujourd’hui je composerais avec un Josh puzzle. Mais surtout un Josh accompagné d’un…Gruikui ? Mes sourcils se soulèvent de même face à l’étonnement de voir un type feu caché dans les pieds du pyrophobe, enfin en tout cas à une époque c’était le cas. Comprenant ma surprise, le garçon dissipe le malentendu en me promettant de me raconter tout ça prochainement, ce que j’accepte. Mais du coup, le voir évoquer mon Poussifeu me donne forcément envie de lui faire une démonstration de ce qu’il est devenu, de la même façon que Bob a bien grandi dans l’équipe du militaire. Un clic sur ma pokeball suffit à faire apparaitre Zeno, mon Braségali.

- Lui aussi a bien changé, l’époque du Poussifeu parait bien loin désormais.

Je vois évidemment de la surprise mais aussi une autre réaction des compagnons de Josh, désormais intimité par la présence de Zeno. Le souvenir de cette agression dans la forêt est encore vivace mais les plaies se sont effacées pour laisser la place à de la compréhension. Et puis voir le visage défait de son compagnon de toujours vaut vraiment le coup. Je rappelle mon ami en voyant le dirigeant arriver vers nous. Après le militaire, je me présente également.

- Et moi je suis Idalienor Edelwen, élève pokeathlète médecin à la Pokemon Community. Je le surveillerai pendant le parcours ne vous inquiétez pas. Et j’ai du matériel également.

Les explications du gérant sont sommaires et sensiblement les mêmes que celle donnée par la vice-directrice avant mon départ. Tester le parcours jugé extrêmement difficile mais qui doit être adapté. L’avantage de notre duo hétéroclite c’est qu’il va nous permettre de tester le parcours pour différents profils. Tandis que le garçon est assez grand, moi je suis un peu plus petite. On verra très vite si chaque installation est adaptée à toutes les tailles et dans le cas contraire, proposer des corrections ou apposer directement un minimum de taille à l’entrée du parcours. Josh se veut quant à lui rassurant et même si je l’ai couvert devant le responsable, je n’en reste pas moins méfiante.

- Ouais une entorse. Et le corset sous ton t-shirt c’est aussi pour l’entorse ?

Je ne suis vraiment pas convaincue mais le militaire me fait clairement comprendre qu’il est inutile d’insister et qu’il ne lâchera pas l’affaire pour réussir sa mission avec moi. Je soupire. Plus qu’à le surveiller, en espérant que le parcours ne soit pas trop mal fichu si je dois le faire descendre en urgence. Le gérant nous emmène à l’entrée du fameux parcours et nous montre comment fonctionne son système de sécurité. Il me parait relativement performant avec un mousqueton magnétique qui ne se débloque qu’à certains endroits du parcours, mais aussi deux autres mousquetons supplémentaires et une poulie pour les tyroliennes. Au moins l’équipement rassure sur l’idée de tomber à cause d’un matériel défectueux. Le gérant nous confit également quelques pokemons qui apparemment nous serons utiles pour la suite du parcours. Il sera balisé tout au long par des petites pancartes pour nous expliquer ce qui devra être fait ou pas. Pour le reste il n’en dit pas plus, préférant conserver la surprise. Il me tend simplement un talkie-walkie avant d’ajouter.

- Gardez allumé. Je pourrais communiquer avec vous et inversement au moindre souci. N’hésitez pas aussi à faire vos commentaires au fur et à mesure, je pourrais prendre des notes comme ça. Je n’ai plus qu’à vous souhaiter bon courage pour mon parcours, en espérant qu’il soit une réussite et qu’il ouvre bientôt au public.

Nous hochons tous les deux la tête avant d’attacher nos mousquetons à la ligne de vie du parcours, marquant le début de notre mission. Le premier obstacle consiste d’abord à grimper à un très long filet de corde. Rien de bien compliqué pour des personnes comme Josh ou moi, habitués au parcours du général Jackie, particulièrement passionnée par ce type d’exercice. Il ne nous faut pas trop longtemps avant de rejoindre une plateforme qui nous dirige vers un autre atelier. C’est un pont suspendu mais sur de tout petit rondin de bois. Jusque-là assez classique pour un parcours accrobranche et la hauteur reste standard. 7 – 8 mètres nous séparent du sol. Je m’engage sur l’obstacle, suivie de près par le militaire, le pont étant conçu pour accueillir deux personnes. J’en profite pour revenir aux questions qui fâchent.

- Bon alors tu m’expliques comment tu t’es fait un truc pareil ?


©️️️BBDragon


Dernière édition par Idalienor Edelwen le Jeu 15 Oct - 10:03, édité 1 fois


[Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Ko4m
Le courage est la première des qualités car elle garantit toutes les autres
Josh Aéris
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3650-0266-josh-aeris-un-revenant-affecte-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3736-josh-aeris-adulte
Icon : [Mission] La sécurité avant tout (oui oui) S-l300
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kanto
Âge : 21
Niveau : 40
Jetons : 1901
Points d'Expériences : 1256
[Mission] La sécurité avant tout (oui oui) S-l300
8
Kanto
21
40
1901
1256
pokemon
[Mission] La sécurité avant tout (oui oui) S-l300
8
Kanto
21
40
1901
1256
Josh Aéris
est un Adulte Colonel de la 24ème


La sécurité avant tout (oui oui)

Idalienor Edelwen



C’est un regard dur qui reçoit ta présence. Tu connais bien Idalienor
… Puis elle est surtout médecin, difficile de lui reprocher ses craintes et son professionnalisme, c’est ce que tu apprécies également chez elle, sa droiture, son sérieux. C’est une personne de confiance que tu apprécies de l'avoir à tes côtés. Il faut dire que tu présentes mal, tu n’as qu’une entorse, bien au contraire. Mais sais bien que les orteils te feront souffrir quoi que tu fasses, de toute évidence, tu es contrait à la souffrance. Tu ne peux que hausser les épaules en lui répondant que tu lui raconteras tout plus tard. Elle a bien compris que tu ferais le parcours quoi qu’il advienne, toutefois, si jamais tu ne peux vraiment plus progresser, tu descendras pour aviser depuis le bas.

La présence d’un grand Braségali te surprend, tu pouvais t’y attendre, Bob tout comme Delta sont surpris, mais la peur du feu s’éloigne à chaque jour que tu passes en présence d’Hel. Tu as un petit mouvement de recul et ton Coatox ne peut que reconnaître la puissance qui émane de ce grand poulet. De la crainte on passe à l’arrogance de son starter qui voit un nouveau partenaire d’entraînement arriver sur le ring. Tu ne peux pas lui reprocher sa combativité, tu espères bientôt défier Ginji dans son arène et c’est un des meilleurs top-dresseurs de l’académie, redouté, quasiment invaincu dans son parcours, une affiche qui rêver.

-S’il est capable de Méga-Evoluer il aura atteint le paroxysme de sa puissance… Tu approches la main du Braségali amicalement pour pouvoir lui toucher le pelage si jamais il acceptait. Il est beau et rayonne, il a eu une excellente dresseuse aussi.

Le gérant de l’accrobranche vient vous donner des mesures sommaires, le juste nécessaire pour que vous puissiez vous démerder. En soit vous n’avez pas besoin de plus que ça ainsi que les mesures de sécurité à respecter, donc vous avez une certaine autonomie, ce qui te rassure car tu n’aimes pas être assisté comme un petit garnement. Vous commencez à vous équiper par la suite et les talkie-walkie en font parti, avec les harnais, les mousquets magnétiques, vous avez de quoi vous éviter une mort désagréable. Rien de bien mauvais à signaler. Tu hoches la tête aux informations du patron en finissant par un « Roger ».

Le parcours s’engage, tes pokémons sont en bas et avance lentement pour vous suivre afin d’éviter les drames. Hel est relativement impuissante, trop petite et trop jeune pour agir, mais Delta et Bob sont en pleine forme. Le cordage n’est pas difficile à escalader, mais tu retiens de petites plaintes, car tes orteils apprécient peu de bouger de la sorte. Tu laisses passer Idalienor la première afin de tout vérifier. Le second obstacle est un pont suspendu plus étriqué que ceux que tu connais. Ça ne te change pas trop des parcours de l’armée, la difficulté est appréciée. Pourtant, Idalienor décide de relancer le sujet de tes blessures, tu soupires longuement en secouant la tête : elle est irrécupérable.

-Bon… Seulement si tu acceptes la condition suivante : Tu ne peux pas connaître toute la vérité. Une partie du dossier est secret défense. Après une longue respiration. J’ai été envoyé arrêter des déserteurs des forces spéciales accompagné d’autres personnes. Il s’agit des montagnes entre Jotho et Kanto. Les combats se sont enchaînés avec les blessures… Bilan : entorse, côtes fêlées, trois orteils cassés et un gros coup de boule. On m’enverra d’ici la fin de l’année finir ce qu’on a commencé, car il reste le chef en fuite. Je ne peux donner l’entièreté du détail.

Tu finis par arriver au bout de l’obstacle, c’est une mise en bouche, une sorte d’échauffement à l’enfer qui vous attend maintenant. Il s’agit d’un saut de plateforme en plateforme, assez larges pour se stabiliser, sauf qu’on se trouve à sept mètres du sol…

-Alors, normalement, il faut la présence d’un pokémon, mais on a pas décidé duquel encore.

-Roger. Bon courage.

Vient le moment d’analyser les pokémons à votre disposition : Un Hippodocus, un Békipan, un Tropius, des nuées de Statitik ainsi qu’un Félinferno. Voilà de quoi s’amuser avec plaisir. Il se pourrait qu’en intégrant un pokémon à cet obstacle, on puisse faire varier la difficulté ou les enjeux. Tu observes la doc’ en lui montrant les pokéballs à notre disposition :

-J’ai deux idées qui me viennent, l’idée de laisser l’Hippodocus en bas faire des geysers de sables et parfois quelques vents sablonneux pour perturber l’équilibre. Si le pokémon est bien installé avec du sable, il peut amortir aisément des chutes, mais ça serait un bon moyen de tester la sécurité du système non ? D’un autre, on pourrait installer des Statitik sur les plateformes et régler une sorte de métronome pour qu’ils électrifie légèrement les plateformes pour déconcentrer, un peu comme dans le circuit de Luigi Kart 8 sur la console-là, avec les éclairs qui s’alternent sur des plateformes… non ? Tu vois pas ?

Vous êtes ici pour pousser à bout le système, envisager plusieurs variables même. Tu préfères exploiter ce qui est possible tant que tu le peux. Tu t’équipes de la pokéball de l’Hippodocus que tu relâches plus bas avant de lui hurler les instructions. Il s’en suit de quelques minutes de calibrage pour estimer les intervalles de entre les jets de sables et les vents. Idalienor t’aide à ajuster la chose, le type sol, tu le maîtrises très mal, cocasse pour un spé-poison qui doit faire face à sa faiblesse. Lorsque tout est calibré, tu peux donc t’élancer sur la première plateforme.

Elle est douloureuse cette réception. Un souffle passe tes lèvres, puis un jet de sable passe devant toi, tu as quelques secondes dès que le sable redescend. Tu peux sauter, mais l’action est difficile avec le vent qui se lève, tu manques de tomber en trébuchant, tu te rattrapes, les pieds dans le vide.

-Tout. Va. Bien !

Drôle de manière de rassurer hein ? Tu remontes tant bien que mal. Ce qui est sûr c’est que le mousquet fonctionne bien pour te retenir. Tes côtes te font mal, mais qu’importe, c’est assez léger, merci le corset. (Le kiné va te tuer Josh, tu le sais?). Tu te remets sur tes appuis et sautes petit à petit, le timing est difficile à obtenir, le vent n’aide pas, bien au contraire, le sable vient s’immiscer dans tes chaussures, les plis de tes vêtements, dommage. Tu finis par arriver à la suite, on demande de descendre de quelques mètres par une corde, rien de bien difficile, tu t’accroches en sécurité, petit à petit et te laisse glisser après avoir fait un geste de la main à Ida. De ta position, tu peux observer le mouvement des plateformes sur lesquelles tu es passé juste avant. Le système d’attache est ingénieux, stable et tu peux voir les geysers de sables passer dans les interstices.

Lorsque la Pyroli finit par te rattraper, tu hausses les épaules.

-Tu vois, loin d’être mort. Et toi, les études, ça donne quoi ? Tu dois avoir ton institut depuis le temps non ?

En même temps, tu lui confies les pokéballs pour qu’elle décide des péripéties à ajouter.


© BBDragon


Le militaire s'exprime en D46100


[Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Miniature_454_EB[Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Miniature_545_EB [Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Miniature_042_LGPE [Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Miniature_406_EB[Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Miniature_848_EB
[Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Gallade_sprite_2 [Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Miniature_768_EB [Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Miniature_074_Alola_LGPE [Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Hel
[Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Miniature_302_EB
Idalienor Edelwen
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t4164-295-les-ambitions-d-idalienor-pyroli
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t4175-idalienor-edelwen-pyroli
Icon : https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
Taille de l'équipe : 15
Région d'origine : Hoen
Âge : 21 ans
Niveau : 70
Jetons : 2476
Points d'Expériences : 2521
https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
15
Hoen
21 ans
70
2476
2521
pokemon
https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
15
Hoen
21 ans
70
2476
2521
Idalienor Edelwen
est un Pokeathlète Médecin


[Mission] La sécurité avant tout (oui oui)
« Bien sûr qu’il en est capable » Réponse affirmative au sous-entendu de Josh quant à la possibilité de Zeno de méga-évoluer. Dire que la première fois c’est bien passé serait un clair mensonge de ma part. Mais depuis, j’ai eu l’occasion de m’entrainer pour un peu mieux réussir cette transformation exceptionnelle. Je me doute qu’il nous faudra du temps à tous les deux avant de la maitriser complètement avec la fluidité qu’elle mérite. Pour l’heure, même si nous sommes bien synchronisés, nous ne tenons pas très longtemps ainsi. La Méga-évolution demande beaucoup d’énergie aussi bien du pokemon que du dresseur. La pierre y est probablement pour quelque chose dans ce drôle d’échange entre humain et pokemon. Par réflexe, je touche la boucle située au niveau de mon oreille. Ce n’est pas grave, nous avons encore le temps de nous entrainer et de trouver notre propre rythme.

Une fois les présentations faites et l’explication de la mission du jour annoncée, je récupère un talkie-walkie tandis que mon camarade se voit confié diverses pokeballs contenant des pokemons qui pourront améliorer le parcours. Le cordage est rapidement grimpé aussi bien pour Josh que pour moi et nous atterrissons sur une plateforme amorçant le premier obstacle tout à fait classique d’un accrobranche. Un pont suspendu qui me laisse le temps d’interroger mon ami « D’accord ». Je n’en dis pas plus et le laisse m’expliquer dans la mesure du possible ce qu’il s’est passé. En tant que militaire, cela ne me surprend pas tant que ça qu’il doive participer à ce genre de mission. Mais sur ce coup, le bilan est assez lourd « Ok je comprends un peu mieux. Mais je suis presque sûre que tes supérieurs ne t’ont pas demandé de participer à un parcours d’accrobranche dans cet état. Tu dois te reposer si tu veux que tous ces os se reconsolident correctement pour ta prochaine mission. Enfin bon maintenant tu es là donc j’imagine que c’est un peu tard. Mais vas-y molo d’accord ? » Pas sûre que le message soit réellement passé connaissant Josh mais au moins il a été dit, c’est déjà pas mal.

Le pont suspendu prend fin pour nous emmener à une autre plateforme. Cette fois-ci l’affichette est très claire. Il faut utiliser un pokemon pour cet obstacle. Sans perdre de temps, le militaire analyse nos diverses hypothèses avec l’équipe qui nous a été confiée. J’arque tout de même un sourcil à la proposition de Josh « Euh je crois qu’on va rester sur l’Hipplodocus, je ne suis pas pour qu’on provoque une électrisation voire électrocution des futurs participants ». Le parcours se compose en fait de plusieurs plateformes suspendues au-dessus du vide, à quoi va s’ajouter des attaques sable provoquant des déstabilisations du mouvement. Bien sûr, tout ceci se fait attaché donc il n’y a aucun risque de chute mortelle. Seulement de belles frayeurs en perspective.  Mon ami se charge de donner les instructions aux pokemons puis choisit de s’élancer le premier pour tester. Ce n’est clairement pas commun comme parcours d’accrobranche et relativement dangereux. Heureusement que le matériel suit derrière. Après de multiples sauts, Josh atteint enfin l’autre côté. « Bien joué. A moi maintenant j’imagine ». Grâce au premier passage du militaire, j’ai à peu près compris la méthode pour passer et malgré quelques pertes d’équilibre, pas de chute à déplorer. J’atteins finalement l’autre bout de l’obstacle et rejoint le jeune homme déjà en train de rappeler l’Hipplodocus dans sa pokeball. « Loin d’être mort oui mais ça reste original comme façon de faire de l’accrobranche » Je fais une pause un instant avant de reprendre « Le gérant n’a pas précisé si les pokemons devaient nous compliquer la tâche ou au contraire nous aider. Il va falloir qu’on regarde mais peut-être qu’en fonction des obstacles il va falloir choisir l’une ou l’autre des options. Je pense que les pokemons qui ont pour mission de compliquer la tâche doivent directement être inscrit sur les petites pancartes. Au contraire, les pokemons soutiens devront être laissés à la réflexion des participants. Enfin, on pourrait essayer de faire le parcours en utilisant chaque pokemon une seule fois par fonction et voir si c’est faisable. Qu’en dis-tu ? »

Le prochain obstacle ne nécessite pas de pokemon et consiste simplement à marcher le long d’un câble en s’aidant de deux autres câbles situés au niveau de la tête. Je reprends la tête de la marche pour cette longue traversée et en profite pour répondre à la question de Josh que j’ai un peu esquivé sans le vouloir « Sinon oui j’ai un institut depuis longtemps. Mais tu sais le commerce dans l’académie c’est pas trop mon truc. Je profite plutôt de cet espace pour cultiver des herbes médicinales et continuer mes expérimentations sur les poisons. J’espère pouvoir en quittant l’académie proposer une étude fiable sur le domaine. Cela fait plusieurs années que je suis dessus, en espérant que mon travail puisse être reconnu ». Ce qui ne devait être qu’un prétexte pour accomplir une folie est devenu un véritable objet d’étude à mes yeux auquel je consacre beaucoup de temps en plus de mon cursus normal. Si je réalise mes objectifs correctement, aux portes de l’été 2021 je quitterais la Pokemon Community et dans le même temps, je demanderais la publication de mon travail dans une revue spécialisée, en espérant que ça ne soit pas trop ambitieux « Et toi tu te plais dans l’armée ? Ça te convient mieux que le statut d’étudiant ? »

L’obstacle prend enfin fin, nous permettant de se reposer sur une nouvelle plateforme et de constater la nouvelle épreuve qui nous attend. Deux grands troncs relient sur une vingtaine de mètre l’arbre sur lequel nous nous trouvons et l’arbre suivant, en dénivelé, nous obligeant à grimper. J’imagine qu’il est possible de grimper directement sur l’un des troncs en Spoink pendu ou en marchant dessus tel un équilibriste mais j’ai l’impression qu’il y a moyen de faire plus simple. Nous avons à notre disposition un Hipplodocus, un Bekipan, une nuée de Statitik, un Tropius et un Félinferno. Une idée me vient mais que je voudrais soumettre à Josh d’abord « Si nous utilisions les Statitik et leur capacité Sécrétion, nous pourrions relier artificiellement les deux ponts grâce à leur soie très solide, simplifiant grandement la montée. Ça me parait être une bonne option non ? »


©️️️BBDragon


[Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Ko4m
Le courage est la première des qualités car elle garantit toutes les autres
Josh Aéris
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3650-0266-josh-aeris-un-revenant-affecte-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3736-josh-aeris-adulte
Icon : [Mission] La sécurité avant tout (oui oui) S-l300
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kanto
Âge : 21
Niveau : 40
Jetons : 1901
Points d'Expériences : 1256
[Mission] La sécurité avant tout (oui oui) S-l300
8
Kanto
21
40
1901
1256
pokemon
[Mission] La sécurité avant tout (oui oui) S-l300
8
Kanto
21
40
1901
1256
Josh Aéris
est un Adulte Colonel de la 24ème


La sécurité avant tout (oui oui)

Idalienor Edelwen



Difficile pour toi de répondre à Idalienor à propos de la mission, tu sais bien que tu ne devrais pas être en train de tester toi-même le parcours, mais que veux-tu, c’est plus fort que toi, c’est bien plus attirant que de repousser ses propres limites et chercher à toujours te dépasser. Il n’y a rien de bien difficile dans le début du parcours, il serait même délicat de parler de difficulté, c’est une petite mise en bouche pour se dégourdir les jambes. Sur le premier obstacle, après l’exposition des idées, le choix du Hippodocus semble plus adéquat. La mise en place s’effectue tranquillement et vous pouvez donc passer les différents obstacles non sans risques, attention ! Le fait que tu te rattrapes avant une chute dans le vide montre que tu es encore bien faible et audacieux, mais que l’objectif est atteint.

-Le fait de laisser chaque personne avoir le choix d’utiliser tel ou tel pokémon pose des problèmes d’effectif, donc en soit il est peut-être plus judicieux que poser un pokémon par obstacle afin que le gérant puisse aboutir à plus de personnes présentes ? Toutefois, dans certains passages, il sera peut-être plus intéressant que des pokémons soient utiliser pour aider et non handicaper, c’est sûr ! On verra bien le moment venu ?

Sur ces idées posées, tu laisses la Pyroli prendre la suite et le lead, tu avances derrière elle en suivant son positionnement pour ces câbles, tu détestes ce genre de passages où il faut diviser l’attention et la concentration du corps pour progresser. Quel enfer et pourtant, tu as régulièrement besoin de ça en mission pour pouvoir aller chercher certains endroits inexplorables.

Il est vrai qu’elle est en étude depuis quelques années maintenant, le fait qu’elle en voit bientôt la fin lui permettrait de se lancer ? L’étranger ou Adala ? Difficile à dire pour elle aussi ? Si ça se trouve, elle est perdue et ne sait pas où s’orienter ? Tu lui dirais bien que l’armée cherche des personnes capables comme elle, mais cela semble déplacé. D’ailleurs, sa question t’arrache un sourire. Tu t’y plaît, tu aimes ce que tu fais, enfin, tu aimes l’objectif que tu poursuis, mais tu n’as pas totalement digéré la guerre dans le désert d’Unys, le fait de tout abandonner et manquer de mourir y a même pas dix jours. Ce n’est pas un plaisir… Mais pourtant tu veux y retourner.

-J’aime mon métier… Si bien que je viens d’être promu Capitaine, je suis théoriquement plus haut gradé que le Major Bob… Mais son statu de champion lui octroi un meilleur statu que moi encore. Si tout se passe bien, si je finis ce que j’ai a accomplir cet hiver quand nous aurons des informations, je deviendrais peut-être colonnel… ou alors j’entrerai dans les forces spéciales, je ne sais pas encore exactement, mais je traduis le rêve d’être un homme proche de ses troupes et les encourager à œuvre pour la paix à laquelle ils aspirent. Le monde, ce monde n’est pas en paix et de fausses guerres existent encore, sournoises et vicieuses, je veux pouvoir soulager les hommes, un peu, à ma mesure. J’ai enfin mon effectif militaire au complet, maintenant il faut que mon con de Gallame et moi les formions correctement.

-Je t’entends sac à merde !

La voix de ton Gallame au sol résonne dans la tête de la médecin aussi et voilà que tu ries légèrement en continuant. Heureusement qu’il est là.

-J’ouvrirai bientôt mon arène de type poison. Avec Bob et Delta et d’autres pokémons qui ont faim de réussir, j’pense pouvoir participer à l’ouverture d’une ligue Adala, qui sait.

Après un dernier petit obstacle, vous voilà sur un nouveau bien plus hardue, sans pokémons cela semble difficiles… mais l’idée de la brunette se révèle très prometteuse !

-Je te suis sans hésitation ! Je vais ouvrir la marche alors.

Les Statitik se mettent rapidement au travail en un jeu de cordages, toutefois, pour accroître la difficultés, il est nécessaire de passer de cordes en cordes car toutes, bien que solides pour un humain, ne sont parfois pas assez épaisses sur certains tronçons pour grimper sans changer. C’est alors un habile jeu que proposent les petites araignées électriques. Après un œil avisé à ta partenaire, tu sautes à une corde et t’attaches à une corde et à une autre. Tu progresses à la force de tes bras et en gainant hélas les abdos, tes côtes font souffrir, mais u avances en lâchant quelques râles sourds et quelques insultes esquivées. Saloperie. La difficulté est réellement de changer les mousquets de sécurités pour changer de cordes, c’est vraiment un défi, car il faut se déséquilibrer quelques instants pour ensuite se ressaisir dans le sens inverse. Arrivé en haut, tu grimpes dans un soupir sur la plateforme.

-Tu vas voir, c’est très ludique comme truc, tu vas douiller….

Tu t’assoies et soupire longuement. On dirait les cordes du parcours du combattant, le pire passage à tes yeux. Tu finis par te pencher pour encourager Idalienor puisque vous êtes ensembles dans la même merde chaotique. Tu lui tends la main pour la tirer de là avec un grand soupire.

-Alors, t’as kiffé ta meilleure vie ?

Vient la suite directement, une très longue tyrolienne, peut-être qu’on pourrait juste offrir un lot de sensations fortes ? Elle est longue, bien dégagée, un long couloir vous fait fasse, parfait pour du vent ça !

-Une tyrolienne en rotative…. Imagine, avec le vent du Tropuis si on pouvait créer un vent assez fort pour que la personne fasse un tour complet, vu la longueur ça me semble possible et avec un bon vent les gens reviendraient tranquillement dans la posture de départ pour se réceptionner de l’autre côté ? Je trouve l’idée palpitante et ça permettrait de déboussoler un peu les gens pour les perturber ?

Ton Gallame lâche d'un coup, sans pression.

-Sinon, la vrai question qu'est pas arrivé, tu t'es trouvé un gars ou un go? Car en fait c'que tu entends pas c'que ton con pote se demande aussi si y a quelqu'un dans ta vie qui te rend encore plus heureuse.

Tu soupires et tu rougies longuement.

-Ouais, non, j'voulais pas le dire comme ça, mais le sens est là.

Qu'il est con ce Gallame.


© BBDragon


Le militaire s'exprime en D46100


[Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Miniature_454_EB[Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Miniature_545_EB [Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Miniature_042_LGPE [Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Miniature_406_EB[Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Miniature_848_EB
[Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Gallade_sprite_2 [Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Miniature_768_EB [Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Miniature_074_Alola_LGPE [Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Hel
[Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Miniature_302_EB
Idalienor Edelwen
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t4164-295-les-ambitions-d-idalienor-pyroli
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t4175-idalienor-edelwen-pyroli
Icon : https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
Taille de l'équipe : 15
Région d'origine : Hoen
Âge : 21 ans
Niveau : 70
Jetons : 2476
Points d'Expériences : 2521
https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
15
Hoen
21 ans
70
2476
2521
pokemon
https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
15
Hoen
21 ans
70
2476
2521
Idalienor Edelwen
est un Pokeathlète Médecin


[Mission] La sécurité avant tout (oui oui)
Le gérant du parcours accrobranche ne nous a laissé que peu d’instruction quant à la manière exacte dont on doit le réaliser. A part les pokemons confiés et le fait qu’on doive les utiliser à un moment ou à un autre dans le parcours, peu de consignes supplémentaires ont été ajoutées, laissant libre court à notre imagination pour corser le parcours ou au contraire utiliser l’assistance des pokemons pour venir à bout d’obstacle qui nous semblerait impossible à franchir au premier abord. Un boulot de ranger appliqué à de l’accrobranche finalement, c’est assez amusant. Le premier parcours a fait intervenir les attaques sables de l’Hipplodocus. Astuce découverte par Josh pour rendre plus difficile le passage de ces quelques plateformes. En tout cas nous sommes à peu près sur la même longueur d’onde. Je sors mon talkie pour prévenir le gérant de notre avancée « Ici Idalienor et Josh, pour le premier obstacle, nous avons fait appel à un Hipplodocus qui a complexifié la traversée avec ses geysers de sable. L’équilibre perturbé a rendu la réalisation de l’épreuve plus difficile » Je n’ai pas besoin d’attendre longtemps avant d’obtenir une nouvelle réponse de notre responsable de mission « C’est noté, bon courage pour la suite ». Je range l’appareil électronique à ma ceinture avant de reprendre la marche sur la suite du parcours.

Tous les obstacles ne font pas nécessairement intervenir les pokemons. C’est sur ses temps là que l’on en profite pour discuter un peu. Si ma vie à l’académie parait désormais un peu routinière, celle de Josh est d’un tout autre acabit. Forcément s’engager dans l’armée est synonyme de beaucoup d’épreuves, et son corps en a fait les frais. J’espère juste qu’il n’en fait pas trop et qu’il pense suffisamment à lui pour ne pas s’attirer trop d’ennuis. Espoir qui ne dure pas bien longtemps dans mon esprit, connaissant assez Josh pour savoir qu’il n’y fait probablement pas attention, plus concentrés sur sa mission que sur lui-même. En tout cas il a l’air heureux et semble trouver sa voie dans l’armée, à mon plus grand plaisir. Des objectifs pleins la tête, et une petite intervention de son Gallame en prime « Ce sont de très beaux objectifs, très louables. Je n’ai aucun doute sur le fait que vous y arriviez, peu importe le corps de l’armée dans lequel tu t’engageras et ton grade. Mais je compte sur Ringabel pour veiller sur toi et t’empêcher d’en faire trop et de te mettre trop en danger. Je peux compter sur toi ? » « Bien sûr t’inquiète, je le surveille ce petit con. Histoire qu’il revienne entier la prochaine fois que tu le verras ». Je ne peux m’empêcher de rire à cette nouvelle tirade. Leur relation est particulière mais elle fait du bien à mon ami, je le sens.

Face au nouvel obstacle, ma proposition semble convenir à Josh et vte, l’ensemble des Statitiks se met au travail pour réaliser des cordes épaisses capables de nous soutenir, ou tout du moins à nous donner un point d’appui supplémentaire pour traverser l’ensemble. Une fois les insectes retirés de l’obstacle, Josh propose de s’élancer de nouveau le premier pour tester cette configuration. Cette fois-ci les Statitiks nous ont servi de soutien pour avancer. Pendant qu’il lutte pour enchainer les changements de corde et déplacer le mousqueton, je m’écris pour l’encourager « En tout cas je suis sûre que tu seras un très bon champion d’arène. Et puis tu as Bob avec toi, tu ne peux pas perdre ». Quand on pense que ce petit Venipatte était le mien, jusqu’à ce que je le confie à Josh et qu’il devienne un énorme Brutapode près au combat, il y a de quoi sourire. Mais il a trouvé sa voie avec le militaire, et je suis contente pour lui. « Je vais voir ça j’imagine ! » A mon tour je m’élance sur le parcours pour suivre les pas de Josh. L’exercice est effectivement physique et fait beaucoup travailler les bras, sans cesse en tension pour enchainer les cordes. Mais je remarque aussi que j’ai certaines facilités par rapport à mon camarade. Il est plus grand, et forcément il y a plus de poids à déplacer. Et puis je ne suis pas cassée de partout comme lui. C’est un doux mélange d’équilibre et de force qui se met en place et qui me permet de rejoindre le garçon de l’autre côté, aidée par la main tendue qu’il m’offre « Ma meilleure vie je sais pas, mais c’était assez amusant. Cela rappelle l’époque des entrainements matinaux de Jackie. Tu crois que ça signifie que je suis maso si je dis que ça me manque parfois, ces parcours du combattant dans la boue à cinq heures du matin ? »

Nous rions de bon cœur avant de reprendre la suite du parcours. Bien sûr, un petit briefing au responsable s’impose puis nous nous intéressons davantage à l’obstacle suivant. Une tyrolienne. Mais pourquoi faire une simple tyrolienne quand on a un Tropius à ses côtés ? C’est visiblement le raisonnement qu’a tenu Josh dans sa tête avant de me faire part de sa drôle d’idée. J’écarquille les yeux avant de prendre en compte chacun des éléments énoncés et le terrain dont nous disposons « C’est sûr que la tyrolienne est très dégagée, il y a largement assez d’espace pour réaliser un tour complet autour de la corde. Mais pour éviter tout accident à l’atterrissage, je pense que le Tropius doit donner une seule impulsion grâce à ses grandes ailes. Au vu de la longueur de la corde, avec un souffle modéré il devrait y avoir assez de force pour permettre deux faire deux ou trois tours avant de revenir dans le bon sens pour l’atterrissage. Même s’il y a un grand matelas pour amortir autour de l’arbre, autour éviter des douleurs inutiles. Qu’en dis-tu ? » Une fois que nous nous sommes mis d’accord, Josh qui détient les pokeballs fait appel au Tropis et nous le briefons rapidement sur son rôle dans ce nouvel obstacle.

Une fois le message passé, j’installe correctement les mousquetons sur la corde mais une voix mentale me parvient. La Gallame de Josh, encore. Et à nouveau je ne peux m’empêcher d’éclater de rire face à la gène du militaire. « Ahah t’inquiète pas de souci. A vrai dire non, je n’ai personne. Mais tu sais, je me dis que ce n’est pas plus mal. Je veux devenir médecin itinérante. Je serais sans cesse en voyage, jamais fixée, et j’ai tendance à faire passer les autres avant moi. Je crois que je ne suis pas faite pour être en couple » Dos au vide, j’adresse un signe de tête au Tropius en contre-bas avant de finir « Et puis de toute manière, je suis très heureuse toute seule, je n’ai pas besoin de quelqu’un » Le sourire aux lèvres, je fais un pas en arrière et me laisse tomber volontairement hors de plateforme. Au même moment, un vent violent se déclenche et me propulse le long de la tyrolienne, provoquant une, deux, trois rotations. Je cris d’amusement tout le long de la traversée, la tête retournée mais hilare grâce à la montée d’adrénaline. La sensation de vitesse est grisante, tellement que j’ai failli rater l’arrivée. Un peu rude contre le matelas mais pas insurmontable.

Je me décale d’un pas avant de faire signe au garçon « Tu peux y aller ! Tu vas voire c’est génial ! ». le militaire n’attend pas davantage et s’élance à son tour. Très vite, il me rejoint, la tête toute retournée « Je dois avouer que j’étais septique, mais c’était vraiment cool ! Regarde visiblement on a quelques obstacles plus classiques à franchir avant de faire appel aux pokemons restants, deux si je compte bien. On y va ? ».


©️️️BBDragon


[Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Ko4m
Le courage est la première des qualités car elle garantit toutes les autres
Josh Aéris
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3650-0266-josh-aeris-un-revenant-affecte-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3736-josh-aeris-adulte
Icon : [Mission] La sécurité avant tout (oui oui) S-l300
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kanto
Âge : 21
Niveau : 40
Jetons : 1901
Points d'Expériences : 1256
[Mission] La sécurité avant tout (oui oui) S-l300
8
Kanto
21
40
1901
1256
pokemon
[Mission] La sécurité avant tout (oui oui) S-l300
8
Kanto
21
40
1901
1256
Josh Aéris
est un Adulte Colonel de la 24ème


La sécurité avant tout (oui oui)

Idalienor Edelwen



Cette complicité amicale te fait plaisir avec Idalienor, c’est très différent de côté fraternel avec Kaeko, peut-être, car manquer de crever plusieurs fois ça rapproche ? C’est une aventure un peu chaotique qui continue de progresser. Tu ne peux pas rester insensible aux encouragements et aux petites plaisanteries de ton amie, tu rougis un peu, peu habitué aux compliments, un petit rire franc passe tes lèvres. Bien évidemment, Ringabel en remet une couche, mais à ce compte-là, c’est de bonne guerre ce con ne te laisserait jamais tomber quoi qu’il advienne. Tu rajoutes à propos de Bob.

-C’est devenu actuellement avec Ringabel le seul pokémon capable de contrebalancer les excès de Delta, bien qu’il se soit largement calmé.

Il en a fait du chemin le Brutapote, car tu étais très instable avant et c’était quelque chose d’assez désagréable à concevoir. Un sourire aux lèvres, tu continues de progresser avec la Pyroli. Le temps a coulé sous les ponts, mais es-tu plus heureux aujourd’hui ? Permet toi d’en douter Josh, mais la question n’es pas encore sur le tapis alors autant éviter de se pourrir l’ambiance n’est-ce pas.

Après quelques progressions, vous voilà à l’idée de la Tyrolienne, avec quelques plaisanteries entre deux obstacles. L’idée est audacieuse, mais forte en sensation et pour la mise en pratique technique, tu préfères écouter la doc’ qui doit être plus au point sur comment faire pour éviter que tous les participants se brisent les côtes. D’ailleurs, en parlant de ça, tu te rends compte que ta propre idée est peut-être un peu suicidaire, tu espères clairement que Ringabel fera l’effort de te ralentir. À l’étude de ce que propose Idalienor, tu hoches la tête.

-L’application me plaît fortement, je pense qu’il y a du bon potentiel à ainsi procéder et ça évitera des blessures puisque les gens auront le temps de se stabiliser à beaucoup. C’est une partie purement sensations fortes, je pense que ça attirera les grandes gueules et audacieux. Avec un jeu d’éclairage ça pourrait clairement prendre des airs de super ouragans, genre comme ça !

Tu commences à faire des gestes avec tes bras style « tempête » avec des bruitages étranges émanant de ta bouche. Pour se joindre à la connerie, Ringabel utilise ses pouvoir psychiques pour faire voleter des feuilles autour de toi, c’est absolument ridicule à observer, je tiens à la préciser.

En mettant les pieds dans le plat concernant la situation d’Idalienor, tu bégaies un peu, mais la bonne volonté est là, heureusement qu’il y en a un qui maîtrise mieux la langue que toi, sinon tu serais clairement dans la merde de temps en temps… Mais tu es surpris de voir qu’elle se plaît autant seule, au moins, l’avantage de ne pas s’embarasser d’une meuf ou d’un mec, c’est que ça évite les dramas. HEIN JOSH ? HEIN GAET…. Wait, non, j’vais éviter d’m’afficher seul, mais tel perso, tel joueur.

Elle s’élance après avoir positionné le Tropius.

C’est impressionnant à voir, alors tu n’oses en le vivant, tu trépignes un peu, ce genre d’expériences à la con ça te ressemble beaucoup trop, alors Y.O.L.O. Dès que la voie est libre, tu t’élances en te disant que tu auras bien vécu. Les bourrasques de vents te portent en 360° et tu gardes les yeux ouverts pour profiter au maximum de la sensation, c’est très différents d’être enfermé dans un grand huit, ici, on a le corps entier dans le vide et tu sens chaque partie de ton corps bouger à la force des vents. Ton corps meurtri prend donc un turbo tarif et vu ton poids, tu t’entraînes dans un second tour tout aussi intense avant de reprendre ta situation initiale. La force et le mouvement te font arriver à balle. Tu vas littéralement t’écraser dans le truc en face supposé te sauver la vie.

-Room !

Claquement de doigt usuel, mais Ringabel inverse les rapports de vitesse avec l’attaque Distorsion. Tu deviens lent tout d’un coup et tu viens doucement caresser avec douceur et délicatesse le coussin rembourré. Sensation douce et délicate que de survivre. Tu te redresses lentement (et rapidement du coup) avant que ton pokémon ne brise la capacité.

-Meilleure attaque pour survivre aux chutes libres. Je recommande. Et oui, j’suis bien d’accord, c’est une sensation ultra agréable et inédite, ça va faire fureur

Et non Führer, attention au lapsus. Vous enchaînez alors quelques attractions assez typique, tu passes le premier dans un grand tube rond avec des prises pour ne pas glisser, tu es assez grand, mais le tube est adapté aux gens de grande taille et c’est quand même super agréable d’avoir une difficulté adapté, puisque les prises sont assez éloignées, donc les gens plus petits trouvent de la difficulté ailleurs dans le même obstacle. En bas, Ringabel continue de vous suivre pour s’assurer aucun chute libre qu’il pourra arrêter non sans mal.

Le temps agréable ajoute en charme aux lieux, tu suspectes le patron d’aller jusqu’a entretenir les arbres présents pour aérer et favoriser le passage de cette très agréable brise qui se diffuse parfaitement dans l’accrobranche. À la suite du tube, vous arrivez sur un grand arbre où des prises sont enfoncées dans l’arbre, visiblement, il va être nécessaire de progresser en hauteur pour un obstacle de grande envergure ? Il vous reste un Félinferno et un Békipan, c’est avec une certaine curiosité que tu te demandes comment vous pourrez dès lors les utiliser.

Après la petite escalade en toute sécurité, tu armes tes mousquets et tu souffles un coup. Ah ouais… Il y a une attache spéciale pour cette traversée, un cordage flexible. Puisqu’il s’agit de s’élancer tel le grand Tarzan maître de la jungle et passer de cordes en cordes en cordes pour arriver de l’autre côté. Le potentiel « BADASS BADASS BADASS » est tout à fait énorme comme dirait Jamie.

-Y a du potentiel là Idalienor, tu en penses quoi ?


© BBDragon


Le militaire s'exprime en D46100


[Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Miniature_454_EB[Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Miniature_545_EB [Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Miniature_042_LGPE [Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Miniature_406_EB[Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Miniature_848_EB
[Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Gallade_sprite_2 [Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Miniature_768_EB [Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Miniature_074_Alola_LGPE [Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Hel
[Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Miniature_302_EB
Idalienor Edelwen
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t4164-295-les-ambitions-d-idalienor-pyroli
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t4175-idalienor-edelwen-pyroli
Icon : https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
Taille de l'équipe : 15
Région d'origine : Hoen
Âge : 21 ans
Niveau : 70
Jetons : 2476
Points d'Expériences : 2521
https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
15
Hoen
21 ans
70
2476
2521
pokemon
https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
15
Hoen
21 ans
70
2476
2521
Idalienor Edelwen
est un Pokeathlète Médecin


[Mission] La sécurité avant tout (oui oui)
Je dois admettre que le pas en arrière dans le vide face à Josh n’était peut-être pas nécessaire. Mais j’avoue que même pour moi et mon esprit raisonnable, la tentation était trop grande. Après tout cette mission n’a rien à voir avec ce que je fais d’habitude. Pas de blessés, pas de dangers de morts, pas de destruction imminente. Non rien de tout ça. Juste un parcours d’accrobranche à tester et élaborer pour un gérant d’une zone touristique. Il y a même un cordage pour nous protéger. Décidemment, aucun danger en perspective. Le mot d’ordre est d’accomplir la mission mais aussi de profiter. Peut-être était-ce aussi le but de l’ancienne référente des Pyrolis en m’envoyant ici ? Souffler, m’éloigner de mes missions habituelles toujours aussi difficiles et complexes, et profiter simplement de la classe verte ? J’interprète peut-être un peu trop les pensées de la désormais vice-directrice qui n’est pas connu pour nous faire de cadeau. Mais simplement l’envisager m’arrache un sourire.

L’idée du militaire sur le papier pouvait paraitre dingue mais après une légère adaptation elle devient beaucoup plus réaliste. Et mon test me l’a prouvé. La vitesse d’arrivée est certes assez importante mais les matelas permettent à peu près d’amortir le choc. J’observe la descente de mon ami avec une idée en tête pour éventuellement mieux réussir la réception à la fin de la tyrolienne. Son pokemon l’a certes aidé, mais son Ryngabel ne sera pas là pour les prochains participants. Heureusement que nous avons toujours un pokemon sous la main. Avant de rappeler le Tropius dans sa pokeball, je fais un topo sur cette nouvelle amélioration possible à Josh « La sensation est assez folle. Il n’y a bien qu’une tyrolienne pour reproduire ça. Mais je me demandais pour la réception s’il n’était pas possible de faire mieux. Un peu de la même manière qu’au départ, le Tropius donne une impulsion contre le vent de manière opposée à notre arrivée. Le contrecoup va certes provoquer une sensation assez étrange mais va considérablement diminuer la vitesse en cassant la course d’accélération. L’atterrissage en sera plus aisé, en remplaçant une sensation forte par une autre. Qu’en dis-tu ? ». Une fois la solution discutée et approuvée, je dégaine à nouveau le talkie. Un petit bilan et nous pouvons repartir.

Comme je l’ai deviné en essayant de projeter mon regard un peu plus loin, nous n’avons pas à faire appel aux pokemons pour le moment. Ce sont des exercices classiques d’un accrobranche. Pont, funambulisme sur cable et même tunnel, tout est là pour aussi rappeler l’essence même de cette pratique. Heureusement, le gérant a pensé également aux personnes de grande taille comme le militaire qui ne se retrouve pas complètement bloqué dans la structure à cause de ses épaules carrées. Je profite de ce parcours un peu plus calme, bien que toujours physique, pour poser la question que je sais fâcheuse. Mais après tout, il a commencé. J’ai bien le droit de lui retourner la question « Et toi alors, tu es avec quelqu’un ? » Même si je ne vois pas son visage, je me doute de ce que provoque mon interrogation, je me dépêche donc de compléter « En vérité je ne devrais pas poser la question comme ça. Même si je ne porte pas beaucoup attention aux rumeurs, il y a des choses qui reviennent souvent, et ton nom est déjà revenu à mes oreilles pourtant peu attentives. Mais je préférais que ce soit toi qui m’explique ». Il n’y a pas de mensonge là-dedans, seulement les restes de ragots tournants et auxquels je ne m’intéresse pas vraiment. J’entends juste certains prénoms, et devine qu’il s’est passé certaines choses. Certaines impliquant le militaire de près ou de loin.

La fin de cet obstacle nous emmène à grimper sur un arbre pour gagner encore en hauteur. Nous sommes déjà assez hauts et rajouter un cran renforce encore plus cette sensation de vide. Je ne suis pas sujette au vertige mais c’est quelque chose qu’il faudra bien préciser aux futurs participants s’ils veulent éviter les mauvaises surprises et la crise de panique en plein milieu du parcours. J’espère que le gérant a mis en place un système pour facilement faire descendre des participants en cas de problème. Je lui demanderais ça à la toute fin du parcours, en espérant que ni Josh ni moi n’ayons à tester cette éventualité. Une fois arrivée en haut de l’escalade, la nature de l’ensemble ne laisse aucun doute. Le saut de Tarzan. Célèbre dessin animé qui a inspiré bon nombre de parcours accrobranche, il a aussi laissé sa marque sur celui-ci.

« Oui c’est clair, attend que je réfléchisse ». Ajouter un pokemon dans l’équation est possible, mais comment. Il nous reste un Békipan et un Félinferno. Hmm je passe en revu rapidement les capacités que je connais à ses deux pokemons. Une idée me vient mais… elle est vraiment très difficile. Mais bon, n’est-ce pas pour ça que le gérant a fait appel à la Pokemon Community, et qu’ensuite l’académie a choisi une Pokeathlète, accompagnée par un militaire ? Il faut croire que le frisson du sport me perdra. Plus qu’à expliquer mon idée à Josh « Je pense qu’on peut faire appel à Bekipan. Dans un premier temps, à l’aide d’une attaque Vibraqua, il mouille les cordes. Ainsi, elles sont plus dures à attraper car plus douloureuse mais surtout plus glissante, provoquant une prise instable. Ensuite il use d’une attaque Vent Violent, faisant trembler non seulement le challenger mais aussi les cordes. La difficulté est vraiment importante mais je pense qu’on peut se le permettre au vu du système de sécurité. De toute façon si on lâche on est retenu suspendu par le câblé métallique de sécurité. Est-ce que ça te parait faisable ? »


©️️️BBDragon


[Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Ko4m
Le courage est la première des qualités car elle garantit toutes les autres
Josh Aéris
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3650-0266-josh-aeris-un-revenant-affecte-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3736-josh-aeris-adulte
Icon : [Mission] La sécurité avant tout (oui oui) S-l300
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kanto
Âge : 21
Niveau : 40
Jetons : 1901
Points d'Expériences : 1256
[Mission] La sécurité avant tout (oui oui) S-l300
8
Kanto
21
40
1901
1256
pokemon
[Mission] La sécurité avant tout (oui oui) S-l300
8
Kanto
21
40
1901
1256
Josh Aéris
est un Adulte Colonel de la 24ème


La sécurité avant tout (oui oui)

Idalienor Edelwen



La proposition d’Idaliénor pour adoucir l’arrivée est plutôt bien pensée, même si tu interprètes l’intervention de Ringabel comme une tentative pour éviter que tu ne te fracture la moitié de ce corps meurtrie. Le contre-vent apparaît donc comme la meilleure option pour s’assurer de la réception la moins brutale possible, tous les gens n’ont pas la même condition physique, il est donc nécessaire de pouvoir s’assurer que chacun puisse prendre du plaisir sans se blesser. Puisque les dernières modalités sont fixées, il est donc temps de poursuivre paisiblement.

Puis vient un moment un peu cocasse, celui du fameux « et toi, les amours », tu jettes un regard à Idalienor alors que tu t’apprêtes à répondre, mais cette dernière en rajoute une couche et tu sens les sueurs froides monter. Est-ce que son opinion sur toi à changer ? Est-ce qu’on te diffame lourdement dans les dortoirs ? Es-tu la risées totalement accablante de l’académie à cause de Bellamy et Alex ? Entre le nouvel an et mi-février, il y a de quoi ?

-Reste calme Josh s’il te plaît, balance alors Ringabel à toi seul.

-Paie ma réput’’, j’suis effaré de me demander ce qu’on me balance à la gueule

-C’est l’occasion de demander, Idalienor est une alliée et une excellente amie, difficile pour toi de contredire ce point et indépendamment du fait que tu es faillis shlassés ses deux pokémons y a quatre ans, elle ne te l’a jamais réellement reproché pourtant.

-J’suis pas sûr que je veuille tout savoir, j’me demande si l’ignorance de la caverne n’est pas plus rassurante dans certains cas que le soleil brûlant de la vérité.

Ringabel n’ose répondre alors que le silence se fait un peu pesant, tu amorces par un long soupire, confirmant d’emblée que ces rumeurs sont certainement vrais.

-J’ai récolté les pots cassés de mes erreurs. Tu jettes un bref regard vers Idalie. Y a… deux ans, à l’installation sur Adala et avant à Cobaba j’ai fréquenté Alex Lovell, la coach, grande complicité, tout ça… rien d’officiel, rien d’avancé, du flirt, à un moment où chacun voulait s’oublier quelques peines. Puis j’ai été muté à Unys pour des causes… confidentielles. Il est globalement inutile de mentionner une guerre assez sanglante dans le désert du continent unyssien pendant plusieurs mois dans des tranchées. Contact perdu, départ précipité… puis tu dois avoir surtout vent de l’évènement du nouvel an avec Bellamy Wallace, on a flirté après un date Tendir, ça aurait pu aboutir, j’te passe les détails, mais elle a murmuré le prénom d’Alex à la place du mien et s’est enfuit, moitié dénudée, j’ai faillis finir au trou pour ça. Et tout s’est réveillé.

Tu soupire, ça commence à faire long, tout ça pour achever l’histoire, fallait que ça sorte, fallait que l’évacue, à part Kaeko personne ne peut entendre ça, car à part ta partenaire de galère y a pas grande monde à qui tu fais confiance.

-J’voyais une nana pour le boulot depuis janvier, plusieurs fois croisé pour des missions, une meuf vraiment chiante et piquante.

-C’qu’il veut dire, c’est que Abygaëlle à un semblant de répondant.

-Ringabel… tu reprends, et pour la St-Valentin l’armée à offert un repas gastronomique pour deux, n’ayant personne, n’ayant plus Alex j’ai préféré inviter Abygaëlle pour juste passer un bon moment, puis….

-J’vais prendre le relais sinon il va pas tenir. Il a fait l’erreur d’envoyer un message à Alex au lieu d’Abygaëlle pour indiquer qu’il était bien arrivé, du coup c’un peu la merde quand Alex débarque et voit Josh et Abygaëlle rire, boire et manger ensembles. Et j’ai un peu poussé à la faute, j’aurai pu me dire « rien ne s’est passé », ouais me juge pas petite, j’espionne mon dresseur pendant ses dates, car c’plus passionnant que les ronflements de Bob. Et j’ai prévenu Josh de l’arrivée d’Alex qui est repartie aussitôt, Josh à laché Abygaëlle, je lui ai donné une excuse professionnelle et on a coursé Alex pendant plus d’une heure dans la ville, dans le froid mordant de février, finalement il lui avoué son amour et elle lui a dit en gros « frère c’est trop tard, t’es un connard j’ai plus d’espoir pour nous, tu as tout tué » alors que cette veille pute à pas cherché à s’excuser ! Face au regard lourd suite aux insultes, il rajoute. Y a pas d’autre mot pour décrire celle qui a fait pleurer mon dresseur.

-Et… reprends-tu, j’suis passé à l’académie deux jours après pour avoir de vrais explications, et j’ai trouvé Alex, qui a galloché Bellamy devant moi, prétextant être avec, fin de l’histoire, je ne l’ai plus revue en partant.

-Go lui crever les yeux, elle est claquée au sol.

-Voilà, bref.

Un long blanc, s’installe, tu te sens pas vraiment capable d’en dire plus. Tu fais les obstacles suivants un peu pensif ce que tu viens de dire. Puis vient le fameux « saut de tarzan » et là on peut se dire qu’il y a beaucoup à exploiter, puisque le but est de faire un accrobranche ultra difficile, on peut dire qu’on est tombé sur un des passages les plus difficile de base, en plus ici en rajoutant un pokémon, ça sera clairement une zone effrayante et pleine de challenge. Toutefois, l’idée qu’apporte Idalienor est super impressionnante, y a de quoi accroître drastiquement la difficulté et c’est plutôt formidable. L’idée d’humidifier les cordes pour qu’elles glissent et rende la prise plus difficile, il fallait y penser, ajouter cela au vent crée, ça va être la tempête, de plus celui-ci à la talent Crachin, ce qui provoquer une pluie localisée. Ça va être assez comique.


-Allons y, on ne craint rien de toute évidence, on est bien attaché.

Le vent se lève ne même temps que la pluie, il fait un peu sombre, il n’y a rien de moins délicat en ce moment, le froid vient mordre ta peau avec une certaine satisfaction, tu souries, bon challenge. Ringabel est en bas, tu ne rien absolument rien, ô non, absolument rien. Tu secoues un peu les mains avant de prendre ton élan, tu vas ouvrir la marche.

Tu cours, tu sautes, attrapes la corde en chambre avant de glisser un peu-dessus, tu enroules rapidement tes pieds dans la corde pour te fixer et te laisser descendre pour avoir une meilleure amplitude. Tu commences à te faire balancer, tu sens déjà que tes abdos vont te remercier, tout comme tu bénies le gainage à l’armée. Après quelques secousses, tu libères tes pieds pour sauter, compte tenu que tu ne sais pas où tu vas finir sur la corde tu vas d’emblée enrouler poignet et pieds dans la corde pour te fixer. Ton corps meurtri ne te remercie pas, bien au contraire, mais tu te dis qu’il en faut plus pour céder. Tu grimpes à une hauteur raisonnable et à nouveau, tu prépares l’élan, tu te dis que la fatigue accumulée du parcours peu entraîner une fatigue psychologique ici également, une double épreuve. Avant le saut, tu délies les mains, puis les pieds et te jette à nouveau. Le vent fait changer brutalement une corde de sens, ce qui fait qu’une seule main vient attraper la corde, te faisant d’un coup glisser, ta main brûle (comme d’hab) et voyant la chute arrivée, tu te renverses, venant la tête en bas agripper la corde avec les pieds, tu finis donc comme une chauve-souris, à un mètre de la chute. Les mains libre, tu fais un signe à Idalie indiquant que tout bien. Tu te redresses difficilement, remontes, prends l’élan et recommences pour la dernière corde. C’est éprouvant et très difficile, mais qu’importe. Tu souffles un peu sur ta main, mais si ça pique, c’est que c’est pas super dangereux, la peau est partie, mais tu as connu des pires.

-Ca va bro ?

-A l’aise, comme un dimanche à Bora Bora.

Tu fais signe à la Pyroli de te rejoindre, qu’elle peut le faire et qu’elle est assez forte ! Après, il ne restera plus que quelques petits obstacles à pimenter avec le Félinferno, rien de bien compliqué.


© BBDragon


Le militaire s'exprime en D46100


[Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Miniature_454_EB[Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Miniature_545_EB [Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Miniature_042_LGPE [Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Miniature_406_EB[Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Miniature_848_EB
[Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Gallade_sprite_2 [Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Miniature_768_EB [Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Miniature_074_Alola_LGPE [Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Hel
[Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Miniature_302_EB
Idalienor Edelwen
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t4164-295-les-ambitions-d-idalienor-pyroli
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t4175-idalienor-edelwen-pyroli
Icon : https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
Taille de l'équipe : 15
Région d'origine : Hoen
Âge : 21 ans
Niveau : 70
Jetons : 2476
Points d'Expériences : 2521
https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
15
Hoen
21 ans
70
2476
2521
pokemon
https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
15
Hoen
21 ans
70
2476
2521
Idalienor Edelwen
est un Pokeathlète Médecin


[Mission] La sécurité avant tout (oui oui)
Cette mission un peu plus tranquille que d’ordinaire est un bon moment pour aussi discuter un peu. Et puis si lui m’a posé la question, je peux bien me permettre de la lui retourner, surtout qu’il aura probablement beaucoup plus de choses à dire que moi. Je ne suis pas une Givrali, et encore moins une commère. Je préfère laisser les gens venir à moi m’expliquer ce qui ne va pas, ou me parle de telle ou telle chose qui leur est arrivé. C’est plus naturel, et je suis sûre d’avoir leur point de vue, non déformé par les ragots et autres téléphones arabes troublant la réalité des faits. Quoi que cette philosophie m’a joué des tours dans l’histoire opposant Salomé et Logan. J’ai écouté, j’ai fait confiance et finalement j’ai fait partie de tout ceux qui avaient cru au mensonge de la rousse. Encore aujourd’hui, j’ai du mal à pardonner à la gitane d’avoir joué de moi de cette façon. Mais j’ai bien conscience que Salomé et Josh ne sont pas les mêmes personnes et que le militaire n’a que peu d’intérêt à mentir de la même façon qu’a pu le faire la Givrali.

Les prénoms que j’avais déjà entendu reviennent dans la conversation et confirment tout en explicitant ce que j’avais déjà pu entendre. Même si le garçon a laissé un long moment de silence avant de me répondre, probablement en discussion mentale avec son pokemon, il finit par m’avouer ce qui le tracasse. Une histoire bien compliquée, impliquant des personnes que je connais bien, pour ne pas dire très bien. Alex est une amie proche, avec qui je travaille encore régulièrement sur des projets très sérieux. Nous sommes liés par un choix que son pokemon et moi-même avons pris pour elle, et pour ça la Givrali occupera toujours une place particulière dans mon esprit. Je m’efforce toutefois de passer cette information sous silence, préférant adopter une simple position d’écoute plutôt que de réelles discussions et le laisser finir ce qu’il a à dire. Bellamy est elle aussi impliquée dans l’histoire. Un perturbant triangle a l’air de s’être mis en place autour d’Alex, complexifiant davantage la situation. Mes liens avec la rose sont aujourd’hui un peu chaotiques pour espérer pouvoir comprendre totalement ce qui l’unit à Alex, mais je n’ai pas besoin de ça pour constater les difficultés de Josh, y ajoutant une troisième femme qui m’est complètement inconnue. C’est son Gallame qui finit par m’expliquer toute la fin de l’histoire, et ce que cela a provoqué. Je reste silencieuse, trouvant difficilement les bons mots pour répondre du tac au tac. Tout est compliqué, et je ne suis pas une spécialiste pour juger de ce qui est bien ou mal, et je ne suis pas sûre que ce soit ce que Josh me demande. Les mots de Ringabel sont beaucoup pesés que les siens et à ses yeux, la faute n’est clairement pas sur le militaire et si dans mon esprit je suis plus nuancée, je ne suis pas là pour l’enfoncer encore davantage. « Je ne pense pas que lui crever les yeux soit la bonne solution. J’ai tendance à croire que c’est en parlant aux gens que les choses s’arrangent. Et même si tu ne peux pas les pardonner, ce que je peux comprendre, tu peux au moins tourner la page en ayant quelques mots avec elles. Enfin moi d’un point de vue extérieur c’est ce que je ferais, mais je ne suis personne pour juger ».

Face au nouvel obstacle et les propositions que j’ai apportées pour le complexifier, il est temps de se lancer, et c’est Josh qui ouvre le bal. Avec toutes les blessures qu’il a accumulé après sa dernière mission, ce n’est vraiment pas raisonnable. Je vois sur son visage légèrement masqué par la micro-tempête la douleur qui l’habite et la difficulté qu’il a à rester en place sur les lianes face à lui. Il utilise beaucoup ses jambes également. Un conseil que je dois appliquer si je veux réussir. Car à défaut d’avoir la même carrure que le militaire, je dois me servir de tous mes atouts et d’un peu d’intelligence pour m’en sortir face à cet obstacle extrêmement difficile.  Quelques mètres avant la fin, j’ai bien cru que Josh serait retenu par le câble de métal. Tête en bas, il parvient à se redresser à la seule force de ses bras pour finir le parcours. Il me fait signe, c’est à moi d’y aller. Je déglutis avant de faire quelques pas en arrière. Il est clair que je n’ai pas la même force brute que mon ami. Alors je dois tenter le tout pour le tout en jouant sur la chose que je peux compenser : la vitesse. Avec le peu d’élan que j’ai réussi à prendre, je me jette en avant sur la première corde et profite de cette vitesse ajoutée artificiellement à l’obstacle pour passer aux cordes suivantes. Mes mains me font mal, et mes jambes enroulées tentent de compenser le manque de puissance dans les bras. Les bourrasques me font virevolter dans tous les sens, tellement que je lis mal la trajectoire, me faisant sauter un peu trop en décalé par rapport à ce que je cherchais à faire. Je réussis tout de même à me rattraper, mais bien trop bas sur la liane. Bon Idalienor c’est là qu’il faut faire ressortir toutes ces grimpées de corde forcées par le général pour passer cette difficulté. Visage tiré, je parviens tout de même à me hisser suffisamment haut pour rattraper la plateforme d’arrivée, mais de justesse.

A genoux contre le bois, je relève la tête vers Josh, sourire aux lèvres « La prochaine fois que j’ai des idées comme ça, arrête-moi s’il te plait ça vaut mieux pour nous, et les prochains visiteurs de ce parcours ». Avec le militaire, nous constatons l’un comme l’autre que nos mains ont été sérieusement abimées par l’exercice. Il va falloir fournir des gants aux participants. Cela ne devrait pas complètement supprimer l’aspect glissant des cordes provoquées par le Békipan et permettre aux challengers de se mesure à l’obstacle sans y laisser ses mains au passage « Heureusement que j’ai de quoi soigner dans mon sac à dos. Finissons-en au plus vite que je récupère mon matériel resté en bas. J’espère juste que le prochain obstacle fera plus travailler nos jambes que nos mains ».  Comme si j’avais été entendu, le parcours se poursuit avec un enchainement de petites tyroliennes simples, nous permettant de nous éloigner de l’obstacle passé et d’atteindre le dernier prévu par le gérant du parc. « Une idée pour faire intervenir un Félinferno là-dedans ? »


©️️️BBDragon


[Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Ko4m
Le courage est la première des qualités car elle garantit toutes les autres
Josh Aéris
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3650-0266-josh-aeris-un-revenant-affecte-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3736-josh-aeris-adulte
Icon : [Mission] La sécurité avant tout (oui oui) S-l300
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kanto
Âge : 21
Niveau : 40
Jetons : 1901
Points d'Expériences : 1256
[Mission] La sécurité avant tout (oui oui) S-l300
8
Kanto
21
40
1901
1256
pokemon
[Mission] La sécurité avant tout (oui oui) S-l300
8
Kanto
21
40
1901
1256
Josh Aéris
est un Adulte Colonel de la 24ème


La sécurité avant tout (oui oui)

Idalienor Edelwen



Ringabel et sa délicatesse, que serait-il ? Mais parfois, il fait proprement les choses, ça lui arrive quand même. Un rictus aux lèvres, tu entends la correction de la médecin et te dis que les propos démesurés peuvent être mal interpréter et qu’il s’agit d’une bonne chose. Tu n’ajoutes rien de plus, préférant conclure ce passage plutôt qu’autre chose, il s’agit pour toi de plutôt enchaîner et en finir avec cette conversation, tu n’es pas du genre à t’ouvrir, mais Idalienor est quelqu’un de confiance et tu sais que tu peux te confier, tout comme a Kaeko. Cette longue parenthèse terminée, vient l’instant du pire passage de l’accrobranche sur l’idée d’Idalie qui va mettre à mal tes blessures encore fraîches. Peut-être que le général Hibiki espérait que justement, tu pousses l’effort physique malgré la douleur ? Un vrai soldat ça combat même aux portes de la mort ? C’est pas Darkest Dungeon, mais ça s’en approche.

Tu observes donc avec intérêt Idalienor s’élancer avec ces cordes humides alors que tu souffles un peu sur tes mains avant de les mettre au chaud sous ta veste, bien que tu sois couvert par l’abri l’humidité ambiante n’est pas bonne pour tes doigts brûlés. Tu observes et apprécies les efforts d’un gabarit bien différent du tiens, vous n’avez jamais les mêmes moyens de passer les obstacles et il apparaît intéresser d’observer pour mieux apprendre. Peut-être que cela serait utile aux jeunes recrues ? Tu ris devant ton amie qui remonte sur l’estrade et tu lui tends une bouteille d’eau fraîche avec un petit air satisfait.

-Bien joué soldat !

Avec l’adrénaline, tu n’as pas mal aux mains, mais tu constates que celles de ta partenaire sont également endolories. Tu ne réagis pas immédiatement à sa remarque, mais tu as un rire franc et heureux, absolument parfait pour détendre l’atmosphère.

-L’accrobranche à une réputation à tenir je te rappel ! Je te suis, on est presque au bout.

Après quelques petites tyroliennes agréables pour laisser les mains se reposer, vous arrivez sur un endroit plus au sec, vous êtes trempés, il faudra réellement se réchauffer ou inclure une tenue de prêt par l’établissement, sans quoi tout le monde va choper la crève en y allant. Au moins y a un challenge post parcours, celui de survive à une pneumonie si on a pas de chance ? Quoi qu’il en sen soit, vous voici face à un épineux problème, le dernier obstacle et pas des moindre, il s’agit d’un parterre comme avant avec l’hippodocus, il y a plusieurs plateformes, mais celles ci semblent plus stables et surtout il y a une multitude de câbles de sécurité, ce qui indique une nécessité de changer parfois de câbles. Comment faire de ce passage un enfer…. Puis tu as un sourire.

-Et si on recrée l’ambiance d’un volcan ? Produire un brouillard de cendre et laisser le Félinferno utiliser ses flammes pour créer des gerbes de petites flammes localisées qui indiqueraient où ne pas poser les pieds pour ne pas se brûler? Avec des plaques qui indiqueraient la chaleur avec une couleur vive pour tout signaler ? Bien sûr il faudra une sécurité avec un système de refroidissement, mais un tel parcours demandera plusieurs agents de surveillance quoi qu’il en coûte. Le but plutôt que de la difficulté c’est ajouté du spectacle, une sorte d’apocalypse. Puis on a largement de quoi prévenir un incident avec des arroseurs, etc.

Tu libères donc le Félinferno en lui faisant un topo sur comment opérer, mais les flammes à minima, car il n’y a pas encore les mesures de protection et il s’agirait de pas tout brûler. Une fois que les sécurités sont prises, tu as libéré ton Sarmuraï pour qu’il inonde de flotte toute la zone si jamais. Un vaste champ brumeux se lève, obstrue alors la vision et tu t’élances, haut les coeurs ! Tu passes de passerelles en passerelles de façon assez fluide et tu vois bien que les gerbes de flammes tombent parfaitement sur des zones spéciales, tu as le temps de chanter de plaque en changeant ton mousquet, la visibilité vers le haut n’est pas trop obstruée pour seulement masquer l’arrivée. L’odeur du soufre est agréable mais tu tousses un peu, les asthmatiques ne seront pas trop heureux, de toute façon il y a peu d’asthmatique qui se risqueront à ce genre de parcours très dangereux. Ils porteront un super casque respiratoire sinon. Parfois, tu as l’impression que les flammes viennent à toi, mais non, une illusion d’optique. Les plateformes sont parfaitement stables et solides et entre celles-ci il y a déjà des filets pour empêcher la chute, mais leur couleur clair maintien une sorte d’illusion d’optique étrange. C’est assez plaisant, malgré ta peur des flammes qui lentement s’estompe alors. Une fois de l’autre côté, tu hurles à Idalienor que tu es bien passé, que c’est à elle d’y aller, ton pokémon eau prêt à tout éteindre en cas de problème.

-Bravo, on a vu le bout !

Tu souris à la médecin une fois qu’elle ta rejoint et tu signales au gérant que vous êtes passés. Descendant tranquillement sur le plancher des Ecremeuh, vous en venez à évoquer les différents ajouts, comme des gants, une tenue de prêt ou un ciré pour se protéger de l’eau. L’installation des plaques et du système de refroidissement. L’homme semble surprit d’une telle utilisation, également la sécurité pour le Tropius afin d’éviter les accidents ou une zone alimentée en distorsion pour pouvoir ralentir d’un coup en toute sécurité. La mission est achevée, enfin…

-Tu as quelques pansements pour les doigts ? Ou de quoi calmer s’il te plaît ? Car ça pique un peu.

-Bien joué les aventuriers !

Ringabel vous rejoint et vous échangez brièvement sur votre impression, pour autant, tu confies que tu n'y reviendra pas tout de suite et qu’établir un concours de temps de parcours pourrait être assez drôle à mettre en place. Puis quelque chose te remonte à propos des médecins.

-Il est vrai que les Médecins peuvent enseigner des attaques spécifiques à des pokémons ? Si tel est le cas, j’apprécierais que tu en apprennes deux à Ringabel, on cherche depuis longtemps comment obtenir une formation, mais on a beaucoup de difficulté, l’armée à peu de contact sur base à Adala.

-Franchement ça serait le feu, ça faciliterait beaucoup de choses en mission comme sauver ce zigoto de la mort.


© BBDragon


Le militaire s'exprime en D46100


[Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Miniature_454_EB[Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Miniature_545_EB [Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Miniature_042_LGPE [Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Miniature_406_EB[Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Miniature_848_EB
[Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Gallade_sprite_2 [Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Miniature_768_EB [Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Miniature_074_Alola_LGPE [Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Hel
[Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Miniature_302_EB
Idalienor Edelwen
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t4164-295-les-ambitions-d-idalienor-pyroli
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t4175-idalienor-edelwen-pyroli
Icon : https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
Taille de l'équipe : 15
Région d'origine : Hoen
Âge : 21 ans
Niveau : 70
Jetons : 2476
Points d'Expériences : 2521
https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
15
Hoen
21 ans
70
2476
2521
pokemon
https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
15
Hoen
21 ans
70
2476
2521
Idalienor Edelwen
est un Pokeathlète Médecin


[Mission] La sécurité avant tout (oui oui)
J’ai bien conscience que le patron voulait nous faire tester le parcours et l’améliorer, mais il y a certaines choses élémentaires auxquelles il aurait pu penser de lui-même. L’état respectif de nos mains est le parfait exemple de la nécessité de porter des gants tout le long de parcours accrobranche aussi intense que celui-ci. Les cordages épais particulièrement ont laissé des traces de brulures importantes sur nos mains. Mes bras ont déjà souffert par le passé j’aimerais bien conserver mes mains sur ce coup. Heureusement ce n’est que superficiel et quelques soins de base suffiront à leur permettre de cicatriser sans laisser une seule trace. Encore faut-il que je récupère mon sac en bas du parcours, approchant de son terme « J’imagine que tu as raison. Finissons le parcours au plus vite ! »

Les tyroliennes s’enchainent à un bon rythme et nous permettent d’apprécier la joie de ne rien faire et de se laisser porter par la gravité, et une petite aide mécanique. Il serait peut-être sympa de proposer une tyrolienne en plus avec un système pour s’allonger et foncer la tête la première. Frisson garanti. Et vu le bon nombre de tyrolienne que le gérant a mis en place et leur longueur, je pense qu’il y a moyen d’en installer une, histoire de faire encore un peu plus monter l’adrénaline des futurs participants. Je ne peux toutefois pas réprimer les frissons une fois revenu sur une plateforme. L’obstacle précédent nous a couvert d’eau, et enchainer les tyroliennes à grande vitesse n’a surement pas aidé. Il va également falloir prévoir un système pour contre carrer ce petit inconvénient. En tout cas moi j’ai bien hâte de retrouver ma douche chaude. Face au dernier obstacle, je laisse le militaire m’exposer son plan « C’est typiquement toi ça, jamais dans l’excès. Mais je ne vais pas m’en plaindre, et puis comme tu dis c’est sécurisé. Alors autant essayer ».

Josh a l’air relativement confiant et se charge déjà de briefer le pokemon. Je l’observe attentivement, guettant le moindre signe. Après tout, je n’ai pas oublié que le militaire est passé à deux doigts de me tuer il y a un peu plus de 4 ans suite à une crise de panique face à un type feu. Ledit type feu était un simple Poussifeu. Même si je sais qu’il a beaucoup travaillé sur lui, face à un Félinferno c’est une autre paire de manche. Pour autant, il a pris les devants, alors je me contente de surveiller pour pouvoir intervenir s’il y a le moindre souci. Ainsi, le parcours se met petit à petit en place et bientôt une brume épaisse envahit l’endroit, ponctué par des gerbes de flamme parfaitement maitrisés par notre allier temporaire. Le militaire a également pensé à la sécurité en appelant l’un de ses propres pokemons. Un élément à toutefois noter pour que le gérant s’en occupe lui-même une fois notre départ acté et nos petites modifications validées. Dans la suite logique, mon camarade s’élance en premier sur le parcours. Il se tient proche des flammes et à tout moment je me prépare pour intervenir. Je sens la pokeball de Zeno s’agiter contre moi mais je l’entoure simplement, lui faisant comprendre que pour l’instant il n’y a pas lieu de s’inquiéter. Le Braségali est le plus réceptif à sentir le danger extérieur surtout à l’intérieur de sa pokeball. Les diverses expériences me l’ont montré. Il a une sensibilité particulièrement accrue, surtout que cette fois-ci cela concerne Josh. En 4 ans, ils ont tous les deux changés, et leur rapport aussi.

Le militaire arrive enfin au bout, me permettant de m’élancer. En observant bien le jeune homme, j’ai pu déterminer un parcours type. Mais le Félinferno est intelligent et change les cases chauffantes au fur et à mesure. Une bonne idée pour pimenter le parcours et éviter la monotonie, aussi bien pour les participants que pour lui-même. L’illusion est assez bluffante et donne presque envie de danser avec les flammes. Mais je n’oublie pas que nous sommes dans un parcours d’accrobranche et que je dois agir en conséquence. Bien vite, sans trop de difficulté, j’atteins l’autre côté, signant la fin du parcours. J’adresse un pouce en l’air au garçon avant d’entamer la redescente, amenée par des obstacles très simples. De quoi finir doucement une sacrée épreuve. En bas, le gérant nous attend et nous demande un récapitulatif complet. Avec Josh, nous le faisons avec plaisir, confirmant nos impressions, les premières consignes données pendant les enregistrements au talkie mais aussi la sécurité à améliorer, et la nécessité de fournir des gants à tous les participants ! Il nous remercie chaleureusement, signant la fin de la mission.

Matériel enlevé et sac récupéré, je ris légèrement à la remarque de Ringabel et de son dresseur « Merci Ringabel, et oui t’inquiètes pas montre-moi ça ». Un peu plus loin nous nous installons sur un banc, me permettant de lui appliquer des soins de base pour ce genre de brulure superficiel. Pendant mon travail minutieux, Josh me pose une question sur mon travail, de quoi enchanter son Gallame. De nouvelles capacités ? « Bien sur que je peux. Tu aurais dû me demander plus tôt ! Et puis je suis sûre que Ringabel sera un très bon élève, hein ? » « Tu me prends pour qui ? » Rire général face à l’évidence. Nous avons encore un peu de boulot pour clôturer définitivement cette mission.

***

Le lendemain, Josh m’a effectivement confié son Gallame avec pour mission de lui apprendre deux capacités distinctes : Interversion et Lévikinésie. Deux capacités de type psy à apprendre à un type psy « Tu es prêt Ringabel ? » « Evidemment que je le suis ». Je souris, amusée par la tournure de cet entrainement. Ringabel est un pokemon que je connais bien, et en plus il est de type psy. La communication est un petit peu particulière dans ces cas-là car beaucoup plus simple, ou plutôt humaine. On peut avoir la réponse en live de l’intéressé dans la même langue que soit, et ça facilité grandement la tâche.

« Bon, on va commencer par Lévikinésie qui nécessite le plus de concentration de ta part, en tout cas sur le long terme ». Je jette un dernier œil à l’installation que j’ai mis en place. Pas grand-chose en somme mais cela devrait suffire. Arte a accepté de faire le cobaye pour Ringabel. C’est un pokemon léger, il vaut mieux pour débuter. Il se tient actuellement sur un petit matelas en mousse, histoire de le rattraper si le Gallame connait des difficultés à le maintenir en l’air. J’aimerais bien que le pauvre Négapi ne ressorte pas plus bleu qu’il ne l’est déjà à cause des multiples hématomes de chute. Il sera accompagné dans l’exercice d’Hyori, ma Eoko et Pop lui sur le côté, en attente de consigne. « Je comprends pas bien Ida là, on est en cours de gym ou en apprentissage de capacité ? » « Attends Ringabel les explications arrivent. Tu vas donc t’entrainer à utiliser l’attaque Lévikinésie sur mon Négapi. Pour cela, tu as besoin de concentrer tes capacités de type psy pour le soulever du sol mais surtout être capable de te défendre et d’attaquer en même temps pour poursuivre le combat. Ça sera la partie la plus difficile. Dans un premier temps, tu vas soulever Arte du sol. Ensuite, ma Eoko va user de ses propres pouvoirs psy pour rendre visible tes propres pouvoirs. Cela va pouvoir te permettre de visualiser tes forces et de corriger les endroits où elles sont plus faibles. Commençons par ça, j’expliquerais la suite ensuite ».

Visiblement, le Gallame a fini de faire le fanfaron et commence à se concentrer. Bien vite, mon Négapi décolle du sol et commence à flotter dans les airs. Je le vois agiter par réflexe ses petites pattes, donnant l’impression qu’il nage dans le ciel. En réaction, Hyori use elle aussi de ses capacités psy, donnant une teinte légèrement rosâtre autour de mon pokemon. Je m’approche du type électrique pour montrer la suite à mon élève du jour « Tu vois à certains endroits, ta barrière psychique est déformée, pas aussi épaisse. Il faut que tu lui donnes un aspect uniforme, c’est important pour la suite. Grâce à la visualisation, cela devrait être plus simple ». Sans en ajouter plus, Ringabel se concentre sur mes paroles et use de ses pouvoirs en conséquence. Comme je m’en doutais, cette étape ne lui pose pas énormément de difficulté. C’est un pokemon puissant et maitrisant ses capacités de base « Pop à toi » La souris électrique n’attendait que ça pour utiliser son attaque Météores droit sur le Gallame. Comme je m’y attendais, s’il esquive sans grande difficulté, Arte lui retombe immédiatement à terre.

« Mais c’était quoi ça ? » « Ça ? C’était une simulation extrêmement simplifiée de ce qui arrivera en combat. Certes tu arrives à le maintenir en te concentrant dessus, mais ton esprit doit aussi être en mesure de te défendre contre d’autres attaques. Alors c’est ce qu’on va faire. On va s’entrainer jusqu’à ce que tu parviennes à maintenir Lévikinésie tout en ripostant aux attaques de mon Posipi. Allez au travail ! » Maintenant, c’était une affaire de patience. Les chutes pour le petit Arte sont nombreuses, et les météores esquivés aussi. Mais le plus dur est pour Ringabel. Une telle capacité demande beaucoup de concentration. A l’aide d’Hyori, il comprend bien vite le sens de ma configuration préalable et se bat pour la vaincre. Moi je patiente, observant chacun de ses progrès pour les rapporter à son dresseur.

Au bout d’un moment, ce que j’attendais arrive. Une nouvelle fois, les météores pleuvent mais le Gallame parvient à les contrer tout en maintenant Arte en l’air. Pop enchaine avec une attaque Coup d’jus que Ringabel parvient également à contrer. Finalement, après quelques instants, Negapi est relâché sur le sol. Je brise le silence en applaudissant un court instant « Très bien, c’est exactement ça tu as compris le truc. Maintenant il faudra t’entrainer avec des pokemons plus imposants et dans des conditions plus violentes mais je laisserais ce soin à ton dresseur. Passons à Intervertion. Tu vas voir c’est plus simple maintenant que tu as les nouvelles bases que je t’ai donné ». Je rappelle dans sa pokeball Pop et Art libère de leurs pokeballs d’autres compagnons. Désormais, les camarades d’entrainement de Ringabel seront Yuko Dama Misis et Hélio, toujours assisté par ma chère Hyori. « Cette capacité doit te permettre d’intervertir ta place avec celle d’un autre de tes alliés. Si je ne doute pas de ta capacité à user de tes talents psychiques dans ce sens, tu vas également devoir faire preuve de vitesse pour devancer tes adversaires qui pourraient anticiper cette méthode » « T'inquiètes pas pour ça j’en ai de la vitesse à revendre, pas besoin d’entrainement » « Ah oui tu penses ? Alors essayons, tu vas  changer de place avec l’un de mes pokemons au hasard »

Le Gallame ne perd pas une minute pour se mettre en place et préparer sa tactique. De mon côté, je souffle mentalement des consignes à ma type psy « Hyori, tu vois où je veux en venir ? » « Evidemment Idalienor ». Je souris, laissant ma Eoko et mon Strassie se charger du reste du travail. Ringabel s’élance alors et en une fraction de seconde, un gros bruit se fait entendre. Le Gallame a été repoussé, empêchant son attaque. « C’est quoi ça ? » « C’est un Mur Lumière. Mon Strassie a eu le temps d’en générer un avant que tu ne passes. L’exercice est simple. Tant que Misis a le temps de générer un Mur Lumière entre vous, c’est que tu n’es pas assez rapide. Alors maintenant tu sais ce qu’il te reste à faire ». Le défi était lancé pour Ringabel, dépasser la vitesse du Mur Lumière. A nouveau, les chutes sont nombreuses. Hyori assiste Misis pour lui permettre de créer un nombre important de Mur. Moi j’observe et constate qu’il est à chaque fois un peu plus rapide. Il chute encore, mais il s’approche de la réussite.

Finalement, alors que le Mur Lumière tombe, je constate en souriant qu’il a bien réussi à intervertir les places de lui et Yuko, situé un peu plus loin sur la ligne « Et d’autres félicitations sont de rigueur. Tu as compris le truc Ringabel » « T’es vraiment pas tendre comme coach » « Tu me remercieras plus tard, quand grâce à cette capacité tu auras empêché ton dresseur de mourir. Tiens en parlant du Lougaroc, Josh vient voir tu vas être content ! »

HRP :
Apprentissage de Lévikinésie et Intervertion à Gallame + Fin de mission o/



©️️️BBDragon


[Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Ko4m
Le courage est la première des qualités car elle garantit toutes les autres
Josh Aéris
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3650-0266-josh-aeris-un-revenant-affecte-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3736-josh-aeris-adulte
Icon : [Mission] La sécurité avant tout (oui oui) S-l300
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kanto
Âge : 21
Niveau : 40
Jetons : 1901
Points d'Expériences : 1256
[Mission] La sécurité avant tout (oui oui) S-l300
8
Kanto
21
40
1901
1256
pokemon
[Mission] La sécurité avant tout (oui oui) S-l300
8
Kanto
21
40
1901
1256
Josh Aéris
est un Adulte Colonel de la 24ème


La sécurité avant tout (oui oui)

Idalienor Edelwen



Puisque l’entraînement nécessite que tu te laisses ton pokémon à Idalienor, tu n’as aucune crainte à ce sujet et c’est avec un grand sourire que tu lui confies la pokéball du type psy. Il est important pour toi qu’il s’entraîne aussi avec quelqu’un de différent, tu es persuadé que vos méthodes de coaching diffèrent énormément, bon certes vous ne coachez pas la même thématique, toutefois, il semble important de reconnaître là ses talents. Il n’y a pas grand-chose à dire ou avouer à la suite, la journée fut dédiée au repos, ton retour en clinique et l’air effrayé des infirmières devant tes doigts bandés, heureusement les premiers soins furent de mise.

Tu t’es surpris toi-même aujourd’hui, peut-être est-ce la présence de ta Gruikui maintenant dans ta vie, mais il semble nécessaire de dire qu’avec l’adrénaline du parcours, tu es parvenu à dialoguer avec un type feu sans paniquer ou céder à des excès. C’est un bon premier pas pour te soigner de cinq années de peurs et anxiétés relatives à cet élément. Avec la présence de cette petite déesse des enfer, tu ne risque plus rien et ton équipe est bien en sécurité, il ne manque plus qu’un Hexadron, ce pokémon de Galar t’intrigue et pourrait parfaitement se marier avec le reste de ton équipe.

En milieu d’après midi le lendemain tu pars donc à la rencontre de ton Gallame pour observer ses progrès, les bandages sont neufs, le corset bien serré et ta Gruikui chromatique sautille un peu partout, heureuse de te voir sur pieds et d’aller observer les progrès du grand capitaine de l’équipe. Un petit sourire aux lèvres observes Tyr qui avance à tes côtés au cas où tu tomberais et Thor se tien sur son crâne, tout le le military-gang est donc présent. Lorsque tu aperçois Idalienor et sa joyeuse bande au loin, tu fais un grand geste du bras alors que Hel cavale se jeter dans les bras de Gallame pour un gros câlin.

-Hey Idalienor ! Merci encore ! Je vois que le beau mâle est éreinté, c’est qu’il a bien travaillé !

Tu passes quelques temps avec la médecin pour écouter les enseignements à prodiguer pour renforcer la maîtrise des capacités, tu pourras maintenant intégrer de nouvelles méthodes de coaching. Tu en profites également pour l’inviter à manger un Sandwich au bord du lac, manière de papoter dans un contexte un peu plus calme et reposé que lors de ce parcours sauvage d’accrobranche. Ringabel en profitera pour faire le dark edgy lord Sasuke en gueulant des noms de techniques étranges pour montrer l’étendue de ses nouveaux pouvoirs à ses collègues.

Une journée classique dans la vie de Ringabel et la tienne.


© BBDragon


HRP :
Fin de la mission, Merci Ida!


Le militaire s'exprime en D46100


[Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Miniature_454_EB[Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Miniature_545_EB [Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Miniature_042_LGPE [Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Miniature_406_EB[Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Miniature_848_EB
[Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Gallade_sprite_2 [Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Miniature_768_EB [Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Miniature_074_Alola_LGPE [Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Hel
[Mission] La sécurité avant tout (oui oui) Miniature_302_EB
Sir Trouille
Icon : [Mission] La sécurité avant tout (oui oui) CeOUB4f
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 13080
[Mission] La sécurité avant tout (oui oui) CeOUB4f
-
-
0
0
13080
pokemon
[Mission] La sécurité avant tout (oui oui) CeOUB4f
-
-
0
0
13080
Sir Trouille
est un PNJs
Modération

Appréciation
Un test de parcours d’accrobranche, associé à de la psychanalyse. Moi , j’ai toujours pensé que s’allonger sur un divan, c’était tout aussi efficace mais admettons.
La structure ‘’par étapes’’ est assez classique mais pour le coup, ça découpe bien le récit et il suffit de suivre chaque atelier pour avoir le même enchainement : une épreuve, un Pokemon à intégrer, un nouveau sujet de conversation/réflexion entre les deux dresseurs. D’un coté, c’est assez pratique puisque ça ne crée pas de temps mort, de l’autre, casser cette structure, genre sur l’avant-dernière épreuve, ça aurait créé une petite dissonance appréciable.
Fais gaffe Josh, il y a quelques mots qui ont sauté via le correcteur, ça donne des fautes involontaires. En ce qui concerne le déroulé de la mission, c’était plutôt tranquille et doux (pour une fois à PC) et je n’ai rien à redire sur ça. Cela dit, avoir un chouia plus de difficultés avec les Pokémons que vous étiez censés utiliser au niveau de l’obéissance, ça aurait permis à Idalienor et Josh de faire preuve de leurs compétences en autorité respective (militaire pour l’un, médicale pour l’autre).
■■■■□ - Quatre étoiles, c'est génial ! Vous vous êtes vraiment appliqués et montrés originaux dans l'écriture et dans le déroulement !
Mission terminée hors-délai, pas de gains supplémentaires !



[Mission] La sécurité avant tout (oui oui) 7z5c
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum